Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville. Rapport annuel d activités

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville. Rapport annuel d activités 2012-2013"

Transcription

1

2

3 Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville Rapport annuel d activités

4 Coordination: Marilena Huluban Rédaction: Sylvain Caron, Fanie Fournier, Benoit Fourreau, Marilena Huluban & Henri Scaboro Conception graphique & mise en page: Henri Scaboro Achevé d imprimer en juin 2013 par le Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville (CABBC) Dans le présent document, l usage générique du masculin est employé pour représenter les hommes et les femmes et uniquement dans le but d alléger le texte.

5 1. PRÉAMBULE 1 2. LE CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE BORDEAUX- CARTIERVILLE: BRÈVE PRÉSENTATION 3 3. LA PROMOTION DE L ACTION BÉNÉVOLE 4 4. LE BÉNÉVOLAT JEUNESSE 9 5. SOUTIEN AUX BÉNÉVOLES & RECONNAISSANCE DE L ACTION BÉNÉVOLE 6. SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES 6.1. ORIENTATION ET RÉFÉRENCE DES BÉNÉVOLES 6.2. PROJETS EN PARTENARIAT 7. SERVICES DIRECTS À LA POPULATION 5.1. LA POPOTE ROULANTE 5.2. LES DÎNERS D AMITIÉ 5.3. LE PROJET D APPELS TÉLÉPHONIQUES ET VISITES D AMITIÉ 5.4. LA CLINIQUE D IMPÔT GESTION INTERNE CONCERTATION & PARTENARIAT LES STATISTIQUES PRIORITÉS ANNUELLES POUR i

6 1. PRÉAMBULE MOT DE LA PRÉSIDENTE Le CABBC déménage! Nous avons survécu à cette année difficile où nous avons du prendre des décisions pour relocaliser non seulement les bureaux du CABBC mais aussi sa popote roulante. En effet, à partir du 17 juin, le CABBC sera situé au 1405, Henri- Bourassa Ouest. C est durant les moments d incertitude que l on découvre la solidité d un organisme communautaire. Ce déménagement a démontré à quel point notre organisme a établi au fil des années une crédibilité qui fait en sorte qu aujourd hui, malgré les soucis que le déménagement nous impose, plusieurs acteurs importants dans notre communauté nous aident dans notre démarche de relocalisation. Cette année je désire saluer ces personnes et organisations qui nous soutiennent sans réserve et qui nous encouragent à continuer. En plus de Centraide et de l'agence de la santé et des services sociaux de Montréal, je ne peux m empêcher de souligner l appui inconditionnel des Sœurs Oblates Franciscaines qui donnent temps et argent pour une cause qui leur tient à cœur. Merci Sœur Pierrette Bertrand pour votre inlassable présence et appui à tout moment sans jamais démontrer d impatience ni de fatigue. Un merci tout particulier à notre arrondissement et à Jocelyn Gauthier qui nous a aidé pour nos nouveaux locaux et qui continue à nous accompagner dans notre déménagement. Enfin, un gros merci à la Fondation Gracia qui a choisi de soutenir la cause de notre popote. Enfin, je remercie les membres du conseil d administration, Sœur Pierrette Bertrand, M. Bernard Cyr, Mme Tina Cecucci, Mme Evelyne Boissonneault, M. Pamphile Kossoh et enfin M. Michel Delorme, pour leur présence et leur engagement dans notre organisme. Malgré tout, ce déménagement n a pas empêché notre équipe au CABBC de continuer les activités, bien au contraire, comme vous pourrez le découvrir dans les pages qui suivent, le CABBC est plus que jamais présent dans le quartier, auprès de tous ceux et celles qui ont le cœur au bénévolat. Pour cela un merci tout particulier à Henri, Sylvain, Benoît, Fanny, Paulette et Sandrine qui se dévouent avec cœur à la mission du CAB. Le secret du succès d un organisme repose sur un leadership intelligent, visionnaire et compétent. Toutes ces qualités se retrouvent chez notre directrice Marilena Huluban qui, par sa présence tranquille et son expérience de gestionnaire aguerrie, a su donner au CABBC l élan nécessaire pour prendre ce tournant vers l avenir. Chère Marilena, bravo et merci pour tout. Enfin, chers amis, nous sommes un petit organisme mais nous faisons de grandes choses et cela, c est grâce à vous, chers bénévoles qui êtes là au quotidien, qui ne ménagez ni temps, ni efforts et qui nous faites confiance. Merci à vous. Le CABBC vous appartient et vous en êtes l âme! Bonnes vacances à tous et à toutes Nayiri Tavlian Présidente du Conseil d Administration 1

7 MOT DE LA DIRECTRICE L année qui vient de s achever fut intense, riche en événements et surtout, marquée par des défis de taille, liés principalement à la relocalisation de notre organisme. Je crois que nous pouvons tous, bénévoles, Conseil d administration et équipe de travail, être très fiers du travail accompli. Nous avons su relever ces défis tout en gardant le cap sur le bon fonctionnement de nos activités, services et projets. Je vous remercie pour votre dévouement et votre implication remarquable. Au lieu de vous parler de nos résultats, que vous allez trouvez dans les pages de ce rapport, j aimerais plutôt, aujourd hui, vous inviter à sortir de la complexité de notre quotidien, de la myriade d actions et d efforts menés sur le terrain afin de se rappeler que notre organisme a reçu cette année la plus haute distinction gouvernementale en matière d action bénévole : le Prix Hommage bénévolat-québec 2013! ce? Oui, répondront les bénévoles du Centre d'action bénévole de Bordeaux-Cartierville, mais un beau risque, car vous y découvrirez des trésors insoupçonnés! L'approche de cet organisme axée sur l'ouverture intergénérationnelle et l'accueil interculturel est enrichissante à plusieurs égards. Elle permet à des jeunes du milieu scolaire de découvrir le bénévolat et de contribuer avec enthousiasme au développement d'une vie de quartier riche et solidaire. Elle permet à des personnes nouvellement arrivées de découvrir une terre d'accueil riche en capital humain et d'y ajouter leurs couleurs. Chaque année, plus de 500 bénévoles réalisent des projets dans la communauté qui permettent de mieux vivre ensemble. Merci à ces jeunes, à ces moins jeunes et à ces personnes nouvellement arrivées de faire la différence en ouvrant leur cœur aux autres. Bonne lecture! C est un prix par excellence collectif, qui fait honneur aux centaines des bénévoles qui ont bâti et développé notre organisme. Mes remerciements s adressent avant tout, à vous, chers bénévoles. La reconnaissance officielle de nos approches de soutien et d encadrement des bénévoles est aussi le fruit de nombreuses années d expérimentation, de questionnements, d adaptation au changement et d innovation. Pour cela je vous remercie de tout cœur, chers collègues et vous dis, je suis très fière de notre équipe de travail! En terminant, je vous invite à lire le texte qui restera dans le Cahier souvenir du Secrétariat à l Action Communautaire Autonome et aux Initiatives Sociales (SACAIS), témoignant, dans le temps, de nos réalisations collectives : Y a-t-il un risque d'ouvrir son cœur à la différen- La ministre de l'emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, M me Agnès Maltais, et M me Marilena Huluban 2

