Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville. Rapport annuel d activités

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville. Rapport annuel d activités 2012-2013"

Transcription

1

2

3 Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville Rapport annuel d activités

4 Coordination: Marilena Huluban Rédaction: Sylvain Caron, Fanie Fournier, Benoit Fourreau, Marilena Huluban & Henri Scaboro Conception graphique & mise en page: Henri Scaboro Achevé d imprimer en juin 2013 par le Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville (CABBC) Dans le présent document, l usage générique du masculin est employé pour représenter les hommes et les femmes et uniquement dans le but d alléger le texte.

5 1. PRÉAMBULE 1 2. LE CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE BORDEAUX- CARTIERVILLE: BRÈVE PRÉSENTATION 3 3. LA PROMOTION DE L ACTION BÉNÉVOLE 4 4. LE BÉNÉVOLAT JEUNESSE 9 5. SOUTIEN AUX BÉNÉVOLES & RECONNAISSANCE DE L ACTION BÉNÉVOLE 6. SOUTIEN AUX ORGANISMES COMMUNAUTAIRES 6.1. ORIENTATION ET RÉFÉRENCE DES BÉNÉVOLES 6.2. PROJETS EN PARTENARIAT 7. SERVICES DIRECTS À LA POPULATION 5.1. LA POPOTE ROULANTE 5.2. LES DÎNERS D AMITIÉ 5.3. LE PROJET D APPELS TÉLÉPHONIQUES ET VISITES D AMITIÉ 5.4. LA CLINIQUE D IMPÔT GESTION INTERNE CONCERTATION & PARTENARIAT LES STATISTIQUES PRIORITÉS ANNUELLES POUR i

6 1. PRÉAMBULE MOT DE LA PRÉSIDENTE Le CABBC déménage! Nous avons survécu à cette année difficile où nous avons du prendre des décisions pour relocaliser non seulement les bureaux du CABBC mais aussi sa popote roulante. En effet, à partir du 17 juin, le CABBC sera situé au 1405, Henri- Bourassa Ouest. C est durant les moments d incertitude que l on découvre la solidité d un organisme communautaire. Ce déménagement a démontré à quel point notre organisme a établi au fil des années une crédibilité qui fait en sorte qu aujourd hui, malgré les soucis que le déménagement nous impose, plusieurs acteurs importants dans notre communauté nous aident dans notre démarche de relocalisation. Cette année je désire saluer ces personnes et organisations qui nous soutiennent sans réserve et qui nous encouragent à continuer. En plus de Centraide et de l'agence de la santé et des services sociaux de Montréal, je ne peux m empêcher de souligner l appui inconditionnel des Sœurs Oblates Franciscaines qui donnent temps et argent pour une cause qui leur tient à cœur. Merci Sœur Pierrette Bertrand pour votre inlassable présence et appui à tout moment sans jamais démontrer d impatience ni de fatigue. Un merci tout particulier à notre arrondissement et à Jocelyn Gauthier qui nous a aidé pour nos nouveaux locaux et qui continue à nous accompagner dans notre déménagement. Enfin, un gros merci à la Fondation Gracia qui a choisi de soutenir la cause de notre popote. Enfin, je remercie les membres du conseil d administration, Sœur Pierrette Bertrand, M. Bernard Cyr, Mme Tina Cecucci, Mme Evelyne Boissonneault, M. Pamphile Kossoh et enfin M. Michel Delorme, pour leur présence et leur engagement dans notre organisme. Malgré tout, ce déménagement n a pas empêché notre équipe au CABBC de continuer les activités, bien au contraire, comme vous pourrez le découvrir dans les pages qui suivent, le CABBC est plus que jamais présent dans le quartier, auprès de tous ceux et celles qui ont le cœur au bénévolat. Pour cela un merci tout particulier à Henri, Sylvain, Benoît, Fanny, Paulette et Sandrine qui se dévouent avec cœur à la mission du CAB. Le secret du succès d un organisme repose sur un leadership intelligent, visionnaire et compétent. Toutes ces qualités se retrouvent chez notre directrice Marilena Huluban qui, par sa présence tranquille et son expérience de gestionnaire aguerrie, a su donner au CABBC l élan nécessaire pour prendre ce tournant vers l avenir. Chère Marilena, bravo et merci pour tout. Enfin, chers amis, nous sommes un petit organisme mais nous faisons de grandes choses et cela, c est grâce à vous, chers bénévoles qui êtes là au quotidien, qui ne ménagez ni temps, ni efforts et qui nous faites confiance. Merci à vous. Le CABBC vous appartient et vous en êtes l âme! Bonnes vacances à tous et à toutes Nayiri Tavlian Présidente du Conseil d Administration 1

7 MOT DE LA DIRECTRICE L année qui vient de s achever fut intense, riche en événements et surtout, marquée par des défis de taille, liés principalement à la relocalisation de notre organisme. Je crois que nous pouvons tous, bénévoles, Conseil d administration et équipe de travail, être très fiers du travail accompli. Nous avons su relever ces défis tout en gardant le cap sur le bon fonctionnement de nos activités, services et projets. Je vous remercie pour votre dévouement et votre implication remarquable. Au lieu de vous parler de nos résultats, que vous allez trouvez dans les pages de ce rapport, j aimerais plutôt, aujourd hui, vous inviter à sortir de la complexité de notre quotidien, de la myriade d actions et d efforts menés sur le terrain afin de se rappeler que notre organisme a reçu cette année la plus haute distinction gouvernementale en matière d action bénévole : le Prix Hommage bénévolat-québec 2013! ce? Oui, répondront les bénévoles du Centre d'action bénévole de Bordeaux-Cartierville, mais un beau risque, car vous y découvrirez des trésors insoupçonnés! L'approche de cet organisme axée sur l'ouverture intergénérationnelle et l'accueil interculturel est enrichissante à plusieurs égards. Elle permet à des jeunes du milieu scolaire de découvrir le bénévolat et de contribuer avec enthousiasme au développement d'une vie de quartier riche et solidaire. Elle permet à des personnes nouvellement arrivées de découvrir une terre d'accueil riche en capital humain et d'y ajouter leurs couleurs. Chaque année, plus de 500 bénévoles réalisent des projets dans la communauté qui permettent de mieux vivre ensemble. Merci à ces jeunes, à ces moins jeunes et à ces personnes nouvellement arrivées de faire la différence en ouvrant leur cœur aux autres. Bonne lecture! C est un prix par excellence collectif, qui fait honneur aux centaines des bénévoles qui ont bâti et développé notre organisme. Mes remerciements s adressent avant tout, à vous, chers bénévoles. La reconnaissance officielle de nos approches de soutien et d encadrement des bénévoles est aussi le fruit de nombreuses années d expérimentation, de questionnements, d adaptation au changement et d innovation. Pour cela je vous remercie de tout cœur, chers collègues et vous dis, je suis très fière de notre équipe de travail! En terminant, je vous invite à lire le texte qui restera dans le Cahier souvenir du Secrétariat à l Action Communautaire Autonome et aux Initiatives Sociales (SACAIS), témoignant, dans le temps, de nos réalisations collectives : Y a-t-il un risque d'ouvrir son cœur à la différen- La ministre de l'emploi et de la Solidarité sociale, ministre du Travail et ministre responsable de la Condition féminine, M me Agnès Maltais, et M me Marilena Huluban 2

