Enthalpie et énergie de liaison

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Enthalpie et énergie de liaison"

Transcription

1 I] Cas des molécules diatomiques I- / Définition de l énergie de liaison Soit une molécule diatomique (AB) à l état gazeux. La dissociation d une molécule gazeuse AB correspond à la rupture de la liaison chimique entre les atomes A et B et à l obtention de deux atomes A et B libres et à l état gazeux. Il faut fournir de l énergie au système pour effectuer cette dissociation. L enthalpie de la réaction de dissociation en phase gazeuse est donc positive (convention du porte-monnaie) AB (g) A (g) + B (g) H dissociation 0 Cette enthalpie de dissociation est appelée énergie de liaison. Elle est notée D(A B) Remarques : Dans certains ouvrages, l énergie de liaison est définie comme l énergie libérée (donc négative) lors de la formation de la liaison chimique entre A et B. Mais comme les tables thermodynamiques donnent toujours une valeur absolue de cette énergie, il est préférable de définir cette énergie dans le sens de la dissociation pour éviter toute ambiguïté. Attention de ne pas confondre cette enthalpie de dissociation avec l enthalpie standard de formation! Exemple pour HCl (g) : Enthalpie de formation Energie de liaison 1 2 H 2 (g) Cl 2 (g) ΔH HCl (g) HCl g D H Cl H (g) + Cl (g) NB : H (g) + Cl (g) ΔH HCl (g) avec ΔH = D (H Cl) ΔH [HCl g ] I- / Calcul d une enthalpie de réaction à partir des énergies de liaisons Calculer l enthalpie standard de formation de HCl (g) D H2 = 436 kj. mol 1 Données : D Cl2 = 243 kj. mol 1 D H Cl = 432 kj. mol 1 Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 1

2 A partir de cet exemple, on peut établir une nouvelle règle de calcul des enthalpies de réaction. L enthalpie d une réaction chimique est la différence entre la somme des énergies de liaison des réactifs et la somme des énergies de liaison des produits. ΔH RC = D(réactifs) D(produits). Remarques importantes concernant la définition de l énergie de liaison : Tous les composés de la réaction sont pris en compte, y compris les corps simples. Il est nécessaire de connaître la structure de Lewis de chaque composé de la réaction chimique afin de pouvoir faire le bilan des liaisons chimiques à dissocier. L état de référence est l état gazeux : tous les réactifs et produits sont à l état gazeux quelque soit l état standard du composé. Il faudra donc envisager, le cas échéant, le passage d un composé solide ou liquide à l état standard, à l état gazeux. Cette méthode fonctionne très bien pour les composés diatomiques car les énergies de liaison sont bien connues et précises (facilement déterminée par l expérience). Pour les molécules plus complexes, l environnement moléculaire peut modifier les énergies de liaison. C est ce que nous allons voir dans le paragraphe suivant. II] Cas des molécules non diatomiques II- / Energie moyenne de liaison Pour les molécules comportant plus de deux atomes, on ne peut définir qu une valeur moyenne de l énergie de liaison. A/ Exemple Dissociation du dioxyde de carbone ΔH D CO 2 O = C = O (g) C (g) + 2O (g) ΔH D CO2 = 1602 kj. mol 1 Si l on applique la définition de l énergie de liaison pour une molécule diatomique vue précédemment, on a ΔH D CO 2 = 2 D C=O. on en déduit que D C=O = 801 kj. mol 1. En fait, cette dissociation se fait en deux étapes : O = C = O (g) C O (g) + O (g) ΔH D1 = 531kJ. mol 1 C O (g) C (g) + O (g) ΔH D2 = 1071 kj. mol 1 D après la loi de Hess, ΔH D CO 2 = ΔH D1 + ΔH D2 = 1602 kj. mol 1. On note une différence énergétique importante entre les deux étapes. En considérant que la liaison C = O a une énergie égale à la moitié de l enthalpie de dissociation du dioxyde carbone (801 kj. mol 1 ), on commet donc une erreur. On a en fait attribué une énergie moyenne de liaison à la liaison C = O. Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 2

3 De la même façon les enthalpies de dissociation successives du méthane, observées lors de la rupture des quatre liaisons C-H, l une après l autre, sont respectivement : ΔH D1 = 426,8 kj. mol 1 ; ΔH D2 = 418,4 kj. mol 1 ; ΔH D3 = 460,2 = kj. mol 1 ; ΔH D4 = 343,1 kj. mol 1. L énergie moyenne de la liaison C-H dans le méthane est donc : ΔH D D C H = = 412,3kJ. mol 1 4 Cette valeur sera néanmoins attribuée à toutes les liaisons C-H, quel que soit l environnement moléculaire. Recalculons cette énergie moyenne de la liaison C-H dans le méthane à partir d un cycle de HESS, en utilisant des enthalpies de réactions parfaitement déterminées (enthalpie de combustion standard ) ou bien obtenues d après les tables (ΔH, énergies de liaisons de corps diatomiques ). Données : enthalpies standard de combustion du méthane : ΔH C = 889,1 kj. mol 1 Chaleur latente de sublimation du carbone graphite : L s = 712,4 kj. mol 1 ΔH CO2 = 393,5 kj. mol 1 ΔH H2O(l) = 285,2 kj. mol 1 D H H = 431,8 kj. mol 1 Cette valeur est très proche de celle calculée précédemment. B/ Remarques Les énergies de liaison ne sont que des valeurs moyennes, donc approchées. Les variations d enthalpie de réaction calculées par cette méthode sont moins précises que celles calculée avec les variations d enthalpie de formation H*. Quand le choix est possible, il vaut mieux utiliser les H*. Cependant, cette méthode de calcul avec les énergies de liaison est très pratique : On ne connaît pas forcément tous les H*! Mais cela suppose connaître la formule éclatée des molécules (Lewis). Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 3

