céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "céphalées définition interrogatoire Examen clinique Etiologies des céphalées aigues/subaiguës Douleur de l extrémité céphalique et faciale"

Transcription

1 définition céphalées Douleur de l extrémité céphalique et faciale Toute céphalée n est pas une migraine+++ interrogatoire Début : brutal? À l effort? Signes d accompagnements : nausées, signes neurologiques+++,oculaires, phono photophobie. Type : pulsatile, étaux, électrique Examen clinique T C, TA EVA focalisation, Glasgow+++ Raideur méningée Ophtalmo Artères temporales ATCD :TC, migraines, médicaments Etiologies des céphalées aigues/subaiguës HTIC Vasculaire AVC Thrombophlébite cérébrale Dissection artérielle Traumatique : HED, HSD Infection/inflammation : Méningite, méningo-encéphalite, abcès, maladie de Horton Extra neurologique : Sinusite aiguë Glaucome aigu Tumeur Migraine, algie vasculaire, névralgie.. Horton Glaucome Sinusite Arnold chiari Dissection des vaisseaux du cou Méningite Méningo-encéphalite Hémorragie méningée Thrombophlébite Tumeurs Hématome, HTA 1

2 examens céphalée ictale Hémorragie méningée TDM Cérébral : il élimine un saignement massif ; il doit toujours être fait avant la ponction lombaire Ponction lombaire: permet de détecter un saignement moins important (attente de 6h); permet de mettre en évidence une méningite(urgence) IRM: quand la PL est douteuse Hydrocéphalie Et quand il ne faut pas en faire! La crise de migraine typique chez une migraineuse connue Les douleurs névralgiques (IRM mais sans urgence) Que faire initialement? conscience Constantes (TA+++) et EVA degré d urgence (céphalée fébrile,brutale,déficit focal évident) appel ciblé du médecin TTT antalgique (IV) : perfalgan, topalgic surveillance+++ Objectifs de la prise en charge initiale Interrogatoire précis Examen rapide => Recherche des signes de gravité Eliminer une cause grave, urgente ou non neurologique SOULAGER Orienter les examens complémentaires si nécessaire 2

3 Migraine Céphalées chroniques 15% de la population Terrain : F>H Physiopathologie : vasoconstriction( aura) puis vasodilatation et augmentation de perméabilité capillaires au niveau de la circulation extracérébrale( douleur). Migraine Facteurs déclenchant : menstruations (migraines cataméniales) alcool, chocolat lumière violente, bruit manque de sommeil facteurs psychiques Migraines sans aura 4 à 72 heures au moins 2 caractéristiques suivantes : unilatérale Pulsatile intensité modérée à sévère(entravant les activités quotidiennes) aggravées par l effort. au moins un des caractères suivants : nausées/vomissements, photo/phonophobie au moins 5 épisodes Migraine (3) avec aura Céphalée identique, précédée par des manifestations neurologiques focalisées et transitoires, se développant progressivement en qq minutes, durant moins d une heure et disparaissant sans séquelle. aura ophtalmique +++ aura sensitive : paresthésies troubles du langage aura hémiplégique 3

4 Migraines : traitement Crise : Repos, obscurité, calme, sommeil AINS (Profenid ) et Aspirine Triptans : Relpax, Naramig, Imigrane, Zomig efficaces si pris au début de la crise Traitements de fond : en cas de crises fréquentes et/ou invalidante Béta bloquants (Avlocardyl ) Laroxyl (antidépresseur tricyclique) Epitomax (antiépileptique) Sanmigran Algie vasculaire de la face H jeune, double périodicité Douleur sévère unilatérale périorbitaire 15 min à 3h Signes neurovégétatifs unilatéraux TTT : crise O2 15L/min ou SUMATRIPTAN SC De fond ISOPTINE, stop OH Névralgies du trijumeau Douleur neurogène en salves Zone gâchette Essentielle ou secondaire Ttt de fond : anti épileptiques Ttt de crise : Rivotril 4

5 Conclusion Savoir reconnaître les signes de gravité Connaître les différentes causes et leur degré d urgence SOULAGER le plus tôt possible Mesures simples : repos obscurité. TTT médicamenteux ciblés 5

CENTRE&HOSPITALIER&UNIVERSITAIRE&DE&NICE& DEPARTEMENT&HOSPITALO2UNIVERSITAIRE&DE&MEDECINE&D URGENCE&

CENTRE&HOSPITALIER&UNIVERSITAIRE&DE&NICE& DEPARTEMENT&HOSPITALO2UNIVERSITAIRE&DE&MEDECINE&D URGENCE& CENTRE&HOSPITALIER&UNIVERSITAIRE&DE&NICE& DEPARTEMENT&HOSPITALO2UNIVERSITAIRE&DE&MEDECINE&D URGENCE& Protocole&de&service&accueil&des&urgences& Titre Prise en charge d une céphalée aux urgences - Migraine

Plus en détail

Céphalées de l enfant. Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux

Céphalées de l enfant. Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux Céphalées de l enfant Dr Yoann Huguenin Hôpital pédiatrique CHU Bordeaux Objectifs du cours N 98. Céphalée aiguë et chronique chez l'adulte et l'enfant - Diagnostiquer une céphalée aiguë et une céphalée

