Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête «pour voyager moins cher»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête «pour voyager moins cher»"

Transcription

1 Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête «pour voyager moins cher» Contact BVA José-Pierre Cholvy / Contact presse Anne-Gaëlle Jourdan Agence Self Image

2 METHODOLOGIE B.V.A. a réalisé, dans le cadre de son enquête périodique OMNITEL, un sondage par téléphone auprès d'un échantillon national représentatif des hommes et des femmes âgés de 18 ans et plus. Ce document présente l ensemble des résultats ventilés selon les critères suivants : le sexe de l interviewé, l âge de l interviewé, la catégorie socio - professionnelle du chef de famille, la région de résidence, les revenus mensuels nets du foyer, le dernier diplôme obtenu, le statut du logement, la taille du foyer. DATES DE TERRAIN 2006 : 951 personnes ont été interrogées entre le 13 et le 14 janvier

3 SYNTHESE Rappel de la thématique traitée : «Je vais vous citer un certains nombre de propositions vous permettant de voyager en bénéficiant de tarifs attractifs. Pour chacune de ces propositions vous me direz si vous êtes «tout à fait d accord, plutôt d accord, plutôt pas d accord, pas du tout d accord». donc, pour voyager moins cher : j accepterai de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour opérateur j accepterai de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne j accepterai j accepterai d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) j accepterai de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination j accepterai de faire des concessions sur la qualité de l hébergement j accepterai de faire des concessions sur la qualité de la restauration j accepterai de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives). j accepterai de décaler ma date de départ j accepterai de réserver et de m engager longtemps à l avance dates & budget fixes. 3

4 SYNTHESE D une manière générale «Pour voyager moins cher» deux personnes interrogées sur trois sont disposées à s engager longtemps à l avance (en terme de dates et de budget) mais en sachant sur quelle compagnie aérienne elles vont voyager (pour 3 personnes sur 4). Plus précisément, les arguments sur lesquels les clients sont prêts à faire des concessions sont : réserver et s engager longtemps à l avance (dates et budgets fixes), prendre un vol charter (vs ligne régulière), atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires, décaler leur date de départ, faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives). 4

5 SYNTHESE Inversement, «voyager moins cher» ne se ferait pas à n importe quelles conditions et les personnes interrogées resteront vigilantes sur les principales composantes du séjour. En effet, au-delà de l hébergement et de la restauration qui doivent être conformes à un certain niveau d attente, un souci de sécurisation transparaît au travers de la notoriété indispensable de la compagnie aérienne et du tour opérateur qui peut s analyser comme une garantie de la prestation ou du produit acheté (en terme de transport et de contenu des prestations du séjour). Plus précisément, les personnes interrogées ne sont pas disposées à : choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne faire des concessions sur la qualité de l hébergement choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour opérateur faire des concessions sur la qualité de la restauration réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 5

6 SYNTHESE : analyse des variables socio-démographiques Sexe de l interviewé(e) Comparativement à la moyenne les hommes sont plus disposés que les femmes à prendre un vol charter (vs ligne régulière) et atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires. Age de l interviewé(e) Comparativement à la moyenne : les moins de 25 ans sont plus disposés à réserver et s engager longtemps à l avance (dates et budgets fixes) et à choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne les ans sont plus disposés à atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires et à choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne. Inversement on relèvera que d une manière générale les personnes de plus de 65 ans sont les moins enclines à faire des concessions. Région de résidence Comparativement à la moyenne : les personnes du bassin parisien sont moins disposées à s engager longtemps à l avance, les habitants du Nord, quant à eux, sont plus disposés à faire des concessions sur les activités proposées. 6

7 SYNTHESE : analyse des variables socio-démographiques Profession de l interviewé(e) Les personnes appartenant à une P.C.S. plutôt «aisée» (ex. : artisans, chef entreprise, professions intellectuelles et cadres supérieurs ) apparaissent assez flexibles, notamment sur les points suivants : prendre un vol charter (vs ligne régulière), atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires, choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour opérateur, faire des concessions sur la qualité de la restauration. Revenus du foyer (nets mensuels) Les personnes, dont le revenu mensuel net est de moins de 1 000, sont comparativement à la moyenne plus disposés à faire des concessions sur la qualité de l hébergement et à choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour opérateur. 7

8 RESULTATS -GRAPHES & TABLEAUX * les % entourés s sont significativement supérieurs à la moyenne 8

9 POUR VOYAGER MOINS CHER, VOUS ACCEPTERIEZ de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 19% 12% 28% 13% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 27% 15% 23% de décaler votre date de départ 26% 17% 24% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 26% 18% 36% 19% PLUTOT D'ACCORD TOUT A FAIT D'ACCORD de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 45% 19% 19% 16% PLUTOT PAS D'ACCORD PAS DU TOUT D'ACCORD de faire des concessions sur la qualité de la restauration 22% 22% 12% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 26% 17% 12% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 46% 18% 9% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 51% 23% 15% 10% PAS D ACCORD D ACCORD 9

10 SEXE En % «d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 70% 52% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 63% 51% 57% de décaler votre date de départ 53% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 53% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 37% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 37% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 32% 27% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 26% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 28% 21% HOMME FEMME RAPPEL ENSEMBLE 10