4 On peut mettre en avant des problèmes de structure : si un écart important est mis en évidence entre les deux méthodes de calcul, c est que la structure d un des composés est fausse (voir le paragraphe suivant). II- / Energie de résonance La description de la molécule de benzène est l un des exemples de résonance les plus classiques. Le chimiste allemand Keluké propose, en 1866, la structure du benzène (C6H6), premier cycle de l histoire de la chimie. Cette structure conduit obligatoirement à définir, pour la molécule, deux formes d énergie identiques, mais où chaque carbone joue un rôle différent. En réalité, les trois liaisons doubles sont réparties tout autour du cycle : toutes les liaisons C- C sont équivalentes (comme si il y avait 1,5 liaison entre chaque carbone) et l énergie de la molécule est inférieure à celle des formes limites de Keluké. La molécule est plus stable dans cette nouvelle configuration. Cette diminution d énergie correspond à une stabilisation par résonance de la molécule ; elle est en grande partie responsable de la stabilité inhabituelle des cycles aromatiques. Pour vérifier ce fait, calculons l enthalpie de dissociation HD du benzène selon deux méthodes. A/ Première méthode, expérimentale On utilise une réaction réelle (réalisable au laboratoire) qui tient compte de la structure réelle du benzène et de données thermodynamiques fiables telles que les enthalpies standard de formation, les chaleurs latentes de changement d état et les énergies de liaisons de molécules diatomiques. Données : enthalpie standard de combustion du benzène liquide : ΔH C = 3265,6 kj. mol 1 Enthalpie standard de formation : ΔH CO2 = -393,5 kj.mol 1 ; ΔH H2O (l) = 285,2 kj. mol 1 L V C6 H 6 = 42,9 kj. mol 1 ; L s Cgr = 715 kj. mol 1 ; D H H = 435,5 kj. mol 1 Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 4

5 Valeur énorme, molécule très stable. ΔH D = ΔH C 6ΔH CO 2 3ΔH H 2 O e + 6L scgr + 3D H H L v = 3265, , , ,5 42,9 = 5504 kj. mol 1 B/ Deuxième méthode, théorique On peut déterminer l enthalpie de dissociation du benzène gazeux à partir de la structure de Kekulé ; il suffit de connaître les énergies de liaisons qui interviennent dans la molécule de benzène : D C H = 413 kj. mol 1 Données : D C C = 347 kj. mol 1 D c=c = 614 kj. mol 1 Pour dissocier C 6 H 6 (g), il faut rompre 6 liaisons C-H, 3 liaisons C-C et 3 liaisons C=C. Donc, ΔH D = 6D C H + 3D C C + 3D C=C = = 5361 kj. mol 1 C/ Commentaires L enthalpie de dissociation réelle est donc supérieure à la théorique. La molécule réelle est donc plus stable que le modèle théorique imaginé par Kékulé (E p < E p ). cela s explique par la délocalisation des électrons π (de la double liaison C=C) sur l ensemble du squelette carboné de la molécule (conjugaison des liaisons π / voir cours d atomistique). La différence entre les énergies expérimentale et théorique est l énergie de résonance ( = 144 kj. mol 1 ). Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 5

6 Ce phénomène de conjugaison des doubles liaisons, qui stabilise la molécule en diminuant son énergie potentielle, est observé à chaque fois qu il y a alternance de simple et double liaisons (par exemple avec le butadiène CH 2 = CH CH = CH 2 CH 2 = CH = CH = CH 2 ). On remarque que si la multiplicité de la liaison augmente, son énergie de liaison augmente également (une liaison triple est plus solide qu une double, elle-même plus solide qu une simple). III] Cas des composés ioniques solides III- / Energie réticulaire Pour les solides ioniques tels que NaCl, on ne peut plus parler de liaisons dirigées ni de notion de molécules isolées. Le cristal de chlorure de sodium est constitué d un assemblage tridimensionnel de cations Na + et d anions Cl - - cette structure sera étudiée en chimie du solide (L2)-. Chaque cation est entouré de six anions et inversement. Cet assemblage très ordonné possède donc une énergie de cohésion importante. Le cristal est beaucoup plus stable que les ions gazeux pris séparément. Conséquences importantes : Il faut beaucoup d énergie pour disloquer ce réseau d anions et de cations Le point de fusion sera élevé (801 C). Cette énergie de cohésion s appelle énergie réticulaire. Elle correspond à l énergie qu il faut fournir pour transformer une mole de cristal en ions libres à l état gazeux ; elle est positive (analogie avec l énergie de liaison dans les molécules covalentes). Par la suite, cette énergie sera notée E R. N.B. : Ne pas confondre Na + (g) + Cl (g) Et Na (s) Cl 2 (g) E R ΔH NaCl (s) NaCl (s) La détermination directe de ER est impossible expérimentalement ; elle nécessite la construction d un diagramme de HESS particulier, nommé cycle de BORN-HABER. Toutes les valeurs utilisées sont issues des tables de données thermodynamiques. Données : enthalpie de formation standard de NaCl : H NaCl (s) = 411kJ. mol 1 Chaleur de sublimation de Na : L s = 108 kj. mol 1 Energie de liaison de Cl 2 D Cl Cl = 244 kj. mol 1 Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 6

7 Formation des ions Na + (g) et Cl (g) à partir des atomes gazeux : énergie de 1ère ionisation de Na E i = 5,14 ev. atom 1 affinité électronique du clore A e = 3,63 ev. atom 1 Mais attention! Les données énergétiques doivent se rapporter à une même quantité de matière : en effet, la formation des ions Na + (g) et Cl (g) à partir des atomes gazeux se rapporte à un atome et sont exprimées en ev, alors que les autres données sont exprimées en kj par mole. Enthalpie de formation d une mole d ions Na + (g) Na (g) Na + (g) + e ΔH i = ene i = 1, , ,14 = 4, J. mol 1 = 496 kj. mol 1 Enthalpie de formation d une mole d ions Cl (g) : Cl (g) + e Cl (g) ΔH = ena e = 1, , ,63 = 3, J. mol 1 = 350 kj. mol 1 Cl (g) étant plus stable que Cl(g), il y a perte d énergie lors de la formation de Cl (g) ; ΔH est négatif et A e est positif (l affinité électronique est toujours donnée en valeur absolue, ce qui suppose savoir qui, de l atome gazeux ou de l anion gazeux, est le plus stable). III- / Enthalpie de dissolution des solides ioniques Les composés ioniques solides sont généralement très solubles dans l eau à température ambiante, bien que leur cohésion interne soit très forte (ER élevée). Ainsi pour NaCl, la fusion du cristal nécessite beaucoup d énergie ( F = 801 C), et pourtant le réseau des ions NA+ et Cl- se «disloque» très facilement dans l eau (solubilité = 360g.L 1 ). L établissement d un cycle de HESS va nous permettre de comprendre l antagonisme entre ces deux phénomènes. La mise en solution aqueuse (dissolution) du cristal de NaCl nécessite deux étapes : Dissociation du cristal en ions libres gazeux : NaCl (s) Na + (g) + Cl (g) ΔH = E R = 787 kj. mol 1 Action du solvant eau sur les ions (phénomène de solvatation) : Na + (g) + x H 2 O Na + (aq ) ΔH 1 = 405 kj. mol 1 Cl (g) + x H 2 O Cl (aq ) ΔH 2 = 364 kj. mol 1 Ce phénomène de solvatation (ou hydratation) est lié au fait que l eau est un solvant très polaire ; les forces de cohésion dans le solide sont très nettement diminuées (environ 80 fois). C est le phénomène d interaction ion-dipôle. Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 7

