DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DOSSIER DE PRESSE. Son avenir. le mien. c est aussi"

Transcription

1 DOSSIER DE PRESSE Les centres de formation d apprentis du BTP poursuivent en 2013 leur mobilisation auprès des entreprises pour le recrutement d apprentis, dans le cadre de la prolongation de la convention pour le développement de l apprentissage conclue avec l État. Son avenir c est aussi le mien Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France Service de presse : Patricia Desmerger Campagne - 34 rue des Bourdonnais Paris Tél. :

2 Une mobilisation nationale et régionale vers les entreprises du BTP 3 Un contexte difficile dans un secteur en mutation 3 La convention pour le développement de l apprentissage conclue avec l État prolongée en Le dispositif de mobilisation en Un bilan positif pour les trois premières années de mobilisation 7 Le CCCA-BTP, numéro 1 de l apprentissage en France 8 Un réseau national, professionnel et paritaire 8 Une politique soutenue d information pour valoriser les métiers du BTP centres de formation d apprentis (CFA) du BTP pour le 1 er réseau de l apprentissage en France 10 2 millions de jeunes déjà formés par le réseau des CFA du BTP 10 La formation à 25 métiers du BTP 11 Plus d une centaine de diplômes pour les jeunes de 16 à 25 ans 12 Un taux de réussite et d insertion professionnelle de plus de 80 % 12 L engagement de toute la profession pour l apprentissage BTP 13 Les accords de branche pour la formation professionnelle dans le BTP et pour l amélioration du statut des apprentis Des partenariats adaptés aux besoins des entreprises et des jeunes 15 Le partenariat CCCA-BTP/PRO BTP (Groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics) 15 La Fondation BTP PLUS (la Fondation de l entreprise BTP GESTION, organisme paritaire de l épargne salariale pour le secteur du BTP) 16 L enquête sur l apprentissage et la notoriété des CFA-BTP 17 Les chiffres clés du secteur du BTP et de l apprentissage 19 Les chiffres du secteur du BTP en France 19 Les chiffres du réseau CCCA-BTP en France en 2012/ L avenir 20 Communiqué de synthèse 21 2

3 Une mobilisation nationale et régionale vers les entreprises du BTP Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics), association nationale, professionnelle et paritaire qui anime, coordonne et participe au financement du réseau de l apprentissage BTP (103 centres de formation d apprentis (CFA) du BTP), organise depuis 2010 une campagne de mobilisation pour sensibiliser les entreprises du BTP à l importance de recruter des apprentis. Un contexte difficile dans un secteur en mutation En 2013, le contexte économique encore tendu auquel les entrepreneurs du secteur du BTP doivent faire face ne favorise toujours pas pleinement les recrutements de jeunes en apprentissage. Il a indéniablement constitué depuis 2008 un frein à l effort de formation habituellement engagé par les professionnels, fort heureusement atténué par les actions engagées par le CCCA-BTP. De fait, l effectif total de jeunes en formation dans les 103 CFA du réseau CCCA-BTP accuse en 2012/2013 une baisse de 3,7 %, ramenant le nombre total d apprentis à contre en 2011/2012. Cette baisse significative reste néanmoins contenue, au regard de la conjoncture économique difficile du secteur, grâce à la mobilisation des CFA du BTP vers les entreprises depuis La diminution des effectifs est sensible à tous les niveaux, exception faite des DIMA et des niveaux III et plus. Le recrutement est particulièrement affecté pour les entrées en formation de niveau V avec - 8,9 % et de niveau IV avec - 5 %. Les disparités régionales sont importantes. La poursuite de la mobilisation vers les entreprises du BTP s avère donc essentielle en 2013 pour répondre à un objectif d intérêt général de la profession qui se trouvera inévitablement, dès la sortie de crise, face une pénurie de salariés qualifiés du BTP. De plus, le secteur du BTP, confronté aux changements techniques et réglementaires, est très impacté par les nouveaux impératifs du développement durable. Cette mutation majeure doit s accompagner d évolutions rapides en matière de compétences et de qualifications professionnelles, de performances et de services pour ses entreprises et ses salariés. Pour accompagner cette phase de mutation, le CCCA-BTP mène une politique soutenue d innovation et d adaptation des formations et des pratiques pédagogiques pour répondre à ses nouvelles exigences techniques et environnementales et accompagner au plus près toutes les évolutions du secteur. Devant les résultats positifs de la mobilisation du réseau de l apprentissage BTP et afin de poursuivre la lutte contre la baisse des effectifs au sein des CFA, les partenaires sociaux du secteur de la construction, réunis au sein du conseil d administration du CCCA-BTP, ont unanimement souhaité que l action engagée depuis 2010 se poursuive en Les professionnels du BTP réaffirment ainsi leur volonté de poursuivre leur investissement dans la formation des jeunes par l apprentissage à leurs métiers. 3

4 Parallèlement, la politique volontariste d information et d orientation auprès des jeunes sur les métiers du BTP et la formation professionnelle initiale par l apprentissage menée depuis de nombreuses années par le CCCA-BTP et son réseau, se poursuit en 2013 sur le thème «Fais le choix de l action» (www.lechoixdelaction.com). Il est en effet plus que jamais impératif de susciter auprès des jeunes de nouvelles vocations pour les métiers du BTP, en choisissant la voie de l action par l apprentissage, qui est incontestablement l un des plus courts chemins vers une vie professionnelle réussie. Les jeunes incités à choisir les métiers de la construction doivent pouvoir trouver une insertion professionnelle durable dans les entreprises du secteur. Il en va de leur avenir, mais aussi de celui des entrepreneurs pour assurer la pérennité des compétences et de la qualification de leurs salariés. Si les entreprises ne recrutent pas d apprentis, elles risquent fort de manquer de maind œuvre qualifiée dans les très proches années à venir. L apprentissage, loin d être une issue de recours pour les jeunes qui n ont pu trouver de réponse adaptée dans le cadre du système éducatif traditionnel, constitue un parcours de formation ouvert aux ans, offrant un projet professionnel solide et, à terme, de véritables possibilités d évolution dans les métiers de la construction. 4

