VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE"

Transcription

1 VOLET DU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LA PRISE EN CHARGE DES ELEVES EN DIFFICULTE Il est essentiel de se constituer un référent commun connu de tous les enseignants de la en matière de prévention et d aides aux enfants en difficultés afin de - faciliter une mise en oeuvre des projets d aides centrés sur les élèves et définis avec tous les partenaires - adapter les fonctionnements aux besoins identifiés. Le tableau ci-joint, construit à partir de quatre orientations, définit les objectifs prioritaires et les stratégies de mises en oeuvre. Il est susceptible d être modifié ou enrichi selon les besoins de la. L essentiel est que nous puissions aider l enfant à entrer dans un statut d écolier afin de l aider à acquérir les connaissances, capacités et attitudes attendues à chaque palier du socle commun. AXES de la politique de 1 - articuler le réseau sur les projets d école, considérer dans le PE le domaine «prévention et aides apportées aux enfants en difficultés» * mettre en cohérence toutes les actions destinées à la prévention et à l aide aux élèves en difficulté (réseaux d aides, PPRE, aides personnalisée, ) dans le cadre du PE de la P.S. au CM2. * favoriser la coopération et l harmonisation entre le réseau, l équipe d école et les partenaires éducatifs et sociaux (ex : PMI, service de la santé scolaire, ) * éviter l isolement des divers personnels prenant en charge les élèves en difficulté * permettre aux écoles isolées ou rurales d avoir une personne de référence * communiquer entre équipe de, réseau et écoles, partenaires éducatifs et sociaux dans le cadre de réunions, animations, stages * concertation intra-réseau, réseau / école, inter-réseaux (élaboration et partage d outils) * élaborer des documents synthétiques sur la situation spécifique de chaque secteur * clarification du statut et du rôle de chacun dans la prise en charge de l élève en difficulté * clarification des différentes structures d aides et des missions et responsabilités de chacun * définir un membre du réseau de référence par école «correspondant Réseau» * participation du réseau à l élaboration du projet d école (volet «Aide aux élèves en difficulté») * participation du réseau aux conseils de cycle concernant les élèves en difficulté (analyse et repérage) * participation aux équipes éducatives concernant les élèves dont un dossier MDPH peut être constitué * participation au groupe de suivi de la (enfant en difficulté) * aide aux directeurs (en fonction des possibilités de remplacement sur la ) pour participer aux synthèses les plus significatives en fonction du la réalité du terrain, avec les différents partenaires * essai de définition de ce qu est un élève en difficulté / en échec scolaire afin de recentrer les rôles de chacun * référents de (prise en charge des élèves en difficulté, les

2 AXES de la politique de 2 - Développer la capacité des écoles à articuler les aides spécialisées ou non, grâce aux personnels du réseau en aidant à l analyse des difficultés et des erreurs par l interaction de diverses connaissances : didactique, développement de l enfant, pratiques pédagogiques «Les membres du réseau accompagnent et complètent les mesures prises» * favoriser l adaptation des pratiques pédagogiques dans la classe en ce qui concerne les élèves en difficulté pour mettre en oeuvre plus globalement par la suite la différenciation * clarifier les missions du personnel réseau à l intérieur de l école (suivi, formation, aide à l analyse, ) * aider au suivi cohérent des élèves (articulation des différentes interventions) * savoir analyser et identifier les difficultés et les erreurs en particulier dans le domaine de la maîtrise de la langue et de la construction du nombre pour définir des actions de remédiation (groupes de besoins, aides individuelles, PPRE, ). * élaborer des documents proposant une lecture des textes sur les missions de chacun * construire les critères incontournables de prise en charge ainsi qu unefiche de suivi des enfants pris en charge par le réseau * aide à la communication des PPS * élaborer diverses modalités d action en fonction des réalités du secteur d intervention (intervention avec le maître en classe, intervention en groupes décloisonnés, intervention individuelle, ) * participation à la formation des maîtres lors de stages, d animations pédagogiques, ) missions de chacun, les services d aides extérieures à l école, le rôle et le fonctionnement de l équipe éducative) * interventions prioritaires des réseaux définies en fonction de la réalité du terrain (articulation des aides : prévention, aides spécifiques au niveau des cycles II et III, mise en place de PPRE, de l aide personnalisée, des stages de remise à niveau, : cibler les modalités d action en fonction des difficultés repérées (types et importance) * réactivation des réseaux par la réorganisation des projets de fonctionnement (régulation chaque année) * aide dans l apport d outils concernant le développement de l enfant; les notions de difficulté / échec scolaire ; * aide à l évaluation diagnostique d une situation (prévention) * aide à la mise en œuvre des évaluations diagnostiques selon les élèves et le secteur concerné en particulier en ce qui concerne les classes de G.S/C.P./CE1 *aide à l analyse des résultats pour les enfants repérés en difficulté * participation des réseaux au conseils de cycle, aux synthèses sur les évaluations G.S./C.P., C.P.,CE1,, CM2

3 AXES de la politique de 3 - Se centrer sur l enfant et dialoguer avec la famille * promouvoir un projet individualisé inscrit dans le temps et dans le cadre partenarial (école, famille, service extérieurs) * demande d intervention du réseau précise prenant en compte les divers paramètres de l évaluation (réussites, difficultés,...), il ne serait pas superflus selon la situation que cette fiche soit remplie avec un des membres du réseau ou qu une observation en situation de classe se mette en place * élaboration du projet d aide(s) entre le maître, les maîtres du cycle, le réseau, la famille avec régulation dans la prise en charge * explicitation du projet à la famille et du rôle de chacun des responsables par le directeur, un membre du réseau si nécessaire, l enseignant de la classe * communication étroite du psychologue scolaire avec les * participation aux commissions de concertation CM2/6ème afin de faire les liens avec le principal et les professeurs concernés pour les élèves en situation scolaire «fragile» et poursuite de cette communication lors de l entrée en 6 ème * participation des réseaux à la vie de l école (présentation du réseau au conseil d école, réunions avec les parents en début d année,..., participation à l accueil des PS, aux résolutions des situations de violence,..., aux équipes éducatives et à la mise en place de certains PPRE) * élaboration d une fiche qui permette l articulation des actions des divers acteurs (PPRE, ) * réunion obligatoire de l équipe de cycle pour le projet de l élève et pour son suivi * obligation d un document claire à l intention des familles (rôle de chacun, définition du projet,...)