11 SEXE En % «pas d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 47% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 36% 48% de décaler votre date de départ 46% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 45% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 63% de faire des concessions sur la qualité de la restauration de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 71% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 70% 73% 72% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 70% 77% 74% HOMME FEMME RAPPEL ENSEM BLE 11

12 AGE En % «d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 85% 77% 73% 63% 50% 57% 40% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 72% 63% 50% 37% 57% de décaler votre date de départ 52% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 61% 59% 57% 61% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 50% 46% 24% de faire des concessions sur la qualité de la restauration de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 30% 17% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 32% 30% 24% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 37% 22% 19% ANS ANS ANS ANS 65 ANS et + RAPPEL ENSEM BLE 12

13 AGE En % «pas d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 15% 23% 26% 36% 47% 36% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 28% 36% 48% 59% de décaler votre date de départ 47% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 39% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 49% 54% 70% 73% de faire des concessions sur la qualité de la restauration de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 69% 77% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 71% 70% 75% 73% 72% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 63% 75% 74% 76% 75% 74% ANS ANS ANS ANS 65 ANS et + RAPPEL ENSEM BLE 13

14 CSP En % «d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 79% 73% 71% 76% 70% 67% 59% 59% 47% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 60% 69% 45% 57% de décaler votre date de départ 67% 51% 49% 57% 54% 60% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 61% 46% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 52% 27% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 46% 30% 32% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 32% 22% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 27% 27% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 39% 24% 24% 21% AGRICULTEUR ARTISAN, COMM., CHEF D'ENT., CADRES SUP. PROF. INTERM., CADRES MOYENS EMPLOYES OUVRIER RETRAITE / AUTRE INACTIF RAPPEL ENSEM BLE 14

15 CSP En % «pas d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 36% 20% 27% 23% 30% 40% 50% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 40% 52% de décaler votre date de départ 49% 51% 43% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 39% 40% 51% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 48% 71% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 75% 54% 70% 67% 63% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 75% 74% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 69% 73% 71% 75% 71% 72% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 61% 71% 71% 76% 75% 75% 74% AGRICULTEUR ARTISAN, COMM., CHEF D'ENT., CADRES SUP. PROF. INTERM., CADRES MOYENS EMPLOYES OUVRIER RETRAITE / AUTRE INACTIF RAPPEL ENSEM BLE 15

16 Regroupements de régions : REGION DE RESIDENCE Région Parisienne : Ile-de-France ( ) B.P. Est : Bourgogne ( ) + Champagne-Ardenne ( ) Picardie ( ) B.P. Ouest : Basse-Normandie ( ) + Haute-Normandie (27-76) + Région Centre ( ) Nord : Nord-Pas-de-Calais (59 62) Ouest : Bretagne ( ) + Pays de la Loire ( ) + Poitou-Charentes ( ) Est : Alsace (67 68) + Lorraine ( ) + Franche Comté ( ) Sud Ouest : Aquitaine ( ) + Midi-Pyrénées ( ) + Limousin ( ) Centre Est : Auvergne ( ) + Rhône-Alpes ( ) Méditerranée : PACA ( ) + Languedoc Roussillon ( ) 16

17 REGION DE RESIDENCE En % «d accord» R. parisie nne B.P. Est B. P. Ouest Nord Ouest Est Sud Ouest Centre Est Médite rranée Ense mble de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 73% 54% 59% 70% 73% 69% 69% 71% 49% 52% 53% 57% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 54% 57% 57% 59% 53% 54% 59% 57% de décaler votre date de départ 53% 49% 57% 57% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination de faire des concessions sur la qualité de la restauration de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator de faire des concessions sur la qualité de l hébergement de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 49% 50% 50% 73% 57% 57% 54% 53% 37% 37% 37% 32% 32% 40% 40% 30% 30% 30% 32% 28% 24% 27% 32% 23% 36% 32% 28% 23% 28% 28% 20% 23% 23% 26% 28% 23% 22% 17

18 REGION DE RESIDENCE En % «pas d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes R. parisien ne B.P. Est B.P. Ouest Nord Ouest Est Sud Ouest Centre Est Médite rranée Ense mble 27% 26% 30% 27% 36% 48% 47% 46% 40% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 46% 37% 43% 37% 45% 45% 40% de décaler votre date de départ 45% 43% 50% 43% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination de faire des concessions sur la qualité de la restauration de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator de faire des concessions sur la qualité de l hébergement de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 49% 47% 50% 27% 40% 45% 45% 67% 61% 60% 60% 67% 69% 63% 59% 61% 69% 67% 74% 67% 69% 69% 75% 78% 63% 75% 72% 74% 72% 72% 74% 75% 76% 72% 73% 71% 77% 76% 74% 18

19 REVENUS NETS MENSUELS En % «d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes MOIN S DE 1000 DE 1000 A 1499 DE 1500 A 1999 DE 2000 A 2499 DE 2500 A 2999 DE 3000 A ET PLUS (NE SAIT PAS) (REF US) ENSE MBLE 63% 75% 76% 79% 75% 63% 48% 61% 63% 57% 46% 45% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 47% 59% 59% 60% 72% 43% 57% de décaler votre date de départ 60% 60% 54% 49% 52% 47% 52% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 60% 57% 27% 37% 51% 23% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 39% 36% 28% 37% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 28% 30% 22% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 39% 24% 30% 23% 24% 23% 23% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 26% 27% 20% 17% 24% 27% 22% 24% 19

