Agent commercial Agent de banque Agent d'assurance. Contrat beige et contrat international Droits et obligations

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agent commercial Agent de banque Agent d'assurance. Contrat beige et contrat international Droits et obligations"

Transcription

1 Agent commercial Agent de banque Agent d'assurance Contrat beige et contrat international Droits et obligations Pierre DEMOLIN Avocat aux barreaux de Mons et de Paris Juge suppléant au tribunal de commerce de Mons Avec la participation, pour la partie relative au contrat d'agence international, de Martha Weser, Avocat au barreau de Bruxelles, Professeur honoraire de droit international a l'université libre de Bruxelles Xluwer a Wolters Kluwer business

2 TABLE DES MATlERbS TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. TITRE I er. LE CADRE LÉGAL DU CONTRAT D'AGENCE SELON LA LOI DU 13 AVRIL INTRODUCTION 7 CHAPITRE I cr. LA LOI DU 13 AVRIL CHAPITRE II. LES CARACTÉRISTIQUES DU CONTRAT D'AGENCE SELON LA LOI DU 13 AVRIL Section l re. La définition du contrat d'agence 11 Section 2. La nature des activités de l'agent 11 l er. Activité de négociation d'afïaires Activité de conclusion d'afiaires Activité de prospection de clientèle Activité permanente et reguliere Activité rémunérée Activité indépendante Activité itinérante ou sedentaire 17 Section 3. Le caractère intuitu personae du contrat d'agence 18 Section 4. L'activité exclusive de l'agent 19 Section 5. Les activités non réglementées par la loi 20 Section 6. La nature commerciale du contrat d'agence 21 Section 7. La forme du contrat d'agence 22 l er. Le contrat verbal Le contrat écrit 23 Section 8. L'accès a la profession 24 CHAPITRE III. COMPARAISON DU CONTRAT D'AGENCE AVEC D'AUTRES CONTRATS DTNTERMÉ- DIAIRES COMMERCIAUX 25 Section l re. Les commissionnaires 25 Section 2. Les concessionnaires 26 Section 3. Les franchisés 26 Section 4. Les représentants de commerce 26 Section 5. Les courtiers 27 Section 6. Les délégués médicaux 28 Agent commercial. Agenl de hanque. Agent dassurance V

3 TABLE DES MAT1ÈRES Section 7. Les agents d'affaires 28 Section 8. Les agents de voyages 28 Section 9. Les agents matrimoniaux 29 Section 10. Les agents immobiliers 29 Section 11. Tableau comparatif des principaux contrats d'intermédiaires commerciaux 29 CHAPITRE IV. CHAPITRE V. LE CARACTÈRE IMPÉRATIF DE LA LOI DU 13 AVRIL 1995 ET SON ÉVENTUEL CARAC- TÈRE DE LOI DE POLICE 33 LA DATE D'ENTRÉE EN VIGUEUR DE LA LOI DU 13 AVRIL CHAPITRE VI. LES DISPOSITIONS DU CODE CIVIL APPLICABLES AU CONTRAT D'AGENCE Section l re. Le contrat d'entreprise 39 Section 2. La theorie générale des contrats figurant dans le Code civil 40 CHAPITRE VIL LE DROIT DE LA CONCURRENCE 43 Section l re. Le droit européen de la concurrence 43 l cr. La directive européenne n 86/653 du 18 décembre 1986, les articles 81 a 83 du traite instituant la Communauté européenne Les articles 81 a 83 du traite instituant la Communauté européenne, le reglement (CE) n 2790/1999 concernant l'application de l'article 81, 3, du traite a des catégories d'accords et de pratiques concertées et la communication de la Commission intitulée «Lignes directrices sur les restrictions verticales» Les accords d'importance mineure (la règle de minimis) Section 2. Le droit beige de la concurrence: la loi du 10 juin 2006 sur la protection de la concurrence économique coordonnée le 15 septembre CHAPITRE VIII. LE DROIT COMPARÉ 53 CHAPITRE IX. LA DURÉE DU CONTRAT D'AGENCE 57 Section l re. Le contrat a durée déterminée 57 Section 2. Le contrat a durée indéterminée 59 Section 3. La suspension du contrat 59 Section 4. Le contrat a l'essai 60 VI

4 CHAPITRE X. LES OBLIGATIONS DE L'AGENT 63 Section l re. Veiller aux interets du commettant et agir loyalement et de bonne foi 63 Section 2. Négocier et conclure les affaires dont il est chargé 64 Section 3. Communiquer au commettant les informations dont il dispose 64 Section 4. Se conformer aux directives raisonnables du commettant.. 65 Section 5. L'agent doit-il prospecter la clientèle? 65 CHAPITRE XI. LES OBLIGATIONS DU COMMETTANT 67 Section l re. Agir loyalement et de bonne foi 67 Section 2. Procurer a l'agent la documentation et les informations nécessaires a l'exécution du contrat d'agence 67 Section 3. Informer l'agent de son acceptation, de son refus ou de l'inexécution d'une affaire dans un délai raisonnable 69 Section 4. S'abstenir de tout acte susceptible de nuire a l'agent 69 CHAPITRE XII. CHAPITRE XIII. LE CAUTIONNEMENT VERSE PAR L'AGENT POUR GARANTIR SES OBLIGATIONS 71 LTNDEMNITÉ CONVENTIONNELLE POUR NON-RESPECT DES OBLIGATIONS DES PAR- TIES 73 CHAPITRE XIV. LA RÉMUNÉRATION DE L'AGENT 75 Section l re. Les principes 75 Section 2. Les modes de rémunération 75 1". Somme fixe Commissions 76 I. Définition des commissions 76 II. Types de commissions 77 A. Commissions directes 77 B. Commissions indirectes 77 C. Commissions sur commandes ultérieures 78 III. Combinaison d'une somme fixe et de commissions Section 3. La fixation du taux des commissions 80 l er. Liberté contractuelle L'usage et l'équité L'assiette de calcul des commissions Les remises et réductions de prix La modification du taux des commissions 82 Section 4. L'exigibilité des commissions 83 l er. Les circonstances rendant la commission exigible Le moment auquel la commission doit être payée 84 Agent commercial. Agent de banque, Agent d'assurance Vil

