Enquête sur la RSE dans les PME des réseaux Opcalia & LUCIE. Présentation orale. 21 septembre TNS Septembre VA32

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enquête sur la RSE dans les PME des réseaux Opcalia & LUCIE. Présentation orale. 21 septembre TNS Septembre VA32"

Transcription

1 Enquête sur la RSE dans les PME des réseaux Opcalia & LUCIE Présentation orale 21 septembre 2015

2 Les questions clés posées par vos enjeux Disposer d un état des lieux de la RSE au sein des PME de votre réseau pour les conseiller et les accompagner dans la mise en place d actions opérationnelles dans ce domaine Un questionnaire articulé autour des dimensions suivantes : Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE Notoriété Evocations spontanées Définition du sujet Degré de priorité Contrainte / opportunité Degré d engagement Pratiques effectives Boîte à idées Bénéfices Utilité Facilité de mise en œuvre Difficultés rencontrées Freins Acteurs de la RSE Implication personnelle du dirigeant Notoriété Labellisation Labellisation détaillée Leviers 2

3 Rappel méthodologique dispositif de l étude Entretiens d experts Echantillon Mode de recueil En amont de la phase quantitative de l étude ont été conduits 4 entretiens d experts qui ont permis de faire un premier état des lieux des pratiques en matière de RSE Dirigeants ou responsable RSE dans des PME de 10 à 250 salariés : 500 PME du réseau Opcalia 50 PME du réseau LUCIE Enquête réalisée par téléphone Entretiens réalisés sur la base des fichiers fournis par Opcalia et LUCIE Dates de terrain 15 juin au 8 juillet

4 Détail des résultats

5 Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE La RSE, un sujet familier mais dont les contours restent relativement flous et principalement centrés sur les salariés 5

6 Un sujet dont les PME Opcalia ont entendu parler sans savoir précisément pour autant de quoi il s agit La RSE En % Oui, vous savez précisément de quoi il s'agit Oui, mais vous ne savez pas précisément de quoi il s'agit Non vous n'en n'avez jamais entendu parler Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Avez-vous entendu parler de la Responsabilité Sociale des Entreprises Données Opcalia Données LUCIE 6

7 Des évocations spontanées assez diffuses, articulées principalement autour des engagements envers les salariés puis, en mineur, envers l environnement La RSE évoque La RSE n évoque rien à 30% 2% des PME interrogées Base : ensemble des entreprises ayant entendu parler de la RSE du réseau Opcalia (370) / du réseau LUCIE (49) Pouvez-vous me dire tout ce qu évoque pour vous la responsabilité sociale des entreprises La taille des mots est proportionnelle à leur nombre d occurrences dans le corpus de réponses Données Opcalia Données LUCIE 7

8 En assisté, tous les engagements cités sont considérés comme relevant de la RSE, et a fortiori ceux qui concernent les salariés : une notion vaste Notes moyennes /10 Respecter les droits fondamentaux de la personne Respecter la loi en matière de santé et de sécurité au travail Valoriser le capital humain, les salariés 9,6 9,1 9,6 9,2 9,2 8,8 Agir avec loyauté et éthique dans les affaires Mettre à jour régulièrement le Document Unique Respecter les intérêts des clients et des consommateurs 9,1 9,7 7,9 8,5 8,1 7,9 Conjuguer les intérêts de l'entreprise et l'intérêt général Préserver l'environnement Assurer la transparence du système de gouvernance 9,2 9,6 9 7,9 7,7 7,3 Les entreprises les plus fortement engagées associent plus encore chacune des propositions à la RSE Base : ensemble des entreprises ayant entendu parler de la RSE du réseau Opcalia (370) / du réseau LUCIE (49) Pour chacun des engagements, dites-moi dans quelle mesure vous considérez personnellement qu il relève de la RSE Données Opcalia Données LUCIE 8

9 Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE La RSE, un sujet prioritaire parmi d autres priorités 9

10 Si la RSE est considérée comme une priorité par les PME Opcalia, elle reste une priorité théorique face aux enjeux du quotidien pour 6 PME sur 10 La RSE En %...est une priorité et il est important que les entreprises agissent concrètement est une priorité en théorie mais dans les faits les entreprises ont d'autres priorités à traiter au quotidien est un sujet secondaire pour les entreprises au regard des autres sujets qu'elles doivent traiter en priorité n'est pas un sujet important pour les entreprises 0 2 Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Parmi les opinions suivantes à propos de la RSE, quelle est celle qui se rapproche le plus de la vôtre Données Opcalia Données LUCIE 10

11 Un engagement RSE majoritairement perçu comme vertueux, au prix d efforts toutefois : une dynamique à activer Choisir de s impliquer dans des thématiques de RSE, c est avant tout En % Une opportunité pour repenser la manière d'organiser le travail et de structurer l'organisation Des habitudes à prendre pour mieux organiser le travail et structurer l'organisation Des contraintes, sans certitude de résultats positifs Des contraintes difficiles à concilier avec les autres priorités Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Pour vous, choisir de s impliquer dans des thématiques de RSE, c est avant tout Données Opcalia Données LUCIE 11

12 Ainsi, si les PME interrogées ont pour beaucoup engagé une démarche RSE, moins de 2 sur 10 sont parvenues au bout de cette démarche 16% des PME Opcalia sont très engagées en RSE 30 indice RSE élevé 72% des PME Opcalia sont moyennement engagées en RSE 20 94% 12% des PME Opcalia sont peu engagées en RSE 10 4% 2% 0 faible indice RSE Données Opcalia Données LUCIE 12

13 Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE Des degrés de mise en œuvre très disparates pour chacune des actions RSE 13

14 Des niveaux de mise en place variés selon la nature des actions concernées 100% des entreprises du réseau Opcalia ont mis en place au moins une action directement auprès de leurs salariés 99% 57% des entreprises du réseau Opcalia ont mis en place au moins une action en termes de gouvernance et de bonnes pratiques des affaires des entreprises du réseau Opcalia ont mis en place au moins une action en lien avec le respect de l Environnement Données Opcalia Données LUCIE 14

15 Corollaire d une perception de la RSE comme un ensemble de mesures principalement en faveur des salariés, les actions concernant ces derniers sont les plus mises en place Concernant chacune des actions suivantes, dans votre entreprise En % Les contrats à durée indéterminée (CDI) sont la norme Démarches envers les salariés Les salariés bénéficient annuellement de formations Contribution aux cotisations de mutuelle des salariés Les heures supplémentaires sont récupérées Le tutorat est développé pour accompagner les jeunes Coopération avec des organismes spécialisés dans le handicap ou l'insertion Mise en place d'un système de management participatif Favoriser le télétravail Items issus de la norme Vous l'avez mise en place au sein de votre entreprise Vous ne l'avez pas mise en place mais vous envisagez de le faire Vous ne l'avez pas mise en place et n'envisagez pas de le faire Entreprise non concernée Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Pour chacune des actions suivantes, dites-moi si Données Opcalia Données LUCIE 15

