en chimie organique Chapitre 12 A. Le programme B. La démarche adoptée dans le manuel

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "en chimie organique Chapitre 12 A. Le programme B. La démarche adoptée dans le manuel"

Transcription

1 hapitre 12 Transformation en chimie organique A. Le programme Notions et contenus Transformation en chimie organique Aspect macroscopique : Modification de chaîne, modification de groupe caractéristique. Grandes catégories de réactions en chimie organique : substitution, addition, élimination. Aspect microscopique : Liaison polarisée, site donneur et site accepteur de doublet d électrons. Interaction entre des sites donneurs et accepteurs de doublet d électrons ; représentation du mouvement d un doublet d électrons à l aide d une flèche courbe lors d une étape d un mécanisme réactionnel. ompétences exigibles Reconnaître les groupes caractéristiques dans les alcool, aldéhyde, cétone, acide carboxylique, ester, amine, amide. Utiliser le nom systématique d une espèce chimique organique pour en déterminer les groupes caractéristiques et la chaîne carbonée. Distinguer une modification de chaîne d une modification de groupe caractéristique. Déterminer la catégorie d une réaction (substitution, addition, élimination) à partir de l examen de la nature des réactifs et des produits. Déterminer la polarisation des liaisons en lien avec l électronégativité (table fournie). Identifier un site donneur, un site accepteur de doublet d électrons. Pour une ou plusieurs étapes d un mécanisme réactionnel donné, relier par une flèche courbe les sites donneur et accepteur en vue d expliquer la formation ou la rupture de liaisons. B. La démarche adoptée dans le manuel ette partie du programme est nouvelle à différents titres : nouvelle par rapport à l ancien programme de Terminale Scientifique, mais aussi nouvelle par rapport à la manière traditionnelle d aborder la chimie organique dans l enseignement, que ce soit au lycée ou en post-bac. Pour l IUPA dans le «Glossary of terms used in physical organic chemistry» (1994), une transformation (en chimie organique) est définie comme étant la conversion d un substrat en un produit particulier, sans rendre compte des réactifs ni du mécanisme. Il est précisé qu une 12. Transformation en chimie organique 169

2 transformation est donc différente d une réaction qui implique, elle, la description complète des réactifs et des produits. La description d une transformation (schéma de synthèse défini au chapitre 11 p. 252) n est que partielle et elle est subjective, car c est le point de vue du chimiste qui détermine l espèce qui, dans la réaction, a le rôle du substrat. Nous avons préféré au terme «substrat» celui de «réactif étudié», ou encore «réactif d intérêt» ou «réactif principal». Il existe de nombreuses façons de décrire et classifier les transformations en chimie organique. Le programme a choisi celui des objectifs de synthèse (modifications de chaîne ou de groupe caractéristique) et celui des catégories de réaction (addition, élimination, substitution). Le programme ajoute ensuite une interprétation au niveau moléculaire à travers une introduction des mécanismes réactionnels. Le chapitre 12 aborde ces différents aspects dans le même ordre de présentation que le programme. ependant nous avons été amenés à réaliser des choix que nous détaillerons dans la section, au fur et à mesure de la présentation et du commentaire des activités et documents proposés. Les compétences concernant la reconnaissance des groupes caractéristiques et la nomenclature sont principalement travaillées au chapitre 9, et sont réinvesties dans ce chapitre. Les quatre activités du chapitre 12 couvrent les autres compétences de cette partie du programme.. ommentaires sur les activités et documents proposés Vérifier ses acquis p. 268 La formule de Lewis de l éthanoate de méthyle est la suivante : ette espèce chimique porte le groupe ester. La molécule d éthanoate de méthyle possède des atomes d oxygène en plus des atomes de carbone et d hydrogène, ce qui la rend polaire (rappels de 1 re S p. 245). Plus précisément, les liaisons = et sont polarisées. Les atomes de carbone du groupe ester portent des charges électriques partielles positives notées + δ et + δ. δ 3 +δ +δ 3 δ Ester S interroger p. 268 En versant de la soude concentrée (30 %) dans de l huile d olive, on observe l apparition d un trouble, qui n est autre que du savon que nous pourrions récupérer par filtration. Pour accélérer la réaction de saponification, il peut être nécessaire de chauffer le mélange. 170 Livre du professeur

3 5 Réponse attendue L ion hydroxyde porte une charge électrique entière négative, alors qu une molécule d ester de l huile végétale porte des charges électriques partielles, notamment positives. Il est à ce niveau envisageable que l ion hydroxyde et la molécule d ester, porteurs de charges électriques opposées, puissent s attirer (rappels de 1 re S p. 245) et réagir ensemble. L activité 4 p. 273 permettra de développer cet aspect. Photo d ouverture p. 269 La photographie présente des feuilles d arbres aux couleurs automnales. Durant l automne, les feuilles ne produisent plus de chlorophylle, pigment vert qui masquait tout autre pigment susceptible d être présent dans les feuilles, tel que les caroténoïdes (jaune-orange). Les couleurs rouges proviennent d autres pigments, les anthocyanes, qui sont produits durant l automne à la différence des caroténoïdes. Les couleurs automnales sont une belle illustration de l existence de transformations chimiques organiques. Pour en savoir plus : B. Valeur, Matière et matériaux, p , Belin, Activité 1 p. 270 ette activité La stratégie de synthèse vise à «Distinguer une modification de chaîne d une modification de groupe caractéristique». Elle prend appui sur l étude du procédé B de fabrication de l ibuprofène, exemple-modèle de la chimie durable. Nous réinvestissons ainsi les compétences travaillées au chapitre précédent à propos de la chimie durable. 5 ommentaire Les experts de la synthèse organique tels que E. J. orey, prix Nobel 1990, s intéressent aux changements obtenus au niveau du squelette moléculaire (construction d un cycle, construction d une chaîne, etc.), au niveau des groupes fonctionnels (aménagements fonctionnels) et au niveau de la stéréochimie (atomes «asymétriques» ou liaisons dissymétriques). Le programme se limite aux deux premiers types de changements qu il qualifie de «modification de chaîne» et «modification de groupe caractéristique». Notons que la définition de l IUPA pour un «groupe fonctionnel» est sensiblement différente de celle du «groupe caractéristique», issue de la nomenclature en chimie organique. Nous avons fait le choix de rester proches du savoir de référence en synthèse organique, et nous entendons la notion de groupe au sens large, à savoir celle de groupe fonctionnel. Pour mémoire, un groupe fonctionnel est un atome ou groupe d atomes responsables de propriétés similaires, quelle que soit l espèce chimique dans laquelle il se trouve. Avec cette définition, =, =,, etc. sont des groupes fonctionnels. Ainsi, la transformation suivante : 3 = 2 3 () 3 est une modification de groupe caractéristique, car un groupe fonctionnel alcène est remplacé par un groupe fonctionnel alcool (hydroxyle). Afin de «distinguer» plus aisément ces deux types de modifications, quand il semble qu elles sont simultanées pour une transformation, nous avons choisi de donner la priorité à la modification de chaîne. En effet, en synthèse organique, les experts travaillent en priorité à la construction du squelette moléculaire. 12. Transformation en chimie organique 171

4 Réponses aux questions 1. omparons les deux procédés à l aide du tableau suivant : Procédé Boots Quantité importante de sous-produits. Davantage d étapes (6), donc baisse du rendement global a priori. Procédé B Un seul sous-produit (acide éthanoïque). La majeure partie des atomes des réactifs utilisés se retrouvent dans l ibuprofène qui nous intéresse (économie d atomes). Moins d étapes (3). Les sous-produits ne sont pas directement exploitables (utilisables pour une autre application) et ils doivent être retraités ou détruits. eci a un coût (énergétique, autres réactifs nécessaires, etc.) et un impact possible sur l environnement. Le sous-produit (acide éthanoïque) est valorisé : il est directement exploitable dans une autre application. Il n y a donc pas de dépenses (énergétiques, etc.) pour retraiter ou détruire ce sous-produit, ni de rejet dans l environnement. Le procédé B est effectivement «vert» par rapport au procédé Boots. 2. Étape de la synthèse a b Groupe(s) caractéristique(s) de la molécule transformée X Y a-t-il eu des modifications au niveau des liaisons carbone-carbone de la chaîne carbonée de la molécule? Des atomes de carbone sont-ils ajoutés ou enlevés à la molécule? Formation d une liaison carbone-carbone entre le cycle et le groupe d atomes 3. 2 atomes de carbone sont ajoutés. Groupe(s) caractéristique(s) de la molécule obtenue arbonyle b c arbonyle X ydroxyle c d ydroxyle Formation d une liaison carbone-carbone entre la chaîne carbonée et le groupe. Un atome de carbone est ajouté. arboxyle 3. Dans la deuxième étape (b c), le groupe caractéristique hydroxyle est remplacé par le groupe caractéristique carbonyle, donc il s agit bien d une modification de groupe caractéristique. Remarquons qu il n y a pas de différence au niveau des liaisons carbone-carbone de la chaîne carbonée. 4. Dans la première étape (a b), le groupe caractéristique carbonyle est ajouté à la molécule transformée : il pourrait s agir d une modification de groupe caractéristique. En même temps, il y a création d une liaison carbone-carbone avec la chaîne carbonée, et l ajout de deux atomes de carbone. Dans l étape suivante (b c), le groupe carbonyle n est pas conservé, il subit une nouvelle modification. Il semble donc que le but premier du chimiste dans la première étape (a b) soit d allonger la chaîne carbonée de la molécule : il s agirait donc bien d une modification de chaîne. Les modifications au niveau des groupes caractéristiques ne sont que des conséquences de cette modification de chaîne. Remarque : la modification de chaîne est donc considérée comme prioritaire. 5. Dans la dernière étape de la synthèse (c d), le groupe carboxyle est ajouté à la molécule transformée, en même temps il y a formation de la liaison carbone-carbone permettant de lier ce nouveau groupe caractéristique à la chaîne carbonée de la molécule. Nous considérons qu il s agit ici d une modification de chaîne (prioritaire sur une modification de groupe caractéristique). 6. La démarche utilisée permettant de distinguer une modification de chaîne d une modification de groupe caractéristique pourrait être la suivante : a. omparer la molécule de départ à la molécule obtenue : y a-t-il des différences de groupes caractéristiques? Des liaisons carbone-carbone sont-elles modifiées (rupture, formation, etc.)? Y a-t-il ajout ou enlèvement d atomes de carbone? 172 Livre du professeur