8 2. LE CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE BORDEAUX-CARTIERVILLE: BRÈVE PRÉSENTATION Le Centre d'action bénévole de Bordeaux- Cartierville (CABBC) est un organisme à but non lucratif, d'intérêt publique et de bienfaisance constitué le 31 mars C'est avec beaucoup de fierté que nous avons souligné, tout au long de cette année, le 20 anniversaire de notre organisme. La mission du CABBC Favoriser l engagement social et la mobilisation citoyenne dans le but de renforcer le tissu social de la communauté. Notre vision Promouvoir l action bénévole afin que le Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville devienne un carrefour d implication sociale, de rencontres en- tre divers acteurs sociaux interpellés par le bien-être de la communauté. Nos valeurs 1. Nous croyons que le bien-être de la communauté passe par la solidarité et l entraide de ses membres. 2. Nous croyons que l action bénévole est un levier qui favorise l inclusion des diversités qu elles soient intergénérationnelles, interculturelles, etc. 3. Nous croyons que le bénévolat est un facteur d épanouissement personnel et de dépassement de soi contribuant implicitement à la santé d une communauté 4. Nous croyons que l action bénévole se doit de rester l expression de la liberté d initiative individuelle et collective. 2 novembre 2012: célébration du 20ième anniversaire du CABBC 3

9 3. LA PROMOTION DE L ACTION BÉNÉVOLE Au cœur de notre mission, la promotion de l action bénévole constitue, depuis le début du Centre, l axe transversal de toutes nos actions. De manière plus spécifique, divers moyens ont été mis à l œuvre au fil des ans dans le but de susciter l implication bénévole des résidents de Bordeaux-Cartierville. Depuis quelques années, nous privilégions quelques moyens promotionnels qui ont déjà fait leur preuve : la participation à l organisation de grands événements de quartier, l animation des séminaires d information et d échange sur le bénévolat et la mise à jour régulière de notre site Web. LES ÉVÉNEMENTS COLLECTIFS L organisation et la participation aux grands événements de quartier nous permettent d échanger les uns avec les autres sur l importance d un capital social dans notre quartier. Voici une liste d événements auxquels le CABBC a participé à divers degrés d implication : Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) AOÛT 2012: Fête de la rentrée scolaire des écoles secondaires (coorganisation) SEPTEMBRE 2012: Marché des saveurs de Bordeaux- Cartierville (kiosque & coorganisation) Salon des aînés de Bordeaux-Cartierville (kiosque & coorganisation) Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) NOVEMBRE 2012: Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) FÉVRIER 2013: Semaine du sourire dans les écoles secondaires La Dauversière et Évangéline (kiosque) MAI 2012: Fête de la famille de Bordeaux- Cartierville (coorganisation) MARS 2013: Hiver en fête (coorganisation) Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) JUIN 2012: Fêtons Ahuntsic-Cartierville (kiosque & coorganisation) 4

10 Kiosque du CABBC à l occasion du Salon des aînés de B-C LES SÉMINAIRES D INFORMATION ET D ÉCHANGE SUR LE BÉNÉVOLAT Dispensés auprès des jeunes et des immigrants nouvellement arrivés au pays, ces séminaires, à contenu adapté selon les besoins de nos interlocuteurs, ont toutefois, un dessein commun : partager notre vision du bénévolat en tant que participation citoyenne, large et inclusive, à la vie communautaire de notre quartier. À l aide d une présentation Power- Point, les intervenants du CABBC proposent un brassage d idées sur le sens du bénévolat, passent en revue les différentes formes de bénévolat et les moments significatifs de l histoire du bénévolat au Québec, répondent aux questions des participants et les invitent à construire leur expérience d implication sociale selon leurs intérêts et leurs disponibilités. À la fin du séminaire, les animateurs présentent les opportunités de bénévolat existant dans le quartier et offrent aux participants un accompagnement adapté à leurs besoins vers l organisme ou l institution de leur choix. 5 Auprès des jeunes Les premiers séminaires ont été tenus en 2006, au Collège Bois-de-Boulogne, dans le cadre d un projet pilote mis sur pied en partenariat avec les enseignants en sciences humaines du collège. Le projet, appelé actuellement BdeBénévole, vise à offrir aux étudiants des possibilités concrètes d implication sociale, en lien avec leur cours d intégration des acquis, en fin du DEC. Ces séminaires, devenus des moments incontournables au début de chaque session d études, ont largement prouvé leur pertinence en tant que moyen de promotion du bénévolat en suscitant annuellement l'engagement de centaines de jeunes. En , l intervenant de la section jeunesse du CABBC a rencontré presque 200 étudiants lors de deux séminaires. Parmi ceux-ci, 172 ont choisi de s'impliquer dans la communauté par l'intermédiaire du CABBC.

11 Auprès des nouveaux arrivants Depuis six ans, suite à l invitation des enseignants du collège Bois-de-Boulogne, le CABBC offre également des séminaires d information sur le bénévolat aux nouveaux arrivants inscrits aux cours de francisation. Nous avons toujours le souci d adapter et d orienter le contenu des séminaires selon les intérêts des participants, mettant l accent notamment sur les potentiels avantages qu ils pourraient tirer de l implication bénévole : développement du réseau social, opportunités de pratiquer le français, meilleure connaissance du quartier et de la Ville, partage de leurs connaissances et habiletés et finalement, meilleure intégration dans la société d accueil. L'année a été une autre année d'expérimentation et de renouvellement du projet. La transition vers son amélioration a été faite en deux temps. Tout d'abord, les quatre premiers séminaires de l'année ont été suivis par des rencontres en petits groupes avec les étudiants qui désiraient faire du bénévolat afin de les référer vers des organismes répondant à leurs intérêts. Cette méthode n'a pas entraîné un taux d'implication très élevé. Pour la dernière présentation, nous avons repensé le projet lors d'une rencontre d'évaluation avec l'enseignant du Collège, responsable des classes de francisation. Afin d'adapter la formule pour qu'elle reflète mieux les besoins de ces étudiants, nous avons ajouté un volet ''kiosques de présentation des organismes et institutions'' à la fin du séminaire où les étudiants ont eu l'occasion de rencontrer les personnes- ressources et prendre directement rendez-vous pour débuter leur bénévolat. Cette structure a connu un franc succès: huit étudiants sur les 12 inscrits aux rendez-vous ont fait entre 1 et 15 jours de bénévolat, soit au CSSS Bordeaux-Cartierville / St-Laurent, soit à la popote roulante, soit ailleurs. Ces étudiants ont totalisé environs 100 heures de bénévolat. Les retombées de cette nouvelle méthode sont encore difficiles à évaluer, étant donné que nous en sommes encore à l'étape d'expérimentation. Cependant, nous pouvons déjà en voir certains résultats : le fait que trois bénévoles se sont impliqués plus d'une journée sur leur lieu de bénévolat, le développement d'un réseau de contacts qui a permis à une bénévole de trouver un emploi et la satisfaction des partenaires quant à l'implication de ces bénévoles. Autres séminaires Outre ces séminaires présentés au CÉGEP Bois-de-Boulogne, certains organismes nous ont adressé des demandes ponctuelles afin de tenir des séminaires d information sur le bénévolat. Cette année, nous avons dispensé deux séances d information dans le cadre du projet Carrefour des voisins en partenariat avec la Maison des Parents, une séance pour Concertation-Femmes dans le cadre d une formation en pré-employabilité et une dernière pour un autre projet en pré-employabilité, coordonné par Cartier Émilie. L évaluation des séminaires a été faite d'une façon régulière tant au niveau des organismes partenaires qui reçoivent ces bénévoles qu'auprès des organismes qui nous reçoivent pour les séances d'infor- 6