8 2. LE CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE BORDEAUX-CARTIERVILLE: BRÈVE PRÉSENTATION Le Centre d'action bénévole de Bordeaux- Cartierville (CABBC) est un organisme à but non lucratif, d'intérêt publique et de bienfaisance constitué le 31 mars C'est avec beaucoup de fierté que nous avons souligné, tout au long de cette année, le 20 anniversaire de notre organisme. La mission du CABBC Favoriser l engagement social et la mobilisation citoyenne dans le but de renforcer le tissu social de la communauté. Notre vision Promouvoir l action bénévole afin que le Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville devienne un carrefour d implication sociale, de rencontres en- tre divers acteurs sociaux interpellés par le bien-être de la communauté. Nos valeurs 1. Nous croyons que le bien-être de la communauté passe par la solidarité et l entraide de ses membres. 2. Nous croyons que l action bénévole est un levier qui favorise l inclusion des diversités qu elles soient intergénérationnelles, interculturelles, etc. 3. Nous croyons que le bénévolat est un facteur d épanouissement personnel et de dépassement de soi contribuant implicitement à la santé d une communauté 4. Nous croyons que l action bénévole se doit de rester l expression de la liberté d initiative individuelle et collective. 2 novembre 2012: célébration du 20ième anniversaire du CABBC 3

9 3. LA PROMOTION DE L ACTION BÉNÉVOLE Au cœur de notre mission, la promotion de l action bénévole constitue, depuis le début du Centre, l axe transversal de toutes nos actions. De manière plus spécifique, divers moyens ont été mis à l œuvre au fil des ans dans le but de susciter l implication bénévole des résidents de Bordeaux-Cartierville. Depuis quelques années, nous privilégions quelques moyens promotionnels qui ont déjà fait leur preuve : la participation à l organisation de grands événements de quartier, l animation des séminaires d information et d échange sur le bénévolat et la mise à jour régulière de notre site Web. LES ÉVÉNEMENTS COLLECTIFS L organisation et la participation aux grands événements de quartier nous permettent d échanger les uns avec les autres sur l importance d un capital social dans notre quartier. Voici une liste d événements auxquels le CABBC a participé à divers degrés d implication : Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) AOÛT 2012: Fête de la rentrée scolaire des écoles secondaires (coorganisation) SEPTEMBRE 2012: Marché des saveurs de Bordeaux- Cartierville (kiosque & coorganisation) Salon des aînés de Bordeaux-Cartierville (kiosque & coorganisation) Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) NOVEMBRE 2012: Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) FÉVRIER 2013: Semaine du sourire dans les écoles secondaires La Dauversière et Évangéline (kiosque) MAI 2012: Fête de la famille de Bordeaux- Cartierville (coorganisation) MARS 2013: Hiver en fête (coorganisation) Troc-tes-trucs Cartierville (coorganisation) JUIN 2012: Fêtons Ahuntsic-Cartierville (kiosque & coorganisation) 4

10 Kiosque du CABBC à l occasion du Salon des aînés de B-C LES SÉMINAIRES D INFORMATION ET D ÉCHANGE SUR LE BÉNÉVOLAT Dispensés auprès des jeunes et des immigrants nouvellement arrivés au pays, ces séminaires, à contenu adapté selon les besoins de nos interlocuteurs, ont toutefois, un dessein commun : partager notre vision du bénévolat en tant que participation citoyenne, large et inclusive, à la vie communautaire de notre quartier. À l aide d une présentation Power- Point, les intervenants du CABBC proposent un brassage d idées sur le sens du bénévolat, passent en revue les différentes formes de bénévolat et les moments significatifs de l histoire du bénévolat au Québec, répondent aux questions des participants et les invitent à construire leur expérience d implication sociale selon leurs intérêts et leurs disponibilités. À la fin du séminaire, les animateurs présentent les opportunités de bénévolat existant dans le quartier et offrent aux participants un accompagnement adapté à leurs besoins vers l organisme ou l institution de leur choix. 5 Auprès des jeunes Les premiers séminaires ont été tenus en 2006, au Collège Bois-de-Boulogne, dans le cadre d un projet pilote mis sur pied en partenariat avec les enseignants en sciences humaines du collège. Le projet, appelé actuellement BdeBénévole, vise à offrir aux étudiants des possibilités concrètes d implication sociale, en lien avec leur cours d intégration des acquis, en fin du DEC. Ces séminaires, devenus des moments incontournables au début de chaque session d études, ont largement prouvé leur pertinence en tant que moyen de promotion du bénévolat en suscitant annuellement l'engagement de centaines de jeunes. En , l intervenant de la section jeunesse du CABBC a rencontré presque 200 étudiants lors de deux séminaires. Parmi ceux-ci, 172 ont choisi de s'impliquer dans la communauté par l'intermédiaire du CABBC.

11 Auprès des nouveaux arrivants Depuis six ans, suite à l invitation des enseignants du collège Bois-de-Boulogne, le CABBC offre également des séminaires d information sur le bénévolat aux nouveaux arrivants inscrits aux cours de francisation. Nous avons toujours le souci d adapter et d orienter le contenu des séminaires selon les intérêts des participants, mettant l accent notamment sur les potentiels avantages qu ils pourraient tirer de l implication bénévole : développement du réseau social, opportunités de pratiquer le français, meilleure connaissance du quartier et de la Ville, partage de leurs connaissances et habiletés et finalement, meilleure intégration dans la société d accueil. L'année a été une autre année d'expérimentation et de renouvellement du projet. La transition vers son amélioration a été faite en deux temps. Tout d'abord, les quatre premiers séminaires de l'année ont été suivis par des rencontres en petits groupes avec les étudiants qui désiraient faire du bénévolat afin de les référer vers des organismes répondant à leurs intérêts. Cette méthode n'a pas entraîné un taux d'implication très élevé. Pour la dernière présentation, nous avons repensé le projet lors d'une rencontre d'évaluation avec l'enseignant du Collège, responsable des classes de francisation. Afin d'adapter la formule pour qu'elle reflète mieux les besoins de ces étudiants, nous avons ajouté un volet ''kiosques de présentation des organismes et institutions'' à la fin du séminaire où les étudiants ont eu l'occasion de rencontrer les personnes- ressources et prendre directement rendez-vous pour débuter leur bénévolat. Cette structure a connu un franc succès: huit étudiants sur les 12 inscrits aux rendez-vous ont fait entre 1 et 15 jours de bénévolat, soit au CSSS Bordeaux-Cartierville / St-Laurent, soit à la popote roulante, soit ailleurs. Ces étudiants ont totalisé environs 100 heures de bénévolat. Les retombées de cette nouvelle méthode sont encore difficiles à évaluer, étant donné que nous en sommes encore à l'étape d'expérimentation. Cependant, nous pouvons déjà en voir certains résultats : le fait que trois bénévoles se sont impliqués plus d'une journée sur leur lieu de bénévolat, le développement d'un réseau de contacts qui a permis à une bénévole de trouver un emploi et la satisfaction des partenaires quant à l'implication de ces bénévoles. Autres séminaires Outre ces séminaires présentés au CÉGEP Bois-de-Boulogne, certains organismes nous ont adressé des demandes ponctuelles afin de tenir des séminaires d information sur le bénévolat. Cette année, nous avons dispensé deux séances d information dans le cadre du projet Carrefour des voisins en partenariat avec la Maison des Parents, une séance pour Concertation-Femmes dans le cadre d une formation en pré-employabilité et une dernière pour un autre projet en pré-employabilité, coordonné par Cartier Émilie. L évaluation des séminaires a été faite d'une façon régulière tant au niveau des organismes partenaires qui reçoivent ces bénévoles qu'auprès des organismes qui nous reçoivent pour les séances d'infor- 6

