CONDUCTIMÉTRIE 1. CONDUCTIVITÉ DE 3 ÉLECTROLYTES

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CONDUCTIMÉTRIE 1. CONDUCTIVITÉ DE 3 ÉLECTROLYTES"

Transcription

1 Travaux pratiques de chiie physique I Fournier Coralie, Chappuis Eilie Groupe E CONDUCTIMÉTRIE. CONDUCTIITÉ DE ÉLECTROLYTES. But Déduire par conductiétrie si une solution d électrolytes suit la loi de Kohlrausch (électrolytes forts) ou plutôt la loi de dilution d Ostwald (électrolytes faibles). Déteriner aussi différents paraètres coe la conductivité olaire liite, la constante de Kohlrausch K ou encore la constante d acidité Ka..2 Théorie La situation change s il s agit d un électrolyte faible, i.e. qui ne se dissocie pas totaleent en solution ais atteint plutôt un équilibre. Le nobre d ions dépend donc de la concentration totale. Les électrolytes faibles ne suivent donc pas la loi de Kohlrausch ais la loi de dilution d Ostwald : + K a c ( ) 2 Donc /_ en fonction de _. c devrait donner une droite et peret de déteriner expérientaleent la valeur de Ka et celle de la conductivité olaire liite. Grâce à l équation de la régression linéaire du type y ax + b, nous déterinons : La conductivité olaire liite b La constante d acidité K a a ( ) 2. Partie pratique et résultats - -

2 Travaux pratiques de chiie physique I Fournier Coralie, Chappuis Eilie Groupe E Tableau n : Conductiétrie de l acide acétique olue [L] conductivité k [S/c] Concentration Racine concentration Conductivité olaire [S c2/ol] / *c Afin de voir si l acide acétique suit la loi de Kohlrausch, on trace un graphique de la conductivité olaire en fonction de la racine de la concentration et on regarde la linéarité Graphique n : Acide acétique loi de Kohlrausch Loi de Kohlrausch Conductivité olaire Racine concentration - 2 -

3 Travaux pratiques de chiie physique I Fournier Coralie, Chappuis Eilie Groupe E On rearque au preier coup d œil qu il ne s agit pas d une droite donc l acide acétique suit probableent la loi de dilution d Ostwald pour les électrolytes faibles. Un graphique de /_ en fonction de _. c est tracé. Graphique n 4 : Acide acétique loi de dilution d Ostwald Loi de dilution d'ostwald.9.8 y.746x /? ? * c Pour déteriner Ka, il faut connaître la valeur théorique de _ de l acide acétique. Le tableau de valeurs du protocole nous donne les conductivités olaires suivantes : Tableau n 4 : Conductivité olaire liite _ NaCl 26.9 HCl NaOAc 9. Et si on pose : NaOOCCH HCl CH COOH + NaCl + Alors ( NaHOOCCH ) ( CH COOH ) + ( HCl) ( NaCl) 9.56 [S c 2 / ol] Tableau n 5 : Calculs de Ka et de _ de l acide acétique a.74 b -.22 _ _ théorique 9.56 Ka.9 E-5 Ka théorique [2].8 E-5 - -

4 Travaux pratiques de chiie physique I Fournier Coralie, Chappuis Eilie Groupe E Discussion des résultats Pour l acide acétique, l écart entre la conductivité olaire liite théorique et expérientale est énore. Ceci vient probableent du faite que cette valeur varie facileent avec la tepérature. En effet, au début des esures, les solutions encore proches d une tepérature de 25 C puisqu elles viennent de sortir du bain ais au fur à esure de l avanceent de l expérience, leur tepérature diinue légèreent puisque la tepérature abiante est d environ 2 C. D ailleurs ceci se rearque très bien sur le graphique n 4 qui devrait donner une droite. De plus, le conductiètre se déréglait pendant l expérience. L erreur relative pour le Ka est plus faible ais s élève tout de êe à 5 %. Cependant, si on ne prend en copte que les 5 preières esures, le Ka devient.4-5 ce qui ne représente plus qu une erreur relative de 22 % ce qui prouve que le refroidisseent des solutions fausse les résultats. 2. DOSAGE D IONS CHLORURES 2. But Déteriner la concentration en ions chlorures d une solution inconnue par esure de la conductiétrie 2.2 Théorie Chaque ajout de AgNO provoque la foration de AgCl qui précipite. La conductivité diinue donc à chaque ajout jusqu au point d équivalence où tous les ions chlorures ont été utilisés. Ensuite, la conductivité augente à nouveau le nobre d ions (ion argent et nitrate) augente égaleent. Connaissant le point d équivalence, la concentration en ions chlorures est facileent déterinable. c Cl éq c AgNO sol. inconnue 2. Partie pratique et résultats Introduire 5 L de solution inconnue et environ 5 L d eau dans un bécher de 25 L. Mesurer la conductivité de la solution pour chaque ajout de nitrate d argent. Tableau n 6 : Conductivité de la solution inconnue olue ±. [L] conductivité k [icros/c] olue ±. [L] conductivité k [icros/c]

5 Travaux pratiques de chiie physique I Fournier Coralie, Chappuis Eilie Groupe E Graphique n 5 : Solution inconnue Déterination de la concentration en NaCl 5 y.757x Conductiétrie y -9.9x olue [L] Calcul du point d équivalence : y() y(2) 9.9x x x x 4.L c Cl éq c sol. inconnue AgNO.57 M 2.4 Discussion des résultats La concentration en ions chlorure est donc.57 M en prenant l intersection des deux régressions linéaire. Cependant, on rearque que pour un ajout de 5 L la conductivité est plus basse et devrait, par conséquent être le point d équivalence. Ce second point d équivalence donne une concentration en ions chlorure de.6 M ce qui représente une variation d environ 5 %.. EXERCICES Calculer la constante de Kohlrausch pour HCl, NaCL et NaOOCCH à partir des données ci-dessous (cf. protocole) Pour ces calculs, on utilise donc la loi de Kohlrausch : K c - 5 -

6 Travaux pratiques de chiie physique I Fournier Coralie, Chappuis Eilie Groupe E Constante de Kohlrausch de HCl : _ concentration c E E E K 4.6 > - pente? HCl y -4.6x c Constante de Kohlrausch de NaCl : _ concentration c E E E E E K 6.78 > - pente? NaCl y x c Constante de Kohlrausch de NaOAc : _ concentration c E E E E E K > - pente? NaOAc y x c 4. SOURCES BIBLIOGRAPHIQUES [] Polycopié des travaux pratiques de chiie physique I [2] Atkins et Jones, Chiie: olécules, atière, étaorphoses, DeBoeck, chapitre

RAPPELS SUR LA CONDUCTIMETRIE

RAPPELS SUR LA CONDUCTIMETRIE Terinale S Chiie Chapitre TP b Correction RAPPES SUR A CONDUCTIMETRIE a cellule conductiétrique est constituée de deux électrodes conductrices. Elle peret de esurer la conductance G(solution) d une portion

Plus en détail

Genève, le 25.02.2009 Conductimétrie Groupe 9 Laboratoire du 18-20.02.2009 CONDUCTIMETRIE 1. RESUME

Genève, le 25.02.2009 Conductimétrie Groupe 9 Laboratoire du 18-20.02.2009 CONDUCTIMETRIE 1. RESUME Emilie Chappuis Bsc1 chappue1@etu.unige.ch CONDUCTIMETRIE 1. RESUME Coralie Fournier Bsc1 fournic@etu.unige.ch 1.1 Étalonnage de la cellule de conductivité Conductance G :.765 ms = 7.65 1-4 S Conductivité

Plus en détail

5 La résistance électrique

5 La résistance électrique 5 La résistance électrique 5.1 La nature de la résistance électrique Expérience : Appliquons une tension U à un fil de cuivre de longueur et de diaètre connus et esurons l intensité du courant I. Ensuite,

Plus en détail

TP : TITRAGE D UNE SOLUTION DE DESTOP PAR CONDUCTIMETRIE

TP : TITRAGE D UNE SOLUTION DE DESTOP PAR CONDUCTIMETRIE TP : TITRAGE D UNE SOLUTION DE DESTOP PAR CONDUCTIETRIE Objectifs : Effectuer un titrage d'un produit de la vie courante par conductiétrie afin de vérifier les indications données par le fabriquant. Données:

Plus en détail

MASSE, VOLUME ET QUANTITE DE MATIERE

MASSE, VOLUME ET QUANTITE DE MATIERE MASSE, OLUME ET QUANTITE DE MATIERE Exercices du Livre Microega Hatier (004 Correction L acide sulfurique 1. Calculons la asse olaire de l acide sulfurique : M(H SO 4 xm(h + M(S + 4xM(O M(H SO 4 x1,00

Plus en détail

Version 2 du 24 septembre 2009. X. Bataille, I. et S. Leclerc 01/10/2009 1/37

Version 2 du 24 septembre 2009. X. Bataille, I. et S. Leclerc 01/10/2009 1/37 Simulations et exploitation de courbes de titrages acidobasiques suivis par ph-métrie et conductimétrie. Utilisation des logiciels Dozzzaqueux et Regressi Version 2 du 24 septembre 2009 A. Prise en main

Plus en détail

Genève, le Gravimétrie Groupe 14 Laboratoire du GRAVIMÉTRIE 1. RÉSUMÉ

Genève, le Gravimétrie Groupe 14 Laboratoire du GRAVIMÉTRIE 1. RÉSUMÉ Genève, le 15.10.008 Graviétrie Groupe 1 Eilie Chappuis Bsc1 chappue0@unige.ch GRAVIÉTRIE 1. RÉSUÉ Coralie Fournier Bsc1 fournic0@etu.unige.ch 1.1. L'eau d'hdratation du sulfate de nickel Grâce à une déshdratation,

Plus en détail

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons

MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons MC11 Mélanges d acides et de bases ; solutions tampons Les définitions d acidité et de basicité ont beaucoup évoluées depuis leur apparition. Aujourd hui, on retient deux définitions valables. Celle donnée

