CHAÎNES DE SOLIDES T X R X. 1- Rappel sur les liaisons élémentaires. CPGE Brizeux / PSI Chaînes de solide. Solide indéformable :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHAÎNES DE SOLIDES T X R X. 1- Rappel sur les liaisons élémentaires. CPGE Brizeux / PSI Chaînes de solide. Solide indéformable :"

Transcription

1 Chaînes de solide CHAÎNES DE SOLIDES Les mécanismes sont constitués de nombreuses pièces, certaines restant en permanence liées à d autres au cours du fonctionnement du mécanisme. Ces groupes de pièces sont liés à d autres groupes de pièces par des liaisons mécaniques. On fait ainsi apparaître des chaînes de solides. - Rappel sur les liaisons élémentaires Solide indéformable : C est un solide physique dont on peut négliger la déformation sous l effet des actions mécaniques qui lui sont appliquées Cela implique que, quels que soient les points A et B appartenant à ce solide, la distance AB reste constante dans le temps. d AB dt Rs = 0 R s est un repère lié au solide S A Rs B Classe d équivalence : C est l ensemble des pièces d un même système mécanique qui sont en permanence en liaison encastrement, et dont le comportement du point de vue cinématique est équivalent au comportement de l une d entre elles. Liaison élémentaire : Modèle retenu pour traduire la relation physiquement établie entre deux solides ou classe d équivalence par l intermédiaire d une où plusieurs surfaces de contact, et autorisant un nombre défini de degrés de liberté (mouvements) de l un par rapport à l autre. Il y a au total 0 liaisons élémentaires autorisant des mouvements relatifs x T X z R X y Une liaison autorisant 6 degrés de liberté est appelée liaison libre. Une liaison n autorisant aucun degré de liberté est appelée liaison encastrement ou liaison fixe. Une liaison élémentaire est caractérisée par un ou plusieurs éléments géométriques associés : direction, centre, normale, axe (voir annexe). Torseurs associés à une liaison élémentaire : On suppose que les liaisons entre solides sont parfaites, c'est-à-dire que : les surfaces en contact sont géométriquement parfaites il n y a pas de frottement Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page sur 2

2 Chaînes de solide Chaque liaison élémentaire autorise un comportement mécanique de l un des solides par rapport à l autre. Des torseurs traduisent ce comportement : - Le torseur cinématique : { } = A Ω V( ( S / R ) V ( S / R ) dont les éléments de réduction par (ou torseur des vitesses permises) A, S / R ) projection dans une base particulière font apparaître n c paramètres (ou inconnues) cinématiques. Ce nombre correspond aux degrés de liberté de la liaison. - Le torseur «statique» : { } (ou torseur des actions transmissibles) R ( S R ) τ = dont les éléments de réduction par ( S R ) A M ( A, S R ) projection dans une base particulière font apparaître n s paramètres (ou inconnues) statiques. Ce nombre correspond aux degrés de liberté supprimés de la liaison. Il existe une relation particulière entre ces deux nombres : n c + n s = 6 (voir annexe). 2- Graphe de structure (ou graphe des liaisons) Graphe où les classes d équivalence sont représentées par des cercles et les liaisons par des arcs (ou des segments) joignant les cercles. Suivant la représentation obtenue, on pourra distinguer : - des chaînes ouvertes continues de solides - des chaînes fermées simples de solides - des chaînes fermées complexes de solides. L5 2 L9 0 L6 L2 L4 4 3 L8 L7 L3 5 Exemple de chaîne ouverte continue : Robot Ericc 3 Graphe de structure : Bras 2 Avant-bras 3 Poignet 4 Pince 5 L2 2 L3 3 L5 L4 4 Chaise Socle 0 L 0 5 Ici, les liaisons L i sont toutes des liaisons pivots Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 2 sur 2

3 Chaînes de solide Exemple de chaîne fermée simple: Vérin électrique Ecrou -tige 3 Graphe de structure : Arbre vis 2 2 L2 3 Bâti L L3 Exemple de chaîne fermée complexe: Positionneur 6 axes Table 3 Graphe de structure : 3 Tige de vérin 2i Embase 0 Corps de vérin 2i Liaisons 0/ i et 3/2 i : liaisons sphériques Liaisons i /2 i : liaisons pivot glissant On appelle N le nombre de solides et L le nombre de liaisons intervenant dans la chaîne. On remarque que : - pour une chaîne ouverte continue : L = N - pour une chaîne fermée simple : L = N - pour une chaîne fermée complexe : L > N. Nombre cyclomatique : On remarque que sur les chaînes fermées complexes, il est possible d écrire plusieurs fermetures cinématiques. On appelle γ le nombre de cycles strictement nécessaires pour prendre en compte toutes les inconnues cinématiques. Ce nombre est défini par la relation : γ = L N + Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 3 sur 2

4 Chaînes de solide 3- Liaisons équivalentes Dans un graphe de structure, il est possible de remplacer un sous-ensemble de liaisons liant deux ou plusieurs pièces par une seule liaison entre deux solides, équivalente du point de vue cinématique et statique (si on se place dans le cas des liaisons parfaites). On distingue deux cas : - les liaisons en parallèle - les liaisons en série. Pour déterminer une liaison équivalente, on peut rechercher soit le torseur statique équivalent, soit le torseur cinématique équivalent. On parle dans le er cas de méthode statique, dans le 2 ème de méthode cinématique. 3- Liaisons en parallèle: On considère une portion de graphe liant deux solides et 2 par l intermédiaire de trois liaisons. On cherche à déterminer la liaison équivalente, qui pourrait être une liaison élémentaire. L L 3 L 2 2 L éq 2 Action extérieure Action extérieure Méthode statique : Le solide 2 est soumis à une action extérieure autre que celles dues aux liaisons : { τ ( ex 2) }. On note : { τ } = { τ ( 2) }, L { τ 2} = { τ ( 2) 2 }, { τ 3} = { τ ( 2) } L L 3 et τ équ = τ ( 2 ). { } { } Léqu On applique le PFS au solide 2. En considérant les trois liaisons, on obtient : { τ } + { τ 2} + { τ 3} + { τ ( 2) } = { 0} ex En considérant la liaison équivalente, on obtient : { τ } { } = équ + τ 2) { 0} ( ex Par substitution, on obtient : { τ } + { τ 2} + { τ 3} = { τéqu}. D une manière générale, le torseur statique d une liaison équivalente à n liaisons en parallèle s exprime par : { } = n équ { τi} τ () i= Méthode cinématique : On note : { } { V ( 2 / ) } L { V 2} = { V / ) 2 } ( 2, { 3} { V ( 2 / ) } L L 3 { V équ } = { V ( 2 / ) } Léqu V =, V = et Le comportement cinématique du solide 2 par rapport à, est induit par la liaison L, mais aussi L 2 et L 3 et également par la liaison équivalente. On traduit cela par l égalité de tous les torseurs entre eux.{ V équ } = { V } = { V 2} = { V 3} D une manière générale, le torseur cinématique d une liaison équivalente à n liaisons en parallèle s exprime par : { V équ } = { V } =... = { V } =... = { } i Vn Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 4 sur 2