12 TABLEAU 1: Nombre de séminaires dispensés Organismes et institutions Nombre de séminaires Nombre de participants Collège Bois-de-Boulogne (programme BdeBénévole) Collège Bois-de-Boulogne (cours de francisation) Autres 4 19 Total mation. Ceci nous permet de mieux ajuster le contenu des séminaires aux besoins des organismes et des étudiants, afin d effectuer des références optimales pour tous. Généralement, les commentaires ont été très positifs et tous les partenaires impliqués dans ce projet ont réitéré la demande de collaboration dans le futur. LA CAMPAGNE DES 20 ANS DU CABBC C'est avec beaucoup de fierté que le Centre d'action bénévole de Bordeaux-Cartierville (CABBC) a souligné tout au long de cette année, ses 20 ans d'engagement social et d'implication communautaire. Dans le cadre de notre campagne promotionnelle intitulée 20 ans de bénévolat 20 ans d'action, nous avons créé 20 capsules vidéos où bénévoles, employés du CABBC et partenaires présentent, à tour de rôle, différentes actions bénévoles. Un peu à la manière d une bibliothèque vivante, 19 personnes se sont prêtées au jeu et ont accepté de partager avec nous leur conception de l action bénévole en répondant à quelques questions simples mais laissant toute la place à des témoignages très personnels. Ainsi, en parcourant les différentes capsules publiées sur notre site Internet ou notre chaîne You Tube, l internaute est amené à réaliser toute la diversité et la vitalité du concept de bénévolat. NOS OUTILS DE COMMUNICATIONS Comme par le passé, le Centre assure continuellement sa visibilité sur la webosphère. Outre la finalité promotionnelle d avoir une vitrine représentative sur Internet, notre site, le CABBC.ORG, est pensé aussi en termes bien pratico-pratiques pour les internautes qui le visitent. Les citoyens et nos partenaires peuvent s y référer soit pour être informés, soit pour avoir un accès rapide à nos nombreux services. Concrètement, cela se traduit par l opportunité d inscription en ligne, tant pour l étudiant du collège Bois-de-Boulogne désirant participer au programme BdeBénévole, que pour le partenaire voulant diffuser ses recherches de bénévoles sur notre site, ainsi que pour le travailleur social du CSSS cherchant à inscrire une personne à la popote roulante. 7

13 Ajoutons à cela, le système de location de matériel dans le cadre du projet Bordeaux- Cartierville en fête qui est, depuis juin 2011, complètement numérisé, permettant aux partenaires du quartier d adhérer au système de location, de consulter la liste du matériel disponible et de le réserver en quelques clics. À ce titre, voici quelques chiffres permettant de mieux saisir la pertinence de notre site Internet pour les bénévoles, les résidents et les partenaires: internautes ont effectué visites sur notre site (22% des internautes ont consulté notre site plus d une fois) visionnements de nos capsules vidéos produites dans le cadre de la campagne 20 ans de bénévolat 20 ans d action. 172 étudiants du collège Bois-de-Boulogne inscrits au programme BdeBénévole via notre site Internet. 72 inscriptions à nos services (popote, dîners d amitié, appels téléphoniques & visites d amitié) par l entremise de notre formulaire en ligne. 30 inscriptions d offres de bénévolat des partenaires (uniquement via les formulaires en ligne). 24 réservations en ligne par les partenaires membres du système de location de B-C en fête. Parmi les nouveaux bénévoles de cette année (excluant les jeunes bénévoles), 19 nous ont interpellé grâce à notre site Internet. Les outils papier comme nos dépliants, nos affiches, nos annonces dans le journal de quartier sont toujours très utiles pour rejoindre des gens qui ne sont pas branchés au Web. C est la complémentarité de ces moyens de communication qui nous permet de faire une large promotion du bénévolat, mais aussi de nos activités et services à Bordeaux- Cartierville. Dans le cadre de notre campagne promotionnelle intitulée 20 ans de bénévolat 20 ans d'action, nous avons créé 20 capsules vidéos où bénévoles, employés du CABBC et partenaires présentent, à tour de rôle, différentes actions bénévoles. 8

14 4. LE BÉNÉVOLAT JEUNESSE Mise sur pied en 2006, notre section jeunesse inclut des activités de sensibilisation à l'action bénévole, aux valeurs du civisme et de la responsabilité civique mais également un large éventail d'activités et de projets menés par les jeunes sur le terrain, ayant un impact significatif sur la vitalité de la vie communautaire de notre quartier. L année a été une nouvelle année enrichissante pour la section jeunesse et ses nombreux projets qui, encore aujourd hui, répondent à la fois aux besoins des jeunes et à ceux de la communauté. La consolidation de nos relations de collaboration avec les organismes et institutions accueillant les jeunes bénévoles, mais aussi l éclosion de nouveaux partenariats, certifient que les actions menées par nos jeunes bénévoles sont reconnues et valorisées. PENSER GLOBAL, AGIR LOCAL (PGAL) La participation citoyenne des jeunes est au cœur de cette campagne de promotion du bénévolat. En effet, cette démarche, débutée en 2007, amène les jeunes du primaire et du secondaire à penser aux enjeux importants de notre société tout en agissant concrètement au sein de notre communauté. Notre campagne PGAL révèle une mobilisation importante des élèves, issus de huit écoles de Montréal ( Évangéline, La Dauversière, École Internationale de Montréal, Jean-Grou, Saint-André-Apôtre, Louis-Joseph-Papineau, Marguerite-Bourgeoys et Sainte-Odile). Au final, 103 jeunes se sont impliqués dans un ou plusieurs projets pour un total de 742 heures. Soulignons que 16 jeunes s investissent au sein de la section jeunesse depuis plus de deux ans et certains d'entre eux nous ont assuré que nous aurons la chance de compter sur leur implication l année prochaine Nbre de jeunes Nbre d heures Voici la liste des activités auxquelles ces jeunes ont collaboré bénévolement, accompagnés et encadrés par l' intervenant jeunesse du CABBC : - Trocs-tes-trucs, de Cartierville (7) - Fête de la famille de B-C, édition 2012 (9) - Diffusion du Passeport Jeunesse (10) - Marché des saveurs de B-C, édition 2012 (9) - Moisson Montréal (10) - Hiver en fête, édition 2013 (12) - Fêtons Ahuntsic-Cartierville 2012 (10) - Collectif KINO ABC (3) - Classique Hockey Bordeaux-Cartierville (4) 9

