DIU Pédagogie Médicale. Optimisation de l exploitation de la grille d évaluation des stages d étudiants hospitaliers. P Maison

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIU Pédagogie Médicale. Optimisation de l exploitation de la grille d évaluation des stages d étudiants hospitaliers. P Maison"

Transcription

1 DIU Pédagogie Médicale Optimisation de l exploitation de la grille d évaluation des stages d étudiants hospitaliers P Maison Direction : Pr P Claudepierre, Dr M Pervel EvaluationStage_PMaison_

2 Contexte Les lieux de stage des étudiants hospitaliers font l objet d un accord initial de la part de l exécutif de la faculté en fonction du projet pédagogique présenté. Une grille d évaluation des stages a été validée et mise en place par l exécutif afin que les étudiants hospitaliers rapportent leur appréciation des stages. L exploitation des réponses à ce questionnaire doit permettre une évaluation du niveau pédagogique sur différents domaines des stages d étudiants hospitaliers. Cette évaluation est différente de l appréciation globale habituelle des étudiants afin de conseiller ou pas le stage à leurs collègues. L objectif est ici d avoir une vision institutionnelle sur le contenu des stages qui soit critériée et d évaluer l atteinte des objectifs des stages hospitaliers élaborés par la Faculté dans le cadre d un processus qualité. Le questionnaire a été adressé à l ensemble des étudiants hospitaliers Les 16 questions semi quantitatives de ce questionnaire portent sur les aspects quantitatifs et qualitatifs des différents contenus des stages. Objectifs Valider un outil méthodologique permettant d apporter une évaluation des différents domaines pédagogiques des stages de DCEM 2, 3 & 4 soit par année soit par stage. Cet outil doit permettre d évaluer le respect des engagements sur différents domaines pédagogiques pour les stages concernés et de valider des alertes permettant d identifier les domaines où l investissement semble tout à fait insuffisant. Matériels - la grille d évaluation de stage de D2 à D4 (annexe 1) - les données recueillies pour les stages de D2 à D4 de Méthodologie - Description de l ensemble des données (données manquantes, distribution) - Validation de critères composites sur les différentes composantes pédagogiques Afin d apprécier la valeur pédagogique d un stage d après la grille existante, trois domaines peuvent être isolés : Le respect de la mise en place d outils pédagogiques La qualité de l encadrement et de l enseignement Et le contexte EvaluationStage_PMaison_

3 - Comparaison D2, D3 & D4 - Validation d un système de notation par domaine pédagogique - Valider un seuil d alerte pour les stages sur chaque composante pédagogique Résultats 1. Descriptions des données Chaque questionnaire représente un étudiant et un stage (unité statistique = étudiant x stage). En effet, les étudiants peuvent avoir rempli plusieurs questionnaires pour chaque stage de l année et un stage peut être représenté par plusieurs questionnaires de différents étudiants. En résumé, de nombreux objectifs semblent ne pas être respectés mais quand ils le sont les étudiants sont plutôt satisfaits de la qualité. Les questions évaluant le contexte témoigne plutôt d une bonne appréciation. Les différentes données recueillies sont décrites en annexe Comparaison DCEM 2, 3 & 4 Globalement les objectifs semblent moins respectés d après les étudiants hospitaliers de D2, excepté pour les gestes et l appréciation de la qualité qui est moins bonne aussi. Le détails des comparaisons est présenté en annexe Validation de critères composites Les différentes questions jugeant du même domaine pédagogique ont été regroupées afin de faciliter la lecture. Cela devra permettre d apporter un jugement global sur les objectifs par lieu de stage et de vérifier si les lacunes observées concernent les mêmes lieux ou bien sont dispersées. Par exemple, l absence de séances d ARC ne peut être appréciée de la même façon si cela est associé au non respect des autres objectifs ou bien s agit-il d un choix de plus développer un ou d autres objectifs. 1) Le Critère OP sur le respect de la mise place des «Outils Pédagogiques» regroupe les questions concernant l existence (de «pas du tout» à «très souvent») de formation sur les différentes compétences appliquées en situation réelles et devant être acquises lors des stages de D2 à D4. Ces outils présents sur le projet pédagogique des stages sont validés par EvaluationStage_PMaison_

4 l exécutif de la faculté et les responsables de stage lors de l ouverture des stages. Il s agit de la présence de : - Un encadrement dans le stage au lit du patient par senior (CCA/AHU, autres Universitaires, PH) et/ou par un interne - Mise en situation en présence de l encadrant - Séances d Apprentissage du Raisonnement Clinique (ARC) - Séances de réflexion autour de dossiers - Enseignement théorique - Exposés par les étudiants - Gestes quand cela s applique à ce stage 2) Le critère QP concerne la Qualité Pédagogique ressentie par l étudiant (de «pas» à «très» intéressant) sur certaines formations : - Encadrement dans le stage au lit du patient - Séances d Apprentissage du Raisonnement Clinique (ARC) - Séances de réflexion autour de dossiers - Enseignement théorique 3) Le critère C doit permettre l appréciation de l environnement dans lequel se déroule l apprentissage de ces compétences. Les questions concernées sont : - Temps de présence globale - Ambiance au sein de l équipe La question sur «la charge de travail administrative» pourrait être incluse dans le contexte en faisant l hypothèse qu une charge élevée représente un contexte défavorable. Cependant, la réponse à cette question est très singulière puisque sa moyenne par stage n est corrélée à très peu d autres questions et pas du tout aux deux questions sur ce contexte d apprentissage. De plus, une charge importante ne semble pas être une appréciation négative liée à une mauvaise qualité pédagogique ou bien à un manque de temps pour respecter les objectifs. L inverse semble même apparaître. L inclusion de cette question dans le critère évaluation du contexte d apprentissage n a donc pas été retenue. EvaluationStage_PMaison_

5 Table 1 Coefficients de corrélations (Spearman) entre la note globale (EVA) et les critères pédagogiques pour l ensemble des questionnaires Objectifs Pédagogiques Qualité Pédagogique Contexte d apprentissage EVA 0.77*** 0.67*** 0.61*** 4. Validation des critères composites de notation des stages par domaines pédagogiques Les critères composites pourraient être énoncés sous forme de score, ce qui permettrait de classer les lieux de stages les uns par rapport aux autres et ainsi de déterminer les 5% meilleurs et moins bons par exemple. Cependant, il est plus intéressant d avoir un système de notation et de déterminer un seuil d alerte indépendamment des autres stages. Le but n est, en effet, pas d établir une compétition entre services mais d assurer un contrôle qualité minimal de la pédagogie et de détecter d éventuelles lacunes nécessitant une action correctrice. La méthode choisie est donc d accorder une note de 0 à 20 pour chacun des 3 domaines pédagogiques évalués (respect des outils pédagogiques, la qualité pédagogique et le contexte d apprentissage). Pour cela, il est possible de calculer pour chaque service une moyenne obtenue pour chaque question entre 0 et 3 (ou 2) pour les questions semi-quantitatives et ente 0 et 1 pour les questions qualitatives. Les moyennes sont calculées en fonction du nombre de données valides concernées. Pour chaque critère composite, il est possible d additionner les moyennes des questions sélectionnées pour le critère. Pour une meilleure visibilité, ce total est divisé sur le nombre de questions incluses dans le critère et ajusté afin d obtenir une note entre 0 et 20 pour chaque critère (c'est-à-dire multiplié par 20 et divisé par le maximum possible sur l ensemble des questions concernées) : Critère sur le respect des Objectifs Pédagogiques : OP = (Σ moyennes des 7 questions / 7) x 20 / 17 Critère sur la Qualité Pédagogique : QP = (Σ moyennes des 4 questions / 4) x 20 / 12 EvaluationStage_PMaison_

