Sommaire. 1 La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude A La promotion multi canal...

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire. 1 La méthodologie... 1. 2 Les principaux enseignements... 3. 3 Les résultats de l'étude... 11 A La promotion multi canal..."

Transcription

1 FM N Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare Paris Tél : Fax : Contact Generix Group : Mike Hadjadj Directeur Marketing & Communication Tél. : pour Les Français et la consommation cross canal Résultats détaillés Septembre 2012

2 Sommaire 1 La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude A La promotion multi canal La perception du volume d offres commerciales reçues Les raisons du renoncement à utiliser une offre promotionnelle L influence des offres promotionnelles reçues sur les comportements d achat La perception détaillée des offres promotionnelles La perception des offres promotionnelles B La fidélité multi canal Les avantages perçus des comptes et cartes de fidélité dans différentes enseignes La propension à accepter qu un vendeur ait accès à des données personnelles d achat C Le panier unique L influence d Internet sur les comportements d achat D Annexes La possession de cartes et comptes de fidélité, et d applications pour réaliser des achats

3 1 La méthodologie 1

4 Méthodologie Ce document présente les résultats d une étude réalisée par l Ifop. Elle respecte fidèlement les principes scientifiques et déontologiques de l enquête par sondage. Les enseignements qu elle indique reflètent un état de l opinion à l instant de sa réalisation et non pas une prédiction. Aucune publication totale ou partielle ne peut être faite sans l accord exprès de l Ifop. Retrouvez les sondages et analyses de l Ifop sur : iphone ipad Ifop Opinion Etude réalisée par l'ifop pour : Generix Echantillon Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de l interviewé) après stratification par région et catégorie d agglomération. Mode de recueil Les interviews ont eu lieu par questionnaire auto administré en ligne (CAWI Computer Assisted Web Interviewing). Dates de terrain Du 10 au 12 juillet

5 2 Les principaux enseignements 3

6 A l invitation de l Ifop et Generix Group, les Français nous éclairent dans cette étude sur le rapport qu ils entretiennent aux offres promotionnelles des différentes enseignes et sur leur attitude à l égard de la place nouvelle d Internet dans les parcours de consommation. Il ressort de cette enquête les points saillants suivants : A. Les Français n expriment pas de lassitude face à la multiplication des canaux promotionnels, mais n en demeurent pas moins exigeants en termes d avantages et de facilité d utilisation des offres. Les s et les prospectus se distinguent comme les deux canaux promotionnels les plus intrusifs aux yeux des Français, quels que soient le produit ou l enseigne qu il promeuvent : au moins un tiers des personnes interrogées considère ainsi recevoir trop d s pour les produits de culture et loisirs (33%), pour le textile, l habillement, la mode ou les produits de beauté (46%), les produits high tech et l électroménager (43%) ou encore pour l équipement de la maison (42%). Les prospectus, qu ils incitent à l achat de produits de culture et loisirs (26%), de textile, mode ou produits de beauté (38%), de produits high tech (33%) ou encore de produits d équipement de la maison (35%) sont également perçus comme reçus en trop grande quantité par une large part des interviewés. Le regard des Français sur le volume d offres reçues via les nouveaux modes promotionnels que constituent la publicité sur les réseaux sociaux et les applications sur smartphones et tablettes est sensiblement moins sévère : entre 18% et 21% des Français, en fonction des enseignes, disent recevoir trop d offres sur les réseaux sociaux. Les applications sont moins répandues parmi les consommateurs, et semblent logiquement moins intrusives : 9% à 13% des interviewés considèrent qu ils reçoivent trop d offres par ce canal. A l inverse, on note dans cette enquête une relative attente des consommateurs à l égard des coupons promotionnels : entre 13% (pour les promotions liées à l équipement de la maison) et 17% (pour les produits de culture et loisirs) des Français regrettent ainsi de ne pas en recevoir assez. Dans le détail, on relève que les femmes, les personnes âgées de 25 à 34 ans et les catégories populaires, dont le pouvoir d achat constitue logiquement une préoccupation plus forte, se distinguent comme les catégories de population les plus soucieuses de recevoir plus d offres, quels que soient les canaux promotionnels utilisés. On relève également que les interviewés qui possèdent déjà le plus de compte web marchands, de cartes de fidélité ou d application pour faire des achats en ligne sont les plus demandeurs de nouvelles offres. Les offres promotionnelles influent logiquement sur les comportements d achat des Français, mais tous les canaux utilisés n ont pas le même impact sur les pratiques de consommation. Globalement, à la réception d une offre, deux réflexes s imposent chez le client : conserver l offre et se renseigner, soit en magasin, soit sur le site web, pour jauger de l attrait de la promotion. Les réflexes d achat sont pour leur part plus inégaux, et 4