16 Les actions liées au respect des parties prenantes sont largement mises en place, tandis que celles liées à la transparence et l éthique marquent le pas Concernant chacune des actions suivantes, dans votre entreprise En % Démarches de Gouvernance et bonne pratique des affaires Les délais de paiement des fournisseurs sont <60 jours Le retour des clients et usagers sur la qualité de service est pris en compte Les organes de direction sont structurés Faire preuve de transparence sur la fiscalité de l'entreprise Choisir vos fournisseurs en fonction de leurs certifications Mise en place d'une Charte éthique dans les relations d'affaires Rendre proportionnelle la rémunération des dirigeants et les plus bas salaires Items issus de la norme Vous l'avez mise en place au sein de votre entreprise Vous ne l'avez pas mise en place mais vous envisagez de le faire Vous ne l'avez pas mise en place et n'envisagez pas de le faire Entreprise non concernée Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Pour chacune des actions suivantes, dites-moi si Données Opcalia Données LUCIE 16

17 Aujourd hui, 4 PME du réseau Opcalia sur 10 n ont mis en place aucune action concernant l Environnement Concernant chacune des actions suivantes, dans votre entreprise En % Démarches environnementales Existence d'actions visant à réduire l'impact environnemental de l'entreprise Mesure des impacts environnementaux Items issus de la norme Vous l'avez mise en place au sein de votre entreprise Vous ne l'avez pas mise en place mais vous envisagez de le faire Vous ne l'avez pas mise en place et n'envisagez pas de le faire Entreprise non concernée Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Pour chacune des actions suivantes, dites-moi si Données Opcalia Données LUCIE 17

18 Boîte à idées RSE Auprès de leurs salariés, les PME ont mis en place «un plan égalité hommesfemmes» «une demi-journée offerte aux salariés pour se dédier à une cause associative» «une enquête sur le bienêtre auprès des collaborateurs» 21% des PME Opcalia citent une action 66% des PME Lucie «un actionnariat 100% interne» «une salle de repos» «la minute RSE, qui permet à chaque collaborateur de prendre la parole, de présenter une action, une initiative,» Dans une démarche environnementale, les PME ont mis en place «on installe des petits moutons à la place de passer la tondeuse» «nous avons abeilles sur notre terrain» Afin de jouer un rôle dans la société, les PME ont entrepris «du parrainage entre actifs et cadres en recherche d emploi» «on soutient le football féminin» Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Et y a-t-il d autres mesures que nous n aurions pas citées que vous avez mises en place au sein de votre entreprise en matière de RSE 18

19 Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE Cette disparité de mise en œuvre s explique notamment par des degrés d utilité et de bénéfices perçus très divers 19

20 Les bénéfices économiques, pourtant clés d après les experts, sont moins mis en avant par les PME que ceux relatifs à l engagement des salariés Les bénéfices les plus importants que l entreprise pourrait tirer de la mise en place d actions de RSE seraient En % Une plus grande implication des salariés dans leur travail Une amélioration de la réputation et de l'image des entreprises Une amélioration de la relation avec les parties prenantes (fournisseurs, clients, acteurs locaux...) Une amélioration de la performance économique des entreprises Une amélioration de la qualité de l'offre des entreprises Le lien n est pas établi entre une plus forte implication des salariés et les bénéfices qui pourraient en découler Une amélioration de la structuration de l'entreprise La possibilité de répondre à de nouveaux marchés Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Parmi les bénéfices que les entreprises comme la vôtre peuvent ou pourraient tirer de la mise en œuvre d actions de RSE, quels sont les trois que vous identifiez comme les plus importants parmi Données Opcalia Données LUCIE 20

21 Utilité perçue et utilité projetée (1/2) En % Taux de mise en place de chaque mesure Utilité perçue par les PME les ayant mises en place Utilité projetée par les PME ne les ayant pas mises en place Les contrats à durée indéterminée (CDI) sont la norme dans l'entreprise Les salariés bénéficient annuellement de formations Les délais de paiement des fournisseurs ne dépassent pas 60 jours Le retour des clients et usagers sur la qualité de service est pris en compte Les organes de direction sont structurés Contribution aux cotisations de mutuelle des salariés Les heures supplémentaires sont récupérées Coopération avec des organismes spécialisés dans le handicap ou l'insertion Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500). Pour chacune des mesures que vous avez mises en pratique, dites-moi si elle vous paraît avoir été plutôt utile/plutôt pas utile à mettre en place. Pour chacune des mesures que vous n avez pas mises en pratique, dites-moi si elle vous parait a priori plutôt utile/plutôt pas utile 22

22 Utilité perçue et utilité projetée (2/2) En % Taux de mise en place de chaque mesure Utilité perçue par les PME les ayant mises en place Utilité projetée par les PME ne les ayant pas mises en place Le tutorat est développé dans l'entreprise pour accompagner les jeunes Faire preuve de transparence sur la fiscalité de l'entreprise Existence d'actions visant à réduire l'impact environnemental de l'entreprise Mesure des impacts environnementaux Choisir vos fournisseurs en fonction de leurs certifications Mise en place d'un système de management participatif Mise en place d'une Charte éthique dans les relations d'affaires Rendre proportionnelle la rémunération des dirigeants et les plus bas salaires dans l'entreprise Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500). Pour chacune des mesures que vous avez mises en pratique, dites-moi si elle vous paraît avoir été plutôt utile/plutôt pas utile à mettre en place. Pour chacune des mesures que vous n avez pas mises en pratique, dites-moi si elle vous parait a priori plutôt utile/plutôt pas utile 23

23 Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE Des freins et leviers articulés autour des ressources financières, humaines, mais aussi méthodologiques : une opportunité à saisir pour Opcalia! 24

24 Facilité de mise en place des mesures En % Taux de mise en place de chaque mesure Facilité perçue par les PME les ayant mises en place Facilité projetée par les PME ne les ayant pas mises en place Les contrats à durée indéterminée (CDI) sont la norme dans l'entreprise Les salariés bénéficient annuellement de formations Les délais de paiement des fournisseurs ne dépassent pas 60 jours Le retour des clients et usagers sur la qualité de service est pris en compte Les organes de direction sont structurés Contribution aux cotisations de mutuelle des salariés Les heures supplémentaires sont récupérées Coopération avec des organismes spécialisés dans le handicap ou l'insertion Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500). Pour chacune des mesures que vous avez mises en pratique, dites-moi si elle vous paraît avoir été plutôt facile/plutôt pas facile à mettre en place. Pour chacune des mesures que vous n avez pas mises en pratique, dites-moi si elle vous parait a priori plutôt facile/plutôt pas facile 26

25 Dans le détail En % Taux de mise en place de chaque mesure Facilité perçue par les PME les ayant mises en place Facilité projetée par les PME ne les ayant pas mises en place Le tutorat est développé dans l'entreprise pour accompagner les jeunes Faire preuve de transparence sur la fiscalité de l'entreprise Existence d'actions visant à réduire l'impact environnemental de l'entreprise Mesure des impacts environnementaux Choisir vos fournisseurs en fonction de leurs certifications Mise en place d'un système de management participatif Mise en place d'une Charte éthique dans les relations d'affaires Rendre proportionnelle la rémunération des dirigeants et les plus bas salaires dans l'entreprise Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500). Pour chacune des mesures que vous avez mises en pratique, dites-moi si elle vous paraît avoir été plutôt facile/plutôt pas facile à mettre en place. Pour chacune des mesures que vous n avez pas mises en pratique, dites-moi si elle vous parait a priori plutôt facile/plutôt pas facile 27

26 Les actions sont jugées soit difficiles mais utiles par les PME Opcalia ne les ayant pas mises en œuvre, soit inutiles, signe d un besoin de pédagogie % de facilité de mise en œuvre de la mesure 100 Evaluation des mesures par les entreprises qui les ont mises en place Evaluation des mesures par les entreprises qui ne les ont pas mises en place % d utilité de la mesure Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500). Pour chacune des mesures que vous avez mises en pratique, dites-moi si elle vous paraît avoir été plutôt utile/plutôt pas utile et plutôt facile/plutôt pas facile à mettre en place. Pour chacune des mesures que vous n avez pas mises en pratique, dites-moi si elle vous parait a priori plutôt utile/plutôt pas utile et plutôt facile/plutôt pas facile 28

27 En spontané, les principales difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des actions RSE tournent autour du manque de ressources Interrogés sur les difficultés rencontrées dans la mise en place d actions, les individus interrogés évoquent 44% 67 Des contraintes en termes d organisation dont : 20% les contraintes de temps 9% la lourdeur des procédures administratives 6% le manque d information 5% les contraintes légales 31% 31 Les difficultés liées à la recherche des prestataires et des acteurs de la RSE : 10% les formations (trouver des formations adaptées, palier les absences des salariés en formation, ) 5% le choix des fournisseurs (trouver les bons fournisseurs) 4% le recrutement (trouver les bonnes personnes) 17% 39 Des difficultés liées aux salariés (résistance au changement, manque d implication ) 13% 16 Des raisons économiques Base : répondants ayant mis des actions en place et ayant eu des difficultés du réseau Opcalia (441) / du réseau LUCIE (49) Quelles difficultés avez-vous rencontrées dans la mise en place de ces actions Données Opcalia Données LUCIE 29

28 En assisté, tous les éléments proposés sont perçus comme étant des freins, signe que les PME sont relativement démunies dans la mise en œuvre de ces actions ou manquent à ce stade de motivation Les éléments qui constituent des freins sont le manque En % de connaissance sur les dispositifs d aide à la mise en place de ressources financières d intérêt des collaborateurs de ressources humaines d expertise sur le sujet en interne de visibilité du retour sur investissement des actions menées Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Pour chacun des éléments que je vais vous citer, dites-moi s il constitue un frein très important, assez important, peu important, ou pas du tout important dans la réalisation des projets RSE au sein de votre entreprise (Total très important + assez important) Données Opcalia Données LUCIE 30

29 Les PME ont avant tout besoin d aides financières mais aussi d un guide sur les bonnes pratiques : une vraie appétence pour votre référentiel! Les mesures qui pourraient aider à mettre en place des mesures en matière de RSE seraient En % Des aides financières Un guide méthodologique sur la façon dont vous pourriez vous y prendre La meilleure sensibilisation des différents publics de votre entreprise sur ce sujet (direction, managers, salariés, clients, fournisseurs ) Un accompagnement de votre entreprise par un intervenant extérieur Des propositions de mesures clés en main L organisation d échanges et de rencontres avec d autres entreprises Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Pour chacune des mesures suivantes, dites-moi si elle pourrait tout à fait, plutôt, plutôt pas, ou pas du tout, vous aider à mettre en place des mesures en matière de RSE Données Opcalia Données LUCIE 31

30 Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE Le dirigeant : un rôle central dans la RSE 32

31 Une impulsion qui doit être donnée par le dirigeant La personne qui doit porter la politique RSE au sein de l entreprise est En % 7 Le Responsable de la Qualité Le dirigeant Les ressources humaines 12 Les salariés La direction eux-mêmes financière Les délégués du personnel Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Selon vous, qui doit porter la politique de RSE au sein de votre entreprise Question ouverte pré-codée. Données Opcalia Données LUCIE 33

32 et des dirigeants prêts à s impliquer personnellement dans la RSE, plutôt que d avoir recours à un interlocuteur dédié Pour porter une politique RSE au sein de leur entreprise, les dirigeants se disent prêts à En % - total oui Consacrer une part de leur temps à ce sujet 79 Faire appel à une expertise externe 69 Nommer un référent qui aurait à charge le déploiement de politiques de RSE au sein de l entreprise 57 Base : ensemble des dirigeants d entreprises interrogés du réseau Opcalia (72) En tant que dirigeant, seriez-vous prêt, pour porter une politique de RSE au sein de votre entreprise, à 34

33 Quel degré de connaissance de la RSE Quelle importance et quels bénéfices de la RSE pour les entreprises Quelles pratiques RSE sont effectivement mises en œuvre Quelle utilité et quel bénéfice pour ces actions RSE Quels freins et leviers à la mise en œuvre de pratiques RSE Qui sont les acteurs de la RSE en entreprise Quelle posture par rapport aux labels de RSE Les labels : une notoriété et un processus qui restent confidentiels 35

34 Une faible notoriété des labels RSE 77% ne connaissent aucun label RSE Assez logiquement, les entreprises labellisées LUCIE ont une bien meilleure connaissance des labels : 98% en citent au moins un. 98% citent le label LUCIE 40% les normes ISO 20% AFAQ 14% Global Compact 6% Vigeo Et parmi les 23% qui citent un label : 14% citent les normes ISO 2% citent LUCIE 1% AFNOR 1% AFAQ 1% CGEM 1% Label Diversité 1% Eco-Label Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Quels sont tous les labels RSE que vous connaissez, ne serait-ce que de nom / 36

35 et un taux de labellisation marginal au sein des PME du réseau Opcalia Votre entreprise détient-elle un label de RSE En % Oui 6 86 Non Oui Non 8% Ne sait pas Les 6% qui détiennent un label sont labellisées : ISO (2%) Label Diversité (0,4%) Cotex (0,2%) AFAQ (0,2%) Origine France Garantie (0,2%) Eco-Label (0,2%) Les 80% qui détiennent un label sont labellisées: LUCIE (73%) AFAQ (12%) ISO (6%) Global Compact (4%) Ceep-Csr, Eco-Vadis, Amplitude, Entreprise solidaire, Charte de la diversité (2%) Base : ensemble des entreprises interrogées du réseau Opcalia (500) / du réseau LUCIE (50) Votre entreprise détient-elle un label de RSE Base : entreprises qui détiennent au moins un label, du réseau Opcalia (30) / du réseau LUCIE (40) Quel(s) label(s) avez-vous obtenus 37

36 Pour résumer

37 En résumé La RSE est une notion vaste, assez floue, principalement appréhendée comme bénéfique pour les salariés, tandis que son impact sur l environnement ou la gouvernance sont moins bien identifiés. Si la elle est perçue comme importante en théorie, elle n apparait pas comme une priorité concrète, urgente au quotidien pour les PME du réseau OPCALIA. De la même façon, l utilité des différentes mesures testées est assez largement reconnue, mais les bénéfices tangibles de leur mise en place restent à démontrer. Les actions de RSE semblent souvent difficiles à mettre en œuvre par les PME les moins engagées, alors que leur facilité est saluée par celles ayant franchi le pas. Indépendamment des besoins financiers, un guide méthodologique serait ce qui pourrait le plus aider les PME dans leur démarche RSE et surtout l implication du dirigeant est cruciale. 39

à la conquête de la planète rse première enquête nationale opcalia/lucie - TNS Sofres sur les pratiques en entreprise

à la conquête de la planète rse première enquête nationale opcalia/lucie - TNS Sofres sur les pratiques en entreprise les TPE/PME à la conquête de la planète rse première enquête nationale opcalia/lucie - TNS Sofres sur les pratiques en entreprise «Qualifier les attentes des TPE/PME pour mieux les outiller» Proposer

Plus en détail

Le contexte du Kit RSE

Le contexte du Kit RSE MARS 2015 Le contexte du Kit RSE Un constat La norme ISO 26 000, référence en matière de responsabilité sociétale des entreprises (RSE), est complexe à mettre en œuvre Les entreprises agro-alimentaires

Plus en détail

Responsabilité Sociale des Entreprises étude électronique

Responsabilité Sociale des Entreprises étude électronique Responsabilité Sociale des Entreprises étude électronique 14.09.10 Contexte de l étude Sustain s investit depuis quelques années dans l identification, la conception, la mise en œuvre et la promotion des

Plus en détail

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité - 2012 Participation et enjeux Objectif et déroulement de l étude Objectifs Dresser un état des lieux des pratiques et initiatives menées

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2016

Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Dossier de candidature Trophées RSE 2016 Avec la participation de : Règlement - Trophées RSE des P.O. 2016 1 Si la fonction prépondérante d'une entreprise (à but lucratif ou non) est de créer de la valeur,

Plus en détail

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité

Bilan Diversité. Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité Pratiques des entreprises signataires de la Charte de la diversité - 2012 Participation et enjeux Objectif et déroulement de l étude Objectifs Dresser un état des lieux des pratiques et initiatives menées

Plus en détail

Dossier de candidature Trophées RSE 2017

Dossier de candidature Trophées RSE 2017 Dossier de candidature Trophées RSE 2017 Avec la participation de : Dossier de candidature - Trophées RSE des P.O. 2017 1/10 Votre entreprise Nom de l entreprise :... Description de l activité :... Code

Plus en détail

Les freins et leviers à l embauche des personnes confiées par l autorité judiciaire à l administration pénitentiaire

Les freins et leviers à l embauche des personnes confiées par l autorité judiciaire à l administration pénitentiaire Les freins et leviers à l embauche des personnes confiées par l autorité judiciaire à l administration pénitentiaire SGMAP Rapport de résultats Janvier 2016 48VN60 Rappel des objectifs de l étude Au printemps

Plus en détail

Synthèse du Baromètre de la Relation Adhérents novembre 2014

Synthèse du Baromètre de la Relation Adhérents novembre 2014 Synthèse du Baromètre de la Relation Adhérents 2013 14 novembre 2014 1 Introduction Dans le cadre de sa démarche d amélioration continue (Iso 9001), le groupe Eco-Emballages mène régulièrement des enquêtes

Plus en détail

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010

Les entreprises et le Développement durable. FEDERE 23 mars 2010 Les entreprises et le Développement durable FEDERE 23 mars 2010 Fiche technique Mode de recueil Échantillon Dates du terrain Enquête par téléphone (sur système CATI) 200 décideurs en entreprises > 500

Plus en détail

DIAGNOSTIC RSO RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ORGANISATIONS GUIDE POUR LES COLLECTIVITÉS ET LE SECTEUR PUBLIC

DIAGNOSTIC RSO RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ORGANISATIONS GUIDE POUR LES COLLECTIVITÉS ET LE SECTEUR PUBLIC DIAGNOSTIC RSO RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE DES ORGANISATIONS GUIDE POUR LES COLLECTIVITÉS ET LE SECTEUR PUBLIC La Nouvelle-Aquitaine et L Europe agissent ensemble pour votre territoire Réalisé dans le cadre

Plus en détail

OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO

OpinionWay a réalisé cette enquête en appliquant les procédures et règles de la norme ISO Méthodologie Étude quantitative réalisée auprès d un échantillon de 351 responsables achats : 105 issus d organisations publiques (collectivités, ministères, fonction publique hospitalière, ) 239 issus

Plus en détail

Christophe Chasseing

Christophe Chasseing Dès sa création, il y a plus de 20 ans, Orone Data Services a instauré un climat social basé sur les droits fondamentaux de ses collaborateurs. Ces valeurs sont déployées aujourd hui dans toutes les entités

Plus en détail

Caravane des partenariats associations / entreprises

Caravane des partenariats associations / entreprises Caravane des partenariats associations / entreprises Bilan et éléments de capitalisation de l action menée en 2012 26 avril 2013 Action menée en partenariat avec le et avec le témoignage de Contexte Dans

Plus en détail

APPRENTISSAGE : TPE-PME Juin 2016 franciliennes

APPRENTISSAGE : TPE-PME Juin 2016 franciliennes APPRENTISSAGE : Enquête APPRENTISSAGE auprès des : TPE-PME Enquête auprès franciliennes des TPE-PME Juin 2016 franciliennes Juin 2016 CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L ÉTUDE Dans un contexte où l apprentissage

Plus en détail

Réputation de Boeing auprès de ses fournisseurs français

Réputation de Boeing auprès de ses fournisseurs français Réputation de Boeing auprès de ses fournisseurs français Octobre 2016 Rapport 15 place de la République 75003 Paris Méthodologie Étude réalisée par OpinionWay auprès d un échantillon de 32 sociétés françaises

Plus en détail

Image et perception de WWF

Image et perception de WWF Décembre 2012 Janvier 2013 LEVEE D EMBARGO JEUDI 28 MAI 2013-8h00 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Adeline Merceron prénom.nom@ifop.com Image et perception de WWF Vague 3 pour 1 La méthodologie

Plus en détail

Baromètre PME / ETI 3 ème édition Septembre 2015

Baromètre PME / ETI 3 ème édition Septembre 2015 Baromètre PME / ETI 3 ème édition Septembre 2015 L accès aux marchés est une question essentielle pour les PME du numérique. La troisième édition du baromètre PME/ETI de Syntec Numérique démontre que celui-ci

Plus en détail

SYNTHESE DU BAROMETRE DE LA RELATION ADHERENTS 2013

SYNTHESE DU BAROMETRE DE LA RELATION ADHERENTS 2013 SYNTHESE DU BAROMETRE DE LA RELATION ADHERENTS 2013 1/7 Introduction : une enquête qui s inscrit dans le cadre de la démarche Iso 9001 d Eco-Emballages Dans le cadre de la démarche d amélioration continue

Plus en détail

Petit déjeuner PME. Responsabilitésociétale des entreprises: état de la situation, chances et enjeux

Petit déjeuner PME. Responsabilitésociétale des entreprises: état de la situation, chances et enjeux Petit déjeuner PME Ensemble vers l avenir! Responsabilitésociétale des entreprises: état de la situation, chances et enjeux Laurent Dietrich et Nicolas Kilchör 18 février 2011 Plan RSE Définition et concept

Plus en détail

Actions. CCI de France. La formation : 2ème formateur de France. Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux

Actions. CCI de France. La formation : 2ème formateur de France. Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux CCI de France Un réseau de 162 établissements publics nationaux, régionaux et locaux Une activité à l'international par 107 Chambres Françaises de Commerce et d'industrie à l étranger (CCIFE) dans 77 pays.

