L efficience, un idéal ou un mal nécessaire? (ou «Faut-il enfermer les économistes?»)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L efficience, un idéal ou un mal nécessaire? (ou «Faut-il enfermer les économistes?»)"

Transcription

1 3 ème cycle en sciences pharmaceutiques «L efficience des thérapies : un défi commun pour l ambulatoire et l hôpital» Villars, 8 au 12 septembre 2008 Evolution des systèmes de santé : L efficience, un idéal ou un mal nécessaire? Martin Bernhardt Politique et économie de la santé sanofi-aventis et Université de Genève 1 L efficience, un idéal ou un mal nécessaire? (ou «Faut-il enfermer les économistes?») 2 1

2 3 Des questions clé L allocation efficiente des ressources (finies) La négation du besoin du patient dans la recherche d optimisation d un «outcome» médical du point de vue de la population La non prise en compte de la valeur ajoutée du prestataire de soin Pas de réflexion sur le rôle du pharmacien, de l infirmière en santé publique, sur la problématique du tri (gate keeping) Une approche sectorielle (et non globale) 4 2

3 Dépenses de santé et PIB 5 Les facteurs d'évolution des dépenses Les facteurs de demande l état de santé ; le besoin ressenti le vieillissement de la population une société de la qualité de vie le système du tiers payant Les facteurs d'offre : la diffusion des progrès techniques la multiplication des centres de soins la demande induite 6 3

4 Une croissance «soutenable»? 60 milliards de francs suisses en 2010 Des projections économiques : entre 16,5 et 17,5% du PIB alloué aux dépenses de santé en 2030 Une charge trop lourde? Une opportunité pour l économie? Une utilisation efficiente des ressources? 7 PIB, coûts de la santé publique et primes moyennes mensuelles 8 4

5 Financement des coûts : un problème politique 9 Consommation finale des ménages Fonction de consommation (2002) Produits alimentaires et boissons non alcoolisées 10.95% Boissons alcoolisées, tabac et stupéfiants 3.66% Articles d'habillement et chaussures 4.17% Logement, eau, gaz, électricité, combustibles 23.58% Meubles, articles de ménage et foyer 4.68% Santé 14.30% Transports 8.00% Communications 2.26% Loisirs et culture 8.54% Enseignement 0.49% Restaurants et hôtels 7.75% Biens et services divers 11.63% Total 100% OFS

6 11 Indicateur de santé : espérance de vie à 65 ans 12 6

7 Système de santé / Système de soins Modèle de Dever (1976) 13 Espérance de vie : comparaison internationale Evolution de l'espérance de vie (OCDE) 83 ans 81 ans 79 ans 77 ans 75 ans 73 ans 71 ans 69 ans 67 ans Suisse France Allemagne Moyenne OCDE (Europe Ouest) Moyenne OCDE 14 7

8 Résultats du système de santé Pays Suisse Résultats globaux du système de santé 2 Rang OMS Performances du système de santé 20 Densité médicale en 1997 (nb médecins pour hab) 321 France Allemagne UK États-Unis Une évolution «Du paradigme éthique au paradigme économique» Une pratique médicale orientée par le contrôle des coûts Une focalisation médiatique sur les dépenses de santé Mais une attente de la population en terme de qualité 16 8

9 Efficacité la capacité d'une personne, d'un groupe ou d'un système à arriver à ses buts ou aux buts qu'on lui a fixé. Être efficace : produire des résultats escomptés et réaliser des objectifs fixés, (qualité, rapidité, coûts). Performance 17 Efficience la capacité à atteindre des objectifs avec le moins de moyens possible (et le plus rapidement) Contraction de «efficacité» et «économicité» Rendement 18 9

10 Niveau marco : améliorer l efficience des systèmes Renforcer la fonction d achat Responsabiliser les prestataires (capitation, budgets globaux) Responsabiliser les patients (tickets modérateurs) Réguler l accès au système Offre : numerus clausus, clause du besoin, liberté de contracter Demande : listes d attentes, Gate keeping, rationnement 19 Dépenses globales de santé 20 10

11 Médicament : une cible privilégiée 21 La pharmaco-économie Evaluer deux ou plusieurs stratégies thérapeutiques, selon plusieurs critères dont un au moins est de nature économique, dans le but de fournir une aide à la décision Principe : évaluer les coûts et conséquences de différentes modalités de prise en charge des pathologies = évaluation économique globale Ressources utilisées (coûts) Input Programme de santé Effets/Conséquences Output, outcome Un outil d aide à la décision 22 11

12 Les quadrants d analyse coûts plus cher moins efficace plus cher plus efficace stratégie «dominée» efficacité moins cher moins efficace moins cher plus efficace stratégie «dominante» 23 Les quadrants d analyse bis coûts plus cher moins efficace le cauchemar» plus cher plus efficace le choix raisonné efficacité le choix raisonné moins cher moins efficace l idéal moins cher plus efficace 24 12