5 b. Si la chaîne carbonée est modifiée (par formation ou rupture de liaisons ), il s agit d une modification de chaîne. c. En l absence de modification de chaîne : si un groupe caractéristique est remplacé, ajouté ou enlevé, il s agit d une modification de groupe caractéristique. d. S il semble y avoir simultanément modification de chaîne et modification de groupe caractéristique, nous considérons que la modification de chaîne est prioritaire sur la modification de groupe caractéristique. Activité 2 p. 271 ette activité introduit comment «Déterminer la catégorie d une réaction (substitution, addition, élimination) à partir de l examen de la nature des réactifs et des produits». La construction des modèles moléculaires des espèces organiques du doc. 3 permet en outre de travailler la représentation topologique (chapitre 4 p. 88), qui pose souvent problème aux élèves. 5 ommentaire Les définitions IUPA des catégories de réaction sont plutôt hétérogènes : elles s intéressent aux atomes ou groupes d atomes et/ou aux liaisons, à la multiplicité, aux insaturations, etc. Nous avons choisi de ne conserver que le critère d ajout ou d enlèvement d atomes ou groupes d atomes, afin d obtenir des définitions homogènes et simples mais suffisamment efficaces pour des élèves de Terminale S. Matériel Modèles moléculaires. 5 Réponses aux questions 1. Le réactif et le produit principaux sont les espèces organiques : chlorométhane et méthanol, propan-1-ol et propène, butanone et butan-2-ol. 2. Pour l exemple de réaction de substitution, la molécule de chlorométhane perd un atome de chlore : il est remplacé par le groupe hydroxyle. Pour l exemple de réaction d élimination, la molécule de propan-1-ol perd un atome d hydrogène et le groupe hydroxyle. eux-ci se retrouvent dans la molécule d eau formée. Mais contrairement à la réaction de substitution, aucun autre atome ou groupe d atomes n a remplacé les atomes perdus par la molécule de propan-1ol. Pour l exemple de réaction d addition, deux atomes d hydrogène sont ajoutés à la molécule de butanone. Mais contrairement à la réaction de substitution, l ajout de ces atomes d hydrogène n a pas entraîné la perte d autres atomes de la molécule de butanone. 3. Formules semi-développées : 3 3 l Lors d une réaction de substitution, un atome ou groupe d atomes (l) de la molécule étudiée (chlorométhane) est remplacé par un atome ou groupe d atomes (). 12. Transformation en chimie organique 173

6 Lors d une réaction d élimination un atome () et un groupe d atomes () sont enlevés de la molécule étudiée (propan-1-ol) sans que celle-ci ne gagne d autres atomes. Lors d une réaction d addition, deux atomes () se lient à la molécule étudiée (butanone) sans que celle-ci ne perde d autres atomes. 5. La démarche permettant de déterminer la catégorie d une réaction (substitution, addition, élimination) pourrait être la suivante : a. Préciser quelle est la molécule étudiée. b. Repérer si des atomes ou groupes d atomes se sont liés et/ou sont enlevés à la molécule étudiée. c. Attribuer la catégorie en fonction des définitions. elles-ci sont présentées sommairement dans le tableau suivant. Un (des) atome(s) ou groupe(s) d atomes atégorie de réaction Substitution Addition Élimination se lie(nt) à la molécule étudiée? oui oui non est (sont) enlevé(s) à la molécule étudiée? oui non oui Activité 3 p. 272 ette activité offre une approche descriptive des mécanismes réactionnels. Elle traite les compétences «Identifier un site donneur, un site accepteur de doublet d électrons» et «Pour une ou plusieurs étapes d un mécanisme réactionnel donné, relier par une flèche courbe les sites donneur et accepteur en vue d expliquer la formation ou la rupture de liaisons». 5 ommentaire Lorsqu on étudie la réactivité en chimie organique, on recherche, lors de la formation des liaisons, les sites nucléophile et électrophile ou les sites basique et acide (au sens de Lewis). La différence entre nucléophile/électrophile et base/acide de Lewis est liée à une différence cinétique/ thermodynamique : une espèce est dite nucléophile ou électrophile lorsque l on raisonne sur la vitesse de réaction (aspect cinétique). Une espèce est dite acide ou basique si on raisonne sur les proportions obtenues à l équilibre (aspect thermodynamique). Mais d un point de vue structurel, il s agit de la même chose : le mouvement d un doublet d électrons d un site donneur (nucléophile ou base de Lewis) vers un site accepteur (électrophile ou acide de Lewis). En qualifiant les sites de donneur ou d accepteur, le programme choisit donc de ne pas aborder les nuances de nature cinétique et thermodynamique, en se focalisant sur l aspect structurel. En outre, le programme étend les définitions des sites donneur et accepteur à la rupture de liaisons lorsqu il mentionne «relier par une flèche courbe les sites donneur et accepteur en vue d expliquer la formation ou la rupture de liaisons», ce qui est nouveau par rapport à l enseignement traditionnel de la chimie organique. est pourquoi nous suivons le programme qui décrit les mécanismes réactionnels de manière générale en termes de mouvement d électrons, entre des sites donneurs et accepteurs et en utilisant le symbolisme de la flèche courbe. 5 Réponses aux questions 1. Le doublet liant carbone et iode est repéré en gris ci-dessous : 174 Livre du professeur I l I Liaison carbone-iode l

7 2. En comparant les formules de Lewis des réactifs et des produits, on repère que le doublet d électrons qui permet la formation de la liaison carbone-iode est un doublet non liant de l ion iodure. e doublet est repéré en gris ci-dessous : I Doublet permettant la liaison de -l l I 3. Le doublet provient de l ion iodure, qui le donne à l atome de carbone. e doublet devient le doublet liant constituant la liaison entre les atomes de carbone et d iode dans le produit. I Site donneur l Site accepteur I L ion iodure porte le «site donneur» et l atome de carbone est le «site accepteur» de la molécule d iodométhane. 4. La flèche courbe représente le mouvement du doublet d électron du site donneur (I) vers le site accepteur (), ce qui permet d expliquer la formation de la liaison carbone-iode. 5. Site donneur : l ; site accepteur : l. Les doublets électroniques impliqués sont repérés en gris. Site accepteur I l I l Site donneur 6. Un mécanisme réactionnel nous informe : sur la nature des liaisons rompues et formées pendant la réaction ; sur les mouvements électroniques expliquant les ruptures et les formations de liaisons ; ( sur l ordre des mouvements électroniques (successifs ou simultanés)). l l Activité 4 p. 273 ette activité aborde le cas particulier de la formation de liaisons en présence d entités réactives chargées (charges entières ou partielles). Elle propose de «Déterminer la polarisation des liaisons en lien avec l électronégativité (table fournie)». ette dernière activité utilise une approche historique. 5 ommentaire Nous avons bien pris garde de ne pas associer systématiquement charges électriques et sites donneur/accepteur. Des sites donneurs et accepteurs peuvent ne pas être chargés électriquement. Il s agit de deux modèles différents : celui du donneur/accepteur est plus général et interprète la formation ou la rupture de liaisons par des mouvements de doublets d électrons. Le second modèle, de nature électrostatique, permet d interpréter la formation (seulement) de liaisons entre des entités chargées électriquement (charges entières dans le cas des ions ou charges partielles dans le cas des liaisons polarisées). Le chimiste organicien ne dispose pas d un modèle théorique unificateur et suffisamment puissant pour interpréter et prévoir tous les aspects de la réactivité des espèces chimiques organiques, il ne dispose que de modèles parfois complémentaires, parfois contradictoires, en somme des éléments de réponse qu il faut utiliser avec précaution. 12. Transformation en chimie organique 175

