a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!!

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "a. Le symbole se lit «sigma» ; l écriture Ex : 2 Fréquences en % ( f i x 100) 11,1 % 29,6 % 59,3 % 100 %!!!!"

Transcription

1 Cours : Statstques I. Itroducto Classe de ère S O a vu que our caractérser ue sére statstque, o utlse des : - aramètres de tedace cetrale : - la moyee ; - la médae. Ils ermettet d dquer la «osto» de la sére statstque ; Ex : La temérature moyee du mos de javer 00 état de C ; La temérature moyee du mos de javer 008 état de + 3 C. De faço aturelle, o dra que le mos de javer 00 a été lus frod que celu de 008 ; - aramètres de dserso : - l étedue ; - la varace et l écart tye ; - les quartles et l écart terquartle. Ils ermettet de vor commet les valeurs du caractère étudé se «réartsset» autour du aramètre de tedace cetrale. Ex : Pour le mos de javer 00, o aurat u obter ue moyee de C e ayat C tous les jours ou ar exemle e ayat 5 jours à 0 C et 5 jours à 6 C. Ces deux stuatos e sot as du tout les mêmes. Remarque : L étedue a été trodute au collège et utlsée e secode. Très smle à obter, o va e vor très vte les lmtes. L écart tye et les quartles sot troduts e remère. O va as utlser deux tyes de «résumés» d ue sére statstques : - coule (moyee, écart tye) - coule (médae, écart terquartle). Arès les avor troduts, o aura our objectfs de vor les avatages et les covéets de chacu des deux tyes de sythèse. II. Raels sur la moyee d ue sére statstque. Défto Sot ue sére statstque reat les valeurs x, x,, x avec les effectfs assocés,,,, tels que = La moyee de cette sére est le réel : x x... x x x f x avec f Ex : Poulato étudée : Classe de ère S Nombre de votures ar foyer 0 Total Effectfs Nombre moye de votures ar foyer =, 5 7 Remarques : a. Le symbole se lt «sgma» ; l écrture x tous les termes stués à drote du «sgma» de = jusqu à =. 3 Ex : = = = = 8 motre qu l faut addtoer ( ) ( ) ( ) (3 ) (4 ) (5 ) ,4 57, b. f est la fréquece assocée à la valeur du caractère x. Ex : Das l exemle du tableau, o a : Nombre de votures ar foyer 0 TOTAL Fréqueces f 0, 0,96 0,593!!!! Fréqueces e % ( f x 00), % 9,6 % 59,3 % 00 %!!!! O a be : x 0,0 0,96 0,593, 5 c. Das le cas d ue sére dot les valeurs ot été regrouées e classe, les valeurs de x sot les cetres des classes. Ex : Poulato étudée : Classe de ère S Ts de trajet our le lycée (e m) ] 0 ; 0 ] ]0 ; 0] ]0 ; 30] Cetre de la classe TOTAL effectfs Tems de trajet moye =. Prorétés de la moyee a. Moyee des sous-groues , m 7 m3 s 7 Prorété : O cosdère ue sére statstque de talle et de moyee x, obteue e réussat séres statstques (qu formet des sous-groues de la sére statstque rcale) de talles et de moyees resectves et y.

2 y y Alors, x = y = y usque... = Ex : La classe de ère S est scdée e tros groues selo le chox de la LV. Les effectfs et les moyees des otes obteues our chaque groue de LV sot doés das le tableau c-dessous : allemad (3 élèves) Esagol (8 élèves) LV tale (6 élèves),7 0,5 9,8 3,7 80,5 69,8 Moyee de la classe e LV =, 4 7 Remarque : Avec les otatos de la rorété c-dessus, s chaque dvdu de la oulato étudée est reréseté sur ue drote graduée ar u ot M, alors x est l sobarycetre des ots M. La rorété c-dessus est alors lée à la rorété d assocatvté du barycetre. b. Trasformato affe des doées Prorété : Sot a et b deux réels fxés et (x, x,., x ) ue sére statstque de talle et de moyee x. S, our tout eter comrs etre et, o a le chagemet de varable y ax b, alors la moyee de la sére (y, y,., y ) est égale à y ax b. O dt que la moyee est léare. Ex : Sot la sére statstque c-dessous Valeurs du caractère y TOTAL Effectfs O eut remlacer cette sére ar : Valeurs du caractère x 3 TOTAL Effectfs O a c faclemet x Pour tout, o a y = x + 3. Or, x, d où y III. Mesures de dserso : Varace et Ecart-tye. Itroducto Défto: Sot la sére statstque c-dessous de talle et de moyee x. Valeur du caractère x x x total effectf = La focto f défe sur R ar f(x) = ( x x)² est la moyee des carrés des écarts etre u réel x et chaque terme de la sére. Ex : Poulato étudée : Classe de ère S Nombre de votures ar foyer 0 Total Effectfs Pour cette sére statstque, o a : f(x) = [3(0 x)² 8( x)² 6( x)²] 7 f(x) [3x ² 8 6x 8x² 64 64x 6x²] (7x² 80x 7) 7 7 f est doc u olyôme du secod degré qu à chaque réel x assoce ue mage uque. De lus, e focto de la valeur doée à la varable x, la moyee des carrés des écarts est lus ou mos grade. E effet, ar exemle, f(0),7 et f() 0,7 Mas, quel que sot x, f(x) 0.. Nouvelle défto de la moyee Défto : La moyee x de la sére statstque est le réel qu mmse sur R la focto f défe c-dessus. Autremet dt, la moyee des carrés des écarts etre la moyee de la sére statstque et chacu des termes de cette sére est la lus ette ossble. Démostrato : Sot la focto f défe c dessus ar : f(x) = ( x x)² ( )² ( )²... ( x x x x x x Pour tout x de R, f(x) = [ )²] O cosdère les foctos f défes sur R ar f (x) = ( x x)². O les dérve : f (x) = ) ( x x) ( x x ) ( D où f (x) = [ ( x x ) ( x x )... ( x x )] f (x)= [ car (... ) x ( x x... x )] [x x] ( x x)... et x x... x x f (x) > 0 équvaut à x > x, et f (x) < 0 équvaut à x < x. O e dédut que f est décrossate sur ] - ; x ] et crossate sur [ x ; + [, doc la focto f admet u mmum our x = x.

