CHIMIE. Les gaz Chapitres 1 à 3 MARC VOYER CSDPS. Marc Voyer Physique : Optique : Chapitre 2 : La réflexion Page 1

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIMIE. Les gaz Chapitres 1 à 3 MARC VOYER CSDPS. Marc Voyer Physique : Optique : Chapitre 2 : La réflexion Page 1"

Transcription

1 CHIMIE Les gaz Chapitres 1 à 3 MARC VOYER CSDPS Marc Voyer Physique : Optique : Chapitre 2 : La réflexion Page 1

2 Chapitre 1 : Les propriétés physiques des gaz Les phases de la matière La matière peut exister sous trois états différents : solide, liquide et gazeux tout dépendant de la pression et de la température auxquelles elle est exposée. Tableau résumé pour les différentes phases Phase Solide Liquide Gaz Forme Déterminée Indéterminée Indéterminée Volume Déterminé Déterminé Indéterminé Compressibilité Nulle Nulle Grande Masse volumique Très forte Forte Très faible Arrangement Types de mouvement Vibrations seulement Vibrations + rotations et un peu de translations Vibrations + rotations et translations importantes Forces de liaisons Très fortes Faibles Nulles Ordre Très ordonné Moins ordonné Le plus grand désordre Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 1

3 Les changements de phases La théorie cinétique des gaz 1. Les gaz sont constitués de particules extrêmement petites et très espacées les unes des autres. 2. Les particules de gaz sont continuellement en mouvement. Elles se déplacent en ligne droite, de manière aléatoire, dans toutes les directions. 3. Lorsqu une particule de gaz rencontre un obstacle, elle rebondit sans perdre de l énergie. 4. L énergie cinétique moyenne des particules de gaz dépend de la température. Diffusion : Effusion : Processus par lequel les particules se propagent dans toutes les directions et dans tout l espace disponible jusqu à l obtention d une concentration uniforme. Processus par lequel un gaz passe au travers d une paroi par un petit trou. La diffusion Vitesse de diffusion : Plus un gaz est, plus sa vitesse de diffusion est. Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 2

4 La diffusion dans différents milieux : La vitesse de diffusion d un gaz est plus grande dans les, ensuite dans les et finalement dans les. La raison est simple, c est une question de liens. v v 1 2 M M On évalue la vitesse de diffusion d un gaz inconnu à 31,5 ml/min. Dans des conditions expérimentales identiques, la vitesse de diffusion de l oxygène (O 2 ) est de 30,5 ml/min. Parmi les gaz suivants, CH 4, CO, NO, CO 2 et NO 2, lequel est le gaz inconnu? 2. Sachant que la vitesse moyenne des molécules de dihydrogène (H 2 ) à 0 C est de 1,8 km/s, calcule la vitesse moyenne des molécules de méthane (CH 4 ) à cette température. 3. Calcule la vitesse relative moyenne d une molécule de CO 2 par rapport à la vitesse moyenne des molécules de O 2. Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 3

5 4. Sachant que la vitesse moyenne des molécules d azote est de 0,49 km/s, calcule la vitesse moyenne des molécules d hélium à cette température. 5. Les vitesses de déplacement, à 0 C, de certains gaz sont de 390 m/s, 460 m/s, 1310 m/s et 1790 m/s. Pour chacun de ces gaz, associe la masse molaire à la vitesse de déplacement des particules. Gaz Masse molaire (g/mol) Vitesse à 0 C (m/s) Hydrogène Dioxyde de carbone Oxygène Hélium 6. Dans un cinéma, deux terroristes ont placé des fioles contenants du gaz. L une contient du phosgène asphyxiant (COCl 2 ) et l autre du gaz hilarant (N 2 O). Sachant que les fioles, placées au même endroit, sont ouvertes en même temps, quel était l intention des terroristes dans cet attentat? Pourquoi? La pression La pression d un gaz dépend donc du nombre de collisions de ses particules avec un obstacle (paroi ou particule). Plus le nombre de collisions est élevé, plus la pression est élevée. La pression atmosphérique normale est de 101,3 kpa ou 760 mm de Hg. Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 4

6 Le manomètre est l instrument généralement utilisé pour mesurer la pression d un gaz ou d un mélange de gaz. Il existe deux sortes de manomètres : le manomètre à bout fermé et le manomètre à bout ouvert. La pression d un gaz dans un manomètre à bout fermé est égale à la différence en mm de Hg entre les deux colonnes de mercure. La pression d un gaz dans le manomètre à bout ouvert est égale à la pression atmosphérique plus la différence en mm de Hg si la colonne en contact avec l atmosphère est la plus haute. Dans le cas contraire, la pression du gaz est égale à la pression atmosphérique moins la différence de pression en mm de Hg. 760 mm de Hg 140 mm de Hg = 620 mm de Hg La colonne de l atmosphère est la plus courte 760 mm de Hg = 101,3 kpa 620 mm de Hg = x = 82,64 kpa Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 5

7 1. Trouver la pression (en kpa) du gaz contenu dans ce manomètre à bout fermé? (La pression atmosphérique est de 102,5 kpa) 2. Trouver la pression (en kpa) du gaz contenu dans ce manomètre à bout ouvert? (La pression atmosphérique est de 99,5 kpa) 3. Un cylindre contient 10 L d un gaz à une pression de 804 mm de Hg. On exerce une pression sur le piston et le volume devient 5 L. Détermine la nouvelle pression (en mm de Hg) exercée sur le gaz. Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 6

8 Chapitre 2 : Le comportement des gaz Les lois simples des gaz Relation Volume-Pression (Loi de Boyle-Mariotte) p 1V 1 p2v 2 1. Le volume d une mole d un gaz est de 22,4 L à la température de 0 C et à une pression de 101,3 kpa. Quel serait le volume de cette mole si la pression devenait 10 kpa? (T et n sont constants) 2. Un échantillon de méthane (CH 4 ) occupe un volume de 10 L sous une pression de 250 kpa. En maintenant la température fixe, on le comprime jusqu à un volume de 2 L. Quelle est alors la pression exercée sur le gaz? 3. À une pression donnée P 1, un gaz occupe un volume V 1. Si la pression devient 5 fois plus grande, que deviendra alors le volume du gaz? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 7

