SCHEMA D ORGANISATION TERRITORIAL DE LA FORMATION. Programmation Compétences Premières

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SCHEMA D ORGANISATION TERRITORIAL DE LA FORMATION. Programmation Compétences Premières"

Transcription

1 SCHEMA D ORGANISATION TERRITORIAL DE LA FORMATION Programmation Compétences Premières CTEF Grand Lyon Centre et Nord CTEF Est lyonnais CTEF Rhône Ouest et Sud Janvier 2013

2 SOMMAIRE LA MISE EN ŒUVRE DE L OFFRE DE FORMATION 4 LA PRESCRIPTION ET LE RECRUTEMENT 6 LA REGULATION DES ENTREES EN FORMATION 8 LE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION 11 L EVALUATION 13 L ORGANISATION SPECIFIQUE SUR LE VOLET «EVALUATION LINGUISTIQUE ET PROFESSIONNELLE» 15 ANNEXES 18 ANNEXE 1 Liste de diffusion du Rhône Commission des entrées 19 ANNEXE 2 Fiche type de suivi d action de formation 21 ANNEXE 3 Schéma local d organisation du volet Evaluation Linguistique et Professionnelle 23 ANNEXE 4 Outil de pré repérage de la problématique linguistique (à destination des prescripteurs) 24 ANNEXE 5 - Liste des coordonnées des représentants des réseaux de prescripteurs siégeant en commission des entrées 26 ANNEXE 6 - Outils construits dans le cadre de l action initiée par les CTEF en 2011 «Prévenir les discriminations dans les parcours de formation sur le Rhône», conduite avec les organismes de formation retenus sur le précédent marché AOF et la commission des entrées 27 2

3 Conformément à l article 20 du Cahier des Clauses Techniques Particulières du Marché relatif à la programmation Compétences Premières, «chaque territoire met en œuvre la programmation des actions de formation conformément au schéma local d organisation de l offre élaboré avec l ensemble des partenaires locaux.» Ainsi, le schéma d organisation formalise les relations et modalités de décisions entre les différents partenaires : prescripteurs, organismes de formation, structures d animation des CTEF et Région Rhône-Alpes. Il s adresse à l ensemble des acteurs de la formation : financeurs, prescripteurs, organismes de formation, membres des CTEF. Compte tenu de la spécificité de l agglomération lyonnaise, le schéma vaut pour les CTEF de l Est Lyonnais, Grand Lyon Centre et Nord et Rhône Ouest et Sud. Le schéma est élaboré par les animateurs des trois CTEF. Il procède des différents travaux locaux et documents de cadrage régionaux. Le schéma d organisation de la formation tel que proposé ci-dessous établit un cadre de référence local pour l ensemble des prescripteurs et prestataires de formation retenus dans le cadre du nouveau marché Compétences Premières, sur les prestations de formation. Le volet «Evaluation Linguistique et Professionnelle» fait l objet d une organisation bien spécifique. Il est donc présenté à part (p.15). Ce cadre vaut dès la date de prise d effet du marché (01/12/2012). Le schéma d organisation présente les modalités d organisation des 5 processus suivants : 1. La mise en œuvre de l offre de formation 2. La prescription 3. La régulation des entrées en formation 4. Le suivi de la mise en œuvre de la programmation 5. L évaluation Chaque processus est assorti d une procédure fixant les rôles de chaque acteur. Ce document vise à : Déterminer les priorités ainsi que des modalités de mise en œuvre de la formation et en informer les partenaires en chaque début de programmation Positionner les publics demandeurs d emploi sur les parcours Compétences Premières (la prescription) et sélectionner les candidats (la régulation) S assurer au cours de la programmation du bon déroulement de la commission des entrées ainsi que de l adaptation de l offre de formation proposée par les prestataires aux besoins du territoire Evaluer a posteriori la pertinence des actions de formation mises en œuvre au regard des besoins du territoire, afin de déterminer des pistes d amélioration pour les programmations suivantes Les annexes comprennent des outils à utiliser. Les documents évoqués étant annexés apparaissent en bas de page. Coordonnées des animateurs CTEF : Gilles MALANDRIN Animateur CTEF GLYCEN Julie JACQUOT Animatrice CTEF Rhône Ouest et Sud Florence MASSACRIER Animatrice CTEF Est lyonnais

4 LA MISE EN ŒUVRE DE L OFFRE DE FORMATION Objectif : Prévoir pour chaque programmation Compétences Premières un planning prévisionnel de l offre sur l année. Déterminer les priorités ainsi que des modalités de mise en œuvre, et en informer les partenaires (prestataires attributaires des marchés publics et prescripteurs). N.B. : Concernant l année 2013, du fait du délai très court entre les résultats de la consultation de ce nouveau marché et le lancement de la programmation, ce travail ne sera sans doute réalisé que partiellement. 4

5 PROCEDURE : 1- Chaque organisme de formation élabore sa programmation annuelle, au regard du nombre d heures attribuées dans le marché public. A la demande des animateurs CTEF, les organismes leur communiquent cette programmation (typologies de parcours, localisations, dates de début et de fin, prestataires). 2- Toutes les programmations sont consolidées par les animateurs CTEF, avec pour objectif d avoir une vision globale de la programmation annuelle sur le territoire des 3 CTEF. Une analyse de cette programmation est alors réalisée par les animateurs, l analyse permet de mettre en avant les pics de l offre et les ruptures prévisionnelles, ainsi que l inadéquation entre l offre et la demande. 3- Une nouvelle programmation prévisionnelle est alors proposée par les animateurs CTEF, en partenariat avec la coordinatrice formation, en associant les réseaux prescripteurs. 4- Cette programmation prévisionnelle est soumise aux organismes de formation pour une éventuelle modification, soit de la typologie des parcours (par exemple remplacement d un parcours «Dynamisation professionnelle» par un parcours «Construction du projet professionnel»), soit dans la planification (décalage dans les dates de démarrage de parcours). Ces propositions de changement se font bien entendu au regard du cadrage régional. 5- Les organismes sont sollicités pour opérer aux modifications proposées ; au regard de leurs contraintes, ils peuvent accepter ou refuser les changements proposés. 6- La nouvelle programmation annuelle est présentée par les animateurs CTEF aux acteurs du territoire (prescripteurs, organismes de formation, financeurs, coordinatrice formation, PLIE, Conseil Général), ainsi que les documents de cadrage territorial. 7- Les animateurs CTEF suivent la mise en œuvre des parcours. Conformément à l article 4 du Cahier des Clauses Administratives Particulière, si des changements doivent être opérés par l organisme de formation en cours de programmation (changement de date de démarrage, modification dans l organisation pédagogique, changement de localisation, etc.), l organisme de formation en informe l animateur CTEF du territoire concerné pour avis. Si l avis est favorable, l information devra être communiquée à la Région, par courrier ou mail. Les animateurs CTEF, via les groupes formation des territoires, analysent régulièrement les difficultés rencontrées ; si les moyens financiers sont jugés insuffisants au regard des besoins du territoire, le CTEF pourra réapprovisionner, en cours d année n, l enveloppe financière des Compétences Premières de l année n+1. 5

6 LA PRESCRIPTION ET LE RECRUTEMENT Objectif : Positionner les publics demandeurs d emploi sur les parcours Compétences Premières 6