5 Chaînes de solide Conclusion : Dans le cas des liaisons en parallèle, on privilégiera la méthode statique. Afin de simplifier les écritures, on aura intérêt à rechercher si les ensembles de points conservant pour chaque torseur sa forme particulière ont une intersection. On écrira alors les éléments de réduction des torseurs en un point de cette intersection. Hyperstatisme : Si on appelle ns i le nombre d inconnues statiques introduites par la liaison «i», alors le nombre total d inconnues statiques mise en oeuvre par la liaison équivalente Ns vaut : n Ns = ns i. En appliquant la relation (), on fait apparaître un nombre d équations scalaires statiques indépendantes noté «rs» (ou encore Es) au plus égal à 6. On appelle «h», le degré d hyperstatisme de la liaison équivalente aux n liaisons en parallèle, le nombre total d inconnues statiques moins le nombre d équations statiques indépendantes : h = Ns - rs Si h = 0, la liaison est dite isostatique. Si h > 0, la liaison est dite hyperstatique d ordre h. Mobilité : On appelle «m», le degré de mobilité de la liaison équivalente aux n liaisons en parallèle. Il est égal à 6 (nombre maximum de degrés de liberté) moins le nombre d équations statiques indépendantes : m = 6 - rs Si m = 0, la liaison équivalente est une liaison encastrement ou fixe. Si m > 0, la liaison est dite mobile à m degrés de libertés. 3-2 Liaisons en série: i= On considère une portion de graphe liant trois solides, 2 et 3 par l intermédiaire de deux liaisons. On cherche à déterminer la liaison équivalente, qui pourrait être une liaison élémentaire. L L Action extérieure L éq 3 Action extérieure Méthode statique : Le solide 3 est soumis à une action extérieure τ ( ex 3). autre que celles dues aux liaisons : { } On note : { τ } = { τ ( 2) }, { } = { τ ( 2 3) } 2 { équ } = { τ ( ) } 3 τ. Léqu τ, et On applique le PFS au solide 3.on obtient : { τ 2 } + { τ ( ex 3) } = { 0} On applique le PFS au système (2+3). on obtient : { τ } + { τ ( ex 3) } = { 0} On applique le PFS au solide 3 en considérant la liaison équivalente, on obtient : { τ } { } = équ + τ 3) { 0} ( ex Par substitution, ces trois relations donnent : { τ } = { τ 2} = { τéqu}. D une manière générale, le torseur statique d une liaison équivalente à n liaisons en série s exprime par : { τ équ} = { τ } =... = { τi} =... = { τn} (2) Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 5 sur 2

6 Chaînes de solide Méthode cinématique : On note : { } { V ( 2 / ) } L { 2} { V (3 / 2) 2 } L { V équ } = { V (3 / ) } V =, V = et Léqu Le comportement cinématique du solide 3 par rapport à, est induit par la liaison L, mais aussi L 2 et L 3 et également par la liaison équivalente. La composition de mouvements de 3 par rapport à s exprime par la composition des torseurs cinématiques : { V équ } = { V } + { V 2} D une manière générale, le torseur cinématique d une liaison équivalente à n liaisons en série s exprime par : { V } = n équ { Vi} i= Conclusion : Dans le cas des liaisons en série, on privilégiera la méthode cinématique. Afin de simplifier les écritures, on aura intérêt à rechercher si les ensembles de points conservant pour chaque torseur sa forme particulière ont une intersection. On écrira alors les éléments de réduction des torseurs en un point de cette intersection. Hyperstatisme : La relation (2) permet de déterminer toutes les composantes des torseurs { i} liaison équialente à des liasons en série est toujours isostatique. τ. Par conséquent, une Mobilité : On appelle nc i le nombre d inconnues cinématiques introduites par la liaison Li. Alors le nombre total d inconnues cinématiques de la liaison équivalente Nc vaut : Nc = n nc i On appelle «m», le degré de mobilité cinématique de la chaîne continue ouverte constituée des n liaisons en série. Il est égal au nombre total d inconnues cinématiques : m = Nc i= On appelle «mu», le degré de mobilité de la liaison équivalente : mu = nc équ. Ces deux mobilités ne sont pas systématiquement égales. En effet m peut être supérieure à mu. On définit alors la mobilité interne «mi» telle que : m = mu + mi Cette mobilité peut se déterminer en supposant les deux solides terminaux de la chaîne ouverte immobile l un par rapport à l autre et en observant les mouvements internes possibles. 4- Chaînes fermées simples En reliant les deux solides extrêmes d une chaîne continue ouverte, on obtient une chaîne fermée simple. Une chaîne fermée simple possède autant de solides que de liaisons. On définit ci-dessous les relations caractéristiques d un tel type de chaîne en considérant ensuite l exemple d un vérin électrique. Etude statique et hyperstatisme : Une chaîne de n solides liés par n liaisons permet d appliquer (n-) fois le PFS. L un des solides étant fixe ne peut être isolé. Il résulte de ces (n-) isolements un certain nombre d équations statiques Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 6 sur 2

7 Chaînes de solide indépendantes. On notera «rs» le nombre d équations statiques indépendantes et «Ns» le nombre total d inconnues statiques. On appelle h le degré d hyperstatisme d une chaîne fermé simple. Il est égal à la différence entre le nombre total d inconnues statiques Ns et le nombre de relations statiques indépendantes les liant rs : h = Ns rs Etude cinématique et mobilité: Une chaîne de n solides liés par n liaisons permet d appliquer une fois la composition de mouvement en écrivant la fermeture des torseurs cinématiques. On obtient alors un système d au plus 6 équations cinématiques indépendantes. On notera «rc» le nombre d équations cinématiques indépendantes et «Nc» le nombre total d inconnues cinématiques. On appelle m le degré de mobilité d une chaîne fermé simple. Il est égal à la différence entre le nombre total d inconnues cinématiques Nc et le nombre de relations cinématiques indépendantes les liant rc: m = Nc - rc Cette mobilité se décompose en mobilité utile (loi E/S) «mu» et mobilité interne «mi» avec : m = mu + mi Problème : si la détermination de rc est en général aisée, celle de rs est souvent longue et fastidieuse. D où une certaine difficulté à déterminer le degré d hyperstatisme d une chaîne fermée simple. Par analogie avec les chaînes ouvertes, on démontre que la mobilité peut aussi s exprimer par la relation suivante : m = 6(n-) rs En utilisant la relation remarquable nc i + ns i = 6, on peut exprimer le degré d hyperstatisme plus simplement : On peut écrire : Nc + Ns = n nc i + ns i = 6n De plus : rs = 6 (n-) m = (Nc + Ns) m D où : h = Ns rs = Ns ( (Nc + Ns) 6 m ) i= n i= Ce qui nous donne la relation finale suivante : h = m + 6 Nc Exemple de chaîne fermée simple: Vérin électrique Graphe de structure : Ecrou -tige 3 Arbre vis 2 2 L2 3 y O x L L3 z Bâti Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 7 sur 2