5 La convention pour le développement de l apprentissage conclue avec l État prolongée en 2013 Dans le cadre de son action pour l emploi et de la priorité Jeunesse du président de la République, le Gouvernement a pour objectif de développer la qualification et l insertion professionnelle des jeunes en s appuyant en particulier sur le développement des contrats en alternance et sur le rôle majeur que doit jouer l apprentissage. C est pourquoi le «Pacte national pour la croissance, la compétitivité et l emploi» a fixé l objectif de faire progresser le nombre d apprentis de aujourd hui à en Toutes les actions qui seront développées pour atteindre cet objectif devront prendre en compte la priorité donnée aux formations visant les premiers niveaux de qualification et, simultanément, à des publics qui rencontrent des difficultés particulières d accès à l emploi et notamment à l alternance : jeunes résidant en zone urbaine sensible et jeunes handicapés. L État, avec le ministère de l Apprentissage et de la formation professionnelle, et le CCCA-BTP ont conclu en 2010 une convention d objectifs et de moyens, dont l objectif est, d une part, de promouvoir la formation professionnelle initiale par l apprentissage aux métiers du BTP et, d autre part, de favoriser le recrutement d apprentis par les entreprises du secteur. Les entreprises particulièrement ciblées sont celles qui n ont jamais recruté d apprenti et celles qui n ont pas recruté d apprentis depuis plus deux ans. Cette convention d objectifs et de moyens pour le développement de l apprentissage qui permet le recrutement de 75 développeurs de l apprentissage BTP a été prolongée jusqu au 31 décembre 2013, aujourd hui dans le cadre du ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. L un des objectifs fixés par la nouvelle prolongation de la convention d objectifs et de moyens est notamment de permettre la conclusion de nouveaux contrats d apprentissage sur la totalité de la période allant du 1 er mai 2010 au 31 décembre 2013, soit contrats en En outre, des objectifs chiffrés de nombre de contrats d apprentissage signés ont été fixés par région. Pour atteindre ces objectifs, les contrats de travail des 75 développeurs de l apprentissage BTP, chargés des relations avec les entreprises, ont été prolongés. Les développeurs sont formés conjointement par le CCCA-BTP et chacun des CFA bénéficiant d un développeur de l apprentissage BTP. Les développeurs de l apprentissage BTP, au côté des conseillers jeunes et entreprises des CFA du BTP, constituent l élément central et privilégié du dispositif mis en place par le réseau CCCA-BTP. Leur rôle est de conseiller et d accompagner les entrepreneurs dans leur démarche de recrutement d apprentis et leur présenter tous les atouts de cet investissement. Ce dispositif de 7,5 millions d euros sur quatre ans est financé à 50 % par l État et à 50 % par le CCCA-BTP. Le montant total de la subvention s élève à 1 million d euros pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2013, soit une participation totale de l État de 3,75 millions d euros et de 3,75 millions d euros pour le CCCA-BTP sur la totalité de la période (2010/2013). 5

6 Le dispositif de mobilisation en 2013 Pour mobiliser fortement et partout en France les entreprises du BTP, les CFA du réseau CCCA-BTP poursuivent en 2013 la mise en œuvre de leur dispositif d information initié depuis 2010 auprès des entreprises du BTP, plus particulièrement celles qui n ont jamais recruté d apprenti ou qui n en ont pas recruté depuis plus de deux ans. n Une communication directe auprès des entreprises constitue le cœur du dispositif de campagne, véritable force de frappe sur le terrain. n Une forte mobilisation des équipes des 76 CFA du réseau de l apprentissage BTP. En appui de ces équipes, 75 développeurs de l apprentissage BTP, chargés des relations avec les entreprises, formés par le CCCA-BTP et chacun des CFA du BTP, conseillent et accompagnent les entrepreneurs dans leur démarche de recrutement d apprentis et leur présentent tous les atouts de cet investissement. Cette action est cofinancée à part égale par l État et le CCCA-BTP (7,5 millions d euros pour la période 2010/2013). n Des supports et outils de communication sont articulés sur le thème «SON AVENIR C EST AUSSI LE MIEN» édités à l attention des entreprises du BTP, pour accompagner la mobilisation et présenter concrètement les bonnes raisons de recruter un apprenti et de le former dans des conditions très favorables : une affiche, un dépliant ; un hors série du magazine Apprentissage BTP ; un label : «JE FORME des APPRENTIS avec les CFA du BTP» ; un site Internet dédié à la disposition des entreprises :. L ensemble du dispositif est organisé avec le soutien de PRO BTP (groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics) et de la Fondation BTP PLUS (la Fondation de l entreprise BTP GESTION, organisme paritaire de l épargne salariale pour le secteur du BTP). 6

7 Un bilan positif pour les trois premières années de mobilisation La campagne nationale de développement de l apprentissage BTP en direction des entreprises du BTP et la forte mobilisation des CFA du BTP du réseau CCCA-BTP en région a porté ses fruits. Grâce à l important travail réalisé par les équipes des CFA, près de nouveaux contrats ont été signés en trois ans, avec des entreprises n ayant jamais recruté d apprentis ou n ayant pas recruté d apprenti depuis plus de deux ans, dépassant l objectif initialement fixé : n nouveaux contrats d apprentissage sur la période 2010/2011 ont été conclus au 31 décembre 2011 ; n nouveaux contrats d apprentissage en 2012 (au 31 décembre 2012). Les contrats d apprentissage conclus en 2012 (hors les contrats d apprentissage signés avec des entreprises déjà formatrices) se répartissent en région avec de grandes disparités liées en partie aux spécificités des contextes économiques locaux et aux besoins des filières professionnelles. Les régions des Pays de la Loire et d Île-de-France arrivent en tête, suivies des régions Provence - Alpes - Côte d Azur et Centre. L Aquitaine, la Bourgogne et la Haute-Normandie affichent aussi de très bons résultats. l Aquitaine : 476 contrats l Auvergne : 159 l Bourgogne : 429 l Bretagne : 270 l Centre : 617 l Champagne-Ardenne : 386 l Franche-Comté : 262 l Île-de-France : 803 l Languedoc-Roussillon : 354 l Limousin : 150 l Lorraine : 250 l Midi-Pyrénées : 267 l Nord - Pas-de-Calais : 388 l Basse-Normandie : 235 l Haute-Normandie : 394 l Pays de la Loire : 922 l Picardie : 300 l Poitou-Charentes : 179 l Provence - Alpes - Côte d Azur : 620 l Rhône-Alpes : 288 En appui des équipes des CFA, 75 développeurs de l apprentissage BTP, chargés des relations avec les entreprises, formés par le CCCA-BTP et par les CFA, ont conseillé et accompagné les entrepreneurs dans leur démarche de recrutement d apprentis en leur présentant tous les atouts de cet investissement. Les développeurs de l apprentissage ont réalisé plus de visites en entreprises en trois ans, de 2010 à Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 7

8 Le CCCA-BTP, numéro 1 de l apprentissage en France (tous secteurs confondus) Un réseau national, professionnel et paritaire Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics) est une association nationale, professionnelle et paritaire du bâtiment et des travaux publics, créée et gérée par les organisations professionnelles d employeurs et de salariés représentatives du secteur de la construction : les fédérations d employeurs : CAPEB (Confédération de l artisanat et des petites entreprises du bâtiment), FFB (Fédération française du bâtiment), Fédération SCOP BTP (Fédération des sociétés coopératives et participatives du bâtiment et des travaux publics) et FNTP (Fédération nationale des travaux publics) ; les fédérations de salariés : BATI-MAT-TP CFTC (Fédération BATI-MAT-TP CFTC), CFE-CGC BTP (Confédération française encadrement CGC BTP), FNSCBA-CGT (Fédération nationale des salariés de la construction, du bois et de l ameublement CGT), FGFO (Fédération générale force ouvrière), FNCB-CFDT (Fédération nationale des salariés de la construction et du bois CFDT). L État est pour sa part représenté au conseil d administration du CCCA-BTP par un commissaire du gouvernement (émanant du ministère de l Éducation nationale) et par un contrôleur général économique et financier de l État (du ministère de l Économie et des Finances). Les ressources du CCCA-BTP sont constituées par une cotisation versée par les entreprises du BTP, dédiée au développement de la formation professionnelle dans le BTP, notamment de l apprentissage, acquittée par toutes les entreprises du secteur de la construction. Le CCCA-BTP met en œuvre la politique de formation professionnelle initiale aux métiers de la construction par l apprentissage définie par les partenaires sociaux de la branche. Le réseau a une double ambition : répondre aux besoins de développement de compétences et de main-d œuvre qualifiée des entreprises du BTP et assurer la réussite du parcours de formation et l insertion professionnelle et sociale de tous les jeunes qui choisissent les métiers du BTP. Le CCCA-BTP coordonne, anime et participe au financement de 103 centres de formation d apprentis (CFA) du BTP. Il contribue à la mission de service public de la nation tout en répondant aux besoins de qualifications de l industrie et de l artisanat du BTP. Le projet éducatif du réseau de l apprentissage BTP a toujours visé un double objectif : la formation à l excellence professionnelle, en utilisant au mieux les deux lieux de formation que sont l entreprise et le CFA ; l éducation à la responsabilité citoyenne par le développement de tout un ensemble d activités à caractère social, culturel ou sportif, qui favorisent la construction de soi par l ouverture aux autres. 8

