SALAIRES DES CADRES. Moins de 4 cadres sur 10 pensent obtenir une augmentation en 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SALAIRES DES CADRES. Moins de 4 cadres sur 10 pensent obtenir une augmentation en 2012"

Transcription

1 1 SALAIRES DES CADRES Moins de 4 cadres sur 10 pensent obtenir une augmentation en 2012 Augmentations des salaires des cadres en 2012 : un tiers des entreprises encore incertaines La proportion d entreprises ayant distribué des augmentations à tout ou partie de leurs salariés cadres est demeurée stable en 2011, se situant à 77% (contre 78% l année précédente). Dans leur ensemble, les entreprises ont continué de privilégier très largement les augmentations individuelles (49%) par rapport aux augmentations générales (12%). A noter que 39 % des entreprises ont distribué à la fois des augmentations individuelles et générales. Dans un contexte économique incertain, prédominant depuis le début de 2012, les entreprises sont clairement dans l expectative quant à leurs intentions d augmentations: plus d un tiers d entre elles restent indécises à ce sujet, une proportion deux fois plus élevée qu en De fait, seulement 47% des entreprises ont l intention de distribuer des augmentations à tout ou partie de leurs cadres cette année, contre 59% en 2011.

2 2 Elles sont en proportion plus nombreuses à envisager une enveloppe moins élevée en 2012 qu il y a un an pour les augmentations individuelles ( 28% contre 18%). Et elles ne sont que 16% à envisager une enveloppe plus élevée qu en Toutefois, les entreprises qui prévoient de procéder à des augmentions générales en 2012 ou qui l ont déjà fait affichent des taux d augmentations similaires à ceux observés ces dernières années avec une augmentation médiane de 2%. Plus de cadres augmentés en 2011 qu en 2010 En 2011, le salaire médian d un cadre en poste s établit à 47,6 keuros : la moitié des cadres percevant un salaire annuel brut (fixe + variable) inférieur à ce montant et l autre moitié un salaire supérieur. Le salaire moyen est de 53,8 keuros. Par ailleurs, 46% des cadres bénéficient d une part variable : 38% sont ainsi concernés par une prime sur objectif, 8% par une commission sur le chiffre d affaires de l entreprise et 8% par d autres éléments. Parmi les cadres qui sont restés dans la même entreprise, la moitié déclare que leur rémunération annuelle brute totale (salaire fixe et part variable) a augmenté au cours de l année contre 48% l année précédente. Ce chiffre s explique principalement par l augmentation du salaire fixe. Par ailleurs, 7% des cadres déclarent que leur rémunération a diminué, ce qui est dû à une baisse de la part variable. En 2011, la part des cadres bénéficiaires d augmentations individuelles a légèrement progressé par rapport à l année précédente : 40%, contre 37 % un an auparavant. Dans le même temps, 19% des cadres ont été concernés par une mesure collective, une proportion identique à celle de 2010, En revanche, le niveau de ces augmentations est demeuré stable depuis 2009 : la médiane des augmentations individuelles se situant à + 3% et celle des augmentations collectives à + 1,6%.

3 3 Quant aux pratiques salariales des entreprises, elles varient selon la taille et le secteur d activité. Ainsi, la part des cadres déclarant avoir été augmentés progresse avec l effectif : elle passe de 38% dans les entreprises de moins de 20 salariés à 57% dans les entreprises de salariés et plus. Du côté des secteurs, c est dans l Industrie, où les grandes entreprises sont les plus présentes, que la part des cadres augmentés en 2011 est la plus forte (59%). Dans ce secteur, l Automobile, aéronautique et autres matériels de transport arrive en tête (68% de cadres augmentés), suivi de près par l Industrie pharmaceutique (64%) et le secteur Chimie, caoutchouc, plastique (59%). Dans les Services, 45% des cadres mentionnent une progression de leur rémunération en 2011, avec en première place, les Télécommunications (60%). La mobilité interne favorise l accroissement de la rémunération. En effet, les cadres ayant connu un changement de poste (8% en 2011) sont plus nombreux en proportion à avoir bénéficié d une augmentation de leur rémunération que ceux n ayant pas bougé : 65% contre 50% des cadres restés dans la même entreprise. Ils étaient 62% un an plus tôt. Aussi, lorsque cette mobilité est volontaire, les augmentations de la rémunération sont plus fréquentes que lorsqu elle est subie (respectivement 74% et 51%).

4 4 Le changement direct d entreprise est, lui aussi, majoritairement favorable pour les cadres : 63% ont vu leur rémunération augmenter en 2011 à cette occasion, contre 60% l année précédente. En revanche, parmi les cadres qui ont connu une période de chômage entre les deux postes, seul un tiers déclare que leur rémunération a augmenté. Le niveau de satisfaction sur la rémunération est toujours élevé chez les cadres : 57 % d entre eux se déclarent satisfaits ou très satisfaits, une proportion légèrement plus élevée qu en En revanche, ils restent pessimistes concernant leurs perspectives d augmentation. En effet, un peu plus de la moitié des cadres interrogés début 2012 déclarent qu ils vont demander une augmentation dans l année, mais seuls 36% pensent l obtenir. A noter que les cadres qui ont été augmentés en 2011 sont les plus optimistes : la moitié d entre eux pensent obtenir une augmentation en 2012, une proportion deux fois plus élevée que chez les cadres dont la rémunération est restée stable ou a diminué. De fait, il existe un phénomène de reconduction des augmentations. En effet, quelle que soit la conjoncture, celles-ci bénéficient plus fréquemment aux cadres en première partie de carrière, qui travaillent dans des grandes entreprises et ont des responsabilités de type hiérarchiques et budgétaires.

