La technique des pompes pour l administration en ambulatoire

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La technique des pompes pour l administration en ambulatoire"

Transcription

1 La technique des pompes pour l administration en ambulatoire BOPPAss 19 et 24 novembre 2009 Brigitte Geubelle (Clinique St Luc Bouge) et France Duvivier (CHPLT Verviers) 1

2 PLAN A. Perf. continue / diffuseur portable B. Applications thérapeutiques C. Description des différents pompes 1. Diffuseurs portables 2. Pompes électroniques D. Evaluation pratique E. Conclusion 2

3 A. Perf. continue / diffuseur portable Hospitalisation Polychimio Co-médication (ex: antiémétique) ) simultanément ment Toutes les molécules Tout volume (dose élevée possible) Vitesse de perf. adaptable au besoin Risque d erreur d possible (débit approximatif ou programmation) Si pompe volum.=> débit d sûr Ambulant Un seul produit Co-médication impossible Contraintes de conc., T. T Volume maximal déterminé (60-500ml) Vitesse de perf. fixe (0,5-500ml/h) Risque d erreur d de choix du diffuseur Débit influencé par facteurs 3

4 PLAN A. Perfusion continue / diffuseur portable B. Applications thérapeutiques C. Description des différents pompes 1. Diffuseurs portables 2. Pompes électroniques D. Evaluation pratique E. Conclusion 4

5 B. Applications thérapeutiques Chimiothérapie (5-Fu, Cladribine ) Antibiothérapie (mucoviscidose) Analgésiques (douleur chronique) => lorsque voie orale impossible ou doses administrées engendrent des effets indésirables trop importants => lorsque nécessitn cessité de PCA 5

6 PLAN A. Perfusion continue / diffuseur portable B. Applications thérapeutiques C. Description des différents pompes 1. Diffuseurs portables 2. Pompes électroniques D. Evaluation pratique E. Conclusion 6

7 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Définition Description Différents types Facteurs influençant le débitd Avantages et inconvénients nients 2. Pompes électroniques Description Avantages et inconvénients nients 7

8 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Définition «Pompes non implantables qui sont destinées à administrer des médicaments m et qui ne dépendent d pas pour leur fonctionnement de l él électricité ou d autre d source d éd énergie non mécaniquem» MONITEUR BELGE Ed. 2 BELGISCH STAATSBLAD «Le diffuseur portable stérile est un dispositif médical m externe non réutilisable, r non programmable et fonctionnant sans apport d éd énergie extérieur. Il permet l administration l à débit continu de médicaments, m par l interml intermédiaire d un d cathéter ter ou d une d chambre implantable, par un mécanisme indépendant de la gravité.» Isabelle Karleskind, Pharmakon

9 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Description Générateur de pression réservoir Site de remplissage (valve anti-retour) Set d administration (clamp) Régulateur de débit Filtre 9

10 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Description 10

11 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Facteurs influençant le débitd Loi de Poiseuille Réservoir P 1 Régulateur de débit D P x D 4 P 2 Q Q = L x V L Q : Débit ΔP: Différence de pression de chaque côté du régulateur de débit (P 1 P 2 ) D : Diamètre interne du régulateur de débit L : Longueur du régulateur de débit V : Viscosité de la solution (type de solution et température) x π 11

12 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Facteurs influençant le débitd Variabilité intrinsèque du dispositif Type de diluant (viscosité) Température (de la solution et du dispositif) Pression atmosphérique Distance régulateur r de débit d - réservoir Remplissage du réservoir r Système d accd accès s (longueur et diamètre tre) CONCLUSION: CALLIBRATION IMPORTANTE 12

13 13

14 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Facteurs influençant le débitd CONSEILS D UTILISATIOND T ambiante Régulateur de débit d à T du corps Position diffuseur / site d administrationd P atm Purger la tubulure avec solvant Stockage 14

15 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Avantages: Faible poids et taille réduite r confort et mobilité Simplicité d utilisation Pas de source d éd énergie extérieure Pas de risque d erreur d de programmation Usage unique (disposability( disposability) Coût t d hospitalisation d Waterproof 15

16 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Inconvénients: nients: Débit approximatif Volume de réservoir r fixe Débit fixe Pas de traçabilit abilité Volume restant difficile à estimer (graduation) Coût Environnement Risque d erreur d de choix 16

17 C. Description des différentes pompes 1. Diffuseurs portables Différents types: 1.1 Pompes élastomériques 1.2 Pompes à pression positive 1.3 Pompes à pression négativen 1.4 Pompe PCA à usage unique 17

18 1.1 Pompe élastomérique 18

19 1.1 Pompe élastomérique Régulateur de débit d = petit capillaire calibré Réservoir en élastomère = générateur g de Pression ( mmHg) Cette pression dépend d : Géométrie de l él élastomère Type de l él élastomère (isoprène, latex, silicone) Du nombre de couches (simple ou multicouche) 19

20 1.1 Pompe élastomérique Le réservoir r se trouve dans une coquille de protection : rigide (protection contre choc) souple (moins encombrant) Difficulté de remplissage (multi( multi-couches) Variation du débit d en fonction du temps ( ( linéaire); exactitude ± 15% 20

21 1.2 Pompe à pression positive Régulateur de débit= d petit capillaire calibré Pression générée g e sur le réservoir r par une force extérieure: 21

22 1.2 Pompe à pression positive 1. Un ressort (Pression = énergie accumulé du ressort compressé) Réservoir et set d administration d = usage unique Coque avec ressort = réutilisabler Débit diminue avec le temps (début > fin) => linéaire exactitude = ± 15% 22

23 1.2 Pompe à pression positive 2. Une réaction r chimique (Pression générée g e par CO2 dégagd gagé lors d une d réaction r chimique) 23