9 Une politique soutenue d information pour valoriser les métiers du BTP Les principales missions du CCCA-BTP : n L information et la promotion des métiers du bâtiment, des travaux publics et de la formation professionnelle initiale, en particulier l apprentissage, auprès des jeunes, de leur famille et des entreprises du BTP. n Le financement du développement et du fonctionnement des CFA du BTP. n La mise en œuvre, le développement et la coordination de la politique professionnelle de formation initiale par l apprentissage aux métiers du BTP, le financement du développement et du fonctionnement des CFA du BTP, la contribution à la formation des formateurs dans les centres de formation d apprentis et des maîtres d apprentissage en entreprise. n L amélioration permanente de la qualité de la formation des jeunes en centre de formation d apprentis et en entreprise, de leur accueil à leur insertion professionnelle, mais aussi pour répondre concrètement aux besoins de main-d œuvre qualifiée des entreprises et aux nouveaux enjeux du Grenelle Environnement. L ACTION DU CCCA-BTP EST MENÉE EN ÉTROITE COLLABORATION AVEC LES CONSEILS RÉGIONAUX. Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 9

10 103 centres de formation d apprentis (CFA) du BTP pour le 1 er réseau de l apprentissage en France Le CCCA-BTP, chargé de mettre en œuvre et de coordonner en France la politique de formation professionnelle initiale par l apprentissage aux métiers du bâtiment et des travaux publics définie par les partenaires sociaux de la branche, anime, coordonne et participe au financement d un réseau de 103 CFA du BTP. Les centres de formation d apprentis sont implantés sur tout le territoire (y compris à La Réunion), hors la région Alsace et le département de la Moselle pour des raisons statutaires. Ils se répartissent en : n 76 CFA du BTP gérés par des associations régionales, professionnelles et paritaires ; n 27 CFA dits associés car gérés par des associations, dont 9 sont conventionnés pour leurs sections de travaux publics. L objectif du réseau des CFA du BTP, au service des entreprises et des jeunes, est de former les futurs professionnels du bâtiment et des travaux publics, en répondant au plus près aux besoins de main-d œuvre qualifiée des entreprises et de garantir la réussite du parcours de formation de tous les jeunes qu il forme. 2 millions de jeunes déjà formés par le réseau des CFA du BTP Depuis sa création, il y a plus de 70 ans, le CCCA-BTP a assuré la formation de 2 millions de jeunes aux métiers du BTP. n entreprises du bâtiment et des travaux publics emploient jeunes (chiffres années 2012/2013). Le réseau représente près de 15 % des apprentis tous secteurs d activités confondus et la plus large part dans les métiers du BTP, avec 70 % des apprentis. Le BTP est ainsi, au niveau national, le premier secteur à s investir dans la formation des jeunes à ses métiers. Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 10

11 La formation à 25 métiers du BTP Le dispositif de formation proposé par le réseau de l apprentissage BTP couvre la quasi totalité des métiers de la construction, avec 25 spécialités : n Les métiers du bâtiment Carreleur-mosaïste Charpentier bois Constructeur bois Constructeur en béton armé Couvreur Électricien Étancheur BTP Installateur sanitaire Installateur thermique Maçon Menuisier fabricant Menuisier installateur Métalu-verrier (verre associé à l aluminium) Peintre Plâtrier-plaquiste Serrurier-métallier Solier-moquettiste Tailleur de pierre n Les métiers des travaux publics Canalisateur Constructeur de routes Conducteur d engins Constructeur en ouvrages d art Constructeur en voirie urbaine Mécanicien d engins Monteur de réseaux électriques Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 11

12 Plus d une centaine de diplômes pour les jeunes de 16 à 25 ans Le dispositif de formation couvre plus de 100 diplômes : plus de 40 diplômes de niveau V : CAP, mention complémentaire ; plus de 30 diplômes de niveau IV : brevet professionnel, bac professionnel, Mention complémentaire ; près de 20 diplômes de niveau III et au-delà : BTS. Un taux de réussite et d insertion professionnelle de plus de 80 % Les formations assurées par le réseau de l apprentissage BTP offrent un niveau de qualité reconnue par tous et sont source de résultats très positifs à l issue de l apprentissage. Le taux de réussite aux examens des apprentis en 2012 est de : 82,2 % pour les CAP 71,3 % pour les BP 85 % pour les Bac pro LE TAUX D INSERTION PROFESSIONNELLE À L ISSUE DE LA FORMATION EST DE 80 % Par exemple, sept mois après la fin de la formation, 85 % d apprentis en charpente bois trouvent un emploi, 80 % de couvreurs, 89 % dans les travaux publics ou encore 75 % de carreleurs. Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 12

13 L engagement de toute la profession pour l apprentissage BTP La politique et l offre de formation par l apprentissage dans le BTP, coordonnées par le CCCA BTP, sont définies par les partenaires sociaux du secteur de la construction aux niveaux national et régional, au regard de besoins quantifiés en main-d œuvre qualifiée des entreprises du BTP. Cette politique se développe notamment avec les conseils régionaux dans le cadre de contrats d objectifs et de moyens. Plusieurs accords nationaux de branche ont été conclus, avec pour ambition de poursuivre les avancées qualitatives en matière d accueil, de formation en entreprise et au CFA et d insertion professionnelle des jeunes en apprentissage. Les accords de branche du 13 juillet 2004 relatifs à la formation professionnelle dans le BTP tout au long de la vie Ces accords visent notamment à permettre à tout jeune, formé par la voie de l apprentissage, de devenir un professionnel du BTP et d intégrer de façon durable une entreprise du secteur. À ce titre, le CCCA-BTP joue un rôle actif, qui place le développement de la qualité de la formation des jeunes au cœur du dispositif, avec pour cadre de référence les six axes de progrès définis par les partenaires sociaux : qualité de l accueil et de l orientation des jeunes ; qualité de l accueil et de la formation en entreprise ; qualité de l accueil et de la formation en CFA ; qualité des examens ; qualité de l accompagnement professionnel en cours d apprentissage ; qualité de l intégration professionnelle. Cet accord prévoit également la formation des maîtres en apprentissage et la reconnaissance de la fonction tutorale, pour développer la capacité des entreprises à bien accueillir, former, accompagner et fidéliser les jeunes dans le secteur de la construction, en particulier les jeunes sous contrat d apprentissage. 13