5 5 Le satisfécit exprimé par les cadres concernant leur rémunération ne doit pas occulter, pour autant, la perception mitigée qu ils portent sur leur pouvoir d achat. En effet, en 2012, 47% des cadres estiment que leur pouvoir d achat s est dégradé et seulement 20% des cadres pensent qu il s est amélioré. Des rémunérations à l embauche stables en 2011 La rémunération à l embauche des cadres recrutés sur offre en 2011 est restée stable par rapport à l année précédente (salaire annuel brut moyen de 37 keuros (fixe) et de 39 keuros (fixe + commissions), hors SSII). Ce salaire fixe moyen se situe à 29 keuros pour un jeune diplômé (possédant moins d un an d expérience), et il est de 45 keuros pour un cadre ayant plus de dix années d expérience. Quant aux SSII, le salaire annuel brut moyen à l embauche en 2011, atteint 38 keuros, en progression de 2 keuros par rapport à Une relative stabilité des marges de négociation des salaires à l embauche est observée en Ainsi, 35% des salaires à l embauche sont situés dans la fourchette de rémunération envisagée par l entreprise au moment du recrutement. 38% sont positionnés dans le haut de la fourchette et seulement 27% en dessous ou dans la partie basse de celle-ci. Sans surprise, plus un cadre a de l expérience, plus la probabilité que son salaire à l embauche soit négociée à la hausse est forte : c est le cas de 55% des cadres de plus de dix ans d expérience, contre seulement 17% des jeunes diplômés. L expérience est aussi l élément qui joue le plus sur les ajustements de salaire à l embauche. Et seules 57% des personnes recrutées ont une expérience équivalente à celle demandée par le recruteur. Par ailleurs, les cadres en activité sont en meilleure posture pour négocier que les cadres demandeurs d emploi. La politique de rémunération des entreprises : quels enjeux? Pour la moitié des entreprises, la politique de rémunération reste un enjeu majeur, alors que pour 36% d entre elles, elle est considérée comme un enjeu non prioritaire. La taille de l entreprise joue, quant à elle, un rôle important : 62% des entreprises de plus de salariés qualifient, ainsi, leur politique de rémunération d enjeu majeur contre 48% des entreprises de moins de 50 salariés.

6 6 «Renforcer la motivation des salariés» arrive en tête des principaux enjeux de la politique de rémunération des entreprises. Plus de quatre entreprises sur dix le considèrent comme l élément central de leur politique de rémunération. Moins d un quart des entreprises mettent en avant «l équité interne» ou «la compétitivité par rapport au marché externe». Enfin, plus des deux tiers des entreprises souhaitent donner la priorité aux augmentations individuelles dans les années à venir, confortant ainsi une pratique désormais structurelle. Les entreprises indiquent également vouloir prioriser, dans la moitié des cas, la place du variable individuel. Pour autant, elles souhaitent à une très large majorité stabiliser leur offre de rémunération qui est devenu relativement complexe au fil des ans.

7 7 Zoom sur le salaire des ingénieurs Du côté des ingénieurs les rémunérations ne sont également pas à la fête. Pour autant, les ingénieurs devraient voir leurs salaires progresser légèrement en 2012 notamment les profils justifiant d une double compétence. Le salaire des ingénieurs ne connaitra pas des envolées spectaculaires. Bien que le recul constaté en 2008 a été en partie compensé, les salaires sont restés plutôt stables, avec de faibles augmentations, hormis pour quelques spécialités. Selon l enquête 2012 de l Observatoire sur l emploi des ingénieurs, leur salaire médian en 2011 a atteint euros bruts annuels contre en Quant à la moyenne des salaires, elle passe de euros bruts annuels contre la moyenne des salaires. La distribution des salaires en 2011 révèle en revanche une plus forte progression pour le dernier décile et le dernier centile des ingénieurs les mieux payés. L écart de salaire entre les 10% les moins rémunérés ( euros ) et les 10% les mieux rémunérés ( euros ) varie de 1 à 3 ; quant à l écart entre les 1% les moins bien rémunérés ( euros ) et les 1% les mieux rémunérés ( euros ), il varie de 1 à 10. Cette croissance limitée devrait se confirmer en Bien que les ingénieurs tirent habituellement mieux leur épingle du jeu que l ensemble des cadres, la faiblesse des recrutements et l atonie dans les secteurs R et D l embauche. ne concourent pas à une pression sur les salaires à Priorité à l expérience et à l expertise.sur fond d individualisation Quant aux ingénieurs déjà en poste, leurs salaires ne connaîtront pas de véritables hausses faramineuses. Outre le fait que les enveloppes des managers restent réduites, les augmentations de salaires sont gérées de manière individuelle et attribuées au mérite. Un ingénieur sur deux a perçu une part variable. Sans compter que les entreprises continuent de rechercher des ingénieurs immédiatement opérationnels, experts dans un domaine, bénéficiant de 5 à 10 ans d expérience sans proposer des rémunérations attractives

8 8 Les écarts de salaires entre hommes et femmes demeurent Pour revoir leurs prétentions salariales à la hausse, les ingénieurs sont conduits apporter un plus qui dépasse le cadre de la technique : une ouverture internationale, la pratique du management, des aptitudes commerciales. Toujours selon le l enquête, si la progression de salaire avec l âge se confirme quel que soit le genre, à âge égal les salaires des hommes débutants demeurent supérieurs de 6% à ceux des femmes pour atteindre près de 25% chez les ans. Une situation qui est en partie liée au fait que les femmes ingénieurs occupent moins souvent des postes de managers que les hommes. Source : Observatoire des ingénieurs Enquête 2012 Ingénieurs et scientifiques de France Source Apec - Note méthodologique Evolution de la rémunération des cadres Edition 2012 Cette étude est basée sur les résultats de deux enquêtes : l enquête Situation professionnelle et rémunération des cadres 2012 réalisée auprès de cadres du secteur privé (enquête Internet par ing) et l enquête Pratiques de rémunération des entreprises 2012 réalisée auprès d entreprises de 20 salariés et plus du secteur privé (enquête téléphonique). L enquête «Situation professionnelle et rémunération des cadres 2012». Elle se base sur les réponses de plus de cadres. Le terrain de l enquête a eu lieu en février Les résultats ont été redressés selon la répartition des cotisants Agirc articles 4 et 4bis par âge et par sexe. Ils sont représentatifs des cadres en France. L enquête Pratiques de rémunération des cadres dans les entreprises en 2012 Elle se base sur les réponses de entreprises de 20 salariés et plus. Le terrain de l enquête a eu lieu en mai Les résultats ont été redressés selon le secteur d activité et l effectif salarié. Ils sont représentatifs des entreprises du secteur privé de 20 salariés et plus comprenant au moins un cadre. Enquête Salaires à l embauche : Enquête menée auprès de entreprises et cabinets de recrutement ayant confié au moins une offre à l Apec au cours de l année L interrogation a concerné offres.