13 Les quadrants d analyse bis ΔI plus cher moins efficace plus cher plus efficace retour sur investissement le cauchemar» faible ou négatif le choix raisonné le choix raisonné moins cher moins efficace retour sur investissement positif l idéal ou élevé moins cher plus efficace ΔE 25 Connaître, prévoir, décider, agir Le modèle économique une réduction simplifiée, raisonnée et quantifiée de la réalité à finalité heuristique et opérationnelle comprendre et prévoir, avant de décider et d agir Un système d aide à la décision à intégrer dans un concept d intelligence sanitaire Des évaluations techniques, sanitaires, sociales et économiques 26 13

14 les critères de good prescribing practice appropriée efficace sûre économique 27 L efficience, un idéal ou un mal nécessaire? le coût n est pas le prix les questions sont complexes et l approche doit être globale un principe d élégance? 28 14

Un paradoxe : coûts de la santé, apports pour l économie

Un paradoxe : coûts de la santé, apports pour l économie Séminaire DES, 29 août 2008, Vercorin L économie en bonne santé! Un paradoxe : coûts de la santé, apports pour l économie Martin Bernhardt Public Affairs Deputy, sanofi-aventis (suisse) sa Chargé d enseignement,

Plus en détail

Dépenses de santédes malades âgés en France

Dépenses de santédes malades âgés en France Dépenses de santédes malades âgés en France Olivier Saint Jean HEGP Université Paris Descartes Les éléments structurants des dépenses de santé L état de santé de la population L état de l offre La qualité

Plus en détail

Mode de rémunérations des professionnels de santé

Mode de rémunérations des professionnels de santé Mode de rémunérations des professionnels de santé Brigitte Dormont Université Paris Dauphine Séminaire forfait à la pathologie, Paris,14 janvier 2010 Les paiements des fournisseurs de soins : variable

Plus en détail

Chapitre 19 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES

Chapitre 19 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES Chapitre 19 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 313 II. LISTE DES TABLEAUX... 313 III. PRESENTATION... 3 IV. METHODOLOGIE... 3 V. SOURCES DE DOCUMENTATION... 3 Chapitre

Plus en détail

15 Octobre 2003 Pr.Amor Toumi

15 Octobre 2003 Pr.Amor Toumi 15 Octobre 2003 Pr.Amor Toumi Ratio du PIB alloué à la santé publique Le ratio du produit intérieur brut alloué au secteur de la santé a augmenté de 4.5% à 5,6 % au cours de la période 1987-2000. ANNEE

Plus en détail

UE 1.2 SUPPORT CM BUDGET DE LA SANTE, DEPENSES NATIONALES ET CONSOMMATION L ECONOMIE DE LA SANTE : UNE BRANCHE SPECIFIQUE DE L ECONOMIE

UE 1.2 SUPPORT CM BUDGET DE LA SANTE, DEPENSES NATIONALES ET CONSOMMATION L ECONOMIE DE LA SANTE : UNE BRANCHE SPECIFIQUE DE L ECONOMIE UE 1.2 SUPPORT CM BUDGET DE LA SANTE, DEPENSES NATIONALES ET CONSOMMATION L ECONOMIE DE LA SANTE : UNE BRANCHE SPECIFIQUE DE L ECONOMIE LA SANTE RELEVE-T-ELLE DE L ECONOMIE Economie : du grec «oikos» (la

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2014

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2014 لمملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2014 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

Méthodologie de l Indice des prix à la Consommation Familiale

Méthodologie de l Indice des prix à la Consommation Familiale Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Méthodologie de l Indice des prix à la Consommation Familiale Base 100 en 2010 Adresse : 70 rue Ech-cham BP 265Cedex Tunis Tunisie Site Web: www.ins.tn

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JUILLET 2015

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JUILLET 2015 المملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JUILLET 2015 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

Chapitre 18 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES

Chapitre 18 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES Institut National de la Statistique Annuaire Statistique du Cameroun 20 Chapitre 18 : PRIX A LA CONSOMMATION FINALE DES SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 337 II. LISTE DES TABLEAUX... 337 III. PRESENTATION...

Plus en détail

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : décembre 2005

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : décembre 2005 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission ------------ [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : décembre 2005 INDICE

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JUIN 2015

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JUIN 2015 المملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JUIN 2015 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

Mesure et amélioration de la performance : enjeux et défis. Jeremy Hurst Chef, Unité des politiques de santé OCDE

Mesure et amélioration de la performance : enjeux et défis. Jeremy Hurst Chef, Unité des politiques de santé OCDE Mesure et amélioration de la performance : enjeux et défis Jeremy Hurst Chef, Unité des politiques de santé OCDE Pourquoi cette quête d amélioration de la performance? Les systèmes de santé sont sous pression

Plus en détail

Le marché de la santé Un moteur pour la croissance?