Plus en détail

MASSE VOLUMIQUE - DENSITE

MASSE VOLUMIQUE - DENSITE 1 / 6 1. ASSE VOLUIQUE ASSE VOLUIQUE - DENSIE C est la asse de l unité de volue d un corps......dans des conditions de tepératures et de pression bien déterinées. ρ = V : asse en kg V : volue en 3 ρ :

Plus en détail

Exercice d application du chapitre 7 CALCULATRICE INTERDITE

Exercice d application du chapitre 7 CALCULATRICE INTERDITE Exercice d application du chapitre 7 CALCULATRICE INTERDITE On donne : Constante d Avogadro : N A = 6 10 23 ol-1 Masse olaire du carbone : 12 g ol -1 Masse olaire de l hydrogène : 1g ol -1 Masse olaire

Plus en détail

Potentiel de la géothermie de surface pour le chauffage et la climatisation en Tunisie

Potentiel de la géothermie de surface pour le chauffage et la climatisation en Tunisie Revue des Energies Renouvelables CICME 08 Sousse (008) 143 151 Potentiel de la géotherie de surface pour le chauffage et la cliatisation en Tunisie M.S. Guellouz * et G. Arfaoui Laboratoire d Etudes des

Plus en détail

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION

ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION ST2S Thème 2 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Chapitre 1 : ACIDES FAIBLES ET BASES FAIBLES EN SOLUTION 1. ECHELLE DE Sur les étiquettes d minérales, on peut lire suivi d une valeur voisine

Plus en détail

Exercice I: solution tampon (7 points)

Exercice I: solution tampon (7 points) Classes : SG Année scolaire : 2010/2011 Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte trois pages numérotées de 1 à 3. L usage d une calculatrice non programmable est

Plus en détail

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs

Arrondissage des résultats de mesure. Nombre de chiffres significatifs BUREAU NATIONAL DE MÉTROLOGIE COMMISSARIAT À L'ÉNERGIE ATOMIQUE LABORATOIRE NATIONAL HENRI BECQUEREL Note technique LNHB/04-13 Arrondissage des résultats de esure Nobre de chiffres significatifs M.M. Bé,

Plus en détail

Cette réaction est lente à température ordinaire mais sa vitesse peut être augmentée en présence d'un catalyseur.

Cette réaction est lente à température ordinaire mais sa vitesse peut être augmentée en présence d'un catalyseur. D après Réunion 007 Exercice 1 : Étude cinétique de la disutation de l'eau oxygénée Calculatrice interdite L'eau oxygénée coerciale est une solution aqueuse de peroxyde d'hydrogène utilisée coe désinfectant

Plus en détail

CONDUCTIMÉTRIE : Principe de fonctionnement d un conductimètre : Conductance et résistance

CONDUCTIMÉTRIE : Principe de fonctionnement d un conductimètre : Conductance et résistance CONDUCTIMÉTRIE : Principe de fonctionnement d un conductimètre : Un conductimètre est un ohmmètre alimenté en courant alternatif. On cherche à mesurer la résistance de la solution piégée dans la cellule

Plus en détail

Etude rigoureuse des solutions acides et basiques

Etude rigoureuse des solutions acides et basiques Etude rigoureuse des solutions acides et basiques. V Etude rigoureuse des solutions acides et basiques Sir Isaac Newton ( 1642-1727 ) a. Condition d électroneutralité... 68 b. Condition de conservation

Plus en détail

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1

Acides et Bases en solution aqueuse. Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Acides et Bases en solution aqueuse Acides Exercice 1 Calculer le ph d une solution d acide chlorhydrique de concentration 0,05 mol.l -1 Exercice 2 L acide nitrique est un acide fort. On dissout dans un

Plus en détail

Détermination de quantités de matière

Détermination de quantités de matière Chiie chapitre Déterination de quantités de atière A. Prélever des quantités de atière Activités préparatoires Doc. 1 Étiquette présente sur un flacon de butanone. On souhaite prélever une quantité n =

Plus en détail

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité Les solutions tampons une solution tampon est une solution constituée d un acide faible ou d une base faible d un sel de cet acide ou de cette base

Plus en détail

CH.9 ÉNERGIES exercices - correction

CH.9 ÉNERGIES exercices - correction CH.9 ÉNERGIES exercices - correction SAVOIR SON COURS ❶ Choisir la bonne réponse : Enoncés Réponse A Réponse B Réponse C ❶ L énergie de position d un objet ❷ Lorsqu un objet tobe augente quand son altitude

Plus en détail

C2 - DOSAGE ACIDE FAIBLE - BASE FORTE

C2 - DOSAGE ACIDE FAIBLE - BASE FORTE Fiche professeur himie 2 - DOSAGE AIDE FAIBLE - BASE FORTE Mots-clés : dosage, ph-métrie, acide faible, base forte, neutralisation, concentration. 1. Type d activité ette expérience permet aux élèves de

Plus en détail

1, rue de Rome 93561 Rosny Cedex

1, rue de Rome 93561 Rosny Cedex Sections de technicien supérieur Bâtient Sections de technicien supérieur Étude et Éconoie de la Construction Sections de technicien supérieur Travaux Publics Sections de technicien supérieur liées aux

Plus en détail

Chapitre III : SOLUTIONS DANS LA VIE QUOTIDIENNE

Chapitre III : SOLUTIONS DANS LA VIE QUOTIDIENNE Chapitre III : SOLUTIONS DANS LA VIE QUOTIDIENNE Rappel de quelques définitions - asse voluique d une solution : rapport d une asse de solution à son volue V (g) µ = (1) µ en g.l -1 V V (L) - Concentration

Plus en détail

Chapitre 2. Réactions acido-basiques

Chapitre 2. Réactions acido-basiques Chapitre 2. Réactions acido-basiques Exemples de réactions acido- basiques : o Le contrôle de l acidité du sang par l organisme est basé sur des réactions acido- basiques ( toute variation peut provoquer

Plus en détail

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide

K W = [H 3 O + ] [OH - ] = 10-14 = K a K b à 25 C. [H 3 O + ] = [OH - ] = 10-7 M Solution neutre. [H 3 O + ] > [OH - ] Solution acide La constante d autoprotolyse de l eau, K W, est égale au produit de K a par K b pour un couple acide/base donné : En passant en échelle logarithmique, on voit donc que la somme du pk a et du pk b d un

Plus en détail

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité

L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité L équilibre acido-basique et l équilibre de solubilité Les solutions tampons une solution tampon est une solution constituée d un acide faible ou d une base faible d un sel de cet acide ou de cette base

Plus en détail

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème

EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement secondaire II Direction générale Collège de Genève EXAMEN D'ADMISSION EN 2 ème ANNÉE Nom :...

Plus en détail

T18 2014. Les acides et les bases NS

T18 2014. Les acides et les bases NS Les acides et les bases NS Les acides et les bases NS Constante de dissociation ionique de l eau (K e ) Rappel : l eau peut donner un proton (et devenir OH ) ou accepter un proton (et devenir H 3 O + ):

Plus en détail

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie

Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie P a g e 1 TS Chimie Enoncé Les indicateurs colorés naturels : de la cuisine à la chimie Exercice résolu La première utilisation d'un indicateur coloré pour les titrages acido-basiques remonte à 1767 par

Plus en détail

Fiche de révisions sur les acides et les bases

Fiche de révisions sur les acides et les bases Fiche de révisions sur les s et les s A Définitions : : espèce chimique capable de libérer un (ou plusieurs proton (s. : espèce chimique capable de capter un (ou plusieurs proton (s. Attention! Dans une

Plus en détail

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie.

J-10. Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. J0 Chimie Les données nécessaires à la résolution des exercices et ne se trouvant pas dans l énoncé se situent en fin de partie. Exercice : Ecriture d équation de réaction. Ecrire les équation de réaction

Plus en détail

A. ZRINEH & A. EL YAHYAOUI

A. ZRINEH & A. EL YAHYAOUI Filière SMPC, S, Chimie Générale II, Réaction Chimique, Réactions Acide-Base, 011-01 1 UNIVERSITE MOHAMMED V AGDAL FACULTE DES SCIENCES RABAT FILIÈRE SMPC, S, CHIMIE GÉNÉRALE II, RÉACTION CHIMIQUE A. ZRINEH

Plus en détail

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE

ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE ORDRE DE RÉACTION : MÉTHODES DE RÉSOLUTION Table des matières 1 Méthodes expérimentales 2 1.1 Position du problème..................................... 2 1.2 Dégénérescence de l ordre...................................

Plus en détail

Exercices de Chimie des solutions. Philippe Ribière

Exercices de Chimie des solutions. Philippe Ribière Exercices de Chimie des solutions. Philippe Ribière Année scolaire 2010/2011 http://philippe.ribiere.pagesperso-orange.fr/ 2 Table des matières 1 Système fermé et réaction chimique 5 1.1 Questions de cours......................................

Plus en détail

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala

Fiche de présentation de la ressource. Nicolas di Scala Fiche de présentation de la ressource Classe : Terminale ST2S Enseignement : Physique-Chimie Pôle du programme : «Chimie et santé» Sous-thème : Acides et bases dans les milieux biologiques Équilibre chimique

Plus en détail

Détermination d un mécanisme de réaction

Détermination d un mécanisme de réaction Détermination d un mécanisme de réaction Romain Laverrière chimie (romainl0@etu.unige.ch) Tatiana Pachova chimie (pachova0@etu.unige.ch) Introduction But de la manipulation Cette expérience a pour objectif

Plus en détail

Rapport 3 Dosage de la caféine dans des sodas et des boissons énergisantes par spectroscopie UV

Rapport 3 Dosage de la caféine dans des sodas et des boissons énergisantes par spectroscopie UV Rapport 3 Dosage de la caféine dans des sodas et des boissons énergisantes par spectroscopie UV Raphaël Braunschweig, Stefan Binder Groupe A, Binôme 3 Résultats selon Benjamin Buhr et Lucile Koch-Schlund

