CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CHIFFRES CLÉS Groupe Caisse des Dépôts"

Transcription

1 CHIFFRES CLÉS DU Bilan social Groupe Caisse des Dépôts

2 Emploi Effectif total du Groupe salariés au 31/12/ Effectif Effectif total Évolution / 2013 Caisse des Dépôts ,4 % Entités rattachées % CNP Assurances et filialesassurances Technologies 18 numériques % Informatique Investissement CDC d intérêt général Transport, ingénierie et infrastructures % et CNP-TI Financement d entreprises Autres Logement et immobilier Appui aux territoires SNI et filiales % Icade et filiales % Egis et filiales % Compagnie des Alpes % Bpifrance Total % Répartition des effectifs par activité (en %) 4,1 1,8 5,3 2,2 9,7 Assurances Investissement d intérêt général Financement d entreprises Logement et immobilier 10,2 13,8 28,9 Technologies numériques Transport, ingénierie et infrastructures Autres Appui aux territoires Principales évolutions de l effectif du Groupe L effectif total du Groupe s établit au 31/12/ à salariés. L augmentation de 11,9 % par rapport à 2013 s explique principalement par l intégration des effectifs de Bpifrance (présent en annexe dans le bilan social groupe 2013). 95 % de l effectif total est en CDI et 5 % en CDD. Parmi ces CDD, 51 % sont en contrats d apprentissage ou d aide à l insertion. 2

3 Emploi 57 % de femmes 5 % de cadres 4 % de femmes cadres Effectif par catégorie et genre Le groupe Caisse des Dépôts compte 57 % de femmes. Il dénombre 5 % de cadres. Parmi les cadres, 54 % sont des hommes et 4 % sont des femmes. Parmi les non-cadres, 31 % sont des hommes et 9 % sont des femmes. Répartition de l effectif total par genre Répartition de l effectif total par catégorie Hommes Femmes Cadres Non cadres ,9 % 5,3 % 5, % 51,8 % 51,8 % 55,5 % 44,1 % 43,7 % 43,4 % 48,2 % 48,2 % 44,5 % Contrats d aide à l insertion (CDD) Le recours aux CDD d aide à l insertion augmente de 33 % par rapport à 2013 (1 % hors Bpifrance) notamment grâce à la conclusion de CDD séniors et d emplois d avenir. En, 151 contrats de professionnalisation et 252 contrats d apprentissage ont été recrutés. Les contrats de professionnalisation et d apprentissage représentent 85 % des contrats d insertion. 3

4 Emploi Âge et ancienneté Âge moyen : 44,7 ans Ancienneté moyenne : 14,5 ans Pyramide des âges L âge moyen dans le Groupe est de 44,7 ans. L âge moyen par filiale est compris entre 42,1 ans pour Egis et 4,5 ans pour la Caisse des Dépôts et entités. 11 % des effectifs du Groupe ont moins de 30 ans et 23 % ont 55 ans et plus. 5 ans et plus à 4 ans à 59 ans à 54 ans à 49 ans à 44 ans à 39 ans à 34 ans à 29 ans moins de 25 ans Pyramide des anciennetés L ancienneté moyenne dans le Groupe est de 14,5 ans. L ancienneté moyenne par filiale est comprise entre 10 ans pour la Compagnie des Alpes et 18 ans pour la Caisse des Dépôts et entités. 8 % des effectifs ont moins d un an d ancienneté et 1 % ont une ancienneté de 30 ans et plus. 30 ans et plus 25 à 29 ans 20 à 24 ans 15 à 19 ans 10 à 14 ans 5 à 9 ans 1 à 4 ans moins d 1 an Bénéficiaires de l obligation d emploi (BOE) Le taux légal d emploi atteint 5,98 % pour l ensemble du groupe en (5,45 % en 2013). Le taux d emploi direct des personnes en situation de handicap atteint 4,14 % en. Le nombre de bénéficiaires de l obligation d emploi (BOE) progresse de 9,8 % entre et 2013 (3,8 % hors Bpifrance). Quelques progressions sont notables : de 9,7 % pour la SNI de 10 % pour Egis de 20 % pour Icade 20 entités sur 40 font une déclaration annuelle obligatoire d emploi. Taux d emploi de 5,98 % 4