8 Chaînes de solides On définit les torseurs statiques et cinématiques par leurs éléments de réductions en O. r r r X x + Y y + Z z r α x 2 τ = r r { V ( 2 / ) } = M y + N z O 2 2 O 0 r r r X x + Y y + Z z r α x 32 τ (3 2) = r r r { V (3 / 2) } = r px x + M y + N z O pα x O 32 r r r Y y + Z z τ ( 3) = r r r { V (3 / ) } = r L x + M y + N z O u x O 3 { ( 2) } { } { } On considère que cet ensemble matériel est en équilibre sous l action de deux torseurs extérieurs : r r r Xex + Yey + Zez r r r Lex + Mey + Nez { τ ( E 2) } = et { τ ( E 3) } O Etude statique : r r r Xe' x + Ye' y + Ze' z = r r r Le' x + Me' y + Ne' z O On applique le PFS à l arbre vis 2 : { τ 2) } + { ( 2) } + { (3 2) } { 0} E τ τ Puis, on applique le PFS à l écrou tige 3 : { τ 3) } + { ( 3) } { ( 2 3) } { 0} E τ τ On obtient au total 2 équations: X 2 + X 32 + Xe = 0 Y 2 + Y 32 + Ye = 0 Z 2 + Z 32 + Ze = 0 px 32 + Le = 0 (a) M 2 + M 32 + Me = 0 N 2 + N 32 + Ne = 0 X 32 + Xe'= 0 (b) Y 3 Y 32 + Ye'= 0 Z 3 Z 32 + Ze'= 0 px 32 + L 3 + Le'= 0 M 3 M 32 + Me'= 0 N 3 N 32 + Ne'= 0 On remarque que l équilibre de l ensemble ne peut avoir lieu que si les composantes Xe' et Le sont liées (relation imposée par (a) et (b)). Au total, on obtient donc équations indépendantes (sur un total initial de 2) liant 5 inconnues statiques. Le degré d hyperstatisme vaut donc : h = Ns rs = 5 = 4 X 2 + X 32 + Xe = 0 Y 2 + Y 32 + Ye = 0 Z 2 + Z 32 + Ze = 0 px 32 + Le = 0 X 32 + Xe'= 0 avec Le = pxe' M 2 + M 32 + Me = 0 N 2 + N 32 + Ne = 0 Y 3 Y 32 + Ye'= 0 Z 3 Z 32 + Ze'= 0 px 32 + L 3 + Le'= 0 M 3 M 32 + Me'= 0 N 3 N 32 + Ne'= 0 Etude cinématique : On exprime la fermeture cinématique :: { V ( 3 / 2) } + { V (2 / ) } + { V ( / 3) } = { 0} On obtient alors deux équations scalaires indépendantes : α 32 +α 2 = 0 pα 32 + u 3 = 0 Le degré de mobilité vaut donc : m = Nc rc = 3 2 = (avec mu = et mi = 0) On peut retrouver la valeur de h en utilisant la relation : h = m + 6 Nc = = 4. Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 8 sur 2

9 Chaînes de solides 5- Chaînes fermées complexes Une chaîne fermée complexe possède un nombre de liaisons supérieur au nombre de solides. L étude d une chaîne complexe reprend la même démarche que celle d une chaîne simple. Mais la présence de plusieurs cycles amène à des relations prenant en compte le nombre cyclomatique. Etude statique et hyperstatisme : Une chaîne de n solides liés par l liaisons permet d appliquer (n-) fois le PFS. L un des solides étant fixe ne peut être isolé. Il résulte de ces (n-) isolements un certain nombre d équations statiques indépendantes. Ces équations font intervenir au total Ns inconnues statiques. On notera «rs» le nombre d équations statiques indépendantes et «Ns» le nombre total d inconnues statiques. On appelle h le degré d hyperstatisme d une chaîne fermé simple. Il est égal à la différence entre le nombre total d inconnues statiques Ns et le nombre de relations statiques indépendantes les liant rs : h = Ns - rs Etude cinématique et mobilité: Une chaîne de n solides liés par l liaisons permet d écrire plusieurs fermetures cinématiques, en l occurrence γ fermetures On obtient alors un système d au plus 6γ équations cinématiques indépendantes. Ces équations font intervenir au total Nc inconnues cinématiques. On notera «rc» le nombre d équations cinématiques indépendantes et «Nc» le nombre total d inconnues cinématiques. On appelle m le degré de mobilité d une chaîne fermé simple. Il est égal à la différence entre le nombre total d inconnues cinématiques Nc et le nombre de relations cinématiques indépendantes les liant rc: m = Nc - rc Problème : si la détermination de rc est en général aisée, celle de rs est souvent longue et fastidieuse. D où une certaine difficulté à déterminer le degré d hyperstatisme d une chaîne fermée simple. Par analogie avec les chaînes ouvertes, on démontre que la mobilité peut aussi s exprimer par la relation suivante : m = 6(n-) rs En utilisant la relation remarquable nc i + ns i = 6, on peut exprimer le degré d hyperstatisme plus simplement : On peut écrire : Nc + Ns = n nc i + ns i = 6 l i= De plus : rs = 6 (n-) m = 6 (l - γ) m = (Nc + Ns) - 6γ - m D où : h = Ns rs = Ns ( (Nc + Ns) 6γ m ) n i= Ce qui nous donne la relation finale suivante : h = m + 6γ - Nc Dans le cas d un problème plan, cette relation devient : h = m + 3γ - Nc Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 9 sur 2

10 Chaînes de solides TABLEAU DES LIAISONS Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 0 sur 2

11 Chaînes de solides Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page sur 2

12 Chaînes de solides Cours Chaînes de solidesv2.doc- Créé le 08/09/2009 :36 Page 2 sur 2

CHAINES DE SOLIDES T X R X

CHAINES DE SOLIDES T X R X CHAINES DE SOLIDES Les mécanismes sont constitués de nombreuses pièces, certaines restant en permanence liées à d autres au cours du fonctionnement du mécanisme. Les liaisons mécaniques permettent la mobilité

Plus en détail

Mise en équation : Analyse géométrique, cinématique et des actions mécaniques.

Mise en équation : Analyse géométrique, cinématique et des actions mécaniques. Extrait du programme officiel MP Mise en équation : Analyse géométrique, cinématique et des actions mécaniques. Définitions : - degré de mobilité d'un mécanisme ; - degré d hyperstatisme d un mécanisme.

Plus en détail

Analyse des mécanismes

Analyse des mécanismes Théorie des mécanismes Fichier : AnalyseDesMecanismes_cours. Définitions.. Degré de mobilité d un mécanisme Le degré de mobilité d un mécanisme se note m et correspond au nombre m u de paramètres à imposer

Plus en détail

Cours CIN-5 : Hyperstatisme. 1 Interprétation cinématique de l'hyperstatisme

Cours CIN-5 : Hyperstatisme. 1 Interprétation cinématique de l'hyperstatisme Cours CIN-5 : Hyperstatisme Compétences attendues: - Associer aux liaisons un torseur cinématique, - Déterminer la liaison cinématiquement équivalente à un ensemble de liaisons, - Paramétrer les mouvements

Plus en détail

Notions sur la théorie des mécanismes

Notions sur la théorie des mécanismes Notions sur la théorie des mécanismes Ce document vient en complément du polycop de TI du S3 1. Introduction Lors de la conception d une machine, il est nécessaire de s assurer que chaque mécanisme envisagé

Plus en détail

- 1 - PCSI-MPSI. 2ème Période. Modélisation cinématique des mécanismes. Statique du solide. D.Feautrier

- 1 - PCSI-MPSI. 2ème Période. Modélisation cinématique des mécanismes. Statique du solide. D.Feautrier - 1 - PCSI-MPSI 2ème Période Modélisation cinématique des mécanismes Statique du solide D.Feautrier - 2 - Méthode d analyse d un mécanisme Partie 1 Méthode d analyse d un mécanisme 1.1 Modélisation des

Plus en détail

THEORIE DES MECANISMES HYPERSTATISME, MOBILITE, LIAISON EQUIVALENTE

THEORIE DES MECANISMES HYPERSTATISME, MOBILITE, LIAISON EQUIVALENTE THERIE DES MEANISMES HYPERSTATISME, MBILITE, LIAISN EQUIVALENTE. DEFINITINS..... Mécanisme..... Liaisons équivalentes...5. Mobilité Etude cinématique...6.. Définitions Mobilité interne Mobilité utile...6.