20 REVENUS NETS MENSUELS En % «pas d accord» MOIN S DE 1000 DE 1000 A 1499 DE 1500 A 1999 DE 2000 A 2499 DE 2500 A 2999 DE 3000 A ET PLUS (NE SAIT PAS) (REF US) ENSE MBLE de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 43% 36% 23% 24% 21% 28% 50% 37% 43% 46% 51% 49% 40% 40% 27% 53% de décaler votre date de départ 39% 45% 51% 48% 46% 45% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 39% 43% 45% 57% 61% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination de faire des concessions sur la qualité de la restauration 59% 70% 67% 69% 63% 51% 72% 63% 49% 59% 74% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 63% 72% 70% 67% 67% 74% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 59% 70% 76% 69% 77% 76% 77% 63% 74% 72% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 71% 72% 78% 83% 76% 73% 74% 71% 74% 20

21 DERNIER DIPLÔME OBTENU En % «d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 47% 75% 75% 74% 16% 54% 60% 67% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 37% 53% 54% 57% de décaler votre date de départ 54% 57% 32% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 52% 54% 57% 53% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 20% 27% 48% 16% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 40% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 19% 30% 32% 32% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 30% 30% 28% 24% 28% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 24% 24% 16% AUCUN DIPLOME / CERTIFICAT D'ETUDES PRIMAIRE BEPC CAP / BEP BAC BAC +2 ET PLUS (REFUS, NE VEUT PAS DIRE) RAPPEL ENSEM BLE 21

22 DERNIER DIPLÔME OBTENU En % «pas d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 49% 26% 84% 46% 39% 32% 50% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 59% 45% 43% de décaler votre date de départ 45% 43% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 45% 46% 40% 45% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 77% 73% 52% 84% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 67% 59% 100% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 69% 78% 67% 71% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 67% 69% 72% 76% 71% 100% 72% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 69% 76% 73% 76% 74% 84% 74% AUCUN DIPLOME / CERTIFICAT D'ETUDES PRIMAIRE BEPC CAP / BEP BAC BAC +2 ET PLUS (REFUS, NE VEUT PAS DIRE) RAPPEL ENSEM BLE 22

23 STATUT DU LOGEMENT En % «d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 71% 86% 54% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 53% 63% 61% 57% de décaler votre date de départ 54% 59% 54% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 53% 52% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination de faire des concessions sur la qualité de la restauration 52% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 28% 30% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 26% 30% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 23% 36% PROPRIÉTAIRE LOCATAIRE OU SOUS-LOCATAIRE LOGÉ GRATUITEMENT RAPPEL ENSEM BLE 23

24 STATUT DU LOGEMENT En % «pas d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 14% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 45% 36% 39% de décaler votre date de départ 45% 40% 46% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 45% 40% 47% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination de faire des concessions sur la qualité de la restauration 48% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 69% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 74% 70% 72% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 75% 74% 74% PROPRIÉTAIRE LOCATAIRE OU SOUS-LOCATAIRE LOGÉ GRATUITEMENT RAPPEL ENSEM BLE 24

25 TAILLE DU FOYER En % «d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 63% 61% 71% 82% 70% 49% 60% 61% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 54% 51% 57% de décaler votre date de départ 54% 50% 48% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 60% 48% 59% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 32% 36% 39% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 26% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 26% 26% 30% 37% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 30% 27% 36% 28% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 20% 27% 1 PERSONNE 2 PERSONNES 3 PERSONNES 4 PERSONNES 5 PERSONNES ET + RAPPEL ENSEM BLE 25

26 TAILLE DU FOYER En % «pas d accord» de réserver et de vous engager longtemps à l avance dates et budget fixes 37% 18% 28% 49% 40% 39% 36% d atterrir ou décoller sur des aéroports secondaires ( à + d 1h de la ville de départ ou d arrivée) 45% 47% 37% de décaler votre date de départ 37% 50% 51% 43% de faire des concessions sur les activités proposées (culturelles ou sportives) 37% 50% 45% de réserver à la dernière minute, quitte à changer de destination 67% 61% 61% de faire des concessions sur la qualité de la restauration 72% 61% 67% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété du tour operator 70% 72% 69% 59% de faire des concessions sur la qualité de l hébergement 69% 73% 73% 75% 72% de choisir un voyage sans tenir compte de la notoriété de la compagnie aérienne 71% 78% 73% 75% 74% 1 PERSONNE 2 PERSONNES 3 PERSONNES 4 PERSONNES 5 PERSONNES ET + RAPPEL ENSEM BLE 26

Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête sur le budget vacances d été

Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête sur le budget vacances d été Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête sur le budget vacances d été Contact BVA José-Pierre Cholvy 05.61.17.47.17 / 06.80.96.43.22 jose-pierre.cholvy@bva.fr 1 METHODOLOGIE B.V.A. a réalisé, dans le

Plus en détail

Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête sur le budget vacances d été tourisme «Budget vacances d été 2006»

Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête sur le budget vacances d été tourisme «Budget vacances d été 2006» Voyagermoinscher.com Résultats de l enquête sur le budget vacances d été 2006 1 METHODOLOGIE B.V.A. a réalisé, dans le cadre de son enquête périodique OMNITEL, un sondage par téléphone auprès d'un échantillon

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude... 6

Sommaire La méthodologie Les principaux enseignements Les résultats de l'étude... 6 JF/EP N 111472 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise Tél : 01 45 84 14 44 jerome.fourquet@ifop.com pour Les régions préférées des Français Résultats

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

Omnibus OGM - Rapport d étude -

Omnibus OGM - Rapport d étude - 1 Omnibus OGM - Rapport d étude - Janvier 2006 Contact BVA Florence RAINSARD 01 71 16 88 70 Florence.rainsard@bva.fr Contact Mr KERCKHOV Agir pour l'environneme Introduction 2 Méthodologie 3 Cette étude

Plus en détail

FD/FM N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Frédéric Micheau. Pour

FD/FM N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Frédéric Micheau. Pour FD/FM N 1-16496 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Frédéric Micheau Pour Les Français et le logement Résultats détaillés Le 14 septembre 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats de l

Plus en détail

Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche

Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement. Ifop pour Sud Ouest Dimanche Les régions françaises jugées le plus en retard économiquement JF/JPD N 112942 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Jean-Philippe Dubrulle Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes)

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes) L Observatoire Agence de Développement Touristique de la Drôme LE TOURISME DES FRANÇAIS Année 2015 3.1 Les visiteurs et les contacts ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : le suivi de la demande touristique (SDT)

Plus en détail

LES ATTENTES DES FRANCAIS POUR 2006

LES ATTENTES DES FRANCAIS POUR 2006 Les enjeux du quotidien LES ATTENTES DES FRANCAIS POUR 2006 Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique

Suivi de la Demande Touristique Suivi de la Demande Touristique Année 2013 Synthèse Aquitaine 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 3 2 L Aquitaine : les principaux enseignements 4 3 Synthèse 4 Tableaux de résultats 1.Profil sociodémographique

Plus en détail

FD/MH N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier Tél : pour

FD/MH N Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier Tél : pour FD/MH N 16533 Contacts Ifop : Jérôme Fourquet / Mayeul l Huillier Tél : 01 45 84 14 44 pour Les Français et l interdiction de la corrida Résultats détaillés Le 28 septembre 2007 Sommaire Pages - 1 - La

Plus en détail

Les Français et l ouverture des magasins le dimanche Vague 2 Résultats détaillés Le 23 septembre 2008

Les Français et l ouverture des magasins le dimanche Vague 2 Résultats détaillés Le 23 septembre 2008 1 pour Les Français et s magasins le Vague 2 Résultats détaillés Le 23 septembre 2008 1 Sommaire - 1 - La méthodologie... 1-2 - Les résultats de l étude... 3 L adhésion à s... 4 L adhésion à un assouplissement

Plus en détail

Etude de la perception de la gastronomie alsacienne

Etude de la perception de la gastronomie alsacienne Etude de la perception de la gastronomie alsacienne Rédigé par Brigitte Aumont et Carole Mercier Avril 2015 INTRODUCTION 2 Contexte, objectif et méthodologie Contexte Pour marquer notre arrivée comme membre

Plus en détail

Les séjours des franciliens à destination du Grand Est

Les séjours des franciliens à destination du Grand Est Les séjours des franciliens à destination du Grand Est Années 2004 à 2006 Grand Est Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en 2012 Les résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique, pour la 1 SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La, 8 è destination régionale sur le marché domestique

Plus en détail

NOTICE TECHNIQUE LES FRANÇAIS ET LA CANDIDATURE DE FRANCOIS HOLLANDE ET NICOLAS SARKOZY EN 2017 RÉALISÉ PAR BVA POUR ORANGE

NOTICE TECHNIQUE LES FRANÇAIS ET LA CANDIDATURE DE FRANCOIS HOLLANDE ET NICOLAS SARKOZY EN 2017 RÉALISÉ PAR BVA POUR ORANGE NOTICE TECHNIQUE LES FRANÇAIS ET LA CANDIDATURE DE FRANCOIS HOLLANDE ET NICOLAS SARKOZY EN 2017 RÉALISÉ PAR BVA POUR ORANGE ARTICLE 2 Informations générales : Organisme ayant réalisé le sondage BVA Commanditaires

Plus en détail

La nouvelle région Normandie

La nouvelle région Normandie La nouvelle région Normandie Quelle place pour les jeunes? Présentation du 7 juillet 2016 pour la matinée jeunesse organisée par la Plateforme de coordination de l'observation médico-sociale, sociale et

Plus en détail

L introduction d aliments biologiques, locaux et de saison dans la restauration collective publique. Ifop pour Agir pour l environnement

L introduction d aliments biologiques, locaux et de saison dans la restauration collective publique. Ifop pour Agir pour l environnement L introduction d aliments biologiques, locaux et de saison dans la restauration collective publique N 113600 Contact : Département Opinion et Stratégies d'entreprise TÉL : 01 45 84 14 44 JANVIER Sommaire

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2015 Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère Eté Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com

Plus en détail

FD/JF N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jerome Fourquet / Raphaêl Leclerc Tél :