24 1.3 Pompe à pression négativen Régulateur de débit d = petit capillaire calibré 2 chambres sépars parée e par une paroi amovible: 1 chambre sous vide avec le réservoirr 1 chambre à pression atmosphérique Pression générée g e par la différence de pression entre les 2 chambres Débit plus stable mais pas plus précis (±( 10%) 24

25 1.4 Pompe PCA à usage unique = dispositif mécanique m à us.unique pour une analgésie contrôlée e par le patient Seringue avec l analgl analgésique Réservoir «dose-bolus» avec: 1. volume fixe 2. période réfractaire r de reconstitution du bolus fixe. rem:pompe élastomérique (bolus avec ou sans débit d basal) 25

26 C. Description des différentes pompes 2. Pompes électroniques Description Système nécessitant n l él énergie électrique Mécanisme péristaltique p qui comprime la ligne de perfusion à un rythme programmable. Réservoir (voire une poche à perfusion) qui contient le médicamentm 26

27 C. Description des différentes pompes 2. Pompes électroniques Avantages 1. Grande variété des débits d programmables, débit d modulable 2. Nombreuses sécurits curités s (détecteur d d occlusion, d 'air dans la tubulure, piles faibles ). 3. Possibilité de grands volumes 4. Précision des doses administrées 5. Possibilité de bolus (PCA = Patient Controlled Analgesia) 6. Traçabilit abilité (historique des événements) 7. Déchets moindres 27

28 C. Description des différentes pompes 2. Pompes électroniques Inconvénients nients 1. La taille et le poids, qui les rendent plus désagrd sagréables ables à porter et difficiles à dissimuler sous les vêtements, 2. L'investissement financier et la maintenance 3. Le stress induit par la mise en route de l'une ou l'autre alarme 4. Risque d erreur d de programmation 5. Nécessité d une énergie électrique 28

29 A. Perfusion PLAN Perfusion continue / diffuseur portable B. Applications thérapeutiques C. Description des différents pompes 1. Diffuseurs portables 2. Pompes électroniques D. Evaluation pratique E. Conclusion 29

30 D. Evaluation pratique 1. Point de vue du patient Esthétique tique Confort pendant la journée Confort pendant le sommeil Discrétion Mode de fixation Poids Encombrement Interférences rences avec les activités s quotidiennes 30

31 D. Evaluation pratique 2. Point de vue du nursing Maniabilité Qualité de la connexion luer-lock lock distale au cathéter ter (rapidité, étanchéité,, fiabilité) Souplesse de la tubulure Résistance de la tubulure à la plicature Intérêt du clamp Lisibilité de la graduation Rapidité de la manipulation de déconnexion Exactitude du débit Volume résiduel 31

32 D. Evaluation pratique 3. Point de vue de la pharmacie Conditionnement Facilité d identification Lisibilité de l él étiquetage initial - code couleur Traçabilit abilité Solidité Facilité d ouverture Corps de la pompe Solidité Transparence 32

33 D. Evaluation pratique 3. Point de vue de la pharmacie Réservoir Adaptabilité de la seringue Etanchéité Compatibilité Tubulure Facilité de la purge Souplesse de la tubulure Résistance à la plicature 33

34 D. Evaluation pratique 3. Point de vue de la pharmacie Remplissage Temps de remplissage Facilité de remplissage Maniabilité Absence de bulles Etiquetage Apposition de l él étiquette de la préparation paration Traçabilité 34

35 PLAN A. Perfusion continue / diffuseur portable B. Applications thérapeutiques C. Description des différents pompes 1. Diffuseurs portables 2. Pompes électroniques D. Evaluation pratique E. Conclusion 35

36 E. Bonne nouvelle Section 7 - pompes à élastomère - L'intervention de l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités s est calculée e sur base de la base de remboursement "une étoile" égale à 30,4400 euros et selon les modalités s reprises à l'article 22, 2, a), de cet arrêté. - L'intervention de l'assurance obligatoire soins de santé et indemnités couvre tous les coûts liés à la pompe et à la ligne d'administration. Aucun cout supplémentaire relatif à la pompe ou à la ligne d'administration ne peut être facturé au bénéficiaire. b - Les pompes reprises dans la liste sont remboursées es en catégorie de remboursement B. L'intervention personnelle du bénéficiaire b est calculée e sur base de la base de remboursement "une étoile" de 30,4400 euros et selon les modalités s reprises à l'article 22, 2, a) de cet arrêté. - L'intervention n'est accordée e que pour des pompes qui sont reprises dans la liste et qui sont délivrd livrées par un pharmacien hospitalier. - Cette intervention n'est pas octroyée si la pompe à été délivrée à un bénéficiaire b pendant une admission dans un hôpital ou un service hospitalier visé à l'article 34, alinéa a 1 er, 6, 6, de la loi relative à l'assurance obligatoire soins de sante et indemnités, coordonnée e le 14 juillet

PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur!

PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur! PEGA PCA L excellence dans le traitement de la douleur! Plus de 20 années d expériences font des pompes à perfusion PEGA des produits de pointe dans le domaine de la technologie de perfusion tout à fait

Plus en détail

Pompes et Pousse-seringues seringues : Caractéristiques ristiques et limites

Pompes et Pousse-seringues seringues : Caractéristiques ristiques et limites Pompes et Pousse-seringues seringues : Caractéristiques ristiques et limites Laurent Gattlen CMD SMIA / CHUV 29.09.2009 MAITRISE UNIVERSITAIRE D'ETUDES AVANCEES EN PHARMACIE HOSPITALIERE (MAS) SEMINAIRE

Plus en détail

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix

Perfusion Bonnes pratiques. IFSI - CH Roubaix Perfusion Bonnes pratiques IFSI - CH Roubaix Marion Coussemacq - 2012 Généralités Définition : Acte infirmier sur prescription médicale consistant à administrer par voie parentérale une préparation injectable

Plus en détail

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2

I. La perfusion par gravité : Dispositifs médicaux de perfusion en 2008. Session ide. Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 Session ide Dispositifs médicaux de perfusion en 2008 Hervé MENU 1, Muriel WALLARD 2 1 Pôle d Anesthésie Réanimation Hôpital Salengro 2 SAMU 59 CHRU Lille La perfusion est un acte courant dans tous les

Plus en détail

Déroulement de l atelier

Déroulement de l atelier Déroulement de l atelier 2 1ere partie : Observation : Observation du cas préparé : Grille de debriefing individuel à compléter Debriefing collectif Restitution et mise en commun Correction 2ieme partie

Plus en détail

L ANALGESIE AUTOCONTROLEE PAR LE PATIENT (PCA)

L ANALGESIE AUTOCONTROLEE PAR LE PATIENT (PCA) L ANALGESIE AUTOCONTROLEE PAR LE PATIENT (PCA) METHODE DE CONTROLE DE LA DOULEUR AIGUE EFFICACE ET SURE. OSWALT KE 1990 OBJECTIF : METTRE EN PLACE LA PCA CHEZ LE PLUS GRAND NOMBRE DE PATIENTS SANS AUGMENTER

Plus en détail

RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE

RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE Page 1/9 LE MATERIEL 2 piles 1.5 volts AA Une pompe CADD LEGACY Une sacoche Une clé RESEAU REGIONAL DOULEUR EN BASSE NORMANDIE FICHE TECHNIQUE FT3 09/11/2012 Version 2 Page 2/9 PREPARATION DE LA CASSETTE

Plus en détail

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD

Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD Protocole d Utilisation des Opioïdes Par PCA en HAD 1) Objet. Ce protocole a pour objet de décrire les modalités d utilisation des opioïdes injectables en PCA, en traitement symptomatique d une douleur,

Plus en détail

Journées Euro-Pharmat NICE 13-14-15 Octobre 2015

Journées Euro-Pharmat NICE 13-14-15 Octobre 2015 2 1. Scenario 1 : 11. Matériels utilisés : Pousse Seringue Electrique PSE Poches et flacons semi-rigides Colorants Perfuseurs, Prolongateur PSE, Prolongateurs standards, Rampes, Robinets, Valves AR, Valves

Plus en détail

L insulinothérapie par pompe. Généralités

L insulinothérapie par pompe. Généralités L insulinothérapie par pompe Généralités Définition Administration continue d insuline d action rapide (analogue) en SC sous forme de : débits de base programmés (en dehors des repas) bolus non programmables

Plus en détail

LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes.

LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes. LA GRAVITE DE LA PERFUSION! A. Dewailly, J. Boyer, Y. Inghels Pôle Pharmacie, Centre Hospitalier de Valenciennes. 1 CONSTAT Problématiques d utilisation des perfuseurs au CHV Régulateur de débit de perfusion

Plus en détail

EVALUATION DE L ERGONOMIE ET DE LA FIABILITÉ DES PERFUSEURS MÉCANIQUES

EVALUATION DE L ERGONOMIE ET DE LA FIABILITÉ DES PERFUSEURS MÉCANIQUES UNIVERSITE DE GENEVE FACULTE DES SCIENCES SECTION DE PHARMACIE Année Universitaire 2003/2004 Mémoire pour le travail de diplôme de chimie analytique pharmaceutique EVALUATION DE L ERGONOMIE ET DE LA FIABILITÉ

Plus en détail

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable :

Patient : Contacts : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M. Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Patient : Nom : Prénom : Nom de jeune fille : Sexe : F M Date de naissance : Adresse : Téléphone : Téléphone portable : Personnes à joindre : Contacts : Service hospitalier Etablissement de santé Acteurs

Plus en détail

CYTO. Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et Connect Z ONCE

CYTO. Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et Connect Z ONCE CYTO Mode d emploi pour Cyto-Ad-Wing Z et CYTO Préparer les cytostatiques Ces instructions sousentendent le respect des règles d hygiène et de sécurité sanitaires. Préparation : Sortir le, le spike CODAN,

Plus en détail

Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions?

Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions? Relais de la perfusion de Catécholamines : Quelles solutions? Laurent ARGAUD Réanimation Médicale Groupement Hospitalier Edouard Herriot laurent.argaud@chu-lyon.fr Incidents lors des relais de seringues

Plus en détail

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil

Perfusion. Principe. Modalités d administration. Les traitements. Fiche conseil Principe Perfusion Il s agit d un traitement qui permet l administration à domicile de médicaments nécessitant une perfusion constante, précise et continue Modalités d administration Le perfuseur simple

Plus en détail

ALARMES D OCCLUSION ET INCOMPATIBILITES MEDICAMENTEUSES: utilité des filtres en ligne

ALARMES D OCCLUSION ET INCOMPATIBILITES MEDICAMENTEUSES: utilité des filtres en ligne ALARMES D OCCLUSION D ET INCOMPATIBILITES MEDICAMENTEUSES: utilité des filtres en ligne Dr Caroline Fonzo-Christe Pharmacie des HUG Mini-symposium: filtres en ligne pourquoi? Formation post-graduée de

Plus en détail

Une avancée dans la préparation et le contrôle des préparations : Intelligence Artificielle et Vidéo

Une avancée dans la préparation et le contrôle des préparations : Intelligence Artificielle et Vidéo Une avancée dans la préparation et le contrôle des préparations : Intelligence Artificielle et Vidéo L expérience du GH La Rochelle Ré Aunis Le Franc Benoit pharmacien ANNPH 2015 Contexte Quelques chiffres

Plus en détail

CHIRURGIE AMBULATOIRE et traitement de la douleur

CHIRURGIE AMBULATOIRE et traitement de la douleur CHIRURGIE AMBULATOIRE et traitement de la douleur D. BERTIN*, J. MIRBEY**, C.NAMBOT*, S.SERRI* * Clinique St Vincent BESANCON ** Clinique Ste Marthe DIJON APDCA Association Pour le Développement de la

Plus en détail

Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale

Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale L esprit de service Paris XII Cahier des charges Prise en charge à domicile de l analgésie loco régionale surveillance et ablation d un cathéter péri nerveux Matériel employé: la pompe PCA ambit TM du

Plus en détail

12 édition de formation en Dialyse Péritonéale

12 édition de formation en Dialyse Péritonéale 12 édition de formation en Dialyse Péritonéale Casino Royale Frais et remboursement en dialyse D R. V A N O V E R M E I R E L I O N E L V I V A L I A - I F A C - P. P A O L A M A R C H E - EN- F A M E

Plus en détail

Guide d utilisation rapide CADD -Solis

Guide d utilisation rapide CADD -Solis Guide d utilisation rapide CADD -Solis Pour des instructions détaillées, mises en garde et précautions d utilisation, se reporter au manuel de l opérateur. Choix d un protocole (traitement, critère qualificatif

Plus en détail

Utilisation d'une chambre implantable

Utilisation d'une chambre implantable Utilisation d'une chambre implantable Prévention des infections associées aux soins Référence BM : Ref. Service : Version : 1 Centre Hospitalier de Hyères SERVICE HYGIENE Nombre de page : 11 1. OBJET Eviter

Plus en détail

GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA

GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA GUIDE D AIDE A LA PRESCRIPTION DE MORPHINE PAR PCA 1. INTRODUCTION. La PCA (patient controlled analgesia) est un système d'administration de morphine qui permet au patient de recevoir un débit continu

Plus en détail

Perfusion - Quelques chiffres

Perfusion - Quelques chiffres Perfusion - Quelques chiffres En France chaque année : 131.10 6 poches et 400.10 6 ampoules verre soit environ 500 000 hectolitres production des vins de Touraine 75.10 6 perfuseurs 32.10 6 cathéters périphériques

Plus en détail

POMPE HOSPIRA GEMSTAR

POMPE HOSPIRA GEMSTAR POMPE HOSPIRA GEMSTAR La pompe Gemstar est équipée d une batterie rechargeable ayant environ 5 jours d autonomie. La pompe fonctionne avec une batterie, un voyant vert clignotte. La réserve de batterie

Plus en détail

Chambres à cathéter implantables

Chambres à cathéter implantables Chambres à cathéter implantables Pas de conflits d intérêt avec le sujet traité APHAL Formation PPH Jeudi 19 mars 2015 Sébastien GEORGET Pharmacie Centre Psychothérapique de Nancy Définition (1) Définition

Plus en détail

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon

Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon. (21 novembre 2013) Université Claude Bernard. ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon Soirée e scientifique de la Société de Pharmacie de Lyon «La chimiothérapie anticancéreuse ambulatoire et à domicile» (21 novembre 2013) Université Claude Bernard ISPB Faculté de Pharmacie de Lyon La chimiothérapie

Plus en détail

BON USAGE DES DISPOSITIFS MEDICAUX DE PERFUSION 2015 Groupe de travail CODIMS AP-HP

BON USAGE DES DISPOSITIFS MEDICAUX DE PERFUSION 2015 Groupe de travail CODIMS AP-HP Comité des Dispositifs Médicaux de la COMEDIMS APHP BON USAGE DES DISPOSITIFS MEDICAUX DE PERFUSION 2015 Groupe de travail CODIMS AP-HP Composition du groupe : - Coordinatrices : Catherine Fargeot, Pitié-Salpêtrière

Plus en détail

Partie 2 : Voies Veineuses Centrales - Relation ville-hôpital

Partie 2 : Voies Veineuses Centrales - Relation ville-hôpital Partie 2 : Voies Veineuses Centrales - Relation ville-hôpital Manon Gandolfo - IDE HAD Nice Cédric Lefranc Directeur Coordination de soins STUDIO SANTE 83 Circuit du patient La voie veineuse centrale est

Plus en détail

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM

Médicaux. Association Marocaine des Gaz Industriels et Médicaux AMGIM Conditionnement t des Gaz Médicaux Hafid CHAFIK Pharmacien Responsable Maghreb Oxygène 1 Schéma type d un centre de remplissage des GM Tank de Stockage N 2 Remplissage N 2 O Remplissage O 2 Remplissage

Plus en détail

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation

NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile. Nouvelle Législation NUTRITION PARENTÉRALE Création de forfaits dédiés aux prestations à domicile Nouvelle Législation 1 Refonte de la LPP avec individualisation des prestations relatives à la nutrition parentérale CE QUI

Plus en détail

MR Modulo MR Mono. Modules de régulation. Tertiaire

MR Modulo MR Mono. Modules de régulation. Tertiaire C O M P O S A N T S A E R A U L I Q U E S MR Modulo MR Mono Modules de régulation Tertiaire 2 MR Modulo MR Mono MR Modulo, MR Mono le bon équilibrage des réseaux aérauliques Pour répondre aux enjeux de

Plus en détail

Appareils spécifiques guidés par microprocesseurs et unités d aspiration puissantes pour la gynécologie et l obstétrique

Appareils spécifiques guidés par microprocesseurs et unités d aspiration puissantes pour la gynécologie et l obstétrique Appareils spécifiques guidés par microprocesseurs et unités d aspiration puissantes pour la gynécologie et l obstétrique ATMOS S 351 Natal ATMOS C 451 ATMOS Appareils d aspira l extraction par 2 tion innovants

Plus en détail

LA RECONSTITUTION, LE DOSAGE ET L ADMINISTRATION

LA RECONSTITUTION, LE DOSAGE ET L ADMINISTRATION Les autorités de santé de l Union Européenne ont assorti la mise sur le marché du médicament VELCADE de certaines conditions. Le plan obligatoire de minimisation des risques en Belgique, dont cette information

Plus en détail

Guide de Sélection des Equipements

Guide de Sélection des Equipements Guide de Sélection des Equipements Quel produit Loctite utilisez-vous? Adhésifs Monocomposants Loctite Collage des Assemblages Anaérobie Loctite Semi-Automatique Automatique 97001/98414 97006 97009 97123

Plus en détail

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé

Prescription > dispensation > Administration > Gestion des produits de santé Page 1 sur 6 Décembre Définition : Définir les règles de gestion des médicaments dans les unités de soins, au regard de la réglementation de qualité et pour garantir sa qualité et son effet thérapeutique.

Plus en détail

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0

Manuel d installation et d utilisation. Ballon tampon PS V 1.0 Manuel d installation et d utilisation Ballon tampon PS V 1.0 TABLE DES MATIERES 1. Description du produit... 2 1.1 Type... 2 1.2 Isolation thermique... 2 1.3 Spécifications... 2 2. Généralités... 2 3.

Plus en détail

Transformer L énergie

Transformer L énergie Chapitre IV : Les récepteurs hydrauliques. IV.1 Introduction : Les récepteurs hydrauliques transforment l énergie hydraulique en énergie mécanique. On distingue : - Les récepteurs pour mouvement de translation

Plus en détail

Choix des instruments de mesure

Choix des instruments de mesure Amélioration des processus grâce à une gestion des techniques de mesure L'évaluation des valeurs d un processus est plus qu uniquement l'intégration du capteur et la lecture des indications. Afin de faire

Plus en détail

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire

PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Comité de lutte contre la douleur PROTOCOLE d utilisation de la MORPHINE en PCA, hors traitement postopératoire Référence : CLUD 18 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 23-10-2007 Objet Ce protocole

Plus en détail

KEEP IT DRY. Le nouveau symbole de l économie d énergie

KEEP IT DRY. Le nouveau symbole de l économie d énergie KEEP IT DRY Le nouveau symbole de l économie d énergie Le nouveau symbole de l économie d énergie Le système électronique de régulation d énergie (EECS ) modère la consommation énergétique en fonctionnant

Plus en détail

Traitement anti-infectieux ambulatoire

Traitement anti-infectieux ambulatoire Traitement anti-infectieux ambulatoire Prescription et suivi Dr Cédric Arvieux - CHU de Rennes - Université de Rennes 1 - unité SeRAIC Objectifs Savoir surveiller un traitement antibiotique ambulatoire

Plus en détail

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable)

Filtrer assécher graisser réguler (pression stable et réglable) Objectifs : S2-4 Descripteurs : système de distribution pneumatique. 1. Réseau Pneumatique L énergie pneumatique utilise l air comprimé comme fluide pour le transport de l énergie et sa transformation

Plus en détail

Vannes proportionnelles de pression VPPE/ VPPE avec afficheur

Vannes proportionnelles de pression VPPE/ VPPE avec afficheur Vannes proportionnelles de pression VPPE/ VPPE avec afficheur Vannes proportionnelles de pression VPPE/ VPPE avec afficheur Fourniture Fonction Version Raccord Diamètre nominal Plage Valeurs de consigne

Plus en détail

Fiche de préparation et de mise en place de la morphine. voies injectables

Fiche de préparation et de mise en place de la morphine. voies injectables Comité de lutte contre la douleur Fiche de préparation et de mise en place de la morphine par voie injectable Référence : CLUD 14 Version : 2 Date de diffusion Intranet : 23-10-2007 Références réglementaires

Plus en détail

Le savoir faire hospitalier au service du domicile

Le savoir faire hospitalier au service du domicile 5 Sets de soins HANDYSET Le savoir faire hospitalier au service du domicile Les plus HANDYSET : Protocole hospitalier : des sets pensés pour le domicile avec la rigueur de l hôpital Gants sans Latex, ni

Plus en détail

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale

Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale Comité sectoriel de la sécurité sociale et de la santé Section sécurité sociale CSSS/14/137 DÉLIBÉRATION N 07/003 DU 9 JANVIER 2007, MODIFIÉE LE 2 FÉVRIER 2010, LE 5 JUILLET 2011 ET LE 7 OCTOBRE 2014,

Plus en détail

UE dispositifs médicaux et stérilisation. Perfuseurs. Fanny Leenhardt Azouza Wakil

UE dispositifs médicaux et stérilisation. Perfuseurs. Fanny Leenhardt Azouza Wakil UE dispositifs médicaux et stérilisation Perfuseurs Fanny Leenhardt Azouza Wakil but = accès veines périphériques ou centrales par seringues ou perfuseurs ou cassettes/diffuseurs Ligne principale: connectée

Plus en détail

Description du dispositif et des accessoires spécifiques

Description du dispositif et des accessoires spécifiques Description du dispositif et des accessoires spécifiques Le PICC est un cathéter en silicone ou en polyuréthane mesurant entre 30 et 60 cm, il est radio-opaque. Les cathéters posés au DEA sont en général

Plus en détail

MODE D EMPLOI DU DROPER FIELD 1000

MODE D EMPLOI DU DROPER FIELD 1000 MODE D EMPLOI DU DROPER FIELD 1000 PROMOVET sarl ZAC de la Route de Beauraing, 1 08600 GIVET (France) info @ promovet.fr 1 / 10 Table des matières 1 Description du Droper Field 1000 2 2 Utilisation du

Plus en détail

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE

LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE Page 1 / 6 LA MESURE DE PRESSION PRINCIPE DE BASE 1) Qu est-ce qu un sensor de pression? Tout type de sensor est composé de 2 éléments distincts : Un corps d épreuve soumit au Paramètre Physique φ à mesurer

Plus en détail

B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC

B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC Chimiothérapie/ B) Techniques d administration des cytostatiques - 1 - B 2 - CATHÉTER AVEC CHAMBRE IMPLANTABLE TYPE : PORT-A-CATH = PAC DÉFINITION Le Port-A-Cath = PAC est un système implantable placé

Plus en détail

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX

NUTRITION À DOMICILE. V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX NUTRITION À DOMICILE V. PHILIP Pharmacie des Dispositifs Médicaux Stériles CHU DE BORDEAUX 1 Rappel anatomique 2 DÉNUTRITION Dénutrition: se définit par des apports ou des stocks énergétiques ou protéiniques

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS MEDELA VARIO S:\00 Direction\Mes documents\site internet\docus word et pdf\appareils emploi\mode d'emploi Proximos Vario.doc/27/10/2011 1/7 En cas de questions ou de problèmes,

Plus en détail

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD

LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD LES RECOMMANDATIONS ET LE RISQUE INFECTIEUX EN HAD Quiz ARLIN Aquitaine Réseau des Ides et cadres hygiénistes d Aquitaine 18 juin 2015 Reco de 2006 en cours d actualisation par groupe de travail : SF2H,

Plus en détail

Flexima : programme 1 pièce

Flexima : programme 1 pièce Flexima : programme 1 pièce Nouvelle génération Privilégier l hygiène - Faciliter l apprentissage - Simplifier le soin Flexima évolue en souplesse Innovation B. Braun Le protecteur SkinTech fait la différence

Plus en détail

Automatismes. Le pneumatique

Automatismes. Le pneumatique Automatismes industriels. Le pneumatique Les actionneurs Les vérins linéaires Ils produisent un mouvement de translation. L encombrement est double du déplacement. Les éléments de choix sont la longueur

Plus en détail

Utilisation et surveillance d une pompe à PCA de type pharmacia cadd

Utilisation et surveillance d une pompe à PCA de type pharmacia cadd Utilisation et surveillance d une pompe à PCA de type pharmacia cadd 1- Principe de soin La PCA (ou Patient Controlled Analgesia), est une technique qui permet au patient de s administrer lui-même, à l

Plus en détail

Outillage d atelier. Consommables

Outillage d atelier. Consommables Outillage d atelier Consommables Equiper son atelier pour la climatisation Détection de fuite par rayon UV Coffret Lampe ultraviolet sans fil Ref : 420A58 Kit de détection de fuites air conditionné véhicule.

Plus en détail

CADD -Solis VIP. Une seule pompe pour tous les types de perfusion. Perfusion multithérapie ambulatoire. Continu. Dose Bolus.

CADD -Solis VIP. Une seule pompe pour tous les types de perfusion. Perfusion multithérapie ambulatoire. Continu. Dose Bolus. CADD -Solis VIP Une seule pompe pour tous les types de perfusion 100 ml En marche 1,200 ml En marche 100 ml En marche 265 ml En marche 2,200 ml En marche PCA 7:16 Paliers variables 21:13 Continu 7:15 Intermittent

Plus en détail

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration

Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Préparation de un ou de deux types d insuline et administration Étapes pré-éxécutoires Mesurer la glycémie capillaire Étapes pré-éxécutoires Retirer l insuline du congélateur Comparer l étiquette avec

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Air Comprimé» A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales De façon générale, tous secteurs d activités confondus, l air comprimé représente en moyenne 10 à 15 % de la facture

Plus en détail

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie

Rapport de l Académie nationale de Pharmacie Rapport de l Académie nationale de Pharmacie La préparation des doses à administrer - PDA : la nécessaire évolution des pratiques de dispensation du médicament INTRODUCTION Il est généralement admis que

Plus en détail

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu

M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu FR M-Sens 2 Mesure d humidité en ligne et en continu Information Produit Humidité 13.47 % SWR engineering Messtechnik GmbH Emploi M-Sens 2 est conçu spécialement pour déterminer le taux d humidité des

Plus en détail

= Peripheral Inserted Central Cathéter. Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO

= Peripheral Inserted Central Cathéter. Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO Le PICC Line = Peripheral Inserted Central Cathéter Dr P. CATOGNI DAR CHG La Miséricorde AJACCIO PLAN INTRODUCTION Définition Historique PRINCIPES DE BASE Indications Contre-indications Technique Entretien

Plus en détail

Choisir sa pompe à insuline Panorama

Choisir sa pompe à insuline Panorama Mise à jour : août 2014 Choisir sa pompe à insuline Panorama Association Française des Diabétiques - 88 rue de la Roquette 75544 PARIS Cédex 11 - www.afd.asso.fr Fédération Française des Diabétiques -

Plus en détail

Débitmètre stationnaire pour conduites partiellement remplies

Débitmètre stationnaire pour conduites partiellement remplies Informations techniques Débitmètre stationnaire pour conduites partiellement remplies Canal de mesure calibrée pour la mesure du débit dans des tuyaux et canalisations d eaux usées et d eaux pluviales.

Plus en détail

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux

Prêt et dépôt de dispositifs médicaux Prêt et dépôt de dispositifs médicaux En pratique, quelles situations? (1/3) Dispositifs médicaux Réutilisables Ancillaires Équipements Usage unique Implantable Prêt Dépôt Date - 2 En pratique, quelles

Plus en détail

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION

CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION CHAUFFE EAU INSTANTANE EXTRA PLAT - ECRAN LED DJS DOCUMENTATION DJS France Centre Paris Pleyel - 153 bd Anatole France - 93521 Saint-Denis Cedex 01 Tél : 01 83 64 66 59 / 06 77 55 85 38 - Fax : 01 83 64

Plus en détail

L Hospitalisation domicile

L Hospitalisation domicile L Hospitalisation domicile à S O M M A I R E Où SE SITUE L HAD? p 2 QU EST-CE QUE L HAD? p 4 QUEL LIEU D INTERVENTION? p 4 QUE DOIT-ON SAVOIR SUR L HAD DE LANNION? p 5 QUI EST CONCERNé par l HAD? p 6

Plus en détail

Mode de perfusion PCA (analgésie auto-contrôlée par le patient)

Mode de perfusion PCA (analgésie auto-contrôlée par le patient) Mode de perfusion PCA (analgésie auto-contrôlée par le patient) CADD -Solis VIP Pompe à perfusion ambulatoire Modèle 2120 Guide d information du patient Votre médecin : Nom : Numéro de téléphone : Instructions

Plus en détail

Protocole d utilisation et de surveillance de l infuseur élastomérique EASYPUMP dans le cadre de l administration continue d anesthésiques locaux

Protocole d utilisation et de surveillance de l infuseur élastomérique EASYPUMP dans le cadre de l administration continue d anesthésiques locaux Comité de lutte contre la douleur Protocole d utilisation et de surveillance de l infuseur élastomérique EASYPUMP dans le cadre de l administration continue d anesthésiques locaux Référence : CLUD 34 Version

Plus en détail

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line»

Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Procédure Utilisation d'un cathéter veineux central de type «Picc Line» Référence BM : les soins Ref. Service : Version : 1 1. OBJET Centre Hospitalier de Hyères HYGIENE Nombre de pages : 5 Cette procédure

Plus en détail

Bonnes pratiques de préparation des médicaments 10.11.09

Bonnes pratiques de préparation des médicaments 10.11.09 Bonnes pratiques de préparation des médicaments 10.11.09 Le médicament: de la commande à l administration 1 CIRCUIT DU MEDICAMENT Pharmacie centrale Unité de soins Infirmier Médecin Prescription Commande

Plus en détail

Les dispositifs d ostéosynthèse peuventils être livrés stériles? Point de vue de l'industriel

Les dispositifs d ostéosynthèse peuventils être livrés stériles? Point de vue de l'industriel Congrès de de stérilisation, Lille, Avril 2010 Les dispositifs d ostéosynthèse peuventils être livrés stériles? Point de vue de l'industriel Claire Jégou, Responsable Affaires Réglementaires Medtronic

Plus en détail

L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE

L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE L UGAP LANCE DES SOLUTIONS DE TRACABILITE CODE-BARRES ET DE MOBILITE POUR LE MONDE DE LA SANTE L'augmentation de la demande de sécurisation des clients du secteur médical conduit l UGAP, la centrale d

Plus en détail

COUVERTURES HORS SOL CLASSIC AVEC FINS DE COURSES COUVERTURES IMMERGEES BASIC COUVERTURES HORS SOL SANS FINS DE COURSES

COUVERTURES HORS SOL CLASSIC AVEC FINS DE COURSES COUVERTURES IMMERGEES BASIC COUVERTURES HORS SOL SANS FINS DE COURSES Hydro Inside Hydro Inside DEUX LIGNES CLASSIC AVEC FINS DE COURSES COUVERTURES HORS SOL COUVERTURES IMMERGEES BASIC SANS FINS DE COURSES COUVERTURES HORS SOL Hydro inside CLASSIC avec fins de courses Coffret

Plus en détail

documentation c a l f e u t r e m e n t s

documentation c a l f e u t r e m e n t s documentation c a l f e u t r e m e n t s Notre département calfeutrement vous propose sur toute la France, le rebouchement de vos passages de câbles ou tuyauteries afin de reconstituer le degré coupe-feu

Plus en détail

Choisir sa pompe à insuline Panorama

Choisir sa pompe à insuline Panorama Mise à jour : mars 2015 Choisir sa pompe à insuline Panorama Association Française des Diabétiques - 88 rue de la Roquette 75544 PARIS Cédex 11 - www.afd.asso.fr Fédération Française des Diabétiques -

Plus en détail

Transmetteur de pression pour gaz médicaux Type MG-1

Transmetteur de pression pour gaz médicaux Type MG-1 Mesure électronique de pression Transmetteur de pression pour gaz médicaux Type M-1 Fiche technique WIKA PE 81.44 Applications Distribution et stockage de gaz médicaux Utilisation d'oxygène pour des patients

Plus en détail

MODES D EMPLOI DES APPAREILS

MODES D EMPLOI DES APPAREILS MODES D EMPLOI DES APPAREILS POMPE COMPAT GO En cas de questions ou de problèmes, veuillez vous adresser à Proximos. Pour des raisons d hygiène et pour assurer le bon fonctionnement de l appareil, il est

Plus en détail

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE. PAR les infirmières libérales

PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE. PAR les infirmières libérales PRISE EN CHARGE DE LA DOULEUR A DOMICILE PAR les infirmières libérales Pour un suivi bien orchestré de l hôpital à la ville Prise de conscience par les équipes que tout ne s arrête pas à la porte de l

Plus en détail

10èmes Journées du GERPAC, 5 Octobre 2007, Mol, Belgique Règles de BPF de médicaments Cytostatiques en petites quantités suisses

10èmes Journées du GERPAC, 5 Octobre 2007, Mol, Belgique Règles de BPF de médicaments Cytostatiques en petites quantités suisses Règles de Bonnes Pratiques Règles de de Fabrication de médicaments Bonnes Pratiques cytostatiques de Fabrication en petites de médicaments quantités cytostatiques suisses en petites quantités Dr. Farshid

Plus en détail

Gaines perforées pour la DIFFUSION de l'air (DLD).

Gaines perforées pour la DIFFUSION de l'air (DLD). ÍÇÍÌÛÓÛÍ ÒÒÑÊßÒÌÍ ÜÛ ÌÎß ÌÛÓÛÒÌ ÜÛ Ôùß Î ßÓÞ ßÒÌ Ùß ÒÛÍ ÐÛÎÚÑÎÛÛÍ ß ØßËÌÛ ÒÜËÝÌ ÑÒ ÙË ÜÛ ÜÛ ÝØÑ È ÐÎÑÜË ÌÍ SPIR JET Gaines perforées pour la DIFFUSION de l'air (DLD). Les gaines métalliques perforées SPIROJET

Plus en détail

Vanne à tête inclinée VZXF

Vanne à tête inclinée VZXF Caractéristiques et fourniture Fonction LavanneàtêteinclinéeVZXF est un distributeur 2/2 à pilotage externe. Les distributeurs de ce type sont commutés par le biais d'un fluide de commande supplémentaire.

Plus en détail

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux

Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Intérêt de la télétransmission des données des pompes PCA pour le maintien à domicile des patients douloureux cancéreux Devalois B*, Jugan C*, Prevel M*, Abbas R**, Hajage D** * CHRD Pontoise **URC Bichat

Plus en détail

Implantation d Aiguille de Huber sécurisée

Implantation d Aiguille de Huber sécurisée Implantation d Aiguille de Huber sécurisée Retour d expérience N.BRETHE, C.GOULARD, P.BOURCIER, S.ROCHARD, I.MEIGNE, P.BOURREL, B.TEQUI CENTRE DE LUTTE CONTRE LE CANCER NANTES ATLANTIQUE Contexte Chambres

Plus en détail

Assemblage et maintenance

Assemblage et maintenance Assemblage et maintenance Vaste gamme provenant d'une source unique. Conceptions durables uniques. Performances rapides et fiables. Type Nbr de modèles Page Pompes d'épreuve 2 9.2 Gel tubes électriques

Plus en détail

HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR:

HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR: HOTTE A FLUX LAMINAIRE VERTICALE OU ISOLATEUR: Quel est le meilleur choix pour la préparation paration des cytostatiques? BOPPass 2010 INTRODUCTION objectifs: 1. Protection du produit 2. Protection du

Plus en détail

N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FACILE

N A JAMAIS ÉTÉ AUSSI FACILE Document professionnel ODYSSÉE split CHAUFFE-EAU THERMODYNAMIQUE SPLIT sur air extérieur L INNOVATION grandeur nature haut RENDEMENT grand confort ecs fonctionnement silencieux odyssée split : l innovation

Plus en détail

SPES / NEPALE. Date : Protocole validé et réactualisé le 13/12/2013 ETAPES PRELIMINAIRES A LA PRESCRIPTION

SPES / NEPALE. Date : Protocole validé et réactualisé le 13/12/2013 ETAPES PRELIMINAIRES A LA PRESCRIPTION RECOMMANDATION POUR LA PRESCRIPTION DE MORPHINE EN PERFUSION CONTINUE MODE PCA SPES / NEPALE Date : Protocole validé et réactualisé le 13/12/2013 N hésitez pas à utiliser les modèles d ordonnances, Pour

Plus en détail

HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE

HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE HISTOIRE DE LA POMPE A INSULINE Années 1970-1980 : l avènement de la microélectronique et de l informatique. Avec le développement de partenariats entre firmes d électronique et industriels du DM, les

Plus en détail

Protocole de préparation des diffuseurs portables à destination des infirmiers libéraux dans la mucoviscidose

Protocole de préparation des diffuseurs portables à destination des infirmiers libéraux dans la mucoviscidose XXXVII èmes Journées d Hygiène Hospitalièreet de Prévention des Infections Nosocomiales Palais de la Musique et des Congrès Strasbourg 11 et 12 décembre 2014 Protocole de préparation des diffuseurs portables

Plus en détail

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques

MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques MSR 4-840 Sécheurs frigorifiques Solide, simple, intelligent. Fiabilité accrue de l air comprimé. facilité D ENTRETIEN facilité D ENTRETIEN Les atouts de notre gamme Installation simple - Conception peu

Plus en détail

CIRCULAIRE CIR-23/2014. Document consultable dans Médi@m. Date : 24/10/2014 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les

CIRCULAIRE CIR-23/2014. Document consultable dans Médi@m. Date : 24/10/2014 Domaine(s) : à Mesdames et Messieurs les CIRCULAIRE CIR-23/2014 Document consultable dans Médi@m Date : 24/10/2014 Domaine(s) : gestion des prestations en nature gestion du risque à Mesdames et Messieurs les Directeurs CPAM CARSAT UGECAM CGSS

Plus en détail

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT

ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT ANNEXE I RESUME DES CARACTERISTIQUES DU PRODUIT 1. DENOMINATION DU MEDICAMENT 2. COMPOSITION QUALITATIVE ET QUANTITATIVE 3. FORME PHARMACEUTIQUE 4. DONNEES CLINIQUES 4.1. Indications thérapeutiques 4.2.

Plus en détail

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique

Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau. La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 eau La solution compacte & économique Thermorégulateurs Easitemp 95 et 150 Eau Easitemp définit un nouveau standard pour les thermorégulateurs. Un concept innovant,

Plus en détail

1195.0703/5 I01 1195.0710 I02 4003.0052 I03 I06

1195.0703/5 I01 1195.0710 I02 4003.0052 I03 I06 Résines d'injection Polyuréthane monocomposant & Epoxy MEDIATAN 703 / 705 Résines souples d injection 1195.0703/5 I01 Polyuréthanes monocomposants souples pour injections, destinés à stopper les arrivées

Plus en détail

Changements directives RHM Mai 2014 Changements dans les directives RHM version mai 2014 en comparaison avec la version de juillet 2013

Changements directives RHM Mai 2014 Changements dans les directives RHM version mai 2014 en comparaison avec la version de juillet 2013 Changements dans les directives RHM version mai 2014 en comparaison avec la version de juillet 2013 Global Numérotation de page A partir du chapitre 0: liens entre les fichiers A partir de la première

Plus en détail