CONVERSION DE PUISSANCE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONVERSION DE PUISSANCE"

Transcription

1 Spé ψ 8-9 Devoir n 6 CONVERSION DE PUISSANCE UTILISATION DE L ENERGIE EOLIENNE Un aéromoteur entraîne une génératrice électrique destinée à alimenter une installation électrique. Pour les aéromoteurs de faible puissance dont la vitesse de rotation présente certaines fluctuations, on adopte le choix d une génératrice à courant continu. A - Étude de la génératrice La génératrice est constituée d un stator inducteur dont l excitation est indépendante, d un rotor (induit) alimentant une installation (figure 1). N.B.Le schéma ne représente pas les noyaux ferromagnétiques existant dans l inducteur et dans l induit. On désigne par : i e, le courant d excitation circulant dans le bobinage inducteur du stator ; U, la tension aux bornes de l induit ; I, le courant circulant dans l induit ; figure 1 Ω, vitesse angulaire de rotation du rotor ; E, la tension à vide aux bornes de l induit. Les caractéristiques de la machine en fonctionnement générateur sont regroupées sur la figure : figure Caractéristiques 1 : U(I) à Ω et i e fixés (Courbes 1) Caractéristiques : E (i e ) à Ω fixé (Courbes ) Caractéristiques 3 : i e (I) à Ω et U fixés (Courbes 3) En outre, on rappelle que la force électromotrice à vide délivrée par l induit s écrit E = ΦΩ, et si R désigne la résistance totale du bobinage induit, alors U = E RI. A.1) Quelles caractéristiques de la machine peut-on déterminer à partir de la courbe 1? A.) Quelle est l expression du couple électromagnétique exercé sur l arbre de la machine dans la convention de signes indiquée. A.3) Quelle est l unité de Φ? A.4) Tracer l allure des variations de Φ en fonction de i e. A.5) Interpréter sans calcul mais de manière précise les parties de la courbe correspondant à i e < i emax et i > i emax.. Spé ψ 8-9 page 1/5 Devoir n 6

2 Lorsque le rotor tourne à la vitesse Ω, le courant d excitation, égal à i e, est obtenu pour un rapport cyclique α =,5. La tension délivrée par la génératrice est alors ajustée à la valeur souhaitée U. Une fluctuation de vitesse modifie le fonctionnement précédent. On note alors les grandeurs précé- Dans toute la suite, on se placera dans le cas où lorsque i e < i emax et on posera Φ = βi e, β étant une constante caractéristique de la machine que l on ne cherchera pas à déterminer. Le générateur constitué par la génératrice à courant continu doit délivrer une tension U, constante, destinée à alimenter soit un ensemble d accumulateurs au plomb, soit un onduleur de tension. La tension U doit donc être stable. Afin d assurer la stabilité de la tension U lors d une fluctuation de Ω, on agit sur le courant inducteur i e par l intermédiaire d un montage de commande. Le bobinage du stator se présente sous la forme d un dipôle R S, L S. On insère entre la source figure 3 d alimentation et le bobinage, un convertisseur à deux interrupteurs représenté en figure 3. La source de tension idéale délivre une force électromotrice continue de valeur e. A.6) Quel est le nom de ce convertisseur? A.7) Si T désigne la période de fonctionnement et α le rapport cyclique ( α 1), K 1 conduit pendant la durée αt tandis que K est bloqué, et inversement pendant la durée (1 α)t. Quelle est la nature de ces deux interrupteurs? A.8-a) En considérant que le régime périodique est atteint et que i e reste strictement positive, déterminer pour t dans les intervalles [, αt] puis [αt, T] les expressions de i e (t). τ = L S /R S. b) En déduire les valeurs minimale i m, maximale i M de i e en fonction de e, R S, T, α et c) On suppose dans la suite que t << 1 quel que soit t dans l intervalle [, T]. Montrer que dans ce cas, les expressions obtenues précédemment deviennent im = α τ e T F + R H G ( 1 α) I 1 S K J et τ e T im = α F R H G ( 1 α) I 1 K J. τ S d) En déduire la valeur moyenne i MOY de i e. A.9) On définit le taux d ondulation par le rapport (i M i m )/i MOY. Montrer que lorsque T/τ est suffisamment petit devant 1, ce rapport s écrit (1 α)t/τ. A.1) Déterminer le domaine des valeurs de T assurant une ondulation inférieure à 1% pour un rapport cyclique de α =,5. Application numérique : τ = 5 ms. Justifier le choix de α =,5. Dans toute la suite, cette condition sera réalisée, et de ce fait, l intensité sera assimilée à sa valeur moyenne. B - Régulation de la tension de sortie de la génératrice figure 4 : Montage régulateur à vide (la génératrice ne débite aucun courant (I = ) Spé ψ 8-9 page /5 Devoir n 6

3 dentes Ω, i e, α et U. On réalise le montage de régulation dont l ensemble des schémas bloc est décrit en figure 4. Le dispositif représenté par le bloc A, non détaillé ici, délivre le rapport cyclique suivant la relation α = k U/U + α, k étant une constante de réglage sans dimension. Le hacheur, permettant d ajuster i e à partir de la commande α, correspond au bloc H. Le but est d asservir U à la grandeur de consigne U. B.1) Rappeler la relation entre α, e, R S et i e imposée par H ainsi que celle entre U, Ω et i e imposée par la génératrice lors d un fonctionnement à vide. B.) On suppose que k >> α. En posant Ω = Ω Ω, établir dans le cas où U/U << 1 la relation U Ω α. U k Ω B.3) Quelle valeur faut-il donner à k pour qu une variation relative de 1% en Ω engendre une erreur relative,1% de en U. C - Alimentation d une installation électrique La génératrice fournit une tension U continue. L installation électrique fonctionne avec une tension sinusoïdale de fréquence f = 5 Hz et de valeur efficace de 3 V. La conversion se fait à l aide d un onduleur dont le schéma de principe est décrit en figure 9. Le circuit récepteur, représentant l installation, est de type inductif et sera modélisé dans ce qui suit par un dipôle de charge (R C, L C ) en série. C.1) Déterminer en régime sinusoïdal à la pulsation ω, la fonction de transfert i C /u C en fonction de R C, L C et ω. Quelle est la nature du filtre obtenu? La commande des interrupteurs est périodique, de période T = π/ω. La tension u C, obtenue aux bornes du récepteur, est représentée sur la figure 6. figure 5 L angle δ est lié à la commande des interrupteurs. C.) On pose θ = ωt. En adoptant une origine des temps adéquate, calculer les coefficients a n du développement en série de Fourier de la tension u C (θ) tels que : u ( θ) = a cos( nθ). C n n zπ On donne an = uc ( θ ) cos( nθ ) dθ. π Les coefficients seront exprimés en figure 6 fonction de U, n et δ. C.3) On souhaite que le courant dans la charge soit sinusoïdal de fréquence f = 1/T = 5 Hz. Montrer en vous appuyant sur l étude faite à la question C. qu il suffit d annuler l harmonique de rang trois pour y parvenir avec une très bonne approximation. C.4) Déterminer la valeur de δ pour lequel a 3 est nul. Spé ψ 8-9 page 3/5 Devoir n 6

4 1 zπ C.5) On définit la valeur efficace de u C suivant l expression U EFF = uc ( θ) dθ. Calculer cette valeur. Quelle erreur commet-on sur la valeur efficace si on utilise pour expression de u C π celle obtenue à partir de son fondamental? Conclure. C.6) Déterminer la valeur de U afin d obtenir une valeur efficace de V. On assimile pour cette question la tension à son fondamental. C.7) Calculer la puissance active consommée par l installation lorsque celle-ci est composée de dix lampes de 1 W et d un moteur dont le facteur de puissance est égal à cos(ϕ m ) =,8 et consommant une puissance nominale de P m = 3 kw, le tout branché en parallèle. Déterminer les valeurs R C et L C de l impédance équivalente de la charge. D - Étude d un alternateur synchrone Pour les aéromoteurs de plus forte puissance, on adopte plutôt le choix d une génératrice à courant alternatif. L aéromoteur entraîne le rotor d un alternateur à la vitesse angulaire Ω = 75 tours par minute (f 1,5 Hz). Ce rotor est assimilé à une bobine alimentée par un courant continu I créant un champ magnétique tournant bipolaire (deux pôles magnétiques). Le stator est constitué de trois enroulements identiques E 1, E et E 3 décalés l un par rapport à l autre de π r. On note ei (i = 1,, 3) le vecteur unitaire de l axe porté par la bobine n i. On admet que le 3 flux de B r à travers chacune des trois bobines est sinusoïdal : Φ i (t) = Φ cos(ωt θ i ), avec θ 1 =.. Le champ r B est donc dirigé selon r e 1, porté par l axe Ox à l instant initial t =. La convention d orientation des bobines du stator est définie par les vecteurs r e i correspondant à Φ positif. D.1) Déterminer les forces électromotrices e 1 (t), e (t) et e 3 (t) dans les trois enroulements. Exprimer leur valeur efficace commune E en fonction de Φ. figure 7 Stator de l alternateur ; la phase à t = du flux traversant la bobine i est θ i = π(i 1)/3 D.) À quelle vitesse angulaire Ω le rotor devrait-il tourner pour que l on puisse coupler directement cet alternateur au réseau EDF? D.3) Les trois enroulements ont une borne commune N, appelée neutre (figure 5). Les trois autres bornes, appelées phases, sont reliées par des fils identiques de résistance R F à une charge formée de trois impédances identiques Z C montées en étoile. L impédance équivalente à l association série (R F, Z C ) est notée Z = Z C + R F = Z exo(jϕ). Le neutre est relié au centre O de l étoile par un fil de résistance R R. On suppose d abord que R R est négligeable. Exprimer en notation complexe les intensités i 1, i et i 3 dans chacune des impédances. En déduire l expression du courant i N (t) dans le fil ON. Quel est l avantage de ce montage par rapport à un montage où les impédances seraient reliées indépendamment à chaque enroulement (sans neutre)? figure 5 Symboles et conventions pour enroulement et charge triphasés Spé ψ 8-9 page 4/5 Devoir n 6

5 D.4) On ne néglige plus la résistance R R. Exprimer les relations liant chacune des intensités i 1, i et i 3 à Z et à R F. En déduire la nouvelle expression de i N (t). Commenter le résultat et exprimer les courants i 1 (t), i (t) et i 3 (t) dans chacune des phases. D.5) Exprimer la puissance électrique moyenne P EL fournie par l alternateur, en fonction de E, Z et ϕ. La turbine fournit une puissance de 3,5 1 6 W, le rendement de l alternateur est égal à ρ =,95, E = 5 V et Z = 18 Ω ; calculer le cos(ϕ). D.6) Chaque bobine i induit au niveau du rotor le champ magnétique uniforme B r i = αi i (t) e r i, où α est une constante positive. Montrer que la composante selon e r X du champ magnétique résultant B r IND s écrit B ( E t ) = 3 IND,X α t Z sin bω ϕg. On admettra que la composante selon e r Y s écrit B ( E t ) = 3 IND,Y α t Z cos Ω ϕ b g Quelles sont les caractéristiques de ce champ magnétique (axe, sens et vitesse angulaire de la rotation)? Exprimer en particulier l angle qu il fait avec le champ magnétique B r du rotor. r D.7) La bobine du rotor peut être représentée par son moment magnétique M = M e. r Préciser la direction de ce moment magnétique. Exprimer le couple Γ r ROT exercé par le champ magnétique induit sur la bobine. Exprimer la puissance P ROT reçue par le rotor. En considérant un bilan de puissance, retrouver que la puissance électrique est proportionnelle à E Z cos( ϕ ). Rappel : F a + b F a b cos( a) + cos( b) = cos cos I I F a + bi a b F I sin( a) + sin( b) = sin cos F I F I F a bi a + b F I a + b a b cos( a) cos( b) = sin sin sin( a) sin( b) = sin cos Spé ψ 8-9 page 5/5 Devoir n 6