FD/JF N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jerome Fourquet / Raphaêl Leclerc Tél : FD/JF N 1-16930 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Jerome Fourquet / Raphaêl Leclerc Tél : 01 45 84 14 44 Jerome.fourquet@ifop.com pour L image du Nord-Pas-de-Calais auprès des Français Résultats détaillés

Plus en détail

Observatoire. de la TV numérique

Observatoire. de la TV numérique Observatoire de l équipement des foyers pour la réception de la TV numérique 2 nd semestre 2010-6 e vague d étude Réalisé par Sommaire Faits marquants Modes de réception TV au niveau national Analyse sociodémographique

Plus en détail

LES FRANCAIS ET L ARGENT

LES FRANCAIS ET L ARGENT Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET L ARGENT Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO : DIFFUSION SEULEMENT

Plus en détail

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq Les Français et la biodiversité Module Opinion de l'epiq Sommaire 1. La préservation de la biodiversité : un combat important pour les Français 2. Une actualité connue et dont l impact est bien identifié

Plus en détail

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004 Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2006-1 Le tourisme cultuel : 500 000 séjours par pèlerinage en 2004 En 2004 les touristes français

Plus en détail

Elections régionales 2015 Le classement des régions Focus sur la région Provence-Alpes-Côte d Azur

Elections régionales 2015 Le classement des régions Focus sur la région Provence-Alpes-Côte d Azur Elections régionales 2015 Le classement des régions Focus sur la région Provence-Alpes-Côte d Azur CONTACTS BVA DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71 16 90 96 Mail : adelaide.zulfikarpasic@bva.fr

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LE TEMPS LIBRE

LES FRANCAIS ET LE TEMPS LIBRE Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE TEMPS LIBRE Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des

Plus en détail

Les Français et les produits

Les Français et les produits Les Français et les produits régionaux Juillet 2017 15 place de la République 75003 Paris Frédéric Micheau Directeur des études d opinion Directeur de département Tel: 01 81 81 83 00 À : De : fmicheau@opinion-way.com

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

Les voyages des Français

Les voyages des Français ÉDITION 2016 Les voyages des Français EN NORMANDIE Traitement et réalisation - CRT D après les résultats de l enquête TNS-Sofrès - DGE ; Suivi de la Demande Touristique ; 2015 SOMMAIRE Méthodologie L

Plus en détail

Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Languedoc- Roussillon-Midi-Pyrénées

Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Languedoc- Roussillon-Midi-Pyrénées Elections régionales 2015 Les Français et leurs nouvelles régions - Focus sur la région Languedoc- Roussillon-Midi-Pyrénées CONTACTS BVA DEPARTEMENT OPINION Adélaïde ZULFIKARPASIC Directrice Tél : 01 71

Plus en détail

Panel Book Siège social : 10, rue de la poste Roubaix Tél. : Fax. : Site web :

Panel Book Siège social : 10, rue de la poste Roubaix Tél. : Fax. : Site web : Panel Book 2011 Siège social : 10, rue de la poste 59100 Roubaix Tél. : 09.50.92.29.61 Fax. : 03.59.09.64.19 Site web : http://www.easypanel.fr/pro Taille du panel total : 120 000 membres Sexe / Gender

Plus en détail

EASY PANEL BOOK. pro.easypanel.fr

EASY PANEL BOOK. pro.easypanel.fr pro.easypanel.fr 09.50.92.29.61 Taille du panel total : 120 000 membres Sexe : Par tranche d âge (4 tranches) 18ans et + : hommes 30% 35-49ans 29% 50 et + 12% 18-24ans 2 femmes 70% 25-34ans 36% Par tranche

Plus en détail

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)?

Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Quelle efficacité du diagnostic électrique obligatoire (DEO)? Rapport d étude 2013 Baromètre DEO 2013 TNS Sofres 1 Sommaire 1 Contexte 2 Synthèse 3 Rappel des questions clés 4 Résultats 4.1 Mesurer la

Plus en détail

LES ATTENTES DES FRANCAIS A L EGARD DU GOUVERNEMENT

LES ATTENTES DES FRANCAIS A L EGARD DU GOUVERNEMENT Les enjeux du quotidien LES ATTENTES DES FRANCAIS A L EGARD DU GOUVERNEMENT Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est

Plus en détail

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France

1.4. L'activité et l'emploi. La santé observée dans les régions de France L'activité et l'emploi 1.4 Le contexte En 1993, la France compte 25 millions de personnes exerçant une activité professionnelle ou à la recherche d un emploi. Depuis 1975, leur nombre a augmenté de près

Plus en détail

Ces Franciliens qui rêvent de quitter Paris

Ces Franciliens qui rêvent de quitter Paris Contacts CSA Pôle Opinion-Corporate : Jérôme SAINTE-MARIE Directeur du Pôle / jerome.sainte-marie@csa.eu / 01 44 94 59 10-11 Claire PIAU Directrice d études / claire.piau@csa.eu / 01 44 94 34 14 Nicolas

Plus en détail

FD/FG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Fabienne Gomant Tél : pour

FD/FG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Fabienne Gomant Tél : pour FD/FG N 1-7633 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Fabienne Gomant Tél : 01 45 84 14 44 fabienne.gomant@ifop.com pour Les Français et les Césars Résultats détaillés Le 26 février 2009 Sommaire - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

La clientèle française de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014