14 L accord de branche du 8 février 2005 améliorant le statut des apprentis Les partenaires sociaux du BTP ont notamment décidé le relèvement des salaires des apprentis tout au long de la durée du contrat (par exemple de 25 % à 40 % du SMIC pour le 1 er semestre du contrat) et se sont engagés à améliorer leur statut par l accord du 8 février Outre le relèvement sensible des salaires, d autres mesures ont été prises pour, notamment, stabiliser et fidéliser les jeunes dans la filière. Tous les apprentis du BTP peuvent ainsi bénéficier des aides et prestations proposées par PRO BTP (le groupe de protection sociale au service du BTP) : couverture santé, aides au permis de conduire et à l achat du premier véhicule, actions sociales Cet accord place aussi la formation à l hygiène et la prévention de la santé et sécurité au travail parmi les axes essentiels de l amélioration du statut de l apprenti. La formation de sauveteur secouriste du travail pour tous les apprentis et la formation à la prévention des risques liés à l activité physique et à l ergonomie sont ainsi obligatoires pour tous les apprentis. L accord national du 6 septembre 2006 relatif à l apprentissage et au CCCA-BTP Cet accord actualise et réaffirme les missions du CCCA-BTP, afin d assurer au mieux sa mission d organisation et de coordination de l apprentissage BTP. Cela concerne en particulier la mise en réseau des CFA du BTP, mais aussi l exercice de missions spécifiques dans les domaines de la pédagogie (animation, orientation et formation des formateurs), de la gestion (accompagnement, financement et contrôle), de la communication ou des études (réalisation d études et consolidation d indicateurs). Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 14

15 Des partenariats adaptés aux besoins des entreprises et des jeunes Le partenariat CCCA-BTP / PRO BTP Le CCCA-BTP et PRO BTP, le groupe paritaire de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics, sont partenaires au profit des apprentis du BTP, pour contribuer à l amélioration de leurs conditions de vie et leur offrir une gamme de prestations répondant à leurs besoins. Mis en place en 2000, ce partenariat s est toujours résolument adapté aux besoins des jeunes et a anticipé leurs attentes dans les domaines des aides et des prestations sociales, comme les aides à la mobilité ou l accès aux soins de santé. Aujourd hui, sept services constituent l offre sociale PRO BTP, spécialement conçue pour les jeunes du BTP : la protection BTP Santé apprentis ; l allocation pour financer le permis B (voiture) ; les formations collectives «Conduite responsable» ; le prêt à 1 % pour l achat d un premier véhicule ; les aides financières pour les jeunes en difficulté ; l assurance personnelle et logement ; les séjours Groupes BTP VACANCES. La convention de partenariat conclue entre le CCCA-BTP et PRO BTP vise à resserrer plus encore leurs liens réciproques, avec la définition de plans d actions annuels. Les directions régionales de PRO BTP et les directions des CFA du réseau CCCA-BTP se sont associées pour mettre en place des actions de terrain, qui mobilisent l ensemble des équipes des établissements et sensibilisent les jeunes en formation sur l importance d une protection complémentaire santé et d un dispositif d aides aux jeunes en difficulté. Le dispositif d aide et de protection sociale offert par PRO BTP aux apprentis du réseau CCCA-BTP constitue un véritable atout pour les jeunes dans le choix d un métier du BTP, en valorisant les avantages sociaux «spécial jeunes» que leur propose la profession. 15

16 La Fondation BTP PLUS La Fondation BTP PLUS a été créée en 2005, sous l égide de la Fondation de France, par les partenaires sociaux du bâtiment et des travaux publics. Elle est la Fondation de l entreprise BTP GESTION, organisme paritaire de l épargne salariale pour le secteur du BTP. n Sa vocation Soutenir, par des subventions, des projets innovants qui favorisent la promotion sociale des jeunes et l autonomie des personnes. Conduire elle-même des projets contribuant à favoriser l attractivité des métiers du BTP, les conditions de vie des salariés qui les exercent et l insertion dans ces métiers. n Ses ressources Elles sont issues du placement des sommes non réclamées auprès du Régime professionnel de participation, lesquelles sont gérées par BTP GESTION. n Ses critères essentiels de sélection de projets : s inscrire dans le secteur du BTP et être utile à la profession ; être innovant, social, original et répondre à un besoin réel ; favoriser les compétences, l épanouissement personnel, les conditions de vie du ou des bénéficiaires et contribuer à leur autonomie ; favoriser l emploi et l attractivité des métiers du BTP ; avoir une dimension solidaire. n Ses bénéficiaires Les bénéficiaires de ces projets sont les salariés, futurs salariés ou anciens salariés du BTP. Priorité est donnée aux projets dont les bénéficiaires sont des jeunes qui exercent, ou se forment, dans les métiers du BTP. La Fondation BTP PLUS subventionne aussi des projets qui favorisent l autonomie des personnes âgées et des handicapés. n Sa gouvernance La Fondation BTP PLUS a une gouvernance paritaire composée de trois collèges : un collège patronal, un collège salarié et un collège d experts. 16

17 L enquête sur l apprentissage et la notoriété des CFA du BTP Cette enquête a été réalisée en septembre et octobre 2012 dans un contexte économique difficile pour les entreprises du BTP, où le recrutement d apprentis a tendance à diminuer. Son objectif était de mesurer la notoriété de l apprentissage et d estimer la volonté des entreprises de recruter des apprentis aujourd hui et dans les mois à venir. Une étude téléphonique a été menée par PRO BTP auprès d un échantillon représentatif de 918 entreprises du BTP, de 0 à salariés, à l échelle nationale (sauf Alsace et Moselle). Globalement, les résultats sont stables par rapport à l enquête menée l an passé. Les entreprises de plus de 10 salariés restent les principaux recruteurs d apprentis, les plus au fait des modalités, des réseaux, des démarches et avantages liés à l apprentissage. À l inverse, les entreprises sans salarié recrutent peu ou pas d apprentis et sont, de fait, moins renseignées. La notoriété des CFA du BTP Près de la moitié des entreprises déclarent connaître le réseau national de l apprentissage BTP. La notoriété des CFA du BTP au niveau local reste forte et stable depuis 2010 (près de 70 % des entreprises). Parmi les services mis à la disposition des entreprises, l aide pour trouver un apprenti est la plus connue (par un tiers des entreprises) et la plus utilisée (mais par seulement 8 % des entreprises). Les principales raisons de non utilisation restent identiques depuis 2010 : de nombreuses entreprises ne recrutent pas d apprentis (en forte progression : 65 % vs 42 % l an passé) tandis que d autres reçoivent des candidatures spontanées (en baisse : 12 % vs 30 % en 2011). La notoriété de l apprentissage Spontanément, près de 60 % des entreprises ne peuvent citer aucun avantage lié à l apprentissage. L exonération de charge est le premier avantage connu, cité par près d un tiers des entreprises. Plus une entreprise compte de salariés et plus les avantages sont connus. Par rapport à 2010, davantage d entreprises connaissent l exonération de charge (+7 points), mais moins l aide à l embauche d un apprenti supplémentaire (-6 points). Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 17