BTS2006: Redressement d'un courant

BTS2006: Redressement d'un courant BTS2006: Redressement d'un courant 1. L'oscillogramme ci- dessous représente une tension, e(t) délivrée par une source de tension sinusoïdale. Les sensibilités verticale et horizontale de l'oscilloscope

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 010-011 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Une locomotive électrique moderne est capable de circuler avec deux types de tension d alimentation rencontrés sur le réseau ferroviaire : 5 kv à 50 Hz

Plus en détail

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2

et calculer sa valeur, b. l'expression littérale et la valeur de l'intensité nominale I 2N = 0,90. Toujours pour une intensité de fonctionnement I 2 BTS 2004 - L'installation électrique d'un atelier de teinture de tissus est alimenté par l'intermédiaire d'un transformateur monophasé (1), de rapport de transformation m = 0, 15 et de puissance nominale

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies Industrielles

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies Industrielles BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 1999 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Sciences et Technologies Industrielles Spécialité : Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'usage de la

Plus en détail

PHYSIQUE II. Partie I - Moteur à aimant inducteur. r 1. Figure 1

PHYSIQUE II. Partie I - Moteur à aimant inducteur. r 1. Figure 1 PHYSIQUE II On se propose d examiner quelques principes de fonctionnement de deux types de moteurs électriques, à la fois sous les aspects électromagnétique et dynamique Les trois parties de ce problème

Plus en détail

REPENDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE DE L ENONCE

REPENDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE DE L ENONCE Examen Final : EL41 P07. Durée : 2 heures. Documents : non autorisés sauf une feuille manuscrite de format A4. REPENDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE DE L ENONCE Nom : Prénom : Signature : Problème (10 points)

Plus en détail

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique

Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Travaux Dirigés d électronique de puissance et d électrotechnique Exercice 1: redresseur triphasé non commandé On étudie les montages suivants, alimentés par un système de tensions triphasé équilibré.

Plus en détail

Etude d un aérogénérateur

Etude d un aérogénérateur Etude d un aérogénérateur Recommandations : L usage de la calculatrice est autorisé. Les trois parties sont très largement indépendantes et comprennent de nombreuses questions indépendantes entre elles.

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE EQPHYSA Session 000 BREET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR ÉLECTROTECHNIQUE Durée : 4 heures Coefficient : 3 Calculatrice autorisée / Etude de l'alimentation électrique d'un Airbus A30 En vol, la génération électrique

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

CH5 : Les machines alternatives

CH5 : Les machines alternatives BTS CRSA 2 ème année - Sciences physiques et chimiques appliquées CH5 : Les machines alternatives Objectifs : A l issue de la leçon, l étudiant doit : 5.1 Savoir décrire la conversion de puissance réalisée

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Session 2011 PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies Industrielles. Spécialité : Génie Électrotechnique

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE. Session 2011 PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies Industrielles. Spécialité : Génie Électrotechnique BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Session 211 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Sciences et Technologies Industrielles Spécialité : Génie Électrotechnique Durée de l épreuve : 4 heures coefficient : 7 L emploi de toutes

Plus en détail

GENERALITES SUR LES MACHINES SYNCHRONES

GENERALITES SUR LES MACHINES SYNCHRONES GENERALITES SUR LES MACHINES SYNCHRONES 1. Constitution 1-1. Rotor = inducteur Il est constitué d un enroulement parcouru par un courant d excitation Ie continu créant un champ magnétique 2p polaire. Il

Plus en détail

APPLICATIONS DIRECTES

APPLICATIONS DIRECTES PSI FEUILLE D EXERCICES DE SCIENCES PHYSIQUES N 23 11/02/2017 2016/2017 Thème: Conversion électro-magnéto-mécanique (1) APPLICATIONS DIRECTES 1. Electroaimant de levage On considère l électroaimant représenté

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Electrotechnique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND

Plus en détail

1 Commande par onduleur d un moteur asynchrone triphasé

1 Commande par onduleur d un moteur asynchrone triphasé UNIVERSITÉ DE CAEN BASSE-NORMANDIE ANNÉE 2009/2010 U.F.R. de Sciences 23 Mars 2010 Master Professionnel AEII Electronique de puissance Terminal, durée 2h00 Document autorisé : une feuille A4 recto-verso

Plus en détail

Chapitre 9. Conversion d énergie électromécanique. 9.1 Introduction. 9.2 Système à simple excitation

Chapitre 9. Conversion d énergie électromécanique. 9.1 Introduction. 9.2 Système à simple excitation Chapitre 9 Conversion d énergie électromécanique 9.1 Introduction La conversion d énergie électromécanique est une partie intégrale de la vie de tous les jours. Que ce soit les grandes centrales hydoélectriques

Plus en détail

CONVERSION DE PUISSANCE

CONVERSION DE PUISSANCE Spé ψ 2012-2013 Devoir n 5 CONVERSION DE PUISSANCE Toutes les parties sont indépendantes. Un formulaire se trouve en fin de problème. Partie I On désire tracer expérimentalement le cycle d hystérésis B

Plus en détail

Moteur à courant continu - Hacheur

Moteur à courant continu - Hacheur TGEN Chapitre 7 1 Chapitre 7 Moteur à courant continu - Hacheur 1- MOTEUR A COURANT CONTNU l existe deux grandes familles de moteurs à courant continu, les moteurs à excitation indépendante (ou séparée)

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

UNIVERSITE E SIDI BEL ABBES 2010 /2011 FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQUE

UNIVERSITE E SIDI BEL ABBES 2010 /2011 FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQUE UNIVERSITE E SIDI BEL ABBES 2010 /2011 FACULTE DES SCIENCES DE L INGENIEUR DEPARTEMENT D ELECTROTECHNIQUE Licence : TDEE TD de machines synchrones Dr. BENDAOUD Exercice N 1 : Alternateur Un alternateur

Plus en détail

VI.1 Présentation de Machine Synchrone (MS)

VI.1 Présentation de Machine Synchrone (MS) Chapitre IV Modélisation et Simulation des Machines Synchrones 9 VI. Présentation de Machine Synchrone (MS) La machine synchrone, appelée ALTERNATEUR si elle fonctionne en génératrice, fournit un courant

Plus en détail

Machine Synchrone. Alternateur synchrone

Machine Synchrone. Alternateur synchrone Machine ynchrone Alternateur synchrone Champ tournant Alternateur : principe de fonctionnement tructure du rotor (induit) tructure du stator (inducteur) Alternateur en charge «Champ tournant» Théorème

Plus en détail

Chapitre 3 : MACHINES SYNCHRONE ET ASYNCHRONE

Chapitre 3 : MACHINES SYNCHRONE ET ASYNCHRONE Chapitre 3 : MACHINES SYNCHRONE ET ASYNCHRONE 1.Principe et description. Les machines synchones et asynchrones fonctionnent avec des champs magnétiques tournants créés par le stator. Le circuit rotorique

Plus en détail

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique

Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Physique appliquée BTS 1 Electrotechnique Les gradateurs Les gradateurs Page 1 sur 23 1. Domaine d action des gradateurs... 3 1.1. Le réglage des intensités lumineuses dans les salles de spectacle... 3

Plus en détail

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1

TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2. V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 TD ELECTROTECHNIQUE 1 ère année Module MC2-2 V. Chollet - TD-Trotech07-28/08/2006 page 1 IUT BELFORT MONTBELIARD Dpt Mesures Physiques TD ELECTROTECHNIQUE n 1 Avec l aide du cours, faire une fiche faisant

Plus en détail

Machines asynchrones : éléments de correction

Machines asynchrones : éléments de correction Machines asynchrones : éléments de correction VII.Fonctionnement en génératrice (parfois appelé alternateur asynchrone) 1. Réversibilité Les diagrammes de Fresnel ci dessous sont associés à une machine

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE. S e s s i o n PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies industrielles

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE. S e s s i o n PHYSIQUE APPLIQUÉE. Série : Sciences et Technologies industrielles BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE S e s s i o n 2 0 0 7 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série : Sciences et Technologies industrielles Spécialité : Génie Électrotechnique Durée de l'épreuve : 4 heures coefficient : 7 L'emploi

Plus en détail

8 Exercices corrigés sur l alternateur

8 Exercices corrigés sur l alternateur 8 Exercices corrigés sur l alternateur Exercice 1: Un alternateur hexapolaire tourne à 1000 tr/min. Calculer la fréquence des tensions produites. Même question pour une vitesse de rotation de 100 tr/min.

Plus en détail

Machine Asynchrone à Double Alimentation

Machine Asynchrone à Double Alimentation Xavier Lagorce 26 Février 2010 1 Principe du montage 1.1 Contexte Le but de ce montage est de réaliser la commande d une MADA 1 en vue de son utilisation pour la production de puissance dans un système

Plus en détail

1 Moteur asynchrone triphasé

1 Moteur asynchrone triphasé UNIVERSITÉ DE CAEN BASSE-NORMANDIE ANNÉE 2008/2009 U.F.R. de Sciences 24 Mars 2009 Master Professionnel AEII Electronique de puissance Terminal, durée 2h00 Document autorisé : une feuille A4 recto-verso

Plus en détail

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE PHYSIQUE APPLIQUÉE SESSION Durée: 4 heures Coefficient : 7

BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE PHYSIQUE APPLIQUÉE SESSION Durée: 4 heures Coefficient : 7 BACCALAUREAT TECHNOLOGIQUE PHYSIQUE APPLIQUÉE SESSION 2001 Série : Sciences et technologies industrielles Spécialité : Génie Électrotechnique Durée: 4 heures Coefficient : 7 L'emploi de toutes les calculatrices

Plus en détail

ELECTROTECHNIQUE - Deuxième année - - Devoir surveillé n 1 du lundi 11 octobre CORRIGE *********

ELECTROTECHNIQUE - Deuxième année - - Devoir surveillé n 1 du lundi 11 octobre CORRIGE ********* I.U.T. Formation Initiale D.U.T. GENIE ELECTRIQUE & INFORMATIQUE INDUSTRIELLE Enseignant responsable : B. DELPORTE Documents interdits Calculatrice autorisée Travail demandé : ELECTROTECHNIQUE Deuxième

Plus en détail

3. Puissance alternative et systèmes triphasés

3. Puissance alternative et systèmes triphasés Master 1 Mécatronique J Diouri. Puissance alternative et systèmes triphasés Doc. Electrabel Puissance en alternatif Puissance instantanée [ I cos( ω t) ][ U cos( ω + )] p( t) = ui = t ϕ c c Valeur moyenne

Plus en détail

Machines alternatives

Machines alternatives Machines alternatives Si on déplace un aimant, on crée un champ magnétique donc la direction change au cours du temps. Le déplacement de cet aimant au voisinage d une aiguille aimantée (de boussole par

Plus en détail

Etude d un asservissement de vitesse

Etude d un asservissement de vitesse Etude d un asservissement de vitesse Recommandation : l énoncé est relativement long et il est vivement conseillé de le lire complètement avant de débuter. Les réponses à de nombreuses questions sont très

Plus en détail

Étude de la MACHINE A COURANT CONTINU

Étude de la MACHINE A COURANT CONTINU Étude de la MACHINE A COURANT CONTINU Plan de la présentation Introduction Constitution d une MCC Le Stator Le Collecteur Le Rotor Modèles et caractéristiques d une MCC Caractéristique Couple / Vitesse

Plus en détail

ENTRETIEN DES EQUIPEMENTS D UNE STATION DE SKI

ENTRETIEN DES EQUIPEMENTS D UNE STATION DE SKI ENTRETIEN DES EQUIPEMENTS D UNE STATION DE SKI Dans la plus grande station de ski de l Ariège, dans les Pyrénées, le chef d exploitation, son adjoint et l ensemble de l équipe de maintenance sont fortement

Plus en détail

3) Généralisation La force électromagnétique s exerçant sur la partie mobile d un circuit magnétique peut

3) Généralisation La force électromagnétique s exerçant sur la partie mobile d un circuit magnétique peut Introduction : Phénomène d induction : Conversion de puissance Chapitre 2 Conversion électro-magnéto-mécanique énergie mécanique énergie électrique Principales propriétés de la conversion Étude d un contacteur

Plus en détail

REPONDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE D EXAMEN

REPONDRE DIRECTEMENT SUR LA COPIE D EXAMEN Examen partiel Durée Documents : heures. : non autorisés sauf une feuille A4-manuscrite REONDRE DIRECTEMENT SUR LA COIE D EXAMEN NOM RENOM SIGNATURE EXERCICE 1 (5 points) : On relève avec l oscilloscope

Plus en détail

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive

Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement : débit sur charge résistive 1. Définition Un onduleur est un convertisseur continu - alternatif Tension continue Tension alternative Il est autonome lorsqu il impose sa propre fréquence à la charge. 2. Principe de fonctionnement

Plus en détail

Anémomètre à fil chaud

Anémomètre à fil chaud EPEUVE OPTIONNELLE de PHYSIQUE Anémomètre à fil chaud Un fil de platine de longueur l et de diamètre d est parcouru par un courant électrique qui lui fournit une puissance maintenue constante par un dispositif

Plus en détail

Travaux Dirigés Machines Electriques

Travaux Dirigés Machines Electriques TRAVAUX DIRIGES N 2 : MACHINE SYNCHRONE Exercice 1 Un alternateur triphasé, 1000 kva, 4600 V, connection étoile, possède une résistance par phase égale à 2 et une résistance synchrone égale à 20. En pleine

Plus en détail

Variable Nom Unité Formule E Force électromotrice (fem) Volt (V) K Constante définie lors de la fabrication de la machine

Variable Nom Unité Formule E Force électromotrice (fem) Volt (V) K Constante définie lors de la fabrication de la machine I- Généralités Le point commun des méthodes de production d électricité par éolienne, centrale hydraulique ou centrale nucléaire est la transformation (ou conversion) mécanique/électrique. Elle est présente

Plus en détail

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés)

Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Étude des redresseurs à diodes (redresseurs non commandés) Première partie : généralités 1. Rappels sur les diodes En électronique de puissance, la diode est utilisée comme un interrupteur unidirectionnel

Plus en détail

Support de travaux dirigés. D électronique de puissance

Support de travaux dirigés. D électronique de puissance MINISTEE DE L ENSEIGNEMENT SUPEIEU ET DE LA ECHECHE SCIENTIFIQUE Direction générale des études technologiques Institut supérieur des études technologiques de Nabeul Département : Génie Electrique Support

Plus en détail

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES

3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES 3 e ANNÉE SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES ET ÉLECTROTECHNIQUES Durée : 4 heures L'épreuve est d'une durée de quatre heures et est constituée de deux parties indépendantes (électrotechnique et électronique). Les

Plus en détail

PHYSIQUE. Partie I - Étude d un aérogénérateur

PHYSIQUE. Partie I - Étude d un aérogénérateur PHYSIQUE Partie I - Étude d un aérogénérateur Ce problème s intéresse à différents aspects du fonctionnement d une éolienne destinée à produire de l énergie électrique Les différentes parties sont largement

Plus en détail

Principes de la conversion d énergie

Principes de la conversion d énergie CHAPITRE 4 Principes de la conversion d énergie Gérard-André CAPOLIO Conversion d'énergie 1 Machines tournantes Construction de base Les principales parties d une machine tournante sont: Corps de la machine:

Plus en détail

Cours de Physique appliquée. La machine synchrone triphasée. Terminale STI Génie Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 1.0.5

Cours de Physique appliquée. La machine synchrone triphasée. Terminale STI Génie Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 1.0.5 Cours de Physique appliquée La machine synchrone triphasée Terminale STI Génie Electrotechnique Fabrice Sincère ; version 1.0.5 1 Sommaire 1- Constitution 1-1- Rotor 1-2- Stator 2- Types de fonctionnement

Plus en détail

Contrôle de Synthèse : Conversion d Energie Calculatrice autorisée, polycopié non autorisé, 2 heures

Contrôle de Synthèse : Conversion d Energie Calculatrice autorisée, polycopié non autorisé, 2 heures Contrôle de Synthèse : Conversion d Energie Calculatrice autorisée, polycopié non autorisé, 2 heures Les réponses ENCADRÉES doivent être littérales (avec les notations de cet énoncé) puis numériques en

Plus en détail

1 Ah = 3600 C. I = Q t + _. La tension se désigne par la lettre U L unité est le volt : V

1 Ah = 3600 C. I = Q t + _. La tension se désigne par la lettre U L unité est le volt : V RAPPEL CORS ELECTRO TELEEC. Notion de base Quantité d électricité La quantité d électricité correspond au nombre d électrons transportés par un courant électrique ou emmagasinés dans une source. La quantité

Plus en détail

LA MACHINE A COURANT CONTINU

LA MACHINE A COURANT CONTINU LA MACHINE A COURANT CONTINU I) Définition : Une machine à courant continu est une machine électrique tournante mettant en jeu des tensions et des courants continus. II) Principe de fonctionnement : Dans

Plus en détail

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif

Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif 5 ème OS Chapitre n 9 : Circuits alimentés en courant alternatif Considérations historiques La plupart des lampes de l époque étaient de basse résistance et devaient être montées en série, fonctionnant

Plus en détail

SYSTEMES TRIPHASES EQUILIBRES

SYSTEMES TRIPHASES EQUILIBRES SYSTEMES TRIPHASES EQUILIBRES A noter : Les notations en minuscule décrivent des grandeurs sinusoïdales, et les majuscules leurs valeurs efficaces. I) Intérêts : L énergie électrique sous forme triphasée

Plus en détail

QCM 1 de Physique (STI)

QCM 1 de Physique (STI) QCM 1 de Physique (STI) Question 1 Une bobine est parcourue par un courant de 1 A. Sans noyau ferromagnétique, l intensité de l induction magnétique est de 4 mt, avec le noyau ferromagnétique elle est

Plus en détail

Sommaire. Projet 1 Éclairage d un entrepôt - Première partie... 8 Cours 1 Grandeurs sinusoïdales... 10

Sommaire. Projet 1 Éclairage d un entrepôt - Première partie... 8 Cours 1 Grandeurs sinusoïdales... 10 Sommaire Projet 1 Éclairage d un entrepôt - Première partie... 8 Cours 1 Grandeurs sinusoïdales... 10 Projet Éclairage d un entrepôt - Deuxième partie... 1 Cours Puissances et compensation en monophasé...

Plus en détail

Circuits triphasés 1

Circuits triphasés 1 Circuits triphasés 1 Création d'un système de tensions triphasées N2 e3 e2 N1 Soit 3 bobines fixes de N spires (N1=N2=N3=N) (stator) et un aimant (rotor) entraîné àla vitesse ω. En canalisant le flux par

Plus en détail

CONCOURS NATIONAL DEUG. Epreuve spécifique concours Physique PHYSIQUE PARTIE II. Durée : 2 heures

CONCOURS NATIONAL DEUG. Epreuve spécifique concours Physique PHYSIQUE PARTIE II. Durée : 2 heures SESSION 2003 CONCOUS NATIONAL DEUG Epreuve spécifique concours Physique PHYSIQUE PATIE II Durée : 2 heures N : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision

Plus en détail

MACHINE A COURANT CONTINU EXERCICES

MACHINE A COURANT CONTINU EXERCICES MACHINE A COURANT CONTINU EXERCICES 1. Moteur à courant continu ( CCP PSI 04 ) : On s intéresse à l utilisation d un moteur en traction automobile. On rappelle le schéma équivalent du moteur à courant

Plus en détail

Tension aux bornes d un dipôle Courant par phase. Courant en ligne. P1 (pour un dipôle) Commenter les résultats.

Tension aux bornes d un dipôle Courant par phase. Courant en ligne. P1 (pour un dipôle) Commenter les résultats. triphase_td 1/5 Exercice 1 Dessiner une ligne triphasée et placer les tensions simples et les tensions composées. Quels sont les symboles utilisés pour les courants en ligne et les courants par phase?

Plus en détail

CH24 : L alternateur synchrone

CH24 : L alternateur synchrone BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH24 : L alternateur synchrone Production d énergie électrique Problématique : Des essais ont été réalisés sur un alternateur synchrone

Plus en détail

EXERCICE N 1 : ÉLECTRICITÉ (17 points)

EXERCICE N 1 : ÉLECTRICITÉ (17 points) BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE 2PYGMPO1 Série SCIENCES ET TECHNOLOGIES INDUSTRIELLES SPECIALITE GENIE MECANIQUE SESSION 2002 Épreuve SCIENCES PHYSIQUES ET PHYSIQUE APPLIQUÉE Durée 2 h Coef. 5 Ce sujet comporte

Plus en détail

CH4 : La machine à courant continu

CH4 : La machine à courant continu BTS CRSA 2 ème année - Sciences physiques et chimiques appliquées CH4 : La machine à courant continu Objectifs : A l issue de la leçon, l étudiant doit : 3.1 Savoir décrire la conversion de puissance réalisée

Plus en détail

CEM Conversion électromécanique d énergie cours CEM-2 moteur asynchrone. Cours CEM 2. La conversion électromécanique d énergie

CEM Conversion électromécanique d énergie cours CEM-2 moteur asynchrone. Cours CEM 2. La conversion électromécanique d énergie Cours Cours CEM 2 La conversion électromécanique d énergie TSI1 TSI2 X Période La machine asynchrone triphasée 1 2 3 4 5 Cycle 2 : Conversion électromécanique Durée : 3 semaines X 1- Introduction : Les

Plus en détail

Circuit électriqu. En régime permanent, le signal de sortie est aussi un signal sinusoïdal d amplitude V 20 rapport à V 1 (t) :

Circuit électriqu. En régime permanent, le signal de sortie est aussi un signal sinusoïdal d amplitude V 20 rapport à V 1 (t) : Exercice 1 : Analyse fréquentielle et temporelle d un système électrique La figure suivante présente le schéma du montage pour relever expérimentalement la réponse d un système de type électrique à une

Plus en détail

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive

Gradateurs. Gradateur monophasé. Schéma. Fonctionnement en interrupteur statique. Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs Gradateur monophasé Schéma Fonctionnement en interrupteur statique Oscillogrammes sur charge résistive Gradateurs 1 TS2ET 2014 2015 Gradateurs triphasés Schéma Autres configurations possibles

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLE N : 2

DEVOIR SURVEILLE N : 2 Nom :... Prénom :... Classe : 2SMB Groupe : Note :.../20 DEVOIR SURVEILLE N : 2 (Les tels portables et les calculatrices ne sont pas autorisés) Questions du cours : Etude d une installation pneumatique..../2pts

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE SESSION 2004 BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR MAINTENANCE INDUSTRIELLE Épreuve : Sciences Physiques Durée: 2 heures Coefficient : 2. La calculatrice (conforme à la circulaire N 99-186 du 16-11-99) est autorisée

Plus en détail

Chapitre 3 : l énergie électrique

Chapitre 3 : l énergie électrique STI2D Chapitre 3 : l énergie électrique Partie 7 : conversions Pré-requis : Connaissance générales sur l'électricité Connaissances générales sur l'énergie Les composants de l électronique Compétences visées

Plus en détail

Le sujet comporte trois parties indépendantes présentées sur 8 pages numérotées de 1 à 8 dont les pages 7 et 8 sont à rendre avec la copie.

Le sujet comporte trois parties indépendantes présentées sur 8 pages numérotées de 1 à 8 dont les pages 7 et 8 sont à rendre avec la copie. Il est rappelé aux candidats que la qualité de la rédaction et la clarté des raisonnements, entreront pour une part importante dans l'appréciation des copies. Le sujet comporte trois parties indépendantes

Plus en détail

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points)

Exercice 1 Calculs d intensité (3 points) Page 1/ 5 Devoir électrocinétique n o 1 M1 EFTIS/IUFM Nice Le contrôle est constitué de cinq exercices indépendants, le barême étant approximatif et donné à titre indicatif seulement. Toute erreur éventuelle

Plus en détail

La machine à courant continu

La machine à courant continu Travaux dirigés BTS Maintenance Industrielle Exercice n 1 : Un moteur à courant continu porte sur sa plaque, les indications suivantes Excitation séparée 160 V 2 A Induit : 160 V 22 A 1170 tr.min -1 3,2

Plus en détail

Moteur asynchrone triphasé

Moteur asynchrone triphasé triphasé 1. Constitution et principe de fonctionnement 1.1. Stator = inducteur Il est constitué de trois enroulements (bobines) parcourus par des courants alternatifs triphasés et possède p paires de pôles.

Plus en détail

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2009 PHYSIQUE APPLIQUÉE

BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2009 PHYSIQUE APPLIQUÉE BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE SESSION 2009 PHYSIQUE APPLIQUÉE Série: Sciences et technologies industrielles Spécialité : Génie Électrotechnique Durée : 4 heures coefficient :7 L'emploi de toutes les calculatrices

Plus en détail

CONVERSION D ENERGIE

CONVERSION D ENERGIE CONVERSION D ENERGIE 1- Mise en situation Les principales sources d énergie mises en oeuvre industriellement sont l énergie électrique et l énergie mécanique. Disposant, en général, de l une ou de l autre

Plus en détail

Division : 2 ème Année BTS Electrotechnique Thème support : Energie renouvelable (Génératrice asynchrone)

Division : 2 ème Année BTS Electrotechnique Thème support : Energie renouvelable (Génératrice asynchrone) Division : ème Année BTS Electrotechnique Thème support : Energie renouvelable (Génératrice asynchrone) ériode de l année : Cette activité se déroule en fin de ème semestre. ré-requis : Contenus d enseignement

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

e - L EE e-learning for Electrical Engineering

e - L EE e-learning for Electrical Engineering www.e-lee.net e - L EE e-learning for Electrical Engineering Marche en isolé Thématique : Machines électriques Chapitre : Machines synchrones Section : Type ressource : Exposé Laboratoire virtuel / Exercice

Plus en détail

Le Moteur Asynchrone Triphasé

Le Moteur Asynchrone Triphasé Le Moteur Asynchrone Triphasé DOSSIER RESSOURCES Première BAC PRO ELEEC - Lycée Professionnel Clément Ader Le moteur asynchrone triphasé - Dossier ressources 1/6 I- FONCTION : Les moteurs asynchrones triphasés

Plus en détail

U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE

U-32 PHYSIQUE APPLIQUÉE Session 29 BRVT de TCHNICIN SUPÉRIUR CONTRÔL INDUSTRIL et RÉGULATION AUTOMATIQU 3 Sciences Physiques U-32 PHYSIQU APPLIQUÉ Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 = = = = = = = = = = = = = Avant de composer,

Plus en détail

Savoir-faire expérimentaux.

Savoir-faire expérimentaux. LYCEE LOUIS DE CORMONTAIGNE. 12 Place Cormontaigne BP 70624. 57010 METZ Cedex 1 Tél.: 03 87 31 85 31 Fax : 03 87 31 85 36 Sciences Appliquées. Savoir-faire expérimentaux. Référentiel : S5 Sciences Appliquées.

Plus en détail

ORIENTATION DES PALES D UNE EOLIENNE

ORIENTATION DES PALES D UNE EOLIENNE ORIENTATION DES PALES D UNE EOLIENNE Une éolienne est un générateur qui convertit l'énergie du vent en énergie électrique. Elle se compose d'un mât sur lequel est installée une nacelle renfermant la génératrice

Plus en détail

BEP ET Leçon 22 Moteur à courant continu Page 1/10

BEP ET Leçon 22 Moteur à courant continu Page 1/10 BEP ET Leçon 22 Moteur à courant continu Page 1/10 1. FONCTIONNEMENT Stator : il est aussi appelé inducteur ou excitateur et c est lui qui crée le champ magnétique. Rotor : il est aussi appelé induit.

Plus en détail

LA MACHINE SYNCHRONE

LA MACHINE SYNCHRONE LA MACHNE YNCHRONE. GÉNÉRALTÉ UR LA MACHNE YNCHRONE. Puissance mécanique Alternateur ou génératrice synchrone Puissance électrique Moteur synchrone La machine synchrone est une machine réversible. Elle

Plus en détail

Machine synchrone Table 5 (et 2) : fonctionnement en moteur

Machine synchrone Table 5 (et 2) : fonctionnement en moteur Machine synchrone Table 5 (et 2) : fonctionnement en moteur Objectifs Fonctionnement sur réseau fixe (fréquence et valeur efficace des tensions statoriques) La machine utilisée est celle de la table n

Plus en détail

OSCILLATIONS LIBRES DANS UN CIRCUIT RLC SERIE

OSCILLATIONS LIBRES DANS UN CIRCUIT RLC SERIE OSCILLATIONS LIBRES DANS UN CIRCUIT RLC SERIE Rappels : Lorsque on charge un condensateur, et qu on le décharge dans un circuit de résistance R, la tension aux bornes de ce condensateur passe de u c0 =

Plus en détail

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés

École National d Ingénieurs de Sousse ENISO. Électronique de puissance Chapitre 2: Les Redresseurs non commandés 1. Introduction: Les montages redresseurs, souvent appelés simplement redresseurs, sont les convertisseurs de l'électronique de puissance qui assurent directement la conversion alternatif continu. Alimentés

Plus en détail

CH3 : La machine à courant continu à aimant permanent

CH3 : La machine à courant continu à aimant permanent Enjeu : motorisation des systèmes BTS électrotechnique 2 ème année - Sciences physiques appliquées CH3 : La machine à courant continu à aimant permanent Problématique : Le principal intérêt des moteurs

Plus en détail

SERIE N 6 ETUDE DES OSCILLATIONS ELECTRIQUE FORCE CIRCUIT RLC EN REGIME SINUSOIDALE

SERIE N 6 ETUDE DES OSCILLATIONS ELECTRIQUE FORCE CIRCUIT RLC EN REGIME SINUSOIDALE SERIE N 6 ETUDE DES OSCILLATIONS ELECTRIQUE FORCE CIRCUIT RLC EN REGIME SINUSOIDALE EXERCICE 1 On réalise entre deux points A et M d un circuit un montage série comportant un résistor de résistance R=40Ω,

Plus en détail

EXERCICE 1 (17 points)

EXERCICE 1 (17 points) Le sujet comporte 5 pages dont les pages 4/5 et 5/5 sont à rendre avec la copie. La calculatrice est autorisée. EXERCICE 1 (17 points) La mesure à chaud des résistances d un moteur à courant continu, à

Plus en détail

Chapitre 2 Moteur Asynchrone triphasé

Chapitre 2 Moteur Asynchrone triphasé Chapitre 2 Moteur Asynchrone triphasé 1) création d'un champ tournant Considérons un ensemble de trois bobines coplanaires et dont les axes concourent en un même point O. Ces axes forment entre eux des

Plus en détail

Machines à courant continu

Machines à courant continu Plan du cours Constitution Principe de fonctionnement en génératrice Principe de fonctionnement en moteur La réaction d induit Etude des transferts de puissance 1 Constitution bobine inducteur Une machine

Plus en détail

3.2.1 Transformateurs et modulateurs d énergie associés. Déterminer le nombre de pôles du moteur sachant que la fréquence du réseau est f = 50 Hz.

3.2.1 Transformateurs et modulateurs d énergie associés. Déterminer le nombre de pôles du moteur sachant que la fréquence du réseau est f = 50 Hz. Exercice MAS01 : moteur asynchrone Un moteur asynchrone tourne à 965 tr/min avec un glissement de 3,5 %. Déterminer le nombre de pôles du moteur sachant que la fréquence du réseau est f = 50 Hz. Exercice

Plus en détail

MACHINES à INDUCTION. Gérard-André CAPOLINO. Machines à induction

MACHINES à INDUCTION. Gérard-André CAPOLINO. Machines à induction MACHINES à INDUCTION Gérard-André CAPOLINO 1 Généralités La machine à induction est utilisée en moteur ou en générateur Toutefois, l utilisation en moteur est plus fréquente. C est le moteur le plus utilisé

Plus en détail

Liste de sujets pour la sensibilité "courant fort" 2006

Liste de sujets pour la sensibilité courant fort 2006 iste de sujets pour la sensibilité "courant fort" 2006 es candidats trouveront ci dessous une liste non exhaustive de thèmes de montage proposés cette année. e texte, associé à chaque titre, précise la

Plus en détail

Chapitre 5 : magnétisme et champs tournants

Chapitre 5 : magnétisme et champs tournants Chapitre 5 : magnétisme et champs tournants A Rappels sur le magnétisme I mise en évidence expérimentale de l induction électromagnétique II Application : alternateur III loi de Lenz IV flux magnétique

Plus en détail

Chapitre 7 : Moteur asynchrone

Chapitre 7 : Moteur asynchrone Chapitre 7 : Moteur asynchrone Introduction I / constitution du moteur asynchrone triphasé. 1. Stator ou inducteur 2. rotor ou induit a) rotor à cage d écureuil b) rotor bobiné 3. Symboles 4. plaque signalétique

Plus en détail

TRAITEMENT DU SIGNAL

TRAITEMENT DU SIGNAL pé ψ 213-214 Devoir n 2 TAITEMENT DU IGNAL Le thérémine est l ancêtre des instruments de musique électronique. et instrument a été inventé en 1919 par le physicien russe Léon Theremin. Il a réalisé son

Plus en détail

Sciences et technologie industrielles

Sciences et technologie industrielles Sciences et technologie industrielles Spécialité : Génie Mécanique Classe de terminale Programme d enseignement des matières spécifiques Sciences physiques et physique appliquée CE TEXTE REPREND LE PROGRAMME

Plus en détail