8 5 Réponses aux questions 1. L atome de chlore est plus électronégatif que l atome de carbone (3,2 > 2,6) (doc. 8), il a donc tendance à attirer les électrons de la liaison carbone-chlore vers lui, ce qui crée un déséquilibre au niveau des charges électriques. L atome de chlore porte donc une charge partielle négative notée δ, et l atome de carbone une charge partielle positive notée + δ. La liaison est polarisée : +δ l δ. 2. Sir Ingold envisage la réaction chimique comme une interaction électrostatique (doc. 6), c està-dire une interaction entre charges électriques. Ici, l ion iodure I porte une charge négative, il aurait donc tendance à réagir avec l atome de carbone du chlorométhane qui porte une charge (partielle) positive, car il y a attraction entre deux charges électriques opposées (doc. 7). 3. Lors de la formation de la liaison carbone-iode, l atome de carbone formerait 5 liaisons covalentes simples si la liaison carbone-chlore ne se rompait pas en même temps. eci serait en infraction avec la règle de l octet pour l atome de carbone (l atome de carbone s entoure de quatre doublets liants). 4. Il y a formation d une liaison entre deux entités porteuses de charges électriques (entières ou partielles) opposées. Les atomes concernés par la réaction doivent continuer à vérifier le modèle de Lewis (dont les règles de l octet ou du duet). D. Déroulement du cours Nous estimons que 5 heures en classe sont nécessaires pour ce chapitre (les 4 activités, des points de cours, et quelques exercices). L activité 2 nécessite l utilisation de modèles moléculaires. Il pourra être pertinent d associer ce chapitre aux activités expérimentales des chapitres 11 et 13, qui concernent eux aussi la synthèse organique. E. Réponses aux exercices p. 278 Les réponses aux exercices «S autoévaluer» sont à la fin du manuel, p Le réactif principal porte les groupes caractéristiques carbonyle et carboxyle ; quant au produit principal il ne porte plus que le groupe carboxyle. 2. La chaîne carbonée ne subit aucune modification (pas de liaisons carbone-carbone formées ou rompues). Il ne s agit pas d une modification de chaîne. 3. n a enlevé le groupe caractéristique de la molécule étudiée, il s agit d une modification de groupe caractéristique Le pentan-2-ol et le 3-méthylhexan-3-ol portent le groupe caractéristique hydroxyle. La pentan-2-one porte le groupe caractéristique carbonyle (cétone). 176 Livre du professeur 2. Lors de la première transformation, le groupe hydroxyle est remplacé par le groupe carbonyle, sans modification de la chaîne carbonée : il s agit donc d une modification de groupe caractéristique. Mn 4 Pentan-2-ol Pentan-2-one 3. Lors de la deuxième transformation, le groupe carbonyle est remplacé par le groupe hydroxyle, mais la chaîne carbonée est aussi modifiée avec la formation d une liaison carbone-carbone (des atomes de carbone sont ajoutés) : il s agit d une modification de chaîne.

9 5 1. La cyclohexanone porte le groupe caractéristique carbonyle, et l acide adipique porte deux groupes carboxyle. 2. Il y modification de chaîne, car on a modifié la chaîne carbonée de la molécule étudiée, en passant d une molécule cyclique a une molécule acyclique et linéaire. 6 Seule la troisième transformation permet de remplacer le groupe caractéristique carbonyle d un aldéhyde par un groupe carboxyle (modification de groupe caractéristique). La première transformation remplace un groupe hydroxyle par un groupe carbonyle, et la deuxième remplace un groupe ester par un groupe carboxyle ; celles-ci ne conviennent donc pas. 7 La molécule réactive principale dans cette transformation est l acide propanoïque (la molécule étudiée) et non pas l éthanol, qui est un réactif secondaire, donc Eva a tort. En outre la chaîne carbonée de l éthanol n a pas été modifiée (il n y a pas de formation de liaison carbone-carbone). n ajoute deux atomes de carbone à la molécule étudiée, mais sans former de liaisons carbone-carbone avec la chaîne carbonée de la molécule d acide propanoïque : c est la modification du groupe caractéristique (d un carboxyle en ester) qui incorpore ces deux atomes de carbone supplémentaires (avec la formation d une liaison ). Il ne s agit donc pas d une modification de chaîne : Djibril a tort. Luca a raison puisqu on remplace le groupe acide carboxylique par le groupe ester, sans modifier la chaîne carbonée de l acide propanoïque. 11 La butan-2-amine perd un atome d hydrogène et un groupe d atomes N 2. En outre, elle ne gagne pas d autres atomes. Il s agit effectivement d une élimination D après l équation de réaction, il semble que l indice «n» dans la formule du PMMA signifie que le motif se répète n fois dans une molécule de PMMA. 2. Il s agit d une polyaddition, car chacune des n molécules de méthacrylate de méthyle subit une réaction d addition. En effet, chaque molécule de méthacrylate de méthyle se lie à deux groupements d atomes (apportés par d autres molécules), sans qu il y ait perte d atomes : il s agit d une addition. Plusieurs réactions d addition sont nécessaires pour obtenir une molécule de PMMA à partir des molécules de méthacrylate de méthyle : il s agit donc d une polyaddition (du grec polyplusieurs) Du fait de la conservation des éléments chimiques au cours d une réaction chimique, il apparaît que le nitrobenzène a perdu un atome d hydrogène que nous retrouvons dans le chlorure d hydrogène (l) ; il a été remplacé par un atome de chlore provenant du dichlore (l 2 ). Donc l un des cinq atomes d hydrogène liés aux atomes de carbone de la molécule (un par atome de carbone) a pu être remplacé par l atome de chlore pour former le produit inconnu. 2. Les produits possibles de la réaction sont : N 2 N 2 N 2 l 12. Transformation en chimie organique Les deux atomes d hydrogène se lient à la molécule de cyclohexanone, sans que celleci ne perde d autres atomes. Il s agit d une réaction d addition. 2. La réaction permettant la réaction inverse (cyclohexanol cyclohexanone) implique que deux atomes d hydrogène soient enlevés à la molécule de cyclohexanol sans que celle-ci ne gagne d autres atomes. Il s agit d une élimination. 15 Lors de la première réaction, le groupe d atomes de la molécule étudiée ( 5 9 ) est remplacé par l atome de chlore ; il s agit donc d une réaction de substitution. Lors de la deuxième réaction, l atome de chlore de la molécule étudiée ( 5 9 l) est remplacé par le groupe d atomes N 3 ; il s agit donc d une réaction de substitution. l l

10 19 1. La flèche courbe part du doublet du site donneur et pointe vers le site accepteur (ici l oxygène, qui devient chargé négativement par la présence de ce doublet non liant supplémentaire) Livre du professeur 3 2. haque molécule d acide éthanoïque est susceptible de libérer un ion hydrogène + par rupture de la liaison. L acide éthanoïque contenu dans le vinaigre a donc des propriétés acides (voir p. 21), conformément à la teinte rouge prise par le papier p sur la photographie Lors d une étape réactionnelle, les mouvements électroniques qui ont lieu sont simultanés (cours p. 276). 2. Sites donneur et accepteur : 3 3 l 2 N 2 Donneur Accepteur 3 2 l 2 3 N 2 3 l Accepteur N 2 Donneur 3 l 2 3 N e mécanisme a lieu en une étape pendant laquelle il y a formation de la liaison et rupture simultanée de la liaison l. 2. L atome de chlore est plus électronégatif que l atome de carbone (3,2 > 2,6), donc il a tendance à attirer davantage les électrons de la liaison vers lui, ce qui lui donne une charge partielle négative δ, alors que l atome de carbone porte une charge partielle positive + δ. La liaison l est polarisée : +δ l δ. 3. La liaison carbone-oxygène se forme car il y a attraction (électrostatique) entre l atome d oxygène de (site donneur) chargé négativement, et l atome de carbone du chlorométhane (site accepteur), chargé (partiellement) positivement Le mécanisme réactionnel a lieu en deux étapes successives. 2. Lors de la première étape, la flèche courbe est à l envers : elle part ici du site accepteur ( + ) et pointe vers le site donneur (oxygène), alors qu elle devrait représenter le déplacement du doublet d électron du site donneur vers le site accepteur. orrection de la première étape : Lors de la deuxième étape, le mouvement du doublet d électrons qui permet d expliquer la formation de la liaison carbone-brome n est pas le bon. Si nous comparons les formules des réactifs et du produit principal de cette étape, nous constatons que c est un doublet non liant de l ion bromure (site donneur) qui devient le doublet liant carbone-brome. Le doublet liant de la molécule organique réactive devient un doublet non liant de l atome d oxygène de la molécule d eau. Il faut donc deux flèches courbes pour représenter ces deux mouvements simultanés de doublets d électrons. orrection de la seconde étape : Br Br Lors de la formation de la liaison carbone-oxygène : l atome d oxygène (site donneur) de l ion hydroxyde fournit un doublet non liant à l atome de carbone (site accepteur) du groupe carbonyle du 2,2-diméthylpropanal.