Plus en détail

CEPHALEES DU Douleur 7 Avril 2017

CEPHALEES DU Douleur 7 Avril 2017 CEPHALEES DU Douleur 7 Avril 2017 Dr A.S. Koskas Sergent Consultation Migraine Traitement de la Douleur CHU Clémenceau de Caen CH de Bayeux Céphalées primaires Migraine Céphalée de tension Algie vasculaire

Plus en détail

CEPHALEES par le Dr Habib HALLAK, Chef de Service de Neurologie au Centre Hospitalier de Châteauroux

CEPHALEES par le Dr Habib HALLAK, Chef de Service de Neurologie au Centre Hospitalier de Châteauroux FMC du GMBS La Châtre CEPHALEES par le Dr Habib HALLAK, Chef de Service de Neurologie au Centre Hospitalier de Châteauroux 05/01/2010 1 CEPHALEES 1) Aigues 2) Sub-aigues 3) chroniques 05/01/2010 2 CEPHALEES

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DES CEPHALEES BRUTALES DANS LE SERVICE D URGENCES

PRISE EN CHARGE DES CEPHALEES BRUTALES DANS LE SERVICE D URGENCES PRISE EN CHARGE DES CEPHALEES BRUTALES DANS LE SERVICE D URGENCES Dr Taurin Gregory, chef de service, unité de neurologie, Saint Malo Trucs et Astuces CONSULTATIONS TRES FREQUENTES ETIOLOGIES MULTIPLES

Plus en détail

Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES

Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES Évaluation de la prescription du SCANNER CEREBRAL dans la prise en charge des CEPHALEES NON TRAUMATIQUES aux URGENCES Dr Romain Borel SAU-SAMU-SMUR Nancy COLMU 11/12/2007 Céphalées aux urgences : épidémiologie

Plus en détail

CÉPHALÉES ET MIGRAINES

CÉPHALÉES ET MIGRAINES CÉPHALÉES ET MIGRAINES LA SECONDE CLASSIFICATION DES CÉPHALÉES DE L IHS La classification de l IHS est divisée en trois parties : 1) Les céphalées primaires (codes IHS 1 à 4) 2) Les céphalées secondaires

Plus en détail

LA MIGRAINE. GROUPEX; décembre 2015

LA MIGRAINE. GROUPEX; décembre 2015 LA MIGRAINE GROUPEX; décembre 2015 LA MIGRAINE La migraine est une pathologie chronique, évoluant par crises : ces crises sont des céphalées unilatérales, pulsatiles, accompagnées de nausées et/ou de vomissements,

Plus en détail

CEPHALEES ET MIGRAINE DIAGNOSTIC

CEPHALEES ET MIGRAINE DIAGNOSTIC CEPHALEES ET MIGRAINE DIAGNOSTIC LES CÉPHALÉES PRINCIPALES CAUSES DE CÉPHALÉES Céphalées primaires 66% chez le sujet âgé, 90% chez le jeune Céphalées secondaires C. de tension Migraine C. déclenchées par

Plus en détail

INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie. Neuro-sémiologie. G. Beauvalot

INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie. Neuro-sémiologie. G. Beauvalot INSTITUT DAUPHINE d Ostéopathie Neuro-sémiologie G. Beauvalot ALGIES CRANIO-FACIALES Neuro-sémiologie Névralgie essentielle du trijumeau Névralgie symptomatique du trijumeau Migraines Céphalées méningées

Plus en détail

MIGRAINE ET MESOTHERAPIE D R B. P A S Q U I N I

MIGRAINE ET MESOTHERAPIE D R B. P A S Q U I N I MIGRAINE ET MESOTHERAPIE 1 D R B. P A S Q U I N I MIGRAINE 2 Généralités : Migraine = maladie neurologique paroxystique. Cause la plus fréquente des céphalées. 12% de la population, 7millions atteints,

Plus en détail

CÉPHALÉES ET MIGRAINE. Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris

CÉPHALÉES ET MIGRAINE. Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris CÉPHALÉES ET MIGRAINE Dr Bertrand DELFINER NEUROLOGUE Fondation Rothschild Paris AMIFORM 17 et 18 Octobre 2012 GÉNÉRALITÉS Pathologie fréquente souvent sous estimée or : Menace parfois vitale Pronostic

Plus en détail

A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques?

A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques? A propos de patients migraineux vus en consultation douleur Quelles options thérapeutiques? Dr Nadia Bouamrane N Médecine Interne-Douleur Généralités «Mi-graine» Hemi- crâne,hemi-graine,migraine Galien

Plus en détail

Cas clinique. SAU Thionville

Cas clinique. SAU Thionville Cas clinique SAU Thionville Mme O, 64 ans, pas d ATCD particulier Adressée par MT pour céphalées, cervicalgies et déficit moteur du membre supérieur gauche En fait : céphalée datant d il y a 6 jours A

Plus en détail

PHARMACOLOGIE DE LA MIGRAINE. MC Verdier, Service de Pharmacologie DFGSM

PHARMACOLOGIE DE LA MIGRAINE. MC Verdier, Service de Pharmacologie DFGSM 1 PHARMACOLOGIE DE LA MIGRAINE MC Verdier, Service de Pharmacologie DFGSM 2 2016-2017 2 La migraine données générales La migraine est une maladie : Fréquente : prévalence = 12 à 15 %, à prédominance féminine

Plus en détail

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA «J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA CEPHALEES Prévalence estimée à + de 90% dans la population occidentale Motif de 4% des passages dans les services d urgence International

Plus en détail

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...