7 PROCEDURE : 1- L organisme de formation met en ligne sur l extranet PROSPER le descriptif de ses actions de formation de la manière la plus claire et précise possible (contenu, calendrier, pré requis, etc.) au minimum deux mois et demi avant leur date de démarrage. Il fixe les dates de début d actions dans le respect du calendrier établi lors du lancement de la programmation. 2- Il prend contact avec la coordinatrice formation pour fixer une date de commission des entrées (coordonnées répertoriées dans la liste de diffusion du Rhône). 3- L organisme de formation prestataire ouvre à la prescription au minimum un mois avant la commission des entrées, et indique une date limite de prescription. En cas de tension sur l offre très importante, la règle peut être allégée. Il est en effet possible d écourter le délai d ouverture de la prescription, sous réserve que l organisme en informe la coordinatrice formation et les représentants des prescripteurs (cf. liste de diffusion du Rhône), ainsi que les services de la Région tout en respectant un délai de 48 heures entre ce mail et la fermeture effective sur PROSPER. 8- Les réseaux prescrivent à partir de PROSPER. Ils renseignent de façon détaillée, claire et précise la fiche de prescription (plus particulièrement le statut des demandeurs d emploi, des éléments sur le parcours antérieur de la personne (comme évoqué dans l article 5 du CCTP), etc.). Aucune prescription papier ne pourra être acceptée. 4- L organisme de formation convoque uniquement les candidats pour lesquels il a reçu une prescription via PROSPER à une/des information(s) collective(s), il associe également les prescripteurs. 5- L organisme de formation procède à sa sélection en interne, en tenant compte notamment des publics prioritaires définis par la Région (Cf. article 4 du CCTP). 6- L organisme de formation renseigne sur PROSPER sa présélection, et inscrit chaque candidat dans l une des listes suivantes : Avis favorable - Liste principale Avis favorable - Liste complémentaire (hiérarchisée) Avis défavorable Refus (avec le motif) Abandons (avec le motif) Absents à l information collective 7- L organisme de formation communique le tableau des entrées à la coordinatrice formation et à la liste de diffusion du Rhône au moins une semaine avant la commission des entrées. VOIR EN ANNEXES : liste de diffusion du Rhône Commission des entrées 7

8 LA REGULATION DES ENTREES EN FORMATION Objectif : Sélectionner en commission des entrées les candidats entrant en formation 8

9 LA COMMISSION DES ENTREES SUR LE RHÔNE La commission des entrées est un lieu d échange et de concertation entre le réseau des prescripteurs et les organismes de formation. C est également le lieu de prise de décision sur l entrée en formation. Elle est animée par la coordinatrice formation des 4 CTEF du Rhône. Cette instance réunit les représentants de chaque réseau de prescripteur, et un ou plusieurs représentants de l organisme de formation. Dans la mesure du possible, il est souhaitable que l organisme de formation soit représenté par une personne qui a participé à la procédure de recrutement, qui a rencontré les candidats et qui est donc en mesure de motiver les choix. Objectifs de la commission : Déterminer, de manière concertée, la liste des candidats entrant en formation au regard des critères d éligibilité des publics définis par la Région (Cf. article 4 du CCTP), des critères de l organisme de formation (pré requis, sélection) et en tenant compte de la cohérence du projet et de la motivation du stagiaire. Principe : - La commission des entrées est obligatoire, y compris lorsqu il n y a pas suffisamment de candidats pour que la formation démarre. - A tour de rôle, les réseaux de prescripteurs, les structures d animation CTEF, et la Région, mettent à disposition une salle pour l organisation des commissions, ainsi qu un ordinateur avec une connexion internet dans la mesure du possible. - Les organismes de formation contactent la coordinatrice formation suffisamment tôt pour programmer la date de la commission. Celle-ci doit être prévue entre la fin de la procédure de recrutement et le démarrage de l action. - Le calendrier est établi au quotidien par la coordinatrice formation. Une mise à jour hebdomadaire est envoyée aux membres de la commission, et est également disponible en ligne - La coordinatrice formation est garante du respect du cahier des charges concernant le public cible de la Région, à qui elle fait remonter les dysfonctionnements éventuels. PROCEDURE : L avant commission 1- A l issue de son recrutement, l organisme de formation communique le tableau des entrées extrait de PROSPER à la coordinatrice formation et à la liste de diffusion du Rhône au moins une semaine avant la commission des entrées. 2- Les prescripteurs membres de la commission des entrées analysent le tableau et complètent, si besoin, les informations concernant les candidats orientés par leur réseau pour, le cas échéant, être en capacité d argumenter leurs candidatures. 9

10 La commission 1- L organisme de formation présente l action de formation, la fiche descriptive ainsi que la procédure de recrutement. Il présente sa présélection et argumente ses choix. 2- Les prescripteurs et l organisme de formation examinent les candidatures sur la base du tableau de commissions des entrées communiqué par l organisme une semaine à l avance. 3- Les prescripteurs apportent, dans la mesure du possible, des éléments complémentaires sur les situations individuelles des candidats. S en suivent des échanges entre les membres de la commission pouvant conduire à des modifications de la présélection. 4- La commission des entrées échange sur le caractère prioritaire des candidatures. 5- En cas de désaccord sur les priorités, de nouvelles candidatures (liste d attente) pourront être examinées. L organisme de formation prend la décision finale sur la constitution du groupe. 6- La commission valide la liste définitive (candidats retenus et liste d attente). L après commission 7- Dans les 48 heures suivant la commission, l organisme renseigne les éléments validés sur PROSPER et envoie à la liste de diffusion le tableau post-commission extrait. Celui-ci ne sera modifié qu en cas d abandon ou de désistement d un ou plusieurs candidats. 8- Chaque conseiller prescripteur a ainsi le retour de la commission d entrée en se rendant sur la fiche de prescription du candidat. 9- L organisme de formation informe les candidats retenus. Il notifie et transmet les explications relatives aux motifs de refus aux différents prescripteurs (comme évoqué dans l article 24.1 du CCTP). 10- Un compte-rendu des commissions est rédigé par la coordinatrice formation sur une fiche de suivi d action de formation, qui sera complétée in fine par la personne présente au bilan de l action. Ce document est diffusé par la coordinatrice à la liste de diffusion du Rhône, à la Région (ERA 69) ainsi qu à l organisme de formation. 11- En cas de modification du tableau post-commission, l organisme envoie le tableau définitif (après le démarrage de la formation) à la coordinatrice formation. VOIR EN ANNEXES : liste de diffusion du Rhône Commission des entrées, modèle de fiche de suivi d action de formation 10

11 LE SUIVI DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION Objectif : S assurer au cours de la programmation annuelle du bon déroulement des commissions des entrées ainsi que de l adaptation de l offre de formation proposée par les prestataires au regard des besoins du territoire. Suivre, au travers des commissions des entrées, les publics prescrits et capitaliser les informations pour l ensemble des réseaux de prescription. 11