Le marché de la santé Un moteur pour la croissance? Le marché de la santé Un moteur pour la croissance? Genève, 23 janvier 2007 Salon «Place des affaires» Centre international de conférences Table des matières 1. Tendances générales 2. Le marché de la santé

Plus en détail

Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Michel Vigneul 14 octobre 2015

Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction. Michel Vigneul 14 octobre 2015 Le système de soins santé et l assurance soins de santé en Belgique : une introduction Michel Vigneul 14 octobre 2015 LE SYSTEME DES SOINS DE SANTE EN BELGIQUE 1. UNE COMPARAISON ENTRE LE MAROC ET LA BELGIQUE

Plus en détail

Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux

Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux 2 Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux Une posture politique : un argumentaire macroscopique de nature économique 3 Le mémoire du SIDIIEF : Tendances internationales

Plus en détail

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : mars 2010

[Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : mars 2010 UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission ------------ [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : mars 2010 INDICE DES

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------ INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Janvier 2016 AVERTISSEMENT L Agence

Plus en détail

Petit tour d horizon de la santé en France

Petit tour d horizon de la santé en France Petit tour d horizon de la santé en France Véronique Sery 20 janvier 2012 35, Allée Vivaldi 75012 Paris Tél. : 01 40 02 03 02 Fax : 01 40 02 03 40 www.afdn.org- afdn@afdn.org De bonnes nouvelles Ou pas

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2016

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2016 المملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca JANVIER 2016 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Janvier 2012

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Janvier 2012 INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Janvier 2012 AVERTISSEMENT L Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie met à

Plus en détail

Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!»

Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!» Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!» ERSM PACA-Corse Public 1 Gestion du risque : définition Principal outil de régulation du système de santé Permettre à la population d être et de se

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006)

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base 100 : 2006) ROYAUME DU MAROC HAUT COMMISSARIAT AU PLAN DIRECTION REGIONALE DE LAAYOUNE INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (base : 2006) I - APERCU METHODOLOGIQUE : L indice des prix à la consommation (base : 2006)

Plus en détail

ETUDES DE PHARMACO-ECONOMIE ETUDES DE PHARMACO -EPIDEMIOLOGIE

ETUDES DE PHARMACO-ECONOMIE ETUDES DE PHARMACO -EPIDEMIOLOGIE ETUDES DE PHARMACO-ECONOMIE ETUDES DE PHARMACO -EPIDEMIOLOGIE 1 Etudes pré AMM Etudes post-amm Etudes servant de base au SMR, à l ASMR. Etudes d efficience Ventes Etudes pharmaco-épidémiologiques Pots

Plus en détail

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca SEPTEMBRE 2015

Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca SEPTEMBRE 2015 المملكةالمغربية ROYAUME DU MAROC Note sur l Indice des Prix à la Consommation (IPC) à Casablanca SEPTEMBRE 2015 APERÇU MÉTHODOLOGIQUE L Indice des Prix à la Consommation appelé IPC (base 100 en 2006) mesure

Plus en détail

La consommation des ménages réunionnais en 2011

La consommation des ménages réunionnais en 2011 La consommation des ménages réunionnais en 2011 Enquête Budget de famille Brasset Michel Chargé d études L enquête Budget de famille (BDF) Elle s est déroulée entre novembre 2010 et octobre 2011 Elle a

Plus en détail

La difficile réforme de la tarification hospitalière en France. Brigitte Dormont

La difficile réforme de la tarification hospitalière en France. Brigitte Dormont La difficile réforme de la tarification hospitalière en France Brigitte Dormont Journée CIPP, Dauphine, 4 décembre 2013 1. Principes de la tarification hospitalière Pourquoi faut-il réguler l hôpital?

Plus en détail

Programme en souscription. Quels marchés d avenir pour les SILVERS en 2025?

Programme en souscription. Quels marchés d avenir pour les SILVERS en 2025? Programme en souscription Quels marchés d avenir pour les SILVERS en 2025? Pôle Consommation et Entreprise Contact: Pascale HEBEL hebel@credoc.fr 06 42 02 77 94 Franck LEHUEDE lehuede@credoc.fr 01 40 77

Plus en détail

L intégration du PCI et de l IPC Réalités et perspectives

L intégration du PCI et de l IPC Réalités et perspectives L intégration du PCI et de l IPC Réalités et perspectives Présenté par: EL MALIKI Mohammed MAROC 1 PLAN Introduction Les facteurs de l intégration L approche générale d intégration Les domaines d intégration

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------ INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Juin 2014 AVERTISSEMENT L Agence