Plus en détail

Modélisation cinématique des mécanismes

Modélisation cinématique des mécanismes Modélisation cinématique des mécanismes 1- Définitions 1.1- Solide On appelle un solide une pièce indéformable. Une pièce est indéformable si et seulement si toutes les distances entre deux points quelconques

Plus en détail

LIAISONS 2 : ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES ETUDE DU CONTACT ENTRE 2 SOLIDES

LIAISONS 2 : ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES ETUDE DU CONTACT ENTRE 2 SOLIDES LIAISONS : ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES ETUDE DU CONTACT ENTRE SOLIDES ETUDE DES CHAINES DE SOLIDES.. Les différentes chaines de solides. Selon la forme du graphe de structure d'un mécanisme, on parle

Plus en détail

6.7 Liaisons cinématiques et mécanismes

6.7 Liaisons cinématiques et mécanismes 6.7 Liaisons cinématiques et mécanismes 35 6.7 Liaisons cinématiques et mécanismes 6.7.1 Mécanismes Un mécanisme est un ensemble de solides reliés entre eux dans le but d obtenir une loi de mouvement particulière.

Plus en détail

IV CINEMATIQUE DU SOLIDE

IV CINEMATIQUE DU SOLIDE IV CINEMATIQUE DU OLIDE La cinématique du solide concerne l étude du mouvement des solides supposés indéformables. Elle tient une place importante dans les applications quotidiennes de la mécanique. 1.

Plus en détail

Lycée Hoche Versailles. Modélisation cinématique des. Philippe Bourzac MPSI-PCSI Page 1/14

Lycée Hoche Versailles. Modélisation cinématique des. Philippe Bourzac MPSI-PCSI Page 1/14 Lcée Hoche Versailles Modélisation cinématique des mécanismes Philippe Bourac 003 MPSI-PCSI Page /4 MDELISATIN CINEMATIQUE DES MECANISMES bjectif : Etablir une modélisation d un mécanisme pour mener des

Plus en détail

Mécanique MPSI PCSI : synthèse

Mécanique MPSI PCSI : synthèse Objectifs de cette synthèse : Restructurer les connaissances acquises, Remémorer les méthodes classiques, Redéfinir les outils nécessaires au cours de dynamique. Remarque : ceci n est pas un cours! Il

Plus en détail

A. Présentation Générale

A. Présentation Générale 1 Devoir 1- Changeur d outil adapté du concours mines X-ENS 98 Corrigé page 10 A. Présentation Générale FIGURE DS.1: Changeur d outil autour de la broche Un centre d usinage permet la production industrielle

Plus en détail

TD Analyse des mécanismes

TD Analyse des mécanismes TD Analyse des mécanismes Exercice 1 : Etau Soit le mécanisme suivant : Y L14 L34 4 3 L12 L23 2 X A B C L13 1 1 : Mors fixe 2 : Vis de commande 3 : Mors mobile 4 : Pièce L12 : Liaison pivot L13 : Liaison

Plus en détail

Nbre de degrés de liberté + Nbre degrés de liaison = 6 1. MOBILITES FONCTIONNELLES D'UN MECANISME 2. ETUDE DES LIAISONS MECANIQUES

Nbre de degrés de liberté + Nbre degrés de liaison = 6 1. MOBILITES FONCTIONNELLES D'UN MECANISME 2. ETUDE DES LIAISONS MECANIQUES Partie C du programme : Principes et comportements : C11 : C111 : Comportement mécanique des structures et mécanismes Liaisons mécaniques Liaisons normalisées Mouvements relatifs et actions mécaniques

Plus en détail

Synthèse du cycle de Travaux Pratiques Performances statiques et cinématiques des systèmes composés de chaine de solides(c2)

Synthèse du cycle de Travaux Pratiques Performances statiques et cinématiques des systèmes composés de chaine de solides(c2) : CHAINE DE SOLIDES LYCÉE LA MARTINIÈRE MONPLAISIR LYON SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR CLASSE PRÉPARATOIRE P.S.I. ANNÉE 2016-2017 : PERFORMANCES STATIQUES ET CINÉMATIQUES DES SYSTÈMES COMPOSÉS

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES CORRIGE CHAÎNES DE SOLIDES HYPERSTATICITE

TRAVAUX PRATIQUES CORRIGE CHAÎNES DE SOLIDES HYPERSTATICITE TRAVAUX PRATIQUES CORRIGE CHAÎNES DE SOLIDES HYPERSTATICITE T.P. CHAÎNE SOLIDES Modélisation - hyperstaticité Secteur d activité : ROBOTIQUE & ENVIRONNEMENT Support : Mallette Mécanisme MAXPID Sujet du

Plus en détail

ÉTUDE STATIQUE DU TIRE BOUCHON

ÉTUDE STATIQUE DU TIRE BOUCHON ÉTUDE STATIQUE D UN TIRE BOUCHON Année Universitaire 2009-2010 OBJECTIF Le fichier TIRE BOUCHON.pdf donne la démarche de résolution du problème. La figure est donné sur ce document. On donne ci-après quelques

Plus en détail

CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES

CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES CLASSE DE PROBLÈMES CIN-2 PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFORMANCES CINÉMATIQUES DES SYSTÈMES MODÉLISER ET REPRÉSENTER UN MÉCANISME. 1 Introduction OBJECTIF : On se propose dans ce TP de mettre en évidence

Plus en détail

PLAN DE LECON DYNAMIQUE

PLAN DE LECON DYNAMIQUE PLAN DE LECON DYNAMIQUE Objectifs spécifiques : A la fin de la séance l étudiant doit être capable de : Déterminer le torseur Dynamique d un solide en mouvement par rapport à un repère. Appliquer le principe

Plus en détail

MODÉLISATION CINÉMATIQUE - RAPPELS

MODÉLISATION CINÉMATIQUE - RAPPELS MODÉLISATION CINÉMATIQUE - RAPPELS devoir 1- Simulateur de vol adapté à partir de - icna 2012 - PSI Corrigé page 11 A. Présentation et problématique A.1. Intérêt et principe de fonctionnement des simulateurs

Plus en détail

ETUDE D UN COMPRESSEUR MONO-PISTON

ETUDE D UN COMPRESSEUR MONO-PISTON Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE MECANIQUE GENERALE Année universitaire : 2011/2012. Date : le 07 /01/2012 Classe : GM 11, 12, 13, 14,15 et

Plus en détail

Etude de l équilibre du vantail

Etude de l équilibre du vantail Nom : Prénom : Etude de l équilibre du vantail Classe : Date : Voici le système étudié, lorsqu on le regarde au dessus : Voici le schéma cinématique retenu : Description fonctionnelle : Un pilier 1, supporte

Plus en détail

ETUDE DES SYSTEMES MECANIQUES

ETUDE DES SYSTEMES MECANIQUES CHPITRE I ETUDE DES SSTEMES MECNIQUES - MDELISTIN. - Sstèmes mécaniques Un sstème mécanique est un ensemble de pièces dont les formes et le mode d assemblage ont été choisis pour assurer une fonction.