La clientèle française de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 La clientèle française de la destination Paris Île-de-France Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Indicateurs globaux 27 millions de touristes français à Paris Île-de-France

Plus en détail

Les Français et le suicide

Les Français et le suicide Janvier 2016 Les Français et le suicide Sondage Ifop pour la Fondation Jean Jaurès Contacts Ifop : Jérôme FOURQUET, jerome.fourquet@ifop.com Adeline MERCERON, adeline.merceron@ifop.com Département Opinion

Plus en détail

Municipales Volet 2. Attentes et perspectives au niveau local. Sondage national auprès des Français, avec focus régionaux

Municipales Volet 2. Attentes et perspectives au niveau local. Sondage national auprès des Français, avec focus régionaux Municipales 2014 Sondage national auprès des Français Municipales 2014 Volet 2. Attentes et perspectives au niveau local Sondage national auprès des Français, avec focus régionaux Résultats nationaux 20

Plus en détail

FD/FACD N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge. Pour

FD/FACD N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge. Pour FD/FACD N 1-5639 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Flore-Aline Colmet Daâge Pour Les Français et les joueurs de l équipe de France de football avant la Coupe du Monde Résultats détaillés Le 12 mai 2006 Sommaire

Plus en détail

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+19,0% +14,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 6 +19,0% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +14,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français?

Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Travaux Publics : quelles sont les perceptions, besoins et attentes des français? Résultats nationaux Mars 2013 Contact BVA : Régis Olagne, regis.olagne@bva.fr Tel : 06 82 82 46 05 Contexte, objectifs

Plus en détail

LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2010

LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2010 Suivi de la Demande Touristique 2010 - TNS SOFRES LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2010 Calvados TOURISME - 8, rue Renoir - 14054 CAEN Cedex 4 Tél : 02 31 27 90 30 - Fax : 02 31 27 90 35 www.calvados-tourisme.com

Plus en détail

Les Français et la bière

Les Français et la bière Les Français et la bière Sondage réalisé par pour Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échan8llon de Français interrogés par Internet du 6 au 10 mai 2015 Echan?llon Echan8llon de 3 002 personnes

Plus en détail

+18,5% +15,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE

+18,5% +15,2% Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 EVOLUTION ANNUELLE EVOLUTION TRIMESTRIELLE Les ventes de maisons individuelles en secteur diffus N 5 +18,5% EVOLUTION TRIMESTRIELLE +15,2% EVOLUTION ANNUELLE L indicateur Markemétron a été réalisé avec le soutien de nos partenaires : LES EVOLUTIONS

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE BOURGOGNE Note de conjoncture Mars 2007 COMITE REGIONAL DU TOURISME DE BOURGOGNE Yann BELLET Contacts TNS Sofres Département Sésame Béatrice GUILBERT / Mireille BOULEAU

Plus en détail

C.Q. N.O. PAGE / Questionnaire 7a. Homme. Femme

C.Q. N.O. PAGE / Questionnaire 7a. Homme. Femme Questionnaire 7a Code sujet : Date: heure : Enquêteur : 1. Données Socio démographiques S1. Sexe: Homme S2. Quelle est votre année de naissance (à coder par l'enqueteur) : (à recoder par l'enqueteur) :

Plus en détail

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage www.idc.com Une étude IDC réalisée pour le compte de Microsoft Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE (avril 2015) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LA RELIGION

LES FRANCAIS ET LA RELIGION Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LA RELIGION Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016?

ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? ÉTUDE : OÙ LES FRANÇAIS ONT-ILS DÉMÉNAGÉ EN 2016? 0 SOMMAIRE 1. MÉTHODOLOGIE... 2 2. CLASSEMENT DES RÉGIONS DE FRANCE PAR LEUR TAUX ENTRANT... 3 2.1. NOUVEAU DÉCOUPAGE ADMINISTRATIF... 3 2.2. ANCIEN DÉCOUPAGE

Plus en détail

Les femmes et les hommes des collectivités locales

Les femmes et les hommes des collectivités locales 8 Les femmes et les hommes des collectivités locales Page 8.1 - Les élus locaux 103 8.2 - Les effectifs des collectivités locales au 31/12/2005 8.3 - Les effectifs de la fonction publique de l'état territoriale

Plus en détail

Les enjeux du quotidien

Les enjeux du quotidien Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire

Plus en détail

Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires

Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires Chirurgiens Dentistes et Autres Professions Dentaires Chirurgiens-Dentistes et autres spécialités s. Ces professions sont également disponibles dans les D.O.M. - T.O.M. Source, Mise à jour Une équipe de

Plus en détail

Note à l attention du chef de la division Échantillonnage et traitement statistique des données

Note à l attention du chef de la division Échantillonnage et traitement statistique des données Ministère du travail, des relations sociales, de la famille et de la solidarité Ministère de la santé, de la jeunesse, des sports et de la vie associative Ministère du budget, des comptes publics et de

Plus en détail

Les Français et l ouverture des magasins le dimanche

Les Français et l ouverture des magasins le dimanche Les Français et l ouverture des magasins le dimanche Sondage réalisé par pour publié vendredi 5 décembre dans «La dépêche du Midi» Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous ADAPTER L OFFRE TOURISTIQUE AUX HANDICAPS Objectif de l étude Fournir aux acteurs touristiques

Plus en détail

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de 131 826,27 503 068 306 R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, 75002 Paris Garantie Financière de 110 000 : AXA France IARD SA 26, rue Drouot

Plus en détail

ENTITÉS ARCHÉOLOGIQUES RECENSÉES OPÉRATIONS ARCHÉOLOGIQUES RÉALISÉES * p2010.