Plus en détail

Economie de la santé. Introduction. Rusch E./SIMES-Santé publique

Economie de la santé. Introduction. Rusch E./SIMES-Santé publique Economie de la santé Introduction Economie Sciences de la gestion des ressources rares. Etude des mécanismes qui régissent la production, la consommation des richesses ainsi que les échanges entre les

Plus en détail

Mois de novembre 2013 (Base 100 : année 2008)

Mois de novembre 2013 (Base 100 : année 2008) REPUBLIQUE DU MALI UN PEUPLE-UN BUT-UNE FOI -=-=-=-=-=- MINISTERE DU PLAN ET DE LA PROSPECTIVE -=-=-=-=-=- INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES

Plus en détail

D. Glaymann Université d Évry Val d Essonne INTEFP, 2016, Chapitre 3. A) La consommation et les consommateurs

D. Glaymann Université d Évry Val d Essonne INTEFP, 2016, Chapitre 3. A) La consommation et les consommateurs A) La consommation et les consommateurs B) Niveau, structure et évolution de la CF des ménages C) Les déterminants de la consommation Productive (des unités de production) Consommation intermédiaire Consommation

Plus en détail

CORRECTION DEVOIR MAISON ASPECTS SOCIETAUX ET ECONOMIQUES DU MEDICAMENT

CORRECTION DEVOIR MAISON ASPECTS SOCIETAUX ET ECONOMIQUES DU MEDICAMENT CORRECTION DEVOIR MAISON ASPECTS SOCIETAUX ET ECONOMIQUES DU MEDICAMENT 1 La pharmacologie cellulaire est apparue avant la pharmacologie animale Faux : pharmaco animale : XIXième S Pharmaco cellulaire

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation septembre 2015 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité Octobre 2015

Plus en détail

Quelle alternative de financement de l assurance maladie dans la transition sanitaire en Algérie

Quelle alternative de financement de l assurance maladie dans la transition sanitaire en Algérie Quelle alternative de financement de l assurance l maladie dans la transition sanitaire en Algérie Pr Brahim BRAHAMIA Economiste de la santé Expert Consultant Université Mentouri Constantine E_mail : brahamia@gmail.com

Plus en détail

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) NIAMEY Mai 2014

INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) NIAMEY Mai 2014 REPUBLIQUE DU NIGER (Fraternité - Travail - Progrès) MINISTERE DES FINANCES INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE Etablissement Public à Caractère Administratif INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION

Plus en détail

L ÉCART D INFLATION ENTRE LA FRANCE ET L ALLEMAGNE

L ÉCART D INFLATION ENTRE LA FRANCE ET L ALLEMAGNE L ÉCART D INFLATION ENTRE LA FRANCE ET L ALLEMAGNE Mesurées par les indices de prix à la consommation harmonisés, les performances en termes d inflation de la France et de l Allemagne sont très proches,

Plus en détail

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi

République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi République du Sénégal Un Peuple Un But Une Foi ------------ INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IHPC) POUR LES PAYS MEMBRES DE L UEMOA (Base 100 en 2008) Dakar- Octobre 2014 AVERTISSEMENT L Agence

Plus en détail

Intervention de Christian Lajoux, Président du Leem Président de Sanofi-Aventis France. «Etat, marché : la compétition pour la santé,

Intervention de Christian Lajoux, Président du Leem Président de Sanofi-Aventis France. «Etat, marché : la compétition pour la santé, Rencontres Economiques d Aix en Provence «Le monde dans tous ses Etats» Samedi 9 juillet 2011 Lieu : AIX EN PROVENCE Intervention de Christian Lajoux, Président du Leem Président de Sanofi-Aventis France

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation Avril 2016 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité mai 2016 05 juin

Plus en détail

3. Mesurer le coût de la vie. Etapes du calcul de l IPC. Formule de l IPC période t Indice des prix à la consommation (IPC)

3. Mesurer le coût de la vie. Etapes du calcul de l IPC. Formule de l IPC période t Indice des prix à la consommation (IPC) 3.1. Indice des prix à la consommation (IPC) 3. Mesurer le coût de la vie Réalisation : Natacha Gilson! Mankiw, chapitre 23 L IPC mesure le coût des biens et des services achetés par un consommateur typique.

