La situation et les défis de la gestion des boues de vidange

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La situation et les défis de la gestion des boues de vidange"

Transcription

1 Symposium International sur la Politique de Gestion des Boues de vidange (GBV) Dakar 9-12 mai 2006 La situation et les défis de la gestion des boues de vidange Eawag - Sandec Tel /

2 Filières d excréta en zones urbaines Matières fécales Assainissement «conventionnel» Assainissement individuel Eaux grises Fosses septiques Latrines Station de traitement des eaux usées (STEP) (co-traitement des petits flux de BV) Effluent au puisard ou aux égouts (alt. 2) 1. Situation Boues STEP Effluent pour l usage agricole ou déversé dans les exutoires Traitement des BV Liquide déversé dans les exutoires Biosolides à l agriculture comme amendement du sol et fertilisant Contenu des fosses septiques Boues de vidange Latrines no-mix: biosolides et urine à l horticulture 2

3 Les villes partiellement desservies par les égouts Centres commerciaux des grandes métropoles Manques de sites de traitement d eaux usées Eaux usées déversées dans le milieu naturel et les caniveaux de drainage 1. Situation 3

4 Les villes sans égouts Plus de 90% des villes dans les PVD Très hétérogènes du point de vue de l urbanisation Manque de moyens financiers et humains pour l amélioration de l état de l assainissement 4

5 Pourcentage de la population desservie par l assainissement autonome 1. Situation Amérique lat. Tanzanie Ghana Philippines Manile Bangkok milliards 5

6 Que sont les boues de vidange? 1. Situation 6

7 Que sont les boues de vidange? Jaunes et épaisses: Boues de toilettes publiques ou de latrines familiales vidangées chaque 2-3 semaines putréfiantes 1. Situation Noires et plus liquides: Boues de fosses septiques vidangées chaque 2-5 ans plutôt stable 7

8 Les grands courants dans le développement de l assainissement urbain Latrinisation Promotion de l hygiène Réseau d égout à faible diamètre 1. Situation... et qui prendra en charge le contenu? 8

9 Latrines sans gestion des boues de vidange = diarrhée et pollution = gaspillage d argent = auto-goal! 9

10 La vidange manuelle le tabou dans l assainissement urbain Souvent > 50% des ménages Dépôt dans la rue Utilisation en maraîchage Accès pour camions difficile BV pas pompable Vidange pas abordable pour le ménage 10

11 Prestataires ni reconnus ni soutenus par les autorités 11

12 Les parties prenantes et leurs attentes Vidange abordable Profit, survie financière 1. Situation Biosolides abordables Hygiène du milieu amélioré 12

13 Les parties prenantes et leurs attentes 1. Situation Groupements communautaires, associations, comités de quartiers: hygiène du milieu amélioré 13

14 Rentabilité et viabilité des petits prestataires de services Amortissement 0 Flux monétaire et business non durables 1. Situation Profit Exploitation + entretien 11.5 Vidangeur mécanique Tarif vidange 12 Ménage Achat BV brutes Licence Taxe assainiss. Agriculteurs Municipalité ou agence assain.? Invest

15 La portée de la GBV Composante, tâche Domaines Ouvrages d AA traitement Ingénierie Développement, exploitation et entretien des équipement des vidange + transport Recyclage de matières organiques et nutriments contenus dans les BV Ingénierie Ingénierie; santé; agronomique 1. Situation Transport des BV au site désigné Législatif; institutionnel Durabilité économique et financière Financier / économique Promotion de l entreprenariat privé Planification avec concertation acteurs Institutionnel; financier Socio-économie 15

16 égout = référence technologique de l ingénieur Comment vidanger? Quoi après la vidange? 2. Défis Comment changer / éduquer les esprits formatés? 16

17 Volet institutionnel et de finances 2. Défis Volet ingénierie agronomie et ing. sanitaires 17

18 The LE Challenge défi : «Boues acheminées vers un site de traitement» Guarantee pit emptying, FS haulage, treatment and reuse Assurer la vidange des fosses, le transport des BV, le traitement et la réutilisation d une manière saine 2. Défis 18

19 Assainissement Sanitation = Business I can do = it at low-cost! Business! 2. Défis Camions de vidange = réseau d égouts mobile 19

20 Transformer les BV (source de maladies!) en un produit valorisable 2. Défis 20

21 Synthèse des lacunes Manque de: Intérêt / priorité / prise de conscience de la part des décideurs Planification et coordination Synthèse Cadre institutionnel et juridique Expertise 21

22 Synthèse des défis Comment assurer la durabilité financière? Tarifs abordable pour les ménages Rentable pour les PME (respectant règlementation!) Synthèse Biosolides abordables pour les maraîchers Municipalité ou agence nationale: Hygiène du milieu, Equité et Equilibre budgétaire 22

23 Synthèse des défis Comment: Activer et concerter les différents acteurs? Régler la collaboration et les liens entre PME et municipalité / agence? Synthèse Accorder les types d ouvrages AA et technologies de la filière BV? Quelles règlementations spécifiques (normes, gestion) mettre en place? 23

24 Gestion des boues de vidange - Un pont pour accéder aux OMD Latrinisation sans GBV = promouvoir la défécation à ciel ouvert! Synthèse Le maillon faible en assainissement Un devoir pour éviter l autogoal en assainissement 24

25 Développons l impensable! Merci! Eawag/Sandec Switzerland Tel

Aspects financiers et économiques de la Gestion des Boues de Vidange

Aspects financiers et économiques de la Gestion des Boues de Vidange Symposium International sur la Politique de Gestion des Boues de vidange (GBV) Dakar 9-12 mai 2006 Aspects financiers et économiques de la Gestion des Boues de Vidange Martin Strauss EAWAG / SANDEC www.sandec.eawag.ch

