Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors"

Transcription

1 Diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Commission Mixte Paritaire 19 septembre 2013 Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy PARIS agefos-pme.com

2 Sommaire 1. Objectif et méthodologie ffffffff 3 2. Analyse des données DADS 8au 1 12ème Estimations à partir des données de l Enquête Emploi en Continue Enquête de branche Annexes

3 Retour au sommaire Objectif et 1 méthodologie 3

4 Objectif et méthodologie Objectif, méthodologie et présentation des sources de données Objectif Ce document vise à apporter des éléments statistiques sur la situation des salariés de moins de 26 ans et des salariés de 57 ans et plus dans la branche professionnelle. Son objectif est de décrire les différentes caractéristiques de ces salariés (âge, sexe, PCS, ), ainsi que leurs conditions de travail (type de contrat, temps de travail, ) dans le but d établir un diagnostic préalable à la mise en place du contrat de génération conformément à l article D du Code du travail. Méthodologie Ce portrait statistique repose sur l analyse de données publique : La base de données issue des DADS 2010 La base de données issue des résultats de l Enquête Emploi en Continu 2011, mise à disposition par l INSEE Les entreprises de la branche professionnelle sont identifiées par leur Identifiant de Convention Collective dans la base de données issue des DADS, le Les estimations à partir des données de l Enquête Emploi en Continu sont élaborées à partir de la répartition par NAF des salariés de la branche, réappliquée aux données de l enquête emploi en continue. Ces données publiques ont été recoupées, pour information, avec les données extraites du rapport de branche réalisé en 2012 sur l année 2011 par l Institut I+C suite à la réalisation d une enquête diffusée à l ensemble des entreprises de la branche. La DADS «A l'origine, la Déclaration Annuelle des Données Sociales (DADS), est une formalité déclarative que doit accomplir toute entreprise employant des salariés, en application du Code de la Sécurité Sociale et du Code Général des Impôts. [ ] Les dernières données disponibles portent sur 2010.» L Enquête Emploi en Continu «Cette enquête vise à observer à la fois de manière structurelle et conjoncturelle la situation des personnes sur le marché du travail. Elle s'inscrit dans le cadre des enquêtes "Forces de travail" défini par l'union européenne ("Labour Force Survey"). C'est la seule source fournissant une mesure des concepts d'activité, chômage, emploi et inactivité tels qu'ils sont définis par le Bureau international du travail (BIT)..» 4

5 Objectif et méthodologie Méthodologie de l enquête de branche Phase préliminaire Elaboration du questionnaire et préparation des enquêtes 356 questionnaires exploitables Réalisation des enquêtes Traitement - Analyse Traitement statistique des informations Analyse des résultats Rédaction et présentation du rapport 5

6 Présentation détaillée de la DADS 1 12ème DADS 1 12 ème «Les fichiers disponibles sont des échantillons au 1/12e de la population des salariés, données individuelles anonymisées issues de l'exploitation statistique des Déclarations annuelles des données sociales (DADS), des données du Système d'information sur les agents du secteur public (Siasp) et des déclarations des particuliersemployeurs. Ces données permettent l'analyse des emplois et des salaires selon la nature de l'emploi (durée, condition d'emploi, qualification, rémunération...), les caractéristiques du salarié (sexe, âge, département de résidence) et de l'établissement employeur (secteur d'activité, lieu d'implantation, taille...).» «L'échantillon est composé des salariés nés au mois d'octobre, complété si nécessaire par d'autres salariés tirés au sort de façon à atteindre le taux de 1/12 e.» Objectif et méthodologie 6

7 Choix de l indicateur «salarié» pour les données DADS Notions de base Les résultats concernent l indicateur «salarié» pour l analyse des données issues des DADS. Contrairement à l indicateur «poste», cet indicateur ne prend en compte que l emploi occupé le plus longtemps durant une année. Ainsi, un salarié ayant travaillé dans plusieurs entreprises durant la même année ne sera comptabilisé que pour l entreprise dont la durée de travail a été la plus importante. Ce choix méthodologique s explique par le sujet de l étude : diagnostic portant sur la situation de l emploi des jeunes et des seniors, dans le cadre des contrats de génération. Les types de contrats concernés par ce dispositif étant des contrats pérennes, l indicateur «salarié» est le plus pertinent. Définitions selon l INSEE Poste «Un poste correspond à un salarié dans un établissement. Un salarié qui travaille dans deux établissements correspond à deux postes. Ce salarié est donc comptabilisé deux fois.» Entreprise «L'entreprise est représentée par une unité légale (personne physique ou morale) exerçant une activité économique. Elle réalise cette activité dans un seul ou dans plusieurs établissements.» PCS «La nomenclature des professions et catégories socioprofessionnelles dite PCS a remplacé, en 1982, la CSP. Elle classe la population selon une synthèse de la profession (ou de l'ancienne profession), de la position hiérarchique et du statut (salarié ou non).» Établissement «Un établissement est l'unité géographique, dans laquelle une entreprise exerce une activité économique. Une déclaration DADS est en principe relative à l'établissement, mais il arrive exceptionnellement qu'elle porte sur plusieurs établissements d'une même entreprise (déclaration groupée).» Sources : INSEE Définitions et Documentation sur la source «Description des emplois privés et publics et des salaires en 2010» 7

8 Retour au sommaire 2 Analyse des données DADS au 1 12ème IDCC données 2010 CCN

9 Données de cadrage Nombre d entreprises : Nombre d établissements : Nombre de salariés en 2010 : Dont : de moins de 26 ans (20 %) d au moins 57 ans (6 %) Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés et DADS 2010 Fichiers entreprises Traitements AGEFOS PME 9