11 2. L atome d oxygène est plus électronégatif que l atome de carbone (3,4 > 2,6) donc il a tendance à attirer davantage les électrons de la liaison vers lui, ce qui lui procure une charge partielle négative δ, alors que l atome de carbone porte une charge partielle positive + δ. La liaison = est polarisée : +δ = δ. 3. La liaison carbone-oxygène se forme car l interaction entre le site donneur, chargé négativement, et le site accepteur chargé (partiellement) positivement, est favorable d un point de vue électrostatique : les charges sont opposées. 4. Représentation du mécanisme réactionnel : 5. L atome de carbone possède toujours 4 doublets liants : lorsque la liaison double = devient une liaison simple, une nouvelle liaison se forme. Il vérifie la règle de l octet. c. Il se produit une attraction électrostatique entre les charges opposées des deux sites : l atome de carbone (site accepteur) de = est chargé (partiellement) positivement + δ ; l atome de carbone du site donneur (=P) est chargé (partiellement) négativement δ. 4. Lors de la formation de la liaison simple oxygène-phosphore : 3 P( 6 5 ) P( 6 5 ) Le pentan-1-ol perd un atome et un groupe sans gagner d autres atomes, c est une élimination. 2. Repérons ce qu il advient de l isotope 18 (noté *) dans le cas de l utilisation de la soude marquée : Lors de cette transformation, il y a formation d une liaison carbone-carbone qui permet d ajouter des atomes de carbone à la chaîne carbonée de la molécule étudiée. La modification visée par Wittig est une modification de chaîne. 2. Le mécanisme réactionnel a lieu en trois étapes successives. 3. a. Le site donneur du doublet d électrons est le groupe d atomes P= de l ylure de phosphore, et le site accepteur est l atome de carbone du groupe carbonyle =. b. L atome d oxygène est plus électronégatif que l atome de carbone (3,4 > 2,6) donc la liaison = est polarisée : +δ = δ. L atome de carbone est plus électronégatif que l atome de phosphore (2,6 > 2,2), donc la liaison =P est polarisée : δ = P +δ Après réaction entre l ester et la soude, l oxygène marqué se retrouve dans la molécule de pentan-1-ol, et non dans l ion éthanoate. 3. Selon ce mécanisme réactionnel, l oxygène marqué * se trouve dans le pentan-1-ol. Par déshydratation, il conduirait à de l eau marquée avec l isotope 18. elle-ci aurait une densité supérieure à celle de l eau ordinaire, ce qui est en contradiction avec les résultats expérimentaux obtenus : l eau recueillie est de l eau ordinaire. e mécanisme n est donc pas conforme aux résultats expérimentaux obtenus. 12. Transformation en chimie organique 179

12 4. n repère le devenir de l oxygène marqué : Livre du professeur Selon ce mécanisme réactionnel, l oxygène marqué se trouve dans l éthanoate de sodium. Le pentan-1-ol obtenu porterait quant à lui essentiellement l isotope 16 (le plus abondant à l état naturel). Par déshydratation, l alcool conduirait ainsi à de l eau ordinaire 2. e mécanisme réactionnel est en accord avec les résultats expérimentaux Les groupes caractéristiques portés par chaque molécule sont respectivement : amine et hydroxyle (1), amide et hydroxyle (2), amide et étheroxyde (3). 2. Les modifications sont toutes des modifications de groupe caractéristique, car il se produit dans l ordre : le remplacement du groupe amine par le groupe amide (étape 1), puis le remplacement du groupe hydroxyle par le groupe étheroxyde (étape 2). En outre, il n y a pas de modification de la chaîne carbonée. 3. Les réactions utilisées sont des réactions de substitution, car il se produit dans l ordre : le remplacement d un atome d hydrogène par le groupe d atome - 3 (étape 1), puis le remplacement d un atome d hydrogène par le groupe d atomes Le mécanisme comporte 3 étapes successives. 2. Équation de la réaction : n vérifie qu il y a conservation des éléments et de la charge. 3. a. et b. Formation de la liaison du pentan-1-ol : Donneur Accepteur Pentan-1-ol c. La liaison de la molécule d acide éthanoïque est polarisée, car l atome d oxygène est plus électronégatif que l atome d hydrogène. L atome d hydrogène (site accepteur) porte une charge partielle positive. Une attraction électrostatique s exerce entre cet atome et l atome d oxygène porteur de la charge négative (site donneur). 4. Dernière étape du mécanisme : a. L atome d oxygène est plus électronégatif que l atome de carbone, il a donc tendance à attirer les électrons de chaque liaison vers lui, ce qui crée une polarisation des liaisons. Formule de Lewis de l oxacyclopropane : 2δ 3 +δ 2 +δ

13 b. Formule de Lewis de l ion hydroxyde : 2. Une liaison peut être créée entre l atome d oxygène de l ion hydroxyde, qui constitue un site donneur chargé négativement, et l un des deux atomes de carbone de l oxacyclopropane, qui constitue un site accepteur chargé (partiellement) positivement. 3. Première étape du mécanisme réactionnel : A Il faut envisager la rupture de la liaison pour que l atome de carbone vérifie la règle de l octet. 4. Le produit B a pour formule brute 2 6 2, et l anion A a pour formule L anion A doit donc se lier à un atome d hydrogène provenant de la molécule d eau pour former le produit B. Seconde étape du mécanisme réactionnel : 2 A Le spectre infrarouge montre une large bande vers cm 1, caractéristique de la liaison du groupe hydroxyle. eci est concordant avec le produit B prévu grâce au mécanisme envisagé, qui est un alcool. F. Réponses aux sujets BA p D après les documents 1, 2 et 3, on obtient l équation suivante : Le groupe carboxyle de l acide salicylique est remplacé par le groupe ester, sans modification de la chaîne carbonée de la molécule. Il s agit donc d une modification de groupe caractéristique. 3. L atome (ou le groupe d atomes ) de l acide salicylique est remplacé par le groupe d atomes 3 (ou 3 ) : il s agit donc d une réaction de substitution. 4. La réponse à la question précédente et le document 3 montrent qu il est possible d envi- sager deux hypothèses sur la rupture des liaisons dans les réactifs. En reprenant l équation avec chaque hypothèse et en indiquant la position de l isotope * (document 3) on obtient : ypothèse 1 : ypothèse 2 : Transformation en chimie organique 181

14 r d après le document 2, «on constate expérimentalement que cet oxygène «lourd» se retrouve, au niveau des produits, uniquement dans le salicylate de méthyle. L eau formée ne contient pas plus d isotope 18 que l eau naturelle». est donc l hypothèse 2 qui est vérifiée. 5. a. L atome de carbone du groupe carboxyle porte une charge partielle positive + δ. En effet, il appartient aux liaisons polarisées = et (l atome d oxygène est plus électronégatif que l atome de carbone). L atome d oxygène du méthanol porte une charge partielle négative δ (les liaisons et sont polarisées). b. L atome d oxygène de la molécule de méthanol est le site donneur du doublet d électrons (il porte des doublets non liants et une charge partielle négative), et l atome de carbone du groupe ester est le site accepteur (il porte une charge partielle positive) n prélève un volume V 2 = 10,0 ml de diéthylamine avec la pipette jaugée de 10 ml : la précision est adaptée au prélèvement du réactif. Par contre, la précision de l éprouvette graduée de 50 ml suffit pour prélever un volume V 3 = 50 ml de toluène, car il s agit du solvant de la réaction. 2. n étudie le chromatogramme obtenu après élution (document 3). Pour le prélèvement (1), la seule tache qui apparaît correspond à la présence du réactif A en début de transformation (t 1 = 0 min) : la lidocaïne n est pas encore formée. Pour le prélèvement (2), la tache qui apparaît à la même hauteur que celle du prélèvement (1) indique qu il reste encore du réactif A. La tache située au-dessus indique la présence de lidocaïne (t 2 = 20 min) (elle est à la même hauteur que la tache du prélèvement (4)). Pour le prélèvement (3), il n y a plus de tache indiquant la présence de réactif A, et la seule tache observée est à la même hauteur que celle du prélèvement (4) correspondant à la lidocaïne. Donc, à t 3 = 60 min, nous pouvons considérer avec certitude que la transformation est terminée. 3. En examinant la structure de A et de la lidocaïne, on observe que l atome de chlore l du réactif A est remplacé par le groupe d atomes N( 2 5 ) 2. Il s agit donc d une réaction de substitution. 4. Lors de la formation de la liaison carboneazote, l atome d azote de la molécule de diéthylamine est le site donneur, car il fournit le doublet d électrons. L atome de carbone lié au chlore dans le réactif A est le site accepteur, car il capte le doublet d électrons. 5. Mécanisme réactionnel : l 3 N N l N N Sciences & Société p Un catalyseur chiral permet de travailler dans des conditions douces (températures et pressions normales d où une économie d énergie) et selon le principe d économie d atomes : c est son caractère «catalyseur». Il sert aussi à contrôler la stéréochimie des produits synthétisés : c est son caractère «chiral». 2. Une réaction est dite stéréosélective lorsqu elle conduit majoritairement à l un des stéréoisomères possibles du produit synthétisé. 182 Livre du professeur

15 G. ompléments pédagogiques L énoncé des exercices supplémentaires est disponible dans les compléments pédagogiques sur orrigé 1 1. Il s agit d une modification de groupe caractéristique : le groupe amine est remplacé par le groupe amide, sans modification du squelette moléculaire. 2. Il s agit d une réaction de substitution : un atome est remplacé par le groupe d atomes 3 sur l aniline La réaction (a) est une réaction d élimination (la molécule de 2-bromo-3-méthylbutane perd un atome d hydrogène et un atome de brome sans gagner d autres atomes). La réaction (b) est une réaction de substitution (l atome de brome est remplacé par le groupe d atomes ). 2. a. Le mécanisme de la réaction (a) a lieu en une seule étape, les 3 mouvement électroniques sont simultanés. b. haque flèche courbe part du site donneur et pointe vers le site accepteur. Formation de la liaison : le site donneur est l atome d oxygène de l ion et le site accepteur est l atome d hydrogène de la molécule de 2-bromo-3-méthylbutane. Rupture de la liaison et formation de la liaison double = : le site donneur est constitué des atomes de la liaison qui se rompt, et le site accepteur est l ensemble des deux atomes de carbone au centre de la molécule. Rupture de la liaison Br : le site donneur est l ensemble des deux atomes et Br liés par une liaison simple, le site accepteur est l atome de brome. 3. a. L atome de brome a une électronégativité supérieure à celle de l atome de carbone (3,0 > 2,6), donc l atome de brome a tendance à attirer les électrons de la liaison vers lui, ce qui polarise la liaison : +δ Br δ. b. Lors de la formation de la liaison, il s exerce une interaction électrostatique favorable entre l atome d oxygène de l ion, site donneur chargé négativement, et l atome de carbone, site accepteur possédant une charge partielle positive. c. Mécanisme réactionnel : Br Br. Bibliographie 5 5ulturesciences-chimie dossier «méthodologie en synthèse» : 5 5IUPA Gold Book pour les définitions de référence : 5 5K. P.. Vollhardt et N. E. Schore, Traité de himie rganique, De Boeck, S. Warren, J. layden, N. Greeves et P. Wothers. himie rganique, De Boeck, Transformation en chimie organique 183