7 dépendent davantage du canal de promotion utilisé. Les offres les plus efficaces commercialement sont celles qui émanent de la recommandation d un ami : elles encouragent régulièrement à acheter le produit, soit en magasin (52%) soit sur le web (41%). L impact des offres reçues par coupon (61% de réflexe d achat en magasin et 32% sur Internet) est également important, d autant plus que la demande est forte pour ce canal. Très efficaces, les offres reçues en magasin suscitent aussi un souhait d achat bien supérieur sur place (64%) que sur le web (25%), l effet d immédiateté ayant sans doute une forte influence sur les acheteurs. La réception d une offre par prospectus génère là encore une envie d achat physique en magasin (58%) surpassant l achat sur le web (26%). Ensuite et presque au même niveau, la réception de promotions par courrier (50% des consommateurs sont incités à acheter en magasin, 32% sur le web) et par engendrent des démarches d achat assez poussées. Notons que lorsqu une offre est reçue par , elle incite davantage, et assez logiquement eu égard à son contenu et au canal de diffusion, à acheter sur le web (47%) qu en magasin (31%). Procédé plus traditionnel, la transmission d une promotion directement sur l emballage du produit encourage aussi à l achat, mais essentiellement en magasin (47%). Enfin, trois canaux de promotion ne suscitent de réflexes d achat que très ponctuels : il s agit des offres reçues via une application smartphone/tablette (24% en magasin comme sur Internet), par SMS (20% sur le web notamment) et enfin par la publicité sur les réseaux sociaux, suscitant pour 22% des interviewés des projets d achats sur le web, et 21% en magasin. Enfin, si l on considère que les offres reçues par un ami sont les plus incitatives, la dimension de transmission de l information prend une importance capitale. Or dans le meilleur des cas, si l offre émane de la recommandation d un ami, 44% des consommateurs retransmettent elles mêmes les offres à d autres personnes. Ce niveau de transmission chute néanmoins à 30% s agissant des offres reçues en magasin, et jusqu à 19% pour les promotions vues ou reçues sur les réseaux sociaux. Au cours des douze derniers mois, 83% des Français ont renoncé à utiliser une offre promotionnelle car elle ne s appliquait pas à des produits qui les intéressaient. Outre ce problème de ciblage, 78% des interviewés affirment avoir renoncé car la promotion ne s appliquait que sous certaines conditions. Par ailleurs, et témoignant de leur exigence, si ils jugent les offres trop peu avantageuses, les consommateurs n hésitent pas à les laisser de côté (73%). Plus ponctuellement, mais constituant une expérience vécue par une majorité de Français (59%), le dépassement de la date d expiration de l offre constitue un autre critère central de non utilisation des promotions. Au final, seuls deux arguments constituent des freins minoritaires : 34% des interviewés ont renoncé à une offre au cours des douze derniers mois car elle était trop compliquée à utiliser ou à comprendre, et 25% des Français ont récemment perdu un coupon, un mail ou un SMS qu ils souhaitaient utiliser. Ouvriers et employés sont les deux catégories professionnelles qui renoncent le moins aux offres promotionnelles, quel que soit l obstacle rencontré. A l inverse, le problème de l offre qui ne s applique pas à des produits intéressants est surtout pointé par les CSP+, quand les détenteurs d au moins dix cartes de fidélité et dix comptes web marchands, sans doute du fait du grand nombre d offres auxquels ils sont exposés, se révèlent souvent confrontés au renoncement aux différentes offres. Il n existe en revanche pas de réel clivage en termes d âge ou de sexe de l interviewé. 5

8 Les offres promotionnelles reçues par apparaissent comme celles qui séduisent le plus les consommateurs. Ainsi, comparées aux autres canaux, les promotions par sont jugées comme les plus personnalisées (33%), les plus intéressantes (27%) et les plus variées (33%, au même niveau que les promotions présentes dans les prospectus). Les prospectus sont pour leur part perçus comme les plus compréhensibles (28%) et les plus visuellement agréables (33%). Enfin, l aspect pratique des coupons est mis en avant par les interviewés (28%). Les promotions liées aux applications (smartphone, tablette) et à la publicité sur les réseaux sociaux, démarches moins conventionnelles, séduisent nettement moins, étant considérées à la fois comme peu pratiques et peinant à convaincre des avantages qu elles peuvent procurer. Puisque l on sait désormais que les Français délaissent essentiellement les offres mal ciblées et soumises à des conditions contraignantes, les dimensions de personnalisation et de praticité des offres revêtent une importance toute particulière. Ainsi, et dans l ordre, les offres vues comme les plus personnalisées sont celles reçues par (33%), puis par courrier (24%) et via des coupons (13%). Les plus pratiques à utiliser sont quant à elle les offres reçues via des coupons (28%), par (20%), via des prospectus (19%) et enfin en magasin (16%). Hormis les employés, toutes les catégories de population interrogées s accordent à dire que les offres promotionnelles reçues par sont les plus personnalisées et surtout les plus intéressantes. La variété des offres en fonction des canaux divise davantage entre ceux qui estiment que les promotions par sont les plus diversifiées (notamment les hommes, les interviewés âgés de moins de 35 ans et les CSP+), contre ceux qui pensent que la plus grande variété vient des prospectus, à savoir les femmes (33%), les Français âgés de 35 ans et plus (34%), les CSP (34%) et les habitants des communes rurales notamment (38%). Enfin, l aspect pratique accordé aux coupons est partagé par l ensemble de la population, notamment par les plus jeunes (35% auprès des moins de 25 ans) et les ouvriers (36%). 6

