Unité 6 : La proportionnalité numérique 3 ème ESO

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Unité 6 : La proportionnalité numérique 3 ème ESO"

Transcription

1 UITÉ 6 : LA PROPORTIOALITÉ UMÉRIQUE POUR DÉBUTER Il fau rappeler - Définiion de grandeur : Une grandeur es une caracérisique qui es mesurée, e la valeur es exprimée par un nombre. Le concep de grandeur es uilisé en mahémaique pour désigner des noions associées à divers phénomènes elles que la longueur, les aires, les volumes, les masses, les angles, les viesses, les durées... - Définiion de rappor e proporion On appelle rappor de deux nombres «a» e «b» le quoien exac (résula de la a division) de ces deux nombres : b a c On appelle proporion, l'égalié de deux rappors fracionnaires : c'es une forme. b d Propriéé : a db c. celle-ci on doi l uiliser pour calculer le quarième proporionnel. - Calcul de pourcenage a a% de 1. Proporionnalié direce Deux grandeurs son dies direcemen proporionnelles lorsqu elles son liées par une relaion de la forme a k b k désignan une consane numérique non nulle appelé coefficien de proporionnalié direce On remarque que la relaion b a k (a k b) s'inerprèe graphiquemen comme l'équaion d'une droie du plan passan par l'origine (foncion linéaire), k es alors le coefficien direceur de cee droie. On peu aussi consruire le ableau de valeurs. oublie pas : Grandeur G Grandeur G a b c k a' b' c' 1

2 2. Proporionnalié inverse Deux grandeurs son dies inversemen proporionnelles lorsqu elles son liées par une relaion de la forme a bk k désignan une consane numérique non nulle appelé coefficien de proporionnalié inverse k On remarque que la relaion a bk ( a ) s'inerprèe graphiquemen comme l'équaion d'une b hyperbole équilaère. On peu aussi consruire le ableau de valeurs. Exemples : Plus on emploiera de salariés pour faire un ravail, moins de emps on mera ; la viesse d un rain es inversemen proporionnelle à la durée du raje. Le nombre de journées nécessaires pour accomplir un ouvrage es inversemen proporionnel au nombre d heures de ravail par jour, ec. oublie pas : Grandeur G Grandeur G a b c a a b b c c k Exercice : Peu-on calculer a, b, c e d afin que les suies de valeurs en x e y ci-dessous soien proporionnelles? Remarque : x 18 a b ,2 y c d 48 Si un véhicule roule à viesse consane v exprimée en km/h, sa disance parcourue en un emps exprimé en heures sera d v. Lorsque v 60km/h, on aura pour oue valeur de que d 60. (d/60 proporionnalié direce). Mais si la disance es de km,on aura que v (proporionnalié inverse) Si le prix du lire de gas-oil es de 0,98, n désignan la quanié de lires souirée, le prix payé à la pompe sera p 0,98n. Lorsque le prix affiché es 33,81, la quanié souirée es alors n 33,81 / 0,98 34,5 lires.(proporionnalié direce) Le ableau suivan n'es pas un ableau de proporionnalié enre les variables x e y. Cherchez l'erreur! x y , ,5 Réponse : 76/112 es en désaccord avec 24/36 2/3. La suppression de la colonne correspondane fournirai un ableau de proporionnalié. 2

3 3. La règle de rois direce e inverse Dans la règle de rois direce, les ermes éan rangés suivan leur ordre naurel, le premier erme es au second, comme le roisième es au quarième, c'es-à-dire, que si le second es plus grand ou plus pei que le premier, le quarième es aussi plus grand ou plus pei que le roisième dans la même proporion. GRADEUR 1 GRADEUR 2 a b c d a b c d Mais dans la règle inverse, le quarième erme es auan au-dessus du roisième, que le second es au-dessous du premier. GRADEUR 1 GRADEUR 2 a b c d a d c c on di dans la règle de rois direce : si rois oises de bâimen coûen ving livres, combien en coûeron six? C'es-à-dire, ombre de oises prix x Mais dans l'inverse, on di : 3 20 ; 3x120 ; x40 6 x Six oises de bâimen coûeron quarane livres; Si ving ouvriers fon dix oises de bâimen en quare jours, en combien de emps quarane les feron-ils? C'es-à-dire, ombre d ouvriers emps x x ; 8040x ; x2 Quarane ouvriers les feron en deux jours. 3

4 4. Des parages direcemen e inversemen proporionnels Pour parager une quanié,, en pars direcemen proporionnels a «a», «b» e «c», chaque par es obenue en muliplian la consane de proporionnalié k par chaque a b c nombre «a», «b» e «c». C es à-dire : par1 par2 par3 ; ; a a b c b a b c c a b c Une somme de 500 es à parager enre 4 personnes A, B, C e D proporionnellemen à leur âge 32 ans, 28 ans, 25 ans, 15 ans. par ; par par ; par par ; par par ; par Pour parager une quanié,, en pars inversemen proporionnels a «a», «b» e «c», chaque par es obenue en divisan la consane de proporionnalié k enre chaque nombre «a», «b» e «c». C es à-dire : Par :a; par :b; par :c On parage une somme de 295 enre rois personnes A, B e C en pars inversemen proporionnels aux nombres 2, 5 e 7. Calculer la par de chacune. D abord, on calcule k Après, on calcule les quaniés: Quanié :2 175 Quanié :5 70 Quanié :