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE

PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE PROGRESSION DEPUIS LE DEBUT DE L ANNEE SCOLAIRE ONDES 1. Ondes et particules 2. Caractéristiques des ondes 3. Propriétés des ondes ANALYSE CHIMIQUE 4. Analyse spectrale 5. Réaction chimique par échange

Plus en détail

(chap 12 sur le livre de chimie)

(chap 12 sur le livre de chimie) Thème 7 : Synthèse organique Chap 2 Transformation en chimie organique (chap 12 sur le livre de chimie) I Les modifications visées par le chimiste Lire p274 Ex 3, 4, 5 p278-279 Ce qu'il faut retenir Lors

Plus en détail

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis :

I. Avant- propos sur la représentation de Lewis : 1 Thème : Lois et modèles Partie : Structure et transformation de la matière Cours 25 : Transformations en Chimie organique Partie B : Mécanismes réactionnels - Les grandes catégories de réactions en Chimie

Plus en détail

Chapitre C7 Transformation en chimie organique. Méthodologie pour les mouvements de doublets et les mécanismes réactionnels

Chapitre C7 Transformation en chimie organique. Méthodologie pour les mouvements de doublets et les mécanismes réactionnels hapitre 7 Transformation en chimie organique Programme officiel Aspect microscopique : - Liaison polarisée, site donneur et site accepteur de doublet d'électrons. - Interaction entre des sites donneurs

Plus en détail

synthèses 1. Les principales catégories de réactions 1.1 Réaction acido-basique 1.2 Réaction de substitution 1.3 Réaction d addition

synthèses 1. Les principales catégories de réactions 1.1 Réaction acido-basique 1.2 Réaction de substitution 1.3 Réaction d addition Séquence n 13 Du macroscopique au microscopique dans les synthèses Au niveau macroscopique, le chimiste utilise les équations de réaction pour modéliser les transformations chimiques. Cependant, ces équations

Plus en détail

Chimie. Chapitre 0. Rappels La réaction d oxydoréduction o applications Evolution d un système chimique - tableau d avancement

Chimie. Chapitre 0. Rappels La réaction d oxydoréduction o applications Evolution d un système chimique - tableau d avancement Chimie Chapitre 0. Rappels La réaction d oxydoréduction Evolution d un système chimique - tableau d avancement Mélange stoechiométrique Loi de Beer- Lambert Chapitre 1. Cinétique et catalyse Ø Déterminer

Plus en détail

Plan. Exemple: écrire la réaction de craquage de l'hexane en propane et propène:

Plan. Exemple: écrire la réaction de craquage de l'hexane en propane et propène: T ale S COURS Chimie 12 Transformation en chimie organique Compétences Distinguer une modification de chaine d'une modification de groupe caractéristique Déterminer la catégorie d'une réaction (substitution,

Plus en détail

Exercices Séquence n 13 Du macroscopique au microscopique dans les synthèses

Exercices Séquence n 13 Du macroscopique au microscopique dans les synthèses Exercices Séquence n 13 Du macroscopique au microscopique dans les synthèses EXERCICE 1 : Liaisons polarisées et charges partielles On considère les molécules dont les formules de Lewis sont données ci-dessous.

Plus en détail

Transformations en chimie organique

Transformations en chimie organique Transformations en chimie organique La chimie organique est l étude des molécules organiques et de leurs transformations au cours des réactions chimiques. Cette étude peut être menée à l échelle macroscopique,

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 12-EXOS Transformations en chimie organique : Aspect microscopique

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 12-EXOS Transformations en chimie organique : Aspect microscopique Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 12-EXOS Transformations en chimie organique : Aspect microscopique Exercices résolus p 311-312 N 1 à 4 Exercices p 313 à 322 N 6-9-13-14 (niveau 2)-15-18-22 1/14

Plus en détail

Chapitre 6 INTRODUCTION AU. Introduction

Chapitre 6 INTRODUCTION AU. Introduction Chapitre 6 INTRODUCTION AU MECANISME REACTIONNEL Introduction Malgré leur nombre élevé, les réactions organiques reposent sur un nombre de fondements relativement réduit. Les identifier et les exploiter

Plus en détail

Chimie organique 1A. Introduction à la chimie organique. CHM Hiver Chapitre 3

Chimie organique 1A. Introduction à la chimie organique. CHM Hiver Chapitre 3 himie organique 1A Introduction à la chimie organique Université de Montréal Faculté des arts et des sciences Département de chimie M 1301 - iver hapitre 3 hapitre 3 Réaction organiques : les acides et

Plus en détail

MODIFIER LA STRUCTURE D UNE MOLECULE EN CHIMIE ORGANIQUE

MODIFIER LA STRUCTURE D UNE MOLECULE EN CHIMIE ORGANIQUE , hapitre 6 Terminale S MODIFIER LA STRUTURE D UNE MOLEULE EN IMIE ORGANIQUE I MODIFIATIONS DE LA AINE ARBONEE 1) Avec conservation du nombre d atomes de carbone Les modifications de chaîne peuvent avoir

Plus en détail

Réactivité en chimie organique

Réactivité en chimie organique Réactivité en chimie organique I Effets inductifs : Pour une liaison, l atome le plus électronégatif, sans nécessairement accepter le doublet, l attire vers lui au détriment de l atome le moins électronégatif.

Plus en détail

Chapitre 15 Transformations en chimie organique

Chapitre 15 Transformations en chimie organique Chapitre 15 Transformations en chimie organique Corrigés des parcours en autonomie Préparer l évaluation 13 18 27 13 Zoom sur les représentations de molécules 1. a. La première représentation (formule

Plus en détail

Solutionnaire - Chapitre 5 Spectroscopie

Solutionnaire - Chapitre 5 Spectroscopie Solutionnaire - hapitre 5 Spectroscopie 5.1 La molécule de hex-1-yne renferme une triple liaison alors que le hexa-1,3-diène possède deux liaisons doubles. hex-1-yne hexa-1,3-diène En infrarouge, les bandes

Plus en détail

La chimie organique est la chimie des composés du carbone.

La chimie organique est la chimie des composés du carbone. La chimie organique est la chimie des composés du carbone. Différents atomes de carbone constituent le squelette des molécules organiques et sur ces atomes de carbones sont fixés d'autres atomes comme

Plus en détail

Tutorat Santé Lyon Sud UE1. Alcools. Cours du Professeur N.Walchshofer

Tutorat Santé Lyon Sud UE1. Alcools. Cours du Professeur N.Walchshofer Tutorat Santé Lyon Sud UE1 Alcools Cours du Professeur N.Walchshofer L ensemble des cours du Professeur N.Walchshofer fait habituellement l objet de 5 QCMs au concours. Le présent support de cours fourni

Plus en détail

Correction des exercices de chimie Chapitre 14 TS Transformations en chimie organique 2

Correction des exercices de chimie Chapitre 14 TS Transformations en chimie organique 2 Correction des exercices de chimie Chapitre 14 TS2 2013 Transformations en chimie organique 2 Nota bene : soyez sûr d avoir fait un exercice de chaque type, par exemple n o 7, 9, 13, 17, 18 et 23 p. 313

Plus en détail

CORRECTION DES EXERCICES

CORRECTION DES EXERCICES CORRECTION DES EXERCICES Exercice 17 page 98 1. Molécule a : vers 2 200 cm -1 pour la liaison C-N ; Molécule b : vers 3 300 cm -1 pour la liaison O H. 2. Molécule a : spectre 1 ; molécule b : spectre 2.

Plus en détail

Chapitre 9 : Les groupes caractéristiques

Chapitre 9 : Les groupes caractéristiques himie II : 1S hapitre 9 : Les groupes caractéristiques ours I. Groupes caractéristiques. 1. Définition : Toute liaison autre qu une liaison carbone-carbone simple ou une liaison carbone-hydrogène constitue

Plus en détail

TD 1 DE CHIMIE ORGANIQUE (BIOCHIMIE 2) PACES

TD 1 DE CHIMIE ORGANIQUE (BIOCHIMIE 2) PACES TD 1 DE IMIE RGIQUE (BIIMIE 2) PES 2013-2014 Données uméro atomique de différents éléments : Z = 1, Z = 6, Z = 7, Z = 8, Z F = 9, Z P = 15, Z S = 16, Z l = 17, Z Br = 35, Z I = 53. Le chlorhydrate d'amylocaïne

Plus en détail

On appelle chaîne carbonée ou squelette carboné l enchaînement des atomes de carbone constituant une molécule organique.