Plus en détail

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations

Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique. Protocoles des manipulations 1 Travaux Pratiques de M 1201 Bases de chimie générale et organique Protocoles des manipulations 1. Préparation et étalonnage d une solution d hydroxyde de sodium... 2 2. ph-métrie... 4 3. Oxydoréductions

Plus en détail

TP TS- SPE PAGE 1 / 5

TP TS- SPE PAGE 1 / 5 TP TS- SPE THÈME EAU/EAU ET ENVIRONNEMENT LA SALINITÉ D'UNE EAU D'UNE LAGUNE SALICOLE PAGE 1 / 5 Document 1 : Qu'est- ce que la salinité? La salinité d une eau de mer, masse d espèces solides dissoutes

Plus en détail

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie

Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie TP Géné 2 Détermination de la formule d un complexe Spectrophotométrie, Potentiométrie, Conductimétrie La blouse et les lunettes de protection seront portées pendant toute la durée de la séance. 1. Problématique

Plus en détail

Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau).

Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau). Solution: mélange homogène obtenu par dissolution d un corps nommé soluté dans un solvant (en général l eau). Préparation d une solution de chlorure de sodium: (eau salée). Dissoudre du chlorure de sodium

Plus en détail

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS T.P-cours de Chimie n 8 Objectifs : TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS L EAU DE VICHY - ST YORRE Réinvestir les notions de conductivité, puis de quotient de réaction ; Réaliser et interpréter un titrage ;

Plus en détail

Présenter le résultat d une mesure

Présenter le résultat d une mesure TS Présenter le résultat d une esure I. Généralités 1 ) Écriture d un résultat Exeple : Une personne onte sur une balance pour se peser et lit : En notation scientifique ce résultat s écrit : ) Chiffres

Plus en détail

TP REACTEUR DISCONTINU

TP REACTEUR DISCONTINU 61 AVENUE DU GAL DE GAULLE 94 000CRETEIL BARABE ANTHONY JELH BRUNO LE DIGABEL YOHAN GOUDOT SEBASTIEN LAKHDARI OMAR TAP JULIEN TP REACTEUR DISCONTINU Année universitaire 2004-2005 Université Paris XII -

Plus en détail

PHS1101 Mécanique pour ingénieurs

PHS1101 Mécanique pour ingénieurs PHS1101 écanique pour inénieurs Contrôle périodique 1 Hier 01 «Spécial Déénaeent» Question 1: k Déénaeent PHS1101 nc. 51-1-159 C Question 1: Dans les annonces publicitaires de Ford F150, on annonce fièreent

Plus en détail

D.S. N 4 de Physique Chimie Spécialité L usage de la calculatrice est autorisé

D.S. N 4 de Physique Chimie Spécialité L usage de la calculatrice est autorisé D.S. N 4 de Physique Chimie Spécialité L usage de la calculatrice est autorisé Exercice de Physique Des élèves de terminale S doivent mettre en œuvre un montage permettant de simuler une modulation d amplitude.

Plus en détail

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES

CHIMIE-RESUME DE LA DEUXIEME PARTIE DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES DEUXIEME PARTIE ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES CHAPITRE 4 - ACIDES ET BASES DANS LES MILIEUX BIOLOGIQUES Rappels [H 3 O + ] = 10 -ph ou ph = - log [H 3 O + ] (Le ph d une solution dépend

Plus en détail

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation

CHAPITRE 5 Dosages par précipitation CHAPITRE 5 Dosages par précipitation I- Introduction Une réaction formant un précipité peut être utilisée comme réaction de dosage, à condition qu elle soit : totale, le précipité doit être pratiquement

Plus en détail

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES

OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS QUELQUES EAUX POTABLES OU NON POTABLES OLYMPIADES NATIONALES DE LA CHIMIE 2011 THEME : CHIMIE ET EAU ACADEMIE D AMIENS THEORIE REGION DE PICARDIE NOTE NOM PRENOM LYCEE Que signifie l adjectif potable? Peutêtre bu sans danger QUELQUES EAUX POTABLES

Plus en détail

Cahier de vacances - Préparation à la Première S

Cahier de vacances - Préparation à la Première S Cahier de vacances - Préparation à la Première S Ce cahier est destiné à vous permettre d aborder le plus sereinement possible la classe de Première S. Je vous conseille de le travailler pendant les 0

Plus en détail

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel

Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel Teneur en chlore actif des Eaux et Concentrés de Javel 1 Principe Importance de la mesure de la teneur en chlore actif La mesure de la teneur en chlore actif est très importante pour un fabricant, un préparateur

Plus en détail

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010

Acides & Bases. Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Acides & Bases Travail Pratique de 1ère année, Université de Genève, Science II, Laboratoire H. 8 octobre 2010 Romain Laverrière & Stéphane Dierickx romainl0@etu.unige.ch dierick0@etu.unige.ch Groupe 15

Plus en détail

Bonnes pratiques pour la mesure du ph

Bonnes pratiques pour la mesure du ph Bonnes pratiques pour la mesure du ph ph rappel ph Est la valeur mesurée qui indique le degré d'acidité dans une solution acqueuse. Acide est amer désagréable (presque) inmangeable/imbuvable Coca Cola

Plus en détail

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002

K = 0,010 m 0,004. On mesure alors l absorbance à la longueur d onde λ 0 des solutions étalons de chlorure de nickel. 0,002 a. En observant le spectre d absorption d une solution de chlorure de nickel, déterminer la longueur d onde idéale pour effectuer un dosage spectrophotométrique par étalonnage. A, Figure 1 : Absorbance

Plus en détail

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope?