4 AXES de la politique de services extérieurs s ils existent (social, CMP, CMPP,...) et le maître référent 4 évaluer les effets des actions et des modalités mises en place * relayer les principes mis en place sur la en matière d ASH * mettre en place un suivi spécifique des enfants pris en charge afin de mesurer l évolution scolaire * mettre en place un suivi (évolution scolaire) des élèves suivis par la MDPH dans le cadre du PPS * analyser les effets produits sur l organisation des écoles en matière de prise en charge des difficultés scolaires En ce qui concerne la scolarisation des enfants handicapés, se référer au dossier MDPH * poursuivre le suivi des indicateurs ASH et construire des tableaux de suivi pour les élèves repérés par la CDA * poursuivre les bilans qualitatifs et quantitatifs effectués par réseau avec comparaison des évolutions sur plusieurs années * aide des membres du réseau à : - la mise en œuvre et à l explicitation de la politique de (ex : en matière d absentéisme, fonctionnement MDPH, ) - la régulation sur le terrain * participation et vigilance auprès des écoles du respect des dates et des principes de la CDA (lien constant avec le maître référent), de la CDO,

5 PRINCIPE DE REPERAGE ET PROTOCOLE DE FONCTIONNEMENT DES RESEAUX Les modalités de fonctionnement sont à inscrire dans le projet d école et de cycle. Il est essentiel que par période chaque action, prise en charge collective et individuelle (PPRE, aide personnalisée, ) soit évaluée afin de mesurer les progrès ou non pour déterminer les régulations nécessaires à apporter. Ce moment doit s effectuer à l interne du réseau mais aussi en conseil de cycle. OUTILS DE REPERAGE TRANSVERSAUX AUX TROIS CYCLES * Indicateurs sociologiques : - CSP - Origine culturelle - Taux de chômage et de Rmistes - Nombre d AEMO * Indicateurs structurels : - Nombre d élèves - Situation géographique de l école - Taux d encadrement (maîtres supplémentaires, AE, ) - Présence ou non de foyers d accueil - Présence ou non de population du voyage - Présence ou non de structures de santé - Présence ou non sur le secteur de clin, clis, classe délocalisée OUTILS DE REPERAGE SCOLAIRES - Signalements effectués par les enseignants lors de difficultés importantes (comportement, langue orale, retard global, ) ; l évaluation GS/CP pour le domaine de la langue orale (langage d énonciation et d évocation) peut servir d appui - Prise en compte de la visite PMI pour MS - Nombre de maintiens en G.S - Bilan des visites médicales G.S. - Nombre de redoublement au CP - Nombre de retards en fin de cycle II - Résultats des évaluations diagnostiques G.S. /CP, CE1 (à comparer sur plusieurs année lorsque c est possible) et évaluations bilan CE1 - Nombre de prises en charge demandé par l école et prises en charge validées par le réseau (type d aides) - Nombre de dossiers traités par la CDA - Nombre d enfants connus et suivis par l extérieur PREVENTION ET REMEDIATION PREVENTION AU CYCLE II AU CYCLE I AXES DE TRAVAIL POUR LES RÉSEAUX - Aider les enseignants à une analyse plus fine (complément d observation) après un signalement de leur part, pour repérer les élèves en grande difficulté dans le domaine de la langue orale ou le domaine comportemental - Premiers suivis de dossiers si nécessaire car la prise en charge de la prévention s effectue en priorité dans le cadre de l aide personnalisée - Au cycle II, les axes essentiels sont de * «prévenir les difficultés de lecture» * «aider à la construction du nombre» - Il va s agir d aider les enseignants à une analyse plus fine des difficultés en s appuyant sur les résultats d évaluations, les divers bilans santé, réseau (les croiser) afin de déterminer en conseil de cycle la prise en charge la plus adaptée (différenciation ou consolidation en classe par l enseignant, prévention ou remédiation au sein du cycle avec les réseaux, prévention ou remédiation particulière par les réseaux, aides extérieures au sein de structures particulières ou libérales). Ce travail doit s inscrire dans le cadre de PPRE. MODALITES DINTERVENTION POUR LES RÉSEAUX - Mise en place de projets particuliers de prévention primaire sur un laps de temps défini, en petits groupes, inscrit au projet d école - Relations et médiations avec les familles pour déterminer des aides éventuelles et particulières à l extérieur - Intervention du réseau pour les élèves en difficulté repérés en conseil de cycle lors de décloisonnements ou non, par petits groupes ou individuellement : * Priorité de la prise en charge dès le début d année pour les certains élèves de CE1en situation de fragilité * Accent mis dès le mois de janvier sur les élèves de CP * Action de prévention quant aux élèves de G.S. (réseau ou aide personnalisée selon le cas) -Articulation des interventions particulières des réseaux avec les activités de classe (selon le projet individuel de l enfant) - Relations et médiations avec les familles pour déterminer les aides à l interne ou à l externe de l école - Suivi des dossiers avec les partenaires extérieurs, en équipe éducative, avec l enseignant référent si nécessaire Modalités d intervention et REFERENT RÉSEAU 60h : aide personnalisée Psychologue Scolaire et Maître G Intervention suivant la nature de la difficulté mais principalement le psychologue scolaire et les maîtres G et E 60h : aide personnalisée (différenciation pédagogique dont manipulation) Psychologue scolaire (principalement)