On appelle chaîne carbonée ou squelette carboné l enchaînement des atomes de carbone constituant une molécule organique. 1 S LE SQUELETTE CARBNÉ DES CMPSÉS RGANIQUES C 8 bjectifs : Reconnaître une chaîne carbonée saturée linéaire ou non Donner le nom des alcanes (en se limitant aux alcanes comportant une chaîne de 6 atomes

Plus en détail

Partie 5. Activité catalytique des complexes Cycles catalytiques : étapes et exploitation

Partie 5. Activité catalytique des complexes Cycles catalytiques : étapes et exploitation Modélisation quantique et réactivité Partie 5. Activité catalytique des complexes Cycles catalytiques : étapes et exploitation Objectifs du chapitre Notions à connaître : Cycles catalytiques. Processus

Plus en détail

Chapitre 9. Les molécules

Chapitre 9. Les molécules Chapitre 9. Les molécules I) Formation des molécules 1) Qu est- ce qu une molécule? Une molécule est constituée d un assemblage d atomes. Elle est électriquement neutre. Chaque molécule est représentée

Plus en détail

1.1 Définitions 1.2 Caractéristiques générales 1.3 Isoler un produit et déterminer sa structure 1.4 Nomenclature 1.5 Degré d insaturation

1.1 Définitions 1.2 Caractéristiques générales 1.3 Isoler un produit et déterminer sa structure 1.4 Nomenclature 1.5 Degré d insaturation 1 Généralités sur la chimie organique PLAN OBJETIFS 1.1 Définitions 1.2 aractéristiques générales 1.3 Isoler un produit et déterminer sa 1.4 Nomenclature 1.5 Degré d insaturation onnaître les caractéristiques

Plus en détail

On appelle chaîne carbonée ou squelette carboné l enchaînement des atomes de carbone constituant une molécule organique.

On appelle chaîne carbonée ou squelette carboné l enchaînement des atomes de carbone constituant une molécule organique. Nom :.. Prénom :.. Classe :. Activité ① OBJECTIFS Connaître le principe de base de la nomenclature. Connaître le vocabulaire adapté. 1- Chaînes carbonées On appelle chaîne carbonée ou squelette carboné

Plus en détail

Les effets électroniques

Les effets électroniques Les effets électroniques 1 I. Rappel 1. Liaison non polarisée Si deux atomes d une liaison covalente identiques le doublet électronique de la liaison équitablement partagé entre les deux atomes liaison

Plus en détail

Toute une histoire de polarité.

Toute une histoire de polarité. himie et développement durable Activité expérimentale Toute une histoire de polarité. Partie 1 : himie minérale omment peut-on expliquer que des solutés soient solubles dans certains solvants et insolubles

Plus en détail

Accompagnement personnalisé TS Séance 1 Révisions de chimie organique. Carbone, oxygène, hydrogène... Les atomes de la chimie organique

Accompagnement personnalisé TS Séance 1 Révisions de chimie organique. Carbone, oxygène, hydrogène... Les atomes de la chimie organique Accompagnement personnalisé TS2 2013 Séance 1 Révisions de chimie organique Carbone, oxygène, hydrogène... Les atomes de la chimie organique Pour satisfaire la règle de l octet : chaque atome de carbone

Plus en détail

CAHIER DE TEXTE 1 ere S5 Chimie Date Contenu du cours Pour le 08/09/2008

CAHIER DE TEXTE 1 ere S5 Chimie Date Contenu du cours Pour le 08/09/2008 CAHIER DE TEXTE 1 ere S5 Chimie Date Contenu du cours Pour le 08/09/2008 12/09/2008 15/09/2008 22/09/2008 Cours : 1h Chapitre C1 : Grandeurs physiques et quantité de matière Activités : Fiche d exercices

Plus en détail

Exercices de révision thème 20. La chimie organique

Exercices de révision thème 20. La chimie organique Exercices de révision thème 0 1. Quel type de composé doit contenir au minimum trois atomes de carbone? A. Un aldéhyde B. Un acide carboxylique. Un ester D. Une cétone. Quel est le nom conventionnel (IUPA)

Plus en détail

Sélectivité en chimie organique

Sélectivité en chimie organique Sélectivité en chimie organique omposé polyfonctionnel : réactif chimiosélectif, protection de fonctions. I. Qu est-ce qu un réactif chimiosélectif? Différentes transformations en chimie organique. 1.

Plus en détail

Structure et transformations de la matière. Chapitre 5 : TRANSFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE

Structure et transformations de la matière. Chapitre 5 : TRANSFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE TEME Sous-thème OMPRENDRE Structure et transformations de la matière hapitre 5 : TRNSFORMTIONS EN IMIE ORGNIQUE NOTIONS ET ONTENUS spect macroscopique : - Modification de chaîne, modification de groupe

Plus en détail

Chimie organique Chapitre 1 : Représentations planes et nomenclature en chimie organique (rappels + compléments)

Chimie organique Chapitre 1 : Représentations planes et nomenclature en chimie organique (rappels + compléments) Chimie organique Chapitre 1 : Représentations planes et nomenclature en chimie organique (rappels + compléments) I. Représentations planes des molécules organiques 1. Formule brute 2. Formule développée

Plus en détail

Représentation spatiale des molécules

Représentation spatiale des molécules GRAC de Term S Académie de Guyane Représentation spatiale des molécules Charly AUGUSTIN-CONSTANTIN Julie HABERMAN Julien HILAIRE Thomas LUGLIA Thème : Représentation spatiale des molécules 1. Insertion

Plus en détail

Thème LA SANTÉ- Les Médicaments. Les MOLÉCULES. I- Les molécules.

Thème LA SANTÉ- Les Médicaments. Les MOLÉCULES. I- Les molécules. Thème LA SANTÉ- Les Médicaments Les MOLÉCULES I- Les molécules. 1)- Définition. - Une molécule est une entité chimique électriquement neutre. - Elle est formée d un nombre limité d atomes liés entre eux

Plus en détail

Collège Notre-Dame de Jamhour

Collège Notre-Dame de Jamhour ollège Notre-Dame de Jamhour lasse de Terminale SV Date : Mardi 8 avril 015 orrigé de l'examen de himie Présenter le travail avec un souci d ordre et de soin. (1 pt) L utilisation de la calculatrice non

Plus en détail

Problème XIV Synthèse de l aspartame (Mines 2003)

Problème XIV Synthèse de l aspartame (Mines 2003) Page 1 laude ANIES EduKlub S.A. Problème XIV L aspartame est un ester dipeptidique de synthèse qui présente de remarquables propriétés édulcorantes. e composé possède en effet un pouvoir sucrant environ

Plus en détail

Tutorat Santé Lyon Sud UE1. Amines. Cours du Professeur N.Walchshofer

Tutorat Santé Lyon Sud UE1. Amines. Cours du Professeur N.Walchshofer Tutorat Santé Lyon Sud UE1 Amines Cours du Professeur N.Walchshofer L ensemble des cours du Professeur N.Walchshofer fait habituellement l objet de 5 concours. QCMs au Le présent support de cours fourni

Plus en détail

THEME I. TRANSFORMATION DE LA MATIERE

THEME I. TRANSFORMATION DE LA MATIERE THEME I. TRANSFORMATION DE LA MATIERE PARTIE 1 EVOLUTION TEMPORELLE D UN SYSTEME CHIMIQUE ET MECANISMES REACTIONNELS CHAPITRE MECANISMES REACTIONNELS I. Modélisation d une transformation par un mécanisme

Plus en détail

Samedi 17 octobre 2009 DS n 2 Architecture de la Matière et Chimie Organique Correction Durée : 2 heures. Autour de l azote

Samedi 17 octobre 2009 DS n 2 Architecture de la Matière et Chimie Organique Correction Durée : 2 heures. Autour de l azote Samedi 17 octobre 009 DS n Architecture de la Matière et himie rganique orrection Durée : heures Partie 1 : Autour de l azote 1. 1 : 7 protons + 7 neutrons ; 15 : 7 protons + 8 neutrons.. 1s s p.. Valeurs

Plus en détail

Analyser. Décrire à l aide des règles du duet et de l octet les liaisons que peut établir un atome (C, N, O, H, Cl, F et S)

Analyser. Décrire à l aide des règles du duet et de l octet les liaisons que peut établir un atome (C, N, O, H, Cl, F et S) Thème : Vêtement et revêtement Chapitre 1 : Comment se lient les atomes pour former les molécules? Cours livre p 10 à 16 Objectifs : En bleu : spécifiques au chapitre Autoévaluation Je pense savoir faire

Plus en détail

Estérification et hydrolyse : état d équilibre

Estérification et hydrolyse : état d équilibre Estérification et hydrolyse : état d équilibre I) ALCOOLS ET ACIDES CARBOXYLIQUES 1) Alcools voir aussi cours de 1ère a) Descriptif b) Exercices 1) Nommer les alcools suivants 2) Donner la formule semi-développée

Plus en détail

Chapitre 10 : Les réactions d estérification et d hydrolyse

Chapitre 10 : Les réactions d estérification et d hydrolyse Terminale S Chimie Partie D Chapitre : Réactions d estérification et d hydrolyse Page sur 5 Partie D Comment le chimiste contrôle-t-il les transformations de la matière? Chapitre : Les réactions d estérification

Plus en détail

Cours Chimie HPE Alcanes et alcènes

Cours Chimie HPE Alcanes et alcènes ours himie PE2 2012-2013 Alcanes et alcènes I. Les alcanes 1. Introduction e sont : - des hydrocarbures (ils ne contiennent que des atomes de carbone et d hydrogène) - saturés (ils ne possèdent que des

Plus en détail

C 2 H 4 B C (réagit avec la liqueur de Fehling) D G

C 2 H 4 B C (réagit avec la liqueur de Fehling) D G EXERCICE N 1 1. Soient les schémas réactionnels suivants où B, C, D, E, F, G, H, I sont des composés organiques. Les réactions chimiques permettant de passer d un composé à un autre ou d un composé à plusieurs

Plus en détail

Une liaison covalente correspond à la par deux atomes.