5 5. La proporionnalié double Des problèmes de proporionnalié double: Ce son des problèmes dans lesquels une grandeur varie proporionnellemen, du moins, à deux variables indépendanes. On raie le problème en fixan une donnée e en ravaillan sur les deux aures, puis on coninue en faisan varier la roisième donnée. (le quarième, ec.) 4 boulangers fon 4 pains en 4 minues. Combien de pains fon 12 boulangers en 12 minues? grandeur 1 grandeur 2 grandeur 3(inconnue) nombre de boulanger emps nombre de pains x Si on fixe la grandeur 2, les grandeurs 1 e 3 son direcemen proporionnelles Si on fixe la grandeur 1, les grandeurs 2 e 3 son direcemen proporionnelles Alors : direce direce x Un jardinier consomme 630l d eau par semaine pour arroser ous les jours ses 45 arbres. Combien de lires d eau supplémenaires devra--il prévoir pour arroser les 15 arbres de son voisin pendan les vacances (4 semaines) de celui-ci? grandeur 1 grandeur 2 grandeur 3(inconnue) nombre d arbres nombre de semaines nombre de lires d eau x Si on fixe la grandeur 2, les grandeurs 1 e 3 son direcemen proporionnelles Si on fixe la grandeur 1, les grandeurs 2 e 3 son direcemen proporionnelles Alors : direce direce x cinq phoocopieuses meen 6 minues pour faire 600 phoocopies. Combien de emps 7 phoocopieuses meron-elles pour faire 1400 phoocopies? grandeur 1 grandeur 2 grandeur 3(inconnue) nombre de phoocopieuses nombre de phoocopies minues x Si on fixe la grandeur 2, les grandeurs 1 e 3 son inversemen proporionnelles Si on fixe la grandeur 1, les grandeurs 2 e 3 son direcemen proporionnelles Alors : inverse direce x 5

6 6. Des problèmes avec des pourcenages Un pourcenage es une façon d'exprimer un nombre comme une fracion de cen, généralemen en uilisan le signe % a a% On uilise le pourcenage seulemen lorsqu'un nombre représene une proporion ou une fracion d'un ensemble. La formule suivane perme de calculer un pourcenage à parir de deux valeurs données. Cela perme de siuer la première valeur par rappor à la deuxième. a Rappelle :a% de Le pourcenage comme une règle de rois direce: a% de b es c alors a c b Exemple1: 10% de 30 es x 10% de x es 3 x% de 30 es x x x Exemple2: Il y a 200 élèves au lycée, 25% des élèves poren des lunees. Combien d élèves poren des lunees? 25 25%de élèves Exemple 3: Dans une classe de 25 élèves il y a 13 filles. Quel es le pourcenage de filles? 13 On applique la formule:., Donc il y a 52% de filles dans cee classe. 25 On peu vérifier le résula en calculan 52% de 25. 6

7 Pourcenage e évoluion Remarque: Il n y a qu une formule universelle à reenir e un seul schéma dès qu on a affaire à des hausses e des baisses en ou genre, c es celle là : y 1 CM y 2 Valeur avan évoluion Coefficien muliplicaif Valeur après évoluion Augmenaion ou diminuion (évoluion) en pourcenage Avec cee formule, on peu faire ous les exercices dans lesquels on a des hausses e des baisses. Il fau juse parfois repérer ce qui serai la valeur d avan e celle d après. Ce qui es la clé qui change, c es le CM!! Le fameux coefficien muliplicaif!! Ce qu il fau reenir : Si c es une hausse de % alors CM 1 + (+)% Si c es une baisse de % alors CM 1 )% Ça augmene de 25%, alors CM ,25 1,25 Ça baisse de 36% alors CM ,36 0,64 Après il fau savoir revenir sur ses pas!! c es-à-dire cela équivau à calculer c es-à-dire cela équivau à calculer ( Si au cours d un calcul on obien une valeur d un CM e qu on veu savoir si ça fai une hausse ou une baisse, il suffi d effecuer le calcul CM 1 e de muliplier ce résula par. Si le résula obenu es posiif, c es une hausse!! E on obien même le aux de la hausse en résula!! CM 1,38 1,38 1 0,38 e 0,38 38 C es donc une hausse de 38 %. Si le résula obenu es négaif, c es une baisse!! E on obien même le aux de la baisse en résula!! 7

8 CM 0,48 0,48 1-0,52 e - 0,52-52 C es donc une baisse de 52 %. Remarque : Si par hasard CM 1, ça veu dire que ça n a pas varié Pourcenages enchaînés : Évoluions successives Si on enchaîne les évoluions (des hausses e des baisses), on prend les coefficiens muliplicaifs de chacun e on les muliplie ous enre eux, cela donne un coefficien muliplicaif CM global, alors : valeur après évoluion CM valeur avan évoluion On augmene de 30% e on baisse de 40%!! «On augmene de 30%» : CM ,3 1,3 «On baisse de 40%» : CM 2 1 0,4 0,6 On obien alors le CM global : CM CM 1 CM 2 1,3 0,6 0,78 On peu même s inéresser à ce que ça donne!! CM 0,78 donc 0,78 1-0,22 e 0,22-22 donc c es une baisse de 22 %!! E en plus ça marche encore si on fai plein d évoluions (ça augmene de 15%, ça baisse de 10%, ça augmene de 30%, ça augmene de 20% : 1,15 0,9 1,3 1,2) «Pourcenage de pourcenage» C es quand on prend une par d une par de quelque chose. On muliplie les aux e on divise par pour avoir le aux de cee «sous-par» dans le oal Exemple: Dans une enreprise, il y a 40% d hommes e parmi ces hommes il y a 30% de cadres. On demande alors la par en pourcenage d hommes cadres dans l enreprise Il y a donc 12% d hommes cadres dans l enreprise. 7. L inérê simple L inérê simple, I, es le revenu d une somme d argen prêée (ou placée). Le monan de l inérê es foncion du capial, C, du aux de placemen, r%, e de la durée du placemen,. Remarque : Durée de placemen : Le monan de l inérê varie selon la durée du prê. Celle-ci peu-êre calculée en jours, en quinzaines, en mois ou années. Le calcul de la durée se fai selon les règles suivanes : Une année compe 360 jours, 24 quinzaines, 12 mois. Si la durée es calculée en jours, les mois son compés à leur juse valeur. Sans aure indicaion, le mois de Février compe 28 jours. 8