9 4. Le volume d un gaz est de 22,4 L à une température de 0 C et à une pression de 101,3 kpa. Que deviendrait le volume si la pression devenait 506,5 kpa? (La température et la quantité demeurent constantes) 5. Un cylindre muni d un piston contient 15 L de O 2 à une pression de 100 kpa. On exerce une pression sur le piston et le volume devient 3 L. Détermine la nouvelle pression exercée sur le gaz. 6. Un réservoir d acier d une capacité de 1500 L contient du propane à une pression de 175 kpa. Quel serait le volume du réservoir nécessaire si on voulait que la pression devienne 350 kpa? 7. Un extincteur d incendie de 12 L contient du dioxyde de carbone sous une pression de 1000 kpa. Que deviendra le volume de ce gaz lorsqu il sera libéré à la pression environnante (101,3 kpa)? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 8

10 8. Qu arriverait-il de la pression d un gaz si le volume devient dix fois plus petit? Relation Volume-Température (Loi de Charles) V1 T 1 V T À une température de 25 C, le volume d une mole de gaz occupe un volume de 24,5 L à la pression normale de 101,3 kpa. Que deviendra son volume si la température double en Celsius, à pression constante? 2. À une température de 25 C, le volume de 0,1 mol d hélium occupe un volume de 2,45 L à la pression normale de 101,3 kpa. À quelle température devra être soumis ce gaz pour que son volume diminue de moitié à pression constante? 3. Exprime les températures suivantes en Kelvin : a) 120 C b) 50 C c) 250 C d) 25 C Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 9

11 4. À une température de 60 C, une certaine quantité de gaz occupe un volume de 4,8 L. Quelle devrait être la nouvelle température (en Celsius), pour que le volume devienne 1,2 L? 5. Un gaz contenu dans une seringue occupe un volume de 80 ml à une température de 0 C et à une pression de 101,3 kpa. À quelle température, en Celsius, le volume deviendra 3 fois plus grand? 6. Un gaz occupe un volume de 200 ml à une température de 300 K et à une pression 101,3 kpa. La température diminue de 20 C et la pression demeure constante. Quel sera alors le nouveau volume? 7. À 25 C, un gaz occupe un volume de 100 ml. Quel sera le nouveau volume si nous augmentons la température à 50 C? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 10

12 8. Dans un contenant de volume variable, la température d un gaz passe de 55 C à 20 C. Le volume final étant de 435 ml. Quel était le volume initial si la pression a été maintenue constante? 9. Que devient le volume d un gaz si la température en Kelvin quadruple à pression constante? Hypothèse d Avogadro Des volumes égaux de gaz, aux mêmes conditions de température et de pression, contiennent le même nombre de particules. 1. Un ballon est rempli avec de l oxygène gazeux (O 2 ) et est, par la suite, vidé de son contenu pour le remplir à nouveau avec un gaz de nature inconnue. Les deux gaz sont pesés à la même température et à la même pression. Voici les résultats : Masse de l oxygène dans le ballon : 0,16 g Masse du gaz inconnu dans le ballon : 0,08 g Quelle est la masse molaire du gaz inconnu? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 11

13 2. Une seringue de 140 ml, dans laquelle on a fait le vide, a une masse de 52,35 g. On la remplit avec de l oxygène et la masse de la seringue (avec le gaz) est de 52,50 g. Si maintenant on remplit la même seringue avec un gaz de nature différente, dans les mêmes conditions de température et de pression, on obtient une masse de 52,56 g. Identifie le gaz parmi les suivants : NH 3, N 2, CO 2 ou Cl 2? 3. Soit : 4 HCl (g) + O 2(g) 2 H 2 0 (g) + 2 Cl 2(g) Laquelle des propositions suivantes est vraie? a) 160 ml de HCl vont réagir avec 40 ml de O 2 pour produire 80 ml de H 2 O et 40 ml de Cl 2 b) 8 ml de HCl vont réagir avec 2 ml de O 2 pour produire 2 ml de H 2 O et 4 ml de Cl 2 c) 60 ml de HCl vont réagir avec 30 ml de O 2 pour produire 60 ml de H 2 O et 60 ml de Cl 2 d) 60 ml de HCl vont réagir avec 15 ml de O 2 pour produire 30 ml de H 2 O et 30 ml de Cl 2 4. Si 10 L de N 2 réagissent avec 30 L de H 2 pour produire 20 L de NH 3, combien de moles de NH 3 seront obtenues si nous faisons réagir 6 moles de N 2 avec suffisamment de H 2? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 12

14 5. Dans un ballon, on introduit de l azote (N 2 ) sous une pression de 101,3 kpa à une température de 0 C. On évalue la masse de ce gaz à 4,67 g. Dans une seconde expérience, on introduit dans ce même ballon, aux mêmes conditions de température et de pression, un gaz inconnu. La masse de ce gaz est de 2,67 g. Quelle sera la nature du gaz inconnu : Fluor, Azote, Oxygène, Méthane (CH 4 ) ou Néon? 6. Lesquels, parmi les gaz suivants, occupent un volume identique? Tous les gaz sont considérés aux mêmes conditions de température et de pression. Ammoniac (NH 3 ) : 0,68 g Tétrafluorocarbone (CF 4 ) : 3,52 g Méthane (CH 4 ) : 1,36 g Oxygène (O 2 ) : 0,68 g 7. Deux cylindres identiques contiennent chacun un gaz différent, l un contient du méthane (CH 4 ) et l autre contient de l oxygène (O 2 ). Sachant que la masse de chacun des cylindres incluant leur gaz est identique, lequel contient le plus de gaz, et pourquoi? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 13

15 Relation Volume-Quantité (Loi d Avogadro) V1 n 1 V n À une température de 25 C et à une pression de 101,3 kpa, 0,6 mol d hélium occupe un volume de 14,7 L. Quel serait le volume de 0,8 mol du même gaz aux mêmes conditions de température et de pression? 2. À une température de 0 C et à une pression de 101,3 kpa, un récipient contient 3,5 mol de fréon gazeux et occupe un volume de 78,4 L. Quelle quantité de gaz retrouvera-t-on dans un volume de 100 L aux mêmes conditions de température et de pression? Le volume molaire d un gaz Le terme «Volume molaire» désigne l espace occupé par une mole de gaz. Le volume molaire d un gaz ne dépend pas de sa nature. Les seuls facteurs qui peuvent affecter l espace occupé par une mole de gaz sont la température et la pression. Le volume molaire d un gaz est de 22,4 L aux conditions normales, c est-à-dire à une température de 0 C et à une pression de 101,3 kpa. (TPN) Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 14