OBJECTIFS. I. A quoi sert un oscilloscope? OBJECTIFS Oscilloscope et générateur basse fréquence (G.B.F.) Siuler le fonctionneent et les réglages d'un oscilloscope Utiliser l oscilloscope pour esurer des tensions continues et alternatives Utiliser

Plus en détail

Interactions solvant-soluté

Interactions solvant-soluté REACTIONS EN SOLUTION AQUEUSE RDuperray Lycée FBUISSON PTSI E Q U I L I B R E D E P R E C I P I T A T I O N Dans ce chapitre et les suivants, nous allons étudier différents équilibres chimiques en solution

Plus en détail

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité

GRAVIMETRIE + NO. 1 - Principe de la gravimétrie. a - Quelques exemples. b - Facteurs influençant la solubilité GRAVIMETRIE 1 - Principe de la gravimétrie Cette méthode d analyse quantitative a pour but d obtenir une séparation quantitative (c'est-àdire totale) d'un cation ou d'un anion (en solution aqueuse) par

Plus en détail

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges

Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges 25 janvier 2006 Concours régional des Olympiades de Chimie Académie de Limoges THEME : CHIMIE ET HABITAT AU SERVICE DE L INNOVATION Lycée Raoul Dautry Détermination de la teneur en sulfate de calcium dans

Plus en détail

Résumé. Introduction

Résumé. Introduction Résumé Dans cette expérience, nous nous sommes familiarisées avec la spectrophotométrie d absorption moléculaire (UV-Visible) à l aide de la molécule de pyridoxine. Introduction La première partie de cette

Plus en détail

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE

P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE P-15V1 MÉTHODE DE MESURE IN SITU DU ph DE L EAU PAR LA MÉTHODE ELECTROCHIMIQUE 1. Domaine d application Cette méthode concerne la mesure du ph dans des solutions aqueuses : - non salines (conductivité

Plus en détail

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction

TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction TP 7: Titrage de solutions commerciales - Correction Objectifs: le but de ce TP et de mettre en œuvre les méthodes de détermination du point équivalent d'un dosage vues précédemment. Ainsi on pourra remonter

Plus en détail

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse

TP III. Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse CHAMPREDONDE Renaud DAUNIS Mélanie TP III Caractérisation de l équilibre de la calcite dans une solution aqueuse Module de géochimie Responsable : J.-L. DANDURAND SOMMAIRE INTRODUCTION I / Etude théorique

Plus en détail

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie

UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie UE BI 504 Thermodynamique des systèmes biologiques TP de Thermochimie Emmanuel Beaudoin Sébastien Béasse 1 TP1 Dosage calorimétrique : détermination d une enthalpie de réaction Introduction La digestion

Plus en détail

DST de sciences physiques

DST de sciences physiques Terminales S DST de sciences physiques (5 pages) Exercice n 1 (7 points) Acide et base faible Toutes les solutions aqueuses sont à 25 C. 1. On dispose d'une solution S a d'acide éthanoïque CH 3 COOH de

Plus en détail

Chapitre 6 (Courant et résistance)

Chapitre 6 (Courant et résistance) . Déinitions 1. ntensité oyenne e courant. ntensité instantanée Plan e la 3 èe partie (Électrocinétique) Chapitre 6 (Courant et résistance) Q t Q (en père) t 3. Densité e courant (en père/ ) J. Théorie

Plus en détail

Module 4 : Les réactions de transfert de protons

Module 4 : Les réactions de transfert de protons Module 4 : acides et bases 1/55 Module 4 : Les réactions de transfert de protons 1 Définitions... 4 1.1 Théorie de Brönsted-Lowry sur les acides et les bases en milieu aqueux... 4 2 Produit ionique, notion

Plus en détail

ÉQUATIONS DE DROITES. 1 Activités

ÉQUATIONS DE DROITES. 1 Activités Activités Équations de droites Seconde Activités ÉQUATIONS DE DROITES ACTIVITÉ Le plan est uni d un repère (O i, orthogonal.. (a Placer les points : A ( 3 B ( et C (3,. (b Calculer les coordonnées des

Plus en détail

Didactique. Notions de mole. Réf : Français p 1. Version : 2101

Didactique. Notions de mole. Réf : Français p 1. Version : 2101 Français p 1 Version : 2101 1 Contenu - 1 ole d'aluiniu : asse 27,0 +/- 0,2g - 1 ole de fer : asse 55,8 +/- 0,2g - 1 ole de cuivre : asse 63,5 +/- 0,2g - 1 ole de zinc : asse 65,4 +/- 0,2g - 1 ole d'étain

Plus en détail

Les polynômes du second degré

Les polynômes du second degré Les polynômes du second degré exercices corrigés 12 septembre 2013 Les polynômes du second degré Exercice 1 Exercice 2 Exercice 3 Les polynômes du second degré Exercice 1 Les polynômes du second degré

Plus en détail

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6

Perrothon Sandrine UV Visible. Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 Spectrophotométrie d'absorption moléculaire Étude et dosage de la vitamine B 6 1 1.But et théorie: Le but de cette expérience est de comprendre l'intérêt de la spectrophotométrie d'absorption moléculaire

Plus en détail

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE

C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Fiche professeur Chimie C1 - DOSAGE ACIDE FORT - BASE FORTE Mots-clés : dosage, ph-métrie, acide fort, base forte, neutralisation, concentration. 1. Type d activité Cette expérience permet aux élèves de

Plus en détail

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique»

Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Chapitre 16, TP 2 : «Etude d une transformation chimique» Objectifs : Décrire un système chimique et son évolution. Identifier un réactif limitant. Ecrire l équation-bilan de réaction. Document 1 : Présentation

Plus en détail

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation

Compte rendu de LA37 B, TP numéro 1. Evolution de la température et du degrée d'hydratation 4 6 8 2 4 8 22 26 3 34 38 42 46 5 54 58 62 66 7 74 78 83 89 96 8 44 Bertin Morgan Compte rendu de LA37 B, TP numéro. Les essais effectués par le laboratoire des ponts et chaussés nous ont fournis la température

Plus en détail

ph-métrie première partie

ph-métrie première partie TP 02 de chimie ph-métrie première partie Ce TP est consacré aux titrages. Les indicateurs colorés seront abordés dans un autre TP consacré aux acides et bases. Lire le paragraphe 1 avant de vous présenter

Plus en détail

Devoir surveillé n 1 : correction

Devoir surveillé n 1 : correction E1A-E1B 013-01 Devoir surveillé n 1 : correction Samedi 8 septembre Durée : 3 heures. La calculatrice est interdite. On attachera une grande importance à la qualité de la rédaction. Les questions du début

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016

PC Brizeux TP N 1 - Correction Altmayer- Henzien 2015-2016 Correction TP N1 I. Etalonnage d'une solution de soude Q1. Si la solution de soude n'est pas fraîchement préparée, du dioxyde de carbone de l'air peut se dissoudre dedans puis réagir avec la soude par

Plus en détail

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM

EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD. Livret réponses TEST 1. AVRIL 13 th, 2010. pays: BELGIUM EUROPEAN UNION SCIENCE OLYMPIAD Livret réponses TEST 1 AVRIL 13 th, 2010 pays: BELGIUM Team: _B Noms et signatures 1 Tache 1 humidité relative de l air 1.1: Le point de rosée ( condesation) est à (indiquer

Plus en détail

Eléments de correction de la compo 2

Eléments de correction de la compo 2 Eléents de correction de la copo Exercice 1 : Un anti-inflaatoire à base d ibuprofène ( points) 1. Expliquer les points couns et les différences entre un édicaent princeps et un générique. (1 pt) es deux

Plus en détail

TP cours : Conductimétrie 1s M.Boulant

TP cours : Conductimétrie 1s M.Boulant TP cours : Conductimétrie 1s M.Boulant Par paillasse Un conductimètre 250mL de NaCl à 0,01 mol.l -1 (flacon possible) 100mL de NaOH à 0,01 mol.l -1 (flacon possible) 100mL de HCl à 0,01 mol.l -1 (flacon

Plus en détail

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1

Sonde nitrate. Référence CI-6735. A utiliser avec la référence PS-2147. Page 1 sur 1 Sonde nitrate Référence CI-6735 A utiliser avec la référence PS-2147 Page 1 sur 1 Introduction IMPORTANT : TOUJOURS UTILISER DES GANTS ET DES LUNETTES DE PROTECTION POUR MANIPULER DES PRODUITS CHIMIQUES.

Plus en détail

ACIDES BASES. I. Généralités

ACIDES BASES. I. Généralités 1 ACIDES BASES I. Généralités Les réactions acides- bases se font en solution aqueuse. L eau est le solvant et le composé dissout est le soluté. La dissociation de l acide ou de la base dans l eau peut

Plus en détail

CHIMIE. À propos du chrome

CHIMIE. À propos du chrome CHIMIE Les calculatrices sont autorisées. À propos du chrome Du grec khrôma ou du latin chroma (couleur). Il a été découvert par Louis Vauquelin en 1797. Il est présent dans la croûte terrestre ( 003,