18 En les citant un à un, les avantages sont mieux connus que l an passé : 28 % des entreprises déclarent n en connaître aucun (vs 37 % en 2011) : 34 % des structures sans salarié, contre 16 % des entreprises avec au moins 1 salarié. L exonération de charge reste le principal avantage connu, cité par 73 % des entreprises avec salarié et 56 % sans salarié, devant l indemnité compensatrice forfaitaire (48 % des entreprises avec salarié contre 28 % des sans salarié). Les apprentis aujourd hui et demain En septembre 2012, plus de 80 % des entreprises ne comptaient aucun apprenti dans leurs effectifs (vs 76 % en septembre 2011). Plus une entreprise compte de salariés et plus elle a recours à des apprentis. Par rapport à 2010, moins d entreprises comptent un seul apprenti dans leurs effectifs. Le taux de recrutement est stable par rapport à Ces trois dernières années, près de 30 % des entreprises ont recruté des apprentis (29 % en 2012, 35 % en 2011, 31 % en 2010). De septembre à fin 2012, seuls 4 % des entreprises pensaient recruter au moins un apprenti (vs 7 % en 2011), principalement dans les entreprises de plus de 50 salariés. Pour 2013, près de 10 % des entreprises pensent recruter au moins un apprenti (9 % vs 17 % en 2011), près d un quart restent indécises. On observe une baisse des intentions de recruter par rapport aux années précédentes. Près de 30 % des entreprises sans apprenti depuis trois ans jugent ne pas avoir une activité suffisante pour en embaucher un. Pour 20 % d entre elles, la nature même de leur activité ne le permet pas. Le manque de temps pour former un jeune est bloquant pour 16 % d entre elles. Les entreprises et les CFA du BTP 11 % des entreprises seraient prêtes à recourir à l apprentissage si un besoin émergeait, en particulier pour les structures de moins de cinq salariés. Près de deux entreprises sur trois continueraient à faire appel aux services du CFA dès que nécessaire. Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 18

19 Les chiffres clés du secteur du BTP et de l apprentissage Les chiffres du secteur du BTP en France (Extraits du Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP, CCCA-BTP, édition 2012) n 168 milliards d euros de chiffre d affaires : 129 pour le bâtiment et 39 pour les travaux publics n entreprises emploient actifs, dont : salariés (âge moyen 38 ans) ; artisans et chefs d entreprise (âge moyen 44 ans) ; intérimaires (équivalents temps plein). n personnes en formation : en formation initiale (voie scolaire : apprentissage : ) ; contrats de professionnalisation ; stagiaires en formation continue. Les chiffres du réseau CCCA-BTP en France en 2012/2013 n N 1 de l apprentissage en France tous secteurs confondus ; n 2 millions d apprentis formés depuis la création du CCCA-BTP il y a plus de 70 ans ; n 80 % de réussite aux examens ; n 80 % d insertion professionnelle ; n 103 centres de formation d apprentis (CFA) conventionnés : 76 CFA gérés par des associations régionales, professionnelles et paritaires ; 27 CFA dits associés car gérés par des associations, dont 9 CFA conventionnés pour leurs sections de travaux publics. 19

20 n jeunes en apprentissage en 2012/2013 : 900 jeunes en préapprentissage : une hausse de 8,8 % ; jeunes au niveau V : une baisse de 3,6 % ; jeunes au niveau IV : une baisse de 5,7 % ; jeunes au niveau III et au-delà : une hausse de 10,7 %. n entreprises formatrices, soit 9,8 % des entreprises du BTP : 73,9 % des entreprises formatrices ont moins de 10 salariés et accueillent 67 % des apprentis du réseau CCCA-BTP (orientés niveau V à 73 %). n Une présence dans 85 départements de la métropole et à La Réunion. n De 11 % à 86 % de l effectif en formation professionnelle initiale BTP. n Plus d une centaine de diplômes pour les ans en apprentissage formant à 25 métiers du BTP proposés dans le dispositif de formation du réseau de l apprentissage BTP (103 CFA du BTP). n Le réseau représente près de 15 % des apprentis tous secteurs d activités confondus et la plus large part dans les métiers du BTP, avec 70 % des apprentis. n Le BTP, 1 er secteur à s investir dans la formation des jeunes à ses métiers. L avenir n Le besoin structurel en main-d œuvre qualifiée demeure très important et indispensable à moyen terme (dès après la sortie de crise). n Le tissu d entreprises formatrices reste très disponible, qu il s agisse des petites au regard de leur nombre (les entreprises avec 0 salarié impliquées à 4 % seulement), mais aussi des grandes au vu de leur effectif salarié (les entreprises de 100 salariés et plus n employant que deux apprentis). n Les nouveaux dispositifs du Gouvernement en faveur du logement et des travaux publics et la poursuite du Grenelle Environnement devraient à moyen terme produire leurs effets. n L investissement en formation est bien compris de la profession du BTP dans son ensemble. Le réseau CCCA-BTP a fait la preuve de sa qualité et de sa réactivité. Photo : Bernard Charpenel / CCCA-BTP 20

21 Communiqué de synthèse Les centres de formation d apprentis du BTP poursuivent en 2013 leur mobilisation auprès des entreprises pour le recrutement d apprentis, dans le cadre de la prolongation de la convention pour le développement de l apprentissage conclue avec l État. Le CCCA-BTP (Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics), association nationale, professionnelle et paritaire qui anime, coordonne et participe au financement du réseau de l apprentissage BTP (103 centres de formation d apprentis (CFA) du BTP), organise depuis 2010 une campagne de mobilisation pour sensibiliser les entreprises du BTP à l importance de recruter des apprentis. Le contexte économique encore tendu auquel les entrepreneurs du secteur doivent faire face ne favorise toujours pas pleinement les recrutements de jeunes en apprentissage. Il a indéniablement constitué depuis 2008 un frein à l effort de formation habituellement engagé par les professionnels, fort heureusement atténué par les actions engagées depuis De fait, l effectif total de jeunes en formation dans les 103 CFA du réseau CCCA-BTP accuse en 2012/2013 une baisse de 3,7 %, ramenant le nombre global d apprentis à contre en 2011/2012 ; une baisse significative mais qui reste contenue, au regard de la conjoncture économique difficile du secteur, grâce à la mobilisation du réseau de l apprentissage BTP vers les entreprises depuis La poursuite de la mobilisation vers les entreprises du BTP s avère donc essentielle en 2013 pour répondre à un objectif d intérêt général de la profession qui se trouvera inévitablement, dès la sortie de crise, dans une situation de pénurie de salariés qualifiés du BTP. De plus, le secteur, qui doit relever les défis liés aux changements techniques et réglementaires et répondre aux nouveaux impératifs du développement durable, vit une mutation majeure qui doit s accompagner d évolutions rapides en matière de compétences professionnelles, de formations qualifiantes, de performances et de services pour ses entreprises et ses salariés. Face aux résultats positifs de la mobilisation et afin de poursuivre la lutte contre la baisse des effectifs au sein des CFA, les partenaires sociaux du secteur de la construction, réunis au sein du conseil d administration du CCCA-BTP, ont unanimement souhaité que l action engagée depuis 2010 se poursuive en Les professionnels du BTP réaffirment ainsi leur volonté de poursuivre leur investissement dans la formation des jeunes par l apprentissage à leurs métiers. L État, avec le ministère de l Apprentissage et de la Formation professionnelle, et le CCCA-BTP ont conclu en 2010 une convention d objectifs et de moyens, dont l objectif est, d une part, de promouvoir la formation professionnelle initiale par l apprentissage aux métiers du BTP et, d autre part, de favoriser le recrutement d apprentis par les entreprises. Les entreprises particulièrement ciblées sont celles qui n ont jamais recruté d apprenti et celles qui n ont pas recruté d apprentis depuis plus deux ans. Cette convention d objectifs et de moyens pour le développement de l apprentissage pour le recrutement de 75 développeurs de l apprentissage BTP a été prolongée jusqu au 31 décembre 2013, aujourd hui dans le cadre du ministère du Travail, de l Emploi, de la Formation professionnelle et du Dialogue social. 21