10 Les chiffres clés Sur l année 2010 LOCALISATION salariés travaillent en province (84 %) et en Ile-de-France (16 %) GENRE hommes (83 %) et femmes (17 %) PCS 444 chefs d entreprises salariés (2,1 %), cadres ou professions intellectuelles supérieures (11 %), professions intermédiaires (30 %), employés (15 %) et ouvriers (42 %) CONTRAT salariés en CDI (86 %), salariés en CDD (9 %) et salariés en contrats d apprentissage (5 %) TEMPS DE TRAVAIL salariés à temps complet (93 %) et salariés à temps partiel (7 %) QUALIFICATION (estimation) salariés n ont pas de diplôme (9 %), ont un brevet des collèges (5 %), salariés ont un CAP, BEP ou un diplôme de ce niveau (30 %), ont le baccalauréat ou le brevet professionnel ou un diplôme de ce niveau (23 %), ont un niveau baccalauréat + 2 (25 %) et ont un diplôme supérieur au baccalauréat + 2 (7 %) ANCIENNETÉ (estimation) ont une ancienneté de moins d'un an (9 %), ont une ancienneté d'un an à moins de 5 ans (29 %), ont une ancienneté de 5 ans à moins de 10 ans (18 %) et ont une ancienneté de 10 ans ou plus (44 %) Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés et Enquête Emploi en Continu Traitements AGEFOS PME 10

11 Répartition des salariés selon leur âge Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus 6% 20% 8% 16% 23% De 45 à 56 ans 57 ans et plus 28% 50% 47% D après l enquête de branche sur 2011 : - Environ 10 % des salariés ont entre 50 et 54 ans - Environ 7% des salariés ont 55 ans et plus. Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 11

12 Proportion de salariés de moins de 26 ans et de 57 ans et plus par région Proportion de salariés de moins de 26 ans Proportion de salariés de 57 ans et plus Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME S Secret statistique cf. annexes 12

13 Répartition des salariés selon la taille de l établissement par tranche d âge Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus 1% 37% 24% 31% 4% 3% 2% 31% 13% 16% 12% 11% 16% 2% 26% 22% 33% 9% 8% 1% 22% 11% 16% 13% 1 22% De 45 à 56 ans 2% 30% 22% 27% 7% 11% De 45 à 56 ans 1% 18% 10% 16% 13% 16% 2 57 ans et plus 36% 24% 2 6% 6% 57 ans et plus 1% 21% 10% 1 13% 1 24% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 2% 30% 23% 31% 7% 8% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 1% 22% 11% 16% 13% 14% 22% 0 salarié* 1 à 9 salariés 10 à 19 salariés 20 à 49 salariés 50 à 99 salariés 100 à 249 salariés 250 salariés et + 0 salarié* 1 à 9 salariés 10 à 19 salariés 20 à 49 salariés 50 à 99 salariés 100 à 249 salariés 250 salariés et + Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME * salariés présents en cours d'année, mais pas au 31/12 13

14 Répartition des salariés selon la taille de l établissement par tranche d âge Effectifs dans la branche pro. froid et connexes Non disponible 0 salarié* 1 à 9 salariés 10 à 19 salariés 20 à 49 salariés 50 à 99 salariés 100 à 249 salariés 250 salariés et + Total hors Non disponible Total De 45 à 56 ans ans et plus Total Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME * salariés présents en cours d'année, mais pas au 31/12 14

15 Répartition des salariés selon leur genre par tranche d âge Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus 91% 9% 53% 47% 83% 17% 52% 48% De 45 à 56 ans 78% 22% De 45 à 56 ans 50% 50% 57 ans et plus 82% 18% 57 ans et plus 50% 50% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 83% 17% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 51% 49% Hommes Femmes Hommes Femmes Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 15

16 Répartition des salariés selon leur genre par tranche d âge Effectifs dans la branche pro. froid et connexes Hommes Femmes Total De 45 à 56 ans ans et plus Total Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 16

17 Pyramide des âges des salariés de la branche professionnelle Âge (en années) Hommes Femmes Tous secteurs conf ondus % 4% 2% 0% 2% 4% 6% Pourcentage dans la population salariée Pourcentage dans la population salariée masculine féminine Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME Répartition (En pct par sexe) 17

18 Evolution de la répartition des salariés selon leur âge par genre Tous sexes confondus Hommes % 21% % 50% 22% % 50% 21% % 50% 22% 6% % 50% 23% De 45 à 56 ans 57 ans et plus Femmes % 50% 23% 6% % 30% % 50% 32% 4% De 45 à 56 ans 57 ans et plus % 51% 31% 7% Source : INSEE DADS 2008, 2009, ème Fichiers postes Traitements AGEFOS PME De 45 à 56 ans 57 ans et plus 18

19 Répartition des salariés selon leur PCS par tranche d âge Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus 22% 1 62% 13% 51% 31% 1% 11% 34% 14% 40% 16% 22% 36% 2 De 45 à 56 ans 4% 17% 29% 17% 33% De 45 à 56 ans 1% 17% 22% ans et plus 10% 21% 2 14% 30% 57 ans et plus 2% 24% 19% 34% 19% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 2% 11% 30% 1 42% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 1% 1 20% 38% 2 Chef s d'entreprise (salariés) Prof. interm. Ouvriers Cadres et Prof. Intellectuelles Sup. Employés Chef s d'entreprise (salariés) Prof. interm. Ouvriers Cadres et Prof. Intellectuelles Sup. Employés Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 19

20 Répartition des salariés selon leur PCS par tranche d âge Effectifs dans la branche pro. froid et connexes Chefs d'entreprise (salariés) Cadres et Prof. Intellectuelles Sup. Prof. interm. Employés Ouvriers Total De 45 à 56 ans ans et plus Total Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 20

21 Répartition des salariés selon leur PCS par tranche d âge et par sexe Branche pro. froid et connexes Hommes Femmes 24% 8% 67% 6% 88% 6% 1% 12% 37% 2% 47% 7% 19% 69% De 45 à 56 ans 18% 33% 3% 41% De 45 à 56 ans 1% 11% 18% 67% 3% 57 ans et plus 12% 22% 27% 2% 36% 57 ans et plus TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 3% 12% 33% 3% 50% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 8% 17% 70% 4% Chef s d'entreprise (salariés) Prof. interm. Ouvriers Cadres et Prof. Intellectuelles Sup. Employés Chef s d'entreprise (salariés) Prof. interm. Ouvriers Cadres et Prof. Intellectuelles Sup. Employés Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 21

