Immobilisations corporelles Mise en œuvre du chapitre 3150 Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick. Octobre 2010

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Immobilisations corporelles Mise en œuvre du chapitre 3150 Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick. Octobre 2010"

Transcription

1 Immobilisations corporelles Mise en œuvre du chapitre 3150 Gouvernements locaux du Nouveau-Brunswick Octobre 2010

2 Title / Titre Examen du modèle d'inventaire Examen du guide Identification des biens Coûts des biens Composantes Vie utile Amortissement Autres points 2

3 Ordre du jour Documents sur les conventions comptables Divulgation requise Ce à quoi les administrations locales doivent veiller Considérations en matière de contrôle interne Vérifications des immobilisations corporelles au delà de 2012

4 Examen du modèle d'inventaire Le modèle a été élaboré pour faciliter l inscription des immobilisations. Pour les grandes municipalités, un progiciel pourrait être utile. Seulement un exemple, nécessité de faire des copies

5 Qu'est-ce qu'une immobilisation corporelle? Il s'agit de biens ayant une substance concrète qui : sont détenus à des fins d'utilisation par la municipalité pour la production ou la fourniture de biens et de services pour l'aménagement, la construction, l'entretien ou la réparation d'autres immobilisations corporelles; ont une durée de vie utile au-delà de un an et sont conçus pour être utilisés sur une base continue; ne sont pas destinés à la vente dans le déroulement normal des activités.

6 Pourquoi le reconnaître maintenant? Combler l'écart important entre l'information financière que les administrateurs et les conseils ont besoin à fin de gérer leurs immobilisations et l'information qu'ils reçoivent actuellement. Permettre au gouvernement d'évaluer sa capacité financière à maintenir les niveaux de service existants, ce qui nécessite des renseignements concernant les stocks, l'utilisation et l état de son infrastructure. Comprendre les exigences financières imposées aux administrations par l'infrastructure, y compris l'entretien courant et le remplacement de l'infrastructure et le coût des programmes soutenus. Permettre l'élaboration de systèmes globaux fondés sur les coûts pour la prestation des services.

7 Examen du guide Identification des biens Une liste complète des immobilisations est nécessaire. Emplacement physique État Suivi par secteur fonctionnel Aide de différents services

8 Examen du guide Identification des biens Un seuil de capitalisation doit être établi. Les options étaient fondées sur la population ou sur les recettes La plupart des autres provinces ont utilisé un rapport basé sur les recettes Seuils minimaux recommandés par le Ministère en fonction du revenu consolidé

9 Examen du guide Identification des biens Détermination de l'utilisation de groupements Groupes de biens sous le seuil de capitalisation, mais regroupés, ils sont au-dessus. Ordinateurs, meubles, bornes-fontaines, uniformes Sélection des classes de biens Le Ministère a mené des recherches. Présentation de recommandations (annexe A)

10 Examen du guide Coûts des biens Une méthode d établissement des coûts doit être choisie. Coût historique (recommandé par le CCSP) Coût ajusté de remplacement, de reproduction, d'évaluation Nécessité d adopter une approche cohérente Un taux de déflation doit être choisi. IPC IPCBNR

11 Exemple relatif à la déflation

12 Examen du guide Coûts des biens Biens donnés Instances supérieures Promoteurs routes, trottoirs, canalisation s d'eau ou d'égout Avantages futurs prévus Contrôlés par le gouvernement Quelle valeur enregistrer? Juste valeur peut être un marché non actif Attention accordée Valeur nominale non définissable

13 Examen du guide Composante Choix initial très important Approche axée sur un seul bien ou fractionnement des biens Quel niveau de détails est approprié? Penser aux pièces de remplacement. S'il ne s'agit pas d'éléments identifiables, il s'agira de réparation et d'entretien. Cela influera probablement sur les dispositions en matière de financement futur.

14 Examen du guide Vie utile Durée de vie la plus courte d'un bien Selon l'utilisation faite par l administration Le manuel du CCSP n'offre pas de lignes directrices, beaucoup de renseignements sont disponibles sur Internet. Facteurs à considérer État actuel Utilisation prévue

15 Examen du guide Vie utile Facteurs à considérer (suite) Type de construction Politique d'entretien Combien de temps le bien répondra-t-il aux besoins en matière de service? L'annexe A comprend la durée de vie utile suggérée, déterminée par le Ministère.

16 Examen du guide Méthodes d'amortissement Amortissement linéaire Le biens se détériorent à un rythme constant pendant leur durée de vie utile. Amortissement dérogatoire Les biens se détériorent sur la base de l'utilisation ou des heures de service. Solde dégressif Les biens se détériorent plus rapidement au début. Le Ministère recommande d'utiliser la méthode d'amortissement constant. Les taux doivent être revus périodiquement.

17 Examen du guide Autres points Valeur résiduelle Y en a-t-il une? Déterminer le montant. La norme est peut-être que les administrations locales utilisent au maximum leurs biens. Facteurs pris en considération dans le calcul de l'amortissement.

18 Examen du guide Autres points Moment choisi pour inscrire la dépense d'amortissement Mois d'utilisation donne une image précise qu il est facile d obtenir à l aide d un progiciel. Début d'année Fin d'année Demi année Recours à ce qui correspond le mieux à l'utilisation que la municipalité fait du bien

19 Examen du guide Autres points Trésors historiques Immobilisations non corporelles Impossibilité d'estimer les avantages économiques futurs Normalement entretenus pour toujours Difficile à évaluer Les coûts d'entretien sont des dépenses.