12 TABLEAU 1: Nombre de séminaires dispensés Organismes et institutions Nombre de séminaires Nombre de participants Collège Bois-de-Boulogne (programme BdeBénévole) Collège Bois-de-Boulogne (cours de francisation) Autres 4 19 Total mation. Ceci nous permet de mieux ajuster le contenu des séminaires aux besoins des organismes et des étudiants, afin d effectuer des références optimales pour tous. Généralement, les commentaires ont été très positifs et tous les partenaires impliqués dans ce projet ont réitéré la demande de collaboration dans le futur. LA CAMPAGNE DES 20 ANS DU CABBC C'est avec beaucoup de fierté que le Centre d'action bénévole de Bordeaux-Cartierville (CABBC) a souligné tout au long de cette année, ses 20 ans d'engagement social et d'implication communautaire. Dans le cadre de notre campagne promotionnelle intitulée 20 ans de bénévolat 20 ans d'action, nous avons créé 20 capsules vidéos où bénévoles, employés du CABBC et partenaires présentent, à tour de rôle, différentes actions bénévoles. Un peu à la manière d une bibliothèque vivante, 19 personnes se sont prêtées au jeu et ont accepté de partager avec nous leur conception de l action bénévole en répondant à quelques questions simples mais laissant toute la place à des témoignages très personnels. Ainsi, en parcourant les différentes capsules publiées sur notre site Internet ou notre chaîne You Tube, l internaute est amené à réaliser toute la diversité et la vitalité du concept de bénévolat. NOS OUTILS DE COMMUNICATIONS Comme par le passé, le Centre assure continuellement sa visibilité sur la webosphère. Outre la finalité promotionnelle d avoir une vitrine représentative sur Internet, notre site, le CABBC.ORG, est pensé aussi en termes bien pratico-pratiques pour les internautes qui le visitent. Les citoyens et nos partenaires peuvent s y référer soit pour être informés, soit pour avoir un accès rapide à nos nombreux services. Concrètement, cela se traduit par l opportunité d inscription en ligne, tant pour l étudiant du collège Bois-de-Boulogne désirant participer au programme BdeBénévole, que pour le partenaire voulant diffuser ses recherches de bénévoles sur notre site, ainsi que pour le travailleur social du CSSS cherchant à inscrire une personne à la popote roulante. 7

13 Ajoutons à cela, le système de location de matériel dans le cadre du projet Bordeaux- Cartierville en fête qui est, depuis juin 2011, complètement numérisé, permettant aux partenaires du quartier d adhérer au système de location, de consulter la liste du matériel disponible et de le réserver en quelques clics. À ce titre, voici quelques chiffres permettant de mieux saisir la pertinence de notre site Internet pour les bénévoles, les résidents et les partenaires: internautes ont effectué visites sur notre site (22% des internautes ont consulté notre site plus d une fois) visionnements de nos capsules vidéos produites dans le cadre de la campagne 20 ans de bénévolat 20 ans d action. 172 étudiants du collège Bois-de-Boulogne inscrits au programme BdeBénévole via notre site Internet. 72 inscriptions à nos services (popote, dîners d amitié, appels téléphoniques & visites d amitié) par l entremise de notre formulaire en ligne. 30 inscriptions d offres de bénévolat des partenaires (uniquement via les formulaires en ligne). 24 réservations en ligne par les partenaires membres du système de location de B-C en fête. Parmi les nouveaux bénévoles de cette année (excluant les jeunes bénévoles), 19 nous ont interpellé grâce à notre site Internet. Les outils papier comme nos dépliants, nos affiches, nos annonces dans le journal de quartier sont toujours très utiles pour rejoindre des gens qui ne sont pas branchés au Web. C est la complémentarité de ces moyens de communication qui nous permet de faire une large promotion du bénévolat, mais aussi de nos activités et services à Bordeaux- Cartierville. Dans le cadre de notre campagne promotionnelle intitulée 20 ans de bénévolat 20 ans d'action, nous avons créé 20 capsules vidéos où bénévoles, employés du CABBC et partenaires présentent, à tour de rôle, différentes actions bénévoles. 8

14 4. LE BÉNÉVOLAT JEUNESSE Mise sur pied en 2006, notre section jeunesse inclut des activités de sensibilisation à l'action bénévole, aux valeurs du civisme et de la responsabilité civique mais également un large éventail d'activités et de projets menés par les jeunes sur le terrain, ayant un impact significatif sur la vitalité de la vie communautaire de notre quartier. L année a été une nouvelle année enrichissante pour la section jeunesse et ses nombreux projets qui, encore aujourd hui, répondent à la fois aux besoins des jeunes et à ceux de la communauté. La consolidation de nos relations de collaboration avec les organismes et institutions accueillant les jeunes bénévoles, mais aussi l éclosion de nouveaux partenariats, certifient que les actions menées par nos jeunes bénévoles sont reconnues et valorisées. PENSER GLOBAL, AGIR LOCAL (PGAL) La participation citoyenne des jeunes est au cœur de cette campagne de promotion du bénévolat. En effet, cette démarche, débutée en 2007, amène les jeunes du primaire et du secondaire à penser aux enjeux importants de notre société tout en agissant concrètement au sein de notre communauté. Notre campagne PGAL révèle une mobilisation importante des élèves, issus de huit écoles de Montréal ( Évangéline, La Dauversière, École Internationale de Montréal, Jean-Grou, Saint-André-Apôtre, Louis-Joseph-Papineau, Marguerite-Bourgeoys et Sainte-Odile). Au final, 103 jeunes se sont impliqués dans un ou plusieurs projets pour un total de 742 heures. Soulignons que 16 jeunes s investissent au sein de la section jeunesse depuis plus de deux ans et certains d'entre eux nous ont assuré que nous aurons la chance de compter sur leur implication l année prochaine Nbre de jeunes Nbre d heures Voici la liste des activités auxquelles ces jeunes ont collaboré bénévolement, accompagnés et encadrés par l' intervenant jeunesse du CABBC : - Trocs-tes-trucs, de Cartierville (7) - Fête de la famille de B-C, édition 2012 (9) - Diffusion du Passeport Jeunesse (10) - Marché des saveurs de B-C, édition 2012 (9) - Moisson Montréal (10) - Hiver en fête, édition 2013 (12) - Fêtons Ahuntsic-Cartierville 2012 (10) - Collectif KINO ABC (3) - Classique Hockey Bordeaux-Cartierville (4) 9

15 Voici un témoignage d un de nos partenaires qui souligne l apport de nos jeunes bénévoles à l'organisation des événements Troc-tes trucs: «Je veux vous remercier pour votre aide précieuse pour l organisation et le bon déroulement du Troc-tes-Trucs de dimanche dernier. Grâce à vous nous avons pu accueillir efficacement plus de 60 familles et mettre en place un troc de qualité. Je vais faire de mon mieux pour que le prochain Troc-tes-Trucs du mois de mai se déroule dans d aussi bonnes conditions, avec autant de monde et de bons trucs à troquer. Encore une fois merci à tous et j espère vous revoir au mois de mai.» Kévin Rioual, Ville en Vert. Le bénévolat de groupe Pour la seconde année dans ce programme, du bénévolat de groupe a été réalisé à plusieurs reprises. En collaboration avec la Maison des jeunes, nous avons organisé une corvée printanière pour ramasser les déchets dans la cour d'une école, activité réunissant des dizaines d'adolescents dans la bonne humeur, le tout avec musique, jus et barbecue. Un autre groupe de 10 étudiants TED de l école secondaire Évangeline s'est impliqué plusieurs fois à Moisson Montréal, mais aussi pour la diffusion dans le quartier du «Passeport jeunesse», qui est le journal des écoles secondaires Évangeline et La Dauversière. Depuis janvier 2013, ils ont réalisé 206 heures de bénévolat. D'autres jeunes ont été référé vers des organismes du quartier pour aider à l'organisation d'événements festifs : Fête d'halloween des Loisirs de l Acadie (1) Fête d'halloween de Repère (2) Fête de Noël de Cartier Émilie (9) Selon les témoignages de nos partenaires, les jeunes du programme PGAL sont débrouillards, ils ont le sens des responsabilités ainsi que des habiletés d adaptation à travailler en équipe. Le bénévolat en équipe au service de Moisson Montréal 10

16 PROGRAMME BdeBÉNÉVOLE Ce programme, mis sur pied en 2006 et bonifié au fil du temps, constitue un partenariat solide, authentique entre le CABBC et les enseignants en sciences humaines du Collège Bois-de-Boulogne. Son impact est considérable car il nous amène chaque année, des centaines de collégiens prêts à s investir bénévolement dans notre quartier. Suite aux deux séminaires tenus au Collège au début de la session d'automne et d'hiver par l'intervenant jeunesse du CABBC, 172 étudiants ont choisi de s impliquer par l intermédiaire de notre organisme pour un total de 2201 heures dans l année (voir tableau 2). Pour l année , ce sont 22 jeunes bénévoles qui ont participé aux différentes activités du Centre d Action Bénévole Bordeaux-Cartierville, totalisant 296 heures auprès des personnes à mobilité réduite (service de Popote roulante) ou des personnes à faible revenu (service de Clinique d impôt). Ajoutons à cela 150 jeunes bénévoles (1904 heures) référés auprès de 11 organismes, institutions et/ou comités de partenaires de Bordeaux- Cartierville, mais aussi dans d autres quartiers, tels qu Ahuntsic, St-Laurent, Montréal-Nord, Villeray et Ville-Marie. TABLEAU 2: Programme BdeBénévole, sessions d automne 2012 et d hiver 2013 Organisme, institution d accueil ou projets Nombre de bénévoles Nombre d heures CABBC Centre ABC St-Laurent * / Fêtons Ahuntsic-Cartierville 2 28 Art Souterrain* (dans le cadre de Montréal en lumière) Comité Fêtes de quartier de B-C CSSS Ahuntsic / Montréal-Nord* CSSS Bordeaux-Cartierville / St-Laurent 8 97 Éco-quartier Ahuntsic-Cartierville / Troc-tes-trucs Villeray* Maison de la Famille Pierre Bienvenue Noailles Maison des Parents de B-C (projet Carrefour des voisins) Moisson Montréal* Oxfam-Québec* (dans le cadre de la Marche 2/3) Total * Organismes situés à l extérieur du territoire de Bordeaux-Cartierville 11

17 Les étudiants, regroupés en équipes de quatre à six, sont orientés par l'intervenant jeunesse du CABBC suite à leur inscription via le site Internet afin qu'ils puissent trouver une expérience de bénévolat correspondant à leurs champs d intérêts et conciliable avec le sujet de leur travail de session. Un soutien constant de l'intervenant jeunesse est offert à tous les groupes de bénévoles durant la période de leur engagement. Quant au processus d'évaluation de ce programme, il comporte plusieurs dimensions: évaluation auprès de chaque groupe d'étudiants quant à la satisfaction de leur implication, évaluation auprès des organismes et institutions d'accueil ainsi qu'une rencontre globale d'évaluation ayant lieu à la fin de l'année scolaire et réunissant tous les enseignants impliqués ainsi que des représentants des organismes d'accueil. Voici le témoignage d une étudiante du Cégep Boisde-Boulogne à la fin de son implication: «Je tiens à vous remercier de m'avoir donné cette opportunité de faire mes heures de bénévolat au Centre. À travers les activités de Toast et Café et de Bingo, j'ai pu beaucoup me renseigner sur la vie des résidents et j'ai maintenant plusieurs connaissances qui m'aideront à écrire mon article et terminer mon projet d'école. De plus, je crois que cette chance, de donner mon temps au Centre d'hébergement, m'a beaucoup ouvert les yeux et m'a permis de faire connaissance avec ce monde inconnu.» Étudiante bénévole au CSSS Ahuntsic / Montréal Nord Accueil des familles par nos jeunes bénévoles lors de Troc tes trucs 12

18 LES ANS (cégeps, universités) En plus des étudiants du programme BdeBénévole, la section jeunesse peut compter sur l implication ponctuelle de cégépiens, universitaires et jeunes professionnels. Pour cette année, ces bénévoles se sont impliqués pour la popote roulante, le projet Carrefour des voisins, mais aussi lors des événements de quartier : l Hiver en fête, Fêtons Ahuntsic-Cartierville, le Marché des Saveurs et les Troc-tes-trucs Nombre de jeunes 25 9 Nombre d heures GRAPHIQUES 1 & 2: Le bénévolat jeunesse GRAPHIQUE 1 : 300 bénévoles PROPORTION DU NOMBRE DE JEUNES BÉNÉVOLES PAR PROGRAMME GRAPHIQUE 2 : 3202 heures de bénévolat PROPORTION DU NOMBRE D HEURES DE BÉNÉVOLAT PAR PROGRAMME PROGRAMME BdeBÉNÉVOLE (2201h) 13

19 5. SOUTIEN AUX BÉNÉVOLES & RECONNAISSANCE DE L ACTION BÉNÉVOLE LE SOUTIEN AUX BÉNÉVOLES, responsabilité assumée par chaque membre de l équipe de travail, revêt plusieurs formes dans la vie courante de notre organisme : accueil des nouveaux bénévoles, entrevues individuelles, orientation, suivis téléphoniques, séminaires d information, écoute active, ateliers de formation et rencontres d évaluation avec les bénévoles impliqués dans divers activités et projets. Au cours de l année , nous avons accueilli 83 nouveaux bénévoles qui ont adhéré à la mission de notre organisme et choisi, selon leurs intérêts, une forme d implication sociale. Nous constatons la même tendance, présente depuis plusieurs années, quant à la composition ethnoculturelle des nouveaux bénévoles : une très grande diversité ainsi que la progression du nombre de bénévoles provenant de l immigration récente. Parmi les nouveaux bénévoles de cette année, 77% sont des immigrants originaires de nombreux pays. LA RECONNAISSANCE DE L ACTION BÉNÉVOLE s exprime, avant tout, dans la qualité de l accueil des bénévoles, dans les pratiques quotidiennes qui génèrent, consolident ou renforcent des relations de confiance mutuelle entre bénévoles et entre ceux-ci et l équipe de travail. La qualité du lien social et une vie en réseau où le don et la reconnaissance de l Autre sont des valeurs essentielles, constituent, à notre avis, la marque distinctive d un Centre d action bénévole. D une manière ponctuelle, nous organisons au cours de l année quelques événements collectifs conviviaux afin de favoriser le renforcement des relations entre les bénévoles et souligner, en même temps, l importance de leur engagement social pour la communauté. Stimuler la participation des bénévoles à la vie associative de notre organisme, les inviter à prendre plus de place dans la prise de décisions ou renforcer leur implication dans l organisation des activités constituent également des moyens de valorisation et de reconnaissance de l action bénévole. Pour la deuxième année, le Comité Événements spéciaux composé de quatre bénévoles et du responsable des bénévoles et services, a pris en charge l organisation des dîners d amitié pour les aînés et a contribué à l'organisation de la Fête de Noël. L apport de nouvelles idées et le savoir-faire de ces bénévoles ont permis une nette amélioration de ces activités au niveau de l organisation logistique et de la qualité de l animation. FORMATION DES BÉNÉVOLES Formations individuelles Deux types de formation individuelle sont offerts aux nouveaux bénévoles. Tout d abord, chaque nouveau bénévole reçoit des informations générales concernant nos activités et services, nos mécanismes de fonctionnement, les droits du bénévole ainsi que nos approches et moyens de soutien des bénévoles. 14

20 Ensuite, chacun d entre eux est initié à la spécificité de l'activité, du service ou du projet de bénévolat choisi. Les intervenants du CABBC s'assurent de bien intégrer chaque nouveau bénévole dans la vie de l'organisme, de lui présenter les autres bénévoles et de le jumeler, si nécessaire, à un bénévole expérimenté qui pourrait lui prodiguer conseils et lui accorder du soutien sur le terrain. Deux autres ateliers de formation ont été organisés par le coordonnateur de la clinique d impôt : un ateliers de 6 heures concernant la maîtrise du logiciel utilisé pour faire les déclarations d impôt (9 participants) et un atelier de 2 heures pour les 8 jeunes bénévoles du collège Bois-de-Boulogne qui ont assuré l accueil des personnes inscrites à la clinique d impôt. Formations de groupe Ateliers de formation pour les bénévoles impliqués dans la clinique d impôt En collaboration avec Revenu Québec, deux formations ont été offertes : une formation d un jour pour les anciens bénévoles (6 participants) et l autre pour les nouveaux (20 participants). Formation pour les fêtes de quartier Depuis près de trois ans, le nombre de bénévoles désireux de s impliquer dans les fêtes de quartier ne cesse de s accroître et, parallèlement, le CABBC a développé son expertise dans l encadrement de ces bénévoles. Le coordonateur du projet B-C en fête a organisé, pour chacun des événements, des rencontres pour expliquer aux bénévoles les tâ- Cocktail dînatoire au Centre d'archives de Montréal afin de célébrer notre 20ᵉ anniversaire 15

Centre d action bénévole de Bordeaux Cartierville

Centre d action bénévole de Bordeaux Cartierville Centre d action bénévole de Bordeaux Cartierville Rapport annuel d activités 2014 2015 Coordination: Marilena Huluban Rédaction: Charles Castonguay, Marilena Huluban, Stéphanie Renaud et Henri Scaboro

Plus en détail

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville Étude de cas #1 Le CLIC de Atelier sur l impact collectif Mai 2014 Les conditions préalables à l impact collectif Un sentiment d'urgence En 1990, un colloque intitulé "Deux mondes, deux réalités" est organisé

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

Chantiers d initiation à l engagement communautaire

Chantiers d initiation à l engagement communautaire À propos de Chantiers jeunesse L objectif de Chantiers jeunesse est d offrir un support aux jeunes volontaires canadiens et étrangers qui désirent s engager dans un projet de développement personnel, social,

Plus en détail

Café urbain : mode d emploi

Café urbain : mode d emploi Document du Centre Saint-Pierre, Montréal Café urbain : mode d emploi Qu est-ce qu un Café urbain? Cette appellation désigne une série de rencontres pouvant être organisées chaque année par un ou plusieurs

Plus en détail

Plan de communication(mise à jour juin 2011)

Plan de communication(mise à jour juin 2011) Plan de communication(mise à jour juin 2011) de BORDEAUX-CARTIERVILLE «L information ne nous rend plus savants et plus sages que si elle nous rapproche des hommes.» José Saramago [] Table des matières

Plus en détail

PANORAMA. organismes communautaires

PANORAMA. organismes communautaires PANORAMA des types de financement accessibles aux organismes communautaires 3 février 2011 Formes de financement Financement direct gouvernemental (soutien à la mission globale, ententes de service, projets)

Plus en détail

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL PROPOSITION DE PARTENARIAT 1937-2012 MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Il nous est impossible d imaginer une ville sans bénévole. Ces personnes tissent le canevas indispensable

Plus en détail

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir.

Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. La solidarité : UNE RICHESSE POUR LE QUÉBEC Agir auprès des personnes, soutenir ceux qui aident, préparer l avenir. Depuis la Révolution tranquille, l État québécois a grandement contribué à bâtir une

Plus en détail

Quand le tricot en plein air connait un beau succès!

Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Jeudi 23 juillet 201 Quand le tricot en plein air connait un beau succès! Concertation Anjou 6937, avenue Baldwin Anjou, Mtl, Qc H1K 3C6 Tél. : 14-31-4173 Fax : 14-31-0203 info@concertationanjou.ca www.concertationanjou.ca

Plus en détail

CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose)

CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose) Que fait mon organisme? ORGANISME FORMATION ET CONNAISSANCE DES INTERVENANTS (Jaune) OFFRE DE SERVICE (Bleu) CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose) LA COHÉSION SOCIALE (Vert) CASUAL Participation à plusieurs

Plus en détail

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE LE TOUT-EN-UN DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX-CARTIERVILLE SEPTEMBRE 2012 LE TOUT EN UN Ce répertoire est une réalisation du comité de la démarche du tout inclus DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques

Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013. Commission des services juridiques Plan d action de développement durable 2009-2015 modifié le 19 juin 2013 Commission des services juridiques Mot du Président Au nom du personnel et de la direction de la Commission des services juridiques,

Plus en détail

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent.

Automne 2005 : Consultation sur les orientations pour la sécurité alimentaire dans le cadre d un budget récurrent. Initiative de soutien au développement de la sécurité alimentaire dans la région de Montréal. Cadre de référence 2007-2012 Document de consultation Agence de la santé et des services sociaux de Montréal-

Plus en détail

Plan d action triennal 2006-2009

Plan d action triennal 2006-2009 Plan d action triennal 6-9 Le plan triennal 6-9 présente les actions stratégiques qui témoignent des principes d intervention du RIASQ dans les domaines du loisir culturel et de l éducation qui l inspireront

Plus en détail

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES

EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EXEMPLES DE RÉALISATIONS DES COMMISSIONS SCOLAIRES EN LIEN AVEC LA FRANCISATION DES PERSONNES IMMIGRANTES COMMISSION SCOLAIRE DE MONTRÉAL (CDSM) 1. Programme d études francisation-alpha : développé à la

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014

PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 PLAN D ACTION 2014-2015 Présenté à l assemblée générale annuelle du 18 juin 2014 NOTE Il faut considérer que le CV est constitué d une petite équipe et de finances limitées. Il faut conserver de l espace

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2015-2016 BONNE ANNÉE SCOLAIRE! Bonjour chers parents, Le service de garde de l Académie Louis-Pasteur est un endroit chaleureux et dynamique où les enfants sont encadrés par des

Plus en détail

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement

Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Deux pairs aidants, plusieurs milieux d intervention pour le rétablissement Dans cet atelier, nous verrons plusieurs façons d intervenir en tant que pair aidant. Anne-Marie Benoit présentera son travail

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2013 Étant donné que le gouvernement du Québec a prolongé son plan d action sur le développement durable de deux ans, le Plan d action de développement durable

Plus en détail

Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville

Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville Présenté par: Nicole Godin Enseignante en soins infirmiers Cégep de Drummondville Projet soins infirmiers Réussir individuellement et collectivement: une approche par projet Briser l isolement Les stagiaires

Plus en détail

Diriger une association dans le secteur culturel

Diriger une association dans le secteur culturel Diriger une association dans le secteur culturel une affaire de compétence et d'engagement Les faits saillants du résultat de l analyse de la profession Dirigeante ou dirigeant d association Avec la collaboration

Plus en détail

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008)

POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) POLITIQUE POUR UNE SAINE ALIMENTATION ET UN MODE DE VIE PHYSIQUEMENT ACTIF (Adoptée le 12 décembre, 2008) 1. INTRODUCTION En octobre 2006, le gouvernement du Québec lançait son Plan d action gouvernemental

Plus en détail

La différence COMMUNAUTAIRE

La différence COMMUNAUTAIRE LES ORGANISMES SANS BUT LUCRATIF EN HABITATION La différence COMMUNAUTAIRE LE RQOH, UN RÉSEAU EN MOUVEMENT! Les OSBL d habitation Au Québec, des organismes sans but lucratif (OSBL) ont mis en place des

Plus en détail

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi

Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Passeport pour ma réussite : Mentorat Vivez comme si vous mourrez demain. Apprenez comme si vous vivrez éternellement Gandhi Éléments principaux de Passeport pour ma réussite Passeport pour ma réussite

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel

Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel Recruter Chercher Intégrer Évaluer les coûts Retenir Soutien additionnel OBJECTIFS Les Clés du recrutement d Emploi-Québec de l Île-de-Montréal ont pour objectif de renforcer la capacité des PME à élaborer,

Plus en détail

Plan de présentation

Plan de présentation Prise en charge de la sécurité alimentaire par la communauté dans Charlevoix Sécurité Alimentaire Charlevoix Novembre 2010 Plan de présentation Dénicher des partenaires Proposer une démarche Faire un état

Plus en détail

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers

Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Politique d inclusion des enfants ayant des besoins particuliers Mars 2011 Table des matières Présentation du milieu 3 But de la politique d inclusion 3 Définition de la clientèle 3 Objectifs spécifiques

Plus en détail

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE

bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE bénévolat de groupe OUTILS ET RESSOURCES À L INTENTION DES ORGANISMES ET DES CENTRES D ACTION BÉNÉVOLE Financé en partie par le gouvernement du Canada par le biais du Programme de partenariats pour le

Plus en détail

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance

Idées de campagnes pour Mardi je donne. Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Idées de campagnes pour Mardi je donne Boîte à outils pour les organismes de bienfaisance Choisir un objectif pour Mardi je donne constitue la première étape d une campagne fructueuse. Voici quelques idées

Plus en détail

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées

Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Montréal, le 8 novembre 2011 Objet : Invitation à l édition 2012 du Jour de la Terre aux musées Madame, Monsieur, Institutions culturelles Depuis sept ans, divers musées, bibliothèques et centres culturels

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU PLAN DE RÉUSSITE 2012 2013 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU MISSION DU CENTRE Le Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci, édifice Côte-Vertu a pour

Plus en détail

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec

Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Profil de compétence et d expérience des administrateurs Des Violons du Roy et de La Chapelle de Québec Société : Les Violons du Roy et La Chapelle de Québec Date du profil : janvier 2011 Mandat de la

Plus en détail

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL

MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL MÉMOIRE SUR LE PROJET DE PLAN D ACTION FAMILLE DE MONTRÉAL NOVEMBRE 2007 Montréal, le 23 novembre 2007 À l attention de Madame Jocelyne Beaudet, Présidente Commission de l Office de consultation publique

Plus en détail

Cahier de descriptions de tâches des adultes bénévoles. 5 e Groupe Scout Grand Moulin. Deux-Montagnes

Cahier de descriptions de tâches des adultes bénévoles. 5 e Groupe Scout Grand Moulin. Deux-Montagnes Cahier de descriptions de tâches des adultes bénévoles 5 e Groupe Scout Grand Moulin Deux-Montagnes SOMMAIRE Introduction 4 Avant-propos 7 Direction 8 Le responsable de groupe 8 Le responsable d unité

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012

PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 PROGRAMME D ACTIVITÉS 2011-2012 Grandir dans le plaisir Les éducatrices du service de garde Lucie Biron, responsable du service de garde Danielle Provost, directrice adjointe Francis Drouin, directeur

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2009-2015 VERSION REVISEE EN JUILLET 2013 Avenant au plan 2009-2012 Le gouvernement du Québec a autorisé, le 29 février 2012, par décret, le report de l exercice

Plus en détail

MÉMOIRE LE RÉGIONAL DES MAISONS DE

MÉMOIRE LE RÉGIONAL DES MAISONS DE 22 SEPTEMBRE 2015 MÉMOIRE LE RÉGIONAL DES MAISONS DE JEUNES DE QUÉBEC APPUYÉ PAR Pilier Jeunesse Maison des Jeunes de Les Saules et de Lebourgneuf 4040 rue Michelet Québec QC G1P4J3 T.418.877.4741 pilierjeunesse@gmail.com

Plus en détail

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC

LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC GUIDE À L USAGE DE L EMPLOYEUR LA CAISSE DESJARDINS DE QUÉBEC un partenaire incontournable dans l intégration réussie de votre main-d œuvre immigrante Visitez-nous au desjardins.com/caissedequebec Être

Plus en détail

L art de cultiver des savoirs des expériences des compétences et des talents CALENDRIER

L art de cultiver des savoirs des expériences des compétences et des talents CALENDRIER Centre d expertise des gestionnaires Programme de formation des gestionnaires des établissements de santé et de services sociaux de la Région de la Capitale-Nationale CALENDRIER 2014 2015 L art de cultiver

Plus en détail

Mémoire sur le projet de loi-cadre n o 27, Loi sur l économie sociale

Mémoire sur le projet de loi-cadre n o 27, Loi sur l économie sociale 2013 Mémoire sur le projet de loi-cadre n o 27, Loi sur l économie sociale Présenté à la Commission de l aménagement du territoire, de l Assemblée nationale du Québec Présenté le 21 mai 2013 1 Avant-propos

Plus en détail

Infolettre du Centre d action bénévole de Sherbrooke

Infolettre du Centre d action bénévole de Sherbrooke www.cabsherbrooke.org Infolettre du Centre d action bénévole de Sherbrooke Novembre - Décembre 2013 Numéro 15 Mot de la directrice Bonjour à tous, L automne est toujours une période plutôt chargée pour

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

Planification stratégique 2012-2015

Planification stratégique 2012-2015 DE CHAUDIÈRE-APPALACHES Planification stratégique 2012-2015 Reprendre du pouvoir sur sa vie. 23681_CRDCA_Planification 2012.indd 1 Description de la démarche La démarche de planification stratégique du

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.

DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue. , bureau 2000 DESCRIPTION DE POSTE Croix Bleue du Québec CanAssistance 550, rue Sherbrooke Ouest Montréal (Québec) H3A 3S3 Tél. : 514 286-8329 www.croixbleue.ca Titre du poste Lieu du poste Supérieur immédiat

Plus en détail

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie

Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable assurance autonomie Commission de la santé et des services sociaux L autonomie pour tous Consultations particulières sur la création d une assurance autonomie Les organismes communautaires : partenaires essentiels d une véritable

Plus en détail

Un milieu de vie à définir > imaginer

Un milieu de vie à définir > imaginer Programme particulier d urbanisme Secteur Henri-Bourassa Ouest Un milieu de vie à définir > imaginer > intégrer > partager > créer Cahier du participant ateliers de réflexion mai 2013 Introduction Le Plan

Plus en détail

4 e escale : Évaluation (ou bilan)

4 e escale : Évaluation (ou bilan) 4 e escale : Évaluation (ou bilan) Dernière escale avant d arriver à bon port : l évaluation! Cette étape peut paraître bien anodine en terme d impact sur votre action (puisque celle-ci est déjà passée!),

Plus en détail

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec

Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Pour la prospérité : investissons dans le développement social du Québec Présentation à la ministre des Finances du Québec, Mme Monique Jérôme-Forget lors des consultations prébudgétaires le 14 février

Plus en détail

Rapport annuel 2013-2014

Rapport annuel 2013-2014 Rapport annuel 2013-2014 Bilan 2013-2014 Éléments de la mission Activités Projets appuyés Actions spécifiques Finances Éléments de la mission Soutenir la persévérance Développer la solidarité Développer

Plus en détail

programme Moi j adhère au Présenté par la et ses principaux partenaires Les jeunes au service de la communauté... La communauté au service des jeunes

programme Moi j adhère au Présenté par la et ses principaux partenaires Les jeunes au service de la communauté... La communauté au service des jeunes Moi j adhère au programme Présenté par la et ses principaux partenaires Les jeunes au service de la communauté... La communauté au service des jeunes 2 Historique Depuis 10 ans maintenant, la CAJA (Coopérative

Plus en détail

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté

Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté Village santé des Grands-Jardins Partenariats pour le bien-être et la santé de la communauté «Pour une première ligne forte au cœur de la communauté» Présenté le 16 janvier 2014 Aux partenaires de la Table

Plus en détail

Moteurs d actions, porteurs de solutions!

Moteurs d actions, porteurs de solutions! H E W L E T T - P A C K A R D O C T O B R E 2 0 1 3 A N J O U L E ROCHA R e g r o u p e m e n t d e s o r g a n i s m e s e t d e s c i t o y e n s e t c i t o y e n - n e s h u m a n i t a i r e d A n

Plus en détail

Cultiver le goût d entreprendre à l école

Cultiver le goût d entreprendre à l école DÉFI DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE Cultiver le goût d entreprendre à l école Le Carrefour jeunesse-emploi de Shawinigan vous présente son Guide d ateliers pédagogiques pour les élèves

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS

PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS PROGRAMME PARTICULIER D URBANISME QUARTIER DES GRANDS JARDINS Y DES FEMMES DE MONTRÉAL MÉMOIRE POUR L OFFICE DE CONSULTATION PUBLIQUE DE MONTREAL MONTREAL, 14 AVRIL 2011 PRÉSENTÉ PAR : ELISABETH ALARIE

Plus en détail

SPORTSQUÉBEC est heureux de

SPORTSQUÉBEC est heureux de Club médaille d or Fondation Nordiques SPORTSQUÉBEC est heureux de vous présenter le programme d assistance financière pour les athlètes des catégories «Excellence, Élite, Relève et Espoir». Ce programme

Plus en détail

PLAN D'ACTION 2009-2010

PLAN D'ACTION 2009-2010 PLAN D'ACTION 2009-2010 Adopté par le conseil d administration, le 21 septembre 2009 - 2 - INTRODUCTION En 2009-2010, une des actions à mener en priorité sera de poursuivre la sollicitation des entreprises

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS

DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS DÉFINITION DES TERMES Pour une compréhension commune, voici quelques définitions. Usager Toute personne qui reçoit des soins ou des services du CSSS d Ahuntsic et Montréal-Nord. Lorsque le processus de

Plus en détail

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles

Fiche d information à l intention des parents. Volet 2 Les options résidentielles Centre de réadaptation en déficience intellectuelle de Québec (CRDI de Québec) 7843, rue des Santolines Québec (Québec) G1G 0G3 Téléphone : 418 683-2511 Télécopieur : 418 683-9735 www.crdiq.qc.ca Fiche

Plus en détail

FICHE. Le rapport d activités

FICHE. Le rapport d activités FICHE # 6 Le rapport d activités Le rapport d activités Pourquoi est-il important de rédiger un rapport d activités? Parce qu il permet de mettre en relief ce qui rend l organisme unique et lui donne son

Plus en détail

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle

Programme Transit. Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Programme Transit Visant à soutenir les apprentissages à la vie autonome des personnes adultes présentant une déficience intellectuelle Développé par l Association des personnes handicapées de la rive-sud

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2010-2011

RAPPORT ANNUEL 2010-2011 RAPPORT ANNUEL 2010-2011 8 juin 2011 TABLE DES MATIÈRES Mission... 3 Rapport du président... 4 Conseil d'administration 2010-2011... 7 Rapport du trésorier... 8 Rapport de la vérificatrice... 9 Rapport

Plus en détail

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ

Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Une nouvelle gouvernance pour BAnQ Texte de l allocution de la présidente-directrice générale de Bibliothèque et Archives nationales du Québec, madame Christiane Barbe, lors des consultations particulières

Plus en détail

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR

PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR PRIÈRES QUOTIDIENNES POUR LE NIVEAU ÉLÉMENTAIRE Avent Année B Une grande AVENTure Semaine 1 Seigneur Jésus, le temps de l Avent est un chemin, une aventure, que nous faisons en ta compagnie pour bien nous

Plus en détail

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant

Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant Discours de Paul Gérin-Lajoie à l occasion du gala-bénéfice soulignant son 90 e anniversaire Bonsoir, D entrée de jeu, je tiens à vous remercier de votre présence ce soir pour fêter ce 90 e anniversaire

Plus en détail

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable

La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable La Loi québécoise et la Stratégie gouvernementale de développement durable Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement durable Association québécoise de vérification environnementale

Plus en détail

L Infolettre VIGIE TECHNOCLINIQUE. Promouvoir le partage des connaissances sur les technologies de soutien à l intervention!

L Infolettre VIGIE TECHNOCLINIQUE. Promouvoir le partage des connaissances sur les technologies de soutien à l intervention! L Infolettre Bulletin externe du CRDITED de Montréal Février 2014 Nous revoilà! Nous voici déjà au deuxième numéro de L Infolettre du CRDITED de Montréal, et ce, avec grand plaisir! Dans cette parution,

Plus en détail

ACTIONS RELATIVES A LA MISSION DE SOUTIEN A LA PARENTALITE

ACTIONS RELATIVES A LA MISSION DE SOUTIEN A LA PARENTALITE Rapport d activité 2012 ACTIONS RELATIVES A LA MISSION DE SOUTIEN A LA PARENTALITE CHRS Le Relais Ozanam Mai 2012 Bilan 1/2/3 soleil Le lieu d accueil parents/enfants est situé dans les locaux du CHRS

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

Politique de formation continue

Politique de formation continue Politique de formation continue Conseil de la culture des régions de Québec et de Chaudière-Appalaches Avec sa Politique de formation continue, le Conseil de la culture officialise et rend publiques les

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

Bottin des ressources alimentaires. Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau

Bottin des ressources alimentaires. Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau Bottin des ressources alimentaires Corporation de développement communautaire Action solidarité Grand Plateau 2012 Bottin des ressources alimentaires Corporation de développement communautaire Action solidarité

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné?

La démarche québécoise de développement durable. Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? La démarche québécoise de développement durable Comment le gestionnaire de parc immobilier est-il concerné? Visez vert des gestes durables AGPI Robert Lauzon, directeur Bureau de coordination du développement

Plus en détail

NOTA BENEvole. Octobre 2014 CJS CARTIERVILLE DU BÉNÉVOLAT AU CSSS PORTRAIT DE BÉNÉVOLE: MONSIEUR NDIMUDANDI

NOTA BENEvole. Octobre 2014 CJS CARTIERVILLE DU BÉNÉVOLAT AU CSSS PORTRAIT DE BÉNÉVOLE: MONSIEUR NDIMUDANDI NOTA BENEvole Octobre 2014 CJS CARTIERVILLE DU BÉNÉVOLAT AU CSSS PORTRAIT DE BÉNÉVOLE: MONSIEUR NDIMUDANDI LA GUIGNOLÉE ET LE MAGASIN-PARTAGE DE LA CORBEILLE LE GROUPE DES TRICOTEUSES La Coopérative Jeunesse

Plus en détail

DÉCOUVREZ NOS SERVICES

DÉCOUVREZ NOS SERVICES DÉCOUVREZ NOS SERVICES Cours de Cuisine Compétition Culinaire Cocktail Dînatoire Table du Chef Midi Corpo Boutique Pour réserver ou obtenir de l information supplémentaire : 514 750-6050 Cuisiner et bien

Plus en détail

PROFIL DE COMPÉTENCES

PROFIL DE COMPÉTENCES PROFIL DE COMPÉTENCES Direction et direction adjointe à la gestion d un établissement scolaire Bureau du recrutement, des stages et du développement des compétences Service de la gestion des personnes

Plus en détail

Les Bâtisseuses. Trousse de levée de fonds. Conseils pratiques

Les Bâtisseuses. Trousse de levée de fonds. Conseils pratiques Les Bâtisseuses Trousse de levée de fonds Conseils pratiques La collecte de fonds est importante pour HPHPQ puisqu elle relève le profil de l organisation, fait connaître nos programmes et nous aide à

Plus en détail

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES

2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES 2) NOTRE ORGANISME EST-IL PRÊT À RECRUTER DES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50ANS? O N Si non : Voir trucs et astuces SOMMES-NOUS PRÊTS À RECEVOIR LES BÉNÉVOLES DE PLUS DE 50 ANS? Savons-nous pourquoi nous voulons

Plus en détail

Archivage électronique

Archivage électronique Archivage électronique Mesdames Lourdes Fuentes-Hashimoto, des archives diplomatiques et Marie Laperdrix des Archives nationales de France, Fontainebleau nous ont proposé des ateliers pratiques sur comment

Plus en détail

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B.

ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. ENTRE-NOUS Janvier 2015 École des Sept-sommets Rossland, C.-B. Dates importantes 13 janvier: Réunion de l APÉ (19h, bibliothèque de l école) 14, 21, 28 janvier: Dîners chauds 14, 28 janvier: Bouts de choux

Plus en détail

Guide pour votre campagne de financement

Guide pour votre campagne de financement Guide pour votre campagne de financement Dans cette liste il y a 10 conseils et 8 outils pour vous aider à réussir dans vos activités: Conseil #1: le Les campagnes de financements ne doivent pas être compliqués,

Plus en détail

Conseils pratiques pour une collecte de fonds

Conseils pratiques pour une collecte de fonds Conseils pratiques pour une collecte de fonds 1. Fixer un objectif En informant vos donateurs du montant que vous souhaitez recueillir, vous démontrez votre engagement. De plus, quelques-uns de nos meilleurs

Plus en détail

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p.

Table des matières. Message du maire p. 3. Message des conseillers responsables pour les familles et pour les personnes aînées p. Politique pour les famillles et pour les personnes aînées de Sainte-Anne-de-la-Pocatière www.ste-anne-de-la-pocatiere.com Table des matières Message du maire p. 3 Message des conseillers responsables pour

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

Rapport annuel 2014-2015

Rapport annuel 2014-2015 Rapport annuel 2014-2015 180, Place du Commerce Matagami (Québec) J0Y 2A0 Téléphone : 819-739-2155 www.sadcdematagami.qc.ca Mot du Président et du Directeur général Mot du Directeur général C est avec

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

Bilan de l an 1 de SOMMAIRE RAPPORT DU COMITÉ AVISEUR DE SOLIDARITÉ JEUNESSE

Bilan de l an 1 de SOMMAIRE RAPPORT DU COMITÉ AVISEUR DE SOLIDARITÉ JEUNESSE Bilan de l an 1 de SOMMAIRE RAPPORT DU COMITÉ AVISEUR DE SOLIDARITÉ JEUNESSE Le Sommaire constitue un abrégé du document intitulé Bilan de l an I de Solidarité jeunesse : Rapport du Comité aviseur de Solidarité

Plus en détail

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons

Voici la première édition. Georges-Gauvin, des Parchemins et. des Moussaillons Vol. 1 Novembre 2014 Chers élèves et parents des écoles Georges-Gauvin, des Parchemins et des Moussaillons Voici la première édition du bulletin d information des écoles : Georges-Gauvin, des Parchemins

Plus en détail

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle

Activités entrepreneuriales. Primaire. Primaire 2 ième Cycle Activités entrepreneuriales Primaire Primaire 2 ième Cycle Mot d introduction Chers enseignantes et enseignants, C est avec grand plaisir que nous vous proposons cette offre de service pour la réalisation

Plus en détail