15 Voici un témoignage d un de nos partenaires qui souligne l apport de nos jeunes bénévoles à l'organisation des événements Troc-tes trucs: «Je veux vous remercier pour votre aide précieuse pour l organisation et le bon déroulement du Troc-tes-Trucs de dimanche dernier. Grâce à vous nous avons pu accueillir efficacement plus de 60 familles et mettre en place un troc de qualité. Je vais faire de mon mieux pour que le prochain Troc-tes-Trucs du mois de mai se déroule dans d aussi bonnes conditions, avec autant de monde et de bons trucs à troquer. Encore une fois merci à tous et j espère vous revoir au mois de mai.» Kévin Rioual, Ville en Vert. Le bénévolat de groupe Pour la seconde année dans ce programme, du bénévolat de groupe a été réalisé à plusieurs reprises. En collaboration avec la Maison des jeunes, nous avons organisé une corvée printanière pour ramasser les déchets dans la cour d'une école, activité réunissant des dizaines d'adolescents dans la bonne humeur, le tout avec musique, jus et barbecue. Un autre groupe de 10 étudiants TED de l école secondaire Évangeline s'est impliqué plusieurs fois à Moisson Montréal, mais aussi pour la diffusion dans le quartier du «Passeport jeunesse», qui est le journal des écoles secondaires Évangeline et La Dauversière. Depuis janvier 2013, ils ont réalisé 206 heures de bénévolat. D'autres jeunes ont été référé vers des organismes du quartier pour aider à l'organisation d'événements festifs : Fête d'halloween des Loisirs de l Acadie (1) Fête d'halloween de Repère (2) Fête de Noël de Cartier Émilie (9) Selon les témoignages de nos partenaires, les jeunes du programme PGAL sont débrouillards, ils ont le sens des responsabilités ainsi que des habiletés d adaptation à travailler en équipe. Le bénévolat en équipe au service de Moisson Montréal 10

16 PROGRAMME BdeBÉNÉVOLE Ce programme, mis sur pied en 2006 et bonifié au fil du temps, constitue un partenariat solide, authentique entre le CABBC et les enseignants en sciences humaines du Collège Bois-de-Boulogne. Son impact est considérable car il nous amène chaque année, des centaines de collégiens prêts à s investir bénévolement dans notre quartier. Suite aux deux séminaires tenus au Collège au début de la session d'automne et d'hiver par l'intervenant jeunesse du CABBC, 172 étudiants ont choisi de s impliquer par l intermédiaire de notre organisme pour un total de 2201 heures dans l année (voir tableau 2). Pour l année , ce sont 22 jeunes bénévoles qui ont participé aux différentes activités du Centre d Action Bénévole Bordeaux-Cartierville, totalisant 296 heures auprès des personnes à mobilité réduite (service de Popote roulante) ou des personnes à faible revenu (service de Clinique d impôt). Ajoutons à cela 150 jeunes bénévoles (1904 heures) référés auprès de 11 organismes, institutions et/ou comités de partenaires de Bordeaux- Cartierville, mais aussi dans d autres quartiers, tels qu Ahuntsic, St-Laurent, Montréal-Nord, Villeray et Ville-Marie. TABLEAU 2: Programme BdeBénévole, sessions d automne 2012 et d hiver 2013 Organisme, institution d accueil ou projets Nombre de bénévoles Nombre d heures CABBC Centre ABC St-Laurent * / Fêtons Ahuntsic-Cartierville 2 28 Art Souterrain* (dans le cadre de Montréal en lumière) Comité Fêtes de quartier de B-C CSSS Ahuntsic / Montréal-Nord* CSSS Bordeaux-Cartierville / St-Laurent 8 97 Éco-quartier Ahuntsic-Cartierville / Troc-tes-trucs Villeray* Maison de la Famille Pierre Bienvenue Noailles Maison des Parents de B-C (projet Carrefour des voisins) Moisson Montréal* Oxfam-Québec* (dans le cadre de la Marche 2/3) Total * Organismes situés à l extérieur du territoire de Bordeaux-Cartierville 11

17 Les étudiants, regroupés en équipes de quatre à six, sont orientés par l'intervenant jeunesse du CABBC suite à leur inscription via le site Internet afin qu'ils puissent trouver une expérience de bénévolat correspondant à leurs champs d intérêts et conciliable avec le sujet de leur travail de session. Un soutien constant de l'intervenant jeunesse est offert à tous les groupes de bénévoles durant la période de leur engagement. Quant au processus d'évaluation de ce programme, il comporte plusieurs dimensions: évaluation auprès de chaque groupe d'étudiants quant à la satisfaction de leur implication, évaluation auprès des organismes et institutions d'accueil ainsi qu'une rencontre globale d'évaluation ayant lieu à la fin de l'année scolaire et réunissant tous les enseignants impliqués ainsi que des représentants des organismes d'accueil. Voici le témoignage d une étudiante du Cégep Boisde-Boulogne à la fin de son implication: «Je tiens à vous remercier de m'avoir donné cette opportunité de faire mes heures de bénévolat au Centre. À travers les activités de Toast et Café et de Bingo, j'ai pu beaucoup me renseigner sur la vie des résidents et j'ai maintenant plusieurs connaissances qui m'aideront à écrire mon article et terminer mon projet d'école. De plus, je crois que cette chance, de donner mon temps au Centre d'hébergement, m'a beaucoup ouvert les yeux et m'a permis de faire connaissance avec ce monde inconnu.» Étudiante bénévole au CSSS Ahuntsic / Montréal Nord Accueil des familles par nos jeunes bénévoles lors de Troc tes trucs 12

18 LES ANS (cégeps, universités) En plus des étudiants du programme BdeBénévole, la section jeunesse peut compter sur l implication ponctuelle de cégépiens, universitaires et jeunes professionnels. Pour cette année, ces bénévoles se sont impliqués pour la popote roulante, le projet Carrefour des voisins, mais aussi lors des événements de quartier : l Hiver en fête, Fêtons Ahuntsic-Cartierville, le Marché des Saveurs et les Troc-tes-trucs Nombre de jeunes 25 9 Nombre d heures GRAPHIQUES 1 & 2: Le bénévolat jeunesse GRAPHIQUE 1 : 300 bénévoles PROPORTION DU NOMBRE DE JEUNES BÉNÉVOLES PAR PROGRAMME GRAPHIQUE 2 : 3202 heures de bénévolat PROPORTION DU NOMBRE D HEURES DE BÉNÉVOLAT PAR PROGRAMME PROGRAMME BdeBÉNÉVOLE (2201h) 13

19 5. SOUTIEN AUX BÉNÉVOLES & RECONNAISSANCE DE L ACTION BÉNÉVOLE LE SOUTIEN AUX BÉNÉVOLES, responsabilité assumée par chaque membre de l équipe de travail, revêt plusieurs formes dans la vie courante de notre organisme : accueil des nouveaux bénévoles, entrevues individuelles, orientation, suivis téléphoniques, séminaires d information, écoute active, ateliers de formation et rencontres d évaluation avec les bénévoles impliqués dans divers activités et projets. Au cours de l année , nous avons accueilli 83 nouveaux bénévoles qui ont adhéré à la mission de notre organisme et choisi, selon leurs intérêts, une forme d implication sociale. Nous constatons la même tendance, présente depuis plusieurs années, quant à la composition ethnoculturelle des nouveaux bénévoles : une très grande diversité ainsi que la progression du nombre de bénévoles provenant de l immigration récente. Parmi les nouveaux bénévoles de cette année, 77% sont des immigrants originaires de nombreux pays. LA RECONNAISSANCE DE L ACTION BÉNÉVOLE s exprime, avant tout, dans la qualité de l accueil des bénévoles, dans les pratiques quotidiennes qui génèrent, consolident ou renforcent des relations de confiance mutuelle entre bénévoles et entre ceux-ci et l équipe de travail. La qualité du lien social et une vie en réseau où le don et la reconnaissance de l Autre sont des valeurs essentielles, constituent, à notre avis, la marque distinctive d un Centre d action bénévole. D une manière ponctuelle, nous organisons au cours de l année quelques événements collectifs conviviaux afin de favoriser le renforcement des relations entre les bénévoles et souligner, en même temps, l importance de leur engagement social pour la communauté. Stimuler la participation des bénévoles à la vie associative de notre organisme, les inviter à prendre plus de place dans la prise de décisions ou renforcer leur implication dans l organisation des activités constituent également des moyens de valorisation et de reconnaissance de l action bénévole. Pour la deuxième année, le Comité Événements spéciaux composé de quatre bénévoles et du responsable des bénévoles et services, a pris en charge l organisation des dîners d amitié pour les aînés et a contribué à l'organisation de la Fête de Noël. L apport de nouvelles idées et le savoir-faire de ces bénévoles ont permis une nette amélioration de ces activités au niveau de l organisation logistique et de la qualité de l animation. FORMATION DES BÉNÉVOLES Formations individuelles Deux types de formation individuelle sont offerts aux nouveaux bénévoles. Tout d abord, chaque nouveau bénévole reçoit des informations générales concernant nos activités et services, nos mécanismes de fonctionnement, les droits du bénévole ainsi que nos approches et moyens de soutien des bénévoles. 14