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH PORTRAIT DES CADRES RH

BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH PORTRAIT DES CADRES RH BAROMÈTRE SEMESTRIEL APEC / ANDRH PORTRAIT DES CADRES RH LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-49 NOVEMBRE 2016 Qui sont les cadres RH? Où travaillent les cadres RH? Quelles sont les missions des cadres

Plus en détail

ÉVOLUTION DE LA RÉMUNÉRATION DES CADRES

ÉVOLUTION DE LA RÉMUNÉRATION DES CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2014-53 SEPTEMBRE 2014 Les cadres et leur rémunération Les entreprises et la rémunération des cadres Enquête réalisée auprès de 18 000 cadres du secteur privé Enquête réalisée

Plus en détail

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES

LES SALAIRES DANS LES FONCTIONS CADRES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-20 septembre 2016 Les composantes de la rémunération des cadres Les salaires des cadres en poste Les salaires proposés dans les offres d emploi Les fiches salaires par

Plus en détail

Taux de retour à l enquête

Taux de retour à l enquête 6 14/15 LE DEVENIR DES DOCTEURS DE L UFC PROMOTION 11 enquête Au cours de l année 11, 154 doctorant-e-s de l UFC ont soutenu leur thèse et ont obtenu le titre de docteur. En décembre 14, ces docteurs ont

Plus en détail

Observatoire du travail : 10 ème édition Conditions de travail, engagement et absentéisme

Observatoire du travail : 10 ème édition Conditions de travail, engagement et absentéisme Climat Social Octobre 2006 Observatoire du travail : 10 ème édition Conditions de travail, engagement et absentéisme Ce sondage est réalisé pour en partenariat avec I. Méthodologie 2 Méthodologie Échantillon

Plus en détail

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES

CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES CONJONCTURE ET STRATÉGIES PROFESSIONNELLES DES CADRES BAROMÈTRE SEMESTRIEL N 7 Janvier 12 OBJECTIF DE L ENQUÊTE Tous les six mois, l Apec interroge un échantillon représentatif de 1 cadres du secteur privé

Plus en détail

impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens

impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens L impact du congé individuel de formation sur le parcours professionnel des franciliens Synthèse des résultats de l enquête réalisée en par l institut CREDOC Ce qu il faut retenir... Chiffres et données-clés

Plus en détail

Mobilité professionnelle des cadres : les écarts entre hommes et femmes

Mobilité professionnelle des cadres : les écarts entre hommes et femmes Mobilité professionnelle des cadres : les écarts entre hommes et femmes Attention document sous embargo, publiable le 8 mars 2012 à 0h01 Mars 2012 Les taux de mobilité, interne et externe, des femmes sont

Plus en détail

Des indicateurs d insertion très favorables pour l Ensai

Des indicateurs d insertion très favorables pour l Ensai Dossier suivi par : Véronique GUYON Tel. : +33 (0)2 99 05 33 19 Veronique.guyon@ensai.fr Objet ENQUETE 2016 JEUNES DIPLOMÉS : L ENSAI TOUJOURS EN POINTE Bruz, le 21 juin 2016 Le taux net d emploi de la

Plus en détail

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME

BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME pour BAROMETRE SUR LE FINANCEMENT ET L ACCES AU CREDIT DES PME - Vague 3 - Septembre 2009 Note méthodologique Etude réalisée pour : KPMG et CGPME Echantillon : Echantillon de 402 dirigeants d entreprise,

Plus en détail

N Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi

N Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-01 Janvier 2016 Situation d ensemble des diplômés de la promotion 2013 Les conditions d emploi La recherche d emploi Enquête en ligne réalisée en mai 2015. L INSERTION

Plus en détail

Enquête insertion professionnelle 2013 Master 2 Formation initiale 2011 : deux ans après

Enquête insertion professionnelle 2013 Master 2 Formation initiale 2011 : deux ans après Observatoire des métiers et de l insertion professionnelle Enquête insertion professionnelle 2013 Master 2 Formation initiale 2011 : deux ans après Synthèse globale Pour la sixième année consécutive, les

Plus en détail

Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014

Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014 Manon Brézault - Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle Septembre 2014 Insertion professionnelle et poursuites d études des diplômés de Master 2 de l Institut d Administration des

Plus en détail

Suivi du parcours des jeunes volontaires du Service Civique

Suivi du parcours des jeunes volontaires du Service Civique fc Suivi du parcours des jeunes volontaires du Service Civique Note de synthèse Agence du Service Civique Kantar Public Emmanuel Rivière emmanuel.riviere@kantarpublic.com 01 40 92 46 30 Guillaume Caline

Plus en détail

Une insertion en léger recul par rapport à l année précédente

Une insertion en léger recul par rapport à l année précédente Chiffre du mois # 52 septembre 14 L insertion professionnelle des ingénieurs diplômés en 13 Une insertion en léger recul par rapport à l année précédente La 22 e édition de l enquête de la CGE sur l insertion

Plus en détail

Focus sur les salaires

Focus sur les salaires Focus sur les salaires L Insee dresse chaque année en collaboration avec la DARES un panorama complet de l emploi et des salaires. L édition 2012 a été publiée le 22 février. Décryptage des évolutions

Plus en détail

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016

Essonne. Baromètre des affaires. Note méthodologique. N 48 Août 2016 Essonne Baromètre des affaires N 48 Août 2016 Note méthodologique Le baromètre des affaires a pour objectif de refléter l opinion des chefs d entreprise du département de l Essonne sur la conjoncture économique,

Plus en détail

Baromètre Performance sociale et compétitivité

Baromètre Performance sociale et compétitivité Baromètre sociale et compétitivité Les principaux résultats de l enquête 23 juin 2015 pour la La méthodologie d enquête Un échantillon de 1 002 personnes représentatif de l ensemble des cadres et professions