5 Emploi Absentéisme Le taux d absentéisme du Groupe est de,4 % (tous motifs confondus) contre,3 % en Le principal motif d absence est la maladie qui représente 1 % du nombre total de jours d absence. Le taux d absentéisme pour maladie est de 3,9 % contre 3,8 % en Le nombre total de jours d absence rapporté à l effectif moyen mensuel s établit à 13,1 jours par an et par salarié contre 13,3 jours en Taux d absentéisme,4 % Répartition du nombre de jours d absence par type 9,2 % 13,4 % 9,2 % 13, % 8,7 % 15,0 % 5,8 % 11,1 % 5,8 % 11,0 % 5,7 % 10,2 % Absences diverses Congés maternité ou d adoption / Paternité Accidents du travail et du trajet 0,5 % 0,5 % 0,5 % CLM / CLD / Invalidité Maladie Flux de personnels Entrées (hors gains marchés) Sorties (hors cessions) Ratio de remplacement Caisse des Dépôts et entités % CNP Assurances et filiales % Informatique CDC et CNP-TI % SNI et filiales % Icade et filiales % Egis et filiales % Compagnie des Alpes % Bpifrance % Total % Taux de recrutement Sur le total des entrées, 48 % concernent des recrutements de collaborateurs de moins de 30 ans (49 % en 2013) et % des collaborateurs de 55 ans et plus (4 % en 2013). 5 % des personnes recrutées sont des femmes contre 44 % d hommes ( 2 points par rapport à 2013). En, les recrutements de CDI (hors insertions) sont plus importants que ceux de CDD (1 149 CDI contre 1 03 CDD). 10,7 % Taux de turnover 12,8 % Taux recrutement = nb total recrutements (CDI-CDD) / eff. moyen mensuel Taux turnover = nb total sorties (hors cessions) / eff. moyen mensuel. 5

6 Rémunérations et charges accessoires Rémunération moyenne annuelle brute La rémunération moyenne annuelle brute du Groupe s élève à (52 91 e en 2013). La rémunération moyenne annuelle brute Répartition par tranche de rémunération 30% 25% 28 % 27 % 24 % 25 % % 15% 14 % 15 % 10% 5% 5 % 4 % 9 % 10 % % % 4 % 4 % 8 % 9 % 0% < à De à De à De à De à De à De à > à Intéressement et Participartion versés en au titre de 2013 Le montant moyen de l intéressement passe de à en. Le nombre de bénéficiaires augmente aussi ( en contre en 2013). Parmi les entités rattachées à l Établissement public, 15 entités sur 29 ont versé de l intéressement en. Le montant moyen de la participation reste stable (2 47 en et en 2013). Le nombre de bénéficiaires diminue légèrement de en 2013 à en. 7 filiales sur l ensemble du Groupe ont versé une participation en.

7 Formation 77 % de l effectif a bénéficié d une formation Formation continue La proportion de salariés ayant suivi une formation baisse légèrement : 77 % en contre 78 % en Près de 51 millions d euros ont été consacrés à la formation continue. 75 % des actions de formation sont des actions d adaptation au poste de travail / maintien dans l emploi. Le développement des compétences progresse de près de 5 points depuis 2013 (22 % contre 17,2 %). Le nombre de jours de formation moyen par stagiaire passe de 1,7 à 1,8, soit une augmentation de % entre et Stagiaire : salarié ayant suivi un stage de formation. Un salarié qui a suivi 3 stages de nature différente représente 3 stagiaires. Répartition du nombre de jours de formation par type d action 0,2 % 3 % 22 % Formation professionnelle Adaptation au poste de travail et maintien dans l emploi 75 % Développement des compétences Bilans de compétence 7

8 Temps de travail Autres conditions de travail Le nombre de salariés à temps partiel passe de 12, % en 2013 à 13,3 % en. 13,3 % de l effectif travaille à temps partiel Le nombre de collaborateurs au forfait représente 30 % de l effectif total du Groupe contre 25 % en % des collaborateurs du Groupe sont des télétravailleurs (augmentation de 0,4 point par rapport à 2013). Relations professionnelles Bilan des accords collectifs 71 % des accords ont été conclus par négociation, 29 % sont des décisions unilatérales de l employeur. Les thèmes où il y a eu le plus d accords signés sont : - les rémunérations (58 %), - l organisation, conditions de travail et sécurité (24 %), - la diversité (égalité professionnelle et contrats de génération, 11 %). Répartition par thème des accords conclus en (%) Rémunérations Formation professionnelle Organisation, conditions de travail et sécurité Diversité Dialogue social Thématiques diverses 8 Direction des ressources humaines DHGA40 - Pôle gestion administrative et données sociales 12 avenue Pierre Mendès-France Paris cedex Édition : Direction des ressources humaines - Janvier 201

Bilan social 2014. Groupe Caisse des Dépôts

Bilan social 2014. Groupe Caisse des Dépôts Bilan social 2014 Groupe Caisse des Dépôts Liste des sigles CIFRE : Convention industrielle de formation par la recherche CUI-CAE : Contrat unique d insertion (contrat d accompagnement dans l emploi dans

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1

SOMMAIRE. 1 - Les Emplois...page 1 SOMMAIRE 1 - Les Emplois......page 1 11 Effectif... page 1 11.1 - Effectif total au 31/12 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31/12 11.3 - Effectif annuel en équivalence temps plein 11.4 - Comparatif

Plus en détail

Bilan social Direction des Ressources Humaines

Bilan social Direction des Ressources Humaines Bilan social 2015 Direction des Ressources Humaines SOMMAIRE I - EMPLOI 11 Effectif CDI/CDD 1 11.1 - Effectif total au 31 décembre 1 11.2 - Effectif en équivalence temps plein au 31 décembre 2 11.3 -

Plus en détail

SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage»

SOURCES Site Groupe Chèque Déjeuner (au 14/01/2014) Rapport de responsabilité sociétale 2012 Plaquette «Notre démarche nous engage» JANVIER 2014 version 1 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DU GROUPE CHEQUE DEJEUNER SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE

Plus en détail

Reporting social 2014

Reporting social 2014 Reporting social 2014 2 ENGIE Reporting social 2014 Afin de faciliter l analyse des indicateurs, et de compléter les données sociales figurant dans la partie 3.2.8 du document de référence, les indicateurs

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2016 BNP PARIBAS SA 1 1 EMPLOI RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 3 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES GROUPE

RESSOURCES HUMAINES GROUPE BILAN SOCIAL 2015 BNP PARIBAS SA RESSOURCES HUMAINES GROUPE La banque d un monde qui change SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS

Plus en détail

BILAN SOCIAL synthèse et analyse

BILAN SOCIAL synthèse et analyse BILAN SOCIAL : synthèse et analyse www.adages.net 1 BILAN SOCIAL synthèse et analyse WWW.ADAGES.NET SIEGE SOCIAL 1925 rue de Saint Priest - Parc Euromédecine - 34097 Montpellier Cedex 5 Tel : 04 67 10

Plus en détail

CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES EXERCICES 2013, 2014, 2015

CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DES RESSOURCES HUMAINES EXERCICES 2013, 2014, 2015 CONJUGUER VALEURS MUTUALISTES ET POLITIQUE DÉVELOPPER LE DIALOGUE ET LA COHÉSION DANS L ENTREPRISE Réf. Grenelle : 1.c.1. L organisation du dialogue social (information / négociation / consultation) 1.c.2.

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE

BILAN SOCIAL 2016 UES KORIAN FRANCE BILAN SOCIAL UES KORIAN FRANCE SOMMAIRE 01 02 03 04 EMPLOI.... p. 1 FORMATION. p. 12 1.1.EFFECTIF p. 1 5.1.FORMATION PROFESSIONNELLE CONTINUE p. 12 EFFECTIF TOTAL AU 31/12 p. 1 % DE LA MASSE SALARIALE

Plus en détail

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN

GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN NOVEMBRE 2013 GRILLE DE LECTURE DES INDICATEURS SOCIAUX DE LA MGEN version 1 SOMMAIRE LA STRUCTURE DES EFFECTIFS L ÉVOLUTION DES EMPLOIS LA FORMATION ET LES COMPÉTENCES LA RÉMUNÉRATION GLOBALE LES CONDITIONS

Plus en détail

Dossier de presse. 21 Septembre Résultats 2016 du Fonds pour l insertion. Fonction publique. Fonds pour l insertion

Dossier de presse. 21 Septembre Résultats 2016 du Fonds pour l insertion. Fonction publique. Fonds pour l insertion 21 Septembre 2017 Dossier de presse Fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la fonction publique Résultats 2016 du Fonds pour l insertion des personnes handicapées dans la Fonction publique

Plus en détail

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé. au 31 décembre 2014

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé. au 31 décembre 2014 Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé au 31 décembre 2014 2 Ce rapport a été élaboré à partir des informations 2014 remontées dans le cadre de l enquête «Bilan Social» pour les

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS. Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs

TRANSPORTS URBAINS. Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs TRANSPORTS URBAINS Bilan social 2016 Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs Édition 2017 www.utp.fr SOMMAIRE Avant-propos...4 Principales données du bilan

Plus en détail

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015

BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 BOLLORÉ BILAN SOCIAL 2015 CHAPITRE I EMPLOI Indicateur : 11 EFFECTIFS Données des indicateurs au 31/12/2015 1.1.1 - EFFECTIF PRESENT 1.1.2 - EFFECTIF PERMANENT 1.1.3 - NOMBRE DE SALARIES LIES PAR UN CDD

Plus en détail

Bilan social Transports urbains. Édition 2015

Bilan social Transports urbains.  Édition 2015 Transports urbains Bilan social (Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs) Édition 2015 www.utp.fr Avant-propos Ce rapport de branche a été réalisé à partir

Plus en détail

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne

Bilan social du CNES. Année Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Bilan social du CNES Année 2014 Direction des Ressources Humaines, des relations Sociales et de la Communication Interne Page 2 sur 60 SOMMAIRE... 1 1 EMPLOI... 7 1.1 EFFECTIFS... 7 1.1.1 Effectifs au

Plus en détail

TRANSPORTS URBAINS Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs

TRANSPORTS URBAINS Bilan social Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs TRANSPORTS URBAINS Bilan social 2015 Convention Collective Nationale des réseaux de transports publics urbains de voyageurs Édition 2016 www.utp.fr SOMMAIRE Avant-propos...4 Principales données du bilan

Plus en détail

Chiffres Clés Juin Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Juin Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Juin 2015 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2012, 100 300 établissements employaient 361 700 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé ou

Plus en détail

Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015)

Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015) Rapport de situation comparée Hommes Femmes 2015 (Données de fin décembre 2015) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors: chantier prioritaire de la «Grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord

Plus en détail

Sommaire. I - Emploi. Page 3. Page 37. II - Rémunérations et charges. III - Autres conditions de travail. Page 49. IV - Formation.

