Résumé d'avis. (Requête nº EFSA-Q ) (adopté le 19 février 2004)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Résumé d'avis. (Requête nº EFSA-Q-2003-016) (adopté le 19 février 2004)"

Transcription

1 Résumé d'avis Avis du comité d experts «produits diététiques, nutrition et allergies» sur une saisine de la Commission relative à l évaluation des aliments allergéniques à des fins d étiquetage (Requête nº EFSA-Q ) (adopté le 19 février 2004) RÉSUMÉ Parmi les réactions indésirables aux aliments figurent les réactions d origine immunitaire et les réactions d origine non-immunitaire. Les allergies alimentaires englobent les réactions d origine immunitaire aux aliments, médiées soit par les anticorps IgE soit par d autres voies immunologiques. L intolérance alimentaire englobe les réactions d origine non immunitaire dépendantes de déficits enzymatiques, de réactions pharmacologiques ou, dans la majorité des cas, de mécanismes inconnus. La législation de l UE a récemment fait l objet d une modification en ce qui concerne l étiquetage des aliments, afin d assurer que les dérogations à la déclaration obligatoire des ingrédients alimentaires ne puissent s appliquer aux ingrédients susceptibles d induire des allergies alimentaires et/ou des intolérances alimentaires (annexe IIIa de la directive 2003/89/CE 1 ). Cette mesure concerne les céréales contenant du gluten, les crustacés, les oeufs, le poisson, les cacahuètes, le soja, le lait et les produits laitiers y compris le lactose, les noix, les graines de sésame, le céleri, la moutarde et les sulfites à des concentrations égales ou supérieures à 10 mg/kg. A la lumière des récents développements scientifiques survenus dans ce domaine et de l avis antérieur du Comité Scientifique de l Alimentation Humaine (CSAH) relatif aux «réactions contraires aux denrées alimentaires et aux ingrédients des denrées alimentaires» formulé en 1995, l'autorité européenne de sécurité des aliments est priée de conseiller la Commission sur les points suivants: 1) La base scientifique étayant, à des fins d'étiquetage, l identification des aliments, composants et ingrédients alimentaires qui induisent des allergies alimentaires et des intolérances alimentaires; et 2) La possibilité d établir des seuils ou d identifier d autres éléments (y compris le traitement des aliments) permettant d'établir qu un composant alimentaire ou un ingrédient alimentaire n est plus susceptible d induire des réactions indésirables. De manière générale, on peut affirmer que tous les allergènes et leurs produits dérivés tels que mentionnés dans la liste peuvent provoquer des effets nocifs sur la santé et, dans certains cas, l exposition à ceux-ci peut être fatale. Il s agit des allergènes alimentaires les plus courants qui résistent généralement au traitement des aliments et sont capables de déclencher une réaction chez un consommateur allergique s ils sont ajoutés aux aliments. Parmi ces 1 Directive 2003/89/CE du Parlement européen et du Conseil modifiant la directive 2000/13/CE en ce qui concerne l indication des ingrédients présents dans les denrées alimentaires. Journal officiel de l Union européenne L 308, , p Page 1 de 5

2 allergènes, certains sont largement répandus à travers toute l Europe, tandis que d autres, la moutarde et le céleri notamment, sont davantage limités à certaines zones géographiques. Cette liste doit être révisée à la lumière de l évolution des pratiques alimentaires et de l apparition de nouvelles observations cliniques et d autres types d informations scientifiques. Il existe une grande variabilité dans la sensibilité des différents individus allergiques en ce qui concerne la dose d allergènes nécessaire pour déclencher une réaction. Par ailleurs, pour des raisons d'ordre éthique, les individus extrêmement sensibles ne sont souvent pas testés de manière appropriée lorsqu il s agit d établir des seuils. Les informations disponibles sont donc insuffisantes pour permettre de tirer des conclusions définitives quant à la dose la plus élevée qui ne provoquerait aucun effet indésirable. Ainsi, aucun système d évaluation du risque basé sur l évaluation d une dose sans effet indésirable (No Observed Adverse Effect Level, NOAEL) n est actuellement applicable. Le traitement technologique peut influencer l allergénicité des aliments, tout comme la matrice alimentaire dans laquelle les allergènes sont présentés au consommateur. En outre, des individus allergiques à un même aliment peuvent réagir à différents composants de l aliment en question. Les données disponibles n indiquent pas que le traitement des aliments influence de manière prévisible l allergénicité. De même, l influence de la matrice alimentaire ne peut être prévue. Pour réduire au maximum les risques pour le consommateur, il est souhaitable de rechercher des traces d allergènes alimentaires potentiels dans les aliments. Toutefois, si des tests sensibles destinés à l analyse de certains allergènes dans les aliments commencent à être utilisés et sont commercialement disponibles, des problèmes importants subsistent encore, liés notamment aux facteurs suivants: extraction insuffisante, limites de détection en dehors des limites de sensibilité clinique, spécificité insuffisante en raison de la présence de réaction croisée et reproductibilité interlaboratoire insuffisante. La possibilité que des dérivés particuliers des allergènes alimentaires mentionnés à l annexe IIIa de la directive soient peu susceptibles de déclencher une réaction allergique doit être évaluée au cas par cas. Résumé de l évaluation des aliments allergéniques inclus dans l annexe IIIa de la directive 2003/89/CE Céréales et maladie coeliaque La maladie coeliaque est une maladie d origine immunologique causée par le gluten. Le lien de causalité entre le gluten et sa «toxicité» pour les individus génétiquement prédisposés à développer la maladie coeliaque a été établi de manière sûre. L hydrolyse acide peut détruire les propriétés du gluten responsables de la maladie coeliaque. En revanche, l hydrolyse partielle, la dégradation enzymatique et le traitement thermique des aliments ne détruisent pas les unités peptidiques responsables de la maladie coeliaque. Les données existantes ne permettent pas de suggérer l existence d une dose seuil de gluten qui serait tolérable pour tous les patients coeliaques. La limite actuelle de 200 mg de gluten/kg d aliment, fixée par le Codex Alimentarius pour les aliments sans gluten destinés aux patients coeliaques, doit être revue. Des tests de détection sont disponibles pour le gluten présent dans les aliments. Page 2 de 5