Plus en détail

Notions de base en économie de la santé

Notions de base en économie de la santé 19 octobre 2016 Master 2 Sciences du Médicament UE Market access Notions de base en économie de la santé Géraldine LEGUELINEL Pharmacien Praticien attaché QUIZZ de 8 questions Organisation Répartition

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 05 prix n 04 février 2015 Indice genevois des prix à la consommation : L indice genevois des prix à la consommation se fixe à points (décembre 2010 = 100) en décembre 2014. Il progresse en première partie

Plus en détail

Le logement absorbe un tiers de nos dépenses

Le logement absorbe un tiers de nos dépenses COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 24 septembre 2015 Le logement absorbe un tiers de nos dépenses Les dépenses moyennes des ménages belges en 2014 En 2014, un ménage moyen dépensait en moyenne 36.000 euros

Plus en détail

Evolution par rapport à mai 2016 marquée par :

Evolution par rapport à mai 2016 marquée par : UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : juillet 2016 INDICE DES PRIX A LA

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 05 prix n 02 janvier 2017 Indice genevois des prix à la consommation : résultats 2016 Après avoir baissé de 0,9 % en 2015, les prix à la consommation enregistrent un repli plus ténu en 2016. En effet,

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 26 septembre 2017

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 26 septembre 2017 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 26 septembre 2017 Un tiers de nos dépenses consacré au logement Les dépenses moyennes des ménages belges en 2016 Un tiers du budget du ménage était consacré au logement

Plus en détail

Evolution par rapport à avril 2016 marquée au sein de l Union par :

Evolution par rapport à avril 2016 marquée au sein de l Union par : UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : juin 2016 INDICE HARMONISE DES PRIX

Plus en détail

ndice Harmonisé des Prix

ndice Harmonisé des Prix Union-Discipline-Travail ndice Harmonisé des Prix première parution : janvier 2010 à la Consommation des ménages (I.H.P.C.) n 79 date d'édition : 9 août 2016 Mois de JUILLET 2016 L'Institut National de

Plus en détail

ndice Harmonisé des Prix à la Consommation des ménages (I.H.P.C.)

ndice Harmonisé des Prix à la Consommation des ménages (I.H.P.C.) REPUBLIQUE de COTE d'ivoire Union-Discipline-Travail ndice Harmonisé des Prix à la Consommation des ménages (I.H.P.C.) première parution : janvier 2010 n 27 date d'édition : 12 avril 2012 Mois de Mars

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation Mai 20 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité juin 20 05 juillet

Plus en détail

MOIS DE JANVIER 2015

MOIS DE JANVIER 2015 B U R K I N A F A S O M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS DE JANVIER 2015 AVERTISSEMENT L'Institut National de la

Plus en détail

Evolution par rapport à mars 2016 marquée essentiellement par :

Evolution par rapport à mars 2016 marquée essentiellement par : UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------ La Commission [Bénin - Burkina Faso - Côte d Ivoire Guinée-Bissau Mali Niger Sénégal Togo] Date de parution : mai 2016 INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION

Plus en détail

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) (Base 100 en 2013) Djibouti Bulletin Février

INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) (Base 100 en 2013) Djibouti Bulletin Février République de Djibouti PRIMATURE COMMISSARIAT AU PLAN CHARGE DES STATISTIQUES Direction de la Statistique et des Etudes Démographiques (DISED) INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) (Base 100 en 2013)

Plus en détail

ndice Harmonisé des Prix à la Consommation des ménages (I.H.P.C.)

ndice Harmonisé des Prix à la Consommation des ménages (I.H.P.C.) Mois de juillet mercredi première parution : janvier 2010 Union-Discipline-Travail ndice Harmonisé des Prix à la Consommation des ménages (I.H.P.C.) n 72 date d'édition : 12 janvier 2016 Mois de décembre

Plus en détail

M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE

M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE B U R K I N A F A S O M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE INDICE HARMONISE DES PRIX A LA CONSOMMATION (I.H.P.C.) POUR

Plus en détail

LE MARKETING PHARMACEUTIQUE

LE MARKETING PHARMACEUTIQUE LE MARKETING PHARMACEUTIQUE Définition : Anticiper les besoins de soins médicamenteux pour les pathologies non guéries ou partiellement guéries. Aider l entreprise à les transformer en médicaments plébiscités

Plus en détail

Royaume du Maroc. Haut Commissariat au Plan Direction Régionale d Oujda INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) Ville d Oujda

Royaume du Maroc. Haut Commissariat au Plan Direction Régionale d Oujda INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) Ville d Oujda Royaume du Maroc Haut Commissariat au Plan Direction Régionale d Oujda INDICE DES PRIX A LA CONSOMMATION (IPC) Ville d Oujda 25, Boulevard Derfoufi B.P : 408 Oujda Télephone : 05-36-68-04-30 Fax : 05-36-68-49-34

Plus en détail

Concurrence régulée pour une politique libérale de la santé

Concurrence régulée pour une politique libérale de la santé Une Suisse en mouvement - Une Suisse qui gagne Concurrence régulée pour une politique libérale de la santé Le programme en 10 points du PRD Suisse Papier de positions du PRDS 22 octobre 2005 La Suisse