20 Ensuite, chacun d entre eux est initié à la spécificité de l'activité, du service ou du projet de bénévolat choisi. Les intervenants du CABBC s'assurent de bien intégrer chaque nouveau bénévole dans la vie de l'organisme, de lui présenter les autres bénévoles et de le jumeler, si nécessaire, à un bénévole expérimenté qui pourrait lui prodiguer conseils et lui accorder du soutien sur le terrain. Deux autres ateliers de formation ont été organisés par le coordonnateur de la clinique d impôt : un ateliers de 6 heures concernant la maîtrise du logiciel utilisé pour faire les déclarations d impôt (9 participants) et un atelier de 2 heures pour les 8 jeunes bénévoles du collège Bois-de-Boulogne qui ont assuré l accueil des personnes inscrites à la clinique d impôt. Formations de groupe Ateliers de formation pour les bénévoles impliqués dans la clinique d impôt En collaboration avec Revenu Québec, deux formations ont été offertes : une formation d un jour pour les anciens bénévoles (6 participants) et l autre pour les nouveaux (20 participants). Formation pour les fêtes de quartier Depuis près de trois ans, le nombre de bénévoles désireux de s impliquer dans les fêtes de quartier ne cesse de s accroître et, parallèlement, le CABBC a développé son expertise dans l encadrement de ces bénévoles. Le coordonateur du projet B-C en fête a organisé, pour chacun des événements, des rencontres pour expliquer aux bénévoles les tâ- Cocktail dînatoire au Centre d'archives de Montréal afin de célébrer notre 20ᵉ anniversaire 15

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville

Le CLIC de Bordeaux-Cartierville Étude de cas #1 Le CLIC de Atelier sur l impact collectif Mai 2014 Les conditions préalables à l impact collectif Un sentiment d'urgence En 1990, un colloque intitulé "Deux mondes, deux réalités" est organisé

Plus en détail

Projet de réaménagement

Projet de réaménagement Projet de réaménagement De Place L Acadie et de Place Henri-Bourassa Mémoire de Jocelyne Cyr commissaire scolaire Circonscription de Cartierville Commission scolaire de Montréal Déposé le 18 février 2009

Plus en détail

Chantiers d initiation à l engagement communautaire

Chantiers d initiation à l engagement communautaire À propos de Chantiers jeunesse L objectif de Chantiers jeunesse est d offrir un support aux jeunes volontaires canadiens et étrangers qui désirent s engager dans un projet de développement personnel, social,

Plus en détail

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES

PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES PROGRAMME DE RECONNAISSANCE ET DE VALORISATION DES RESSOURCES HUMAINES, des communications et secrétariat général Novembre 2004 Révisé le 23 octobre 2006 Adopté au comité de direction du 25 octobre 2006

Plus en détail

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE LE TOUT-EN-UN DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX-CARTIERVILLE SEPTEMBRE 2012 LE TOUT EN UN Ce répertoire est une réalisation du comité de la démarche du tout inclus DE LA RÉFÉRENCE DANS BORDEAUX CARTIERVILLE

Plus en détail

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010

REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 REVITALISATION URBAINE INTÉGRÉE DU SECTEUR «LAURENTIEN-GRENET» : BÂTIR ENSEMBLE UN QUARTIER À NOTRE IMAGE PRIORITÉS AUTOMNE 2009 DÉCEMBRE 2010 LE CADRE DE VIE Prioriser le développement de projets de logements

Plus en détail

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE

HÉLÈNE JOLIN. 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE HÉLÈNE JOLIN 405, rue de Dieppe Saint-Jean-sur-Richelieu (Québec) J3B 1S9 Tél. : (450) 359-0141 Courriel : jolin.h@sympatico.ca SOMMAIRE D EXPÉRIENCE Expérience acquise dans l intervention et le développement

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives

Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives Strasbourg, 15 mars 2011 Accord partiel élargi sur le sport (EPAS) Séminaire sur le bénévolat pour les grandes manifestations sportives organisé conjointement par le Conseil de l Europe et le Ministère

Plus en détail

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS

POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Cégep de Sept-Îles POLITIQUE DES COMMUNICATIONS Service émetteur : Direction des communications Instance décisionnelle : Conseil d administration Date d approbation : Le 7 mars 2006 Dernière révision :

Plus en détail

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE

OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE OFFICE MUNICIPAL D HABITATION ET CENTRE DE LA PETITE ENFANCE NEZ À NEZ DE GRANBY PROJET DE CONSTRUCTION DE 24 LOGEMENTS INCLUANT 66 PLACES EN GARDERIE PROJET DE LOGEMENT SOCIAL AVEC SERVICES DE GARDE ET

Plus en détail

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma

Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma LE BÉNÉVOLAT Cultiver la solidarité www.contrelecancer.ma le bénévolat CULTIVER LA SOLIDARITÉ La mobilisation dans la lutte contre le cancer, à laquelle a appelé Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma

Plus en détail

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR

LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR LA CULTURE ET LE LOISIR POUR PERMETTRE AUX JEUNES DE SE CONSTRUIRE UN MEILLEUR AVENIR MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR L ASSOCIATION DES CINÉMAS PARALLÈLES DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION SUR LA POLITIQUE

Plus en détail

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes

La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes La réalisation de projets entrepreneuriaux en milieu scolaire : un outil pour la réussite des jeunes ATELIER : Motiver et engager les jeunes dans leur parcours Présenté par : Éric Darveau, Directeur général

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Mutuelle Petite Enfance Lafayette

Mutuelle Petite Enfance Lafayette Mutuelle Petite Enfance Lafayette Page 1 sur 8 1 PRESENTATION Le relais d assistantes maternelles «Canne à Sucre» se situe au 197 cours Lafayette 69006 LYON. Le relais assistantes maternelles «Canne à

Plus en détail

CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose)

CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose) Que fait mon organisme? ORGANISME FORMATION ET CONNAISSANCE DES INTERVENANTS (Jaune) OFFRE DE SERVICE (Bleu) CONDITIONS STRUCTURELLES (Rose) LA COHÉSION SOCIALE (Vert) CASUAL Participation à plusieurs

Plus en détail

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin

Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers. Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Politique de soutien à l intégration des enfants avec des besoins particuliers Centre de la petite enfance Les petits lutins de Roussin Janvier 2010, Révisée en octobre 2012 1 BUT POURSUIVI PAR LA POLITIQUE

Plus en détail

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE

PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE PLAN D ACTION DE SÉCURITÉ POUR LE QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY ET STRATÉGIE DE MISE EN ŒUVRE VERSION FINALE COMITÉ LOCAL DE REVITALISATION INTÉGRÉE DU QUARTIER SAINT-JEAN-VIANNEY (RUI 2) 1 TABLE DES MATIÈRE

Plus en détail

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs

Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Conférence nationale de PGBC Dossier pour documents justificatifs Le conseil d administration de PGBC remercie sincèrement les affiliés provinciaux d accueillir chaque année la conférence nationale. La

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis

POLITIQUE LINGUISTIQUE. 2.0 Notre milieu : son contexte, ses particularités et ses défis Page 7002-1 1.0 Préambule En 2008, le ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport adoptait son Plan d action pour l amélioration du français à l enseignement primaire et à l enseignement secondaire.

Plus en détail

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016

RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 RCDR PLAN STRATÉGIQUE 2013-2016 MISSION Le Réseau canadien de documentation pour la recherche (RCDR) est un partenariat d universités canadiennes qui se consacre à étendre l accès au contenu numérique

Plus en détail

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke

Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Un chantier d intervention dans deux quartiers défavorisés de Sherbrooke Vendredi, le 12 mars 2010 13 e Journées annuelles de santé publique Intervention de proximité : développement des personnes et des

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

POLITIQUE : 5-12 TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN POLITIQUE : 5-12 Services éducatifs Entrée en vigueur : 19 avril 2011 (CC110419-10) TITRE: POLITIQUE RELATIVE À LA VALORISATION DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE À LA COMMISSION SCOLAIRE DU LAC-SAINT-JEAN

Plus en détail

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS

LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS LES ORIENTATIONS, LES OBJECTIFS ET LE PLAN DE RÉUSSITE DU CENTRE 2013-2018 Adoptés par les membres du conseil d établissement à leur réunion du 3 avril 2013 Table des matières Contexte et enjeux... 3 Des

Plus en détail

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016

École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 École Du Domaine Projet éducatif 2011-2016 Approuvé tel qu amendé par le conseil d établissement le 6 mai 2014. LE PORTRAIT DE NOTRE MILIEU L école Du Domaine est située dans le secteur Duberger de l arrondissement

Plus en détail

LETTRE DE PRÉSENTATION

LETTRE DE PRÉSENTATION LETTRE DE PRÉSENTATION 100 Portsmouth Avenue Kingston, ON K7L 5A6 (613) 545-3949 Ext. 1674 employmentservice.sl.on.ca KINGSTON KINGSTON OTTAWA OTTAWA SHARBOT LAKE Services d emploi 785 Midpark Drive 71

Plus en détail

Ton quartier à ton image!

Ton quartier à ton image! Relève le défi Ton quartier à ton image! 3 au 14 AOÛT 2015 5 jours de découvertes dans le quartier Centre-Sud en 5 missions de visites et rencontres avec des organismes du quartier + 5 jours pour produire

Plus en détail

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques

La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques La mission du Carrefour de formation, de recherche et de référence de l AQRP Fusionner et diffuser les savoirs pour changer les pratiques Nature du projet Mise en place d un Carrefour de formation, de

Plus en détail

s investir pour la relève

s investir pour la relève s investir pour la relève campagne majeure de financement 2009-2013 objectif : 2 000 000 $ S investir pour la relève Mot de la présidente de campagne En Estrie, les étudiants ont la chance de recevoir

Plus en détail

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019

Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Compte rendu de la rencontre sur le plan stratégique 2015-2019 Date de la rencontre : le 25 novembre 2014 Heure : 9 h Lieu : Terrebonne Local : Salle du conseil Présentateur : Marcel Côté, directeur général

Plus en détail

Rapport d activité 2011-2012

Rapport d activité 2011-2012 Rapport d activité 2011-2012 Association des étudiantes et étudiants de l Université du 3 e âge de Québec (AÉUTAQ) Avant-propos 3 e âg Q b ( E T Q), j le rapport des 2011-2012, une année marquée par le

Plus en détail

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL

CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL CENTRE D ACTION BÉNÉVOLE DE MONTRÉAL PROPOSITION DE PARTENARIAT 1937-2012 MOT DE LA DIRECTRICE GÉNÉRALE Il nous est impossible d imaginer une ville sans bénévole. Ces personnes tissent le canevas indispensable

Plus en détail

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite

PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017. Un milieu de vie, une réussite PLAN DE LA RÉUSSITE 2013-2017 Un milieu de vie, une réussite LE CÉGEP ET LA RÉUSSITE Tributaire d une longue histoire éducative, le Cégep 1, depuis sa création, se distingue par la qualité de sa formation

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport

PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT. de l engagement bénévole. en loisir et en sport PROGRAMME DE SOUTIEN AU DÉVELOPPEMENT de l engagement bénévole en loisir et en sport Plan de présentation 1. La description du programme o Les acteurs et partenaires ciblés et les objectifs o La logistique

Plus en détail

jeunesse cœur du Québec

jeunesse cœur du Québec P O L I T I Q U E Q U É B É C O I S E D E L A J E U N E S S E La jeunesse au cœur du Québec S O M M A I R E Le présent document a été réalisé par le Secrétariat à la jeunesse. 875, Grande Allée Est, bureau

Plus en détail

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS

NOTRE MISSION HISTORIQUE CE QUE NOUS FAISONS Exposé présenté par l Association des agents financiers autochtones du Canada à la 33 e Assemblée générale annuelle de l Assemblée des Premières Nations Palais des congrès du Toronto métropolitain du 17

Plus en détail

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE

GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Nom : Date : GESTION PERSONNELLE NIVEAU TROIS ÉCOLE SECONDAIRE Compétence 1 : Bâtir et maintenir une image de soi positive Niveau trois : Développer des habiletés afin de maintenir une image de soi positive

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com

POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com POUR TOUT SAVOIR... groupedaffairessbdl.com CRÉEZ DES LIENS ET DÉVELOPPEZ-VOUS! RESPECT PARTAGE DÉVELOPPEMENT...des valeurs sûres! LE GAS C EST... une communauté d affaires regroupant des chefs d entreprise,

Plus en détail

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire

Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Plateforme éducative Service de garde Sainte-Claire Château d Émylie Introduction Le service de garde Sainte-Claire a ouvert ses portes au milieu des années 80, et à ses débuts, une trentaine d enfants

Plus en détail

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11

INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 INDICATEUR 11 : EXEMPLES DE PROFIL DE LA CLIENTÈLE, D OUTILS DE MESURE DE LA SATISFACTION DE LA CLIENTÈLE ET DE DOCUMENTS C11 La certification des organismes communautaires partenaires du ministère de

Plus en détail

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en

d infirmières et d infirmiers Pour être admissible au répit spécialisé sur référence Des services spécialisés intégrés en DES SERVICES DES INTERVENTIONS DE RÉADAPTATION CIBLÉES ET SPÉCIFIQUES VISANT LE DÉVELOPPEMENT OPTIMAL DE LA PERSONNE ET AYANT COMME OBJECTIFS de favoriser l intégration et la participation sociales de

Plus en détail

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce

Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Politique de soutien aux entreprises MRC de La Nouvelle Beauce Préparé par : Pour : 1 Table des matières 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE... 2 2. CLIENTÈLES ADMISSIBLES... 2 3. LES SERVICES OFFERTS... 3 3.1

Plus en détail

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015

LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 APPEL DE PROJETS LOCAUX ET RÉGIONAUX 2014-2015 GUIDE DE PRÉSENTATION D UNE DEMANDE DE FINANCEMENT DATE LIMITE DE DÉPÔT : 19 SEPTEMBRE 2014, 17 h APPEL DE PROJETS dans le cadre de l entente spécifique ADAPTATION

Plus en détail

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE

PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE Activités éducatives pour les élèves de 10 à 11 ans PRÉPARER UNE SORTIE DE FIN D ANNÉE NIVEAU : PRIMAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 10 À 11 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ En tenant compte des préférences de

Plus en détail

Offre de service 2015-2016

Offre de service 2015-2016 Réseau des BIBLIOTHÈQUES de Repentigny Offre de service 2015-2016 Programme d aide à la réussite scolaire 1 QU EST-CE QUE LE PROGRAMME FOUINEUR? Le Fouineur est un programme mis sur pied par les bibliothèques

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU

PLAN DE RÉUSSITE. CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU PLAN DE RÉUSSITE 2012 2013 CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE LÉONARD DE VINCI, édifice CÔTE VERTU MISSION DU CENTRE Le Centre de formation professionnelle Léonard-De Vinci, édifice Côte-Vertu a pour

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante

Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Danny Brochu, conseiller d orientation Stéphanie Côté, enseignante Nom, école Ce qui vous amène Ce que je connais de l entrepreneuriat étudiant 2 2000.réflexion sur les programmes et sur l entrepreneurship

Plus en détail

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec

POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE du Regroupement québécois de la danse pour le secteur de la danse professionnelle au Québec 1. PRÉSENTATION DE LA POLITIQUE DE FORMATION CONTINUE En avril 2005, le Regroupement

Plus en détail

Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville. Rapport annuel d activités 2013-2014

Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville. Rapport annuel d activités 2013-2014 Centre d action bénévole de Bordeaux-Cartierville Rapport annuel d activités 2013-2014 Coordination: Marilena Huluban Rédaction: Sylvain Caron, Charles Castonguay, Fanie Fournier, Marilena Huluban, Stéphanie

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2013-2015

Plan d action de développement durable 2013-2015 Plan d action de développement durable 2013-2015 Une production de l Institut national d excellence en santé et en services sociaux Le contenu de cette publication a été rédigé et édité par l INESSS. Ce

Plus en détail

Plan d action triennal 2012-2015

Plan d action triennal 2012-2015 Plan d action triennal 0-0 Adopté à l assemblée générale annuelle, le 08 juin 0 MISSION Regrouper les corporations de développement communautaire (CDC) du Québec et les soutenir dans leur mission tout

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES POLITIQUE DE GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Table des matières CONTEXTE...5 OBJET...7 CHAMP D APPLICATION...7 PRINCIPES GÉNÉRAUX ET VALEURS...7 OBJECTIFS GÉNÉRAUX...8 OBJECTIFS PARTICULIERS...8 DISPOSITIONS

Plus en détail

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des

Session. L élaboration de la vision, de la mission. et du plan d action. Guide du participant. La Fédération provinciale des Session L élaboration de la vision, de la mission et du plan d action Guide du participant Préparé par La Fédération provinciale des comités de parents du Manitoba Saint-Boniface Septembre 1996 Avant propos

Plus en détail

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016

Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 Devis d intention de la MRC de Rivière-du-Loup 2011-2016 présenté à L APPUI BAS-SAINT-LAURENT par de la MRC de Rivière-du-Loup Mars 2013 VISION Les proches aidants d une personne aînée en perte d autonomie

Plus en détail

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE

LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE LES CHOIX BUDGÉTAIRES 2005-2006 LE SOUTIEN ESSENTIEL À UN DÉVELOPPEMENT ÉQUITABLE ET DURABLE Mémoire présenté par le CHANTIER DE L ÉCONOMIE SOCIALE au ministre des Finances, monsieur Michel Audet Dans

Plus en détail

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants

SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 PAGES : 6 SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants DESTINATAIRES : À toute la communauté

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

UN MONDE D ENGAGEMENT

UN MONDE D ENGAGEMENT UN MONDE D ENGAGEMENT PROJET ÉDUCATIF Le collège Édouard-Montpetit est un établissement d enseignement supérieur public et laïc qui fait partie du réseau des collèges d enseignement général et professionnel

Plus en détail

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont

Qu est-ce que la pérennité? Quels en sont Formations Automne 2014 / Hiver 2015 Explorer la pérennité pour des changements durables MONTRÉAL QUAND : 15 et 16 octobre 2014 (Durée de 2 jours) ANIMATION : Marie-Denise Prud Homme et François Gaudreault,

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique PROJET DE REDÉVELOPPEMENT DU SITE DES ANCIENS ATELIERS DU CN Mémoire déposé par le Club populaire des consommateurs de Pointe-Saint-Charles dans le cadre des consultations publique

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat

Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat COMITÉ ÉTUDIANT CPA DE L ESG UQAM WWW.COMITECPAESG.COM COMITÉ ÉTUDIANT CPA DU HEC Cocktail de recrutement des entreprises et du secteur public 2015 Plan de partenariat Nos comités étudiants En tant que

Plus en détail

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007

Expérimentation du logiciel de la ligne du temps. Cahier de l élève. Mai 2007 Expérimentation du logiciel de la ligne du temps (Version bêta) Cahier de l élève Je suis un élève du : 1 er cycle du primaire 2 e cycle du primaire 3 e cycle du primaire 1 er cycle du secondaire 2 e cycle

Plus en détail

Samedi 22 novembre 2014

Samedi 22 novembre 2014 JOURNÉE DE FORMATION POUR LES BÉNÉVOLES Samedi 22 novembre 2014 De 8 h 15 à 17 h au Campus de l UdeM à Laval PIERRE BRUNEAU conférencier invité Homme de cœur et de défis, Pierre Bruneau partage son temps

Plus en détail

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18

POLITIQUE D'INFORMATION DE COMMUNICATION. Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 POLITIQUE D'INFORMATION ET DE COMMUNICATION Secrétariat général et direction de l information et des communications 2007-09-18 PRÉAMBULE En raison de son caractère public et de sa mission, la Commission

Plus en détail

«Un Second Souffle» Programme de visibilité 2015. Devenez partenaire dans votre communauté. 5 e Édition

«Un Second Souffle» Programme de visibilité 2015. Devenez partenaire dans votre communauté. 5 e Édition «Un Second Souffle» Programme de visibilité 2015 5 e Édition Complice d'un succès collectif Édition 2015 Bonjour, Pour une 5e année consécutive, l organisme Défi santé Un Second Souffle présente le Dimanche

Plus en détail

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES

RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES RESPONSABLE RELATIONS PUBLIQUES DÈS JANVIER 2015 POUR 6 MOIS MINIMUM Opérant depuis les années 2000, la mission du Groupe Esprit de corps Inc. est : «Contribuer à rendre les équipes et individus plus performants

Plus en détail

Philosophie de gestion des ressources humaines

Philosophie de gestion des ressources humaines Philosophie de gestion des ressources humaines En collaboration avec la Direction des services à la clientèle et la Direction des ressources humaines Consultation faite auprès du Comité PDRH et du Comité

Plus en détail

Application de la stratégie d action au Québec

Application de la stratégie d action au Québec A. Résumé des grandes lignes de la stratégie d action À la suite d une réflexion réalisée en 2013, L ŒUVRE LÉGER a revu sa stratégie d action auprès de ses partenaires et du public en général (se référer

Plus en détail

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne

Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Fiche Compétences en action : une boîte à outils en ligne Centre de formation communautaire de la Mauricie CFCM Depuis sa création en 1988, le Centre de formation communautaire de la Mauricie (CFCM) se

Plus en détail

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ

SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ SEVEC Échanges Jeunesse Canada Foire aux questions : FAQ Q. Qu est-ce qu un échange jeunesse de la SEVEC? A. Un échange jeunesse de la SEVEC s agit d un séjour réciproque en milieu familial qui repose

Plus en détail

GUIDE DES COMMANDITES

GUIDE DES COMMANDITES SOYEZ PARTENAIRE DE 3 e ÉDITION 26 SEPTEMBRE 2015 MONT-SAINTE-ANNE POUR TOUS LES DÉTAILS lamonteedessommetsbl.com GUIDE DES COMMANDITES Au profit de la Fondation du Centre jeunesse de Québec Chers partenaires,

Plus en détail

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire

Cahier des charges APPEL À PROJETS 2014 ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES. Région Pays de la Loire APPEL À PROJETS 2014 Cahier des charges ACTIONS DE SOUTIEN À DESTINATION DE PERSONNES DÉFICIENTES VISUELLES Région Pays de la Loire Fondation Harmonie Solidarités, 143 rue Blomet - 75015 Paris - Autorisation

Plus en détail

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada

Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Notes pour une allocution de Mme Marie-France Kenny, présidente Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada Au Forum provincial des réseaux de soutien à l immigration francophone

Plus en détail

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1

1. Éditorial. Décembre 2011 Volume 4 no. 1 Les aînés regroupés de Charlesbourg 7260, boulevard Cloutier, Québec, G1H 3E8 http://www.caabcharlesbourg.org/arc arc@caabcharlesbourg.org Décembre 2011 Volume 4 no. 1 1. Éditorial Gérald Lavoie Président

Plus en détail

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec

Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec Deux jours pour le leadership jeunesse 9 et 10 octobre 2014, Université Laval, Québec L événement Deux jours pour le leadership jeunesse offre à quelque 200 jeunes leaders des écoles secondaires EVB-CSQ

Plus en détail

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES POLITIQUE D OCTROI DE DONS ET COMMANDITES Révisée le 20 août 2014 Contenu CADRE GÉNÉRAL... 2 Politique... 2 Définitions... 2 Imputabilité... 2 Budget... 2 OBJECTIFS GÉNÉRAUX... 3 Attribution... 3 Exclusions...

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire

PRÉSENTATION DU PROGRAMME. Le cœur à l école. PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire PRÉSENTATION DU PROGRAMME Le cœur à l école PROGRAMME DE PRÉVENTION DE L ÉCHEC SCOLAIRE ET SOCIAL Volets préscolaire et 1 er cycle du primaire Le programme Le coeur à l école s adresse aux parents d enfants

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

L occasion d innover. L innovation

L occasion d innover. L innovation Le site nool.ca Un soutien à l égard des aptitudes à écrire et en mathématiques offert par l intermédiaire d Internet aux étudiantes et étudiants de première année de l Institut universitaire de technologie

Plus en détail

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE

L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE L ABC DE L ENTREPRENEURIAT JEUNESSE OFFRE DE SERVICE 2012-2013 EN MILIEU SCOLAIRE PRIMAIRE OFFRE DE SERVICE - ENTREPRENEURIAT JEUNESSE EN MILIEU SCOLAIRE 1 OFFRE DE SERVICE 2012-2013 Écoles primaires Le

Plus en détail

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification

Technicien conseil. motivation. formation. Devenez. Technicien conseil. en prestations familiales. La Caf de Paris. qualification formation qualification motivation emploi Devenez Technicien conseil en prestations familiales La Caisse d'allocations familiales de Paris vous propose une formation une qualification un emploi La Caf

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION

ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP Montréal Une initiative de la ENRICHIR LES LIEUX DE DÉCISION LEADERSHIP MONTRÉAL L INITIATIVE LEADERSHIP MONTRÉAL, INITIÉE PAR LA CRÉ EN 2009, EST UN CARREFOUR INCLUSIF QUI VISE À ENRICHIR LES

Plus en détail

Opportunités de commandites

Opportunités de commandites Plan de commandite 2011 à 2014 CLUB DE SOCCER DE LA HAUTE-SAINT-CHARLES Le Club de soccer de la Haute-St-Charles Le Club de soccer de la Haute-St-Charles (CSHSC) est un organisme à but non lucratif, dirigé

Plus en détail

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013

Cadre de développement du jeune enfant aux TNO. Mai 2013 Cadre de développement du jeune enfant aux TNO Mai 2013 Un message du ministre de l Éducation, de la Culture et de la Formation et du ministre de la Santé et des Services sociaux Nous sommes heureux de

Plus en détail

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER

COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER COMPRENDRE CONSEILLER RÉALISER Sommaire Une riche histoire (1912 à aujourd hui) 4 Le profil du cabinet 5 Nos valeurs 6 Votre stage 8 3 H UNE RICHE 1912 M e Gustave Monette

Plus en détail

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage

Cadre des bénévoles. Centre-Femmes du Grand-Portage Cadre des bénévoles Centre-Femmes du Grand-Portage Printemps 2012 Préambule Le bénévolat est un geste libre (volontaire), une contribution qui vise le développement de la personne et de la collectivité.

Plus en détail

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE

AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE Activités éducatives pour les élèves de 12 à 17 ans AMÉLIORER SON MILIEU DE VIE NIVEAU : SECONDAIRE GROUPE D ÂGE : ÉLÈVES DE 12 À 17 ANS SOMMAIRE DE L ACTIVITÉ Apprendre par la pratique permet d accroître

Plus en détail

Tests KILT en cours _Pays Basque

Tests KILT en cours _Pays Basque Tests KILT en cours _Pays Basque l Institut Culturel Basque a testé trois outils du module 1.1 (clés de compréhension anthropologique et sociologique) : «Habiter un territoire : une question de regard»

Plus en détail

Le projet de L Arche à Nancy, c est

Le projet de L Arche à Nancy, c est Vivre Avec des personnes ayant un handicap mental... Le projet de L Arche à Nancy Au plus près de la vie ordinaire Dans le partage des gestes quotidiens Le projet de L Arche à Nancy, c est de créer trois

Plus en détail

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011

PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 H114-8-3 PROFIL DIRECTION GÉNÉRALE ADJOINTE COMMISSION SCOLAIRE DES PHARES JANVIER 2011 Adaptation du document La formation à la gestion d un établissement d enseignement, Les orientations et les compétences

Plus en détail

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble

CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES. Vue d ensemble CADRE POUR L'ÉDUCATION ET LA FORMATION PROFESSIONNELLE DES AUTOCHTONES Vue d ensemble Le Cadre pour l'éducation et la formation professionnelle des Autochtones vise trois objectifs : = augmenter les taux

Plus en détail