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 29 ème édition Septembre 2013 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Matthieu Cassan, Emmanuel Kahn & pour Méthodologie Méthodologie

Plus en détail

Compétitivité et concurrence des avocats : leviers et perspectives

Compétitivité et concurrence des avocats : leviers et perspectives Compétitivité et concurrence des avocats : leviers et perspectives Trois ans après l étude portant sur «La perception des avocats de leur métier», le Conseil National et le Barreau de Paris ont souhaité

Plus en détail

La syndicalisation L EMPLOI ET LE REVENU EN. Août 2007

La syndicalisation L EMPLOI ET LE REVENU EN. Août 2007 L EMPLOI ET LE REVENU EN Août 2007 La syndicalisation Les taux de syndicalisation durant les premières moitiés de 2006 et 2007 Le nombre moyen d employés rémunérés au cours du premier semestre de 2007

Plus en détail

Définition et mesure de la pauvreté

Définition et mesure de la pauvreté Définition et mesure de la pauvreté Taux de pauvreté et seuil de pauvreté Selon l Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), un individu (ou un ménage) est considéré comme pauvre

Plus en détail

PANORAMA DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES

PANORAMA DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES PANORAMA DES MOBILITÉS PROFESSIONNELLES DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 26/06/2013 00 h 01 LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2013-49 JUIN 2013 Bilan de la mobilité professionnelle des cadres en 2012 Perspectives

Plus en détail

Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole

Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole COMMUNIQUE DE PRESSE Le 12 octobre 2016 POINT PRESSE AGROEQUIPEMENT Des tendances à la baisse dans un contexte de crise agricole Après une année 2015 difficile, les résultats de l enquête de conjoncture

Plus en détail

Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier

Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier Edition 2016 du Baromètre des services publics de l Institut Paul Delouvrier Acteur engagé sur les questions de modernisation de l'etat et de gouvernance publique en général, l Institut Paul Delouvrier

Plus en détail

PARCOURS PROFESSIONNELS ZOOM SUR LES INGÉNIEURS PRÉSENTATION APEC DU 06/12/12 POUR LES ANCIENS DIPLÔMES DE L ECOLE DES MINES

PARCOURS PROFESSIONNELS ZOOM SUR LES INGÉNIEURS PRÉSENTATION APEC DU 06/12/12 POUR LES ANCIENS DIPLÔMES DE L ECOLE DES MINES PARCOURS PROFESSIONNELS ZOOM SUR LES INGÉNIEURS PRÉSENTATION APEC DU 06/12/12 POUR LES ANCIENS DIPLÔMES DE L ECOLE DES MINES 1 ÉTUDES PRÉSENTÉES Parcours professionnels de cadres à mi-carrière (décembre

Plus en détail

Les activités et rémunérations des artistes interprètes de la musique

Les activités et rémunérations des artistes interprètes de la musique Etude réalisée par le cabinet Idée Europe. Les activités et rémunérations des artistes interprètes de la musique Enquête 2010 - Synthèse INTRODUCTION L an dernier, la SPEDIDAM s est engagée dans la construction

Plus en détail

Regards sur l actualité économique en Ariège. Août 2016

Regards sur l actualité économique en Ariège. Août 2016 Regards sur l actualité économique en Ariège Août 2016 Baromètre régional de conjoncture Principaux résultats 2 156 treprises répondantes ACTIVITE : Par rapport à l année précédente % d entreprises qui

Plus en détail

Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat?

Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat? Mission Synthèses Que deviennent les bénéficiaires d un contrat de professionnalisation en Midi-Pyrénées six mois après la fin de leur contrat? Six mois après un contrat de professionnalisation arrivé

Plus en détail

Baromètre Performance sociale et compétitivité

Baromètre Performance sociale et compétitivité Baromètre Performance sociale et compétitivité Les enseignements de l étude Mai 2015 15, place de la République 75003 Paris www.opinion-way.com 1/6 Préambule La CFE-CGC est le premier syndicat français

Plus en détail

effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques Effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques

effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques Effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques effectifs et salaires: les tableaux comparés des trois fonctions publiques Autre publié le 14/03/2013, vu 1132 fois, Auteur : luciani Marie-Paule FONCTION PUBLIQUE Effectifs et salaires: les tableaux comparés

Plus en détail

Annuaire québécois des statistiques du travail

Annuaire québécois des statistiques du travail TRAVAIL ET RÉMUNÉRATION INSTITUT DE LA STATISTIQUE DU QUÉBEC FAITS SAILLANTS Annuaire québécois des statistiques du travail Portrait des principaux indicateurs du marché et des conditions de travail, 2004-2014

Plus en détail

Le BTP toujours en marge de la reprise économique

Le BTP toujours en marge de la reprise économique Baromètre DLR Deuxième trimestre 215 Baromètre Deuxième trimestre 215 Distribution et Location de matériel de BTP et de Manutention Le BTP toujours en marge de la reprise économique En dépit des turbulences

Plus en détail

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE

30/01/2017 CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 30/01/ CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE LA VENDEE 898 entreprises ont répondu à cette enquête réalisée par courriel entre le 16 et le 27 janvier. Cette enquête porte sur les tendances ressenties par

Plus en détail

Bilan des soldes d hiver 2016 DEST/DB- 15/02/2016

Bilan des soldes d hiver 2016 DEST/DB- 15/02/2016 Bilan des soldes d hiver 2016 Février 2016 Rappel des objectifs et de la méthode Objectifs de l enquête Dresser un bilan des soldes d hiver 2016 qui se déroulent du mercredi 6 janvier au 16 février 2016

Plus en détail

Observatoire de l artisanat de l ameublement

Observatoire de l artisanat de l ameublement Mai 20 Note N 28 (janvier février mars avril 20) Observatoire de l artisanat de l ameublement Renouvellement de la baisse début 20 Attention : la Banque de France a une nouvelle fois sensiblement corrigé

Plus en détail

Observatoire de la performance des PME-ETI

Observatoire de la performance des PME-ETI Observatoire de la performance des PME-ETI 54 ème édition février 2016 OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris. Charles-Henri d Auvigny, Diane Hion, Emmanuel Kahn, Thomas Stokic pour Méthodologie

Plus en détail

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES

LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LES ACTIVITÉS INFORMATIQUES N 2014-36 AVRIL 2014 Prévisions pour 2014 Bilan 2013 Dans les activités informatiques et Après un net ralentissement

Plus en détail

Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français

Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français Baromètre Mensuel de Conjoncture Touristique de demande auprès des résidents français et des 5 principales clientèles européennes d offre auprès des professionnels français des secteurs de l hébergement

Plus en détail

E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process. Synthèse

E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process. Synthèse E0Z-Ouvriers non qualifiés des industries de process Synthèse Les ouvriers non qualifiés des industries de process, industries de transformation des matières premières, exécutent des tâches simples et

Plus en détail

Le devenir des diplômés de licence professionnelle et DUT

Le devenir des diplômés de licence professionnelle et DUT Le devenir des diplômés de licence professionnelle et DUT Les étudiants qui choisissent d entrer à l IUT poursuivent en majorité des études, en licence professionnelle et dans des cursus plus longs, en

Plus en détail

Une information courte, pertinente, transmise en priorité

Une information courte, pertinente, transmise en priorité CSL Préface Une information courte, pertinente, transmise en priorité Le CSL flash renforce l éventail des newsletters que la Chambre des salariés consacre aux thèmes juridiques, socioéconomiques, liés

Plus en détail

LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE

LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE NOTE DE CONJONCTURE Suivez l actualité des entreprises de la Drôme 3ème trimestre 2015 LA SITUATION ECONOMIQUE DES ENTREPRISES ARTISANALES DE LA DROME SE STABILISE Les perspectives pour la fin d année

Plus en détail

PME Wallonie-Bruxelles

PME Wallonie-Bruxelles Situation au 4 e trimestre 2016 PME Wallonie-Bruxelles Charlie TCHINDA Economiste - Statisticien Ce "baromètre" est réalisé chaque trimestre, sur base des réponses d un panel d indépendants et de patrons

Plus en détail

Bilan des accords nationaux interprofessionnels. des 11 janvier 2008 et La rupture conventionnelle

Bilan des accords nationaux interprofessionnels. des 11 janvier 2008 et La rupture conventionnelle Juillet 2015 Bilan des accords nationaux interprofessionnels des 11 janvier 2008 et 2013 La rupture conventionnelle 1 Synthèse La rupture conventionnelle a été conçue par les partenaires sociaux par l

Plus en détail

Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant

Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant Baromètre de la conjoncture économique de la CTFCI Beaucoup d'optimisme malgré un climat d'affaires contraignant La chambre Tuniso-française de commerce et d industrie (CTFCI) a sondé, pour la deuxième

Plus en détail

Point de conjoncture

Point de conjoncture Point de conjoncture Mai 2012 ACTIVITE DANS L INDUSTRIE En avril, le climat des affaires se dégrade : l indicateur correspondant perd 3 points et s établit à un niveau inférieur de 5 points à sa moyenne

Plus en détail

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 1/ Les chiffres du Haut Commissariat au Plan

L emploi : une priorité nationale pour le Maroc 1/ Les chiffres du Haut Commissariat au Plan AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Le Conseiller pour les Affaires Sociales Travail/Emploi Formation professionnelle Santé/Protection sociale Action sociale/population Rabat, le 28 décembre 2011 L emploi : une

Plus en détail

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2014

ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2014 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS PROMOTION 2014 ENQUÊTE JEUNES DIPLÔMÉS 2015 PROMOTION 2014 L'édition 2015 de l'enquête de suivi professionnel des jeunes diplômés de Sciences Po, qui porte sur la situation des

Plus en détail

La rémunération et le Smic

La rémunération et le Smic C HAPITRE 1 La rémunération et le Smic Distinguer les différentes formes de la rémunération Pour rémunérer les salariés, il existe plusieurs modes de rémunération qui sont fonction soit de la catégorie

Plus en détail

La paupérisation à la Sécurité Sociale, cadres compris

La paupérisation à la Sécurité Sociale, cadres compris La paupérisation à la Sécurité Sociale, cadres compris Quelques rappels de définitions Seuil de pauvreté : En France et en Europe le seuil de pauvreté est fixé de façon relative. On considère comme pauvre

Plus en détail

Le salaire net moyen en 2012 a été de DA, il était de l ordre de DA dans le secteur public et d environ DA dans le secteur privé.

Le salaire net moyen en 2012 a été de DA, il était de l ordre de DA dans le secteur public et d environ DA dans le secteur privé. N 643 Résultats de l enquête annuelle sur les s auprès des entreprises - Mai 2012 - L enquête annuelle sur les s auprès des entreprises, réalisée par voie postale par l ONS a donné les résultats présentés

Plus en détail

Baromètre - Les Français et leur pouvoir d achat

Baromètre - Les Français et leur pouvoir d achat Baromètre - Les Français et leur pouvoir d achat - Vague 2 - Sondage CSA pour COFIDIS SEPTEMBRE 2013 Titre du projet Sommaire Fiche technique du sondage Principaux enseignements 3 4 1 2 La perception de

Plus en détail

Heureux dans son travail Malgré la crise. Mars 2009

Heureux dans son travail Malgré la crise. Mars 2009 Heureux dans son travail Malgré la crise Mars 2009 Méthodologie Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 752 salariés, représentatif de la population salariée au regard des critères d âge

Plus en détail

Un commentaire des résultats de l enquête Eurofound

Un commentaire des résultats de l enquête Eurofound NOTES NOTES ÉDUCATION PERMANENTE N N 18 2011-2 OCTOBRE MARS 2005 2011 ASSOCIATION POUR POUR UNE UNE FONDATION TRAVAIL-UNIVERSITÉ CHAUSSÉE DE HAECHT, 579 B-1031 BRUXELLES RUE DE L ARSENAL, 5 B-5000 NAMUR

Plus en détail

Les investissements et les intentions des professionnels des filières vitivinicole, arboricole et maraîchère maintenus à un niveau élevé