3 Céréales et allergie alimentaire Les céréales peuvent provoquer une allergie alimentaire. Dans la population générale, l allergie aux céréales n est pas très fréquente, peu de cas étant rapportés dans le cadre de la consommation générale; en revanche, chez les enfants, le blé est une cause fréquente d allergie alimentaire. Les allergènes des céréales présentent des réactions croisées avec les allergènes du pollen. Etant donné que le blé est généralement consommé après cuisson, il est évident que son allergénicité survit habituellement au traitement thermique. Certains allergènes du blé peuvent être détruits par la chaleur, tandis que d autres sont thermostables. La plus faible quantité de blé rapportée comme étant susceptible de provoquer une réaction allergique est de 500 mg. Aucune méthode immunochimique destinée à analyser les aliments en termes de présence d allergènes des céréales sans gluten n a été rapportée. Poissons et crustacés Les poissons et crustacés sont des allergènes alimentaires fort répandus. Tous les principaux allergènes de poissons présentent des réactions croisées et aucun poisson ne s est avéré sans risque pour les patients allergiques. Le traitement des poissons et crustacés ne constitue pas une méthode fiable pour réduire leur allergénicité. Les doses de poisson provoquant une réaction allergique ont été rapportées comme étant de l ordre du milligramme, et de l ordre du gramme pour la crevette, membre de la famille des crustacés. Aucune dose seuil n a été établie. Des dosages radio-immunologiques visant à détecter les allergènes de poissons ont été décrits mais n ont pas été validés dans les denrées alimentaires. Pour ce qui est des crustacés, des méthodes de détection immunochimiques sont disponibles, mais elles ne sont pas suffisamment sensibles pour détecter la plus faible quantité établie comme provoquant une réaction allergique. Oeufs Les protéines d oeufs sont fréquemment le facteur déclenchant de réactions allergiques. Des réactivités cliniques croisées sont possibles entre les oeufs de poules et les oeufs provenant d autres espèces. La dénaturation par la chaleur et les autres traitements des aliments ne réduisent pas de manière fiable l allergénicité. Dans les études cliniques, les doses rapportées comme déclenchant des réactions allergiques varient entre quelques microgrammes et quelques milligrammes de protéines d oeufs administrées par voie orale. Des tests de détection des allergènes d œufs dans les aliments sont disponibles. Cacahuète (Arachide) L arachide (cacahuète) est une cause fréquente de réactions allergiques alimentaires. Elle fait partie de la famille des légumineuses. Elle donne lieu à des réactions croisées avec d autres membres de la famille des légumineuses, tels que le soja et le lupin. C'est la cause la plus fréquente de cas d anaphylaxie mortels induits par l alimentation. La cacahuète est un ingrédient alimentaire d utilisation courante. Le traitement thermique peut augmenter son allergénicité. Des réactions peuvent être provoquées par des doses de l ordre du microgramme. Il est impossible de déterminer une dose seuil fiable. Des méthodes de détection sensibles pour les allergènes de cacahuète sont commercialement disponibles mais ne conviennent pas pour la détection de faibles concentrations présentes dans les aliments élaborés. Page 3 de 5

4 Soja Le soja est un allergène alimentaire et la protéine de soja est largement utilisée dans les aliments transformés. En tant que légumineuse, le soja peut donner lieu à des réactions croisées avec d autres légumineuses, y compris les cacahuètes. Une réaction croisée avec des allergènes du lait de vache a été décrite. Comme c est le cas pour de nombreux allergènes alimentaires, la dénaturation par la chaleur et la digestion enzymatique du soja influent sur l allergénicité et peuvent mettre en évidence de nouveaux épitopes allergéniques. Les doses suffisantes pour déclencher une réaction chez les individus allergiques au soja sont variables et de l ordre du microgramme. Toutefois, les études visant à déterminer ces doses seuils n ont pas été menées de manière satisfaisante. Des méthodes immunochimiques et par PCR ont été décrites pour la détection du soja et des allergènes du soja mais elles semblent ne pas convenir dans leur recherche dans les aliments. Lait La plupart des protéines du lait de vache sont des allergènes alimentaires potentiels. Nombre d allergènes du lait ont été identifiés et certains conservent leur activité durant les traitements appliqués lors de la préparation des produits laitiers ainsi qu au cours de la digestion. Les données disponibles montrent qu une proportion importante des individus allergiques réagit à de très faibles quantités (de l ordre du microgramme) d allergènes. Toutefois, ces données ne suffisent pas pour établir des doses seuils validées et pour déduire un niveau d exposition susceptible de prévenir les consommateurs allergiques de toutee réaction à des produits laitiers qui seraient présents dans leurs aliments à l état de traces. Ces considérations peuvent s appliquer au lait issu d'espèces autres que la vache, notamment le buffles, la chèvre et la brebis. Des méthodes de détection immunochimiques ont été décrites pour la plupart des allergènes du lait mais elles peuvent ne pas s appliquer dans le cas des aliments préparés. L intolérance au lactose n est pas une maladie allergique ou d origine immunitaire, et ne provoque pas de réactions anaphylactiques. Elle est la conséquence d une capacité réduite à digérer le lactose suite à une réduction de l activité de la lactase dans l intestin grêle. En général, des doses de lactose inférieures à 10 g (correspondant à 200 ml de lait) par jour sont tolérées par la plupart des adultes ayant un taux de lactase réduit. Des quantités résiduelles de protéines de lait de vache pouvant encore être présentes dans le lactose, comme contaminants du processus de production du lactose, peuvent être dangereuses pour les patients allergiques au lait. Noix Les noix constituent une cause fréquente de réactions allergiques. Des sensibilités multiples aux noix sont fréquentes et souvent associées à des allergies à l arachide. Toutefois, les allergènes présentant une réactivité croisée n ont pas été identifiés. Les individus sensibilisés au pollen de bouleau peuvent réagir aux allergènes de noisettes. La torréfaction peut réduire l allergénicité des noisettes, mais pas la supprimer entièrement. Aucune donnée sur l effet des procédés thermiques de ce type n est disponible pour d autres noix. Quelques microgrammes peuvent provoquer des réactions chez les individus sensibilisés, mais aucune dose seuil n a été établie. Plusieurs tests de détection des allergènes de noix dans les aliments ont été mis au point. Céleri Le céleri est souvent présent dans les denrées alimentaires préemballées; en raison de son arôme, il est en effet largement utilisé dans l industrie alimentaire. Les réactions allergiques surviennent essentiellement avec le céleri cru et sont moins fréquentes avec le céleri cuit. Page 4 de 5

