Brin transcrit : chaine de l ADN qui, par complémentarité des nucléotides, sert de modèle pour la synthèse de l ARN messager

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Brin transcrit : chaine de l ADN qui, par complémentarité des nucléotides, sert de modèle pour la synthèse de l ARN messager"

Transcription

1 Fin du cours chap 5 La transcription : de l ADN à l ARN : Par définition, le brin transcrit est le brin d ADN complémentaire de l ARN : c est le brin qui sert à la synthèse de l ARN, donc ici le brin2. La transcription permet de passer du brin transcrit de l ADN à l ARN messager par la règle de complémentarité des nucléotides : dans l ARN, U est complémentaire de A. La notion de brin codant de l ADN est à éviter, il peut porter l élève à des confusions, surtout que la littérature scientifique définit le brin codant comme étant le brin non transcrit, celui que l on «recopie» en remplaçant T par U pour obtenir l ARN. L'ARN messager (ARNm) est une molécule qui sert d'intermédiaire entre le noyau et le cytoplasme. Elle est comparable à l'adn avec quelques différences: - le sucre est du ribose (C5H10O5), - la base azotée thymine (T) est remplacée par l'uracile (U), - la molécule n'est formée que d'une seule chaîne de nucléotides, - la longueur de la molécule est nettement plus faible que celle de l'adn, car elle n'en représente que la copie d'un seul gène (masse molaire: entre et ). - la durée de vie de l'arn est très courte (quelques minutes à quelques dizaines de minutes). Etapes de la transcription : Brin transcrit : chaine de l ADN qui, par complémentarité des nucléotides, sert de modèle pour la synthèse de l ARN messager Brin non transcrit : deuxième brin d ADN, complémentaire du brin transcrit. 1

2 Le passage ADN ARN m est appelé trancription La transcription nucléaire consiste à "copier" une portion d'adn en une information identique sous forme d'arnm. Cette opération s'effectue dans le noyau: - ouverture et déroulement d'une portion de la double hélice - synthèse d'un brin d'arnm à partir du brin transcrit de l'adn, grâce à un complexe enzymatique: l'arn-polymérase, qui incorpore des nucléotides par complémentarité A-U, C-G, T-A, G-C. Plusieurs ARN-polymérases se succèdent le long de l'arnm, engendrant une amplification de la transcription. Des signaux existent sur l'adn, qui assure une régulation de l'expression des gènes. Pb : Comment se réalise la synthèse des protéines à partir de l ARNm? La traduction de l ARNm en protéine : 1. Le code génétique : Livre p Capacités et attitudes : Mettre en œuvre une méthode (démarche historique) et/ou une utilisation de logiciels et/ou une pratique documentaire permettant de comprendre comment le code génétique a été élucidé. Historiquement, plusieurs hypothèses ont été formulées quant à la nature du code génétique (voir page 66, «Des clés pour mieux comprendre l histoire des sciences», le premier code proposé par Gamow). L expérience de Crick décrite dans le document 1 (voir «ressources complémentaires ci-dessous) a permis de montrer que le code génétique est non recouvrant et qu il est formé de triplets de nucléotides. On pourra montrer à travers l exemple d une phrase du type «TON AMI LEO EST ICI» que l insertion d une lettre en gardant le même découpage des mots (3 lettres) rend la suite du message incompréhensible, ce qui n est pas le cas lorsque l insertion est celle d un nombre de lettres multiple de 3. À la même époque, Nirenberg réalise les expériences décisives citées dans le document 2 en travaillant sur des fractions cytoplasmiques différentes, recréant in vitro un milieu de traduction contrôlé (voir «ressources complémentaires» ci-dessous). Les résultats originaux exprimés en dosage de radioactivité dans les protéines formées ont ici été rapportés aux témoins de chaque expérience, de façon à différencier ce qui est un dosage significatif de ce qui ne l est pas. Ces résultats valident le code génétique présenté dans le document 3. Le document 4 permet un réinvestissement des notions acquises lors de l étude de la transcription et propose une étude des conséquences des mutations en appliquant le code génétique. Les exceptions à l universalité du code génétique sont abordées dans l exercice 8 page 69. 2

3 Doc. 1 et 3 : Lorsque le nombre de nucléotides insérés ou supprimés n est pas un multiple de trois, le message génétique n est plus interprété correctement. La taille des codons est donc de trois nucléotides. Doc. 2 : Le codon UUU correspond à l incorporation de la phénylalanine et pas d un autre acide aminé. Les codons AAA et CCC ne correspondent pas à la phénylalanine. Doc. 3 et 4 : Le 7e triplet TTC au lieu de CTC. L ARN correspondant sera AAG au lieu de GAG, soit une lysine en position 7 à la place d un acide glutamique. À partir du 10e triplet, insertion d un nucléotide G. Le premier triplet AGA est remplacé par GAG, soit, sur l ARN correspondant, UCU au lieu de CUC, et donc leucine au lieu de sérine. Tous les acides aminés suivants sont également modifiés, puisque la lecture de tous les codons se trouve décalée. L information contenue dans la séquence de l ARNm détermine la séquence de la protéine formée grâce à un système de correspondance : trois nucléotides successifs forment un codon auquel correspond un acide aminé déterminé, toujours le même. Le système de correspondance entre les codons et les acides aminés est le code génétique. 2. La traduction : Exercice sur la traduction livre p 58 doc 1 : les intervenants : Capacités et attitudes : Mettre en œuvre une méthode (démarche historique) et/ou une utilisation de logiciels et/ou une pratique documentaire permettant d approcher le mécanisme de la transcription, et de la traduction. Le document 1 situe la traduction dans son contexte biologique et présente le rôle des ribosomes. L organisation du polysome pourra être mise en parallèle avec celle des unités de réplication du document 4 page 55. La structure tridimensionnelle du ribosome est complexe et probablement trop difficile à réaliser avec les logiciels de visualisation moléculaire utilisés en classe. Sur cette image, c est une vue simplifiée qui est présentée, après en avoir effacé les protéines ribosomales (ne subsistent que les ARNt, ARNr et ARNm). La légende «système de lecture des codons» correspond en fait aux ARNt. La localisation du site catalytique serait donc au point d insertion de ces ARNt dans la grosse sous-unité. Le polypeptide en cours de formation est exporté via un tunnel non visible ici qui traverse la grosse sous-unité. Schéma traduction : 3