Plus en détail

Chapitre 5: Oscillations d un pendule élastique horizontal

Chapitre 5: Oscillations d un pendule élastique horizontal 1 re B et C 5 Oscillations d'un pendule élastique horizontal 40 Chapitre 5: Oscillations d un pendule élastique horizontal 1. Définitions a) Oscillateur écanique * Un systèe écanique qui effectue un ouveent

Plus en détail

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE

CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE CONCOURS GÉNÉRAL DES LYCÉES SESSION DE 2005 CHIMIE DE LABORATOIRE ET DES PROCÉDÉS INDUSTRIELS (Classes de Terminales STL - CLPI) PARTIE B CHIMIE INORGANIQUE Deux méthodes de dosage d une solution de dichromate

Plus en détail

Exercice I: Préparation du savon (6 points)

Exercice I: Préparation du savon (6 points) Année scolaire : 10/11 Classes : SV Matière : Chimie Cette épreuve est constituée de trois exercices. Elle comporte quatre pages numérotées de 1 à 4. L usage d une calculatrice non programmable est autorisé.

Plus en détail

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique.

Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. Utilisation d un tableur dans l exploitation des courbes de dosage spectrophotométrique. A METHODE DE LA GAMME D ETALONNAGE... 1 1. Saisie des valeurs... 1 2. Tracé de la gamme d étalonnage... 2 3. Modélisation

Plus en détail

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques.

Objectif : Effectuer le traitement chimique d une solution dont la composition est représentative de déchets de travaux pratiques. OLYMPIADES DE LA CHIMIE 005 EPREUVE PRATIQUE DES ELIMINATOIRES REGIONALES POITOU-CHARENTES le février 005 Traitement de déchets minéraux "D'après la préparation aux olympiades de l'académie de Nancy-Metz

Plus en détail

I. Principe des dosages :

I. Principe des dosages : Dans les cours d'eau, notamment canalisés, et dans les régions densément habitées ou d'agriculture intensive, les nitrites sont souvent un paramètre important de déclassement des cours d'eau. Chez l'homme

Plus en détail

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques

Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques Partie Comprendre : Lois et modèles CHAP 13-ACT EXP Effets thermiques des réactions acido-basique - solution tampon et ph des milieux biologiques CORRIGE Objectifs : Mettre en évidence l'influence des

Plus en détail

MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés.

MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés. Année universitaire 2006-2007 M1S1 1 ère session Jeudi 28 Juin 2007 MC 401 Physicochimie des solutions complexes et des polymères Durée de l épreuve 2h00. 0. La calculatrice ce et les documents sont autorisés.

Plus en détail

Calcul du ph d'une solution aqueuse

Calcul du ph d'une solution aqueuse Calcul du ph d'une solution aqueuse 1. Inventaire non exhaustif des acides et bases Acides Halogénures d'hydrogène HX : acides fluorhydrique HF faible, chlohydrique HCl, bromhydrique HBr, et iodhydrique

Plus en détail

Déterminer une concentration par dosage

Déterminer une concentration par dosage Déterminer une concentration par dosage PLAN 1 Dosage par étalonnage A) Je connais le principe d un dosage par étalonnage Un dosage par étalonnage permet de déterminer la concentration d une espèce chimique

Plus en détail

I. Principe des dosages :

I. Principe des dosages : Dans les cours d'eau, notamment canalisés, et dans les régions densément habitées ou d'agriculture intensive, les nitrites sont souvent un paramètre important de déclassement des cours d'eau. Chez l'homme

Plus en détail

REACTION ENTRE L ACIDE CHLORYDRIQUE ET LE FER

REACTION ENTRE L ACIDE CHLORYDRIQUE ET LE FER Chapitre 6 : REACTION ENTRE L ACIDE CHLORYDRIQUE ET LE FER I-Composition de l acide chlorhydrique 1- Recherche des ions hydrogènes : a- Expérience : Afin de prouver la présence d ions H + dans l acide

Plus en détail

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES

LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Une prédiction de certains écoloistes : Les poissons devraient avoir disparu en 048! LES CHIFFRES SIGNIFICATIFS ET LES INCERTITUDES Les rèles suivantes s appliquent pour tous les calculs ipliquant des

Plus en détail

Exercices d entraînement

Exercices d entraînement Exercices d entraînement 16. Le produit «ph-moins» est le solide ionique NaHSO 4. L équation de sa dissolution est NaHSO 4 (s) Na + (aq) + HSO 4 (aq). L ion HSO 4 est un acide qui réagit avec la base H

Plus en détail

Examen du 28 mai 2009 - durée : 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre filière sur votre copie.

Examen du 28 mai 2009 - durée : 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre filière sur votre copie. U.E. LC102 Année 2008-09 2 nd Semestre Première session Examen du 28 mai 2009 - durée : 2 heures Calculatrice type «collège» autorisée - Documents interdits Préciser votre filière sur votre copie. Exercice

Plus en détail

Validation d une méthode de chimie analytique

Validation d une méthode de chimie analytique Validation des méthodes d analyse quantitative par le profil d exactitude Validation d une méthode de chimie analytique Application au dosage des anions fluorure, chlorure, nitrite, bromure, nitrate, phosphate

Plus en détail