5 Toutefois, l allergénicité de la poudre de céleri est comparable à celle du céleri cru. Les patients allergiques au céleri peuvent réagir à des doses d allergène de l ordre du milligramme, mais les données disponibles sont insuffisantes pour déterminer des valeurs seuils. A l heure actuelle, aucun test de détection n est disponible. Moutarde Les principaux allergènes de la moutarde sont résistants à la chaleur et à d autres procédés de transformation des aliments. Les doses d allergènes provoquant des réactions allergiques chez les patients allergiques à la moutarde sont de l ordre de quelques dizaines à quelques centaines de microgrammes, bien qu aucune dose seuil n ait été établie. Aucune méthode de détection spécifique des allergènes de moutarde n a été décrite. Graines de sésame Les graines de sésame sont utilisées largement et de manière accrue dans de nombreux aliments issus de procédés de transformation. Quelques milligrammes de protéine de sésame suffisent à provoquer des symptômes allergiques. Des tests de détection des allergènes de sésame sont disponibles. Sulfites Les sulfites sont utilisés en tant qu additifs alimentaires et peuvent provoquer des réactions graves chez les individus sensibles, en particulier chez les patients asthmatiques. Bien que la pathogenèse des réactions indésirables aux sulfites n ait pas été clairement documentée, il est peu probable que les réactions aux sulfites soient de nature allergique ou immunitaire ou provoquent des réactions anaphylactiques. La plupart des individus sensibles aux sulfites réagissent au métabisulfite ingéré à des doses comprises entre 20 et 50 mg de sulfites dans l aliment. La plus faible concentration de sulfites capable de provoquer une réaction chez des individus sensibles n a pas été établie. L étiquetage des aliments contenant des agents à base de sulfites à des concentrations de 10 mg/kg ou plus est requis au sein de l'ue. Toutefois, le seuil à partir duquel des réactions de sensibilité peuvent survenir pourrait s avérer encore inférieur. Page 5 de 5

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras

L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras L allergie alimentaire chez l enfant François DOUCHAIN Service de Pédiatrie CH Arras JAMA 26 janvier 2012 1 L allergie alimentaire (AA) touche environ 5% de la population infantile Semble en augmentation

Plus en détail

Allergènes alimentaires

Allergènes alimentaires Bienvenue au Pôle Qualité de Allergènes alimentaires Contexte et réglementation au Canada L approche industrielle Denis Laureillard, ing. CONTEXTE ET RÉGLEMENTATION AU CANADA Un Allergène, une réaction

Plus en détail

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies

Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Allergique ou non? Patient Diagnostics Tests Rapides d Allergies Les tests rapides d allergies exceptionnels à utiliser chez soi Test allergie général (IgE) Test allergie aux oeufs Test intolérance au

Plus en détail

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain

Mots-clés : denrée, préemballé, étiquetage, ingrédient, information, consommateur, allergène, boulanger, pain Circulaire n 6252 2 Février 2015 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014

L information sur les Allergènes : Règlement Information du consommateur applicable au 13 décembre 2014 Circulaire n 6140 15 juillet 2014 Gestion de l entreprise Fabrication Réglementation hygiénique et sanitaire 7 0 5 Dossier suivi par : Flavie SOUPLY Rédactrice : Flavie SOUPLY Ligne directe : 01.43.59.45.08

Plus en détail

Comment gérer au quotidien son allergie alimentaire? Pour toutes questions n hésitez pas à contacter la diététicienne du RAFT 03.81.21.84.36 raft-diet@chu-besancon.fr Voici quelques conseils, par Angélique

Plus en détail

ETUDE DES ALLERGENES SYNTHESE EDITION 2015. dans les produits transformés disponibles sur le marché français entre 2008 et 2012

ETUDE DES ALLERGENES SYNTHESE EDITION 2015. dans les produits transformés disponibles sur le marché français entre 2008 et 2012 ETUDE DES ALLERGENES dans les produits transformés disponibles sur le marché français entre 2008 et 2012 SYNTHESE EDITION 2015 Synthèse de l étude des allergènes Oqali Edition 2015 1 Depuis 2008, l Oqali

Plus en détail

Allergies et intolérances alimentaires

Allergies et intolérances alimentaires Allergies et intolérances alimentaires Allergies et intolérances alimentaires Janvier 2008 Etude réalisée avec le soutien de la Région wallonne Table des matières 1. Objectifs 2. Méthodologie 3. Connaissance

Plus en détail

Les allergies alimentaires

Les allergies alimentaires Les allergies alimentaires Un problème de santé publique L allergie alimentaire est un problème de santé publique important qui progresse depuis des années. Elle touche de 2 à 3 % de la population mondiale

Plus en détail

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose

Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Allergie aux protéines de lait et intolérance au lactose Quelle est la différence entre une allergie alimentaire et une intolérance? Ce sont deux réactions différentes, que peut avoir notre organisme suite

Plus en détail

Fiche Caractéristique

Fiche Caractéristique Nom du produit : Produit : Présentation : Ingrédients : Matières premières : Origine géographique des matières premières : *produits issus de l agriculture biologique Description : Classification : Conditionnement

Plus en détail

Solutions d analyses pour Allergènes. Rapidité Précision Spécificité

Solutions d analyses pour Allergènes. Rapidité Précision Spécificité Solutions d analyses pour Allergènes Rapidité Précision Spécificité Gérer les Allergènes Alimentaires dans le cadre de votre HACCP Une analyse récente de plusieurs études révèle que 1 à 5% de la population

Plus en détail

Allergie ou intolérance alimentaire?

Allergie ou intolérance alimentaire? Allergie ou intolérance alimentaire? Problématique Le mot «allergie» est communément utilisé pour désigner une «réaction anormale» à la prise d un aliment, suspecté de cette réaction et entraînant divers

Plus en détail

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions :

Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Votre enfant présente une allergie ou intolérance alimentaire, Sodexo vous propose 3 solutions : Solution 1: Inscription de votre enfant chez les «Tartinistes» Solution 2 : Distribution d un plateau-repas

Plus en détail

Fiche technique Fours Moelleux 1

Fiche technique Fours Moelleux 1 1 Photo non contractuelle Mise en œuvre : Sortir du congélateur, percer le film plastique, laisser décongeler 4H en chambre froide à 4 C boîte fermée. Ouvrir la boîte, ôter le film et servir. (Ne pas recongeler

Plus en détail

Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées. quelle obligation d information des consommateurs

Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées. quelle obligation d information des consommateurs Allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées? quelle obligation d information des consommateurs Cette plaquette s adresse aux professionnels de l Artisanat, du Commerce alimentaire de proximité

Plus en détail

Définitions. L allergie alimentaire

Définitions. L allergie alimentaire Définitions L allergie alimentaire L allergie alimentaire est une réaction excessive, voir exagérée, de notre système immunitaire en présence d un aliment ou d un additif alimentaire, qui est normalement

Plus en détail

ADLF Alsace-/ 22.05.2007 / Colmar BONJOUR A TOUTES ET A TOUS

ADLF Alsace-/ 22.05.2007 / Colmar BONJOUR A TOUTES ET A TOUS BONJOUR A TOUTES ET A TOUS Éléments sur la législation et l allégation «Sans Gluten» 22.05.07 ADLF Alsace Sommaire 1 Étiquetage des produits du commerce ou produits industriels A Cadre législatif de cette

Plus en détail

Avis sur l'allergie alimentaire

Avis sur l'allergie alimentaire Page 1 of 5 AVIS DU CONSEIL SUPERIEUR D HYGIENE CONCERNANT LA REDUCTION DES RISQUES DUS A L ALLERGIE ALIMENTAIRE CSH 7574 Concerne : Demande d'avis du 09.05.01, réf. ADM 1583 de l'inspection des denrées

Plus en détail

Les équivalences. Anne Christine VILAIN, Christine SAUVAGE Service d allergologie et d éducation thérapeutique Hôpital Saint-Vincent de Paul, LILLE

Les équivalences. Anne Christine VILAIN, Christine SAUVAGE Service d allergologie et d éducation thérapeutique Hôpital Saint-Vincent de Paul, LILLE Les équivalences Anne Christine VILAIN, Christine SAUVAGE Service d allergologie et d éducation thérapeutique Hôpital Saint-Vincent de Paul, LILLE Appelons un chat, un chat Même si deux produits se ressemblent,

Plus en détail

Mon bébé peut-il être allergique aux protéines du lait de vache?

Mon bébé peut-il être allergique aux protéines du lait de vache? Guide pour les parents de petits allergiques aux protéines du lait de vache Mon bébé peut-il être allergique aux protéines du lait de vache? Catherine Bourron-Normand, Diététicienne spécialisée en pédiatrie

Plus en détail

Allergènes alimentaires

Allergènes alimentaires Les fiches pratiques de la concurrence et de la consommation Allergènes alimentaires Un allergène est une substance qui déclenche l'allergie, ensemble de réactions du système immunitaire de l'organisme

Plus en détail

Barcode Labeling Solutions

Barcode Labeling Solutions TEKLYNX Barcode Labeling Solutions Solutions d étiquetage conformes à la règlementation UE relative aux allergènes Etes-vous prêt pour la nouvelle règlementation EU concernant l étiquetage des denrées

Plus en détail

La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons

La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons La composition des différents laits de mammifères, boissons végétales et préparations pour nourrissons Diaporama réalisé par l ISPED, Université Bordeaux 2, juin 2010 Les laits de mammifères Composition

Plus en détail

Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on?

Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on? Printemps 2010 Page 1 / 11 Contenu : Les emballages des denrées alimentaires Que lit-on? S. 2 Introduction S. 2 La liste des ingrédients S. 3 Indications pour personnes allergiques S. 4 Indications pour

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 37-2006 Objet: La présence d allergènes dans les denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/67) Le Comité scientifique

Plus en détail

SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires

SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires Circulaire n 5313 du 23/06/2015 SÉCURITÉ / HYGIÈNE : Déclaration des allergènes contenus dans les denrées alimentaires Réseaux et niveaux concernés Fédération Wallonie- Bruxelles Libre subventionné libre

Plus en détail

Livret e t d Accuei e l i

Livret e t d Accuei e l i Livret d Accueil Les Bonnes Pratiques d Hygiène Livret de présentation (Version 2012) Avoir une tenue adéquate Toute tenue personnelle doit être rangée au vestiaire Au travail = Tenue SPECIFIQUE et PROPRE!

Plus en détail

«Comment mieux cerner et satisfaire les besoins des personnes intolérantes ou allergiques à certains aliments?» Avis n 66

«Comment mieux cerner et satisfaire les besoins des personnes intolérantes ou allergiques à certains aliments?» Avis n 66 «Comment mieux cerner et satisfaire les besoins des personnes intolérantes ou allergiques à certains aliments?» Avis n 66 Conseil National de l Alimentation Ministère de l économie, de l industrie et de

Plus en détail

Gestion du risque allergènes en entreprises alimentaires

Gestion du risque allergènes en entreprises alimentaires Gestion du risque allergènes en entreprises alimentaires Réunion «Les goûters des IAA» Le 04 octobre 2011 ; Technopole Quimper- Cornouaille Intervenant : Laurent DENEUVE Responsable Technique «Prestations

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie

La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie La mise au point des allergies alimentaires. Olivier Michel CHU Brugmann Immuno- allergologie Conflits d intérêt en rapport avec la présenta?on Honoraires de conférence : Thermofischer Par?cipa?on à un

Plus en détail

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés

Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Réglementation INCO Etiquetage - Nouveautés Euro Consultants Claudia Krebs - Scientific Manager - Senior Expert Dr Françoise Hebert - Project Manager Au programme de la matinée Le contexte législatif actuel

Plus en détail

MAITRISE DU RISQUE ALLERGENES DANS LES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES

MAITRISE DU RISQUE ALLERGENES DANS LES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES MAITRISE DU RISQUE ALLERGENES DANS LES INDUSTRIES AGRO-ALIMENTAIRES Grégoire CORDIER Directeur Régional CTCPA pole SUD - OUEST 32000 AUCH 05 62 60 63 63 PLAN Maitrise du risque allergènes dans les IAA

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique Les allergies croisées Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique EN BREF L allergie croisée est une réaction à une substance donnée alors que le sujet est sensibilisé à une autre substance

Plus en détail

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011

La diététique dans l allergie alimentaire. Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 La diététique dans l allergie alimentaire Christophe Dupont, Hôpital Necker Liège, 2 avril 2011 Prise en charge diététique de l allergie aux protéines du lait de vache Conséquences nutritionnelles de l

Plus en détail

La solution-repas Natâma

La solution-repas Natâma La solution-repas Natâma La transparence alimentaire La gamme Natâma : Des plats cuisinés qui conviennent aux allergiques Enva 14 avril 2005 L innovation marketing et technologique Une innovation produits

Plus en détail

La problématique des allergènes alimentaires: le cas du chocolat noir

La problématique des allergènes alimentaires: le cas du chocolat noir La problématique des allergènes alimentaires: le cas du chocolat noir Marcel Kohler Service de protection de la consommation 22, quai Ernest-Ansermet 1211 GENEVE 4 14 novembre 2006 Plan de l exposé Les

Plus en détail

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées

L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Les rendez vous de l allergologie Moléculaire Les rendez vous de l allergologie Moléculaire L allergologie moléculaire en pratique : Les fabacées Dr H. Masson Juin 2014 Allergène purifié Extrait allergénique

Plus en détail

ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant. Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie

ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant. Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie ALLERGIE ALIMENTAIRE chez l enfant Anne Dupré la Tour 10/03/2016 DESC d Allergologie GENERALITES L allergie alimentaire atteint 4 à 6% des enfants 2 fois plus de garçons que de filles la fréquence des

Plus en détail

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie

Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie Chapitre III Les anomalies de la régulation de la glycémie -I -Unité et diversité des diabètes Mesures de la glycémie en continu chez un patient diabétique 1 Les critères de diagnostic du diabète 2 3 Conclusion

Plus en détail

Spécification du produit

Spécification du produit 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES Numéro de l article : Dénomination du produit : Mix en poudre pour mousse et crème dessert à la fraise Description du produit : Mix en poudre pour mousse et crème dessert à la

Plus en détail

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse

École de l allergie alimentaire. A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse École de l allergie alimentaire A.Juchet, A.Chabbert-Broué Ecole de l asthme et de l allergie alimentaire Alizée Hôpital des Enfants Toulouse Prévalence de l allergie alimentaire en constante augmentation

Plus en détail

2 Rencontres Rhône-Alpine de FMC en Allergologie

2 Rencontres Rhône-Alpine de FMC en Allergologie 2 Rencontres Rhône-Alpine de FMC en Allergologie ALLERGIES ALIMENTAIRES LES ACTIONS DU GROUPE CASINO Philippe IMBERT : Directeur Qualité Groupe pimbert@groupe-casino.fr 01 61 44 70 86 Sommaire Le Groupe

Plus en détail

Plus de bons conseils sur www.health.fgov.be www.test-achats.be www.cicbaa.com www.oasis-allergies.org

Plus de bons conseils sur www.health.fgov.be www.test-achats.be www.cicbaa.com www.oasis-allergies.org Plus de bons conseils sur www.health.fgov.be www.test-achats.be www.cicbaa.com www.oasis-allergies.org Les informations reprises dans cette brochure peuvent être reproduites sur tout support à des fins

Plus en détail

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE

MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE MANIFESTATIONS CLINIQUES ET CRITÈRES DIAGNOSTIQUES DE L ALLERGIE ALIMENTAIRE Martine Drouet Unité Allergologie CHU - ANGERS Société Française de Toxicologie 29-30 nov 2012 - Toulouse Epidémiologie de l

Plus en détail

Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire?

Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire? Comment adapter le regime en cas d allergie alimentaire? Cours de perfectionnement du JAMA Etienne BIDAT www.allergienet.com Pas de conflit d intérêt sur le sujet Régime en allergie alimentaire : Objectifs

Plus en détail

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES

PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES -1- PRINCIPES POUR L ANALYSE DES RISQUES LIÉS AUX ALIMENTS DÉRIVÉS DES BIOTECHNOLOGIES MODERNES SECTION 1 INTRODUCTION CAC/GL 44-2003 1. Pour de nombreux aliments, le niveau de sécurité sanitaire généralement

Plus en détail

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S

AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S AGCC, H2,CH4, CO2, H2S mastocytes Terminaisons sensitives Réaction à la prise alimentaire Allergique IgE médiée Maladie coeliaque Non IgE médiée Entérocolite nécrosante Mixte Allergie

Plus en détail

Allergies alimentaires de l enfant

Allergies alimentaires de l enfant Allergies alimentaires de l enfant N. Faure FMC Pédiatrie Tours Espace Malraux Jeudi 30 mai 2013 Définitions Réaction adverse aux protéines alimentaires (animales ou végétales) par un mécanisme immunoallergique

Plus en détail

NORME CODEX POUR LE RIZ

NORME CODEX POUR LE RIZ 1 Codex Standard 198-1995 NORME CODEX POUR LE RIZ CODEX STAN 198-1995 1. CHAMP D APPLICATION La présente norme s applique au riz décortiqué, au riz usiné et au riz destinés à la consommation humaine directe,

Plus en détail

Factsheet Qu est-ce que le yogourt?

Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Factsheet Qu est-ce que le yogourt? Description du produit: Le yogourt est un produit laitier acidulé de consistance plus ou moins épaisse. Le yogourt est fabriqué grâce à la fermentation du lait par les

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON

AMBASSADE DE FRANCE AUX ÉTATS-UNIS SERVICE ÉCONOMIQUE REGIONAL DE WASHINGTON Washington, le 5 février 2014 Objet : Mise en application de la loi de modernisation de sécurité sanitaire des aliments (FSMA - Food Safety Modernization Act) Détermination des aliments considérés à haut

Plus en détail

Hervé BERNARD UMR CEA-INRA, Service de Pharmacologie et d Immunoanalyse, Laboratoire d'immuno-allergie Alimentaire

Hervé BERNARD UMR CEA-INRA, Service de Pharmacologie et d Immunoanalyse, Laboratoire d'immuno-allergie Alimentaire La traque des allergènes masqués dans l alimentation. Exemples de l extraction et de la détection immunochimique des protéines de l arachide et du lait. Hervé BERNARD UMR CEA-INRA, Service de Pharmacologie

Plus en détail

L ALLERGIE ALIMENTAIRE CHEZ L ADULTE

L ALLERGIE ALIMENTAIRE CHEZ L ADULTE L ALLERGIE ALIMENTAIRE CHEZ L ADULTE MADAME C. JANSEN DIÉTÉTICIENNE À L HÔPITAL UZ GASTHUISBERG LOUVAIN INTRODUCTION Les allergies alimentaires touchent 2,5% des adultes et de 6 à 8% des enfants, et peuvent

Plus en détail

Produit n : Date : 11/03/2013. Nom du produit : Sirop de glucose Caullet Version : 1.2F

Produit n : Date : 11/03/2013. Nom du produit : Sirop de glucose Caullet Version : 1.2F Traduit de l anglais Spécification du produit Produit n : 7.77040.100 Date : 11/03/2013 Nom du produit : Sirop de glucose Caullet Version : 1.2F 1. Informations générales sur le produit Nom officiel :

Plus en détail

Allergie alimentaire. Chapitre 10

Allergie alimentaire. Chapitre 10 229 Chapitre 10 Allergie alimentaire Dr. Michèle RAFFARD Allergologue Centre Médical de l Institut Pasteur, 75 rue de l Eglise 75015, Paris mraffard@free.fr Dr. Martine VIGAN Praticien Hospitalier Unité

Plus en détail

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON?

COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? COMMENT NOURRIR MON BÉBÉ AU BIBERON? V ous ne voulez pas (ou ne pouvez pas) allaiter votre bébé au sein, ou vous souhaitez cesser de l allaiter plus tôt que ce qui est recommandé. Il faut alors lui donner

Plus en détail

ADN et protéines au service du contrôle des denrées alimentaires

ADN et protéines au service du contrôle des denrées alimentaires ADN et protéines au service du contrôle des denrées alimentaires problématiques, solutions et limitations Journées scientifiques du CCCTA 2004 Les Diablerets (VD) Marcel KOHLER, Claude CORVI Service de

Plus en détail

Comment bien lire les étiquetages alimentaires?

Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Comment bien lire les étiquetages alimentaires? Entre calories, protéines, glucides, sucres, lipides, acides gras, cholestérol, édulcorants, vitamines, minéraux, additifs, etc. les informations nutritionnelles

Plus en détail

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique

Les allergies croisées. Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique Les allergies croisées Lisez attentivement cette fiche si vous êtes allergique EN BREF L allergie croisée est une réaction à une substance donnée alors que le sujet est sensibilisé à une autre substance

Plus en détail

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT

ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT ALLERGIES ALIMENTAIRES DE L ENFANT (Soirée AFDN du 26 Mars 2009) Céline CAZETTES. Diététicienne en allergologie. Hôpital 1 SOMMAIRE Qu est ce que l allergie alimentaire? Prise en charge d un enfant allergique.

Plus en détail

LOUIS FRANCOIS Ingrédients Alimentaires

LOUIS FRANCOIS Ingrédients Alimentaires Fiche Technique CO-SP-004 BLANC SECHE GALLIA 250 blancs au kg de poudre : 1 blanc = 4g de poudre Le BLANC GALLIA, constitué de Blancs d'oeuf, sélectionnés pour leur haut pouvoir foisonnant, pasteurisés

Plus en détail

«La réponse définitive»

«La réponse définitive» LIFEBODYBUILDING.COM FORMATIONS en STRATEGIE NUTRITION et DEVELOPPEMENT PHYSIQUE De combien de grammes de protéines avons-nous réellement besoin au quotidien pour développer ou maintenir sa masse musculaire?

Plus en détail

Prestations de services Analyses Agroalimentaire

Prestations de services Analyses Agroalimentaire Prestations de services Analyses Agroalimentaire EURL WANYLAB Laboratoire de contrôle de la qualité et de conformité Autorisé par Décision du Ministère du Commerce N 52/2011 du 12/09/2011. Ecole de formation

Plus en détail

Devoirs de préparation Module 10

Devoirs de préparation Module 10 Devoirs de préparation Module 10 Maladies liées à l alimentation Il existe différentes maladies liées à l alimentation. Certaines sont liées à une mauvaise alimentation, d autres sont congénitales et se

Plus en détail

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil.

Le corps humain contient 2 à 4 grammes de zinc, les plus fortes concentrations se trouvant dans la prostate et certaines parties de l œil. Zinc EN BREF Introduction Le zinc (Zn) est un oligoélément essentiel à toutes les formes de vie et que l on trouve dans près de 100 enzymes spécifiques. Après le fer, le zinc est l oligoélément le plus

Plus en détail

L étiquetage des aliments préemballés

L étiquetage des aliments préemballés L étiquetage des aliments préemballés Lait ~ Céleri Fruits à Coques Oeufs ~ Poissons Arachides ~ Soja Moutarde ~ Lupin Sulfites ~ Sésame Gluten ~ Crustacés Mollusques Rappel des règles et conseils pour

Plus en détail

A retourner au centre de loisirs, Service Périscolaire 34, rue du Guet Saint Pierre PAI 2015/2016

A retourner au centre de loisirs, Service Périscolaire 34, rue du Guet Saint Pierre PAI 2015/2016 A retourner au centre de loisirs, Service Périscolaire 34, rue du Guet Saint Pierre PAI 2015/2016 PROTOCOLE D ACCUEIL POUR LES ACTIVITES PERISCOLAIRES ET EXTRASCOLAIRES ETABLI CONFORMEMENT AUX DISPOSITIONS

Plus en détail

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre

CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE. Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre CONTRIBUTION DE LA BIOLOGIE AU DIAGNOSTIC DE L ALLERGIE Dr Marie DESROUSSEAUX Pharmacien Biologiste Laboratoire Biocentre INTRODUCTION La prévalence des maladies allergiques a doublé au cours des 15 dernières

Plus en détail

Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s

Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s Introduction à la nutrition préscolaire pour les diététistes professionnel(le)s Nutrition Screening Tool for Every Preschooler Évaluation de l alimentation des enfants d âge préscolaire Allergies et intolérances

Plus en détail

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION

ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION ALIMENTS INFANTILES DE DIVERSIFICATION Première caractérisation du secteur (données 2012) SYNTHESE Etude du secteur des sauces condimentaires-oqali Données 2011-Edition 2013 EDITION 2014 Synthèse de l

Plus en détail

Norme générale pour l étiquetage de denrées alimentaires préemballées au Sénégal

Norme générale pour l étiquetage de denrées alimentaires préemballées au Sénégal Projet d appui à la transformation et la valorisation du lait local au Sénégal PROLAIT Norme générale pour l étiquetage de denrées alimentaires préemballées au Sénégal Le décret n 2005-913 du 12 octobre

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS Décembre 2012 GUIDE A L INTENTION DES AUTORITES COMPETENTES POUR LE CONTROLE DE LA CONFORMITE AVEC LES ACTES LEGISLATIFS DE L UE

Plus en détail

OPTIONS DE GESTION DU RISQUE Listeria monocytogenes ET STRATEGIES DE REDUCTION. Situation actuelle des critères microbiologiques au niveau européen

OPTIONS DE GESTION DU RISQUE Listeria monocytogenes ET STRATEGIES DE REDUCTION. Situation actuelle des critères microbiologiques au niveau européen ASEPT, 5 ème Conférence Internationale, 17-18 mars 2004, Laval OPTIONS DE GESTION DU RISQUE Listeria monocytogenes ET STRATEGIES DE REDUCTION Situation actuelle des critères microbiologiques au niveau

Plus en détail

INFORMATIONS PRATIQUES RELATIVES A VOTRE SEJOUR AU CERAN JUNIORS FRANCE PARIS

INFORMATIONS PRATIQUES RELATIVES A VOTRE SEJOUR AU CERAN JUNIORS FRANCE PARIS INFORMATIONS PRATIQUES RELATIVES A VOTRE SEJOUR AU CERAN JUNIORS FRANCE PARIS LIEU DE FORMATION CERAN JUNIORS FRANCE PARIS - Ecole Saint Martin de France, Avenue de Verdun, 1 95301 Cergy Pontoise Cedex

Plus en détail

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten?

Pour ou contre le gluten? Qu est-ce que le gluten? Pour ou contre le gluten? C est un peu la grande mode du moment : «ouaih moi, une semaine avant la course, je supprime tous les aliments contenant du gluten parce que c est mauvais» hum hum. Savez-vous

Plus en détail

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes

Avant 4-5 ans, faites très attention au risque de fausse route avec les cacahuètes, noix, noisettes, amandes En reportant la valeur de l IMC sur la courbe de corpulence (voir p.49 et p.51), vous pouvez savoir si votre enfant présente un surpoids, ou si sa corpulence a tendance à augmenter trop rapidement. Votre

Plus en détail

INFO-SANTE / 12 INTOLERANCE ET ALLERGIE ALIMENTAIRES

INFO-SANTE / 12 INTOLERANCE ET ALLERGIE ALIMENTAIRES -- INFO-SANTE / 12 LES PRINCIPAUX ALIMENTS ALLERGISANTS IL EST EVIDENT QUE L'ON TROUVERA TOUJOURS UN GROUPE DE PERSONNES ALLERGIQUES A UN ALIMENT ET PAR LE FAIT PRESQUE TOUS LES ALIMENTS SONT RESPONSABLES

Plus en détail

Allergies. Informations et conseils: Pour la personne allergique. Soutien et échanges: Pour les familles

Allergies. Informations et conseils: Pour la personne allergique. Soutien et échanges: Pour les familles Allergies En plus d affecter la personne qui vit avec des allergies alimentaires, ces dernières touchent leur entourage et leur milieu de vie. Informations et conseils: Pour la personne allergique Soutien

Plus en détail

F-DVS Viniflora LS CH11 Information Produit

F-DVS Viniflora LS CH11 Information Produit Description Viniflora LS CH11 est une culture pure sous forme concentrée et congelée d Oenococcus oeni. Cette bactérie malolactique hétéro-fermentaire a été soigneusement sélectionnée pour réaliser une

Plus en détail

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE

SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE Groupe EnvironeX SERVICES DE CONSULTATION ALIMENTAIRE labenvironex.com «Des conseils et diagnostics en agroalimentaire, de la ferme à la table!» Les laboratoires du Groupe EnvironeX disposent d une solide

Plus en détail

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA

Annexe II. Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA Annexe II Conclusions scientifiques et motifs de la suspension des autorisations de mise sur le marché, présentés par l EMA 5 Conclusions scientifiques Résumé général de l évaluation scientifique des médicaments

Plus en détail

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV

Réintroductions alimentaires chez l enfant. M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires chez l enfant M. Hofer - J.Wassenberg Immuno-allergologie Service de pédiatrie - CHUV Réintroductions alimentaires en 2004 Age: 12 mois 10 ans Nombre total: 30 Tests réussis:

Plus en détail

Alimentation des nourrissons et viande

Alimentation des nourrissons et viande L interprofession suisse de la filière viande Proviande société coopérative Finkenhubelweg 11 Case postale CH-3001 Berne +41(0)31 309 41 11 +41(0)31 309 41 99 info@proviande.ch www.viandesuisse.ch Alimentation

Plus en détail

FD-DVS Viniflora CH11 Information Produit

FD-DVS Viniflora CH11 Information Produit Description Viniflora CH11 est une culture lyophilisée d Oenococcus oenicette bactérie malolactique hétéro-fermentaire a été rigoureusement sélectionnée pour réaliser une fermentation malolactique rapide

Plus en détail

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol

Rachel Frély. Les allergies. alimentaires. Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol Rachel Frély Les allergies alimentaires Un ouvrage paru sous la direction de Jean-Luc Darrigol CHAPITRE 1 Les allergies alimentaires en questions 1. Quels sont les mécanismes de l allergie? Au début du

Plus en détail

De l énergie pour toute la journée!

De l énergie pour toute la journée! De l énergie pour toute la journée! Une portion de couvre 100 % des besoins journaliers d un adulte en nutriments précieux Vitamines, sels minéraux et oligoéléments à l extrait de malt d orge Calcium,

Plus en détail

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose

Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose Fiche technique n 17 2 ème édition Infestation à Toxoplasma gondii, et toxoplamose La toxoplasmose est causée par un parasite qui se multiplie dans l intestin des félidés et dans de nombreuses cellules

Plus en détail

Impact de l'alimentation périnatale sur la réponse immunitaire et risque d allergie alimentaire

Impact de l'alimentation périnatale sur la réponse immunitaire et risque d allergie alimentaire Impact de l'alimentation périnatale sur la réponse immunitaire et risque d allergie alimentaire Jocelyne JUST Centre de l Asthme l et des Allergies Groupe Hospitalier Trousseau- La Roche Guyon Université

Plus en détail

Spécification du produit

Spécification du produit 1. INFORMATIONS GÉNÉRALES Numéro de l article : Dénomination du produit : Brownie chocolat Swirl Description du produit : Brownie marbré chocolat fait à partir de chocolat noir et chocolat au lait belge.

Plus en détail

L anaphylaxie dans les écoles. Année scolaire 2015-2016

L anaphylaxie dans les écoles. Année scolaire 2015-2016 L anaphylaxie dans les écoles Année scolaire 2015-2016 Aperçu Loi Sabrina Attentes vis-à-vis du personnel de l école Définition de l anaphylaxie Symptômes de l anaphylaxie Mesures à prendre Utilisation

Plus en détail

L enfant avant tout. Allergie alimentaire ou intolérance alimentaire?

L enfant avant tout. Allergie alimentaire ou intolérance alimentaire? 31 L enfant avant tout Allergie alimentaire ou intolérance alimentaire? En Amérique du Nord, les allergies alimentaires touchent environ 5 % des enfants et de 1 à 2 % des adultes, mais bien plus de personnes

Plus en détail

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels

Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Politique alimentaire pour les Jeux du Québec Révision des critères nutritionnels Présenté par Catherine Drouin-Audet et Véronique Racicot, étudiantes en diététique à l Université McGill, supervisées par

Plus en détail

Centre Suisse pour l allergie, la peau et l asthme Allergie et intolérance alimentaires

Centre Suisse pour l allergie, la peau et l asthme Allergie et intolérance alimentaires Centre Suisse pour l allergie, la peau et l asthme Allergie et intolérance alimentaires En collaboration avec la Commission de spécialité de la Société Suisse d Allergologie et d Immunologie (SSAI). Allergie

Plus en détail

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES & LES ALLERGIES CROISÉES

LES ALLERGIES ALIMENTAIRES & LES ALLERGIES CROISÉES LES ALLERGIES ALIMENTAIRES & LES ALLERGIES CROISÉES L ALLERGIE QU'EST CE QUE C'EST? DÉFINITION L allergie résulte d un dysfonctionnement du système immunitaire conduisant l organisme à réagir de manière

Plus en détail

Table des matières. Qu est-ce que l allergie? 3. Quel est le mécanisme de la réaction allergique? 3. L anaphylaxie 4. Syndrome d allergie orale 4

Table des matières. Qu est-ce que l allergie? 3. Quel est le mécanisme de la réaction allergique? 3. L anaphylaxie 4. Syndrome d allergie orale 4 Table des matières Qu est-ce que l allergie? 3 Quel est le mécanisme de la réaction allergique? 3 L anaphylaxie 4 Syndrome d allergie orale 4 Symptômes du syndrome d allergie orale 6 Gluten et maladie

Plus en détail

NORME POUR LA CASÉINE ALIMENTAIRE ET PRODUITS DÉRIVÉS CODEX STAN 290-1995. Précédemment CODEX STAN A-18-1995. Adoptée en 1995. Révision 2001.

NORME POUR LA CASÉINE ALIMENTAIRE ET PRODUITS DÉRIVÉS CODEX STAN 290-1995. Précédemment CODEX STAN A-18-1995. Adoptée en 1995. Révision 2001. NORME POUR LA CASÉINE ALIMENTAIRE ET PRODUITS DÉRIVÉS CODEX STAN 290-1995 Précédemment CODEX STAN A-18-1995. Adoptée en 1995. Révision 2001. Amendée en 2010, 2013, 2014 CODEX STAN 290-1995 2 1. CHAMP D

Plus en détail

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences?

VRAI ou FAUX? De l eau, des eaux, quelles différences? VRAI ou? De l eau, des eaux, quelles différences? Sur les eaux minérales naturelles et les eaux de source Eau minérale naturelle, eau de source, eau de distribution Toutes les eaux apportent le nutriment

Plus en détail