6 - - Partenariat ou non avec des professions libérales (orthophonistes, ) - Structures associatives existantes ou pas sur le temps péri et extra scolaire (accompagnement scolaire, ) - Résultats des évaluations diagostiques au cycle III et évaluation bilan au CM2 - Nombre de retards en fin de cycle III - Nombre de prises en charge demandé par l école et prises en charge validées par le réseau (type d aides) - Nombre de dossiers traités par la CDA, CDO - Nombre de dossiers traités par la commission d orientation - Nombre de maintiens exceptionnels - Nombre d enfants connus et suivis par l extérieur REMEDIATION AU CYCLE III - Au cycle III, l axe essentiel est de remédier aux difficultés en maîtrise de la langue, en mathématiques, afin d amener les élèves dans les meilleures conditions au collège à l acquisition des compétences attendues du socle commun en fin de cycle III - Mise en place de remédiation collective au sein du cycle - Intervention individuelle dans le cadre des PPRE - Relations et médiations avec les familles pour déterminer les aides à l interne ou à l externe de l école - Suivi des dossiers avec les partenaires extérieurs, en équipe éducative, avec l enseignant référent si nécessaire - Travail de lien et de médiation pour certains élèves dans le cadre des commissions de concertation 6 ème (Suivi des PPRE, ) Intervention suivant la nature de la difficulté mais principalement le psychologue scolaire et le maître E Psychologue scolaire (principalement) 60h : aide personnalisée (différenciation) stages de remise à niveau

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs

PAF 2012/2013 Cahier des charges académique déclinaison 1 er degré - département du Doubs PAF 2012/2013 Cahier des déclinaison 1 er degré - département du Doubs N0 : Premiers apprentissages en maternelle. N1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Favoriser les échanges

Plus en détail

Direction des services départementaux de l éducation nationale des Pyrénées- Atlantiques Projet d école

Direction des services départementaux de l éducation nationale des Pyrénées- Atlantiques Projet d école VOLET ÉLÈVES À BESOINS ÉDUCATIFS PARTICULIERS DU PROJET D ÉCOLE (VOLET OBLIGATOIRE) Nom de l école ou groupement d écoles : Circonscription / Collège de secteur : / Nombre de classes élémentaires : Nombre

Plus en détail

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs

Cahier des charges 2011 / déclinaison 1 er degré - département du Doubs Cahier des charges 2011 / 2012 - déclinaison 1 er degré - département du Doubs K0 : Premiers apprentissages en maternelle. K1 : Maîtrise de la langue, lecture et prévention de l illettrisme. Maîtriser

Plus en détail

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes

Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Dispositif «plus de maîtres que de classes» : pour un accompagnement concerté des élèves dans les classes Contexte ou constat à l origine de l action mise en place : ð Pourcentage d'élèves en retard scolaire

Plus en détail

Projet de RASED

Projet de RASED Projet de RASED 2009 2012 L action du RASED doit favoriser la réussite scolaire de tous les élèves : En constituant une ressource à destination de tous les maîtres En facilitant les dispositifs collectifs

Plus en détail

DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances

DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances DIEPPE OUEST PROJET DE CIRCONSCRIPTION 2013-2015 Pour faire réussir et porter attention en assurant l égalité des chances La circonscription de Dieppe Ouest est composée de 45 communes ayant au moins une

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative

Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative Guide pour l élaboration d un Programme Personnalisé de Réussite Educative PPRE définition repères Etapes à suivre Annexe A1 : Entretien individuel avec l élève Annexe A2 : Fiche de communication à destination

Plus en détail

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ

Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Animation pédagogique 21 novembre 2012 Claire BEY Sophie MALAIZÉ Comment repérer les difficultés? Comment effectuer un choix parmi les différentes aides? Comment les articuler? Comment évaluer les progrès?

Plus en détail

Projet d école Guide méthodologique

Projet d école Guide méthodologique Projet d école 2016-2020 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : ETAT DES LIEUX, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative Dossier Elève / Ecole Primaire

Programme Personnalisé de Réussite Educative Dossier Elève / Ecole Primaire Programme Personnalisé de Réussite Educative Dossier Elève / Ecole Primaire Ecole : Année scolaire : 2006/2007 Circonscription : JONZAC Date de mise en place du programme :02/10/2006 A Renseignements concernant

Plus en détail

Note de service n La prise en charge de la difficulté scolaire

Note de service n La prise en charge de la difficulté scolaire Virginie SOUFFLET Inspectrice de l éducation nationale Circonscription de Lille 3 Wattignies à Mesdames les Directrices, Messieurs les Directeurs, Mesdames les Enseignantes, Messieurs les Enseignants Mesdames

Plus en détail

Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto

Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto Dispositif plus de maîtres que de classes : fiche projet Ecoles : élémentaire Mistral, maternelles Langevin et Dolto I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte de l école -Fluidité des parcours

Plus en détail

Dispositif passerelles intercycles et interdegrés Evreux III ECLAIR Pablo Neruda et Politzer.

Dispositif passerelles intercycles et interdegrés Evreux III ECLAIR Pablo Neruda et Politzer. Dispositif passerelles intercycles et interdegrés Evreux III ECLAIR Pablo Neruda et Politzer. Objectif stratégique : améliorer le taux de validation des paliers 1 et 2 du socle commun de connaissances

Plus en détail

PROJET D ÉCOLE

PROJET D ÉCOLE PROJET D ÉCOLE 2008-2011 ÉCOLE : COMMUNE : CIRCONSCRIPTION : Nom du directeur : N UAI : Téléphone : Courriel : Situation de l école École maternelle École élémentaire École primaire RPI RAR RRS REP hors

Plus en détail

Ecole : Fiche de conseil de cycle

Ecole : Fiche de conseil de cycle Ecole : Fiche de conseil de cycle 20...-20... Nom de l'enfant date de naissance : classe : nom de l'enseignant : Mode d'emploi : nom de l'élève : inscrire l'élève qui vous pose question et pour lequel

Plus en détail

Le conseil école-collège

Le conseil école-collège Le conseil école-collège > 1 Pourquoi un conseil école-collège? Les missions du conseil école-collège sont pédagogiques Éviter une rupture qui peut s avérer facteur d échec pour l élève entrant au collège