9 B. Méfiants à l égard du suivi de leurs pratiques d achat par les marques, les consommateurs apprécient pourtant les cartes et comptes de fidélité pour les liens particuliers qu ils permettent de tisser avec les produits et les enseignes qu ils aiment. En moyenne, les Français possèdent 5 cartes de fidélité dans différentes enseignes (et jusqu à 7 en moyennes chez les employés), et 5 comptes sur des sites web marchands (7 en moyenne parmi les Français âgés de 25 à 34 ans). On note également que plus l interviewé a de comptes sur un site web marchand, plus il possède de cartes de fidélités, et inversement. La possession d une application sur smartphone ou tablette et permettant de réaliser des achats s avère pour sa part nettement moins répandue : les interviewés en possèdent une seulement en moyenne (11% une à deux et 7% trois et plus). Les Français mettent principalement en avant trois avantages liés aux comptes ou aux cartes de fidélité qu ils possèdent : ils permettent dans environ six cas sur dix, quel que soit le type d enseigne, de choisir le support par lequel la marque les contacte, de se servir du même compte en boutique comme sur Internet, et enfin d être privilégié en ayant accès à des offres ou des services exclusifs. Toujours dans une majorité d enseignes, les comptes et cartes de fidélité permettent à leurs utilisateurs de recevoir des promotions plus faciles à utiliser, de consulter leur compte sur Internet (relevé de points, historique d achat, suivi de commande), et enfin, dans une moindre mesure, de recevoir des promotions plus intéressantes que les personnes qui n ont pas de compte client. Globalement, pour les Français, environ la moitié des cartes et comptes de fidélité ont l intérêt d offrir de recevoir des promotions personnalisées. Enfin, assez logiquement compte tenu du faible recours à ce type de support, la possibilité de consulter son compte sur un smartphone ou une tablette s inscrit comme l avantage le moins évident pour les Français (de 30% à 34% selon les enseignes). En comparaison des autres types de magasin (culture et loisirs, mode et produits de beauté, high tech et électroménager), les enseignes d équipement de la maison se distinguent, sur ces critères, comme celles offrant le moins d avantages, la perception des atouts de leurs cartes ou comptes de fidélité apparaissant systématiquement comme la plus faible. Un peu plus d un Français sur deux refuse qu un vendeur d une enseigne chez qui il a un compte ou une carte de fidélité ait accès à l historique de ses achats (55%), un refus encore plus marqué parmi les interviewés âgés de 65 ans et plus (64%). Dans le même ordre d idées, les trois quarts des personnes interrogées refusent que le vendeur ait accès à l historique de leurs paniers abandonnés sur le site internet de cette enseigne (75% dont 85% chez ceux qui ne possèdent aucune carte et 83% parmi les Français âgés de 50 à 64 ans). La défiance des consommateurs s avère ainsi particulièrement prégnante lorsqu Internet est impliqué : 64% des interviewés ne veulent pas que le vendeur puisse avoir accès aux listes de choix prédéfinies sur le site Internet de son enseigne, et 71% s opposent à ce qu un représentant d une enseigne puisse savoir quels articles ils ont consulté en ligne chez cette enseigne. Toutefois, il existe une méfiance plus catégorique encore : 87% des Français n acceptent pas qu un vendeur d une enseigne sache ce qu ils ont aimé sur les réseaux sociaux. Cette défiance à l égard du caractère intrusif des réseaux 7

10 sociaux s inscrit néanmoins comme une constante dans la société, et pas seulement pour les données commerciales. Dans le détail et sur ce point, les plus réticents se comptent parmi les seniors (94% de refus) et les personnes ne possédant pas de cartes de fidélité (92%). 8

11 C. Le recours à Internet dans le parcours d achat rassure les Français, et leur offre de nouvelles perspectives de consommation, marquées par la souplesse. L influence d Internet sur les comportements d achat se concrétise par la facilitation de la prise d information d une part, liée à la multiplication des supports, et le renouvellement des réflexes d achat d autre part. Une pratique de consommation se distingue comme étant la plus régulière : en fonction des types d enseignes, entre 41% (pour le textile, la mode et les produits de beauté) et 54% (pour le high tech et l électroménager) des Français utilisent Internet pour se renseigner avant d acheter un article en magasin. Selon la même logique de transparence, entre 27% et 36% des interviewés disent faire souvent ou régulièrement leur liste de choix sur Internet avant de se déplacer en magasin. Plus ponctuellement, entre 20% et 30% des Français opèrent de manière inverse, se déplaçant d abord en magasin pour voir le produit avant de l acheter sur Internet. Enfin, et toujours en termes de prise d information, le recours aux applications sur smartphone et tablettes, du fait d un taux d équipement plus faible que pour Internet en général, est nettement moins fréquent lorsqu il s agit de préparer une liste de produits avant d aller en magasin (de 11 à 13% en fonction des enseignes). En matière de pratiques d achat liées à Internet, de 19% (pour les enseignes d équipement de la maison) à 30% (pour les produits culturels et de loisirs) des Français commandent souvent ou régulièrement sur le web un article qui n était plus disponible en magasin. On note ensuite qu entre 16% et 19% des interviewés reconnaissent également avoir l habitude d acheter un article sur Internet et de le retirer dans un magasin de la même enseigne. Le procédé de remplissage du panier en ligne est le plus régulièrement abandonné volontairement (de 20% à 28% des Français le font souvent ou régulièrement) plutôt que complété ou payé plus tard (de 15% pour les enseignes d équipement de la maison à 22% pour le textile, la mode ou les produits de beauté). Plus gênant, de 11 à 14% des internautes remplissent régulièrement un panier sur Internet avant de l abandonner de manière involontaire. Dans le détail, et d une manière générale, la génération «digital natives», âgée de moins de 35 ans, associe mieux la prise d information et l achat à la pratique d Internet. On note en outre que la prise d information sur Internet avant l achat, assez similaire chez les hommes comme chez les femmes, croît avec le nombre de cartes ou de comptes web marchands détenus. Enfin, et autre clivage notable, les ouvriers apparaissent sur tous ces points moins à l aise avec les pratiques d achat liées à Internet. 9

12 Conclusion Au final, et dans une période de forte tension sur le pouvoir d achat, cette étude souligne l attachement des Français aux offres promotionnelles et de fidélité dans leur parcours de consommation. Sans surprise, en dépit de la multiplication des supports (smartphones, sites marchands), les personnes interrogées conservent principalement leurs réflexes d achat en magasin. L influence d Internet se fait néanmoins sentir, tant elle engendre une forte transparence d information et une plus grande souplesse d achat, sur lesquelles s appuient grandement les Français. Ainsi, et au delà de l achat, une part importante de la population valide et s informe sur les offres reçues en recourant aux sites Internet des enseignes. S ils estiment recevoir beaucoup d offres sur les différents canaux, les interviewés affirment leur souhait de pouvoir profiter de promotions certes toujours plus avantageuses, mais surtout plus pratiques. Ils plébiscitent, pour leur variété, leur personnalisation ou tout simplement leur facilité d utilisation les coupons, les prospectus et les s. S agissant des comptes et cartes de fidélité, et nonobstant une relative méfiance à l égard de la protection de leurs données, les Français apprécient la personnalisation des offres et la primeur de l information. Ils y voient également un moyen de simplifier leurs achats et le suivi de leur consommation. La conjugaison des supports du web et des avantages de fidélité ne dénature pas le rapport des Français avec leurs enseignes favorites, mais génère au contraire de nouvelles habitudes de consommation, plus exigeantes et plus transparentes. 10

13 3 Les résultats de l'étude 11

14 A La promotion multi canal 12

15 La perception du volume d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Question : Diriez vous que vous recevez trop, suffisamment ou pas assez d offres commerciales pour les produits de culture et loisirs (livres, musique, spectacles, jouets, jeux, matériel de sport )? Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas TOTAL (%) (%) (%) (%) (%) Par Via des prospectus Par courrier Par la publicité sur les réseaux sociaux Par SMS Sur les emballages des produits En magasin Via des coupons Sur une application de votre smartphone / tablette Par recommandation d un ami

16 La perception du volume d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Question : Diriez vous que vous recevez trop, suffisamment ou pas assez d offres commerciales pour le textile, l habillement, la mode, les produits de beauté? Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas TOTAL (%) (%) (%) (%) (%) Par Via des prospectus Par courrier Par la publicité sur les réseaux sociaux Par SMS Sur une application de votre smartphone / tablette En magasin Sur les emballages des produits Via des coupons Par recommandation d un ami

17 La perception du volume d offres commerciales reçues pour les produits high tech, l électroménager Question : Diriez vous que vous recevez trop, suffisamment ou pas assez d offres commerciales pour les produits high tech, l électroménager? Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas TOTAL (%) (%) (%) (%) (%) Par Via des prospectus Par courrier Par la publicité sur les réseaux sociaux Par SMS Sur les emballages des produits Via des coupons Sur une application de votre smartphone / tablette En magasin Par recommandation d un ami

