SVT TS : Procréation Connaissances exigibles

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SVT TS : Procréation Connaissances exigibles"

Transcription

1 SVT TS : Procréation Connaissances exigibles I Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère. A Le sexe est génétiquement défini à la fécondation par la présence des chromosomes sexuels : XX chez la femelle et XY chez le mâle. B la 1 ère étape de l expression du sexe génétique se caractérise par la mise en place d un appareil génital différencié. Chez le jeune embryon, la structure de l appareil génital est commune aux deux sexes. Les gonades sont indifférenciées. Les voies génitales présentent deux types d ébauches : les canaux de Wolff et les canaux de Müller. C Lors de la 2 ème étape, au cours du développement embryonnaire, les gonades se différencient. 1. L acquisition du sexe gonadique mâle est déterminée par l expression du gène Sry. Le gène Sry est localisé sur la portion spécifique du chromosome Y. Ce gène code pour la synthèse de la protéine TDF. Cette protéine déclenche l expression de nombreux gènes qui conduisent à la différenciation de la gonade en testicule. 2. Chez la femelle, en absence du gène Sry et donc de la protéine TDF, les gonades se différencient en ovaires. D Lors de la 3 ème étape, au cours du développement embryonnaire, les voies génitales se différencient. 1. Chez le mâle, les hormones testiculaires contrôlent la sexualisation des voies génitales. La testostérone stimule la masculinisation des canaux de Wolff à l origine des voies génitales mâles et des organes sexuels externes La testostérone est sécrétée par les cellules de Leydig ou cellules interstitielles. L hormone antimüllérienne, sécrétée par les cellules de Sertoli, entraîne la régression des canaux de Müller. 2. Chez la femelle, l absence d hormones testiculaires conduit à la féminisation des voies génitales. Les canaux de Wolff régressent et disparaissent. Les canaux de Müller persistent et évoluent en voies génitales femelles. E A la puberté, les appareils génitaux deviennent fonctionnels. 1. La concentration plasmatique des hormones sexuelles sécrétées par les gonades augmente considérablement. Les testicules sécrètent la testostérone. Les ovaires sécrètent les oestrogènes. 2. Les hormones sexuelles contrôlent le développement des caractères sexuels secondaires et l acquisition de la fonctionnalité de l appareil génital. F Les phénotypes sexuels sont définis par les caractères sexuels primaires et secondaires. Les caractères sexuels primaires correspondent aux organes génitaux internes et externes. Les caractères sexuels secondaires correspondent à des différences morphologiques et comportementales entre les deux sexes.

2 II Le fonctionnement des gonades est contrôlé par un système de régulation. A La concentration plasmatique des hormones sexuelles produites par les gonades détermine l aptitude à la procréation en modifiant l activité des cellules cibles des effecteurs. 1. Chez le mâle, le maintien de la concentration de la testostérone est indispensable à l entretien des caractères sexuels et au déroulement de la spermatogenèse. La testostérone est sécrétée par les cellules interstitielles des testicules, situées entre les tubes séminifères. La concentration plasmatique de testostérone résulte d un équilibre dynamique entre sécrétion continue d une part, dégradation puis excrétion d autre part. Dans l espèce humaine, la production de spermatozoïdes et de testostérone est continue de la puberté jusqu à la fin de la vie. 2. Chez la femelle, les variations cycliques de la concentration en oestrogènes et en progestérone sont indispensables à la fécondation et à la nidation. a L œstradiol et la progestérone, hormones sexuelles femelles, sont sécrétées de façon cyclique par des populations temporaires des ovaires. Cette activité est cyclique de la puberté à la ménopause chez la femme. b Pendant la phase folliculaire, 1 ère phase du cycle ovarien, la sécrétion d œstrogènes résulte de l activité de cellules du follicule. Les oestrogènes sont sécrétés en quantité croissante au cours de la maturation du follicule dominant. Les oestrogènes stimulent la prolifération des cellules de la muqueuse utérine, ce qui prépare à la nidation. La concentration croissante d œstrogènes, deux jours avant l ovulation, augmente la fluidité de la glaire cervicale, ce qui facilite le passage des spermatozoïdes. c Pendant la phase lutéale, 2 ème phase du cycle ovarien, oestradiol et progestérone sont sécrétés par les cellules du corps jaune. Le corps jaune est issu de la transformation du follicule qui a libéré le gamète femelle lors de l ovulation. La progestérone renforce la vascularisation de la muqueuse utérine : la muqueuse utérine devient apte à la nidation. La progestérone inhibe la contraction du myomètre, ce qui favorise l implantation éventuelle d un embryon. En l absence de nidation, le corps jaune régresse, les concentrations plasmatiques d œstrogènes et de progestérone diminuent. La diminution de la concentration plasmatique des hormones ovariennes entraîne la destruction d une grande partie de la muqueuse utérine, ce qui provoque la menstruation chez la femme. B La régulation de l axe gonadotrope se fait à trois niveaux : gonades, hypophyse et hypothalamus. 1. L hypothalamus commande la sécrétion des hormones hypophysaires Certains neurones de l hypothalamus ont une activité spontanée. Ce message nerveux commande une libération pulsatile de GnRH dans le sang par ces mêmes neurones : la GnRH est une neurohormone. La GnRH stimule la sécrétion d hormones hypophysaires, FSH et LH. 2. La variation de la concentration plasmatique des hormones hypophysaires constitue le message hormonal contrôlant l activité des organes effecteurs, les gonades. a Les hormones hypophysaires sont appelées gonadostimulines.

3 b Chez l homme, la production continue de gonadostimulines entretient l activité des testicules. La LH stimule la production de testostérone. La FSH stimule indirectement la spermatogenèse en agissant sur les cellules de Sertoli. c Chez la femme, la sécrétion cyclique de gonadostimulines détermine l activité des ovaires. La sécrétion de FSH permet la croissance des follicules ovariens. Le pic de LH déclenche l ovulation. L importante sécrétion de LH permet la mise en place d un corps jaune fonctionnel. 3. Le complexe hypothalamo-hypophysaire capte les variations de la concentration plasmatique des hormones produites par les gonades et adapte en conséquence la sécrétion des gonadostimulines. a Chez l homme, une rétroaction négative suffit à ramener à sa valeur de référence la concentration de testostérone. Cette valeur de référence constitue la grandeur de consigne de l homéostat. Une augmentation de la concentration de testostérone entraîne une diminution de la sécrétion de LH. La réponse des cellules cibles (cellules interstitielles) diminue l activité des cellules qui les commandent (cellules du complexe hypothalamo-hypophysaire) : c est une rétroaction négative. Une diminution de la concentration plasmatique de la testostérone lève la rétroaction négative, ce qui entraîne une augmentation de la sécrétion de LH. b Chez la femme, l alternance des rétroactions négatives et positive est responsable des cycles sexuels. Au cours d un cycle sexuel, les grandeurs de consigne, constituées par les concentrations plasmatiques d œstrogènes et de progestérone, varient. Au cours de la phase folliculaire, de faibles concentrations d œstradiol exercent une rétroaction négative sur le complexe hypothalamo-hypophysaire qui diminue la production de gonadostimulines. En fin de phase folliculaire, la mise en jeu d un servomécanisme transforme le sens de la rétroaction : elle devient positive, grâce à une sécrétion importante d oestradiol. La réponse des cellules cibles (les cellules folliculaires) augmente alors l activité des cellules qui les commandent (complexe hypothalamo-hypophysaire) : rétroaction positive. En phase lutéale, l œstradiol et la progestérone exercent conjointement une rétroaction négative, diminuant la production des gonadostimulines. En fin de phase lutéale, en absence de fécondation, la diminution des concentrations plasmatiques des hormones ovariennes entraîne la production accrue de FSH, ce qui permet le début d un nouveau cycle. III L activité hormonale assure le synchronisme des phénomènes physiologiques et comportementaux, conditions du succès de la procréation. A La rencontre des gamètes résulte d un comportement sexuel caractéristique de chaque espèce. 1. Chez les mammifères non hominidés, le comportement sexuel est étroitement lié à des facteurs hormonaux et environnementaux. a Chez le mâle, l état physiologique qui conduit au rut est déterminé par l augmentation de la sécrétion de testostérone et par l existence de stimuli émis par une femelle réceptive. b Chez la femelle, l état physiologique qui conduit à l acceptation du mâle est déterminé par l augmentation de la sécrétion d œstrogènes. Cet état physiologique est appelé oestrus. Le synchronisme de l œstrus et de l ovulation augmente les chances de fécondation.

4 c les facteurs de l environnement peuvent influencer l activité du complexe hypothalamohypophysaire. Le complexe hypothalamo-hypophysaire intègre des messages nerveux et hormonaux provoqués par les stimuli d origine externe. Cette intégration se traduit par des pulses de GnRH. 3. Chez les hominidés, la relation entre les sécrétions hormonales et le comportement sexuel est moins étroite. Le développement de la libido à partir de la puberté est lié à l augmentation des concentrations plasmatiques des hormones sexuelles. Dans l espèce humaine, les individus sont capables de dissocier au moins partiellement leur comportement sexuel de leur état hormonal. B Chez les mammifères, la rencontre des gamètes a lieu dans les voies génitales femelles : la fécondation est interne. 1. La fécondation a lieu dans le tiers supérieur des trompes. Elle implique la migration des spermatozoïdes dans les voies génitales femelles après l accouplement. 3. La survie limitée des gamètes dans les voies génitales femelles réduit la période de fécondité à quelques jours par cycle. C La gestation nécessite des modifications des sécrétions hormonales 1. Lorsqu il y a gestation, la concentration plasmatique de progestérone augmente. Cela est dû au maintien de l activité du corps jaune. Ainsi la muqueuse ne se détruit pas. 2. Le maintien de l activité du corps jaune est assuré par une hormone : l HCG. Cette hormone est sécrétée par des cellules embryonnaires dès le début de la nidation. La présence de cette hormone dans l urine de la femme permet de diagnostiquer une grossesse. IV Les connaissances acquises sur la physiologie de la reproduction permettent des applications médicales dans la maîtrise de la procréation. A Des méthodes de régulation des naissances facilitent le choix du moment de la procréation. 1. La contraception hormonale chez la femme est fondée sur des modifications des équilibres hormonaux ayant des conséquences sur les structures reproductrices. a Elle utilise des hormones de synthèse : oestrogènes et progestagènes (ont la même action que la progestérone). b Ces hormones bloquent le développement folliculaire, donc l ovulation. Cela est dû à la rétroaction négative exercée sur le complexe hypothalamo-hypophysaire c Ces hormones agissent aussi sur la glaire cervicale la rendant impénétrable aux spermatozoïdes. d Ces modifications sont réversibles après l arrêt de la prise d hormones. 2. Des méthodes d urgence peuvent être utilisées après un rapport sexuel sans contraception. a La pilule du lendemain agit grâce à la forte dose d œstrogènes et / ou de progestagènes. Elle engendre une perturbation hormonale qui empêche l ovulation ou la nidation si l ovulation a déjà eu lieu.

5 b La RU 486 est une molécule antagoniste de la progestérone. Elle a une structure proche de celle de la progestérone, mais provoque une action différente. Elle entre en compétition avec elle sur les cellules cibles de la muqueuse utérine. Cette muqueuse ne répond plus à l action de la progestérone : la grossesse devient impossible. 3. La contraception hormonale masculine est encore à l état de recherche. 4. Des méthodes non hormonales peuvent être utilisées. B L aide médicalisée à la procréation permet de traiter certains cas d infertilité 1. Des oestrogènes et des progestagènes de synthèse permettent de stimuler l ovulation et de préparer la nidation. 2. Ces hormones sont utilisées dans différents cas : IA, FIVETE, ICSI. L IA est l insémination artificielle. La FIVETE est la fécondation in vitro et le transfert d embryon. L ICSI est l injection intra cytoplasmique du spermatozoïde. C La surveillance de la grossesse repose sur des examens cliniques réalisés sur la femme et son fœtus. Les échographies permettent de dépister certaines malformations. Des examens sanguins permettent de détecter certains marqueurs biochimiques. En cas de doute, des prélèvements de cellules fœtales permettent de diagnostiquer des anomalies chromosomiques ou géniques. Après un diagnostic estimé défavorable, une interruption thérapeutique de grossesse peut être proposée. D Ces techniques médicales et le risque de dérive qui y sont liés posent de nombreux problèmes éthiques. Expressions et mots-clés : Aide médicalisée à la procréation Glaire cervicale Ovulation (PMA) Axe gonadotrope GnRH Phase folliculaire Canaux de Müller Gonades Phase lutéale Canaux de Wolff Gonadostimulines Progestérone Contraception Hormone antimüllérienne (AMH) Puberté Corps jaune HCG Rétroaction Cycles sexuels Hypophyse Sexe génétique Fécondation Hypothalamus Sexe gonadique Follicule LH Sexe phénotypique FSH Neurohormone Surveillance de grossesse Gène Sry Nidation Testostérone gestation Oestrogènes

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY c. LEXIQUE AMH (Hormone Anti-Mulérienne) : Hormone produite par les testicules du foetus mâle entraînant la régression des canaux de Mu ller au cours du développement foetal. Canal de Müller : fait partie

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN Thème 2: FEMNININ, MASCULIN CHAPITRE 9 http://biblio.manuel-numerique.com/letoweb.html Introduction Chapitre 9 : Sexualité et procréation Comment est contrôlé le fonctionnement de l appareil reproducteur

Plus en détail

PROCRÉATION. 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère

PROCRÉATION. 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère PROCRÉATION 1. Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère 1.1. Le sexe est génétiquement défini à la fécondation par la présence des chromosomes

Plus en détail

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie -

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - 1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - Cette partie du programme illustre et complète les notions acquises en 1 ère S concernant le rôle des gènes dans la réalisation du phénotype et permet

Plus en détail

I. Les cycles sexuels féminins

I. Les cycles sexuels féminins La régulation de la fonction de reproduction chez la femme Introduction : Activité 1 : Morphologie et anatomie de l appareil génital de la femme La fonction de reproduction chez la femme se déroule de

Plus en détail

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée?

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? En plus de produire les gamètes (.....), Spermatozoïde les testicules contrôlent le fonctionnement

Plus en détail

Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme. Tania DERY Génétique Médicale

Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme. Tania DERY Génétique Médicale Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme Tania DERY Génétique Médicale Vendredi 14 Février 2014 Définitions Caryotype : Examen des chromosomes contenus dans le noyau d une cellule et qui sont le support

Plus en détail

Restitution organisée des connaissances/ Correction.

Restitution organisée des connaissances/ Correction. Restitution organisée des connaissances/ Correction. La fonction de reproduction, chez l homme comme chez la femme, est sous le contrôle du système hormonal. Cependant, seule la femme présente une activité

Plus en détail

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Problème : Comment fonctionne l'appareil génital mâle? I L'appareil génital mâle : A Anatomie et fonctionnement du testicule : Activité 1

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 55... Biologie, Reproduction QCM 1. La spermatogenèse : a. la spermatogenèse est un phénomène continu qui débute à la puberté b. La spermatogenèse concerne toutes les cellules

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

Partie 2 : Féminin Masculin

Partie 2 : Féminin Masculin Partie 2 : Féminin Masculin Fiche 1 : Différences à différentes échelles entre sexes féminin et masculin L appareil génital de la femme Ovaires : lieu de production des ovocytes. Chaque mois, un ovocyte

Plus en détail

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : Identifier les structures d un ovaire pubère Reconnaître les étapes de la folliculogenèse Décrire la structure du gamète femelle Expliquer l ovogenèse

Plus en détail

Fonction de reproduction chez la femme

Fonction de reproduction chez la femme Fonction de reproduction chez la femme Cours de Terminale S Enseignement général 1 Les trois grands cycles féminins 2 Les trois grands cycles féminins Activité reproductrice de la puberté à la ménopause

Plus en détail

hormones du cerveau (hypophyse)

hormones du cerveau (hypophyse) Régulation hormonale hormones du cerveau (hypophyse) testicule ovaire hormone : testostérone hormones : oestrogène et progestérone CSII production des spermatozoïdes CSII cycle de l utérus cerveau hormones

Plus en détail

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone Chapitre 6 : LA PROCREATION Introduction Définition : LA PROCREATION : C est l action d engendrer un nouvel individu en parlant de l espèce humaine. Elle comprend toutes les étapes allant de la formation

Plus en détail

Du sexe génétique au sexe phénotypique

Du sexe génétique au sexe phénotypique 1 CHAPITRE E Du sexe génétique au sexe phénotypique 2 A la naissance, le bébé, garçon ou fille, possède un appareil génital différencié qui deviendra fonctionnel au moment de la puberté. On sait, depuis

Plus en détail

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades FICHE 2: La Procréation 1. Le contrôle de l activité des gonades Question 1 Q1 : en cas d ablation de l hypophyse, les gonades régressent ce qui suggère que, dans les conditions normales, les gonades

Plus en détail

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction Comment est régulée la fonction de reproduction? I) La régulation de la fonction de reproduction chez l'homme Comment fonctionnent les testicules? A) L'activité testiculaire Livre p268, 269, 258 Chapitre

Plus en détail

Première partie : (8 pts)

Première partie : (8 pts) Première partie : (8 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez sur votre copie le numéro de chaque item et indiquez dans chaque cas la (ou les)

Plus en détail

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME I] L appareil génital de la femme LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME II] Cycle menstruel Cycle menstruel théorique : Chez la femme, le fonctionnement de l appareil reproducteur est cyclique de

Plus en détail

I Sexualité sans procréation

I Sexualité sans procréation Page 1 sur 7 Fé minin, masculin I Sexualité sans procréation 1. Pour comprendre : Chez la femme a. Cycles sexuels féminins La femme est soumise à un cycle d une durée moyenne de 28 jours. Il se met en

Plus en détail

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle THEME 2 : FEMININ - MASCULIN CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle L'évolution des sociétés humaines se manifeste, entre autres, par une volonté de maîtriser la procréation qui passe par une

Plus en détail

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG Procréation 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Muqueuse utérine B. Muscle utérin C. Col de l utérus D. Trompe E. Follicule 1.2 A. cellules folliculaires B. thèques C. cellules hypophysaires D. ovocyte E. cellules

Plus en détail

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme Connaissances La régulation de l axe gonadotrope féminin intègre des communications nerveuses et hormonales. L'hypothalamus et l'hypophyse sont deux organes étroitement associés et situés à la base du

Plus en détail

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN???

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? Connaître les étapes d'un processus biologique permet d'agir sur ce processus et de lutter contre les pathologies qui lui sont associées. Ainsi, les connaissances

Plus en détail

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après.

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. FICHE 7 La femme Lors de l ovogenèse, un seul gamète est formé tous les mois. Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. L ovule

Plus en détail

Thème 3A : Masculin-Féminin

Thème 3A : Masculin-Féminin Thème 3A : Masculin-Féminin Chapitre 1 : Du sexe génétique au sexe phénotypique L acquisition du sexe phénotypique se fait en 4 étapes déterminées génétiquement. Le sexe génétique est déterminé au moment

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

Lumière du tube («trou») Spermatozoïdes. Paroi du tube (cellules en division) Cellules de Leydig (associées à des vaisseaux sanguins) S I O N

Lumière du tube («trou») Spermatozoïdes. Paroi du tube (cellules en division) Cellules de Leydig (associées à des vaisseaux sanguins) S I O N Cours 2 Le fonctionnement des appareils reproducteurs à partir de la puberté 2. La fonction de reproduction chez l homme. a) Les testicules produisent des spermatozoïdes et de la testostérone. Les testicules

Plus en détail

PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME

PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME CHAPITRE 11 : DU SEE GÉNÉTIQUE AU SEE PHÉNOTYPIQUE 11.1 QUELQUES GÉNÉRALITÉS Méiose et fécondation sont les deux mécanismes essentiels de la reproduction sexuée. On les

Plus en détail

Croissance et développement

Croissance et développement Croissance et développement Auteur : Frédéric Puech Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant la thématique «Croissance

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

L Appareil Génital Féminin

L Appareil Génital Féminin L Appareil Génital Féminin Structure générale Organes génitaux internes Ovaires, trompes, utérus, vagin Organes génitaux externes Vulve, clitoris Production des gamètes féminins (ovules) Lieu de la fécondation

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine

Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine Correction de la série d exercices leçon 2. Testostérone et régulation de la fonction endocrine Interprétez les résultats de chaque exercice. Exercice 1. Je suis une souris, les chercheurs m ont utilisé

Plus en détail

La a procréation. Introduction : 1 Du sexe génétique au sexe phénotypique. 1.1 Étape 1 : stade phénotypique indifférencié.

La a procréation. Introduction : 1 Du sexe génétique au sexe phénotypique. 1.1 Étape 1 : stade phénotypique indifférencié. (6 semaines) Introduction : La a procréation TP 1: Les phénotypes sexuels chez un mammifère placentaire : la Souris. La reproduction sexuée (méiose, fécondation) apparaît dès les eucaryotes unicellulaires.

Plus en détail

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme.

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme. Lycée Regueb Mbarka.Harbawi SÉRIE N 2 La fonction reproductrice chez la femme. 4Sc EXERCICE N 1 : A/ Une première série de QCM (1.2.3.4.5.6.7.8.9.10 pages 51-52 du manuel scolaire). B / Une deuxième série

Plus en détail

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item.

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. Chapitre 1 La procréation QCM Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. 1. La fécondation : a. permet l achèvement de la deuxième division méiotique

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

f. primordial Corps jaune

f. primordial Corps jaune 4. Le cycle ovarien. L ovaire est une glande à double titre: il produit d'une part les gamètes femelles, il sécrète d'autre part les hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone). Observons des coupes

Plus en détail

THEME : FEMININ MASCULIN

THEME : FEMININ MASCULIN THEME : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Devenir homme ou femme : le développement du phénotype sexuel : mise en place des structures et de la fonctionnalité des appareils sexuels. Dès la fécondation, l embryon

Plus en détail

L appareil génital masculin

L appareil génital masculin L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale 1 L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale 1 L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale

Plus en détail

L appareil génital masculin. Fonctionnement et régulation hormonale

L appareil génital masculin. Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale L appareil génital masculin Fonctionnement et régulation hormonale

Plus en détail

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.La spermatogenèse 1 La paroi du tube séminifère est le lieu de fabrication

Plus en détail

PROCREATION Leçon 1 et 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME et DU SEXE GENOTYPIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE

PROCREATION Leçon 1 et 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME et DU SEXE GENOTYPIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE PROCREATION Leçon 1 et 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L HOMME et DU SEXE GENOTYPIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE 1 QCM 1.Chez le mâle A. seuls les canaux de Müller existent dans l'ébauche

Plus en détail

QUESTION N 1 QUESTION N 2

QUESTION N 1 QUESTION N 2 Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez en cochant la ou les propositions exactes. QUESTION N 1 Le fonctionnement

Plus en détail

Thème 3A Féminin - Masculin

Thème 3A Féminin - Masculin Thème 3A Féminin - Masculin Dans une optique d éducation à la santé et à la responsabilité, il s agit de comprendre les composantes biologiques principales de l état masculin ou féminin, du lien entre

Plus en détail

Partie 2 :La procréation.

Partie 2 :La procréation. Partie 2 :La procréation. Chap.1 : La fonction reproductrice chez la femme. Appareil génital féminin A l aide des documents 1 et 2 page 84 : Citer les principaux évènements du cycle féminin? Indiquer les

Plus en détail

Doc1 (à gauche). Un testicule vu en coupe longitudinale. Belin TS Doc2 (à droite). Coupe de tube séminifère. Bordas 1ES 2001, modifié 01/05

Doc1 (à gauche). Un testicule vu en coupe longitudinale. Belin TS Doc2 (à droite). Coupe de tube séminifère. Bordas 1ES 2001, modifié 01/05 I.6 Procréation 2/6. Le contrôle de la fonction reproductrice chez l homme Chez les mammifères, les structures et la fonctionnalité des appareils sexuels mâle et femelle sont acquises en quatre étapes

Plus en détail

Quelques sujets de bac...

Quelques sujets de bac... Quelques sujets de bac... Exercice 1 (Amérique du Nord 2016) les troubles de la ménopause Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, fragilité osseuse

Plus en détail

Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item)

Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item) Série : La reproduction humaine Exercice I ; QCM Relevez pour chacun des items suivants la ou les réponses justes. (Toute réponse fausse annule la note attribuée à l item) ) la baisse de sécrétion de LH

Plus en détail

Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction.

Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction. Partie 2 : la régulation des fonctions de reproduction. Introduction : On réalise des dosages sanguins chez des patients souffrant de retards pubertaires : LH (UIL 1) Concentration plasmatique des hormones

Plus en détail

Exercice 1 : Exercice 2 :

Exercice 1 : Exercice 2 : Exercice 1 : 1. 1 : cavité folliculaire (ou antrum) ; 2 : thèques ; 3 : ovocyte I ; 4 : granulosa ; 5 : ovocyte II ; 6 : follicule rompu 2. Figure 1 : ovulation ; Figure 2 : follicule mûr ; Figure 3 :

Plus en détail

SÉRIE N 1. La fonction reproductrice chez l homme.

SÉRIE N 1. La fonction reproductrice chez l homme. Mbarka Harbawi L.S.Regueb. SÉRIE N 1 La fonction reproductrice chez l homme. 4SC EXERCICE N 1 : Définir les mots et les expressions suivants : Glande endocrine. Glande exocrine. Cellule cible. Spermatogenèse.

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

Correction du devoir de synthèse n 1

Correction du devoir de synthèse n 1 Lycées: Seliena et Gaafour 2 Professeur : Med hedi Zgougi MESSAOUDI Mohsen Correction du devoir de synthèse n 1 2012/2013 4 ème Sc.Exp Matière : S.V.T Première partie (8 points) QCM (4 points) Items 1

Plus en détail

Corrigé exercices PROCREATION (2)

Corrigé exercices PROCREATION (2) Exercice 2 : Corrigé exercices PROCREATION (2) Les canaux déférents conduisent le sperme depuis l épididyme jusqu au canal éjaculateur. Leur ligature empêche l excrétion des spermatozoïdes. C est une technique

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. 1) LES OVAIRES. 1-1) La fonction des ovaires. Les ovaires assurent plusieurs rôles : o Premier rôle : les ovaires assurent la production des

Plus en détail

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA

LE CYCLE MENSTRUEL. Dr L.BOUHMAMA LE CYCLE MENSTRUEL Dr L.BOUHMAMA INTRODUCTION-DÉFINITION C est l'ensemble des phénomènes physiologiques périodiques qui se déroulent entre deux règles, préparant l'organisme de la femme à la fécondation.

Plus en détail

THEME 5 : PROCREATION. Leçon 1 : DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE

THEME 5 : PROCREATION. Leçon 1 : DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE THEME 5 : PROCREATION Leçon 1 : DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE 1. L appareil génital indifférencié 2. Le contrôle génétique de la différenciation des gonades 2.1.-Acquisition du sexe gonadique

Plus en détail

Bilan cours Féminin, masculin

Bilan cours Féminin, masculin Bilan cours Féminin, masculin Objectifs de cette partie du programme : - (TD n 1) Exploiter diverses expériences afin de retrouver les caractéristiques du fonctionnement de l appareil reproducteur féminin

Plus en détail

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE Partie du programme : corps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : Le fonctionnement de l appareil reproducteur et son contrôle. EXTRAIT DU PROGRAMME. Chez l homme et la femme, le fonctionnement

Plus en détail

UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION

UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION EXERCICE 1 : Le document 1 représente différentes structures

Plus en détail

LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N 1 Prof : M. Kharrat SVT. 4 SC. EXP 3 Octobre 2010 Durée : 2H

LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N 1 Prof : M. Kharrat SVT. 4 SC. EXP 3 Octobre 2010 Durée : 2H LYCEE PILOTE DE SFAX DEVOIR DE CONTROLE N Prof : M. Kharrat SVT 4 SC. EXP 3 Octobre 2 Durée : 2H Exercice : 4 points Pour chacun des items suivants, il y a une ou plusieurs affirmation (s) exacte (s).

Plus en détail

Transcription de la vidéo

Transcription de la vidéo Transcription de la vidéo Contrôle hormonal de la fonction de reproduction (6 52) Odile Fillod Matilda Apprenons l'égalité Apprenons l'égalité Des neurones de l'hypothalamus synthétisent en continu une

Plus en détail

Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1.

Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1. Activité 1 : Structure d un ovaire. Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1. Document 1 : description de l ovaire. Les ovaires sont des organes pairs

Plus en détail

La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice masculine Objectifs spécifiques : Identifier les structures du testicule Identifier les fonctions du testicule Décrire la spermatogenèse Décrire la structure du spermatozoïde

Plus en détail

Exercices sur «Procréation».

Exercices sur «Procréation». Exercices sur «Procréation». Exercice 1 (type I - ROC) Exposez les rôles respectifs des différentes hormones produites par un individu XY, intervenant : - dans la différenciation sexuelle mâle ; - lors

Plus en détail

COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS?

COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS? COMMENT LES MAMMIFÈRES SE REPRODUISENT- ILS? La photographie d un couple (un homme et une femme) avec son nouveau-né illustre la fonction de reproduction chez les Mammifères. On peut alors supposer que

Plus en détail

CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME

CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME L'APPAREIL GÉNITAL DE L'HOMME Urètre Vésicule séminale Prostate Pénis Canal déférent (spermiducte) Epididyme Testicule L'APPAREIL GÉNITAL DE LA FEMME Trompe de Fallope

Plus en détail

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION

A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule PROCREATION PROCREATION DU SEXE GENETIQUE AU SEXE PHENOTYPIQUE A. AMH B. Testostérone C. Canaux de Wolff D. Canaux de Muller E. Gène SRY F. Protéine TDF G. Ovaire H. Testicule 1 A. AMH B. Testostérone C. Canaux de

Plus en détail

Chapitre 1 : La régulation des cycles sexuels des mammifères femelles

Chapitre 1 : La régulation des cycles sexuels des mammifères femelles 1 Chapitre 1 : La régulation des cycles sexuels des mammifères femelles Termes importants: Gamètes: cellules sexuelles reproductives. Pour les hommes, spermatozoïdes; pour les femmes, ovules (ou ovocytes

Plus en détail

TP N 1. Durée : 1 h 30

TP N 1. Durée : 1 h 30 TP N 1 DU SEXE GÉNÉTIQUE AU SEXE PHÉNOTYPIQUE DIFFERENCIÉ Vers la fin du deuxième mois de grossesse, les conduits génitaux se sexualisent, mais c est à partir de la douzième semaine que l on peut distinguer

Plus en détail

Conférence : La reproduction humaine

Conférence : La reproduction humaine Conférence : La reproduction humaine Aide à la préparation : les connaissances dans les programmes ; quelques épreuves orales d admission relatives au thème Les contenus des programmes Programme de quatrième

Plus en détail

Systèmes de reproduction féminin et masculin

Systèmes de reproduction féminin et masculin Systèmes de reproduction féminin et masculin trompe ovaire utérus canal déférent vessie vessie pénis urètre testicule Objectif du cours : Expliquer production des gamètes Gamétogenèse féminine réalisée

Plus en détail

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation.

Thème 3 A: Féminin, masculin. Sexualité et procréation. Thème 3 A: Féminin, masculin Sexualité et procréation. I- La double fonction des glandes génitales A- l activité testiculaire. Les testicules sont constitués de nombreux tubes séminifères et d un tissu

Plus en détail

L activité testiculaire

L activité testiculaire L activité testiculaire Les cellules de Leydig sont localisées dans le testicule, dans un tissu de remplissage constitué de filets nerveux, de capillaires sanguins. Elles sécrètent, en quantité, de la

Plus en détail

DEVOIR DE SYNTHESE N 1

DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Lycée pilote Médenine DEVOIR DE SYNTHESE N 1 Professeur : EZZEDDINI mohamed Epreuve : SVT ; Niveau : 4 ème Mathématiques ; Durée : 1heure 30mn PREMIÉRE PARTIE (10 points) QCM : (5 points) Pour chacun des

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 31/10/2012 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ :

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : INTRODUCTION : Vers 10-13 ans, l enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie. Quels sont les critères montrant le passage de l enfance à l adolescence?

Plus en détail

PHYSIOLOGIE DES GONADES 1 ÈRE PARTIE : PHYSIOLOGIE OVARIENNE

PHYSIOLOGIE DES GONADES 1 ÈRE PARTIE : PHYSIOLOGIE OVARIENNE PHYSIOLOGIE DES GONADES 1 ÈRE PARTIE : PHYSIOLOGIE OVARIENNE 1/ Introduction 2/ Anatomie Ŕ Histologie 3/ Rappel : fonction exocrine: la fonction gamétogène 4/ L axe gonadotrope féminin - synthèse et sécrétion

Plus en détail

DEVENIR HOMME OU FEMME

DEVENIR HOMME OU FEMME DEVENIR HOMME OU FEMME I. Différences entre les deux sexes Nous naissons tous avec un sexe déterminé. Il n y a que deux possibilités et l orient est faite au cours de notre développement au stade d embryon.

Plus en détail

la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION

la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION TD 4 la régulation de la sécrétion des hormones sexuelles CORRECTION Partie 1 : chez l Homme. Connaissances de départ : On sait qu à partir de la puberté - Les testicules produisent des (paroi des tubes

Plus en détail

Thème 3 Masculin Féminin

Thème 3 Masculin Féminin Thème 3 Masculin Féminin Chapitre 1 : Comprendre et maîtriser sa sexualité Introduction A partir de la puberté, le fonctionnement des organes reproducteurs est activé, le corps subit différents changements

Plus en détail

EXERCICE 1. Document 1 : Concentrations plasmatiques de LH et FSH (en UI.L-1 : unité internationale par litre) LH (UI.L -1 )

EXERCICE 1. Document 1 : Concentrations plasmatiques de LH et FSH (en UI.L-1 : unité internationale par litre) LH (UI.L -1 ) EXERCICE 1 Monsieur A présente un retard de puberté. Ses testicules sont de petite taille et sa concentration plasmatique de testostérone est très basse. À partir des informations extraites des documents

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

Devoir 1. Première partie : QCM :

Devoir 1. Première partie : QCM : Première partie : QCM : Devoir 1 1) Le maintien du potentiel de repos au niveau d une fibre nerveuse s explique par : a. un flux passif des ions Na + et K + à travers les canaux de fuite b. un flux des

Plus en détail

PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE

PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE Séances 3 & 4 PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE I / DES HORMONES NATURELLES CONTROLENT LES FONCTIONS DE REPRODUCTION les cycles sexuels (cycle ovarien et de de la muqueuse utérine)

Plus en détail

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices [Tapez ici] Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices Exercice 20.01 : Les clichés ci-dessous représentent deux coupes du même ovaire. Identifiez les structures visibles des documents A et B : faites un schéma

Plus en détail

BIOLOGIE Sujet d examen - SE2 Durée : 2 heures

BIOLOGIE Sujet d examen - SE2 Durée : 2 heures Date : Mercredi 7 Octobre 2015 Prépa Scientifique, paramédical -MAESTRIS BIOLOGIE Sujet d examen - SE2 Durée : 2 heures Partie 1 : Définitions (0,25 point par définition) - 2 points Phénotype, Génotype,

Plus en détail

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE.

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE. C est à l école primaire que sont mises en place les bases de la transmission de la vie chez les êtres humains. L'être humain devient apte à se reproduire à la puberté. Durant la puberté, les caractères

Plus en détail

La formation de l appareil reproducteur

La formation de l appareil reproducteur CHAPITRE 5 LA PROCRÉATION 1 La formation de l appareil reproducteur Le sexe des individus est déterminé génétiquement mais la différenciation des appareils génitaux a lieu au cours du développement. Selon

Plus en détail

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE I. ANATOMIE DE L APPAREIL GENITAL FEMININ A. Description anatomique 3 1 6 2 7 4 5 Vessie 8 Urètre 9 11 12 13 10 DESCRIPTION ANATOMIQUE 1 : Ovaires

Plus en détail

Devoir de contrôle n 1

Devoir de contrôle n 1 Lycée Gaafour 2 Professeur : MESSAOUDI Mohsen Devoir de contrôle n 1 Matière : S.V.T 01/11/2013 4 ème Sc.Exp Durée : 2 heures Partie I (12 points) Exercice I Sur votre copie, reportez le numéro de chaque

Plus en détail

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle I- Le cycle de la femme et son contrôle naturel Le fonctionnement de l appareil reproducteur de la femme est remarquable par son caractère cyclique qui

Plus en détail