Inventaire National Spatialisé des Emissions Note sur les notions de spatialisation Mercredi 21 juin 2006 (Ecole des Mines de Douai)

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Inventaire National Spatialisé des Emissions Note sur les notions de spatialisation Mercredi 21 juin 2006 (Ecole des Mines de Douai)"

Transcription

1 Inventaire National Spatialisé des Emissions Note sur les notions de spatialisation Mercredi 21 juin 2006 (Ecole des Mines de Douai) Note sur les notions de spatialisation dans le cadre de la présentation des protocoles des prestataires de l INS au comité de pilotage ndré Wroblewski 1) Introduction...1 2) Spatialisations et projections ) Les sources de type ponctuelle ) Les sources de type linéique Répartition homogène sur toute la longueur de l émetteur (figure n 4), Répartition interpolée entre deux points, le long d une ligne (figure n 5) Taux de perte le long d une ligne ) Les sources de type surfacique ) Système de projections...5 4) Différences d approches Métropole DOM...5 5) Lot 2 : Sources Fixes...6 6) Lot 3 : Sources mobiles...7 7) Lot 4 : Sources biotiques...8 1) Introduction La présente note à pour objectif de définir les méthodes de spatialisation et de projection à mettre en uvre pour positionner les émissions des différents secteurs de l Inventaire National Spatialisé. vant de décrire secteur par secteur les techniques mises en oeuvre, nous proposons une approche générale de la spatialisation qui servira de support aux différentes déclinaisons qui suivront. Il faut enfin noter que les différences d approches sont bien souvent dictées par le type de données disponibles. 2) Spatialisations et projections Dans le cadre de la spatialisation d un inventaire d émission la problématique se résume au traitement de trois types d objet différents : Traitement d une source de type ponctuelle, Traitement d une source de type linéique, Traitement d une source de type surfacique. 2.1) Les sources de type ponctuelles Les sources clairement identifiées, de type ponctuelle, ne présentent pas de réelles difficultés de spatialisation. Les sources ponctuelles sont majoritairement des installations de type industriel. Ces sources sont essentiellement dans le lot 2. Elles sont caractéristiques d un rejet canalisé. La prise en compte d un système de coordonnées (X,Y,Z) permet de situer spatialement la source définie. L intégration au sein d une maille de projection ne pose ensuite pas de problème.

2 figure n 1 : Intégration des sources ponctuelles dans les cadastres d'émissions en deux (a) ou trois dimensions (b). Une particularité de spatialisation peut provenir de l intersection entre les mailles et la source ponctuelle. En effet un cas particulier (figure n 2) pourrait nous amener à projeter la source sur deux mailles. Cela aurait pour effet de diffuser artificiellement les émissions. Cette diffusion artificielle pourrait entraîner un biais pour les outils de modélisation. Il convient donc de mettre en place une procédure d assignation de la source sur une seule maille de la grille de projection associée, bien évidemment, à une incertitude de positionnement. figure n 2 : Repositionnement des sources ponctuelles dans les cadastres d'émissions 2.2) Les sources de type linéique Les sources linéiques sont majoritairement assignées à des canalisations de transport de fluide ou à des axes de trafic. On les retrouve donc majoritairement dans les lots 2 et 3. Le traitement spatial de ces sources impose de mener une réflexion sur la répartition de l émetteur le long de la ligne. La projection de ces sources sur un cadastre ne pose à priori aucun problème avec les outils SIG disponibles (figure n 3). Une procédure de projection permet de spatialiser chaque émetteur et de traiter l intersection de la ligne avec la grille ce qui permet d identifier les mailles impactées. figure n 3 : projection d une source linéique fixe Ecole de Mines de Douai - Inventaire National Spatialisé des Emissions 2

3 La répartition spatiale de la source peut se décliner de trois façons différentes suivant les caractéristiques physiques de l émetteur : Répartition homogène sur toute la longueur de l émetteur (figure n 4) x Emission = B maille 1 Emission B figure n 4 : projection d une source linéique homogène Répartition interpolée entre deux points, le long d une ligne (figure n 5) Emissionmaille 1 x B ( x x ) B ( x x ) Emission ( x x ) Emission ( x x ) = B B B figure n 5 : projection d une source linéique interpolée entre les points et B Taux de perte le long d une ligne Soit T (taux de perte en g/m) Emission x 1 = ( Emission T x) B maille figure n 6 : projection d une source linéique avec taux de perte. Ecole de Mines de Douai - Inventaire National Spatialisé des Emissions 3

4 Il faut noter deux cas particuliers à traiter de manière spécifique : le transport routier, le transport aérien. La pente le long d une voie de circulation intervient dans la détermination des émissions provenant des véhicules automobiles. Dans ce cas de figure il est important de disposer d une information tridimensionnelle (coordonnées x,y,z). De même pour spatialiser les émissions du trafic aérien il convient de positionner en 3 dimensions les émissions le long du route aérienne. 2.3) Les sources de type surfacique Les sources surfaciques sont majoritaires dans l inventaire. On les retrouve dans les trois lots (sources fixes, sources mobiles et sources biotiques) Le traitement des sources surfaciques impose de nouveau de diviser le travail en deux étapes, l étape de spatialisation et l étape de projection sur un maillage. Le processus de spatialisation est ici unique. Suivant le type de données la répartition s effectue suivant un élément cartographique donnée (zone d occupation du sol, zone administrative..) (figure n 7). La spatialisation revient alors à assigner toute l émission aux surfaces caractéristiques de l émetteur présentent dans la zone de définition de constitution de cette émission. Il est très difficile d affiner encore cette étape, et donc l émission est répartie de manière homogène sur les objets de la zone de spatialisation. figure n 7 : répartition spatiale des émissions La projection des sources sur un maillage s effectue au moyen des outils SIG classiques. La répartition des émissions étant proportionnelle à la surface d intersection (zone d émission, maille) présente dans la maille correspondante (figure n 8). Emission S S er = int maille 1 tot Emission surfacique figure n 8 : projection d une émission surfacique sur un maillage Ecole de Mines de Douai - Inventaire National Spatialisé des Emissions 4

5 3) Système de projections L inventaire national spatialisé doit couvrir l ensemble de la France métropolitaine et les quatre départements d outre-mer. La partie métropolitaine de l inventaire doit couvrir un domaine compris environ entre les longitudes de 10 ouest et 9 est et les latitudes de 51 nord et 41 nord (limite territoriale et limite maritime jusqu à 10 km des côtes). Le référencement d un point sur le globe dépend de deux éléments : le système de référence et le système de coordonnées. Le système de référence permet de définir un système d axe unique permettant grâce à un système de coordonnées associé de définir la position de chaque point du globe. L utilisation cartographique de l information nécessite ensuite la projection des points sur un espace plan. Systèmes de références Les systèmes de références, ou systèmes géodésiques sont assez nombreux. De part l étendue et la diversité du domaine d étude (métropole et DOM) mais aussi du fait de la nécessité de cohérence inter-organisme et transfrontière il convient de prendre en compte un certain nombre de systèmes géodésiques. L outil logiciel doit intégré au minimum les systèmes géodésiques suivants : Le système NTF (Nouvelle triangulation Française) ancien système de référence français, très usité, Le ED87 (European Datum 87), mise à jour du système ED50, système de référence européen utilisé notamment par nos voisins allemands, suisses et italiens. Le RGF 1993 (Réseau Géodésique Français 1993) système de référence français actuel, Le WGS 84 (World Geodetic System 84) système de référence américain, très utilisé de part le monde, il est notamment utilisé par les systèmes de références des outils GPS. Le système de coordonnées Le système logiciel doit traiter l ensemble de l information en coordonnées latitude et longitude par rapport au méridien de Greenwich. 4) Différences d approches Métropole DOM La spatialisation de l Inventaire National des Emissions est prévue sur l ensemble du territoire (métropole et DOM). Les différents protocoles montrent des différences notables entre les niveaux de résolution de données disponibles sur les DOM et sur la métropole. Le plus gros problème provient de l absence de couverture d occupation des sols à faible résolution sur les DOM (type Corine Land Cover). Ce manque sera essentiellement pénalisant sur les données biotiques, les données anthropiques pouvant être spatialisé au moyen de la BD carto. Ecole de Mines de Douai - Inventaire National Spatialisé des Emissions 5