Plus en détail

AXE 1 AMELIORER LA REUSSITE DE TOUS LES ELEVES PAR LA MAÎTRISE DES FONDAMENTAUX

AXE 1 AMELIORER LA REUSSITE DE TOUS LES ELEVES PAR LA MAÎTRISE DES FONDAMENTAUX AXE 1. 5 OBJECTIFS : AMELIORER LA REUSSITE DE TOUS LES ELEVES PAR LA MAÎTRISE DES FONDAMENTAUX Mettre en place et respecter les programmes d enseignement à tous les niveaux de la scolarité, Améliorer les

Plus en détail

Stage «Directeurs» 3 mai 2010

Stage «Directeurs» 3 mai 2010 LE PROJET D ÉCOLE Stage «Directeurs» 3 mai 2010 Histoire La loi d orientation scolaire 89-486 du 10 juillet 1989, dite «loi Jospin» : fait de l'éducation la première priorité nationale, réorganise les

Plus en détail

Une charte pour l accompagnement des élèves en difficulté

Une charte pour l accompagnement des élèves en difficulté 1 Chaumont, le 07 janvier 2008 Une charte pour l accompagnement des élèves en difficulté Textes de référence. - Loi d orientation et de programme pour l avenir de l école du 23 avril 2005 décret du 24

Plus en détail

Modalités et critères d inspection

Modalités et critères d inspection Troyes, le 18 septembre 2015 A l attention de Mesdames et Messieurs les directeurs, coordonnateurs et enseignants de la circonscription de Troyes 2 et ASH NOTE DE SERVICE N 4 Modalités et critères d inspection

Plus en détail

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice

Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Plan de Prévention et de Lutte contre l illettrisme dans l académie de Nice Le plan académique est réalisé à partir du schéma de déploiement indiqué par le Ministère de l Education nationale lors de la

Plus en détail

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016

PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 CIRCONSCRIPTION D IRIGNY-MORNANT- SOUCIEU PROJET DE CIRCONSCRIPTION POUR LES ELEVES A BESOINS EDUCATIFS PARTICULIERS : ECOLES et RASED 2013/2016 L'objectif de l'école est d'amener tous les élèves à la

Plus en détail

La difficulté scolaire

La difficulté scolaire Circonscription de Mortain Animation pédagogique Villedieu les Poëles - Parigny La difficulté scolaire Octobre 2006 Plan de l animation des constats aux enjeux les origines de la difficulté scolaire le

Plus en détail

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative

CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative CONSTRUIRE UN PPRE «passerelle» Programme personnalisé de réussite éducative A partir du document : Formation de formateurs IUFM Orléans St Jean PREAMBULE SCOLARITE OBLIGATOIRE Socle commun de connaissances

Plus en détail

Contrat d Objectifs Scolaires

Contrat d Objectifs Scolaires Circonscription de Bourges II Cité Condé, bâtiment F Académie d Orléans-Tours Département du Cher Rue du 95ème de ligne BP 608 18016 Bourges Cedex Collège Victor Hugo 63 rue Louise Michel 18000 Bourges

Plus en détail

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ

Parcours BEP-ASH. vers une Ecole inclusive CONCEVOIR ET METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS D ENSEIGNEMENT ADAPTÉ ŒUVRE DES Référentiel des compétences professionnelles des métiers du professorat et de l éducation. (juillet 2013) Programmes et Socle Commun Lois 2005. Les dispositifs d aide. Interroger le sens et les

Plus en détail

VOLET A - Profil de l'élève

VOLET A - Profil de l'élève N de dossier : VOLET A - Profil de l'élève A renseigner par l'enseignant de la classe ANNEE SCOLAIRE :... Circonscription: ECOLE Adresse :... Tél :... Nombre de classes : 1 ou 2: 3 à 4: 5 et +: Nom du

Plus en détail

RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE

RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE RESEAU D AIDES SPECIALISEES AUX ELEVES EN DIFFICULTE DOCUMENT DE REFERENCE CIRCONSCRIPTION de LA CHATRE CONTENU DU DOCUMENT 1. Les Réseaux d Aides Spécialisées aux Elèves en Difficultés p.2 1.1 Objectif

Plus en détail

Le Projet Individuel de Formation

Le Projet Individuel de Formation Le Projet Individuel de Formation Ce dossier, classeur de l'élève est constitué par l'ensemble de l'équipe. Le professeur de référence et le directeur de la SEGPA en sont les principaux rédacteurs. Il

Plus en détail

DOCUMENT D AIDE A LA REDACTION PROJET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES» Rentrée scolaire 2017

DOCUMENT D AIDE A LA REDACTION PROJET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES» Rentrée scolaire 2017 DOCUMENT D AIDE A LA REDACTION PROJET PEDAGOGIQUE DU DISPOSITIF «PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES» Rentrée scolaire 2017 École Adresse Nombre de classes : Nombre de classes de cycle 2 : Nombre de classes

Plus en détail

Projet territorial de Polynésie française au regard des indicateurs de pilotage pour l EM Prévisions année

Projet territorial de Polynésie française au regard des indicateurs de pilotage pour l EM Prévisions année P.J. : N 2 -b MINISTERE DE L EDUCATION, DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS, chargé de la vie associative DIRECTION GENERALE DE L EDUCATION ET DES ENSEIGNEMENTS Projet territorial

Plus en détail

CONTRAT AMBITION REUSSITE RESEAU..