5 Section 5. Le relevé des commissions 85 l er. Le moment auquel le commettant doit remettre a l'agent le relevé des commissions Les informations a fournir a l'agent pour contröler le calcul des commissions La valeur de la signature de l'agent sur le relevé des commissions Le litige sur le montant des commissions 87 Section 6. Les interets de retard 87 Section 7. Le droit de rétention 88 Section 8. La protection des commissions 89 Section 9. Le remboursement des frais professionnels de l'agent 90 Section 10. La perte du droit aux commissions 91 l er. Les circonstances dans lesquelles le droit aux commissions s'éteint Le cumul de la clause de perte du droit aux commissions et de la clause de ducroire 92 CHAPITRE XV. LA CLAUSE D'EXCLUSIVITÉ 93 Section l re. Exclusivité de clientèle et exclusivité de commettant 93 Section 2. La clause d'exclusivité et les commissions indirectes 93 Section 3. La preuve de la clause d'exclusivité 94 Section 4. La quasi-exclusivité ou Fexclusivité de fait 94 Section 5. La désignation de représentants de commerce salariés dans le secteur exclusif de l'agent 94 Section 6. La modification de la clause d'exclusivité 95 CHAPITRE XVI. LA CLAUSE DE NON-CONCURRENCE 97 Section l re. La clause de non-concurrence pendant le contrat 97 Section 2. La clause de non-concurrence après la cessation du contrat. 97 CHAPITRE XVII. LA CLAUSE DE DUCROIRE 99 CHAPITRE XVIII. LA DÉSIGNATION DE SOUS-AGENTS 103 CHAPITRE XIX. LA CESSION DU CONTRAT D'AGENCE CHAPITRE XX. LA FIN DU CONTRAT D'AGENCE 109 Section l re. La fin du contrat sans préavis 109 l er. Les circonstances dans lesquelles le contrat d'agence prend fin sans préavis L'arrivée du terme du contrat a durée déterminée La résiliation unilaterale du contrat et la résolution judiciaire du contrat pour faute Les circonstances exceptionnelles 111 VIII Khiwer

6 TABLE DES MAT1ERES 5. Le manquement grave Le décès de l'agent Le décès du commettant La faillite, l'incapacité juridique ou la dissolution d'une des parties Le pacte commissoire expres La condition résolutoire expresse 118 Section 2. La fin du contrat avec préavis 119 l er. La nature du préavis La durée du préavis La forme du préavis La sanction du non-respect des régies relatives au préavis CHAPITRE XXI. LTNDEMNITÉ D'ÉVICTION 125 Section 1 re. La nature de l'indemnité d'éviction 125 Section 2. Les conditions d'octroi de l'indemnité d'éviction 126,er. Les principes L'apport de clientèle ou le développement sensible des affaires La conservation par le commettant d'avantages substantiels Le contrat prévoyant une clause de non-concurrence Le caractère équitable de l'indemnité d'éviction 128 Section 3. L'exclusion du droit a l'indemnité d'éviction 129 Section 4. Le calcul de l'indemnité d'éviction 130,er Section 5.. Le montant maximum légal 130 La rémunération a prendre en considération 131 Les dommages-intérêts complémentaires lies a l'indemnité d'éviction 131 Les autres dommages 132 La fixation forfaitaire de l'indemnité dans le contrat 133 La prescription 133 CHAPITRE XXII. LA CLAUSE DE NON-CONCURRENCE 135 Section l re. L'objet et l'utilité de la clause de non-concurrence 135 Section 2. Les conditions de validité et d'efficacité de la clause de nonconcurrence 136 Section 3. Les conséquences de la nullité d'une clause de non-concurrence 137 Section 4. Les conséquences du non-respect de la clause de nonconcurrence 138 CHAPITRE XXIII. PRESCRIPTION ET LITIGES 141 Section l re. Prescription 141 Section 2. Tribunaux compétents 141 Section 3. L'arbitrage 142 Agent commercial, Agent de banque, Agent d'assurance

7 TITRE II. LE CONTRAT D'AGENCE D'ASSURANCES. 145 CHAPITRE I er. LE CADRE LÉGAL RÉGLEMENTANT L'AC- TIVITÉ DES AGENTS D'ASSURANCES 147 CHAPITRE II. LES ORIGINES DE LA LOI DU 27 MARS 1995 ET DE SA MODIFICATION DU 22 FÉVRIER CHAPITRE III. CHAPITRE IV. LE CHAMP D'APPLICATION DE LA LOI DU 27 MARS LA DIFFÉRENCE ENTRE L'AGENT ET LE SOUS-AGENT D'ASSURANCES ET LE COUR- TIER D'ASSURANCES 155 Section l re. L'agent d'assurances 155 Section 2. Le sous-agent d'assurances 155 Section 3. Le courtier d'assurances 155 CHAPITRE V. CHAPITRE VI. CHAPITRE VII. CHAPITRE VIII. CHAPITRE IX. CHAPITRE X. CHAPITRE XI. CHAPITRE XII. LE REGISTRE DES INTERMÉDIAIRES D'AS- SURANCES ET DE RÉASSURANCES 157 LES CONDITIONS D'ACCÈS A LA PROFES- SION D'AGENT D'ASSURANCES 159 LES CONNAISSANCES PROFESSIONNELLES REQUISES POUR ACCÉDER A LA PROFES- SION D'AGENT D'ASSURANCES 161 LE REGLEMENT DES PLAINTES CONTRE LES AGENTS D'ASSURANCES 163 L'ENCAISSEMENT DE PRIMES D'ASSU- RANCES PAR L'AGENT D'ASSURANCES ET LES MANDATS ACCORDÉS A L'AGENT 165 LES INFORMATIONS A FOURNIR AUX CLIENTS PAR L'AGENT D'ASSURANCES ET LA RESPONSABILITÉ DE L'AGENT 167 LA CAPACITÉ FINANCIÈRE DES AGENTS D'ASSURANCES 171 L'ASSURANCE RESPONSABILITÉ PROFES- SIONNELLE DES AGENTS D'ASSURANCES. 173

8 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE XIII. CHAPITRE XIV. CHAPITRE XV. L'HONORABILITÉ PROFESSIONNELLE DES AGENTS D'ASSURANCES 175 LE CONTROLE DU RESPECT DES DISPOSI- TIONS DE LA LOI DU 27 MARS 1995 PAR LES AGENTS D'ASSURANCES 177 LES SANCTIONS APPLICABLES AUX AGENTS D'ASSURANCES QUI NE RESPEC- TENT PAS LA LOI DU 27 MARS TITRE III. LE CONTRAT D'AGENCE DE BANQUE CHAPITRE I er. LE CADRE LÉGAL REGLEMENTANT L'AC- TIVITÉ DES AGENTS DE BANQUE 183 CHAPITRE II. LES ORIGINES DE LA LOI DU 22 MARS CHAPITRE III. CHAPITRE IV. LE CHAMP D'APPLICATION DE LA LOI DU 22 MARS LA DIFFÉRENCE ENTRE L'AGENT DE BAN- QUE ET LES AUTRES INTERMÉDIAIRES EN SERVICES BANCAIRES ET EN SERVICES DTNVESTISSEMENT ET LA DÉFINITION DE LTNTERMÉDIATION 189 Section l re. L'agent en services bancaires et d'investissement 189 Section 2. Le courtier en services bancaires et d'investissement 189 Section 3. L'intermédiaire en services bancaires et d'investissement Section 4. L'intermédiation en services bancaires et en services d'investissement 190 CHAPITRE V. CHAPITRE VI. CHAPITRE VII CHAPITRE VIII LE REGISTRE DES INTERMÉDIAIRES EN SERVICES BANCAIRES ET EN SERVICES DTNVESTISSEMENT 191 LES CONDITIONS D'ACCES A LA PROFES- SION D'AGENT DE BANQUE 193 LES CONNAISSANCES PROFESSIONNELLES REQUISES POUR ACCÉDER A LA PROFES- SION D'AGENT DE BANQUE 195 LE REGLEMENT DES PLAINTES CONTRE LES AGENTS DE BANQUE 197 Agent commercial, Agent de banque, Agent d'assurance XI

9 CHAPITRE IX. CHAPITRE X. CHAPITRE XI. CHAPITRE XII. CHAPITRE XIII. CHAPITRE XIV. CHAPITRE XV. CHAPITRE XVI. L'EXCLUSIVITÉ DU MANDAT DE L'AGENT DE BANQUE 199 LE MANDAT ET LA PROCURATION SUR LE COMPTE DUN CLIENT AU PROFIT DUN AGENT DE BANQUE 201 LE CONTRAT ÉCRIT LIANT L'AGENT DE BANQUE A SON MANDANT 203 LA RESPONSABILITÉ DES ACTES COMMIS PAR L'AGENT DE BANQUE 205 LE CUMUL DES ACTIVITÉS D'AGENT DE BANQUE AVEC D'AUTRES ACTIVITÉS 207 LES DISPOSITIONS VISANT A PROTÉGER LES ÉPARGNANTS ET LES INVESTISSEURS S'ADRESSANT A L'AGENT DE BANQUE LE CONTROLE DU RESPECT DES DISPOSI- TIONS DE LA LOI DU 22 MARS LES SANCTIONS APPLICABLES AUX AGENTS DE BANQUE QUI NE RESPECTENT PAS LA LOI DU 22 MARS TITRE IV. LE CONTRAT D'AGENCE INTERNATIONAL 215 INTRODUCTION 217 CHAPITRE I er. LE PRINCIPE DE L'AUTONOMIE DE LA VOLONTÉ 219 CHAPITRE II. LA NOTION D'ORDRE PUBLIC EUROPÉEN. 221 CHAPITRE III. L'ARTICLE 27 DE LA LOI DU 13 AVRIL 1995: LOI BELGE ET TRIBUNAUX BELGES 225 CHAPITRE IV. LA COMPÉTENCE DES TRIBUNAUX: LE REGLEMENT (CE) N 44/ Section l re. Clause attributive de juridiction dans le contrat 233 Section 2. Pas de clause attributive de juridiction dans le contrat l er. Défendeur domicilie sur le territoire de l'union européenne. 235 I. Défendeur domicilie sur le territoire de l'etat du for XII Kluwer

10 II. Défendeur domicilie sur le territoire d'un autre Etat membre de l'union européenne Défendeur domicilie hors du territoire de l'union européenne 246 CHAPITRE V. LE CHOIX DE LA LOI APPLICABLE: LA CONVENTION DE ROME DU 19 JUIN Section l re. Autonomie de la volonté 252 Section 2. Prestation caractéristique 253 Section 3. Loi de police ou d'application immédiate 257 Section 4. Interdépendance du Reglement (CE) n 44/2001 et de la Convention de Rome du 19 juin Section 5. Projet de transformation de la Convention de Rome en Reglement communautaire (Rome I) 262 CHAPITRE VI. LA RECONNAISSANCE ET L'EXÉCUTION DES DÉCISIONS: LE REGLEMENT CE N 44/ CHAPITRE VII. LE CODE DE DROIT INTERNATIONAL PRIVÉ BELGE ET L'INTERACTION DE CE- LUI-CI AVEC LE REGLEMENT (CE) N c 44/2001 ET LA CONVENTION DE ROME DU 19 JUIN Section l re. Compétence judiciaire er. Régies applicables aux contentieux en général Règle supplementaire en matière d'obligations contractuelles 269 Section 2. Droit applicable aux obligations contractuelles et conflits de lois 269 Section 3. Effïcacité des décisions étrangères 270 l er. Procédure Motifs de refus 271 Section 4. Schémas explicatifs 273 l er. La compétence La reconnaissance et l'exécution 277 Section 5. L'interaction entre le Code de droit international privé beige, le Reglement (CE) n 44/2001 et la Convention de Rome du 19 juin CHAPITRE VIII. L'ARBITRAGE INTERNATIONAL ET LA LOI DU 13 AVRIL Section l re. La Convention de New York du 10 juin Section 2. La Convention de Genève du 21 avril Section 3. La controverse sur l'arbitrabilité de certains litiges relatifs a un contrat d'agence international 286 Agent commercial, Agent de banque. Agent dassurance AI 11

11 l er. Arbitrabilité des litiges en matière de concession exclusive de vente Arbitrabilité des litiges en matière de contrat d'agence 291 TITRE V. PRINCIPAUX TEXTES RÉGLEMENTANT LE CONTRAT D'AGENCE 293 BIBLIOGRAPHIE 445 XIV

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15

Avant-propos... 5. Titre préliminaire De la publication, des effets et de l application des lois en général... 15 TABLE DES MATIÈRES Avant-propos...................................................................................... 5 I. CODES Code civil (extraits)...............................................................................

Plus en détail

Loi du 13 avril 1995 relative au contrat d'agence commerciale

Loi du 13 avril 1995 relative au contrat d'agence commerciale Loi du 13 avril 1995 relative au contrat d'agence commerciale Article 1. Le contrat d'agence commerciale est le contrat par lequel l'une des parties, l'agent commercial, est chargée de façon permanente,

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Table des matières I. CODE JUDICIAIRE II. PRINCIPALES CONVENTIONS INTERNATIONALES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE CIVILE

TABLE DES MATIÈRES. Table des matières I. CODE JUDICIAIRE II. PRINCIPALES CONVENTIONS INTERNATIONALES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE CIVILE Table des matières IX I. CODE JUDICIAIRE 10 OCTOBRE 1967. CODE JUDICIAIRE..................................................... 3 II. PRINCIPALES CONVENTIONS INTERNATIONALES EN MATIÈRE DE PROCÉDURE CIVILE

Plus en détail

CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES

CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES CONTRAT D'APPORTEUR D'AFFAIRES ENTRE LES SOUSSIGNES : IZIMMO S.A.S. (sous l enseigne LA REFERENCE CREDIT), Société par actions simplifiée au capital de 4 114 508, dont le siège social est situé immeuble

Plus en détail

CONTRAT APPORT D AFFAIRE

CONTRAT APPORT D AFFAIRE CONTRAT APPORT D AFFAIRE Il est préférable de signer un accord écrit liant les deux parties sur des droits et des devoirs de la part de l un et de l autre. Avant de s engager envers une entreprise, il

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE

LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE PRATIQUE DES AFFAIRES LA SOCIÉTÉ PAR ACTIONS SIMPLIFIÉE L'ORGANISATION DES POUVOIRS Pierre-Louis PÉRIN Avocat à la Cour Préface de Michel GERMAIN Professeur à l'université Panthéon-Assas Paris II Table

Plus en détail

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON

FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON FIT4 BUSINESS HARMONISATION OU NON DES INTERMÉDIAIRES DU COMMERCE ANIMATION PAR MARIE-LUCE DIXON, JURISTE LUNDI 10 MARS 2014 LUXEMBOURG LE RÉSEAU ENTREPRISE EUROPE Réseau officiel mis en place par la Commission

Plus en détail

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE

LE DROIT DU TRAVAIL EN PRATIQUE Daniel MARCHAND Professeur titulaire de la Chaire de Droit Social du Conservatoire National des Arts et Métiers Ouvrage initié par Yves DELAMOTTE Professeur Honoraire au Conservatoire National des Arts

Plus en détail

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants.

PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT. relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. PROJET DE LOI adopté le 18 avril 1991 N 101 SÉNAT SECONDE SESSION ORDINAIRE DE 1990-1991 PROJET DE LOI ADOPTÉ PAR LE SÉNAT relatif aux rapports entre les agents commerciaux et leurs mandants. Le Sénat

Plus en détail

CONTRAT DE MANDAT de COMMERCIALISATION de BIENS IMMOBILIERS

CONTRAT DE MANDAT de COMMERCIALISATION de BIENS IMMOBILIERS CONTRAT DE MANDAT de COMMERCIALISATION de BIENS IMMOBILIERS Entre les soussignés La société NOVAXIA, Société à Responsabilité Limitée, au capital de 2 739 000 Euros, immatriculée au Registre du commerce

Plus en détail

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur...

Table des matières. A. La «vente»... 10 B. Le bien de consommation... 12 C. Le vendeur professionnel... 14 D. Le consommateur... 1 Les droits de l acheteur confronté à un défaut de la chose vendue................ 7 Julie DEWEZ assistante à l U.C.L., collaboratrice notariale CHAPITRE 1 L obligation légale de délivrance d un bien

Plus en détail

CHAPITRE 1. DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LA FRANCHISE... 9 Section 1. Notion et évolution... 9

CHAPITRE 1. DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LA FRANCHISE... 9 Section 1. Notion et évolution... 9 Table des matières (avec renvoi aux pages) Liste des abréviations... 5 Sommaire... 7 CHAPITRE 1. DESCRIPTION GÉNÉRALE DE LA FRANCHISE... 9 Section 1. Notion et évolution... 9 1. Notion générale... 9 2.

Plus en détail

Le contrat d agence. (Extrait du cours de droit commercial 2002/2003) Bruxelles, le

Le contrat d agence. (Extrait du cours de droit commercial 2002/2003) Bruxelles, le Le contrat d agence (Extrait du cours de droit commercial 2002/2003) Bruxelles, le Johan VANDEN EYNDE Avocat Vanden Eynde Legal Avenue de la Toison d'or, 77 1060 Bruxelles Tél : + 32 / (0)2.290.04.00 Fax

Plus en détail

Avons ordonné et ordonnons:

Avons ordonné et ordonnons: Doc. parl. 3671 Loi du 3 juin 1994 portant organisation des relations entre les agents commerciaux indépendants et leurs commettants et portant transposition de la directive du Conseil 86/653/CEE du 18

Plus en détail

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime.

En cas de contradiction entre le contenu des présentes conditions générales et la lettre de mission, la lettre de mission prime. I. CHAMP D APPLICATION Conditions générales Les présentes conditions générales sont d application sur toutes les relations professionnelles entre le professionnel et le client. Toute dérogation doit être

Plus en détail

CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRE

CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRE CONTRAT D APPORTEUR D AFFAIRE ENTRE LES SOUSSIGNES : La Société CBN centre Bio Naturel SPRL, 18 avenue Albert Drossart 1350 Orp-Jauche BELGIQUE. Représentée par Madame Bernard Dominique, agissant en qualité

Plus en détail

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août...

Table des matières. table des matières. Section 2 Principes... 27. Section 2 Le décret de septembre... 13. Section 3 Le décret d août... Table des matières Introduction................................................ 5 Chapitre 1 L emploi des langues en matière sociale........................ 7 Section 1 Principes........................................

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Du contrat d entreprise ou de service... 1

TABLE DES MATIÈRES. Du contrat d entreprise ou de service... 1 TABLE DES MATIÈRES chapitre huitième Du contrat d entreprise ou de service... 1 section I De la nature et de l étendue du contrat... 1 Article 2098... 1 1. Définition et caractéristiques du contrat d entreprise

Plus en détail

Choisir son contrat à l export

Choisir son contrat à l export Chambre de Commerce et d Industrie de Paris Hauts-de-Seine 16 juin 2009 Choisir son contrat à l export Christophe HERY Avocat au Barreau de Paris Bien choisir son contrat, c est Sélectionner le schéma

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1

TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 INTRODUCTION... 9. Section 1 TABLE DES MATIÈRES AVANT-PROPOS... 5 RÉFÉRENCES ABRÉGÉES À DES PUBLICATIONS FRÉQUEMMENT CITÉES... 7 Section 1 INTRODUCTION... 9 RISQUES ET ASSURANCE... 9 Section 2 HISTORIQUE... 11 Section 3 TECHNIQUE

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Article 2099... 81 Introduction... 82 1. Absence de lien de subordination... 83 A. L absence de subordination juridique...

TABLE DES MATIÈRES. Article 2099... 81 Introduction... 82 1. Absence de lien de subordination... 83 A. L absence de subordination juridique... 24350_V_Karim.book Page xiii Wednesday, November 30, 2011 8:32 AM TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE HUITIÈME Du contrat d entreprise ou de service..... 1 SECTION I De la nature et de l étendue du contrat..........

Plus en détail

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015

L'AGENT COMMERCIAL I. DEFINITION ET STATUT II. CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE III. CESSATION DU CONTRAT 30/07/2015 L'AGENT COMMERCIAL 30/07/2015 L agent commercial est un intermédiaire de commerce indépendant et qui agit au nom et pour le compte d une autre entité. Son statut est régi par les articles L134-1 et suivants

Plus en détail

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL

DROIT DU COMMERCE INTERNATIONAL Sous la direction de Jacques BÉGUIN Professeur émérite à l'ecole de droit de la Sorbonne (université Paris 1 Panthéon-Sorbonne) Ancien recteur de l'académie de Strasbourg et Michel MENJUCQ Professeur à

Plus en détail

Vendre à l international: comment sécuriser vos contrats?

Vendre à l international: comment sécuriser vos contrats? 11h00 DE LA REDACTION A LA SECURISATION La sécurisation de son process contractuel : c est gérer en amont les risques de la relation avec le partenaire Rédiger un contrat: c est se protéger - TOUT EST

Plus en détail

TITRE 2 L ACCÈS À LA PROFESSION ET LE TITRE D AGENT IMMOBILIER 19

TITRE 2 L ACCÈS À LA PROFESSION ET LE TITRE D AGENT IMMOBILIER 19 Table des matières PRÉFACE 5 INTRODUCTION 7 PREMIÈRE PARTIE Une profession réglementée TITRE 1 LE CADRE LÉGAL ET RÉGLEMENTAIRE 15 La loi-cadre du 1 er mars 1976 15 L arrêté royal du 6 septembre 1993 17

Plus en détail

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité),

est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom), en sa qualité de...(qualité), Entre les soussignés, Personne morale :...(dénomination sociale),...(forme),...(capital),...(rcs),...(numéro SIREN) dont le siège social est situé à...(siège social) représentée par...(prénom)...(nom),

Plus en détail

JEUDI 12 FEVRIER 2015 Mandatez un agent commercial Pourquoi faire appel à un agent commercial pour son entreprise et quels sont les critères de choix? 1 L AGENT COMMERCIAL: CE QU IL N EST PAS L agent Commercial

Plus en détail

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE

CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE CONTRAT DE TRAVAIL DE REPRESENTANT DE COMMERCE A DUREE INDETERMINEE Entre 1) M.... dûment mandaté(e) par... rue... n... localité code postal... nommé(e) ci-après l'employeur, et 2) M.... rue... n... localité

Plus en détail

L'agent est une société affirmant une spécialité dans la connaissance du marché de la distribution...dans le territoire de l'union européenne.

L'agent est une société affirmant une spécialité dans la connaissance du marché de la distribution...dans le territoire de l'union européenne. CONTRAT D'AGENCE COMMERCIALE Entre : La société...dont les siège social est situé à..., Etat de représentée par son Managing Director M..., Ci-après dénommée «le commettant» Et : La société...dont le siège

Plus en détail

Table des matières. Champ d application 25 Section 1 Portée 25 Section 2 Commercialité 29

Table des matières. Champ d application 25 Section 1 Portée 25 Section 2 Commercialité 29 Table des matières Sommaire 5 Préface 7 Liste des abréviations 11 Titre introductif 13 Importance de l intermédiation en assurances 13 Le cadre légal 16 Section 1 La situation avant 1995 16 Section 2 La

Plus en détail

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÈCAIRES

DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÈCAIRES DIRECTIVES POUR LES PRÊTS HYPOTHÈCAIRES à durée déterminée et taux d intérêt fixe Edition 2014 Pensionskasse Alcan Schweiz TABLE DES MATIERES Art. 1 Art. 2 Art. 3 Art. 4 Art. 5 Art. 6 Art. 7 Art. 8 Art.

Plus en détail

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car

Conditions générales de vente web shop Nearly New Car (Succursale de Mercedes-Benz Belgium Luxembourg SA, avenue du Péage 68, 1200 Bruxelles, RPM Conditions générales de vente web shop Nearly New Car 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les présentes conditions

Plus en détail

Conditions générales de vente Anne Cauvel

Conditions générales de vente Anne Cauvel Conditions générales de vente Anne Cauvel Définitions Est appelé Anne Cauvel, nous, l auteur Anne Cauvel de Beauvillé, sise 74, rue Lévis, 75017 Paris, France. Est appelé Client la personne physique ou

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE CONTRAT DE CONSOMMATION

TABLE DES MATIÈRES PREMIÈRE PARTIE CONTRAT DE CONSOMMATION TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION 1 PREMIÈRE PARTIE CONTRAT DE CONSOMMATION TITRE I - DOMAINE DU CONTRAT DE CONSOMMATION 19 Chapitre I - Principes fondamentaux 21 Section 1 - Caractère impératif de la législation

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES

CONDITIONS GENERALES DE VENTES . CONDITIONS GENERALES DE VENTES Article 1 : Champ d'application Les présentes conditions générales de vente s'appliquent à toutes les commandes effectuées par le biais de notre site Internet «SAVEURS

Plus en détail

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence

L'assurance. et les garanties. financières. de la construction. Michel Zavaro. itlcc. Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence Michel Zavaro Président de chambre à la cour d'appel d'aix-en-provence L'assurance et les garanties financières de la construction itlcc Libraire de la Cour de cassation 27, place Dauphine - 75001 Paris

Plus en détail

Réponses aux questions juridiques les plus fréquemment posées à la Fédération Nationale des Agents Commerciaux par ses adhérents.

Réponses aux questions juridiques les plus fréquemment posées à la Fédération Nationale des Agents Commerciaux par ses adhérents. JURIDIQUE Réponsesauxquestionsjuridiqueslesplusfréquemmentposéesàla FédérationNationaledesAgentsCommerciauxparsesadhérents. 1/LAQUALITÉD AGENTCOMMERCIAL Qu estcequ unagentcommercial? Ladéfinitionestdonnéeparl

Plus en détail

PARTIE I. L accès à l arbitre international pour le règlement des différends relatifs aux contrats de joint ventures sino-étrangères

PARTIE I. L accès à l arbitre international pour le règlement des différends relatifs aux contrats de joint ventures sino-étrangères Table des matières Remerciements.................................................................. 7 Préface........................................................................ 9 Principales abréviations..........................................................

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence : 12008

CONDITIONS GÉNÉRALES. Référence : 12008 Assurance PROSPECTION CONDITIONS GÉNÉRALES SOMMAIRE Préambule 3 Article 1 Objet du contrat 4 Article 2 Dépenses garanties 4 Article 3 Durée du contrat 4 Article 4 Etablissement du compte d amortissement

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER: Champ d'application

CHAPITRE PREMIER: Champ d'application Directive 86/653/CEE du Conseil du 18 décembre 1986 relative à la coordination des droits des États membres concernant les agents commerciaux indépendants Journal officiel n L 382 du 31/12/1986 p. 0017-0021

Plus en détail

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE

CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE CONDITIONS GÉNÉRALES DE VENTE DE PRESTATIONS DE SERVICE ARTICLE 1 : CHAMP D'APPLICATION - DÉFINITION Les présentes Conditions Générales de Vente s'appliquent à toutes les prestations de services conclues

Plus en détail

Table des matières. Les chiffres renvoient à la page CODE DE COMMERCE. Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60

Table des matières. Les chiffres renvoient à la page CODE DE COMMERCE. Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60 Table des matières Les chiffres renvoient à la page Plan sommaire... 1968 Abréviations... 1969 Introduction... 1970 CODE DE COMMERCE Chapitre V DU BAIL COMMERCIAL L 145-1 à L 145-60 Section 1 DU CHAMP

Plus en détail

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE

MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION DROIT

Plus en détail

Introduction 5. larcier 347

Introduction 5. larcier 347 TABLE DES MATIÈRES Introduction 5 Chapitre I L accès à la profession : l autorisation d établissement 7 Section 1. Le champ d application de la loi d établissement 8 A. Les personnes nécessitant une autorisation

Plus en détail

ANNEXE TABLEAUX DE CORRESPONDANCE VISÉS À L'ARTICLE 5 DU TRAITÉ DE LISBONNE. A. Traité sur l'union européenne TITRE I DISPOSITIONS COMMUNES

ANNEXE TABLEAUX DE CORRESPONDANCE VISÉS À L'ARTICLE 5 DU TRAITÉ DE LISBONNE. A. Traité sur l'union européenne TITRE I DISPOSITIONS COMMUNES C 306/202 FR Journal officiel de l'union européenne 17.12.2007 ANNEXE TABLEAUX DE CORRESPONDANCE VISÉS À L'ARTICLE 5 DU TRAITÉ DE LISBONNE A. Traité sur l'union européenne sur l'union européenne TITRE

Plus en détail

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3

Table des matières. Avant-propos... 1. Partie introductive... 3 Table des matières Avant-propos... 1 Partie introductive... 3 Le partage des compétences législatives... 3 Les pouvoirs de juridiction fédérale... 6 Les pouvoirs de juridiction provinciale... 7 Les compagnies

Plus en détail

CONVENTION DE LOUAGE DE SERVICES. Article 1:objet. Article 2:description de la mission. Article 3:durée. Entre:

CONVENTION DE LOUAGE DE SERVICES. Article 1:objet. Article 2:description de la mission. Article 3:durée. Entre: CONVENTION DE LOUAGE DE SERVICES Entre: La société anonyme... ayant son siège à..., R.C. de... n..., représentée par Monsieur... et Monsieur..., administrateurs, Ci-après "le mandant" Et: Monsieur...,

Plus en détail

Modèle de contrat de collaboration libérale

Modèle de contrat de collaboration libérale variante 1 Modèle de contrat de collaboration libérale ENTRE Inscrit(e) au tableau de l Ordre des architectes de Sous le numéro Adresse Architecte Téléphone Télécopie e-mail Ou Société d architecture Inscrite

Plus en détail

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région

Mise à jour 2009. Vos contacts en Région L e statut juridique de l Agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HBG) aux Articles 84 à 92c. Ces articles ont été modifiés par la Loi du

Plus en détail

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime

Statut du Période de protection Motif de Sanctions travailleur licenciement pour cause. Début Fin illégitime I. Travailleuse À dater du Au terme du Raison étrangère Indemnité de enceinte jour où la mois (jour à la grossesse préavis travailleuse pour jour) Indemnité de informe qui suit la fin protection égale

Plus en détail

Contrat d'agent commercial

Contrat d'agent commercial Contrat d'agent commercial Entre les soussignés : La société, au capital de euros dont le siège est à, immatriculée au Registre du commerce et des sociétés de sous le numéro, numéro URSSAF. Prise en la

Plus en détail

CONTRAT DE MANDATAIRE

CONTRAT DE MANDATAIRE CONTRAT DE MANDATAIRE Entre : la Société AXEVA, dûment mandatée Villa Camus 30 Avenue Camus 44000 NANTES Tél : 02.28.07.41.46 Fax : 02.28.07.25.88 E-Mail : contact@axeva.fr R.C.S. NANTES 451 230 965 Code

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE Sauf stipulation expresse contraire dans les conditions particulières, les présentes conditions générales régissent toutes les ventes effectuées entre ABBAKAN (ci-après dénommée

Plus en détail

CONVENTION-CADRE En vue du financement d une œuvre audiovisuelle belge agréée Article 194ter du Code des impôts sur les revenus

CONVENTION-CADRE En vue du financement d une œuvre audiovisuelle belge agréée Article 194ter du Code des impôts sur les revenus CONVENTION-CADRE En vue du financement d une œuvre audiovisuelle belge agréée Article 194ter du Code des impôts sur les revenus ENTRE LES SOUSSIGNÉS : L INVESTISSEUR : ET FILM : «.» La société, au capital

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1

REGLEMENT INTERIEUR. Article 1 REGLEMENT INTERIEUR Article 1 Le présent règlement intérieur de fonctionnement, adopté par l'assemblée générale, s'impose à tous les adhérents. Des assouplissements peuvent cependant être décidés, lorsque

Plus en détail

Note de Synthèse rédigé par Luca Membretti Avocat au Barreau de Milan - Cabinet Gaslini-Membretti

Note de Synthèse rédigé par Luca Membretti Avocat au Barreau de Milan - Cabinet Gaslini-Membretti L'agent commercial en Italie: droit pratique Note de Synthèse rédigé par Luca Membretti Avocat au Barreau de Milan - Cabinet Gaslini-Membretti Avec le concours de Enterprise Europe Network/ CCI de Lyon

Plus en détail

L agent commercial en Allemagne

L agent commercial en Allemagne 1 L agent commercial en Allemagne Introduction Le statut juridique de l agent commercial («Handelsvertreter») est défini dans le Code de commerce allemand («Handelsgesetzbuch»- HGB) aux Articles 84 à 92c.

Plus en détail

Code de droit économique. Livre X

Code de droit économique. Livre X Code de droit économique Livre X Table des matières LIVRE X. - Contrats d agence commerciale, contrats de coopération commerciale et concessions de vente... 3 TITRE 1er. - Contrats d agence commerciale...

Plus en détail

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale

ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale 1 ACCORD entre l Etat et la collectivité territoriale de Saint-Barthélemy concernant l'assistance administrative mutuelle en matière fiscale Le présent accord précise les modalités d application du 2 du

Plus en détail

Règlement concernant l assistance judiciaire professionnelle SEV

Règlement concernant l assistance judiciaire professionnelle SEV SEV Secrétariat central Case postale CH-3000 Berne 6 Règlement concernant l assistance judiciaire professionnelle SEV Article 1 Principes 1.1 Le SEV accorde l assistance judiciaire professionnelle à ses

Plus en détail

1. Droit applicable. 2. Le contrat

1. Droit applicable. 2. Le contrat L agence commerciale est, en Italie comme en France, une typologie contractuelle largement utilisée par les entreprises qui souhaitent structurer et développer la commercialisation de leurs produits à

Plus en détail

Convention de concession exclusive de vente (durée déterminée)

Convention de concession exclusive de vente (durée déterminée) http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Convention de concession exclusive de vente (durée déterminée) Auteur: Me Frédéric Dechamps, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation

Plus en détail

Conditions générales

Conditions générales Conditions générales 1. Conditions générales du vendeur 1.1. Les conditions générales de la SA EvoBus Belgium, ci-après dénommée «EvoBus», sont d application à la présente convention à l exclusion de toutes

Plus en détail

Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage

Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage Droit des contrats spéciaux : distribution, entremise, entreprise, louage Auteur(s) : Corinne Saint-Alary-Houin Présentation(s) : Professeur de Droit privé et de sciences criminelles Leçon 1 : Introduction

Plus en détail

Actualité Juridique Épargne Salariale

Actualité Juridique Épargne Salariale Actualité Juridique Épargne Salariale PRIME DE PARTAGE DES PROFITS - ACCORDS D INTÉRESSEMENT D UN AN La loi n 2011-894 du 28 juillet 2011 de financement rectificative de la Sécurité sociale pour 2011 a

Plus en détail

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7

SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 TABLE DES MATIÈRES CHAPITRE 1. STATUT JURIDIQUE ET RESPONSABILITÉ DU SYNDIC 3 SECTION 1. Statut juridique du syndic 5 1. Organe ou mandataire 5 2. Statut professionnel du syndic 7 SECTION 2. Responsabilité

Plus en détail

CONDITONS GENERALES DE LOCATION

CONDITONS GENERALES DE LOCATION CONDITONS GENERALES DE LOCATION Toute commande passée à COLOS implique de la part du locataire, et ce sans restriction aucune, l acceptation de nos conditions générales de location qui prévalent sur tout

Plus en détail

CONTRATS D AGENCE ET DE DISTRIBUTION EN FRANCE ET EN BELGIQUE

CONTRATS D AGENCE ET DE DISTRIBUTION EN FRANCE ET EN BELGIQUE CHAMBRE DE COMMERCE FRANCO-BELGE DU NORD DE LA FRANCE 8, rue du Maréchal de Lattre de Tassigny 59000 LILLE Tél. 03 20 74 65 40 - Fax. 03 20 54 03 24 www.chambrefrancobelge.com - info@chambrefrancobelge.com

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER Entre les soussignés La Société, S.A.R.L. au capital de 30.000, inscrite au R.C.S. de Paris sous le numéro 508 763 950, ayant son siège social au 13

Plus en détail

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES

PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES PROTECTION JURIDIQUE GENERALE CONDITIONS PARTICULIERES ASSURANCES : - PREVENTION ET INFORMATION JURIDIQUES - DEFENSE AMIABLE DES INTERETS - DEFENSE JUDICIAIRE DES INTERETS Les présentes conditions particulières

Plus en détail

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25

Table des matières. Chapitre 2 Les réglementations européennes de lutte contre les retards et les défauts de paiement 25 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

Convention des banques et négociants en valeurs mobilières suisses relative à la garantie des dépôts

Convention des banques et négociants en valeurs mobilières suisses relative à la garantie des dépôts Garantie des dépôts des banques et négociants en valeurs mobilières suisses Etat du 5 septembre 005 Convention des banques et négociants en valeurs mobilières suisses relative à la garantie des dépôts

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE. La Société ARPALINE, SARL au capital de 8.000 euros, dont le siège social est situé sis 4 rue le

CONDITIONS GENERALES DE VENTE. La Société ARPALINE, SARL au capital de 8.000 euros, dont le siège social est situé sis 4 rue le CONDITIONS GENERALES DE VENTE PREAMBULE La Société ARPALINE, SARL au capital de 8.000 euros, dont le siège social est situé sis 4 rue le Chaintreau 44190 GORGES, immatriculée au RCS de NANTES sous le numéro

Plus en détail

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965 SOMMAIRE I. LÉGISLATION SPECIALE Loi modifiant le régime des sociétés en matière d impôts sur les revenus et instituant un système de décision anticipée en matière fiscale 24 décembre 2002 Arrêté royal

Plus en détail

Les spécificités du Contrat d Agent Commercial en Allemagne

Les spécificités du Contrat d Agent Commercial en Allemagne Les spécificités Les spécificités du Contrat d Agent Commercial en Allemagne Mars 2008 I- Intégration significative : les dispositions relatives au contrat d agent commercial fidèles à la Directive Cette

Plus en détail

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire

Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Conditions Générales de Ventes Régie Publicitaire Article 1 : Objet Les présentes conditions générales de vente ont pour objet de définir les conditions de mise à disposition par Free au profit d un annonceur

Plus en détail

Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur

Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur Erpyleva Natalia La contrariété d une sentence arbitrale étrangère a l ordre public comme motif de refus de l exequatur L une des questions les plus importantes de l arbitrage commercial international

Plus en détail

CHECKLIST POUR LE CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE

CHECKLIST POUR LE CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE CHECKLIST POUR LE CONTRAT D AGENCE COMMERCIALE 1. Introduction Précisez clairement la nature du contrat (agence commerciale autonome, zelfstandige handelsagentuur, Handelsvertretung, commercial agency,

Plus en détail

Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE

Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE Charles-Etienne LAGASSE LES NOUVELLES INSTITUTIONS POLITIQUES DE LA BELGIQUE ET DE L'EUROPE TABLE DES MATIERES LISTE DES ABREVIATIONS.. 6 AVERTISSEMENT 7 INTRODUCTION 9 PREMIERE PARTIE L'Etat, la societe

Plus en détail

Droit du commerce électronique

Droit du commerce électronique Droit du commerce électronique Auteur(s) : Céline Castets-Renard Présentation(s) : Maître de conférences de droit privé, HDR, Université de Toulouse I CapitoleCo-directrice du Master 2 Droit et informatique

Plus en détail

CONTRATS SPECIAUX. édition. Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier

CONTRATS SPECIAUX. édition. Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier CONTRATS SPECIAUX édition Daniel Mainguy Professeur à la faculté de droit de Montpellier TABLE DES INTRODUCTION SECTION NOTION DE CONTRATS SPÉCIAUX 4 SECTION 2 ÉVOLUTION DES CONTRATS SPÉCIAUX 10 SECTION

Plus en détail

Le courtier ou apporteur d affaires

Le courtier ou apporteur d affaires Le courtier ou apporteur d affaires Le courtage est une activité d'intermédiaire de commerce consistant à rapprocher vendeur et acheteur. Elle n est pas réglementée sauf dans certains domaines (assurance,

Plus en détail

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8

Table des matières. Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Table des matières Présentation du guide 7 Contenu du guide 7 Adresses utiles 8 Chapitre 1 Les retards de paiement en Europe 15 Section I La crise économique et les retards de paiement 15 Section II Cartographie

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

Recoveris.com Conditions Générales de Service

Recoveris.com Conditions Générales de Service Recoveris.com Conditions Générales de Service Préambule Recoveris.com (le «Site») est un site édité par Demander Justice (le «Mandataire»), société par actions simplifiée au capital de 228.005 euros, immatriculée

Plus en détail

Référence : ADH001 Date dernière mise à jour : 01/01/2013 CONTRAT D ADHESION. Contrat D adhésion. Portage Premium PAGE. 1 sur 6

Référence : ADH001 Date dernière mise à jour : 01/01/2013 CONTRAT D ADHESION. Contrat D adhésion. Portage Premium PAGE. 1 sur 6 Contrat D adhésion 1 sur 6 ENTRE LES SOUSSIGNES : 1. La société SARL, dont le siège est situé 35 Av. Pierre et Marie Curie 78360 MONTESSON représentée par Aurelien NKAM, ci-après dénommé ET 2 Mme, Mlle,

Plus en détail

LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES

LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES LICENCE D UTILISATION DE LA DO NOT CALL ME LIST : CONDITIONS GENERALES Introduction Dans les présentes conditions, l'on entend par : - Abonné : toute personne physique ou morale qui utilise un service

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI. Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Agent général, courtier/agente générale, courtière (33222 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Courtier en assurances...........................................

Plus en détail

Conditions Générales de Vente de Site Internet

Conditions Générales de Vente de Site Internet Conditions Générales de Vente de Site Internet ARTICLE 1 CHAMP D APPLICATION 1.1 Les présentes conditions générales de vente régissent l'activité commerciale de création de sites Internet et autres produits

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25

TABLE DES MATIÈRES. CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 TABLE DES MATIÈRES REMERCIEMENTS... 7 SOMMAIRE... 9 PRÉFACE... 11 LISTE DES ABRÉVIATIONS... 15 INTRODUCTION... 19 CHAPITRE PRÉLIMINAIRE L origine de l assurance protection juridique... 25 Naissance de

Plus en détail

Contrat de Management

Contrat de Management http://www.droitbelge.net infos@droitbelge.net Contrat de Management Auteur: Me François Collon, avocat AVERTISSEMENT Ce document est une version d évaluation du contrat. Il a pour seul objectif de vous

Plus en détail

Chapitre I. Fondements possibles du droit à l image

Chapitre I. Fondements possibles du droit à l image Table des matières Préface... 7 Remerciements... 9 Introduction... 13 Chapitre I. Fondements possibles du droit à l image Introduction... 17 I. Le droit de propriété... 19 II. La protection de la vie privée...

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC

CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION D OUVRAGE DE SERVICE PUBLIC CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES GENERALES APPLICABLES AUX CONVENTIONS DE CONCESSION

Plus en détail

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés

LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES. Création d'un Fonds de Garantie des Assurés LES FONDS LIES AU SECTEUR DES ASSURANCES Création d'un Fonds de Garantie des Assurés Loi n 2000-98 du 31 décembre 2000 portant loi de finances pour l année 2001 (1). Article 35 Est crée un fonds intitulé

Plus en détail

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS

LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS LOCATAIRES, CONNAISSEZ VOS DROITS Confédération Nationale du Logement Sommaire Avant propos... 13 PARTIE 1 La réglementation 1. Établissement du contrat de location (article 3 de la loi n 89-462 du 6

Plus en détail

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A.

Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Institut d études judiciaires Préparation à l examen d accès au C.R.F.P.A. Thèmes traités pour l épreuve de raisonnement juridique et pour l épreuve à caractère pratique Droit des obligations I. - Les

Plus en détail

Dix ans d application de la Charte de l assuré social

Dix ans d application de la Charte de l assuré social Dix ans d application de la Charte de l assuré social Actes de l après-midi d étude organisé sous la direction de J.-F. NEVEN et S. GILSON par le Département de droit économique et social de la Faculté

Plus en détail

TITRE 1 Mandat CHAPITRE 1. DÉFINITION... 11. CHAPITRE 4. CAPACITÉ... 25 Section 1. Capacité du mandant... 25 Section 2. Capacité du mandataire...

TITRE 1 Mandat CHAPITRE 1. DÉFINITION... 11. CHAPITRE 4. CAPACITÉ... 25 Section 1. Capacité du mandant... 25 Section 2. Capacité du mandataire... Table des matières (avec renvoi aux pages) Liste des abréviations... 5 Sommaire... 7 TITRE 1 Mandat CHAPITRE 1. DÉFINITION... 11 CHAPITRE 2. CARACTÈRES TECHNIQUES DU MANDAT... 13 Section 1. Contrat consensuel...

Plus en détail

STATUT JURIDIQUE DES V. R. P.

STATUT JURIDIQUE DES V. R. P. COMMENT Collection dirigée par EMMANUEL BLANC Docteur en droit. IAcencit et lettres Avocat à la Cour de Pari* FAIRE LE NOUVEAU STATUT JURIDIQUE DES V. R. P. PAR ALAIN CAILLE Docteur en Droit Avocat au

Plus en détail