20 Examen du guide Autres points Biens loués Exploitation pas de contrôle sur les biens, pas des immobilisations corporelles Acquisition contrôle des biens, immobilisations corporelles Un test est nécessaire pour vérifier s il s agit d acquisition : propriétaire à la fin de la durée du bail; obtention de tous les avantages du bien pendant la durée du bail; possibilité de récupérer l'investissement et d'obtenir un rendement du capital investi. Très technique, mais courant (voir guide)

21 Examen du guide Autres enjeux Améliorations Dépenses subséquentes pour des immobilisations corporelles qui : augmentent le résultat physique ou la capacité de service précédemment évalués; causent une réduction des coûts d'exploitation associés; prolongent la durée de vie utile estimée; sont à l'origine d'une amélioration de la qualité du résultat. Toute autre dépense serait considérée comme une réparation ou un entretien et portée aux dépenses engagées pendant l'exercice.

22 Exercice relatif aux améliorations

23 Examen du guide Autres points Éliminations vente, échange, destruction Retirer les coûts et l'amortissement accumulé des dossiers. Tout gain ou toute perte en résultant sont inscrits dans l'état des résultats d'exploitation. Les pertes de valeur de l'actif doivent être prises en compte chaque année et ne sont pas annulées.

24 Documents sur les conventions comptables Essentiels au début d'un projet Définissent tous les choix de convention Voir l'exemple La documentation des processus suivis pour la mise en œuvre serait également très utile pour les vérificateurs.

25 Divulgation requise Pour chaque catégorie principale de biens, il convient de divulguer les éléments suivants : Coûts, au début de la période Ajouts Éliminations Pertes de valeur de l'actif Amortissement Amortissement accumulé, au début et à la fin de la période Valeur comptable nette, au début et à la fin de la période Éléments d actif sous contrats de location-acquisition Éléments d actif hors service

26 Divulgation requise Les immobilisations corporelles doivent être classées comme des éléments d'actif non financier. Les dépenses d'amortissement sont rajoutées à l'état des flux de trésorerie. Les notes afférentes aux états financiers doivent inclure une description complète des changements et des effets des écritures de correction se rapportant à des périodes antérieures.

27 Ce à quoi les administrations locales doivent veiller Elles respectent les normes. L'approche est raisonnable. L'approche est appliquée de façon uniforme. Les décisions sont prises selon une pratique généralement acceptable. Elles conservent la documentation comme preuve à l'appui. Elles veillent à ce que tous les autres coûts soient inclus (coûts de possession, frais, améliorations).

28 Considérations en matière de contrôle interne Voici un exemple des types d'activités de contrôle que vous devriez exercer dans le cadre d'un cycle économique d'immobilisations corporelles après la mise en œuvre du chapitre SP Acquisition Approbation et respect des politiques relatives au seuil de capitalisation Autorisation des acquisitions Vérification de l'approbation du budget Élimination Autorisation d'élimination Comptes réguliers des biens et rapprochement des comptes avec le grand livre Amortissement Approbation et respect des politiques relatives à l'amortissement Nouveau calcul indépendant

29 Immobilisations corporelles Audelà de 2012 Après la vérification initiale de vos immobilisations corporelles, une approche très différente sera mise en place dans les années suivantes. Accent possible sur : Calendrier d'entretien prévu Calendrier de remplacement prévu Examen des choix de conventions Examen des taux d'amortissement

30 Questions?

NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles

NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles NC 06 Norme comptable relative aux Immobilisations incorporelles Objectif 01. Une entreprise peut acquérir des éléments incorporels ou peut elle-même les développer. Ces éléments peuvent constituer des

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE

POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT DE LA MUNICIPALITÉ RÉGIONALE DE COMTÉ DE MATANE 1. OBJECTIF La politique de capitalisation et d amortissement sert à l identification et à la comptabilisation

Plus en détail

POLITIQUE DE CAPITALISATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET AMORTISSEMENT

POLITIQUE DE CAPITALISATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET AMORTISSEMENT POLITIQUE DE CAPITALISATION DES IMMOBILISATIONS CORPORELLES ET AMORTISSEMENT Mai 2014 Adoptée : Rés. CA 2014-12 Modifiée : Rés. CA du 20 mai 2015 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 3 1. GÉNÉRALITÉS...

Plus en détail

Introduction au Projet de révision du périmètre comptable et à la consolidation

Introduction au Projet de révision du périmètre comptable et à la consolidation Introduction au Projet de révision du périmètre comptable et à la consolidation Groupe de travail sur le Projet de révision du périmètre comptable Ministère de l Éducation Automne 2005 1 Projet de révision

Plus en détail

AMORTISSEMENT ET DEPRECIATION D IMMOBILISATIONS Règlement du CRC applicable à partir de 2005

AMORTISSEMENT ET DEPRECIATION D IMMOBILISATIONS Règlement du CRC applicable à partir de 2005 AMORTISSEMENT ET DEPRECIATION D IMMOBILISATIONS Règlement du CRC applicable à partir de 2005 Amortissement et dépréciation d immobilisations 2 S O M M A I R E PAGES Le règlement 2002-10 du CRC 3 Les actifs

Plus en détail

CENTRE D'AIDE AUX VICTIMES D'ACTES CRIMINELS DE L'ABITIBI-TÉMISCAMINGUE (CAVAC-AT)

CENTRE D'AIDE AUX VICTIMES D'ACTES CRIMINELS DE L'ABITIBI-TÉMISCAMINGUE (CAVAC-AT) États financiers de CENTRE D'AIDE AUX VICTIMES 31 mars 2010 Table des matières PAGE RAPPORT DES VÉRIFICATEURS 1 ÉTATS FINANCIERS Résultats 2 Évolution des actifs nets 3 Bilan 4 Notes complémentaires 5-8

Plus en détail

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA)

FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) FONDS POUR L AMÉLIORATION DES INSTALLATIONS D APPRENTISSAGE (FAIA) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 Remarque : L état des revenus et des dépenses

Plus en détail

PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE REDDITION DE COMPTES POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2014-2015

PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE REDDITION DE COMPTES POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2014-2015 PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE REDDITION DE COMPTES POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2014-2015 1 PARTENARIATS POUR LA CRÉATION D'EMPLOIS DE L'ONTARIO

Plus en détail

ACTION DÉMOCRATIQUE DU QUÉBEC / ÉQUIPE MARIO DUMONT RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 DÉCEMBRE 2003

ACTION DÉMOCRATIQUE DU QUÉBEC / ÉQUIPE MARIO DUMONT RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 DÉCEMBRE 2003 ACTION DÉMOCRATIQUE DU QUÉBEC / ÉQUIPE MARIO DUMONT RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 DÉCEMBRE 2003 RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 DÉCEMBRE 2003 RAPPORT DU VÉRIFICATEUR 1 ÉTATS FINANCIERS Résultats 2 Évolution

Plus en détail

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées

Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Norme internationale d information financière 5 Actifs non courants détenus en vue de la vente et activités abandonnées Objectif 1 L objectif de la présente norme est de spécifier la comptabilisation d

Plus en détail

Adoption des normes du CCSP. Première application par les organismes publics

Adoption des normes du CCSP. Première application par les organismes publics Adoption des normes du CCSP Première application par les organismes publics Gouvernement locaux mai 2011 Table des atières Page Introduction 1 Date de transition 1 Exemptions 1 Exceptions à l application

Plus en détail

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013

NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 DÉCEMBRE 2013 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPATABILITÉ NORMES COMPTABLES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) : MISE À JOUR 2013 Introduction La plupart des organismes sans but lucratif (OSBL)

Plus en détail

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011

Notes complémentaires des états financiers 31 mars 2011 Notes complémentaires des états financiers 1. Nature de la Commission La Commission de l énergie de l Ontario (la «Commission») est l autorité de réglementation des industries du gaz naturel et de l électricité

Plus en détail

NC 04 Norme comptable relative aux Stocks

NC 04 Norme comptable relative aux Stocks NC 04 Norme comptable relative aux Stocks Objectif 01. Lorsque l'activité de l'entreprise implique la détention de stocks, ceux-ci constituent généralement une part importante de ses actifs. Il est nécessaire

Plus en détail

Norme Comptable Relative aux Stocks NC:04

Norme Comptable Relative aux Stocks NC:04 Norme Comptable Relative aux Stocks NC:04 Objectif 01. Lorsque l activité de l entreprise implique la détention de stocks, ceux-ci constituent généralement une part importante de ses actifs. Il est nécessaire

Plus en détail

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ)

FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) FONDS D AIDE À L EMPLOI POUR LES JEUNES (FAEJ) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ APPLICABLES POUR LA PÉRIODE DU 1ER AVRIL 2015 AU 30 SEPTEMBRE 2015 Avril 2015 FONDS D AIDE À L EMPLOI

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION

ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION ÉVOLUTION DE LA BASE DE TARIFICATION Page de Comme l'indique le tableau suivant, la base de tarification réelle du Distributeur pour 007 présente un solde d'ouverture de 9 07, M$ au er janvier 007 ( décembre

Plus en détail

CENTRE D'AIDE AUX VICTIMES D'ACTES CRIMINELS DES LAURENTIDES RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 MARS 2009

CENTRE D'AIDE AUX VICTIMES D'ACTES CRIMINELS DES LAURENTIDES RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 MARS 2009 RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 MARS 2009 RAPPORT FINANCIER ANNUEL 31 MARS 2009 I N D E X Pages RAPPORT DU VÉRIFICATEUR PRODUITS ET CHARGES 1 BILAN 2 ÉTAT DE L'ÉVOLUTION DES ACTIFS NETS 3 ÉTAT DES FLUX DE

Plus en détail

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES

ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES 3 Manuel de la présentation de l information financière municipale ÉLÉMENTS DE CONCILIATION À DES FINS FISCALES Ministère des Affaires municipales et de l Occupation du territoire Gouvernement du Québec

Plus en détail

Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463

Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463 WWW.BDO.CA CERTIFICATION ET COMPATABILITÉ AVANTAGES SOCIAUX FUTURS Ce que vous devez savoir au sujet des chapitres 3462 et 3463 La comptabilisation des avantages sociaux futurs peut être complexe, mais

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES L'ETUDE DES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES NE FIGURE PAS DANS LE REFERENTIEL DES BACCALAUREAT PROFESSIONNEL. L'amortissement dérogatoire ne correspond pas à l objet normal

Plus en détail

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC

Association LANDANA CADA 21 RUE HENRI DUPARC 21 RUE HENRI DUPARC Dossier financier de l'eercice en Euros Période du 01/01/2013 au 31/12/2013 Activité principale de l'association : Autres hébergements sociau Nous vous présentons ci-après le dossier

Plus en détail

Becca Distribution Inc

Becca Distribution Inc Becca Distribution Inc 12-31-2008-12-31-2009 Becca Distribution Inc - Becca_2008.opt Page 3 Mesures clés du rendement de l'entreprise Seuil de rentabilité Valeur cible % Rentabilité % Rentabilité = 0 Période

Plus en détail

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES

22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 22. NOMENCLATURE ET FONCTIONNEMENT DES COMPTES 21. ELEMENTS CONSTITUTIFS ET EVALUATION 21.1 GENERALITES Les immobilisations incorporelles regroupent l'ensemble des

Plus en détail

Module 1 : Comptabilité Générale

Module 1 : Comptabilité Générale Module 1 : Comptabilité Générale - Découvrir le bilan, le compte de résultat et l'organisation comptable. - Utiliser le plan comptable général et déterminer l'imputation comptable. - Comptabiliser des

Plus en détail

États financiers non vérifiés du SECRÉTARIAT DES CONFÉRENCES INTERGOUVERNEMENTALES CANADIENNES

États financiers non vérifiés du SECRÉTARIAT DES CONFÉRENCES INTERGOUVERNEMENTALES CANADIENNES États financiers non vérifiés du SECRÉTARIAT DES CONFÉRENCES Exercice terminé le 31 mars 2009 Secrétariat des conférences intergouvernementales canadiennes (SCIC) Déclaration de responsabilité de la direction

Plus en détail

DIRECTIVE RELATIVE À LA CAPITALISATION D IMMOBILISATION

DIRECTIVE RELATIVE À LA CAPITALISATION D IMMOBILISATION 1. RÉFÉRENCES Manuel de comptabilité scolaire (MELS) Manuels de CPA Canada 2. ÉNONCÉ GÉNÉRAL 2.1 La directive a pour but de préciser les modalités pour la comptabilisation des immobilisations corporelles.

Plus en détail

Exercice 3.18. Modifications comptables. Problèmes et solutions

Exercice 3.18. Modifications comptables. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 3.18 Modifications comptables Q.1 La société Faillite enr. a réalisé pour la première fois de son histoire une perte au cours de son dernier exercice. Le vice-président, M. Magouille,

Plus en détail

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL

ASSOCIATION DU CHEVAL ARABE 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL 83 BOULEVARD VINCENT AURIOL Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2014 au 31/12/2014 Activité principale de l'association : ELEVAGE DE CHEVAUX ET D'AUTRES EQUIDES Nous vous présentons

Plus en détail

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

- 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) - 03 - Analyse du tableau de résultat Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Objectif(s) : o Méthode d'évaluation des Soldes Intermédiaires de Gestion, o Interprétation des Soldes Intermédiaires de

Plus en détail

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO)

PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) PROGRAMME DES PRESTATIONS D AIDE AU TRAVAIL INDÉPENDANT DE L ONTARIO (PATIO) EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LA PÉRIODE ALLANT DU 1ER AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 1 PROGRAMME

Plus en détail

INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES

INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 2015-2016 April 2015 - 2 - INITIATIVE CIBLÉE POUR LES TRAVAILLEURS ÂGÉS EXIGENCES

Plus en détail

Annexe A de la norme 110

Annexe A de la norme 110 Annexe A de la norme 110 RAPPORTS D ÉVALUATION PRÉPARÉS AUX FINS DES TEXTES LÉGAUX OU RÉGLEMENTAIRES OU DES INSTRUCTIONS GÉNÉRALES CONCERNANT LES VALEURS MOBILIÈRES Introduction 1. L'annexe A a pour objet

Plus en détail

COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014

COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014 CHAMBRE DEPARTEMENTALE DE METIERS ET DE L'ARTISANAT DES BOUCHES DU RHONE COMPTES DE GESTION DE L'EXERCICE 2014 COMPTES ANNUELS EXERCICE 2014 Chambre Départementale de Métiers et de l'artisanat des Bouches

Plus en détail

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations.

Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Économie et management. Analyse comptable. 2013-2014 Chapitre 9 : Amortissement des immobilisations. Sylvie Gerbaix. I _ Acquisition des immobilisations. 1 _ Exemple. Acquisition d'un matériel. Valeur

Plus en détail

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE

- 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE - 01 - GESTION DES INVESTISSEMENTS RENTABILITE ECONOMIQUE Objectif(s) : o Choix des investissements et rentabilité économique : Capacité d'autofinancement prévisionnelle ; Flux nets de trésorerie ; Evaluations.

Plus en détail

- 03 - GESTION DES INVESTISSEMENTS PLAN DE FINANCEMENT. emplois ; ressources ; équilibrage du plan de financement.

- 03 - GESTION DES INVESTISSEMENTS PLAN DE FINANCEMENT. emplois ; ressources ; équilibrage du plan de financement. - 03 - GESTION DES INVESTISSEMENTS PLAN DE FINANCEMENT Objectif(s) : o Planification des investissements : Pré-requis : o Modalités : emplois ; ressources ; équilibrage du plan de financement. Connaissance

Plus en détail

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS

États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS États financiers de INSTITUT CANADIEN POUR LA SÉCURITÉ DES PATIENTS Au 31 mars 2014 Deloitte S.E.N.C.R.L./s.r.l. 2000 Manulife Place 10180 101 Street Edmonton (Alberta) T5J 4E4 Canada Tél. : 780-421-3611

Plus en détail

Présentation de l information financière à l attention des conseils scolaires. Présentation à la conférence annuelle des CODE/AAS 22 janvier 2004