12 PROCEDURE : En cas de fonctionnement normal de la commission des entrées : 1- Les animateurs CTEF font régulièrement le point avec la coordinatrice formation du Rhône afin de suivre les travaux de la commission. 2- Ils observent le bon respect des règles de fonctionnement de la commission des entrées. Ils peuvent identifier des dysfonctionnements, dans ce cas voir point suivant. En cas de dysfonctionnements de la commission des entrées identifiés par les animateurs CTEF ou par ses membres : La coordinatrice formation peut, en cas de dysfonctionnement observé, alerter l animateur CTEF du territoire concerné. 1- Les animateurs CTEF réaffirment les règles de fonctionnement inscrites dans le schéma d organisation de la formation. Ils peuvent proposer des solutions de médiation. 2- Les membres de la commission des entrées s accordent sur les propositions faites par les animateurs. 3- Si aucun accord n est trouvé, les animateurs alertent les services de la Région. Les membres de la commission des entrées (prescripteurs et organismes de formation) alertent également les animateurs CTEF lorsque : Un nouveau besoin de formation est identifié pour lequel la programmation régionale en cours ne répond pas Les volumétries paraissent être insuffisantes Les localisations et les volumes d heures affectés ne correspondent pas aux besoins réels du territoire. Les animateurs CTEF évaluent en lien avec les services régionaux la marge d adaptation de l offre existante. Si aucune possibilité d adaptation n existe, les animateurs en informent les membres de la commission. L offre de formation n est alors pas modifiée. Si des préconisations sont proposées, les animateurs en informent toutes les parties concernées (prescripteurs, organismes de formation et services Région), ces dernières s engageant à les mettre en œuvre. CAPITALISATION DES DONNEES RECUEILLIES AU SEIN DES COMMISSIONS DES ENTREES : L ensemble des données recueillies au travers du tableau des entrées sont capitalisées par la coordinatrice formation. Ce tableau est transmis aux animateurs des CTEF et une analyse est présentée par la coordinatrice au sein des groupes formation ou groupes prescripteurs des territoires. 12

13 L EVALUATION Objectif : Evaluer a posteriori la pertinence des actions de formation mises en œuvre au regard des besoins du territoire afin de déterminer des pistes d amélioration pour les programmations suivantes. 13

14 PROCEDURE : 1- Les animateurs CTEF, en lien avec la coordinatrice formation, analysent régulièrement les points forts et difficultés rencontrées dans la mise en œuvre de la programmation ; ces analyses sont présentées et débattues en groupe formation, auxquels participent entre autre la coordinatrice formation, les prescripteurs et représentants des organismes de formation. Les organismes de formation mandataires peuvent également être invités ponctuellement pour participer à l élaboration de ce bilan. 2- Les animateurs CTEF pointent les pistes d amélioration possibles pour l ensemble de la programmation, en lien avec les partenaires locaux et la Région. 3- Les animateurs CTEF présentent les nouveaux besoins et pistes d amélioration envisagées. Chaque animateur, en lien avec les services Région, évalue la possibilité de mettre en œuvre les orientations fixées. 4- Si les orientations peuvent être déployées dans le cadre du marché existant, la Région et/ou les animateurs CTEF informent les prestataires des évolutions à mettre en œuvre. Ces évolutions peuvent également concerner les moyens financiers alloués à la programmation (ajustement du marché en cours d année décidé par les instances CTEF). 5- Si les orientations ne peuvent être déployées dans le cadre du marché actuel, l animateur CTEF en informe la Région pour permettre une évolution du prochain marché public. Les animateurs fixent alors les grandes orientations territoriales qui seront à prendre en compte dans la programmation suivante. Ces éléments sont soumis aux instances de décision du CTEF (moyens financiers, typologie des parcours, localisation). Cette remontée de besoins des territoires est alors communiquée à la Région pour la co-construction du prochain appel d offre. 14

15 L ORGANISATION SPECIFIQUE SUR LE VOLET «EVALUATION LINGUISTIQUE ET PROFESSIONNELLE» Objectif : Nouveauté proposée dans le cadre du marché compétences premières, l évaluation linguistique et professionnelle (ELP) constitue une étape obligatoire avant l entrée en formation FLE. Une organisation particulière a ainsi été travaillée par les CTEF, avec les prescripteurs et les organismes de formation concernés, en lien avec la Région. 15

16 PROCEDURE : Un schéma reprenant toute la procédure décrite ci-dessous est disponible en annexe. La mise en œuvre de l offre Au regard des moyens financiers alloués par les CTEF à chacun des segments de la programmation Compétences Premières, un nombre de places d Evaluation Linguistique et Professionnelle (ELP) est défini pour la programmation à venir. Un lissage de ces places est réalisé sur l année, tenant compte des pics éventuels dans l offre de formation proposée. Ce nombre de places par mois est défini en concertation avec les prestataires, dans le cadre du comité de pilotage. La prescription sur l Evaluation Linguistique et Professionnelle L organisme ouvre la prescription sur Prosper chaque 1 er du mois, pour un nombre de places défini. Il fermera la prescription dès lors que leur nombre aura atteint +20% du nombre de places proposées, ou à défaut d atteindre ce seuil, chaque 2 ème jeudi du mois. Avant de prescrire sur l Evaluation Linguistique et Professionnelle, le prescripteur se saisit de l outil d aide au repérage élaboré par les prescripteurs et organismes de formation. Cet outil permet de procéder à un pré-repérage la problématique linguistique dont relève le public, ce qui revient à faire la distinction entre l alphabétisation, le FLE et l illettrisme, afin d être assuré d orienter le public vers le bon dispositif. Ce pré diagnostic est indispensable pour éviter de mobiliser trop de places d ELP pour des publics ne relevant pas du FLE. Il est également important de rappeler que la mobilisation de cette ELP est motivée par un projet d insertion professionnelle, et que cette prestation évalue tout autant le niveau linguistique que la capacité de la personne à entrer en formation. La régulation des entrées en évaluation linguistique et professionnelle La régulation est réalisée chaque 3 ème jeudi du mois par la commission des entrées, composée de la coordinatrice formation, de l organisme proposant l ELP, et des représentants des réseaux prescripteurs. Cette commission valide les entrées en ELP, hiérarchise la liste d attente, évoque les difficultés liées aux publics, et identifie des solutions pour les publics non retenus. Conformément aux articles 4 et 24.3 du CCTP, la sélection des candidats est réalisée sur la base des critères de priorité des publics définis par la Région, et sur la base de critères complémentaires définis au local : - Pré-repérage de la problématique linguistique réalisé par le prescripteur, indiquant que la personne semble relever effectivement du FLE - Argumentaire d entrée en formation basée sur l objectif professionnel de la formation linguistique, ou la suite de parcours. - Accompagnement renforcé dans un parcours emploi - Mise en attente répétitive sur les formations FLE A la suite de la régulation L organisme informe les candidats et les prescripteurs des décisions prises en commission, et convoque les candidats retenus pour un premier accueil dans les 7 jours suivants la commission, sur le site qui semble le plus adapté au regard de leur lieu de résidence. A la suite de l évaluation Une fois les candidats passés par l ELP, l organisme leur remet le bilan de l ELP, et en envoie une copie aux conseillers, ainsi qu au représentant du réseau de prescripteur siégeant en commission des 16