Les investissements et les intentions des professionnels des filières vitivinicole, arboricole et maraîchère maintenus à un niveau élevé Communiqué de Presse - le 23 juin 2016 Baromètre Vinitech-Sifel / Opinion Way* : Les investissements et les intentions des professionnels des filières vitivinicole, arboricole et maraîchère maintenus à

Plus en détail

ENQUETE SUR LES CHOIX DE CARRIERES DES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA AVRIL 2014

ENQUETE SUR LES CHOIX DE CARRIERES DES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA AVRIL 2014 ENQUETE SUR LES CHOIX DE CARRIERES DES JEUNES AFRICAINS DE LA DIASPORA AVRIL 2014 L Afrique a enregistré une croissance économique soutenue au cours des dix dernières années. En 2014, 17 pays africains

Plus en détail

FABRICATION ET RECONDITIONNEMENT DE PALETTES BOIS

FABRICATION ET RECONDITIONNEMENT DE PALETTES BOIS I.CHIFFRE D AFFAIRES Evolution du chiffre d affaires 8% 4% % Tx d'évol. (1) 1,5% 5,5% 3,5% 1,5% 3% + 1,5 % / -4% -8% -2% -2,5% Tendance (2) 4T Décélération L activité de fabrication et de reconditionnement

Plus en détail

Psychologie HEU et HES

Psychologie HEU et HES Psychologie HEU et Le secteur de la santé est le principal domaine d activité des diplômées et diplômés HEU ou en psychologie. Beaucoup travaillent également dans les services publics, le secteur tertiaire

Plus en détail

La retraite supplémentaire d entreprise en 2012

La retraite supplémentaire d entreprise en 2012 24 La retraite supplémentaire d entreprise en 2012 En 2012, 11 % des entreprises de 10 ou plus proposent un dispositif de retraite supplémentaire de type article 83 du Code général des impôts ou un plan

Plus en détail

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS DE MASTER 2 Promotion 2013 UFR SCIENCES

LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS DE MASTER 2 Promotion 2013 UFR SCIENCES LE DEVENIR DES DIPLÔMÉS DE MASTER 2 Promotion 2013 UFR SCIENCES Observatoire des Formations et de l Insertion Professionnelle - OFIP Février 2015 Méthodologie de l enquête L Observatoire des Formations

Plus en détail

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux

INC 12 FEVRIER Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux INC 12 FEVRIER 2015 Bilan de la campagne 2014 des Observatoires Inter Régionaux PARTICIPATION AUX OBSERVATOIRES Participation 2010/2014 aux 7 observatoires inter-régionaux Collèges 2010 2011 2012 2013

Plus en détail

LE BAR MÈTRE DES EMPLOIS DE LA FAMILLE N 20 - DÉCEMBRE TENDANCE AU 2 e TRIMESTRE 2016

LE BAR MÈTRE DES EMPLOIS DE LA FAMILLE N 20 - DÉCEMBRE TENDANCE AU 2 e TRIMESTRE 2016 MÈTRE DES EMPLOIS DE LA FAMILLE N - DÉCEMBRE Chiffres provisoires de l Acoss à l appui, cette nouvelle édition du Baromètre des emplois de la famille présente les dernières tendances du secteur des particuliers

Plus en détail

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé

Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Indicateur n 13 : Évolution des dépenses et des effectifs de personnel des établissements de santé Sous-indicateur n 13-1 : Évolution des dépenses de personnel 140 Évolution des dépenses de personnel des

Plus en détail

Niveau de diplôme et emploi

Niveau de diplôme et emploi G R E F Bretagne L Niveau de diplôme et emploi e niveau de formation des actifs entrant sur le marché du travail progresse. Parallèlement, la structure de l emploi et les compétences requises pour exercer

Plus en détail

FABRICATION DE PARQUETS MASSIFS

FABRICATION DE PARQUETS MASSIFS I. CHIFFRE D AFFAIRES 1 5-5 -1 En France Evolution* du chiffre d affaires -1 Au global 0,5-3,5-3,5 A l export - 3,5 / 1 5-5 -1-4 -3,5 0,5 1 5-5 -2,5-1,5-3 -1-1 1 5-5 -1 Evolution* du chiffre d affaires

Plus en détail

Le marché de l emploi cadre au Zénith Un nouveau record annoncé en dépit de la crise financière

Le marché de l emploi cadre au Zénith Un nouveau record annoncé en dépit de la crise financière Le 12 février 2008 PANEL APEC ENTREPRISE ATTENTION DOCUMENT SOUS EMBARGO PUBLIABLE LE 13 FEVRIER 2008 A 0H01 Le marché de l emploi cadre au Zénith Un nouveau record annoncé en dépit de la crise financière

Plus en détail

Master 2 Professionnel ALIMENTATION Devenir de la promotion 2009 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme

Master 2 Professionnel ALIMENTATION Devenir de la promotion 2009 Enquête 30 mois après l obtention du diplôme Sur les 14 diplômés de la promotion 2009, 9 ont répondu soit un taux de réponse de 64,3%. Profil des répondants 9 femmes. Durant l année 2008-2009 préparant au diplôme obtenu en 2009, 2 bénéficiaient d

Plus en détail

L Economie Sociale et Solidaire en région Nord-Pas de Calais

L Economie Sociale et Solidaire en région Nord-Pas de Calais L Economie Sociale et Solidaire en région Nord-Pas de Calais Diagnostic territorial Veille économique Décembre 2013 Avec le concours financier de : Les emplois de l économie sociale et solidaire (ESS)

Plus en détail

Cahiers Conjoncturels de l Aube

Cahiers Conjoncturels de l Aube Tendances 2 nd semestre 2016 Prévisions 1 er semestre 2017 Cahiers Conjoncturels de l Aube 34 ème édition Février 2017 Tendance générale de l économie Un bilan national terne et des perspectives incertaines

Plus en détail

Parcours professionnels selon l âge

Parcours professionnels selon l âge G R E F Bretagne A u cours des 3 dernières années, l économie s est transformée. Cette évolution a induit une modification de la répartition des emplois par activité et des modalités de gestion des ressources