Plus en détail

Initiatives prometteuses pour une gestion durable de boues de vidange

Initiatives prometteuses pour une gestion durable de boues de vidange dans des Pays en Initiatives prometteuses pour une gestion durable de boues de vidange Michael Steiner, Symposium / Atelier 9-12 mai 2006 Dakar, Sénégal Eawag: L'Institut de Recherche de l'eau du Domaine

Plus en détail

L Assainissement Autonome et la Gestion des boues de vidange au Sénégal: évolution et perspectives

L Assainissement Autonome et la Gestion des boues de vidange au Sénégal: évolution et perspectives Symposium / atelier international sur la Politique de Gestion des Boues de Vidange (GBV) Dakar, Sénégal 9-12 mai 2006 L Assainissement Autonome et la Gestion des boues de vidange au Sénégal: évolution

Plus en détail

Technologies à Faible Coûts de Traitement des Boues de Vidange

Technologies à Faible Coûts de Traitement des Boues de Vidange Symposium International sur la Politique de Gestion des Boues de vidange (GBV) Dakar 9-12 mai 2006 Technologies à Faible Coûts de Traitement des Boues de Vidange Martin Strauss EAWAG / SANDEC www.sandec.eawag.ch

Plus en détail

Filière de gestion des BVL à Mahajanga

Filière de gestion des BVL à Mahajanga ASSMA Filière de gestion des BVL à Mahajanga Atelier Ran Eau du 19 avril 2016 Tamatave Contexte Présentation du projet Un cofinancement de l Union européenne, Enda OI et l Ircod (collectivités alsaciennes)

Plus en détail

Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou

Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou Assainissement des eaux usées de la ville de Ouagadougou Arba Jules OUEDRAOGO / Directeur Assainissement Office National de l Eau et de l Assainissement Janique ETIENNE Agence Française de Développement

Plus en détail

Linus Dagerskog Research fellow Stockholm Environment Institute (SEI) Mardi 5 février 2013

Linus Dagerskog Research fellow Stockholm Environment Institute (SEI) Mardi 5 février 2013 Approche multi-barrière de l OMS pour la réutilisation des produits de l assainissement - et des exemples d utilisation de l urine en production agricole Linus Dagerskog Research fellow Stockholm Environment

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Concertation pour le choix du site d implantation du pôle épuratoire de Grand-Santi. Service Eau&Assainissement

ASSAINISSEMENT Concertation pour le choix du site d implantation du pôle épuratoire de Grand-Santi. Service Eau&Assainissement ASSAINISSEMENT Concertation pour le choix du site d implantation du pôle épuratoire de Grand-Santi Service Eau&Assainissement lundi 27 juin 2016 Commune de Grand-Santi PLAN DE LA PRÉSENTATION A. Présentation

Plus en détail

Descriptif des compétences

Descriptif des compétences Descriptif des compétences 1 Présentation de WSUP Advisory Chaque semaine, un million de personnes s installent dans des zones d habitation urbaine spontanées dépourvues de services de base. Cette tendance

Plus en détail

Rakotondrainibe Herivelo Toamasina 19 avril 2016

Rakotondrainibe Herivelo Toamasina 19 avril 2016 Les technologies de gestion de boues de vidanges adaptées au contexte malgache en application du cadre légal et règlementaire et de la stratégie nationale de l eau, de l assainissement et de l hygiène.

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET

APPEL A MANIFESTATION D INTERET Projet d assainissement des eaux usées et des excrétas de Port-Gentil [GABON] APPEL A MANIFESTATION D INTERET ETUDE SOCIO-ECONOMIQUE Date de lancement : 15 septembre 2011 Date limité de dépôt des dossiers

Plus en détail

Programme National d Assainissement et de Réutilisation en milieu Rural au Maroc

Programme National d Assainissement et de Réutilisation en milieu Rural au Maroc Programme National d Assainissement et de Réutilisation en milieu Rural au Maroc Christine WERNER /GIZ-AGIRE Atelier de formation ecosan, Rabat le 24-06-2013 Commune rurale Ait Sed rate Jbel Soufla Historique:

Plus en détail

Introduction à l'agenda 2030 pour le développement durable. Rick Johnston Kate Medlicott Fiona Gore Didier Allély

Introduction à l'agenda 2030 pour le développement durable. Rick Johnston Kate Medlicott Fiona Gore Didier Allély Introduction à l'agenda 2030 pour le développement durable Rick Johnston Kate Medlicott Fiona Gore Didier Allély Aperçu I. Objectifs du millénaire pour le développement (OMD) Rapides rappels Progrès mondiaux

Plus en détail

L assainissement en milieu urbain : un désastre sanitaire et environnemental, une honte cachée

L assainissement en milieu urbain : un désastre sanitaire et environnemental, une honte cachée Conférence internationale Thème : Concilier lutte contre la pauvreté et qualité de l environnement : quelles solutions innovantes. - Paris du 27 au 28 Juin 2011 - Session thématique sur : Assainissement

Plus en détail

NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DE GUINÉE CGN6005

NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DE GUINÉE CGN6005 NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DE GUINÉE CGN6005 Développement de l assainissement dans les quartiers Grand Marché de Matoto et de Yimbaya École (Conakry) SOMMAIRE I - LE SECTEUR

Plus en détail

Cas de la ville de Ouagadougou au Burkina Faso

Cas de la ville de Ouagadougou au Burkina Faso SYMPOSIUM / ATELIER SUR LA POLITIQUE DE LA GESTION DES BOUES DE VIDANGE Dakar, Novotel 09-12 mai 2006 Cas de la ville de Ouagadougou au Burkina Faso Jules A. Ouédraogo Office National de l Eau et de l

Plus en détail

CLUES Manuel et boîte à outils de planification participative de l assainissement

CLUES Manuel et boîte à outils de planification participative de l assainissement CLUES Manuel et boîte à outils de planification participative de l assainissement Atelier d échanges sur l élaboration d un Programme National d Assainissement et de Réutilisation en milieu Rural, 4-5

Plus en détail

Renforcement des Capacités

Renforcement des Capacités Symposium/Atelier sur la GBV Groupe de travail : Renforcement des Capacités Composition de l équipe Ibra SECK (Président) Joseph WETHE (Rapporteur) Bruno VALFREY (Secrétaire Général) Membres : Doulaye

Plus en détail

Atelier «mini-égouts» 8 au 10 octobre 2013 Etude de cas n 3 : PAQPUD à Dakar

Atelier «mini-égouts» 8 au 10 octobre 2013 Etude de cas n 3 : PAQPUD à Dakar Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement Office National de l Assainissement du Sénégal L Assainissement pour un meilleur cadre de vie. Certifié multi-sites pour les activités: Réalisation d ouvrages

Plus en détail

RAPPORT DE SYNTHÈSE DE L ATELIER DE PARTAGE DES RÉSULTATS DE L ASSAINISSEMENT PRODUCTIF A AGUIÉ.

RAPPORT DE SYNTHÈSE DE L ATELIER DE PARTAGE DES RÉSULTATS DE L ASSAINISSEMENT PRODUCTIF A AGUIÉ. RAPPORT DE SYNTHÈSE DE L ATELIER DE PARTAGE DES RÉSULTATS DE L ASSAINISSEMENT PRODUCTIF A AGUIÉ. 1 I- Introduction Du 26 au 28 Janvier 2010 s est déroulé un voyage d étude et de partage des expériences

Plus en détail

La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire

La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire Défis et solutions de la gestion de l eau en milieu semi-aride La réutilisation des eaux usées traitées pour rentrer dans l économie circulaire Cas du lagunage au Maroc Intervenant: Mr. Nicolas CONDOM

Plus en détail

Assainissement à Mahajanga Madagascar

Assainissement à Mahajanga Madagascar ASSMA Assainissement à Mahajanga Madagascar Atelier «Intervenir pour l assainissement dans les pays en développement» Pont-à-Mousson le 12 juin 2013 Contexte ASSMA Un projet cofinancé par l union européenne

Plus en détail

Un concept novateur de financement pour la gestion durable des boues de vidange

Un concept novateur de financement pour la gestion durable des boues de vidange GBV Gestion des Boues de Vidange d'installations Autonomes d'assainissement Un concept novateur de financement pour la gestion durable des boues de vidange Analyse des options de flux monétaires Michael

Plus en détail

Table ronde 2 Les enjeux de l eau et l assainissement

Table ronde 2 Les enjeux de l eau et l assainissement Table ronde 2 Les enjeux de l eau et l assainissement Centre d Information Technique et Économique Le CITE ou Centre d Information Technique et Economique, créé en 1967: ONG malgache. 14 antennes Secteurs

Plus en détail

EXPOSE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE. Présenté par : Maxime Thierry DONGBADA-TAMBANO Point Focal National CCAC

EXPOSE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE. Présenté par : Maxime Thierry DONGBADA-TAMBANO Point Focal National CCAC ATELIER REGIONAL AFRICAIN SUR «LA REDUCTION DES POLLUANTS CLIMATIQUES DE COURTE DUREE DES DECHETS SOLIDES MUNICIPAUX» 5 AU 7 NOVEMBRE 2014, NICE, FRANCE EXPOSE REPUBLIQUE CENTRAFRICAINE Présenté par :

Plus en détail

Appel à contributions

Appel à contributions Appel à contributions Séminaire international bilingue Suivi-évaluation des services locaux d eau potable et d assainissement dans les zones rurales et les villes secondaires en Afrique de l Ouest 7, 8

Plus en détail

ATELIER D APPROPRIATION DU DOCUMENT DE STRATEGIE COMMUNALE D AMELIORATION DES SERVICES URBAINS DE BASE A BOBO-DIOULASSO

ATELIER D APPROPRIATION DU DOCUMENT DE STRATEGIE COMMUNALE D AMELIORATION DES SERVICES URBAINS DE BASE A BOBO-DIOULASSO Commune de BOBO-DIOULASSO, Direction des Services Techniques Municipaux de la Ville _ DSTM ATELIER D APPROPRIATION DU DOCUMENT DE STRATEGIE COMMUNALE D AMELIORATION DES SERVICES URBAINS DE BASE A BOBO-DIOULASSO

Plus en détail

Les ODD, un nouveau cadre pour le développement des services d eau potable, d assainissement et d hygiène

Les ODD, un nouveau cadre pour le développement des services d eau potable, d assainissement et d hygiène Les ODD, un nouveau cadre pour le développement des services d eau potable, d assainissement et d hygiène Rappel chronologique : des OMD aux ODD 2000 Déclaration du millénaire et des 8 OMD 2002 Ajout de

Plus en détail

Les matières organiques : ensemble vers 2020!

Les matières organiques : ensemble vers 2020! 2 AVRIL 2015 Les matières organiques : ensemble vers 2020! Mariane Maltais-Guilbault Agente de développement industriel 2 Mandat La Société a pour objets de promouvoir, de développer et de favoriser la

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC. Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE DE FOSSE SEPTIQUE ET DE FOSSE DE RÉTENTION

VILLE DE QUÉBEC. Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE DE FOSSE SEPTIQUE ET DE FOSSE DE RÉTENTION VILLE DE QUÉBEC Conseil de la ville RÈGLEMENT R.V.Q. 2128 RÈGLEMENT MODIFIANT LE RÈGLEMENT SUR LA VIDANGE DE FOSSE SEPTIQUE ET DE FOSSE DE RÉTENTION Avis de motion donné le 16 décembre 2013 Adopté le 20

Plus en détail

ASSAINISSEMENT DURABLE APPROCHES INNOVATRICES. Francis Dubé, ing. M.Sc. Chargé de projets, AXOR Experts-Conseils

ASSAINISSEMENT DURABLE APPROCHES INNOVATRICES. Francis Dubé, ing. M.Sc. Chargé de projets, AXOR Experts-Conseils ASSAINISSEMENT DURABLE APPROCHES INNOVATRICES Francis Dubé, ing. M.Sc. Chargé de projets, AXOR Experts-Conseils fdube@axor.com Événement du Carrefour Plein-Sud 19 février 2010 COMPOSITION DES EAUX USÉES

Plus en détail

Fiche technique du projet «Composante Assainissement du Programme d Hydraulique et d Assainissement pour le Millénaire (PHAM)»

Fiche technique du projet «Composante Assainissement du Programme d Hydraulique et d Assainissement pour le Millénaire (PHAM)» Fiche technique du projet «Composante Assainissement du Programme d Hydraulique et d Assainissement pour le Millénaire (PHAM)» I. Informations générales sur le projet Intitulé du projet : Composante Assainissement

Plus en détail

PRESENTATION COOPERATION DECENTRALISEE CONFLANS-TESSAOUA. Par Hamani Waziri Insa Abdou

PRESENTATION COOPERATION DECENTRALISEE CONFLANS-TESSAOUA. Par Hamani Waziri Insa Abdou PRESENTATION COOPERATION DECENTRALISEE CONFLANS-TESSAOUA Par Hamani Waziri Insa Abdou 1 PLAN DE LA PRESENTATION A. Axes ou volets d intervention (Zoom sur le PHAT 1) B. Les outils méthodologiques utilisés

Plus en détail

Présentation du Mécanisme Communautaire et Décentralisé de Développement de l Assainissement Rural (MCDAR)

Présentation du Mécanisme Communautaire et Décentralisé de Développement de l Assainissement Rural (MCDAR) République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi Ministère de l Hydraulique et de l Assainissement Présentation du Mécanisme Communautaire et Décentralisé de Développement de l Assainissement Rural (MCDAR)

Plus en détail

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES

IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES IDENTIFICATION ET ELIMINATION DES GOULETS D'ETRANGLEMENT POUR L'EXTENSION DE L'UTILISATION DES EAUX USEES DANS LE CADRE DE L'IRRIGATION OU AUTRES USAGES - Maroc - Chiffres clés du secteur au Maroc Population

Plus en détail

PROFIL PAYS: TCHAD Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous*

PROFIL PAYS: TCHAD Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous* * Facteur déterminant Assainissement Eau Politiques et Institutions 5 5 Capacités en ressources humaines 5 5 Réglementation 5 5 Qualité de l'eau 5 5 Resssources en eau 5 5 Infrastructure ancienne 5 5 Qualité

Plus en détail

PROBLEMES D HYGIENE ET DE SANTE AU SENEGAL

PROBLEMES D HYGIENE ET DE SANTE AU SENEGAL PROBLEMES D HYGIENE ET DE SANTE AU SENEGAL Par Qui? & Pour Qui? Ce document est le support de conférence d ATS - Belgique & membres du groupe ATS - Sénégal Actions - Toubacouta - Sénégal asbl une association

Plus en détail

NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DU BURUNDI CBI 1056

NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DU BURUNDI CBI 1056 NOTE DE COMMUNICATION PUBLIQUE D OPÉRATION RÉPUBLIQUE DU BURUNDI CBI 1056 Approche innovante en matière d hygiène et d assainissement et promotion du droit à l eau et à l assainissement sur la commune

Plus en détail

A P S A R A. Tep Vattho APSARA Jean Duchemin AESN 1

A P S A R A. Tep Vattho APSARA Jean Duchemin AESN 1 A P S A R A Tep Vattho APSARA Jean Duchemin AESN 1 Siem Reap - Cambodge - Proximité temples Angkor (rois khmers 9ème-11 ème siècle) 15O OOO hab. permanents (100 000 en 2002) x 2 ou 3 par tourisme (hotels,

Plus en détail

Discours SAINTE- BRIGITTE- DE- LAVAL. sur le budget2017. Table des matières PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS

Discours SAINTE- BRIGITTE- DE- LAVAL. sur le budget2017. Table des matières PROGRAMME TRIENNAL D IMMOBILISATIONS SAINTE- BRIGITTE- DE- LAVAL Table des matières Wanita daniele, mairesse Discours sur le budget 1 Revenus 2017 VS Budget 2016 3 Contenu des dépenses 4 Dépenses 2017 VS Budget 2016 4 Entrées et sorties de

Plus en détail

La Go uvernance du Secteur de l Assainissement En Milieu Rural

La Go uvernance du Secteur de l Assainissement En Milieu Rural La Go uvernance du Secteur de l Assainissement En Milieu Rural Module 1: Introduction à la gouvernance et l assainissement Leçon 1: Concepts de l assainissement 1.0 Aperçu de la leçon «Les systèmes d'évacuation

Plus en détail

FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA

FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA 1 FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA PLAN DE L EXPOSE 1- Le CREPA et le Compostage 2- Les expériences menées 3- Mesures d accompagnement

Plus en détail

REPERES METHODOLOGIQUE MONTER ET METTRE EN ŒUVRE UN PROJET D ACCÈS À L EAU ET L ASSAINISSEMENT À MADAGASCAR

REPERES METHODOLOGIQUE MONTER ET METTRE EN ŒUVRE UN PROJET D ACCÈS À L EAU ET L ASSAINISSEMENT À MADAGASCAR REPERES METHODOLOGIQUE MONTER ET METTRE EN ŒUVRE UN PROJET D ACCÈS À L EAU ET L ASSAINISSEMENT À MADAGASCAR I. Le diagnostic II. Le choix de la solution technique III. L organisation du service IV. La

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1 1 Les objectifs de cette étude L objectif

Plus en détail

MISSION D OXFAM: Travailler en partenariat pour faire disparaître la pauvreté et la souffrance.

MISSION D OXFAM: Travailler en partenariat pour faire disparaître la pauvreté et la souffrance. INTITULÉ DU POSTE: Coordonnateur WASH LOCALISATION: Croix-Desprez -Carrefour- Feuilles, Port-au-Prince SALAIRE BRUT: USD 37 432 / an FAMILLE: Programme GRADE: National C2 MISSION D OXFAM: Travailler en

Plus en détail

Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les moyens

Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les moyens Le contexte règlementaire Jeudi 26 mai 2016 Conseil départemental Sommaire 1. Historique 2.Contexte règlementaire propre à l assainissement collectif 3.Responsabilités et obligations 4. Les outils et les

Plus en détail

Résultats des analyses de produits au Bénin, en Côte d Ivoire et au Ghana

Résultats des analyses de produits au Bénin, en Côte d Ivoire et au Ghana Résultats des analyses de produits au Bénin, en Côte d Ivoire et au Ghana Récapitulatif des lacunes identifiées dans la chaîne des services d assainissement CONTEXTE Le programme SSD (Sanitation Service

Plus en détail

Processus d élaboration d un cadre institutionnel régulant l activité de vidange mécanique de la ville de Ouagadougou, Burkina Faso

Processus d élaboration d un cadre institutionnel régulant l activité de vidange mécanique de la ville de Ouagadougou, Burkina Faso Processus d élaboration d un cadre institutionnel régulant l activité de vidange mécanique de la ville de Ouagadougou, Burkina Auteurs : M. Bassan 1*, T. Tchonda 1, M. Mbéguéré 1, F. Zabsonré 2 1 Institut

Plus en détail

Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06)

Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06) Atelier réutilisation des eaux usées en méditerranée Valorisation des eaux usées traitées en méditerranée. Cas de la ville de Cannes (France, 06) Méthodologie projet Intervenant: Dr. Nicolas CONDOM Organisation

Plus en détail

Assainissement des eaux usées dans la région métropolitaine Annick Le Floch

Assainissement des eaux usées dans la région métropolitaine Annick Le Floch Assainissement des eaux usées dans la région métropolitaine Annick Le Floch 2016-09-21 La CMM et ses cinq secteurs géographiques Superficie totale de 4360 km 2 525 km 2 de surfaces aquatiques 2218 km 2

Plus en détail

PROGRAMME VILLAGE ET ECOLE ASSAINIS Presentation pendant la Revue Technique du Consortium WASH. Decembre 2014

PROGRAMME VILLAGE ET ECOLE ASSAINIS Presentation pendant la Revue Technique du Consortium WASH. Decembre 2014 PROGRAMME VILLAGE ET ECOLE ASSAINIS Presentation pendant la Revue Technique du Consortium WASH Decembre 2014 1 Plan de la présentation Extrait des recommandations de l étude sur la durabilité des activités

Plus en détail

POLITIQUE D ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE BAMAKO

POLITIQUE D ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE BAMAKO POLITIQUE D ASSAINISSEMENT DE LA VILLE DE BAMAKO GESTION DES DECHETS SOLIDES DANS LE DISTRICT DE BAMAKO PLATEFORME DES VILLES PARTENAIRES ANGERS, 26 ET 27 MAI 2011 Plan de présentation Introduction Problématique

Plus en détail

OUTILS & MÉTHODES LES ESSENTIELS. 16 questions pour agir. Développer les services. d assainissement

OUTILS & MÉTHODES LES ESSENTIELS. 16 questions pour agir. Développer les services. d assainissement OUTILS & MÉTHODES LES ESSENTIELS Développer les services d assainissement 16 questions pour agir Développer les services d assainissement 16 questions pour agir Coordination : Denis Désille et Béatrice

Plus en détail

Profil de programme NICHE au Bénin

Profil de programme NICHE au Bénin Profil de programme NICHE au Bénin Annexe 1. Matrice des objectifs et des réalisations du programme NICHE au Bénin dans les secteurs sélectionnés Objectif général du programme NICHE : Amélioration de la

Plus en détail

Les matières organiques : l affaire de chacun. Sophie Taillefer Agente de développement industriel 27 mai 2014

Les matières organiques : l affaire de chacun. Sophie Taillefer Agente de développement industriel 27 mai 2014 Les matières organiques : l affaire de chacun Sophie Taillefer Agente de développement industriel 27 mai 2014 Plan de la présentation 1. Objectifs et état de situation au Québec 2. Avantages environnementaux

Plus en détail

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES

RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAUX LIES AUX MATIERES ORGANIQUES RISQUES AGRO-ENVIRONNEMENTAU LIES AU MATIERES ORGANIQUES H. SAINT MACARY, A. FINDELING (E. DOELSCH, F. FEDER) PLAN DU COURS I. Définition du risque II. III. Catégories de risques Éléments pour l évaluation

Plus en détail

STATION DE TRAITEMENT DES BOUES DE VIDANGE DE SATINABOUGOU :

STATION DE TRAITEMENT DES BOUES DE VIDANGE DE SATINABOUGOU : STATION DE TRAITEMENT DES BOUES DE VIDANGE DE SATINABOUGOU : UNE APPROCHE PRIVEE DE L ASSAINISSEMENT L PUBLIC, Bamako - Mali Mme. SIDIBE Aminata DIARRA Gérante DIABESO-SANIYA SANIYA (Ex Sema-Sanya Sanya)

Plus en détail

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives

Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Eau usée en agriculture Expériences et perspectives Direction de l Irrigation et de l Aménagement de l Espace Agricole Rabat, 4 et 5 FEV 2013 Plan de l exposé Introduction ( pourquoi l utilisation des

Plus en détail

PROJET HYGIENE ET ASSAINISSEMENT DE TESSAOUA PHAT II

PROJET HYGIENE ET ASSAINISSEMENT DE TESSAOUA PHAT II République du Niger Région de Maradi Département de Tessaoua Commune Urbaine de Tessaoua PROJET HYGIENE ET ASSAINISSEMENT DE TESSAOUA PHAT II Rapport d exécution 2012 Décembre 2012 Introduction La commune

Plus en détail

CHAPITRE 15 ENSEMBLE DE MESURES ET PLAN D ACTION POUR LA DUA

CHAPITRE 15 ENSEMBLE DE MESURES ET PLAN D ACTION POUR LA DUA CHAPITRE 15 ENSEMBLE DE MESURES ET PLAN D ACTION POUR LA DUA 15.1 Equilibre entre l investissement requis et le budget L équilibre des investissements requis pour la réalisation du Plan directeur 2035

Plus en détail

DES STATIONS D EPURATION

DES STATIONS D EPURATION REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de l Équipement et l Aménagement du territoire et du Développement Durable Office National de l Assainissement (ONAS) LA GESTION DES BOUES DES STATIONS D EPURATION Madame

Plus en détail

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières

ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL. Table des Matières ETUDE DU PLAN DE GESTION INTEGREE DES RESSOURCES EN EAU DANS LA PLAINE DU HAOUZ ROYAUME DU MAROC RAPPORT PRINCIPAL Table des Matières Préface Lettre de présentation Plan d implantation de la zone faisant

Plus en détail

La gestion et l utilisation sans risque des excreta et des eaux ménagères en agriculture

La gestion et l utilisation sans risque des excreta et des eaux ménagères en agriculture 10 ASPECTS POLITIQUES La gestion et l utilisation sans risque des excreta et des eaux ménagères en agriculture sont facilitées par un cadre politique, législatif et institutionnel et un dispositif réglementaire

Plus en détail

Réunion de haut niveau sur l Assainissement et l eau pour tous Déclaration d engagements du Kenya

Réunion de haut niveau sur l Assainissement et l eau pour tous Déclaration d engagements du Kenya Réunion de haut niveau sur l Assainissement et l eau pour tous Déclaration d engagements du Kenya Préambule Le Kenya est déterminé à réaliser les objectifs du Millénaire pour le développement en matière

Plus en détail

Etudes de cas - vulgarisation de l assainissement écologique en Inde

Etudes de cas - vulgarisation de l assainissement écologique en Inde Etudes de cas - vulgarisation de l assainissement écologique en Inde Mis en œuvre par Ecosan Services Foundation (ESF) avec l appui de seecon international gmbh et la GTZ Dr. Johannes Heeb, seecon international

Plus en détail

Développer les services d assainissement

Développer les services d assainissement GUIDE PRATIQUE Développer les services d assainissement 16 questions pour agir 1 Rédaction : Denis Désille et Béatrice Tourlonnias Contributions et relecture : Sophie Charpentier, Vincent Dussaux, Jean-Marie

Plus en détail

Systèmes alimentaires territorialisés : opportunités et défis

Systèmes alimentaires territorialisés : opportunités et défis Les 5 èmes Assises de la Vente Directe «Vers des stratégies alimentaires territoriales : quel changement d échelle pour quelle alimentation locale?» Rennes - Mardi 29 novembre 2016 Systèmes alimentaires

Plus en détail

DIRECTIVE GENERALE. Caractéristiques obligatoires des toilettes au niveau des habitations privées. Code : DIT1

DIRECTIVE GENERALE. Caractéristiques obligatoires des toilettes au niveau des habitations privées. Code : DIT1 DIRECTIVE GENERALE Caractéristiques obligatoires des toilettes au niveau des habitations privées Code : 2.1.1. DIT1 Date de rédaction de la 1 ière version : 04 juillet 2012 Version : lundi 15 juillet 2013

Plus en détail

Bureau séance publique du 1er février Procès-verbal - Pièce jointe. Coopération Décentralisée Annecy-le. le-vieux/ Vieux/Dori

Bureau séance publique du 1er février Procès-verbal - Pièce jointe. Coopération Décentralisée Annecy-le. le-vieux/ Vieux/Dori Bureau séance publique du 1er février 2016 - Procès-verbal - Pièce jointe Coopération Décentralisée Annecy-le le-vieux/ Vieux/Dori Plan de Gestion des Eaux Usées et Excréta de la ville de DORI PGEUED 2

Plus en détail

Le Plan climat territorial intégré de la Région de Dakar

Le Plan climat territorial intégré de la Région de Dakar Le Plan climat territorial intégré de la Région de Dakar Du diagnostic territorial aux orientations stratégiques Le 2 décembre 2015 Plan de la présentation 1. Généralités sur le PCTI: Objet, intérêt, objectifs

Plus en détail

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015

LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES. Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 LA BIORAFFINERIE ENVIRONNEMENTALE DE L EFFET CASCADE AU BOUCLAGE DES CYCLES Jean-Philippe Steyer / 9 Juin 2015 Le traitement des eaux et des déchets Hier et aujourd hui Traitement aérobie Aeration (100

Plus en détail

Déclaration d engagements du Sri Lanka à présenter lors de la Réunion de haut niveau du partenariat SWA le 20 avril 2012

Déclaration d engagements du Sri Lanka à présenter lors de la Réunion de haut niveau du partenariat SWA le 20 avril 2012 Déclaration d engagements du Sri Lanka à présenter lors de la Réunion de haut niveau du partenariat SWA le 20 avril 2012 Au nom du gouvernement du Sri Lanka et du ministre de l Approvision eau et du drainage,

Plus en détail

Projet ITAB «Rédiger un guide technique de référence sur le maraîchage biologique» France

Projet ITAB «Rédiger un guide technique de référence sur le maraîchage biologique» France Projet ITAB «Rédiger un guide technique de référence sur le maraîchage biologique» France Créé en 1982, l'itab est un organisme dédié à la coordination nationale de la recherche- expérimentation en AB

Plus en détail

Étude de la Stratégie de. et de son aire métropolitaine,

Étude de la Stratégie de. et de son aire métropolitaine, ENJEUX STRATÉGIQUES DE LA PLANIFICATION URBAINE : MÉTHODOLOGIE ET OUTILS D ÉLABORATION DES PLANS LOCAUX DE DÉVELOPPEMENT ATELIER DE FORMATION DU CIFAL Étude de la Stratégie de développement de la ville

Plus en détail

Les Eaux Usées Autres que Domestiques

Les Eaux Usées Autres que Domestiques Les Eaux Usées Autres que Domestiques Groupe d Échanges Assainissement Collectif Jeudi 12 Juin 2014 Prisca Van Paassen Chargée de mission Problématiques Non Domestiques ASCOMADE www.ascomade.org Contenu

Plus en détail

La lutte contre la pollution en Tunisie. Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement )

La lutte contre la pollution en Tunisie. Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement ) La lutte contre la pollution en Tunisie Par Mohsen Khammari Chargé de Mission Ministère de l Agriculture et de l Environnement ) Eléments d appréciation de la Tunisie: Population: 10,320 millions Génération

Plus en détail

Rôle du FEC dans la promotion et la conduite des projets MDP des Collectivités Locales

Rôle du FEC dans la promotion et la conduite des projets MDP des Collectivités Locales Royaume du Maroc Rôle du FEC dans la promotion et la conduite des projets MDP des Collectivités Locales Forum Carbone Moyen-Orient & Afrique du Nord 4 5 Avril 2007 Hassan RAHMANI Plan I. Diagnostic de

Plus en détail

«Après les latrines.où va notre caca? Visite de la station de lagunage de Kossodo»

«Après les latrines.où va notre caca? Visite de la station de lagunage de Kossodo» «Après les latrines.où va notre caca? Visite de la station de lagunage de Kossodo» Compte rendu des rencontres jeunes professionnels de Ouagadougou de mars 2011 Date : 15 mars 2011 Lieu : Station de lagunage

Plus en détail

Atelier «Des villes méditerranéennes durables dans un contexte de changement climatique :

Atelier «Des villes méditerranéennes durables dans un contexte de changement climatique : Atelier «Des villes méditerranéennes durables dans un contexte de changement climatique : Retours d expérience relatifs à la gestion de l eau et de l assainissement» 03 Novembre 2016 1. Présentation et

Plus en détail

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665

Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 Communauté d Agglomération Villefranche Beaujolais Saône Services Techniques Communautaires Service Assainissement 115 rue Paul Bert 69665 VILLEFRANCHE-SUR-SAÔNE Tél: 04 74 68 23 08 RAPPORT ANNUEL SUR

Plus en détail

Mémoire sur le projet de politique environnementale de la Ville de Terrebonne

Mémoire sur le projet de politique environnementale de la Ville de Terrebonne Mémoire sur le projet de politique environnementale de la Ville de Terrebonne Présenté à la Commission de la gestion et de l entretien du territoire, de l environnement et du patrimoine de Terrebonne par

Plus en détail

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous*

PROFIL PAYS: CAMEROUN Préparé pour la Réunion de haut niveau 2012 d Assainissement et eau pour tous* * Facteur déterminant Assainissement Eau Réglementation 5 4 Infrastructure ancienne 5 5 Capacités en ressources humaines 4 5 Politiques et Institutions 3 4 Financement suffisant 3 4 Resssources en eau

Plus en détail

Programme Eau et Assainissement en Milieu Rural Haïtien Dakar, Sénégal 30 sept-4 Octobre 2013

Programme Eau et Assainissement en Milieu Rural Haïtien Dakar, Sénégal 30 sept-4 Octobre 2013 Programme Eau et Assainissement en Milieu Rural Haïtien Dakar, Sénégal 30 sept-4 Octobre 2013 Nadege Augustin Edwige Petit 1. Résumé du Programme Ce programme vise l augmentation de la couverture en eau

Plus en détail

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture

Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Synthèse internationale du projet : Sécurité d utilisation des eaux usées en agriculture Bonnes pratiques :Réutilisation des eaux usées épurées au niveau de la ville de Settat Maroc KHAJOUR LARBI Ministère

Plus en détail

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE

VIABILITE FINANCIERE ET SOUTENABILITE DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L ASSAINISSEMENT EN TUNISIE RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DE L EQUIPEMENT DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE OFFICE NATIONAL DE L ASSAINISSEMENT GOUVERNANCE ET FINANCEMENT DE LA PSP DANS LE SECTEUR DE L

Plus en détail

République du Sénégal Projet de promotion de l utilisation d une eau de qualité en appui à l agriculture urbaine

République du Sénégal Projet de promotion de l utilisation d une eau de qualité en appui à l agriculture urbaine République du Sénégal Projet de promotion de l utilisation d une eau de qualité en appui à l agriculture urbaine Présenté par : Mr Lamine SAMBE Mr Demba BALDE Sommaire Introduction État des lieux sur l

Plus en détail

Commission de travail sur les aspects techniques. Présidents: Mme Ioly, M. Sambou Rapporteurs: M. Gueye, M. Niang

Commission de travail sur les aspects techniques. Présidents: Mme Ioly, M. Sambou Rapporteurs: M. Gueye, M. Niang Commission de travail sur les aspects techniques Présidents: Mme Ioly, M. Sambou Rapporteurs: M. Gueye, M. Niang Objectif «Identifier les aspects techniques clés (vidange des fosses, transport, et traitement)

Plus en détail

Groupe de travail 1: «Aspects techniques de l'assainissement et de la valorisation en milieu rural au Maroc»

Groupe de travail 1: «Aspects techniques de l'assainissement et de la valorisation en milieu rural au Maroc» Groupe de travail 1: «Aspects techniques de l'assainissement et de la valorisation en milieu rural au Maroc» Présentée par: Dr. Elisabeth von Muench (consultante GIZ-AGIRE) Atelier de la 2 ième réunion

Plus en détail

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT CONSULTATION PUBLIQUE

PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT CONSULTATION PUBLIQUE PROJET DE PLAN DE GESTION DES MATIÈRES RÉSIDUELLES CONJOINT 2016-2020 CONSULTATION PUBLIQUE MOT DE BIENVENUE 2 MEMBRES DE LA COMMISSION MEMBRE David Maden Maurice Poudrier Steven Roy Cullen Martin Saint-Pierre

Plus en détail

Appui de la Banque mondiale au Programme du Gouvernement pour la Réforme

Appui de la Banque mondiale au Programme du Gouvernement pour la Réforme Maroc - Programme National de Gestion des Déchets D Ménagers M (PNDM) Appui de la Banque mondiale au Programme du Gouvernement pour la Réforme du Secteur Journée Nationale de Communication sur le PNDM,

Plus en détail

Réseau Océan Indien : SANTE ET HYGIENE. Les moyens d actions pour sensibiliser la population

Réseau Océan Indien : SANTE ET HYGIENE. Les moyens d actions pour sensibiliser la population Réseau Océan Indien : SANTE ET HYGIENE Les moyens d actions pour sensibiliser la population Léa Rasolofoson-Rajaonah, Responsable Animation Réseau Ran Eau, CITE, Madagascar Réseau Océan Indien : Atelier

Plus en détail

Projets innovants et concertés dans le domaine de l eau. Béatrice BULOU Vice-Présidente Eurométropole de Strasbourg

Projets innovants et concertés dans le domaine de l eau. Béatrice BULOU Vice-Présidente Eurométropole de Strasbourg Projets innovants et concertés dans le domaine de l eau Béatrice BULOU Vice-Présidente Eurométropole de Strasbourg 1. Plan climat transition énergétique 2. Projet biométhane 3. Projet Lumieau 4. Projets

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Ateliers de concertation sur les scénarios de valorisation et d élimination

Plus en détail

Stratégies régionales de développement des filières coton-textile-confection en Afrique

Stratégies régionales de développement des filières coton-textile-confection en Afrique Stratégies régionales de développement des filières coton-textile-confection en Afrique Genève, le 20 Juin 2014 Mecanisme du Cadre consultatif du DG de l OMC sur le coton Consultative Framework Mechanism

Plus en détail

Lignes directrices sur l EHA pour les acteurs de terrain

Lignes directrices sur l EHA pour les acteurs de terrain Ce projet est financé par l Union européenne Lignes directrices sur l EHA pour les acteurs de terrain Manuel 2 : L assainissement 1 La présente publication a été élaborée avec l aide de l Union européenne.

Plus en détail

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité

Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs Une filière de valorisation de proximité 1 Le SMETOM - Créé en 1985-12 collectivités adhérentes - 206 communes - 121 000 habitants

Plus en détail

Projet pilote/ Assainissement

Projet pilote/ Assainissement Projet pilote/ Assainissement Écologique au Sénégal S RAPPORT DE SYNTHESE Elaboré par : - Ndiogou NIANG - Demba BALDE - Youga NIANG - Daouda NIANG - Khadidiatou DEME GUEYE FORUM DU 6 AU 10 Dec 2004 PLAN

Plus en détail

Le MAPAQ, un partenaire de l innovation

Le MAPAQ, un partenaire de l innovation Le MAPAQ, un partenaire de l innovation Claude Martin, agr. M. Sc. Direction de l appui à la recherche et à l innovation Forum sur la recherche et l innovation en horticulture ornementale 12 octobre 2011

Plus en détail

WASH dans l agenda 2030

WASH dans l agenda 2030 UNICEF/NYHQ2014-3542/Pirozzi WASH dans l agenda 2030 Les nouveaux indicateurs mondiaux pour l eau, l assainissement et l hygiène L objectif de développement durable (ODD) 6 vise à «garantir l accès de

Plus en détail