Plus en détail

Le programme de comparaison d EUROSTAT et de l OCDE

Le programme de comparaison d EUROSTAT et de l OCDE 05 Prix 915-1500 Le programme de comparaison d EUROSTAT et de l OCDE Parités de pouvoir d achat PIB par habitant niveau des prix Neuchâtel 2015 Qu est-ce que le programme de comparaison d EUROSTAT et de

Plus en détail

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Thomas Rousseau 7 novembre 2016

Le système de santé belge et le rôle de l INAMI. Thomas Rousseau 7 novembre 2016 Le système de santé belge et le rôle de l INAMI Thomas Rousseau 7 novembre 2016 1. INTRODUCTION Les principales caractéristiques du système de soins de santé en Belgique Une assurance universelle, solidaire

Plus en détail

Processus d allocation et bon usage des ressources. Atelier : Crédits alloués comment en améliorer l usage B. DERVAUX, CNRS

Processus d allocation et bon usage des ressources. Atelier : Crédits alloués comment en améliorer l usage B. DERVAUX, CNRS Processus d allocation et bon usage des ressources Atelier : Crédits alloués comment en améliorer l usage B. DERVAUX, CNRS L introduction de l innovation Développement de l innovation Prise en compte du

Plus en détail

Le financement de la biologie clinique à l épreuve de la réforme du financement des hôpitaux DR BRAUNER JONATHAN

Le financement de la biologie clinique à l épreuve de la réforme du financement des hôpitaux DR BRAUNER JONATHAN Le financement de la biologie clinique à l épreuve de la réforme du financement des hôpitaux DR BRAUNER JONATHAN Plan Pourquoi une réforme du financement des hôpitaux? Etats des lieux et Vision macroéconomique

Plus en détail

Indice des prix à la Consommation

Indice des prix à la Consommation Publication Statistique Cliquez ici pour taper du texte. Indice des prix à la Consommation mars 2016 Prochaine publication Date prévue de parution Pour plus de détails, contacter l unité Avril 2016 05

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 05 prix n 07 février 2016 Indice genevois des prix à la consommation : résultats 2015 et évolution 2010-2015 L année 2015 est caractérisée par un repli des prix à la consommation. Ainsi, le renchérissement

Plus en détail

Prospective : Quels commerces pour demain?

Prospective : Quels commerces pour demain? Prospective : Quels commerces pour demain? «Prévoir, c est à la fois supporter l avenir et le préparer. Prévoir c est déjà agir». H. Fayol 3 400 logements réhabilités 500 000 m² de bureaux LES Observer

Plus en détail

Economie du médicament

Economie du médicament Economie du médicament PHARMACO-ECONOMIE Dr :Kirati Le douloureux calcul de la valeur de la vie Les Britanniques ont inventé Qaly «Quality Adjusted Life Year». Des méthodes de calcul pour évaluer ce que

Plus en détail

La santé. Passage d une pensée sur la maladie à une pensée sur la santé : lutte pour la promotion de la santé

La santé. Passage d une pensée sur la maladie à une pensée sur la santé : lutte pour la promotion de la santé La santé Définitions de la santé «La santé, c est la vie dans le silence des organes.» (R. Leriche) Renvoi à une absence de maladie et à une notion individuelle de la santé «La santé, c est pouvoir être

Plus en détail

B U R K I N A F A S O

B U R K I N A F A S O B U R K I N A F A S O M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS D'OCTOBRE 2016 AVERTISSEMENT L'Institut National de la

Plus en détail

Indice des prix à la consommation Base 100 : Année 2006

Indice des prix à la consommation Base 100 : Année 2006 Indice des prix à la consommation Base 100 : Année 2006 Présenté par : Driss Hamani Chef de service, Superviseur de l Enquête sur les Prix Plan Introduction Historique des indices des prix à la consommation

Plus en détail

Dépenses de santé. II. Agrégats des Comptes de la santé. I. Introduction

Dépenses de santé. II. Agrégats des Comptes de la santé. I. Introduction Dépenses de santé I. Introduction Depuis les années 70, inadéquation entre l évolution de la croissance du PIB et de celle des dépenses de santé è pose le problème du contrôle de ces coûts. Part de la

Plus en détail

M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS DECEMBRE 2014

M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS DECEMBRE 2014 B U R K I N A F A S O M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS DECEMBRE 2014 AVERTISSEMENT L'Institut National de la

Plus en détail

Croissance des dépenses de santé Déterminants et finalité

Croissance des dépenses de santé Déterminants et finalité DOI : 10.4267/2042/47399 7 Croissance des dépenses de santé Déterminants et finalité 2005;48:365-70. Brigitte Dormont PSL - Université Paris Dauphine et CEPREMAP Présentation au Colloque des Industries

Plus en détail

IHPC DU MOIS DE DECEMBRE 2014

IHPC DU MOIS DE DECEMBRE 2014 IHPC DU MOIS DE DECEMBRE 2014 AVERTISSEMENT L INSAE a le plaisir de mettre à la disposition des utilisateurs l Indice Harmonisé des Prix à la Consommation (IHPC). Cet indice est harmonisé, car c est le