16 La loi générale des gaz La loi générale des gaz met en relation la pression, le volume, la température et la quantité de gaz en comparant une situation initiale avec une situation finale. pv 1 n T p2v n T Un gaz occupe un volume de 25,2 ml à 280 K sous une pression de 108 kpa. Quel sera le nouveau volume si la température augmente de 10 C et la pression devient égale à 120 kpa? 2. Que deviendra le volume d un gaz si la pression devient 3 fois plus grande, et que simultanément, la température en Kelvin devient 6 fois plus grande? 3. On remplit un ballon d hélium, à 25 C. Le ballon se gonfle jusqu à ce que la pression soit égale à la pression atmosphérique (100 kpa). Le volume est alors de L. Ce ballon s élève à 1830 m de hauteur, où la pression est de 80 kpa et la température, 15 C. Quel est le volume du ballon à cette altitude, par rapport au volume initial? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 15

17 4. Une quantité de méthane (CH 4 ) est contenue dans un piston. Elle occupe un volume de 20 L sous une pression de 200 kpa. Sa température est de 20 C. Quelle est la pression de ce gaz s il occupe maintenant un volume de 30 L à une température de 75 C? 5. Dans un récipient rigide en acier, à 27 C, 20 L de fréon exercent une pression de 150 kpa. À quelle température la pression atteindra-t-elle 450 kpa? 6. On gonfle le pneu d une bicyclette avec de l air à une pression de 610 kpa, à une température de 19 C. En circulant à bicyclette sur l asphalte par une journée chaude, on fait augmenter la température du pneu à 58 C. Le volume du pneu augmente de 4 %. Quelle est la nouvelle pression dans le pneu? 7. On introduit 2 mol d un gaz dans un ballon de verre à TPN. Pour que la pression triple, combien de moles de gaz (quelle quantité) faut-il ajouter, si on place ce ballon à la température de la pièce (25 C)? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 16

18 8. Qu arrive-t-il à la pression d un gaz si son volume quadruple et que sa température absolue diminue de moitié? 9. Un plongeur relâche des bulles d air ayant un volume de 10 ml à une profondeur où la température est de 9 C, et la pression, de 2260 mm de Hg. Une fois arrivées à la surface de l eau, où la pression est de 762 mm de Hg, les bulles ont atteint un volume de 32 ml. À quelle température l air contenu dans les bulles a-t-elle été portée? 10. Un cylindre de gaz comprimé, à kpa et à 23 C, est situé dans une pièce où un incendie fait rage. La température monte à 450 C. Quelle est la nouvelle pression dans le cylindre? 11. Dans un cylindre de 500 ml, on introduit un échantillon de dihydrogène sous une pression de 808 kpa. On détend le gaz pour ramener la pression à 202 kpa à une température constante. Quel est le volume occupé par le gaz après la détente? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 17

19 La loi des gaz parfaits Le rapport PV/nT sera toujours constant quelles que soient les valeurs de P, V, n et T. Ce rapport constant est nommé la constante des gaz parfaits et est désignée par la lettre R. pv nrt où R 8, 31 kpa L mol K 1. Quel sera le volume occupé par 1,5 mol de gaz à 25 C s il est sous une pression de 108 kpa? 2. Calcule la quantité présente dans un échantillon d hydrogène qui occupe un volume de 8,56 L, à 0 C et à 152 kpa? 3. Quelle est la masse de dioxygène (O 2 ) contenue dans un ballon dont le volume est de 10 L à une pression de 506,5 kpa et à une température de 300 K? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 18

20 4. Considérant que le néon, se comporte comme un gaz parfait, quel volume occuperont 4,5 mol de ce gaz à 60 C et à 77,9 kpa? 5. Considérant que l oxygène agit comme un gaz parfait, quelle sera la pression exercée par 8 g de O 2 qui occupent un volume de 11,2 L à 25 C? 6. Quelle est la quantité de fluorure d hydrogène (HF) que l on retrouve dans un volume de 200 ml à 360 K et à la pression de 210 kpa? 7. Quelle masse de fluor (F 2 ) occupe un volume de 24,5 L à la température de 26 C et sous une pression de 150 kpa? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 19

21 8. Quel est le volume occupé par 8 g d hélium à 20 C si la pression exercée par ce gaz est de 100 kpa? 9. Dans un certain contenant de 1 L, à 27 C et à une pression de 101 kpa, on recueille 0,16 g de gaz. Lequel des gaz suivants est le plus susceptible d être le gaz recueilli? He, Ar, CH 4 ou O En utilisant la loi des gaz parfaits, trouve le volume occupé à TPN par : a) 10 g de d hydrogène b) 3,65 g de chlorure d hydrogène (HCl) Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 20

22 11. Le dioxygène vendu en cylindre d acier de 40 L est soumis à une pression de kpa. Quelle est la masse du gaz contenu dans un cylindre si on l y introduit à 27 C? 12. Un récipient rigide contient 5,1 g de néon à TPN. Quel volume ce gaz occuperait-il à 100 C et à 1000 kpa? 13. On place une certaine masse de fluor dans un ballon de 37,5 L à 17 C, puis on prend la pression sur le manomètre à bout ouvert illustré ci-dessous. Quelle est la masse du gaz? (la pression atmosphérique est de 102 kpa) Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 21

23 14. Nous savons que 50 g d eau liquide occupe un volume de 50 ml. Si cette quantité d eau s évapore, quel volume la vapeur d eau occupera-t-elle aux conditions de température et de pression ambiantes (25 C et 101,3 kpa)? 15. Quel serait le volume occupé par 0,2 mol d hélium gazeux à une température de 100 C et à une pression de 2250 mm de Hg? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 22

24 La loi des pressions partielles (Loi de Dalton) La pression partielle d un gaz dans un mélange correspond à la pression qu il exercerait s il était seul dans le volume occupé par le mélange. La loi des pressions partielles indique que, à une température donnée, la pression totale d un mélange gazeux est égale à la somme des pressions partielles exercées par chacun des gaz qui constituent le mélange. P T P pa P pb P pc... P P pa T n n A T 1. À une température donnée, un mélange de gaz contient 3,35 mol de Néon (Ne), 0,64 mol d argon (Ar) et 2,19 mol de xénon (Xe). Quelle est la pression partielle du xénon si la pression totale du mélange est de 200 kpa? 2. Un mélange de gaz contient 12 % de néon (Ne), 23 % d hélium (He) et 65 % de radon (Rn). Si la pression totale est de 116 kpa, quelle est la pression partielle de chacun des gaz? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 23