6 5) Lot 2 : sources fixes Combustion dans les industries manufacturières et de l énergie Combustion dans les industries de l énergie et de la production d énergie Procédés de production dans l industrie Extraction et distribution de combustibles fossiles et d énergie géothermique Utilisation de solvants et autres produits Traitement et élimination des déchets Sources ponctuelles (positionnement x,y,z) Sources surfaciques (attributions par unité administrative (communes)) Sources mobiles hors transport Sources surfaciques (attributions par unité administrative (communes)) Sources surfaciques (zone spécifique de l activité) Combustion hors industrie Résidentiel Sources surfaciques (attributions par unité administrative (communes)) Répartition spatiale suivant la carte d occupation des sols (BD Carto) Combustion hors industrie - commercial et institutionnel Sources surfaciques (attributions par unité administrative (communes)) Combustion hors industrie secteur agricole Sources surfaciques (attributions par unité administrative (canton) Ecole de Mines de Douai - Inventaire National Spatialisé des Emissions 6

7 6) Lot 3 : sources mobiles Trafic routier Sources linéiques : Trafic urbain et inter-urbain (projection sur BD Carto) Sources surfaciques : Trafic urbain et stationnement (projection sur Corine Land Cover) Trafic ferroviaire Trafic fluvial Sources linéiques (projection BD Carto) Sources surfaciques (trafic gare, positionnement x,y,z) Source ponctuelles (trafic gare, positionnement x,y,z) Sources linéiques (projection BD Carto) Source ponctuelles (écluse, positionnement x,y,z) Trafic maritime Trafic aérien Sources linéiques (création d une couche spécifique) Source surfaciques (activité portuaire, positionnement x,y,z) Sources surfaciques (activité sol, projection Corine Land Cover) Source linéique ( vol < 1000m, création d une couche spécifique (x,y,z)) Source linéique ( vol > 1000m, création d une couche spécifique (x,y,z)) Ecole de Mines de Douai - Inventaire National Spatialisé des Emissions 7

8 7) Lot 4 : sources biotiques Emissions de COV biotiques liées au forêts et autres couvertures végétales Sources surfaciques : projection sur Corine Land Cover ou BD Carto Emission liées à l élevage Sources surfaciques (attributions par unité administrative (canton)) projection sur Corine Land Cover ou BD Carto Emissions azotées par les cultures, prairies et forêts Sources surfaciques : projection sur Corine Land Cover utres émissions liées à l agriculture Sources surfaciques (attributions par unité administrative (canton)) projection sur Corine Land Cover ou BD Carto utres sources naturelles Incendies de forêt Sources surfaciques (projection maillage DFCI) Zones humides Sources surfaciques projection sur Corine Land Cover ou BD Carto Sels marins Sources surfaciques projection sur maillage spécifique (x,y,z) Ecole de Mines de Douai - Inventaire National Spatialisé des Emissions 8

Systèmes de projections

Systèmes de projections www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Géodésie Systèmes de projections La géodésie est la science de la forme et de la dimension de la Terre Pour les besoins cartographiques, on doit

Plus en détail

«Etablissement de cartes de vent par simulation numérique sur le département de la Haute Corse»

«Etablissement de cartes de vent par simulation numérique sur le département de la Haute Corse» Recherche et Ingénierie Numérique en Mécanique des Fluides «Etablissement de cartes de vent par simulation numérique sur le département de la Haute Corse» Pour l OFFICE NATIONAL DES FORETS Direction Territoriale

Plus en détail

CHAPITRE V GEOREFERENCEMENT ET PROJECTIONS

CHAPITRE V GEOREFERENCEMENT ET PROJECTIONS CHAPITRE V GEOREFERENCEMENT ET PROJECTIONS Résumé du chapitre 4 Définitions 4 Comprendre les principes de la projection cartographique 4 Les projections Lambert zone et Lambert 93 4 Visualiser le système