18 La perception du volume d offres commerciales reçues pour l équipement de la maison Question : Diriez vous que vous recevez trop, suffisamment ou pas assez d offres commerciales pour les produits d équipement de la maison (mobilier, décoration, )? Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas TOTAL (%) (%) (%) (%) (%) Par Via des prospectus Par courrier Par la publicité sur les réseaux sociaux Par SMS Sur les emballages des produits Sur une application de votre smartphone / tablette En magasin Via des coupons Par recommandation d un ami

19 .La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Par Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

20 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Via des prospectus Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

21 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Par courrier Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

22 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Par la publicité sur les réseaux sociaux Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

23 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Par SMS Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

24 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Sur les emballages des produits Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

25 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs En magasin Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

26 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Via des coupons Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

27 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Sur une application de votre smartphone / tablette Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

28 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour la culture et les loisirs Par recommandation d un ami Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

29 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Par Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

30 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Via des prospectus Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

31 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Par courrier Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

32 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Par la publicité sur les réseaux sociaux Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

33 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Par SMS Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

34 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Via des coupons Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

35 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté En magasin Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

36 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Sur les emballages des produits Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

37 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Sur une application de votre smartphone / tablette Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

38 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour le textile, l habillement, la mode et les produits de beauté Par recommandation d un ami Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

39 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour les produits high tech, l électroménager Par Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

40 La perception détaillée du volumes d offres commerciales reçues pour les produits high tech, l électroménager Via des prospectus Trop Suffisamment Pas assez Vous n en recevez pas ENSEMBLE Homme Femme TOTAL Moins de 35 ans ans ans TOTAL 35 ans et plus ans ans ans et plus TOTAL Actifs TOTAL CSP Artisans Cadres Intermédiaires TOTAL CSP Employés Ouvriers TOTAL Inactifs Retraités Autres inactifs Commune rurale Commune urbaine de province Agglomération parisienne Région parisienne Nord est Nord ouest Sud ouest Sud est Aucune Une à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucun Un à deux Trois à cinq Six à dix Plus de dix Aucune Une à deux Trois et plus

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012

Les Français et la consommation cross-canal. Septembre 2012 Les Français et la consommation cross-canal Septembre 2 Note méthodologique Étude réalisée pour : Generix Échantillon : Echantillon de 00 personnes, représentatif de la population française âgée de 8 ans

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Principaux enseignements Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4 FM N 111499 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise prenom.nom@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux

Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Les Français et la publicité sur les Réseaux Sociaux Octobre 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Generix Echantillon : Echantillon de 1006 personnes représentatif de la

Plus en détail

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour FD/JF N 110979 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les écrans numériques Résultats détaillés Décembre 2012 Sommaire - 1 -

Plus en détail

FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour FG/LB N 111074 Contacts IFOP : Fabienne Gomant/ Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et leurs écrits Résultats détaillés Février 2013 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour

FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com. pour FD/AM N 1-18325 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Adeline Merceron Tél : 01 45 84 14 44 adeline.merceron@ifop.com pour Les Français et leur de santé Résultats détaillés Février 2010 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 18076 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Internautes et la protection des informations personnelles sur les réseaux sociaux Résultats détaillés

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 2-2 - Les résultats de l'étude... 5 FM N 112057 Contacts Ifop : Frédéric Micheau - Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

FD/AB N 111910 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

FD/AB N 111910 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour FD/AB N 111910 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le regard des Français sur la Saint-Valentin Vague 2 Résultats détaillés Janvier 2014 Sommaire

Plus en détail

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie

Les Français et les nuisances sonores. Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie Les Français et les nuisances sonores Ifop pour Ministère de l Ecologie, du Développement Durable et de l Energie RB/MCP N 112427 Contacts Ifop : Romain Bendavid / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements... 4-3 - Les résultats de l'étude... 7 JF/JPD N 111965 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Les Français et l interruption volontaire

Plus en détail

JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com.

JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. JF N 111541 Contact Ifop : Jérôme Fourquet Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et le port du voile ou du foulard islamique dans

Plus en détail

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG

SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG LA PLACE DES NOUVEAUX OUTILS DE COMMUNICATION DANS L ACTE D ACHAT SONDAGE VIAVOICE POUR EQUIPMAG Contacts : Avril 2012 www.institut-viavoice.com Arnaud Zegierman Directeur associé az@institut-viavoice.com

Plus en détail

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour

FM/SA N 18530. Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16. pour FM/SA N 18530 Contacts Ifop : Frédéric Micheau / Sarah Alby Contact Wincor Nixdorf : Mike Hadjadj Tél : 01 45 84 14 44 Tél : 01 30 67 04 16 frederic.micheau@ifop.com mike.hadjadj@wincor-nixdorf.com pour

Plus en détail

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 18756 Contact IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et les tatouages Résultats détaillés Juillet 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie... 1-2 -

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris

Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client. IFOP pour Ordre des avocats de Paris Le regard des Français sur le secret des échanges entre un avocat et son client IFOP pour Ordre des avocats de Paris FD/MCP N 112477 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion Chasles-Parot Département Opinion