9 Quelle es la durée d un placemen effecué du 5 Sepembre au 15 Décembre? Sepembre: Ocobre 31 ovembre 30 Décembre jours Si la durée es calculée en quinzaines: on compe les quinzaines à parir du 1er ou du 16 de chaque mois qui sui le dépô, à parir du 1erou du 16 qui précède le rerai. Si la durée es calculée en mois, on ne ien pas compe de la durée réelle des mois. FORMULES: I (durée en années) I (durée s en mois) 12 I (durée en jours) 360 I (durée en semesre) 2 I (durée en quadrimesre) 3 I (durée en rimesre) 4 Le capial final (valeur acquise) En ajouan à un capial les inérês qu il a produi à la suie d un placemen, on obien la somme don dispose désormais le propriéaire des fonds. Cee somme es la valeur acquise C F C + I Aciviés : 1. Quel inérê un capial de 3 200, placé à 7.5% pendan 5 ans produi-il? I 2. Quel inérê un capial de placé à 10% l an pendan 8 mois produi-il? I Quel inérê un capial de 2 000, placé à 9% pendan 15 quinzaines, produi-il? I Quel inérê un capial de , placé à 4.5% du 23 Aoû au 11 Juin, produi-il? I aoû ; sepembre 30 ; ocobre 31; novembre 30 ; décembre 31 ; janvier 31 ; février 28 ; mars 31 ; avril 30 ; mai 31 ; juin 11 TOTAL : jours 9

10 5. Calculer la valeur acquise par un capial de placé à 12% l an, pendan 270 jours? I C F C + I

Le classement des nombres réels

Le classement des nombres réels UNITÉ 1 : DES NOMBRES RÉELS Le classemen des nombres réels naurels N 0,1,2,3,4,5,6,7... eniersrelaifs Z naurelsnégaifs 1, 2, 3... 3 raionnelsq décimaux 3.25, 0.06,,4.25, 2.7, 10.35... 2 réels R 1 complexesc

Plus en détail

1 Proportionnalité et représentation graphique

1 Proportionnalité et représentation graphique 1 Proporionnalié 1 Proporionnalié e représenaion graphique 1 a) proporionnalié e conséquences On di qu il y a proporionnalié dans un ableau lorsque l on peu passer d une ligne à l aure en muliplian par

Plus en détail

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité

PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proportionnalité PROPORTIONNALITES ET POURCENTAGES I-La proporionnalié -Acivié préparaoire n : Suies de nombres proporionnelles -l indicaion «0,88 /L» perme de calculer les pri manquans dans le ableau ci-dessous. Indiquer

Plus en détail

2 Compléter un tableau de proportionnalité

2 Compléter un tableau de proportionnalité 1 Reconnaire un ableau de proporionnalié OJECTIF 1 DÉFINITION Il y a proporionnalié dans un ableau de nombres à deux lignes lorsque les nombres de la deuxième ligne s obiennen en muliplian ceux de la première

Plus en détail

Chapitre 3. Pourcentages. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. relier évolutions et pourcentages

Chapitre 3. Pourcentages. Objectifs du chapitre : item références auto évaluation. relier évolutions et pourcentages Chapire 3 Pourcenages Objecifs du chapire : iem références auo évaluaion relier évoluions e pourcenages éudier des évoluions successives calculer le aux d évoluion réciproque 19 I lien enre une évoluion

Plus en détail

1 ère L Les pourcentages

1 ère L Les pourcentages 1 ère L Les pourcenages Ce chapire se place dans le cadre de l informaion chiffrée. III. Calculer une valeur après un pourcenage d augmenaion e de diminuion (opéraeur associé à un pourcenage d évoluion)

Plus en détail

Première STG Chapitre 4 : taux d'évolution. page n

Première STG Chapitre 4 : taux d'évolution. page n Première STG Chapire 4 : aux d'évoluion. page n 1 On peu lire dans un journal : " Le prix de la able basse, qui es passé de 500 à 502, n'a praiquemen pas bougé. " e plus loin : " Hausse impressionnane

Plus en détail

POURCENTAGES. 1 ) x = L'alumine représentant 24% de la bauxite, 5 250kg de bauxite permettront d'obtenir 1260 kg d'alumine.

POURCENTAGES. 1 ) x = L'alumine représentant 24% de la bauxite, 5 250kg de bauxite permettront d'obtenir 1260 kg d'alumine. POURCENTAGES Pourcenage de proporion Exercice 1 La bauxie es un minerai renferman de l'alumine dans la proporion de 24%. Par élecrolyse de l'alumine, on obien de l'aluminium dans la proporion de 53%. 1

Plus en détail

PROPORTIONNALITE. Quatre nombres a, b, c et d étant non nuls, on dit que

PROPORTIONNALITE. Quatre nombres a, b, c et d étant non nuls, on dit que PROPORTIONNALITE a) Définiion d une proporion a Quare nombres a, b, c e d éan non nuls, on di que c l une des condiions suivanes (équivalenes) es vérifiée : b d es une proporion lorsque Condiion 1 : Les

Plus en détail

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage

2nde FICHE n 8 Utiliser les différents types de pourcentage 2nde FICHE n 8 Uiliser les différens ypes de pourcenage Lorsque l on éudie un problème avec des pourcenages, il convien d abord de se poser la quesion du ype de pourcenage uilisé dans ce problème : le

Plus en détail

d) e) f) Exercice 2. [6 points] Soit la fonction f (x)=2 x 3. a) Cette fonction est-elle linéaire, affine ou quelconque?

d) e) f) Exercice 2. [6 points] Soit la fonction f (x)=2 x 3. a) Cette fonction est-elle linéaire, affine ou quelconque? Nom : Prénom : Conrôle de mahémaiques, Le mercredi 30 mai 2012 Exercice 1. [3 poins] 1) Parmi les cinq premières figures numéroées de a) à e) recopie sur a copie le numéro de celles qui son des polygones

Plus en détail

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol

CH V Mouvements. Deux personnes A et B se trouvent immobiles sur un escalier roulant. Sol CH V Mouvemens I) Mouvemens e référeniel : Pour éudier un mouvemen, il fau définir : - le mobile (obje qui es en mouvemen) - le référeniel (sysème par rappor auquel le mobile se déplace) 1) Siuaion : Deux

Plus en détail

Appliquer un pourcentage de t %, c'est multiplier par 100. c'est-à-dire 0,24 ; 53% c'est