Introduction... 9. N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause... Sommaire Introduction... 9 N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie... 11 Caractériser le trouble du langage...12 Déterminer la cause...14 N 89. Déficit neurologique récent (voir item 335)... 15 Caractériser

Plus en détail

Epidémiologie des céphalées dans les SU. Motif d admission de 1 à 2 % Prédominance féminine nette Le plus souvent sujet jeune

Epidémiologie des céphalées dans les SU. Motif d admission de 1 à 2 % Prédominance féminine nette Le plus souvent sujet jeune Epidémiologie des céphalées dans les SU Motif d admission de 1 à 2 % Prédominance féminine nette Le plus souvent sujet jeune CEPHALEE : EPIDEMIOLOGIE Médecine générale : 34ème motif; 0,5% des consultations

Plus en détail

Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques

Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques Céphalées de l enfant aux urgences pédiatriques Dr Dahmane Nabila Service de pédiatrie, CHU Bab El Oued 10 ème congrès de lutte contre la douleur 8-9 Octobre 2015, Hôtel El Aurassi Introduction Quelle

Plus en détail

MIGRAINE DE L ENFANT

MIGRAINE DE L ENFANT MIGRAINE DE L ENFANT Pathologie fréquente : 1ère cause de céphalée primaire récurrente de l enfant Pathologie mal connue : Facteurs psychologiques déclenchent les accès migraineux Excès d examens complémentaires

Plus en détail

VADE- MECUM DE MÉDECINE GÉNÉRALE

VADE- MECUM DE MÉDECINE GÉNÉRALE Docteur Christophe BELTZ VADE- MECUM DE MÉDECINE GÉNÉRALE 20 situations fréquentes Préface Voici le livre qu un jeune interne cherchait désespérément dans le fond de sa mallette lors d un émouvant premier

Plus en détail

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS

Céphalées. 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée. APP du DENAISIS Céphalées 1- Mise au point sur la migraine 2- Quand s inquiéter face à une céphalée EPU DENAIN -14 novembre 2006 Dr Kubat-Majid14 novembre 2006 Dr KUBAT-MAJID Céphalées 1 Mise au point sur la migraine

Plus en détail

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS

Céphalées vues aux Urgences. Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Céphalées vues aux Urgences Dominique VALADE Centre d Urgence des Céphalées Hôpital Lariboisière PARIS Deux Objectifs aux Urgences Identifier les céphalées à risque vital Optimiser le traitement des céphalées

Plus en détail

MIGRAINE SANS AURA : critères diagnostiques selon l International Headache Society (IHS)

MIGRAINE SANS AURA : critères diagnostiques selon l International Headache Society (IHS) LES MIGRAINES 1 M. sans aura 2 Aura avec céphalée migraineuse ou non 3 Aura sans céphalée 4 M. hémiplégique 5 M. rétinienne 6 M. basilaire 7 M. compliquée 8 Equivalents migraineux chez l enfant 9 M. probable

Plus en détail

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004

neurogénétique Structures sensibles du crâne 11/02/10 Classification internationale des céphalées:2004 11/02/10 Structures sensibles du crâne neurogénétique Cheveux Cuir chevelu Tissu sous cutané Périoste Os Dure mère Méninges molles Cerveau vaisseaux MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE MIGRAINE:PHYSIOPATHOLOGIE

Plus en détail

La Névralgie du Trijumeau

La Névralgie du Trijumeau La Névralgie du Trijumeau Situation Clinique Homme, 50 ans, Migraineux, Insuffisant respiratoire par exposition professionnelle à l'amiante Description de la douleur : *évolution depuis 1 semaine *douleur

Plus en détail

10 questions pour comprendre le diagnostic de la migraine

10 questions pour comprendre le diagnostic de la migraine 1 10 questions pour comprendre le diagnostic de la migraine La vérité scientifique sera toujours plus belle que les créations de notre imagination et les illusions de notre ignorance! Claude Bernard Ou

Plus en détail

Monsieur B., 38 ans. HTA + Obésité négligées. Flou visuel droit. Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel

Monsieur B., 38 ans. HTA + Obésité négligées. Flou visuel droit. Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel Monsieur B., 38 ans HTA + Obésité négligées Flou visuel droit brutal, durée 1H, spontanément régressif reprise de la symptomatologie Céphalées rapidement progressives Cécité bilatérale + Syndrome confusionnel

Plus en détail

journée de La céphalée aiguë suspecte : Très fréquemment observée dans la pratique que cache-t-elle? neurochirurgie

journée de La céphalée aiguë suspecte : Très fréquemment observée dans la pratique que cache-t-elle? neurochirurgie suspecte : que cache-t-elle? journée de neurochirurgie Michel W. Bojanowski, MD, FRCSC, et Nancy McLaughlin, MD Présenté par l Université de Montréal dans le cadre de La deuxième Journée du Département