6 Critère sur le contexte : C = (Σ moyennes des 2 questions / 2) x 20 / 6 Le seuil d alerte pour un stage peut être fixé en fonction des grilles de réponse. Celles-ci sont en 4 catégories pour la plupart des questions. Ainsi les stages peuvent accorder une note de 0 au pire et 3 au mieux pour chaque items (ou 0/1 pour les gestes et exposés). Concernant les outils pédagogiques, composés de 5 items en 0/1/2/3 et 2 en 0/1, les stages ayant une moyenne du critère OP 4 / 20 pourront être jugé comme n ayant pas respecté cet objectif de stage, car les évaluations sur la présence des outils auront majoritairement été «pas du tout» (ou «non» pour les gestes et exposés) soit une note 0 pour la majorité des items. Pour avoir un score moyen OP 4 / 20, le stage aurait été noté en moyenne plus souvent en 0 que 1 et sans avoir de note supérieure à 1 qui compenserait la moyenne. Cela peut être considéré comme un seuil d alerte minimum. L appréciation «peu» correspondrait à un seuil de 8. De la même façon, le seuil d alerte du critère QP équivalent à une notation majoritairement «pas intéressant» est de 7. L appréciation «peu intéressant» correspond au seuil de 13. Pour le contexte, ce critère C correspond à des items en 3 catégories, par exemple «désagréable», «neutre», «sympathique». Le seuil d alerte est alors une note < 7 correspondant à un jugement majoritairement négatif. Le tableau 2 présente les résultats pour les services ayant eu au moins 5 évaluations valides. En résumé, si l on s intéresse au seuil d alerte minimum, un seul service est en dessous du seuil pour les outils pédagogiques, aucun pour la qualité et aucun pour le contexte. EvaluationStage_PMaison_

7 Table 2 : Notes /20 par critère pédagogique composite des stages d externe OBJECTIF QUALITE CONTEXTE Service 1 4,77 11,39 14,00 Service 2 8,18 12,00 15,50 Service 3 5,46 10,28 11,67 Service 4 8,01 10,83 16,00 Service 5 8,15 11,28 7,86 Service 6 8,52 9,72 11,43 Service 7 6,68 12,53 12,14 Service 8 9,06 15,67 13,57 Service 9 4,20 9,86 7,86 Service 10 7,05 10,49 18,00 Service 11 9,09 12,44 15,00 Service 12 12,50 15,39 15,05 Service 13 11,72 12,96 15,30 Service 14 7,16 13,28 16,00 Service 15 3,09 9,28 11,28 Service 16 8,14 11,66 11,92 Service 17 11,03 15,65 14,26 Service 18 5,68 10,14 11,43 Service 19 7,32 13,72 9,86 Service 20 11,14 14,93 16,42 Service 21 9,32 12,00 11,00 Service 22 6,59 12,92 14,00 Service 23 8,68 12,92 14,00 Service 24 12,92 15,11 14,29 Service 25 5,85 14,13 13,75 Service 26 4,18 8,41 10,56 Service 27 12,42 14,98 14,50 Service 28 9,12 13,82 15,00 Service 29 9,71 15,27 16,00 Service 30 13,85 17,92 17,50 Service 31 11,74 14,95 16,94 Service 32 11,76 15,51 14,75 Service 33 7,32 14,91 9,55 Service 34 12,46 16,08 16,74 Service 35 9,46 12,46 13,00 Service 36 11,74 15,89 17,70 Service 37 13,26 15,10 15,00 Service 38 14,03 14,67 15,00 Service 39 9,66 12,39 10,83 Service 40 8,67 15,00 10,71 Service 41 10,95 11,59 14,29 Service 42 12,02 13,99 16,25 Service 43 11,02 13,33 16,50 Service 44 11,56 13,51 13,33 Service 45 10,78 13,68 18,75 Service 46 9,50 12,66 13,13 Service 47 10,84 15,58 15,00 Service 48 7,35 12,24 12,93 Service 49 14,07 15,81 17,39 EvaluationStage_PMaison_

8 Discussion : Dans un processus de qualité, il est nécessaire d évaluer le respect de l engagement pris initialement tant en terme qualitatif que quantitatif. Lors de la mise en place des stages de DCEM 2, 3 et 4, les services s engagent auprès de l exécutif de l UFR sur différents points pédagogiques : offre d outils pédagogiques, qualité de l encadrement et contexte favorable. Le respect de ces engagements doit être évaluer dans l intérêt des différentes parties (stagiaire et encadrant). L exécutif de l UFR de médecine de Créteil à qui incombe cette évaluation a mis en place une grille d évaluation qui avec l outil présenté ci-dessus devrait permettre une appréciation des stages sur les différents domaines pédagogiques. Le contenu des domaines pédagogiques (ici dépendant de la grille) et le niveau demandé aux services d accueil (par exemple : seuil à 4 ou 8 pour le critère OP) représentent des choix «politiques» de l exécutif et peuvent être adaptés. A ma connaissance, un tel outil n a pas été publié. La grille d évaluation comporte l ensemble des items nécessaires à l évaluation des objectifs imposé par l exécutif et donc peut être aisément transposé en score par domaines pédagogique. Cependant, quelques items posent problème pour leur intégration dans les scores. Principalement, la question sur la charge de travail administrative qui ne représente pas un objectif pédagogique ne reflète pas non plus l impression globale du stagiaire ni même le contexte. Son inclusion dans un score parait inopportune et biaiserai les résultats. Concernant les «gestes» et «exposés» leur notation en O/N qui a été traduite en 1/0 leur confère un poids moindre parmi les outils pédagogiques dans le score OP. Cela parait justifiable car il s agit plus d un apprentissage à une compétence plutôt que des outils pédagogiques. Par ailleurs, l application de cet outil peut être précédé par une première évaluation sur des items particulièrement important. Par exemple, l absence d encadrement peut aboutir à une mauvaise notation du domaine OP sans même calculer le score. L ensemble des données d une telle évaluation portant sur plusieurs items sur plusieurs stages notés par plusieurs stagiaires qui eux-mêmes notent plusieurs stages est d interprétation complexe. Le choix de concevoir des scores reflétant 3 domaines pédagogiques essentiel simplifie l interprétation et l évaluation. L objectif de l outil n étant pas de classer les stages les uns par rapport aux autres, le choix d un score indépendant est important. Il permet aussi de comparer les résultats d une année sur l autre pour chaque stage. Il est de même pour les seuils d alerte qui dépendent uniquement du nombre d items inclus dans chaque critère et du nombre de réponses possibles pour chacun. Ainsi dans le cas présent, trois seuils peuvent être proposé pour les critères OP et QP (par exemple 4, 8 ou 12 pour OP). EvaluationStage_PMaison_