Appliquer un pourcentage de t %, c'est multiplier par 100. c'est-à-dire 0,24 ; 53% c'est Première L Pourcenages : cours 1. Pourcenage de proporion Exercice 1 La bauxie es un minerai renferman de l'alumine dans la proporion de 24%. Par élecrolyse de l'alumine, on obien de l'aluminium dans la

Plus en détail

Première E.S. Lycée Desfontaines Melle. Pourcentages

Première E.S. Lycée Desfontaines Melle. Pourcentages Première E.S. Lycée Desfonaines Melle I. Inroducion Pourcenages Définiion : On considère deux quaniés Q e Q de même naure, exprimées dans la même unié. Dire que Q es égale à % de Q revien à dire que Q

Plus en détail

Concours Pascal (9 Sec. III)

Concours Pascal (9 Sec. III) Concours canadien de mahémaiques Une acivié du Cenre d'éducaion en mahémaiques e en informaique, Universié de Waerloo, Waerloo, Onario e Concours Pascal (9 Sec. III) Le mercredi 21 février 2001 Avec la

Plus en détail

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ;

MATHÉMATIQUES II. et x désigne alors la matrice à 1 ligne et n colonnes : x = [ x 1 x 2 x n ] ; MATHÉMATIQUES II Dans ce problème, nous éudions les propriéés de ceraines classes de marices carrées à coefficiens réels e cerains sysèmes linéaires de la forme Ax = b d inconnue x IR n, A éan une marice

Plus en détail

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités

RELATIONS FONCTIONNELLES. I Généralités Universié d'angers : LSEN relaions foncionnelles p. Parie A : Proporionnalié RELATIONS FONCTIONNELLES I Généraliés / Définiion : Soien deux suies de nombres réels : (x ;x ;x ;x 4 ) e (y ;y ;y ;y 4 ). Ces

Plus en détail

Sommaire de la séquence 11

Sommaire de la séquence 11 Sommaire de la séquence 11 Séance 1........................................................................................................ Je calcule des longueurs, des aires e des volumes....................................................

Plus en détail

CHAPITRE 5 Fonction linéaire. Proportionnalité. Fonction affine.

CHAPITRE 5 Fonction linéaire. Proportionnalité. Fonction affine. CHAPITRE 5 Foncion linéaire. Proporionnalié. Foncion affine. (Voir : 4 ème, chapire 5 ; 3 ème, chapires 3, 13.) I) Foncion linéaire A) Définiion a désigne un nombre relaif connu e fié. Définiions : La

Plus en détail

Problème d'examen (Représentation triangulaire, ACP et élections)

Problème d'examen (Représentation triangulaire, ACP et élections) ISFA 2 année 2-21 Problème d'examen (Représenaion riangulaire, ACP e élecions) D. Chessel Les exercices (17-2) son indépendans du problème (1-16). 1. Quesions On considère la marice A à n = 14 lignes e

Plus en détail

Fonctions numériques Proportionnalité

Fonctions numériques Proportionnalité Foncions numériques Proporionnalié I Foncions numériques 1 ) Définiion e noaions Définir une foncion f qui à x associe y c es donner une formule mahémaique qui perme pour oue valeur donnée de x soi de

Plus en détail

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité

BTS Mécanique et Automatismes Industriels. Fiabilité BTS Mécanique e Auomaismes Indusriels Fiabilié Lcée Louis Armand, Poiiers, Année scolaire 23 24 . Premières noions de fiabilié Fiabilié Dans ou ce paragraphe, nous nous inéressons à un disposiif choisi

Plus en détail

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé

CINETIQUE CHIMIQUE 1. Vitesse de réaction en réacteur fermé CINETIQUE CHIMIQUE. Viesse de réacion en réaceur fermé. Généraliés sur la cinéique chimique L obje de la cinéique chimique es l éude de l évoluion au cours du emps d une réacion hermodynamiquemen possible.

Plus en détail

I - Variation et suites

I - Variation et suites I - Variaion e suies Résulas d apprenissage généraux décrire e effecuer des opéraions sur des ableaux pour résoudre des problèmes, en uilisan des ouils echnologiques, si nécessaire produire e analyser

Plus en détail

Équations différentielles.

Équations différentielles. IS BTP, 2 année NNÉE UNIVERSITIRE 205-206 CONTRÔLE CONTINU Équaions différenielles. Durée : h30 Les calcularices son auorisées. Tous les exercices son indépendans. Il sera enu compe de la rédacion e de

Plus en détail

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire

Séquence 2. Pourcentages. Sommaire Séquence 2 Pourcenages Sommaire Pré-requis évoluions e pourcenages Évoluions successives, évoluion réciproque Complémen sur calcularices e ableur Synhèse du cours Exercices d approfondissemen 1 1 Pré-requis

Plus en détail

CHAPITRE III : LES COMPTEURS

CHAPITRE III : LES COMPTEURS CHAPITRE III : LES COMPTEURS I. Inroducion Dans de nombreuses applicaions on es amené à faire des compages d impulsions dans un emps donné pour la mesure de fréquences (par exemple) ou ou simplemen comper

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce documen a éé numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Naionale des Sujes d Examens de l enseignemen professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peu êre reprodui, représené, adapé ou radui

Plus en détail

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1

KF.book Page 29 Vendredi, 1. août :21 12 Chapitre 1 Mécanique 1 Chapire Mécanique Exercice 0 0 Risque de collision au freinage. Une voiure roule à une viesse consane en ligne droie. Au emps = 0, le conduceur aperçoi un obsacle, mais il ne commence à freiner (avec une

Plus en détail

) 2) Les prix unitaires de chaque matériau sont représentés pour le premier semestre par la matrice P 1 :

) 2) Les prix unitaires de chaque matériau sont représentés pour le premier semestre par la matrice P 1 : Exercice 1 Opéraions sur les marices Pour la réalisaion de ses chaniers, une enreprise de gros-œuvre du bâimen achèe, auprès de deux fournisseurs A e B, le béon (en m 3, les briques (en nombre de palees

Plus en détail

Temporisation par bascules monostables

Temporisation par bascules monostables Temporisaion par bascules Monosables TSTI 00-0 Chrisian Loverde Temporisaion par bascules monosables Rappels :. Charge d un condensaeur à ension consane i R C Débu de la charge u C (0)= 0 V u C A la fin

Plus en détail

Le Principe de PASCAL

Le Principe de PASCAL Hydraulique LES LOIS D HYDROSTATIQUE N 1/8 LA FORCE. On appelle FORCE oue acion qui end à modifier l éa d un corps. Elle s exprime en NEWTON (symbole N). La force es définie par son sens, son inensié,

Plus en détail

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1.

Pourcentages MATHEMATIQUES 1ES. à débourser 1 700. CORRIGES EXERCICES. Prix de l article : 1 700 = 85% du prix donc 1 700 100 Exercice 1. Pourcenages MATHEMATQUES 1ES 5. Lors de l acha d un aure aricle, je dois verser un acompe de 15%, e il me resera alors POURCENTAGES à débourser 1 700. CORRGES EXERCCES Prix de l aricle : 1 700 = 85% du

Plus en détail

Graphiquement, les deux grandeurs sont directement proportionnelles car le

Graphiquement, les deux grandeurs sont directement proportionnelles car le 1 1. Acivié 1 : Allongemen du ressor Exercice 1 L Variaion de ll'allongemen du en ressor foncion en foncion du poids du poids (cm) allongemen (cm) 1 9 8 7 6 5 4 3 2 1 D après les informaions fournies par

Plus en détail

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur.

Chapitre 10 Etude des tensions électriques ; Nature de la tension du secteur. Chapire 1 Eude des ensions élecriques ; Naure de la ension du seceur. On a vu que la ension produie par un alernaeur dans une cenrale élecrique changeai ou le emps. On ne peu donc pas se conener de brancher

Plus en détail

Jean-Louis CAYATTE

Jean-Louis CAYATTE Jean-Louis CAYATTE hp://jlcayae.free.fr/ jlcayae@free.fr Chapire 4 La durée du chômage Quand on parle de la durée du chômage, si l on n y prend pas garde, on confond facilemen la durée moyenne du chômage

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES II

MATHEMATIQUES FINANCIERES II Formaion Ouvere e A Disance LIVRET 52 BIS : MATHEMATIQUES FINANCIERES II LES ANNUITES Page 1 INTRODUCTION : FOAD mahémaiques financières II Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000

Plus en détail

ESD : Loi exponentielle

ESD : Loi exponentielle Aueur du corrigé : Gilber Julia ESD 2008 0702 : Loi exponenielle Averissemen : ce documen a éé réalisé avec la version 14 de TI-Nspire Fichier associé : esd2008_0702ns 1 Le suje L exercice proposé au candida

Plus en détail

Détermination de la primitive d une fonction trigonométrique à l aide de la V200

Détermination de la primitive d une fonction trigonométrique à l aide de la V200 Déerminaion de la primiive d une foncion rigonomérique à l aide de la V00. Formules élémenaires Dans les formules suivanes, u u ( ) es une foncion de. sin cos k u'sinu cosu cos sin k u'cosu sinu k k sin

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2015-2016 Devoir n 6 CNVERSIN DE PUISSANCE L obje de ce problème consise à éudier la producion d énergie élecrique à parir d une éolienne. Le disposiif pore alors le nom d «aérogénéraeur» e es consiué

Plus en détail

Chapitre 4: Les modèles linéaires

Chapitre 4: Les modèles linéaires Chapire 4: Les modèles linéaires. Inroducion: Dans ce chapire on va voir successivemen les modèles linéaires saionnaires: auoregressifs (AR), de moyennes mobiles (MA) e mixes (ARMA) en pariculier. Finalemen,

Plus en détail

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques

Corrigé du devoir surveillé de Mathématiques Corrigé du devoir surveillé de Mahémaiques Eercice Soien a e b deu réels avec < a < b.. La foncion h : e a e b es coninue e posiive sur ], + [ a < b e a > e b. Au voisinage de, on a : h e a e b Ce calcul

Plus en détail

Nombre dérivé et interprétation graphique. h valeurs approchées du nombre dérivé de la fonction f en t 0

Nombre dérivé et interprétation graphique. h valeurs approchées du nombre dérivé de la fonction f en t 0 DÉRIVONS EN VITESSE Objecif Ouils Comparer deux approximaions du nombre dérivé d une foncion numérique en un poin, l une issue de la définiion maémaique usuelle, l aure uilisée par les calcularices. Nombre

Plus en détail

Chapitre n 10 LES RÉACTIONS D ESTÉRIFICATION ET D HYDROLYSE

Chapitre n 10 LES RÉACTIONS D ESTÉRIFICATION ET D HYDROLYSE Chapire n LES RÉACTINS D ESTÉRIFICATIN ET D HYDRLYSE T ale S I- Les esers )Formule générale Un eser comprend deux chaînes carbonées R e R séparées par la foncion eser : Rq. : Si les chaînes carbonées son

Plus en détail

La définition naturelle de la transformée de Fourier d une distribution T, devrait

La définition naturelle de la transformée de Fourier d une distribution T, devrait Chapire 12 Transformée de Fourier des disribuions 12.1 Inroducion La définiion naurelle de la ransformée de Fourier d une disribuion T, devrai êre ϕ D, < F(T ), ϕ >= < T, F(ϕ) > Mais il y a un problème

Plus en détail

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC

Petit dictionnaire physique-chimie/maths des équations différentielles. Tension aux bornes du condensateur dans un circuit RC Pei dicionnaire physique-chimie/mahs des équaions différenielles On compare les différenes manières de présener la résoluion d une équaion différenielle dans les différenes disciplines. Le bu de cee fiche

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures

TPn 21 Régulation de vitesse d un train Durée: 4 heures TEE Sciences e Technologies de l'indusrie e du Développemen Durable Dae Lycée Nicolas Apper OBJECTIFS Régulaion de la viesse d un rain TP 2 Séquence 2 Décoder un schéma élecrique Décoder un schéma bloc

Plus en détail

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope

II. Observation d une seule courbe à l oscilloscope PC - Lycée Dumon D Urville TP 1 : uilisaion de l oscilloscope numérique I. Compéences à acquérir Les compéences évaluées au cours de ce TP son: - Uiliser un GBF - Uiliser un oscilloscope : Afficher des

Plus en détail

Figure 1. Enregistrements et spectres fréquentiels des deux émetteurs sonores

Figure 1. Enregistrements et spectres fréquentiels des deux émetteurs sonores Classe de Terminale S Physique Thème abordé : Ondes sonores Poin Cours Exercice Pour ou l exercice, on considère la célérié v du son dans l air, à 2 C, égale à 34 m.s. Les rois paries de l exercice son

Plus en détail

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES

LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES LOIS DE PROBABILITÉS CONTINUES Probabiliés Sujes de Bac Eercice (Cenre éranger Groupe, juin 23) Une enreprise desser une région monagneuse. En chemin, les véhicules peuven êre bloqués par des incidens

Plus en détail

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps.

2. Repère de temps. Le système de référence est tout simplement l addition d un solide de référence et d un repère de temps. Modélisaion des sysèmes mécaniques LA CINÉMATIQUE DU POINT Dae : Inroducion : La cinémaique es la parie de la mécanique qui éudie le mouvemen des corps, indépendammen des effors qui les produisen. Les

Plus en détail

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction.

Lycée René Cassin. Chap 10 Chapitre 9 et 10 Chutes verticales et mouvements plans DM18 : Etude de mouvements plans - Correction. Chap Chapire 9 e Chues vericales e mouvemens plans DM8 : Eude de mouvemens plans - Correcion Dae : Un cascadeur doi sauer avec sa voiure sur la errasse d un immeuble. Pour cela, il uilise un remplin disan

Plus en détail

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES :

LES COMPTEURS 3. COMPTEURS ET DECOMPTEURS ASYNCHRONES : ISET de Nabeul ours de Sysème logique (2) hapire 3. OBJETIFS LES OMPTEURS Eudier les différens ypes de compeurs. omprendre le principe de foncionnemen de chaque ype. Mairiser les éapes de synhèse d un

Plus en détail

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE

MOUVEMENT UNIFORME ET UNIFORMEMENT VARIE TERMINALE S.T.I. MOUVEMENT UNIFORME ET / hp://perso.orange.fr/herve.jardin-nicolas/ MOUVEMENT UNIFORME ET mv uniforme e uniformemen I. Domaine d applicaion de ce cours Ce chapire sera relaif d une par

Plus en détail

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF

LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF Chapire 4 LES APPREILS DE MESURE EN COURANT ALTERNATIF I- PARAMETRES CARACTERISTIQUES D UN SIGNAL ALTERNATIF : Un signal alernaif es caracérisé par sa forme (sinus, carré, den de scie, ), sa période (

Plus en détail

Les indices de prix du bois. Méthodologie

Les indices de prix du bois. Méthodologie Les indices de prix du bois Méhodologie Le Minisère de l agriculure, de l alimenaion, de la pêche, de la ruralié e de l aménagemen du errioire (MAARAT) a décidé de mere en place un indice d'évoluion du

Plus en détail

TUTORAT UE Physique CORRECTION Séance n 4 Semaine du 18/ 10 /2010

TUTORAT UE Physique CORRECTION Séance n 4 Semaine du 18/ 10 /2010 TUTORAT UE3 2010-2011 Physique CORRECTION éance n 4 emaine du 18/ 10 /2010 RMN 2 Pr. Zanca QCM n 1 : B-C Pour l angle de bascule : η=2πν 1 τ = γb 1 τ or γ= 2πν 0 B0 = 2πν0 car B 0 = 1T. η=2πν 0 B 1 τ =2π*42*10

Plus en détail

GRANDEURS PERIODIQUES

GRANDEURS PERIODIQUES GRANDEURS PERIODIQUES I. GRANDEURS VARIABLES 1. NOAIONS Nous représenons par une lere minuscule la valeur insananée d'une grandeur élecrique variable (inensié de couran i, ension u). La valeur maximale

Plus en détail

Redresser une photo avec Paint Shop Pro

Redresser une photo avec Paint Shop Pro Redresser une poo aec Pain Sop Pro Définiions 'obje poograpié es supposé comporer un recangle, ou au moins deux segmens de droie parallèles, qu'il s'agi de redresser En effe, si la poo n'es pas prise de

Plus en détail

SERIES CHRONOLOGIQUES

SERIES CHRONOLOGIQUES SERIES CHRONOLOGIQUES On appelle série chronologique ou chronique une série d'observaions échelonnées dans le emps. Les inervalles enre deux mesures peuven êre quelconques. En général, ils son de même

Plus en détail

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t)

Concours Ecole Nationale de la Statistique et de l Analyse Informatique. Deuxième composition de Mathématiques PARTIE I. et comme la fonction t f(t) SESSION Concours Ecole Naionale de la Saisique e de l Analyse Informaique Deuième composiion de Mahémaiques PARTIE I. Soien f E e >. La foncion f( es coninue sur ], [ en an que quoien de foncions coninues

Plus en détail

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites

au taux d intérêt court. Pour cette raison, on applique souvent des modèles explicites Chapire 5 Modèles d Inensié Les deux approches dans la modélisaion de risque de crédi approche srucurel e approche d inensié ne son pas compaibles : dans les modèles d inensié, l exisence de l inensié

Plus en détail

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ).

Ch 12 : CONVERSION NUMERIQUE ANALOGIQUE ( CNA ). CONVERSION ANALOGIQUE NUMERIQUE ( CAN ). h 12 : ONVRSON NUMRQU ANALOGQU ( NA ). ONVRSON ANALOGQU NUMRQU ( AN ). 1. Définiion 1.1. Signal analogiue. Un signal analogiue es un signal don la valeur évolue coninûmen en foncion d'une variable coninue.

Plus en détail

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation»

Correction de l exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation» Correcion de l exercice du cours Managemen Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligaion» Quesion : calculer numériquemen la duraion e la convexié de l obligaion de coure maurié e de l obligaion de longue

Plus en détail

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique

Voiture radio commandée servomoteur et trame PPM. Formation Systèmes d'information et numérique 1 ère STI2D TD V1.0 Voiure radio commandée servomoeur e rame PPM. Formaion Sysèmes d'informaion e numérique Le servomoeur es un mécanisme qui réalise le déplacemen d un axe (pouvan êre relié à la direcion

Plus en détail

M1 Economie : "colle" d économie industrielle

M1 Economie : colle d économie industrielle M Economie : "colle" d économie indusrielle Armel JACQUES novembre 0 Les calcularices son auorisées ; en revanche les appareils permean de communiquer (éléphone porable ou aures) son inerdis. Concurrence

Plus en détail

GENERALITES SUR LA CINÉTIQUE CHIMIQUE

GENERALITES SUR LA CINÉTIQUE CHIMIQUE ere année Meecine Cinéique Chimique GENERLITES SUR L CINÉTIQUE CHIMIQUE Inroucion La cinéique chimique es la science qui s occupe e la façon on les réacions chimiques procèen (mécanisme) e e leur viesse.

Plus en détail

Exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation»

Exercice 1 du cours Management Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligation» Exercice du cours Managemen Bancaire : «Calcul de la VaR d une obligaion» L une des préoccupaions des gesionnaires des risques dans les banques es de prendre en compe les caracérisiques des porefeuilles

Plus en détail

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC

Electricité n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC Physique - 6 ème année - Ecole Européenne Elecricié n 1 : CONDENSATEUR ET CIRCUIT RC I) Convenion d'algébrisaion des grandeurs élecriques : 1) Inensié e ension : L inensié i du couran élecrique e la ension

Plus en détail

Exercices : Série 1 Corrigés

Exercices : Série 1 Corrigés Exercices : Série 1 Corrigés 1 Durée nécessaire pour doubler le PIB par habian Déniions : y 0 : PIB par ravailleur au débu y T : PIB par ravailleur après T années g : aux de croissance [%] r : aux de croissance

Plus en détail

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2

CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... 2 CHAPITRE 4 LA VAR MONTE CARLO... I. PRINCIPE... A. Quel modèle uiliser?... B. Algorihme de simulaion... 3 II. EXEMPLE D APPLICATION... 4 A. Travail préliminaire... 4 B. Simulaion des rajecoires... 6 Algorihme...

Plus en détail

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE

Chapitre III DÉRIVÉE D'UNE FONCTION COMPOSÉE Chapire III DÉRIVÉE DUNE FONCTION COMPOSÉE. RÈGLES DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... DÉFINITION DUNE FONCTION COMPOSÉE..... LOI DE DÉRIVATION DUNE FONCTION COMPOSÉE....3. DÉRIVATION DES FONCTIONS

Plus en détail

Bouger c est bon pour la santé!

Bouger c est bon pour la santé! FICHE 2 Bouger c es bon pour la sané! : ous niveaux : cycle 2 : cycle 3 Objecifs pédagogiques : Comprendre les principes élémenaires des mouvemens du corps ; Prendre conscience des modificaions du corps

Plus en détail

Bouger c est bon pour la santé!

Bouger c est bon pour la santé! Corrigés Bouger c es bon pour la sané! : ous niveaux : cycle 2 : cycle 3 Objecifs pédagogiques : Comprendre les principes élémenaires des mouvemens du corps ; Prendre conscience des modificaions du corps

Plus en détail

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux

ECO434, Ecole polytechnique, 2e année PC 5 Flux de Capitaux Internationaux et Déséquilibres Mondiaux ECO434, Ecole polyechnique, 2e année PC 5 Flux de Capiaux Inernaionaux e Déséquilibres Mondiaux Exercice 1 : Flux de capiaux dans le modèle de croissance néoclassique Le modèle es en emps coninu. On considère

Plus en détail

LA MESURE DU CAPITAL ET DE LA PRODUCTIVITÉ DANS LES TRANSPORTS : LE CAS DU TRANSPORT AÉRIEN

LA MESURE DU CAPITAL ET DE LA PRODUCTIVITÉ DANS LES TRANSPORTS : LE CAS DU TRANSPORT AÉRIEN LA MESURE DU CAPITAL ET DE LA PRODUCTIVITÉ DANS LES TRANSPORTS : LE CAS DU TRANSPORT AÉRIEN Bernard CHANE KUNE, Nanno MULDER 1 e Philippe POUDEVIGNE Le capial es un faceur de producion clef dans le domaine

Plus en détail

Les principaux comportements macro-économiques

Les principaux comportements macro-économiques Les principaux comporemens macro-économiques Universié de Rennes Faculé de Droi e de Science Poliique Anenne de Sain-Brieuc Consommaion e épargne L analyse keynésienne e ses développemens DEUX CONCEPTS

Plus en détail

Mathématiques discrètes Chapitre 2 : Théorie des ensembles

Mathématiques discrètes Chapitre 2 : Théorie des ensembles U.P.S. I.U.T., Déparemen d Informaique nnée 9- Mahémaiques discrèes Chapire : Théorie des ensembles. Définiions Définiion On appelle ensemble oue collecion d objes caracérisés par une propriéé commune.

Plus en détail

Evaluations socio-économiques et financière des projets de transports collectifs : méthode de calcul, paramètres et conventions

Evaluations socio-économiques et financière des projets de transports collectifs : méthode de calcul, paramètres et conventions 1 Juille 2001 Evaluaions socio-économiques e financière des projes de ranspors collecifs : méhode de calcul, paramères e convenions Période de l éude La période de l éude débue à l année de mise en service.

Plus en détail

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t

Annuités. I Définition : II Capitalisation : ( Valeur acquise par une suite d annuités constantes ) V n = a t Annuiés I Définiion : On appelle annuiés des sommes payables à inervalles de emps déerminés e fixes. Les annuiés peuven servir à : - consiuer un capial ( annuiés de placemen ) - rembourser une dee ( annuiés

Plus en détail

Caractéristiques des signaux électriques

Caractéristiques des signaux électriques Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Elecrique Caracérisiques des signaux élecriques Domaine d applicaion : raiemen du signal ype de documen : Cours Classe : Première Dae : I Définiion

Plus en détail

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7

Leçon 15 Les formes des signaux électriques Page 1/7 Leçon 15 Les formes des signaux élecriques Page 1/7 1. Les différenes formes de ension ou de couran élecriques 1.1 Signal unidirecionnel C es un signal qui circule oujours dans le même sens Couran unidirecionnel

Plus en détail

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan

Exercices sur les courbes paramétrées dans le plan Exercices sur les courbes paramérées dans le plan Dans le plan P muni d un repère orhonormé O, i, j, on considère la courbe C définie par les équaions x paramériques y ) Eudier les variaions de x e y Donner

Plus en détail

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E

( V 1 -E )/ R. v 2 V 1 E Chapire B.3. Conversion coninu-coninu : hacheur série C'es un converisseur coninu-coninu, qui perme d'alimener une charge sous ension réglable à parir d'une ension coninue consane. Son rendemen es généralemen

Plus en détail

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU

LOIS FONDAMENTALES EN COURANT CONTINU Chapire : LOS FONMENTLES EN CONT CONTN u cours de ce chapire, nous apprendrons à connaîre les grandeurs fondamenales que son le couran e la ension, à éablir e à appliquer les lois fondamenales dies des

Plus en détail

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes :

TB 362. Associé au produit 4 entrées à encastrer ou au récepteur radio 4 entrées, le logiciel assure les fonctions suivantes : 1 2 3 4 A B 3 4 5 6 7 8 C Enrées/sories Série TB Logiciel d applicaion 1 commande de variaion + 2 commandes marche/arrê famille : Inpu ype : Binary inpu, 4 fold TB 362 Environnemen BP câblage sur TB 024

Plus en détail

MESURES CHRONOMETRIQUES

MESURES CHRONOMETRIQUES Chapire 8 I- FRQUNCMR : MSURS CRONOMRIQUS Le schéma de principe d un fréquencemère numérique es donné par la figure 36. Signal de fréquence f Circui de mise en Base de emps X() Y() & Compeur orloge RAZ

Plus en détail

DCG 6. Finance d entreprise. L essentiel en fiches

DCG 6. Finance d entreprise. L essentiel en fiches DCG 6 Finance d enreprise L esseniel en fiches DCG DSCG Collecion «Express Experise compable» J.-F. Bocquillon, M. Mariage, Inroducion au droi DCG 1 L. Siné, Droi des sociéés DCG 2 V. Roy, Droi social

Plus en détail

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC

DIPÔLE CONDENSATEUR-DIPÔLE RC HAPITE P7 DIPÔLE ONDENSATEUDIPÔLE I) DIPÔLE ONDENSATEU I.1. Définiion e symbole I.2. harge e décharge d un condensaeur I.3. Inerpréaion I.4. apacié d un condensaeur I.5. Énergie emmagasinée par un condensaeur

Plus en détail

Macroéconomie. La croissance économique

Macroéconomie. La croissance économique Macroéconomie La croissance économique Plan du chapire La croissance économique en chiffres Le modèle de Solow : modèle de croissance exogène rôle de l accumulaion du capial, de l épargne e du progrès

Plus en détail

CORRECTION des EXERCICES de RADIOACTIVITE

CORRECTION des EXERCICES de RADIOACTIVITE CORRECTIO des EXERCICES de RDIOCTIVITE.1. Désinégraion du carbone 14. On donne Les numéros aomiques suivans : Z 6 pour le carbone (C) e Z 7 pour l azoe (). Pourquoi les noyaux de symboles 1 6 C e 13 6

Plus en détail

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension

Réponse d un dipôle RC à un échelon de tension 1- Le dipôle C es une associaion en série d un condensaeur e d un conduceur ohmique ( ou résisor) : I- Inroducion 2- L échelon de ension : es le passage insanané d une ension de la valeur à une valeur

Plus en détail

Type de document : Cours

Type de document : Cours Secion : S Opion : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Élecrique Les grandeurs élecriques appliquées aux pores logiques Domaine d applicaion : Les sysèmes logiques Type de documen : Cours Classe

Plus en détail

Corrigé CCP 1 PSI 2014

Corrigé CCP 1 PSI 2014 Parie Corrigé CCP PSI 4 Dans oues les quesions géomériques, le plan es muni d'un repère orhonormé ( O, i, ) j La courbe représenaive de f es le segmen [OA], où A es de coordonnées (, ) : sa longueur es

Plus en détail

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE

Chapitre 2 : LOGIQUE SÉQUENTIELLE Chapire 2 : Logique séquenielle Chapire 2 : LOGIUE ÉUENTIELLE INTODUCTION Dans le chapire précéden, nous avons considéré des sysèmes don le comporemen es qualifié de combinaoire dans la mesure où les évoluions

Plus en détail

Balistique. Nous étudions dans ce qui suit, le mouvement d'un projectile lancé à une vitesse initiale de norme v 0

Balistique. Nous étudions dans ce qui suit, le mouvement d'un projectile lancé à une vitesse initiale de norme v 0 Balisique Inroducion La balisique es l'éude du mouvemen des mobiles soumis à la force raviaionnelle. Galilée (1564-164) a éé le premier à décrire de façon adéquae le mouvemen des projeciles e à démonrer

Plus en détail

Interpolation de positions-clefs

Interpolation de positions-clefs Inerpolaion de posiions-clefs François Faure able des maières rajecoires. Inerpolaion linéaire...............................2 Inerpolaion cubique...............................3 Courbes en dimension n............................

Plus en détail

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES

CAPTEURS - CHAINES DE MESURES CAPTEURS - CHAINES DE MESURES Pierre BONNET Pierre Bonne Maser GSI - Capeurs Chaînes de Mesures 1 Plan du Cours Propriéés générales des capeurs Noion de mesure Noion de capeur: principes, classes, caracérisiques

Plus en détail

Redressement commandé

Redressement commandé Redressemen commandé Exercice 1 On donne ci-dessous le chronogramme de la ension aux bornes de la charge u C.( 1 V / div ) La fréquence du signal u issue du ransformaeur es de 5 Hz. De plus, on donne E

Plus en détail