Plus en détail

Baromètre trimestriel PALETTES

Baromètre trimestriel PALETTES 1T2011 Note trimestrielle N 1 Baromètre trimestriel PALETTES FRANCE BOIS FORET / SYPAL / I+C I ENVIRONNEMENT ECONOMIQUE Environnement favorable Maintien des très bonnes performances de la production des

Plus en détail

BAROMETRE VALHOR / I+C

BAROMETRE VALHOR / I+C Juillet-août-septembre-octobre-novembre-décembre 20 Note semestrielle N 15-20 BAROMETRE VALHOR / I+C Suivi d activité semestriel des entrepreneurs du paysage 1. EVOLUTION DE L'ACTIVITE I - CONJONCTURE

Plus en détail

Bilan des soldes d été Juillet 2014

Bilan des soldes d été Juillet 2014 Bilan des soldes d été 2014 Juillet 2014 Rappel des objectifs et de la méthode Objectifs de l enquête Dresser un bilan des soldes d été 2014 qui se déroulent du 25 juin 2014 au 29 juillet 2014 inclus :

Plus en détail

P.3 LES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT ENQUÊTE COMPLÉMENTAIRE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2015 HAUTE-NORMANDIE

P.3 LES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT ENQUÊTE COMPLÉMENTAIRE BESOINS EN MAIN-D ŒUVRE 2015 HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE AVRIL P.1 LES RECRUTEMENTS EN P.3 LES DIFFICULTÉS DE RECRUTEMENT P.4 UTILISATION DES SERVICES DE PÔLE EMPLOI P.5 LES P.5 RETOUR NOUVELLES SUR COMPÉTENCES ENQUÊTE COMPLÉMENTAIRE BESOINS EN MAIN-D

Plus en détail

Première enquête de soldes auprès de 300 commerçants des Alpes-Maritimes

Première enquête de soldes auprès de 300 commerçants des Alpes-Maritimes Première enquête de soldes auprès de 300 commerçants des Alpes-Maritimes Un bilan qui est globalement mitigé pour les commerçants, plus delamoitiéd entreeuxnesontpassatisfaitsdessoldes. Pour une majorité

Plus en détail

Le premier. emploi. des. Enquête sur les diplômés 2009

Le premier. emploi. des. Enquête sur les diplômés 2009 Le premier emploi des Supélec Enquête sur les diplômés 2009 Au travers de cette enquête, les domaines de l Information, de l Énergie et des systèmes montrent une fois encore leur attractivité pour les

Plus en détail

«(Faire) passer cadre» : place et rôle de la promotion au statut cadre dans les entreprises

«(Faire) passer cadre» : place et rôle de la promotion au statut cadre dans les entreprises «(Faire) passer cadre» : place et rôle de la promotion au statut cadre dans les entreprises Strasbourg Institut du Travail Matinée Dialogue Social, 11 mai 2012 Présentation par Hélène Alexandre Responsable

Plus en détail

4 - Les revenus des salariés dans le transport routier de marchandises

4 - Les revenus des salariés dans le transport routier de marchandises 4 - Les revenus des salariés dans le transport routier de marchandises En 2004, le taux de salaire horaire ouvrier augmente de 3 %. En, le salaire annuel net moyen par année-travail s éleve à 20 988 dans

Plus en détail

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015

Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 Situation économique des entreprises du Grand Hainaut au 1 er trimestre 2015 AVRIL 2015 RÉSUMÉ DES RÉSULTATS L A C T I V I T É A U 1 E R T R I M E S R E 2 0 1 5 A R E T R O U V É U N P E U D E V I G U

Plus en détail

² 1 Les. Avril Observatoire Statistiques et Etudes (O.S.E) - CAF de La Réunion 2016

² 1 Les. Avril Observatoire Statistiques et Etudes (O.S.E) - CAF de La Réunion 2016 ² Les foyers bénéficiaires du RSA au 3 décembre OBSERVATOIRE STATISTIQUES ET ÉTUDES (O.S.E) DE LA CAF DE LA RÉUNION A la fin de l année, la CAF de La Réunion a versé à 8 225 allocataires du RSA près de

Plus en détail

CHIFFRES CLES 2013 DES ENTREPRISES DU PAYSAGE 24/09/13

CHIFFRES CLES 2013 DES ENTREPRISES DU PAYSAGE 24/09/13 CHIFFRES CLES 2013 DES ENTREPRISES DU PAYSAGE 24/09/13 METHODOLOGIE 2 Enquête menée auprès de 1296 entreprises représentatives du secteur, par questionnaire. 1 3 LE SECTEUR EN CHIFFRES DES ENTREPRISES

Plus en détail

Devenir des titulaires de Licence professionnelle. Promotion mois après l obtention du diplôme

Devenir des titulaires de Licence professionnelle. Promotion mois après l obtention du diplôme Les diplômés de Licence Professionnelle de l'ut2j Devenir de la promotion 2012 Enquête Devenir des titulaires de Licence professionnelle Promotion 2012 0 Présentation du public enquêté... 2 28% des diplômés

Plus en détail

ÊTRE CADRE AUJOURD HUI DANS L INDUSTRIE : CARACTÉRISTIQUES ET PERSPECTIVES D EMPLOI CADRE

ÊTRE CADRE AUJOURD HUI DANS L INDUSTRIE : CARACTÉRISTIQUES ET PERSPECTIVES D EMPLOI CADRE ÊTRE CADRE AUJOURD HUI DANS L INDUSTRIE : CARACTÉRISTIQUES ET PERSPECTIVES D EMPLOI CADRE LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2015-57 MARS 2015 Caractéristiques des cadres dans le secteur de l industrie. Perspectives

Plus en détail

PANORAMA DE LA LIBRAIRIE EN ILE-DE-FRANCE. Résumé d une étude GFK (décembre 2008) portant sur 158 librairies en Ile-de-France

PANORAMA DE LA LIBRAIRIE EN ILE-DE-FRANCE. Résumé d une étude GFK (décembre 2008) portant sur 158 librairies en Ile-de-France 1 PANORAMA DE LA LIBRAIRIE EN ILE-DE-FRANCE Résumé d une étude GFK (décembre 2008) portant sur 158 librairies en Ile-de-France Durant l automne 2008, l institut GFK a interrogé 700 librairies françaises

Plus en détail

Enquête Insertion Professionnelle Polytech Paris-Sud

Enquête Insertion Professionnelle Polytech Paris-Sud Enquête Insertion Professionnelle Polytech Paris-Sud Promotion 2010, 6 mois après l obtention du diplôme Table des matières Rappels méthodologiques :... 1 I) Profil de la promotion 2010... 1 Répartition

Plus en détail

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 77,8%.

En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux de réussite de 77,8%. Mention Innovation par l'économie sociale et les TIC Domaine SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES Devenir de la promotion 2012 Enquête En 2011/2012, sur les 18 inscrits, 14 ont validé le diplôme soit un taux

Plus en détail

Note technique du Baromètre de la générosité Evolution des dons des particuliers aux grandes associations et fondations en 2014

Note technique du Baromètre de la générosité Evolution des dons des particuliers aux grandes associations et fondations en 2014 Note technique du Baromètre de la générosité 2014 Evolution des dons des particuliers aux grandes associations et fondations en 2014 Source Le Baromètre de la générosité de France générosités Méthodologie

Plus en détail

La Cifre, un passeport pour l emploi en entreprise Résultats de l enquête 2016 sur les situations de fin de Cifre en 2010 et en 2014

La Cifre, un passeport pour l emploi en entreprise Résultats de l enquête 2016 sur les situations de fin de Cifre en 2010 et en 2014 La Cifre, un passeport pour l emploi en entreprise Résultats de l enquête 2016 sur les situations de fin de Cifre en 2010 et en 2014 Le ministère de l Education nationale, de l Enseignement supérieur et

Plus en détail

LE LIVRET DE L OBSERVATOIRE de la Relation Client

LE LIVRET DE L OBSERVATOIRE de la Relation Client LE LIVRET DE L OBSERVATOIRE de la Relation Client édition juin 2012 Présentation du baromètre de la Relation Client réalisé avec Méthodologie Enquête réalisée par téléphone du 27 avril au 7 mai 2012. Ont

Plus en détail

BAROMÈTRE APEC/INTERGROS : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE COMMERCE INTERENTREPRISES

BAROMÈTRE APEC/INTERGROS : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE COMMERCE INTERENTREPRISES BAROMÈTRE APEC/INTERGROS : LE MARCHÉ DE L EMPLOI CADRE DANS LE COMMERCE INTERENTREPRISES LES ÉTUDES DE L EMPLOI CADRE N 2016-29 JUIN 2016 Les prévisions de recrutements de cadres en 2016 La création d

Plus en détail

N 12 : SALAIRE ET AUGMENTATIONS Novembre 2008

N 12 : SALAIRE ET AUGMENTATIONS Novembre 2008 Journal d information du syndicat CGT à destination des salariés du Siège Social Siège Social C O N T A N 12 : SALAIRE ET AUGMENTATIONS Novembre 2008 C G T T S Beaucoup d entre vous ont espéré avec le

Plus en détail

La rémunération des cadres Un aperçu statistique

La rémunération des cadres Un aperçu statistique 5 décembre 2014 Observatoire des cadres La rémunération des cadres Un aperçu statistique Frédérique NORTIER-RIBORDY Direction technique Agirc-Arrco Agenda 2 1. Le salaire des cadres en 2012 Salaires par

Plus en détail

progrès notables accomplis par le pays en le situant en fin de période au niveau de la valeur moyenne de 57,1 de l Afrique sub-saharienne.

progrès notables accomplis par le pays en le situant en fin de période au niveau de la valeur moyenne de 57,1 de l Afrique sub-saharienne. Profil pays EPT 4 Contexte général Pays d Afrique de l Est situé dans la région des Grands Lacs le est l un des pays les plus pauvres du continent avec un PIB par habitant de 25 $US en 2. Au cours des

Plus en détail

Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss

Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss Enquête de satisfaction sur les services de l Ucanss Enquête menée auprès de ses utilisateurs du Régime général de sécurité sociale 2013. L Ucanss, à l écoute des besoins et des attentes Avec pour objectif

Plus en détail

RATIOS. Repli des taux de valeur ajoutée et de marge commerciale

RATIOS. Repli des taux de valeur ajoutée et de marge commerciale RATIOS Repli des taux de valeur ajoutée et de marge commerciale Les taux de valeur ajoutée, qui mesurent la capacité à créer de la valeur par euro de chiffre d affaires, varient fortement selon l activité.

Plus en détail

Performances et profils de carrières des diplômés des filières courtes Septembre 2008

Performances et profils de carrières des diplômés des filières courtes Septembre 2008 pour Performances et profils de carrières des diplômés des filières courtes Septembre 2008 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Le profil des diplômés de filières courtes B Le recrutement

Plus en détail

BAROMÈTRE TRIMESTRIEL DES ENTREPRISES : LA PRUDENCE TOUJOURS DE MISE

BAROMÈTRE TRIMESTRIEL DES ENTREPRISES : LA PRUDENCE TOUJOURS DE MISE C CONJONCT UR RE DOCUMENT SOUS EMBARGO JUSQU AU 22/10/ 00 h 01 4 e TRIMESTRE NOTE DE CONJONCTURE TRIMESTRIELLE DE L APEC BAROMÈTRE TRIMESTRIEL DES ENTREPRISES : LA PRUDENCE TOUJOURS DE MISE N 53 Selon

Plus en détail

L emploi dans le Gard

L emploi dans le Gard S y n t h è s e L emploi dans le Gard Données et enjeux économiques Mai 2013 Les emplois ont diminué entre 2007 et 2011 dans la majeure partie des territoires gardois hormis dans le Gard Rhodanien. Les

Plus en détail

Stabilisation de la hausse des salaires

Stabilisation de la hausse des salaires Stabilisation de la hausse des salaires Pauline Charnoz, Vincent Gombault, Nicolas Greliche* En 2007, le salaire mensuel de base (SMB) dans les entreprises du secteur privé de plus de 10 salariés progresse

Plus en détail