Plus en détail

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010

Les actifs et la retraite. 17 septembre 2010 Les actifs et la retraite 17 septembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A - Le niveau de préoccupation à l égard de la retraite 6 B - L évaluation des ressources et des

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix pour Les internautes et les comparateurs de prix Avril 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A L utilisation des comparateurs B La perception et les attentes vis-à-vis des comparateurs

Plus en détail

JF/YMC N 1-6661 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Yves-Marie Cann

JF/YMC N 1-6661 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Yves-Marie Cann JF/YMC N 1-6661 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Yves-Marie Cann Les internautes et les réseaux sociaux en ligne Résultats Décembre 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les principaux enseignements

Plus en détail

Les Français et la sensibilité dentaire

Les Français et la sensibilité dentaire Juillet 2011 Référence Contact Damien Philippot Directeur de Clientèle au Département Opinion Damien.philippot@ifop.com Les Français et la sensibilité dentaire La méthodologie Etude réalisée pour : SENSODYNE

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien»

e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» Contacts Ipsos : Patrick KLEIN Tél : 01 41 98 97 20 e-mail : patrick.klein@ipsos.com Sonia BENCHIKER Tél : 01 41 98 95 08 e-mail : Etude «les Français et leur pharmacien» sonia.benchiker@ipsos.com Rapport

Plus en détail

JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/GC N 19765 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Guillaume Chevalier Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la coupe du monde de rugby 2011 Résultats détaillés Septembre 2011

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelletier,

Plus en détail

Le contact avec les entreprises proches de chez soi

Le contact avec les entreprises proches de chez soi Le contact avec les entreprises proches de chez soi Etude auprès des Français Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Téléphone : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com 15 place

Plus en détail

Le parcours d achat des Français

Le parcours d achat des Français Le parcours d achat des Français Juin 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour

JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com. pour JF N 110614 Contacts IFOP : Jérôme FOURQUET Tél : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com pour Le baromètre d des médias Résultats détaillés Juillet 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux

Plus en détail

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français?

Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? Septembre 2012 Contacts : Frédéric DABI Adeline MERCERON Prénom.nom@ifop.com Recours aux services aux particuliers : Quel impact des mesures fiscales pour les Français? pour Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

La Coordination de Défense des Auto-Entrepreneurs POUR

La Coordination de Défense des Auto-Entrepreneurs POUR FD/GC N 111445 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Guillaume Chevalier - Chargé d études senior Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.dabi@ifop.com 35 rue de la

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

Emploi et territoires

Emploi et territoires Emploi et territoires Emploi et territoires Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi Octobre 2015 page 1 Sondage de l Institut CSA pour le Conseil d orientation pour l emploi

Plus en détail

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR

Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments. Ifop pour Groupe PHR Les Français et le projet de loi de déremboursement des médicaments FD/GM N 113338 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44

Plus en détail

FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 110529 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et les points de vente connectés Les principaux enseignements Octobre 2012 Sommaire - 1 - La

Plus en détail

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-5559 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour La perception des idées reçues à l égard des personnes en situation de handicap par les Français Résultats détaillés Le 16 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

Le futur du commerce physique

Le futur du commerce physique Janvier 2013 N 110 895 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Micheau prenom.nom@ifop.com Le futur du commerce physique pour 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée

Plus en détail

POUR. Contact Generix Group : Mike Hadjadj Directeur Marketing & Communication Tél. : 01 77 45 43 41 mhadjadj@generixgroup.com

POUR. Contact Generix Group : Mike Hadjadj Directeur Marketing & Communication Tél. : 01 77 45 43 41 mhadjadj@generixgroup.com FM/BS N 110461 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 Contact Generix

Plus en détail

pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012

pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012 pour Les Français et la suppression des notes à l école Résultats détaillés Août 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 L'adhésion à la suppression des notes à l'école...

Plus en détail

Les Français et le libéralisme

Les Français et le libéralisme Les Français et le libéralisme Vague 2 Sondage Ifop pour L Opinion/Génération Libre/i>TELE Mai 2015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45

Plus en détail

JF/LB N 1-29488 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/LB N 1-29488 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/LB N 1-29488 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Laure Bonneval Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour L image des banques en Suisse Résultats détaillés Juillet 2011 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Sommaire. «LES FRANÇAIS ET LE VIOL CONJUGAL» Novembre 2013. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. «LES FRANÇAIS ET LE VIOL CONJUGAL» Novembre 2013. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FK/JPD N 111759 Contact Ifop : François Kraus / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 72 34 4 / 06 61 00 37 76 francois.kraus@ifop.com pour Les Français et le viol

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et les fonctions publiques Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion et

Plus en détail

pour La formation professionnelle vue par les salariés

pour La formation professionnelle vue par les salariés pour La formation professionnelle vue par les salariés Introduction Quelle est la vision des salariés sur la formation continue : quel est leur bilan sur 2009? Quelles sont leurs priorités pour 2010? Comment