17 entrées (voir liste des coordonnées en annexe). Il alimente un outil qui indique si, pour chacun des candidats passés par l ELP, une orientation vers une formation FLE a été préconisée, ou non. Celui-ci sera étudié en comité de pilotage, et permettra de mesurer la qualité des prescriptions, et leur évolution. Si le bilan de l ELP ne préconise pas une entrée en formation FLE dans le cadre des compétences premières, un temps d échange entre l organisme et le prescripteur peut être envisagé. Si le bilan préconise une entrée en formation FLE dans le cadre des compétences premières, le candidat n est alors pas tenu de revoir tout de suite son conseiller. Le représentant du réseau de prescripteur siégeant en commission, qui centralise les bilans ELP, va lui-même procéder au fil de l eau à la prescription vers un parcours FLE correspondant aux préconisations faites par l organisme. Ceci est une proposition, préconisée par les CTEF. Chaque réseau en interne peut toutefois décider de l organisation souhaitée (prescription faite comme aujourd hui par les conseillers en direct). La prescription sur la formation FLE Pour les candidats sortant d ELP : Le conseiller / le représentant du réseau de prescripteur siégeant en commission, prescrit au fil de l eau (dès réception du bilan) sur un/des parcours FLE correspondant aux préconisations faites par l organisme, et aux possibilités des candidats (aire de mobilité notamment). Les candidats ayant déjà réalisé dans le cadre des AOF (ou d un autre dispositif) une formation FLE de laquelle ils sont sortis depuis maximum 12 mois, et qui disposent d une attestation de fin de formation attestant de leur niveau en référence au niveau du CECRL, et les candidats sortis d un FLE dans le cadre des compétences premières, avec une attestation de niveau de moins de 12 mois, qui souhaitent s orienter vers un autre parcours FLE dans une logique de suite de parcours : Ils ne sont pas tenus de (re)passer par l ELP. Le conseiller réalise la prescription directement. Il en informe toutefois le représentant du réseau de prescripteur siégeant en commission (voir liste des coordonnées en annexe), qui centralise aussi les prescriptions opérées en direct par les conseillers vers les parcours FLE. Pour les étapes suivantes liées à la mise en œuvre des parcours FLE, se référer à la procédure «classique» décrite pages 6 à 10. Le suivi de la mise en œuvre La démarche est pilotée par un Comité de Pilotage, animé par les animateurs CTEF, composé de la coordinatrice formation, des représentants des réseaux de prescripteurs, des organismes retenus sur les lots 24 (ELP) et 25 (formation FLE), de l OFII, du Centre Ressources du Rhône. Objectif : Présenter des outils de pilotage, évoquer les difficultés liées au système, apporter des modifications au système proposé si nécessaire. VOIR EN ANNEXES : Schéma local d organisation du volet ELP, outil d aide au repérage de la problématique linguistique, liste des coordonnées des représentants des réseaux de prescripteurs siégeant en commission des entrées. 17

18 ANNEXES Annexe 1 - Liste de diffusion du Rhône Commission des entrées Annexe 2 Fiche type de suivi d action de formation Annexe 3 Schéma local d organisation du volet «Evaluation Linguistique et Professionnelle» Annexe 4 - Outil de repérage de la problématique linguistique (à destination des prescripteurs) Annexe 5 - Liste des coordonnées des représentants des réseaux de prescripteurs siégeant en commission des entrées Annexe 6 - Outils construits dans le cadre de l action initiée par les CTEF en 2011 «Prévenir les discriminations dans les parcours de formation sur le Rhône», conduite avec les organismes de formation retenus sur le précédent marché AOF, et la commission des entrées : Guide de bonnes pratiques pour prévenir les discriminations au sein des parcours de formation (à destination des organismes de formation) Autodiagnostic de prévention du risque discriminatoire dans l accès à la formation (à destination des organismes de formation) Identification des risques discriminatoires dans la régulation des entrées en formation et préconisations (à destination des membres de la commission des entrées) 18

19 ANNEXE 1 LISTE DE DIFFUSION DU RHÔNE COMMISSION DES ENTREES Personne à contacter pour la planification et l organisation de la commission Les commissions des entrées ont lieu chaque jeudi. Pauline PRUVOST UNI EST 3 allée du Merle Rouge ST FONS destinataires pour toutes les informations concernant les parcours de formation Coordinatrice Formation Rhône : Pauline PRUVOST Chargé de mission formation : Mohamed EL MHASSANI Chargée de mission formation : Razika BRAHMI - Catherine ROLLET : Chargé de mission formation : Jean- François ABBES Sophie BOUILLIN : ML Villefranche : Isabelle SUDRE ML Tarare : Renaud LUDIN UNI EST Immeuble Ecran 3 allée du Merle Rouge Saint-Fons / Mission Locale Rhône Sud Est MDE 3 allée du Merle Rouge St Fons : Fax : Mission Locale Oullins 12, rue Colonel Sebbane Oullins : Fax : Mission Locale de Lyon MDEF Bd Vivier Merle LYON : Fax : Mission Locale de Villefranche Maison de l emploi et de la formation 1 place Faubert Villefranche-sur- Saône : Fax : Mission Locale de Tarare Place Victor Hugo Tarare : Fax :

20 Fabienne BESSARD Nicole BLEMAND Christine POULARD Elisabeth LOPEZ Marielle FOULTIER Virginie DESSEIGNES Catherine HERANNEY Brigitte FROMENTIN Hélène GAGNAIRE : Françoise LOUISON LADOM 3, cours Albert Thomas Lyon Cedex CAP EMPLOI Lyon Rhône 62 / 64, cours Albert Thomas Lyon C.I.D.F.F du Rhône 18, place Tolozan Lyon Direction Territoriale Pôle emploi Rhône 94 cours Lafayette Lyon Cedex Pôle Emploi Equipe Orientation Spécialisée 83/85 Bd Vivier Merle (6 ème étage) LYON CEDEX Pour tout qui est spécifique à l Evaluation Linguistique et Professionnelle : Françoise JENNEQUIN Marie-Laure SAUCHAY Chargée de suivi CTEF Est lyonnais Violaine PEILLON Assistante Emploi Formation Région Rhône Alpes ERA 69 Pôle Emploi Croix Rousse UNI EST- CTEF EST LYONNAIS Immeuble Ecran 3 allée du Merle Rouge Saint-Fons REGION RHONE ALPES Service Territoires ERA 69 Direction de la Formation Continue

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR PREVENIR LES DISCRIMINATIONS AU SEIN DES PARCOURS DE FORMATION

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR PREVENIR LES DISCRIMINATIONS AU SEIN DES PARCOURS DE FORMATION GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR PREVENIR LES DISCRIMINATIONS AU SEIN DES PARCOURS DE FORMATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION : QUELQUES RAPPELS... 7 1 ER PARTIE : LES RISQUES DE DISCRIMINATION DANS LE LANCEMENT

Plus en détail

CADRAGE REGIONAL RELATIF AUX MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME «PARCOURS DE QUALIFICATION ET DE CERTIFICATION PROFESSIONNELLES»

CADRAGE REGIONAL RELATIF AUX MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME «PARCOURS DE QUALIFICATION ET DE CERTIFICATION PROFESSIONNELLES» CADRAGE REGIONAL RELATIF AUX MODALITES DE MISE EN ŒUVRE DU PROGRAMME «PARCOURS DE QUALIFICATION ET DE CERTIFICATION PROFESSIONNELLES» PRESENTATION GENERALE : Ce document, conçu comme un guide de bonnes

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES

REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES SEILLER EMPLOIV CONSEILLER EMPLOI FORMATION INSERTION REFERENTIEL ACTIVITES ET COMPETENCES FONCTION 1 : INTERVENTION AUPRÈS DES PERSONNES ÉLABORATION DE PROJETS ET ACCOMPAGNEMENT DE PARCOURS D INSERTION

Plus en détail

ANNEXE 1 MISE EN ŒUVRE DES FORMATIONS CDG

ANNEXE 1 MISE EN ŒUVRE DES FORMATIONS CDG ANNEXE 1 MISE EN ŒUVRE DES FORMATIONS CDG CDG FONDAMENTAUX CDG PRO (ou PERFECTIONNEMENT) NOMBRE DE PARTICIPANTS Un groupe de stagiaires est composé au maximum de 12 participants. Un groupe de stagiaires