ENTITÉS ARCHÉOLOGIQUES RECENSÉES OPÉRATIONS ARCHÉOLOGIQUES RÉALISÉES * p2010. Archéologie 17 ARCHÉOLOGIE ENTITÉS ARCHÉOLOGIQUES RECENSÉES 2008 2009 2010 Total 466 630 475 986 486 449 Alsace 9 849 10 141 10 213 Aquitaine 24 922 25 464 25 929 Auvergne 17 485 17 946 19 070 Bourgogne

Plus en détail

FD/MG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour

FD/MG N Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard. Pour FD/MG N 1-6098 Contacts IFOP : Frédéric Dabi / Magalie Gérard Pour Les Français et les retraites Volet Grand Public Résultats détaillés Le 15 mars 2007 Sommaire Pages 1 - La méthodologie... 1 2 - Les résultats

Plus en détail

Répertoire ( / /72)

Répertoire ( / /72) Commerce et Artisanat ; Direction du commerce intérieur ; Sousdirection de l'équipement commercial ; Bureau circuits de distribution, études, plan (1975-1976) - Bureau circuits de distribution (1977-1983)

Plus en détail

Le marché de l immobilier ancien en Perspectives 2006

Le marché de l immobilier ancien en Perspectives 2006 Le marché de l immobilier ancien en 2005 Perspectives 2006 Conférence de Presse Jeudi 5 janvier 2006 Introduction René PALLINCOURT Président de la Fédération Nationale de l Immobilier 2 1 Le ralentissement

Plus en détail

La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers

La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers //STATISTIQUES Avril 2006 La formation professionnelle dans le secteur du commerce de gros de produits laitiers (CCN N 3044, NAF 513G) Analyse statistique Exercice 2005 SOMMAIRE Nombre d entreprises Nombre

Plus en détail

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune

Répartition des émissions de PTZ par type d'opération et catégorie de commune Répartition des émissions de par type d'opération et catégorie de commune Couronne périurbaine Commune multipolarisée Individuel Neuf 14 478 66.3% 22.8% 20 455 87.1% 32.2% 6 772 86.8% 10.7% 21 755 84.5%

Plus en détail

Le regard des Français sur la réforme territoriale et les «capitales» des nouvelles régions. Ifop pour Le Journal du Dimanche

Le regard des Français sur la réforme territoriale et les «capitales» des nouvelles régions. Ifop pour Le Journal du Dimanche Le regard des Français sur la réforme territoriale et les «capitales» des nouvelles régions FD/EP N 113237 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LA PRESIDENTIELLE

LES FRANCAIS ET LA PRESIDENTIELLE Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LA PRESIDENTIELLE Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale 1. Participation et abstention

Plus en détail

LA FERTILITE. Un sondage réalisé par BVA Opinion pour le Collège des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) avec le soutien de Merck Serono

LA FERTILITE. Un sondage réalisé par BVA Opinion pour le Collège des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) avec le soutien de Merck Serono LA FERTILITE Un sondage réalisé par BVA Opinion pour le Collège des Gynécologues et Obstétriciens Français (CNGOF) avec le soutien de Merck Serono - - Contact BVA Réf. : TI871 Caroline SURET Directrice

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LA TELEVISION

LES FRANCAIS ET LA TELEVISION Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LA TELEVISION Sondage réalisé pour : La Presse Quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO : DIFFUSION

Plus en détail

Présentation de l enquête

Présentation de l enquête Etab=DG75, Timbre=F170, TimbreDansAdresse=Vrai, Version=W2000/Charte7, VersionTravail=W2000/Charte7 Résultats détaillés de l enquête sur la participation électorale 2002-2004 Paris, le 19 mai 2009 Présentation

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE Note de conjoncture SOFRES-CRTA SOMMAIRE SYNTHESE....3 1. LE MARCHE TOURISTIQUE FRANÇAIS....5 2. PROFIL SOCIO-DEMOGRAPHIQUE DES TOURISTES VENUS DANS LA

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE ANNEE 2005

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE ANNEE 2005 SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2005 Note de conjoncture SOFRES-CRTA 2 Suivi de la demande touristique 2005 SOFRES Direction du Tourisme - CRTA SOMMAIRE REMARQUE D'INTRODUCTION...4 SYNTHESE...5

Plus en détail

LE PARCOURS ET LES ATTENTES D UNE RECHERCHE D EMPLOI ABOUTIE

LE PARCOURS ET LES ATTENTES D UNE RECHERCHE D EMPLOI ABOUTIE LE PARCOURS ET LES ATTENTES D UNE RECHERCHE D EMPLOI ABOUTIE Rapport d ensemble s o n d a g e r é a l i s é p a r p o u r Juin 2017 Sommaire Méthodologie de l étude et structure de l échantillon p3 Résultats

Plus en détail

LES FRANCAIS ET INTERNET Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET INTERNET Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET INTERNET Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale ATTENTION EMBARGO : DIFFUSION SEULEMENT

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française.