9 Le nombre de questionnaires nécessaires pour accepter le résultat d un stage a été fixé arbitraire à 5 pour une question de fiabilité mais non pour une question de représentativité car un tel nombre peut représenter l exhaustivité des stagiaires pour un stage peu prisé. Afin d être moins arbitraire, ce nombre limite pourrait être fixé pour chaque stage en fonction du nombre réel d étudiants l ayant choisi pour la période considérée. Les résultats témoignent de la robustesse des scores des critères pédagogiques. De plus, en se basant sur les seuils minima d alerte seul un stage est insuffisant concernant le respect des outils pédagogiques mis à disposition des stagiaires. Ce résultat est cohérant avec un seuil d alerte qualifié de minimum. Pour le seuil supérieur d exigence, plus de 30% des stages ne satisfont pas cette condition pour le critère OP. La qualité de l enseignement et le contexte sont dans l ensemble mieux notés. L utilisation d un tel outil en parfaite transparence doit aboutir à une amélioration de l outil luimême mais surtout à une meilleure considération des aspects pédagogiques concernés par l évaluation et ainsi améliorer l intérêt des stages. EvaluationStage_PMaison_

10 Annexe 1 GRILLE D ÉVALUATION DE STAGE (D2 à D4) Nom & Prénom (facultatif) : Service : Année : DCEM 2 DCEM 3 DCEM 4 Encadrement dans le stage : Au lit du patient : - encadrement : par senior (CCA/AHU, autres Universitaires, PH) par interne pas du tout peu souvent très souvent pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant - Mise en situation en présence de l encadrant pas du tout peu souvent très souvent Hors présence du patient : - Séances d Apprentissage du Raisonnement Clinique (ARC) pas du tout peu souvent très souvent pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant - Séances de réflexion autour de dossiers pas du tout peu souvent très souvent pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant - Enseignement théorique pas du tout peu souvent très souvent pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant - Existence d exposés par les étudiants oui non EvaluationStage_PMaison_

11 - Gestes oui non Ne s applique pas à ce stage Charge de travail «administrative» : faible correcte élevée Temps de présence global : faible correcte élevée Ambiance au sein de l équipe : désagréable neutre sympathique Globalement, quelle est votre appréciation sur ce stage? Très mauvaise Très bonne Commentaires éventuels : EvaluationStage_PMaison_

12 Annexe 2 Description des données : N valide Stages 81 Année Pourcentages DCEM DCEM DCEM Encadrement au lit du patient par senior 137 /615 par interne 125 les deux 353 pas du tout 32 5 peu souvent très souvent pas intéressant 15 3 peu intéressant 54 9 intéressant très intéressant Mise en situation en présence de l encadrant pas du tout peu souvent très souvent Séances d ARC pas du tout peu souvent très souvent pas intéressant 38 9 peu intéressant 27 6 intéressant très intéressant Séances de réflexion autour de dossiers pas du tout peu souvent très souvent pas intéressant 31 6 peu intéressant intéressant très intéressant EvaluationStage_PMaison_

13 Enseignement théorique pas du tout 57 8 peu souvent très souvent pas intéressant 16 3 peu intéressant 32 6 intéressant très intéressant Existence d exposés par les étudiants oui Gestes Oui Ne s applique pas à ce stage Charge de travail «administrative» faible correcte élevée Temps de présence global faible 52 8 correct élevé Ambiance au sein de l équipe désagréable 42 6 neutre sympathique Note Globale (EVA) moyenne (SD) (2) EvaluationStage_PMaison_

14 Annexe 3 Comparaison des réponses entre les 3 années (seuls les items significativement différents sont présentés) Encadrement au lit du patient DCEM 2 DCEM 3 DCEM 4 par senior par interne *** les deux pas du tout peu souvent très souvent *** pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant *** Mise en situation en présence de l encadrant pas du tout peu souvent très souvent *** Séances d ARC pas du tout peu souvent très souvent *** pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant *** Séances de réflexion autour de dossiers pas du tout peu souvent très souvent *** pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant *** EvaluationStage_PMaison_

15 Enseignement théorique pas du tout peu souvent très souvent *** pas intéressant peu intéressant intéressant très intéressant * Gestes Oui * Charge de travail «administrative» faible correcte élevée *** Ambiance au sein de l équipe désagréable neutre sympathique * Note Globale (EVA) moyenne (SD) 6 (2) 7(2) 8(2)*** EvaluationStage_PMaison_

Faculté de Médecine et de Pharmacie Cadi Ayyad Commission pédagogique Comité d évaluation. Evaluation du stage hospitalier Juillet 2009

Faculté de Médecine et de Pharmacie Cadi Ayyad Commission pédagogique Comité d évaluation. Evaluation du stage hospitalier Juillet 2009 Faculté de Médecine et de Pharmacie Cadi Ayyad Commission pédagogique Comité d évaluation Evaluation du stage hospitalier Juillet 2009 Commission pédagogique (Comité d évaluation) Évaluation de l enseignement

Plus en détail

Section VI ÉVALUATION DES STAGES

Section VI ÉVALUATION DES STAGES Section VI ÉVALUATION DES STAGES 6.1 CE QU EST ÉVALUAER «Évaluer c est faire sortir ce qui est sain, c est mettre en évidence le positif latent de l élève, c est chercher à en dire du bien.» Jonnaert et

Plus en détail

Année Mémoire de DIU de Pédagogie Médicale. Facteurs associés au classement à l ECN. pendant le cursus des études médicales

Année Mémoire de DIU de Pédagogie Médicale. Facteurs associés au classement à l ECN. pendant le cursus des études médicales UNIVERSITES Paris 5, 6, 11 et 12 Année 2007-2008 Mémoire de DIU de Pédagogie Médicale Facteurs associés au classement à l ECN pendant le cursus des études médicales Madame Françoise BOTTEREL CHARTIER Monsieur

Plus en détail

CARNET DE STAGE EVALUATION DU STAGIAIRE PAR L ORGANISME D ACCUEIL M1 M2

CARNET DE STAGE EVALUATION DU STAGIAIRE PAR L ORGANISME D ACCUEIL M1 M2 Mention Psychologie - MASTER NEUROPSYCHOLOGIE UE STAGE 2015-2016 CARNET DE STAGE EVALUATION DU STAGIAIRE PAR L ORGANISME D ACCUEIL M1 M2 Cette fiche d évaluation du stagiaire est un support d échange avec

Plus en détail

Correction de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie

Correction de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie Université de Bretagne Occidentale Année Universitaire 2009-2010 U.F.R. de Lettres et Sciences Humaines CS 93837-29238 BRST CDX 3 Section : Psychologie - Licence 3è année nseignant responsable : F.-G.

Plus en détail

Organisation des stages à l UFR des Sciences de la Sante, Paris Ile de France Ouest, Université Versailles St Quentin

Organisation des stages à l UFR des Sciences de la Sante, Paris Ile de France Ouest, Université Versailles St Quentin Organisation des stages à l UFR des Sciences de la Sante, Paris Ile de France Ouest, Université Versailles St Quentin Dr J. ROUSSI Présidente de la Commission Hospitalière Vice Doyen 16-10-2012. Dr J.

Plus en détail

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT ÉVALUATION DES PRESTATIONS D ENSEIGNEMENT PAR LES ÉTUDIANTS ÉTUDES SUPÉRIEURES UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL

DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT ÉVALUATION DES PRESTATIONS D ENSEIGNEMENT PAR LES ÉTUDIANTS ÉTUDES SUPÉRIEURES UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT ÉVALUATION DES PRESTATIONS D ENSEIGNEMENT PAR LES ÉTUDIANTS ÉTUDES SUPÉRIEURES UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL Ce document se veut un outil de référence pour les unités qui procèdent à

Plus en détail

Approche d évaluation à la Faculté des sciences infirmières PROGRAMMES D ÉTUDES (1ER, 2ÈME ET 3ÈME CYCLES)

Approche d évaluation à la Faculté des sciences infirmières PROGRAMMES D ÉTUDES (1ER, 2ÈME ET 3ÈME CYCLES) Approche d évaluation à la Faculté des sciences infirmières PROGRAMMES D ÉTUDES (1ER, 2ÈME ET 3ÈME CYCLES) 17/11/2010 APPROCHE D ÉVALUATION À LA FACULTÉ DES SCIENCES INFIRMIÈRES PROGRAMMES D ÉTUDES (1

Plus en détail

Evaluation des stages hospitaliers par les étudiants

Evaluation des stages hospitaliers par les étudiants Année universitaire 2014 2015 Evaluation des stages hospitaliers par les étudiants IMPORTANT L évaluation en ligne des stages hospitaliers réalisée par les étudiants et très importante pour permettre une

Plus en détail

Lecture critique d une étude publiée. Laure HUOT Unité de Recherche Clinique Pôle IMER HCL

Lecture critique d une étude publiée. Laure HUOT Unité de Recherche Clinique Pôle IMER HCL Lecture critique d une étude publiée Laure HUOT Unité de Recherche Clinique Pôle IMER HCL Notions de lecture critique Lecture critique = évaluation du résultat Sa validité scientifique (fiabilité) Son

Plus en détail

Informations relatives à l accueil des stagiaires

Informations relatives à l accueil des stagiaires MASTER Travail social et politiques sociales Programme d études «Problèmes sociaux, action sociale et préventions des risques» Informations relatives à l accueil des stagiaires Fribourg, Octobre 2014 Informations

Plus en détail

SYNTHÈSE DU TRAVAIL DE GROUPE DES T1 SUR LE STAGE ACTIF 2012

SYNTHÈSE DU TRAVAIL DE GROUPE DES T1 SUR LE STAGE ACTIF 2012 SYNTHÈSE DU TRAVAIL DE GROUPE DES T1 SUR LE STAGE ACTIF 2012 Dr Bernard CHAUMEIL Rappel du protocole : La technique utilisée a été celle du groupe nominal. La promotion des étudiants de T1 à été divisée

Plus en détail

Alice Regnault et Adrien Renzo Soutenance de thèse de doctorat en médecine 24 juin 2014

Alice Regnault et Adrien Renzo Soutenance de thèse de doctorat en médecine 24 juin 2014 Alice Regnault et Adrien Renzo Soutenance de thèse de doctorat en médecine 24 juin 2014 INTRODUCTION Le Burn-Out Syndrome : Conceptualisé en 1981 par MASLACH et JACKSON Processus dynamique psycho-pathologique

Plus en détail

Guide méthodologique Recueils d activités 2013

Guide méthodologique Recueils d activités 2013 Guide méthodologique Recueils d activités 2013 Septembre 2014 0 Introduction Le Recueil d activités est réalisé tous les ans par le CeNGEPS. Il a pour objectif de faire un bilan d activités de la recherche

Plus en détail

Décision du comité d agrément

Décision du comité d agrément Décision du comité d agrément Faculté d éducation Université d Ottawa Demande d examen d une modification d un programme Programme consécutif de formation à l enseignement en plusieurs parties avec domaines

Plus en détail

Dr Martine SCIORTINO ARS PACA. L évaluation quadriennale est elle suffisante pour permettre le renouvellement de l autorisation d un programme d ETP?

Dr Martine SCIORTINO ARS PACA. L évaluation quadriennale est elle suffisante pour permettre le renouvellement de l autorisation d un programme d ETP? Dr Martine SCIORTINO ARS PACA L évaluation quadriennale est elle suffisante pour permettre le renouvellement de l autorisation d un programme d ETP? L autorisation d un programme ETP Programme autorisé

Plus en détail

DEVOIR RECHERCHE CLINIQUE Plan d analyse d un essai thérapeutique

DEVOIR RECHERCHE CLINIQUE Plan d analyse d un essai thérapeutique DEVOIR RECHERCHE CLINIQUE Plan d analyse d un essai thérapeutique Pierre-François BUSSON M2 MSR Mars 2009 SOMMAIRE Contexte... 3 Critères de jugement principaux et secondaires... 4 Calcul du nombre de

Plus en détail

GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE

GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE GRILLE D EVALUATION DES MODULES DE FORMATION PRATIQUE Modalités d évaluation : Chaque module de formation pratique donne lieu : - à une évaluation formative intermédiaire, dont le statut est prospectif

Plus en détail

UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud

UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud Scolarité 3 ème Cycle Tél. : 0590 48 30 18 / 0590 48 30 25 Fax : 0590 48 30 28 UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud L étudiant COMMENT REMPLIR LA FICHE D INSCRIPTION À LA

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Economie - Gestion de l Université Paris-Sud Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section des Formations et des diplômes

Plus en détail

L ECHELLE DE NOTATION ECTS

L ECHELLE DE NOTATION ECTS Commission Européenne, 1998 L ECHELLE DE NOTATION ECTS INTRODUCTION L ECTS garantit la reconnaissance académique des études à l étranger par un système permettant de mesurer et de comparer les résultats

Plus en détail

SYLLABUS DU COURS DE STAGE EDM2000 BACCALAURÉAT EN TÉLÉVISION

SYLLABUS DU COURS DE STAGE EDM2000 BACCALAURÉAT EN TÉLÉVISION SYLLABUS DU COURS DE STAGE EDM2000 BACCALAURÉAT EN TÉLÉVISION Veuillez appeler au numéro suivant: (514) 987-3637 pour obtenir un rendez-vous avec un responsable de stages. Les activités de stage ont pour

Plus en détail

DE LA FORMATION AU TERRAIN ANESTHESISTE. William DAUGA POINTS ESSENTIELS

DE LA FORMATION AU TERRAIN ANESTHESISTE. William DAUGA POINTS ESSENTIELS Le Congrès Infirmiers. Infirmier(e)s anesthésistes diplômé(e)s d état 2016 Sfar. Tous droits réservés. DE LA FORMATION AU TERRAIN BILAN DE LA REINGENIERIE DU ANESTHESISTE DIPLÔME D ETAT D INFIRMIER William

Plus en détail

Présentation pour la journée d études thématiques

Présentation pour la journée d études thématiques Présentation pour la journée d études thématiques Une démarche projet autour des soins palliatifs permet-elle d améliorer la qualité de vie au travail et de diminuer la souffrance des soignants? Etude

Plus en détail

Erasmus Faculté de droit et criminologie de l ULB Système de conversion des notes

Erasmus Faculté de droit et criminologie de l ULB Système de conversion des notes Erasmus 2016-2017 Faculté de droit et criminologie de l ULB Système de conversion des notes 1. Diversités des systèmes de notation Le ECTS User s Guide 2015 mis sur pied par la Commission européenne indique

Plus en détail

CONTRAT DE FORMATION POUR LES MOBILITES DE STAGE. Domaine d études, Code 3. Département. Composante. Code pays 4 Personne de contact.

CONTRAT DE FORMATION POUR LES MOBILITES DE STAGE. Domaine d études, Code 3. Département. Composante. Code pays 4 Personne de contact. Annexe I Les instructions et les notes sont disponibles à la fin du document. CONTRAT DE FORMATION POUR LES MOBILITES DE STAGE Le stagiaire Nom (s) Prénom (s) Date de naissance Nationalité 1 Sexe [M/F]

Plus en détail

Licence professionnelle Réfraction, analyse et prise en charge des déficits visuels

Licence professionnelle Réfraction, analyse et prise en charge des déficits visuels Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Réfraction, analyse et prise en charge des déficits visuels Université de Franche-Comté - UFC Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations

Plus en détail

ÉNONCÉ OPÉRATIONNEL 5.3 RÉDIGER LES GRILLES D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN ENTREPRISE.

ÉNONCÉ OPÉRATIONNEL 5.3 RÉDIGER LES GRILLES D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES EN ENTREPRISE. La durée de chacune des séquences de développement de compétences en milieu de travail est déterminée en fonction des seuils de performance fixés dans le programme d études. Elles se déroulent durant les

Plus en détail

DEMANDE D'AGREMENT DES LIEUX DE STAGE POUR LE TROISIEME CYCLE DES ETUDES ODONTOLOGIQUES _=_=_=_=_ ORTHOPEDIE DENTO-FACIALE _=_=_=_=_

DEMANDE D'AGREMENT DES LIEUX DE STAGE POUR LE TROISIEME CYCLE DES ETUDES ODONTOLOGIQUES _=_=_=_=_ ORTHOPEDIE DENTO-FACIALE _=_=_=_=_ DEMANDE D'AGREMENT DES LIEUX DE STAGE POUR LE TROISIEME CYCLE DES ETUDES ODONTOLOGIQUES _=_=_=_=_ ORTHOPEDIE DENTO-FACIALE _=_=_=_=_ Année universitaire 2016-2017 (Uniquement pour les nouvelles demandes

Plus en détail

Licence professionnelle Management et marketing des services

Licence professionnelle Management et marketing des services Formations Rapport d'évaluation Licence professionnelle Management et marketing des services Université du Maine Campagne d évaluation 2015-2016 (Vague B) Formations Pour le HCERES, 1 Michel Cosnard, président

Plus en détail

Les déterminants de l accès à un premier emploi qualifié chez les immigrants récents au Canada

Les déterminants de l accès à un premier emploi qualifié chez les immigrants récents au Canada Mars 2012 Les déterminants de l accès à un premier emploi qualifié chez les immigrants récents au Canada Mots-clés Immigration intégration intégration économique surqualification capital humain politiques

Plus en détail

Le bulletin scolaire. Contenu et modalités de consignation des résultats. Commission scolaire du Val-des-Cerfs Services éducatifs

Le bulletin scolaire. Contenu et modalités de consignation des résultats. Commission scolaire du Val-des-Cerfs Services éducatifs Le bulletin scolaire Contenu et modalités de consignation des résultats Commission scolaire du Val-des-Cerfs Services éducatifs Septembre 2007 Des changements reliés au bulletin scolaire Tout récemment,

Plus en détail

PRÉFET DE LA MOSELLE. Enquête de satisfaction des usagers de la préfecture de la Moselle

PRÉFET DE LA MOSELLE. Enquête de satisfaction des usagers de la préfecture de la Moselle PRÉFET DE LA MOSELLE 2016 _ Enquête de satisfaction des usagers de la préfecture de la Moselle INTRODUCTION I) Contexte La préfecture de la Moselle s est engagée depuis plusieurs années dans une démarche

Plus en détail

Grille d évaluation du concours de maître de conférences agrégé en médecine TITRES

Grille d évaluation du concours de maître de conférences agrégé en médecine TITRES Grille d évaluation du concours de maître de conférences agrégé en médecine I. TITRES 1. Coefficient : (12 %) soit 1. Rubriques Thèses ès-science. Mastère de recherche. Mastère professionnel ou équivalent

Plus en détail

L enquête sur les CATTP de la région Rhône- Alpes JIMCGpsy EPSM Lille-Métropole

L enquête sur les CATTP de la région Rhône- Alpes JIMCGpsy EPSM Lille-Métropole L enquête sur les CATTP de la région Rhône- Alpes JIMCGpsy EPSM Lille-Métropole 13 et 14 septembre 2012 Karyn LECOMTE Florence BROSSAT Dr Sylvie YNESTA XX/XX/XX Rappel du contexte : pourquoi une telle

Plus en détail

RECOMMANDATION POUR LE STAGE TER M1 SCIENCES ET SANTE

RECOMMANDATION POUR LE STAGE TER M1 SCIENCES ET SANTE RECOMMANDATION POUR LE STAGE TER M1 SCIENCES ET SANTE Rappel : Le travail encadré de recherche - TER est une initiation à la recherche proposée comme UE obligatoire de la première année (M1 Sciences et

Plus en détail

Approche modèle avancé (AMA)/ Utilisation combinée d une approche AMA et d autres approches. 1 Lettre comportant une demande formelle d approbation

Approche modèle avancé (AMA)/ Utilisation combinée d une approche AMA et d autres approches. 1 Lettre comportant une demande formelle d approbation ANNEXE 2 Approche modèle avancé (AMA)/ Utilisation combinée d une approche AMA et d autres approches Cette annexe énumère les informations qu un établissement doit transmettre à la CBFA pour que son dossier

Plus en détail

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU ECOLE REGIONALE DE SANTE PUBLIQUE DE BUKAVU

REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU ECOLE REGIONALE DE SANTE PUBLIQUE DE BUKAVU REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO UNIVERSITE CATHOLIQUE DE BUKAVU ECOLE REGIONALE DE SANTE PUBLIQUE DE BUKAVU MÉMOIRE POUR L OBTENTION DU DIPLÔME DE MAITRISE EN SANTE PUBLIQUE OPTION : Santé communautaire

Plus en détail

Faculté de médecine Bureau d'évaluation Études et rapports

Faculté de médecine Bureau d'évaluation Études et rapports Faculté de médecine Bureau d'évaluation Études et rapports Recommandations pour établir un protocole de notation associé à la grille utilisée pour évaluer les apprentissages dans les stages cliniques de

Plus en détail

Exemples de statistiques obtenues lors de la correction d examens par lecteur optique

Exemples de statistiques obtenues lors de la correction d examens par lecteur optique Exemples de statistiques obtenues lors de la correction d examens par lecteur optique Lorsque vous utilisez la correction par lecteur optique, vous recevez, par courriel, un ensemble de fichiers (PDF,

Plus en détail

15. Rapport de méta-analyse

15. Rapport de méta-analyse 15. Rapport de méta-analyse Le compte rendu de méta-analyse doit fournir un certain nombre de renseignements indispensables à l évaluation du travail réalisé. Les informations présentes seront cependant

Plus en détail

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION

DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION DÉFINITION DU DOMAINE D ÉVALUATION Formation générale des adultes Programme de la formation de base diversifiée Physique CINÉMATIQUE ET OPTIQUE GÉOMÉTRIQUE Décembre 2015 Table des matières Introduction...

Plus en détail

Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel

Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel Guide de rédaction du rapport de stage du mastère professionnel Public Cible Etudiant de 2 ème année mastère professionnel Etablissement ISG Sousse Année Universitaire Objectifs 2012/2013 - Aider l apprenant

Plus en détail

Grade master Diplôme de formation approfondie en sciences médicales

Grade master Diplôme de formation approfondie en sciences médicales Département d évaluation des formations Rapport d'évaluation Grade master Diplôme de formation approfondie en sciences médicales Université de Picardie Jules Verne Campagne d évaluation 2016-2017 (Vague

Plus en détail

Mesurer les progrès par la variation du Logit

Mesurer les progrès par la variation du Logit fondation pour les études et recherches sur le développement international Mesurer les progrès par la variation du Logit Matthieu Boussichas Vincent Nossek Matthieu Boussichas, docteur en économie, est

Plus en détail

CONCOURS DE CONSEILLER TERRITORIAL DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES

CONCOURS DE CONSEILLER TERRITORIAL DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES CONCOURS DE CONSEILLER TERRITORIAL DES ACTIVITÉS PHYSIQUES ET SPORTIVES Mise à jour octobre 2014 I) STRUCTURE ET MISSIONS DU CADRE D EMPLOIS Les conseillers territoriaux des activités physiques et sportives

Plus en détail

Une approche pédagogique pour travailler les compétences graphomotrices en écriture au premier cycle du primaire

Une approche pédagogique pour travailler les compétences graphomotrices en écriture au premier cycle du primaire Une approche pédagogique pour travailler les compétences graphomotrices en écriture au premier cycle du primaire Chercheure principale Natalie Lavoie, Université du Québec à Rimouski Professeure titulaire,

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DU DEROULEMENT ET LA REDACTION DES THESES

RECOMMANDATIONS DU DEROULEMENT ET LA REDACTION DES THESES FACULTE DE MEDECINE DE SFAX RECOMMANDATIONS DU DEROULEMENT ET LA REDACTION DES THESES I. DEMARCHE ADMINISTRATIVE 1. La demande d enregistrement La première demande d enregistrement de la thèse ne peut

Plus en détail

Dossier de demande de Validation des Acquis de l Expérience Fédérale (VAEF)

Dossier de demande de Validation des Acquis de l Expérience Fédérale (VAEF) Dossier de demande de Validation des Acquis de l Expérience Fédérale (VAEF) Exigences préalables à une demande de VAEF. - Etre licencié actif à la FFR. - Etre âgé de 18 ans et plus. - Etre en situation

Plus en détail

Analyse critique d articles à visée diagnostique

Analyse critique d articles à visée diagnostique Analyse critique d articles à visée diagnostique Alain Venot UFR SMBH, Université Paris 13 LA RECHERCHE CLINIQUE A VISEE DIAGNOSTIQUE... 1 QUELLE METHODOLOGIE POUR DES ETUDES CLINIQUES A VISEE DIAGNOSTIQUE?...

Plus en détail

Méthodes de pondération

Méthodes de pondération Méthodes de pondération 1 Méthodes de pondération Méthodes de pondération 2 Importance des critères et poids des critères Décideur attribue (souvent) une notion d importance entre les critères : en fonction

Plus en détail

Fiches de lecture critique

Fiches de lecture critique Fiches de lecture critique Ces fiches ne sont pas couvertes par un copyright : elles peuvent être copiées ou imprimées sans permission mais avec mention de la source (Salmi LR. Lecture critique et rédaction

Plus en détail

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE SANTE PUBLIQUE

DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE SANTE PUBLIQUE DIPLÔME D'ÉTUDES SPECIALISÉES DE SANTE PUBLIQUE 1. Organisation générale 1.1. Objectifs généraux de la formation : Le DES de santé publique a pour objectifs de former des médecins à une approche collective

Plus en détail

CŒUR ET TRAVAIL LECTURE DE L ÉLECTROCARDIOGRAMME NIVEAU 2. Méthodologie du programme de DPC

CŒUR ET TRAVAIL LECTURE DE L ÉLECTROCARDIOGRAMME NIVEAU 2. Méthodologie du programme de DPC LECTURE DE L ÉLECTROCARDIOGRAMME NIVEAU 2 Méthodologie du programme de DPC L objectif est de reprendre la méthode de lecture enseignée lors du séminaire «Lecture de l ECG niveau 1» en effectuant une lecture

Plus en détail

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV)

Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Hadopi Département Recherche, Etudes et Veille (DREV) Baromètre de l Offre Légale Note de présentation Dans le cadre de la mission légale d observation des usages licites et illicites de l Hadopi, le DREV

Plus en détail

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles

Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins. Évaluation des pratiques professionnelles Qualité de la prise en charge des patients recevant des soins palliatifs Évaluation des pratiques professionnelles Définition de l EPP Analyse de la pratique professionnelle destinée à identifier des écarts

Plus en détail

Deuxième itération : Enquête des délais de mise en route du premier traitement adjuvant chez les femmes opérées d un cancer du sein invasif

Deuxième itération : Enquête des délais de mise en route du premier traitement adjuvant chez les femmes opérées d un cancer du sein invasif Groupe Régional Evaluation Bretagne Deuxième itération : Enquête des délais de mise en route du premier traitement adjuvant chez les femmes opérées d un cancer du sein invasif Rapport PUBLIC Version définitive

Plus en détail

Thèse de Médecine Générale

Thèse de Médecine Générale Thèse de Médecine Générale Avec la création du DES en 2004, la Médecine Générale, devenue une spécialité, a l'obligation, au même titre que les autres spécialités médicales de développer une recherche

Plus en détail

Corrigé de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie

Corrigé de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie Université de Bretagne Occidentale Année Universitaire 2007-08 U.F.R. de Lettres et Sciences Humaines CS 93837-29238 BREST CEDEX 3 Section : Psychologie - Licence 3è année Enseignant responsable : F.-G.

Plus en détail

Stage d'immersion 1BES Dossier destiné au responsable du lieu de stage

Stage d'immersion 1BES Dossier destiné au responsable du lieu de stage COMMISSION COMMUNAUTAIRE FRANCAISE Région de Bruxelles-Capitale INSTITUT Jean-Pierre LALLEMAND Enseignement de Promotion sociale Rue du Couvent, 2 à 1050 Bruxelles 02/513.60.93 Fax : 02/513.27.79 E-mail

Plus en détail

Certification d un hôpital comme fabriquant de dispositifs médicaux

Certification d un hôpital comme fabriquant de dispositifs médicaux Certification d un hôpital comme fabriquant de dispositifs médicaux Expérience de la Stérilisation centrale des Hospices/CHUV Frédy Cavin CHUV Situé à Lausanne et construit en 1982 Hôpital de 930 lits

Plus en détail

COMITE NATIONAL DES REGISTRES

COMITE NATIONAL DES REGISTRES COMITE NATIONAL DES REGISTRES Expertise sur site d un registre Merci d envoyer cette expertise au plus tard le Date de l expertise : Nom de l expert : Recommandations aux experts Cette demande de qualification

Plus en détail

Comment la sécurité des patients peut-elle être enseignée et apprise?

Comment la sécurité des patients peut-elle être enseignée et apprise? Comment la sécurité des patients peut-elle être enseignée et apprise? Etat des lieux: Hôpitaux Universitaires de Genève et Faculté de Médecine Dr M Nendaz, MD, MHPE Bienne, novembre 2008 Plan Conditions

Plus en détail

DEMANDE D'AGREMENT DES LIEUX DE STAGE AU TITRE D'UNE SPECIALITE, EN TROISIEME CYCLE DES ETUDES MEDICALES. Santé publique et Médecine sociale

DEMANDE D'AGREMENT DES LIEUX DE STAGE AU TITRE D'UNE SPECIALITE, EN TROISIEME CYCLE DES ETUDES MEDICALES. Santé publique et Médecine sociale DEMANDE D'AGREMENT DES LIEUX DE STAGE AU TITRE D'UNE SPECIALITE, EN TROISIEME CYCLE DES ETUDES MEDICALES Santé publique et Médecine sociale Année universitaire 2017-2018 AGREMENTS DEMANDES (liste et réglementation

Plus en détail

NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION INFIRMIERE COMPARAISON ENTRE LE PROGRAMME DE 1992 ET LE PROJET DE NOUVEAU REFERENTIEL

NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION INFIRMIERE COMPARAISON ENTRE LE PROGRAMME DE 1992 ET LE PROJET DE NOUVEAU REFERENTIEL NOUVEAU REFERENTIEL DE FORMATION INFIRMIERE COMPARAISON ENTRE LE PROGRAMME DE 1992 ET LE PROJET DE NOUVEAU REFERENTIEL DUREE DE LA FORMATION INFIRMIERE Durée totale Durée des congés Programme (92) 37 mois

Plus en détail

MEMOIRE D'INITIATION A LA RECHERCHE (MIR) 3 ème Année Spécialité Géologie

MEMOIRE D'INITIATION A LA RECHERCHE (MIR) 3 ème Année Spécialité Géologie MEMOIRE D'INITIATION A LA RECHERCHE (MIR) 3 ème Année Spécialité Géologie D.EVE94 / Version : 3.9 Page sur Destinataires : Elèves-ingénieurs de 3 ème année de la spécialité Géologie, Responsables de MIR

Plus en détail

Plan stratégique. du Cégep régional de Lanaudière

Plan stratégique. du Cégep régional de Lanaudière Plan stratégique du Cégep régional de Lanaudière Août 2005 Introduction Les modifications apportées en 2002 à la Loi sur les collèges d enseignement général et professionnel et à la Loi sur la Commission

Plus en détail

Evaluation de la prise en charge des suicidants au CHRU de TOURS

Evaluation de la prise en charge des suicidants au CHRU de TOURS Evaluation de la prise en charge des suicidants au CHRU de TOURS Dr F Dubois-Carmagnat Dr M Fillatre CPU- URGENCES TOURS 1 1- Présentation du contexte Etude réalisée en 2002 et 2003 Au CHRU de Tours, la

Plus en détail

Juin 2015 ENQUETE SATISFACTION ETUDIANTS

Juin 2015 ENQUETE SATISFACTION ETUDIANTS Juin 2015 ENQUETE SATISFACTION ETUDIANTS IPAC 2015 IPAC Contexte de l enquête L enquête de satisfaction 2015 a été conduite au cours du mois d avril et Mai. Elle a été contrairement aux années précédentes

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Droit public : territoires, risques et action publique de l Université de la Réunion Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014

Plus en détail

MQT1183 Méthodes statistiques

MQT1183 Méthodes statistiques MQT1183 Méthodes statistiques Sébastien Blais Département des sciences administratives, UQO 28 mars 2017 Rappels Hypothèse sur la moyenne, σ connu (théorie) Hypothèse sur la moyenne, σ inconnu Hypothèse

Plus en détail

Stage hospitalier de Neurochirurgie- Neurologie

Stage hospitalier de Neurochirurgie- Neurologie Royaume du Maroc Université Mohammed Premier Faculté de Médecine et de Pharmacie Oujda CARNET DE STAGE DE L EXTERNE DE LA 4 ème ANNEE DE MEDECINE Stage hospitalier de Neurochirurgie- Neurologie Période

Plus en détail

CŒUR ET TRAVAIL L ÉLECTROCARDIOGRAMME EN MÉDECINE DU TRAVAIL. Méthodologie du programme de DPC

CŒUR ET TRAVAIL L ÉLECTROCARDIOGRAMME EN MÉDECINE DU TRAVAIL. Méthodologie du programme de DPC Méthodologie du programme de DPC L objectif est : - L acquisition de notions de base d électrocardiographie, - La connaissance des définitions et terminologies, - L identification des principales entités

Plus en détail

La qualité, on l affiche

La qualité, on l affiche PRO BTP BTP-RMS Résidence les Fontaines de Monjous La qualité, on l affiche Cher Patient, Les établissements privés à but non lucratif, regroupés au sein de la fédération FEHAP, ont fait de la qualité

Plus en détail

EVALUATION. Comparaison des moyennes avant et au terme de la formation LO 1 LO 2

EVALUATION. Comparaison des moyennes avant et au terme de la formation LO 1 LO 2 Printemps d UNIT 212 Atelier 7 Formation suivie : Les QR Codes en pédagogie Perception globale de la formation Très insatisfaisant Vos apprentissages 2 4 Les participants ont été invités à estimer eux-mêmes

Plus en détail

Licence Sciences de l éducation

Licence Sciences de l éducation Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence Sciences de l éducation Institut catholique de Lyon - UCLY Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES, 1 Didier

Plus en détail

Les Français et Benoît Hamon

Les Français et Benoît Hamon Juillet 2014 Les Français et Benoît Hamon Sondage réalisé par pour publié le dimanche 6 juillet 2014 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français recrutés par téléphone et

Plus en détail

Les accents régionaux Français : Comment sont-ils perçus dans un cadre de séduction?

Les accents régionaux Français : Comment sont-ils perçus dans un cadre de séduction? Les accents régionaux Français : Comment sont-ils perçus dans un cadre de séduction? IAE Grenoble 18 Janvier 2013 SOMMAIRE Méthodologie Résultats Présentation de l échantillon Perception des accents régionaux

Plus en détail

ROSETTA STONE Guide du Reponsable de formation

ROSETTA STONE Guide du Reponsable de formation ROSETTA STONE Guide du Responsable de formation ROSETTA STONE Copyright 2014 Tous droits réservés Page 1 Table des matières Les objectifs du Portail de suivi... 3 Accéder au Portail... 3 L organisation

Plus en détail

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines

LICENCE PROFESSIONNELLE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Année universitaire 2014/2015. Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines IUT Nantes Licence professionnelle Gestion des Ressources Humaines GUIDE DU TUTEUR I.U.T. 3 rue du Maréchal Joffre B.P. 34103 44041 Nantes Cedex 1 Responsable pédagogique de la licence : Yvan BAREL Tél.

Plus en détail

I-Avant propos : Une Ecole d Arbitrage pourquoi faire?

I-Avant propos : Une Ecole d Arbitrage pourquoi faire? Un club, un projet, une école d'arbitrage Ensemble, faisons découvrir le plaisir d'arbitrer! Acteurs incontournables et pourtant invisibles du handball, mission ingrate et pourtant vitale ; considération

Plus en détail

Tous droits réservés CNCC

Tous droits réservés CNCC 120 NEP-600. PRINCIPES SPÉCIFIQUES APPLICABLES À L'AUDIT DES COMPTES CONSOLIDÉS Audit de dispositions NEP-600. PRINCIPES SPÉCIFIQUES APPLICABLES À L'AUDIT DES COMPTES CONSOLIDÉS Cette norme d'exercice

Plus en détail

Université de Montréal Faculté de médecine Bureau d évaluation. Guide de lecture d'un rapport d analyse d items

Université de Montréal Faculté de médecine Bureau d évaluation. Guide de lecture d'un rapport d analyse d items Guide de lecture d'un rapport d analyse d items Ce document est un guide abrégé pour faciliter la lecture des indices de l analyse d item produits par le rapport du chiffrier AnItem 1. Ce rapport présente

Plus en détail

Les échelles de mesure en marketing: particularités et qualités statistiques.

Les échelles de mesure en marketing: particularités et qualités statistiques. Les échelles de mesure en marketing: particularités et qualités statistiques. Plan Définition d une échelle de mesure. Les divers types d échelles de mesure: L échelle d intervalle. L échelle de rapport.

Plus en détail

Evaluation des résultats des centres d'assistance médicale à la procréation pratiquant la fécondation in vitro en France

Evaluation des résultats des centres d'assistance médicale à la procréation pratiquant la fécondation in vitro en France Evaluation des résultats des centres d'assistance médicale à la procréation pratiquant la fécondation in vitro en France Rapport des résultats par centre Centre : BAGNOLET - CLINIQUE DE LA DHUYS / SELAFA

Plus en détail

L auto-évaluation des programmes d ETP: témoignage et retour d expérience

L auto-évaluation des programmes d ETP: témoignage et retour d expérience L auto-évaluation des programmes d ETP: témoignage et retour d expérience Dr Marianne Lafitte PH cardiologie - UTEP CHU Mme Michèle Desenne, Cadre de santé CEPTA Qu a-t-on à faire quand on coordonne un

Plus en détail

PROGRAMME. Rennes 2018

PROGRAMME. Rennes 2018 PROGRAMME Rennes 2018!1 1. OBJECTIFS 1. Savoir 1. Acquérir un savoir validé sur la relation thérapeutique, l hypnose médicale appliquée à la médecine générale : pratique quotidienne, accompagnement et

Plus en détail

Elaboration et Rédaction d un Questionnaire

Elaboration et Rédaction d un Questionnaire Elaboration et Rédaction d un Questionnaire Said, El Melhaoui Faculté des Sciences Juridiques, Économiques et Sociales 26/05/2016 Outline 1 introduction 2 Définir précisément les objectifs de l enquête

Plus en détail

Présentation d un produit ou service

Présentation d un produit ou service Direction et départements 1) 2 stages temps plein 3) Stage non obligatoire 4) Processus de sélection 5) Retour en classe 6) Stage partout au Québec et dans le monde Visibilité pour le département, rétroaction

Plus en détail

Cours de langue pour les immigrants au Canada R é s u l t a t s s u r l a p e r f o r m a n c e a u x C L I C p a r n i v e a u

Cours de langue pour les immigrants au Canada R é s u l t a t s s u r l a p e r f o r m a n c e a u x C L I C p a r n i v e a u Cours de langue pour les immigrants au Canada R é s u l t a t s s u r l a p e r f o r m a n c e a u x C L I C p a r n i v e a u C o l l e e n D e m p s e y, L i X u e, S t a n Ku s t e c J u n e 2 0 0

Plus en détail

Séance 3: Liaisons entre variables

Séance 3: Liaisons entre variables Analyse des individus Laboratoire de Statistique et Probabilités UMR 5583 CNRS-UPS wwwlspups-tlsefr/gadat Troisième partie III Liaisons entre variables Liaisons entre variables ordinales : corrélation

Plus en détail

LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016

LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES. Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016 LA PREMIERE SEANCE DANS LE CADRE DES TROUBLES ALIMENTAIRES Dr BRUNO DUBOS, Médecin psychiatre, thérapeute familial RENNES 2016!1 1. OBJECTIFS Comme dans toute thérapie, la première séance conditionne une

Plus en détail

Gestionnaire de. La formation. Diplôme : Diplôme Inter-Universitaire (D. DIU Santé

Gestionnaire de. La formation. Diplôme : Diplôme Inter-Universitaire (D. DIU Santé La formation La création de la fonction de «gestionnaire de cas» est l une des avancées les plus marquantes que porte le Plan national Alzheimer 2008-2012. Initialement conçu pour répondre au moins aux

Plus en détail

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES

LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES LIVRET POUR LES STAGES de M1 et M2 DU MASTER DE THERAPIES COMPORTEMENTALES ET COGNITIVES NOM et prénom de l étudiant : Master de Thérapies Comportementales et Cognitives Faculté de Psychologie, 12 rue

Plus en détail

Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse

Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse Règles pour une lecture raisonnée : la méta-analyse Méta-analyse : définition = revue quantititative aussi systématique, exhaustive et objective que possible des meilleures preuves disponibles sur une

Plus en détail

Ensemble pour la réussite en littératie

Ensemble pour la réussite en littératie Ensemble pour la réussite en littératie Ensemble pour la réussite en littératie Rapport 2010 sur les changements de pratiques en littératie et la réussite des élèves Martine Leclerc Ph. D. André C. Moreau

Plus en détail

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION

COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION STAGE DDM 4600 Hiver 2015 COMPÉTENCES PROFESSIONNELLES GRILLE DE COÉVALUATION Stagiaire : Code permanent : Numéro de téléphone : Autre numéro de téléphone : Courriel : Superviseur : Numéro de téléphone

Plus en détail

Grille d'évaluation du stage de Master 1 & 2 (mi-stage et fin de stage)

Grille d'évaluation du stage de Master 1 & 2 (mi-stage et fin de stage) Mi-stage Fin de stage Grille d'évaluation du stage de Master 1 & 2 (mi-stage et fin de stage) Conception de la grille et objectifs La grille d évaluation du stage a une visée formative et certificative.

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION EPREUVE

Plus en détail

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage)

ANNEXE 2. ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) ANNEXE 2 ÉVALUATION DU STAGIAIRE EN ADMINISTRATION DE LA SANTÉ PAR LE MAITRE DE STAGE (Mi-stage et fin de stage) Nom de l organisation : Maitre de stage : Nom : Fonction : Courriel : Téléphone : Stagiaire

Plus en détail