CONTRAT AMBITION REUSSITE RESEAU.. CONTRAT AMBITION REUSSITE 200./20. RESEAU.. I. LE RESEAU A LA RENTREE 20. 1. COMPOSITION Ecole Directeur Nombre de classes Effectifs S/TOTAL Collège Equipe de direction Nombre de classes Effectifs TOTAL

Plus en détail

Rencontre avec les élus du

Rencontre avec les élus du Rencontre avec les élus du Finistère 25 novembre 2011 Inspection académique du Finistère Les effectifs dans le premier degré Le constat à la rentrée 2011: 56 848 élèves dans le premier degré public -22

Plus en détail

L aide personnalisée

L aide personnalisée L aide personnalisée Objectifs Proposer des éléments de cadrage à partir des textes officiels Aider les équipes d écoles à mettre en œuvre des démarches pédagogiques Formuler des problématiques qui engageront

Plus en détail

Ecoles : élémentaire Daudet, maternelles Tilleuls et Pagnol

Ecoles : élémentaire Daudet, maternelles Tilleuls et Pagnol Dispositif plus de maîtres que de classes : fiche projet Ecoles : élémentaire Daudet, maternelles Tilleuls et Pagnol I. Eléments de diagnostic en lien avec le contexte des écoles -Fluidité des parcours

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91

TROUBLES DES APPRENTISSAGES. Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

Isabelle Rimbau- Pierre Maurin CPD ASH Sandrine Thurin- CPC généraliste LA DIFFICULTE SCOLAIRE

Isabelle Rimbau- Pierre Maurin CPD ASH Sandrine Thurin- CPC généraliste LA DIFFICULTE SCOLAIRE Isabelle Rimbau- Pierre Maurin CPD ASH Sandrine Thurin- CPC généraliste LA DIFFICULTE SCOLAIRE Recueil des conceptions initiales sur les origines de la difficulté scolaire Pour vous, quelles sont les causes

Plus en détail

Circonscription ASH 18

Circonscription ASH 18 Circonscription ASH 18 Loi n 2005-102, du 11 février 2005 Loi pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées Loi n 2005-380, du 23 avril 2005 Loi

Plus en détail

Le projet de l école

Le projet de l école Annexe 2 Le projet de l école...... 1 État des lieux BILAN DES ACQUIS A L ECOLE MATERNELLE... 3 LES RESULTATS DES ELEVES CE1... 4 LES RESULTATS DES ELEVES CM2... 5 PARCOURS ET ACCOMPAGNEMENT DES ELEVES...

Plus en détail

Aide personnalisée aux élèves en difficulté

Aide personnalisée aux élèves en difficulté Aide personnalisée aux élèves en difficulté Deux objectifs Réduire l échec scolaire lourd Réduire le redoublement Grâce à: De nouveaux programmes Une nouvelle organisation du temps scolaire Des dispositifs

Plus en détail

Lundi 12 janvier Objet : la SEGPA. David FARRENQ : Directeur de SEGPA.

Lundi 12 janvier Objet : la SEGPA. David FARRENQ : Directeur de SEGPA. Lundi 12 janvier 2015. Objet : la SEGPA. David FARRENQ : Directeur de SEGPA. SECTION D ENSEIGNEMENT GENERAL ET PROFESSIONNEL ADAPTE Ministère Cadre réglementaire Population concernée Financement Contrôles

Plus en détail

Inspection académique du Loiret Rédaction du projet d école Boîte à outils. Page 1 : Contrat d objectifs

Inspection académique du Loiret Rédaction du projet d école Boîte à outils. Page 1 : Contrat d objectifs Inspection académique du Loiret Rédaction du projet d école 2010-2014 Boîte à outils Page 1 : Contrat d objectifs Pour chacune des lignes, les objectifs de progression seront définis en se référant - aux

Plus en détail

ANNEXE 1 FICHE DE PREPARATION A L INSPECTION. CYCLES 2 et 3 et CLASSES MULTI-NIVEAUX

ANNEXE 1 FICHE DE PREPARATION A L INSPECTION. CYCLES 2 et 3 et CLASSES MULTI-NIVEAUX ANNEXE 1 FICHE DE PREPARATION A L INSPECTION CYCLES 2 et 3 et CLASSES MULTI-NIVEAUX L objet de ce questionnaire est de vous aider à prendre du recul par rapport à vos pratiques de classe et à élargir le

Plus en détail

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap

CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap CONTENUS POUR LA FORMATION 2 CA-SH Certificat Complémentaire pour les Enseignements Adaptés et la Scolarisation des Elèves en Situation de Handicap UF 1 100 heures Pratiques pédagogiques différenciées

Plus en détail

L ai aide personna onnalisée Mireille Rongier CPC Montpellier Nord CPC Montpellier Nor

L ai aide personna onnalisée Mireille Rongier CPC Montpellier Nord CPC Montpellier Nor L aide personnalisée Mireille Rongier CPC Montpellier Nord 2009-2010 Le cadrage institutionnel Quelques rappels La difficulté s accompagne avant tout dans la classe. Le repérage, l organisation et les

Plus en détail

Fiches pour la mise en oeuvre du dispositif d'aide personnalisée

Fiches pour la mise en oeuvre du dispositif d'aide personnalisée Fiches pour la mise en oeuvre du dispositif d'aide personnalisée Ces fiches sont téléchargeables depuis le site de l'inspection académique de Seine-Saint-Denis : www.ia93.ac-creteil.fr/aide-personnalisee

Plus en détail

Mission de Prévention

Mission de Prévention LE RASED : une équipe pluridisciplinaire Circulaire n 2009-088 du 17-7-2009 Psychologue scolaire, maître E ( dominante pédagogique), maître G (dominante rééducative). Rôles et missions du Maître E Mission

Plus en détail

AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE

AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE AIDE PERSONNALISEE A L ECOLE MATERNELLE Circonscription de Tours Nord Sophie Malaizé CPC 2012 Ordre du jour 1. INFOS DIVERSES Base Elèves Mémorandum Commémoration 11 novembre LPC / LSN FORMATION DES DIRECTEURS

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIONS DE LA CIRCONSCRIPTION DE BETHUNE PRESENTATION DE LA CIRCONSCRIPTION

PROGRAMME D ACTIONS DE LA CIRCONSCRIPTION DE BETHUNE PRESENTATION DE LA CIRCONSCRIPTION PROGRAMME D ACTIONS DE LA CIRCONSCRIPTION DE BETHUNE 1 2008-2011 Circonscription de Béthune 1 Sur le plan géographique PRESENTATION DE LA CIRCONSCRIPTION La circonscription de Béthune 1 se trouve dans

Plus en détail

circulaire n du

circulaire n du 1 circulaire n 2010-087 du 18-6-2010 Le livret personnel de compétences, tel que défini par l'arrêté du 14 juin 2010 est entré en vigueur dans tous les établissements scolaires du 1er degré et du 2nd degré

Plus en détail

PROJET DE FONCTIONNEMENT

PROJET DE FONCTIONNEMENT R.A.S.E.D de GOURDON PROJET DE FONCTIONNEMENT ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 A- ETAT DES LIEUX : 1) LE SECTEUR D INTERVENTION : Il s agit d un secteur rural très étendu regroupant les communes de 5 cantons (Gourdon,

Plus en détail

DOSSIER D ADMISSION ET DE SUIVI EN DISPOSITIF RELAIS Circulaire n du

DOSSIER D ADMISSION ET DE SUIVI EN DISPOSITIF RELAIS Circulaire n du Bbg MAJ septembre 2017 DOSSIER D ADMISSION ET DE SUIVI EN DISPOSITIF RELAIS Circulaire n 2014-037 du 28-3-2014 L admission d un élève dans un dispositif relais ne peut avoir lieu qu avec l accord de l

Plus en détail

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions?

L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? L évaluation à l école maternelle, pour quoi faire, dans quelles conditions? Quoi? Quand? Comment? Pour qui? Pourquoi? 1 Le cadre réglementaire de mise en œuvre du livret scolaire (Circulaire N 45 du 27

Plus en détail

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17

LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 LIAISON CM2 6 ÈME (CYCLE DE CONSOLIDATION) C.E.P.E.C / MS / 03-17 CYCLE 3 : COMMENT AMÉLIORER LA LIAISON CM2 6 ÈME? Objectifs Identifier les enjeux et les différents «entrées» permettant d améliorer la

Plus en détail

RASED. Atelier 1. Un tableau de bord commun à tous les acteurs du RASED. Quelle forme? N Nom Prénom Ecole Fonction

RASED. Atelier 1. Un tableau de bord commun à tous les acteurs du RASED. Quelle forme? N Nom Prénom Ecole Fonction RASED Atelier 1 Un tableau de bord commun à tous les acteurs du RASED. Quelle forme? N Nom Prénom Ecole Fonction 1 JEAN-MARIE Roseline Morne-Vert Ducos ME Personnes Ayant participé à l élaboration du document

Plus en détail

Rencontres académiques Cycle 3. Faire vivre le cycle 3

Rencontres académiques Cycle 3. Faire vivre le cycle 3 Rencontres académiques Cycle 3 Faire vivre le cycle 3 Parcours M@gistère Parcours M@gistère Exemples de problématiques En quoi le langage oral constitue un moyen de rentrer dans la culture de l écrit?

Plus en détail

Projet d établissement

Projet d établissement Favoriser l intégration de tous les élèves. opérationnels Dans le cadre du conseil école collège, travail en commun entre enseignants Favoriser l intégration des élèves de 6 ème du premier et second degré.

Plus en détail

RASED DE CIRCONSCRIPTION PROJET 2012/2013

RASED DE CIRCONSCRIPTION PROJET 2012/2013 RASED DE CIRCONSCRIPTION PROJET 2012/2013 Le projet du réseau de circonscription est indispensable pour éviter le saupoudrage des moyens, déterminer les moyens adaptés en fonction des besoins et mettre

Plus en détail

Note technique révisée sur le Projet Individuel de Formation en EGPA (ref. cir. n du 24/4/2009)

Note technique révisée sur le Projet Individuel de Formation en EGPA (ref. cir. n du 24/4/2009) Note technique révisée sur le Projet Individuel de Formation en EGPA (ref. cir. n 2009-060 du 24/4/2009) «Les élèves de SEGPA bénéficient, tout au long de leur cursus, d un suivi individualisé dans le

Plus en détail

La priorité à l école primaire

La priorité à l école primaire La priorité à l école primaire L essentiel > Le parcours scolaire d un enfant se joue pour beaucoup dans les premières années. L école primaire est en effet le lieu des apprentissages fondamentaux et donc

Plus en détail

UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE

UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE MAEP Paris Septembre 2014 UN REFERENTIEL POUR L EDUCATION PRIORITAIRE La mission académique pour l éducation prioritaire a réalisé une «mallette» afin de faciliter

Plus en détail

I - CARACTERISTIQUES DES ECOLES ET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC EN LIEN AVEC LE CONTEXTE DE L ECOLE

I - CARACTERISTIQUES DES ECOLES ET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC EN LIEN AVEC LE CONTEXTE DE L ECOLE DISPOSITIF PLUS DE MAITRES QUE DE CLASSES : FICHE PROJET ECOLE SPINELLI I - CARACTERISTIQUES DES ECOLES ET ELEMENTS DE DIAGNOSTIC EN LIEN AVEC LE CONTEXTE DE L ECOLE Ecole Elémentaire Spinelli 15 rue du

Plus en détail

La ville de Lyon fait partie des 15 villes de France ayant un service de santé scolaire (pris en charge habituellement par l Education nationale).

La ville de Lyon fait partie des 15 villes de France ayant un service de santé scolaire (pris en charge habituellement par l Education nationale). Mise à jour en octobre 2010 GUIDE DE PRESENTATION DU SERVICE MEDICO-SOCIAL SCOLAIRE DIRECTION DE L EDUCATION VILLE DE LYON DELEGATION AUX AFFAIRES SOCIALES, EDUCATION, PETITE ENFANCE La ville de Lyon fait

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DES METIERS DU PROFESSORAT ET DE L EDUCATION 1. FAIRE PARTAGER LES VALEURS DE LA REPUBLIQUE Savoir transmettre et faire partager les principes de la vie démocratique

Plus en détail

Note de service n 5 EVALUATIONS NATIONALES CE1 & CM2-2012

Note de service n 5 EVALUATIONS NATIONALES CE1 & CM2-2012 Villefranche, le 7 mai 2012 Circonscription de Villefranche sur Saône PB/BP Dossier suivi par M. Brissaud Téléphone : 04 74 69 29 04 L'Inspecteur de l Education nationale chargé de la circonscription de

Plus en détail

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique

Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique Le pôle ressource de circonscription: un vecteur de continuité pédagogique www.ac-dijon.fr 29 février 2016 Circonscription SN1 Introduction 1 : Suivi et évaluation des apprentissages des élèves à l école

Plus en détail

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME CONCERTATION NATIONALE «REFONDONS L ECOLE DE LA REPUBLIQUE» 6 et 14 septembre 2012 ------------- Synthèse de l atelier N 1 «La réussite scolaire pour tous» S ATTAQUER A L ECHEC SCOLAIRE ET VAINCRE L ILLETTRISME

Plus en détail

Dispositif départemental d accompagnement des candidats libres au CAPA-SH Option D et option F

Dispositif départemental d accompagnement des candidats libres au CAPA-SH Option D et option F Dispositif départemental d accompagnement des candidats libres au CAPA-SH Option D et option F 2014-2015 Mise en œuvre d un accompagnement départemental à la formation professionnelle spécialisée destinée

Plus en détail

LES OBJECTIFS DE LA SCOLARISATION EN S.E.G.P.A.

LES OBJECTIFS DE LA SCOLARISATION EN S.E.G.P.A. LES SECTIONS D ENSEIGNEMENT GÉNÉRAL ET PROFESSIONNEL ADAPTÉ S.E.G.P.A. Il s agit d un dispositif du second degré dans le champ de l adaptation scolaire. Cette structure au sein du collège accueille en

Plus en détail

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES

TROUBLES DES APPRENTISSAGES OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE PLAN LES RESSOURCES HUMAINES TROUBLES DES APPRENTISSAGES Mais que fait l Education Nationale? Dr Jaya BENOIT MCTD 91 OBJECTIF PRENDRE EN COMPTE LES BESOINS SPECIFIQUES POUR UNE OPTIMISATION DE LA SCOLARITE Repérage -diagnostic suivi

Plus en détail

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE

IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE IEN ASH ARRAS REFERENTIEL DE COMPETENCES CARACTERISTIQUES D UN ENSEIGNANT SPECIALISE DU PREMIER DEGRE Circulaire n 2004-026 du 10.2.2004 B.O n 4 du 26 février 2004 1 L enseignant spécialisé du premier

Plus en détail

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste

Actualiser les compétences des directeurs en poste. actualiser les compétences des directeurs en poste INDIVIDUEL DISPOSITIF : 16D0320004 - DIRECTEURS OU CHARGÉS D'ÉCOLE Module : 3602 - HYGIÈNE, SÉCURITÉ, SANTÉ, Directeurs d'école en poste La sécurité à l'école - entretenir la vigilance de tous les adultes

Plus en détail

Animation Pédagogique du 18 mars Assurer la continuité des apprentissages école-collège

Animation Pédagogique du 18 mars Assurer la continuité des apprentissages école-collège Animation Pédagogique du 18 mars 2013 Assurer la continuité des apprentissages école-collège Année scolaire 2012/2013 Circonscription de Saint Etienne au Mont 1 école-collège Brainstorming ou Remue-méninges

Plus en détail

1. Objet : Organisation du service des enseignements spécialisés du RASED (Psychologues, maîtres E, maître G)- Modalités de fonctionnement

1. Objet : Organisation du service des enseignements spécialisés du RASED (Psychologues, maîtres E, maître G)- Modalités de fonctionnement Saint-Etienne, le 21 septembre 2012 L Inspectrice de l Education nationale de Saint Etienne OUEST à Mesdames les directrices Messieurs les directeurs Mesdames et messieurs les enseignants des écoles publiques

Plus en détail

Programme Personnalisé de Réussite Educative passerelle du CM2 vers la 6 ème

Programme Personnalisé de Réussite Educative passerelle du CM2 vers la 6 ème ECOLE DU SOCLE Collège Emile Hugot Ecole élémentaire Bory de St Vincent Ecole maternelle Aurore Ecole primaire Grand Canal Ecole primaire Primat Programme Personnalisé de Réussite Educative passerelle

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax :

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax : ACADÉMIE DE NICE INSPECTION DE L ÉDUCATION NATIONALE CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE 06560 VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : 04-92-96-05-62 Fax : 04-92-96-02-48 SOMMAIRE PROJET

Plus en détail

Politique départementale au regard des indicateurs de pilotage

Politique départementale au regard des indicateurs de pilotage Politique départementale au regard des indicateurs de pilotage Prévenir l'illettrisme et améliorer les performances des élèves à la fin de l'école du socle Garantir la maîtrise des éléments du socle commun

Plus en détail

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE

REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Bulletin Officiel de l Education Nationale (BOEN) n 43 - p. 3126 du 24/11/1994 REFERENTIEL DES COMPETENCES PROFESSIONNELLES DU PROFESSEUR DES ECOLES STAGIAIRE EN FIN DE FORMATION INITIALE Extrait de la

Plus en détail

ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE

ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE Année :. Date : ELEVE D ECOLE ELEMENTAIRE DEMANDE D INTERVENTION AU RESEAU Poste adaptation Psychologue Chargé de missions Animateur Pédagogique (après proposition du Conseil de Cycle) Fiche individuelle

Plus en détail

La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères

La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères La scolarisation des élèves en situation de handicap souffrant de troubles spécifiques des apprentissages sévères (élèves reconnus handicapés par la MDPH) 2010 ASH 04 1 Le Projet Personnalisé de Scolarisation

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES Ce guide ne prétend nullement à l exhaustivité. Il recense des recommandations dont la mise en œuvre est de nature à favoriser la réussite des élèves. Les trois fiches

Plus en détail

Guide ou repères pour une auto-évaluation des enseignants

Guide ou repères pour une auto-évaluation des enseignants Guide ou repères pour une auto-évaluation des enseignants DOCUMENT DE TRAVAIL Version du 16 février 2012 Le professeur décrit pour chacun des quatre critères les éléments de contexte. Il analyse les résultats