Plus en détail

E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r. le logement. e n A l s a c e. L o g e m e n t H a b i t a t

E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s. L e s s e n t i e l. s u r. le logement. e n A l s a c e. L o g e m e n t H a b i t a t E v o l u t i o n C h i f f r e s T e n d a n c e s L e s s e n t i e l s u r L o g e m e n t H a b i t a t le logement e n A l s a c e Le parc de logements Forte augmentation du parc résidentiel en 10

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 77 Les déplacements touristiques des Français - 5 L enquête Suivi de la Demande Touristique (SDT) Ce chapitre rassemble les données sur l activité

Plus en détail

Les Français et le nouveau paysage territorial. Résultats d études. Septembre Nouveau paysage territorial. TNS Septembre VI21

Les Français et le nouveau paysage territorial. Résultats d études. Septembre Nouveau paysage territorial. TNS Septembre VI21 Les Français et le nouveau paysage territorial Résultats d études Septembre 2015 Sommaire 1 Des Français conscients des changements qui s opèrent au sein des collectivités territoriales 2 Mais majoritairement

Plus en détail

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes 1 - Recettes fiscales directes et indirectes (hors compensations de l'état) niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions propres directes (produit 3 taxes) indirectes

Plus en détail

LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2012

LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2012 Suivi de la Demande Touristique 2012 - TNS SOFRES LA CLIENTELE FRANCAISE EN 2012 Calvados TOURISME - 8, rue Renoir - 14054 CAEN Cedex 4 Tél : 02 31 27 90 30 - Fax : 02 31 27 90 35 www.calvados-tourisme.com

Plus en détail

Etude de potentiels de la Côte d Azur Cible des Non Visiteurs (Marché France) Rapport d étude Mars 2009

Etude de potentiels de la Côte d Azur Cible des Non Visiteurs (Marché France) Rapport d étude Mars 2009 Contacts : Pascal FERRERO Directeur d Études Département Territoire & Opinions 04.96.15.74.44 Pascal.ferrero@enovresearch.fr Marguerite DORE Chargée d Études Senior 04.96.15.74.42 Marguerite.dore@enovresearch.fr

Plus en détail

Quartier Saint-Pierre

Quartier Saint-Pierre Les dossiers de l OSTB n 7 Les dossiers de l OSTB n 7 commune de Boulogne-sur-Mer Population Logement Diplôme Famille Ressources Emploi Les Points clés Le se caractérise par : 3 880 habitants (soit 9,0

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

BILAN de la SEMAINE EUROPEENNE du DEVELOPPEMENT DURABLE - 30 Mai au 5 Juin -

BILAN de la SEMAINE EUROPEENNE du DEVELOPPEMENT DURABLE - 30 Mai au 5 Juin - BILAN de la SEMAINE EUROPEENNE du DEVELOPPEMENT DURABLE - 30 Mai au 5 Juin - Béatrice Brac et Alain Gourbeyre DREAL / MPDD / Pôle éducation 25 juin 2015 Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement

Plus en détail

LES FRANCAIS ET LA FAMILLE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale

LES FRANCAIS ET LA FAMILLE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Les enjeux du quotidien LES FRANCAIS ET LA FAMILLE Sondage réalisé pour : La Presse quotidienne Nationale, Régionale, Urbaine Gratuite et la Presse Hebdomadaire Régionale Qui est commanditaire des "enjeux

Plus en détail

Les Français et les médecins pathologistes. IFOP pour le Syndicat des médecins pathologistes français

Les Français et les médecins pathologistes. IFOP pour le Syndicat des médecins pathologistes français Les Français et les médecins pathologistes IFOP pour le Syndicat des médecins pathologistes français FD/MCP N 658 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Marion ChaslesParot Département Opinion et Stratégies d'entreprise

Plus en détail

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES Régions Avis des C.R.S.A. Arrêtés définissant les Alsace Résumé de la réunion plénière de Arrêté du 07.10.10 Dossiers : la C.R.S.A. du 14.09.10 De nouveaux

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

Répertoire ( / /85)

Répertoire ( / /85) Agriculture ; Direction générale de l'enseignement et de la recherche ; Service enseignement ; Sous-direction de l'enseignement technique ; Bureau examens, concours (1970-1984) Répertoire (19860147/1-19860147/85)

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 (Sources : INSEE - DGCIS, enquête de fréquentation hôtellerie ; Gîtes de France, services de réservation départementaux) La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 (Sources : INSEE - DGE, Enquête de Fréquentation Hôtelière ; Gîtes de France, centrales départementales de réservation) P.1 La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable

Dans cette enquête complémentaire : intégration d un volet spécifique au développement durable Le contexte Dans la cadre de la refonte BMO 2010, une enquête complémentaire a été mise en place pour préciser certaines questions de BMO «exhaustif» (difficultés de recrutement, prospective ) Dans cette

Plus en détail

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013

Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Les vins de Champagne chez les cavistes : Référencements et prix en 2013 Méthodologie : réactualisation des fichiers par veille en ligne et enquêtes téléphoniques : 3 035 réponses exploitables, relevées

Plus en détail

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011

Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 271 Décembre 2011 Le parc locatif des bailleurs sociaux au 1 er janvier 2011 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Au 1 er janvier 2011 le

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail