Seconde Fiche d objectifs du module Statistiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Seconde Fiche d objectifs du module Statistiques"

Transcription

1 Seconde Fiche d objectifs du module Statistiques SAVOIR SAVOIR FAIRE EULER Vocabulaire statistique Population, individu, caractère, effectif, fréquence Représenter graphiquement une série statistique Effectifs cumulés Fréquences cumulées Paramètres d une série statistique Moyenne Médiane et quartiles Etendue Ecart interquartile TICE Pour une série statistique donnée, savoir identifier : - La population étudiée. - Le caractère étudié et sa nature. - Passer des effectifs aux fréquences Pour une série statistique donnée, savoir représenter : - Un nuage de points. - Un diagramme circulaire. - Un histogramme. Savoir : - calculer des effectifs cumulés - calculer des fréquences cumulées - représenter une courbe des fréquences cumulées Pour une série statistique donnée, savoir : - Calculer la moyenne d une série statistique ( à partir des effectifs ou des fréquences ) - Calculer la médiane et les quartiles d une série statistique - Déterminer graphiquement la médiane et les quartiles d une série statistique - Calculer l étendue - Calculer l écart interquartile Savoir utiliser une calculatrice graphique ou un tableur pour : - Entrer les valeurs d une série statistique - Calculer la moyenne d une série statistique - Calculer la médiane et les quartiles d une série statistique

2 Mathématiques Année nde Module n 7 : Statistiques I Rappels sur le vocabulaire statistique : Les premières études statistiques étaient démographiques : on a conservé le vocabulaire. 1) Une étude statistique commence par un recueil de données. L ensemble sur lequel porte l étude statistique s appelle la population. Un élément de cet ensemble s appelle un individu. 2) L étude statistique étudie un aspect des individus d une population appelé caractère ou variable. Le caractère étudié prend un certain nombre de valeurs, qui peuvent être numériques ou non. a) Lorsque les valeurs de ce caractère sont des nombres, on dit que ce caractère est quantitatif. Si le caractère quantitatif ne prend que quelques valeurs x i, on dit qu il est discret. Si le caractère quantitatif prend n importe quelle valeur d un intervalle, on dit qu il est continu : on regroupe alors les valeurs dans des intervalles appelés classes. On note alors x i le centre de chaque classe. On appelle amplitude d une classe ab ; la valeur b a. b) Lorsque les valeurs de ce caractère ne sont pas des nombres, on dit que ce caractère est qualitatif. 3) Le nombre d individus chez lesquels on observe la valeur x i d un caractère est l effectif de cette valeur. On note n1, n2,..., n p les effectifs respectifs des valeurs x1, x2,..., x p. Le nombre d individus de la population est appelé effectif total : il est en général noté N n n n p 4) La proportion d individus ayant une valeur du caractère est appelée fréquence. Elle est égale à : effectif de la valeur effectif total On note f1, f2,..., f p les effectifs respectifs des valeurs x1, x2,..., x p. Une fréquence est un nombre compris entre 0 et 1. On l écrit sous forme de fraction ou de pourcentage.. 2

3 Exemple 1 : Le tableau suivant donne le nombre d enfants âgés de 0 à 16 ans dans un échantillon de 79 familles : Nombre d enfants Total Effectif Fréquence ( arrondie à 1 % ) 1) a) Quelle est la population étudiée? b) Quel est l effectif total? 2) a) Quel est le caractère étudié? b) Quelle est la nature de ce caractère? 3) Compléter la dernière ligne du tableau ( Justifier le 1 er calcul ) Exemple 2 : Une machine remplit automatiquement des sachets de médicaments en poudre. On a pesé un échantillon constitué de 100 sachets. Les résultats sont indiqués dans le tableau suivant : Masse ( en g ) Fréquence ( en % ) ) a) Quelle est la population étudiée? b) Quel est l effectif total? 2) a) Quel est le caractère étudié? b) Quelle est la nature de ce caractère? 3

4 Exemple 3 : En 2009, d après une étude réalisée par le ministère de la Culture et de la Communication, la répartition des visiteurs dans les musées par groupes sociaux a été la suivante : Etudiants Classe populaire Classe moyenne inférieure Classe moyenne supérieure Classe supérieure 9 % 32 % 16 % 22 % 21 % 1) a) Quelle est la population étudiée? b) Quel est l effectif total? 2) a) Quel est le caractère étudié? b) Quelle est la nature de ce caractère? II Représenter graphiquement une série statistique : Remarque : Pour voir et traduire rapidement les informations d une étude statistique, on a recours à des représentations graphiques différentes selon la nature du caractère. II. 1 Nuage de points : Ce diagramme peut être utilisé dans le cas d un caractère quantitatif discret ou qualitatif. En abscisse, on met les valeurs du caractère et, en ordonnée, on met l effectif ou la fréquence. Exercice 1 : Construire le nuage de points de l exemple 1 page 3 en prenant 2 carreaux pour 1 enfant en abscisse et 2 carreaux pour un effectif de 10 en ordonnée. 4

5 II. 2 Diagrammes circulaires : Ce diagramme peut être utilisé pour tout type de caractère. L angle de chaque secteur est proportionnel à l effectif de la valeur ou à sa fréquence. Il existe également des diagrammes semi circulaires. Exercice 2 : On reprend l exemple 3. Classe sociale Etudiants Classe populaire Classe moyenne inférieure Classe moyenne supérieure Classe supérieure Total Fréquence 9 % 32 % 16 % 22 % 21 % Angle ( arrondi à 1 ) 1) Compléter le tableau ( justifier le 1 er calcul ). 2) Construire ci - dessous le diagramme circulaire correspondant. 5

6 II. 3 Histogrammes : Ce diagramme est toujours utilisé dans le cas d un caractère quantitatif continu. Lorsque les classes ont la même amplitude, on construit des rectangles ayant pour base chacune des classes et une hauteur proportionnelle à l effectif de la valeur ou à sa fréquence. Exercice 3 : Construire l histogramme de l exemple 2 en prenant 2 carreaux pour 0,5 g en abscisse et, pour chaque classe, tracer un rectangle de hauteur égale à la fréquence correspondante : II. 4. Courbes des fréquences cumulées : Calculer des effectifs cumulés ou des fréquences cumulées : Définitions : 1) L effectif cumulé croissant d une valeur est la somme des effectifs des valeurs qui lui sont inférieures ou égales. 2) L effectif cumulé décroissant d une valeur est la somme des effectifs des valeurs qui lui sont supérieures ou égales. Exercice 4 : Le tableau suivant donne le nombre d enfants âgés de 0 à 16 ans dans un échantillon de 79 familles : Nombre d enfants Total Effectif Effectifs cumulés décroissants Combien de familles qui ont plus de deux enfants? 6

7 Exercice 5 : N 9 page 147 du livre 1) 2) 3) 4) a) b) Définitions : 1) La fréquence cumulée croissante d une valeur est la somme des fréquences des valeurs qui lui sont inférieures ou égales. 2) La fréquence cumulée décroissante d une valeur est la somme des fréquences des valeurs qui lui sont supérieures ou égales. Exercice 6 : N 7 page 147 du livre Une société de prêt à porter fait une étude sur le nombre de jeans achetés en 2009 par les ans : Nombre de jeans achetés Total 1) Nombre d individus Fréquences Fréquences cumulées croissantes 2) 4) 7

8 5) 6) 7) Savoir représenter une courbe des fréquences cumulées : Exercice 7 : Une machine remplit automatiquement des sachets de médicaments en poudre. On a pesé un échantillon constitué de 100 sachets. Masse ( en g ) Fréquence ( en % ) Total Fréquence cumulée croissante ( en % ) 1) Compléter le tableau. 2) On suppose que la répartition est uniforme dans chaque classe. Quels sont les points nécessaires à la construction de la courbe des fréquences cumulées croissantes? 8

9 Unités graphiques : 2 carreaux pour 0,5 g en abscisse et 2 carreaux pour 10 % en ordonnée. Exercice 8 : N 11 page 148 du livre 1) 2) 3) 4) 9

10 Exercice 9 : Le temps d attente des usagers au guichet d un bureau de poste, durant un mois, est consigné dans le tableau ci dessous : Durée ( en min ) 0;4 4;8 8;12 12;16 16;20 Total Fréquence ( en % ) Fréquence cumulée croissante ( en % ) 1) Compléter le tableau. 2) On admet que, dans chaque classe, la répartition des durées est uniforme. Tracer la courbe des fréquences cumulées croissantes. 3) Pour assurer le bon fonctionnement du service au public, le directeur estime que 75% de la population doit avoir un temps d attente inférieur à 10 min. Au vu de la courbe, cet objectif est il atteint? 10

11 III Utilisation d une calculatrice graphique TI : III. 1. Entrer les valeurs d une série statistique : Le tableau suivant donne le nombre d enfants âgés de 0 à 16 ans dans un échantillon de 79 familles : Nombre d enfants Effectif ) Appuyer sur la touche «stats». L écran ci contre apparaît : 2) Sélectionner «1 :Edite». L écran ci contre apparaît : 3) Dans la colonne L1, rentrer les valeurs du caractère ( pour aller à la ligne, appuyer sur la touche «entrer» après avoir rentrer chaque valeur ). L écran ci contre apparaît : 4) Dans la colonne L2, rentrer les effectifs correspondants. Remarques : 1) Pour trier les données dans l ordre croissant, appuyer sur «stats», puis sélectionner «2 :Tricroi(» puis taper «L1» ( avec les touches «2 nde» puis «1» ). 2) Pour effacer la liste 1, placer le curseur sur L1, appuyer sur la touche «annul», puis appuyer sur la touche «entrer». 3) Si on effacer par erreur une liste, appuyer sur «stats», puis «5 :ListesDéfaut», puis «entrer». 11

12 III. 2. Calculer les paramètres d une série statistique : 1) Effacer les listes existantes. 2) Entrer les données dans deux listes ( le nombre de personnes au foyer dans L 1 et l effectif correspondant dans L 2 ). 3) Appuyer sur la touche «stats» puis sélectionner «CALC». L écran ci contre apparaît : 4) Sélectionner «Stats 1-Var». L écran ci contre apparaît : 5) Taper «L1, L2». L écran ci contre apparaît : 6) Appuyer sur la touche«entrer» pour faire apparaître la moyenne et utiliser les flèches descendantes pour faire apparaître la médiane et les quartiles. Exercice 10 : On donne le nombre de personnes par foyer dans 30 foyers d une même rue ) A l aide de la calculatrice, trier les données et compléter le tableau de distribution des fréquences ( arrondir à 0,1 % ) Nombre de personnes par foyer Fréquences ( en % ) 2) A l aide de la calculatrice, calculer la moyenne, la médiane et les quartiles de cette série statistique : 12

13 IV Paramètres d une série statistique : IV. 1 Moyenne : Propriétés : 1) On note n1, n2,..., n p les effectifs respectifs des valeurs x1, x2,..., x p prises par le caractère étudié, alors la moyenne de cette série statistique est le nombre noté n1 x1 n2 x2... np xp x. n n... n 1 2 p 2) On peut calculer la moyenne à partir de la distribution des fréquences. Si on note f1, f2,..., f p les fréquences respectives des valeurs x1, x2,..., x p prises par le caractère étudié alors la moyenne de cette série statistique est le nombre noté x f1x1 f2x2... f pxp. 3) La moyenne est fortement influencée par les valeurs extrêmes. 4) La moyenne est une mesure de position. Exercice 11 : N 23 page 149 du livre 1) Compléter le tableau suivant. Temps de transport ( en min ) Centre des classes Nombre de personnes ) Calculer. le temps de trajet moyen de cet échantillon. 3) Vérifier à l aide de la calculatrice, en suivant les indications du livre. 13

14 14

15 Exercice 12 : N 18 page 149 du livre 1) 2) Exercice 12 : Avec les données du n 23 page 149 du livre 1) Compléter le tableau suivant. Temps de transport ( en min ) Centre des classes Nombre de personnes ) Calculer. le temps de trajet moyen de cet échantillon.vérifier à l aide de la calculatrice. Exercice 13 : 1) On reprend l exemple 2. Compléter le tableau suivant. Masse ( en g ) Centre de la classe x i Fréquence ( en % ) f i ) A partir de la distribution des fréquences, calculer la masse moyenne des sachets. Vérifier à la calculatrice. 15

16 IV. 2 Médiane et quartiles : On considère une série statistique de valeurs rangées dans l ordre croissant. Définition : La médiane de cette série statistique, notée Me, partage la population en deux parties de telle sorte que : a) au moins 50 % des individus prennent une valeur inférieure ou égale à la médiane. b) au moins 50 % des individus prennent une valeur supérieure ou égale à la médiane. Remarques : 1) a) Si l effectif total est impair, la médiane est la valeur de la série de rang N 1. 2 b) Si l effectif total N est pair, la médiane est la moyenne des valeurs de la série de rang N N et ) La médiane n est pas sensible aux valeurs extrêmes. 3) a) Le 1 er quartile de cette série statistique, notée, est la plus petite valeur de la série telle qu au moins 25 % des valeurs soit inférieures ou égales à. est la valeur de la série statistique dont le rang est le plus petit entier supérieur ou égal à. 4) a) Le 3 ième quartile de cette série statistique, notée, est la plus petite valeur de la série telle qu au moins 75 % des valeurs soit inférieures ou égales à. b) est la valeur de la série statistique dont le rang est le plus petit entier supérieur ou égal à. Calculer la médiane et les quartiles d une série statistique : Exercice 14 : N 34 page 151 du livre 1) Recopier les données de la série 2 dans l ordre croissant : 2) a) Déterminer la médiane de cette série : 16

17 b) Interpréter ce nombre : 3) a) Déterminer le 1 er quartile de cette série : b) Interpréter ce nombre : c) Calculer le pourcentage de valeurs inférieures ou égales à Q 1 : 4) Calculer le 3 ième quartile de cette série : 5) Vérifier à l aide de la calculatrice 17

18 Exercice 15 : Calculer la médiane et les quartiles de la série 3 de l exercice 34 page 151 du livre Vérifier à l aide de la calculatrice. 18

19 Exercice 16 : 1) Compléter le tableau suivant : Valeur Total Effectif Effectif cumulé croissant 2) Déterminer la médiane et les quartiles de cette série statistique : Déterminer graphiquement la médiane et les quartiles d une série statistique : Exercice 17 : N 41 page 152 du livre 1) Valeur 2;4 4;7 7;10 10;14 14;16 16;17 Total Fréquence ( en % ) 0,21 0,07 0,12 0,31 0,09 0,2 Fréquence cumulée croissante ( en % ) 2) 19

20 3) Exercice 18 : N 45 page 153 du livre Temps d attente ( en min ) 0;2 2;5 5;10 10;20 20;30 Total Effectif ) 20

21 3) 4) 5) 21

22 IV. 3 Mesures de dispersion : Définitions : 1) On appelle étendue d une série statistique la différence entre la plus grande et la plus petite valeur. 2) On appelle intervalle interquartile l intervalle ; s appelle l écart interquartile. Q Q. La différenceq 3 Q Remarques : 1) L étendue est un paramètre de dispersion souvent associé à la moyenne. Elle est sensible aux valeurs extrêmes. 2) L écart interquartile est le paramètre de dispersion associé à la médiane. Il est peu sensible aux valeurs extrêmes. 3) Plus les résultats pour les paramètres de dispersion sont faibles, plus les valeurs de la série sont «regroupées». Exercice 19 : Lors de contrôles de mathématiques de 2 nde, Jean a obtenu les notes suivantes : Dans le même temps, Anne a obtenu comme notes : ) Peut on différencier ces deux élèves en utilisant la moyenne et la médiane? Justifier. 2) a) Déterminer l étendue des notes de Jean et l écart interquartile. b) Faire de même pour Anne. c) Comparer alors les résultats des deux élèves. 22

23 Exercice 20 : n 70 page 159 du livre ( sans la question 2 ) 1) Entrer les données dans la calculatrice pour compléter le tableau : min Q 1 Me Q 3 max Courchevel Pyrénées ) 4) 5) 23

24 III Utilisation d une calculatrice graphique CASIO : III. 1. Entrer les valeurs d une série statistique : Le tableau suivant donne le nombre d enfants âgés de 0 à 16 ans dans un échantillon de 79 familles : Nombre d enfants Effectif ) Appuyer sur la touche «MENU». L écran ci contre apparaît : 2) Sélectionner «STAT», L écran ci contre apparaît : 3) Dans la colonne L1, rentrer les valeurs du caractère ( pour aller à la ligne, appuyer sur la touche «entrer» ou «ENTER» après avoir rentrer chaque valeur ). L écran ci contre apparaît : 1) Dans la colonne L2, rentrer les effectifs correspondants. Remarques : 1) Pour trier les données dans l ordre croissant, dans le menu principal, on sélectionne la flèche ( avec la touche F6 ) pour accéder au reste du menu, puis on sélectionne «Tool» puis «srt-a». On tape le nombre de listes à trier et leur numéro. 2) Pour effacer la liste 1, placer le curseur sur L1, appuyer sur la touche «DEL A». 24

25 III. 2. Calculer les paramètres d une série statistique : 1) Appuyer sur la touche «MENU» et choisir «STAT», puis «CALC». L écran ci contre apparaît : 2) Effacer les listes existantes. Entrer les données dans deux listes ( le nombre de personnes au foyer dans L 1 et l effectif correspondant dans L 2 ). 3) Sélectionner «SET». L écran ci contre apparaît : 4) Dans «1Var XList» rentrer List1. Dans «1Var Freq» rentrer List2. L écran ci contre apparaît : 2) Appuyer sur la touche «EXIT», puis sélectionner «1VAR» pour faire apparaître la moyenne. Exercice 10 : On donne le nombre de personnes par foyer dans 30 foyers d une même rue ) A l aide de la calculatrice, trier les données et compléter le tableau de distribution des fréquences ( arrondir à 0,1 % ) Nombre de personnes par foyer Fréquences ( en % ) 2) A l aide de la calculatrice, calculer la moyenne, la médiane et les quartiles de cette série statistique : 25

Statistique : Résumé de cours et méthodes

Statistique : Résumé de cours et méthodes Statistique : Résumé de cours et méthodes 1 Vocabulaire : Population : c est l ensemble étudié. Individu : c est un élément de la population. Effectif total : c est le nombre total d individus. Caractère

Plus en détail

Statistiques Descriptives à une dimension

Statistiques Descriptives à une dimension I. Introduction et Définitions 1. Introduction La statistique est une science qui a pour objectif de recueillir et de traiter les informations, souvent en très grand nombre. Elle regroupe l ensemble des

Plus en détail

Statistiques à une variable

Statistiques à une variable Statistiques à une variable Calcul des paramètres statistiques TI-82stats.fr? Déterminer les paramètres de la série statistique : Valeurs 0 2 3 5 8 Effectifs 16 12 28 32 21? Accès au mode statistique Touche

Plus en détail

Séquence 4. Statistiques. Sommaire. Pré-requis Médiane, quartiles, diagramme en boîte Moyenne, écart-type Synthèse Exercices d approfondissement

Séquence 4. Statistiques. Sommaire. Pré-requis Médiane, quartiles, diagramme en boîte Moyenne, écart-type Synthèse Exercices d approfondissement Séquence 4 Statistiques Sommaire Pré-requis Médiane, quartiles, diagramme en boîte Moyenne, écart-type Synthèse Exercices d approfondissement 1 Introduction «Etude méthodique des faits sociaux par des

Plus en détail

4 Statistiques. Les notions abordées dans ce chapitre CHAPITRE

4 Statistiques. Les notions abordées dans ce chapitre CHAPITRE CHAPITRE Statistiques Population (en milliers) 63 6 6 6 Évolution de la population en France 9 998 999 3 Année Le graphique ci-contre indique l évolution de la population française de 998 à. On constate

Plus en détail

Représentation d une distribution

Représentation d une distribution 5 Représentation d une distribution VARIABLE DISCRÈTE : FRÉQUENCES RELATIVES DES CLASSES Si dans un graphique représentant une distribution, on place en ordonnées le rapport des effectifs n i de chaque

Plus en détail

Séries Statistiques Simples

Séries Statistiques Simples 1. Collecte et Représentation de l Information 1.1 Définitions 1.2 Tableaux statistiques 1.3 Graphiques 2. Séries statistiques simples 2.1 Moyenne arithmétique 2.2 Mode & Classe modale 2.3 Effectifs &

Plus en détail

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles

Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Annexe commune aux séries ES, L et S : boîtes et quantiles Quantiles En statistique, pour toute série numérique de données à valeurs dans un intervalle I, on définit la fonction quantile Q, de [,1] dans

Plus en détail

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre :

t 100. = 8 ; le pourcentage de réduction est : 8 % 1 t Le pourcentage d'évolution (appelé aussi taux d'évolution) est le nombre : Terminale STSS 2 012 2 013 Pourcentages Synthèse 1) Définition : Calculer t % d'un nombre, c'est multiplier ce nombre par t 100. 2) Exemples de calcul : a) Calcul d un pourcentage : Un article coûtant

Plus en détail

Statistiques avec la graph 35+

Statistiques avec la graph 35+ Statistiques avec la graph 35+ Enoncé : Dans une entreprise, on a dénombré 59 femmes et 130 hommes fumeurs. L entreprise souhaite proposer à ses employés plusieurs méthodes pour diminuer, voire arrêter,

Plus en détail

Les suites numériques

Les suites numériques Chapitre 3 Term. STMG Les suites numériques Ce que dit le programme : Suites arithmétiques et géométriques CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Suites arithmétiques et géométriques Expression du terme

Plus en détail

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée.

Soit la fonction affine qui, pour représentant le nombre de mois écoulés, renvoie la somme économisée. ANALYSE 5 points Exercice 1 : Léonie souhaite acheter un lecteur MP3. Le prix affiché (49 ) dépasse largement la somme dont elle dispose. Elle décide donc d économiser régulièrement. Elle a relevé qu elle

Plus en détail

Raisonnement par récurrence Suites numériques

Raisonnement par récurrence Suites numériques Chapitre 1 Raisonnement par récurrence Suites numériques Terminale S Ce que dit le programme : CONTENUS CAPACITÉS ATTENDUES COMMENTAIRES Raisonnement par récurrence. Limite finie ou infinie d une suite.

Plus en détail

Statistiques 0,14 0,11

Statistiques 0,14 0,11 Statistiques Rappels de vocabulaire : "Je suis pêcheur et je désire avoir des informations sur la taille des truites d'une rivière. Je décide de mesurer les truites obtenues au cours des trois dernières

Plus en détail

STATISTIQUES DESCRIPTIVES

STATISTIQUES DESCRIPTIVES 1 sur 7 STATISTIQUES DESCRIPTIVES En italien, «stato» désigne l état. Ce mot à donné «statista» pour «homme d état». En 1670, le mot est devenu en latin «statisticus» pour signifier ce qui est relatif

Plus en détail

Découverte du tableur CellSheet

Découverte du tableur CellSheet Découverte du tableur CellSheet l application pour TI-83 Plus et TI-84 Plus. Réalisé par Guy Juge Professeur de mathématiques et formateur IUFM de l académie de Caen Pour l équipe des formateurs T 3 Teachers

Plus en détail

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases

SINE QUA NON. Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases SINE QUA NON Découverte et Prise en main du logiciel Utilisation de bases Sine qua non est un logiciel «traceur de courbes planes» mais il possède aussi bien d autres fonctionnalités que nous verrons tout

Plus en détail

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS

Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Découverte du logiciel ordinateur TI-n spire / TI-n spire CAS Mémento Ouvrir TI-Nspire CAS. Voici la barre d outils : L insertion d une page, d une activité, d une page où l application est choisie, pourra

Plus en détail

Introduction à la statistique descriptive

Introduction à la statistique descriptive Chapitre chapitre 1 Introduction à la statistique descriptive Les méthodes de la statistique descriptive (statistique déductive) permettent de mener des études à partir de données exhaustives, c est-à-dire

Plus en détail

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit

Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit Electricité : caractéristiques et point de fonctionnement d un circuit ENONCE : Une lampe à incandescence de 6 V 0,1 A est branchée aux bornes d une pile de force électromotrice E = 6 V et de résistance

Plus en détail

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire

La Clé informatique. Formation Excel XP Aide-mémoire La Clé informatique Formation Excel XP Aide-mémoire Septembre 2005 Table des matières Qu est-ce que le logiciel Microsoft Excel?... 3 Classeur... 4 Cellule... 5 Barre d outil dans Excel...6 Fonctions habituelles

Plus en détail

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc)

FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) 87 FORMATION CONTINUE SUR L UTILISATION D EXCEL DANS L ENSEIGNEMENT Expérience de l E.N.S de Tétouan (Maroc) Dans le cadre de la réforme pédagogique et de l intérêt que porte le Ministère de l Éducation

Plus en détail

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader

Terminale STMG Lycée Jean Vilar 2014/2015. Terminale STMG. O. Lader Terminale STMG O. Lader Table des matières Interrogation 1 : Indice et taux d évolution........................... 2 Devoir maison 1 : Taux d évolution................................ 4 Devoir maison 1

Plus en détail

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables

Leçon N 4 : Statistiques à deux variables Leçon N 4 : Statistiques à deux variables En premier lieu, il te faut relire les cours de première sur les statistiques à une variable, il y a tout un langage à se remémorer : étude d un échantillon d

Plus en détail

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point

Durée de L épreuve : 2 heures. Barème : Exercice n 4 : 1 ) 1 point 2 ) 2 points 3 ) 1 point 03 Mai 2013 Collège Oasis Durée de L épreuve : 2 heures. apple Le sujet comporte 4 pages et est présenté en livret ; apple La calculatrice est autorisée ; apple 4 points sont attribués à la qualité de

Plus en détail

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde

Cours d algorithmique pour la classe de 2nde Cours d algorithmique pour la classe de 2nde F.Gaudon 10 août 2009 Table des matières 1 Avant la programmation 2 1.1 Qu est ce qu un algorithme?................................. 2 1.2 Qu est ce qu un langage

Plus en détail

Lire ; Compter ; Tester... avec R

Lire ; Compter ; Tester... avec R Lire ; Compter ; Tester... avec R Préparation des données / Analyse univariée / Analyse bivariée Christophe Genolini 2 Table des matières 1 Rappels théoriques 5 1.1 Vocabulaire....................................

Plus en détail

Chapitre 3. Les distributions à deux variables

Chapitre 3. Les distributions à deux variables Chapitre 3. Les distributions à deux variables Jean-François Coeurjolly http://www-ljk.imag.fr/membres/jean-francois.coeurjolly/ Laboratoire Jean Kuntzmann (LJK), Grenoble University 1 Distributions conditionnelles

Plus en détail

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une

C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une TLES1 DEVOIR A LA MAISON N 7 La courbe C f tracée ci- contre est la représentation graphique d une fonction f définie et dérivable sur R. On note f ' la fonction dérivée de f. La tangente T à la courbe

Plus en détail

UNE FORMATION POUR APPRENDRE À PRÉSENTER DES DONNÉES CHIFFRÉES : POUR QUI ET POURQUOI? Bénédicte Garnier & Elisabeth Morand

UNE FORMATION POUR APPRENDRE À PRÉSENTER DES DONNÉES CHIFFRÉES : POUR QUI ET POURQUOI? Bénédicte Garnier & Elisabeth Morand UNE FORMATION POUR APPRENDRE À PRÉSENTER DES DONNÉES CHIFFRÉES : POUR QUI ET POURQUOI? Bénédicte Garnier & Elisabeth Morand Service méthodes statistiques Institut National d Etudes Démographiques (Ined)

Plus en détail

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction.

Seconde Généralités sur les fonctions Exercices. Notion de fonction. Seconde Généralités sur les fonctions Exercices Notion de fonction. Exercice. Une fonction définie par une formule. On considère la fonction f définie sur R par = x + x. a) Calculer les images de, 0 et

Plus en détail

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie

Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie Partie I : Séries statistiques descriptives univariées (SSDU) A Introduction Comment se servir de cet ouvrage? Chaque chapitre présente une étape de la méthodologie et tous sont organisés selon le même

Plus en détail

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT

Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Exercices types Algorithmique et simulation numérique Oral Mathématiques et algorithmique Banque PT Ces exercices portent sur les items 2, 3 et 5 du programme d informatique des classes préparatoires,

Plus en détail

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05

EXCEL PERFECTIONNEMENT SERVICE INFORMATIQUE. Version 1.0 30/11/05 EXCEL PERFECTIONNEMENT Version 1.0 30/11/05 SERVICE INFORMATIQUE TABLE DES MATIERES 1RAPPELS...3 1.1RACCOURCIS CLAVIER & SOURIS... 3 1.2NAVIGUER DANS UNE FEUILLE ET UN CLASSEUR... 3 1.3PERSONNALISER LA

Plus en détail

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1

TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité 1 TSTI 2D CH X : Exemples de lois à densité I Loi uniforme sur ab ; ) Introduction Dans cette activité, on s intéresse à la modélisation du tirage au hasard d un nombre réel de l intervalle [0 ;], chacun

Plus en détail

Les devoirs en Première STMG

Les devoirs en Première STMG Les devoirs en Première STMG O. Lader Table des matières Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions....................... 2 Devoir sur table 1 : Proportions et inclusions (corrigé)..................

Plus en détail

Listes de fournitures du secondaire pour la rentrée 2015-2016

Listes de fournitures du secondaire pour la rentrée 2015-2016 Listes de fournitures du secondaire pour la rentrée 2015-2016 Classe de 6 ème - Un paquet de pinceaux (gros, moyens, petit) Classe de 5 ème - Un paquet de pinceaux (gros, moyens, petits) Classe de 4 ème

Plus en détail

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions

Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Université Joseph Fourier UE MAT 127 Mathématiques année 2011-2012 Chapitre 2 Le problème de l unicité des solutions Ce que nous verrons dans ce chapitre : un exemple d équation différentielle y = f(y)

Plus en détail

1. Vocabulaire : Introduction au tableau élémentaire

1. Vocabulaire : Introduction au tableau élémentaire L1-S1 Lire et caractériser l'information géographique - Le traitement statistique univarié Statistique : le terme statistique désigne à la fois : 1) l'ensemble des données numériques concernant une catégorie

Plus en détail

Logiciel XLSTAT version 7.0. 40 rue Damrémont 75018 PARIS

Logiciel XLSTAT version 7.0. 40 rue Damrémont 75018 PARIS Logiciel XLSTAT version 7.0 Contact : Addinsoft 40 rue Damrémont 75018 PARIS 2005-2006 Plan Présentation générale du logiciel Statistiques descriptives Histogramme Discrétisation Tableau de contingence

Plus en détail

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013)

Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) Formation tableur niveau 1 (Excel 2013) L objectif général de cette formation est de repérer les différents éléments de la fenêtre Excel, de réaliser et de mettre en forme un tableau simple en utilisant

Plus en détail

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques

SERIE 1 Statistique descriptive - Graphiques Exercices de math ECG J.P. 2 ème A & B SERIE Statistique descriptive - Graphiques Collecte de l'information, dépouillement de l'information et vocabulaire La collecte de l information peut être : directe:

Plus en détail

Licence Economie-Gestion, 1ère Année Polycopié de Statistique Descriptive. Année universitaire : 2014-2015.

Licence Economie-Gestion, 1ère Année Polycopié de Statistique Descriptive. Année universitaire : 2014-2015. Licence Economie-Gestion, 1ère Année Polycopié de Statistique Descriptive. Année universitaire : 2014-2015. Thèmes des séances de TD Thème n.1: Tableaux statistiques et représentations graphiques. Thème

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL SUJET SESSION 203 Métropole - Réunion - Mayotte BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE E4 CULTURE SCIENTIFIQUE ET TECHNOLOGIQUE : MATHÉMATIQUES Toutes options Durée : 2 heures Matériel(s) et document(s) autorisé(s)

Plus en détail

MATHÉMATIQUES. Mat-4104

MATHÉMATIQUES. Mat-4104 MATHÉMATIQUES Pré-test D Mat-404 Questionnaire e pas écrire sur le questionnaire Préparé par : M. GHELLACHE Mai 009 Questionnaire Page / 0 Exercice ) En justifiant votre réponse, dites quel type d étude

Plus en détail

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010

Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Traitement des données avec Microsoft EXCEL 2010 Vincent Jalby Septembre 2012 1 Saisie des données Les données collectées sont saisies dans une feuille Excel. Chaque ligne correspond à une observation

Plus en détail

Statistiques à deux variables

Statistiques à deux variables Statistiques à deux variables Table des matières I Position du problème. Vocabulaire 2 I.1 Nuage de points........................................... 2 I.2 Le problème de l ajustement.....................................

Plus en détail

Exercice 6 Associer chaque expression de gauche à sa forme réduite (à droite) :

Exercice 6 Associer chaque expression de gauche à sa forme réduite (à droite) : Eercice a Développer les epressions suivantes : A-(-) - + B-0(3 ²+3-0) -0 3²+-0 3+00 B -30²-30+00 C-3(-) -3 + 3-3²+6 D-(-) + ² Eerciceb Parmi les epressions suivantes, lesquelles sont sous forme réduite?

Plus en détail

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Polynésie (spécialité) 10 septembre 2014 Corrigé A. P. M. E. P. Exercice 1 5 points 1. Réponse d. : 1 e Le coefficient directeur de la tangente est négatif et n est manifestement pas 2e

Plus en détail

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures)

Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Bac Blanc Terminale ES - Février 2011 Épreuve de Mathématiques (durée 3 heures) Eercice 1 (5 points) pour les candidats n ayant pas choisi la spécialité MATH Le tableau suivant donne l évolution du chiffre

Plus en détail

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE

PRISE EN MAIN D UN TABLEUR. Version OPEN OFFICE PRISE EN MAIN D UN TABLEUR Version OPEN OFFICE Prise en main d un tableur page 2 1. L utilisation de la souris Pour faire fonctionner un tableur, on utilise le clavier mais aussi la souris. Rappelons,

Plus en détail

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES

BACCALAUREAT GENERAL MATHÉMATIQUES BACCALAUREAT GENERAL FEVRIER 2014 MATHÉMATIQUES SERIE : ES Durée de l épreuve : 3 heures Coefficient : 5 (ES), 4 (L) 7(spe ES) Les calculatrices électroniques de poche sont autorisées, conformement à la

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

3. Caractéristiques et fonctions d une v.a.

3. Caractéristiques et fonctions d une v.a. 3. Caractéristiques et fonctions d une v.a. MTH2302D S. Le Digabel, École Polytechnique de Montréal H2015 (v2) MTH2302D: fonctions d une v.a. 1/32 Plan 1. Caractéristiques d une distribution 2. Fonctions

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Fiche BAC ES 05 Terminale ES Probabilités conditionnelles Loi binomiale Cette fiche sera complétée au fur et à mesure Exercice n 1. BAC ES. Centres étrangers 2012. [RÉSOLU] Un sondage a été effectué auprès

Plus en détail

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités

Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités Fluctuation d une fréquence selon les échantillons - Probabilités C H A P I T R E 3 JE DOIS SAVOIR Calculer une fréquence JE VAIS ÊTRE C APABLE DE Expérimenter la prise d échantillons aléatoires de taille

Plus en détail

FPSTAT 2 í La dçecision statistique. 1. Introduction ça l'infçerence. 1

FPSTAT 2 í La dçecision statistique. 1. Introduction ça l'infçerence. 1 INTRODUCTION ça L'INFçERENCE STATISTIQUE 1. Introduction 2. Notion de variable alçeatoire íprçesentation ívariables alçeatoires discrçetes ívariables alçeatoires continues 3. Reprçesentations d'une distribution

Plus en détail

Probabilités conditionnelles Loi binomiale

Probabilités conditionnelles Loi binomiale Exercices 23 juillet 2014 Probabilités conditionnelles Loi binomiale Équiprobabilité et variable aléatoire Exercice 1 Une urne contient 5 boules indiscernables, 3 rouges et 2 vertes. On tire au hasard

Plus en détail

TRIGONOMETRIE Algorithme : mesure principale

TRIGONOMETRIE Algorithme : mesure principale TRIGONOMETRIE Algorithme : mesure principale Déterminer la mesure principale d un angle orienté de mesure! 115" Problèmatique : Appelons θ la mesure principale, θ et! 115" sont deux mesures du même angle,

Plus en détail

Manipulation de données avec SAS Enterprise Guide et modélisation prédictive avec SAS Enterprise Miner

Manipulation de données avec SAS Enterprise Guide et modélisation prédictive avec SAS Enterprise Miner Le cas Orion Star Manipulation de données avec SAS Enterprise Guide et modélisation prédictive avec SAS Enterprise Miner Le cas Orion Star... 1 Manipulation de données avec SAS Enterprise Guide et modélisation

Plus en détail

Statistique Descriptive Élémentaire

Statistique Descriptive Élémentaire Publications de l Institut de Mathématiques de Toulouse Statistique Descriptive Élémentaire (version de mai 2010) Alain Baccini Institut de Mathématiques de Toulouse UMR CNRS 5219 Université Paul Sabatier

Plus en détail

Note de cours. Introduction à Excel 2007

Note de cours. Introduction à Excel 2007 Note de cours Introduction à Excel 2007 par Armande Pinette Cégep du Vieux Montréal Excel 2007 Page: 2 de 47 Table des matières Comment aller chercher un document sur CVMVirtuel?... 8 Souris... 8 Clavier

Plus en détail

Initiation à Excel. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr

Initiation à Excel. Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr Initiation à Excel Frédéric Gava (MCF) gava@univ-paris12.fr LACL, bâtiment P2 du CMC, bureau 221 Université de Paris XII Val-de-Marne 61 avenue du Général de Gaulle 94010 Créteil cedex Plan de cette année

Plus en détail

Statistique descriptive. Fabrice MAZEROLLE Professeur de sciences économiques Université Paul Cézanne. Notes de cours

Statistique descriptive. Fabrice MAZEROLLE Professeur de sciences économiques Université Paul Cézanne. Notes de cours Statistique descriptive Fabrice MAZEROLLE Professeur de sciences économiques Université Paul Cézanne Notes de cours Dernière mise à jour le mercredi 25 février 2009 1 ère année de Licence Aix & Marseille

Plus en détail

Graph 25+ Pro au lycée

Graph 25+ Pro au lycée Utiliser sa calculatrice Graph 25+ Pro au lycée Par Yves Coudert www.casio-education.fr Sommaire 1 - Description des principales fonctionnalités... 3 2 - SYSTEM : Initialisation et réglages de la calculatrice....

Plus en détail

LES DIFFERENTS TYPES DE MESURE

LES DIFFERENTS TYPES DE MESURE LES DIFFERENTS TYPES DE MESURE Licence - Statistiques 2004/2005 REALITE ET DONNEES CHIFFREES Recherche = - mesure. - traduction d une réalité en chiffre - abouti à des tableaux, des calculs 1) Qu est-ce

Plus en détail

Résumé du Cours de Statistique Descriptive. Yves Tillé

Résumé du Cours de Statistique Descriptive. Yves Tillé Résumé du Cours de Statistique Descriptive Yves Tillé 15 décembre 2010 2 Objectif et moyens Objectifs du cours Apprendre les principales techniques de statistique descriptive univariée et bivariée. Être

Plus en détail

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ

F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ Auteur : S.& S. Etienne F7n COUP DE BOURSE, NOMBRE DÉRIVÉ TI-Nspire CAS Mots-clés : représentation graphique, fonction dérivée, nombre dérivé, pente, tableau de valeurs, maximum, minimum. Fichiers associés

Plus en détail

- Ressources pour les classes

- Ressources pour les classes Mathématiques Collège - Ressources pour les classes de 6 e, 5 e, 4 e, et 3 e du collège - - Organisation et gestion de données au collège - Ce document peut être utilisé librement dans le cadre des enseignements

Plus en détail

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information

1 CRÉER UN TABLEAU. IADE Outils et Méthodes de gestion de l information TP Numéro 2 CRÉER ET MANIPULER DES TABLEAUX (Mise en forme, insertion, suppression, tri...) 1 CRÉER UN TABLEAU 1.1 Présentation Pour organiser et présenter des données sous forme d un tableau, Word propose

Plus en détail

La simulation probabiliste avec Excel

La simulation probabiliste avec Excel La simulation probabiliste avec Ecel (2 e version) Emmanuel Grenier emmanuel.grenier@isab.fr Relu par Kathy Chapelain et Henry P. Aubert Incontournable lorsqu il s agit de gérer des phénomènes aléatoires

Plus en détail

Analyse et interprétation des données

Analyse et interprétation des données 8 Analyse et interprétation des données Les données de l enquête peuvent être utilisées pour différents types d analyses aussi bien au niveau national qu au niveau international. Ce chapitre explique comment

Plus en détail

Indications pour une progression au CM1 et au CM2

Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Indications pour une progression au CM1 et au CM2 Objectif 1 Construire et utiliser de nouveaux nombres, plus précis que les entiers naturels pour mesurer les grandeurs continues. Introduction : Découvrir

Plus en détail

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» )

LE PROCESSUS ( la machine) la fonction f. ( On lit : «fonction f qui à x associe f (x)» ) SYNTHESE ( THEME ) FONCTIONS () : NOTIONS de FONCTIONS FONCTION LINEAIRE () : REPRESENTATIONS GRAPHIQUES * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Plus en détail

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3

RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 RÉALISATION DE GRAPHIQUES AVEC OPENOFFICE.ORG 2.3 Pour construire un graphique : On lance l assistant graphique à l aide du menu Insérer è Diagramme en ayant sélectionné au préalable une cellule vide dans

Plus en détail

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x =

AC AB. A B C x 1. x + 1. d où. Avec un calcul vu au lycée, on démontre que cette solution admet deux solutions dont une seule nous intéresse : x = LE NOMBRE D OR Présentation et calcul du nombre d or Euclide avait trouvé un moyen de partager en deu un segment selon en «etrême et moyenne raison» Soit un segment [AB]. Le partage d Euclide consiste

Plus en détail

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013

Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 Baccalauréat ES/L Amérique du Sud 21 novembre 2013 A. P. M. E. P. EXERCICE 1 Commun à tous les candidats 5 points Une entreprise informatique produit et vend des clés USB. La vente de ces clés est réalisée

Plus en détail

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé

Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé Baccalauréat ES Antilles Guyane 12 septembre 2014 Corrigé EXERCICE 1 5 points Commun à tous les candidats 1. Réponse c : ln(10)+2 ln ( 10e 2) = ln(10)+ln ( e 2) = ln(10)+2 2. Réponse b : n 13 0,7 n 0,01

Plus en détail

Manuel d utilisation DeveryLoc

Manuel d utilisation DeveryLoc Manuel d utilisation DeveryLoc Page 1/37 Version Numéro de la version Date de modification Modification apporté Version v.1 Le 1 juillet 2004 Version v.2 Le 1 Juin 2006 Page 2/37 SOMMAIRE 1. SE CONNECTER

Plus en détail

Logistique, Transports

Logistique, Transports Baccalauréat Professionnel Logistique, Transports 1. France, juin 2006 1 2. Transport, France, juin 2005 2 3. Transport, France, juin 2004 4 4. Transport eploitation, France, juin 2003 6 5. Transport,

Plus en détail

EXCEL TUTORIEL 2012/2013

EXCEL TUTORIEL 2012/2013 EXCEL TUTORIEL 2012/2013 Excel est un tableur, c est-à-dire un logiciel de gestion de tableaux. Il permet de réaliser des calculs avec des valeurs numériques, mais aussi avec des dates et des textes. Ainsi

Plus en détail

3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes

3. SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL. de l'expression des besoins à la conception. Spécifications fonctionnelles Analyse fonctionnelle et méthodes PLAN CYCLE DE VIE D'UN LOGICIEL EXPRESSION DES BESOINS SPÉCIFICATIONS DU LOGICIEL CONCEPTION DU LOGICIEL LA PROGRAMMATION TESTS ET MISE AU POINT DOCUMENTATION CONCLUSION C.Crochepeyre Génie Logiciel Diapason

Plus en détail

Landesk Service Desk

Landesk Service Desk Guide d utilisation Landesk Service Desk Gestionnaire d incidents Groupe Samsic Sommaire 1 PREAMBULE 3 1.1 Objectif du document...3 1.2 Public cible...3 1.3 Conventions typographiques...3 1.3.1 Indications...

Plus en détail

Séquence 3. Expressions algébriques Équations et inéquations. Sommaire

Séquence 3. Expressions algébriques Équations et inéquations. Sommaire Séquence 3 Expressions algébriques Équations et inéquations Sommaire 1. Prérequis. Expressions algébriques 3. Équations : résolution graphique et algébrique 4. Inéquations : résolution graphique et algébrique

Plus en détail

Conservez la documentation à portée de main pour toute référence future. Le terme «pointeur» dans ce manuel désigne le pointeur interactif YA-P10.

Conservez la documentation à portée de main pour toute référence future. Le terme «pointeur» dans ce manuel désigne le pointeur interactif YA-P10. Presentation Draw F Mode d emploi Conservez la documentation à portée de main pour toute référence future. Le terme «pointeur» dans ce manuel désigne le pointeur interactif YA-P10. Microsoft, Windows et

Plus en détail

Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes

Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes Utilisez Toucan portable pour vos sauvegardes Préambule Toucan est un logiciel libre et gratuit, permettant de réaliser des sauvegardes ou synchronisation de vos données. Il est possible d automatiser

Plus en détail

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME

TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie SOUS - EPREUVE E12 TRAVAUX PRATIQUES SCIENTIFIQUES SUR SYSTÈME Durée 3 heures coefficient 2 Note

Plus en détail

POKER ET PROBABILITÉ

POKER ET PROBABILITÉ POKER ET PROBABILITÉ Le poker est un jeu de cartes où la chance intervient mais derrière la chance il y a aussi des mathématiques et plus précisément des probabilités, voici une copie d'écran d'une main

Plus en détail

Loi binomiale Lois normales

Loi binomiale Lois normales Loi binomiale Lois normales Christophe ROSSIGNOL Année scolaire 204/205 Table des matières Rappels sur la loi binomiale 2. Loi de Bernoulli............................................ 2.2 Schéma de Bernoulli

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION 1

GUIDE D UTILISATION 1 GUIDE D UTILISATION 1 SOMMAIRE 1) Comment accédez à mon compte? 2) Comment faire un envoi simple? 3) Comment faire un envoi Groupé? a) Faire un envoi depuis un fichier EXCEL b) Faire un envoi depuis votre

Plus en détail

Maîtriser les fonctionnalités d un traitement de texte (Word OpenOffice)

Maîtriser les fonctionnalités d un traitement de texte (Word OpenOffice) Utilisation de l'ordinateur et apport des TIC en enseignement (1NP) Module 03 Maîtriser les fonctionnalités d un traitement de texte. Sens du Module De nombreux documents remis aux enfants sont réalisés

Plus en détail

L espace de travail de Photoshop

L espace de travail de Photoshop L espace de travail de Photoshop 1 Au cours de cette leçon, vous apprendrez à : ouvrir les fichiers Photoshop ; sélectionner et employer certains des outils dans le panneau Outils ; définir les options

Plus en détail

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique

SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique SOCLE COMMUN - La Compétence 3 Les principaux éléments de mathématiques et la culture scientifique et technologique DOMAINE P3.C3.D1. Pratiquer une démarche scientifique et technologique, résoudre des

Plus en détail

Unity Real Time 2.0 Service Pack 2 update

Unity Real Time 2.0 Service Pack 2 update Unity Real Time 2.0 Service Pack 2 update Configuration des Objectifs Analytiques La nouvelle version permet, en un écran, de configurer un lot, un panel ou un instrument. Le menu est accessible au moyen

Plus en détail

Initiation aux calculatrices graphiques formelles TI

Initiation aux calculatrices graphiques formelles TI Initiation aux calculatrices graphiques formelles TI TI-89 Titanium Voyage 200. Réalisé par Olivier Frémont professeur de mathématiques à l'iufm de Basse Normandie Jean-Alain Roddier professeur de mathématiques

Plus en détail

Collecter des informations statistiques

Collecter des informations statistiques Collecter des informations statistiques FICHE MÉTHODE A I Les caractéristiques essentielles d un tableau statistique La statistique a un vocabulaire spécifique. L objet du tableau (la variable) s appelle

Plus en détail

L analyse boursière avec Scilab

L analyse boursière avec Scilab L analyse boursière avec Scilab Introduction La Bourse est le marché sur lequel se traitent les valeurs mobilières. Afin de protéger leurs investissements et optimiser leurs résultats, les investisseurs

Plus en détail

Automatisation d'une Facture 4. Liste Déroulante Remises Case à cocher Calculs

Automatisation d'une Facture 4. Liste Déroulante Remises Case à cocher Calculs Dans la série Les tutoriels libres présentés par le site FRAMASOFT Automatisation d'une Facture 4 Liste Déroulante Remises Case à cocher Calculs Logiciel: Version: Licence: Site: OpenOffice.org Calc :

Plus en détail

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE

EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE EXERCICES - ANALYSE GÉNÉRALE OLIVIER COLLIER Exercice 1 (2012) Une entreprise veut faire un prêt de S euros auprès d une banque au taux annuel composé r. Le remboursement sera effectué en n années par

Plus en détail

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008

Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 Baccalauréat ES Amérique du Nord 4 juin 2008 EXERCICE 1 Commun à tous les candidats f est une fonction définie sur ] 2 ; + [ par : 4 points f (x)=3+ 1 x+ 2. On note f sa fonction dérivée et (C ) la représentation

Plus en détail