Plus en détail

CATALOGUE DE L OFFRE DE FORMATION «COMPETENCES PREMIERES» PROPOSEE SUR LE RHÔNE

CATALOGUE DE L OFFRE DE FORMATION «COMPETENCES PREMIERES» PROPOSEE SUR LE RHÔNE CATALOGUE DE L OFFRE DE FORMATION «COMPETENCES PREMIERES» PROPOSEE SUR LE RHÔNE Mise à jour : 7 décembre 2015 Cette programmation vise à développer les Compétences Premières, définies «comme le premier

Plus en détail

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne

PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne PRESTATION SPECIFIQUE A DESTINATION DES PERSONNES HANDICAPEES «MODUL HAND» CAHIER DES CHARGES Prestation approuvée par le Conseil d administration du Fongecif Bretagne Nom de l organisme prestataire de

Plus en détail

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises»

Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cahier des charges «Mission Placement à l'emploi / relation Entreprises» Cf. Note de cadrage PLIE pour l année 2015 1 ORIENTATION GENERALE L'intégration à l'emploi est un des axes prioritaires énoncés

Plus en détail

Charte FIGARO CLASSIFIEDS

Charte FIGARO CLASSIFIEDS Charte FIGARO CLASSIFIEDS PARTIE 1 : NOTRE ENGAGEMENT 1. Notre engagement Leader privé du marché des annonces d emploi sur Internet en France, FIGARO CLASSIFIEDS a développé une offre Emploi unique sur

Plus en détail

FAIRE APPEL À UN EXPERT

FAIRE APPEL À UN EXPERT FAIRE APPEL À UN EXPERT Décembre 2011 Afin d être en mesure d exercer ses missions, le comité d entreprise dispose de nombreux moyens d information, notamment par les documents que doit lui communiquer

Plus en détail

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur :

REFERENTIEL DU CQPM. Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d exemples non exhaustifs sur : COMMISION PARITAIRE NATIONALE DE L EMPLOI DE LE METALLURGIE Qualification : Catégorie : D Dernière modification : 30/04/2015 REFERENTIEL DU CQPM TITRE DU CQPM : Responsable d affaires I OBJECTIF PROFESSIONNEL

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme

Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Consultation 2015 Programme Formations Tourisme Contact : Karel CHAUCHEPRAT Plan de Formation régional CRDT Auvergne Parc Technologique la Pardieu 7 allée Pierre de Fermat - CS 50502 63178 Aubière Cedex

Plus en détail

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation

Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Cahier des charges à l'attention des organismes de formation Préparation Opérationnelle à l'emploi Collective dans le secteur de la comptabilité - paie Métier ciblé : gestionnaire de paie Action collective

Plus en détail

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014

Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 Cahier des charges pour un appel à proposition de formation POE Collective 2014 INTITULE DE LA FORMATION : Assistant commercial en vins (agent de vente) Région : Languedoc Roussillon Références : CDC-018/05/2014

Plus en détail

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi.

NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT. Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. NOTE SUR LA FORMATION DEVENIR CONSULTANT - PROFESSION EXPERT Cette formation est destinée à des cadres seniors demandeurs d emploi. I Contexte général de l action Ceux-ci sont confrontés à une grande difficulté

Plus en détail

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION

GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION GUIDE ASSISTANT DE PREVENTION SOMMAIRE PROFIL DE RECRUTEMENT - STATUT... 1 LES QUALITES ATTENDUES LA FORMATION... 1 ROLE, MISSIONS ET CHAMP D INTERVENTION... 1 A. Rôle et champ d intervention... 1 B. Les

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master Dossier de candidature 2015-2016 pour une inscription en 2 ème année de master Domaine Droit, Économie, Gestion NOM :.. Prénom :. Photo D Identité Formation initiale Alternance (contrat de professionnalisation)

Plus en détail

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015

PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION 2013 / 2015 PLAN D AMELIORATION DE LA QUALITE DES PARCOURS DE FORMATION / 2015 Dans un contexte où la sécurisation des parcours professionnels est devenue une priorité absolue, la qualité de la formation apparaît

Plus en détail

Une participation volontaire des organismes de formation

Une participation volontaire des organismes de formation LES PRINCIPES CLES DE LA DEMARCHE QUALITATIVE D ACCUEIL EN FORMATION GUIDE METHODOLOGIQUE Une participation volontaire des organismes de formation Sur la base du volontariat et dans le cadre d un engagement

Plus en détail

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération»

Appui-Conseil contrat de génération. Appel d offres. Appel d offres. «Appui-conseil contrat de génération» Appui-Conseil contrat de génération Appel d offres Appel d offres «Appui-conseil contrat de génération» 1 PRESENTATION OPCAIM / ADEFIM 74 La branche de la Métallurgie regroupe des entreprises de toutes

Plus en détail

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3

«LABEL DIVERSITE» Cahier des charges de labellisation Version 3 «LABEL DIVERSITE» Label relatif à la prévention des discriminations et à la promotion de la diversité dans le cadre de la gestion des ressources humaines Cahier des charges de labellisation Version 3 Applicable

Plus en détail

A. Une entrée par objectif

A. Une entrée par objectif Aide à la navigation dans le site A. Une entrée par objectif Le site de la cartographie vous propose de chercher une formation selon l objectif de la personne. Vous avez le choix entre 4 possibilités :

Plus en détail

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement

La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX. DE QUARTIER Charte de fonctionnement La Tour LES CONSEILS ET BUREAUX DE QUARTIER Charte de fonctionnement 03 Sommaire PRÉAMBULE... 05 TITRE I - Les acteurs des instances participatives... 05 ARTICLE 1 // L élu référent de quartier... 05 ARTICLE

Plus en détail

Acheter des actions de formation

Acheter des actions de formation L achat, quel enjeu? Acheter une action, c est acheter une prestation de services intellectuels qui nécessite un certain formalisme pour optimiser l achat au regard des enjeux. C est pourquoi, en complément

Plus en détail

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ

CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ CHARTE CONTRÔLE & QUALITÉ X La présente charte est établie par l OPCAIM afin de définir les conditions de son intervention conformément à sa mission, tant vis-à-vis des entreprises adhérentes que des organismes

Plus en détail

PRESENTATION DES FORMATIONS LINGUISTIQUES ETAT REGION SUR LE RHONE

PRESENTATION DES FORMATIONS LINGUISTIQUES ETAT REGION SUR LE RHONE PRESENTATION DES FORMATIONS LINGUISTIQUES REGION SUR LE RHONE MARS 2010 Identification par type de public Public prioritaire Demandeurs d emploi Salariés Illettrisme Action Orientation Formation Compétences

Plus en détail

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf.

AGEFOS PME Ile-de-France. Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION. La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf. AGEFOS PME Ile-de-France Appel d offres PLATE-FORME FORMATION INFORMATION La GPEC au cœur des entreprises du Parc de Courtaboeuf 17 décembre 2009 Contact : Christelle Soury AGEFOS PME IDF Délégation Sud

Plus en détail

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures»

APPEL à CANDIDATURE. POUR LA GESTION ET LA MISE EN ŒUVRE DU «STAGE COLLECTIF OBLIGATOIRE de 21 heures» Direction Départementale des Territoires de l'aisne En application du décret du relatif à la mise en œuvre du plan de professionnalisation personnalisé prévus par les articles R 3434 et R 3435 du code

Plus en détail

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE

ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE ATELIERS «MISE EN ŒUVRE DE L ENTRETIEN PROFESSIONNEL» MARDI 15 ET JEUDI 17 SEPTEMBRE 2015 SYNTHESE I. PRESENTATION GENERALE DES ATELIERS II. SYNTHESE DE CHAQUE ATELIER (identification des idées fortes)

Plus en détail

Programme des experts associés des Nations Unies

Programme des experts associés des Nations Unies Programme des experts associés des Nations Unies Descriptif de poste Expert associé INT-150-13-P099-01-V I. Généralités Titre : Expert associé en ressources humaines Secteur d affectation : Service du

Plus en détail

Charte des CDD au CNRS

Charte des CDD au CNRS Charte des CDD au CNRS www.cnrs.fr SOMMAIRE LE MOT DU PRESIDENT DU CNRS ADRESSE AUX DIRECTEURS D UNITE... 3 I. LA POPULATION CONCERNEE... 4 II. LE RECRUTEMENT... 5 A.L OFFRE D UN CONTRAT A DUREE DETERMINEE...

Plus en détail

1 CONTEXTE ET DEFINITION

1 CONTEXTE ET DEFINITION Consultation des cabinets conseils référencés «Diagnostic RH et Formation PME 2015» en Languedoc Roussillon pour la réalisation de prestations d Evaluation de dispositifs de formation interne Cahier des

Plus en détail

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC

II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC 1. RECOMMANDATIONS pour l épreuve E4 en CCF II. Modalités de mise en œuvre du CCF pour l épreuve E4 et E6 du BTS TC E4 : Négociation technico-commerciale (coef 4) SITUATION 1 SITUATION 2 Compétences C111

Plus en détail

Le Guide du prescripteur de formation

Le Guide du prescripteur de formation Le Guide du prescripteur de formation Ce guide est destiné à formaliser un processus commun de prescription et de suivi des actions de formation financées par le Conseil régional du Centre en précisant

Plus en détail

PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D AIDE-SOIGNANT

PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D AIDE-SOIGNANT DOSSIER D INSCRIPTION A LA SÉLECTION RENTRÉE JANVIER 2016 PRÉPARATION AU DIPLÔME D ÉTAT D AIDE-SOIGNANT Candidats dispensés de formation Institut de Formation en Soins Infirmiers Institut de Formation

Plus en détail

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable»

PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» PROCEDURE DE REALISATION DE LA VAE «Manager du déploiement opérationnel du Développement Durable» Objet : Ce document a pour objectif de fournir au candidat les informations nécessaires pour réaliser une

Plus en détail

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015

Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Appel d offre publié sur le site du FPSPP le 17 Juillet 2015 Cahier des charges concernant l appui à l habilitation d organismes évaluateurs et formateurs relatifs au Socle des connaissances et compétences

Plus en détail

la taille des entreprises

la taille des entreprises 1 Contrat de génération : une mise en œuvre adaptée à la taille des entreprises Si le contrat de génération concerne toutes les entreprises, elles n ont pas toutes les mêmes leviers en matière d emploi,

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION R.C. Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE LA CONSULTATION. Maître de l ouvrage : Mairie de FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : Date limite de remises des offres : 11 janvier 2013 à

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016

APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 APPEL A MANIFESTATION D INTERET RECHERCHE DE PRESTATAIRES POUR LES DLA DE MIDI-PYRENEES POUR LA PERIODE 2014/2016 Principes de fonctionnement du DLA -Mai 2014- PROCEDURE DE GESTION DES PRESTATAIRES 1 Contexte

Plus en détail

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures.

La finalité de cet appel à projet est de favoriser la fluidité des parcours en augmentant la capacité d accompagnement de ce type de mesures. Cahier des charges de l appel à projet lancé par le Conseil général pour la création de 0 places de PEAD (placement éducatif à domicile) dans le département du Finistère I - identification des besoins

Plus en détail

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences

Habilitation des organismes évaluateurs pour le référencement selon l ordonnance n 2005-1516. Recueil d exigences Recueil d exigences Version 1.1 Page 1/13 Historique des versions Date Version Évolutions du document 17/12/2010 1.01 Première version. 29/02/2012 1.1 Prise en compte de la date de la publication de l

Plus en détail

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT

Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT Ministère du travail, de l emploi, de la formation professionnelle et du dialogue social CAHIER DES CHARGES DU CONSULTANT APPUI CONSEIL «GESTION DES AGES» dans le cadre du Contrat de génération Le présent

Plus en détail

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours

Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Les métiers de l assistanat Evolutions Compétences - Parcours Neuf pôles d activité La majorité des assistantes ont des activités couvrant ces différents pôles, à des niveaux différents, à l exception

Plus en détail

PROGRAMME MISTRAL BOURSES DE MASTER POUR ETUDIANTS ETRANGERS ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012

PROGRAMME MISTRAL BOURSES DE MASTER POUR ETUDIANTS ETRANGERS ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 PROGRAMME MISTRAL BOURSES DE MASTER POUR ETUDIANTS ETRANGERS ANNEE UNIVERSITAIRE 2011-2012 1) Présentation du programme Ce programme de bourses est destiné aux étudiants étrangers qui souhaitent poursuivre

Plus en détail

Cahier des charges. POE collective 2015

Cahier des charges. POE collective 2015 Préparation Opérationnelle à l Emploi Collective Cahier des charges POE collective 2015 OPCAIM représenté par l ADEFIM Auvergne Maintenance Date de lancement : 13 avril 2015 Date de clôture : 27 avril

Plus en détail

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL

PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Actualisation 07/2009 PROTOCOLE POUR L ACCUEIL DES STAGIAIRES D ÉCOLES DE TRAVAIL SOCIAL Partie 1 : LE CADRE GENERAL I. OBJECTIFS DE L INSTITUTION DANS LA FORMATION PROFESSIONNELLE Participer à l effort

Plus en détail

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant :

Ce document est destiné à suivre le parcours de formation d un candidat au CQP «Conduite de ligne de conditionnement», en intégrant : Commission Paritaire Nationale de l Emploi des Industries de Santé CQP «Conduite de ligne de conditionnement» Livret de suivi de la formation en contrat de professionnalisation Nom et prénom du candidat

Plus en détail

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6

PERSONNEL. Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 Approuvées le 21 octobre 2000 Révisées le 26 janvier 2012 Révisées le 8 décembre 2014 Prochaine révision en 2017-2018 Page 1 de 6 1. AFFICHAGE DE POSTES 1.1 Tout nouveau poste permanent doit être approuvé

Plus en détail

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION»

APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE LA MAISON D ARRET DE RIOM «RENOVATION DECORATION» Direction Générale Adjointe Formation, Qualité de la Vie, Education Pôle Formation Professionnelle Continue APPEL A PROJETS ACTION DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN FAVEUR DES PUBLICS DETENUS RELEVANT DE

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée

MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2015/05 : Ré informatisation de l Espace Culturel et maintenance associée 1- Identification de l organisme qui passe le marché :

Plus en détail

MARCHE 2013/22 : Infogérance du parc informatique et changement du serveur de la mairie

MARCHE 2013/22 : Infogérance du parc informatique et changement du serveur de la mairie AVIS D APPEL PUBLIC A LA CONCURRENCE - REGLEMENT DE CONSULTATION MARCHE 2013/22 : Infogérance du parc informatique et changement du serveur de la mairie 1- Identification de l organisme qui passe le marché

Plus en détail

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN

UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN UNITE DE GESTION FSE - BORDEAUX PERIGUEUX AGEN CAHIER DES CHARGES POSTES DE REFERENTS PLIE SUR LA ZONE DE L AGGLOMERATION D AGEN 2013 A Contexte général 2 B La mission accompagnement renforcé des participants

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS

CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS CAHIER DES CHARGES, APPEL D OFFRES PRESTATION MISE EN RELATION AVEC LES ENTREPRISES TOUS PUBLICS PLAINE COMMUNE LE PLIE Service bénéficiaire : le PLIE, représenté par son directeur. 87, Avenue Aristide

Plus en détail

La CFDT préconise de négocier dans ce cas précis, dans un premier temps, des accords dits «de méthode».

La CFDT préconise de négocier dans ce cas précis, dans un premier temps, des accords dits «de méthode». Fiche outil 6 CONTENU DE L ACCORD Introduction «Agir contre les troubles psychosociaux, c est agir pour un travail de qualité. Il s agit de regarder la situation de travail telle qu elle est pour les salariés

Plus en détail

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +.

Par conséquent, l année 2010 a été la dernière année d organisation du dispositif Accompagnement +. CIRCULAIRE Agirc 2011-04- DAS Objet : Nouveau partenariat Apec - Agirc Madame, Monsieur le directeur, Depuis 2003, le partenariat Apec - Agirc avait pour objet la mise en place de sessions d accompagnement

Plus en détail

Action de soutien à la mobilité

Action de soutien à la mobilité UNION EUROPÉENNE Fonds social européen Investit pour votre avenir PROGRAMME DEPARTEMENTAL D INSERTION 2012-2016 APPEL A PROJETS 2015 Action de soutien à la mobilité Date de lancement de l appel à projets

Plus en détail

Règlement des épreuves de sélection. «Préparation aux concours» Candidats résidant dans les Départements et Collectivités d Outre Mer

Règlement des épreuves de sélection. «Préparation aux concours» Candidats résidant dans les Départements et Collectivités d Outre Mer Règlement des épreuves de sélection «Préparation aux concours» Candidats résidant dans les Départements et Collectivités d Outre Mer Ce document présente les modalités d inscription aux épreuves de sélection

Plus en détail

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières

PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières PACMA006-2014 consultant GPEC Cahier des clauses techniques particulières Nombre de pages : 4 y compris l annexe Annexe 1 informations à faire figurer dans le rapport de synthèse PACMA006-2014 consultant

Plus en détail

Master Mention Sciences pour l environnement, parcours Management environnemental Dossier de candidature en deuxième année

Master Mention Sciences pour l environnement, parcours Management environnemental Dossier de candidature en deuxième année Master Mention Sciences pour l environnement, parcours Management environnemental Dossier de candidature en deuxième année Modalités de recrutement : le recrutement se déroule en deux étapes. A l issue

Plus en détail

Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015

Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015 Modèle de tableau d affichage (obligations minimales pour les petites entreprises) Mise à jour : Novembre 2015 Tableau d affichage Annexe 1 Egalité salariale hommes-femmes : Articles du Code du Travail

Plus en détail

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés

Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE. Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Formation - VAE TITRES PROFESSIONNELS VAE Trois nouveaux titres professionnels accessibles par la VAE sont créés Arrêtés du 21 et 22 octobre 2003, JO du 08/11/03 Pour rappel les titres professionnels constituent

Plus en détail

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST

ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST PLAN LOCAL POUR L INSERTION ET L EMPLOI PLIE DE PARIS NORD-EST ACHAT DE PRESTATION DANS LE CADRE DE LA MISE EN ŒUVRE DE LA PROGRAMMATION ANNUELLE DU PLIE PARIS NORD-EST «ATELIERS D EXPRESSION» Référence

Plus en détail

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale

8 juin 2006. ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale 2 ème CONFERENCE REGIONALE POUR L EMPLOI ET LA FORMATION 8 juin 2006 ATELIER 1 : Recruter des compétences, concilier les logiques d efficacité et de cohésion sociale Contribution de la VILLE DE SAINT ETIENNE

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature»

CAHIER DES CHARGES Projet de Formation. présenter sa candidature» Fonds social européen en Investit pour votre avenir CAHIER DES CHARGES Projet de Formation (Projet régional AGEFOS-PME, OPCALIA Aquitaine et Pôle Emploi sur la formation d adhérents CTP) «Savoir utiliser

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master 1/7 Année universitaire 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE pour une inscription en 2 ème année de master domaine Droit, Économie, Gestion mention Droit des assurances Avis de la commission DOSSIER DE CANDIDATURE

Plus en détail

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme

Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme Guide pour le repérage des personnes en situation d illettrisme La personne ne maîtrise pas le français et/ou les compétences de base NON Action d alphabétisation A-t-elle été confrontée à l apprentissage

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES

REGLEMENT GENERAL DES STAGES DE 2 e MASTER ET DES TRAVAUX DE FIN D ETUDES COMMUNAUTE FRANÇAISE DE BELGIQUE Haute Ecole Paul-Henri SPAAK INSTITUT SUPERIEUR INDUSTRIEL DE BRUXELLES Enseignement supérieur de type long et de niveau universitaire CONSEIL DE CATEGORIE ISIB-CC-DR-04,

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI

APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI APPEL A CANDIDATURE DANS LE CADRE D UN ACHAT DE PRESTATION : COMMUNICATION ET IMAGE DE SOI CONTEXTE L association A.I.L.E est organisme intermédiaire de gestion de crédits européens au titre de la circulaire

Plus en détail

rapport d activité 2010

rapport d activité 2010 rapport d activité 2010 Formation Orientation Santé Emploi Logement Mobilité 34/35 mobilité La capacité à se déplacer est un critère important d employabilité : c est ce que permet le moyen de locomotion

Plus en détail

Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012. Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012. Textes de référence :

Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012. Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012. Textes de référence : Adoption : Commission permanente du 23 mars 2012 Après avis du Conseil départemental d insertion du 15 mars 2012 Textes de référence : Loi 88-1088 du 1 er décembre 1988 relative au revenu minimum d insertion

Plus en détail

2 ème année de master

2 ème année de master 1/7 Année universitaire 2014-2015 DOSSIER DE CANDIDATURE Pour une inscription en 2 ème année de master domaine Droit, Économie, Gestion mention Droit Avis de la commission DOSSIER DE CANDIDATURE (cadre

Plus en détail

CONTRAT TERRITORIAL EMPLOI FORMATION GRAND LYON CENTRE & NORD. Commission formation Jeudi 10 juillet 2014, MDEF de Lyon

CONTRAT TERRITORIAL EMPLOI FORMATION GRAND LYON CENTRE & NORD. Commission formation Jeudi 10 juillet 2014, MDEF de Lyon CONTRAT TERRITORIAL EMPLOI FORMATION GRAND LYON CENTRE & NORD Commission formation Jeudi 10 juillet 2014, MDEF de Lyon PARTICIPANTS Rolande PASCUAL Alpes pour l UROFRA Mory SEYE PLIE de Lyon Elisabeth

Plus en détail

dans le cadre de l ordonnance 2005-649

dans le cadre de l ordonnance 2005-649 APPEL A PROPOSITION 2015 dans le cadre de l ordonnance 2005-649 relative aux marchés passés par certaines personnes publiques ou privées non soumises au code des marchés publics FORMATION QUALIFIANTE Assistant(e)

Plus en détail

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents

I - Convocation et transmission de l ordre du jour et des documents Règlement intérieur du comité d hygiène, de sécurité et des conditions de travail d établissement public du Centre d études et d expertise sur les risques, l environnement, la mobilité et l aménagement

Plus en détail

COMMUNE DE PONT A MARCQ MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE DE TRAVAUX CREATION D UN PARKING D ENVIRON 32 PLACES RUE NATIONALE A PONT A MARCQ

COMMUNE DE PONT A MARCQ MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE DE TRAVAUX CREATION D UN PARKING D ENVIRON 32 PLACES RUE NATIONALE A PONT A MARCQ COMMUNE DE PONT A MARCQ MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE DE TRAVAUX CREATION D UN PARKING D ENVIRON 32 PLACES RUE NATIONALE A PONT A MARCQ REGLEMENT DE LA CONSULTATION Maître d ouvrage et maître d oeuvre : Commune

Plus en détail

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux

1. Fonctionnement des CHSCT académique et départementaux Programme annuel de prévention académique pour l année civile 2013 RECTORAT Secrétariat Général Le programme annuel de prévention académique 2013 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques

Plus en détail

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises

Réussir. tous vos recrutements. Services Entreprises conseil recherche sélection intégration www.pole-emploi.fr Pour connaître les coordonnées de nos sites. Pour plus d informations sur : Les services qui vous sont proposés Les mesures pour l emploi TBWA\CORPORATE

Plus en détail

Cahier des charges d achat de formation

Cahier des charges d achat de formation Cahier des charges d achat de formation MISE EN CONCURRENCE POUR : Formations filière Cultures Fruitières Dans le cadre du Plan de formation mutualisé interentreprises du FAFSEA Région : RHONE-ALPES Références

Plus en détail

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez

Choisissez un pôle d activité ou un profil et cliquez Organisation et planification des activités du service Gestion des ressources matérielles Gestion et coordination des informations Relations professionnelles Rédaction et mise en forme de documents professionnels

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 25 JUILLET 2014 DELIBERATION N CR-14/06.430 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et des

Plus en détail

Comptabilité : savoir établir les comptes annuels et les interpréter

Comptabilité : savoir établir les comptes annuels et les interpréter Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 23/11/2015. Fiche formation Comptabilité : savoir établir un bilan un compte de résultat un SIG et calcul CAF et EBE principaux ratios

Plus en détail

Prénoms : Sexe : F M (Dans l ordre de l état civil)

Prénoms : Sexe : F M (Dans l ordre de l état civil) PHOTO Formation Continue et Alternance Bâtiment «NAUTIBUS» Bâtiment «quai 43» Année universitaire 43 Bd du 11 novembre 2015-2016 1918 69622 Villeurbanne Cedex 69622 Villeurbanne cedex Bâtiment «quai 43»

Plus en détail

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015

Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 INSTRUCTION n 2015-25 du 6 mars 2015 Lancement de la campagne Entretien Professionnel (EP) 2015 Emetteurs : Direction des Ressources humaines et des Relations sociales - Direction du Développement RH Correspondants

Plus en détail

Licence Professionnelle Industries chimiques et pharmaceutiques spécialité FORMULATION COSMETIQUE (FC)

Licence Professionnelle Industries chimiques et pharmaceutiques spécialité FORMULATION COSMETIQUE (FC) UFR des Sciences et Techniques DOSSIER DE CANDIDATURE pour l année 2015-2016 Licence Professionnelle Industries chimiques et pharmaceutiques spécialité FORMULATION COSMETIQUE (FC) Etudiant étranger : ce

Plus en détail

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE V.A.E VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE Objectifs «Toute personne engagée dans la vie active est en droit de faire valider les acquis de son expérience, notamment professionnelle, en vue de l acquisition

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Opération FSE «Mobilisation des employeurs et des entreprises» Formalisation VIeSION en image

Opération FSE «Mobilisation des employeurs et des entreprises» Formalisation VIeSION en image Union européenne Opération FSE «Mobilisation des employeurs et des entreprises» Formalisation VIeSION en image 1 Accompagnement dans l Emploi des Publics PLIE : 1 1 L orientation vers le CRE par le référent

Plus en détail

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés

CONTRAT D ADHÉSION. FAC FOR PRO PARIS Tous droits réservés CONTRAT D ADHÉSION CONTRAT ENTRE FAC FOR PRO PARIS ET L ÉTUDIANT Article 1. Dispositions générales Le présent contrat, ci-après dénommé «le contrat» constitue l accord régissant pendant sa durée, les relations

Plus en détail

Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale. Septembre 2010

Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale. Septembre 2010 Présentation du dispositif Permis à 1euro par jour avec caution du Fonds de Cohésion Sociale Septembre 2010 1 Introduction Le permis : une nécessité Les jeunes salariés sont toujours plus nombreux à travailler

Plus en détail

Démarche de. Bilan de Compétences

Démarche de. Bilan de Compétences de Bilan de Compétences Contact pour Integra-RH: Patricia DESMET et Eric ROLLAND E-mail : contact@integra-rh.com Tel : 03.20.68.50.50 Fax : 03.20.68.50.55 L objectif de notre action Permettre au collaborateur

Plus en détail

FICHE D INSCRIPTION A UNE SESSION DE FORMATION BAFA A RENVOYER A L ASSOCIATION IMP-ACTES

FICHE D INSCRIPTION A UNE SESSION DE FORMATION BAFA A RENVOYER A L ASSOCIATION IMP-ACTES Ne rien inscrire dans ce cadre Identifiant stagiaire Identifiant Stage PARIS-75-10-2009 Reçu le : INSCRIPTION : Je souhaite m inscrire à : Une formation générale (théorique) BAFA Dates : Lieu : Une formation

Plus en détail

La protection contre les discriminations

La protection contre les discriminations Accueil > Informations pratiques > Fiches pratiques > Egalité professionnelle / Discrimination Dernière mise à jour le 22 avril 2010 La protection contre les discriminations Synthèse Toute décision de

Plus en détail

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon

Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Carif Autodiagnostic des Organismes de formation du Languedoc-Roussillon Présentation de l'organisme 1. Nom de l'organisme 7. Ville La réponse est obligatoire. 2. Raison sociale (si différente du nom de

Plus en détail

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique Mairie de Pontcharra Service des marchés publics 95 avenue de la Gare BP 49 38530 Pontcharra cedex Tél: 04 76 97 11 65 Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et

Plus en détail

Master MIAGE spécialité Système d Information et Informatique décisionnelle (Bac+5) en formation à distance. Admission - Inscription

Master MIAGE spécialité Système d Information et Informatique décisionnelle (Bac+5) en formation à distance. Admission - Inscription UNIVERSITÉ BORDEAUX 1 SERVICE COMMUN DE LA FORMATION CONTINUE (SCFC) Domaine du Haut-Carré 43 rue Pierre Noailles 33405 TALENCE CEDEX formation.continue@u-bordeaux1.fr www.u-bordeaux1.fr/formation-continue

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST»

MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES. «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES «PRESTATION DE SURVEILLANCE et GARDIENNAGE DES LOCAUX D AGROCAMPUS OUEST» PROCEDURE ADAPTEE (Article 28 du Code des Marchés Publics) REGLEMENT DE CONSULTATION (R.C) Numéro

Plus en détail

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance

PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance PLAN DE CONTROLE EXTERNE DU REFERENTIEL AFAQ Service Confiance REF 13201 Activités d accueil, d information, de conception, de mise en œuvre et de suivi des formations professionnelles agricoles REFERENCE

Plus en détail