22 L un des objectifs fixés par la nouvelle prolongation de la convention d objectifs et de moyens est notamment de permettre la conclusion de nouveaux contrats d apprentissage sur la totalité de la période allant du 1 er mai 2010 au 31 décembre 2013, soit contrats en En outre, des objectifs chiffrés de nombre de contrats d apprentissage signés ont été fixés par région. Grâce à l important travail réalisé par les équipes des CFA, les trois premières années de mobilisation nationale, en direction des entreprises du BTP partout en France, ont porté leurs fruits : près de nouveaux contrats ont été signés entre 2010 et 2012, avec des entreprises n ayant jamais recruté d apprentis ou n ayant pas recruté d apprenti depuis plus de deux ans, dépassant l objectif initialement fixé. En appui des équipes des CFA, 75 développeurs de l apprentissage BTP, chargés de relations avec les entreprises, formés par le CCCA-BTP et par les CFA, conseillent et accompagnent les entrepreneurs dans leur démarche de recrutement d apprentis en leur présentant tous les atouts de cet investissement. Les développeurs de l apprentissage ont réalisé visites en entreprises en trois ans, de 2010 à Une communication directe auprès des entreprises est organisée pour les sensibiliser dans toutes les régions de France. Les développeurs de l apprentissage BTP, au côté des conseillers jeunes et entreprises des CFA du BTP, constituent l élément central et privilégié du dispositif mis en place par le réseau CCCA-BTP. Il s agit de favoriser l augmentation du nombre de recrutements d apprentis par les entreprises du secteur de la construction. Ce dispositif de 7,5 millions d euros sur trois ans est financé à 50 % par l État et à 50 % par le CCCA-BTP. Le montant total de la subvention s élève à 1 million d euros pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2013, soit une participation totale de l État de 3,75 millions d euros et de 3,75 millions d euros du CCCA-BTP sur la période 2010/2013. L ensemble du dispositif est organisé avec le soutien de PRO BTP (groupe de protection sociale au service du bâtiment et des travaux publics) et de la Fondation BTP PLUS (la Fondation de l entreprise BTP GESTION, organisme paritaire de l épargne salariale pour le secteur du BTP). Des outils d information articulés sur le thème «Son avenir c est aussi le mien» sont à la disposition des entreprises pour expliciter concrètement les bonnes raisons de recruter un apprenti : une affiche, un dépliant, un hors-série du magazine Apprentissage BTP, un label : «Je forme des apprentis avec les CFA du BTP» et un site Internet dédié à la disposition des entreprises : L apprentissage, loin d être une voie de recours pour les jeunes qui n ont pu trouver de réponse adaptée dans le cadre du système éducatif traditionnel, constitue un parcours de formation ouvert aux ans offrant un projet professionnel solide et, à terme, de véritables possibilités d évolution dans les métiers de la construction. Service de presse : Patricia Desmerger Campagne - 34 rue des Bourdonnais Paris Tél. :

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des.

DOSSIER DE PRESSE. CFA du BTP. Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France APPRENTIS. www.apprentissage-btp.com JE FORME. des. DOSSIER DE PRESSE Les CFA du BTP, 1 er réseau de l apprentissage en France Les centres de formation d apprentis du bâtiment et des travaux publics poursuivent en 2012 leur mobilisation auprès des entreprises

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics

Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Comité de concertation et de coordination de l apprentissage du bâtiment et des travaux publics Sommaire I. Présentation synthétique du CCCA-BTP 3 II. Le CCCA-BTP 4 Son statut 4 Ses ressources 4 III. Une

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES

DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES DOSSIER DE PRESSE LE MOUVEMENT DES CASQUES JAUNES Une démarche d intérêt général de toute une profession, organisée avec le soutien du réseau de l apprentissage BTP et portée par les entreprises formatrices,

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment MAÇON MAÇON Le maçon construit le gros œuvre des bâtiments. Il met en place les fondations puis monte les structures porteuses : murs, poutrelles et planchers. Métier Le maçon réalise des travaux

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier L effectif salarié BTP au féminin Nombre de salariées recensées dans les entreprises de bâtiment et de travaux publics

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE

Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE Bâtiment INSTALLATEUR THERMIQUE INSTALLATEUR THERMIQUE L installateur thermique assure le confort des bâtiments en posant et entretenant des systèmes de chauffage, de climatisation et de ventilation. Métier

Plus en détail

Bâtiment et développement durable

Bâtiment et développement durable Bâtiment COUVREUR COUVREUR Le couvreur est le spécialiste des toits : il réalise ou répare les toitures, pose l isolation thermique sous le toit, met en place des fenêtres de toit ou des capteurs solaires,

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines L assurance emploie environ 205 000 personnes en France. Fort recruteur depuis des années, elle offre des perspectives de mobilité et de carrière intéressantes, favorisées par la formation initiale et

Plus en détail

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ

Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Bâtiment CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ CONSTRUCTEUR EN BÉTON ARMÉ Le constructeur en béton armé réalise les fondations, les murs et les planchers de constructions neuves (logements individuels ou collectifs,

Plus en détail

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE

Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE Bâtiment INSTALLATEUR SANITAIRE INSTALLATEUR SANITAIRE L installateur sanitaire pose et entretient des équipements sanitaires (éviers, baignoires, douches, chauffe-eau ) et des réseaux de canalisations.

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR

Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR Bâtiment PEINTRE- DÉCORATEUR PEINTRE- DÉCORATEUR Le peintre-décorateur recouvre les murs intérieurs/ extérieurs et les plafonds de revêtements, afin de les protéger et de les décorer. Métier Le peintre-décorateur

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI!

VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI! VOUS FAITES QUOI POUR L AVENIR DU BTP? MOI, JE FORME UN APPRENTI! SON AVENIR C EST AUSSI LE MIEN! www.apprentissage-btp.com www.ccca-btp.fr Une initiative des professionnels du BTP mobilisés avec le CCCA-BTP.

Plus en détail

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP

ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP ACCORD du 8 février 2005 RELATIF AU STATUT DE L APPRENTI DANS LE BTP - la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) - la Fédération Française du Bâtiment (FFB) - la Fédération

Plus en détail

Une campagne vers les jeunes sur le thème : 3. Le contexte 3 Le dispositif de la campagne 5 La perception de l apprentissage BTP par les jeunes 8

Une campagne vers les jeunes sur le thème : 3. Le contexte 3 Le dispositif de la campagne 5 La perception de l apprentissage BTP par les jeunes 8 DOSSIER DE PRESSE Le premier réseau de l apprentissage en France lance une campagne vers les jeunes pour promouvoir la voie de l apprentissage dans les métiers du bâtiment et des travaux publics sur le

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE

Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE Bâtiment PLÂTRIER- PLAQUISTE PLÂTRIER- PLAQUISTE Le plâtrier-plaquiste réalise plafonds, plafonds suspendus et cloisons. Il assure également l isolation thermique et acoustique et la protection contre

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises

La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises mardi 22 septembre 2009 La Région débloque plus de 1,3 million d euros spécifiquement dédiés à des actions anti-crise pour la formation des salariés et des entreprises Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 ///

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR

SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR SIGNATURE CONVENTION AP-HP EMPLOI d AVENIR Dossier de presse, jeudi 20 décembre 2012 Contact presse : Préfecture de région : 01 82 52 40 25 communication@paris-idf.gouv.fr AP-HP : 01 40 27 37 22 - service.presse@sap.aphp.fr

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela

Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela 9 octobre 2012 1 Dans le BTP, accord national du 29 juin 2010 relatif à la création de l OPCA dela CONSTRUCTION L OPCA de la Construction est agréé gréé, par arrêté du 9 novembre 2011 (JO du 04/12/2011),

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Moins de 50 salariés dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux économiques et concurrentiels

Plus en détail

Le pacte de responsabilité et de solidarité

Le pacte de responsabilité et de solidarité Le pacte de responsabilité et de solidarité Direccte CENTRE Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi Qu est ce que le pacte de responsabilité

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition 2014 La direction des Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011

Source : CCCA-BTP, édition du 4 mars 2011 1 CCCA-BTP, LE RÉSEAU DE L APPRENTISSAGE BTP 2 CCCA-BTP, LE RÉSEAU DE L APPRENTISSAGE BTP SOMMAIRE Le réseau CCCA-BTP : chiffres-clés 3 Le tissu d établissements 4 Le tissu d entreprises formatrices 4

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES 2012 DÉVELOPPEUR DE L APPRENTISSAGE BTP

CAHIER DES CHARGES 2012 DÉVELOPPEUR DE L APPRENTISSAGE BTP 1 CAHIER DES CHARGES 2012 DÉVELOPPEUR DE L APPRENTISSAGE BTP 1. MISSION GÉNÉRALE - Assurer la promotion de l'apprentissage et des CFA-BTP auprès des entreprises du BTP. - Augmenter le recrutement d apprentis

Plus en détail

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin 2015. Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

cfa btp : l'apprentissage de la reussite

cfa btp : l'apprentissage de la reussite cfa btp : l'apprentissage de la reussite Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine DORDOGNE GIRONDE LANDES LOT-ET-GARONNE PYRÉNÉES ATLANTIQUES 3 Association régionale des CFA du BTP d Aquitaine

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Bâtiment CARRELEUR- MOSAÏSTE

Bâtiment CARRELEUR- MOSAÏSTE Bâtiment CARRELEUR- MOSAÏSTE CARRELEUR- MOSAÏSTE Le carreleur-mosaïste habille sols et murs en les revêtant de carreaux de céramique ou de matériaux analogues. Il joue un rôle important dans la décoration

Plus en détail

Les aides financières

Les aides financières Entreprises La réforme de l apprentissage L ACCUEIL DES STAGIAIRES Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières

EXPERTS-COMPTABLES. La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières EXPERTS-COMPTABLES La réforme de l apprentissage L accueil des stagiaires Les aides financières Focus sur la réforme de l apprentissage La loi du 5 mars 2014 sur la réforme de l apprentissage et de l enseignement

Plus en détail

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PLAN REGIONAL D INSERTION DES TRAVAILLEURS HANDICAPES DU LANGUEDOC-ROUSSILLON - VU la loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des

Plus en détail

Bâtiment CHARPENTIER BOIS

Bâtiment CHARPENTIER BOIS Bâtiment CHARPENTIER BOIS CHARPENTIER BOIS Le charpentier bois conçoit, réalise et restaure charpentes, aménagements de combles et bâtiments à ossature bois. Métier Le charpentier bois réalise la structure

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY

DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY DOSSIER DE PRESSE CAP APPRENTISSAGE BTP-RUGBY UNE NOUVELLE FORMATION : CAP APPRENTISSAGE BTP RUGBY UNE FORMATION PAR ALTERNANCE QUI MELE L APPRENTISSAGE D UN METIER DU BTP ET LA PRATIQUE DU RUGBY 1 Tout

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP)

L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) CHAPITRE 15 L ORGANISME PROFESSIONNEL DE PRÉVENTION DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS (OPPBTP) Les actions marquantes de 2007 319 De nombreuses conventions de partenariat signées 319 L OPPBTP présent

Plus en détail

LE SECTEUR DU BATIMENT

LE SECTEUR DU BATIMENT LE SECTEUR DU BATIMENT INTERVENANTS 1 - CAPEB 2 Compagnons du Devoir 3 BTP CFA de l Aude Les métiers du bâtiment et les perspectives d évolution professionnelles L Artisanat du bâtiment dans l économie

Plus en détail

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur?

Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. Comment nous retourner votre cahier d acteur? Participez à la démarche en rédigeant ce cahier d acteurs. C est simple, il suffit de remplacer les textes grisés à compléter par votre texte. Votre cahier d acteurs sera mis en forme avant publication

Plus en détail

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale

Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale Accord sur la formation professionnelle tout au long de la vie dans l'economie Sociale 1 Préambule et principes de l accord 2 - Champ d application 3 Disposition d application immédiate 4 - Axes de progrès

Plus en détail

Bâtiment MENUISIER FABRICANT

Bâtiment MENUISIER FABRICANT Bâtiment MENUISIER FABRICANT MENUISIER FABRICANT Le menuisier fabricant réalise des menuiseries intérieures (portes, mezzanines, parquets, escaliers, rangements) et extérieures (portes, fenêtres, volets,

Plus en détail

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque

Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque PROFESSIONNALISATION, UN ENJEUX NATIONAL, UNE «PRIORITÉ» POUR LES CCI Avec une jeunesse confrontée à un taux de chômage qui avoisine les 20% et chaque année plus de 160 000 jeunes quittant le système scolaire

Plus en détail

Pacte de responsabilité

Pacte de responsabilité Le 5 mars 2014 Pacte de responsabilité Relevé de conclusions des réunions paritaires du 28 février et du 5 mars 2014 La situation économique et sociale de notre pays est marquée par une forte ambivalence.

Plus en détail

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre

Bienvenue à Loire-Centre. Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Bienvenue à Loire-Centre Présentation de La Caisse d Epargne Loire-Centre Présentation Le Groupe BPCE 2 Un groupe puissant et solide Les groupes Banque Populaire et Caisse d Epargne se sont unis pour créer

Plus en détail

GUIDE DE L'APPRENTI PREPARATEUR EN PHARMACIE CFA. de GUILHERAND-GRANGES 07500

GUIDE DE L'APPRENTI PREPARATEUR EN PHARMACIE CFA. de GUILHERAND-GRANGES 07500 GUIDE DE L'APPRENTI PREPARATEUR EN PHARMACIE CFA de GUILHERAND-GRANGES 07500 EDITORIAL Pour préparer l avenir des métiers de la pharmacie et de la santé,nous avons choisi de donner la priorité à la formation

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

Accord national relatif à l organisation du Chèque-vacances dans les entreprises du BTP visées à l article L 411-1 du code de tourisme

Accord national relatif à l organisation du Chèque-vacances dans les entreprises du BTP visées à l article L 411-1 du code de tourisme Accord national relatif à l organisation du Chèque-vacances dans les entreprises du BTP visées à l article L 411-1 du code de tourisme Entre : La Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS cordiste.mov - MÉTIERS DE LA COUVERTURE - DECEMBRE 2012 1. L emploi 1 241 couvreurs en 2010 soit 5% des salariés de la production du BTP

Plus en détail

Les ressources humaines

Les ressources humaines Les ressources humaines L assurance emploie environ 210 000 personnes en France. Face aux évolutions démographiques et en réponse aux besoins croissants en qualifications, le secteur continue de recruter

Plus en détail

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants

L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants DOSSIER DE PRESSE L Association Française des AIDANTS et le Groupe PRO BTP, partenaires pour soutenir les aidants PARIS Mercredi 29 février 2012 Communiqué de presse p.2 L Association Française des AIDANTS

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES

DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES DOSSIER DE PRESSE RÉFORME DES BOURSES enseignementsup-recherche.gouv.fr Twitter : @MinistereESR «Après l effort exceptionnel qui avait été fait au budget 2013, avec une progression de plus de 7 % pour

Plus en détail

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN

EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN EMPLOI, INCLUSION SOCIALE, FORMATION PROFESSIONNELLE FONDS SOCIAL EUROPÉEN LE DÉPARTEMENT La stratégie d intervention du Fonds Social Européen pour 2014-2020 vise à corriger les déséquilibres structurels

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion»)

Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 pour le développement de l'alternance et la sécurisation des parcours professionnels (dite loi «Cherpion») Titre I : développement de l alternance Titre II : encadrement

Plus en détail

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées»

«Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» ACTION TERRITORIALE 2011-2012 «Favoriser la mobilité interne et externe des salariés handicapés des entreprises adaptées» CAHIER DES CHARGES D ACCOMPAGNEMENT ET DE FORMATION Origine de la demande UNIFAF

Plus en détail

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT

ACCORD CADRE DE PARTENARIAT ACCORD CADRE DE PARTENARIAT Entre L Association pour la formation professionnelle des adultes ( AFPA) 13 place du Général de Gaulle - 93108 Montreuil Cedex Représentée par : Son directeur général, Philippe

Plus en détail

Développer l épargne de chacun d entre vous profite à votre entreprise

Développer l épargne de chacun d entre vous profite à votre entreprise Développer l épargne de chacun d entre vous profite à votre entreprise ÉPARGNE SALARIALE ENTREPRISES LE BTP PRÉCURSEUR en épargne salariale Les fédérations d employeurs (1) et les organisations syndicales

Plus en détail

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE

LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE LE PACTE DE RESPONSABILITE ET DE SOLIDARITE 21/10/2014 Unité territoriale de Paris 21/10/2014 2 Qu est ce que le pacte de responsabilité et de solidarité? Un engagement réciproque de l Etat et des partenaires

Plus en détail

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse

Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir. Dossier de presse Les priorités de Sylvia PINEL pour le secteur de la restauration & Le bilan du contrat d avenir Dossier de presse Vendredi 23 novembre 2012 Contact presse : Cabinet de Sylvia PINEL Nadhéra BELETRECHE 01

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014

Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 Conclusions de la journée de mobilisation pour l apprentissage du 19 septembre 2014 La Grande conférence sociale des 7 et 8 juillet 2014 a rappelé le rôle de l apprentissage pour l intégration des jeunes

Plus en détail

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire

l'apprentissage Devenir ingénieur des bénéfices partagés par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire l'apprentissage des bénéfices partagés ÉDITION 2015 www.agrocampus-ouest.fr/apprentissage Devenir ingénieur par apprentissage en horticulture, en paysage ou en agroalimentaire Institut supérieur des sciences

Plus en détail

L ADEME FINANCE VOS PROJETS

L ADEME FINANCE VOS PROJETS L ADEME FINANCE VOS PROJETS POUR PROTÉGER L ENVIRONNEMENT ET MAÎTRISER L ÉNERGIE principaux dispositifs d aide principaux dispositifs d aide TABLEAU DE SYNTHÈSE Principaux bénéficiaires possibles Activités

Plus en détail

Plan régional de soutien à l économie

Plan régional de soutien à l économie Plan régional de soutien à l économie Le 23 mars 2009 La crise financière mondiale qui s est déclarée à l été 2008 se double d une crise économique et sociale. L onde de choc de ce phénomène a des effets

Plus en détail

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants

Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Conseil d Orientation pour l Emploi audition du 25 juin 2013 Les emplois vacants Approche de la notion par la formation Christophe Sadok / Patrick Lagarrique Direction de la prospective/direction de la

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE

103.5 La station Radio E2C AUVERGNE 103.5 La station Radio E2C AUVERGNE Communiqué de presse 15 mai 2012 Radio E2C : 103.5 Une semaine dans la peau des animateurs radio, c est le challenge que vont relever les stagiaires de l E2C Du 21 au

Plus en détail

CFA Métiers du Tourisme

CFA Métiers du Tourisme CFA Métiers du Tourisme Centre de formation et d apprentissage aux métiers du tourisme pour les Entreprises, Associations & Collectivités MONTPELLIER - NARBONNE - PERPIGNAN Qui sommes nous? Un CFA spécialisé

Plus en détail

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE

SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE SERVICES DE L ÉDUCATION DES ADULTES ET DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE Numéro du document : 0608-14 Adoptée par la résolution : 347 0608 En date du : 17 juin

Plus en détail

Assemblée Générale 2015 de l AFT :

Assemblée Générale 2015 de l AFT : Assemblée Générale 2015 de l AFT : Développer la formation professionnelle Transport-Logistique, renforcer l attractivité du secteur, accompagner les candidats jusqu à l entreprise, favoriser l intervention

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES

SOMMAIRE 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES SOMMAIRE PAGE 5 1. UNE CHARTE POUR FONDER UNE NOUVELLE HISTOIRE PAGE 6 2. DES RÉFÉRENCES IDENTITAIRES ET DES VOLONTÉS AFFINITAIRES PAGE 7 3. DES AMBITIONS PARTAGEES ET DES OBJECTIFS COMMUNS PAGE 8 4.UN

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques

Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Coordinateur de projets en gestion des risques Université Lumière - Lyon 2 Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes

Plus en détail

Présentation des structures «d Œuvres Sociales» rencontrées

Présentation des structures «d Œuvres Sociales» rencontrées Présentation des structures «d Œuvres Sociales» rencontrées Constat commun : «fuite de la main d œuvre artisanale vers les grandes entreprises» Volonté des acteurs de : Création de COS ou assimilé -«renforcer

Plus en détail

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS

ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS ANALYSE PROSPECTIVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Chantier à Lièpvre - Entreprise COLMAR CHARPENTES (Colmar) - MÉTIERS DE LA CHARPENTE - OCTOBRE 2012 1 1. L emploi 594 charpentiers en

Plus en détail

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions

Les chambres de métiers et de l artisanat. Rôle et missions Les chambres de métiers Rôle et missions sont le lieu de passage obligé et le lieu ressources des chefs d entreprises artisanales pour toutes les formalités intéressant la vie de leur entreprise. Accueillir

Plus en détail

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées

Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Intervention de l AGEFIPH dans le champ du Maintien dans l Emploi des personnes handicapées Mme Fabiola BERIZIKY Chargée d Etudes et de Développement AGEFIPH PACA CORSE Journée «Maintien dans l Emploi»

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi

Plateforme commune. Etat- Régions : ensemble pour l emploi Plateforme commune Etat- Régions : ensemble pour l emploi L Etat et les Régions s allient pour mener la bataille de l emploi et impulsent une nouvelle façon de travailler ensemble par la signature d une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2012

DOSSIER DE PRESSE 2012 DOSSIER DE PRESSE 2012 Pour trouver et choisir l artisan qu il vous faut! www.artisan-facile.fr Contact presse : 1 Agence Valeur D image - Mary GRAMMONT m.grammont@valeurdimage.com 04 76 70 93 63-06 15

Plus en détail

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée

Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Un service indispensable à une politique énergétique maîtrisée Maîtriser l énergie est un enjeu majeur pour nos territoires. Face à des réglementations encore plus strictes, à une augmentation sans cesse

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France

Refondation de l Ecole De la République. Contribution des CCI de France Refondation de l Ecole De la République Contribution des CCI de France Octobre 2012 Etablissements publics dirigés par des chefs d entreprises élus par leurs pairs, les CCI de France assurent globalement

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail