TES Spécialité Maths Eléments de correction du DNS n 8 du Jeudi 2 Mai Graphe et codage binaire ( d après Déclic TES)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TES Spécialité Maths Eléments de correction du DNS n 8 du Jeudi 2 Mai 2013. Graphe et codage binaire ( d après Déclic TES)"

Transcription

1 TES Spécialité Maths Eléments de correction du DNS n 8 du Jeudi 2 Mai 2013 Objectifs : donner du sens à un calcul matriciel graphe étiqueté chercher de nouveaux problèmes Un codage binaire peut se faire à l aide d un graphe. 1. Comprenons d abord le langage binaire Graphe et codage binaire ( d après Déclic TES) 324 en base 10 correspond à : De la même façon,, le nombre en binaire est égal à : Donner alors la valeur en base 10 des nombres en binaire : et Le nombre en binaire : est égal en base Le nombre en binaire : est égal en base On considère le graphe ci-contre On s intéresse aux mots reconnus par ce graphe. a) Donner les mots de longueur minimale reconnus par ce graphe, c est-à-dire arrivant à Les mots de longueur minimale reconnus par ce graphe sont : ab et bb b) A-t-on des mots de longueur 5 reconnus par ce graphe? Il n existe pas de mots de longueur 5 reconnus par ce graphe, c est-à-dire arrivant à Remarque : on pourrait utiliser la matrice d adjacence du graphe M M M

2 c) Dans le graphe ci-dessus, on traduit a par 0 et b par 1. Le mot abbaa se traduit donc par Donner la traduction en binaire des mots : aaba et ababab. La traduction en binaire du mot : aaba est 0010 ( soit en base 10 : ) La traduction en binaire du mot : ababab est ( soit en base 10 : ) 3. On donne la matrice M du graphe ci-dessus : a) Expliquer la colonne de «0» La colonne de 0 qui est la première colonne signifie que aucune arête n arrive au sommet numéroté 1 b) Comment se traduit sur la matrice le sommet «absorbant»? Pour la ligne 4, les coefficients sont tous nuls sauf le coefficient a 44 qui est égal à 2. Ceci signifie qu aucune arête ne part du sommet n 4 vers un autre sommet et deux arêtes partent du sommet n 4 vers lui-même. c) Calculer M 4. Combien de mots de longueur 4 conduisent au sommet «absorbant»? M Pour trouver le nombre de mots qui conduisent au sommet «absorbant, sommet n 4, il suffit de calculer la somme des coefficients de la colonne 4. Celle-ci est égale à : soit 90

3 Circuler sur un réseau( d après Déclic TES) Mickaël, voyageur de commerce, doit rencontrer 11 de ses clients, chacun dans les villes qui figurent sur la carte cicontre. Les voies de communication entre ces 11 villes sont données sur cette carte. Mickaël peut-il trouver un trajet lui permettant de visiter chaque client en en passant qu une seule fois dans chaque ville et de revenir à son point de départ? Trouver un tel trajet revient à travailler avec le graphe d ordre 11 dont les sommets sont les 11 villes cités et les arêtes sont les voies de communication entre ces villes. Il s agit de trouver une chaîne fermée du graphe qui passe une et une seule fois par chacun des 11 sommets. Par exemple : Clermont-Ferrand - Lyon Nice- Montpellier Toulouse Bordeaux Nantes Rennes - Lille - Strasbourg Paris - Clermont-Ferrand Autre parcours : Paris - Nantes Rennes - Lille Strasbourg - - Lyon Nice- Montpellier Toulouse Bordeaux - Clermont-Ferrand - Paris

4 Une entreprise fabrique des blousons. Calculs matriciels (d après Indice TES) Le tableau n 1 ci-dessous donne les quantités en m 2 de tissus nécessaires à la confection d un blouson de taille S, M et L. Le tableau n 2 ci-dessous donne les longueurs en mètres de fils de chaque sorte, nécessaires par mètre carré de tissu. Tableau n 1 S M L Tissu rouge 0,4 0,5 0,5 Tissu bleu 1 1,1 1,2 Doublure 1,5 1,7 1,9 Tableau n 2 Tissu rouge Tissu bleu Doublure Coton Polyamide Polyester Ainsi, pour confectionner un blouson de taille S, il faut 0,4 m 2 de tissu rouge, 1 m 2 de tissu bleu et 1,5 m 2 de doublure. Pour tisser 1 m 2 de tissu rouge, il faut 500 m de fil de coton, 1000 m de fil de polyamide et 500 m de polyester. 1. L entreprise veut produire 10 manteaux de taille S, 15 manteaux de taille M et 10 manteaux de taille L. On peut donc considérer les matrices T, F et C ci-dessous : T 0,4 0,5 0,5 1 1,1 1,2 1,5 1,7 1, F C a) Calculer le produit T C et interpréter ses coefficients. 0,4 0,5 0,5 10 T C 1 1,1 1,2 15 1,5 1,7 1,9 10 0, , , , ,2 10 1, , , , , , , , ,5 Pour produire 10 manteaux de taille S, 15 manteaux de taille M et 10 manteaux de taille L, l entreprise a besoin de 16,5 m 2 de tissu rouge, 38,5 m 2 de tissu bleu et 59,5 m 2 de doublure. b) Calculer le produit F (T C). Interpréter les coefficients de la matrice obtenue , , , ,5 F (T C) , , , , , , , , F (T C) Pour produire 10 manteaux de taille S, 15 manteaux de taille M et 10 manteaux de taille L, l entreprise a besoin de m de fil de coton, m de fil de polyamide et m de polyester.

5 2. En une journée, m de coton, m de polyamide et m de polyester ont été utilisés. Combien de manteaux de chaque taille, l entreprise a-t-elle confectionnés? On cherche le nombre x de manteaux de taille S, le nombre y de manteaux de taille M et le nombre z de manteaux de taille L. x On cherche donc la matrice X telle que X y et F (T X) z (F T) X Or F T D après la calculatrice, cette matrice est inversible donc on a : (F T) 1 (F T) X (F T) X (F T) Avec m de coton, m de polyamide et m de polyester utilisés en une journée, l entreprise a confectionné 12 manteaux de taille S, 15 de taille M et 7 de taille L.

Thème 7 Matrice d adjacence d un graphe

Thème 7 Matrice d adjacence d un graphe Terminale S Spécialité xercices Thème 7 Matrice d adjacence d un graphe 7.1 ctivité 1 Randonnées de haute montagne Pour traverser une chaîne de montagnes, il faut passer par plusieurs sommets (,, et ),

Plus en détail

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES

Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES Cours de spécialité mathématiques en Terminale ES O. Lader 2014/2015 Lycée Jean Vilar Spé math terminale ES 2014/2015 1 / 51 Systèmes linéaires Deux exemples de systèmes linéaires à deux équations et deux

Plus en détail

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980)

1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) 1980/1981 (Arrêté du 9 janvier 1980) «Dans chaque académie, la date de début des vacances d été de l année scolaire 1979/1980 ainsi que le calendrier de l année scolaire 1980/1981 pour les écoles maternelles

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Liban

Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Liban Sujet de Bac 2013 Maths ES Obligatoire & Spécialité - Liban Exercice 1 : 5 points Cet exercice est un QCM (questionnaire à choix multiples). Pour chacune des questions posées, une seule des quatre réponses

Plus en détail

Pour tous nombres a b c et d non nuls, le tableau ci-dessous représente une situation de proportionnalité. Dans ce cas on a :

Pour tous nombres a b c et d non nuls, le tableau ci-dessous représente une situation de proportionnalité. Dans ce cas on a : Proportionnalité I) Proportionnalité et produit en croix 1) Propriété Pour tous nombres a b c et d non nuls, le tableau ci-dessous représente une situation de proportionnalité. Dans ce cas on a : a b c

Plus en détail

Barres d entrée du mouvement inter 2014

Barres d entrée du mouvement inter 2014 Discipline : Allemand L 0421 Aix-Marseille 421.3 Besançon 21 Bordeaux 148 Caen 185.1 Clermont-Ferrand 121.1 Dijon 21 Grenoble 71.1 Guadeloupe 144 Guyane 121 Lille 71 Limoges 528.2 Lyon 221.3 Martinique

Plus en détail

6 741 6 883 7 199 7 194 7 328 2004 2005 2006 2007 2008 î î î BRUXELLES LILLE CAEN ROUEN COURBEVOIE METZ BREST SAINT-BRIEUC QUIMPER RENNES VANNES VERSAILLES PARIS CRÉTEIL STRASBOURG NANTES TOURS DIJON

Plus en détail

Corrections preparation BB 2012

Corrections preparation BB 2012 Corrections preparation BB 2012 Brevet 2007 - Solution Activités numériques 1 Les explications ne sont pas demandées mais nous vous les fournissons tout de même. 1) la bonne réponse est 9x 2 + 30x + 25

Plus en détail

Thème N 5: ORGANISATION ET GESTION DE DONNEES

Thème N 5: ORGANISATION ET GESTION DE DONNEES Thème N 5: ORGANISATION ET GESTION DE DONNEES * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * Exercice n 1 : Dans un bois, j

Plus en détail

Généralités sur les graphes

Généralités sur les graphes Généralités sur les graphes Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 2008/2009 Table des matières 1 Notion de graphe 3 1.1 Un peu de vocabulaire.......................................... 3 1.2 Ordre d un graphe,

Plus en détail

Notes de cours de spé maths en Terminale ES

Notes de cours de spé maths en Terminale ES Spé maths Terminale ES Lycée Georges Imbert 05/06 Notes de cours de spé maths en Terminale ES O. Lader Table des matières Recherche de courbes sous contraintes, matrices. Systèmes linéaires.......................................

Plus en détail

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes.

Calcul matriciel ... Il est impossible de faire la somme de 2 matrices de tailles différentes. Chapitre : Calcul matriciel Spé Maths - Matrices carrées, matrices-colonnes : opérations. - Matrice inverse d une matrice carrée. - Exemples de calcul de la puissance n-ième d une matrice carrée d ordre

Plus en détail

Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique...

Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique... Cours 3: Inversion des matrices dans la pratique... Laboratoire de Mathématiques de Toulouse Université Paul Sabatier-IUT GEA Ponsan Module complémentaire de maths, année 2012 1 Rappel de l épisode précédent

Plus en détail

Cours Diagonalisation

Cours Diagonalisation Cours Diagonalisation par Pierre Veuillez 1 Objectif Pour une matrice A donnée, déterminer une matrice D diagonale et une matrice P inversible telle que A = P D P 1. Interprètation : Quelle relation reconnaît-on?

Plus en détail

EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet :

EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet : EXERCICE 1 Ce tableau récapitule la consommation d essence d un automobiliste effectuant un trajet : parcourue (km) 50 80 120 150 Essence consommée (L) 4 6,4 9,6 12 a Calculer chacun des quotients suivants

Plus en détail

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français

Les Ptits Géographes. Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Les Ptits Géographes Viens vite aider Philéas Fogg à découvrir le territoire français Géographie Tu es mon ptit géographe Tu vas découvrir le territoire français Objectif : Comprendre les notions de territoire

Plus en détail

DISPENSES ACCORDEES 08 - DIPLÔME DE SORTIE DES ECOLES SUPERIEURES DE COMMERCE

DISPENSES ACCORDEES 08 - DIPLÔME DE SORTIE DES ECOLES SUPERIEURES DE COMMERCE 08 - DIPLÔME DE SORTIE DES ECOLES SUPERIEURES DE COMMERCE Diplôme de sortie des ESCAE (Amiens, Bordeaux, Brest, Clermont-Ferrand, Dijon, Grenoble, Le Havre, Lille, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice

Plus en détail

Baccalauréat ES Asie 19 juin 2013 Corrigé

Baccalauréat ES Asie 19 juin 2013 Corrigé accalauréat E sie 19 juin 201 orrigé EXERIE 1 ommun à tous les candidats On ne demandait aucune justification dans cet exercice. 4 points 1. b. 2. a.. c. 4. c. La longueur de l intervalle [ 1; 1] est 2

Plus en détail

Peut-on parcourir une fois et une seule les arêtes des graphes ci-dessous sans lever le crayon?

Peut-on parcourir une fois et une seule les arêtes des graphes ci-dessous sans lever le crayon? Exercices Dans les exemples ci-dessous, on a parfois construit les graphes et donné quelques éléments de réponse afin d'avoir assez vite une idée générale de ce qui est proposé : on indique aussi les contenus

Plus en détail

Activité 2. Cheminer dans un graphe (chaînes, cycles, etc..)

Activité 2. Cheminer dans un graphe (chaînes, cycles, etc..) TERMINALE ES Spécialité Mathématiques La théorie des graphes Activité Cheminer dans un graphe (chaînes, cycles, etc..). Vocabulaire Un graphe est dit simple s il est sans boucle (une boucle est une arête

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE Arrêté du 8 mars 2016 autorisant, au titre de l année 2016, l ouverture

Plus en détail

Analyse en composantes principales (ACP)

Analyse en composantes principales (ACP) Analyse en composantes principales (ACP) François Husson Laboratoire de mathématiques appliquées - Agrocampus Rennes husson@agrocampus-ouest.fr 1 / 31 Quel type de données? L ACP s intéresse à des tableaux

Plus en détail

Examen, Bases de Données Avancées, 2012-2013. Exercice 1 : Bases de Données Relationnelles - 7 Points

Examen, Bases de Données Avancées, 2012-2013. Exercice 1 : Bases de Données Relationnelles - 7 Points Examen, Bases de Données Avancées, 2012-2013 Les s sont autorisés. Les exercices sont indépendants. Le barème est sur 25 mais il suffit d avoir 20 points pour avoir 20. Exercice 1 : Bases de Données Relationnelles

Plus en détail

4,5 22,5 27 49,5. Compléter le tableau de proportionnalité suivant en calculant le coefficient de proportionnalité.

4,5 22,5 27 49,5. Compléter le tableau de proportionnalité suivant en calculant le coefficient de proportionnalité. Énoncés Exercice 1 Les phrases suivantes sont-elles vraies? Justifier. a] «Un canard est proportionnel.» b] «Le nombre 3 est proportionnel.» c] «La masse d'une tomate est proportionnelle.» d] «Le nombre

Plus en détail

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL

Théorie des graphes. Introduction. Programme de Terminale ES Spécialité. Résolution de problèmes à l aide de graphes. Préparation CAPES UCBL Introduction Ces quelques pages ont pour objectif de vous initier aux notions de théorie des graphes enseignées en Terminale ES. Le programme de Terminale (voir ci-après) est construit sur la résolution

Plus en détail

EXAMEN I31, 2015. La clarté et la concision de vos réponses est essentielle. Lisez l énoncé avant de répondre.

EXAMEN I31, 2015. La clarté et la concision de vos réponses est essentielle. Lisez l énoncé avant de répondre. EXAMEN I, 05 La clarté et la concision de vos réponses est essentielle. Lisez l énoncé avant de répondre. Euclide et Bézout Pour a = a 0 = 0,b = b 0 =. Première question. Calculez le PGCDg deaetb, ainsi

Plus en détail

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé

Baccalauréat ES Centres étrangers 12 juin 2014 - Corrigé Baccalauréat ES Centres étrangers 1 juin 14 - Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points Commun à tous les candidats 1. On prend un candidat au hasard et on note : l évènement «le candidat a un dossier

Plus en détail

REPERAGE. Activité 1 Le tableau suivant regroupe les distances, en km, entre quelques grandes villes françaises.

REPERAGE. Activité 1 Le tableau suivant regroupe les distances, en km, entre quelques grandes villes françaises. Chapitre 1 REPERAGE CAP Objectifs (à la fin du chapitre, je dois être capable de ) : - Lire un tableau numérique à double entrée. - Utiliser une graduation sur un axe pour repérer des points (placer un

Plus en détail

Le classement des villes les plus gay-friendly de France

Le classement des villes les plus gay-friendly de France Le classement des villes les plus gay-friendly de France TÊTU publie le classement de 23 grandes agglomérations françaises, de la plus gay-friendly à la plus froide à l égard de ses habitants homos. 6.000

Plus en détail

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT

QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT QUELQUES CONSTATS STATISTIQUES SUR NOTRE IMPLANTATION TERRITORIALE JEAN-MARC PETIT Densité d implantation des divisions NBRE DE DIVISIONS Aca Paris Aca Lyon Aca Versailles Aca Nantes Aca Lille Aca Rennes

Plus en détail

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2010

Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2010 Baccalauréat ES Pondichéry 21 avril 2010 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats Lors des journées «rouges» selon Bison Futé, l autoroute qui relie Paris à Marseille est surchargée. Il est donc conseillé

Plus en détail

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité)

ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) ENONCE : Le chiffrement de Hill ( Niveau Terminale S spécialité) Le mathématicien américain Lester Hill (1891-1961) a inventé une méthode de chiffrement à clé symétrique (secrète) par substitution polygraphique

Plus en détail

Le soin de la copie et la qualité de la rédaction seront pris en compte dans l attribution de la note

Le soin de la copie et la qualité de la rédaction seront pris en compte dans l attribution de la note Nom :..... Prénom :...... Date : Lu 26/09/2015 35mn Sujet : Lecture graphique DS MATHS n 2 Classe : 6 ème Note Devoir : / 28 Soin :../ 2 Coeff :../ 2 Appréciation :........ / 20 Le soin de la copie et

Plus en détail

Rapport de projet de 2ème année. Filière CALCUL SCIENTIFIQUE ET MODELISATION CHEMIN DANS UN GRAPHE MULTI-CRITERE

Rapport de projet de 2ème année. Filière CALCUL SCIENTIFIQUE ET MODELISATION CHEMIN DANS UN GRAPHE MULTI-CRITERE INSTITUT SUPERIEUR D INFORMATIQUE DE MODELISATION ET DE LEURS APPLICATIONS Complexe des Cézeaux BP 125 63173 Aubière cedex Rapport de projet de 2ème année Filière CALCUL SCIENTIFIQUE ET MODELISATION CHEMIN

Plus en détail

b) Est-il possible d avoir un trajet partant et arrivant du même lieu et passant une fois et une seule par toutes les rues?

b) Est-il possible d avoir un trajet partant et arrivant du même lieu et passant une fois et une seule par toutes les rues? T ES DEVOIR SURVEILLE 6 - SPE 23 MAI 2014 Durée : 1h Calculatrice autorisée Exercice 1-7 points - Dans la ville de GRAPHE, on s intéresse aux principales rues permettant de relier différents lieux ouverts

Plus en détail

Planning des Concours Blancs 2013 / 2014

Planning des Concours Blancs 2013 / 2014 CB 1 Du 12/09/13 au 15/09/13 CB 2 Du 19/09/13 au 22/09/13 CB 3 Du 26/09/13 au 29/09/13 CB 4 Du 03/10/13 au 06/10/13 CB 5 Du 10/10/13 au 13/10/13 Techniques littéraires : type progressif ECRIT 1 h Linguistique

Plus en détail

TES Spécialité Mathématiques Eléments de correction du D.S n 1 du Vendredi 12 Octobre 2012

TES Spécialité Mathématiques Eléments de correction du D.S n 1 du Vendredi 12 Octobre 2012 TES Spécialité Mathématiques Eléments de correction du D.S n 1 du Vendredi 12 Octobre 2012 Durée : 1 h 15 Calculatrice autorisée - Aucun autre document n'est autorisé Le barème est noté sur 30 pts. Vous

Plus en détail

La NP-complétude. Johanne Cohen. PRISM/CNRS, Versailles, France.

La NP-complétude. Johanne Cohen. PRISM/CNRS, Versailles, France. La NP-complétude Johanne Cohen PRISM/CNRS, Versailles, France. Références 1. Algorithm Design, Jon Kleinberg, Eva Tardos, Addison-Wesley, 2006. 2. Computers and Intractability : A Guide to the Theory of

Plus en détail

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc

Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc Terminale ES Un corrigé de l épreuve de mathématiques du baccalauréat blanc EXERCICE ( points). Commun à tous les candidats On considère une fonction f : définie, continue et doublement dérivable sur l

Plus en détail

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014

Statistiques DCG/DSCG Sessions 2014 Sessions 2014 DCG 2014 s de 0 1 Contrôle de Anglais appliqué aux affaires 4 langue vivante Inscrits 5603 9956 9092 9913 5030 5565 8142 5085 8709 10613 9356 8480 2616 1350 Présents 4784 8484 7694 8405 4212

Plus en détail

URL analysées. Informations générales

URL analysées. Informations générales 1 sur 5 VRDCI 10, rue Augereau 75007 Paris - FRANCE Tel : 01 45 35 00 80 Email : vrdci@vrdci.com - Référencement naturel avec paiement aux résultats - Ingénierie et design de sites web, intranet et applicatifs

Plus en détail

ALGORITHME DE DIJKSTRA

ALGORITHME DE DIJKSTRA Auteur : Marie-Laurence Brivezac ALGORITHME DE DIJKSTRA TI-83 Premium CE Mots-clés : graphes, matrices, algorithme, programmation. Fichiers associés : dijkstra_eleve.pdf, DIJKSTRA.8xp, MINL.8xp, [C].8xm,

Plus en détail

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires

Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Marches, permutations et arbres binaires aléatoires Épreuve pratique d algorithmique et de programmation Concours commun des Écoles Normales Supérieures Durée de l épreuve: 4 heures Cœfficient: 4 Juillet

Plus en détail

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie novembre 2007

Baccalauréat ES Nouvelle-Calédonie novembre 2007 accalauréat S Nouvelle-alédonie novembre 007 XRI points ommun à tous les candidats Soit f une fonction définie et dérivable sur l intervalle ]0 ; [, strictement croissante sur l intervalle ]0 ; ] et strictement

Plus en détail

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux

Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux Présentation de l Analyse de Besoins Sociaux L'analyse des Besoins Sociaux (ABS) sur le territoire de la commune de la Bordeaux est une procédure annuelle qui doit permettre une appréhension globale des

Plus en détail

CHAPITRE 2 GRAPHES 2.1 LES GRAPHES ET LEURS COMPOSANTES.

CHAPITRE 2 GRAPHES 2.1 LES GRAPHES ET LEURS COMPOSANTES. CHAPITRE 2 GRAPHES 2.1 LES GRAPHES ET LEURS COMPOSANTES. Faire le numéro 5 a)b) de la page 39 du cahier math 3000 Remarque importante : La somme des degrés de tous les sommets d un graphe est toujours

Plus en détail

Coupon réponse. Monsieur/Madame. Boutique. Téléphone: Email: > Assistera à la journée du New shop tour : le 21/09 à Lille de 9h à 17h

Coupon réponse. Monsieur/Madame. Boutique. Téléphone: Email: > Assistera à la journée du New shop tour : le 21/09 à Lille de 9h à 17h New shop tour : le 21/09 à Lille de 9h à 17h Déjeunera et gratuit avec un expert le 22/09 à Lille avant le 16 Septembre Tel : 01 42 02 61 89 New shop tour : Le 5/10 à Strasbourg de 9h à 17h Déjeunera et

Plus en détail

Restauration d images

Restauration d images Restauration d images Plan Présentation du problème. Premières solutions naïves (moindre carrés, inverse généralisée). Méthodes de régularisation. Panorama des méthodes récentes. Problème général Un système

Plus en détail

circulaire du 22 juin 2005

circulaire du 22 juin 2005 561 année service téléphone document 2005 drrh 01 55 44 27 46 RH 50 permanent circulaire du 22 juin 2005 Réévaluation des montants de remboursemement de frais de déplacement professionnel à la poste sur

Plus en détail

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère

GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 1 Le globe et le planisphère GEOGRAPHIE 2 Continents et océans GEOGRAPHIE EVALUATION : globe/planisphère, continents/océans Dans chaque cadre, indique le nom des océans. Colorie les étiquettes

Plus en détail

Fiche(1) Graphes étiquetés et graphes pondérés. Recherche du plus court chemin Algorithme de Dijkstra

Fiche(1) Graphes étiquetés et graphes pondérés. Recherche du plus court chemin Algorithme de Dijkstra Fiche(1) Recherche du plus court chemin Algorithme de Dijkstra Partons d un cas concret : un automobiliste doit se rendre de Troyes à Autun. Si vous observez la carte ci-dessous, vous remarquez qu un faisceau

Plus en détail

Exo7. Sujets de l année 2008-2009. 1 Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels.

Exo7. Sujets de l année 2008-2009. 1 Partiel. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay. Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels. Enoncés et corrections : Sandra Delaunay Exo7 Sujets de l année 28-29 1 Partiel Exercice 1 Soit A une matrice 2 2 à coefficients réels. On suppose a + c = b + d = 1 et a b 1. ( ) a b c d 1. Soient (x 1,x

Plus en détail

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL

Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Aide à la décision pour les politiques de mobilité : recherche et besoins des collectivités Mesure de la performance des lignes de transport public urbain - Projet APEROL Bruno FAIVRE D ARCIER Laboratoire

Plus en détail

Le palmarès des villes attractives

Le palmarès des villes attractives La situation politique à Villefranche sur Mer - Novembre 2013 1 Le palmarès des villes attractives Institut CSA pour Guy Hoquet l Immobilier Avril 2015 Fiche technique Sondage exclusif Institut CSA / Guy

Plus en détail

HORAIRES DE TRAIN. Départ : Paris Nord 19h58 Départ : Paris Nord 08h28 Arrivée : Lille Flandres 21h00 Arrivée : Lille Flandres 09h30

HORAIRES DE TRAIN. Départ : Paris Nord 19h58 Départ : Paris Nord 08h28 Arrivée : Lille Flandres 21h00 Arrivée : Lille Flandres 09h30 HORAIRES DE TRAIN PARIS LILLE Samedi 27/01 Départ : Paris Nord 19h58 Départ : Paris Nord 08h28 Arrivée : Lille Flandres 21h00 Arrivée : Lille Flandres 09h30 Départ Paris Nord 20h58 Départ Paris Nord 08h58

Plus en détail

Du paysage à la carte

Du paysage à la carte séquence 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 Du paysage à la carte Observer un paysage séance 1 Observe attentivement cette photo, prise depuis la place du marché de Montréjeau, dans les Pyrénées. Repère les différents

Plus en détail

Exercices théoriques

Exercices théoriques École normale supérieure 2008-2009 Département d informatique Algorithmique et Programmation TD n 9 : Programmation Linéaire Avec Solutions Exercices théoriques Rappel : Dual d un programme linéaire cf.

Plus en détail

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé.

Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013. Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. TES Spé Maths Eléments de correction du Bac Blanc n 2 de Mathématiquesdu Lundi 8 Avril2013 Calculatrice autorisée - Aucun document n'est autorisé. Vous apporterez un grand soin à la présentation et à la

Plus en détail

Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES

Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES Chapitre 06 : PROPORTIONNALITÉ ET FONCTIONS LINÉAIRES 6 cm I) Synthèse sur la proportionnalité : 1) Définition : Grandeurs proportionnelles : Dire que deux grandeurs sont proportionnelles revient à dire

Plus en détail

Codes Correcteurs d Erreurs Les codes binaires linéaires parfaits + Code de Hamming, + Code de Golay

Codes Correcteurs d Erreurs Les codes binaires linéaires parfaits + Code de Hamming, + Code de Golay Codes Correcteurs d Erreurs Les codes binaires linéaires parfaits + Code de Hamming, + Code de Golay November 12, 2008 Plan 1 2 Rappel : la borne de Hamming pour un code linéaire est t i=0 ( n i ) 2 n

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Chapitre 7 : Programmation dynamique

Chapitre 7 : Programmation dynamique Graphes et RO TELECOM Nancy 2A Chapitre 7 : Programmation dynamique J.-F. Scheid 1 Plan du chapitre I. Introduction et principe d optimalité de Bellman II. Programmation dynamique pour la programmation

Plus en détail

Formation : Chef de projet occasionnel

Formation : Chef de projet occasionnel Formation : Chef de projet occasionnel Réf. CG5719 Durée Infos 2 jours (14 heures) Forfait repas Paris : 38 HT Forfait repas autres villes : 34 HT Sessions Paris du 13/03/2014 au 14/02/2014 Genève du 20/03/2014

Plus en détail

Paris, le 3 avril 2014. Le Directeur Général des Finances Publiques

Paris, le 3 avril 2014. Le Directeur Général des Finances Publiques DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES SERVICE DES RESSOURCES HUMAINES Sous-direction de l'encadrement et des relations sociales Bureau RH-1A 120, rue de Bercy Télédoc 749 75572 PARIS cedex 12 Affaire

Plus en détail

MODULES D INITIATION À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Module M1 : Module de préparation au concours ACCES Du 15 au 19 février 2010

MODULES D INITIATION À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Module M1 : Module de préparation au concours ACCES Du 15 au 19 février 2010 MODULES D INITIATION À L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR. Module M1 : Module de préparation au concours ACCES Du 15 au 19 février 2010 Le devenir des Etudiants la 1ère année après le Bac en %. Ensemble étudiants

Plus en détail

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que :

En 2005, année de sa création, un club de randonnée pédestre comportait 80 adhérents. Chacune des années suivantes on a constaté que : Il sera tenu compte de la présentation et de la rédaction de la copie lors de l évaluation finale. Les élèves n ayant pas la spécialité mathématique traiteront les exercices 1, 2,3 et 4, les élèves ayant

Plus en détail

À propos des matrices échelonnées

À propos des matrices échelonnées À propos des matrices échelonnées Antoine Ducros appendice au cours de Géométrie affine et euclidienne dispensé à l Université Paris 6 Année universitaire 2011-2012 Introduction Soit k un corps, soit E

Plus en détail

CHAPITRE II- Le territoire national et sa population: répartition spatiale et dynamiques

CHAPITRE II- Le territoire national et sa population: répartition spatiale et dynamiques CHAPITRE II- Le territoire national et sa population: répartition spatiale et dynamiques A- La population française: une population rurale ou urbaine? La population française se concentre dans quelques

Plus en détail

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» )

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» ) SYNTHESE ( THEME ) FONCTIONS () : NOTIONS de FONCTIONS FONCTION LINEAIRE () : REPRESENTATIONS GRAPHIQUES * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Plus en détail

Les bons plans! Pour aller du terminal auto/train à la gare voyageurs et réciproquement, il vous suffit de suivre les plans ci-contre.

Les bons plans! Pour aller du terminal auto/train à la gare voyageurs et réciproquement, il vous suffit de suivre les plans ci-contre. Comment vous y rendre? Les bons plans! Pour aller du terminal auto/train à la gare voyageurs et réciproquement, il vous suffit de suivre les plans ci-contre. Si la gare voyageurs est éloignée du terminal

Plus en détail

DNB, Métropole, correction, mathématiques

DNB, Métropole, correction, mathématiques DNB, Métropole, correction, mathématiques jeudi 28 juin 2012 Activités numériques, 12 points Toutes les réponses doivent être justifiées, sauf si une indication contraire est donnée. Exercice n o 1 1.

Plus en détail

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières

MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ. Table des matières MATHÉMATIQUES - SPÉCIALITÉ F.HUMBERT Table des matières Chapitre A - Congruences 2 Chapitre B - PGCD 5 Chapitre C - Nombres premiers 11 Chapitre D - Matrices et évolution de processus 14 Chapitre E - Matrices

Plus en détail

Analyse des données - Logiciel R

Analyse des données - Logiciel R Université de Strasbourg Analyse des données Master de Sciences, Spécialité Statistique 2012/13 Master Actuariat Emmanuel Périnel Analyse des données - Logiciel R TP n 3. L Analyse en Composantes Principales

Plus en détail

Études préalables au choix du futur mode de gestion de l eau. à PARIS

Études préalables au choix du futur mode de gestion de l eau. à PARIS Études préalables au choix du futur mode de gestion de l eau à PARIS Enquêtes auprès s de collectivités franç et étrangèresres réalisées par le BIPE Enquêtes auprès s de villes franç Les collectivités

Plus en détail

DIRECTION DE L ÉVALUATION ET DE LA PROSPECTIVE SOUS - DIRECTION DE L ÉVALUATION. ÉVALUATION À L ENTRÉE EN 6 e MATHÉMATIQUES CAHIER DE L ÉLÈVE

DIRECTION DE L ÉVALUATION ET DE LA PROSPECTIVE SOUS - DIRECTION DE L ÉVALUATION. ÉVALUATION À L ENTRÉE EN 6 e MATHÉMATIQUES CAHIER DE L ÉLÈVE DIRECTION DE L ÉVALUATION ET DE LA PROSPECTIVE SOUS - DIRECTION DE L ÉVALUATION F ÉVALUATION À L ENTRÉE EN 6 e MATHÉMATIQUES CAHIER DE L ÉLÈVE NOM DE L ÉLÈVE... PRÉNOM DE L ÉLÈVE... N DE LA CLASSE... 2004

Plus en détail

Chapitre 1 : Évolution COURS

Chapitre 1 : Évolution COURS Chapitre 1 : Évolution COURS OBJECTIFS DU CHAPITRE Savoir déterminer le taux d évolution, le coefficient multiplicateur et l indice en base d une évolution. Connaître les liens entre ces notions et savoir

Plus en détail

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin.

Exo7. Matrice d une application linéaire. Corrections d Arnaud Bodin. Exo7 Matrice d une application linéaire Corrections d Arnaud odin. Exercice Soit R muni de la base canonique = ( i, j). Soit f : R R la projection sur l axe des abscisses R i parallèlement à R( i + j).

Plus en détail

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD

Les dispenses. Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Les dispenses d épreuves du DSCG Liste complète par diplôme obtenu après la réforme LMD Type Date limite d obtention CAPET D2 Techniques s CAPET Economie et gestion option A Economie et gestion administrative

Plus en détail

Réunion parents-étudiants. des classes Préparatoires. Économiques et Commerciales

Réunion parents-étudiants. des classes Préparatoires. Économiques et Commerciales Année Scolaire 2009/2010 Mercredi 16 décembre 2009 Réunion parents-étudiants des classes Préparatoires Économiques et Commerciales 2 ème année Ordre du jour Bilan du 1 er trimestre (écrits entretiens de

Plus en détail

Codes linéaires. Distance d un code linéaire

Codes linéaires. Distance d un code linéaire Distance d un code linéaire Un code binaire C est linéaire si la somme de deux mots quelconques du code est encore un mot du code : w 1, w 2 C, w 1 + w 2 C Un code linéaire est donc un sous-espace vectoriel

Plus en détail

Statistiques. Objectifs du chapitre. Énigme du chapitre.

Statistiques. Objectifs du chapitre. Énigme du chapitre. Statistiques C H A P I T R E 2 Énigme du chapitre. Objectifs du chapitre. Proposer, si possible, une série de 9 valeurs telle que sa moyenne est égale à son premier quartile et son étendue soit égale à

Plus en détail

MARCHES IMMOBILIERS :

MARCHES IMMOBILIERS : MARCHES IMMOBILIERS : CONTRASTE DES TENDANCES ET EVOLUTIONS 4EME TRIMESTRE 2008 1 Carte des évolutions des prix : T42008/T42007 Supérieure à 5% De + 1% à + 5% De - 1% à + 1% De - 5% à - 1% De - 10% à -

Plus en détail

L Essentiel : 28 et 29 janvier 2016 Comité d Établissement réunion ordinaire

L Essentiel : 28 et 29 janvier 2016 Comité d Établissement réunion ordinaire Point 2 : Informations économiques Sopra-Steria va bien avec un chiffre d affaire et un résultat d exploitation à peu près en ligne avec le prévisionnel, avec un petit mieux pour la France comparé avec

Plus en détail

F É D É R A T I O N C G T D E S C H E M I N O T S. Objet : Manifestation nationale unitaire et rassemblements du 29 janvier 2015

F É D É R A T I O N C G T D E S C H E M I N O T S. Objet : Manifestation nationale unitaire et rassemblements du 29 janvier 2015 F É D É R A T I O N C G T D E S C H E M I N O T S Chambéry, le 16 Janvier 2015 Aux Secrétaires Généraux des Syndicats Aux Secrétaires Orga des Syndicats Objet : Manifestation nationale unitaire et rassemblements

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Emilien Suquet, suquet@automaths.com

Emilien Suquet, suquet@automaths.com STATISTIQUES Emilien Suquet, suquet@automaths.com I Comment réagir face à un document statistique? Les deux graphiques ci-dessous représentent l évolution du taux de chômage en France sur les 1 mois de

Plus en détail

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition.

Algèbre linéaire. 1 Espaces vectoriels R n. Jean-Paul Davalan. 1.1 Les ensembles R n. 1.2 Addition dans R n. (R n, +) désigne R n muni de l addition. Algèbre linéaire. Jean-Paul Davalan 2001 1 Espaces vectoriels R n. 1.1 Les ensembles R n. Définition 1.1 R 2 est l ensemble des couples (x, y) de deux nombres réels x et y. D une manière générale, un entier

Plus en détail

Un automobiliste roulant à 120 km/h effectue un parcours de 300 km. Quelle est la durée du trajet en heures et minutes?

Un automobiliste roulant à 120 km/h effectue un parcours de 300 km. Quelle est la durée du trajet en heures et minutes? EXERCICES SUR LE MOUVEMENT RECTILIGNE UNIFORME Exercice 1 Un automobiliste roulant à 120 km/h effectue un parcours de 300 km. Quelle est la durée du trajet en heures et minutes? (D après sujet de Dominante

Plus en détail

Mathématiques Pour l Informatique I : Théorie des Ensembles et Relations. Serge Iovleff

Mathématiques Pour l Informatique I : Théorie des Ensembles et Relations. Serge Iovleff Mathématiques Pour l Informatique I : Théorie des Ensembles et Relations Serge Iovleff 13 septembre 2004 Quelques références Ma Page http ://www.iut-info.univ-lille1.fr/ iovleff Un Cours réalisé par des

Plus en détail

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux

Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux Théorie des Langages Formels Chapitre 5 : Automates minimaux Florence Levé Florence.Leve@u-picardie.fr Année 2015-2016 1/29 Introduction Les algorithmes vus précédemment peuvent mener à des automates relativement

Plus en détail

L intérêt d un cadencement généralisé : exemple du TGV Sud-Est à l horizon de 10 ans

L intérêt d un cadencement généralisé : exemple du TGV Sud-Est à l horizon de 10 ans L intérêt d un cadencement généralisé : exemple du Sud-Est à l horizon de 10 ans Marc Perez, Eric Hérouin, Fabien Guérin Transport Technologie-Consult Karlsruhe GmbH Les compagnies aériennes ont opté depuis

Plus en détail

Thème 8 Graphes étiquetés et pondérés

Thème 8 Graphes étiquetés et pondérés Terminale pécialité xercices Thème raphes étiquetés et pondérés. ctivité Les automates Partie équencement Un hacker s amuse à essayer de décrypter les mots de passe d accès à des comptes de messagerie

Plus en détail

Médecins du Monde. & l adoption internationale

Médecins du Monde. & l adoption internationale & l adoption internationale Les droits de l enfant s engage pour la défense des droits fondamentaux de l enfant : le droit de grandir dans une famille, le droit à l accès aux soins et le droit à l éducation.

Plus en détail

Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions

Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions Les marchés immobiliers des métropoles françaises : Enjeux, structures et évolutions François Cusin Journée d étude de l OFCE : «Ville et logement» 4 décembre 2012 Source : Données BIEN et PERVAL Traitements

Plus en détail

Formation au langage SQL

Formation au langage SQL Objectif SQL est un langage informatique normalisé qui sert à effectuer des opérations sur des bases de données. Il permet de rechercher, d'ajouter, de modifier ou de supprimer des données dans les bases

Plus en détail

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL

Procédure. Exemple OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL Opérations dans un système positionnel OPÉRATIONS DANS UN SYSTÈME POSITIONNEL INTRODUCTION Dans tout système de numération positionnel, les symboles sont utilisés de façon cyclique et la longueur du correspond

Plus en détail

Épreuve d informatique 2011

Épreuve d informatique 2011 A 2011 INFO. MP ÉCOLE NATIONALE DES PONTS ET CHAUSSÉES, ÉCOLES NATIONALES SUPÉRIEURES DE L AÉRONAUTIQUE ET DE L ESPACE, DE TECHNIQUES AVANCÉES, DES TÉLÉCOMMUNICATIONS, DES MINES DE PARIS, DES MINES DE

Plus en détail

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national.

Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Diplômes d'université (LMD), diplômes universitaires (DU) et diplômes inter universitaires (DIU) examinés et reconnus par le conseil national. Villes Intitulé du diplôme Université de Angers Université

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2012 MATHÉMATIQUES SÉRIE COLLÈGE DURÉE DE L ÉPREUVE : 2 h 00 Coefficient 2 Le candidat répondra sur une copie Éducation Nationale. Ce sujet comporte 7 pages numérotées

Plus en détail