Plus en détail

DIFFERENCIATION PEDAGOGIQUE

DIFFERENCIATION PEDAGOGIQUE DIFFERENCIATION PEDAGOGIQUE Circonscription de Bernay Année 2014-2015 La richesse est dans la différence. Albert Jacquard Eloge de la différence MENU: Un langage commun. Cadre institutionnel. Plusieurs

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION CONTINUE

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION CONTINUE ACADEMIE DE GUADELOUPE CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION CONTINUE 2011-2012 Cahier des charges 2011 2012 1 Dans le cadre des priorités nationales et académiques, la Délégation Académique à la Formation

Plus en détail

Projet d école OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET EDUCATIFS RETENUS POUR

Projet d école OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET EDUCATIFS RETENUS POUR Ecole de Sarceaux Projet d école OBJECTIFS PEDAGOGIQUES ET EDUCATIFS RETENUS POUR 2010-2013 Besoin identifié 1 : Améliorer la cohérence des apprentissages au sein de l école et mettre du lien entre les

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES

GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES GUIDE DE BONNES PRATIQUES PÉDAGOGIQUES Ce guide ne prétend nullement à l exhaustivité. Il recense des recommandations dont la mise en œuvre est de nature à favoriser la réussite des élèves. Les trois fiches

Plus en détail

Texte d orientation pédagogique année scolaire

Texte d orientation pédagogique année scolaire 1 er octobre 2009 Le service pédagogique Texte d orientation pédagogique année scolaire 2009-2010 La politique pédagogique et éducative de l AEFE s inscrit dans la volonté de renforcer l attractivité de

Plus en détail

Annexe 1. Guide. pour la rédaction d un projet d école au service de l École du socle

Annexe 1. Guide. pour la rédaction d un projet d école au service de l École du socle Annexe 1 Guide pour la rédaction d un projet d école au service de l École du socle 1 PRESENTATION DU PROJET D ECOLE... 3 RAPPEL DES TEXTES... 3 LES PRINCIPES GENERAUX... 3 LES PRIORITES NATIONALES...

Plus en détail

Projet de veille éducative

Projet de veille éducative Projet de veille éducative 1) Objectifs du projet Le dispositif s adresse aux enfants de 2 à 17 ans. Il s agit d accompagner ceux qui présentent des signes de fragilité ou qui risquent de rencontrer des

Plus en détail

Expérimentation. Dispositif 6 ème inclusive. Protocole d expérimentation

Expérimentation. Dispositif 6 ème inclusive. Protocole d expérimentation Expérimentation Dispositif 6 ème inclusive Protocole d expérimentation Expérimentation Dispositif 6 ème inclusive I. Contexte * L académie de Lille se caractérise par : une sur-représentation des élèves

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION CONTINUE

CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION CONTINUE ACADEMIE DE GUADELOUPE CAHIER DES CHARGES DE LA FORMATION CONTINUE 2012-2013 Cahier des charges 2012 2013 1 Dans le cadre des priorités nationales et académiques, la Délégation Académique à la Formation

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax :

CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : Fax : ACADÉMIE DE NICE INSPECTION DE L ÉDUCATION NATIONALE CIRCONSCRIPTION DE VALBONNE 1, Place de la Souste - GARBEJAIRE 06560 VALBONNE SOPHIA ANTIPOLIS Tel : 04-92-96-05-62 Fax : 04-92-96-02-48 PROJET DE CIRCONSCRIPTION

Plus en détail

Charte de pilotage des Réseaux Ambition Réussite de la Haute-Garonne

Charte de pilotage des Réseaux Ambition Réussite de la Haute-Garonne Charte de pilotage des Réseaux Ambition Réussite de la Haute-Garonne La concertation engagée avec les acteurs des Réseaux Ambition Réussite de la Haute-Garonne a permis la rédaction de la présente charte.

Plus en détail

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES

ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES 2016 ECOLE AU SERVICE DE LA QUALITE ET DE L EFFICACITE DES APPRENTISSAGES COHERENCE Cohérence entre Socle Commun et nouveaux programmes Approche curriculaire des contenus d enseignement Ressources : documents

Plus en détail

Pour mémoire : Nombre d'élèves ayant 1 an de retard de la PS au CM2 % d'élèves ayant 1an de retard de la PS au CM2

Pour mémoire : Nombre d'élèves ayant 1 an de retard de la PS au CM2 % d'élèves ayant 1an de retard de la PS au CM2 L Inspecteur de l Education Nationale Chargé de la Circonscription de Saint-Louis à Rectorat Inspection de l éducation nationale Saint-Louis Mesdames, Messieurs les Directeurs, Mesdames, Messieurs les

Plus en détail

De nouvelles missions pour les RASED?

De nouvelles missions pour les RASED? De nouvelles missions pour les RASED? Une évolution des fonctions entre 2002 et 2009? Comment lire les textes? La circulaire de 2002 traite de l adaptation et de l intégration scolaire. Les deux situations

Plus en détail

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP»

PROJET DE PREVENTION : Passage GS/CP «Sur le chemin du CP» Rased Annecy- Cran-Gevrier. Circonscription d Annecy Sud Années 2007-2008 et 2008-2009 Réeducatrice : M. Passerieu Maîtresses d adaptation : A. Bedu, C. Durieux, D. Guillouët PROJET DE PREVENTION : Passage

Plus en détail

Les commissions de liaison

Les commissions de liaison Beauvais, le 12 avril 2012 La directrice académique des services de l'éducation nationale, directrice des services départementaux de l'éducation nationale de l Oise à Mesdames et Messieurs les enseignants

Plus en détail

Projet Individuel de Formation*

Projet Individuel de Formation* Projet Individuel de Formation* MODE D EMPLOI A/ Parcours scolaire : Evolutif: fiche administrative (à remplir avec les familles à l inscription) mais aussi: - Stages de découverte dans les organismes

Plus en détail

LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION. Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs

LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION. Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs LE PROJET PERSONNALISÉ DE SCOLARISATION Le P.P.S Réalisation et mise en oeuvre La place et le rôle des acteurs 1 La loi du 11 février 2005 "Constitue un handicap au sens de la loi toute limitation d activité

Plus en détail