Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Introduction sur l'état d'avancement de la esanté en France"

Transcription

1 Introducti ur l'état d'avancmnt d la Santé n Franc «Santé : Un diéminati n march n Langudoc Rouill» Un i organié n partnariat avc

2 Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L njux d un projt d -anté Catl, un rôl fédératur 2

3 D multipl champ d applicati... Au rvic d la anté t du bin-êtr Sourc : CATEL 3

4 Marché d la -anté n Franc 2,7 Md marché actul d l anté Un croianc optimit d 7%an 4,02 Md n 2020 Un croianc pimit d 4%an 3,46 Md n 2020 Sourc : 4

5 Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain L njux d un projt d -anté Ecomi Catl, un rôl fédératur 5

6 Un démarch multi pécialité Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Répartiti d projt par typ d act d télémédcin pratiqué(*) Sourc : DGOS, La pruv par 10 : Principaux nignmnt du bilan d PRT t du rcnmnt d projt télémédcin

7 Un démarch pluridiciplinair Profinl d anté Chrchur Indutril 838 mmbr réparti n 5 collèg (au in d plu d 200 organim dan un réau pluridiciplinair d actur d la -anté Intitutinl Uagr

8 Un démarch multidimninll Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Tchniqu Gouvrnanc Pilotag Rourc Humain Ecomi Sourc : 8

9 L cycl projt Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Ccvoir Communiqur Tchniqu Gouvrnanc Pilotag Rourc Humain Ecomi Opérr Déployr 9

10 Ccvoir Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Projt d anté Tchniqu Rourc humain Ecomi Gouvrnanc Pilotag - Formulr l uag médical vié - L act d télémédcin - La priorité natial d appartnanc - La cartographi d actur - La tchnologi - L infratructur xitant - L infratructur mutualiabl L riqu - L nouvll activité - L nouvll compétnc - L tranfrt d activité - L xignc d déclarati CNIL - L agrémnt d hébrgmnt d dné d anté - L aménagmnt d l auranc d profinl - L coût d invtimnt - L coût d fctinmnt - L financmnt - L critèr d évaluati d mi n œuvr du projt - L critèr d évaluati du fctinmnt d l uag 10

11 Tchniqu Un avalanch d innovati Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi 11

12 Tchniqu Projt -anté : oluti d bout n bout Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi SIH Infratructur d communicati PACS Cloud d hébrgmnt d dné d anté Viiocférnc GCS Indutril Magri Sécurié Mhalth (App) Objt cncté Opratur - anté MSP ML IDE EHPAD Patint 12

13 Tchniqu Un écoytèm tchnologiqu pluril Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Etud d qualificati d objt cncté Sourc : Syntc Numériqu, Télémédcin 2020 : Fair d la Franc un ladr du ctur n plu fort croianc d la -anté 13

14 Maîtr mot : la formati Rourc Humain Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Formati, aujourd hui : Un pri d ccinc plu important L accompagnmnt patint à un autr échll Un démarch dipré D ctnu d qualité inégal la démarch nclnché par CATEL n aociati avc d établimnt académiqu viant d curu diplômant d actur d la -anté d dmain : EHESP Filièr ingéniur Filièr médical 14

15 Accélérati d l émrgnc d projt Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L principal évoluti t porté par l articl 25 t 51 du projt d loi - Simplificati d règl d cntmnt par l introducti d «l équip d oin» - Evoluti d l agrémnt hébrgur d dné d anté t d dipoitif d authntificati - Simplifir l procédur adminitrativ d ctractualiati 15

16 Ecomi Stratégi d financmnt t buin modl Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Idntificati d projt anté Mi n rlati d profinl d anté (hor patint) Accompagnmnt d indutril Sourc : CATEL Pri n charg d patint n établimnt Structur Pri n charg d patint à domicil

17 NEWS Téléxprti Télécultati Téléurvillanc Ecomi LSFF14 Art36 : Etud Organiati-écomiqu 9 régi pilot élctiné (arrêté du 11 juin 2014) Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi Bourgogn Cntr Picardi Alac Ht- Normandi P. D la Loir Langudoc- R Martiniqu B - Normandi 1 r volt du cahir d charg ciblé ur 2 èm volt du cahir d charg ciblé ur La pri n charg d plai chriqu tou complx n Vill t n EHPAD La gértologi n EHPAD La pychiatri n EHPAD La pri n charg d patint inuffiant cardiaqu La pri n charg d patint inuffiant rénaux Plai chriqu Cahir d charg igné publicati dan l prochain main Expérimntati d un 1 èr Tarificati natial n télécultati t téléxprti TELAP CITAT LR Domoplai 1 r projt intrrégial 17

18 Sommair La -anté Gouvrn Tchniqu anc Pilotag Rourc Humain Ecomi L njux d un projt d -anté CATEL, un rôl fédératur 18

19 La tratégi : évolur avc la -anté Promouvoir la -anté Fédérr l actur Snibilir Favorir l émrgnc Diéminr la -anté Valorir l acqui Futur Club d la -anté (échang d xpérinc) Obrvatoir d la -anté (viibilité, aid à la décii) Accompagnatur d la -anté (cil, tranfrt cnaianc) Formatur d la -anté (formati diplômant) 19

20 L ambiti : Accompagnr l actur à chaqu étap Journé d la Téléanté Carrfour d la Téléanté SSA pavill d la -Santé L annuair d la - anté Communiqur Ccvoir Tchni qu Eco mi Evalu ati Gouv rnan c Pilota g Juridi qu Rou rc Humain Rproduir Étud d faiabilité Étud tratégiqu Étud du boin xitant Étud juridiqu, réglmntair Etud d marché Schéma dirctur Doir d financmnt Voyag d étud Diéminati Accélérati Opérr Déployr AMO AE Cduit du changmnt Formati 20

Un Pa adapté à chacun

Un Pa adapté à chacun vi d coupl, nfant, rconvrion, rtrait... Mutull Référncé Minitèr * par moi, pour un jun d 15 à 19 an - ** par moi, pour un adult d 30 à 34 an - *** par moi, pour un adult d 45 à 49 an - **** par moi, pour

Plus en détail

La Maison de Parents en Bourgogne s agrandit

La Maison de Parents en Bourgogne s agrandit La Maion d Parnt n Bourgogn agrandit 20 chambr upplémntair n 2015 Un xtnion nécair pour adaptr t continur à répondr aux boin ociaux LA MAISON Un accuil t un hébrgmnt pour l famill t l patint Un ouvrtur

Plus en détail

J adopte le geste naturel

J adopte le geste naturel J adopt l t naturl Franchi Crédit Conil d Franc Mod opératoir naturl t l J adopt Préambul Rjoindr Crédit Conil d Franc, c t rjoindr un cntain d homm t d fmm qui partant lur xpérinc dpui plu d 10 an ; un

Plus en détail

> LA RECONNAISSANCE DE L UNIVERSITE, L ESPRIT D INNOVATION > INNOVATION PEDAGOGIQUE > OUVERTURE À L'INTERNATIONAL

> LA RECONNAISSANCE DE L UNIVERSITE, L ESPRIT D INNOVATION > INNOVATION PEDAGOGIQUE > OUVERTURE À L'INTERNATIONAL > Etudiant > Apprnti Formation Initial > LA RECONNAISSANCE DE L UNIVERSITE, L ESPRIT D INNOVATION Dpui a création n 1956, l IAE Can a affirmé on prit d innovation. C fut l un d tou prmir intitut, rattaché

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013

La preuve par. Principaux enseignements du bilan des PRT et. du recensement des projets télémédecine 2013 La preuve par Principaux enseignements du bilan des PRT et du recensement des projets télémédecine 2013 Le recensement Télémédecine 2013 01 Synthèse du recensement Télémédecine 2013 02 Répartition et maturité

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS

CATALOGUE DE FORMATIONS ce formation coneil getion de carrière CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Cabinet de coneil aux entreprie et organime de formation. QUI SOMMES-NOUS? CEOS (anciennement Atout Majeur) et un cabinet de coneil aux

Plus en détail

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique

Réseau des bibliothèques du Pays de Pamiers Guide du Numérique Réau d bibliothèqu du Pay d Pamir Guid du Numériqu Sit Intrnt du réau d lctur http://www.pamir.raubibli.fr C qu vou pouvz fair dpui notr it Intrnt : EXPLORER LE CATALOGUE : Plu d 80 000 documnt ont à votr

Plus en détail

Paris Seine Normandie : tourisme, culture, paysage et patrimoine

Paris Seine Normandie : tourisme, culture, paysage et patrimoine Pari Sin Normandi : tourim, cultur, payag t patrimoin L tourim contitu un d ba d l économi d Sin Normandi t l un d ctur d activité l plu créatur d rich. L région Îl-d-Franc t l nmbl normand comptabilint,

Plus en détail

Juin 2013. www.groupcorner.fr

Juin 2013. www.groupcorner.fr r p d r i Do Juin 2013 www.groupcornr.fr Contact Pr : Carolin Mlin & Jan-Claud Gorgt Carolin Mlin TIKA Mdia 06 61 14 63 64 01 40 30 95 50 carolin@tikamdia.com Jan-Claud Gorgt J COM G 06 10 49 18 34 09

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

Impôts 2012. PLUS ou moins-values

Impôts 2012. PLUS ou moins-values Impôt 2012 PLUS ou moin-values SUR VALEURS MOBILIÈRES ET DROITS SOCIAUX V v ti t à d f co o OP m à l Et L no di (o 20 o C c tit po Po c c or o o ou c l ou d 2 < Vou avz réalié d cion d valur mobilièr t

Plus en détail

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels

Catalogue formations. Carsat Nord-Est. Département des Risques Professionnels Catalogue formation 2014 Carat Nord-Et Département de Rique Profeionnel INTRODUCTION La mie en œuvre d une politique de anté au travail dan l entreprie pae par l acquiition de connaiance et de compétence

Plus en détail

Bienvenue. Infirmerie Protestante de Lyon. Livret d accueil Toutes les réponses à vos questions sur votre admission, votre séjour, votre sortie

Bienvenue. Infirmerie Protestante de Lyon. Livret d accueil Toutes les réponses à vos questions sur votre admission, votre séjour, votre sortie tant.com www.infirmri-prot INFIRMERIE PROTESTANTE DE LYON 1-3 chmin du Pnthod - 69300 CALUIRE Accuil jour : 04 72 00 72 00 c au t P i l ur lé m n Pa r Sa ng ni i M int M r on Pa t u nd.s Boulvard Périphériqu

Plus en détail

L ESSOR mutualiste. de solidarité mutualiste. Le magazine de la mutuelle du personnel du groupe Société Générale. Mars 2014 n spécial

L ESSOR mutualiste. de solidarité mutualiste. Le magazine de la mutuelle du personnel du groupe Société Générale. Mars 2014 n spécial L ESSOR mutualit L magazin d la mutull du pronnl du group Société Général Mar 2014 n pécial NUMÉRO SPÉCIAL 85 ANS d olidarité mutualit D nou à vou Paul Dvrodt 1975-1992 1992-2008 Rogr Lroy Gaton Riffault

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep.

LICENCES. Les PROFESSIONNELLES RENTRÉE. académie de Nantes TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS. www.onisep. RENTRÉE 2015 TOUTE L'INFO SUR LES MÉTIERS ET LES FORMATIONS Ls LICENCES PROFESSIONNELLES académi d Nants www.onisp.fr/lalibrairi ministèr d l Éducation national d l Ensignmnt supériur t d la Rchrch CAP

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

Prudence, Epargne et Risques de Soins de Santé Christophe Courbage

Prudence, Epargne et Risques de Soins de Santé Christophe Courbage Prudence, Epargne et Rique de Soin de Santé Chritophe Courbage ASSOCIATION DE GENÈVE Introduction Le compte d épargne anté (MSA), une nouvelle forme d intrument pour couvrir le dépene de anté en ca de

Plus en détail

Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives. Pr Gilles Berrut CHU de Nantes

Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives. Pr Gilles Berrut CHU de Nantes Télémédecine : enjeux, expériences et perspectives Pr Gilles Berrut CHU de Nantes les usages de la télémédecine la téléconsultation la télé expertise la télé assistance la télésurveillance la réponse médicale

Plus en détail

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick. Rapport annuel 2010-2011

Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick. Rapport annuel 2010-2011 Srvic public d éducation t d information juridiqu du Nounwick Rapport annul 2010-2011 Énoncé miion L droit à la porté la population L SPEIJ-NB t un organim à but non lucratif t à vocation charitabl. Il

Plus en détail

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS

La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, Le 03 avril 2014. Direction générale de l offre de soins - DGOS La position et la stratégie française Yannick Le Guen, sousdirecteur, DGOS. Le 03 avril 2014 Session Santé Numérique : quelle est la place de la France en Europe? Etat des lieux et comparatifs La position

Plus en détail

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE

ÉTAT DES LIEUX STATISTIQUE EN AQUITAINE CONTRIBUTION DU GROUPE «COOPÉRATIVES, MUTUELLES ET ASSOCIATIONS DE L ÉCONOMIE SOCIALE» Cette contribution à la note de conjoncture du CESER propoe dan une première partie une approche tatitique du ecteur

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

DES TITRES CERTIFIES Master pro 1 et Master pro 2

DES TITRES CERTIFIES Master pro 1 et Master pro 2 u n v n i B d n o m l dans s l b i s s o ds p DES TITRES CERTIFIES Mastr pro 1 t Mastr pro 2 EN PARTENARIAT AVEC Pourquoi ISM.OI (Group IGS) à l îl Mauric? Répondr aux attnts ds mployurs mauricins : Fac

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

KIT MEDIA TECHNOLOGIE

KIT MEDIA TECHNOLOGIE La aintnanc n Franc, c t* : 450 000 ploi 12 000 cadr 8 500 diplôé/an 21,2 illiard d d dépn dan l indutri 7,1 illiard d ou-traité *Sourc : AFIM (Aociation Françai d Ingéniur t Rponabl d Maintnanc) http://www.production-aintnanc.co

Plus en détail

Le compte épargne temps

Le compte épargne temps 2010 N 10-06- 05 Mi à jour le 15 juin 2010 L e D o i e r d e l a D o c 1. Définition Sommaire 2. Modification iue du décret n 2010-531 3. Principe du compte épargne temp Bénéficiaire potentiel Alimentation

Plus en détail

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013

Orange Healthcare tic & santé. Orange Healthcare -2013 Orange Healthcare tic & santé Orange Healthcare -2013 2 Orange Healthcare les enjeux de l hôpital et des systèmes de santé d aujourd hui être plus efficace intégrer l innovation médicale plus rapidement

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 23 NOVEMBRE 2007 DELIBERATION N CR-0705.290 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Contrat d filièr agroalimntair régional LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON, VU l Cod général ds collctivités

Plus en détail

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015

Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine. InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Les perspectives nationales de la télémédecine Dr Pierre SIMON Président de la Société Française de Télémédecine InnovSanté, St Denis, 26 mars 2015 Quand la santé numérique vend du rêve 45 ans 65 ans 85

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012

Franck Jolivaldt. Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS. Novembre 2012 Programme Hôpital Numérique Axe 3 «stimuler et structurer l offre de solutions» RELIMS Novembre 2012 Franck Jolivaldt DGOS / MSIOS Présentation du programme Hôpital numérique La Direction Générale de l

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 20 Les transferts thermiques dans un bâtiment FICHE Fich à dtination d nignant T 0 L tranfrt thrmiqu dan un bâtimnt Typ d'activité Activité avc étud documntair Notion t contnu du programm d T rm Compétnc xigibl du programm d T rm Tranfrt d énrgi ntr

Plus en détail

LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE

LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE LES COMMUNES GENEVOISES S ENGAGENT POUR UN DÉVELOPPEMENT DURABLE Bilan intrmédiair outin financir cantonal pour la réaliation d action xmplair SOMMAIRE Avant-propo... 3 Critèr pour l octroi outin financir...

Plus en détail

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand Grand Pari Sin Out Evolution Actualité d lign d bu communautair Grand 1 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 2 BOULOGNE-BILLANCOURT 3 L SUBB... 3 CHAVILLE 4 L Chavilbu... 4 ISSY-LES-MOULINEAUX 6 L TUVIM...

Plus en détail

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis 2012/2013. Agrément : 01/2008 GUIDE DES MASTERS

Faculté Méditerranéenne Privée des Sciences Informatiques, Economiques et De Gestion de Tunis 2012/2013. Agrément : 01/2008 GUIDE DES MASTERS aculté Méditrranénn Privé ds Scincs Informatiqus, Economiqus t D Gstion d unis 0/03 Agrémnt : 0/008 GUIDE DES MASERS . List ds mastrs : Mastrs Rchrchs :. inanc, Assuranc t Gstion ds risqus. Gstion ds organisations

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse

Servir. territoires. la réussite des hommes et des CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE. dossier de presse Servir la réuite de homme et de territoire doier de pree CONSEIL - EXPERTISE COMPTABLE o m m a i r e CERFRANCE, c et bien plu 3 que de la comptabilité, c et du coneil Une conviction : même le petite entreprie

Plus en détail

L école de l Accompagnement

L école de l Accompagnement L'Écol : un vocation Après douz annés d'xistnc, l'écol affirm sa vocation : êtr un liu d profssionnalisation pour ls acturs ds métirs d l'accompagnmnt. Ls praticins confirmés trouvnt dans l'écol d l'accompagnmnt

Plus en détail

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée

Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Portail d informations et de données de marchés publics ou la commande publique augmentée Association Loi 1901 créée à l initiative de Pascale Lang-Mouginot et Céline Faivre http://breizhsmallbusinessact.fr/-

Plus en détail

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009

Certification des tables après Solvency II Deauville 18 septembre 2009 Encomb Crtification ds tabls après Solvncy II Dauvill 18 sptmbr 2009 1 Institut ds Actuairs SACEI Christoph MUGNIER ids Sommair 1 L contxt réglmntair t démographiqu 03 2 L xpérinc AXA Franc 08 r l g 3

Plus en détail

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national

La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe. Un éclairage pour un déploiement national La télémédecine en action : 25 projets passés à la loupe Un éclairage pour un déploiement national Journée Télémédecine ASIP Santé 3 mai 2012 Pascale MARTIN - ANAP Agence Nationale d Appui à la Performance

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS

Présentation du Programme PHARE. Direction générale de l offre de soins - DGOS Présentation du Programme PHARE Les achats hospitaliers, levier majeur de performance pour les établissements Achats hospitaliers : 18 Milliards d euros en 2009 Non médicaux 42% Achats Hospitaliers Médicaux

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Sécu Mutuelle. Les démarches pour votre enfant

Sécu Mutuelle. Les démarches pour votre enfant M U T U E L L E G É N É R A L E D E L É C O N O M I E, D E S F I N A N C E S E T D E L I N D U S T R I E & Sécu Mutu L démarch pour votr nfant 05 La Sécurité ocia c qui chang pour votr nfant VOTRE ENFANT

Plus en détail

Informations sur les universitaires latino-américains participant à la rencontre du 5 novembre 2012

Informations sur les universitaires latino-américains participant à la rencontre du 5 novembre 2012 Informations sur ls univrsitairs latino-américains participant à la rncontr du 5 novmbr 2012 Nom Prénom Pays Établissmnt Post Langu Intérêts déclarés Dr Gil Mauricio Bolivi CIDES-UMSA Dirctur adjoint,

Plus en détail

Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France.

Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France. Des systèmes d information partagés pour des parcours de santé performants en Ile-de-France. Colloque du 19 juin 2013 Centre de conférences Marriott, Paris Des systèmes d information partagés pour des

Plus en détail

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité

Mutuelle santé. Auto-entrepreneur Lancez-vous en toute sérénité Mutull anté Auto-ntpnu Lancz-vou n tout éénité Vou voilà lancé n tant qu auto-ntpnu Bavo! C égim va vou pmtt d complét vo vnu n xçant un avoi fai ou un activité qui vou tint à cœu! Avc c nouvau dépat,

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS

FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS Concvoir, réalisr, financr ds contnus pour ls nouvaux médias FORMATIONS 2014 CENTRE EUROPÉEN DE FORMATION À LA PRODUCTION DE FILMS SOMMAIRE GÉNÉRAL action DE FORMATION 2014-2015 L CEFPF n qulqus mots pags

Plus en détail

Raoul Pignard, Directeur Général et Délégué Régional FHF Dominique Rochelle, Responsable Système d Information RETOUR D EXPÉRIENCE DU CH DE CHARTRES

Raoul Pignard, Directeur Général et Délégué Régional FHF Dominique Rochelle, Responsable Système d Information RETOUR D EXPÉRIENCE DU CH DE CHARTRES Raoul Pignard, Directeur Général et Délégué Régional FHF Dominique Rochelle, Responsable Système d Information RETOUR D EXPÉRIENCE DU CH DE CHARTRES Sommaire Présentation CH Chartres Constat Lancement

Plus en détail

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS

11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS 11 ème COMITE REGIONAL DES ACHATS Mercredi 29 avril 2015 XX/XX/XX Ordre du jour du Comité Régional des Achats Lyon 29 avril 2015 Horaires 14h00-14h10 14h10-14h30 14h30 14h55 Ordre du jour proposé Introduction

Plus en détail

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon

Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon Auditabilité des SI Retour sur l expérience du CH Compiègne-Noyon 8 avril 2015 DGOS Rodrigue ALEXANDER 1 Le CH Compiègne-Noyon Territoire de santé Oise-Est (Picardie) issu d une fusion au 1/01/2013 1195litsetplaces(MCO,SSR,HAD,USLD,EHPAD)

Plus en détail

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible!

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible! Votr propr salon sans mprunt, sans apport, c st possibl! ÊTRE AFFILIÉ EXCLUSIF C EST L UNIQUE SOLUTION Pour fair fac au contxt actul 1 2 3 4 S démarqur avc un salon TRADITIONNEL pour tout la famill où

Plus en détail

Influence de la construction de cours en ligne sur les cours en présentiel

Influence de la construction de cours en ligne sur les cours en présentiel Influnc d la contruction d cour n lign ur l cour n préntil Sylvian BACHY ylvian.bachy@uclouvain.b Michl LIÉGEOIS michl.ligoi@uclouvain.b Rchrch cintifiqu avc donné mpiriqu Réumé L travail pédagogiqu réalié

Plus en détail

Basse - Normandie. Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique

Basse - Normandie. Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique Basse - Normandie Hypothèses, Indicateurs et Démarche d évaluation médico économique Projets CICAT & TELAP «Suivi des plaies» Présentation réalisée par Dr JP Blanchère ARS de Basse Normandie Directeur

Plus en détail

3M Solutions Abrasives pour l Industrie Disques et bandes abrasifs céramiques Cubitron II. La révolution abrasive

3M Solutions Abrasives pour l Industrie Disques et bandes abrasifs céramiques Cubitron II. La révolution abrasive 3M Solution Abraive pour l Indutrie Dique et bande abraif céramique Cubitron II La révolution abraive 2 L innovation taillée pour couper plu longtemp Durée de vie 6 foi plu longue qu un produit céramique

Plus en détail

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance

Sommaire. qui sommes-nous. Nos grandes realisations. 4 Madagascar 5 Nous vivons nos valeurs 6 Telma en bref 8 La Gouvernance Chr Clint, Chr Partnair, Ctt anné, un fois d plus, grâc à votr confianc t à l implication d nos équips, l Group Tlma a réalisé un anné 2011 avc ds prformancs opérationnlls solids t un activité commrcial

Plus en détail

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton!

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton! INDUSTRIE 114 Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair INDUSTRIE grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

Présentation du Programme PHARE

Présentation du Programme PHARE Présentation du Programme PHARE Le programme PHARE : des gains pour la qualité de l offre de soins Le contexte du programme PHARE Les achats hospitaliers représentent 18 Md, second poste de dépenses des

Plus en détail

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION

UNE AVENTVRE DE AGILE & CMMI POTION MAGIQUE OU GRAND FOSSÉ? AGILE TOVLOVSE 2011 I.VI VERSION UN AVNTVR D AGIL & CMMI POTION MAGIQU OU GRAND FOÉ? AGIL TOVLOV 2011 VRION I.VI @YAINZ AKARIA HT T P: / / W WW.MA RTVIW.F HT T P: / / W R WW.KIND OFMAG K.COM OT @ PAB L OP R N W.FR MARTVI. W W W / :/ P

Plus en détail

www.fhschweiz.ch mailbox@fhschweiz.ch, www.fhschweiz.ch mailbox@fhschweiz.ch, www.fhschweiz.ch Langues, culture & loisirs Langues, culture & loisirs

www.fhschweiz.ch mailbox@fhschweiz.ch, www.fhschweiz.ch mailbox@fhschweiz.ch, www.fhschweiz.ch Langues, culture & loisirs Langues, culture & loisirs 210 iv klu iv xk x lu Auranc & argnt ation Prtation /2016 2015/2016 Auto, moto, moto, mobilir, mobilir, Auto, rponabilité civil civil rponabilité privé, immubl privé, immubl qu r r z) z) c c >> Evaluation

Plus en détail

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51

PHARMACIE SOMMAIRE AOÛT-SEPTEMBRE 2008 PAGE 51 xp rtis SOMMAIRE Didir Désrt L industri pharmacutiqu à la rchrch d un nouvau modèl économiqu... p. 52 Claud Allary Julian Ozdowski Stratégis pour l innovation pharmacutiqu p. 56 Véroniqu Chabrnaud Dévloppr

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

Votre entreprise et le marketing

Votre entreprise et le marketing Votre entreprie et le marketing SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Selon la taille de votre entreprie Par où commencer Guide par étape SÉRIE PARTENAIRES EN AFFAIRES Utilier le marketing pour augmenter vo profit

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

LE MAGAZINE MENSUEL GRATUIT - VENDÔME, VALLÉE DU LOIR POUR TOUTES ET TOUS, PETITS ET GRANDS - AVRIL 2014 - N 01

LE MAGAZINE MENSUEL GRATUIT - VENDÔME, VALLÉE DU LOIR POUR TOUTES ET TOUS, PETITS ET GRANDS - AVRIL 2014 - N 01 LE MAGAZINE MENSUEL GRATUIT - VENDÔME, VALLÉE DU LOIR POUR TOUTES ET TOUS, PETITS ET GRANDS - AVRIL 2014 - N 01 2 Edito L CRIQUET Magazin t édité par: Chat & Compagni 1, chmin d Toquinir 56130 CAMOËL Dirctur

Plus en détail

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA

Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Modifié le 2 juillet 2015 GUIDE DES BOURSIERS DE L AIEA Guide de bourier de l AIEA TABLE DES MATIERES I. INTRODUCTION... 2 II. PRÉPARATION POUR LE PROGRAMME DE BOURSE... 2 III. CONSIDÉRATIONS FINANCIÈRES...

Plus en détail

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com

B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.ieftourisme.com B T S B A C H E L O R + 4 / + 5 www.iftourism.com 3 Vous ouvrir ls ports ds mtirs du tourism... Caractérisé par son implantation multi-campus, l IEFT Group IDRAC contribu activmnt au dévloppmnt ds métirs

Plus en détail

Directive concernant l'utilisation de sedex

Directive concernant l'utilisation de sedex Département fédéral de l intérieur DFI Office fédéral de la tatitique OFS Diviion Regitre Office fédéral de la tatitique (OFS), fournieur de pretation de edex 21.05.2014 Directive concernant l'utiliation

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux TÉLÉMÉDECINE: UN PROJET MÉDICAL DE TERRITOIRE Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Télémédecine Contexte: National: loi, décret (définition de 5 actes,

Plus en détail

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS

Le mandat de Chercheur qualifié du F.R.S.-FNRS L mandat d Chrchur qualifié du F.R.S.-FNRS 18 Févrir 2014 L règlmnt rlatif à c mandat st disponibl dans son intégralité sur notr sit wb www.frs-fnrs.b Tabl ds matièrs 1. Dispositions réglmntairs, financièrs

Plus en détail

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE?

QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Séminaire Aristote 12 juin 2013 QUEL RÔLE DONNER À LA TÉLÉMÉDECINE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ACTUELLE? Jean-Pierre Blanchère Coordinateur Département «e-santé et domotique» Pôle TES Justifications de la télémédecine

Plus en détail

LOGISTIQUE. La logistique en France THE NEW FRANCE.WHERE THE SMART MONEY GOES. www.thenewfrance.com www.investinfrance.org

LOGISTIQUE. La logistique en France THE NEW FRANCE.WHERE THE SMART MONEY GOES. www.thenewfrance.com www.investinfrance.org LOGISTIQUE www.thnwfranc.com La logistiqu n Franc UN HAUT NIVEAU DE MATURITÉ LOGISTIQUE POUR: LES OPÉRATEURS LES DISTRIBUTEURS LES CHARGEURS LES INVESTISSEURS DANS L IMMOBILIER LOGISTIQUE THE NEW FRANCE.WHERE

Plus en détail

PROJETS SI PDS HÔPITAL 2012 5 ÈME CAMPAGNE DE REVUES. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux

PROJETS SI PDS HÔPITAL 2012 5 ÈME CAMPAGNE DE REVUES. Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux ACCOMPAGNEMENT DES PROJETS SI PDS HÔPITAL 2012 5 ÈME CAMPAGNE DE REVUES Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux 1 Informations institutionnelles 2 Retours

Plus en détail

Mut LR N 8 P.4 & 5. Elections européennes : Le 25 mai, votez pour votre santé

Mut LR N 8 P.4 & 5. Elections européennes : Le 25 mai, votez pour votre santé Mut LR L CTU du mouvement mutualite en Languedoc-Rouillon - Mai 014 trimetriel N 8 Votez pour votre anté! Mai Election européenne : Le mai, votez pour votre anté P.4 & Conventionnement : de nouveaux ervice

Plus en détail

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015

PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 PROGRAMME DE TRAVAIL 2015 Date : février 2015 Auteurs : Catherine Pourin, Jean-Luc Quenon et toute l équipe du CCECQA Le programme de travail du CCECQA est décliné selon les axes retenus en 2015 : Indicateurs

Plus en détail

Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé.

Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé. Le bureau mobile collaboratif pour piloter en temps réel votre entreprise dans un cloud privé et sécurisé. CRM-Affaires Facturation Ressources Humaines Gestion de projets Le planning B2O : élément central

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

echanger En avant Somme 2020 Micro abattoir 80 Cultures et élevage De l'action à l'innov'action Réussir ensemble!

echanger En avant Somme 2020 Micro abattoir 80 Cultures et élevage De l'action à l'innov'action Réussir ensemble! n 43 - août changr L magazin la Chambr d'agricultur la Somm En avant Somm 2020 Réuir nmbl! Cultur t élvag D l'action à l'innov'action Micro abattoir 80 Création d'un aociation d'élvur Plain n Fêt Rérvz

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation?

Entreprises Territoires. Développement Durable. Programme. Quel est l itinéraire le plus approprié à ma situation? Dévloppmnt Durabl Programm 13h30 14h00 14h30 Café d accuil Introduction ds Entrpriss-Trritoirs-Dévloppmnt Durabl Accuil par Jacqus DELAUME - Présidnt d la Commission Dévloppmnt Durabl t Environnmnt d la

Plus en détail

DIAGRAMME ET NOTES. G6V 8V6 tel.: 418 838-9789 info@pepinpoirier.com EXTRAIT DU GARAGE PLOMBERIE 1/1 MP15-049 CONSULTANT : NOTES : CLIENT :

DIAGRAMME ET NOTES. G6V 8V6 tel.: 418 838-9789 info@pepinpoirier.com EXTRAIT DU GARAGE PLOMBERIE 1/1 MP15-049 CONSULTANT : NOTES : CLIENT : VR CANIVAU PUIAR XITANT VR CANIVAU GV 8V tel.: 8 88-9789 NOUVLL CONUIT MINIMUM :00 FON CANIVAU PARTI HAUT LA ALL XTRAIT U GARAG NOT XITANT TUYAUTRI RAINAG ANITAIR CLAPT ANTI-RTOUR RAIN PLANCHR NOUVAU MONT-CHARG.

Plus en détail

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014

Introduction. Haute-Normandie 7 octobre 2014 Introduction Haute-Normandie 7 octobre 2014 2 Contexte Un nombre limité d utilisateurs de messagerie sécurisée Des conditions de confidentialités des échanges pas toujours satisfaisantes Mais des échanges

Plus en détail

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1

Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020. Repères #1 Schéma directeur pour la ville numérique 2015-2020 Repères #1 Février 2015 A - L état des lieux Des systèmes d information, levier de modernisation de l administration Grâce aux investissements réalisés

Plus en détail

Région Rhône-Alpes Présentation du logiciel

Région Rhône-Alpes Présentation du logiciel Région Rhône-Alpes Présentation du logiciel 1 Plan de la présentation Introduction au projet ViaTrajectoire Déclinaison du projet en Martinique Présentation détaillée du processus de gestion des demandes

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

Série Coffre pour Armes

Série Coffre pour Armes Série Coffre pour Arme WT 300: ion anti-effraction Uine certifiée io 9001 / norme allemande VDMA 24992a (la plaque de certification e trouve à l'intérieur de la porte). Porte à double paroi de 60 mm avec

Plus en détail