25 Chapitre 3 : Les propriétés chimiques des gaz Les calculs stoechiométriques Les calculs stoechiométriques permettent d établir précisément les quantités de réactifs nécessaires pour entraîner une réaction et de prédire les quantités de produits qui seront formés. 1. En laboratoire, on peut produire du dioxygène en petite quantité grâce à la décomposition du chlorate de potassium. 2 KClO 3(s) 2 KCl (s) + 3 O 2(g) Si on fait chauffer 1,3 g de KClO 3, quel est le volume de ce gaz recueilli par déplacement d eau à 21 C et à 103 kpa? 2. La nitroglycérine se décompose selon l équation suivante : 4 C 3 H 5 (NO 3 ) 3(s) 12 CO 2(g) + 10 H 2 O (l) + 6 N 2(g) + O 2(g) Quel sera le volume total de gaz produit, à partir de 10 g de nitro, si ceux-ci sont recueillis à 25 C sous une pression de 101 kpa? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 24

26 3. Le propane (C 3 H 8 ) brûle dans l air selon l équation suivante : C 3 H 8(g) + 5 O 2(g) 3 CO 2(g) + 4 H 2 O (g) Quel volume d oxygène est nécessaire à la combustion de 35 L de propane si les volumes sont mesurés aux mêmes conditions de température et de pression? 4. Le calcium comme tous les métaux réagit fortement en présence d acide selon l équation suivante : Ca (s) + 2 HCl (aq) CaCl 2(aq) + H 2(g) Quelle masse de calcium a été utilisée pour produire 4,5 L aux conditions de température et de pression ambiante? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 25

27 5. Le sucre (C 6 H 12 O 6 ), lors de la respiration cellulaire, produit du dioxyde de carbone et de l eau selon l équation suivante : C 6 H 12 O 6(s) + 6 O 2(g) 6 CO 2(g) + 6 H 2 O (g) Quelle masse de sucre a été brulée afin de produire 124 ml de gaz aux conditions du corps humain (100 kpa et 37 )? Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 26

28 Réponses La diffusion (pages 3-4) 1. NO 2. V CH4 = 0,64 km/s 3. V CO2 = 0,85 V O2 4. V He = 1,296 km/s La mort avec le sourire! La pression (page 6) 1. P = 23,99 kpa 2. P = 101,9 kpa 3. P 2 = 1608 mm Hg Relation Volume-Pression (pages 7-9) 1. V 2 = 226,9 L 2. P 2 = 1250 kpa 3. V 2 = 5X plus petite 4. V 2 = 4,48 L 5. P 2 = 500 kpa 6. V 2 = 750 L 7. V 2 = 118,46 L 8. P 2 = 10 P 1 Relation Volume-Température (pages 9-11) 1. V 2 = 26,5 L 2. T 2 = 149 K = -124 C 3. a) 393 K b) 223 K c) 23 K d) 298 K 4. T 2 = -189,75 C 5. T 2 = 546 C 6. V 2 = 186,6 ml 7. V 2 = 108,4 ml 8. V 1 = 486,96 ml 9. V 2 = 4 V 1 Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 27

29 Hypothèse d Avogadro (pages 11-13) 1. M = 16 g/mol 2. CO 2 3. d mol 5. CH 4 6. NH 3 et CF 4 7. CH 4 Relation Volume-Quantité (page 14) 1. V 2 = 19,6 L 2. n 2 = 4,46 mol La loi générale des gaz (pages 15-17) 1. V 2 = 23,49 ml 2. V 2 = 2 V 1 3. V 2 = 30201,34 L 4. P 2 = 158,36 kpa 5. T 2 = 900 K = 627 C 6. P 2 = 664,88 kpa Ajouter 3,5 mol P 2 = P 1 /8 9. T 2 = 31,26 C 10. P 2 = 26868,24 kpa 11. V 2 = 2 L La loi des gaz parfaits (pages 18-22) 1. V = 34,39 L 2. n = 0,57 mol 3. m = 65,01 g 4. V = 159,8 L 5. P = 55,3 kpa 6. n = 0,014 mol 7. m = 56,2 g 8. V = 42,05 L 9. He 10. a) V = 111,98 L b) V = 2,24 L 11. m = 5647,8 g 12. V = 0,79 L 13. m = 61,65 g Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 28

30 14. V = 67,9 L 15. V = 2,07 L La loi des pressions partielles (page 23) 1. P Xe = 70,9 kpa 2. P Ne = 13,92 kpa P He = 26,68 kpa P Rn = 75,4 kpa Les calculs stoechiométriques (pages 24-26) 1. V = 0,38 L 2. a) V = 5,13 L 3. a) V O2 = 175 L 4. m = 7,38 g 5. m = 7,22 x 10-2 g Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 29

31 Notes personnelles Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 30

32 Notes personnelles Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 31

33 Notes personnelles Marc Voyer Chimie : Partie 1 : Les gaz : Chapitres 1, 2 et 3 Page 32

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1

BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 BTS BAT 1 Notions élémentaires de chimie 1 I. L ATOME NOTIONS EÉLEÉMENTAIRES DE CIMIE Les atomes sont des «petits grains de matière» qui constituent la matière. L atome est un système complexe que l on

Plus en détail

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4)

4 ème PHYSIQUE-CHIMIE TRIMESTRE 1. Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique. PROGRAMME 2008 (v2.4) PHYSIQUE-CHIMIE 4 ème TRIMESTRE 1 PROGRAMME 2008 (v2.4) Sylvie LAMY Agrégée de Mathématiques Diplômée de l École Polytechnique Les Cours Pi e-mail : lescourspi@cours-pi.com site : http://www.cours-pi.com

Plus en détail

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2

Sommaire. Séquence 2. La pression des gaz. Séance 1. Séance 2. Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 Sommaire La pression des gaz Séance 1 Comprimer de l air Séance 2 Mesurer la pression d un gaz Séance 3 Peut-on comprimer de l eau? Séance 4 Je fais le point sur la séquence 2 24 Cned, Physique - Chimie

Plus en détail

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points)

EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) Bac S 2015 Antilles Guyane http://labolycee.org EXERCICE II. SYNTHÈSE D UN ANESTHÉSIQUE : LA BENZOCAÏNE (9 points) La benzocaïne (4-aminobenzoate d éthyle) est utilisée en médecine comme anesthésique local