Plus en détail

La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France

La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France La part consacrée aux dépenses en produits agricoles et agroalimentaires diminue en France 198 199 2 28 % milliard d euros En produits agricoles* En produits agroalimentaires Total des dépenses de consommation

Plus en détail

Mme GUERFALI Myriam Pharmacienne spécialiste principale Service pharmacie. Hôpital La Rabta. Tunis

Mme GUERFALI Myriam Pharmacienne spécialiste principale Service pharmacie. Hôpital La Rabta. Tunis Journée DPM 04 Novembre 2011 Usage rationnel du médicament Mme GUERFALI Myriam Pharmacienne spécialiste principale Service pharmacie. Hôpital La Rabta. Tunis La nomenclature hospitalière Liste, par classes

Plus en détail

M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS D'OCTOBRE 2014

M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS D'OCTOBRE 2014 B U R K I N A F A S O M I N I S T E R E D E L E C O N O M I E ET DES F I N A N C E S INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE ET DE LA DEMOGRAPHIE MOIS D'OCTOBRE 2014 AVERTISSEMENT L'Institut National de la

Plus en détail

DEVOIR MAISON ASPECTS SOCIETAUX ET ECONOMIQUES DU MEDICAMENT

DEVOIR MAISON ASPECTS SOCIETAUX ET ECONOMIQUES DU MEDICAMENT 1 DEVOIR MAISON ASPECTS SOCIETAUX ET ECONOMIQUES DU MEDICAMENT 1 La pharmacologie cellulaire est apparue avant la pharmacologie animale 2 La pharmaco-épidémiologie est apparue après la pharmacovigilance

Plus en détail

informations statistiques

informations statistiques 05 prix n 2 janvier 2012 Indice genevois des prix à la consommation : 0,1 % EN DÉCEMBRE 2011 Etabli par l Office cantonal de la statistique (OCSTAT), l indice genevois des prix à la consommation se replie

Plus en détail

Pharmaco-économie. UE6 Cadre juridique du médicament. Ndeye Coumba NDIAYE UMR INSERM U 1122 IGE-PCV

Pharmaco-économie. UE6 Cadre juridique du médicament. Ndeye Coumba NDIAYE UMR INSERM U 1122 IGE-PCV Pharmaco-économie UE6 Cadre juridique du médicament Ndeye Coumba NDIAYE UMR INSERM U 1122 IGE-PCV Pharmaco-économie 1. Contexte 2. Définition et Objectifs 3. Les coûts 4. Les différents types d études

Plus en détail

EGOS : diagnostic partagé et méthode retenue. Annie Podeur, Pr Yvon Berland

EGOS : diagnostic partagé et méthode retenue. Annie Podeur, Pr Yvon Berland EGOS : diagnostic partagé et méthode retenue Annie Podeur, Pr Yvon Berland EGOS : un constat Le constat une forte densité médicale mais une inégalité d accès aux soins, résultant d une mauvaise répartition

Plus en détail

Depuis le QÉ 2011, comment a évolué l état de santé du Québec?

Depuis le QÉ 2011, comment a évolué l état de santé du Québec? 5e anniversaire du Québec économique Panel Capital Humain et Politique Sociale Depuis le QÉ 2011, comment a évolué l état de santé du Québec? 3 novembre 2014 Nathalie de Marcellis-Warin et Joanne Castonguay

Plus en détail

EFFETS DU MOIS DE RAMADAN SUR LES PRIX A LA CONSOMMATION: CAS DU SENEGAL ET DU MAROC

EFFETS DU MOIS DE RAMADAN SUR LES PRIX A LA CONSOMMATION: CAS DU SENEGAL ET DU MAROC République du Sénégal ---------------- MINISTERE DE L ECONOMIE DES FINANCES ET DUPLAN ---------- Royaume du Maroc ---------------- HAUT COMMISSARIAT AU PLAN ---------- EFFETS DU MOIS DE RAMADAN SUR LES

Plus en détail

Santé publique. Mme Binquet, Mme Lejeune

Santé publique. Mme Binquet, Mme Lejeune Santé publique Mme Binquet, Mme Lejeune Le Programme Mme Binquet et Mme Lejeune vous feront chacune 5 cours d 1h30. Elles traiteront de l organisation du système de santé, de son financement etc. Système

Plus en détail

Le système de santé et la protection sociale. IFSI S2 Santé publique V. Halley des Fontaines

Le système de santé et la protection sociale. IFSI S2 Santé publique V. Halley des Fontaines Le système de santé et la protection sociale IFSI S2 Santé publique 2014-2015 V. Halley des Fontaines En Europe et ailleurs, quelle organisation pour la santé? OMS Europe Conférence de Tallin juin 2008

Plus en détail

Dr Catherine Sermet Directrice adjointe IRDES 10, rue Vauvenargues PARIS LES CONSOMMATIONS MÉDICALES DES PERSONNES ÂGÉES

Dr Catherine Sermet Directrice adjointe IRDES 10, rue Vauvenargues PARIS LES CONSOMMATIONS MÉDICALES DES PERSONNES ÂGÉES Dr Catherine Sermet Directrice adjointe IRDES 10, rue Vauvenargues 75018 PARIS LES CONSOMMATIONS MÉDICALES DES PERSONNES ÂGÉES Irdes Institut de Recherche et Documentation en Économie de la Santé Centre

Plus en détail

Cycle de formation. Régulation de l AMO. ANAM Mercredi 2 décembre 2015

Cycle de formation. Régulation de l AMO. ANAM Mercredi 2 décembre 2015 Cycle de formation Régulation de l AMO ANAM Mercredi 2 décembre 2015 Plan Etat des lieux ; Régulation de l AMO ; Gouvernance. 1 «La santé n a pas de prix mais a un coût» 2 Etat des lieux Qui finance le

Plus en détail

Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative!

Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative! Bilan comparatif des médicaments en oncologie Une approche collaborative! Présenté par : Stéphanie Vaillancourt (conseillère en gestion de programmes) Marie-Claude Asselin (chef de programme en cancérologie)

Plus en détail

Partie 1 : Principaux i indicateurs et comparaisons internationales

Partie 1 : Principaux i indicateurs et comparaisons internationales Sciences Humaines et Sociales Médecine et Société Chapitre 3 : Dépenses de santé Partie 1 : Principaux i indicateurs et comparaisons internationales Professeur Patrice FRANCOIS MED@TICE PCEM1 - Année 2006/2007

Plus en détail

PARIS : Institut Montaigne - Réanimer le système de santé : Propositions pour 2017

PARIS : Institut Montaigne - Réanimer le système de santé : Propositions pour 2017 PARIS : Institut Montaigne - Réanimer le système de santé : Propositions pour 2017 PARIS : Longtemps considéré comme le meilleur au monde, le système de santé français a perdu sa place de leader, attribuée

Plus en détail

Tableau 1: Taux de croissance annuels moyens des dépenses totales et publiques de santé et du PIB,

Tableau 1: Taux de croissance annuels moyens des dépenses totales et publiques de santé et du PIB, Eco-Santé OCDE 24 Tableaux et graphiques du communiqué de presse du 3 juin 24 Tableau 1: Taux de croissance annuels moyens des dépenses totales et publiques de santé et du PIB, 1992-22 Dépenses totales

Plus en détail

Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse

Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse Les établissements hospitaliers et le système de santé suisse Charles Favre, Président de H+ Les Hôpitaux de Suisse 1 Sommaire 1. H+ Les Hôpitaux de Suisse 2. Système et politique de santé 3. Les établissements

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 14 juin 2017

COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 14 juin 2017 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Bruxelles, le 14 juin 2017 Indice des prix à la consommation harmonisé - mai 2017 o En Belgique, l'inflation selon l'indice européen des prix à la consommation harmonisé atteint en

Plus en détail

Présentation du RPIB (Repérage Précoce et Intervention Brève) Succès et limites du RPIB Recommandations adaptées à la pratique médicale de ville à La

Présentation du RPIB (Repérage Précoce et Intervention Brève) Succès et limites du RPIB Recommandations adaptées à la pratique médicale de ville à La Même pas peur!! Dr Corry PAYET, médecin généraliste, formatrice au RPIB Dr Sami SCERRA, médecin coordinateur du Réseau Régional d Addictologie SAOME, consultant en CSAPA (ANPAA, Réseau Oté) Présentation

Plus en détail

1. ASSURANCE OBLIGATOIRE DES SOINS

1. ASSURANCE OBLIGATOIRE DES SOINS Assurance-maladie: faits sur les primes et les prestations curafutura présente les principaux faits et mécanismes relatifs aux primes de l assurance-maladie et explique la manière dont celles-ci sont constituées,

Plus en détail

Panorama de La Réunion

Panorama de La Réunion Panorama de La Réunion Synthèse économique et sociale Valérie Roux Directrice régionale La croissance de la population et les transformations en cours 2 La croissance de la population ralentit Nombre d'habitants,

Plus en détail

L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé

L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département de Santé Publique

Plus en détail

Comment fonctionne la CNEDiMTS

Comment fonctionne la CNEDiMTS Comment fonctionne la CNEDiMTS L évaluation des dossiers de demande d inscription sous nom de marque sur la Liste des Produits et Prestations Remboursables La Commission nationale d évaluation des dispositifs

Plus en détail