Sommaire. I - Emploi. Page 3. Page 37. II - Rémunérations et charges. III - Autres conditions de travail. Page 49. IV - Formation. Sommaire I - Emploi I.1 - Effectifs I.2 - Travailleurs temporaires I.3 - Mouvements de personnel I.4 - Absentéisme II - Rémunérations et charges II.1 - Charge salariale globale II.2 - Rémunérations II.3

Plus en détail

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes

Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes Convention Collective Nationale du commerce de gros en bonneterie, lingerie, confection, mercerie, chaussures et négoces connexes CCN n 3148 Bilan Emploi Formation Exercice 2010 Sources Les données présentées

Plus en détail

Bilan Social d'entreprise

Bilan Social d'entreprise Bilan Social d'entreprise Sommaire Indicateurs Page ##1 Emploi ## 11 Effectifs 4 ## 111 Effectif total au 31 décembre 4 ## 1111 Effectif total et rythme de travail au 31 décembre 4 ## 112 Effectif permanent

Plus en détail

THALES S.A. BILAN SOCIAL

THALES S.A. BILAN SOCIAL www.thalesgroup.com THALES S.A. BILAN SOCIAL 214-215-216 BILAN SOCIAL 216 SOCIETE T H A L E S LISTE DES ETABLISSEMENTS THALES : SIEGE SOCIAL Tour Carpe Diem 31 Place des Corolles 9298 PARIS LA DEFENSE

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE. SEPTEMBRE 2014 (Sources : INSEE - Pôle emploi SESE Direccte Rhône-Alpes UT Ain

NOTE DE CONJONCTURE. SEPTEMBRE 2014 (Sources : INSEE - Pôle emploi SESE Direccte Rhône-Alpes UT Ain 1 I SITUATION DE L EMPLOI NOTE DE CONJONCTURE SEPTEMBRE 2014 (Sources : INSEE - Pôle emploi SESE Direccte Rhône-Alpes UT Ain Fin août 2014, dans le département de l Ain, 24 450 personnes sont inscrites

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2O16 CNP ASSURANCES BILAN SOCIAL 2016

BILAN SOCIAL 2O16 CNP ASSURANCES BILAN SOCIAL 2016 CNP ASSURANCES BILAN SOCIAL BILAN SOCIAL 2O16 CNP Assurances Siège social : 4, place Raoul Dautry, 75716 Paris Cedex 15 Tél. : 01 42 18 88 88 www.cnp.fr Groupe Caisse des Dépôts CNP_1611179_COUV_BILAN_SOCIAL.indd

Plus en détail

Contrat de génération : Publication du décret d application

Contrat de génération : Publication du décret d application Contrat de génération : Publication du décret d application La loi portant création du contrat de génération a été publiée au journal officiel du 3 mars 2013. Le décret relatif aux conditions de mise en

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 L AIR LIQUIDE S.A. DIRECTION DES RELATIONS ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL. «Creative Oxygen» : De l oxygène naît l inspiration

BILAN SOCIAL 2013 L AIR LIQUIDE S.A. DIRECTION DES RELATIONS ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL. «Creative Oxygen» : De l oxygène naît l inspiration BILAN SOCIAL L AIR LIQUIDE S.A. DIRECTION DES RELATIONS ET DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL «Creative Oxygen» : De l oxygène naît l inspiration Sommaire BILAN SOCIAL 1 1. Emploi 1 2. Sécurité 1 3. Organisation

Plus en détail

RAPPORT EGALITE DU TRANSPORT DONNEES AÉRIEN PERSONNEL AU SOL.

RAPPORT EGALITE DU TRANSPORT DONNEES AÉRIEN PERSONNEL AU SOL. RAPPORT EGALITE DU TRANSPORT DONNEES AÉRIEN PERSONNEL AU SOL 2012 www.observatoire-metiers-aerien.fr QUELQUES PRINCIPES MÉTHODOLOGIQUES Accord relatif à l égalité professionnelle entre les Femmes et les

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en Novembre 2016 Synthèses Novembre 2016 L Observatoire Economique et Social Baisse de l emploi dans le secteur paysagiste en 2015 En 2015, les entreprises paysagistes affiliées aux régimes agricoles sont au nombre de

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la«grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Accord National

Plus en détail

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé

Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé au 31 décembre 2014 Ce rapport a été élaboré à partir des informations 2014 remontées dans le cadre de l enquête «Bilan Social» pour les

Plus en détail

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015

Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Mise en œuvre au sein de la CEPAL des dispositions des articles 3.2 et 4.5 de l accord Groupe GPEC du 20 janvier 2015 Période du 1 er janvier 2015 au 31 décembre 2017 La CEPAL met en œuvre les engagements

Plus en détail

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe

Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe Bilan social 2010 UES Crédit Agricole S.A. Ressources Humaines Groupe 4 bilan SOCIAL 2010 Sommaire 1 Emploi P/09 2 Rémunérations P/25

Plus en détail

Portrait de l emploi territorial en Grande Couronne au 31 décembre 2011

Portrait de l emploi territorial en Grande Couronne au 31 décembre 2011 Centre Interdépartemental de Gestion de la Grande Couronne de la Région d Île-de-France Système de Management certifié le 19 juillet 2012 Bilan social Certificat n 4000486 Portrait de l emploi territorial

Plus en détail

Chiffres Clés Septembre Les personnes handicapées et l emploi

Chiffres Clés Septembre Les personnes handicapées et l emploi Chiffres Clés Septembre 2017 Les personnes handicapées et l emploi L OBLIGATION D EMPLOI En 2014, 101 000 établissements employaient 400 400 travailleurs handicapés. La loi fixe à tout établissement privé

Plus en détail

Le secteur d activité des paysagistes est en croissance d emploi depuis plusieurs années, qu il s agisse d emplois salariés ou non salariés.

Le secteur d activité des paysagistes est en croissance d emploi depuis plusieurs années, qu il s agisse d emplois salariés ou non salariés. Synthèses Novembre 2012 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2011 L activité des paysagistes s est accrue entre l année 2010 et 2011. Cette

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2013 Projet présenté au CCE du 08/07/2014

BILAN SOCIAL 2013 Projet présenté au CCE du 08/07/2014 BILAN SOCIAL 2013 Projet présenté au CCE du 08/07/2014 Les rubriques de ce bilan social sont en conformité avec l article R 2323-17 du code du travail en application de l article L 2323-71 Bilan social

Plus en détail

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux INC 12 FEVRIER 2015 Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux PARTICIPATION AUX OBSERVATOIRES Participation 2010/2014 aux 7 observatoires inter-régionaux Collèges 2010 2011 2012 2013

Plus en détail

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES

DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES DES OPPORTUNITES ALTERNATIVES AUX PROJETS DE RECRUTEMENTS CLASSIQUES APPUI A L EMBAUCHE et DEVELOPPEMENT DE L EMPLOI 2 exemples d aides à l embauche SOMMAIRE 1- LE CONTRAT INITIATIVE EMPLOI 2- LE CONTRAT

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2012.

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2012. Synthèses Novembre 2012 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2012 L activité des paysagistes s est accrue entre l année 2011 et 2012. Cette

Plus en détail

Les effectifs et la masse salariale. La gestion du temps de travail. La disponibilité des RH. La gestion des compétences

Les effectifs et la masse salariale. La gestion du temps de travail. La disponibilité des RH. La gestion des compétences Analyse des bilans sociaux des établissements publics de santé Les effectifs et la masse salariale La gestion du temps de travail La disponibilité des RH La gestion des compétences La santé et la sécurité

Plus en détail

DEMANDE D AIDE À L EMBAUCHE / ZÉRO CHARGES TPE

DEMANDE D AIDE À L EMBAUCHE / ZÉRO CHARGES TPE DEMANDE D AIDE À L EMBAUCHE / ZÉRO CHARGES TPE Feuillet à adresser à Pôle emploi services - TSA 50102-92891 NANTERRE CEDEX 9 Employeur Entreprise (raison sociale) : Nom du responsable de l entreprise :

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux A abouti à : Loi n 2013-185 du 1 er mars 2013 Décret n 2013-222 du 15 mars 2013 (arrêtés + circulaire à venir) 2 Les objectifs

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2007 VERSION PROJET

BILAN SOCIAL 2007 VERSION PROJET BILAN SOCIAL 2007 1 DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise dans le domaine social, d enregistrer

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013

RAPPORT ANNUEL UNIQUE. Situation au 31 décembre 2013 RAPPORT ANNUEL UNIQUE Situation au 31 décembre 2013 ACTIVITE et SITUATION FINANCIERE Bénéfices ou pertes constatées au cours de l exercice : Air Rhône-Alpes a dégagé un bénéfice net de 580 208 dont un

Plus en détail

BILAN REGIONAL DE L EMPLOI TERRITORIAL CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI

BILAN REGIONAL DE L EMPLOI TERRITORIAL CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI BILAN REGIONAL DE L EMPLOI TERRITORIAL CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI Tours Parçay-Meslay, le 14 novembre 2013 LES SOURCES DES DONNEES Les informations présentées sont extraites, sauf mention contraire,

Plus en détail

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération»

MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» MODELE DE TABLEAUX DE BORD Objectif : élaborer un diagnostic préalable à un accord ou en plan d action «contrat de génération» 1/ LES PYRAMIDES DES AGES A/ définition des tranches d âge âges < 20 20-25

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des paysagistes poursuit sa croissance en Novembre 2015

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des paysagistes poursuit sa croissance en Novembre 2015 Synthèses Novembre 2015 L Observatoire Economique et Social L activité des paysagistes poursuit sa croissance en 2014 L activité des paysagistes s est encore accrue en 2014. Bien que le nombre d entreprises

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR Arrêté du 28 août 2017 fixant la liste des indicateurs contenus dans le rapport sur l état de la collectivité prévu à l article 33

Plus en détail

Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL

Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL Bilan social 2010 DIRECTION DES RELATIONS AVEC LE PERSONNEL Bilan social 2010 Direction des Relations avec le Personnel BILAN SOCIAL 2010 1 1. Emploi 1 2. Sous-traitance 1 3. Sécurité 1 4. Organisation

Plus en détail

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique)

Bilan social d'entreprise 2013 L & R du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre 1977 annexe A (secteur non soumis à arrêté spécifique) DIRECTION GENERALE Direction des ressources humaines 9 rue Marius Grosso 69 VAULX-EN-VELIN Tél. 4 7 7 4 - Fax 4 7 7 4 Bilan social d'entreprise 3 L.33-7 & R.33-7 du C. du Travail, Arrêté du 8 décembre

Plus en détail

Analyse des Bilans sociaux des établissements publics de santé à fin 2013

Analyse des Bilans sociaux des établissements publics de santé à fin 2013 Service Information sur la Performance des établissements de santé (IP) Pôle Analyse des Données et Indicateurs (ADI) Mars 2015 Analyse des Bilans sociaux des établissements publics de santé à fin 2013

Plus en détail

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER

POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le cadre des aides à l emploi et de la formation professionnelle Sommes perçues par des étudiants Ce qu il faut déclarer POUR LES PRINCIPALES

Plus en détail

Barème des cotisations sur salaires

Barème des cotisations sur salaires SMIC HORAIRE 9.76 MINIMUM GARANTI 3.54 SMIC MENSUEL 1 480.27 Tranches retraite complémentaire TB cadre = 1 à 4 plafonds TC cadre = 4 à 8 plafonds PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 269.00 TA = 1 plafond

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux 1 Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux A abouti à : Loi n 2013-185du 1 er mars 2013 Décret n 2013-222du 15 mars 2013 Circulaire DGEFP/DGT 2013-07 du 15 mai 2013 Un

Plus en détail

Convention Collective Nationale de l Import Export

Convention Collective Nationale de l Import Export Convention Collective Nationale de l Import Export CCN n 3100 Etude Emploi Formation Exercice 2010 Bilan de l emploi et de la formation Convention Collective Nationale de l Import Export (CCN n 3100) Méthodologie

Plus en détail

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN

KORIAN SA. Bilan Social. Année 2015 DRH KORIAN KORIAN SA Bilan Social Année DRH KORIAN SOMMAIRE PARTIE I : L'EMPLOI PARTIE II - REMUNERATION ET CHARGES ACCESSOIRES PARTIE III - CONDITIONS D'HYGIENE ET DE SECURITE PARTIE IV - AUTRES CONDITIONS DE TRAVAIL

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL Décret n o 2013-222 du 15 mars 2013 relatif au contrat de génération

Plus en détail

indicateurs Les dispositifs spécifiques d emploi aidé et de formation au 4 e trimestre 2016 Baisse des contrats aidés, hausse de la formation

indicateurs Les dispositifs spécifiques d emploi aidé et de formation au 4 e trimestre 2016 Baisse des contrats aidés, hausse de la formation direction de l animation de la recherche, mars 17 N 3 des études et des statistiques Les dispositifs spécifiques d emploi aidé et de formation au e trimestre 1 Baisse des contrats aidés, hausse de la formation

Plus en détail

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration.

L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL. Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. L Air Liquide S.A. Direction des Relations et du Développement social BILAN SOCIAL Creative Oxygen : De l oxygène naît l inspiration. Sommaire 1 2 4 Bilan social 1 1. Emploi 1 2. Sécurité 1. Organisation

Plus en détail

indicateurs Les dispositifs spécifiques d emploi aidé et de formation au 3 e trimestre 2016

indicateurs Les dispositifs spécifiques d emploi aidé et de formation au 3 e trimestre 2016 direction de l animation de la recherche, décembre 1 N 7 des études et des statistiques Les dispositifs spécifiques d emploi aidé et de formation au 3 e trimestre 1 Baisse des contrats aidés pour la première

Plus en détail

CE QU IL FAUT DÉCLARER

CE QU IL FAUT DÉCLARER CE QU IL FAUT DÉCLARER POUR LES PRINCIPALES REMUNERATIONS, INDEMNITES ET ALLOCATIONS, CE QUI EST A DECLARER, CE QUI N EST PAS A DECLARER Salaires des apprentis munis d un contrat Sommes perçues dans le

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS

OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS OBSERVATOIRE DE L EMPLOI ET DES QUALIFICATIONS CPNE DU 16 MARS 2017 ~ 1 ~ [Introduction : méthodologie] Les statistiques de ce rapport permettent d illustrer les données de l Observatoire des métiers,

Plus en détail

Rapport social de la branche de l Édition

Rapport social de la branche de l Édition Rapport social de la branche de l Édition Juin 2012 Syndicat national de l édition Introduction Rappel des textes applicables Conformément aux textes en vigueur il appartient au SNE de négocier une fois

Plus en détail

LES AIDES AU RECRUTEMENT pour les entreprises

LES AIDES AU RECRUTEMENT pour les entreprises BIENVENUE LES AIDES AU RECRUTEMENT pour les entreprises Ministère de l économie, des finances et de l emploi Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Encourager les entreprises

Plus en détail

L emploi des travailleurs handicapés dans les Fonctions publiques en Limousin

L emploi des travailleurs handicapés dans les Fonctions publiques en Limousin L emploi des travailleurs handicapés dans les Fonctions publiques en Limousin État des lieux des données disponibles au 01/01/2012 26/03/2015 CREAI Handi-Pacte Limousin C et état des lieux a pour objectif

Plus en détail

Direction Territoriale Pôle emploi MAYOTTE

Direction Territoriale Pôle emploi MAYOTTE 201507 SEE - Direction Régionale Pôle emploi REUNION Direction Territoriale Pôle emploi MAYOTTE DEMANDEURS D'EMPLOI INSCRITS en juillet 2015 Demandeurs d'emploi inscrits en fin de mois à Pôle emploi Catégories

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Mise à jour : mars 2017 Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

DROIT DU TRAVAIL 2016/17. Susana Lopes Dos Santos. Avocat au Barreau de Paris

DROIT DU TRAVAIL 2016/17. Susana Lopes Dos Santos. Avocat au Barreau de Paris DROIT DU TRAVAIL 2016/17 Susana Lopes Dos Santos Avocat au Barreau de Paris Dans la même collection Droit de la consommation 2016/2017 Auto-entrepreneur 2016/2017 Droit des assurances 2016/2017 Droit des

Plus en détail

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus)

Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Modèle de rapport de situation comparée (Entreprises de 300 salariés et plus) Premier axe : Comparaison de la situation des femmes et des hommes pour déterminer et résorber les écarts éventuels de rémunération.

Plus en détail

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux

Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la«grande conférence sociale» des 9 et 10 juillet 2012 Un Accord National

Plus en détail

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2011

DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES. Bilan social 2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES Juin 2012 L'emploi... p. 3 Rémunérations et charges accessoires... p. 24 Conditions d'hygiène et de sécurité... p. 29 Autres conditions de travail... p. 33 Formation...

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE (données 2011) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE 2012 (données 2011) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 4 Données sociales

Plus en détail

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013.

Synthèses. L Observatoire Economique et Social. L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013. Synthèses Avril 2015 L Observatoire Economique et Social L activité des entrepreneurs paysagistes poursuit sa croissance en 2013 L activité des paysagistes s est accrue en 2013. Tous les indicateurs sont

Plus en détail

Contrat de Génération

Contrat de Génération DIRECCTE PACA - UT 13 Contrat de Génération Le contrat de génération issu d un accord unanime des partenaires sociaux L emploi des jeunes et des seniors : chantier prioritaire de la «Grande conférence

Plus en détail

LE CONTRAT DE GENERATION POURSUIT UN TRIPLE OBJECTIF

LE CONTRAT DE GENERATION POURSUIT UN TRIPLE OBJECTIF 1 LE CONTRAT DE GENERATION POURSUIT UN TRIPLE OBJECTIF En constituant des binômes jeune/senior, le contrat de génération poursuit UN TRIPLE OBJECTIF : Permettre l intégration durable des jeunes de 16 à

Plus en détail

Organismes Professionnels Agricoles

Organismes Professionnels Agricoles SMIC HORAIRE 9.76 Cotisations Légales de bases de Sécurité Sociale MINIMUM GARANTI 3.54 SMIC MENSUEL 1 480.27 PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 269.00 Tranches retraite complémentaire TA = 1 plafond TB

Plus en détail

1/ Indicateurs RH 2016 publiés sur Bouygues.com

1/ Indicateurs RH 2016 publiés sur Bouygues.com 1/ Indicateurs RH publiés sur.com Effectifs par statut Périmètre : monde 337 20 153 1 948 33 217 3 068 7 331 66 054 68 216 Cadres 257 8 737 1 317 5 785 2 377 3 250 21 723 21 787 Etam 80 5 383 547 8 587

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION

CONTRAT DE GENERATION CONTRAT DE GENERATION Conférence Vendredi 16 novembre 2012 1 CONFERENCE SOCIALE : DES 9 ET 10 JUILLET 2012 Le programme de travail du Gouvernement : Emploi Formation professionnelle Rémunération Egalité

Plus en détail

B I L A N S O C I A L 2014

B I L A N S O C I A L 2014 BILAN SOCIAL 2014 Sommaire 1. Emploi 3 2. Rémunérations et charges accessoires 17 3. Conditions d hygiène et de sécurité 23 4. Autres conditions de travail 27 5. Formation 31 6. Relations professionnelles

Plus en détail

Université des maires du Gard. Le Maire Employeur

Université des maires du Gard. Le Maire Employeur Université des maires du Gard Le Maire Employeur LES OBLIGATIONS STATUTAIRES DES COLLECTIVITES A L EGARD DE LEURS AGENTS Cliquez pour modifier les styles du texte du CE QUI DIT LA LOI Les fonctionnaires

Plus en détail

LA scolarisation des enfants handicapés

LA scolarisation des enfants handicapés 2016 LA scolarisation des enfants handicapés (Sources : MEN, RRS, 2015) Scolarisation des enfants handicapés en milieu ordinaire 2015/2016 180 000 160 000 140 000 120 000 100 000 80 000 60 000 40 000 20

Plus en détail

Barème des cotisations sur salaires

Barème des cotisations sur salaires SMIC HORAIRE 9.76 MINIMUM GARANTI 3.54 SMIC MENSUEL 1 480.27 Tranches retraite complémentaire TB cadre = 1 à 4 plafonds TC cadre = 4 à 8 plafonds PLAFOND SECURITE SOCIALE MENSUEL 3 269.00 TA = 1 plafond

Plus en détail

Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION

Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION Unité territoriale Seine-et-Marne LE CONTRAT DE GENERATION Le contrat de génération : contexte, enjeux et objectifs Contrat de génération : vers une gestion active des âges en entreprise Le marché du travail

Plus en détail

BILAN SOCIAL. Rapport d égalité Hommes/Femmes VERSION PROJET

BILAN SOCIAL. Rapport d égalité Hommes/Femmes VERSION PROJET BILAN SOCIAL & Rapport d égalité Hommes/Femmes 2006 1 DEFINITIONS Bilan Social : Il récapitule en un document unique les principales données chiffrées permettant d apprécier la situation de l entreprise

Plus en détail

GESTIONNAIRE DE PAIE Partie 1 - réglementation & droit social : 3 jours / 21h

GESTIONNAIRE DE PAIE Partie 1 - réglementation & droit social : 3 jours / 21h GESTIONNAIRE DE PAIE Partie 1 - réglementation & droit social : 3 jours / 21h Partie 2 - brut au net : 2 jours / 14h Partie 3 - gérer les absences : 2 jours / 14h Partie 4 - les cotisations sociales :

Plus en détail

résultats L obligation d emploi des travailleurs handicapés en 2014 Un taux d emploi direct en légère hausse novembre 2016 N 066

résultats L obligation d emploi des travailleurs handicapés en 2014 Un taux d emploi direct en légère hausse novembre 2016 N 066 direction de l animation de la recherche, novembre 2016 N 066 des études et des statistiques L obligation d emploi des travailleurs handicapés en Un taux d emploi direct en légère hausse En, 400 400 travailleurs

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Mise à jour : novembre 2015 Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

Les Aides à l'embauche

Les Aides à l'embauche Les Aides à l'embauche Contrat d apprentissage Contrat de professionnalisation jeune Public Contrat Formation Jeunes de 16 à moins de 26 ans Jeunes de 16 à moins de 26 ans Contrat de travail particulier

Plus en détail

Le contrat de génération

Le contrat de génération Accueil> Employeur> Bénéficier d une...> Exonérations ou...> Le contrat de généra...> se décline de manière différenciée selon la taille de l entreprise Les entreprises de moins de 50 salariés ou appartenant

Plus en détail

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international

La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international La formation professionnelle dans les entreprises du commerce interentreprises et international Bretagne Région Bretagne Exercice 2010 INTERGROS : OPCA du commerce interentreprises et du commerce international

Plus en détail

Mise à jour : février 2016

Mise à jour : février 2016 La fin des congés de maladie Agents contractuels de droit public Mise à jour : février 2016 Centre de Gestion de la Fonction Publique Territoriale du Calvados 56 rue Bicoquet 14052 Caen cedex 4 Tél. :

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 2 1 Les bénéficiaires de l obligation d emploi 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé 3 La contribution à l Agefiph 4 La réponse à l obligation d emploi dans le

Plus en détail

LES RUPTURES CONVENTIONNELLES EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR AU PREMIER TRIMESTRE Une stabilisation du nombre de demandes

LES RUPTURES CONVENTIONNELLES EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR AU PREMIER TRIMESTRE Une stabilisation du nombre de demandes LES RUPTURES CONVENTIONNELLES EN PROVENCE-ALPES-COTE D AZUR AU PREMIER TRIMESTRE 2013 Une stabilisation du nombre de demandes La rupture conventionnelle du contrat de travail à durée indéterminée a été

Plus en détail

CONTRAT DE GENERATION

CONTRAT DE GENERATION CONTRAT DE GENERATION Analyse du Projet de loi : Création des articles suivants dans le Code du travail - Article L5121-6 Ctr = définition du contrat de génération. - Article L5121-7 Ctr = vise les entreprises

Plus en détail

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES -

Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France. «La base de données économiques et sociales» - BDES - Ordre des experts-comptables région Paris Ile-de-France «La base de données économiques et sociales» - BDES - Jean-Marc Piat & Claudine Vergnolle, Experts-comptables Membres de la Commission CE Ordre des

Plus en détail