3 3. Défto de la varace et de l écart-tye La varace V de la sére statstque est le mmum sur R de la focto f obteu our x = x. V est u réel ostf qu s écrt alors : V = [ x)² ( x x)²... ( x )² ] = ( x x)² ( x x L écart-tye de la sére est le réel, oté s, tel que s = V. Remarque : S f est la fréquece de la valeur x alors V = f ( x x)² Ex : O a relevé les rx, exrmés e euros, d u même rodut das dfférets ots de vete : La moyee de cette sére est x 3,875 3,9. x TOTAL 3 8 V = [ (0 3,9)² ( 3,9)² (4 3,9)² 3(5 3,9)² (8 3,9)²] 8 V = 5,36 d où s = s exrme e ). 5,36,3 (L écart tye comme les doées de la sére Ex : Nadège et Xaver ot relevé les talles, e cm, de sx membres de chacue de leur famlle resectve. Arès calcul, ls ot remarqué que les deux moyees obteues sot égales à 70. E revache, les écarts tyes sot dfférets : das la famlle de Nadège, o obtet s N 3,65 et das celle de Xaver, o obtet s X,63. Les deux séres sot les suvates : ère sére : 65 ; 67 ; 68 ; 7 ; 74 ; 75. ème sére : 68 ; 69 ; 69 ; 70 ; 7 ; 73. Sas refare les calculs des écarts tyes, o vot drectemet que la remère sére roosée est formée de valeurs lus élogées de la moyee 70 que la secode, c est doc celle qu aura l écart tye le lus grad (c est la famlle de Nadège). Remarque : La varace se calcule auss ar la formule : V = [ x² x ²... x ²] x² x ² x Formule à rvléger our des calculs mauels ² Démostrato : ère défto V car (x x)² (x ² xx x²) ( x ² x x x²) x ² xx x² x ² x(x) x² x d où V x et x ² x² x ² x² Ex : Calcul de la varace de la sére récédete avec cette ouvelle formule : x TOTAL 3 8 x ² V = ( x x x x 65 + x 784) 3,875² = 5,36 8 IV. Mesure de dserso : écart terquartle. Les quartles et l écart terquartle a. Défto : O doe ue sére statstque (x, x,, x ) de talle dot les valeurs sot ordoées au mos 5 % Médae ar ordre crossat : x x x. Les quartles artaget cette x Q Q 3 x sére e quatre artes. - Le remer quartle Q est la lus ette valeur x au mos 75 % telle qu au mos 5 % des doées lu soet féreures ou égales ; - Le trosème quartle Q 3 est la lus ette valeur x telle qu au mos 75 % des doées lu soet féreures ou égales. L tervalle [ Q ; Q 3 ] est aelé tervalle terquartle, so amltude Q 3 Q est aelée l écart terquartle. ème défto

4 b. Iterrétato de l écart terquartle : L écart terquartle d ue sére statstque est ue mesure de dserso lée à la médae, qu red comte de la réartto des 50 % des valeurs etourat la médae. c. Rael : Au mos 50 % des valeurs de la sére sot féreures ou égales à la médae. Au mos 50 % des valeurs sot suéreures ou égales à la médae. E effet, les valeurs d ue sére état ragées : x x x, - S est mar, = q +, alors la médae est la valeur de rag q + ; - S est ar, = q, alors la médae est la dem-somme des valeurs de rag q et q +. d. Méthode ratque our détermer les quartles : Le remer quartle Q, est la doée x dot l dce est le lus ett eter suéreur ou égal à 4. Le trosème quartle Q 3 est la doée x j dot l dce j est le lus ett eter suéreur ou égal à 3 4. Ex : O a mesuré l evergure de euf allos d ue esèce euroéee rare et o a obteu les doées suvates exrmées e mllmètres : La sére comte = 9 doées. Ces doées état ragées ar ordre crossat, la médae est celle de rag 5 doc la médae est 7 mm. D autre art, 4 =,5, le lus ett eter suéreur ou égal à 4 est 3, doc Q est la doée de rag 3, c est-à-dre Q = 70 mm ; 3 4 = 6,75, le lus ett eter suéreur ou égal à 3 4 est 7, doc Q 3 est la doée de rag 7, c est-à-dre Q 3 = 73 mm. L écart terquartle est de 3 mm. Ex : Ue etrerse fabrque des boîtes de fromage qu coteet e rce 70 g de fromage. U cotrôle ortat sur 00 boîtes a four les résultats suvats : Masse x 66, , , ,5 7 7,5 7 (e g) effectf effectfs cumulés crossats La sére comte = 00 doées. Ces doées sot ragées ar ordre crossat, la médae est la moyee de la 00 ème et de la 0 ème doée. Jusqu à la valeur 69,5 g, o a au total 98 doées (vor les effectfs cumulés crossats). Jusqu à la valeur 70 g, o e a 38. As, la 00 ème et 0 ème doées sot toutes deux égales à 70 g, la médae est doc égale à 70 g. D autre art, = 50, le lus ett eter suéreur ou égal à est 50, doc Q est 4 4 la doée de rag 50, c est-à-dre Q = 69 g ; 3 = 50, le lus ett eter suéreur ou égal à 3 est 50, doc Q 3 est la doée 4 4 de rag 50, c est-à-dre Q 3 = 70, 5 g. L écart terquartle est de,5 g.. Le dagramme e boîte Défto et rerésetato : Le dagramme e boîte d ue sére est u dagramme regrouat la médae, le remer et le trosème quartle de la sére. Les valeurs sot reortées sur u axe horzotal ou vertcal. Les bords de la «boîte» sot les remer et trosème quartles. O comlète souvet ce dagramme ar la valeur maxmale et la valeur mmale de la sére. Ex : Dagramme e boîte de la sére récédete : Remarques : - La médae est as forcémet au cetre de la boîte ; - Ce dagramme est ue faço très vsuelle de comarer la réartto de luseurs séres statstques ; - O eut décder de rajouter sur le dagramme le er décle D et le 9 ème décle D 9 (vor défto c-dessous) de la sére our obter u dagramme e boîte à moustaches. Les moustaches sot les segmets qu rele D et Q us Q 3 et D 9. Le remer décle D est la lus ette valeur x telle qu au mos 0 % des doées lu soet féreures ou égales ; Pour trouver D, o fat comme our Q e remlaçat 4 ar 0 ; Le 9 ème décle D 9 est la lus ette valeur x telle qu au mos 90 % des doées lu soet féreures ou égales ; Pour trouver D 9, o fat comme our Q e remlaçat 9 ar. 4 0 Ex : Dagramme e boîte à moustaches de la sére statstque récédete :

5 O a = 00 doées. = 0, le lus ett eter suéreur ou égal à est 0, 0 0 doc D est la doée de rag 0, c'est-à-dre D = 68, 5 g ; 9 9 = 80, le lus ett eter suéreur ou égal à est 80, doc D 9 est la doée 0 0 de rag 80, c'est-à-dre D 9 = 7 g. V. Trasformato affe des doées. Ajouter u ombre aux valeurs d ue sére statstque Prorété : Lorsqu o ajoute u ombre à chacue des valeurs d ue sére statstque, la varace, l écart tye et l écart terquartle sot chagés. Démostrato : x, x,, x sot les valeurs d ue sére d effectf ; o ajoute u même ombre b à chacue des valeurs et o ote y = x + b. a. Par léarté de la moyee y = x + b Sot V la varace de la sére y, y,, y. V = (y y)² (x b x b)² (x x)² V La varace et doc auss l écart-tye sot chagés. b. Q et Q 3 désget le remer et le trosème quartle de la sére x, x,, x Q et Q 3 ceux de la sére y, y,, y. Les deux séres ot même effectf, doc s Q = x alors Q = x + b = Q + b. De même, Q 3 = Q 3 + b doc Q 3 Q = (Q 3 + b) (Q + b) = Q 3 Q. L écart terquartle est chagé.. Multler ar u ombre les valeurs d ue sére statstque Prorétés : Lorsqu o multle ar u même ombre a strctemet ostf chacue des valeurs d ue sére statstque : - La varace est multlée ar a² ; - L écart-tye et l écart terquartle sot multlés ar a. Démostrato : x, x,, x sot les valeurs d ue sére d effectf ; o multle ar u même ombre a (a>0) chacue des valeurs et o ote y = ax les valeurs de la ouvelle sére obteue V = a. Par léarté de la moyee y = ax. (y y)² (ax ax)² a²(x x)² a² (x x)² a²v d' où s' V' a²v a V as car a 0. b. S Q = x, alors Q = y = ax = aq, de même Q 3 = aq 3 D où Q 3 Q = a (Q 3 Q ). 3. Résumé a est u réel strctemet ostf, b est u réel. valeurs de la sére moyee varace écart tye quartles écart terquartle x x s² s Q Q 3 Q 3 Q ax + b ax + b a²s² as aq + b aq 3 + b a(q 3 Q ) Ex : La recette jouralère d u commerçat edat ue aée est doée das le tableau suvat. Recette jouralère [50; 50[ [50; 350[ [350; 450[ [450; 550[ [550; 650[ [650; 750[ (e uros) Nombre de jours O ose y = x où x désge le cetre de la classe de la sére défe das le 00 tableau our défr ue ouvelle sére avec des valeurs y. O aelle y, V et s la moyee, la varace et l écart tye de cette ouvelle sére : Valeur y Effectf O trouve y 86 et y ² 784 doc : y = et y,36, V = Or, y = x 00 ² et V,05 d où s V. d où x = 00( + y) = 00y + 00 doc la moyee, la varace et l écart tye de la sére sot doés ar x = 00y + 00 = 436 ; V = 00²V = 0500 et s = 0500 = 43

I. Moyenne, variance et écart-type d une série statistique

I. Moyenne, variance et écart-type d une série statistique I Moyee, varace et écart-type d ue sére statstque Sére statstque dscrète : Eemple d ue sére statstque dscrète : Preos le cas d ue classe de élèves qu réalset u devor oté sur 5 La sére statstque dscrète

Plus en détail

STATISTIQUE DESCRIPTIVE

STATISTIQUE DESCRIPTIVE Statstque descrtve ECS STATISTIQUE DESCRIPTIVE I Vocabulare de la statstque descrtve ) Poulato La statstque descrtve est ue scece qu recuelle et aalyse des formatos sur u esemble f, dot le cardal est souvet

Plus en détail

Chapitre III : Les caractéristiques de dispersion

Chapitre III : Les caractéristiques de dispersion Chaptre III : Les caractérstques de dsperso Les caractérstques de tedace cetrale e sot pas toujours suffsates pour caractérser ue sére statstque, car séres peuvet avor Mo= Me = x alors qu elles sot dstrbuées

Plus en détail

Statistique. 3 ème Maths Mai 2010 A. LAATAOUI. I. Introduction :

Statistique. 3 ème Maths Mai 2010 A. LAATAOUI. I. Introduction : Statstque 3 ème Maths Ma 00 A LAATAOUI I Itroducto : La statstque est ue scece ayat pour objet l étude des phéomèes socau surtout ceu doat leu à des varatos ou ceu e pouvat être suffsammet maîtrsés que

Plus en détail

3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'ECHANTILLONS

3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'ECHANTILLONS 3- LES TIRAGES PROBABILISTES D'EHATILLOS Das de ombreuses alcatos ratques du calcul des robabltés, o retrouve u ou luseurs des schémas de trages robablstes d'échatllos que ous allos exoser. Le cadre gééral

Plus en détail

Correction des exercices du TD2

Correction des exercices du TD2 orrecto des exercces du TD Rael : des ades vous sot foures sur le ste «www.utc.fr /~mt/» à la f des fchers acrés aux chatre de cours. N héste as à les ulter our refare les exercces avat de regarder la

Plus en détail

5. Variables aléatoires simultanées

5. Variables aléatoires simultanées 5. Varables aléatores smultaées 5.1 Coule de varables aléatores Défto 1 Pour tout dce das 1, sot X ue varable aléatore. O dt que X X 1 X est ue varable aléatore de dmeso. Nous ous téresseros rcalemet aux

Plus en détail

Correction Exercices du MODULE 1 : M1Exo4b Distribution statistique à un caractère

Correction Exercices du MODULE 1 : M1Exo4b Distribution statistique à un caractère Exo Math Stat Correcto exercces du Module Dstrbuto statstque à u caractère MExo4b Correcto Exercces du MODULE : MExo4b Dstrbuto statstque à u caractère Exercce Mexo4 b Objectf : Cet exercce trate du calcul

Plus en détail

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * *

EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES 2. Durée : 4 heures. Les calculatrices sont interdites. * * * SESSION 005 EPREUVE SPECIFIQUE FILIERE MP MATHEMATIQUES Durée : 4 heures Les calculatrces sot terdtes * * * NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto

Plus en détail

Nombre de Clients [0 ; 50[ 72. x i. n i [ 50 ; 100 [ 90 [100 ; 150 [ 126 [150 ; 200 [ 54 [200 ; 250 [ 18

Nombre de Clients [0 ; 50[ 72. x i. n i [ 50 ; 100 [ 90 [100 ; 150 [ 126 [150 ; 200 [ 54 [200 ; 250 [ 18 1 U commerçat a relevé le motat des dépeses e euros de chaque clet au cours d ue semae. Motat des dépeses Clets [0 ; 50[ 72 x x - x ) - x )² -x ) ² [ 50 ; 100 [ 90 [100 ; 150 [ 126 [150 ; 200 [ 54 [200

Plus en détail

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables.

COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES. On considère deux variables aléatoires X et Y. On aimerait connaitre s il y a influence entre ces deux variables. COUPLE DE VARIABLES ALEATOIRES O cosdère deux varables aléatores et. O amerat coatre s l y a fluece etre ces deux varables. I Coule de varables dscrètes : 1) Lo ote : Soet et deux varables dscrètes, à

Plus en détail

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C.

M ( ) n,p. Chapitre 15 Matrices et systèmes linéaires. I Généralités. Dans tout le chapitre K désigne le corps R ou C. PSI 1 hatre 15 Matrces et systèmes léares Das tout le chatre K désge le cors R ou I Gééraltés 1 Défto Défto : Ue matrce est u tableau d élémets de K coteat lges et coloes Notatos : U matrce A est otée

Plus en détail

Préparation à l'agrégation Interne, année ( )

Préparation à l'agrégation Interne, année ( ) Préarato à l'agrégato Itere, aée 6-7 fdure-m@waadoofr (4 75 6 87 9) Ce roblème exlore le thème arch-classue des olyômes de Tchebychev La arte I établt leur exstece et doe leurs toutes remères rorétés La

Plus en détail

Ch.6ÊPROBABILITÉS _ partie 1

Ch.6ÊPROBABILITÉS _ partie 1 LFA / remère S COURS Gesto de doées Mme MAINGUY I Raels / Lo de robablté Ch6ÊPROBABILITÉS _ arte ere S défto O aelle exérece aléatore toute exérece ayat luseurs ssues (ou évetualtés) ossbles et dot o e

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) Mathématques Facères : l essetel Les 0 formules cotourables (F de érode) Raels d algèbre x x x x Taux roortoel Taux équvalet Taux Proortoel t Exemle : taux mesuel t roortoel à u taux auel de 2% 2% t %

Plus en détail

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel

(respectivement M n,1 ( )) l espace vectoriel réel Les calculatrces sot autorsées **** NB : Le caddat attachera la lus grade mortace à la clarté, à la récso et à la cocso de la rédacto S u caddat est ameé à reérer ce qu eut lu sembler être ue erreur d'éocé,

Plus en détail

f i (Fréquence) 0,1 0,2 0,1 0,2 effectifs cumulés croissants n x

f i (Fréquence) 0,1 0,2 0,1 0,2 effectifs cumulés croissants n x Habb Gammar Statstques I- Séres statstques à une varable :. Exemles : Tableau : Dans un groue de dx élèves, voc les notes à un devor :, 4, 6, 6, 0, 7, 9,, 9,. Cette sére de note est une sére statstque

Plus en détail

Exercices sur les variables aléatoires discrètes

Exercices sur les variables aléatoires discrètes Exercces sur les varables aléatores dscrètes U QCM est costtué de c uestos déedates avec our chaue uesto réoses ossbles Il y a ue réose exacte et ue seule ar uesto ) U caddat réod au hasard Chaue boe réose

Plus en détail

LFA / 1ère S mathématiques-cours Mme MAINGUY STATISTIQUES

LFA / 1ère S mathématiques-cours Mme MAINGUY STATISTIQUES LFA / ère S mathématiques-cours Mme MAINGUY 04-05 Ch.3 COURS STATISTIQUES I. Raels de Secode a / vocabulaire Toute étude statistique s'auie sur des doées. O distigue deu tyes de doées : les doées discrètes

Plus en détail

Chapitre 4 Fonction de transfert

Chapitre 4 Fonction de transfert Chatre 4 Focto de trasfert Chatre 4 Focto de trasfert 4.. Exresso de la focto de trasfert Pour u système léare cotu et varat, ous avos vu que la relato etre la sorte s( et l etrée e( est doée ar ue équato

Plus en détail

Chapitre 1. Résumé d une distribution statistique

Chapitre 1. Résumé d une distribution statistique Chaptre. Résumé d ue dstrbuto statstque.. Cocepts de base de la statstque descrptve Populato = O appelle populato assocée à ue épreuve l esemble des résultats possbles d ue «épreuve». E statstques, le

Plus en détail

Séries chronologiques

Séries chronologiques Séres chroologques Rappel : Détermato de l équato d ue drote passat par pots. ( so équato peut se mettre sous la forme y ax + b ) ex : Détermato de l équato de la drote passat par les pots : A ( - ; -5

Plus en détail

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S Chatre Analyse statstque de données Premère S Le vocabulare relatf au statstques La statstque est la scence qu consste à réunr des données chffrées, à les analyser, à les crtquer Une étude statstque se

Plus en détail

ESPACES VECTORIELS FAMILLES DE VECTEURS

ESPACES VECTORIELS FAMILLES DE VECTEURS ESPACES VECTORIELS FAMILLES DE VECTEURS A. ESPACES VECTORIELS 1) Défto O aelle esace vectorel sr o esace vectorel o esace vectorel réel tot esemble E m : 1) D e lo de comosto tere, aelée addto et otée

Plus en détail

Cours (Terminale) Probabilités (révisions 1 ère )

Cours (Terminale) Probabilités (révisions 1 ère ) Cours (Termale) Probabltés (révsos ère ) Quelques rappels et complémets sur les esembles Uo de deux esembles O appelle «uo de deux esembles E et F» l esemble oté E F dot les élémets sot costtués des élémets

Plus en détail

Limites de fonctions (1) Approche intuitive ; limites des fonctions de référence. 1 ère S. II. La fonction carrée. 1 ) Tableau de variation

Limites de fonctions (1) Approche intuitive ; limites des fonctions de référence. 1 ère S. II. La fonction carrée. 1 ) Tableau de variation ère S Lmtes de foctos () Approche tutve ; tes des foctos de référece II. La focto carrée ) Tableau de varato Das ce chaptre, o lasse provsoremet de côté les dérvées. I. Itroducto ) Rappel Déà vu : oto

Plus en détail

EPREUVE DE MATHEMATIQUES

EPREUVE DE MATHEMATIQUES Sesso févrer 009 BREVET DE TECHNICIEN SUPERIEUR «COMPTABILITE ET GESTION DES ORGANISATIONS» EPREUVE DE MATHEMATIQUES Durée : heures Coeffcet : Matérel et documets autorsés : L usage des strumets de calcul

Plus en détail

LEÇON N 6 : Loi de Poisson, loi normale.

LEÇON N 6 : Loi de Poisson, loi normale. LEÇON N 6 :. Pré-requs : Probabltés : défto, calculs et probabltés codtoelles ; Lo bomale cf. leço o 5) ; Noto de varables aléatores dscrètes et cotues cf. leços o 4 et 7), et proprétés assocées : espérace,

Plus en détail

Saïd Chermak. Master 2012 MAGE. Statistique descriptive à une variable

Saïd Chermak. Master 2012 MAGE. Statistique descriptive à une variable Statstque descrptve à ue varable LES SAVOIRS La statstque est ue méthode scetfque qu recuelle, ordoe, aalyse et terprète des doées umérques. Pour ue melleure lsblté, ces doées sot représetées graphquemet.

Plus en détail

STATISTIQUES A UNE VARIABLE

STATISTIQUES A UNE VARIABLE Cours et exercces de mathématques ) Itroducto et vocabulare STATISTIQUES A UNE VARIABLE La statstque est la scece qu cosste à réur des doées chffrées, à les aalyser, à les commeter et à les crtquer Ue

Plus en détail

arlesrcomplexesraurbacr2014r==corriges=z

arlesrcomplexesraurbacr2014r==corriges=z arlesrcomplexesraurbacr0r==corriges= Nouvelle-Calédoe ovembre 0 5 pots Proposto : Pour tout eter aturel : ( + ) = () VRAI! ( ) doc d où ( ) ( ) ( ) ( ) Sot (E) l équato ( )( + 8) = 0 où désge u ombre complexe

Plus en détail

14 Conditionnement. et indépendance. 1 Prérequis : «Pour démarrer» (page 354) 3 Difficultés et erreurs. 2 Objectifs

14 Conditionnement. et indépendance. 1 Prérequis : «Pour démarrer» (page 354) 3 Difficultés et erreurs. 2 Objectifs C HAIRE Codtoemet et déedace rérequs : «our démarrer» (age Exercce rérequs testés Réose E comlémet Calculer la robablté d u évéemet b Calculer la robablté d autres évéemets Calculer la robablté de la réuo

Plus en détail

Espaces vectoriels (et affines).

Espaces vectoriels (et affines). Esaces vectorels (et affes) Cha 04 : cours comlet Esaces vectorels réels ou comlexes (Su) Défto : K-esace vectorel Défto 2 : K-algèbre Théorème : exemles Défto 3 : combaso léare de vecteurs Défto 4 : sous-esace

Plus en détail

Comment représenter les variables aléatoires (données)? Paramètres descriptifs. Quels sont les paramètres descriptifs de la position?

Comment représenter les variables aléatoires (données)? Paramètres descriptifs. Quels sont les paramètres descriptifs de la position? Paramètres descrptfs Cours VETE043- Aée académque 06-07 Commet représeter les varables aléatores (doées)? Représetato sythétque Tables de fréqueces Représetato graphque Dagrammes de fréqueces Paramètres

Plus en détail

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an

BTS BLANC Mai ; on pose A. en fonction de an. puis écrire an BTS BLANC Ma 0 Epreuve : Mathématques Géérales et Applquées Flère : DA / ARLE Durée: heures NB : Chaque parte dot être tratée sur des copes dfféretes I- MATHEMATIQUES GENERALES Exercce a b Sot le Sot la

Plus en détail

Statistiques II Sc. Éco. & Gestion (S3) Pr. M. El Merouani 3-Notation ensembliste des événements :

Statistiques II Sc. Éco. & Gestion (S3) Pr. M. El Merouani 3-Notation ensembliste des événements : wwwelmerouajmdocom Statstques II Sc Éco & Gesto S r M El Meroua Chaptre : roaltés I Itroducto : -Epreuve ou expérece : O appelle épreuve ou expérece ue certae acto que l o peut répéter pluseurs fos ar

Plus en détail

CHAPITRE 2. Les carrés dans (Z/nZ) 2.1 Carrés et non carrés dans le corps Z/pZ

CHAPITRE 2. Les carrés dans (Z/nZ) 2.1 Carrés et non carrés dans le corps Z/pZ CHAPITRE Les carrés das (Z/Z Das ce chatre o s téresse à l esemble des carrés das le cors Z/Z, mas auss das certas aeaux Z/Z avec o remer O todut le symbole de Legedre qu caractérse les carrés O trodut

Plus en détail

Serie statistique double

Serie statistique double Sere statstque double Dstrbutos margales Actvté U relevé statstque des talles (e cm) et des pods Y (e kg) d u échatllo de 00 élèves a perms de costrure le tableau suvat : Y [0, 5[ [5, 50[ [50, 55[ [55,

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1. 4 ème Maths 1 Radès. Répondre par Vrai au Faux aux questions propositions suivantes. Aucune justification n est demandée.

Devoir de contrôle n 1. 4 ème Maths 1 Radès. Répondre par Vrai au Faux aux questions propositions suivantes. Aucune justification n est demandée. Lycée Ib Khaldou Devor de cotrôle ème Maths Radès ( heure) Mr ABIDI Fard Mathématques Mercred 9 Novembre 0 Exercce : ( pots) Répodre par Vra au Faux aux questos propostos suvates Aucue justfcato est demadée

Plus en détail

MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE OUI NON

MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE OUI NON BAC BLANC MATIERE : MATHEMATIQUES OBLIGATOIRE CLASSE de : Termale S SALLE : Grade Permaece PROFESSEUR : Mle GUIHENEUF ATE : Vedred javer 6 HEURE ébut : 8 h HEURE f : h MATERIEL UTILISE : CALCULATRICE AUTORISEE

Plus en détail

Pondichéry Avril 2014 Série S Exercice.

Pondichéry Avril 2014 Série S Exercice. Podchéry Avrl 04 Sére S Exercce Le pla complexe est mu d u repère orthoormé ( O; uv, ) Pour tout eter aturel, o ote A le pot d affxe z déf par : O déft la sute ( ) z z 0 = et + = + z 4 4 r par r = z pour

Plus en détail

1. Test d indépendance du KHI-2

1. Test d indépendance du KHI-2 1. Test d dépedace du HI- Ecrre ue focto qu réalse le test d dépedace du kh-. Etrée : x et y, deux vecteurs, de type factor Sorte : statstque de test, degrés de lberté, p-value Idcatos : Vous devez vérfer

Plus en détail

I. Séries de données et représentation graphique

I. Séries de données et représentation graphique Chaitre Statistiques : I. Séries de doées et rerésetatio grahique. Vocabulaire Ue série statistique traite de doées de différets tyes : effectifs, ourcetages, idices, Le caractère quatitatif étudié eut

Plus en détail

Une urne contient 5 boules rouges, 5 boules blanches et 6 boules bleues.

Une urne contient 5 boules rouges, 5 boules blanches et 6 boules bleues. Lycée Paul Gaugu CPGE-EC Aée 04/05 Exercces «basques» Fche N : Exercces sur les varables aléatores réelles dscrètes Exercce. : O cosdère deux dés dscerables be équlbrés. O ote X la varable aléatore égale

Plus en détail

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES

ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES ANALYSE DES DONNÉES TEST DU KHI-DEUX ANALYSE DES CORRESPONDANCES SIMPLES Perre-Lous Gozalez MESURE DE LIAISON ENTRE DEUX VARIABLES QUALITATIVES KHI-DEUX Mesure de la laso etre deux varables qualtatves

Plus en détail

[ ] IV.- Espérance mathématique de l estimateur  : Nous avons ( ) ε. alors l espérance mathématique sera : soit

[ ] IV.- Espérance mathématique de l estimateur  : Nous avons ( ) ε. alors l espérance mathématique sera : soit Itroducto à l écoométre S6-EF sc. éco. & gesto Prof. Mohamed El Meroua IV.- Espérace mathématque de l estmateur  : A ˆ A + X X X Nous avos ( ε alors l espérace mathématque sera : E ( E( A + E[ ( X X X

Plus en détail

Exercice n 1 1) Par associativité de l intersection des événements, et à l aide de la formule des probabilités conditionnelles,

Exercice n 1 1) Par associativité de l intersection des événements, et à l aide de la formule des probabilités conditionnelles, CONCOURS EMIA Sceces CONCOURS 0 EPREUVE DE MATHEMATIQUES Corrgé o offcel rédgé par Jea-Gullaume CUAZ, esegat au Lycée Mltare de Sat-Cyr, jgcuaz@hotmalcom Eercce ) Par assocatvté de l tersecto des évéemets,

Plus en détail

I- SUITES RÉCURRENTES LINÉAIRES D'ORDRE 2 II- RÉVISIONS DE PCSI-MPSI

I- SUITES RÉCURRENTES LINÉAIRES D'ORDRE 2 II- RÉVISIONS DE PCSI-MPSI CH MATRICES Lycée Sat-Lous-PSI1 I- SUITES RÉCURRENTES LINÉAIRES D'ORDRE Sot (a, b) IK IK*, s la sute (u ) vérfe IN, u + = a u +1 + b u, commet obtet-o la valeur de u? O forme l'éuato caractérstue P(x)

Plus en détail

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme

Statistiques. Ne pas oublier - la légende sur les axes - les unités - un titre pour le diagramme Statistiques I. Tableaux d effectifs, de fréqueces : 1. Calculer la fréquece d'ue valeur ou d'ue classe : Diviser l effectif de la valeur par l effectif total fréquece La somme des fréqueces est 1 (ou

Plus en détail

Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6

Terminales S Exercices sur les nombres complexes Page 1 sur 6 Termales S Exercces sur les ombres complexes Page sur 6 Exercce : ) Calculer, et 5 6 7 ) E dédure, et ) Détermer les eters pour lesquels est a) u réel, b) est u magare pur, c) égal à Exercce : Ecrre sous

Plus en détail

Bac blanc de mathématiques

Bac blanc de mathématiques Termale st2s le mercred 09/03/2016 Durée : 2 heures Bac blac de mathématques Exercce 1 : 6 pots Le tableau c-dessous doe le ombre d aboemets au servce de téléphoe moble e Frace etre f 2001 et f 2009, exprmé

Plus en détail

Séries de Fourier 12-1

Séries de Fourier 12-1 Séres de Fourer 1-1 Sommare 1. Applcato de classe C 1 par morceaux 1 1.1. Applcato de classe C 1 par morceaux 1 1.. Applcato -pérodque C 1 par mcx. 1 1.3. pérato sur les applcatos C 1 par mcx 1. Sére de

Plus en détail

On applique le théorème de Pythagore au triangle AIE est rectangle en I AI 2 IE 2 AE 2 IE IE 1 2

On applique le théorème de Pythagore au triangle AIE est rectangle en I AI 2 IE 2 AE 2 IE IE 1 2 Exercce Lba 6 4 pots O cosdère u solde ADECBF costtué de deux pyramdes detques ayat pour base commue le carré ABCD de cetre I. Ue représetato e perspectve de ce solde est doée e aexe (à redre avec la cope).

Plus en détail

Gilles Leborgne 31 mai Rappel de dérivation 1. i=1 x i e i et y = n

Gilles Leborgne 31 mai Rappel de dérivation 1. i=1 x i e i et y = n 1 Notes de cours de l'isima, premère aée http://wwwsmafr/ leborge Méthode des modres carrés : melleure approxmato léare Glles Leborge 31 ma 2005 Table des matères 1 Rappel de dérvato 1 2 Cas 1-D 2 21 Les

Plus en détail

Probabilités. est la i ième valeur possible. L ensemble des issues auxquelles on associe la même valeur x

Probabilités. est la i ième valeur possible. L ensemble des issues auxquelles on associe la même valeur x Probabltés A) Varable aléatore et lo de probablté Varable aléatore Défto : O cosdère l'esemble E des ssues d'ue expérece aléatore Défr ue varable aléatore X sur cet esemble, c est assocer u ombre à chaque

Plus en détail

NOTATIONS ET FORMULAIRE

NOTATIONS ET FORMULAIRE Uversté PARIS DESCARTES Lcece de Psychologe L1 ADP1- Resp : Mrelle LAGARRIGUE page 1/5 PROTOCOLE SUR U ECHA TILLO NOTATIONS ET FORMULAIRE Esemble des sujets de l échatllo S { s 1 ; s ;.; s } (1) Varable

Plus en détail

Améliorer la productivité

Améliorer la productivité Maurce Pllet Amélorer la productvté Déploemet dustrel du toléracemet ertel, 00 SBN : 978---54754- Commet calculer ue tolérace ertelle 75 Nous avos doc u toléracemet par tervalle sur les exgeces foctoelles

Plus en détail

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 3 Gestion de Portefeuille Moyenne-Variance

Partie I : Gestion de portefeuilles actions Chapitre 3 Gestion de Portefeuille Moyenne-Variance Parte I : Gesto de portefeulles actos Chaptre 3 Gesto de Portefeulle Moyee-arace Gesto de Portefeulle D. Msae edemet d ue acto Cette parte est cosacrée à u apport mportat de la théore facère modere qu

Plus en détail

Chapitre 2. Calcul matriciel Espaces vectoriels Applications linéaires

Chapitre 2. Calcul matriciel Espaces vectoriels Applications linéaires Chatre Calcul matrcel Esaces vectorels Alcatos léares Deuxème aée Voe scetfque Cocours 6 Fche de cours Tout ce qu l faut absolumet coaître sur le bout des dogts I L esemble ( ) I Déftos A Calcul matrcel

Plus en détail

CORRIGE EXERCICES FACULTATIFS TD ADP1 SEANCE 4

CORRIGE EXERCICES FACULTATIFS TD ADP1 SEANCE 4 page1/6 CORRIGE EXERCICES FACULTATIFS TD ADP1 SEANCE 4 Dosser "Défcece" 1) = 30 pour les groupes. Les classes sot d'ampltudes dfféretes doc...utlser la desté (rappel : desté = effectf/ampltude). Durée

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES EXERCICES CORRIGES

NOMBRES COMPLEXES EXERCICES CORRIGES Cours et exercces de mathématques NOMRES COMPLEXES EXERCICES CORRIGES Exercce. O doe = + et = + Ecrre sous forme algébrque les complexes suvats : = ; Exercce. Calculer, et = ; = ; = ; 5 006 009 E dédure

Plus en détail

Exercice 1 : Analogie entre équilibres acido-basiques et équilibres de complexation (Application du Principe de Le Châtelier).

Exercice 1 : Analogie entre équilibres acido-basiques et équilibres de complexation (Application du Principe de Le Châtelier). Bla UE 1C G. EXERCICES BILAN Exercce 1 : Aaloge etre équlbres acdo-basques et équlbres de complexato (Applcato du Prcpe de Le Châteler). Objectfs de l'exercce - Coassaces/Compéteces testées das cet exercce

Plus en détail

Polynésie Juin 2010 Série S Exercice. Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct ( O; uv, )

Polynésie Juin 2010 Série S Exercice. Le plan complexe est rapporté à un repère orthonormal direct ( O; uv, ) Polyése Ju 00 Sére S xercce Le pla complexe est rapporté à u repère orthoormal drect ( O; uv, ) Prérequs Parte A Resttuto orgasée de coassaces Sot u ombre complexe tel que = a+ b où a et b sot deux ombres

Plus en détail

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES

CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEUX DIMENSIONS : DISTRIBUTIONS MARGINALES ET CONDITIONNELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES CHAPITRE I : LES SERIES STATISTIQUES A DEU DIMESIOS : DISTRIBUTIOS MARGIALES ET CODITIOELLES Il est très courat

Plus en détail

PRINCIPES DES STATISTIQUES INFERENTIELLES

PRINCIPES DES STATISTIQUES INFERENTIELLES Chaptre 3 PRINCIPES DES STATISTIQUES INFERENTIELLES Bases de la statstque féretelle PLPSTA0 0 Chaptre 3 1. Problématque. Objectfs des statstques féretelles.1 Estmato poctuelle. Estmato par tervalles.3

Plus en détail

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet.

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet. ère S Cotrôle du mard 7 javer 05 ( heures) D C N Le barème est doé sur 0 O répodra drectemet sur la cope foure avec le sujet U certa ombre de questos écesste ue recherche préalable au broullo O e rédgera

Plus en détail

OPERATIONS ELEMENTAIRES SUR LES LIGNES OU LES COLONNES D'UNE MATRICE - APPLICATIONS

OPERATIONS ELEMENTAIRES SUR LES LIGNES OU LES COLONNES D'UNE MATRICE - APPLICATIONS Oértos éémetres sur es ges ou es cooes due mtrce - ctos OPERTIONS ELEENTIRES SUR LES LIGNES OU LES COLONNES DUNE TRICE - PPLICTIONS NOTTIONS : K désger u cors K désger ue mtrce crrée dordre sur K K désger

Plus en détail

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet.

Contrôle du mardi 27 janvier 2015 (3 heures) 1 ère S1 D P C. Le barème est donné sur 40. On répondra directement sur la copie fournie avec le sujet. ère S Cotrôle du mard 7 javer 05 ( heures) D C N Le barème est doé sur 0 O répodra drectemet sur la cope foure avec le sujet U certa ombre de questos écesste ue recherche préalable au broullo O e rédgera

Plus en détail

Seconde 1 Chapitre 17 : Paramètres d une série statistique. Page n

Seconde 1 Chapitre 17 : Paramètres d une série statistique. Page n Secode Chaitre 7 : Paramètres d ue série statistique. Page Aujourd'hui, aucue doée e semble échaer au statistiques. Pour gérer la comleité des situatios, o essaie souvet de résumer les séries statistiques

Plus en détail

Variables j.. p. Xij

Variables j.. p. Xij L alyse e Composates Prcpales (CP) O possède u tableau rectaulare de mesure dot les coloes sot des varables quattatves (mesuratos, taux, statos clmatques) et dot les les représetet des dvdus statstques

Plus en détail

Série d'exercices *** 4 ème Maths Lycée Secondaire Ali Zouaoui LES N. COMPLEXES " Hajeb Laayoun "

Série d'exercices *** 4 ème Maths Lycée Secondaire Ali Zouaoui LES N. COMPLEXES  Hajeb Laayoun Sére d'exercces *** 4 ème Maths Lycée Secodare Al ouaou LES N COMPLEXES " Hajeb Laayou " I / L esemble des ombres complexes : Défto : O appelle esemble des ombres complexes, et o ote C, l esemble des ombres

Plus en détail

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20.

BTS C.G. 1996. B) Retour au problème concret: Le nombre d'appartements commercialisé est nécessairement un entier entre 2 et 20. BTS CG 996 Eercce : (0 pots) Ue agece mmoblère evsage de commercalser u programme de costructo d'appartemets Deu projets lu sot soums: Projet P : Le coût de producto de appartemets ( eter et 0 )est doé

Plus en détail

Méthode du simplexe: préliminaires. 2. Programmation linéaire. Solution de base. Méthode du simplexe: préliminaires. b. Méthode du simplexe

Méthode du simplexe: préliminaires. 2. Programmation linéaire. Solution de base. Méthode du simplexe: préliminaires. b. Méthode du simplexe Méthode du smplee: prélmares Modèles de recherche opératoelle (RO). Programmato léare b. Méthode du smplee Das le cas où l y a ue fté de solutos, la méthode d élmato de Gauss-Jorda permet d detfer tros

Plus en détail

Résumé de statistique I

Résumé de statistique I Résumé de statstque I Etude de doées statstques : Ce qu ous téresse lorsqu o a des doées statstque ou ue dstrbuto de celles-c : Le cetre : o o Moyee : mesures o robustes Médae : mesures robustes La dsperso

Plus en détail

Chapitre III. Gaz parfaits

Chapitre III. Gaz parfaits Chatre I : Gaz arfats Chatre III Gaz arfats IIA : Déftos rorétés IIIAI : Gééraltés : U gaz arfat est u flude déal qu satsfat à l équato d état v=r, ou ecore c est u gaz qu obét rgoureusemet aux tros los

Plus en détail

L2 Mention Informatique. UE Probabilités. Chapitre 4 : Simulation - Régression

L2 Mention Informatique. UE Probabilités. Chapitre 4 : Simulation - Régression L Meto Iformatque UE Probabltés Chaptre 4 : Smulato - Régresso Notes de cours rédgées par Rége Adré-Obrecht, Jule Pquer I- Smulato de varables aléatores. Itroducto Das certaes expéreces «réelles», où le

Plus en détail

Annexe 2 Note méthodologique sur le calcul des évolutions de bases, taux et produits de la fiscalité directe locale

Annexe 2 Note méthodologique sur le calcul des évolutions de bases, taux et produits de la fiscalité directe locale Mstère de l téreur, de l outre-mer ublcato : «le gude statstque de et des collectvtés terrtorales la fscalté drecte locale 2007» Aexe 2 Note méthodologque sur le calcul des évolutos de bases, taux et produts

Plus en détail

PRO 1 EXPRO010 EXPRO019

PRO 1 EXPRO010 EXPRO019 Exercces résolus de mathématques. PRO 1 EXPRO010 EXPRO019 http://www.matheux.be.tf Jacques ollot 1 avrl 03 www.matheux.be.tf - PRO 1-1 - EXPRO010W Ue ure cotet boules blaches ( 4) et 10 boules ores. O

Plus en détail

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices

Divisibilité et congruences. Corrigés d exercices Dvsblté et cogrueces Corrgés d exercces Les exercces du lvre corrgés das ce docuet sot les suvats : Page 445 : N 1, 5 Page 459 : N 45 Page 449 : N 10 Page 460 : N 51, 5, 55, 57 Page 451 : N 16 Page 461

Plus en détail

IR homogène de degré α ( α IR ). (0.5 pt.)

IR homogène de degré α ( α IR ). (0.5 pt.) Javer 05 ( heures et 0 mutes) a) Sot IN 0 \ {} Défr : sous-esemble boré de IR sous-esemble covee de IR b) Soet les sous-esembles suvats de IR : A [-4,0] [0,] B {(,y) IR : + y 9} Représeter graphquemet,

Plus en détail

Chapitre 3 Les indicateurs

Chapitre 3 Les indicateurs Chaptre 3 Les dcateurs O se place uqueet das le cas d ue varable quattatve. L objectf est de résuer l eseble des observatos par des dcateurs. Il est toujours suffsat de résuer ue sére par u seul dcateur.

Plus en détail

Nombres complexes Sessions antérieures

Nombres complexes Sessions antérieures ème aée Maths Nombres complexes Sessos atéreures Aée scolare 9 - A LAATAOUI Exercce N (SP) Das le pla complexe P rapporté à u repère orthoormé ( Ouv ; ; ) o cosdère les pots A et B d affxes respectves

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez

Partie 1. Corrigé de CCIP 2000 par Pierre Veuillez Corrgé de CCIP 2000 par Perre Veullez Das tout le problème, désge u eter aturel o ul. O cosdère ue ure U coteat boules umérotées de à. O tre ue boule au hasard das U. O ote k le uméro de cette boule. S

Plus en détail

Les nombres complexes

Les nombres complexes haptre 6 termale S Les ombres complexes 1 hstorque et créato : N Z ID Q R es esembles ot été costruts au fl de l hstore grâce à u même problème : certaes équatos ot des solutos das u esemble doé mas d

Plus en détail

III GRANDEURS MOLAIRES

III GRANDEURS MOLAIRES Chaptre III GRNDEURS MOLIRES Gradeurs molares - Gradeur molare d u corps pur ou d u age de corps purs Sot u système thermodyamque costtué de moles d u même composé, o assoce à ue gradeur extesve de ce

Plus en détail

STATISTIQUES. Dans ce chapitre, on considère des séries à caractères quantitatifs discrètes ou continues.

STATISTIQUES. Dans ce chapitre, on considère des séries à caractères quantitatifs discrètes ou continues. STATISTIQUES Dans ce chatre, on consdère des séres à caractères quanttatfs dscrètes ou contnues. 1- Notatons x 1, x 2,, x sont les valeurs du caractère ou les centres des classes s ces valeurs sont regrouées

Plus en détail

ENTHALPIE LIBRE ET POTENTIEL CHIMIQUE

ENTHALPIE LIBRE ET POTENTIEL CHIMIQUE ETHALPIE LIBRE ET POTETIEL CHIMIQUE I-Ethale lbre d u système fermé 1 Coséquece du deuxème rce Sot u système S fermé à la temérature T et à la resso.; ces valeurs sot a ror dfféretes de celles qu caractérset

Plus en détail

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE

LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE LE PRINCIPE DU RAISONNEMENT PAR RÉCURRENCE. Exemple troductf (Les élèves qu coasset déà be le prcpe peuvet sauter ce paragraphe) Cosdéros la sute (u ), défe pour tout, par : u u u 0 0 Cette sute est défe

Plus en détail

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production

TD Techniques de prévision pour la Gestion de production Orgasato et gesto dustrelle Page / 6 TD Techques de prévso pour la Gesto de producto er Exercce Vetes d u rayo de jouraux das u supermarché Javer Févrer Mars Avrl Ma Ju Jullet Août Septembre Octobre Novembre

Plus en détail

CALCUL BARYCENTRIQUE Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako

CALCUL BARYCENTRIQUE Site MathsTICE de Adama Traoré Lycée Technique Bamako CLCUL RYCENTRIQUE Ste athstice de dama Traoré Lycée Techque amao I Focto vectorelle de Lebz: Das ce chaptre désgos par ue drote, u pla, ou u espace, et l esemble des vecteurs ppelos pot podéré le couple

Plus en détail

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant :

STATISTIQUES. La taille moyenne d un jeune enfant est donnée, en fonction de son âge (en mois), dans le tableau suivant : STATISTIQUES Cours Termale ES O observe que, das certas cas, l semble ester u le etre deu caractères statstques quattatfs (deu varables) sur ue populato ; par eemple, etre le pods et la talle d u ouveau-é,

Plus en détail

Niveau 7C 05 février Solution. L x y z ( utilisation du théorème de. (x y z) x y z 2xy 2xz 2yz

Niveau 7C 05 février Solution. L x y z ( utilisation du théorème de. (x y z) x y z 2xy 2xz 2yz Olympades Natoales de Mathématques 07 Sélectos régoales er tour Nveau 7C 05 févrer 07 Durée 3 h Exercce (4 pots) ) Vérfer que, pour tous réels x, y, z o a : (x y z) x y z xy xz yz. Soluto ) La somme des

Plus en détail

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1

II - Notions de probabilité. 19/10/2007 PHYS-F-301 G. Wilquet 1 II - Notos de probablté 9/0/007 PHYS-F-30 G. Wlquet Ue varable aléatore est ue varable dot la valeur e peut être prédte avec certtude mas dot la probablté d occurrece d ue valeur (varable dscrète) ou d

Plus en détail

I. Qu est-ce qu une variable aléatoire?

I. Qu est-ce qu une variable aléatoire? I. Qu est-ce qu ue varable aléatore?. Défto : Sot ue expérece aléatore dot l esemble des résultats possbles (l uvers est oté Ω. Ue varable aléatore est ue focto X allat de Ω sur R, c est-à-dre que c est

Plus en détail

NOMBRES COMPLEXES - EXERCICES CORRIGES Exercice n 1.

NOMBRES COMPLEXES - EXERCICES CORRIGES Exercice n 1. NOMBRES COMPLEXES - EXERCICES CORRIGES Exercce. O doe = + et = + Ecrre sous forme algébrque les complexes suvats : = ; = ; = ; = ; 5 = Exercce. Calculer, et E dédure la valeur de 006 et de 009, pus les

Plus en détail

COURS SUR LES MELANGES EN FILATURE DE COTON PARTIE 07. Section IV ELEMENTS DE STATISTIQUES APPLIQUES EN FILATURE

COURS SUR LES MELANGES EN FILATURE DE COTON PARTIE 07. Section IV ELEMENTS DE STATISTIQUES APPLIQUES EN FILATURE COURS SUR LES MELANGES EN FILATURE DE COTON PARTIE 07 Secto IV ELEMENTS DE STATISTIQUES APPLIQUES EN FILATURE 7.7. Elémets de statstques 7.7.. Caractérstques de posto. Moyee arthmétque La moyee est la

Plus en détail

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale

Module 4 - Leçon 01 - Budget des ventes 1. Introduction - Recherche de la tendance générale Cotrôle de gesto Budget des vetes Module 4 - Leço - Budget des vetes Itroducto - Recherche de la tedace géérale - Itroducto Le budget des vetes est le premer budget opératoel à établr. Il est cosdéré comme

Plus en détail

Probabilités. est la i ième valeur possible. L ensemble des issues auxquelles on associe la même valeur x

Probabilités. est la i ième valeur possible. L ensemble des issues auxquelles on associe la même valeur x Probabltés A) Varable aléatore et lo de probablté Varable aléatore Défto : O cosdère l'esemble des ssues d'ue expérece aléatore Défr ue varable aléatore X sur cet esemble, c est assocer u ombre à chaque

Plus en détail

Lois de probabilités liées aux tirages de boules dans une urne Approche sondage : échantillonnage et estimation dans une population finie

Lois de probabilités liées aux tirages de boules dans une urne Approche sondage : échantillonnage et estimation dans une population finie Los de probabltés lées aux trages de boules das ue ure Approche sodage : échatlloage et estmato das ue populato fe Das le ouveau programme de secode, retrée 2009, sot scrtes les otos d'tervalle de fluctuato

Plus en détail