Plus en détail

Document : Externe. Webinaire RSE & PED. Vendredi 24 juin Direction Communication et Développement Durable

Document : Externe. Webinaire RSE & PED. Vendredi 24 juin Direction Communication et Développement Durable Document : Externe Webinaire RSE & PED Vendredi 24 juin 2016 Direction Communication et Développement Durable 23/06/2016 2 Introduction : La démarche RSE de Lydec La RSE, socle du projet d entreprise de

Plus en détail

1. Présentation des fiches de potentiel

1. Présentation des fiches de potentiel 1. Présentation des fiches de potentiel...1 2. Potentiel «gestion administrative et ressources humaines»...2 3. Potentiel «gestion comptable et financière»...2 4. Potentiel «prospection financière»...3

Plus en détail

ENTREPRISE Ricoh Industrie France CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE

ENTREPRISE Ricoh Industrie France CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE ENTREPRISE Ricoh Industrie France CONTRAT DE PROGRES IDEE ALSACE 2017-1 I Présentation de notre entreprise Notre activité Historique Faits et chiffres clés - Fabrication de supports thermiques, - Remises

Plus en détail

Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse.

Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse. Logo partenaire Logo partenaire OPIIEC Synthèse Etude sur l égalité professionnelle hommes-femmes dans la Branche. Synthèse., Hugues JURICIC, chef de projet Nicolas LAURIOT DIT PREVOST, sociologue Elsy

Plus en détail

Enquête sur les pratiques Achats Durables des PME et attentes en matière de support de l ADEME

Enquête sur les pratiques Achats Durables des PME et attentes en matière de support de l ADEME Enquête sur les pratiques Achats Durables des PME et attentes en matière de support de l ADEME Résumé Etude réalisée en Novembre et Décembre 2009 auprès de 2000 responsables achat d entreprises françaises

Plus en détail

ÉTAPE 4 - APPROCHER QUEL INTERLOCUTEUR CIBLER

ÉTAPE 4 - APPROCHER QUEL INTERLOCUTEUR CIBLER Toolkit de la Co Création Approcher ashokacocreation.org 1 FICHE OUTILS ÉTAPE 4 - APPROCHER QUEL INTERLOCUTEUR CIBLER AU SEIN DE L ENTREPRISE? En fonction de la nature de votre projet et de la taille de

Plus en détail

«Famille et Entreprise» 2016

«Famille et Entreprise» 2016 «Famille et Entreprise» 2016 Étude annuelle pour La Maison Bleue et Le Figaro Étude réalisée par Viavoice auprès des dirigeants d entreprise et des DRH Août 2016 Les crèches nouvelle génération! www.la-maison-bleue.frr

Plus en détail

ENJEUX INTERNATIONAUX, ENVIRONNEMENTAUX ET NUMÉRIQUES : PERCEPTIONS, ATTENTES ET SOLUTIONS ENVISAGÉES PAR LES CHEFS D ENTREPRISE.

ENJEUX INTERNATIONAUX, ENVIRONNEMENTAUX ET NUMÉRIQUES : PERCEPTIONS, ATTENTES ET SOLUTIONS ENVISAGÉES PAR LES CHEFS D ENTREPRISE. ENJEUX INTERNATIONAUX, ENVIRONNEMENTAUX ET NUMÉRIQUES : PERCEPTIONS, ATTENTES ET SOLUTIONS ENVISAGÉES PAR LES CHEFS D ENTREPRISE 12 janvier 2017 Fiche technique Interrogation Echantillon de 202 chefs d

Plus en détail

État des lieux qualitatif en matière d emploi et de formation des personnes handicapées dans la branche de la métallurgie

État des lieux qualitatif en matière d emploi et de formation des personnes handicapées dans la branche de la métallurgie État des lieux qualitatif en matière d emploi et de formation des personnes handicapées dans la branche de la métallurgie Synthèse juin 2016 Articuler développement économique et inclusion sociale Dans

Plus en détail

Les préoccupations et les attentes des. PACA en matière de formation professionnelle. Contacts Thierry DEBAILLE

Les préoccupations et les attentes des. PACA en matière de formation professionnelle. Contacts Thierry DEBAILLE Les préoccupations et les attentes des salariés s en région r PACA en matière de formation professionnelle Contacts Thierry DEBAILLE 04 91 57 71 85 Contacts TNS Sofres : Département Stratégies d Opinion

Plus en détail

Ecole de la GRH. Diversité et lutte contre les discriminations. Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI

Ecole de la GRH. Diversité et lutte contre les discriminations. Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI Diversité et lutte contre les discriminations Ecole de la GRH Octobre 2010 Présentation par Yasmine OUANNOUGHI Chargée de mission diversité et égalité professionnelle pour les ministères économique et

Plus en détail

Direction des achats des SF. Service Achats Services. Etude RSE 2013 Sociétés de Services Informatiques

Direction des achats des SF. Service Achats Services. Etude RSE 2013 Sociétés de Services Informatiques La Poste présentation Conférence EcoInfo du 11/04/2016 Direction des achats des SF Etude RSE 2013 Sociétés de Services Informatiques PAGE 1 Sommaire INTRODUCTION I. Les actions de mixités II. L intégration

Plus en détail

Les nouvelles frontières de la responsabilité sociétale en entreprise : un modèle au service de la performance?

Les nouvelles frontières de la responsabilité sociétale en entreprise : un modèle au service de la performance? Les nouvelles frontières de la responsabilité sociétale en entreprise : un modèle au service de la performance? Le Global Compact France, Havas Paris, CSA Research et L'Express publient les résultats d

Plus en détail

Cycle Maîtrise. Niveau 1 2 3

Cycle Maîtrise. Niveau 1 2 3 Personnel d encadrement ayant déjà une première expérience du management d équipe ou jeune technicien choisi par l entreprise sur son potentiel de futur agent de maîtrise. Correspond à l encadrement de

Plus en détail

pour Les procédures de restructuration vues par les chefs d entreprise

pour Les procédures de restructuration vues par les chefs d entreprise pour Les procédures de restructuration vues par les chefs d entreprise 22 Novembre 2007 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A) Les procédures de prévention et de traitement des difficultés

Plus en détail

FORMATIONS pour les Dirigeants Sportifs

FORMATIONS pour les Dirigeants Sportifs Re)découverte de la loi 1901, socle de l existence des associations Connaître les règles de fonctionnement de l association - Principes fondamentaux de la loi 1901 - Démarches lors de la création et de

Plus en détail

Comment initier ou développer une démarche responsable par temps de crise? COMPRENDRE LE MONDE, PENSER L ENTREPRISE

Comment initier ou développer une démarche responsable par temps de crise? COMPRENDRE LE MONDE, PENSER L ENTREPRISE Comment initier ou développer une démarche responsable par temps de crise? COMPRENDRE LE MONDE, PENSER L ENTREPRISE KUMIUT KUMIUT accompagne les entreprises dans la définition, la mise en valeur et l

Plus en détail

Baromètre Performance sociale et compétitivité

Baromètre Performance sociale et compétitivité Baromètre sociale et compétitivité Les principaux résultats de l enquête 23 juin 2015 pour la La méthodologie d enquête Un échantillon de 1 002 personnes représentatif de l ensemble des cadres et professions

Plus en détail

Résultats des enquêtes auprès de la fonction énergie Enquête Energy Time Enquête ATEE

Résultats des enquêtes auprès de la fonction énergie Enquête Energy Time Enquête ATEE Résultats des enquêtes auprès de la fonction énergie Enquête Energy Time 2015 + Enquête ATEE Culture énergie, audits énergétiques, ISO 50001 : Où en sont les entreprises? Contact : Julien Adam Chargé de

Plus en détail

PERCEPTIONS DES SALARIÉS SUR LA FORMATION EN ALTERNANCE

PERCEPTIONS DES SALARIÉS SUR LA FORMATION EN ALTERNANCE PERCEPTIONS DES SALARIÉS SUR LA FORMATION EN ALTERNANCE RAPPORT D ETUDE Contacts : Arnaud ZEGIERMAN Directeur associé az@institut-viavoice.com Amandine MESSINA Directrice d études am@institut-viavoice.com

Plus en détail

OFFRE FORMATION INTER-ENTREPRISE

OFFRE FORMATION INTER-ENTREPRISE OFFRE FORMATION INTER-ENTREPRISE SOMMAIRE Préambule contexte des formations 3 Organisation.. 4 Fiche pédagogique : Assumer le rôle de Référent Handicap.. 5 Fiche pédagogique : Recruter et gérer la carrière

Plus en détail

CODE DE CONDUITE DES ACHATS GROUPE

CODE DE CONDUITE DES ACHATS GROUPE CODE DE CONDUITE DES ACHATS GROUPE REFERENTIEL DIRECTION ACHATS & ORGANISATION Sommaire Objet du code de conduite des achats... 3 Caractéristiques de la stratégie Achats... 3 Code de conduite des achats...

Plus en détail

BAROMETRE GENERALI / CSA LES DÉCIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS DE SOCIÉTÉ. Novembre 2013

BAROMETRE GENERALI / CSA LES DÉCIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS DE SOCIÉTÉ. Novembre 2013 BAROMETRE GENERALI / CSA LES DÉCIDEURS FACE AUX NOUVEAUX DÉFIS DE SOCIÉTÉ Novembre 2013 DES ENTREPRISES QUI PERÇOIVENT UN AVENIR ENCORE SOMBRE Le nombre d entreprises se déclarant fortement touchées par

Plus en détail

Enquête sur l ascenseur social et l emploi des jeunes en France. Résultats d études. Juillet Ascenseur social et emploi des jeunes

Enquête sur l ascenseur social et l emploi des jeunes en France. Résultats d études. Juillet Ascenseur social et emploi des jeunes Enquête sur l ascenseur social et l emploi des jeunes en France Résultats d études Juillet 2015 Sommaire 1 Des français majoritairement pessimistes quant à l avenir des jeunes et au fonctionnement de l

Plus en détail

L accès à l emploi et les seniors Avec le soutien de :

L accès à l emploi et les seniors Avec le soutien de : L accès à l emploi et les seniors Avec le soutien de : De l utilité de cette étude Regards croisés sur la séniorité et l accès à l emploi. Les candidats et les recruteurs ontils la même perception? Pour

Plus en détail

L image des services à la personne : quelles tendances?

L image des services à la personne : quelles tendances? L image des services à la personne : quelles tendances? Enquête barométrique réalisée par LH2 pour l ANSP 31 mars 2011 Sommaire METHODOLOGIE 1. Les services à la personne : un a priori très favorable,

Plus en détail

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions :

Base méthodologique. L évaluation remplit ainsi plusieurs fonctions : 90 Promouvoir l activité physique des jeunes MODULE 10 Évaluation Base méthodologique L évaluation d un projet repose sur le recueil et l analyse d informations pour permettre de formuler un jugement sur

Plus en détail

Démarche de progrès. 1. Motivation de l engagement et grands axes de la démarche diversité

Démarche de progrès. 1. Motivation de l engagement et grands axes de la démarche diversité N EPM DE LA CONSULTATION : OBJET DE LA CONSULTATION : ANNEXE N AU RÈGLEMENT DE CONSULTATION Démarche de progrès Les informations recueillies font l objet d un traitement informatique destiné à des études

Plus en détail

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE

ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE ASSOCIATION KERVIHAN EVALUATION EXTERNE Réunion d ouverture du 14 Janvier 2014 Cabinet Alliance & Performance Evaluation externe PRESENTATION Réunion d ouverture Association KERVIHAN Le 14 Janvier 2014

Plus en détail

RH et développement durable

RH et développement durable Bernard CALISTI, Francis KAROLEWICZ RH et développement durable Une autre vision de la performance, 2005 ISBN : 2-7081-3334-9 Sommaire Introduction... 9 1 Un défi majeur 1.1 De quoi parle-t-on?... 14 1.2

Plus en détail

IMMERSION DANS LA NORME ISO 26000

IMMERSION DANS LA NORME ISO 26000 RESPONSABILITE SOCIETALE DE L ENTREPRISE ET DEVELOPPEMENT COMMUNAUTAIRE IMMERSION DANS LA NORME ISO 26000 SEYDOU KEITA, ING. GEOLOGUE, DIRECTEUR NATIONAL ADJOINT D.N.G.M TEL: + (223) 74 60 24 03 keitasey37@yahoo.fr

Plus en détail

Politiques et pratiques de mobilité interne des cadres dans les entreprises

Politiques et pratiques de mobilité interne des cadres dans les entreprises Politiques et pratiques de mobilité interne des cadres dans les entreprises LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-46 juin 2013 SYNTHÈSE La mobilité interne est un outil de gestion des ressources humaines

Plus en détail

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI

Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Journée mondiale de la qualité Le Label RSE : levier pour la promotion de la responsabilité sociétale de l entrepriose Rachid Nafti, Expert ONUDI Tunis, 13 Novembre 2014 SOMMAIRE 1. LE CONTEXTE TUNISIEN

Plus en détail

Dispositif Déontologie du Groupe La Poste

Dispositif Déontologie du Groupe La Poste Dispositif Déontologie du Groupe La Poste 9 avril 2014 CA UPU Groupe de projet DD Introduction Définition de la déontologie : «Ensemble des devoirs qui s imposent à des professionnels dans l exercice de

Plus en détail

Perception du médiateur national de l énergie

Perception du médiateur national de l énergie Perception du médiateur national de l énergie Rapport rédigé par : Delphine Martelli-Banégas, Directrice du Département Corporate Isabelle Panhard, Directrice d études du Département Corporate Camille

Plus en détail

Les enjeux du management public Résultats d étude

Les enjeux du management public Résultats d étude Les enjeux du management public Résultats d étude DISPOSITIF METHODOLOGIQUE Méthodologie Etude quantitative en ligne Cibles Managers dans la fonction publique (encadrants) Terrain Du 27 octobre au 3 novembre

Plus en détail

Quelles ressources humaines pour la réussite d un audit énergétique?... Dans sa réalisation et l application de ses préconisations

Quelles ressources humaines pour la réussite d un audit énergétique?... Dans sa réalisation et l application de ses préconisations Quelles ressources humaines pour la réussite d un audit énergétique?... Dans sa réalisation et l application de ses préconisations auteur Contacts : Régional : Pascal Dumoulin vice-président régional ATEE

Plus en détail

ACHATS RESPONSABLES. Groupe LA POSTE mardi 10 janvier 2012

ACHATS RESPONSABLES. Groupe LA POSTE mardi 10 janvier 2012 ACHATS RESPONSABLES Groupe LA POSTE mardi 10 janvier 2012 L E GROU PE LA PO STE 3 métiers, Le Courrier, Le Colis, La Banque Postale, exercés sur des marchés totalement ouverts à la concurrence au sein

Plus en détail

La génération Y et l investissement en entreprise

La génération Y et l investissement en entreprise La génération Y et l investissement en entreprise 18 octobre 2016 Rapport 15 place de la République 75003 Paris À : De : INFOPRO Opinionway : Philippe Le Magueresse, Pascal Novais Le contexte et les objectifs

Plus en détail

Les Français et la solidarité

Les Français et la solidarité Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur du Pôle Opinion Corporate / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Claire PIAU Directrice d études au Pôle Opinion - Corporate

Plus en détail

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE DALKIA ET SES FOURNISSEURS

CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE DALKIA ET SES FOURNISSEURS TERRITOIRES L énergie de Bien Faire CHARTE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ENTRE DALKIA ET SES FOURNISSEURS 1 Sommaire 1 Introduction 2 Engagements de Dalkia Respect des conventions de l Organisation Internationale

Plus en détail

PASSEPORT RSO. Dossier de sponsoring. Responsabilité Sociale des Organisations

PASSEPORT RSO. Dossier de sponsoring.  Responsabilité Sociale des Organisations Dossier de sponsoring PASSEPORT RSO Responsabilité Sociale des Organisations http://www.solidere.org/passeport-rse/ PASSEPORT RSO Le Club d entreprises CAPNORD et SOLID ERE s associent autour du projet

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia

CATALOGUE DE FORMATIONS. Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia CATALOGUE DE FORMATIONS Sessions Inter / Intra Entreprises Formations 2016 / 2017 Crédits photos Thinkstock Shutterstock - Fotolia 2 SOMMAIRE Modules de sensibilisation 1. L essentiel du Handicap... 5

Plus en détail

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales

Grille d entretien adressée aux Collectivités territoriales 132, av. de Rivoli Enda Europe 75004 Paris Tél. : 01 55 34 75 21 www.comite21.org Environnement et développement 5, rue des Immeubles Industriels, 75011, Paris Tel. : 33 (0)1 44 93 87 40 enda-europe@wanadoo.fr

Plus en détail

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012

La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO Analyse comparée. Mai 2012 La Charte de responsabilité sociale de la CGEM et la norme ISO 26000 Analyse comparée Mai 2012 Sommaire 1. Introduction 2. Les instruments permettant d orienter les démarches RSE 3. La Charte de responsabilité

Plus en détail

Secrétariat d Etat chargé des droits des femmes Cabinet de Pascale Boistard. Colloque «Le sexisme au travail : entre déni et prise de conscience»

Secrétariat d Etat chargé des droits des femmes Cabinet de Pascale Boistard. Colloque «Le sexisme au travail : entre déni et prise de conscience» Secrétariat d Etat chargé des droits des femmes Cabinet de Pascale Boistard Colloque «Le sexisme au travail : entre déni et prise de conscience» 11 février 2016 - Salle Laroque Madame la secrétaire générale

Plus en détail

RENAULT ENTREPRISE RESPONSABLE ET CITOYENNE

RENAULT ENTREPRISE RESPONSABLE ET CITOYENNE RENAULT ENTREPRISE RESPONSABLE ET CITOYENNE Claire MARTIN RSE: de quoi parle-t-on? Sociétale? Responsabilité.. des Entreprises Sociale et environnementale? Sociale? Définition:«L intégration volontaire

Plus en détail

Rapport annuel 2014 Immaterial Capital Report IC-Report

Rapport annuel 2014 Immaterial Capital Report IC-Report Rapport annuel 214 Immaterial Capital Report IC-Report Rapport dédié au Capital Immatériel LA DIVERSITE DES PROFILS HUMAINS SOURCE DE L ENRICHISSEMENT DE NOS RELATIONS CLIENTS Expert-comptable, Commissaire

Plus en détail

Une première en France : un cabinet parlementaire se fait évaluer sous l angle de la RSE

Une première en France : un cabinet parlementaire se fait évaluer sous l angle de la RSE Une première en France : un cabinet parlementaire se fait évaluer sous l angle de la RSE Mercredi, le sénateur de l Hérault Henri Cabanel a engagé une évaluation RSE de son propre cabinet parlementaire.

Plus en détail

Baromètre de l Observatoire Cegos. La formation professionnelle en France et en Europe

Baromètre de l Observatoire Cegos. La formation professionnelle en France et en Europe Baromètre de l Observatoire Cegos La formation professionnelle en France et en Europe + Focus sur les effets de la Réforme de la Formation Professionnelle 19 mai 2016 Méthodologie L'Observatoire Cegos

Plus en détail

«les critères de sélection et la qualification des fournisseurs»

«les critères de sélection et la qualification des fournisseurs» Résultats de l enquête portant sur «les critères de sélection et la qualification des fournisseurs» réalisée en mars-avril 2006 par : en collaboration avec : Versailles, le 6 juin 2006 Synthèse des résultats

Plus en détail

Charte d achats responsables

Charte d achats responsables Charte d achats responsables 1/10 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 PRINCIPES... 4 Santé et sécurité... 4 Diversité et conditions de travail... 4 Ethique des affaires et transparence... 5 Environnement... 5 DEPLOIEMENT

Plus en détail

Les Français et le patrimoine de proximité

Les Français et le patrimoine de proximité Étude Caisse d Epargne réalisée à l occasion des 20 ans de la Fondation du patrimoine Les Français et le patrimoine de proximité Conférence de presse du 23 février 2016 MÉTHODOLOGIE Note méthodologique

Plus en détail

Accompagnement à la mise en place d une politique globale du Handicap «Développer ses achats avec le secteur adapté et protégé»

Accompagnement à la mise en place d une politique globale du Handicap «Développer ses achats avec le secteur adapté et protégé» Accompagnement à la mise en place d une politique globale du Handicap «Développer ses achats avec le secteur adapté et protégé» Sommaire Le contexte de la formation p 3 Objectifs de formation, public et

Plus en détail

Un management. avec une vision sphérique

Un management. avec une vision sphérique Responsabilité sociétale d entreprise (RSE) et ISO 26000 Clients Voisins Distributeurs Experts Collaborateurs Un management Autorités Fournisseurs Medias Actionnaires Demandeurs d emploi avec une vision

Plus en détail

Etat des lieux sur la dynamique «Smart City» en Belgique : Un baromètre quantitatif

Etat des lieux sur la dynamique «Smart City» en Belgique : Un baromètre quantitatif Etat des lieux sur la dynamique «Smart City» en Belgique : Un baromètre quantitatif AUTEURS Jonathan Desdemoustier, Chercheur-Doctorant, Smart City Institute, HEC Liège, Université de Liège (Belgique)

Plus en détail

BAROMETRE SOCIAL 2011 DES DIRIGEANTS SALARIÉS :

BAROMETRE SOCIAL 2011 DES DIRIGEANTS SALARIÉS : BAROMETRE SOCIAL 2011 DES DIRIGEANTS SALARIÉS : La première enquête ayant été créée en 2010, il a été décidé d en lancer une seconde en 2011 avec un objectif majeur, ancrer ce baromètre social dans le

Plus en détail

Les actifs français et le portage salarial

Les actifs français et le portage salarial Les actifs français et le portage salarial Sondage Ifop pour la Fédération des Entreprises de Portage Salarial Contact Ifop : Frédéric Dabi Directeur Général Adjoint de l Ifop Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Transport aérien. Etude sur l Emploi des Travailleurs Handicapés. I. Etat des lieux de l emploi des Travailleurs Handicapés.

Transport aérien. Etude sur l Emploi des Travailleurs Handicapés. I. Etat des lieux de l emploi des Travailleurs Handicapés. Transport aérien Etude sur l Emploi des Travailleurs Handicapés Etude réalisée par Thomas Legrand Consultants Janvier 2016 Contexte Dans la continuité du chantier engagé en 2010, l Observatoire Paritaire

Plus en détail

La politique générale d égalité des chances

La politique générale d égalité des chances La politique générale d égalité des chances 1. Introduction Une politique de l égalité des chances se réfère à un ensemble de pratiques conscientes visant à reconnaître, gérer et valoriser la différence.

Plus en détail

Devenir un modèle de la chimie durable

Devenir un modèle de la chimie durable Devenir un modèle de la chimie durable Jacques Kheliff Group General Manager Sustainable Development Notre réponse aux enjeux globaux : le Des enjeux globaux Changement climatique, croissance de la population

Plus en détail

Synthèse 2011 du Baromètre «Tendances épargne & Retraites entreprise» La 10 ème édition du baromètre consacre l E&RE dans un contexte mouvementé

Synthèse 2011 du Baromètre «Tendances épargne & Retraites entreprise» La 10 ème édition du baromètre consacre l E&RE dans un contexte mouvementé Paris, le 20 septembre 2011 COMMUNIQUE DE PRESSE Synthèse 2011 du Baromètre «Tendances épargne & Retraites entreprise» La 10 ème édition du baromètre consacre l E&RE dans un contexte mouvementé 10 ans

Plus en détail

Enquête sur les besoins des salariés en insertion du secteur agricole

Enquête sur les besoins des salariés en insertion du secteur agricole Enquête sur les besoins des salariés en insertion du secteur agricole Synthèse des résultats Enquête réalisée du 15 juin au 1 er juillet 2015 Sommaire Introduction Objectifs, méthodologie, caractéristiques

Plus en détail

Aborder et négocier le droit à la déconnexion

Aborder et négocier le droit à la déconnexion Aborder et négocier le droit à la déconnexion Le numérique est devenu incontournable dans la vie quotidienne et plus particulièrement dans le monde de l entreprise. Les salariés se voient ainsi solliciter

Plus en détail

Les Français et les Grandes écoles

Les Français et les Grandes écoles Conférence de presse du 16 mars 2016 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1405 individus âgés de 16 ans et + représentatifs de la population française Interviews réalisées par Internet

Plus en détail

I. L ORGANISATION DES ETABLISSEMENTS

I. L ORGANISATION DES ETABLISSEMENTS QUATRIEME PARTIE : ORGANISATION ET ENJEUX DES ETABLISSEMENTS Cette partie ne concerne que le secteur médico-social puisqu'elle se base sur les résultats de l enquête CREDOC menée dans le cadre du CEP national.

Plus en détail

facteur d innovation sociale et économique sur les territoires»

facteur d innovation sociale et économique sur les territoires» Présentation de l action «Gestion de la diversité : facteur d innovation sociale et économique sur les territoires» Contexte du projet Depuis sa création en 2007, l objectif de l AFMD est d élaborer des

Plus en détail

PRIX DE LA CHARTE DE LA DIVERSITE Alsace 2013 DOSSIER DE PRÉSENTATION

PRIX DE LA CHARTE DE LA DIVERSITE Alsace 2013 DOSSIER DE PRÉSENTATION PRIX DE LA CHARTE DE LA DIVERSITE Alsace 2013 DOSSIER DE PRÉSENTATION 1 PRIX DE LA CHARTE DE LA DIVERSITÉ 2013 EN ALSACE : PRÉSENTATION Entreprises, vous avez initié une démarche exemplaire, en inscrivant

Plus en détail

LA RSE, QUELS ENJEUX ET QUELS BENEFICES CONCRETS POUR NOTRE ENTREPRISE?

LA RSE, QUELS ENJEUX ET QUELS BENEFICES CONCRETS POUR NOTRE ENTREPRISE? LA RSE, QUELS ENJEUX ET QUELS BENEFICES CONCRETS POUR NOTRE ENTREPRISE? VALO' Florange Aurélie CLARENN Responsable Qualité Développement Durable et Insertion P.M.E. 2 millions de Chiffre d'affaires Plus

Plus en détail

dossier de presse Novembre 2013 Responsabilité sociétale : la Ville de Rezé évaluée par l AFNOR

dossier de presse Novembre 2013 Responsabilité sociétale : la Ville de Rezé évaluée par l AFNOR dossier de presse Novembre 2013 Responsabilité sociétale : la Ville de Rezé évaluée par l AFNOR Contact presse Maxime Malette 02 40 84 42 59 communication@mairie-reze.fr www.reze.fr/espace-presse Les personnes

Plus en détail

Prix: Emploi et développement des Hommes

Prix: Emploi et développement des Hommes DOSSIER DE CANDIDATURE Prix: Emploi et développement des Hommes Tous les champs sont à renseigner. Date limite de renvoi des dossiers complétés : 3 octobre 2014 à minuit, par mail à l adresse contact@grandprix-consommationresponsable.com

Plus en détail

La grande consultation des entrepreneurs

La grande consultation des entrepreneurs La grande consultation des entrepreneurs - Vague 10 Mai 2016 Sondage pour Méthodologie et principaux enseignement page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 603 dirigeants d entreprise

Plus en détail

Travail par l instance Délégués du Personnel

Travail par l instance Délégués du Personnel Prise en charge des Conditions de Travail par l instance Délégués du Personnel Extraits de l enquête menée par le réseau ANACT auprès des chefs d entreprise et des délégués du personnel des établissements

Plus en détail

Catalogue des services intégrés

Catalogue des services intégrés Responsabilité sociétale et reporting extra-financier Catalogue des services intégrés FORMATION, CONSEIL & ACCOMPAGNEMENT 2014 Pour en savoir plus Dolores.larroque@materiality-reporting.com Tel. 06 86

Plus en détail

«Le don est-il gratuit?» - 4 oct.

«Le don est-il gratuit?» - 4 oct. Contexte et objectif poursuivi En 2012, France Générosités, syndicat professionnel des organismes faisant appel aux générosités, lance «l Observatoire France Générosités» en partenariat avec Mediaprism.

Plus en détail

Commission Achats. Agir en faveur de la RSE!

Commission Achats. Agir en faveur de la RSE! Commission Achats Agir en faveur de la RSE! PROBLÉMATIQUES Responsabilité Sociétale des Entreprises Corporate Social Responsibility Quésaco Les petits aéroports peuvent-ils intégrer la RSE dans leurs pratiques?

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS

RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS UNIVERSITÉ LIBRE DE BRUXELLES ECOLE DE SANTÉ PUBLIQUE RÉFÉRENTIEL DE COMPÉTENCES FORMATION RSS Certificat universitaire en initiation à la Recherche pour le renforcement des Systèmes de Santé Option «Economie

Plus en détail

Comment favoriser l insertion des handicapés? Les clefs d une communication handicap efficace.

Comment favoriser l insertion des handicapés? Les clefs d une communication handicap efficace. Réussir sa politique «Handicap» : un enjeu pour l entreprise et l institution Comment favoriser l insertion des handicapés? Les clefs d une communication handicap efficace www.matinalesrh.com a en partenariat

Plus en détail

Politique Développement Durable. du Groupe ERAMET

Politique Développement Durable. du Groupe ERAMET Politique Développement Durable du Groupe ERAMET * * * Inscrivant son action dans une logique d amélioration continue créatrice de valeur, le groupe ERAMET s est doté d une politique de Développement Durable

Plus en détail