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4 FD/EP N 111316 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 frederic.dabi@ifop.com pour Les Français et les manifestations sur le

Plus en détail

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les sympathisants de l UMP et le changement de nom du mouvement JF/EP N 113078 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

pour Mike Hadjadj Directeur de la Communication Communications Director

pour Mike Hadjadj Directeur de la Communication Communications Director FM/SA N 18824 Contact Ifop : Frédéric Micheau Directeur Adjoint - Département Opinion et Stratégies d'entreprise 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com Mike Hadjadj Directeur de la Communication Communications

Plus en détail

Les consommateurs ont-ils confiance dans l achat sur les réseaux sociaux?

Les consommateurs ont-ils confiance dans l achat sur les réseaux sociaux? Les consommateurs ont-ils confiance d l achat sur les réseaux sociaux? Contact : Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel : 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90 19 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires

Les Français, leur dentiste et l accès aux soins bucco-dentaires 8 octobre 2013 Sondage auprès de 1000 personnes âgés de 18 ans et plus N 111 470 Contacts : 01 72 34 94 64 / 06 61 00 37 76 François Kraus Jean-Philippe Dubrulle Prenom.nom@ifop.com Les Français, leur

Plus en détail

L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de téléchargement

L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de téléchargement 24 février 2012 Présentation des résultats N 110 200 Contacts : 01 72 34 94 64 François Kraus Jean-Philippe Dubrulle francois.kraus@ifop.com L impact de la fermeture de MegaUpload sur les pratiques de

Plus en détail

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/FM N 18819 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les jugements sur les mesures de lutte contre l insécurité Résultats détaillés Août 2010

Plus en détail

Les Français et le transport partagé

Les Français et le transport partagé Les Français et le transport partagé Institut CSA pour Uber Novembre 2014 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de 1000 personnes âgées de 18 ans et plus Constitution de l échantillon

Plus en détail

Les Français et le marché du gaz

Les Français et le marché du gaz Les Français et le marché du gaz Sondage Ifop pour ENI Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Alexandre Bourgine Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com Octobre 2015

Plus en détail

«Les Français & l automobile»

«Les Français & l automobile» Conférence de Presse 6 juin 2012 3 ème édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé Qui sommes-nous? Un positionnement unique : > Le premier distributeur automobile

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Avril 2013 N 111254 Contacts : Damien Philippot Jean-Philippe Dubrulle prenom.nom@ifop.com Observatoire des politiques publiques : Les Français et la formation professionnelle pour Note méthodologique

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements de l enquête... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les principaux enseignements de l enquête... 4 FM N 112123 Contact Ifop : Frédéric Micheau - Directeur Adjoint Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85

Plus en détail

Alliance Carton Nature

Alliance Carton Nature Alliance Carton Nature Présenta)on des résultats de l étude «Percep2on des emballages alimentaires par les consommateurs» menée par l ins)tut IFOP www.alliance- carton- nature.org Sommaire Introduc2on

Plus en détail

- 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les principaux enseignements... 3. - 3 - Les résultats de l étude... 9

- 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les principaux enseignements... 3. - 3 - Les résultats de l étude... 9 FM N 110192 Contact Ifop : Frédéric Micheau / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45

Plus en détail

Trouver le bon avocat

Trouver le bon avocat Trouver le bon avocat Novembre 2015 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 78 94 90 00 Fax : 01 78 94 90 19 fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.

Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto. Conférence de Presse 25 mai 2011 2eme édition du baromètre «Les Français & l automobile» Guillaume Paoli Directeur Associé AramisAuto.com QUI SOMMES NOUS? Un positionnement unique : le premier distributeur

Plus en détail

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France

L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats. Ifop pour Dimanche Ouest France L'approbation des mesures annoncées par F. Hollande après les attentats JF/JPD N 113495 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01

Plus en détail

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air. Ifop pour Le Journal du Dimanche Les Franciliens et la lutte contre la pollution de l air FD/EP N 112684 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/EP N 110670 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la fin de vie Résultats détaillés Septembre 2012 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les Français et la situation financière de leur commune. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les Français et la situation financière de leur commune JF/JPD N 113333 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3

Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Immobilier : Internet est indispensable pour 2 Français sur 3 Sondage Opinion Way pour MeilleursAgents Paris, le 2 décembre 2014 MeilleursAgents s intéresse à un sujet de société qui anime les débats depuis

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Enquête auprès des 18-25 ans

Enquête auprès des 18-25 ans Octobre 2012 N 110 513 Présentation des résultats Contacts : 01 45 84 14 44 Frédéric Micheau Bénédicte Simon prenom.nom@ifop.com Enquête auprès des 18-25 ans pour Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats

Plus en détail

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge

FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge FD/FACD N 1-6598 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Les Français et les médecines naturelles Résultats détaillés Novembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...1-2 - Les résultats

Plus en détail

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF N 19096 Contacts IFOP : Jérôme Fourquet Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les conditions de déplacement dans la Communauté Urbaine de Bordeaux Résultats détaillés Le 8 décembre 2010

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France

Les Français et la création d'un nouveau service national. Ifop pour Dimanche Ouest France Les Français et la création d'un nouveau service national JF/EP N 112768 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015

Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Les Français et les déclencheurs d acte d achat Septembre 2015 Frédéric Micheau, Directeur des études d opinion - OpinionWay Hervé Grelet, General Manager Retail Wincor Nixdorf France Nicolas Pelle

Plus en détail

Entreprise et nouvelles technologies

Entreprise et nouvelles technologies Entreprise et nouvelles technologies Sondage Ifop pour ARESSY RP à l occasion du salon Documation-MIS 2015 Contacts Ifop : Anne-Sophie Vautrey / Thomas Simon Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Les Français et la chute de cheveux

Les Français et la chute de cheveux Les Français et la chute de cheveux Sondage Ifop pour Oxygen et Norgil Contacts Ifop : Romain Bendavid - Directeur de Clientèle Thomas Simon Chargé d Etudes Département Opinion et Stratégies d Entreprise

Plus en détail

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011

Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne. Novembre 2010 Juin 2011 Campagne d information sur les viandes de bœuf, veau et porc frais Contrôles campagne Novembre 2010 Juin 2011 10/10/2011 Rappel : Le dispositif de contrôle mis en place Le dispositif de contrôle, remporté

Plus en détail

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2

L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 Octobre 2012 JALMA N 110750 Contact Damien Philippot Directeur de clientèle Département Opinion damien.philippot@ifop.com L Observatoire de l accès aux soins Vague 2 1 La méthodologie 2 NOTE MÉTHODOLOGIQUE

Plus en détail

Enquête sur l érosion dentaire

Enquête sur l érosion dentaire Octobre 2013 GSK N 111617 Contact : Damien Philippot 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l étude 3 - Les principaux enseignements Page 2 1 La méthodologie

Plus en détail

Etat des lieux du marketing digital

Etat des lieux du marketing digital Etat des lieux du marketing digital Décembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Les Français et la crise. Ifop pour Atlantico

Les Français et la crise. Ifop pour Atlantico Les Français et la crise JF/MCP N 112890 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Marion Chasles-Parot Département Opinion et Stratégies d'entreprise TÉL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com MARS 2015 Sommaire

Plus en détail

Les Français et la vue

Les Français et la vue pour Les Français et la vue Novembre 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : SNOF Echantillon : Echantillon de 1006 personnes, représentatif de la population française âgée

Plus en détail

Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique»

Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique» Etude sur les comportements de lecture «papier versus numérique» Etude en ligne auprès d un échantillon de 1.165 individus, représentatif de la population française Mai 2014 Présentée à l Assemblée Générale

Plus en détail

Baromètre Jeunesse Vague 3

Baromètre Jeunesse Vague 3 pour Baromètre Jeunesse Vague 3 Juin 2011 Sommaire 1 - La méthodologie 3 2 - Les résultats de l'étude 5 A Les jeunes, la confiance et leur avenir 6 B Les jeunes et l avenir professionnel 11 C Les jeunes

Plus en détail

pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques

pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques pour L Observatoire de la Fiscalité et des Finances Publiques Les Français et le référendum d initiative populaire Résultats détaillés Le 11 mars 2011 Sommaire - 1 - La méthodologie... - 2 - Les résultats

Plus en détail

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour

JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com. pour JF/CLL N 1-17836 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Cécile Lacroix-Lanoë Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les Français et la confiscation du véhicule dans certains cas d infractions routières

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4. L'intention de vote pour les élections européennes de 2014...

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l'étude... 4. L'intention de vote pour les élections européennes de 2014... FD/JF/DP N 111361 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Jérôme Fourquet / Damien Philippot Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 damien.philippot@ifop.com pour L'intention de vote

Plus en détail

pour Les internautes et le e-commerce

pour Les internautes et le e-commerce pour Les internautes et le e-commerce Octobre 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les perceptions du commerce en ligne B Les achat sur Internet t et la qualité de service C

Plus en détail

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité

Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les jeunes et le Service Civique : connaissance, représentations et potentiel d attractivité Les principaux enseignements FD/EP N 113392 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion

Plus en détail

La colocation vue par les propriétaires

La colocation vue par les propriétaires La colocation vue par les propriétaires Institut CSA pour Weroom Mars 2015 Fiche technique Interrogation Echantillon national représentatif de propriétaires, composé de 1000 personnes âgées de 18 ans et

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012

Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012 pour Les attentes du client final quant à la livraison en point de proximité et à domicile de ses commandes sur Internet Septembre 2012 1 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les

Plus en détail