Une liaison covalente correspond à la par deux atomes. hapitre 4 : Les molécules (himie SATÉ et SPRT) bjectifs : Représenter des formules développées et semi développées correspondant à des modèles moléculaires. Savoir qu à une formule brute peuvent correspondre

Plus en détail

1. Quelques espèces chimiques présentes dans le lait:

1. Quelques espèces chimiques présentes dans le lait: Compétences: Identifier expérimentalement les groupes fonctionnels des composés organiques présents dans le lait Traduire le nom d'une molécule en formule et/ou développée et réciproquement Ecrire la formule

Plus en détail

Structure et interactions entre molécules

Structure et interactions entre molécules Correction des exercices du chapitre AM 3 Langevin Wallon, PTSI 2015-2016 Structure et interactions entre molécules Exercice 1 Représentations de Lewis Les schémas de Lewis sont construits en utilisant

Plus en détail

CHIMIE pour Biologie 2

CHIMIE pour Biologie 2 CHIMIE pour Biologie 2 1. Structures et formules des molécules organiques 2. Effets électroniques 3. Mécanismes réactionnels 4. Les fonctions et leur réactivité Mécanismes en chimie organique : introduction

Plus en détail

TUT RENTREE 2012 CHIMIE ORGANIQUE

TUT RENTREE 2012 CHIMIE ORGANIQUE TUT RENTREE 2012 CHIMIE ORGANIQUE Electronégativité Nucléophili Gène Stérique La règle du duet : respectée par l Hydrogène +++ La règle de l octet : respectée par la ligne 2 (Carbone, Azote, Oxygène +++)

Plus en détail

Chapitre 4: Les dérivés halogénés. I) Rappels et définitions

Chapitre 4: Les dérivés halogénés. I) Rappels et définitions UNIVESITE DES ANTILLES Faculté de médecine ours de Mr PELMAD obert rpelmard@univ- ag.fr UE 15 hapitre 4: Les dérivés halogénés I) appels et définitions Tout composé portant un ou plusieurs atomes d halogènes

Plus en détail

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite

T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite T.S D.S n 2 (20 octobre 2012) Calculatrice interdite Exercice n 1 : Stéréochimie de l'éphédrine, molécule naturelle. L éphédrine A est une molécule naturelle qui peut être extraite de petits arbustes appelés

Plus en détail

Première Partie : Autour de l oxygène

Première Partie : Autour de l oxygène Samedi 8 novembre 006 DS n Cinétique Chimique, Atomistique et Chimie rganique Correction Durée : heures Première Partie : Autour de l oxygène Extrait du concours commun des Mines d Albi, de Douai, d Alès

Plus en détail

Comprendre des propriétés chimiques et. physiques des alcanes et les alcools

Comprendre des propriétés chimiques et. physiques des alcanes et les alcools 1ere Partie : Reconnaître et nommer les alcanes et les alcools Formule générale Nomenclature chaîne linéaire alcane alcool chaîne ramifiée 1S- Mme GARCIA - 1 - chaîne cyclique 1S- Mme GARCIA - 2 - 2ieme

Plus en détail

Stage de pré-rentrée. Chapitre 5 et 6

Stage de pré-rentrée. Chapitre 5 et 6 Stage de pré-rentrée Chapitre 5 et 6 PLAN 1. Effets électroniques intramoléculaires 2. Contrôle cinétique et thermodynamique 3.Propriétés et rôle des solvants 4. Electrophile et nucléophilie 5. Réactions

Plus en détail

Épreuve écrite de chimie

Épreuve écrite de chimie BTS CHIMISTE Épreuve écrite de chimie CHIMIE GÉNÉRALE ET INRGANIQUE Trois parties indépendantes à traiter obligatoirement QUELQUES CMPSÉS DU SURE A - Atomistique a) Donner la structure électronique de

Plus en détail

Réactions d estérification

Réactions d estérification Réactions d estérification Un ester est le produit d une réaction entre un acide carboxylique et un alcool. R H + R H R R H + R H = R R + H 2 Le nom de l ester dérive donc de ces deux composés. Exemple

Plus en détail

Document du chapitre 5 Molécules organiques - Nomenclature

Document du chapitre 5 Molécules organiques - Nomenclature I.1.Généralités Document du chapitre 5 Molécules organiques - Nomenclature Les molécules organiques comportent un squelette carboné (chaîne linéaire, ramifiée ou cyclique) et éventuellement un ou plusieurs

Plus en détail

Chapitre VII Réactivité des alcènes

Chapitre VII Réactivité des alcènes himie ours hapitre VII Plan : ********************** I- Différentes réactions d' électrophiles sur les alcènes...3 1- Addition d acide hydrohalogéné X...4 a- Aspect expérimental...4 b- Mécanisme par stade

Plus en détail

Etude des mécanismes réactionnels. écanismes

Etude des mécanismes réactionnels. écanismes Mécanism écanismes Réactionnel éactionnels L écriture du bilan d une réaction ne renseigne pas sur les différentes étapes permettant la transformation des réactifs en produits. Il peut y avoir plusieurs

Plus en détail

TRANSFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE

TRANSFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE Chapitre 15 TRANSFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE A) ASPECT MACROSCOPIQUE Une molécule peut posséder plusieurs grpes caractéristiques. Dans ce cas, on dit qu elle est polyfonctionnelle 1) Tableau des préfixes

Plus en détail

TD DE CHIMIE ORGANIQUE (BIOCHIMIE 2) PACES

TD DE CHIMIE ORGANIQUE (BIOCHIMIE 2) PACES TD DE CIMIE RGANIQUE (BICIMIE 2) PACES 2011-2012 Données Numéro atomique de différents éléments : Z = 1, Z C = 6, Z N = 7, Z = 8, Z F = 9, Z P = 15, Z S = 16, Z = 17, Z = 35, Z I = 53. Les corticoïdes

Plus en détail

Chapitre 9 : Les alcools. I) Définitions et rappels

Chapitre 9 : Les alcools. I) Définitions et rappels UNIVESITE DES ANTILLES Faculté de médecine ours de Mr PELMAD obert rpelmard@univ- ag.fr Les cours seront complétés par la suite. hapitre 9 : Les alcools I) Définitions et rappels La formule générale des

Plus en détail

Corrigé exercice 23 S N 2 OU S N 1?

Corrigé exercice 23 S N 2 OU S N 1? orrigé exercice 2 S N 2 U S N 1? 1) Formation d ester par substitution nucléophile Structure du (S)-2-bromobutane : 2 2 5 1 4 et halogénoalcane est secondaire : il peut donc a priori donner lieu aux mécanismes

Plus en détail

Chimie Nomenclature en chimie organique Chap.4

Chimie Nomenclature en chimie organique Chap.4 NM :... Prénom :... lasse : TS Introduction TS Thème : bserver ondes et matière Activités himie Nomenclature en chimie organique hap.4 La chimie organique est une branche de la chimie concernant l étude

Plus en détail

Problème 2 : synthèse d un «anneau de Möbius»

Problème 2 : synthèse d un «anneau de Möbius» 32 ème IC Épreuve de sélection Corrigé 1 Problème 2 : synthèse d un «anneau de Möbius» 1. Expliquer pourquoi le furane substitué A peut être considéré comme un composé aromatique. Le furane est un composé

Plus en détail

ANALYSE DES DOCUMENTS

ANALYSE DES DOCUMENTS Observer LES ELECTRONS FONT LA PAIRE Objectifs : Décrire à l aide des règles du «duet» et de l octet les liaisons que peut établir un atome (C, N, OO, H) avec les atomes voisins Interpréter la représentation

Plus en détail

Mouvement d un doublet d électrons

Mouvement d un doublet d électrons Mouvement d un doublet d électrons La description microscopique des transformations chimiques nécessite l utilisation de modèles permettant de représenter les doublets d électrons et leur mouvement Étude

Plus en détail

V I T E S S E D E S R E A C T I O N S A L E C H E L L E M O L E C U L A I R E : M E C A N I S M E R E A C T I O N N E L

V I T E S S E D E S R E A C T I O N S A L E C H E L L E M O L E C U L A I R E : M E C A N I S M E R E A C T I O N N E L CINETIQUE DES SYSTEMES CHIMIQUES R.Duperray Lycée F.BUISSON PTSI V I T E S S E D E S R E A C T I O N S A L E C H E L L E M O L E C U L A I R E : M E C A N I S M E R E A C T I O N N E L I TRANSFORMATION

Plus en détail

Feuille d exercices Chapitre 6

Feuille d exercices Chapitre 6 Feuille d exercices hapitre 6 Dérivés halogénés Réactions d élimination et compétition avec S N Fondamentaux pour l élimination ) Projection de Newman : 2) Pour effectuer une élimination il faut ajouter

Plus en détail

Chapitre 16 Stratégie de synthèse en chimie organique : Réactions d additions nucléophiles- Intérêt des organométalliques

Chapitre 16 Stratégie de synthèse en chimie organique : Réactions d additions nucléophiles- Intérêt des organométalliques Chapitre 16 Stratégie de synthèse en chimie organique : Réactions d additions nucléophiles- Intérêt des organométalliques 1-Les objectifs du chapitre Ce que je dois connaître Le protocole expérimental

Plus en détail

Analyse d un spectre RMN

Analyse d un spectre RMN 2. Blindage et déplacement chimique δ du signal : Analyse d un spectre RMN Déplacement chimique δ : - Grandeur en abscisse du spectre de RMN ; unité ppm (partie par million) - Caractérise 1 groupe de protons

Plus en détail

Chapitre 13 : De la structure aux propriétés des alcanes et des alcools

Chapitre 13 : De la structure aux propriétés des alcanes et des alcools Chapitre 13 : De la structure aux propriétés des alcanes et des alcools I. Diversité des chaînes carbonées Définition : on appelle chaîne carbonée (ou squelette carboné) l enchaînement des atomes de carbone

Plus en détail

Épreuve écrite de chimie

Épreuve écrite de chimie CHCHI Épreuve écrite de chimie Durée 4h Coefficient: 6 CHIMIE GENERALE 1 - Structure de la matière 1.1 Donner les structures électroniques des atomes de carbone et de silicium dans l état fondamental.

Plus en détail

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.2. Synthèse des esters et des amides

Partie 1. Addition nucléophile suivie d élimination (A N + E) 1.2. Synthèse des esters et des amides Molécules et matériaux organiques Partie. Addition nucléophile suivie d élimination (A + E).. Synthèse des esters et des amides bjectifs du chapitre otions à connaître : Synthèse des esters à partir des

Plus en détail

DEVOIR SURVEILLÉ - SCIENCES PHYSIQUES

DEVOIR SURVEILLÉ - SCIENCES PHYSIQUES DEVOIR SURVEILLÉ - SIENES PHYSIQUES alculette autorisée Durée: 1h 50 min Exercice I : La molécule d'ibuprofène (12 points) (Sujet Pondichéry 2013) L ibuprofène est une molécule de formule brute 13 H 18

Plus en détail

Carbone = noir Hydrogène = blanc Oxygène = rouge. 3 carbone 8 hydrogène 1 oxygène. Formule brute : C 3 H 7 OH. Nom : Propan-1-ol.

Carbone = noir Hydrogène = blanc Oxygène = rouge. 3 carbone 8 hydrogène 1 oxygène. Formule brute : C 3 H 7 OH. Nom : Propan-1-ol. Alcool Carbone = noir Hydrogène = blanc Oxygène = rouge 3 carbone 8 hydrogène 1 oxygène 3 1 Formule brute : C 3 H 7 OH 2 Nom : Propan-1-ol Formule CH semi-développée 3 CH 2 CH 2 -OH Groupe fonctionnel

Plus en détail

Exercices Complémentaires

Exercices Complémentaires Exercices omplémentaires hapitre 5 : La réaction chimique 5.1 Exercice 5.1 Donner le caractère électrophile, nucléophile, ou ni l un ni l autre, conféré aux structures suivantes par l atome souligné et

Plus en détail

Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151)

Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151) PARTIE 2 - COMPRENDRE : LOIS ET MODÈLES Chapitre 9 : Cohésion de la matière à l état solide (p. 151) Savoir-faire : Interpréter la cohésion des solides ioniques et moléculaires. Réaliser et interpréter

Plus en détail

Estérification et hydrolyse Etat d équilibre et chimie organique

Estérification et hydrolyse Etat d équilibre et chimie organique himie Terminale S hapitre 8 ours Estérification et hydrolyse Etat d équilibre et chimie organique Les esters constituent une nouvelle famille de molécules organiques aux propriétés très importantes dans

Plus en détail

Pré-rentrée : UE1 PACES Atomes, biomolécules, génome, bioénergétique, métabolisme

Pré-rentrée : UE1 PACES Atomes, biomolécules, génome, bioénergétique, métabolisme Pré-rentrée : UE1 PAES Atomes, biomolécules, génome, bioénergétique, métabolisme 10 crédits ETS Premier semestre oncours : QM (avant les vacances de Noël) Ensemble de cours & travaux dirigés (TD) himie

Plus en détail

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé

BACCALAURÉAT LIBANAIS - SG Corrigé Exercice 1 : Solution commerciale d acide chlorhydrique Le but de cet exercice est de vérifier l indication de l étiquette d une bouteille d acide chlorhydrique commercial et d identifier une base faible

Plus en détail

Chapitre 25 : Les amines aliphatiques

Chapitre 25 : Les amines aliphatiques APITE 25 : LES AMIES ALIPATIQUES hapitre 25 : Les amines aliphatiques Attention : quand on parle d amine primaire, secondaire, tertiaire ou quaternaire, on parle du degré de substitution de l atome d azote

Plus en détail

Préambule : Rappels de TS

Préambule : Rappels de TS CAPITRE 5 : DESCRIPTIN ET STERECIMIE DES MLECULES RGANIQUES Préambule : Rappels de TS Le but de cte série d exercices est de raviver les connaissances acquises en terminale S. I. REPRESENTATIN PLANE DES

Plus en détail

Chimie organique PCSI option PC

Chimie organique PCSI option PC dm option PC N 4 Chimie organique PCSI option PC à remettre : mercredi 2 mars 2016 Lycée Jean DAUTET 2015/16 Exercice 1 : RMN Le spectre de RMN- 1H de la molécule M de formule brute C6H12O est donné ci-

Plus en détail

Tutorat Santé Bordeaux UE /2014 1/8

Tutorat Santé Bordeaux UE /2014 1/8 Séance 3 QCM 1 : Soit la réaction de méthanolyse, une substitution nucléophile entre le méthanol et le (S)- (1-iodoéthyl)benzène C6H5-CHI-CH3. La vitesse de la réaction reste inchangée si on augmente la

Plus en détail

TP n 16 : Alcanes et alcools : structures et propriétés Chapitre 11

TP n 16 : Alcanes et alcools : structures et propriétés Chapitre 11 TP n 16 : Alcanes et alcools : structures et propriétés Chapitre 11 COMPÉTENCES ATTENDUES Reconnaître une chaine carbonée linéaire, cyclique ou ramifiée. Nommer un alcane et un alcool. Donner les formules

Plus en détail

CHEMISTRY Paris 7 Denis Diderot

CHEMISTRY Paris 7 Denis Diderot CHEMISTRY Paris 7 Denis Diderot LICENCE 1 SEMESTER 1 (Fall) o Chimie générale I o Physique I o Mathématiques élémentaires I o Chimie expérimentale COURSE DESCRIPTION Chimie générale I Chapitre I : l'atome

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 8 Synthèse du paracétamol

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 8 Synthèse du paracétamol FICHE 1 Fiche à destination des enseignants Type d'activité Activité expérimentale Notions et contenus du programme de Terminale S BSERVER Spectres IR Identification de liaisons à l aide du nombre d onde

Plus en détail

Problème 3 : vers la synthèse de la dolastatine 14

Problème 3 : vers la synthèse de la dolastatine 14 34 ème lympiade Internationale de Chimie Épreuve de sélection Feuilles réponses Pb 3 Problème 3 : vers la synthèse de la dolastatine 14 1 Combien de stéréoisomères de configuration possède l acide dolatriénoïque?

Plus en détail

Les molécules présentes dans les médicaments

Les molécules présentes dans les médicaments Les molécules présentes dans les médicaments Les médicaments reposent sur environ 2 000 molécules qui sont souvent complexes. Différentes représentations ont été imaginées pour modéliser ces molécules.

Plus en détail

I. Oxydation, réduction de molécules organiques

I. Oxydation, réduction de molécules organiques Chapitre 18 : xydoréduction en chimie organique CAPITRE 18 : XYDREDUCTIN EN CIMIE RGANIQUE I. xydation, réduction de molécules organiques 1. Nombre d oxydation du carbone fonctionnel dans une série de

Plus en détail

PARTIE A CHIMIE INORGANIQUE. Le chlore en chimie inorganique

PARTIE A CHIMIE INORGANIQUE. Le chlore en chimie inorganique PARTIE A CHIMIE INORGANIQUE Le chlore en chimie inorganique Le sujet de chimie inorganique comporte quatre parties indépendantes consacrées à différentes formes du chlore en chimie inorganique et à l étude

Plus en détail

Chimie Nomenclature en chimie organique Chap.4

Chimie Nomenclature en chimie organique Chap.4 NM :... Prénom :... lasse : TS Introduction TS Thème : bserver ondes et matière Activités himie Nomenclature en chimie organique hap.4 La chimie organique est une branche de la chimie concernant l étude

Plus en détail

C2 Les alcools. 1. Propriété acide

C2 Les alcools. 1. Propriété acide Les alcools Un alcool est un composé organique dans lequel un hydroxyde «-OH» est fixé sur un atome de carbone saturé (hybridé sp3). Ces composés sont abondants dans la nature notamment dans la structure

Plus en détail

TRASNFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE

TRASNFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE TRASNFORMATIONS EN CHIMIE ORGANIQUE Objectifs : - Pratiquer une démarche expérimentale pour synthétiser une molécule organique à partir d'un protocole et calculer son rendement. - Identifier les réactifs

Plus en détail

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique

TS Partie 2 : comprendre. Chapitre 5 chimie. Temps et évolution chimique Chapitre 5 chimie Temps et évolution chimique Pré requis : 4 ème et 1 ère S réactif, produit, réactif limitant, avancement Compétences : Mettre en œuvre une démarche expérimentale pour suivre dans le temps

Plus en détail