4 L information portée par l ARNm est «lue», codon après codon, par un ribosome qui associe l acide aminé correspondant au reste de la protéine déjà synthétisée. La traduction débute au niveau d un codon d initiation AUG et s arrête après rencontre d un codon stop. C est la traduction. II- LA MATURATION DES ARN MESSAGERS A- Le morcellement des gènes eucaryotes : Livre p 60 document 1 et 2 Capacités et attitudes : Mettre en œuvre une méthode (démarche historique) et/ou une utilisation de logiciels et/ou une pratique documentaire permettant d approcher le mécanisme de la transcription, et de la traduction. 4

5 La comparaison graphique des séquences apportée par le document 1 a pour but de mettre en évidence les portions identiques (exons) et les portions différentes (introns) entre ARNm et ARN pré-messager. Le guide pratique (page 343) présente une explication plus détaillée du principe du dotplot et de son interprétation. Sur le plan manipulatoire, le dotplot réalisé par le logiciel Anagène nécessite un temps de calcul important. Il est donc adapté pour l étude de gènes courts possédant peu d introns. Sans entrer dans les détails de cette opération logicielle, il suffit de constater qu il n y a identité entre les séquences d ADN et d ARNm que par tronçons. Une autre approche consiste à étudier une image d hybridation entre l ADN d un gène et l ARN messager correspondant (voir exercice 10 page 70). Malgré les apparences, le dotplot est cependant une mise en évidence plus directe. Le document 2 pourra être utilisé comme une aide à la lecture du dotplot et à son interprétation. Il permet d introduire le vocabulaire propre à l épissage. Q1 Doc. 1 : L ARN pré-messager est beaucoup plus long (1638 pb contre 444 pb) que l ARNm. Trois portions (entre 100 et 200, entre 300 et 500, puis entre et pb) sont communes entre les deux séquences et forment l intégralité de l ARNm. Les quatre autres portions ne sont pas retrouvées dans l ARN messager. Q 2 :Doc. 1 et 2 : Les portions du dotplot révélées par des diagonales correspondent aux exons. Les segments entre les exons successifs correspondent aux introns. Belin Edition

6 Belin Edition 2011 Pb : B- Un gène pour plusieurs protéines : Capacités et attitudes : Utiliser des logiciels permettant d approcher les mécanismes de maturation chez les eucaryotes. 6

7 Nathan Edition 2011 relever les informations montrant que la complexité d un organisme ne dépend pas du nombre de gènes qu il possède. Le génome humain comporte environ gènes, celui d une souris gènes. Le génome humain possède gènes et celui du riz gènes : il n y a pas de relation entre nombre de gènes et complexité des organismes. Par contre, on compte près de protéines chez l Homme : une séquence d ADN donne donc plus qu un ARN, donc plus qu une protéine (rapport environ de 1 donne 4 chez l Homme). La complexité d un organisme dépend du nombre de protéines différentes qu il est capable de produire. Ce mécanisme est appelé épissage alternatif : il assure une grande diversité des protéines même à partir d un petit nombre de gènes. livre p 61 documents 3 et 4 : questions 3 et 4 : L intérêt de l épissage au niveau de la diversité des protéines produites est donné par l exemple de la tropomyosine dans le document 3. Cet exemple permet de montrer d une part qu un grand nombre de protéines peuvent être produites à partir d un même gène, par épissage alternatif de l ARN pré-messager et d autre part que l épissage des gènes varie selon les types cellulaires. On pourra remarquer que les cinq exons colorés en marron sont représentés dans tous les variants produits. L importance de l épissage alternatif dans la complexification de l expression génétique est abordée dans le document 4. Sans verser dans une explication finaliste simpliste du cours de l évolution, ce document montre différentes stratégies génétiques qui peuvent expliquer en partie le hiatus entre le nombre de gènes et la complexité des organismes (par exemple, on pourra faire constater que le nombre de gènes du génome humain n est effectivement pas particulièrement élevé). On pourra montrer que du point de vue adaptatif, l expression des gènes a un coût probablement déterminant pour la survie d un organisme unicellulaire. En revanche, pour un animal pluricellulaire, la flexibilité apportée par l épissage alternatif peut se traduire par un avantage sélectif. Certains auteurs avancent l idée selon laquelle la polyploïdie chez les organismes végétaux pourrait être la marque d un mécanisme adaptatif comparable : cet aspect sera d ailleurs envisagé en classe de Terminale. 7

8 Doc. 3 : Ces deux ARNm diffèrent par un seul exon : l exon n 3 est présent dans la tropomyosine du muscle strié, tandis qu il est substitué par l exon n 2 dans la tropomyosine du muscle lisse. Ainsi, par l élimination ou l incorporation de certains exons, un même gène peut former des protéines différentes. Doc. 4 : Le génome de levure contient une densité de gène plus importante, avec peu d introns. À l inverse, le génome humain a une densité de gènes faible, contenant une proportion d introns très importante. Le génome de drosophile est intermédiaire. L ARNm est issu de l épissage de l ARN pré-messager, ce dernier résultant directement de la transcription : des séquences (les introns) sont supprimées, tandis que les séquences restantes (les exons) sont raboutées les unes aux autres. Dans la majeure partie des cas, les exons retenus pour former l ARNm peuvent varier selon le contexte où le gène s exprime, aboutissant à la formation de protéines différentes. Nathan Edition

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique

Chapitre 3 : L expression de l information génétique. Activité 1 : Les deux étapes de l expression de l information génétique Connaissances L'ADN contient des unités d'information appelées gènes. Le génome est l ensemble du matériel génétique d un organisme. Chez les eucaryotes, la transcription a lieu dans le noyau, la traduction

Plus en détail

Thème 1A-Expression, stabilité et variation du programme génétique

Thème 1A-Expression, stabilité et variation du programme génétique Extrait du bulletin officiel : Thème 1. La Terre dans l Univers, la vie et l évolution du vivant Thème 1 - A Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Ce thème s appuie sur les connaissances

Plus en détail

EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE : LA TRANSCRIPTION DE L ADN

EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE : LA TRANSCRIPTION DE L ADN EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE : LA TRANSCRIPTION DE L ADN INTRODUCTION - DÉFINITION Rappel : définition moléculaire du gène 5 A B C 3 ARNm ARNr ARNt Protéine fonctionnelle Flux de l information génétique

Plus en détail

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of Computer Science San José State University khuri@cs.sjsu.edu Plan du Cours Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Qu est-ce que la

Plus en détail

CHAPITRE 3 : L'EXPRESSION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE

CHAPITRE 3 : L'EXPRESSION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE CHAPITRE 3 : L'EXPRESSION DU PATRIMOINE GÉNÉTIQUE LES PROTÉINES SONT LE RÉSULTAT DE L'EXPRESSION DES GÈNES On observe de nombreuses différences entre ces deux gènes; 1061 nucléotides pour l'allèle du groupe

Plus en détail

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique

Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique Thème I A Chapitre 3 Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Expression du patrimoine génétique Introduction : - gène = portion d ADN = information détermination des caractères [phénotype]

Plus en détail

Ressources pour le lycée technologique

Ressources pour le lycée technologique éduscol Chimie biochimie sciences du vivant Classe terminale Pistes d activités sur l épissage de l ARN, avec Anagène 2 Ressources pour le lycée technologique Fiche de présentation Thème 4 du programme

Plus en détail

Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011

Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011 Cours de Biologie moléculaire de Licence professionnelle 2011 Sommaire 1. Introduction 2.1. La structure de l ADN 2.2. La structure de l ARN 2.3. Du gène à la protéine 2.3.1. La réplication 2.3.2. La transcription

Plus en détail

Du gène à la Protéine. Réplication Transcription Traduction

Du gène à la Protéine. Réplication Transcription Traduction Du gène à la Protéine Réplication Transcription Traduction Transfert bidirectionnel de «messages»; de protéines,etc.. Membrane Nucléaire ADN Information Information Réplication Dogme de la biologie moléculaire

Plus en détail

Indications de correction exercices du chapitre 7

Indications de correction exercices du chapitre 7 RI 2 RÉIVSIR Indications de correction exercices du chapitre ➊ a) L R messager est : l acide désoxyribonucléique messager l acide ribonucléique messager une molécule constituée de deux brins de nucléotides

Plus en détail

Biologie cellulaire. Cours 8 : Synthèse des protéines

Biologie cellulaire. Cours 8 : Synthèse des protéines Département des Troncs Communs Sciences de la Nature Faculté des Sciences de la Nature et de la Vie Université Abderrahmane Mira de Bejaia Biologie cellulaire Cours 8 : Synthèse des protéines Année universitaire

Plus en détail

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype.

Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Chapitre 2. La synthèse protéique : la relation entre le génotype et le phénotype. Les maladies génétiques comme la drépanocytose ou l'albinisme sont liées à des modifications du génotype des individus

Plus en détail

Cours 3 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines, structures des protéines, enzymes

Cours 3 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines, structures des protéines, enzymes Cours 3 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines, structures des protéines, enzymes Partie 1 : Bases de la génétique, transcription, synthèse des protéines I) Les gènes contrôlent

Plus en détail

LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907

LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907 ADN : matériel génétique LES BASES MOLÉCULAIRES DE L HÉRÉDITÉ 1909 Archibald Garrod Reginald Punnett and William Bateson 1907 Du gène à la protéine Les protéines représentent le lien entre le génotype

Plus en détail

AVL Liban 2011 Biologie Moléculaire et Organismes Modèles

AVL Liban 2011 Biologie Moléculaire et Organismes Modèles AVL Liban 2011 Biologie Moléculaire et Organismes Modèles Sami Khuri Department of omputer Science San José State University San José, alifornia, USA sami.khuri@sjsu.edu www.cs.sjsu.edu/faculty/khuri Plan

Plus en détail

Cours Biologie cellulaire

Cours Biologie cellulaire Cours Biologie cellulaire GLBE102_ L1-S1 Le Noyau et la Transcription Généralités Un organite interphasique (disparaît en fin de prophase) Contient l ADN de la cellule = génome (sauf ADN mito. et chloroplastique)

Plus en détail

Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique

Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique Chapitre 3 : La cellule bactérienne, génétique et synthèse protéique Attention, ce cours suppose la connaissance de notions de base en génétique, notamment les notions de transcription, traduction ainsi

Plus en détail

STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES

STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES Faculté de Médecine de Sousse Tunisie Année Universitaire 209-2010 Deuxième Année Médecine Support pédagogique illustré relatif au cours: STRUCTURE ET FONCTION DES GÈNES ET DES CHROMOSOMES Pr. Ag. ELGHEZAL

Plus en détail

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F)

Corrigé série N 2. Exercice 1 QCS (V/F) Exercice 1 Corrigé série N 2 QCS (V/F) V1-Les acides nucléiques sont des polymères de nucléotides F2-Un nucléotide est un enchaînement base glucide F3-Les bases azotées sont toutes complémentaires F4-Les

Plus en détail

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique

Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant. Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique TP 6 : Du gène à la protéine (2) Thème 1 : La Terre dans l Univers, la Vie et l évolution du vivant Partie 1 : Expression, stabilité et variation du patrimoine génétique Chapitre 3 : L expression du patrimoine

Plus en détail

FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION

FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION FONCTIONS DES GENES, TRANSCRIPTION ET TRADUCTION I. Transcription et propriétés de l ARN La transcription est la synthèse d un ARN à partir d un ADN double brin. La transcription est catalysée par une

Plus en détail

L expression génétique REVUE

L expression génétique REVUE L expression génétique REVUE 1. Donne trois différences entre l ADN et l ARN. L Adn est le matériel génétique qui contrôle la synthèse des protéines, alors que l ARN aide l Adn et participe à la synthèse

Plus en détail

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Correction des exercices

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Correction des exercices Stage de Pré-Rentrée de Biochimie Chapitre 3 : Biologie Moléculaire Correction des exercices 3 septembre 2013 1 Question 1 Parmi les séquences suivantes, laquelle s hybride parfaitement avec ce fragment?

Plus en détail

THEME 1 A. Chapitre 3 : expression du patrimoine génétique

THEME 1 A. Chapitre 3 : expression du patrimoine génétique THEME 1 hapitre 3 : expression du patrimoine génétique I LES ENES ONTROLENT L SYNTHESE DES PROTEINES - les protéines, des macromolécules essentielles aux cellules. (F n 7) Les fonctions essentielles des

Plus en détail

Le noyau. Pr Edith CHEVRET Année

Le noyau. Pr Edith CHEVRET Année Le noyau Pr Edith CHEVRET Année 2016-2017 Plan Le noyau Image : Laboratoire de pathologie comparée, Saint Christol-lez-Alès Marc Ravallec / CNRS-INRA- Université Montpellier 2 2 Plan I. Définition II.

Plus en détail

Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17. Automne 2013, 101-NYA-05

Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17. Automne 2013, 101-NYA-05 Du gène à la protéine Campbell, 4 ème édition, chapitre 17 Automne 2013, 101-NYA-05 1 Objectif général à l issue de ce cours Schématiser les principales étapes de la synthèse des protéines en identifiant

Plus en détail

La division cellulaire Chapitre 5 Anatomie

La division cellulaire Chapitre 5 Anatomie La division cellulaire Chapitre 5 Anatomie La division cellulaire est le mode de multiplication de toute cellule. Elle lui permet de se diviser en plusieurs cellules-filles (deux le plus souvent). C'est

Plus en détail

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Cours

Stage de Pré-Rentrée de Biochimie. Chapitre 3 : Biologie Moléculaire. Cours Stage de Pré-Rentrée de Biochimie Chapitre 3 : Biologie Moléculaire Cours 30 août 2013 1 Les acides nucléiques Il existe plusieurs types d'acides nucléiques, mais essentiellement deux vont nous intéresser,

Plus en détail

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant

LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant Thème 1 A Chapitre LA TERRE DANS L UNIVERS, la vie et l évolution du vivant (5 semaines) EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE Introduction : Les cellules de l'organisme, à l'exception

Plus en détail

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 RMI_Partie 2-2 Le Noyau et la Transcription 5- Définition des organites et des fonctions associées 5.1 Noyau : ADN et information génétique - Généralités - Structure

Plus en détail

Transcription ??? NOYAU. ARNm. ADN Séquence de nucléotides : transmission de l info pour produire la protéine

Transcription ??? NOYAU. ARNm. ADN Séquence de nucléotides : transmission de l info pour produire la protéine NOYAU Transcrip ARNm ADN Séquence de nucléotides : transmission de l info pour produire la protéine??? Séquence de nucléotides = gène qui contient l info pr synthétiser une protéine Séquence d acides aminés

Plus en détail

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN

Séance 5. Les Acides Nucléiques. 3. Conservation de l information génétique: Réplication semi-conservative de l ADN UNIVERSITE MOHAMMED V-AGDAL FACULTE DES SCIENCES Les Acides Nucléiques DEPARTEMENT DE BIOLOGIE Filière Sciences de la Vie (SVI) Module de Biochimie (M 11) Élément : Biochimie structurale - Semestre 3-2005-2006

Plus en détail

QCM supplémentaire n 2 - Correction

QCM supplémentaire n 2 - Correction QUESTION N 1 Les agents mutagènes : A) - peuvent provoquer des modifications de la séquence nucléotidique de l'adn B) - sont sans effet sur les cellules somatiques C) - augmentent la fréquence des mutations

Plus en détail

BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE Biochimie des acides nucléiques et de l information génétique (Professeur Joël Lunardi - PCEM )

BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE Biochimie des acides nucléiques et de l information génétique (Professeur Joël Lunardi - PCEM ) BIOCHIMIE ET BIOLOGIE MOLECULAIRE Biochimie des acides nucléiques et de l information génétique (Professeur Joël Lunardi - PCEM1 2006-2007) CHAPITRE 1. INTRODUCTION CHAPITRE 2. LES ACIDES NUCLEIQUES I.

Plus en détail

Consultations Martinique / Guyane. Activité LABORATOIRE. Dr Odile Béra, CHU de Fort-de-France. Unité Oncogénétique

Consultations Martinique / Guyane. Activité LABORATOIRE. Dr Odile Béra, CHU de Fort-de-France. Unité Oncogénétique Dr Odile Béra, CHU de Fort-de-France Unité Oncogénétique Unité Génétique moléculaire des cancers Consultations Martinique / Guyane Prédisposition génétique cancers SEIN/OVAIRES COLON (Sd de Lynch & PAF)

Plus en détail

Tp6 Du gène à la protéine (partie 2) 1 TP 6 Du gène à la protéine (partie 2). I - Niveau : première S La synthèse des protéines

Tp6 Du gène à la protéine (partie 2) 1 TP 6 Du gène à la protéine (partie 2). I - Niveau : première S La synthèse des protéines Tp6 Du gène à la protéine (partie 2) I - Niveau : première S La synthèse des protéines II- Extrait de programme : La traduction permet la synthèse cytoplasmique de chaînes polypeptidiques. La séquence

Plus en détail

Variabilité et régulation de l expression génique

Variabilité et régulation de l expression génique BIOLOGIE CELLULAIRE - Stage de Pré-Rentrée UE1 - - 2010/2011 - Variabilité et régulation de l expression génique Objectifs Comprendre la séquence des différentes étapes menant du gène à la protéine Comprendre

Plus en détail

TP 4: de l ADN à l ARNm les étapes de la transcription

TP 4: de l ADN à l ARNm les étapes de la transcription TP 4: de l ADN à l ARNm les étapes de la transcription Lycée E. Delacroix 1 ère S Programme 2011 Activité 1: la localisation de la synthèse des protéines Objectif de l autoradiographie Marquer l emplacement

Plus en détail

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME 1 A EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 3 L EXPRESSION DU PATRIMOINE GENETIQUE I. LA RELATION GENES-PROTEINES Les protéines interviennent dans le fonctionnement d

Plus en détail

La souris verte : transgenèse

La souris verte : transgenèse La souris verte : transgenèse méduse equorea victoria cellule de méduse prélèvement du gène FP equorea victoria (http://mabryonline.org) micro-injection du (transgène) dans la cellule-œuf de souris Lucie,

Plus en détail

Toutes les caractéristiques d'un organisme vivant sont déterminées par le type de protéines que fabrique cet être vivant. Ce qui différencie un être

Toutes les caractéristiques d'un organisme vivant sont déterminées par le type de protéines que fabrique cet être vivant. Ce qui différencie un être 2 L ADN ET LES PROTÉINES : GÉNÉRALITÉS Toutes les caractéristiques d'un organisme vivant sont déterminées par le type de protéines que fabrique cet être vivant. Ce qui différencie un être vivant d'un autre,

Plus en détail

COURS N 8 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : LA TRANSCRIPTION

COURS N 8 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : LA TRANSCRIPTION COURS N 8 DE BIOLOGIE CELLULAIRE : LA TRANSCRIPTION

Plus en détail

La synthèse des protéines

La synthèse des protéines La synthèse des protéines exemple vers théorie Rappel : le phénotype correspond à l'ensemble des caractéristiques d'un individu. Ces caractéristiques peuvent s'observer à différentes échelles. Un caractère

Plus en détail

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES

LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES LA SYNTHÈSE DES PROTÉINES La transcription Information : dans le noyau (sous forme d'adn) Synthèse des protéines : dans le cytoplasme (au niveau des ribosomes du reticulum endoplasmique) L'ADN ne sort

Plus en détail

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction

III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction III/De la structure à la fonction.. Le B.A.-ba Principes généraux la réplication/la transcription/la traduction Attention! Seuls les concepts généraux seront explicités en cours Mais vous pouvez approfondir

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE UNIVERSITE BADJI MOKHTAR-ANNABA FACULTE DE MEDECINE Département de médecine 1 ère Année

Plus en détail

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes.

TD 3 : LA GÉNÉTIQUE. L Homme possède 46 chromosomes, soit 23 paires de chromosomes. TD 3 : LA GÉNÉTIQUE ADN : acide désoxyribonucléique. ARN : acide ribonucléique.! L ADN possède deux brins, l ARN un seul. Ils sont composés de nucléotides eux-même composés d une base azoté, d un sucre,

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRADUCTION OU BIOSYNTHÈSE DES PROTÉINES Le sens de lecture L ARN polymérase lit le brin matrice dans la direction 3 vers 5 de façon à synthétiser

Plus en détail

Cours 1. Comment tout savoir sur la biologie moléculaire en moins de 90 minutes?... quitte à faire quelques simplifications

Cours 1. Comment tout savoir sur la biologie moléculaire en moins de 90 minutes?... quitte à faire quelques simplifications Cours 1 Comment tout savoir sur la biologie moléculaire en moins de 90 minutes?... quitte à faire quelques simplifications Hélène Touzet La cellule 2 Que trouve-t-on dans une cellule? 30% ions,... 4% phospolipides

Plus en détail

Tut Rentrée Cours 2. Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente est interdite

Tut Rentrée Cours 2. Le tutorat est gratuit. Toute reproduction ou vente est interdite Tut Rentrée 2016 1 Cours 2 2 Synthèse des protéines o Code génétique o Traduction d un ARNm o Mutations Régulation de l expression d un gène o Généralités o Régulation des gènes procaryotes o Régulation

Plus en détail

Examen de Biologie moléculaire 2011(1, 2), Faculté des Sciences-Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc. Durée 1 heure

Examen de Biologie moléculaire 2011(1, 2), Faculté des Sciences-Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc. Durée 1 heure Examen de Biologie moléculaire 2011(1, 2), Faculté des Sciences-Semlalia, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc. Durée 1 heure Examen 1 (Corrections 1) -- Examen 2 (Corrections 2) -- Examen 1 - Partie

Plus en détail

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN

QCM. Niveau Première S. Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN QCM Niveau Première S Thème 1A : Reproduction conforme de l ADN Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez

Plus en détail

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES

CHAPITRE 3 LA SYNTHESE DES PROTEINES CHAITRE 3 LA SYNTHESE DES ROTEINES On sait qu un gène détient dans sa séquence nucléotidique, l information permettant la synthèse d un polypeptide. Ce dernier caractérisé par sa séquence d acides aminés

Plus en détail

Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction

Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction UNIVERSITE D ALGER Faculté de Médecine et de Médecine Dentaire ZIANIA (Château Neuf) Structure du gène Eucaryote, du gène Procaryote la Transcription, le Code génétique et la Traduction COURS DE GENETIQUE

Plus en détail

IV Expression des gènes : transcription et traduction

IV Expression des gènes : transcription et traduction IV Expression des gènes : transcription et traduction La transcription et la traduction ont lieu dans des compartiments séparés chez les eucaryotes Procaryote 1/ Définition d un gène Gène : segment d ADN

Plus en détail

PARTIE I A - QCM. 1/ Au cours de la mitose :

PARTIE I A - QCM. 1/ Au cours de la mitose : Ce sujet comporte deux parties. La Partie I est celle que vous devez effectuer lors du concours. La Partie II correspond aux sujets des autres formations qui sont donc des exercices à réaliser à la maison.

Plus en détail

Expression, variabilité et stabilité du patrimoine génétique

Expression, variabilité et stabilité du patrimoine génétique Expression, variabilité et stabilité du patrimoine génétique Cours de 1 ère Scientifique générale Partie 1 du programme officiel de l Education Nationale Années 2011, 2012, 2013, Frédéric Biagini Lycée

Plus en détail

L EPISSAGE. I- Introduction

L EPISSAGE. I- Introduction L EPISSAGE I- Introduction Lors de la transcription des gènes codant les protéines par l ARN polymérase II, il y a synthèse d un ARN prémessager qui contient l ensemble nucléotidique du gène comprise entre

Plus en détail

PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES. 1ère année Module: Génétique

PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES. 1ère année Module: Génétique 1ère année Module: Génétique Your Logo Dr H. BOULENOUAR Année Universitaire : 2016/2017 PLAN INTRODUCTION RÉGULATION CHEZ LES PROCARYOTES RÉGULATION CHEZ LES EUCARYOTES 1 INTRODUCTION Les cellules peuvent

Plus en détail

Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 ( )

Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 ( ) Cours de Biologie Moléculaire SVI- S5 (2014-15) Le dogme centrale de la Biologie Moléculaire Représente le mécanisme d expression de l information génétique (Francis Crick (fin des années 50) et Nature

Plus en détail

CHAPITRE III : Synthèse Protéique. ADN ARN Protéines

CHAPITRE III : Synthèse Protéique. ADN ARN Protéines CHAPITRE III : Synthèse Protéique Introduction : L information contenue dans l ADN, c'est-à-dire le matériel génétique, se présente sous forme de séquences nucléotidiques précises, alignées sur les brins

Plus en détail

TD3: support du cours/td

TD3: support du cours/td TD3: support du cours/td Auteur: P RAG D BRUANT Livres de complément: -Maillet (Biologie cellulaire) Masson -Alberts (la cellule) Médecine-science Flammarion -Koolman (Atlas de poche de biochimie) Médecinescience

Plus en détail

Traduction des ARNm : synthèse protéique

Traduction des ARNm : synthèse protéique Traduction des ARNm : synthèse protéique Traduction Notions générales. Traduction : synthèse d une protéine donnée à partir d un ARNm spécifique. Synthèse protéique localisée dans le cytoplasme (et la

Plus en détail

LA TRADUCTION. Le code génétique correspond à l enchainement ordonné de trois bases nucléotidiques (triplets) permettant de définir un acide aminé.

LA TRADUCTION. Le code génétique correspond à l enchainement ordonné de trois bases nucléotidiques (triplets) permettant de définir un acide aminé. Faculté de médecine d Alger Module de génétique. Dr Boudiaf Benaferi R. LA TRADUCTION I /CODE GENETIQUE : a/ définition : Le code génétique correspond à l enchainement ordonné de trois bases nucléotidiques

Plus en détail

TRANSCRIPTION TRADUCTION

TRANSCRIPTION TRADUCTION 4 TRANSCRIPTION TRADUCTION Objectifs : définir transcription et traduction et donner leur localisation cellulaire sur un schéma, identifier les acteurs de la transcription (ARNpol, brin transcrit, ARNm)

Plus en détail

La traduction. Synthèse des protéines: La machinerie. Composition des ribosomes procaryotes Protéines ribosomales ARNs ribosomiques.

La traduction. Synthèse des protéines: La machinerie. Composition des ribosomes procaryotes Protéines ribosomales ARNs ribosomiques. La traduction 1 triplet de nucléotide sur l ARN m (codon) 1 acide aminé Synthèse des protéines: La machinerie Le mécanisme et les éléments : polypeptide ribosome acide aminé Composition des ribosomes procaryotes

Plus en détail

X- Rôles multiples de l ARN. A- L ARN catalytique

X- Rôles multiples de l ARN. A- L ARN catalytique X- Rôles multiples de l ARN A- L ARN catalytique ! Seules les protéines ont une activité catalytique : idée profondément ancrée en biochimie! Arguments Structures tridimensionnelles variées Diversité chaînes

Plus en détail

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique

Microbiologie BIOL La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Microbiologie BIOL 3253 La génétique microbienne: les mécanismes de la variation génétique Reproduction sexuée et asexuée Contrairement aux organismes eucaryotes, les procaryotes n effectuent pas de reproduction

Plus en détail

Contrôle de la maturation

Contrôle de la maturation Régulation de l''expression des gènes Chez les eucaryotes I_ Mise en evidence et signification de la régulation A. Mise en évidence Les cellules peuvent s'adapter pour utiliser les ressources du milieu

Plus en détail

Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique

Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique Chapitre III : Mécanismes moléculaires de l expression de l information génétique Test de Brachet sur des cellules de racine d Oignon (M.O.) Le vert de méthyle colore en vert l ADN, la pyronine colore

Plus en détail

Partie 2: Expression génétique. Traduction

Partie 2: Expression génétique. Traduction Faculté des Sciences - Rabat Laboratoire de Microbiologie et Biologie Moléculaire -------------------------------------- Université Mohamed V - Agdal Faculté des Sciences B.P. 1014 - Rabat - MAROC Filière

Plus en détail

Biologie Moléculaire

Biologie Moléculaire Biologie Moléculaire Sommaire Des liaisons chimiques à la structure des acides nucléiques La Transcription Maturation du transcrit La Traduction La Réplication Les Télomères 1 Des liaisons chimiques à

Plus en détail

Qu'est-ce que l'adn?

Qu'est-ce que l'adn? Structure Physico-chimique de l'adn Qu'est-ce que l'adn? L'ADN (acide désoxyribonucléique) est une macromolécule biologique formée par deux chaînes complémentaires qui s'emboîtent tout en s'enroulant l'une

Plus en détail

A T C G A T C G CORRECTION TD Ecole Manip RADIO (Montpellier) Base. Sucre 3. Base Purine Base Pyrimidine. G= Guanine C= Cytosine

A T C G A T C G CORRECTION TD Ecole Manip RADIO (Montpellier) Base. Sucre 3. Base Purine Base Pyrimidine. G= Guanine C= Cytosine CORRECTION TD 2 2011-2012 Question N1. Concernant la structure de l'adn (double brin) qu'elles sont la ou les réponses exactes? A) Dans un ADN, le rapport : nombre de A /nombre de G est égal à 1. B) Plus

Plus en détail

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères

Acides Nucléiques. ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Acides Nucléiques ADN et ARN Unités de base : les nucléotides donc les nucléotides = monomères ADN et ARN = polynucléotides = polymères Structure d un nucléotide Tous composés d une base azotée, d un sucre

Plus en détail

UE2.2S1 LMD infirmier. Bases moléculaires de l organisation du génome. Dr F. Maupas-Schwalm Toulouse-Rangueil Septembre 2012

UE2.2S1 LMD infirmier. Bases moléculaires de l organisation du génome. Dr F. Maupas-Schwalm Toulouse-Rangueil Septembre 2012 UE2.2S1 LMD infirmier Bases moléculaires de l organisation du génome. Dr F. Maupas-Schwalm Toulouse-Rangueil Septembre 2012 Plan du cours I. Bases moléculaires de l organisation du génome. A. otions générales

Plus en détail

Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE. 1. L opéron lactose

Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE. 1. L opéron lactose Procaryotes RÉGULATION DE L EXPRESSION GÉNÉTIQUE 1. L opéron lactose STRUCTURE DU LACTOSE liaison β-galactosidique β-galactosidase galactose lactose glucose CROISSANCE BACTÉRIENNE EN PRÉSENCE DE GLUCOSE

Plus en détail

A FAUX c est le produit de la chaleur de combustion biologique et du coefficient d utilisation digestive de l aliment

A FAUX c est le produit de la chaleur de combustion biologique et du coefficient d utilisation digestive de l aliment 1) Quelles sont les 2 propositions exactes? A) La valeur énergétique d un aliment est le rapport entre la chaleur de combustion biologique et le coefficient d utilisation digestive de cet aliment. B) Le

Plus en détail

DU GÈNE À LA PROTÉINE

DU GÈNE À LA PROTÉINE 1 DU GÈNE À LA PROTÉINE 1. Le génome et la notion de gène: Génome: ensemble du matériel génétique d'un individu. = patrimoine héréditaire Gène: région d'un brin d'adn dont la séquence code l'information

Plus en détail

ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016

ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016 ORGANISATION DU GÉNOME 4ème séance 2016 Un Génome est l ensemble de l information héréditaire d un organisme, présente en totalité dans chaque cellule. Caractéristiques des génomes procaryotes: Chromosome

Plus en détail

Biologie moléculaire et Génie génétique

Biologie moléculaire et Génie génétique Université Mohamed Khider-Biskra Faculté des sciences exactes et des sciences de la nature et de la vie Département des sciences de la nature et de la vie Biologie moléculaire et Génie génétique Mr. BENSLAMA

Plus en détail

LES BASES MOLECULAIRES DE L ORGANISATION DU GENOME HUMAIN

LES BASES MOLECULAIRES DE L ORGANISATION DU GENOME HUMAIN LES BASES MOLECULAIRES DE L ORGANISATION DU GENOME HUMAIN I. STRUCTURE DE L ADN Le génome humain est contenu dans des NOYAUX (EUCARYOTES) Petite quantité d ADN en dehors du noyau dans la MITOCHONDRIE Sous

Plus en détail

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1

Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 Cours Biologie cellulaire ULBI 101 _ L1-S1 RMI_Partie 2-1 Le Noyau et la Transcription 5- Définition des organites et des fonctions associées 5.1 Noyau : ADN et information génétique - Généralités - Structure

Plus en détail

GENETIQUE MOLECULAIRE. Traduction de l ADN. Chargée du module: A.Tiar Faculté de Médecine d Annaba

GENETIQUE MOLECULAIRE. Traduction de l ADN. Chargée du module: A.Tiar Faculté de Médecine d Annaba GENETIQUE MOLECULAIRE Traduction de l ADN Chargée du module: A.Tiar Faculté de Médecine d Annaba 2008-2009 Introduction La traduction est le passage de séquences de nucléotides à des séquences d acides

Plus en détail

08/05/2016. La TRANSCRIPTION. Eucaryotes. La synthèse des protéines. Procaryotes. La TRANSCRIPTION. cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1

08/05/2016. La TRANSCRIPTION. Eucaryotes. La synthèse des protéines. Procaryotes. La TRANSCRIPTION. cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1 La TRANSCRIPTION La synthèse des protéines Eucaryotes Procaryotes La TRANSCRIPTION cours_bm_2015_transcription_pr_makrelouf 1 MÉCANISME GÉNÉRAL DE LA TRANSCRIPTION La transcription est une biosynthèse

Plus en détail

Les gènes. Cours de génétique de 1 ère année Médecine et 2 ème année pharmacie. Elaboré par le Dr Sifi Karima. Dr K Sifi

Les gènes. Cours de génétique de 1 ère année Médecine et 2 ème année pharmacie. Elaboré par le Dr Sifi Karima. Dr K Sifi Ministère de l enseignement supérieur et de la recherche Université de Constantine " 3 " Faculté de médecine Belkacem Bensmain Département de médecine Laboratoire de biochimie CHU de Constantine Cours

Plus en détail

Bio-informatique et bio-analyse :

Bio-informatique et bio-analyse : Fiche 1 Bio-informatique et bio-analyse : Jean-Loup Risler La «bio-informatique». J entends ce mot depuis bien longtemps, mais je ne sais toujours pas ce qu il veut dire Je me souviens d une rencontre

Plus en détail

L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code.

L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code. L'ordre et la nature des acides aminés (ou séquence) d un polypeptide dépend de la séquence des nucléotides de l ADN du gène qui le code. Une mutation, peut entraîner une modification de la séquence des

Plus en détail

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE

FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE FLUX D INFORMATION GÉNÉTIQUE 3 TRADUCTION C est le mécanisme par lequel le flux d information va passer de la forme acide nucléique (alphabet à 4 lettres) à la forme protéine (alphabet à 20 lettres) selon

Plus en détail

Présentation de l applet de recherche de gènes

Présentation de l applet de recherche de gènes Présentation de l applet de recherche de gènes Régis Monte et François Rechenmann INRIA Rhône-Alpes Juin 2005 Cette applet vous permet de chercher, dans une sous-séquence du génome de la bactérie B. subtilis,

Plus en détail

groupement carboxyle (-COOH) liés ensemble par un atome de carbone (C) auquel

groupement carboxyle (-COOH) liés ensemble par un atome de carbone (C) auquel UV. /. Les gènes et les protéines Manuel, p. 390 à 39. Dites à quoi correspondent les définitions suivantes. a) Les unités de base de l ADN. Les nucléotides. b) Les «barreaux» dans la structure en double

Plus en détail

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA

MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA MÉCANISMES MOLÉCULAIRES DE L EXPRESSION DES GÉNES : LA TRANSCRIPTION DU DNA I- INTRODUCTION - DÉFINITION Rappel : définition moléculaire du gène Expression moléculaire du gène Clase II A B C Transcription

Plus en détail

THEME IA : EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE

THEME IA : EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE THEME IA : EXPRESSION, STABILITE ET VARIATION DU PATRIMOINE GENETIQUE CHAPITRE 1 : REPRODUCTION CONFORME DE LA CELLULE ET REPLICATION DE LA CELLULE INTRODUCTION : Une des propriétés fondamentales d une

Plus en détail

DS n 2 : Expression de l information génétique, réplication de l'adn et hérédité

DS n 2 : Expression de l information génétique, réplication de l'adn et hérédité DS n 2 : Expression de l information génétique, réplication de l'adn et hérédité I. La cellule 2 µm ------------- Dessin d une cellule animale I.1. Légender la cellule sur le polycopié. I.2. Retrouver

Plus en détail

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt)

a) Donnez une explication à cette limite du nombre de mitoses des cellules somatiques (= du corps, non reproductrice). (1pt) Nom :_CORRECTIONS Groupe : 3 nov 2009 Test intermédiaire 2OS (45 ) 2BIos-1 B. Emery Génétique moléculaire COPAD Aucun document autorisé (ni personnel, ni fourni). En annexe détachable, se trouve le tableau

Plus en détail

TD N 3 : BIOSYNTHESE DES PROTEINES CHEZ LES EUCARYOTES:

TD N 3 : BIOSYNTHESE DES PROTEINES CHEZ LES EUCARYOTES: 1 TD N 3 : BISYNTESE DES PRTEINES CEZ LES EUCARYTES: 1. Introduction - Avant que commence la synthèse des protéines par les ribosomes, il s effectue dans le noyau une transcription de l information portée

Plus en détail

dans la cellule, où se trouve la substance responsable de l hérédité? Génétique quelle est la substance responsable de l hérédité?

dans la cellule, où se trouve la substance responsable de l hérédité? Génétique quelle est la substance responsable de l hérédité? dans la cellule, où se trouve la substance responsable de l hérédité? Génétique acetabularia sp. Pr. R. Raynal Questions Si l'information était contenue dans le cytoplasme de l'ovule, de quelle couleur

Plus en détail

La traduction. E. Grelier Lycée J. Mo oulin

La traduction. E. Grelier Lycée J. Mo oulin La traduction I. Le code génétique II. Eléments intervenants dans la traduction III. Mécanismes de la traduction IV. Modifications post-traductionnelles V. Adressage des protéines 1 2oulin E. Grelier Lycée

Plus en détail

Thème 1 thème 1A expression, stabilité et variation du patrimoine génétique RAPPELS

Thème 1 thème 1A expression, stabilité et variation du patrimoine génétique RAPPELS Thème 1 thème 1A expression, stabilité et variation du patrimoine génétique RAPPELS Cellule Toutes les cellules possèdent un ou des chromosomes qui renferment l information génétique et sont constituées

Plus en détail