8 L enthalpie de solvatation des ions Na + (g) et Cl (g), ΔH 1 + ΔH 2 = 769 kj. mol 1, est très négative. Elle compense pratiquement l énergie réticulaire du cristal de NaCl. L enthalpie de dissolution sera donc très faible. La dissolution de NaCl dans l eau, à température ambiante, est donc aisée car la réaction nécessite très peu d énergie : l énergie libérée par la solvatation compense pratiquement l énergie réticulaire. C est le cas de pratiquement tous les halogénures alcalins. Par contre pour les oxydes métalliques ioniques M x O y l énergie réticulaire est beaucoup plus grande (plusieurs milliers de kj) ; l énergie libérée par la solvatation ne peut compenser l énergie réticulaire? Ces composés sont donc pratiquement insolubles dans l eau à température ambiante. Réaction chimique Semestre 1 Thermochimie Chapitre 5 Page 8

Produits + calorimètre à T 1

Produits + calorimètre à T 1 THERMOCHIMIE ) Définitions La thermochimie est l'étude des quantités de chaleur échangées avec l'extérieur par un système où se produisent des réactions chimiques Ces quantités de chaleur dépendent des

Plus en détail

Cohésion des solides ioniques et moléculaires

Cohésion des solides ioniques et moléculaires Cours Blocs : Comprendre Ref : Cohésion_des_solides_eleves.docx Cohésion des solides ioniques et moléculaires 1S..- Chap 10.. NOM :. I. Cohésion des solides ioniques.... Interactions électrostatiques et

Plus en détail

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011

Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Classe 3OSbc - notions à maîtriser pour les examens de chimie juin 2011 Savoir ce qu est la masse atomique et être capable de la déterminer à partir du tableau périodique des éléments. Masse moléculaire

Plus en détail

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques

Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Chapitre 2 : Autour des solutions électrolytiques Introduction : n a parlé dans le premier chapitre de physique de solutions qui étaient capable de conduire le courant électrique, nous allons les étudier

Plus en détail

Interactions solvant-soluté

Interactions solvant-soluté REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI E Q U I L I B R E D E P R E C I P I T A T I O N Dans ce chapitre et les suivants, nous allons étudier différents équilibres chimiques en solution

Plus en détail

La thermochimie : exercices corrigés

La thermochimie : exercices corrigés La thermochimie : exercices corrigés Les énergies de liaison Exercice 1 La rupture d une liaison est-elle exothermique ou endothermique? La rupture d une liaison chimique consomme toujours de l énergie,

Plus en détail

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE

LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE JC GRESSIER La liaison chimique en chimie organique 03/09/98 LA LIAISON EN CHIMIE ORGANIQUE La liaison ionique telle qu elle existe dans les composés minéraux (ex : NaCl) ne permet pas d expliquer l établissement

Plus en détail

Partie 2. Application du 1 er principe à un système siège d une réaction 2.4. Accès à l enthalpie standard de réaction à partir de grandeurs tabulées

Partie 2. Application du 1 er principe à un système siège d une réaction 2.4. Accès à l enthalpie standard de réaction à partir de grandeurs tabulées Mélanges et transformations Partie 2. Application du 1 er principe à un système siège d une réaction 2.4. Accès à l enthalpie standard de réaction à partir de grandeurs tabulées Objectifs du chapitre Notions

Plus en détail

Les molécules sont des assemblages organisés d'au moins deux atomes (identiques ou différents), et sont donc également électriquement neutres.

Les molécules sont des assemblages organisés d'au moins deux atomes (identiques ou différents), et sont donc également électriquement neutres. Espèces chimiques Une «espèce chimique» est un ensemble d entités élémentaires identiques, telles que les atomes, les molécules et les ions. Les espèces chimiques constituées d atomes sont appelées «espèces

Plus en détail

SOLUTION ELECTROLYTIQUE

SOLUTION ELECTROLYTIQUE I. DEFINITION IA. SOLUTION Une solution est obtenue par dissolution de solutés dans un solvant. Lorsque le solvant est de l eau on obtient une solution aqueuse. Les solutés peuvent être liquide, solide

Plus en détail

GENERALITES SUR LES SOLUTIONS AQUEUSES

GENERALITES SUR LES SOLUTIONS AQUEUSES Chapitre 6 GENERALITES SUR LES SOLUTIONS AQUEUSES I. Phénomène de dissolution. I.1 Mise en évidence. Schéma du mode opératoire : Observation: Après avoir mélangé et bien agité, le sucre n est plus visible

Plus en détail

CHIMIE Forme B RÉACTIONS CHIMIQUES I

CHIMIE Forme B RÉACTIONS CHIMIQUES I Commission scolaire des Laurentides CHIMIE - 5042 Forme RÉCTIONS CHIMIQUES I CHIMIE- 5042 PRÉTEST Préparé par Isabelle Lapierre Ce document provient du site web du Sitsat Estrie Janvier 2003 CHIMIE 5042

Plus en détail

QCM J. Bonne chance!

QCM J. Bonne chance! QCM J Bonne chance! 1 ATOMISTIQUE (GALLICE) Parmi les propositions suivantes, indiquez celle(s) qui est (sont) exacte(s) : A. Dans la molécule d acide fluorhydrique (HF), l OA 1s de l hydrogène est plus

Plus en détail

CORRECTION Séance n 1 Semaine du 22/09/2014

CORRECTION Séance n 1 Semaine du 22/09/2014 TUTORAT UE1 2014 2015 CORRECTION Séance n 1 Semaine du 22/09/2014 Thermodynamique Pr. NURIT. Séance préparée par les tuteurs de la Fed. QCM n 1 : B, D Zn solide (T = 0 C) Zn solide (T = 419,5 C) Zn liquide

Plus en détail

Dissolution de composés ioniques ou moléculaires

Dissolution de composés ioniques ou moléculaires Dissolution de composés ioniques ou moléculaires Comment interpréter la dissolution de composés ioniques ou moléculaires dans un solvant? 1) Comment prévoir si un solvant est polaire? Rappel : Une solution

Plus en détail

Les différents types de liaisons chimiques

Les différents types de liaisons chimiques Les différents types de liaisons chimiques classés en liaisons fortes et liaisons faibles: en fonction de l énergie de liaison qui permet de mesurer «la force» de la liaison (énergie de liaison = - énergie

Plus en détail

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet :

MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F. I) Règle de l octet : Chapitre 4 : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Chapitre 4 : I) Règle de l octet : MOLECULES, IONS ET LIAISONS S 4 F Lors des réactions chimiques, les atomes perdent ou gagnent des électrons afin d acquérir

Plus en détail

Support de cours Chimie 2. CHAPITRE IV Thermochimie

Support de cours Chimie 2. CHAPITRE IV Thermochimie Faculté des sciences LMD (S- SM- SNVI) Support de cours Chimie 2 CHAPIRE IV hermochimie Enseignant : Dr. Ramdane BENAZOUZ (Mise à jour : 28/2/2009) A la mémoire du Dr Hocine Challal Université M hamed

Plus en détail

Les composés chimiques

Les composés chimiques Les composés chimiques Les Composés Chimiques Nous savons que les atomes d éléments variés se joignent ensemble pour former des molécules et des composés. Mais, comment? Les éléments sont liés ensemble

Plus en détail

La chimie des solutions. Chimie 11 chapitre 8

La chimie des solutions. Chimie 11 chapitre 8 La chimie des solutions Chimie 11 chapitre 8 Définitions La chimie des solutions étudie les réactions qui se produisent dans les solutions. Une solution est un mélange homogène d'un solvant (substance

Plus en détail

Les ma t é r i a u x s o l i d e s

Les ma t é r i a u x s o l i d e s Les ma t é r i a u x s o l i d e s J. Rive t - 2009 Table des matières 1 Les solides... 3 1.1 Solides non cristallins...3 1.1.1 Matières organiques... 3 1.1.2 Solides amorphes... 3 1.1.3 Les matériaux

Plus en détail

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS]

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS] DEVOIR COMMUN DE PHYSIQUE-CHIMIE, ÈRE S, MAI 203 CORRECTION PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [0 POINTS] 4 "" = point A. Qu'est-ce que l'eau? 2 A.. H : (Z = ) : K ; O : (Z = 8) : K 2 L 6 A..2

Plus en détail

Le premier principe de la thermodynamique

Le premier principe de la thermodynamique Le premier principe de la thermodynamique Le système On appelle système une portion de matière qui subit des transformations. On appelle milieu extérieur tout ce qui entoure le système. Dans le cas illustré,

Plus en détail

Structure et interactions entre molécules

Structure et interactions entre molécules Correction des exercices du chapitre AM 3 Langevin Wallon, PTSI 2015-2016 Structure et interactions entre molécules Exercice 1 Représentations de Lewis Les schémas de Lewis sont construits en utilisant

Plus en détail

III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules

III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules III-2-3) Impact de la géométrie sur la polarité des molécules Une molécule est polaire si son moment dipolaire (µ) est non nul Une molécule est apolaire si son moment dipolaire (µ) est nul Le moment dipolaire

Plus en détail

Chimie BI réactions endothermiques et exothermiques exercices

Chimie BI réactions endothermiques et exothermiques exercices Chimie BI réactions endothermiques et exothermiques exercices 1. Écris une équation équilibrée pour la combustion complète du pentane C 5 H 12. 2. Écris une équation équilibrée pour la combustion complète

Plus en détail

Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité. La théorie atomique

Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité. La théorie atomique Sciences physiques : les réactions chimiques et la radioactivité La théorie atomique Chimie = étude de la matière La matière est la substance qui compose tout corps ayant une réalité tangible. La matière

Plus en détail

Nom : Groupe : Tous les atomes tendent vers la stabilité (Répondre à la règle de l octet).

Nom : Groupe : Tous les atomes tendent vers la stabilité (Répondre à la règle de l octet). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS MATÉRIEL, ST-STE, 4 e secondaire LES TRANSFORMATIONS CHIMIQUES LA NATURE DES LIAISONS Une liaison chimique correspond au transfert ou au partage d électrons entre

Plus en détail

Exceptions à la règle de l octet

Exceptions à la règle de l octet Exceptions à la règle de l octet Participation des orbitales p ou d vides: couches de valence étendues, les composés hypervalents (composés avec formellement plus que 8 électrons de valence) Autres exemples:

Plus en détail

La Réaction chimique.

La Réaction chimique. CH 16 La Réaction chimique. I- Le système chimique. 1)- Transformation chimique et transformation physique. 2)- Description d un système chimique. 3)- État initial et état final d un système chimique.

Plus en détail

Problème II : Élaboration du carbonate de calcium Enoncé

Problème II : Élaboration du carbonate de calcium Enoncé II : Élaboration du carbonate de calcium Enoncé 1- Généralités Le carbonate de calcium of officinal est obtenu à partir du carbonate de calcium naturel. Les principales étapes de sa fabrication sont résumées

Plus en détail

Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes

Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes Chapitre 6 : Oxydes-Hydroxydes I Oxygène Elément très abondant O 2 très réactif se combine avec tous les éléments (sauf He, Ne et Ar) Rappel : Degré d oxydation de l oxygène les plus courant : -II -I 0

Plus en détail

Séance n 1 Semaine du 22/09/2014

Séance n 1 Semaine du 22/09/2014 TUTORAT UE 1 2014 2015 Séance n 1 Semaine du 22/09/2014 Thermodynamique Pr. NURIT Séance préparée par les tuteurs de La Fed. Noircir la ou les propositions exactes parmi les 6 items proposés. QCM n 1 :

Plus en détail

CAHIER DE TEXTE 1 ere S5 Chimie Date Contenu du cours Pour le 08/09/2008

CAHIER DE TEXTE 1 ere S5 Chimie Date Contenu du cours Pour le 08/09/2008 CAHIER DE TEXTE 1 ere S5 Chimie Date Contenu du cours Pour le 08/09/2008 12/09/2008 15/09/2008 22/09/2008 Cours : 1h Chapitre C1 : Grandeurs physiques et quantité de matière Activités : Fiche d exercices

Plus en détail

RÉACTION CHIMIQUE. Objectifs: Reconnaître réactifs et produits dans une équation chimique

RÉACTION CHIMIQUE. Objectifs: Reconnaître réactifs et produits dans une équation chimique RÉACTION CHIMIQUE Objectifs: Reconnaître réactifs et produits dans une équation chimique Balancer une équation chimique et interpréter les coefficients de l équation chimique pour calculer les quantités

Plus en détail

CHIMIE Durée : 3 heures

CHIMIE Durée : 3 heures Concours B ENSA B - 007 CHIMIE Durée : 3 heures L usage d une calculatrice est autorisé pour cette épreuve. Si, au cours de l épreuve, un candidat repère ce qui lui semble être une erreur d énoncé, il

Plus en détail

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques

A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques A2 : Phénomènes associés aux risques chimiques 1. Réactions chimiques On appelle réaction ou transformation physicochimique le processus par lequel une ou plusieurs substances se transforment en une ou

Plus en détail

Solubilité 1 Le produit de solubilité

Solubilité 1 Le produit de solubilité Solubilité 1 Le produit de solubilité Soluble ou insoluble? Tous les sels ne se dissocient pas de la même façon dans l eau. Certains sont très solubles, d autres moins et d autres pas du tout. En première

Plus en détail

TUTORAT UE spé BCM Séance n 1 Semaine du 07/02/2011

TUTORAT UE spé BCM Séance n 1 Semaine du 07/02/2011 TUTORAT UE spé BCM 2010-2011 Séance n 1 Semaine du 07/02/2011 Chimie physique (1) : Thermodynamique Dr. Josiane Nurit Séance préparée par Stéphanie Bonutti, Agathe Chadelas, François Issartel, Lucas Toreille

Plus en détail

TD TCH : THERMOCHIMIE

TD TCH : THERMOCHIMIE TD TCH : THERMOCHIMIE But du chapitre Etudier les échanges d énergie lors des transformations chimiques Plan prévisionnel du chapitre I Outils d étude 1 ) Définitions 2 ) Grandeur molaire partielle 3 )

Plus en détail

PARTIE 1 PARTIE 2. Chapitre 3 Mécanismes réactionnels en cinétique homogène PARTIE 3

PARTIE 1 PARTIE 2. Chapitre 3 Mécanismes réactionnels en cinétique homogène PARTIE 3 Sommaire PARTIE 1 LECTURE DE LA CLASSIFICATION PÉRIODIQUE Chapitre 1 La classification périodique... 9 PARTIE 2 CINÉTIQUE DES SYSTÈMES CHIMIQUES Chapitre 2 Cinétique des systèmes chimiques... 23 Chapitre

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Soufre...2 I.Structure électronique de S et O...2 II.Une propriété atomique de S et O...3 III.Structure de composés oxygénés

Plus en détail

Chapitre 1 Structure et propriétés de l atome - Classification périodique des éléments

Chapitre 1 Structure et propriétés de l atome - Classification périodique des éléments Chapitre 1 Structure et propriétés de l atome - Classification périodique des éléments Résumé du cours Structures nucléaire et atomique L atome est formé d un noyau et d un cortège d électrons. Le noyau

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées.

Les calculatrices sont autorisées. Les calculatrices sont autorisées. N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d'énoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant

Plus en détail

Hygiène et Sécurité HS 2

Hygiène et Sécurité HS 2 Hygiène et Sécurité HS 2 Leçon N 4 : Les molécules et leurs Liaisons Introduction : Dans l univers, les atomes restent rarement isolés : ils sont le plus souvent associés les uns aux autres pour former

Plus en détail

Exercices. Exercices d application. 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. électrons b. moins ; doublet c. litre ; mol.l 1 d.

Exercices. Exercices d application. 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. électrons b. moins ; doublet c. litre ; mol.l 1 d. Exercices Exercices d application 5 minutes chrono! 1. Mots manquants a. électrons b. moins ; doublet c. litre ; mol.l 1 d. neutre ; égale 2. QCM a. polaire b. polaire c. peut être apolaire d. CuCl 2 (s)

Plus en détail

Exercices sur la classification périodique

Exercices sur la classification périodique Exercices sur la classification périodique Déduire de la structure électronique la place dans la classification périodique : On donne la structure électronique, dans leur état fondamental, des atomes ci-dessous

Plus en détail

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques

SAR du 22 septembre : chimie générale. Partie atomistiques SAR du 22 septembre : chimie générale Partie atomistiques Exercice 1 Le soufre appartient à la famille des chalcogènes (la même que l oxygène). Son numéro atomique est Z=16. Il est utilisé pour fabriquer

Plus en détail

Cohésion de la matière à l'état solide

Cohésion de la matière à l'état solide Cohésion de la matière à l'état solide Quelles interactions assurent la cohésion de la matière à l'état solide? 1) La cohésion des solides ioniques 1) Électrisation par frottement activité : «Comprendre

Plus en détail

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011

TD1-Solutions - Éléments de chimie 2011 1. Le nombre de masse et le numéro atomique de chaque atome sont indiqués dans le tableau suivant: 4 He, 12 C, 14 N, 16 O, et Atome de masse: A Numéro atomique: Z de protons de neutrons d'électrons He

Plus en détail

THEME SANTE : CH 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE

THEME SANTE : CH 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE TEME SANTE : C 12 : REPRESENTATION DE LEWIS DES ATOMES ET DES MOLECULES, LIAISON DE COVALENCE A. Stabilité des atomes de gaz nobles (rares) : Dans la nature, les atomes ont tendance à s'associer pour former

Plus en détail

CLASSIFICATION PERIODIQUE DES ELEMENTS

CLASSIFICATION PERIODIQUE DES ELEMENTS Chapitre 3 : CLASSIFICATION PERIODIQUE DES ELEMENTS S 4 F Chapitre 3 : CLASSIFICATION PERIODIQUE DES ELEMENTS S 4 F I) Organisation de la classification : 1) Description : La classification a été élaborée

Plus en détail

Exercices de thermochimie

Exercices de thermochimie Exercices de thermochimie PSI* - Collège Stanislas Philippe Ribière Année Scolaire 2014-2015 Ph. Ribière PSI* 2014/2015 2 Chapitre 1 Equilibre chimique. 1.1 Oxydation du dioxyde de soufre. L oxydation

Plus en détail

Chapitre 4 Équations chimiques

Chapitre 4 Équations chimiques Chapitre 4 Équations chimiques A(s) + B(aq) C(l) + D(g) équation nominative : Ex. Hydrogène + oxygène monoxyde de dihydrogène (eau) équation squelette : Ex. H 2 + O 2 H 2 O équation équilibrée : Ex. 2H

Plus en détail

Thermochimie Chap.1 Premier principe appliqué à la chimie

Thermochimie Chap.1 Premier principe appliqué à la chimie Thermochimie Chap.1 Premier principe appliqué à la chimie 1. Quelques rappels de thermodynamique et de chimie 1.1. Les deux modélisations simplifiées d un corps pur 1.2. Variables d état Fonctions d état

Plus en détail

Chimie générale I pour sciences de la Vie (biologie, médecine) Questions QCM

Chimie générale I pour sciences de la Vie (biologie, médecine) Questions QCM EIGENÖSSISCHE TECHNISCHE HOCHSCHULE LAUSANNE POLITECNICO FEERALE I LOSANNA SWISS FEERAL INSTITUTE OF TECHNOLOGY LAUSANNE Faculté des sciences de base SECTION E CHIMIE ET GENIE CHIMIQUE Prof. Jean-Claude

Plus en détail

Masse atomique (relative)

Masse atomique (relative) Stœchiométrie 1 La masse moléculaire et la masse formulaire La stœchiométrie (gr. : stœchios = élément, metros = mesure) est l'étude des proportions suivant lesquelles les corps se combinent entre eux.

Plus en détail

EXERCICES DE RÉVISION SCP 4012 Les phénomènes ioniques CHAPITRES 1 et 7 -1-

EXERCICES DE RÉVISION SCP 4012 Les phénomènes ioniques CHAPITRES 1 et 7 -1- EXERCICES DE RÉVISION SCP 4012 Les phénomènes ioniques CHAPITRES 1 et 7 Nommer les trois étapes principales d une étude de cas. 1. 2. 3. -1- -2- Quel est le rôle de la couche d ozone? -3- Décrire brièvement

Plus en détail

Module 2 L aspect énergétique des transformations

Module 2 L aspect énergétique des transformations Module 2 L aspect énergétique des transformations Notes de cours Module 2 Chapitre 3 Les transferts d énergie 1. Distinction entre chaleur et température Chaleur : transfert d énergie thermique qui se

Plus en détail

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome

Santé Chimie. 1 ère leçon De l atome à l élément chimique. I - Modèle de l atome Santé Chimie 1 ère leçon De l atome à l élément chimique L atome est le constituant fondamental de la matière, c est la «brique» de base de la matière solide, liquide ou gazeuse. A partir d atomes, peuvent

Plus en détail

Sulfure de sodium : Na 2 S. dataelouardi.jimdo.com 1 Prof m.elouardi

Sulfure de sodium : Na 2 S. dataelouardi.jimdo.com 1 Prof m.elouardi Concentration & solutions électrolytiques Situation déclenchante Comment obtenir une solution électrolytique? Ex : cristal de chlorure de sodium et de fluorure de calcium. i) Quelle forme géométrique possède

Plus en détail

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? A - COMPOSITION DE LA MATIÈRE

HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? A - COMPOSITION DE LA MATIÈRE Seconde ASSP Sciences HS2 : LES LIQUIDES D USAGE COURANT : QUE CONTIENNENT-ILS ET QUELS RISQUES PEUVENT-ILS PRÉSENTER? PARTIE II : COMMENT ÉTABLIR LA COMPOSITION D UN LIQUIDE D USAGE COURANT? A - COMPOSITION

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA PHYSICO-CHIMIE DES SOLUTIONS

RÉSUMÉ DE LA PHYSICO-CHIMIE DES SOLUTIONS RÉSUMÉ DE LA PHYSICO-CHIMIE DES SOLUTIONS 1 Les solutions. 1.1 Généralités. 1.1.1 Déf: Solution= Mélange homogène en une seule phase d au moins deux substances, généralement liquides mais peuvent être

Plus en détail

Module 3: Les processus chimiques

Module 3: Les processus chimiques Module 3: Les processus chimiques Chapitre 2: Les modèles atomiques 2.1 Le tableau périodique et la réactivité (p.136) n Nombre de masse (masse atomique): C est la somme des neutrons (n 0 ) et des protons

Plus en détail

Concentrations et quantité de matière

Concentrations et quantité de matière Concentrations et quantité de matière Une solution contient des molécules ou des ions dissous dans un solvant. Pour évaluer la quantité d'espèces dissoutes dans un volume donné de solution, on utilise

Plus en détail

CHIMIE Durée : 3 heures

CHIMIE Durée : 3 heures SESSION 2010 CONCOURS G2E CHIMIE Durée : heures Les calculatrices programmables et alphanumériques sont autorisées. L usage de tout ouvrage de référence et de tout document est strictement interdit. Si,

Plus en détail

Concours 2010 ; Pitié-Salpêtrière. Autour du silicium et de la silice. Problème 1 : Le silicium

Concours 2010 ; Pitié-Salpêtrière. Autour du silicium et de la silice. Problème 1 : Le silicium Epreuve 1 : Concours 2010 ; Pitié-Salpêtrière Autour du silicium et de la silice Problème 1 : Le silicium Le silicium est un élément abondant de l écorce terrestre avec un pourcentage massique voisin de

Plus en détail

DEVOIR DE THERMOCHIMIE

DEVOIR DE THERMOCHIMIE DEVOIR DE THERMOCHIMIE Données fournies Constante des gaz parfaits: R= 8,31 kpa.l.k-1.mol -1 Nombre d'avogadro: N A = 6,02 x 10 23 mol -1. Capacité thermique massique de l'eau solide: 2,14 J/g. C. Capacité

Plus en détail

Une équation chimique nous donne un rapport entre les. réactifs et les produits à l intérieur d une réaction chimique.

Une équation chimique nous donne un rapport entre les. réactifs et les produits à l intérieur d une réaction chimique. 2.1 Stoechiométrie 2.1.1 Nomenclature Voir notes du module 1 2.1.2 Équations chimiques Une équation chimique nous donne un rapport entre les réactifs et les produits à l intérieur d une réaction chimique.

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées N.B. : Si un candidat est amené à repérer ce qui peut lui sembler être une erreur d'énoncé, il le signalera sur sa copie et devra poursuivre sa composition en expliquant

Plus en détail

H.S.22.H Que se passe-t-il lorsque des produits d usage courant réagissent entre eux?

H.S.22.H Que se passe-t-il lorsque des produits d usage courant réagissent entre eux? H.S.22.H Que se passe-t-il lorsque des produits d usage courant réagissent entre eux? I) La réaction chimique : 1) Combustion du carbone dans le dioxygène : La combustion du carbone dans le dioxygène produit

Plus en détail

Chimie 11 et 12. Recueil tableaux de données. Sommaire. Aucune entrée de table des matières n'a été trouvée. Claude Richard École secondaire du Sommet

Chimie 11 et 12. Recueil tableaux de données. Sommaire. Aucune entrée de table des matières n'a été trouvée. Claude Richard École secondaire du Sommet Chimie 11 et 12 Sommaire Recueil tableaux de données Aucune entrée de table des matières n'a été trouvée. Claude Richard École secondaire du Sommet Chimie 11 et 12 Table des matières Électronégativité

Plus en détail

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis :

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis : 1 Thème : Lois et modèles Partie : Structure et transformation de la matière Cours 25 : Transformations en Chimie organique Partie B : Mécanismes réactionnels - Les grandes catégories de réactions en Chimie

Plus en détail

1 Questions de type examen

1 Questions de type examen 1 Questions de type examen Choix multiple Choisis la réponse qui complète le mieux l énoncé ou qui répond le mieux à la question. Tableau 1.1 Espèces Les isotopes de l hydrogène Nombre de masse Nombre

Plus en détail

Les liquides et les solutions

Les liquides et les solutions Les liquides et les solutions La théorie cinétique des liquides et de solides un gaz: ses molécules bougent très librement et il prend le volume et la forme de son contenant une basse masse volumique et

Plus en détail

I. Généralités sur l état solide

I. Généralités sur l état solide I. Généralités sur l état solide Solides cristallins et solides amorphes, modèle du cristal parfait On appelle solide tout système qui conserve une forme propre. On distingue les solides cristallins constitués

Plus en détail

L I A I S O N S I N T E R M O L E C U L A I R E S

L I A I S O N S I N T E R M O L E C U L A I R E S ARCHITECTURE DE LA MATIERE : R.Duperray Lycée F.BUISSON PTSI Structure et organisation de la matière condensée L I A I S O N S I N T E R M O L E C U L A I R E S I CONSTITUTION de la MATIÈRE (rappel) 1.

Plus en détail

RÉSUMÉ DE LA PHYSICO-CHIMIE DES SOLUTIONS

RÉSUMÉ DE LA PHYSICO-CHIMIE DES SOLUTIONS RÉSUMÉ DE LA PHYSICO-CHIMIE DES SOLUTIONS 1 Les solutions. 1.1 Généralités. 1.1.1 Déf: Solution= Mélange homogène en une seule phase d au moins deux substances, généralement liquides mais peuvent être

Plus en détail

Nous pouvons diviser les formes d énergie en deux grandes catégories :

Nous pouvons diviser les formes d énergie en deux grandes catégories : Chapitre 4 : Les réactions endothermiques et exothermiques L énergie et ses formes Nous pouvons diviser les formes d énergie en deux grandes catégories : A) Cinétique : Énergie associée au mouvement. Dépend

Plus en détail

L activité en fonction de la dilution, la force ionique, la complexation : comment décrire ces phénomènes?

L activité en fonction de la dilution, la force ionique, la complexation : comment décrire ces phénomènes? L activité en fonction de la dilution, la force ionique, la complexation : comment décrire ces phénomènes? Claude-Gilles DUSSAP, Oumar TOURE et André LEBERT Institut Pascal - Axe Génie des Procédés, Energétique

Plus en détail

Les calculatrices sont autorisées

Les calculatrices sont autorisées Les calculatrices sont autorisées * * * NB : Le candidat attachera la plus grande importance à la clarté, à la précision et à la concision de la rédaction. Si un candidat est amené à repérer ce qui peut

Plus en détail

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires

Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires IV-1- Les cristaux covalents Chapitre IV * Les cristaux covalents * Les cristaux moléculaires Les cristaux covalents sont des cristaux macromoléculaires dans lesquels les nœuds du réseau sont occupés par

Plus en détail

Corps moléculaires et formule de Lewis

Corps moléculaires et formule de Lewis D himie orps moléculaires et formule de Lewis Quels sont les corps moléculaires dans la liste ci-dessous? a 2 I 2 2 6 NaBr N 2 u Les corps moléculaires sont : I 2, 2 6 et N 2. Ils forment des liaisons

Plus en détail

Fabrication de médicaments

Fabrication de médicaments Fabrication de médicaments 1 Synthèse d un médicament 1.1 La synthèse chimique au laboratoire Frâce à une synthèse chimique, il est possible de reproduire des molécules existant dans la nature, mais en

Plus en détail

Tournez la page S.V.P.

Tournez la page S.V.P. 041 Tournez la page S.V.P. Les céramiques : des matériaux traditionnels à l énergie du futur Une céramique est un matériau contenant des substances essentiellement inorganiques et non métalliques, dont

Plus en détail

A. Première partie (11 points)

A. Première partie (11 points) Département fédéral de l'intérieur DFI Commission suisse de maturité CSM DOMAINE DES SCIENCES EXPERIMENTALE / DISCIPLINE FONDAMENTALE CHIMIE / HIVER 2011 Durée indicative : 80 minutes Nom :... Prénom :...

Plus en détail

BRASSEUR LYCEE MONTAIGNE

BRASSEUR LYCEE MONTAIGNE THEME 2 LE SPORT CHAP 2 SOLUTIONS ET CONCENTRATION MOLAIRE 1 DISSOLUTION DE SOLIDES DANS L EAU/: SE DISSOUDRE N EST PAS FONDRE Il ne faut pas confondre: les verbes fondre et dissoudre: La glace fond au

Plus en détail

Nom : Code étudiant :

Nom : Code étudiant : Nom : Code étudiant : 33 ème OIC Problème 5 11 Points Chimie des halogènes Les halogènes peuvent former un grand nombre de composés différents, soit entre eux soit avec d autres éléments. Les principaux

Plus en détail

PLAN DU COURS. Chapitre 1 Les solutions : Généralités 1. Définitions 2. Aspect énergétique de la solubilité 3. Aspects particuliers

PLAN DU COURS. Chapitre 1 Les solutions : Généralités 1. Définitions 2. Aspect énergétique de la solubilité 3. Aspects particuliers PLAN DU COURS 2ème Partie Physico-Chimie des solutions Chapitre 1 Les solutions : Généralités 1. Définitions 2. Aspect énergétique de la solubilité 3. Aspects particuliers Chapitre 2 Transport et Equilibre

Plus en détail

CORRIGE - Séance de TD N 6

CORRIGE - Séance de TD N 6 CORRIGE Séance de TD N 6 Molécule H 2 F 2 Cl 2 HF HCl HBr HI Energie de dissociation (kj.mol 1 ) 435 155 242 566 431 Moment dipolaire (D) 1 D = 0,333 10 29 C.m 1,83 1,11 0,83 0,45 Longueur de liaison (A

Plus en détail

Rappel : La Mole. Grandeur Molaire. Fiche de Cours. Unité : Thermodynamique Chapitre: L état gazeux et la pression d un gaz

Rappel : La Mole. Grandeur Molaire. Fiche de Cours. Unité : Thermodynamique Chapitre: L état gazeux et la pression d un gaz Sciences Physiques Unité : Thermodynamique Chapitre: L état gazeux et la pression d un gaz Rappel : La Mole Fiche de Cours S. Zayyani Définition : La Quantité de matière, notée n, est une grandeur physico-chimique

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Contrôle de chimie N 1

Contrôle de chimie N 1 UNIVERSITÉ JOSEPH FOURIER SCIENCES. TECHNOLOGIE.MÉDECINE G R E N O B L E 1 i n s t i t u t universitaire de technologie 1 GRENOBLE 1 DÉPARTEMENT MESURES PHYSIQUES OPTION TECHNIQUES INSTRUMENTALES OPTION

Plus en détail

L'équilibre de solubilité. Chimie 12

L'équilibre de solubilité. Chimie 12 L'équilibre de solubilité Chimie 12 Définitions Un ion est un atome ou un groupe d'atomes qui a perdu ou gagné un ou plusieurs électrons. Fe 2+, Fe 3+, Na +, Cl -, H +, NH 4 + Un électrolyte est une substance

Plus en détail

Équilibres de précipitation :

Équilibres de précipitation : Équilibres de précipitation : I) Equilibre entre un solide et des solutés en solution aqueuse : 1) Exemples d'équilibres hétérogènes solide / solutés : Dissolution d'un composé ionique dans l'eau. NaCl

Plus en détail

Rappels de chimie. I- Constitution de la matière. Matière vivante. Est composées à partir. Atomes Qui peuvent devenir Ions. Qui s organisent en

Rappels de chimie. I- Constitution de la matière. Matière vivante. Est composées à partir. Atomes Qui peuvent devenir Ions. Qui s organisent en I- Constitution de la matière Rappels de chimie Matière vivante Est composées à partir Atomes Qui peuvent devenir Ions Qui s organisent en Molécules Pouvant être Inorganiques Organiques Dont la principale

Plus en détail

Chimie en phase aqueuse

Chimie en phase aqueuse Chimie en phase aqueuse Mécanismes Fiche détaillée Niveau (A partir de la 1ère) I. Introduction Les conditions variables de pression et de température à la surface de la terre font coexister l'eau sous

Plus en détail

Chapitre 9 : Les acides et les bases. GCI Chimie Hiver 2013

Chapitre 9 : Les acides et les bases. GCI Chimie Hiver 2013 Chapitre 9 : Les acides et les bases GCI 190 - Chimie Hiver 2013 Contenu Les acides et les bases de Bronsted-Lowry Les acides et bases fortes Les acides et bases faibles L équilibre acido-basique La neutralisation

Plus en détail

Calorimétrie. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 décembre 2010

Calorimétrie. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 décembre 2010 Calorimétrie Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 décembre 2010 Romain Laverrière Stéphane Dierickx Tatiana Pachova romainl0@etu.unige.ch dierick0@etu.unige.ch

Plus en détail

La réaction chimique

La réaction chimique Chapitre 3 Sciences Physiques - BTS La réaction chimique 1. Les équations bilans 1.1. Noms et symboles Une réaction chimique peut être considérée comme une réorganisation de la matière. On distingue les

Plus en détail