Plus en détail

Statique des solides

Statique des solides Cours 06 - Statique des solides Page 1/10 Statique des solides 1) BJECTIFS.... 3 2) SCHÉMA D ARCHITECTURE ET GRAPHE DE STRUCTURE.... 3 21) DIFFÉRENCE ENTRE SCHÉMA CINÉMATIQUE ET SCHÉMA D ARCHITECTURE....3

Plus en détail

ETUDE DE LA BORNE REGLABLE. hyperstatisme

ETUDE DE LA BORNE REGLABLE. hyperstatisme ETUDE DE LA BORNE REGLABLE Liaisons, Cinématique, tatique et hyperstatisme I. Définition On appelle système mécanique un ensemble organisé de pièces reliées par des liaisons et destiné à remplir une fonction

Plus en détail

Modélisation et paramétrage des liaisons mécaniques

Modélisation et paramétrage des liaisons mécaniques Modélisation et paramétrage des liaisons mécaniques Un mécanisme est un ensemble de pièces mécaniques reliées entre elles par des liaisons, appelées liaisons mécaniques, en vue de réaliser une fonction

Plus en détail

Concours Commun Epita IPSA Le stabilisateur de camera Steadicam

Concours Commun Epita IPSA Le stabilisateur de camera Steadicam Concours Commun Epita IPSA Le stabilisateur de camera Steadicam Le stabilisateur de camera Steadicam (de l'anglais «steady camera» que l'on peut traduire par camera stable) est un dispositif utilisé pour

Plus en détail

TP 6-4 : OUVRE BARRIERE SINUSMATIC

TP 6-4 : OUVRE BARRIERE SINUSMATIC TP 6-4 OUVRE BARRIERE SINUSMATIC Présentation du mécanisme Mise en situation Le mécanisme étudié est un système d ouverture et fermeture de barrières légères. Ce type de mécanisme peut par exemple se retrouver

Plus en détail

OUVRE BARRIERE SINUSMATIC

OUVRE BARRIERE SINUSMATIC L.P.T.I. Saint Joseph La Joliverie OUVRE BARRIERE SINUSMATIC Présentation du mécanisme Le mécanisme étudié est un système d ouverture et fermeture de barrières légères. Ce type de mécanisme peut par exemple

Plus en détail

Théorie des mécanismes : exercices.

Théorie des mécanismes : exercices. Théorie des mécanismes : exercices. III. Bielle manivelle. I. Liaison en parallèle. Un préhenseur tridigital (pince 3 doigts) contient une liaison réalisée par 3 liaisons pivot glissant en parallèle. Déterminer

Plus en détail

SYSTEME DE COFFRE MOTORISE (CCSMP SII1 TSI 2007)

SYSTEME DE COFFRE MOTORISE (CCSMP SII1 TSI 2007) SYSTEME DE COFFRE MOTORISE (CCSMP SII1 TSI 2007) 1. MISE EN SITUATION Depuis 2005, un coffre motorisé est proposé en option sur l Audi A6 (photographie 1). Ce système développé par la société Valéo a été

Plus en détail

Statique. Modélisation des actions mécaniques

Statique. Modélisation des actions mécaniques écanique Statique Statique S Objectifs : - odéliser mathématiquement une action mécanique ; - Calculer un moment ; - Décrire une action mécanique par un torseur en un point ; - Déterminer l action mécanique

Plus en détail

TD De Mécanique Générale TRAVAUX DIRIGÉS DE MÉCANIQUE GÉNÉRALE

TD De Mécanique Générale TRAVAUX DIRIGÉS DE MÉCANIQUE GÉNÉRALE INSTITUT SUPERIEUR DES ETUDES TECHNOLOGIQUES DE NABEUL DEPARTEMENT DE GENIE MECANIQUE TRAVAUX DIRIGÉS DE MÉCANIQUE GÉNÉRALE Niveau : L/S EXERCICE (Corrigé) : On défini par : R (O x y z) Un repère de référence

Plus en détail

CHAMPS DES VECTEURS VITESSE D UN SOLIDE

CHAMPS DES VECTEURS VITESSE D UN SOLIDE PCSI/MPSI CHAMPS DES VECTEURS VITESSE D UN SOLIDE 1 Point lié à un solide En cinématique du solide indéformable, on s intéresse au mouvement des solides et donc des points qui les constituent. On dit qu

Plus en détail

Sciences Industrielles pour l Ingénieur MPSI

Sciences Industrielles pour l Ingénieur MPSI Sciences Industrielles pour l Ingénieur MPSI 3 2008-2009 Cahier de Texte Du 01/09 au 06/09 Semaine d accueil des nouveaux Cours : Présentation du programme de SII (diaporama). Etude des systèmes Du 08/09

Plus en détail

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION.

TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. TD DE MECANIQUE MISE EN SITUATION. Le lève-personne ORIOR permet de transférer en toute sécurité dans le cadre d un usage domestique une personne à mobilité réduite d un support à un autre, d un lit à

Plus en détail

Principe Fondamental de la Dynamique

Principe Fondamental de la Dynamique Cours - PFD CPGE MP Principe Fondamental de la Dynamique Sommaire Principe Fondamental de la Dynamique Principe Fondamental de la Dynamique Référentiel Galiléen Chronologie Enoncé du PFD 4 Théorèmes générau

Plus en détail

Principe des travaux virtuels :

Principe des travaux virtuels : Principe des travaux virtuels : ntroduction : C'est un outil puissant qui joue le même rôle que le principe fondamental de la statique (ou de la dynamique), mais qui permet une mise en œuvre des équations

Plus en détail

Exercice 2 : Frein de TGV Duplex (Centrale PSI 06).

Exercice 2 : Frein de TGV Duplex (Centrale PSI 06). DS de, PCSI, avril 2014 Durée : 1h Corrigé sur le site : http://perso.numericable.fr/starnaud/ Exercice 1. Liaison équivalente Soit le repère orthonormé direct R( O, x, y, z) et le point A tel que OA l.

Plus en détail

TP 5-2 : Ouvre barrière Sinusmatic : Loi entrée sortie

TP 5-2 : Ouvre barrière Sinusmatic : Loi entrée sortie TP 5-2 Ouvre barrière Sinusmatic Loi entrée sortie Mise en situation Présentation du mécanisme Le mécanisme étudié est un système d ouverture et fermeture de barrières légères. Ce type de mécanisme peut

Plus en détail

DS5-2015_CORRIGE Partie A : «Réducteur de positionneur d antenne»

DS5-2015_CORRIGE Partie A : «Réducteur de positionneur d antenne» DS5-015_corrige.docx (version: 6/01/16) DS5-015_CORRIGE artie A : «Réducteur de positionneur d antenne» 1. résentation du mécanisme a figure 1 ci-dessous représente la cinématique d un réducteur à engrenages

Plus en détail

Loi entrée-sortie d'une chaîne cinématique

Loi entrée-sortie d'une chaîne cinématique SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGENIEUR CI5 : Le mouvement dans les mécanismes Loi entrée-sortie d'une chaîne cinématique Objectifs Déterminer la loi entrée sortie d'une chaîne cinématique Savoirs Je connais:

Plus en détail

MODELISATION ET COMPORTEMENT CINEMATIQUE DES SYSTEMES EXERCICES

MODELISATION ET COMPORTEMENT CINEMATIQUE DES SYSTEMES EXERCICES I1.1 SI2 MODELISATION ET COMPORTEMENT CINEMATIQUE DES SYSTEMES EXERCICES CINEMATIQUE SPATIALE 1 : Camion benne 2 : Centrifugeuse 3 : Etude du mouvement d un tricycle 4 : Moteur Wankel 5 : Mouvement d un

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES MDELISATIN DES ACTINS MECANIQUES 1. INTRDUCTIN La modélisation des actions mécaniques est à la base de toute étude statique, dnamique ou de résistance des matériau. Son but est de fournir une représentation

Plus en détail

TORSEUR CINEMATIQUE. Il nous reste à démontrer ce qui a été admis jusque là, que la résultante de ce torseur est bien le vecteur vitesse angulaire.

TORSEUR CINEMATIQUE. Il nous reste à démontrer ce qui a été admis jusque là, que la résultante de ce torseur est bien le vecteur vitesse angulaire. Cinématique V Torseur cinématique - p.1 TOREUR CINEMTIQUE I Rappel : le torseur cinématique 1. Composantes vectorielles du torseur cinématique Dans le chapitre II cinématique du solide mouvements simples

Plus en détail

DM vacances d hiver. EXO 1 : Les liaisons mécaniques. EXO 2 : Mégane Renault M A. T R X 0 0 Y Ty RY T R X TX 0

DM vacances d hiver. EXO 1 : Les liaisons mécaniques. EXO 2 : Mégane Renault M A. T R X 0 0 Y Ty RY T R X TX 0 EO 1 : Les liaisons mécaniques T R Ty R Z Ry et Ty sont liés M ( 2) : F 1 F1 2 : Nom : Schéma cinématique en perspective et en deux vues planes des liaisons F : 1 2 Z M ( F 1 2) : T R T Z EO 2 : Mégane

Plus en détail

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR PREMIÈRE ANNÉE : MPSI

SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR PREMIÈRE ANNÉE : MPSI I - OBJECTIFS DE FORMATION FINALITES SCIENCES INDUSTRIELLES POUR L INGÉNIEUR PREMIÈRE ANNÉE : MPSI Les sciences industrielles pour l ingénieur en classes préparatoires marocaines renforcent l interdisciplinarité

Plus en détail

GÉNIE MÉCANIQUE. Tête à polir le marbre

GÉNIE MÉCANIQUE. Tête à polir le marbre GÉNIE MÉCANIQUE Tête à polir le marbre A - Présentation Le document présente l'architecture d'une unité de production de plaques de marbre destinées à l'industrie du bâtiment. Les pierres brutes, en provenance

Plus en détail

Proposé par MADAK Page 15/29

Proposé par MADAK Page 15/29 VI. SCHEMA CINEMATIQUE : ) Six degrés de liberté Le nombre de degrés de liberté entre solides est égal au nombre de mouvements relatifs INDEPENDANTS existant entre ces solides. Un objet libre dans l espace

Plus en détail

Les torseurs. 1 Définition. 2 Notation. 3 Opérations sur les torseurs. Lycée Leconte de Lisle

Les torseurs. 1 Définition. 2 Notation. 3 Opérations sur les torseurs. Lycée Leconte de Lisle Lcée Leconte de Lisle Les torseurs Définition n considère un champ de vecteurs, noté, qui à tout point associe le vecteur. Les propositions suivantes sont alors équivalentes : Le champ de vecteurs est

Plus en détail

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe

Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe Mouvement d un solide en rotation autour d un axe fixe II. Moment cinétique scalaire d un solide en rotation autour d un axe fixe 1. Moment cinétique d un point matériel par rapport à un point On appelle

Plus en détail

Le Pantographe de TGV Duplex

Le Pantographe de TGV Duplex Concours EPITA - IPSA Epreuve de Sciences Industrielles pour l Inge nieur Le Pantographe de TGV Duplex Durée : 2 heures L usage de calculatrices est autorisé. L usage de tout autre document est interdit.

Plus en détail

Principe fondamental de la Statique 1

Principe fondamental de la Statique 1 Principe Fondamental de la Statique Principe fondamental de la Statique 1 REVENONS AU PB Résultante mécanique = Résultante dynamique Moment mécanique = Moment dynamique On peut aussi écrire en utilisant

Plus en détail

G.P. DNS03 Septembre 2011

G.P. DNS03 Septembre 2011 DNS Sujet Secousses en mécanique...1 I.Première modélisation...2 II.Une modélisation plus réaliste...2 A.Phase de non glissement...2 B.Phase de glissement...3 Tunnel terrestre...4 I.Étude préliminaire...4

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLÉ N 9

DEVOIR SURVEILLÉ N 9 DEVOIR SURVEILLÉ N 9 Devoir «type Bac» Le 20 mai 2015 Le plus grand soin doit être apporté aux calculs et à la rédaction Soulignez ou encadrez vos résultats Exercice 1 (5 points) On considère la fonction

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Biomécanique. Chapitre 1. Vecteurs et système de vecteurs

Biomécanique. Chapitre 1. Vecteurs et système de vecteurs Biomécanique Chapitre 1 Vecteurs et système de vecteurs 1 Repère 1. Définition Un repère est défini par la donnée d'un point O, son origine et de trois axes (x, y, z). Si ces trois axes sont perpendiculaires,

Plus en détail

des contacts sans frottement entre les surfaces ; des surfaces de contact géométriquement parfaites ; aucun jeu.

des contacts sans frottement entre les surfaces ; des surfaces de contact géométriquement parfaites ; aucun jeu. COURS LLiiaaiissoonnss éélléém meennttaaiirreess Une liaison élémentaire entre deux solides S1 et S2 est obtenue à partir du contact d'une surface géométrique élémentaire liée à S1 sur une surface géométrique

Plus en détail

CINEMATIQUE DU SOLIDE 4 : MOUVEMENT PLAN, CINEMATIQUE GRAPHIQUE

CINEMATIQUE DU SOLIDE 4 : MOUVEMENT PLAN, CINEMATIQUE GRAPHIQUE CINEMATIQUE DU SOLIDE 4 : MOUVEMENT PLAN, CINEMATIQUE GRAPHIQUE I. MOUVEMENT PLAN. 1. Définition. Soit S) un solide de référence auquel est rattaché le repère R O, k k i O j Un solide S1) est en mouvement

Plus en détail

La thermodynamique traite de l énergie et de ses transformations, en particulier chaleur travail mécanique

La thermodynamique traite de l énergie et de ses transformations, en particulier chaleur travail mécanique 5. THERMODYNAMIQUE 5.1 Introduction La thermodynamique traite de l énergie et de ses transformations, en particulier chaleur travail mécanique Les principes thermodynamiques expriment des restrictions

Plus en détail

Exercice 1 : Pompe à palettes

Exercice 1 : Pompe à palettes DS de Sciences Industrielles pour l Ingénieur DS2 du 19 novembre 2014 MPSI commun Durée : 2h00 Lycée Thiers Marseille Cinématique plane Recommandations : Vous attacherez la plus grande importance à la

Plus en détail

Cinématique des solides

Cinématique des solides Cinématique des solides 1- Positions Définir une position n a un sens que si l on précise par rapport à quoi se réfère cette position. Le référent est un repère ou un solide. Pour définir une position

Plus en détail

Mécanique du solide Théorème de l'énergie cinétique ENONCE

Mécanique du solide Théorème de l'énergie cinétique ENONCE ENONCE Question préliminaire : expliquer la démarche permettant de calculer le couple moteur en fonction des données du problème Le théorème de l'énergie cinétique se démontre à partie de la loi fondamentale

Plus en détail

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES

CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES CI 3 CIN : ÉTUDE DU COMPORTEMENT CINÉMATIQUE DES SYSTÈMES CHAPITRE 6 CINÉMATIQUE DU POINT IMMATÉRIEL DANS UN SOLIDE EN MOUVEMENT Savoir Savoirs : Mod C12 S2 : Identifier, dans le cas du contact ponctuel,

Plus en détail

Stabilité du robot. Question 1. Montrer que {T sol pied } est un glisseur. [ O S ;C S. ], c'est à-dire qu'il est situé sous le pied du robot.

Stabilité du robot. Question 1. Montrer que {T sol pied } est un glisseur. [ O S ;C S. ], c'est à-dire qu'il est situé sous le pied du robot. Stabilité du robot Question 1. Montrer que {T sol pied } est un glisseur. Question 2. Montrer que H S [ O S ;C S ], c'est à-dire qu'il est situé sous le pied du robot. Copie PSI page 1/12 Question 3. Donner

Plus en détail

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR-

TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- TD 4 - CI-3 : PRÉVOIR ET VÉRIFIER LES PERFOR- MANCES DYNAMIQUES ET ÉNERGÉTIQUES DES SYSTÈMES. Exercice 1 : Dispositif de mesure d un moment d inertie Un solide (S 2 ) de révolution d axe (G, z 0 ) roule

Plus en détail

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur

Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur Laboratoire de Sciences Industrielles pour l Ingénieur S4 - Comportements des systèmes S412 - actions mécaniques TD FROTTEMENT - ADHERENCE - LOIS DE COULOMB Exercice N 1 - FREIN A DISQUE Pour ralentir

Plus en détail

10.1 CINÉMATIQUE DE DEUX SOLIDES EN CONTACT Solides en contact ponctuel. Glissement

10.1 CINÉMATIQUE DE DEUX SOLIDES EN CONTACT Solides en contact ponctuel. Glissement CHAPITRE 0 Cinématique de Solides en Contact 0. CINÉMATIQUE DE DEUX SOLIDES EN CONTACT 0.. Solides en contact ponctuel. Glissement Soient deux solides (S ) et (S ) en contact ponctuel, à la date t, au

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES ODELISTION DES CTIONS ECNIQUES I. CTION ECNIQUE. Définition : On appelle action mécanique tout phénomène susceptible de déplacer ou de déformer un solide. Principe des actions réciproques : Toute action

Plus en détail

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES

MODELISATION DES ACTIONS MECANIQUES ODELISIO DES LIISOS E DES CIOS ECIQUES ODELISIO DES CIOS ECIQUES écanique éférence au programme S..I éférence au module - odélisation des liaisons et des actions mécaniques. - odélisations des actions

Plus en détail

1. Cinématique des mécanismes : généralités

1. Cinématique des mécanismes : généralités TRNSMISSION DES MOUEMENTS - INEMTIQUE DES MENISMES I5 E5, E7 Niv. Tax. : Réf. Savoir : ompétence(s) accessible(s) : ssocier à chaque liaison les paramètres géométriques et les grandeurs de vitesse qui

Plus en détail

TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6. TP 24.2 Portail BFT

TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6. TP 24.2 Portail BFT TP 24.2 Portail BFT (DOCUMENT REPONSE) Page 1/6 TP 24.2 Portail BFT Pendant 15 min, lire le dossier technique. 1) Objectifs du TP et sommaire. Il est proposé dans ce TP: - de renforcer par une application

Plus en détail

Consignes. Exercice 1 (5 pts)

Consignes. Exercice 1 (5 pts) Consignes Durée : 2h - Sans documents - Calculatrice autorisée Toujours indiquer les unités de vos résultats Préciser en couleurs les forces sur vos tracés graphiques Exercice 1 (5 pts Soit un solide auxquel

Plus en détail

Épreuve de MÉCANIQUE ET AUTOMATIQUE

Épreuve de MÉCANIQUE ET AUTOMATIQUE C30181 Ecole Normale Supérieure de Cachan 61 avenue du président Wilson 94230 CACHAN Concours d admission en 3 ème année GÉNIE MÉCANIQUE ET MÉCANIQUE Session 2010 Épreuve de MÉCANIQUE ET AUTOMATIQUE Durée

Plus en détail

MACHINE A ECRIRE Résumé de correction

MACHINE A ECRIRE Résumé de correction Date : Nom Prénom : MACHINE A ECRIRE Résumé de correction Présentation Le système proposé sur la figure 1 représente la commande d une touche de machine à écrire Toutes les touches ont des commandes similaires

Plus en détail

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis

S14 - Oscillateurs mécaniques amortis. Signaux physiques. Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Signaux physiques Chapitre 14 : Oscillateurs mécaniques amortis Sommaire 1 Etude du régime libre de l oscillateur harmonique amorti 1 1.1 Définition d un OH amorti...........................................

Plus en détail

Cours de Robotique Fondamentale

Cours de Robotique Fondamentale Cours de Robotique Fondamentale La cinématique des robots séries Julien Alexandre dit Sandretto COPRIN INRIA EMETTEUR Sophia-Antipolis January 2, 212 Les manipulateurs Notion de liaisons Liaisons entre

Plus en détail

BANQUE D EPREUVES DUT-BTS - SESSION EPREUVE DE MECANIQUE CALCULATRICE INTERDITE. DUREE : 2h30

BANQUE D EPREUVES DUT-BTS - SESSION EPREUVE DE MECANIQUE CALCULATRICE INTERDITE. DUREE : 2h30 BANQUE D EPREUVES DUT-BTS - SESSION 1999 - EPREUVE DE MECANIQUE CODE EPREUVE : BE-MECA CALCULATRICE INTERDITE DUREE : h0 QUESTION 1 Les constructeurs de roulements proposent des séries spéciales, avec

Plus en détail

Cinématique du solide indéformable Loi entrée / sortie

Cinématique du solide indéformable Loi entrée / sortie CI Cinématique des systèmes et actions mécaniques Cinématique du solide indéformable Loi entrée / sortie Sommaire 1 CDRE D PPLICTION CHÎNE CINEMTIQUE OUVERTE 1 EXEMPLE BRS DE ROBOT 11 Relation directe

Plus en détail

Introduction : La statique, à quoi ça sert? 1/ Qu est ce qu une action mécanique? 2/ Représentation d une action mécanique :

Introduction : La statique, à quoi ça sert? 1/ Qu est ce qu une action mécanique? 2/ Représentation d une action mécanique : Introduction : La statique, à quoi ça sert? La statique à pour objectif l étude de l équilibre des corps. Le but final est de déterminer les efforts agissant sur un système et de définir les efforts pouvant

Plus en détail

TD cinématique du solide : Position d un solide

TD cinématique du solide : Position d un solide TD cinématique du solide : Position d un solide Exercice 1 : Robot manipulateur 2 axes. Le robot manipulateur représenté ci-dessous possède deux degrés de liberté : Une rotation du corps (2) par rapport

Plus en détail

Cinématique du solide indéformable

Cinématique du solide indéformable Cours 3 - Cinématique du solide indéformable Page 1/13 Cinématique du solide indéformable 1) OJECTIF.... 3 2) RÉFÉRENTIEL (ESPACE-TEMPS).... 3 21) NOTION DE RÉFÉRENCE SPATIALE.... 3 22) NOTION DE RÉFÉRENCE

Plus en détail

Modélisation des liaisons mécaniques

Modélisation des liaisons mécaniques Modélisation des liaisons mécaniques Compétences associées B2 : Construire un modèle et le représenter à l aide de schémas. Établir la réciprocité mouvement relatif / actions mécaniques associées Construire

Plus en détail

Statique graphique. 5 - Principe fondamentale de la statique. ETT Terminale

Statique graphique. 5 - Principe fondamentale de la statique. ETT Terminale 5 - Principe fondamentale de la statique 5.1 Introduction On peut constater qu un solide sans mouvement voit son poids compensé par une résultante qui lui est directement opposée. Avec la relation vectorielle

Plus en détail

DS6-2014_CORRIGE. «Robot humanoïde»

DS6-2014_CORRIGE. «Robot humanoïde» C. Gabrion / DS-014_corrige (version: 04/03/15) page 1/7 DS-014_CORRIGE «Robot humanoïde» Ce sujet est inspiré du sujet CCP TSI 00. Il est rappelé aux candidats qu ils doivent impérativement utiliser les

Plus en détail

Chapitre 2 : Introduction à la mécanique du point

Chapitre 2 : Introduction à la mécanique du point UNIVERSITE DES SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE LILLE U.F.R. de Mathématiques Pures et Appliquées Département de Mécanique Chapitre 2 : Introduction à la mécanique du point Introduction : la mécanique classique

Plus en détail

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes

Licence SPI Cinématique et Mécanismes. Introduction à la théorie des mécanismes Licence SPI Cinématique et Mécanismes Introduction à la théorie des mécanismes Mobilité, hyperstatisme, singularité Plan Problèmes/Objectifs Quelques exemples Graphe mécanisme Nombre de cyclomatique Analyse

Plus en détail

analyse dimensionnelle

analyse dimensionnelle analyse dimensionnelle La physique cherche à décrire les phénomènes de manière qualitative et quantitative. Elle doit donc les caractériser par des grandeurs susceptibles d être mesurées. 1. définitions

Plus en détail

Chapitre II Oscillations libres amorties des systèmes à un seul degré

Chapitre II Oscillations libres amorties des systèmes à un seul degré Chapitre II Oscillations libres amorties des systèmes à un seul degré de liberté 1. Introduction : Oscillations libres amortis des mouvements oscillatoires dont l amplitude diminue au cours du temps jusqu

Plus en détail

Etude du joint de Hooke (mécanisme d ouverture d une barrière de péage) 1) INTRODUCTION...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE...

Etude du joint de Hooke (mécanisme d ouverture d une barrière de péage) 1) INTRODUCTION...2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 3) ANALYSE... Meca3D pour SolidWorks Etude du joint de Hooke (mécanisme d ouverture d une barrière de péage) 1) INTRODUCTION....2 2) CRÉATION DU MÉCANISME...2 21) INITIALISATION.... 2 22) DÉCLARATION DES PIÈCES DU MÉCANISME

Plus en détail

APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT

APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT Chapitre M2 APPROCHE DESCRIPTIVE DU FONCTIONNEMENT D UN VÉHICULE À ROUES PROGRAMME OFFICIEL : Notions et contenus Mouvement rectiligne uniforme d un véhicule à roues dans un référentiel galiléen en l absence

Plus en détail

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique

CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur. Énergétique CPGE TSI - Sciences de l Ingénieur TSI2 Énergétique TD Réf. Programme: S4123 - Solide indéformable, approche énergétique Compétences visées: B2-09, C2-10, C2-11, C2-18, C2-19, C2-20, C2-21 v1.41 Lycée

Plus en détail

Jour n o 1. 1) Contact de deux solides. 2) Lois phénoménologiques de Coulomb relatives au frottement de glissement. (MP) x G

Jour n o 1. 1) Contact de deux solides. 2) Lois phénoménologiques de Coulomb relatives au frottement de glissement. (MP) x G Jour n o 1 Question de cours 1 1) Contact de deux solides. 2) Lois phénoménologiques de Coulomb relatives au frottement de glissement. (MP) Exercice 1 Un pavé mobile, de longueur L, sedéplace sur le sol

Plus en détail

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I

CHAPITRE I Oscillations libres non amorties Système à un degré de liberté CHAPITRE I Page1 CHAPITRE I Oscillations libres non amorties : Système à un degré de liberté I.1 Généralités sur les vibrations I.1.1 Mouvement périodique : Définition : C est un mouvement qui se répète à intervalles

Plus en détail

TP N 2 : ETUDE STATIQUE DE L OUVRE-PORTAIL T SI DURÉE : 2H00

TP N 2 : ETUDE STATIQUE DE L OUVRE-PORTAIL T SI DURÉE : 2H00 T P DE TECHNOLOGIE TP N 2 : ETUDE STATIQUE DE L OUVRE-PORTAIL T SI DURÉE : 2H00 OBJECTIF DE L' ÉTUDE Déterminer le seuil de réglage théorique de la pression de tarage des limiteurs de pression. Régler

Plus en détail

grouper les termes par puissances décroissantes de x : on ne doit avoir qu'un

grouper les termes par puissances décroissantes de x : on ne doit avoir qu'un Méthode 1 Développer et réduire une expression. Pour développer et réduire une expression repérer les parenthèses de l'expression traiter les opérations par ordre de priorité grouper les termes par puissances

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES E.1- ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE. Analyse d un système technique. Durée : 3h Coef.

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES E.1- ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE. Analyse d un système technique. Durée : 3h Coef. BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL RÉPARATION DES CARROSSERIES Session : 2016 E.1- ÉPREUVE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE Sous-épreuve E11 UNITÉ CERTIFICATIVE U11 Analyse d un système technique Durée : 3h Coef. : 2

Plus en détail