Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat"

Transcription

1 RENDEZ-VOUS de l AdCF et de la BPCE PROGRAMME Vendredi 31 JANVIER h h AUDITORIUM MARCEAU 12, avenue Marceau Paris JOURNÉE FINANCES Les priorités de l investissement public local pour le nouveau mandat PPI financements 2014>2020 charges induites projets é q u i l i b r e f i n a n c i e r territoire arbitrages grands travaux LFI 2014

2 AVANT-PROPOS L AdCF et le groupe Caisses d épargne consacrent une journée annuelle d étude et de débats sur la situation financière des collectivités et leurs perspectives d évolution. La question de l investissement public local sera pour le rendez-vous de cette année au cœur des débats. En effet, dans un contexte de rigueur financière inédit, quels seront les leviers susceptibles d être mobilisés par les collectivités pour préserver leurs capacités d investissement pour les prochains mandats locaux? En introduction de la matinée, les interventions permettront de faire un point sur les dispositions des lois de finances (LFI 2014 et LFR 2013) et leurs implications à court et moyen terme sur les budgets locaux : baisse des dotations de l Etat, recettes fiscales moins dynamiques que par le passé, recours limité au levier fiscal face à la précarisation des ménages Ces contraintes financières pèseront, de façon plus ou moins marquée selon les profils financiers des territoires, sur les capacités d investissement des collectivités du bloc communal, communes et communautés, qui portent à elles seules 67 % de l investissement public local. Sur quelle dynamique des assiettes fiscales peuvent-elles compter pour financer leur projet de territoire et avec quelle garantie de stabilité? Comment reconstruire des marges de manœuvre financières durables? Qu attendre de la réforme fiscale annoncée par le gouvernement? Car, si elle concerne au premier chef les entreprises et les salariés, elle devra intégrer les perspectives de révision des assiettes et en particulier des valeurs locatives. La seconde séquence de la matinée sera consacrée au rôle d investisseur que les communautés vont être appelées à jouer. Leur engagement sera en effet essentiel, pour sortir le pays de la crise et va concerner de multiples domaines. Certaines thématiques sont déjà connues et constituent des figures imposées et formatée par la loi : répondre aux besoins de logement et maîtriser le foncier, mettre en œuvre des futurs agendas d accessibilité, satisfaire aux enjeux environnementaux et sociaux, sans compter les mises aux normes et l intégration de nouvelles compétences Mais quelles seront leurs priorités? Les communautés pourraient également choisir de donner un caractère stratégique à leur politique d investissement en priorisant le lien avec le développement de leur territoire et son attractivité nécessitant l ajustement des équipements des infrastructures... Quelles seront les priorités des nouvelles équipes et comment opérer les arbitrages qu impose la nouvelle donne financière? L après-midi sera tournée vers les moyens opérationnels de faire évoluer la solidarité et la gouvernance financière et fiscale à l échelle du territoire. Quel contenu pour définir un projet de territoire? Comment établir un pacte financier territorial?

3 MATINÉE 9 h 30 MOT D ACCUEIL Jean-Sylvain Ruggiu, directeur du Secteur Public, Caisses d épargne BPCE Daniel Delaveau, président de l AdCF, président de Rennes Métropole 10 h - 13 h INTRODUCTION : les priorités en matière de services publics et d investissement, vues par les ménages pour le prochain mandat 10 h h 30 Séquence 1 : comment préserver la capacité d investissement des collectivités dans un contexte financier de rigueur inédite? Baisse des dotations, recettes fiscales moins dynamiques que par le passé, recours limité au levier fiscal face à la précarisation des ménages, alourdissement des charges structurelles au sein des budgets locaux... Alors que se dessinent les feuilles de route pour les prochains mandats, le contexte financier impose aux collectivités une rigueur inédite. Comment parviendront-elles à dégager de nouvelles marges de manœuvre pour financer leurs projets d investissement et les charges de fonctionnement qu ils induisent? Fonds de péréquation intercommunal et communal (FPIC), nouveau barème concernant la cotisation minimum à la CFE, meilleur ciblage des territoires industriels en matière de CVAE, qu apportent les dispositions des lois de finances (LFI 2014 et LFR)? Nathalie Biquard, chef du service collectivités locales, DGFIP Jacques Chabot, président, communauté de communes des 4B Sud Charente Charles-Eric Lemaignen, président, communauté d agglomération Orléans Val de Loire Christian Martin, conseiller-maître, Cour des Comptes Serge Morvan, directeur général des collectivités locales 11 h h Séquence 2 : comment identifier et définir les priorités d investissement? Premier investisseur public, les collectivités sont appelées à jouer un rôle essentiel dans la relance de l investissement en période de crise et en particulier les collectivités du bloc communal plus directement en prise avec les attentes des ménages. Quels seront les besoins prioritaires et comment les définir? Le législateur fixe d ores et déjà une partie de la feuille de route à venir : mobilisation en faveur du logement, nouveaux enjeux environnementaux, mise aux normes, futurs agendas d accessibilité? Les communautés, devront par ailleurs finaliser des arbitrages et hiérarchiser les investissements issus de leur projet de territoire. Qu attendre de la conclusion de Pactes financiers pour mieux équilibrer leur financement et redéfinir des solidarités au sein des territoires? Sur quels outils et observatoires nationaux s appuyer? Quelles priorités d investissement pour le prochain mandat? Nicolas Portier, délégué général, AdCF Bruno Cavagné, président, Fédération nationale des travaux publics Guy Gilbert, professeur des universités, Ecole normale supérieure de Cachan Hervé Marseille, sénateur-maire de Meudon, vice-président de la Fédération des EPL Jean Revereault, président, communauté de communes de Charente Boëme Charraud Eugène Rey, vice-président, communauté d agglomération Porte de l Isère 13 h - 14 h30 ANIMATION Jean Dumonteil, directeur de La Lettre du Secteur public

4 APRÈS-MIDI COCKTAIL DÉJEUNATOIRE 14 h h PACTE DE SOLIDARITÉ DU PROJET DE TERRITOIRE AU PACTE FINANCIER : COMMENT OPTIMISER LA DÉPENSE PUBLIQUE LOCALE? Depuis longtemps évoqués comme des outils de gouvernance locale, les pactes financiers deviennent un passage obligé du nouveau mandat. Il faudra en effet, dans un contexte de tension financière accrue (baisse des dotations, moindres marges de manœuvre sur les taux d imposition, progression mécanique des dépenses contraintes ) mettre en place des outils de concertation et d optimisation des ressources et des charges à forte vocation pédagogique. Le projet de territoire devrait alors retrouver toutes ses lettres de noblesse pour être le support des arbitrages financier à venir. Pacte territorial et solidarité fiscale et financière : quel état des lieux? Retour sur une enquête AdCF Claire Delpech, responsable finances et fiscalité, AdCF Comment établir son projet de terrutoire? Eric Maisonneuve, directeur de projet, Sémaphores, département territoires, pôle performance publique Témoignages de communautés ayant mis en place des pactes financiers Virginie Aulas, directeur général adjoint aux finances et aux services généraux, communauté d agglomération Chalon - Val de Bourgogne Virginie Carolo, directrice générale adjointe, Syndicat mixte Région Caux Seine

5 ACCÈS AUDITORIUM MARCEAU 12, avenue Marceau Paris métro 9, station Alma Marceau métro 1, station Ch de Gaulle Étoile rer A, station Ch de Gaulle Étoile FORMULAIRE D INSCRIPTION dans la limite des places disponibles journée lois de finances - vendredi 31 janvier 2014 MME / M. PRÉNOM :... NOM :... FONCTION :... ORGANISME :... ADRESSE : CODE POSTAL :... TÉL :... PORTABLE :... PARTICIPANT :... ASSISTANT(E) :... participera au colloque vendredi 31 janvier 2014 OUI NON participera au cocktail déjeunatoire vendredi 31 janvier 2014 OUI NON La participation à cette journée est de 80 euros TTC par personne pour les communautés non-adhérentes ou les organismes non partenaires de l AdCF. Réglement à adresser à l AdCF, 22 rue Joubert, Paris. À retourner lundi 27 janvier au plus Assemblée des Communautés de France tard à ou par fax au Un de confirmation 22, rue Joubert Paris T. : sera adressé à chaque inscrit dans les meilleurs délais à réception de l inscription

Les finances locales sous haute tension : quelle stratégie financière au sein des ensembles intercommunaux?

Les finances locales sous haute tension : quelle stratégie financière au sein des ensembles intercommunaux? journée d actualité sur les lois de finances / programme mercredi 23 janvier 2013 / 9h30-17h00 Les finances locales sous haute tension : quelle stratégie financière au sein des ensembles intercommunaux?

Plus en détail

Panorama financier 2 0 1 1

Panorama financier 2 0 1 1 Panorama financier 2 1 1 des communautés de communes Les communautés sont appelées à connaître dans les années qui viennent de nombreux bouleversements : effets de la réforme fiscale de 29, implications

Plus en détail

Le Pacte Financier et Fiscal, outil au service du développement et des solidarités territoriales. Synthèse. Paris, le 19 février 2013

Le Pacte Financier et Fiscal, outil au service du développement et des solidarités territoriales. Synthèse. Paris, le 19 février 2013 Le Pacte Financier et Fiscal, outil au service du développement et des solidarités territoriales Synthèse Paris, le 19 février 2013 1 SOMMAIRE 1. Pourquoi mettre en place ou actualiser un Pacte Financier

Plus en détail

2013 : les prémices d une nouvelle donne pour les finances locales

2013 : les prémices d une nouvelle donne pour les finances locales Présentation CERC Ile de France, le 7 novembre 2013 Paris 2013 : les prémices d une nouvelle donne pour les finances locales Thomas Rougier Martine Ly Directeur des Etudes Directrice Territoriale IdF Direction

Plus en détail

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010

Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014. Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 Prospective financière Saint-Etienne Métropole 2011 2014 Dossier de presse Conseil de Communauté Jeudi 24 juin 2010 COMPTE ADMINISTRATIF 2009 Des résultas de gestion satisfaisants mais une marge de manœuvre

Plus en détail

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2012 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis 24 juin 2013 Avis Le compte administratif 2012 de la Région Alsace Avis du 24 juin 2013 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Regard financier sur les petites villes (3 000 à 20 000 habitants) Juin 2014

Regard financier sur les petites villes (3 000 à 20 000 habitants) Juin 2014 ( 20 000 habitants) Juin 2014 Sommaire Les petites en France 3 Les volumes d intervention 4 Les principales ressources courantes 5-6 L épargne brute 7 Les dépenses d investissement 8 L encours de dette

Plus en détail

Mission d audit financier de début de mandat

Mission d audit financier de début de mandat Ville de Louveciennes Mission d audit financier de début de mandat Synthèse 23 octobre 2014 Vos interlocuteurs : MAZARS Secteur public 61, rue Henri Regnault 92075 La Défense Cedex Thierry GREGOIRE Senior

Plus en détail

Les périmètres La gouvernance Les compétences Les incidences financières

Les périmètres La gouvernance Les compétences Les incidences financières Les périmètres La gouvernance Les compétences Les incidences financières Les périmètres Patrick GAUTRAT Conseiller municipal délégué aux Relations extérieures et au Grand Paris La métropole 6,5 millions

Plus en détail

«Mécanismes» et contraintes budgétaires

«Mécanismes» et contraintes budgétaires Ville de Viry-Châtillon / Bilan 2008 2013 et prospective financière 2014-2020 Intervention du 25 septembre 2014 87 rue St-Lazare I 75009 Paris Tél. 01 55 34 40 00 I Fax 01 40 41 00 95 Mail : fcl@fcl.fr

Plus en détail

Le financement du logement social :

Le financement du logement social : le financement du logement social : generalites Problématique générale L emprunt constitue le mode de financement principal des investissements locatifs sociaux ; la charge financière doit être couverte,

Plus en détail

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis

Le compte administratif 2014 de la Région Alsace. Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace Avis 17 juin 2015 Avis Le compte administratif 2014 de la Région Alsace 17 juin 2015 2 Vu la Loi n 82-213 du 2 mars 1982 relative aux droits et libertés

Plus en détail

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2015 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2015 s inscrit dans un contexte économique et social contraint. Face à cette situation,

Plus en détail

Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire

Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire Deuxième partie : L organisation et les outils de la communication communautaire Étude réalisée par l AdCF et l agence Epiceum pour les 2 e rencontres nationales «Communication et intercommunalité», organisées

Plus en détail

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux»

UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE. Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» UNIVERSITES DES MAIRES ET PRESIDENTS DE COMMUNAUTES DE LOIRE-ATLANTIQUE Module «Elaborer le budget de sa commune Les fondamentaux» Nantes, 19 juin 2014 1 Elaborer le budget de sa commune : Les fondamentaux

Plus en détail

SEMINAIRE COMMERCIALE UNE STRATEGIE OFFENSIVE ET OPERATIONNELLE. 22 et 23 mai 2014

SEMINAIRE COMMERCIALE UNE STRATEGIE OFFENSIVE ET OPERATIONNELLE. 22 et 23 mai 2014 SEMINAIRE AGIR CONTRE LA VACANCE COMMERCIALE COMMENT S OUTILLER POUR CONSTRUIRE UNE STRATEGIE OFFENSIVE ET OPERATIONNELLE 22 et 23 mai 2014 Novotel Paris Charenton 5 Place des Marseillais, 94227 Charenton-le-Pont

Plus en détail

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine

Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine Synthèse de l'audit financier par la société d'expertise Ressources Consultants Finances de la commune de Mézières sur Seine 1 SOMMAIRE I. INTRODUCTION... 3 1.1 Les indicateurs de la santé financière d'une

Plus en détail

vendredi 10 FÉVRIER h h 30

vendredi 10 FÉVRIER h h 30 RENDEZ-VOUS AdCF - Caisse d Épargne PROGRAMME vendredi 10 FÉVRIER 2017 8 h 30-17 h 30 ESPACE CENTENAIRE MAISON DE LA RATP 189 rue de Bercy 75012 Paris JOURNÉE LOIS DE FINANCES les budgets locaux et la

Plus en détail

LE DEVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES A L EPREUVE DE LA CRISE. Journée d études Paris 16 juin 2009

LE DEVELOPPEMENT DURABLE DES TERRITOIRES A L EPREUVE DE LA CRISE. Journée d études Paris 16 juin 2009 Journée d études Paris 16 juin 2009 CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE GRANDE COURONNE ILE DE FRANCE INSTITUT NATIONAL DU DEVELOPPEMENT LOCAL Rendre plus attractif son territoire nécessite

Plus en détail

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré

Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré COLLOQUE Gares périurbaines : Points d appui du développement urbain durable et du réseau ferré >>> Mardi 29 Septembre 2009

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations

GSNAL Centre de formation. Présentation, Thème et Calendrier des formations GSNAL Centre de formation Présentation, Thème et Calendrier des formations 1 er semestre 2016 Le GSNAL a été reconnu par la préfecture de Paris comme organisme de formation depuis janvier 2014 afin de

Plus en détail

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016

COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 COMMUNE DE LACANAU RAPPORT D ORIENTATIONS BUDGETAIRES POUR 2016 1. Eléments de contexte A. Un contexte économique en légère reprise L année 2016 est marquée par une légère reprise de la croissance. Le

Plus en détail

Evolution du statut des territoires de la Métropole du Grand Paris

Evolution du statut des territoires de la Métropole du Grand Paris Evolution du statut des territoires de la Métropole du Grand Paris Groupe de travail «Statut et compétences des territoires» du jeudi 18 septembre 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL 1 Quatre scenarii : 1. Une Métropole

Plus en détail

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche

Audit de début de mandat. Commune de Saint-Nom la Bretèche Audit de début de mandat Commune de Saint-Nom la Bretèche Analyse de la situation financière à fin 2013 Septembre 2014 CALIA Conseil Siège 24 rue Michal 75013 PARIS Antenne de Lyon Tour Part Dieu 129 Rue

Plus en détail

FINANCES LOCALES supplément septembre 2015

FINANCES LOCALES supplément septembre 2015 SPÉCIAL FINANCES LOCALES supplément septembre 2015 L État réduit son aide financière aux communes Quelles conséquences pour Meudon et les Meudonnais? La commune reste la collectivité de proximité par excellence

Plus en détail

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique

Conférence bancaire et financière pour la transition énergétique Ministère de l Écologie, du Développement durable et de l Énergie Ministère des Finances et des Comptes publics Conférence bancaire et financière Organisée par Mme Ségolène Royal Ministre de l'ecologie,

Plus en détail

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en

Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en Relancer l investissement en France, un impératif pour la croissance. Les perspectives économiques des différents analystes prévoient une faible croissance du PIB en 2015 surement inférieur à 1%. Ce n

Plus en détail

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS

2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET DE DELIBERATION EXPOSE DES MOTIFS DIRECTION DES FINANCES Sous-Direction des Partenariats Public-Privé Bureau des Sociétés d Economie Mixte 2012 DF 34 Participation à la création d une Société d Economie Mixte «Energies POSIT IF» PROJET

Plus en détail

Rapport financier - Exercice 2013

Rapport financier - Exercice 2013 Rapport financier - Exercice 2013 Sommaire Le budget réalisé en 2013 // Résultat de l'exercice 2013 page 4 // Origine des recettes page 4 // Destination des dépenses page 4 Les grands équilibres financiers

Plus en détail

19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne

19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne 19 èmes Rencontres parlementaires sur l Épargne Organisées et présidées par Philippe MARINI Sénateur de l Oise Rapporteur général de la Commission des finances, du contrôle budgétaire et des comptes économiques

Plus en détail

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée

Nouveaux enjeux du mandat. Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée Nouveaux enjeux du mandat Vincent AUBELLE, professeur associé à l Université Paris Est Marne la Vallée - 121,8-117,1 Déficit budget Etat (en milliards d'euros) - 130,0-120,0-110,0-100,0-90,0-80,0-70,0-60,0-50,0-40,0-30,0-20,0-10,0

Plus en détail

13 e. Rencontres de l Emploi et de la Formation en Rhône-Alpes Les seniors, l entreprise et le travail Repenser les parcours professionnels

13 e. Rencontres de l Emploi et de la Formation en Rhône-Alpes Les seniors, l entreprise et le travail Repenser les parcours professionnels JEUDI 25 OCTOBRE 2007 Lyon Amphithéâtre de la Tour Caisse d Epargne Assises pour l emploi des seniors Organisées par la DRTEFP Rhône-Alpes en collaboration avec L Université Lumière Lyon II, ARAVIS et

Plus en détail

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes»

formation 2012 Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» Un Organisme de Formation à votre service Spécialisé «Logement des Jeunes» FORMA-CLLAJ formation 2012 / /Directeurs // Responsables // Élus // Cadres administratifs // Agents de collectivités territoriales

Plus en détail

GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE

GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE CONFÉRENCE PARLEMENTAIRE SUR LE GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS GRAND PLAN D INVESTISSEMENTS QUELLE FRANCE EN 2030? JEUDI 28 NOVEMBRE 2013 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉE PAR Guillaume BACHELAY Député de la

Plus en détail

Journée technique "Finance - Gestion" le 11 Juin 2014 à PARIS

Journée technique Finance - Gestion le 11 Juin 2014 à PARIS Journée technique "Finance - Gestion" le 11 Juin 2014 à PARIS La CNAPE organise, le 11juin 2014, à Paris, une journée technique d échanges avec plusieurs spécialistes, avocats, banquiers et fiscalistes,

Plus en détail

pour une métropole solidaire et attractive

pour une métropole solidaire et attractive pour une métropole solidaire et attractive A l origine de Paris Métropole 5 décembre 2001 : premier débat à la Maison de la RATP o 400 acteurs publics du cœur de l agglomération o réunis pour envisager

Plus en détail

09h15 - Introduction institutionnelle par Sylvie GUILLET, directrice de l INSET de Dunkerque

09h15 - Introduction institutionnelle par Sylvie GUILLET, directrice de l INSET de Dunkerque Fil rouge et animation de l'atelier : Joseph CARLES, maître de conférences à l'institut d'études politiques de Toulouse et intervenant régulier à l INET (Institut national d études territoriales), adjoint

Plus en détail

LES SUITES DE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE : LES PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS DE MAIRES ET DE PRESIDENTS D EPCI

LES SUITES DE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE : LES PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS DE MAIRES ET DE PRESIDENTS D EPCI le 9 avril 2010 LES SUITES DE LA REFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE : LES PROPOSITIONS DES ASSOCIATIONS DE MAIRES ET DE PRESIDENTS D EPCI Le présent document a pour objet de proposer les aménagements nécessaires

Plus en détail

Fraru2010 FORUM LA RÉNOVATION

Fraru2010 FORUM LA RÉNOVATION Fraru2010 FORUM INTER RÉGIONAL DES ACTEURS DE LA RÉNOVATION URBAINE AUVERGNE BOURGOGNE RHÔNE-ALPES PROGRAMME INVITATION SAINT-ÉTIENNE 29 ET 30 AVRIL 2010 Fraru 2010 SAINT-ÉTIENNE 29 ET 30 AVRIL 2010 JEUDI

Plus en détail

Territoires et Finances

Territoires et Finances Territoires et Finances Étude sur les finances des communes et intercommunalités 2013-2014 2013 : statu quo sur les équilibres financiers avant de nouveaux défis à relever L année 2013 conclut un mandat

Plus en détail

LES ENJEUX DE L EAU ET LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE

LES ENJEUX DE L EAU ET LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE 3 e ÉDITION LES ENJEUX DE L EAU ET LA TRANSITION ÉCOLOGIQUE QUELLES RÉPONSES INNOVANTES DES ACTEURS PUBLICS ET PRIVÉS? MERCREDi 9 avril 2014 8h45-17h30 La Maison des Travaux Publics 3, rue de Berri - 75008

Plus en détail

Fonds de péréquation intercommunale et communale FPIC. Jeudi 17 janvier 2013

Fonds de péréquation intercommunale et communale FPIC. Jeudi 17 janvier 2013 Fonds de péréquation intercommunale et communale FPIC Jeudi 17 janvier 2013 Le Fonds de Péréquation des ressources Intercommunales et Communales (FPIC) CADRE GÉNÉRAL Principes fixés en LFI 2010 / Opérationnel

Plus en détail

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION

Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014. Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 REUNION PUBLIQUE JEUDI 30 OCTOBRE 2014 Salle Jean MARION Chasse-sur-Rhône 2014-2020 Claude BOSIO Maire de Chasse-sur-Rhône Vice-président de ViennAgglo VILLE DE CHASSE-SUR-RHONE

Plus en détail

Les enjeux de l eau,

Les enjeux de l eau, Les enjeux de l eau, quelles réponses des acteurs publics et privés? Réglementations, innovations, financements Mardi 10 mai 2011 9h00-17h00 - Salons Hoche 9, av. Hoche - Paris 8 e Directives européennes,

Plus en détail

LES PACTES FINANCIERS ET FISCAUX COMMUNES INTERCOMMUNALITE ET LA MUTUALISATION

LES PACTES FINANCIERS ET FISCAUX COMMUNES INTERCOMMUNALITE ET LA MUTUALISATION LES PACTES FINANCIERS ET FISCAUX COMMUNES INTERCOMMUNALITE ET LA MUTUALISATION 1 PRESENTATION Le présent document a été réalisé par le Cabinet Michel Klopfer, conseil indépendant dont le capital appartient

Plus en détail

Baisse de l autofinancement et des investissements : un défi pour l action publique locale

Baisse de l autofinancement et des investissements : un défi pour l action publique locale Serge Bayard Président du conseil d administration La Banque Postale Collectivités Locales Jean-Pierre Balligand Président du Comité d orientation des finances locales La Banque Postale Thomas Rougier

Plus en détail

Université de Bourgogne Droit fiscal 2 IPAG. Par Romain Rambaud Maître de conférences à l Université de Bourgogne. PLAN DE COURS (Non définitif)

Université de Bourgogne Droit fiscal 2 IPAG. Par Romain Rambaud Maître de conférences à l Université de Bourgogne. PLAN DE COURS (Non définitif) Université de Bourgogne Droit fiscal 2 IPAG Par Romain Rambaud Maître de conférences à l Université de Bourgogne PLAN DE COURS (Non définitif) INTRODUCTION Le droit fiscal public I. Ce qui a été fait (rappels

Plus en détail

Cellule Economique Ile de France 7 juin 2012

Cellule Economique Ile de France 7 juin 2012 NOTE REGIONALE SUR LES FINANCES LOCALES DE L ILE DE FRANCE Cellule Economique Ile de France 7 juin 2012 Olivier Thyebaut Directeur Régional Ile de France Ouest Olivier Grimberg Directeur Régional Ile de

Plus en détail

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE

VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE VILLE ET MAÎTRISE DE L ÉNERGIE Formations 2014 Soucieux de s inscrire dans une démarche de prise en compte des préoccupations de qualité environnementale et de développement durable dans le bâti et dans

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

Le système financier local, entre ancien et nouveau modèle?

Le système financier local, entre ancien et nouveau modèle? COLLOQUE INAUGURAL PROGRAMME JEUDI 20 NOV. 9 h - 18 h BANQUE POSTALE 115 r de Sèvres 75007 Paris RÉSEAU FINANCES PUBLIQUES LOCALES / LAB URBA UNIVERSITÉ PARIS EST CRÉTEIL Le système financier local, entre

Plus en détail

Rencontre Banque & Droit

Rencontre Banque & Droit Titrisation : un outil de financement de l économie? Jeudi 5 juin 2014 de 9 h à 12 h Auditorium de la FBF 18, rue La Fayette 75009 Paris En partenariat avec En collaboration avec ASSOCIATION NATIONALE

Plus en détail

Leadership du Management en Sécurité

Leadership du Management en Sécurité Conférence annuelle sur les facteurs humains et organisationnels de la sécurité Leadership du Management en Sécurité à l occasion de la publication du guide Leadership en sécurité : Pratiques industrielles

Plus en détail

s f r t s i e és e e t l i r t e i r on i

s f r t s i e és e e t l i r t e i r on i yse t l s f a n ii A m i r sp s t e g e bud gr and i és t v i t ec l col ocal L t i éd acr i x e par esded e é s i ud or um Ét éal r s F e e d d L u on i i Ét esf r ect r o i t a D v a l bser O l t e 2

Plus en détail

LA REVUE BANQUE 18, rue La Fayette. 75009 Paris

LA REVUE BANQUE 18, rue La Fayette. 75009 Paris LA REVUE BANQUE 18, rue La Fayette 75009 Paris REVUE BANQUE www.revue-banque.fr les revues REVUE BANQUE Le mensuel de la banque et de la finance. BANQUE & DROIT La pratique du droit bancaire français et

Plus en détail

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap

CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap CONféRENCE parlementaire SUR L EmpLOI ET LE HaNDICap JEUDI 3 OCTObRE 2013 maison DE La CHImIE présidée par martine CaRRILLON-COUvREUR Députée de la Nièvre, Vice-présidente de la Commission des affaires

Plus en détail

COMPLÉMENTAIRES SANTÉ

COMPLÉMENTAIRES SANTÉ COMPLÉMENTAIRES SANTÉ Quels enjeux et perspectives pour notre système de santé? JEUDI 25 SEPTEMBRE 2014 I MAISON DE LA CHIMIE Présidée par Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Membre de la Commission des

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS

QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS Etablissement public foncier de Languedoc-Roussillon créé par décret n 2008 670 du 2 juillet 2008 1 QUATRIEME PARTIE : MOYENS FINANCIERS ET HUMAINS A. LES RECETTES LES HYPOTHESES SUR LE NIVEAU DES RECETTES

Plus en détail

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale

Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mobiliser les différents leviers pour la mixité sociale Mai 2015 La mixité sociale, une ambition réaffirmée à mettre en œuvre localement L objectif de mixité sociale pour lutter contre les effets de spécialisation

Plus en détail

Matinée. Régulation de l industrie financière. Vendredi 29 juin 2012 de 8 h 30 à 12 h 30 Salons Hoche 9 avenue Hoche 75008 Paris.

Matinée. Régulation de l industrie financière. Vendredi 29 juin 2012 de 8 h 30 à 12 h 30 Salons Hoche 9 avenue Hoche 75008 Paris. séminaires Matinée Régulation de l industrie financière enjeux et perspectives Vendredi 29 juin 2012 de 8 h 30 à 12 h 30 Salons Hoche 9 avenue Hoche 75008 Paris En partenariat avec séminaires Matinée Contexte

Plus en détail

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine

Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine Seine-Amont, la communauté d agglomération de Choisy-le-Roi, Ivry-sur-Seine, Vitry-sur-Seine 185000 habitants Val-de-Marne Dans le cadre de la montée en charge de la CASA Recrute par voie de mise à disposition

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

PRATIQUE ARTISTIQUE ET HANDICAP

PRATIQUE ARTISTIQUE ET HANDICAP PRATIQUE ARTISTIQUE ET HANDICAP Construire un projet d accueil Vendredi 8 novembre 2013 - Atrium de Chaville Une rencontre professionnelle organisée dans le cadre du Schéma départemental des enseignements

Plus en détail

L HOMME AU CŒUR DE LA SECURITE

L HOMME AU CŒUR DE LA SECURITE 1 ère journée thématique L HOMME AU CŒUR DE LA SECURITE «De l expérimentation psychosociale à la performance industrielle» Jeudi 6 Juin 2013 à LYON Organisation générale et coordination scientifique Avec

Plus en détail

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011

4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 LES COLLECTIVITÉS LOCALES EN CHIFFRES 2011 4LES FINANCES DES COLLECTIVITÉS LOCALES 4-1 Les comptes des collectivités territoriales et de leurs groupements à fiscalité propre 54 4-2 Les comptes des communes

Plus en détail

SANTÉ EN FRANCE. présidée par. Jean-Pierre DOOR Député du Loiret Vice-président de la Commission des affaires sociales

SANTÉ EN FRANCE. présidée par. Jean-Pierre DOOR Député du Loiret Vice-président de la Commission des affaires sociales c o n f é r e n c e p a r l e m e n t a i r e s u r l a p r é v e n t i o n s a n t é SANTÉ EN FRANCE comment accroître la part de la prévention? mardi 15 octobre 2013 - maison de la chimie présidée par

Plus en détail

INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e. www.conference-daesign.com. Avec la participation de

INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e. www.conference-daesign.com. Avec la participation de INVITATION Le jeudi 7 février 2008 de 8h30 à 11h00 Eurosites George V, Paris 8 e Avec la participation de Cyril Leguillon, Responsable du Département Création et Développement de la Direction de la Formation

Plus en détail

Le Grand Paris : Un vrai projet pour un enjeu capital. Conclusions du rapport de Philippe DALLIER. au nom de l Observatoire de la décentralisation

Le Grand Paris : Un vrai projet pour un enjeu capital. Conclusions du rapport de Philippe DALLIER. au nom de l Observatoire de la décentralisation http://blogs.senat.fr/grandparis Le Grand Paris : Un vrai projet pour un enjeu capital Conclusions du rapport de Philippe DALLIER au nom de l Observatoire de la décentralisation Mercredi 9 avril 2008 Une

Plus en détail

Les Formules de l ENFI

Les Formules de l ENFI Les Formules de l ENFI Conseillers en Gestion de Patrimoine tous les trimoines et à pa de s re ai nn io performances. inées aux gest formations dest compétences et er de e pp m lo m ve ga dé Une soucieux

Plus en détail

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT

Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT Jeudi 2 juillet 2015 Inauguration de l Espace Information Logement d ACM HABITAT ACM HABITAT fait évoluer ses services afin d organiser de façon optimale l information et l accueil des demandeurs conformément

Plus en détail

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.

Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon. Modernisation et mise en accessibilité de la gare de Vergèze Muriel PIN 04 67 22 93 87 /// 06 07 76 82 05 pin.muriel@cr-languedocroussillon.fr Dans le cadre du Pacte régional, la Région a mis en place

Plus en détail

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014

Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier. Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Commune de Bourcefranc-le- Chapus: Audit financier Conseil Municipal du 22 juillet 2014 Eléments de cadrage de la situation financière de la Commune de Bourcefranc-le- Chapus Les soldes intermédiaires

Plus en détail

invitation - programme Colloque 29 novembre 2013 centre de congrès -lyon

invitation - programme Colloque 29 novembre 2013 centre de congrès -lyon invitation - programme Colloque A la veille des élections municipales de 2014 et en cette période de débats sur le projet de loi sur la me ram Prog L eau redevient un sujet politique Animation de la journée

Plus en détail

COMMUNE DE SAINT - GAUDENS

COMMUNE DE SAINT - GAUDENS COMMUNE DE SAINT - GAUDENS 1 REUNION PUBLIQUE SUR LES FINANCES DE LA VILLE M ERCREDI 6 MAI 2015 UN CONTEXTE TRES DIFFICILE 2 1. Audit financier KPMG du 10 juin 2014 2. Situation financière comparée avec

Plus en détail

Formation Gestion Locative Adaptée - AIVS. FIAP Jean Monnet 30 rue Cabanis - 75014 PARIS

Formation Gestion Locative Adaptée - AIVS. FIAP Jean Monnet 30 rue Cabanis - 75014 PARIS Formation Gestion Locative Adaptée - AIVS 2014 25 & 26 novembre 2014 FIAP Jean Monnet 30 rue Cabanis - 75014 PARIS La gestion locative adaptée est depuis toujours un des champs de compétences propre au

Plus en détail

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre

94160 SAINT MANDE. Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre 5-7 AVENUE DU GENERAL DE GAULLE 94160 SAINT MANDE Accord de Développement de l Emploi et des Compétences (ADEC) Plasturgie en Région Centre - Actions individuelles : diagnostic RH et accompagnement des

Plus en détail

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS

«Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Appel à projets» de la Fondation BTP PLUS «Proposer des actions innovantes et performantes d aide au retour à l emploi en faveur des salariés du Bâtiment et des Travaux Publics actuellement au chômage»

Plus en détail

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013

les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 les pauses du renouvellement urbain NOTE DE CADRAGE Programme de travail 2013 CONTEXTE Les «pauses du renouvellement urbain», temps d'échange multipartenarial, se sont tenues tout au long de l année 2012.

Plus en détail

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION

CONTRAT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Direction de la ville et de la cohésion urbaine CONTRATT DE VILLE DE NOUVELLE GENERATION Proposition d architecture Novembre 2014 Les contrats de ville de nouvelle génération qui succèderont, à compter

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

L épargne en france : un atout pour la croissance?

L épargne en france : un atout pour la croissance? 22ES RENCONTRES PARLEMENTAIRES SUR l épargne et la fiscalité Présidées par Philippe Marini Sénateur de l Oise, président de la commission des Finances Karine Berger* Députée des Hautes-Alpes, chargée de

Plus en détail

PERSPECTIVES FINANCIERES DES PETITES VILLES

PERSPECTIVES FINANCIERES DES PETITES VILLES PERSPECTIVES FINANCIERES DES PETITES VILLES La participation des communes au plan d économies initié par l Etat va modifier substantiellement les équilibres financiers des collectivités locales et notamment

Plus en détail

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) -

- Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - - Suppression de la Taxe Professionnelle en 2011 remplacée dans le panier communal par - Cotisation Foncière des Entreprises (CFE) (taux communal) - Cotisation sur la Valeur Ajoutée des Entreprises (CVAE)

Plus en détail

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie

Elaboration de l Ad AP Définition d une stratégie Direction des Bâtiments Service GTOP Direction de l Environnement Service Déplacement Accessibilité Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration de l Ad AP Définition

Plus en détail

Immeuble Le Magellan 7, rue Montespan 91024 EVRY Cedex Tél. : 01 60 79 27 44 Fax : 01 60 79 55 89 E-mail : adege@adege-rh.com Site : www.adege-rh.

Immeuble Le Magellan 7, rue Montespan 91024 EVRY Cedex Tél. : 01 60 79 27 44 Fax : 01 60 79 55 89 E-mail : adege@adege-rh.com Site : www.adege-rh. Immeuble Le Magellan 7, rue Montespan 91024 EVRY Cedex Tél. : 01 60 79 27 44 Fax : 01 60 79 55 89 E-mail : adege@adege-rh.com Site : www.adege-rh.com SEMINAIRE DE FORMATION SUR LA MOBILITE INTERNATIONALE

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle

Cycle d échanges DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS. 6 matinées d avril à décembre 2015. Contexte. Présentation du cycle DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET QUARTIERS 6 matinées d avril à décembre 2015 à Lyon (Rhône) Contexte Insuffisance de services et d activités économiques, commerces de proximité en berne, taux de chômage deux

Plus en détail

PERTE D AUTONOMIE : QUELLES COMPLÉMENTARITÉS ENTRE PROFESSIONNELS ET AIDANTS FAMILIAUX?

PERTE D AUTONOMIE : QUELLES COMPLÉMENTARITÉS ENTRE PROFESSIONNELS ET AIDANTS FAMILIAUX? Fédération nationale des associations de l aide familiale populaire La Confédération syndicale des familles Colloque national Vendredi 28 octobre 2011 PERTE D AUTONOMIE : QUELLES COMPLÉMENTARITÉS ENTRE

Plus en détail

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES

Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Le budget 2014 du Département Chiffres Clés LE DÉPARTEMENT S ENGAGE AUPRÈS DES NORDISTES Éditorial Le budget primitif 2014 s inscrit dans un contexte économique et social encore difficile. Aussi, avec

Plus en détail

Avis du Conseil Economique Social et Environnemental sur le rapport N 1 du Conseil Régional du 27 mai 20 11 intitulé :

Avis du Conseil Economique Social et Environnemental sur le rapport N 1 du Conseil Régional du 27 mai 20 11 intitulé : REGION LANGUEDOC-ROUSSILLON CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL & ENVIRONNEMENTAL Session plénière du 25 mai 2011 Avis adopté à l unanimité (-10 abstentions / Groupe CGT) Le Président Gérard MAURICE Avis du Conseil

Plus en détail

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie

Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Chef du service qualité, relations aux usagers et contrôle de gestion au sein de la Direction de l Environnement et de l énergie Communauté d agglomération du Pays Ajaccien 1. La collectivité La Communauté

Plus en détail

Eco-Fiche LA FISCALITE LOCALE 1

Eco-Fiche LA FISCALITE LOCALE 1 Eco-Fiche Avril 2011 LA FISCALITE LOCALE 1 La fiscalité locale constitue la catégorie de ressources des collectivités territoriales la plus significative. Souvent jugée inégale, injuste ou encore complexe,

Plus en détail

Le nouveau tableau de bord de gestion

Le nouveau tableau de bord de gestion Formation Rencontre thématique CTC Conseil 2013 Le nouveau tableau de bord de gestion Contrôler Décider Communiquer CTC Conseil a été créé en 1992, à l initiative de Claude CHEZAUD, son Directeur Général,

Plus en détail

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise

La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise La grande enquête sur les besoins en recrutement et en formation des PME du Val d Oise Cette enquête du réseau FormaClub95 est destinée à engager notre action sur les besoins en recrutement et formation

Plus en détail

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux?

Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? Aide à domicile : enjeux territoriaux, atouts sociétaux? 30 septembre au 1 er octobre 2013 INSET d Angers quand les talents grandissent, les collectivités progressent Lundi 30 septembre 2013 8 h 30 Accueil

Plus en détail

Vue d ensemble POIDS DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES. Source : Insee, comptes nationaux, base 2005.

Vue d ensemble POIDS DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES LOCALES. Source : Insee, comptes nationaux, base 2005. Vue d ensemble En 2012, en France, la croissance économique est nulle. En euros constants, le produit intérieur brut (PIB), après une progression de 1,7 % en 2010 et de 2,0 % en 2011, stagne. Les recettes

Plus en détail

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés

Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Réunion des directeurs financiers des Grandes villes & Grandes communautés Jean-Charles Flaus Responsable financement des infrastructures durables Direction des fonds d épargne 1 8 et 11 décembre 2008

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail