Protection de l environnement Matière FE LES GAZ À EFFET DE SERRE. Par Isabelle Coupal et Sébastien Poirier

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protection de l environnement Matière FE LES GAZ À EFFET DE SERRE. Par Isabelle Coupal et Sébastien Poirier"

Transcription

1 Protection de l environnement Matière FE LES GAZ À EFFET DE SERRE Par Isabelle Coupal et Sébastien Poirier Présenté à : Annette Huot, professeure Département des Techniques du milieu naturel Le mardi 5 avril 2011

2 ii TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION 1 2. DÉVELOPPEMENT L effet de serre La vapeur d'eau (H 2 O) Le dioxyde de carbone (CO 2 ) Le méthane (CH 4 ) L oxyde nitreux (N 2 O) L ozone (O 3 ) Les hydrocarbures halogénés 6 3. CONCLUSION 7 4. BIBLIOGRAPHIE 8 Listes des figures : Figure 1. L effet de serre 2 Figure 2. Les différentes couches atmosphériques 2 Figure 3. Émissions de certains gaz à effet de serre par secteur d activité 3

3 1. INTRODUCTION L atmosphère est à la base de la vie sur terre. Il est donc bien important de connaître ses propriétés, dont l effet de serre. Contrairement aux croyances populaires, celui-ci a toujours existé, mais l humain l a rendu problématique. Dans ce présent travail, il y aura une description de ce qu est l effet de serre, des bienfaits et des problèmes que cela peut apporter, de la position des différentes couches de l atmosphère, du pourcentage des émissions de gaz à effet de serre par secteur d activité économique et une description physique de chacun de ces derniers, soient la vapeur d eau (H 2 O), le dioxyde de carbone (CO 2 ), le méthane (CH 4 ), l oxyde nitreux (N 2 O), l ozone (O 3 ) et les hydrocarbures halogénés (CFC, HCFC, HFC, PFC et SF 6 ). 2. DÉVELOPPEMENT 2.1 L effet de serre Pour simplifier son explication, on compare l atmosphère de la Terre à une couche de verre transparent. Sur notre planète, il y a donc un effet de serre parce que, tout comme avec le verre d une serre, la chaleur (rayons infrarouges) entre plus facilement qu elle ne sort. Naturellement, cet effet était là bien avant l arrivée des humains, puisqu il permet de garder la Terre à une température moyenne de 15 C. En son absence, celle-ci chuterait à -18 C! D importants écarts de températures entre le jour et la nuit seraient aussi ressentis. Il n y aurait probablement pas autant de vie sur la planète qu aujourd hui. Cependant, le problème que l on rencontre présentement est la trop grande émission de gaz qui augmentent l effet de serre, provoquant un réchauffement de la température. Cela entraîne divers problèmes colossaux comme la fonte des glaciers, la hausse du niveau des océans, les nouvelles aires de répartition de certaines espèces et les phénomènes naturels de plus en plus présents. On parle donc de changements climatiques. On voit à la figure 1, la grande quantité de rayons infrarouges du Soleil qui entrent dans l atmosphère de la Terre. Une certaine quantité réussit à ressortir ou à être reflétée, mais il y en a qui reste emprisonnée. Cela produit l effet de serre.

4 2 Figure 1. L effet de serre. (Figure dessinée par Isabelle Coupal) La figure 2 est importante pour comprendre que la couche d ozone se trouve dans la stratosphère et que nous vivons dans la troposphère. Figure 2. Les différentes couches atmosphériques. (Référence : Wikipédia, figure libre de droits d auteur)

5 3 Dans la figure 3, on remarque que les transports sont responsables de beaucoup d émission de CO 2. De plus, si on l additionne à l extraction ainsi que la distribution des énergies fossiles, nous retrouvons environ ¼ de tous les gaz à effet de serre produits par les humains. Il faudrait donc revoir notre dépendance aux énergies fossiles pour alimenter les voitures et autres moyens de transport et pour la fabrication de divers objets de la vie courante comme les matières plastiques. Figure 3. Émissions de certains gaz à effet de serre par secteur d activité. (Référence : Wikipedia, figure libre de droits d auteur)

6 4 2.2 La vapeur d'eau (H 2 O) La vapeur d eau (H 2 O) est de l eau sous forme gazeuse, inodore et incolore, et constitue le plus grand facteur de gaz à effet de serre, et ce, tout en étant naturellement présente dans l atmosphère. «L eau contribue à refroidir la surface de la Terre par l évaporation, à réfléchir l énergie du soleil (sous forme de nuages et de calottes glaciaires) et à garder la terre chaude (sous forme de vapeurs d eau).» 1 La vapeur d eau compte pour plus du deux tiers des gaz à effet de serre et elle augmente au fur et à mesure que l atmosphère se réchauffe, car la capacité de l air à retenir l évaporation est supérieure de même que la quantité d eau évaporée lorsque la température de la terre est plus chaude. La vapeur d eau absorbe le rayonnement infrarouge. Or, une augmentation de vapeur d eau dans l atmosphère causera une absorption supérieure du rayonnement infrarouge, ce qui accroîtra davantage l effet de serre. Par conséquent, l effet de serre naturel de la vapeur d eau est considéré seulement «comme une rétroaction dans le système climatique» 2, car il est peu influencé par l activité humaine. 2.3 Le dioxyde de carbone (CO 2 ) Le dioxyde de carbone est un gaz invisible, qui n a aucune odeur et qui a une saveur piquante. On le retrouvait déjà à l état naturel avant les premières industries. En effet, les végétaux s en servent pour faire de la photosynthèse. L humain produit beaucoup de gaz carbonique, ce qui fait qu on en retrouve désormais en quantité plus grande que la normale dans l atmosphère. Il est le deuxième gaz à effet de serre le plus important après la vapeur d eau. Le CO 2 est dégagé lors de la combustion, soit naturellement lors de la respiration des plantes et des animaux (dont les humains), lors des incendies forestiers ou, encore, lors des éruptions volcaniques, ou soit chimiquement dans les transports, les résidences, les industries, lors des déforestations, en agriculture et dans nos déchets et égouts. On appelle «puits de carbone» tout réservoir, naturel ou artificiel, capable de 1 Les changements climatiques, Manipuler le thermostat de la Terre, Environnement Canada, dépliant. 2 Les changements climatiques, Manipuler le thermostat de la Terre, (2008) Environnement Canada, dépliant.

7 5 stocker le dioxyde de carbone pour ainsi réduire sa quantité dans l atmosphère. Par exemple, les forêts boréales retiennent beaucoup de CO 2 et sont donc considérées comme de très bons puits de carbone. 2.4 Le méthane (CH 4 ) Le méthane (CH 4 ) est un combustible, un gaz à effet de serre naturel et artificiellement émis par l être humain. Il est inodore et incolore dans des conditions normales de température et de pression. Il se trouve à être plus léger que l air et, par conséquent, il se retrouve plus haut dans la stratosphère. On le retrouve en moins grande quantité que la vapeur d eau et le dioxyde de carbone. «Comme le dioxyde de carbone, le méthane est un gaz à effet de serre dont les molécules absorbent la chaleur essayant de s'échapper dans l'espace.» 3 Cependant, il retient beaucoup plus efficacement la chaleur. Il provient essentiellement de la décomposition de matières en milieu anaérobique. «Les sources principales sont les marécages, les rizières, les processus de digestion des animaux, l extraction des combustibles fossiles et la décomposition des ordures.» 4 Les émissions artificielles du méthane aident à augmenter l effet de serre. Depuis la révolution industrielle, sa concentration dans l atmosphère a plus que doublé, contribuant ainsi grandement au réchauffement climatique. 2.5 L oxyde nitreux (N 2 O) L oxyde nitreux peut être appelé «protoxyde d azote» ou encore «gaz hilarant». Il est invisible (incolore), mais il a une odeur et un goût sucrés. Il provient principalement du sol et des océans. Il se retrouve donc déjà dans la nature. Cependant, l humain contribue grandement à son accroissement dans l atmosphère en brûlant des combustibles fossiles et des matières organiques. Certaines pratiques agricoles utilisant des engrais faits à base d azote dégagent aussi beaucoup d oxyde nitreux. On l utilise aussi pour son effet hallucinogène, anesthésique et euphorisant à l inhalation. Il est le quatrième gaz à effet de serre le plus polluant après le H 2 O, le CO 2 et le CH 4. 3 «Atmosphere, Climate & Environment» (2011), sur le site internet de Manchester Metropolitan University. 4 Les changements climatiques, Manipuler le thermostat de la Terre, (2008) Environnement Canada, dépliant.

8 6 2.6 L ozone (O 3 ) À température ambiante, l ozone est de couleur bleu pâle et son odeur rappelle celle de l eau de javel. Dans la stratosphère (une couche de notre atmosphère), l ozone est connu pour former une couche à une hauteur allant de 13 à 40 km avec un maximum de concentration d ozone vers 24 km. Cette couche d ozone capte plus de 97% des rayons ultraviolets du Soleil. C est l ozone stratosphérique qui nous est bénéfique. Cependant, il est un gaz très nocif lorsqu il se retrouve dans la troposphère, là où nous vivons et respirons l air. Nous parlons alors d ozone troposphérique. Il peut effectivement agresser le système respiratoire des animaux (dont nous, les êtres humains) et même brûler les végétaux les plus sensibles. On peut le produire artificiellement à cause de l action des rayons UV sur des produits chimiques émis par les automobiles, industries, les centrales électriques thermiques et les incinérateurs. Il est aussi émis par des décharges électriques dans du dioxygène (O 2 ). Ainsi, il s en produit lors de l utilisation de l imprimante laser, lorsqu il y a des éclairs lors d un orage et même à partir de toute étincelle. C est pourquoi il est important de bien aérer les pièces dans lesquelles on retrouve des produits qui émettent des décharges électriques. 2.7 Les hydrocarbures halogénés Les hydrocarbures halogénés sont un groupe chimique produit par l activité humaine et composés d un halogène (brome, chlore, fluor et de carbone). Ces gaz à effet de serre sont très «puissants» pour capter la chaleur dans l atmosphère. Ils sont uniquement d origine industrielle et sont communément appelés les «gaz fluorés». Il existe cinq catégories principales d halocarbures 5 : les chlorofluorocarbures (CFC), les hydrofluorocarbures (HFC), les perfluorocarbures (PFC), les hydrochlorofluorocarbures (HCFC) et l'hexafluorure de soufre (SF 6 ). 5 «Gaz fluorés» (2011), sur le site internet Wikipedia, l Encyclopédie universelle.

9 7 «Les chlorofluorocarbures contribuent à dégrader l'ozone stratosphérique. Ils sont responsables du trou dans la couche d'ozone.» 6 Les chlorofluorocarbures sont ininflammables, extrêmement stables et inertes. Ils étaient très peu coûteux à fabriquer, avant leur interdiction, ce qui a rapidement augmenté leur concentration dans l air. En plus de contribuer au réchauffement climatique, ils ont une espérance de vie très longue, ce qui fait en sorte que, même en très infirme quantité, ils font des ravages pendant longtemps à la couche d ozone qui nous protège des rayons ultraviolets du soleil. Ils sont, par conséquent, nullement à négliger et «suscitent beaucoup d intérêt chez les groupes environnementaux». 7 Avant, on utilisait les CFC, les HFC et les HCFC dans les bombes aérosols et les extincteurs comme agents propulseurs. Ils étaient aussi présents dans l industrie de la réfrigération. Il y en avait donc beaucoup d émis par les climatiseurs, les réfrigérateurs et les congélateurs industriels ou domestiques. Les PFC et les SF 6 sont aussi utilisés pour divers autres fonctions, entre autres en alimentation (PFC) et dans les industries métallurgiques (SF 6 ). Désormais, on a prohibé l utilisation de ces gaz dans certains pays. 3. CONCLUSION Somme toute, on peut constater que l effet de serre a toujours existé. Toutefois, l humain l a rendu problématique, augmentant les quantités de gaz à effet de serre, soit la vapeur d eau (H 2 O), le dioxyde de carbone (CO 2 ), le méthane (CH 4 ), l oxyde nitreux (N 2 O), l ozone (O 3 ) et les hydrocarbures halogénés (CFC, HCFC, HFC, PFC et SF 6 ) de façon significative dans l atmosphère. Cela entraîne donc le problème de l augmentation de la température moyenne sur Terre et les changements climatiques. Il faut souhaiter que le Protocole de Kyoto, qui a comme mandat de diminuer la production de gaz à effets de serre 8, soit pris plus au sérieux par les habitants de la planète, car ce qu il se produit présentement est très grave aux points de vue écologique et santé. 6 «Hydrocarbures halogènes» (2011) sur le site internet Wikipedia, l Encyclopédie universelle. 7 «Gaz fluorés» (2011), sur le site internet Wikipedia, l Encyclopédie universelle. 8 «Le Protocole de Kyoto» (2011) sur le site internet UNFCCC.

10 8 4. BIBLIOGRAPHIE Sites Internet «Atmosphere, Climate & Environment» (2011), sur le site internet de Manchester Metropolitan University. Page web consultée le 19 mars «Effet de serre» (2011), sur le site internet Wikipedia, l Encyclopédie universelle. Page web consultée le 19 mars «Émission de CO 2» (2010), sur le site internet Verdura. Page web consultée le 19 mars «Le Protocole de Kyoto» (2011), sur le site internet UNFCC. Page consultée le 19 mars «Les changements climatiques : l effet de serre» (2011), sur le site internet Défi Climat. Page web consultée le 19 mars «L oxyde nitreux (N 2 O)» (2011), sur le site internet de l Université Laurentienne. Page web consultée le 19 mars Case+Study/Glossary/nitrous+oxide+(N2O).htm?Laurentian_Lang=fr-CA Documents Questions fréquemment posées au sujet de la science du changement climatique, mise à jour 2008, Section de l évaluation et de l intégration scientifiques, Direction générale des sciences et de la technologie, Environnement Canada, Toronto (Ontario), 57 pages. Les changements climatiques, Manipuler le thermostat de la Terre, (2008) Environnement Canada, dépliant.

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE SOMMAIRE 1 Qu est-ce que l effet de serre? 2 Qu est-ce que les gaz à effet de serre? Quels sont-ils? Quels sont leurs effets? 3 Quel

Plus en détail

THEME 1 : Planète Terre, environnement, Action humaine

THEME 1 : Planète Terre, environnement, Action humaine Plan THEME 1 : Planète Terre, environnement, Action humaine Partie C- Impacts de quelques activités humaines (à l'échelle de la planète) Chapitre I - Conséquences de l'exploitation et de la consommation

Plus en détail

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE...

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE... L effet de serre est le phénomène naturel permettant à la Terre de retenir la chaleur du Soleil à l intérieur de l atmosphère. Lorsque le rayonnement solaire touche la surface, la chaleur qui s en dégage

Plus en détail

PROFESSEUR 8-11A N S BUENOS AIRES ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. Argentine LE L AS SO DE GAUCHO

PROFESSEUR 8-11A N S BUENOS AIRES ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A. Argentine LE L AS SO DE GAUCHO ÉCHOS D ESCALE L A M A L L E À SOU V EN IRS DE TA R A L IE U BUENOS AIRES Argentine T YPE AGE PROFESSEUR 8-11A N S L O B J E T LE L AS SO DE GAUCHO L A P R O B L É M AT IQ U E En quoi la surconsommation

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE

L EFFET DE SERRE II. DEFINITION ET PRINCIPE GENERALE L EFFET DE SERRE I. INTRODUCTION L effet de serre est un phénomène naturel, il a un impact important sur les conditions de vie sur Terre. Le réchauffement global actuellement observé est seulement une

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE

LES GAZ A EFFET DE SERRE LES GAZ A EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE Le Soleil réchauffe la Terre. L EFFET DE SERRE La Terre perd de la chaleur sous forme de rayons infrarouges L EFFET DE SERRE Une partie de cette

Plus en détail

GAZ A EFFET DE SERRE

GAZ A EFFET DE SERRE GAZ A EFFET DE SERRE Problématique : Un réchauffement de 1 à 5 C d'ici 2100 1. Introduction. En quoi consiste le gaz à effet de serre? Les gaz à effet de serre sont transparents à certaines longueurs d'onde

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l administration communale 2012

Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l administration communale 2012 Bilan des émissions de gaz à effet de serre de l administration communale 2012 Mars 2013 Contexte L article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement dite

Plus en détail

Le changement climatique

Le changement climatique Le changement climatique Domaine du développement durable étudié : causes et conséquences du changement climatique Niveau : 2 nde professionnelle (fiche testée par des élèves de 2 nde MIP métiers des industries

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

ACTIVITÉS pédagogiques

ACTIVITÉS pédagogiques ACTIVITÉS pédagogiques 4 e primaire à 2 e secondaire durée : segmentable COMPÉTENCES en EVEIL SCIENTIFIQUE Rencontrer et appréhender une réalité complexe! Dans le cadre d une énigme, agencer les indices

Plus en détail

Lycée Professionnel Le Chesnois Bains les Bains

Lycée Professionnel Le Chesnois Bains les Bains LES FLUIDES FRIGORIGENES : Fonction :........ Le fluide ne doit ni attaquer les matériaux de l installation frigorifique ni l'huile. Il doit être peu toxique, ininflammable et non explosible. Il peut se

Plus en détail

Fiche pédagogique. Compréhension écrite

Fiche pédagogique. Compréhension écrite Fiche pédagogique Thème CLIMATOLOGIE : «La couche d ozone» Compétence(s) Compréhension orale Compréhension écrite Expression orale Niveau Selon les critères du CECR pour les langues : B2 - utilisateur

Plus en détail

GAZ A EFFET DE SERRE: Quelle initiative aura contribué le plus à la réduction de leurs émissions? Le Changement Climatique

GAZ A EFFET DE SERRE: Quelle initiative aura contribué le plus à la réduction de leurs émissions? Le Changement Climatique GAZ A EFFET DE SERRE: Quelle initiative aura contribué le plus à la réduction de leurs émissions? Le Changement Climatique L élimination des CFC! Avec le rôle essentiel joué par les Hydrofluorocarbures

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel

Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? Un phénomène naturel Que se passe-t-il? Pourquoi la terre se réchauffe? La terre se réchauffe parce que la part des gaz à effet de serre dans l'atmosphère augmente. L'atmosphère terrestre est composée en quasi-totalité d'azote

Plus en détail

CHANGEMENT DE CONCENTRATION ATMOSPHÉRIQUE DES GAZ ÀEFFET DE SERRE

CHANGEMENT DE CONCENTRATION ATMOSPHÉRIQUE DES GAZ ÀEFFET DE SERRE CHANGEMENT DE CONCENTRATION ATMOSPHÉRIQUE DES GAZ ÀEFFET DE SERRE J.-P. GARREC Il faut d abord rappeler que l effet de serre est un phénomène naturel bénéfique à la Terre et à ses habitants. Dans ce phénomène,

Plus en détail

Développement durable Les principaux indicateurs d impacts environnementaux

Développement durable Les principaux indicateurs d impacts environnementaux Développement durable Les principaux indicateurs d impacts environnementaux 1 Prélèvements Rejets (pollutions) Impacts environnementaux Classification des principaux types (CML 2000) Impacts Localisation

Plus en détail

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES en France Marie-Dominique Loÿe CERES avril 2016 Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de la Seine Saint Denis Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de la Seine Saint Denis Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de la Seine Saint Denis Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Deuxième partie : La Terre anthropisée II-4 Le changement climatique Hubert Bril, Université de Limoges 1 Le changement climatique aujourd hui à toutes les sauces est invoqué

Plus en détail

La pollution de l air, faut s en faire!

La pollution de l air, faut s en faire! La pollution de l air, faut s en faire! Sortie Introduction Sources de la pollution de l air Quelques chiffres sur la pollution de l air Lexique Effets de la pollution de l air Quiz Que peut-on faire pour

Plus en détail

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE : dernières avancées scientifiques

RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE : dernières avancées scientifiques Eric ALLARD délégué départemental 49 RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE : dernières avancées scientifiques Angers Loire Métropole 17 octobre 2009 Plan Energie Climat Évolution des températures à ANGERS depuis 1947

Plus en détail

AGRICULTURE ET CLIMAT

AGRICULTURE ET CLIMAT AGRICULTURE ET CLIMAT SOMMAIRE: I. Introduction II. III. L impact de l agriculture sur le changement climatique L impact du changement climatique sur l agriculture IV. L agriculture, une solution? V. Conclusion

Plus en détail

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes

Astro-club ORION 2015/10/12. L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Astro-club ORION 2015/10/12 L atmosphère terrestre et celles des autres planètes Atmosphères planétaires dans le système solaire La peau d un melon est plus épaisse par rapport au melon que notre atmosphère

Plus en détail

SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE

SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE SEMAINE 2 : CAUSES ET ENJEUX DU CHANGEMENT CLIMATIQUE Ce document contient les transcriptions textuelles des vidéos proposées dans la partie «Introduction sur les gaz à effets de serre» de la semaine 2

Plus en détail

chapitre 4 : Composition de l'air

chapitre 4 : Composition de l'air chapitre 4 : Composition de l'air I L'air dans l'atmosphère Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 1 Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 2 Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 3 Classe de 4ème/ Cours Mme Facon 4 Classe

Plus en détail

L écologie Le changement climatique

L écologie Le changement climatique L effet de serre L écologie Le changement climatique Édumédia : Effet de serre! Fonctionnement! énergie du soleil entre dans l atmosphère et traverse les gaz de l atmosphère! la plupart de la lumière est

Plus en détail

Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre 3 : De l évolution récente du climat au climat de demain

Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre 3 : De l évolution récente du climat au climat de demain Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre 3 : De l évolution récente du climat au climat de demain Thème 1: Atmosphère, hydrosphère, climats: Du passé à l avenir. Chapitre

Plus en détail

Nom : Groupe : RÉVISION UNIVERS TERRE ET ESPACE ST 4 e secondaire. Répartition des questions par univers et pondération science et technologie

Nom : Groupe : RÉVISION UNIVERS TERRE ET ESPACE ST 4 e secondaire. Répartition des questions par univers et pondération science et technologie Nom : Groupe : Date : RÉVISION UNIVERS TERRE ET ESPACE ST 4 e secondaire Répartition des questions par univers et pondération science et technologie Nombre de Univers Univers Univers Univers Pondération

Plus en détail

Composition de l'atmosphère

Composition de l'atmosphère Composition de l'atmosphère Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 4ème) I. Introduction Les constituants majeurs de l atmosphère sont l azote (~ 78 %) et l oxygène (~ 21 % par rapport à l air

Plus en détail

Causes du changement climatique Informations pour les enseignants

Causes du changement climatique Informations pour les enseignants Informations pour les enseignants Tâches Les élèves regardent un film et l enseignant explique différents concepts. Ensuite, les élèves résolvent différents types de tâches (texte à trous, interprétation

Plus en détail

LE CLIMAT CHANGE... Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences

LE CLIMAT CHANGE... Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences LE CLIMAT CHANGE... 1 Conception et réalisation: Pascal Descamps animateur sciences Sur la Terre, le climat a toujours évolué... LES VARIATIONS DU CLIMAT La dernière glaciation a eu lieu il y a 20 000

Plus en détail

LA MATIÈRE L AIR, LES POLLUTIONS ET LES DÉCHETS

LA MATIÈRE L AIR, LES POLLUTIONS ET LES DÉCHETS LA MATIÈRE L AIR, LES POLLUTIONS ET LES DÉCHETS I- L AIR. L air est un fluide gazeux qui constitue l atmosphère. C est un mélange de gaz essentiellement constitué de molécules de diazote N 2 ( 78%) et

Plus en détail

Effet de serre. Lumière du Soleil

Effet de serre. Lumière du Soleil Effet de serre Lumière du Soleil Tout corps émet un rayonnement infrarouge qui augmente avec la température. Le rayonnement infrarouge est piégé dans la serre. 1 Effet de serre dans l atmosphère Est naturel

Plus en détail

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction

Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Cours VET «Environnement atmosphérique et qualité de l air» Introduction Christian Seigneur Cerea Objectif du cours Formation de base en pollution atmosphérique (processus physiques et chimiques, représentation

Plus en détail

6 juin 2013 FT Advice

6 juin 2013 FT Advice 6 juin 2013 FT Advice 1 Sommaire L effet de serre et les GES (gaz à effet de serre) Les principes du Bilan Carbone Le Bilan Carbone des matériaux alternatifs Réflexion sur le laitier de haut fourneau Facteurs

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Table des matières. Bibliographie

Table des matières. Bibliographie L EFFET DE SERRE Table des matières 1. L effet de serre, un phénomène naturel 3 2. Un effet de serre additionnel provoqué par l homme 4 3. Les conséquences observées sur les températures 5 4. En Belgique,

Plus en détail

N 3. Missions : Février 2013

N 3. Missions : Février 2013 Inventaire territorial des émissions de gaz à effet de serre en Aquitaine N 3 Février 2013 Année 2010 (version 2012) Les résultats présentés dans ce document sont issus de travaux réalisés par AIRAQ portant

Plus en détail

M05/4/ENVSY/SPM/FRE/TZ0/XX+ SYSTÈMES DE L ENVIRONNEMENT NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1. Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes

M05/4/ENVSY/SPM/FRE/TZ0/XX+ SYSTÈMES DE L ENVIRONNEMENT NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1. Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45 minutes IB DIPLOMA PROGRAMME PROGRAMME DU DIPLÔME DU BI PROGRAMA DEL DIPLOMA DEL BI SYSTÈMES DE L ENVIRONNEMENT NIVEAU MOYEN ÉPREUVE 1 M05/4/ENVSY/SPM/FRE/TZ0/XX+ 22056419 Mercredi 11 mai 2005 (après-midi) 45

Plus en détail

L avenir du Canada. Chapitre 37 : Le réchauffement de la planète. Unité 6

L avenir du Canada. Chapitre 37 : Le réchauffement de la planète. Unité 6 L avenir du Canada Chapitre 37 : Le réchauffement de la planète Unité 6 L AVENIR DU CANADA Chapitre 37 : Le réchauffement de la planète 1997 La plus chaude année jamais enregistrée Les années 90 ont été

Plus en détail

LE MODULE DE SENSIBILISATION

LE MODULE DE SENSIBILISATION LE MODULE DE SENSIBILISATION ÉNERGIE Les différents types d énergie Les sources d énergies fossiles : Pétrole, gaz naturel, charbon Ce sont les énergies issues de la fossilisation de matières organiques

Plus en détail

Bilan des achats et des ventes d halocarbures et des reprises d halocarbures usés en 2016 au Québec

Bilan des achats et des ventes d halocarbures et des reprises d halocarbures usés en 2016 au Québec Bilan des achats et des ventes d halocarbures et des reprises d halocarbures usés en 2016 au Québec Ministère du Développement durable, de l Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques

Plus en détail

CONFERENCE - DEBAT. Association Tchadienne pour la Réussite Environnementale. Thème. Le réchauffement climatique :

CONFERENCE - DEBAT. Association Tchadienne pour la Réussite Environnementale. Thème. Le réchauffement climatique : CONFERENCE - DEBAT Association Tchadienne pour la Réussite Environnementale Thème Le réchauffement climatique : Causes Conséquences Les solutions idoines et la situation du Tchad Siège Social : N Djamena

Plus en détail

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE

LE CHANGEMENT CLIMATIQUE LE CHANGEMENT CLIMATIQUE Depuis quand l homme s y intéresse-t-il? Le climat sur Terre a toujours évolué : pensez au Carbonifère (il y a 300 à 350 millions d années) ou aux glaciations du Quaternaire, il

Plus en détail

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT

BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT BACCALAUREAT PROFESSIONNEL HYGIENE ET ENVIRONNEMENT SESSION 2013 CORRIGE Epreuve E2 U21 SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L ENVIRONNEMENT Durée : 4 heures Coefficient : 3 La calculatrice est interdite pour cette

Plus en détail

Inventaire québécois

Inventaire québécois Inventaire québécois des GAZ À EFFET DE SERRE 1990-2000 Le présent document constitue la synthèse d un rapport détaillé portant sur l inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES)* produits par

Plus en détail

Vallée des défis : Changement Climatique

Vallée des défis : Changement Climatique 1. Effet de serre naturel : Vallée des défis : Changement Climatique Une carotte glaciaire prélevée par des scientifiques renferme de l air qui est composé à son tour de gaz à effet de serre (Azote, oxygène,

Plus en détail

Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche

Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche Comparaison de la FDES Ouatéco avec les FDES Laine de verre et FDES Laine de roche Ouateco dépollue l environnement en produisant ses ouates de cellulose Ouateco et Nature. Notre FDES, réalisée par le

Plus en détail

MECANISMES DE DESTRUCTION DE LA COUCHE D OZONE

MECANISMES DE DESTRUCTION DE LA COUCHE D OZONE MECANISMES DE DESTRUCTION DE LA COUCHE D OZONE I. Organisation de l atmosphère L atmosphère terrestre est subdivisée en plusieurs couches dont le passage de l une à l autre est caractérisé par une inversion

Plus en détail

Le réfrigérant de demain : étude de cas sur le potentiel de l ammoniac

Le réfrigérant de demain : étude de cas sur le potentiel de l ammoniac Le réfrigérant de demain : étude de cas sur le potentiel de l ammoniac Rapport d expertise réalisé pour le Groupe de recherche appliquée en macroécologie (GRAME) Par M. Bernard Laurent, consultant et enseignant

Plus en détail

Coup de chaud sur la planète par effet de serre! PROBLÉMATIQUE L EFFET DE SERRE : LE LIEN AVEC LE CLIMAT

Coup de chaud sur la planète par effet de serre! PROBLÉMATIQUE L EFFET DE SERRE : LE LIEN AVEC LE CLIMAT CME 4.1 - CME 4.3 - HS 4.2 & SUITES GÉOMÉTRIQUES Coup de chaud sur la planète par effet de serre! PREMIÈRE BAC PRO COP21 PROBLÉMATIQUE L EFFET DE SERRE : LE LIEN AVEC LE CLIMAT I. ÉTUDE DE DOCUMENTS Document

Plus en détail

Description physico-chimique de l oxygène

Description physico-chimique de l oxygène Techniques du milieu naturel Option protection de l environnement Matière 1 : 147-454-FE Description physico-chimique de l oxygène Présenté par Cindy Brassard à Annette Huot, professeure Cégep de Saint-Félicien,

Plus en détail

quiz Tout savoir (ou presque) sur le développement durable!

quiz Tout savoir (ou presque) sur le développement durable! 2015 : année du climat La France sera le pays hôte de la 21 e Conférence climat du 30 novembre au 11 décembre 2015. Cette conférence doit aboutir à un accord international sur le climat afin de lutter

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

L ozone. Laurent Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE)

L ozone. Laurent Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE) L ozone Laurent Borrel (ENM/RP), Yann Esnault (SaE) L ozone, molécule bénéfique ou nocive? Depuis les années 1990, les scientifiques soulignent la fragilité de la couche d ozone et son importance pour

Plus en détail

Bilan énergétique effet de serre couche d ozone

Bilan énergétique effet de serre couche d ozone Bilan énergétique effet de serre couche d ozone Energie incidente au sommet de l atmosphère Selon la théorie du corps noir, tout objet dont la température est supérieure au 0 absolu (0K) rayonne. Le flux

Plus en détail

Quizz réchauffement climatique

Quizz réchauffement climatique Quizz réchauffement climatique 1) L'atmosphère se réchauffe parce que les humains... a) font des trous dans la couche d'ozone b) fabriquent de la radioactivité c) augmentent l'effet de serre d) font des

Plus en détail

Bilan Carbone CONTEXTE : LES ENJEUX ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES

Bilan Carbone CONTEXTE : LES ENJEUX ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES Bilan Carbone CONTEXTE : LES ENJEUX ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES 1- Enjeux énergétiques Evolution de la consommation Des fossiles pour combien de temps? Perspectives sur les EnR 2 Changement climatique

Plus en détail

L effet de serre, c est la vie

L effet de serre, c est la vie n 26 - janvier 2007 L effet de serre, c est la vie Mots clés associés : climat et énergie générations futures, prospective, temporalités atmosphère carbone climat ressources naturelles Résumé La compréhension

Plus en détail

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT

PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT PREMIERE PARTIE LA PLANETE TERRE ET SON ENVIRONNEMENT IV LE COUPLAGE DES ENVELOPPES TERRESTRES Introduction La Terre est une planète originale de part la présence : - D une enveloppe gazeuse, l atmosphère

Plus en détail

Groupe : Résultat : / 80

Groupe : Résultat : / 80 Date : Nom : Groupe : Résultat : / 80 Masse molaire, balancement d équations, loi de la conservation de la masse 436 Module 3 : Phénomènes ioniques Objectif terminal 5 : Les réactions chimiques Partie

Plus en détail

Fiche 8 Jeu du Carbone

Fiche 8 Jeu du Carbone Fiche 8 Jeu du Carbone Les transports sont responsables de 30 % des émissions de gaz à effet de serre, principalement sous forme de CO 2. Les échanges de carbone ont toujours existé sur terre par la respiration,

Plus en détail

Milieux et Habitats. 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T.

Milieux et Habitats. 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Milieux et Habitats 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 1 La lumière et la biosphère Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie

Plus en détail

Charbon et développement durable.

Charbon et développement durable. Charbon et développement durable. M Bénassi. Nous abordons ici le troisième et dernier exposé consacré au charbon; nous traiterons des effets de son utilisation sur l'environnement dans le cadre du développement

Plus en détail

La chimie atmosphérique

La chimie atmosphérique La chimie atmosphérique Régions et caractéristiques de l atmosphère... Couches de l atmosphère essentiellement définies par le profil vertical de température Le volcan Pinatubo Eruption le 12 Juin 1991

Plus en détail

IDE D E E S 3 ce n en u éq S E j n e j ux u env n ir i on o n n e n ment n aux I i n t i ia i tio i n o n à la l QEB

IDE D E E S 3 ce n en u éq S E j n e j ux u env n ir i on o n n e n ment n aux I i n t i ia i tio i n o n à la l QEB IDEES Séquence n 3 DEVELOPPEMENT DURABLE Enjeux environnementaux Initiation à la QEB BATIMENT Des enjeux environnementaux dont la maîtrise et / ou la qualité sont nécessaires à la vie et au développement

Plus en détail

Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques

Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques Chapitre 1: La dynamique des conditions météorologiques Situation: Tu es à la plage, installé sur une serviette de bain et tu décides d aller te baigner. Résultat? En marchant sur le sable, celui-ci brûle

Plus en détail

Le changement climatique

Le changement climatique Le changement climatique Changement climatique et réchauffement planétaire : quelle différence? Le réchauffement planétaire correspond à l augmentation de la température moyenne de l atmosphère terrestre.

Plus en détail

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet Contexte du projet Le Bilan carbone 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux Cabinet ESPERE Bilan Carbone - Responsabilité Sociétale Diapo 1 L effet de serre : un phénomène

Plus en détail

BEP CARRIERES SANITAIRES ET SOCIALES CLASSE SECONDE BEP 1 LYCEE CHARLES DE GAULLE LONGPERRIER Nom : Prénom : SITUATION N 1

BEP CARRIERES SANITAIRES ET SOCIALES CLASSE SECONDE BEP 1 LYCEE CHARLES DE GAULLE LONGPERRIER Nom : Prénom : SITUATION N 1 Nom : Prénom : SITUATION N 1 Situation : Sophie est stagiaire dans une maison de retraite à 10 Km de sa maison. Elle aimerait effectuer ce trajet à moindre frais en ayant le moins d impact possible sur

Plus en détail

OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR Juillet

OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR Juillet OZONE FORMATION ET TAUX DANS L AIR 2014 Juillet Résumé l ozone a une origine naturelle ou humaine l ozone est stratosphérique ou troposphérique l ozone troposphérique se forme plutôt loin des sources de

Plus en détail

DEBAT PUBLIC A 104. Marc DENIS. Docteur en Sciences Physiques Ingénieur au Centre National d Etudes Spatiales

DEBAT PUBLIC A 104. Marc DENIS. Docteur en Sciences Physiques Ingénieur au Centre National d Etudes Spatiales DEBAT PUBLIC A 104 Marc DENIS Docteur en Sciences Physiques Ingénieur au Centre National d Etudes Spatiales Le système Terre Une source de chaleur : le Soleil L atmosphère ~ 79 % d azote (N 2 ) ~ 21 %

Plus en détail

OCOM 11ème. Dix questions, dix réponses sur le changement climatique

OCOM 11ème. Dix questions, dix réponses sur le changement climatique OCOM 11ème Dix questions, dix réponses sur le changement climatique 21 mars 2015 / Emilie Massemin (Reporterre). Source : https://reporterre.net/dix-questions-dixreponses-sur-le Texte modifié, complété

Plus en détail

Bilan carbone et Matériaux de substitution

Bilan carbone et Matériaux de substitution Bilan carbone et Matériaux de substitution AFOCO 21 juin 2016 SGS Environment, Health & Safety Sommaire 1. Contexte de la comptabilisation carbone et objectifs du bilan d émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var

Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var 1 Le dioxyde de carbone, gaz incolore, inerte et non toxique, est le principal gaz à effet de serre naturel avec la

Plus en détail

Changement climatique

Changement climatique Changement climatique GABB 32 18 Octobre 2012 Denis CAPDEGELLE METEO-FRANCE Centre Départemental du Gers Le changement climatique Pour qui et dans combien de temps? 16 novembre 2012 Denis CAPDEGELLE Le

Plus en détail

Choix agricoles face au climat Moyens d action sur l exploitation en Suisse Contrôle du carbone des sols

Choix agricoles face au climat Moyens d action sur l exploitation en Suisse Contrôle du carbone des sols Choix agricoles face au climat Moyens d action sur l exploitation en Suisse Contrôle du carbone des sols Gerhard Hasinger, bio-conseil.ch G.Hasinger, 14.3.08 1 Table des matières Agriculture et réchauffement

Plus en détail

CI 1 : LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES ET ÉNERGÉTIQUES Cycle de vie d'un produit et choix techniques, économiques et environnementaux COURS

CI 1 : LES CONTRAINTES ENVIRONNEMENTALES ET ÉNERGÉTIQUES Cycle de vie d'un produit et choix techniques, économiques et environnementaux COURS Les Indicateurs d impact Les nuisances et leurs impacts sur l environnement prennent de plus en plus d importance et ont donné lieu à l élaboration de nombreux outils d information à leur sujet. Dans un

Plus en détail

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2018 SCIENCES. Série générale

DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2018 SCIENCES. Série générale DIPLÔME NATIONAL DU BREVET SESSION 2018 SCIENCES Série générale Durée de l épreuve : 1 h 00 50 points Dès que le sujet vous est remis, assurez-vous qu il est complet. Ce sujet comporte 6 pages numérotées

Plus en détail

Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre

Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre Radiation terrestre (infrarouge éloigné) Sujet 3 Radiation terrestre; l'effet de serre La Terre absorbe de l'énergie solaire, de courtes longueurs d'onde et se réchauffe. La température du sol est, en

Plus en détail

Chapitre 2 : L air qui nous entoure

Chapitre 2 : L air qui nous entoure Chapitre 2 : L air qui nous entoure 1/ Quelle est la composition de l air? Préambule : Vidéo : «Il était une fois les découvreurs : Lavoisier et la chimie» (voir physikos) 1/ A l époque, on pensait que

Plus en détail

La Terre en héritage : gérer la planète

La Terre en héritage : gérer la planète La Terre en héritage : gérer la planète «Global change», la notion de pollution. L atmosphère perturbée Le sol perturbé La pollution de l hydrosphère Les pluies acides Le trou de l Ozone L homme modifie

Plus en détail

Bilan GES réglementaire de Fujitsu Technology Solutions SA*

Bilan GES réglementaire de Fujitsu Technology Solutions SA* Bilan GES réglementaire de Fujitsu Technology Solutions SA* Olivier Laguitton (R-CO2) et Jacques Aflalo (A2DM) Asnières sur Seine, le 18 janvier 2013 *Dans la suite de ce document, la société Fujitsu Technology

Plus en détail

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Un nouvel inventaire régional des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Atmo PACA présente les résultats du nouvel inventaire des émissions atmosphériques

Plus en détail

L effet de serre est un processus naturel résultant de l influence de l'atmosphère sur les différents flux thermiques contribuant aux températures au

L effet de serre est un processus naturel résultant de l influence de l'atmosphère sur les différents flux thermiques contribuant aux températures au L effet de serre L effet de serre est un processus naturel résultant de l influence de l'atmosphère sur les différents flux thermiques contribuant aux températures au sol d'une planète. Un peu d histoire

Plus en détail

01 septembre 05, Jean-Pierre STEPHAN, ISTA, Ploufragan Page 1 sur 20. Info Tech N 17

01 septembre 05, Jean-Pierre STEPHAN, ISTA, Ploufragan Page 1 sur 20. Info Tech N 17 01 septembre 05, Jean-Pierre STEPHAN, ISTA, Ploufragan Page 1 sur 20 Info Tech N 17 LES TRANSPORTS ROUTIERS ET LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE «EFFET DE SERRE» Selon la très grande majorité des experts, l

Plus en détail

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique

Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Géographie 5 ème Fiches savoir Page 18 Fiche savoir n 4 Effet de serre naturel et anthropique Sans atmosphère : pas d effet de serre ex. sur la lune ou sur Mercure Avec atmosphère : effet de serre ex.

Plus en détail

Solutionnaire. Forme A ÉTUDE DES GAZ

Solutionnaire. Forme A ÉTUDE DES GAZ Solutionnaire ÉTUDE DES GAZ Lyne Desranleau, C.S. des Hautes-Rivières oui 5. Ce phénomène s appelle la diffusion. Les molécules gazeuses sont indépendantes les unes des autres. Elles se répandent dans

Plus en détail

Annexe 2. Portrait Air et changement climatique

Annexe 2. Portrait Air et changement climatique Annexe 2 Portrait Air et changement climatique Table des matières 1. Les changements climatiques 2. Les impacts au Québec 3. Les sources de GES au Québec 4. La qualité de l'air au Centre-du-Québec 1. Les

Plus en détail

Soleil et écosystème DIVERSITÉ DU VIVANT

Soleil et écosystème DIVERSITÉ DU VIVANT 23 ÉNERGIE ET PHOTOSYNTHÈSE Soleil et écosystème DIVERSITÉ DU VIVANT ÉNERGIE ET PHOTOSYNTHÈSE PRINCIPAUX APPRENTISSAGES Plus spécifi quement dans cette séquence, tu apprendras à : découvrir l importance

Plus en détail

SCA Introduction à la météorologie Exemple Examen I

SCA Introduction à la météorologie Exemple Examen I SCA 2611- Introduction à la météorologie Exemple Examen I Partie A: 20 questions à choix de réponses Partie B: 1 question à développement Partie A 2 0 222-22 Les questions 1, 2 et 3 se réfèrent à la station

Plus en détail

Bilan des achats d halocarbures, des ventes d'halocarbures et des reprises d halocarbures usés en 2015 au Québec

Bilan des achats d halocarbures, des ventes d'halocarbures et des reprises d halocarbures usés en 2015 au Québec Bilan des achats d halocarbures, des ventes d'halocarbures et des reprises d halocarbures usés en 2015 au Québec Ministère du Développement durable, de l Environnement et de la Lutte contre les changements

Plus en détail

Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 5 Conversions et gestion de l énergie. 1 Comment convertir de l énergie?

Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 5 Conversions et gestion de l énergie. 1 Comment convertir de l énergie? Physique-Chimie Deuxième partie Le défi énergétique Chapitre 5 Conversions et gestion de l énergie Compétences exigibles Conversion d énergie : schématiser une chaîne énergétique pour interpréter les transformations

Plus en détail

Changements climatiques Situation, évolution, enjeux. Réunion publique du Plan Climat Territorial du pays du Sundgau 18 janvier 2010

Changements climatiques Situation, évolution, enjeux. Réunion publique du Plan Climat Territorial du pays du Sundgau 18 janvier 2010 Changements climatiques Situation, évolution, enjeux Mécanisme de l effet de serre Sans : -18 C Avec : +15 C Gaz à effet de serre (pris en compte dans le protocole de Kyoto) ---------------------------------------------------

Plus en détail