Présentation de l information financière à l attention des conseils scolaires. Présentation à la conférence annuelle des CODE/AAS 22 janvier 2004 Présentation de l information financière à l attention des conseils scolaires Présentation à la conférence annuelle des CODE/AAS 22 janvier 2004 Spécialistes Marion Jarrell Chef de projet - Responsabilisation

Plus en détail

6 Les immobilisations

6 Les immobilisations 6 Les immobilisations Les sujets abordés dans chacun des travaux suggérés Problèmes de Sujets abordés Exercices compréhension Quelques notions relatives à l ensemble 5 des immobilisations Les immobilisations

Plus en détail

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES

Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE ET FINANCIÈRE DES ENTREPRISES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E CONCOURS D'ADMINISTRATEUR DU SÉNAT 2012 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA FORMATION Épreuves d admissibilité ÉPREUVE PRATIQUE À OPTION : GESTION COMPTABLE

Plus en détail

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 3 - Immobilisations corporelles

Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 3 - Immobilisations corporelles Comparaison des normes IFRS et des PCGR du Canada Édition n 3 - Immobilisations corporelles Les normes IFRS et les PCGR du Canada constituent des cadres fondés sur des principes; de ce point de vue, bon

Plus en détail

Comptabilisation des immobilisations corporelles

Comptabilisation des immobilisations corporelles 1 Comptabilisation des immobilisations corporelles Introduction Le gouvernement du Nouveau-Brunswick s apprête à faire un changement important dans ses méthodes comptables, ce qui accroîtra sa responsabilité

Plus en détail

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN

LES PRINCIPES COMPTABLES LE CONTROLE DE GESTION LA FINANCE LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN LIRE ET COMPRENDRE UN BILAN L'objectif de ce module est de vous familiariser avec le vocabulaire comptable et de vous faire comprendre ce que décrit un bilan Une entreprise vit dans le monde économique

Plus en détail

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE

PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE PROCESSUS N 4 : PRODUCTION ET ANALYSE DE L INFORMATION FINANCIÈRE Activités Compétences techniques Compétences en organisation Compétences en communication 4.1. Assurer la veille nécessaire au traitement

Plus en détail

Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA. POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE* (mai 2003) Contexte

Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA. POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE* (mai 2003) Contexte Gestion de la dette PRATIQUE RECOMMANDÉE PAR LA GFOA POLITIQUE DE GESTION DE LA DETTE* (mai 2003) Contexte Les politiques de gestion de la dette constituent des lignes directrices et des restrictions écrites

Plus en détail

Cas exemples - Effet sur la taxation et la trésorerie de la comptabilité d'exercice intégrale des régimes de retraite à prestations déterminées

Cas exemples - Effet sur la taxation et la trésorerie de la comptabilité d'exercice intégrale des régimes de retraite à prestations déterminées Avantages sociaux futurs Cas exemples - Effet sur la taxation et la trésorerie de la comptabilité d'exercice intégrale des régimes de retraite à prestations déterminées Situation A Exemple de base 1 er

Plus en détail

Atelier 84 - L approche d audit par les risques

Atelier 84 - L approche d audit par les risques Atelier 84 - L approche d audit par les risques 1 Plan Présentation des NEP 315, 320, 330, 500 et 501 Principales différences par rapport au référentiel de juillet 2003? 2 Présentation NEP 315, 320, 330,

Plus en détail

GUIDE DE REDRESSEMENT

GUIDE DE REDRESSEMENT GUIDE DE REDRESSEMENT BASCULEMENT AUX NORMES COMPTABLES CANADIENNES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) LIÉS PAR UNE CONVENTION AVEC LA SOCIÉTÉ CANADIENNE D HYPOTHÈQUES ET DE LOGEMENT (SCHL)

Plus en détail

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011

Le Conseil canadien des consultants en immigration du Canada États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Le Conseil canadien des consultants États financiers Pour la période du 18 février 2011 (date de création) au 30 juin 2011 Contenu Rapport d un vérificateur indépendant 2 États financiers Bilan 3 État

Plus en détail

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

ETATS FINANCIERS CONSOLIDES ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 31 DECEMBRE 2002 BILANS CONSOLIDES Avant répartition ACTIF Note au 31 décembre au 31 décembre au 31 décembre en millions d'euros 2002 2001 2000 Immobilisations incorporelles

Plus en détail

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME

PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES EN MATIÈRE DE VÉRIFICATION ET DE RESPONSABILITÉ POUR LES BÉNÉFICIAIRES 1 er avril 2015 au 31 mars 2018 Date : mars 2015 1 PROGRAMME APPRENTISSAGE-DIPLÔME EXIGENCES

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE GESTION DU MONT-AVALANCHE RAPPORT FINANCIER ANNUEL

SOCIÉTÉ DE GESTION DU MONT-AVALANCHE RAPPORT FINANCIER ANNUEL SOCIÉTÉ DE GESTION DU MONT-AVALANCHE RAPPORT FINANCIER ANNUEL Exercice terminé le 30 avril 2012 TABLE DES MATIÈRES Exercice terminé le 30 avril 2012 RAPPORT DE L'AUDITEUR INDÉPENDANT 1 ÉTATS FINANCIERS

Plus en détail

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013

Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers au 30 septembre 2013 Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Coopérative de Câblodistribution Bellarmin États financiers Rapport de mission d'examen 2 États financiers Résultats 3 Réserve 4 Flux de trésorerie

Plus en détail

POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT

POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT PROVINCE DE QUÉBEC COMTÉ DE PAPINEAU RÈGLEMENT NUMÉRO 629-07 POUR ABROGER ET REMPLACER LE RÈGLEMENT PORTANT LE NUMÉRO 583-05 POUR ÉTABLIR UNE POLITIQUE DE CAPITALISATION ET D AMORTISSEMENT ATTENDU QUE

Plus en détail

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16

ASSOCIATION FFESSM COMITE PROVENCE 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 13467 MARSEILLE CEDEX 16 46 BOULEVARD FENOUIL BP 28 Dossier financier de l'exercice en Euros Période du 01/01/2011 au 31/12/2011 Activité principale de l'association : PROMOTION SPORTIVE ET ASSOCIATIVE Nous vous présentons ci-après

Plus en détail

SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES DES LOFTS DESJARDINS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2012. Page: 1 de 6

SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES DES LOFTS DESJARDINS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2012. Page: 1 de 6 SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES DES LOFTS DESJARDINS ÉTATS FINANCIERS AU 31 DÉCEMBRE 2012 Page: 1 de 6 SYNDICAT DES COPROPRIÉTAIRES DES LOFTS DES JARDINS RÉSULTATS Exercice terminé le 31 décembre 2012 (non

Plus en détail

c. Traitement des dépenses ultérieures et des coûts de démantèlement

c. Traitement des dépenses ultérieures et des coûts de démantèlement LES IMMOBILISATIONS ET LEURS COMPOSANTS 1. La valorisation des actifs immobilisés La valorisation des actifs immobilisés se fait à partir des règles juridiques énoncées par le code de commerce et le Plan

Plus en détail

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS

FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS Annexe I017 - Page 1 de 5 FINANCEMENT DES ACTIVITÉS LIÉES AUX IMMOBILISATIONS 1 Les déboursés relatifs aux allocations accordées du fonds des immobilisations sont financés à long terme par des émissions

Plus en détail

Déclaration de responsabilité de la direction (non vérifié)

Déclaration de responsabilité de la direction (non vérifié) Déclaration de responsabilité de la direction (non vérifié) CONDITION FÉMININE CANADA La responsabilité de l intégrité et de l objectivité des états financiers ci joints pour l exercice terminé le 31 mars

Plus en détail

Annexe A MARCHE À SUIVRE POUR VÉRIFIER ET COMPLÉTER LA LISTE EXCEL ET LA SOUMETTRE AU MINISTÈRE

Annexe A MARCHE À SUIVRE POUR VÉRIFIER ET COMPLÉTER LA LISTE EXCEL ET LA SOUMETTRE AU MINISTÈRE Annexe A INTRODUCTION En vue de recueillir des renseignements sur tous vos terrains et édifices, nous avons commencé par extraire les renseignements, ci-joints, de la base de données du Système d inventaire

Plus en détail

PricewaterhouseCoopers. Normes comptables et évaluation immobilière : Font-elles bon ménage? 25 septembre 2008. *connectedthinking

PricewaterhouseCoopers. Normes comptables et évaluation immobilière : Font-elles bon ménage? 25 septembre 2008. *connectedthinking Normes comptables et évaluation immobilière : Font-elles bon ménage? 25 septembre 2008 *connectedthinking Introduction Principes d évaluation en fonction du cadre comptable de référence Quand est-il nécessaire

Plus en détail

Examen blanc Difficultés comptables

Examen blanc Difficultés comptables Examen blanc Difficultés comptables (Corrigé) Il vous est demandé de traiter les 4 dossiers indépendants qui suivent. Dossier n 1 : Vous avez été consulté par une entreprise importante pour l'assister

Plus en détail

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES

UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES UTILISATION DES CARTES DE CRÉDIT PROFESSIONNELLES PRINCIPE : L utilisation des cartes de crédit professionnelles devrait renforcer l efficacité en simplifiant l acquisition, la réception et le paiement

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC

GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC GUIDE POUR L ÉLABORATION DES ÉTATS FINANCIERS SCHL RÉGION DU QUÉBEC ÉTABLIS SELON LES NORMES COMPTABLES CANADIENNES POUR LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF (NCOSBL) SCHL Décembre 2014 Le Centre d administration

Plus en détail

NCECF EN UN COUP D OEIL Chapitre 3465 Impôts sur les bénéfices méthode des impôts futurs1

NCECF EN UN COUP D OEIL Chapitre 3465 Impôts sur les bénéfices méthode des impôts futurs1 NCECF EN UN COUP D OEIL Chapitre 3465 Impôts sur les bénéfices méthode des impôts futurs1 December 2014 CHAMP D'APPLICATION Ne s'applique pas à : La comptabilisation des crédits d'impôt à l'investissement

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités des dépôts, fonds et portefeuilles de la Caisse de dépôt et placement du Québec

Règlement sur les conditions et modalités des dépôts, fonds et portefeuilles de la Caisse de dépôt et placement du Québec R.R.Q., c. C-2, r. 0.1 Règlement sur les conditions et modalités des dépôts, fonds et portefeuilles de la Caisse de dépôt et placement du Québec Loi sur la Caisse de dépôt et placement du Québec (L.R.Q.,

Plus en détail

JUSTIFICATION DU PLAN FINANCIER. Document provisoire - soumis à l'approbation du comité de suivi du programme Sudoe

JUSTIFICATION DU PLAN FINANCIER. Document provisoire - soumis à l'approbation du comité de suivi du programme Sudoe JUSTIFICATION DU PLAN FINANCIER Ce document sert à détailler les dépenses prévues dans le projet par bénéficiaire et catégorie de dépenses. VEUILLEZ RENSEIGNER UNE SEULE FEUILLE EXCEL POUR L'ENSEMBLE DU

Plus en détail

NCOSBL EN UN COUP D OEIL Immobilisations

NCOSBL EN UN COUP D OEIL Immobilisations NCOSBL EN UN COUP D OEIL Immobilisations Mars 2013 Immobilisations 1 Entrée en vigueur: exercices ouverts à compter du 1 er janvier 2012 CHAMP D'APPLICATION S'applique : À la comptabilisation des immobilisations

Plus en détail

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21.

CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS VALEUR COMPTABLE NETTE AU TERME DE L'EXERCICE... 211 21. CONSO 4.8.2 CONCESSIONS, BREVETS, LICENCES, SAVOIR-FAIRE, MARQUES ET DROITS SIMILAIRES Valeur d'acquisition au terme de l'exercice... 8052P xxxxxxxxxxxxxxx 54.544 Acquisitions, y compris la production

Plus en détail

Gestion Financière. Gestion Financière. Objectifs. Le choix d investissements. Plan du cours

Gestion Financière. Gestion Financière. Objectifs. Le choix d investissements. Plan du cours Université de Nice-Sophia Antipolis Institut Universitaire de Technologie Nice-Côte d Azur Département Gestion des Entreprises et des Administrations Gestion Financière La rentabilité économique des projets

Plus en détail

Guide rapide sur les états financiers des municipalités. Services Nouvelle-Écosse et Relations avec les municipalités

Guide rapide sur les états financiers des municipalités. Services Nouvelle-Écosse et Relations avec les municipalités Guide rapide sur les états financiers des municipalités Services Nouvelle-Écosse et Relations avec les municipalités Novembre 2012 Pour en savoir plus, communiquer avec : Services Nouvelle-Écosse et Relations

Plus en détail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail

Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Audit des contrôles de base du Centre canadien d hygiène et de sécurité au travail Janvier 2015 Bureau du contrôleur général Pourquoi est-ce important Aux termes de la Loi sur la gestion des finances publiques,

Plus en détail

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères

La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères RÉSUMÉ DU MODULE 8 La conversion et la consolidation des états financiers des filiales étrangères Le module 8 porte sur la conversion et la consolidation des états financiers d une filiale résidente d

Plus en détail

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET

ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET ANNEXE 1 MODE DE CALCUL DES RATIOS SUR LA BASE DES CODES QUI IDENTIFIENT LES RUBRIQUES DANS LE SCHÉMA COMPLET Annexe 1-2. Les ratios ont été regrpés en quatre catégories selon qu'ils ont trait aux conditions

Plus en détail

NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1

NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 NCECF EN UN COUP D OEIL Présentation des états financiers1 Decembre 2014 Présentation des états financiers 1 CONSIDÉRATIONS SUR L'ENSEMBLE Date d'entrée en vigueur : Exercices ouverts à compter du 1 er

Plus en détail

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER

AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION COMPTE FINANCIER AGENCE COMPTABLE RAPPORT DE PRESENTATION du COMPTE FINANCIER 2014 Conseil d administration du 27 MARS 2015 . SOMMAIRE Pages Exécution du budget 2014 1 Comparaison budget / compte financier 2 Produits 2014

Plus en détail

l Association des déchets solides du Nouveau-Brunswick

l Association des déchets solides du Nouveau-Brunswick Exposé pour l Association des déchets solides du Nouveau-Brunswick Normes comptables du secteur public et incidences sur les commissions des déchets solides 28 octobre 2010 Présenté par John Sanford, FCA,

Plus en détail

NC 19 Norme comptable relative aux états financiers intermédiaires

NC 19 Norme comptable relative aux états financiers intermédiaires NC 19 Norme comptable relative au états financiers intermédiaires Objectif 01. L information périodique sur la situation et l activité de l entreprise au cours d un eercice, revêt une importance primordiale

Plus en détail

États financiers. Fondation communautaire du grand Québec. États financiers au 31 décembre 2007. Accompagnés du rapport des vérificateurs

États financiers. Fondation communautaire du grand Québec. États financiers au 31 décembre 2007. Accompagnés du rapport des vérificateurs États financiers Fondation communautaire du grand Québec États financiers au 31 décembre 2007 Accompagnés du rapport des vérificateurs RAPPORT DES VÉRIFICATEURS Aux membres de la Fondation communautaire

Plus en détail

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013

Réponse et plan d action de la direction Audit du Système d information sur la gestion des ressources humaines Décembre 2013 Décembre Réponses et mesures s par Recommandation 1 adjoint de la Direction générale des services de gestion (partenariat de services partagés) élabore une approche formelle de la gestion des risques opérationnels

Plus en détail

Comme expliqué dans la note d information, les organismes municipaux ne peuvent plus inscrire de débiteurs pour de tels transferts.

Comme expliqué dans la note d information, les organismes municipaux ne peuvent plus inscrire de débiteurs pour de tels transferts. Précisions sur le traitement comptable des paiements de transfert lorsque les dépenses de fonctionnement subventionnées ont déjà été réalisées et que le transfert est versé de façon pluriannuelle par la

Plus en détail

NC 11 Norme comptable relative aux Modifications comptables

NC 11 Norme comptable relative aux Modifications comptables NC 11 Norme comptable relative aux Modifications comptables Objectifs 01. La divulgation des informations financières repose sur les caractéristiques qualitatives prévues par le cadre conceptuel, notamment,

Plus en détail

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001

GAZIFÈRE INC. NOTES AFFÉRENTES AUX ÉTATS FINANCIERS DE L EXERCICE TERMINÉ LE 30 SEPTEMBRE 2001 1. SOMMAIRE DES CONVENTIONS COMPTABLES IMPORTANTES La société est une entreprise de services publics à taux de rendement réglementé qui assure la distribution de gaz naturel à une clientèle formée de clients

Plus en détail

Province du Nouveau-Brunswick

Province du Nouveau-Brunswick Ministère des Gouvernements locaux Adoption des normes du CCSP Province du Nouveau-Brunswick Ministère des Gouvernements locaux Adoption des normes du CCSP Ministère des Gouvernements locaux Adoption des

Plus en détail

Exigences en matière d expérience pratique des CPA

Exigences en matière d expérience pratique des CPA Exigences en matière d expérience pratique des CPA Mon emploi est-il admissible aux fins du stage avec vérification de l expérience? La période d acquisition de l expérience pratique admissible peut commencer

Plus en détail

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES

LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES LES AMORTISSEMENTS DEROGATOIRES Objectif(s) : o Pré-requis : o Modalités : o o o o o o Principes des provisions règlementées. Maîtrise des méthodes d'évaluation des amortissements en mode linéaire et en

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT)

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) OUTIL PRATIQUE/ FI3.O2 210 MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) de contrôle interne Les procédures de contrôle ont pour rôle d'indiquer la démarche à suivre et les programmes d'opérations à respecter. C'est

Plus en détail

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11

Résultats 1. Bilan 2. Déficit et surplus d apport 3. Flux de trésorerie 4. Notes afférentes aux états financiers 5-11 RAPPORT FINANCIER INTERMÉDIAIRE ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS Résultats 1 Bilan 2 Déficit et surplus d apport 3 Flux de trésorerie 4 Notes afférentes aux états financiers 5-11 1 RÉSULTATS CONSOLIDÉS POUR

Plus en détail

Ministère des finances Conseil National de la Comptabilité

Ministère des finances Conseil National de la Comptabilité Ministère des finances Conseil National de la Comptabilité NOTE METHODOLOGIQUE DE PREMIERE APPLICATION DU SYSTEME COMPTABLE FINANCIER [LES STOCKS] La présente note vient en appui de l Instruction n 2 du

Plus en détail

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013

Juin 2013 COMPTE RENDU SUR L'ÉTAT DE LA MISE EN OEUVRE DU PLAN D'ACTION RAPPORT AU COMITÉ DE VÉRIFICATION EN DATE DU 30 SEPTEMBRE 2013 Vérification des pratiques de gestion du Secteur du dirigeant principal des finances () 1. Le dirigeant principal des finances () doit s assurer qu on dispose d une vue consolidée et intégrée des structures

Plus en détail

SESSION 2015 UE 10 COMPTABILITÉ APPROFONDIE

SESSION 2015 UE 10 COMPTABILITÉ APPROFONDIE SESSION 2015 UE 10 COMPTABILITÉ APPROFONDIE Éléments indicatifs de corrigé DOSSIER 1 : CAPITAUX PERMANENTS 1. Comptabiliser le versement effectué par M. Halescourt le 15 janvier 2015. 15/01/15 5121 Banques

Plus en détail

Norme comptable relative aux Revenus

Norme comptable relative aux Revenus NC 03 Norme comptable relative aux Revenus Objectifs 01. Les produits d'une entreprise regroupent à la fois les revenus et les gains. Les revenus sont les produits provenant des activités qui s'inscrivent

Plus en détail

Exercice 3.23. Énoncé et solution : contrats de location Question 1. Question 2. Problèmes et solutions

Exercice 3.23. Énoncé et solution : contrats de location Question 1. Question 2. Problèmes et solutions Date : Août 2004 Exercice 3.23 Énoncé et solution : contrats de location Question 1 Lors d une conversation entre deux comptables de la société Locatel, un de vos amis a cru comprendre qu il existait deux

Plus en détail

LE VÉHICULE Edition Mars 2007

LE VÉHICULE Edition Mars 2007 LE VÉHICULE Le véhicule est un élément indispensable à l'activité des professionnels libéraux. C'est un investissement important entraînant des frais élevés. Il convient donc de mesurer le plus exactement

Plus en détail

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation.

Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Mettre à jour votre rapport sur votre régime de capitalisation. Vous devez revoir votre rapport sur votre régime de capitalisation au moins une fois par année afin de vous assurer que celui-ci reflète

Plus en détail

Instruments financiers : dispositions transitoires Chapitres SP 2601 et SP 3450. Septembre 2012 CCSP. Bases des conclusions

Instruments financiers : dispositions transitoires Chapitres SP 2601 et SP 3450. Septembre 2012 CCSP. Bases des conclusions Instruments financiers : dispositions transitoires Chapitres SP 2601 et SP 3450 Septembre 2012 CCSP AVANT-PROPOS La lettre de mise à jour n o 36 du Manuel de comptabilité de l ICCA pour le secteur public,

Plus en détail

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion

L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion L analyse de la trésorerie : Thèmes de réflexion 1. Rappel : la trésorerie dans l analyse fonctionnelle Au 31/12/N, la SA Unibois présente les comptes synthétiques suivants : Bilan au 31 décembre N (en

Plus en détail

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E

204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E CENTRE SOCIAL DE CHAMPVERT 204, Avenue Barthélémy BUYER 69009 LYON COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 S O M M A I R E NOTE SUR LES COMPTES ANNUELS 1 BILAN 2 3 COMPTE DE RESULTAT 4 5 ANNEXE Informations

Plus en détail