22 Les 10 principales PCS détaillées Electromécaniciens, électriciens qualifiés d'entretien : équipements industriels 14% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. ind. (électriques, électromécaniques, méca., hors inf o.) 9% Secrétaires 6% 4% 16% 77% 3% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. non ind. (hors info. et télécom.) 2 18% 56% 1% Plombiers et chauf f agistes qualif iés 4% Employés qualifiés des services comptables ou financiers 3% De 45 à 56 ans 4% 38% 1 41% 2% Mécaniciens qualifiés de maintenance, entretien : équipements industriels 2% 57 ans et plus 8% 37% 12% 41% 1% Cadres commerciaux des petites et moyennes entreprises (hors commerce de détail) 2% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUS 2% 2 17% 5 1% Ouvriers qualif iés divers de type industriel 2% Chefs d'entreprise (salarié) Cadres et Prof. Intellectuelles Sup. Experts de niveau technicien, techniciens divers 2% Prof. interm. Ouvriers Employés Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 22

23 Les 10 principales PCS détaillées selon l âge De 45 à 56 ans 57 ans et plus Electromécaniciens, électr iciens qualifiés d'entretien : équipements industriels 16% Electromécaniciens, électr iciens qualifiés d'entretien : équipements industriels 1 Electromécaniciens, électr iciens qualifiés d'entretien : équipements industriels 10% Electromécaniciens, électr iciens qualifiés d'entretien : équipements industriels 11% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. ind. 8% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. ind. 11% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. ind. 8% Secrétaires 6% Plombiers et chauffagistes qualifiés Secrétaires 6% Secrétaires 8% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. ind. 6% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. non ind. (hors info. et télécom.) Techniciens d'instal. et de maint. des équip. non ind. (hors info. et télécom.) Employés qualifiés des services comptables ou financiers Commerçants et assimilés, salariés de leur entreprise 4% Ouvriers non qual. de montage, contrôle en méca. et trav. des métaux Plombiers et chauffagistes qualifiés 4% Plombiers et chauffagistes qualifiés 4% Chefs de moyenne entreprise, de 50 à 499 salariés 4% Ouvriers non qualifiés divers de type industriel 4% Employés qualifiés des services comptables ou financiers 3% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. Moins non ind. de 26 ans (hors info. et télécom.) 4% 16% Cadres des services financiers 77% ou compt. des petites et moyennes entr. 3% 4% Ouvriers non qualifiés du second oeuvre du bâtiment 3% Mécaniciens qualifiés de maintenance, entretien : équipements industriels 3% Cadres com. des petites et moyennes entr. De (hors 26 à 44 ans com. de détail) 4% 2 18% Cadres com. des petites et moyennes 56% entr. (hors com. de détail) 1% 4% Secrétaires 3% Métreurs et techniciens divers du bâtiment et des travaux publics 2% Chefs de moyenne entreprise, de 50 De à à 56 ans2% 4% salariés 38% Techniciens d'instal. et de maint. 1 des équip. 41% non ind. (hors info. et télécom.) 2% 4% Mécaniciens qualifiés de maintenance, entretien : équipements industriels 3% Employés administratifs qualifiés des autres services des entreprises 2% Cadres des services financiers ou compt. 57 des ans et plus2% 8% petites et moyennes entr. 37% Mécaniciens qualifiés de maintenance, 12% entretien 41% : équipements industriels 1% 4% Ouvriers qualifiés divers de type industriel 3% Ouvriers qualifiés divers de type industriel 2% Secrétaires de niveau TOUTES supérieur TRANCHES (non D'ÂGE 2% 2% cadres, hors CONFONDUS secrétaires 2 Cadres chargés d'études économiques, financières, 17% 5 commerciales 1% 3% Chefs d'entreprise (salarié) Cadres et Prof. Intellectuelles Sup. Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME Prof. interm. Ouvriers Employés 23

24 Répartition hommes/femmes pour les 10 principales PCS détaillées Plombiers et chauf f agistes qualif iés 100% Mécaniciens qualifiés de maintenance, entretien : équipements industriels 100% Cadres commerciaux des petites et moyennes entreprises (hors commerce de détail) 100% Ouvriers qualif iés divers de type industriel 100% Experts de niveau technicien, techniciens divers 100% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. ind. (électriques, électromécaniques, méca., hors inf o.) 99% 1% Hommes Femmes Electromécaniciens, électriciens qualifiés d'entretien : équipements industriels 99% 1% Techniciens d'instal. et de maint. des équip. non ind. (hors info. et télécom.) 99% 1% TOUTES PCS CONFONDUES 83% 17% Employés qualif iés des services comptables ou f inanciers 10% 90% Secrétaires 1% 99% Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 24

25 Répartition des salariés selon leur contrat de travail par tranche d âge Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus (hors IDCC Travail temporaire permanents, Travail temporaire intérimaires et NNNN Non renseigné) 51% 24% % % 11% 3% De 45 à 56 ans 9 De 45 à 56 ans 90% 6% 4% 57 ans et plus 97% 2% 57 ans et plus 90% 7% 3% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 86% 9% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 81% 13% 3% 3% CDI CDD Contrat d'apprentissage Autres (Contrat emploi jeune, CDD sénior, ) CDI CDD Contrat d'apprentissage Autres (Contrat emploi jeune, CDD sénior, ) Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 25

26 Répartition des salariés selon leur contrat de travail par tranche d âge Effectifs dans la branche pro. froid et connexes CDI CDD Contrat d'apprentissage Autres (Contrat emploi jeune, CDD sénior, ) Total De 45 à 56 ans ans et plus Total Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 26

27 Répartition des salariés selon le temps de travail par tranche d âge Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus (hors travailleurs à domicile) 93% 7% 76% 24% 96% 4% 81% 19% De 45 à 56 ans 91% 9% De 45 à 56 ans 80% 20% 57 ans et plus 7 24% 57 ans et plus 72% 28% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 93% 7% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 79% 21% Temps complet Temps partiel Temps complet Temps partiel Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 27

28 Répartition des salariés selon le temps de travail par tranche d âge Effectifs dans la branche pro. froid et connexes Temps complet Temps partiel Total De 45 à 56 ans ans et plus Total Source : INSEE DADS ème Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 28

29 Retour au sommaire 3 Estimations à partir des données de l Enquête Emploi en Continu 29

30 Les 10 principaux codes NAF dans la branche professionnelle 3320B - Installation de machines et équipements mécaniques B - Travaux d'installation d'équipements thermiques et de climatisation 2825Z - Fabrication d'équipements aérauliques et f rigorif iques industriels 16% 16% 3312Z - Réparation de machines et équipements mécaniques 4669C - Commerce de gros (commerce interentreprises) de f ournitures et équipements divers 6% 4669B - Commerce de gros (commerce interentreprises) de f ournitures et équipements industr 4322A - Travaux d'installation d'eau et de gaz en tous locaux 6420Z - Activités des sociétés holding 2% 0,8% 0,6% 2829B - Fabrication d'autres machines d'usage général 4321A - Travaux d'installation électrique dans tous locaux 0,6% 0, Source : INSEE DADS 2010 Fichiers salariés Traitements AGEFOS PME 30

31 Estimation de la répartition des salariés selon leur diplôme Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus 3% 12% 47% 17% 14% 7% 12% 13% 32% 23% 9% 10% 9% 36% 23% 24% 3% 24% 18% 21% 21% 10% De 45 à 56 ans 4% 13% 17% 4 7% 14% De 45 à 56 ans 12% 12% 1 31% 9% 20% 57 ans et plus 26% 6% 7% 39% 1% 21% 57 ans et plus 18% 9% 13% 24% 8% 28% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 7% 2 23% 30% 9% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 19% 1 19% 2 7% 1 Diplôme supérieur à baccalauréat + 2 ans (niv. I et II) Baccalauréat + 2 ans (niv. III) Baccalauréat ou brevet professionnel ou autre diplôme de ce niveau (niv. IV) CAP, BEP ou autre diplôme de ce niveau (niv. V) Brevet des collèges (niv. VI) Aucun diplôme ou certificat d'études primaires (niv. VI) Diplôme supérieur à baccalauréat + 2 ans (niv. I et II) Baccalauréat + 2 ans (niv. III) Baccalauréat ou brevet professionnel ou autre diplôme de ce niveau (niv. IV) CAP, BEP ou autre diplôme de ce niveau (niv. V) Brevet des collèges (niv. VI) Aucun diplôme ou certificat d'études primaires (niv. VI) Source : INSEE Enquête emploi 2011 Traitements AGEFOS PME 31

32 Estimation de la répartition des salariés selon leur ancienneté Branche pro. froid et connexes Tous secteurs confondus 42% 52% 6% 43% 52% 36% 21% 38% 11% 33% 24% 32% De 45 à 56 ans 4% 12% 19% 66% De 45 à 56 ans 14% 13% 68% 57 ans et plus 1% 8% 22% 69% 57 ans et plus 4% 11% 10% 7 TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 9% 29% 18% 44% TOUTES TRANCHES D'ÂGE CONFONDUES 11% 26% 17% 4 Moins d'un an De 1 à moins de 5 ans Moins d'un an De 1 à moins de 5 ans De 5 à moins de 10 ans 10 ans et plus De 5 à moins de 10 ans 10 ans et plus Depuis 2009, l ancienneté moyenne des salariés de la branche est de 7 ans (source enquête de branche). Source : INSEE Enquête emploi 2011 Traitements AGEFOS PME 32

33 Retour au sommaire 4 Enquête de branche

34 Les motifs de départ et estimation de départ à la retraite Données extraites de l enquête de branche Répartitions des départs selon les motifs Ruptures conventionnelles Licenciements économiques 1% Fin de contrat en alternance Retraites ou pré-retraites Autres 8% 13% 3% 7% 7% 30% 31% Démissions En 2011, environ 133 salariés sont partis à la retraite. La pyramide des âges étant assez stable dans la branche, avec une légère tendance au vieillissement, nous pouvons supposer qu il y aura environ 150 départs à la retraite par an lors des prochaines années. Licenciements Fin de CDD Source : Enquête de branche

35 Données extraites de l enquête de branche Perspectives d embauche pour 2012 Entreprises envisageant d embaucher au cours des douze prochains mois Raisons évoquées par les responsables souhaitant embaucher % d'entreprises (1) 6 % d'entreprises (2) 29% 32% 28% 42% 29% 42% 19% 41% 30% 38% 31% Moins de 20 salariés 20 salariés et plus Ensemble Pour renouveler le personnel En prévision d'un accroissement de l'activité Pour les deux (1) y compris celles n employant aucun salarié au (2) Parmi celles envisageant d embaucher au cours des 12 prochains mois Moins de 20 salariés 20 salariés et plus Ensemble Source : Enquête de branche

36 Perspectives d embauche pour 2012 Données extraites de l enquête de branche Profil souhaité % d'entreprise * Niveau de formation souhaité pour ces embauches Fonction envisagée pour ces embauches 32% (27 %) 56% (66 %) 46% (56 %) 9% (17 %) % d'entreprise (*) 56% 46% CAP/BEP BAC/BAC PRO BAC +2 Supérieur à BAC +2 Figurent entre parenthèses les résultats % 8% 4% 4% Dépanneur Monteur Technicien BE Commercial Employé administratif Chef d'équipe Autres** * Parmi celles envisageant d embaucher au cours des 12 prochains mois ** Plombier, soudeur, informaticien, Source : Enquête de branche

37 Perspectives d embauche pour 2012 Données extraites de l enquête de branche Profil souhaité % d'entreprise (*) Expérience envisagée pour ces embauches 72% 21% 17% 17% 2% Technicien expérimenté du secteur Technicien d'un secteur connexe au froid Jeune diplômé (hors apprentis) Apprenti Autres ** % d'entreprise (*) 6 Secteurs envisagés pour ces embauches 4 Froid Conditionnement d'air 20% Cuisines professionnelles 14% Autres *** * Parmi celles envisageant d embaucher au cours des 12 prochains mois ** Employé administratif qualifié, commercial qualifié *** Plomberie, chauffage, électricité, géothermie Source : Enquête de branche

38 Retour au sommaire 5 Annexes 38

39 Règles du secret statistique Secret statistique «Tout tableau diffusé au public ne doit en aucun cas permettre l'identification directe ni indirecte d'un salarié ou d'un établissement. Pour les tableaux au lieu de résidence, les critères sont les suivants : aucune case ne doit comporter moins de 5 salariés ; aucun salarié ne doit représenter plus de 80 % de la masse salariale de la case. Pour les tableaux au lieu de travail, en plus des deux critères précédents, les critères sont les suivants : aucune case ne doit se rapporter à moins de 3 établissements ou entreprises et un établissement ou une entreprise ne doit pas représenter plus de 85 % de la grandeur étudiée dans la case. Ainsi, les cases d'un tableau comprenant par exemple le nombre de postes, le volume d'heures et le salaire, ne sont diffusibles que s'il y a au moins 3 entreprises et qu'aucune entreprise ne concentre ni 85 % de l'effectif, ni 85 % du volume d'heures, ni 85 % de la masse salariale.» 39

40 Contacts Ce portrait statistique a été réalisée par le service Observatoires d AGEFOS PME Contacts : Stéphane Phan Service Observatoires AGEFOS PME Sébastien Lebas Service Observatoires AGEFOS PME Amandine Roche Service Observatoires AGEFOS PME Romain Sabatté Service Observatoires AGEFOS PME Sonia Silva Service Observatoires AGEFOS PME 40

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Commerce de détail de l Habillement et des articles textiles Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire Portrait statistique des entreprises et

Plus en détail

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012)

DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Février 2014 DOCUMENT DE TRAVAIL : ENQUÊTE ANNUELLE SUR LES MOUVEMENTS D EMPLOI D DANS LES PME DE SEINE-SAINT SAINT DENIS (Données 2012) Délégation au DéveloppementD Économique, à l Emploi, à la Formation

Plus en détail

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France

L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France L emploi et la formation dans la métallurgie Région Ile-de-France Avril 2012 Sommaire 1. Les effectifs salariés et entreprises employeurs 2 2. Les profils des salariés 10 3. Les caractéristiques de l emploi

Plus en détail

Travail des métaux Mécanique générale

Travail des métaux Mécanique générale Profil du domaine professionnel Travail des métaux Mécanique générale 65 Profil du domaine professionnel Travail des métaux - Mécanique générale Emploi et marché du travail Idées-forces Ce domaine professionnel

Plus en détail

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile

Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Ce dossier est édité par l Observatoire de l Association Nationale pour la Formation Automobile Service études et prospectives 2 rue Capella Rond point Vega 44483 Carquefou Cedex 02.28.01.08.01 observatoire@anfa-auto.fr

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire

L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire L emploi des jeunes dans les entreprises de l économie sociale et solidaire Contexte régional Créé en 2010 par l Atelier Centre de ressources régional de l économie sociale et solidaire et la Chambre régionale

Plus en détail

Durée moyenne de recherche du 1er emploi (en mois)

Durée moyenne de recherche du 1er emploi (en mois) Lic.Pro Bâtiment et construction / Management, reprise et création de PME du BTP Sciences et Santé Nombre d'inscrits : 17 / Nombre de diplômés : 17 / Nombre de répondants : 16 Taux de réponse : 94% Origine

Plus en détail

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage

éclairages QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? Près de 3 demandeurs d emploi sur 5 sont couverts par l Assurance chômage éclairages ÉTUDES ET ANALYSES N 5 AVRIL 213 QUI SONT LES ALLOCATAIRES INDEMNISÉS PAR L ASSURANCE CHÔMAGE? L Unédic a réalisé une étude pour approfondir la compréhension de la population des allocataires

Plus en détail

La mobilité professionnelle revêt

La mobilité professionnelle revêt Mobilité professionnelle 17 Du changement de poste au changement d entreprise, en passant par la promotion : la mobilité des Franciliens Les salariés franciliens, notamment les cadres, ont une propension

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PRO BTP POUR PARAMÉTRER LA DADS-U

RECOMMANDATIONS PRO BTP POUR PARAMÉTRER LA DADS-U RECOMMANDATIONS PRO BTP POUR PARAMÉTRER LA DADS-U Le présent document s'appuie sur le cahier technique de la norme DADS-U version V08R04 du 31 mars 2006. Les valeurs qui sont rappelées et/ou précisées

Plus en détail

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP

OTT Observatoire du Travail Temporaire. L intérim dans le secteur du BTP L intérim dans le secteur du BTP Septembre 2005 Sommaire Introduction page 3 I Données de cadrage du secteur du BTP page 4 A) Evolution du nombre de intérimaires et du taux de recours à l intérim pages

Plus en détail

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires

ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires ENQUETE DE BRANCHE Prothésistes dentaires Données 2012 Institut I+C 11 rue Christophe Colomb - 75008 Paris Tél.: 33 (0)1 47 20 30 33 http://www.iplusc.com Octobre 2013 1/52 UNIVERS ETUDIE ET RAPPELS METHODOLOGIQUES

Plus en détail

Effectif de l entreprise TA et FPC

Effectif de l entreprise TA et FPC Décompte des effectifs de l entreprise Contribution supplémentaire à l apprentissage et Formation Professionnelle continue Les effectifs des entreprise déterminent des obligations pour les entreprises

Plus en détail

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres.

Pour calculer les effectifs d une entreprise, il faut tenir compte de 3 paramètres. «Effectif de l entreprise CSA et FPC» Décompte des effectifs de l entreprise pour le calcul du taux de la Contribution supplémentaire à l apprentissage et de contribution Formation Professionnelle continue

Plus en détail

Electriciens du bâtiment

Electriciens du bâtiment Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) La famille professionnelle Electriciens du bâtiment Caractéristiques Tendances 1982-1999 Directeur de la publication : Jean-Claude GAPIN-FREHEL,

Plus en détail

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers

Synthèse Contrat. d Objectifs. Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées. Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Synthèse Contrat d Objectifs Diagnostic Les services de l automobile En Midi-Pyrénées Réalisation Observatoire régional emploi, formation, métiers Rédaction Christiane LAGRIFFOUL () Nadine COUZY (DR ANFA

Plus en détail

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud

Saint-Vallier-de-Thiey Bar-sur-Loup. Grasse. Grasse-sud PROVENCE-ALPES-COTE D'AZUR 17 rue Menpenti 13387 MARSEILLE CEDEX 1 Tél. : 4 91 17 57 57 Fax : 4 91 17 59 59 http://www.insee.fr TERRITOIRE CA POLE AZUR PROVENCE 5 communes, 2 chefs lieux de cantons, unité

Plus en détail

Effectifs et taux de réponse par discipline

Effectifs et taux de réponse par discipline observatoire régional #36 Synthèse régionale août 2013 à Master mixte Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2012 des diplômés de Master mixte promotion 2010 349 diplômés de M2 mixte en 2010 sur 399 interrogés

Plus en détail

Diagnostic territorial MD3E

Diagnostic territorial MD3E Diagnostic territorial MD3E Données de cadrage & Focus sur les 15-29 ans face aux perspectives d emploi Territoire MD3E (Zone d emploi d Evreux) Observatoire MD3E Contact : Stéphanie Queval s.queval@md3e.fr

Plus en détail

Notice pour le contrat de professionnalisation

Notice pour le contrat de professionnalisation Notice pour le contrat de professionnalisation Avant de conclure un contrat de professionnalisation, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues

Plus en détail

Diplômes et insertion professionnelle

Diplômes et insertion professionnelle Diplômes et insertion professionnelle Béatrice Le Rhun, Pascale Pollet* Les conditions d accès à l emploi des jeunes qui entrent sur le marché du travail varient beaucoup selon le niveau de diplôme. Les

Plus en détail

SECTEUR D'ACTIVITÉ "INDUSTRIE AUTOMOBILE"

SECTEUR D'ACTIVITÉ INDUSTRIE AUTOMOBILE Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) SECTEUR D'ACTIVITÉ "INDUSTRIE AUTOMOBILE" Date de mise en ligne : Mai 2008 OUTIL SECTEUR Conception : Groupe Inter OREF " Branches et secteurs

Plus en détail

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011

à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 observatoire régional #41 Synthèse régionale août 2014 à Master professionnel Enquête sur le devenir au 1 er décembre 2013 des diplômés de Master professionnel promotion 2011 2 899 diplômés de M2 professionnel

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1

MANAGEMENT DE LA PRODUCTION DANS LES INDUSTRIES AGROALIMENTAIRES 1 Le devenir des diplômés de Licence professionnelle 200 en Management de la production dans les industries agroalimentaires LE DEVENIR DES DIPLOMÉS DE LICENCE PROFESSIONNELLE 200 DE L ub, Situation le er

Plus en détail

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines

Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Elaborer des Tableaux de Bord Ressources Humaines Pré-requis à la mise en place d un tableau de bord des ressources humaines Le recueil de données a été le point de départ du diagnostic quantitatif des

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention

Synthèse. Dynamique de l emploi. J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention J0Z-Ouvriers non qualifiés de la manutention Synthèse Les ouvriers non qualifiés de la manutention assurent le chargement, le déchargement, le tri, l emballage et l expédition de marchandises. Ils sont

Plus en détail

L emploi des seniors

L emploi des seniors L emploi des seniors dans la branche des laboratoires de biologie médicale Observatoire des métiers des Professions Libérales 52 56 rue Kléber 92309 LEVALLOIS PERRET Cedex Tél. 01 46 39 38 64 Fax 01 46

Plus en détail

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE

BREF Thématique L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE BREF Thématique N 25 mai 2011 Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l emploi d Ile de France L EMPLOI DES SENIORS EN ILE-DE-FRANCE LES PRINCIPAUX

Plus en détail

LES MÉTIERS DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE

LES MÉTIERS DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE LES MÉTIERS DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE Direction des Affaires Sociales, de l Emploi et de la Formation Professionnelle Etude réalisée en collaboration avec le cabinet CG conseil Les Entreprises du

Plus en détail

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013

L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 Février 2015 - N 15.004 L EMPLOI INTERMITTENT DANS LE SPECTACLE AU COURS DE L ANNÉE 2013 En résumé : En 2013, l emploi intermittent du spectacle concerne 254 000 salariés, 111 000 employeurs relevant du

Plus en détail

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE

année 2010 rapport de branche : quelques éléments Nombre d entreprises & chiffre d affaires chiffres d affaires SOMMAIRE e r v i c e s r a n s p o r t s q u i p e m e n t n v i r o n n e m e n t Prévention sécurité année 2010 rapport de branche : quelques éléments Observatoire des Métiers de la Prévention et de la Sécurité

Plus en détail

Portrait statistique

Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Cadre de vie-technique ENTREPRISES D ARCHITECTURE Portrait statistique 02 ÉTUDE - mai 2013 Entreprises d'architecture : portrait statistique Sommaire 03 Étude initiée par la cpnefp des entreprises

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

L intergénérationnel, un enjeu pour tous

L intergénérationnel, un enjeu pour tous www.limousin.gouv.fr 1 2 L intergénérationnel, un enjeu pour tous 3 SOMMAIRE COMMUNIQUE DE SYNTHESE page 4 CONTEXTE page 6 Le contrat de génération en Limousin L appui-conseil au contrat de génération

Plus en détail

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS

LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS LE CONTRAT D'APPRENTISSAGE POUR LES EMPLOYEURS Quelle peut être la durée du contrat? La durée du contrat d apprentissage est au moins égale à celle du cycle de formation qui fait l objet du contrat et

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Santé PHARMACIES D OFFICINE. Portrait de branche

ÉTUDE. SECTEUR Santé PHARMACIES D OFFICINE. Portrait de branche ÉTUDE SECTEUR Santé PHARMACIES D OFFICINE Portrait de branche 02 ÉTUDE - mars 2012 Sommaire 03 LES PRINCIPAUX ENSEIGNEMENTS 04 LES SOURCES DE DONNÉES EXPLOITÉES 05 LES PHARMACIES D OFFICINES ET LEURS SALARIÉS

Plus en détail

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015

CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 CAISSE D EPARGNE Pour toutes les actions débutant le 19/02/2015 1 2 Période de professionnalisation 3 Tutorat 4 Compte Personnel de Formation ATTENTION : CES CRITÈRES SONT SUSCEPTIBLES D'ETRE MODIFIÉS

Plus en détail

Décembre 2011. Nord-du-Québec

Décembre 2011. Nord-du-Québec Enquête sur les besoins de main-d œuvre et de formation des entreprises du secteur de l industrie de l information, de l industrie culturelle, des finances, des assurances, des services immobiliers et

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE

DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE» Evolution Annuelle GRAPHIQUE STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 LOIRE-ATLANTIQUE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE

Plus en détail

Observatoire Régional R Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle

Observatoire Régional R Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle Observatoire Régional R des Enseignements Supérieurs en Bretagne (ORESB) Quelques chiffres clefs sur l insertion professionnelle La méthodologie d enquête Travail commun sur les questionnaires de Licence

Plus en détail

GESTION, ADMINISTRATION

GESTION, ADMINISTRATION GESTION, ADMINISTRATION A vec 73 5 emplois et 9,8 % des actifs, les métiers de la gestion et de l administration des entreprises constituent le troisième domaine professionnel dans la région, un rang identique

Plus en détail

Carte d identité du secteur de la mutualité

Carte d identité du secteur de la mutualité Carte d identité du secteur de la mutualité Données mises à jour- DADS 2010 Mickaële Molinari-Perrier, Céreq Octobre 2012 1 SOMMAIRE RAPPEL DE LA COMMANDE ---------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011

Dares Analyses. Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 Dares Analyses OCTObre 2012 N 068 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Les bas salaires en France entre 1995 et 2011 En 2011, sur 22,3 millions de

Plus en détail

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires

Synthèse. Dynamique de l emploi. L0Z-Secrétaires L0Z-Secrétaires Synthèse En moyenne sur la période 2007-2009, 484 000 personnes exercent le métier de secrétaire, assurant des fonctions de support, de coordination, de gestion et de communication. Les

Plus en détail

Les salariés de l économie sociale et solidaire

Les salariés de l économie sociale et solidaire L'Économie sociale et solidaire Les salariés de l économie sociale et solidaire L'EMPLOI SALARIÉ L ESS, un employeur déterminant de l économie régionale 20 Relative précarité de l emploi dans l ESS 22

Plus en détail

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE

MODE D EMPLOI DE L APPRENTISSAGE ÉTUDES INTERCULTURELLES DE LANGUES APPLIQUÉES Licence Pro Rédacteur Technique Master 2 Pro Industrie de la Langue et Traduction Spécialisée Master 2 Pro de Conception Documentation Multilingue et Multimédia

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Contrat d objectifs Services de l Automobile. Tableau de bord Economie - Emploi - Formation

Contrat d objectifs Services de l Automobile. Tableau de bord Economie - Emploi - Formation Contrat d objectifs Services de l Automobile Tableau de bord Economie Emploi Formation JUIN 211 Objectif Ce tableau de bord a pour objectif de proposer une information de base sur les entreprises, sur

Plus en détail

Les masters concernés :

Les masters concernés : Les masters concernés : Master Informatique Recherche Master Compétence complémentaire en informatique (CCI) Master Electronique Master Système d Information et Réseaux (SIR) METHODOLOGIE / OBJECTIFS /

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu. 2 429 projets de recrutement en 2012 ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Vaulx Meyzieu 2 429 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Bâtiment ÉLECTRICIEN

Bâtiment ÉLECTRICIEN Bâtiment ÉLECTRICIEN ÉLECTRICIEN L électricien effectue tous les travaux d installations électriques et de raccordement d appareils électriques dans diverses spécialités : éclairage, confort thermique,

Plus en détail

Portrait de métiers. Les métiers de la mécanique. Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008

Portrait de métiers. Les métiers de la mécanique. Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008 Por t r a i t de mé t i e r s a o û t 2008 Observatoire Régional de l Emploi et de la Formation d ile-de-france Portrait de métiers Les métiers de la mécanique C E quipe de réalisation..rédaction : Franck

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Les métiers de la maintenance industrielle

Les métiers de la maintenance industrielle L A L E T T R E D E L o r e f Bulletin d information de l Observatoire Régional Emploi-Formation Décembre 2007 n 20 Les métiers de la maintenance industrielle La Région Réunion définit, au travers du Plan

Plus en détail

Agenda annuel des informations / consultations du CE

Agenda annuel des informations / consultations du CE La question du DRH Agenda annuel des informations / consultations du CE Un certain nombre d informations et/ou consultations annuelles ou trimestrielles obligatoires doivent être mises en œuvre par l employeur,

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES

I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Observatoire Régional de la Formation et de l'emploi (ORFE) I. R. E. F BANQUE ET ASSURANCES Date de mise en ligne : Janvier 29 INDICATEURS DE LA RELATION EMPLOI FORMATION Conception, méthodologie : Marie-Béatrice

Plus en détail

Le portage salarial. Cette ordonnance fixe les conditions de recours au portage et précise les principes applicables aux salariés portés.

Le portage salarial. Cette ordonnance fixe les conditions de recours au portage et précise les principes applicables aux salariés portés. les infos DAS - n 075 24 juin 2015 Le portage salarial A la suite de l ordonnance du 2 avril 2015 1 qui donne un nouveau fondement juridique au portage salarial, il nous a paru nécessaire de faire le point

Plus en détail

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER

Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER Bâtiment SERRURIER- MÉTALLIER SERRURIER- MÉTALLIER Le serrurier-métallier travaille tout type de construction métallique : serrurerie, rampe d escalier, porte, fenêtre, véranda, pont, passerelle, pylône...

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements

L'EMPLOI SALARIE au 31 décembre 2013 Nombre établissements STATISTIQUES ET INDICATEURS POLE EMPLOI PAYS DE LA LOIRE - MARS 2015 MAYENNE PORTRAIT SECTORIEL SITUATION AU 31/12/2014 DOCUMENT SEMESTRIEL - LIBRE DE DIFFUSION SOUS RESERVE DE MENTION DE LA SOURCE «POLE

Plus en détail

Les autres obligations :

Les autres obligations : COMITE D ENTREPRISE OBLIGATIONS liées à la CONSULTATION du COMITE D ENTREPRISE 2012 Les autres obligations : E g a l i t é p r o f e s s i o n n e l l e H a n d i c a p S é n i o r P é n i b i l i t é

Plus en détail

Suggestion d ordre du jour de Janvier

Suggestion d ordre du jour de Janvier Suggestion d ordre du jour de Janvier Entreprise de moins de 300 salariés * Commandes, situation financière et exécution des programmes de production Information trimestrielle portant sur : - l évolution

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses FÉVRIER 2014 N 016 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DANS LES TRÈS PETITES ENTREPRISES EN DÉCEMBRE 2012 Les entreprises

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

Les métiers de la banque et des assurances

Les métiers de la banque et des assurances 18 juin 2015 Les métiers de la banque et des assurances Auteure : Itto BEN HADDOU-MOUSSET 1. Un secteur en mutation depuis les années 1980 L Ile-de-France est la région qui abrite les effectifs bancaires

Plus en détail

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne

Bellevue - Chantenay - Sainte-Anne Mendès France Croix Bonneau - Bourderies auriers Mairie de Chantenay Plessis Cellier - Roche Maurice Boucardière - MallèveJean Macé Salorges - Cheviré - zone portuaire E QUARTIER Sainte- Anne, contrasté,

Plus en détail

Moyens de déclaration

Moyens de déclaration Moyens de déclaration Obligation de déclaration et de paiement par voie dématérialisée L obligation de payer exclusivement par virement bancaire : Les entreprises ou établissements d'une même entreprise,

Plus en détail

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage

Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Secteurs et métiers en tension à Paris : éléments de cadrage Réunion du Service Public de l Emploi Départemental (SPED) Séminaire de travail thématique Préfecture de la région d Île-de-France Préfecture

Plus en détail

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels.

Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Information AIDES AU FINANCEMENT DES FORMATIONS diagnostic immobilier, prévention des risques professionnels. Salariés, demandeurs d emploi, professions libérales et commerçants, intérimaires, et travailleurs

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet

Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet IUT - Institut Universitaire de Technologie Licence professionnelle Systèmes informatiques et logiciels spécialité développement d'applications Internet/Intranet / Objectifs de cette licence professionnelle

Plus en détail

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse

Q0Z-Employés de la banque et des assurances. Synthèse Q0Z-Employés de la banque et des assurances Synthèse Après avoir baissé au cours de la première moitié des années 1990, les effectifs d employés de la banque et des assurances se sont ensuite stabilisés

Plus en détail

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté

Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées à la pauvreté DIRECTION GÉNÉRALE STATISTIQUE ET INFORMATION ÉCONOMIQUE COMMUNIQUÉ DE PRESSE 7 mars 2008 Les femmes restent plus souvent au foyer, travaillent davantage à temps partiel, gagnent moins et sont plus exposées

Plus en détail

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013

Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Accord National Interprofessionnel du 11 janvier 2013 Le point sur l élargissement de la complémentaire santé Benjamin JOUSSE Mars 2013 L ANI du 11 janvier 2013 en bref L Accord National Interprofessionnel

Plus en détail

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi?

Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? Emploi 3 Comment les entreprises anticipent-elles le vieillissement de l emploi? François Brunet* Inévitablement les générations nombreuses du baby-boom nées entre 1946 et 1973 s approchent de l âge légal

Plus en détail

ANALY ANAL S Y E S PR

ANALY ANAL S Y E S PR ANALYSE PROSPECTI IVE DES MÉTIERS DU BÂTIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS AUDA BATIMENT MÉTIERS DE LA PLOMBERIE NOVEMBRE 2014 1 1. L emploi 1 086 plombiers en 20122 soit 4% des salariéss de la production du

Plus en détail

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014

Réunion d informations du 12 novembre 2014. La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Réunion d informations du 12 novembre 2014 La réforme de la formation professionnelle : analyse des changements apportés par la loi du 5 mars 2014 Rappel Les différents taux de cotisation : - Taux légal

Plus en détail

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI)

Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) Le Contrat à Durée Déterminée d Insertion (CDDI) 1 Définition du CDDI un contrat de travail à durée déterminée dont le motif de recours est spécifique : favoriser le recrutement de certaines catégories

Plus en détail

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels

Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels Loi n 2011-893 du 28 Juillet pour le développement de l alternance et la sécurisation des parcours professionnels La loi n 2011-893 du 28 juillet 2011 comporte différentes mesures visant notamment à développer

Plus en détail

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris

Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Principaux résultats de l enquête BMO 2011 dans les TPE Jeudi 12 mai 2011 Paris Document pouvant être diffusé BMO 2011 : Deuxième année de l enquête rénovée Elargissement du champ Nomenclature des métiers

Plus en détail

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions

PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions PLATEFORME HORIZONS EMPLOI Métiers et professions Agent/agente d'encadrement de maintenance (51211 ) Informations sur le groupe de métiers Les métiers du groupe Chef d'équipe en maintenance industrielle................................

Plus en détail

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE Conseil d orientation pour l emploi 2 avril 2013 Michel Senaux, chargé de mission fédéral de la CFDT-F3C Jacques Fauritte, secrétaire

Plus en détail

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment

LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment DOSSIER DE PRESSE LA FILIERE CAP-BREVET PROFESSIONNEL EN APPRENTISSAGE : Un modèle de formation adapté aux exigences des métiers du Bâtiment Dans son parcours scolaire, l élève en fin de 3 ème a trois

Plus en détail

Electricité - Electronique

Electricité - Electronique Observatoire Régional de la Formation et de l Emploi (ORFE) Le domaine professionnel Electricité - Electronique Caractéristiques Tendances 1982-1999 Logo Alfa Centr Directeur de la publication : Jean-Claude

Plus en détail

Formations et emploi. Édition 2013

Formations et emploi. Édition 2013 Formations et emploi Édition 2013 Coordination Daniel Martinelli Contribution Insee : Sébastien Gossiaux, Daniel Martinelli Centre d études et de recherches sur les qualifications (Céreq) : Renaud Descamps,

Plus en détail

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MÉDICALE. Portrait statistique

ÉTUDE. SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MÉDICALE. Portrait statistique ÉTUDE SECTEUR Santé LABORATOIRES DE BIOLOGIE MÉDICALE Portrait statistique 02 ÉTUDE - juillet 2012 Sommaire 03 Principaux enseignements 05 Étude initiée par la CPNEFP 05 Finalités 05 Méthodologie 07 Introduction

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses Novembre 2011 N 081 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L EMPLOI DE TRAVAILLEURS HANDICAPÉS DANS LES ÉTABLISSEMENTS DE 20 SALARIÉS

Plus en détail

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012

Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Nos collaborateurs [+] Chiffres clés 2010-2012 Effectif total EFFECTIFS Variation TOTAL PERSONNEL GERE PAR LE GROUPE: 1993 2048 2104 3% TOTAL GROUPE AFD: 1625 1681 1742 4% - GROUPE CADRE GENERAL*: 1103

Plus en détail