Plus en détail

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques

Physique Chimie. Utiliser les langages scientifiques à l écrit et à l oral pour interpréter les formules chimiques C est Niveau la représentation 4 ème 2. Document du professeur 1/6 Physique Chimie LES ATOMES POUR COMPRENDRE LA TRANSFORMATION CHIMIQUE Programme Cette séance expérimentale illustre la partie de programme

Plus en détail

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution :

SP. 3. Concentration molaire exercices. Savoir son cours. Concentrations : Classement. Concentration encore. Dilution : SP. 3 Concentration molaire exercices Savoir son cours Concentrations : Calculer les concentrations molaires en soluté apporté des solutions désinfectantes suivantes : a) Une solution de 2,0 L contenant

Plus en détail

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C 11 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 129 Chapitre 11: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les

Plus en détail

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs

Rappels sur les couples oxydantsréducteurs CHAPITRE 1 TRANSFORMATIONS LENTES ET RAPIDES 1 Rappels sur les couples oxydantsréducteurs 1. Oxydants et réducteurs Un réducteur est une espèce chimique capable de céder au moins un électron Demi-équation

Plus en détail

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE

CORRIGE. CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE Thème : L eau CHAP 04-ACT PB/DOC Electrolyse de l eau 1/12 Domaine : Eau et énergie CORRIGE 1. ALIMENTATION ELECTRIQUE D'UNE NAVETTE SPATIALE 2.1. Enoncé L'alimentation électrique d'une navette spatiale

Plus en détail

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie

Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Chapitre 5 : Noyaux, masse et énergie Connaissances et savoir-faire exigibles : () () (3) () (5) (6) (7) (8) Définir et calculer un défaut de masse et une énergie de liaison. Définir et calculer l énergie

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission

C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1re B et C C4 Réactions nucléaires, radioactivité et fission 30 C4: Réactions nucléaires, radioactivité et fission 1. Définitions a) Nucléides (= noyaux atomiques) Les nucléides renferment les nucléons:

Plus en détail

Exercices sur le thème II : Les savons

Exercices sur le thème II : Les savons Fiche d'exercices Elève pour la classe de Terminale SMS page 1 Exercices sur le thème : Les savons EXERCICE 1. 1. L oléine, composé le plus important de l huile d olive, est le triglycéride de l acide

Plus en détail

Vitesse d une réaction chimique

Vitesse d une réaction chimique Chimie chapitre itesse d une réaction chimique A. Avancement d un mobile et vitesse de déplacement Soit un mobile supposé ponctuel P se déplaçant le long d un axe x [Doc. ] : sa position instantanée est

Plus en détail

Qu est ce qu un gaz comprimé?

Qu est ce qu un gaz comprimé? Qu est ce qu un gaz comprimé? Il existe plusieurs produits à base de gaz ou de mélanges de gaz sous pression conservés dans des bouteilles 1. La plupart de ces gaz sont classés dans la catégorie des «gaz

Plus en détail

Notions physiques Niveau 2

Notions physiques Niveau 2 14 novembre 2011 Contenu 1. Les pressions Les différentes pressions 2. La loi de Mariotte (Autonomie en air) 2.1. Principes 2.2. Applications à la plongée 3. Le théorème d Archimède (Flottabilité) 3.1.

Plus en détail

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie

TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Nom : Prénom: n groupe: TP : Suivi d'une réaction par spectrophotométrie Consignes de sécurité de base: Porter une blouse en coton, pas de nu-pieds Porter des lunettes, des gants (en fonction des espèces

Plus en détail

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE

A retenir : A Z m n. m noyau MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE CP7 MASSE ET ÉNERGIE RÉACTIONS NUCLÉAIRES I) EQUIVALENCE MASSE-ÉNERGIE 1 ) Relation d'équivalence entre la masse et l'énergie -énergie de liaison 2 ) Une unité d énergie mieux adaptée 3 ) application 4

Plus en détail

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale 1 Table des matières Page 1 : Binaire liquide-vapeur isotherme et isobare Page 2 : Page 3 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : intéressant facile facile sauf

Plus en détail

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES

U-31 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Session 200 BREVET de TECHNICIEN SUPÉRIEUR CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE E-3 SCIENCES PHYSIQUES U-3 CHIMIE-PHYSIQUE INDUSTRIELLES Durée : 2 heures Coefficient : 2,5 Durée conseillée Chimie

Plus en détail

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation

Chapitre 6. Réactions nucléaires. 6.1 Généralités. 6.1.1 Définitions. 6.1.2 Lois de conservation Chapitre 6 Réactions nucléaires 6.1 Généralités 6.1.1 Définitions Un atome est constitué d électrons et d un noyau, lui-même constitué de nucléons (protons et neutrons). Le nombre de masse, noté, est le

Plus en détail

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire

À propos d ITER. 1- Principe de la fusion thermonucléaire À propos d ITER Le projet ITER est un projet international destiné à montrer la faisabilité scientifique et technique de la fusion thermonucléaire contrôlée. Le 8 juin 005, les pays engagés dans le projet

Plus en détail

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée

TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire. DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée TS1 TS2 02/02/2010 Enseignement obligatoire DST N 4 - Durée 3h30 - Calculatrice autorisée EXERCICE I : PRINCIPE D UNE MINUTERIE (5,5 points) A. ÉTUDE THÉORIQUE D'UN DIPÔLE RC SOUMIS À UN ÉCHELON DE TENSION.

Plus en détail

Prescriptions Techniques

Prescriptions Techniques Prescriptions Techniques Application du décret n 2004-555 du 15 juin 2004 relatif aux prescriptions techniques applicables aux Canalisations et Raccordements des installations de transport, de distribution

Plus en détail

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet

Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet Titre alcalimétrique et titre alcalimétrique complet A Introduction : ) Définitions : Titre Alcalimétrique (T.A.) : F m / L T.A. T.A.C. Définition : C'est le volume d'acide (exprimé en ml) à 0,0 mol.l

Plus en détail

REACTIONS D OXYDATION ET DE REDUCTION

REACTIONS D OXYDATION ET DE REDUCTION CHIMIE 2 e OS - 2008/2009 : Cours et exercices -19- CHAPITRE 5 : REACTIONS D OXYDATION ET DE REDUCTION Chacun d entre nous a déjà observé l apparition de rouille sur un objet en fer, ou de «vert-degris»

Plus en détail

Suivi d une réaction lente par chromatographie

Suivi d une réaction lente par chromatographie TS Activité Chapitre 8 Cinétique chimique Suivi d une réaction lente par chromatographie Objectifs : Analyser un protocole expérimental de synthèse chimique Analyser un chromatogramme pour mettre en évidence

Plus en détail

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2

Lycée Galilée Gennevilliers. chap. 6. JALLU Laurent. I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 Lycée Galilée Gennevilliers L'énergie nucléaire : fusion et fission chap. 6 JALLU Laurent I. Introduction... 2 La source d énergie nucléaire... 2 II. Équivalence masse-énergie... 3 Bilan de masse de la

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI

Initiation à la Mécanique des Fluides. Mr. Zoubir HAMIDI Initiation à la Mécanique des Fluides Mr. Zoubir HAMIDI Chapitre I : Introduction à la mécanique des fluides 1 Introduction La mécanique des fluides(mdf) a pour objet l étude du comportement des fluides

Plus en détail

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I

L École nationale des pompiers du Québec. Dans le cadre de son programme de formation Pompier I L École nationale des pompiers du Québec Dans le cadre de son programme de formation Pompier I QUATRIÈME ÉDITION MANUEL DE LUTTE CONTRE L INCENDIE EXPOSÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES POMPIER 1 SUJET 4 Énergie

Plus en détail

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS

ACIDES BASES. Chap.5 SPIESS ACIDES BASES «Je ne crois pas que l on me conteste que l acide n ait des pointes Il ne faut que le goûter pour tomber dans ce sentiment car il fait des picotements sur la langue.» Notion d activité et

Plus en détail

EXERCİCE N 1 : «Synthèse de l éthanamide» (7 pts)

EXERCİCE N 1 : «Synthèse de l éthanamide» (7 pts) Terminale S Lycée Massignon DEVİR MMUN N 4 Durée : 2h Les calculatrices sont autorisées. Il sera tenu compte de la qualité de la rédaction et de la cohérence des chiffres significatifs. EXERİE N 1 : «Synthèse

Plus en détail

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE

Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Comment expliquer ce qu est la NANOTECHNOLOGIE Vous vous souvenez que tout est constitué d atomes, non? Une pierre, un stylo, un jeu vidéo, une télévision, un chien et vous également; tout est fait d atomes.

Plus en détail

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30

BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES. Durée : 3 heures 30 Terminales S1, S2, S3 2010 Vendredi 29 janvier BAC BLANC SCIENCES PHYSIQUES Durée : 3 heures 30 Toutes les réponses doivent être correctement rédigées et justifiées. Chaque exercice sera traité sur une

Plus en détail

RESULTATS FOURNITURE DE GAZ MEDICAUX, GAZ DE LABORATOIRE ET GAZ INDUSTRIELS : BOUTEILLES et CENTRALES DE PRODUCTION

RESULTATS FOURNITURE DE GAZ MEDICAUX, GAZ DE LABORATOIRE ET GAZ INDUSTRIELS : BOUTEILLES et CENTRALES DE PRODUCTION Lot Sslot LIBELLE PU HT euros Fluides médicaux avec AMM AIR PRODUCTS Mélange Oxygène 0% + protoxyde d'azote 0% conditionné en bouteille avec et sans manodétendeur intégré - tous types de bouteille et toutes

Plus en détail

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure?

Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Chapitre 1 : Qu est ce que l air qui nous entoure? Plan : 1. Qu est ce que l atmosphère terrestre? 2. De quoi est constitué l air qui nous entoure? 3. Qu est ce que le dioxygène? a. Le dioxygène dans la

Plus en détail

Premier principe : bilans d énergie

Premier principe : bilans d énergie MPSI - Thermodynamique - Premier principe : bilans d énergie page 1/5 Premier principe : bilans d énergie Table des matières 1 De la mécanique à la thermodynamique : formes d énergie et échanges d énergie

Plus en détail

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points)

EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) BAC S 2011 LIBAN http://labolycee.org EXERCICE 2 : SUIVI CINETIQUE D UNE TRANSFORMATION PAR SPECTROPHOTOMETRIE (6 points) Les parties A et B sont indépendantes. A : Étude du fonctionnement d un spectrophotomètre

Plus en détail

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique

Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Principes généraux de la modélisation de la dispersion atmosphérique Rémy BOUET- DRA/PHDS/EDIS remy.bouet@ineris.fr //--12-05-2009 1 La modélisation : Les principes Modélisation en trois étapes : Caractériser

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION)

SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Terminale S CHIMIE TP n 2b (correction) 1 SUIVI CINETIQUE PAR SPECTROPHOTOMETRIE (CORRECTION) Objectifs : Déterminer l évolution de la vitesse de réaction par une méthode physique. Relier l absorbance

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES Collège Voltaire, 2014-2015 AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/cours-ch2-thermo.pdf TABLE DES MATIERES 3.A. Introduction...2 3.B. Chaleur...3 3.C. Variation

Plus en détail

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement.

Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Chapitre 2 : Respiration, santé et environnement. Rappels : L air qui nous entoure contient 3 gaz principaux: 71% d azote, 21% d oxygène, 0,03 % de CO2 et quelques gaz rares. L eau de chaux se trouble

Plus en détail

Etudier le diagramme température-pression, en particulier le point triple de l azote.

Etudier le diagramme température-pression, en particulier le point triple de l azote. K4. Point triple de l azote I. BUT DE LA MANIPULATION Etudier le diagramme température-pression, en particulier le point triple de l azote. II. BASES THEORIQUES Etats de la matière La matière est constituée

Plus en détail

MASSE, VOLUME ET QUANTITE DE MATIERE

MASSE, VOLUME ET QUANTITE DE MATIERE MASSE, OLUME ET QUANTITE DE MATIERE Exercices du Livre Microega Hatier (004 Correction L acide sulfurique 1. Calculons la asse olaire de l acide sulfurique : M(H SO 4 xm(h + M(S + 4xM(O M(H SO 4 x1,00

Plus en détail

Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques

Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques Le nouveau système de surveillance continue des émissions atmosphériques à l'incinérateur Mars 2010 Travaux publics Gestion des matières résiduelles CONTENU DE LA PRÉSENTATION 1. L incinérateur 2. Obligations

Plus en détail

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles.

Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Présentation générale des principales sources d énergies fossiles. Date : 19/09/2012 NOM / Name SIGNATURE Etabli / Prepared Vérifié / Checked Approuvé /Approved G J-L & R-SENE R.SENE R.SENE Sommaire 1.

Plus en détail

Enseignement secondaire

Enseignement secondaire Enseignement secondaire Classe de IIIe Chimie 3e classique F - Musique Nombre de leçons: 1.5 Nombre minimal de devoirs: 4 devoirs par an Langue véhiculaire: Français I. Objectifs généraux Le cours de chimie

Plus en détail

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples.

1 ère partie : tous CAP sauf hôtellerie et alimentation CHIMIE ETRE CAPABLE DE. PROGRAMME - Atomes : structure, étude de quelques exemples. Référentiel CAP Sciences Physiques Page 1/9 SCIENCES PHYSIQUES CERTIFICATS D APTITUDES PROFESSIONNELLES Le référentiel de sciences donne pour les différentes parties du programme de formation la liste

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007

Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 SENTINELLE. (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) Réf. : ANR-07-PCO2-007 Monitoring de surface de sites de stockage de CO 2 (Pilote CO2 de TOTAL Lacq-Rousse, France) SENTINELLE Réf. : ANR-07-PCO2-007 Ph. de DONATO (INPL-CNRS) (Coordonnateur) PARTENAIRES Durée : 3 ans + 7 mois

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

A Spirit of Quality. Le système Qualité de Carbagas

A Spirit of Quality. Le système Qualité de Carbagas A Spirit of Quality Le système Qualité de Carbagas A Spirit of Quality La qualité : une obligation et une responsabilité. Un engagement basé sur la conviction et une tradition orientée vers le futur. L

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

P17- REACTIONS NUCLEAIRES

P17- REACTIONS NUCLEAIRES PC A DOMICILE - 779165576 P17- REACTIONS NUCLEAIRES TRAVAUX DIRIGES TERMINALE S 1 Questions de cours 1) Définir le phénomène de la radioactivité. 2) Quelles sont les différentes catégories de particules

Plus en détail

DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique

DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique DM n o 8 TS1 2012 Physique 10 (satellites) + Chimie 12 (catalyse) Exercice 1 Lancement d un satellite météorologique Le centre spatial de Kourou a lancé le 21 décembre 200, avec une fusée Ariane, un satellite

Plus en détail

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène

SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène SECTEUR 4 - Métiers de la santé et de l hygiène A lire attentivement par les candidats Sujet à traiter par tous les candidats inscrit au BEP Les candidats répondront sur la copie. Les annexes éventuelles

Plus en détail

La physique nucléaire et ses applications

La physique nucléaire et ses applications La physique nucléaire et ses applications I. Rappels et compléments sur les noyaux. Sa constitution La représentation symbolique d'un noyau est, dans laquelle : o X est le symbole du noyau et par extension

Plus en détail

TD 9 Problème à deux corps

TD 9 Problème à deux corps PH1ME2-C Université Paris 7 - Denis Diderot 2012-2013 TD 9 Problème à deux corps 1. Systèmes de deux particules : centre de masse et particule relative. Application à l étude des étoiles doubles Une étoile

Plus en détail

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA

Professeur Eva PEBAY-PEYROULA 3-1 : Physique Chapitre 8 : Le noyau et les réactions nucléaires Professeur Eva PEBAY-PEYROULA Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits réservés. Finalité du chapitre

Plus en détail

CONCOURS COMMUN 2010 PHYSIQUE

CONCOURS COMMUN 2010 PHYSIQUE CONCOUS COMMUN SUJET A DES ÉCOLES DES MINES D ALBI, ALÈS, DOUAI, NANTES Épreuve de Physique-Chimie (toutes filières) Corrigé Barème total points : Physique points - Chimie 68 points PHYSIQUE Partie A :

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E

www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E www.mesureo.com A N A L Y S E U R E N L I G N E D A G V D E S B I C A R B O N A T E S D E L A L C A L I N I T E Solutions pour l analyse de l eau en ligne AnaSense Analyseur en ligne d AGV, des bicarbonates

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 en Polynésie. 15/06/2014 http://www.udppc.asso.

Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 en Polynésie. 15/06/2014 http://www.udppc.asso. Baccalauréat STI2D et STL spécialité SPCL Épreuve de physique chimie Corrigé Session de juin 2014 en Polynésie 15/06/2014 http://www.udppc.asso.fr Une entreprise de BTP (Bâtiment et Travaux Publics) déménage

Plus en détail

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence.

1.2 Coordinence. Notion de liaison de coordinence : Cas de NH 3. et NH 4+ , 3 liaisons covalentes + 1 liaison de coordinence. Règle de l octet : tendance qu on les atomes à s entourer de 8 électrons dans l édifice moléculaire. Ce n est pas une règle générale. Composés respectant la règle de l octet Composés ne respectant pas

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot

EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot EES : Engineering Equation Solver Fiche récapitulative - Marie-Sophie Cabot Permet la résolution de systèmes d équations algébriques, non linéaires Contient différentes bases de données thermodynamiques.

Plus en détail

Demande chimique en oxygène

Demande chimique en oxygène Table des matières Introduction Réactifs DCO Azote et phosphore HI 83214 HI 83099 HI 839800 HI 3898 Page J3 J5 J6 J7 J8 J10 J11 J1 Tableau comparatif Paramètre Photomètre Photomètre Thermo-réacteur Trousse

Plus en détail

FICHE DE DONNEES DE SECURITE

FICHE DE DONNEES DE SECURITE PAGE 1/7 DATE DE MISE A JOUR : 16/11/2011 1/ - IDENTIFICATION DU PRODUIT ET DE LA SOCIETE Identification du produit : Gaines, films, housses, et/ou sacs transparents et colorés en polyéthylène. Famille

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

1. Utilisation conforme à l usage prévu. 2. Propriétés. 3. Montage. Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101

1. Utilisation conforme à l usage prévu. 2. Propriétés. 3. Montage. Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101 310 164 01 Capteur de CO 2 AMUN 716 9 101 1. Utilisation conforme à l usage prévu Le capteur sert à la détection de dioxyde de carbone (CO 2 ) et de la température dans l espace d habitation. La teneur

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015

document proposé sur le site «Sciences Physiques en BTS» : http://nicole.cortial.net BTS AVA 2015 BT V 2015 (envoyé par Frédéric COTTI - Professeur d Electrotechnique au Lycée Régional La Floride Marseille) Document 1 - Etiquette énergie Partie 1 : Voiture à faible consommation - Une étiquette pour

Plus en détail

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie

Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie Chapitre 5 Premier principe de la thermodynamique - conservation de l énergie 5.1 Bilan d énergie 5.1.1 Énergie totale d un système fermé L énergie totale E T d un système thermodynamique fermé de masse

Plus en détail

Mesures et incertitudes

Mesures et incertitudes En physique et en chimie, toute grandeur, mesurée ou calculée, est entachée d erreur, ce qui ne l empêche pas d être exploitée pour prendre des décisions. Aujourd hui, la notion d erreur a son vocabulaire

Plus en détail

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique

Energie nucléaire. Quelques éléments de physique Energie nucléaire Quelques éléments de physique Comment produire 1 GW électrique Nucléaire (rendement 33%) Thermique (38%) Hydraulique (85%) Solaire (10%) Vent : 27t d uranium par an : 170 t de fuel par

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL PHYSIQUE-CHIMIE BAALAURÉAT GÉNÉRAL SESSIN 2015 PYSIQUE-IMIE Série S Durée de l épreuve : 3 heures 30 oefficient : 6 L usage de la calculatrice est autorisé e sujet ne nécessite pas de feuille de papier millimétré Le sujet

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2011/2012 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P)

β-galactosidase A.2.1) à 37 C, en tampon phosphate de sodium 0,1 mol/l ph 7 plus 2-mercaptoéthanol 1 mmol/l et MgCl 2 1 mmol/l (tampon P) bioch/enzymo/tp-betagal-initiation-michaelis.odt JF Perrin maj sept 2008-sept 2012 page 1/6 Etude de la β-galactosidase de E. Coli : mise en évidence d'un comportement Michaélien lors de l'hydrolyse du

Plus en détail

Transport des gaz dans le sang

Transport des gaz dans le sang UE3-2 - Physiologie Physiologie Respiratoire Chapitre 9 : Transport des gaz dans le sang Docteur Sandrine LAUNOIS-ROLLINAT Année universitaire 2010/2011 Université Joseph Fourier de Grenoble - Tous droits

Plus en détail

Application à l astrophysique ACTIVITE

Application à l astrophysique ACTIVITE Application à l astrophysique Seconde ACTIVITE I ) But : Le but de l activité est de donner quelques exemples d'utilisations pratiques de l analyse spectrale permettant de connaître un peu mieux les étoiles.

Plus en détail

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie

TECHNIQUES: Principes de la chromatographie TECHNIQUES: Principes de la chromatographie 1 Définition La chromatographie est une méthode physique de séparation basée sur les différentes affinités d un ou plusieurs composés à l égard de deux phases

Plus en détail

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX

Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX Chapitre n 6 MASSE ET ÉNERGIE DES NOYAUX T ale S Introduction : Une réaction nucléaire est Une réaction nucléaire provoquée est L'unité de masse atomique est une unité permettant de manipuler aisément

Plus en détail

1 ère Partie : Concepts de Base

1 ère Partie : Concepts de Base 1 ère Partie : Concepts de Base 7 8 J-89 COURS 2. Qu est ce que la Chimie? Ce chapitre ainsi que le suivant sont des rappels de concepts que vous êtes censés avoir appris en Terminale S. Néanmoins, il

Plus en détail

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR

SOLUTIONS TECHNOLOGIQUES D AVENIR CPTF et CSC CYCLES COMBINES A GAZ (CCG) COGÉNÉRATION DÉVELOPPEMENT DES RENOUVELABLES SOLUTIONS DE STOCKAGE CPTF ET CSC Le parc thermique est un outil essentiel pour ajuster l offre et la demande, indispensable

Plus en détail

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT

Propulsion COLLÈGE. 1. Le moteur vulcain. > Expositions > Niveau 0 > CENTRE DE LANCEMENT 1. Le moteur vulcain C. Expliquer le principe d action réaction aussi appelé le principe des actions réciproques qui s applique dans le moteur Vulcain. Vous pouvez-vous aider du schéma ci-dessous. A. Quels

Plus en détail

Transformations nucléaires

Transformations nucléaires I Introduction Activité p286 du livre Transformations nucléaires II Les transformations nucléaires II.a Définition La désintégration radioactive d un noyau est une transformation nucléaire particulière

Plus en détail

Épreuve collaborative

Épreuve collaborative Épreuve collaborative Épreuve collaborative 1. Faire une présentation de quelqu idé fort relativ au mix énergétique (ou bouquet énergétique). (Exposé de 5 minut maximum) 2. Faut-il encore brûler le charbon?

Plus en détail

PHYSIQUE-CHIMIE. Partie I - Propriétés de l atome

PHYSIQUE-CHIMIE. Partie I - Propriétés de l atome PHYSIQUE-CHIMIE Ce sujet traite de quelques propriétés de l aluminium et de leurs applications. Certaines données fondamentales sont regroupées à la fin du texte. Partie I - Propriétés de l atome I.A -

Plus en détail

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos.

Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. entreposage Choisir et utiliser un détecteur de gaz pour le travail en espace clos. Un détecteur de gaz contribue à déterminer les mesures de prévention et l équipement de protection nécessaires dans le

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Qu'est-ce que la biométhanisation?

Qu'est-ce que la biométhanisation? Qu'est-ce que la biométhanisation? La biométhanisation consiste en une série d'opérations de dégradations biologiques de matières organiques qui se produisent en l'absence d'oxygène. Les produits résultants

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles

Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre. Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques Matériels de Formation du GCE Inventaires Nationaux de Gaz à Effet de Serre Secteur de l'energie Combustion de Combustibles Version du

Plus en détail

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur

Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Compétence 3-1 S EXPRIMER A L ECRIT Fiche professeur Nature de l activité : Réaliser 3 types de productions écrites (réécriture de notes, production d une synthèse de documents, production d une argumentation)

Plus en détail

Réduction de la pollution d un moteur diesel

Réduction de la pollution d un moteur diesel AUBERT Maxime SUP B Professeur accompagnateur : DELOFFRE Maximilien SUP B Mr Françcois BOIS PAGES Simon SUP E Groupe n Réduction de la pollution d un moteur diesel Introduction L Allemand Rudolf Diesel

Plus en détail