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. SAETD Alger 20 octobre 2016

Migraine : traitement de la crise. SAETD Alger 20 octobre 2016 Migraine : traitement de la crise SAETD Alger 20 octobre 2016 Recommandations ANAES Traitement médicamenteux Migraine: maladie sous-diagnostiquée 30 à 45% des migraineux n ont jamais consulté, ignorent

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux

Accidents vasculaires cérébraux Accidents vasculaires cérébraux Introduction Problème de santé publique Entre 120 et 140 000 français par an Source de handicap Mortalité à 5 ans élevée Définition Atteinte du système nerveux central dont

Plus en détail

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES

PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PRISE EN CHARGE INITIALE DES CEPHALEES AU SERVICE DES URGENCES SITE D ETAMPES PR-ULI-URG-PEC-N 108 Version n 1 Crée le 01-02-2011 DIFFUSION : Urgences site d Etampes OBJET ET DEFINITIONS Organiser et protocoliser

Plus en détail

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008

Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau. V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Accident ischémique transitoire : un syndrome de menace pour le cerveau V LAUER, Unité Neuro-Vasculaire 25 Septembre 2008 Cas Clinique 1 Patiente de 42 ans Facteurs de risque : tabac, contraception orale,

Plus en détail

Céphalées aiguës. Philippe Le Conte

Céphalées aiguës. Philippe Le Conte Céphalées aiguës Philippe Le Conte Signes de gravité Immédiats Troubles de la vigilance Risques d'inhalation ou d'obstruction des voies aériennes Troubles hémodynamiques Détresse respiratoire Prise en

Plus en détail

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique.

MIGRAINES. Diagnostic. A rechercher aussi. Critères IHS de la migraine. Type d aura. Particularités chez l enfant. Paraclinique. MIGRAINES Diagnostic Critères IHS de la migraine SANS AURA : 5 crises 4-72 heures sans traitement 2 caractéristiques suivantes : Unilatérales Pulsatiles Modérées ou sévères Aggravation par activités physiques

Plus en détail

Les facialgies, un casse-tête? Dr S. Dorban Neurologie, CHU UCL Namur Le 18 mars 2017

Les facialgies, un casse-tête? Dr S. Dorban Neurologie, CHU UCL Namur Le 18 mars 2017 Les facialgies, un casse-tête? Dr S. Dorban Neurologie, CHU UCL Namur Le 18 mars 2017 Les facialgies, un casse-tête Représentent un challenge au niveau du diagnostic et du diagnostic différentiel Distinguer

Plus en détail

MIGRAINE SANS AURA. 5 CRISES de 4 à 72 h. unilatérale. Pulsatiles. Modérées à sévères. Aggravées par le mouvement. Avec au moins une caractéristique

MIGRAINE SANS AURA. 5 CRISES de 4 à 72 h. unilatérale. Pulsatiles. Modérées à sévères. Aggravées par le mouvement. Avec au moins une caractéristique Photophonophobie MIGRAINE SANS AURA 5 CRISES de 4 à 72 h unilatérale Pulsatiles Modérées à sévères Aggravées par le mouvement Avec au moins une caractéristique Nausées vomissements MIGRAINE PROBABLE MIGRAINE

Plus en détail

Céphalées. 2.2 Chez un patient réel ou simulé souffrant de céphalées chroniques, conduire l interrogatoire et proposer un projet thérapeutique.

Céphalées. 2.2 Chez un patient réel ou simulé souffrant de céphalées chroniques, conduire l interrogatoire et proposer un projet thérapeutique. Céphalées Objectifs : 1. Connaissances requises : 1.1 Enoncer les principales causes de céphalée aiguë et les caractéristiques cliniques propres à chacune. 1.2 Enoncer les principales causes de céphalée

Plus en détail

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques

Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Migraine et céphalées de tension: diagnostic différentiel et enjeux thérapeutiques Dr Solène de Gaalon Service de neurologie- CHU Nantes Société française des migraines et céphalées Céphalées de tension

Plus en détail

Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT. Dr Raphaèle BADIOLA

Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT. Dr Raphaèle BADIOLA Q.341 CONVULSIONS CHEZ LE NOURRISSON ET L ENFANT Dr Raphaèle BADIOLA Les crises épileptiques Décharge hypersynchrone d une population de neurones Crise partielle Tout est possible: malaise, hémicorporel,

Plus en détail

Orientation et prise en charge d une céphalée. Dr Valérie Domigo Service de Neurologie Unité Neuro-vasculaire Hôpital Sainte Anne

Orientation et prise en charge d une céphalée. Dr Valérie Domigo Service de Neurologie Unité Neuro-vasculaire Hôpital Sainte Anne Orientation et prise en charge d une céphalée Dr Valérie Domigo Service de Neurologie Unité Neuro-vasculaire Hôpital Sainte Anne Interroger Examiner Soulager orienter INTERROGER: 1. PROFIL EVOLUTIF de

Plus en détail

C.A.T. devant un AVC. C.A.T. devant un AVC. I On l'affirme : Comment? Il faut l'affirmer :

C.A.T. devant un AVC. C.A.T. devant un AVC. I On l'affirme : Comment? Il faut l'affirmer : Il faut l'affirmer : C.A.T. devant un AVC C'est facile pour la clinique, avec 85 % de sensibilité. Il faut affirmer son mécanisme dont dépend le traitement : Hémorragie/ischémie : seule l'imagerie le permet

Plus en détail

PARTICULARITÉS DE LA MIGRAINE CHEZ L ENFANT

PARTICULARITÉS DE LA MIGRAINE CHEZ L ENFANT PARTICULARITÉS DE LA MIGRAINE CHEZ L ENFANT Migraine de l enfant Pathologie fréquente : 1ére cause de céphalée primaire récurrente de l enfant Pathologie mal connue : Facteurs psychologiques déclenchent

Plus en détail

Céphalées et migraines de l enfant. DU Douleur 2015 D. Kauffmann - N. Trémel

Céphalées et migraines de l enfant. DU Douleur 2015 D. Kauffmann - N. Trémel Céphalées et migraines de l enfant DU Douleur 2015 D. Kauffmann - N. Trémel Quizz La prévalence de la migraine chez l enfant préscolaire est de : a) 3% b) 7% c) 15% Quizz L âge moyen de début des migraines

Plus en détail

ITEM 188 : CEPHALEES AIGUES ET CHRONIQUES CLINIQUE PARACLINIQUE

ITEM 188 : CEPHALEES AIGUES ET CHRONIQUES CLINIQUE PARACLINIQUE ITEM 188 : CEPHALEES AIGUES ET CHRONIQUES CLINIQUE Terrain Anamnèse Signes associées Retentissement Examen physique - ATCD : HTA Migraines - TTT encours - Prise de toxiques - Date de début : Récent/Chronique

Plus en détail

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES HEMATOMES INTRACRÂNIENS POST-TRAUMATIQUES

DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES HEMATOMES INTRACRÂNIENS POST-TRAUMATIQUES Q.22 DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES HEMATOMES INTRACRÂNIENS POST-TRAUMATIQUES PLAN : Dr Omar DAHMANI, Dr Amal BELCAID, Dr Ouafa EL AZZOUZI, Dr Hayat EL HAMI INTRODUCTION HEMATOME EXTRA-DURAL II- Evolution

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux AVC Définition Epidémiologie, étiologie Symptomatologie Evolution, complications Thérapeutique

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux

Accidents vasculaires cérébraux AVC. AVC: définitions 22/09/2011. Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux Accidents vasculaires cérébraux Carine Boulon, Joël Constans Médecine Vasculaire Hôpital St André CHU Bordeaux : définitions L accident vasculaire cérébral () est un déficit neurologique de survenue soudaine

Plus en détail

Intérêt de l imagerie?

Intérêt de l imagerie? Mr H, 40 ans, tabagisme > 10 PA, épisode de vertige rotatoire bref, sans signe associé, récidivant de quelques secondes, déclenchés par les mouvements de tête ( changement de position dans son lit, boit

Plus en détail

Imagerie de l AVC. Pierre Garnier 13 Juin 2015

Imagerie de l AVC. Pierre Garnier 13 Juin 2015 Imagerie de l AVC Pierre Garnier 13 Juin 2015 AVC nécessité d une prise en charge rapide thérapeu5ques d urgence : impact bénéfique sur le pronos5c AVC ischémique d origine artérielle : thrombolyse IV

Plus en détail

Imagerie des céphalées

Imagerie des céphalées Imagerie des céphalées MAHI M, AKHADDAR A, SEMLALI S, El KHARRAS A, BENAMEUR M, AKJOUJ S, CHAOUIR S. Services d imagerie médicale. Hôpital Militaire d Instruction Mohamed V. Rabat. Maroc INTRODUCTION Symptome

Plus en détail

Les céphalées secondaires Expérience de la consultation de neurologie à l EHS Ait Idir

Les céphalées secondaires Expérience de la consultation de neurologie à l EHS Ait Idir 8 ème congrès national & 3 ème congrès Pan Arabe de lutte contre la douleur Alger octobre 2012 Les céphalées Expérience de la consultation de neurologie à l EHS Ait Idir S. Bahbouh ; M. Ait Kaci Ahmed

Plus en détail

LES CEPHALEES I- INTRODUCTION

LES CEPHALEES I- INTRODUCTION Cours Magistraux Pr. S. AIDI LES CEPHALEES I- INTRODUCTION La céphalée désigne classiquement une douleur ressentie au niveau du crâne. Les céphalées sont extrêmement fréquentes et relèvent de causes multiples.

Plus en détail

Les accidents Vasculaires cérébraux

Les accidents Vasculaires cérébraux Les accidents Vasculaires cérébraux Notes sur le cours du Dr Abraham Le 04/11/2009 1 Table des matières 1 Dierentes formes 4 2 Examen clinique 4 3 Conduite du raisonnement clinique 6 3.1 Accident vasculaire?..............................

Plus en détail

ECN ème cycle MID Migraines et algies de la face ITEM 262 Année Universitaire Céphalées et algies de la face

ECN ème cycle MID Migraines et algies de la face ITEM 262 Année Universitaire Céphalées et algies de la face ECN 2010 Céphalées et algies de la face Nicolas Gaillard / Caroline Arquizan Service de Neurologie CHU Montpellier N 66. Thérapeutiques antalgiques, médicamenteuses et non médicamenteuses. -Argumenter

Plus en détail

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

Le problème de la première ou nouvelle. céphalée. Il faudra avant tout :

Le problème de la première ou nouvelle. céphalée. Il faudra avant tout : Les céphalées Le problème de la première ou nouvelle Il faudra avant tout : céphalée Rechercher des signes d alarme Rechercher avant tout le caractère secondaire de la céphalée Signes d alarme Début après

Plus en détail

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal»

La crise tonico-clonique généralisée ou «grand mal» L EPILEPSIE DEFINITION : Affection neurologique se manifestant par des crises. Elle est l expression d un fonctionnement anormal, aigu et transitoire de l activité électrique du cerveau. Ces crises sont

Plus en détail

Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2

Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2 Université de Caen Normandie UFR de Médecine Année universitaire 2016-2017 Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2 TOTAL : 60h de cours magistraux Responsable UE

Plus en détail

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX

CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX CEPHALEES CHRONIQUES QUOTIDIENNES AVEC ABUS MEDICAMENTEUX Groupe de travail du RRDBN Y.Perier, A.S.Sergent, E.Touchard, V.Lepelletier, S.Sladek FMC 2009 1 PLAN Migraine sans aura Epidémiologie Critères

Plus en détail

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

Céphalées aux urgences. Docteur Mickaël Roux DESCMU

Céphalées aux urgences. Docteur Mickaël Roux DESCMU Céphalées aux urgences Docteur Mickaël Roux DESCMU Étiologie des céphalées Différencier céphalées primaires (pas de lésion organique) des céphalées secondaires (secondaires à une affection organique, intracrânienne

Plus en détail

Détresse neurologique. DU Prise en charge des situations d'urgence médico-chirurgicales

Détresse neurologique. DU Prise en charge des situations d'urgence médico-chirurgicales Détresse neurologique DU Prise en charge des situations d'urgence médico-chirurgicales Détresse neurologique Sommaire Céphalées Coma Epilepsie ACSOS Céphalées Céphalées Définitions Céphalées, habituellement

Plus en détail

Migraines. Dr Jean-Pierre Polydor

Migraines. Dr Jean-Pierre Polydor Migraines Dr Jean-Pierre Polydor 1 RETENTISSEMENT SUR LA QUALITÉ DE VIE 90 SF12 complétée par les migraineux et les non migraineux Score (/100) 80 70 60 50 * * * * Non migraineux Migraineux probables Migraineux

Plus en détail

QUELLE FILIERE POUR LES AIT?

QUELLE FILIERE POUR LES AIT? L AVC en Basse-Normandie - 1 ère journée régionale médicale Atelier 2 QUELLE FILIERE POUR LES AIT? Animateurs Julien Arzur, Juliette Houhayer, Grégory Szwarc, Toni Chauvin 19 juin 2014 AIT? «Episode bref

Plus en détail

LES TRAUMATISMES CRANIO ENCEPHALIQUES

LES TRAUMATISMES CRANIO ENCEPHALIQUES LES TRAUMATISMES CRANIO ENCEPHALIQUES Stéphane LITRICO nathalie Service de Neurochirurgie Hôpital Pasteur Épidémiologie Première cause d admission aux urgences 57 000 hospitalisations / an Accident de

Plus en détail

M Guenot/Hémorragie sous-arachnoïdienne de l adulte

M Guenot/Hémorragie sous-arachnoïdienne de l adulte Hémorragie sous-arachnoïdienne spontanée de l'adulte Cas cliniques commentés http://spiral.univ-lyon1.f/ M Guenot/Hémorragie sous-arachnoïdienne de l adulte Pr E. JOUANNEAU Neurochirurgie A Hôpital Neurologique

Plus en détail

Risque de récidive et prévention Prise en charge de l épilepsie

Risque de récidive et prévention Prise en charge de l épilepsie Risque de récidive et prévention Prise en charge de l épilepsie Pr Mathieu ZUBER Service de Neurologie et NeuroVasculaire Groupe Hospitalier Paris Saint-Joseph Université Paris Descartes Plan Risque de

Plus en détail

La céphalée est due à l'activation de structures sensibles à la douleur dans ou autour du cerveau, du crâne, du visage, des sinus ou des dents.

La céphalée est due à l'activation de structures sensibles à la douleur dans ou autour du cerveau, du crâne, du visage, des sinus ou des dents. Céphalée Le site du Docteur Abdoul Karim CHIRARA Adresse du site : www.docvadis.fr/doc.chirara Article tiré du manuel Merck. Céphalée La céphalée est une douleur dans n'importe quelle partie de la tête,

Plus en détail

Les Accidents Vasculaires Cérébraux

Les Accidents Vasculaires Cérébraux Semestre des urgences médico-chirurgicales Semestre des Cours urgences de 6 ème médico-chirurgicales année médecine Cours de Promotion 6 ème année 2016 médecine 2017 Promotion 2016 2017 Les Accidents Vasculaires

Plus en détail

IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3)

IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3) IMAGERIE DES HEMORRAGIES MENINGEES (3) DEFINITION Hémorragie localisée aux espaces sous-arachnoïdiens du cerveau, et plus rarement aux espaces péri-médullaires. ETIOLOGIE fréquence : 5 habitants âge maximum

Plus en détail

Les encéphalites. Dr A.Bahmani Service de neurologie CHU Oran

Les encéphalites. Dr A.Bahmani Service de neurologie CHU Oran Les encéphalites Dr A.Bahmani Service de neurologie CHU Oran Syndrome méningé Signes fonctionnels ( trépied méningitique) 1- Céphalées : signe le + évocateur; précoces 2- Vomissements : inconstants; faciles

Plus en détail

Traitement actuel de la migraine

Traitement actuel de la migraine Traitement actuel de la migraine Pr M. AIT- KACI - AHMED Chef du Service de Neurologie E.H.S Ali Aït Idir (Alger) Alger, 04 Juin 2009 Importance du sujet 1. Sur le plan médical - 12 à 15 % de la population

Plus en détail

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Erik BOQUET Page 1 04/02/2008 LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX (Docteur Erik BOQUET) 1 RAPPELS Le tissu nerveux est formé de cellules appelées neurones qui ont la particularité de ne pas se reproduire

Plus en détail

Item n 215 : Rachialgies

Item n 215 : Rachialgies Généralité Interrogatoire Item n 215 : Rachialgies ATCD : cancer, tuberculose,... Caractéristique de la douleur : Siège et irradiation (radiculalgie) Horaire : inflammatoire ou mécanique Intensité : EVA

Plus en détail

Prise en Charge des Céphalées

Prise en Charge des Céphalées Prise en Charge des Céphalées Pr Monia HADDAD TRIGUI Centre de Traitement de la Douleur Hôpital la Rabta -Tunis (ie) Les opinions exprimées dans cette formation sont celles des membres du Club, elles ne

Plus en détail

CEPHALEES AIGUES ET CHRONIQUES

CEPHALEES AIGUES ET CHRONIQUES TD CEPHALEES AIGUES ET CHRONIQUES I. Introduction La céphalée, toute plainte douloureuse centrée sur la région crânienne, est l un des motifs les plus fréquents de consultation (jusqu à 16 % des motifs

Plus en détail

OBJECTIFS: -Physiopathologie des T.C.E. -La surveillance clinique d un T.C.E.

OBJECTIFS: -Physiopathologie des T.C.E. -La surveillance clinique d un T.C.E. LES ( T.C.E. ) ( T.C.E. ) OBJECTIFS: -Physiopathologie des T.C.E. -La surveillance clinique d un T.C.E. Dr. E.M. GUEYE Service de neurochirurgie C.H.U. de Limoges -Les différentes complications des T.C.E.

Plus en détail

Déficit neurologique récent

Déficit neurologique récent 33 Item 192 Déficit neurologique récent I. LIMITES DU CHAPITRE II. CLÉS DU DIAGNOSTIC NEUROLOGIQUE III. DÉFICIT FOCAL CENTRAL TRANSITOIRE IV. DÉFICIT NEUROLOGIQUE CENTRAL CONSTITUÉ V. PARAPLÉGIE ET TÉTRAPLÉGIE

Plus en détail

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran

La migraine. Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran La migraine Dr A. Bahmani Service de neurologie CHU Oran plan Introduction Epidémiologie Physiopathologie Clinique Migraine sans aura (MSA) Migraine avec aura (MA) Autres types de migraine Complications

Plus en détail

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France

Encéphalites: attitude pratique. Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites: attitude pratique Pr Brigitte CHABROL Service de Neurologie Pédiatrique CHU Timone, Marseille, France Encéphalites Problème fréquent 10-13 /100 000 enfants /an HSV: 1/ 250 à 500.000 enfants/

Plus en détail

CÉPHALÉE AIGUË ET CHRONIQUE

CÉPHALÉE AIGUË ET CHRONIQUE I - 11 Q 188 CÉPHALÉE AIGUË ET CHRONIQUE RR Dr Geneviève Demarquay 1, Dr Anne Ducros 2 1. Service de neurologie, hôpital Croix-Rousse, 69004 Lyon, France 2. Urgences céphalées, hôpital Lariboisière, 75010

Plus en détail

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme)

La migraine. Foramen ovale perméable. Infarctus cérébral (surtout chez la femme) La migraine 1/Introduction : Céphalée primaire (sans lésion sous-jacente). Deux variétés principales: Migraine sans aura (migraine commune). Migraine avec aura (migraine accompagnée). Diagnostic: interrogatoire

Plus en détail

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002

AVIS DE LA COMMISSION. 18 décembre 2002 COMMISSION DE LA TRANSPARENCE REPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS DE LA COMMISSION 18 décembre 2002 ZOMIGSPRAY 5mg/0,1ml, solution pour pulvérisation nasale 0,1 ml en ampoule (verre) avec dispositif doseur Boîte

Plus en détail

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa

Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa Prise en charge médicale de la lombalgie commune chronique recommandations ANAES 2000 ET HAS 2005 Dr RAKOTONIRAINY Oliva Henintsoa 1 Plan Introduction Epidémiologie Evaluation initiale Stratégie thérapeutique

Plus en détail

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies : Généralités Epilepsie Gériatrie Epilepsies : Définitions Crise d épilepsie : manifestations cliniques dues à décharge anormale hypersynchrone de

Plus en détail

CEPHALÉES. N CHERIF APLA Sheraton 10 Mars The Head Ache, caricature de George Cruikshank (1819).

CEPHALÉES. N CHERIF APLA Sheraton 10 Mars The Head Ache, caricature de George Cruikshank (1819). CEPHALÉES N CHERIF APLA Sheraton 10 Mars 2017 The Head Ache, caricature de George Cruikshank (1819). INTRODUCTION Céphalée : génère en consultation Hantise : rupture de malformation vasculaire Crainte

Plus en détail

:: CADASIL. Menu. urgences hospitalières

:: CADASIL. Menu. urgences hospitalières :: CADASIL Synonymes : Cerebral Autosomal Dominant Arteriopathy with Subcortical Infarcts and Leukoencephalopathy (dont l acronyme est CADASIL) Définition : CADASIL est une maladie des petites artères

Plus en détail

Pharmacologie des anti épileptiques

Pharmacologie des anti épileptiques Pharmacologie des anti épileptiques DU Prise en Charge de la Douleur Université de l Etat d Haïti Février 2017 Dr Marie-Thérèse de Kergariou anesthésiste réanimateur DSF En préambule Les mécanismes précis

Plus en détail

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES

MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES MIGRAINE CEPHALEES DE TENSION ALGIES VASCULAIRES DE LA FACE CEPHALEES INDUITES LA MIGRAINE SANS AURA ou MIGRAINE COMMUNE Il est recommandé d utiliser les critères diagnostiques établis en 1988 par l International

Plus en détail

(Etude prospective àpropos de 240 cas)

(Etude prospective àpropos de 240 cas) UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FACULTE DE MEDECINE ET DE PHARMACIE FES UNIVERSITESIDI MOHAMMED BEN ABDELLAH FES Année 2011 Thèse N 092/ 11 LESALGIES CRANIO-FACIALES (Etude prospective àpropos de

Plus en détail

Prise en charge des AIT. Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice

Prise en charge des AIT. Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice Prise en charge des AIT Marie-Hélène MAHAGNE Unité Neuro Vasculaire CHU Nice Définition classique «Déficit neurologique focal d installation brutale, résolutif en moins de 24 heures, d origine vasculaire

Plus en détail

Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017

Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017 Dossier de neuroradiologie SFR Rhône Alpes Juin 2017 Dr Porta Basile IMADIS TELERADIOLOGIE 24/06/2017 Un détenu en détresse Patient de 71 ans adressé pour suspicion d AVC thrombolysable Hémiparésie gauche

Plus en détail

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans?

Migraine : traitement de la crise. Comment utiliser les triptans? Migraine : traitement de la crise Comment utiliser les triptans? 6 ème congrès national de lutte contre la douleur 19-20 Mars Alger Alain Serrie Service de Médecine de la douleur, médecine palliative et

Plus en détail

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique

18/02/10 EPILEPSIE PLAN. 1 Rappel anatomique. 2 Différents types de crises d épilepsies. 3 Causes et évolution. 4 Etat de mal épileptique PLAN EPILEPSIE Dr P. KERSCHEN Service de Neurologie - Hôpital Henri Mondor 1 Rappel anatomique 2 Différents types de crises d épilepsies 3 Causes et évolution 4 Etat de mal épileptique 1 Rappel anatomique

Plus en détail

Alcoolisation scanoguidée du ganglion sphénopalatin dans la prise en charge des douleurs crâniofaciales chroniques

Alcoolisation scanoguidée du ganglion sphénopalatin dans la prise en charge des douleurs crâniofaciales chroniques Alcoolisation scanoguidée du ganglion sphénopalatin dans la prise en charge des douleurs crâniofaciales chroniques A. Kastler, S. Aubry, G.Cadel, B. Kastler RAPPELS ANATOMIQUES Le gg ptérygopalatin et

Plus en détail

N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie

N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie N 86. Trouble aigu de la parole. Dysphonie Devant l apparition d un trouble aigu de la parole ou d une dysphonie, argumenter les principales hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires

Plus en détail

Aucune maladie n'est trop rare pour ne pas mériter attention

Aucune maladie n'est trop rare pour ne pas mériter attention 1 sur 9 12/02/2013 12:21 Orphanet version 4.9.17 - Dernière mise à jour : 2013-02-11 Aucune maladie n'est trop rare pour ne pas mériter attention Synonymes : Migraine avec aura motrice Définition : - La

Plus en détail

coma non traumatiques

coma non traumatiques coma non traumatiques Pr Gilles BERNARDIN Réanimation Médicale Hôpital de l Archet, CHU Nice définir un coma reconnaître ce qui n est pas un coma examiner un patient comateux prescrire les examens paracliniques

Plus en détail

Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas. Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc

Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas. Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc Apport de l IRM dans l encéphalopathie postérieure réversible de l éclampsie A propos de six cas I. Mimouni, S. Lezar, F. Essodegui, W. Zamiati, at A. Adil Service Central de Radiologie, Casablanca, Maroc

Plus en détail