Plus en détail

Cours SIG. Présentation du cours. La cartographie c est. Utilisation. Le SIG Partie théorique. Lier :

Cours SIG. Présentation du cours. La cartographie c est. Utilisation. Le SIG Partie théorique. Lier : Cours SIG Le SIG Partie théorique Présentation du cours 1 2 Lier : La cartographie c est information géométrique Information attributaire Parcelle de monsieur Dupont 8 rue des mignotes 2000 F/m² Cartographie

Plus en détail

UE HMBE 314 Initiation à la Géomatique : S.I.G. / GPS / Cartographie RAPPELS

UE HMBE 314 Initiation à la Géomatique : S.I.G. / GPS / Cartographie RAPPELS UE HMBE 314 Initiation à la Géomatique : S.I.G. / GPS / Cartographie RAPPELS UNIVERSITÉ DE MONTPELLIER Laure Paradis(laure.paradis@univ-montp2.fr) et Cyril Bernard (cyril.bernard@univ-montp2.fr) Année

Plus en détail

LA GÉODÉSIE : DE LA TERRE À LA CARTE

LA GÉODÉSIE : DE LA TERRE À LA CARTE LA GÉODÉSIE : DE LA TERRE À LA CARTE La géodésie est la science qui étudie la forme de la terre et la façon de se repérer à sa surface. LA TERRE N EST PAS RONDE La terre n est pas une sphère, mais plutôt

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

FranceRaster. Version 3. Descriptif de contenu. Institut Géographique National. Date du Document : Septembre 2011

FranceRaster. Version 3. Descriptif de contenu. Institut Géographique National.  Date du Document : Septembre 2011 FranceRaster Version 3 Descriptif de contenu Date du Document : Septembre 2011 Institut Géographique National 73 avenue de Paris 94165 Saint-Mandé Cedex www.ign.fr SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. PRÉSENTATION

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Géoréférencement et RGF93

Géoréférencement et RGF93 Géoréférencement et RGF93 Théorie et concepts - Fiche T4 Les systèmes de coordonnées utilisés en France métropolitaine et dans les DOM T4 Janvier 2010 Cette fiche présente l'ensemble des caractéristiques

Plus en détail

ETUDE PRÉALABLE À LA MISE EN PLACE D UN OBSERVATOIRE DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE EN GUADELOUPE

ETUDE PRÉALABLE À LA MISE EN PLACE D UN OBSERVATOIRE DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE EN GUADELOUPE ETUDE PRÉALABLE À LA MISE EN PLACE D UN OBSERVATOIRE DE L OCCUPATION DU TERRITOIRE EN GUADELOUPE PRÉSENTATION PARTENAIRES 29 AVRIL 2016 PLAN PRÉSENTATION GÉNÉRALE DU PROJET Étapes Méthodes, Calendrier

Plus en détail

Les coordonnées géographiques

Les coordonnées géographiques 1 Les coordonnées géographiques 1) Les coordonnées géographiques 2) Systèmes géodésiques et systèmes de référence 3) De l ellipsoïde au plan: les projections cartographiques 2 3 Les coordonnées géographiques

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Théorie et concepts - Fiche T2 - RGF93 et Lambert 93. Théorie et concepts - Fiche T2

Théorie et concepts - Fiche T2 - RGF93 et Lambert 93. Théorie et concepts - Fiche T2 Historique Géoréférencement et RGF93 Théorie et concepts - Fiche T2 RGF93 et Lambert 93 T2 Octobre 2008 Les réseaux géodésiques terrestres obtenus par triangulation (cf fiche T1) présentent des défauts

Plus en détail

La qualité de l air et ses enjeux

La qualité de l air et ses enjeux La qualité de l air et ses enjeux Toulouse le 23 novembre 2016 Quel Air est-il aujourd hui? Prévision Régionale (PM10) Quel Air est-il aujourd hui? Indice Qualité de l Air À Toulouse aujourd hui : Indice

Plus en détail

Systèmes de coordonnées

Systèmes de coordonnées www.ign.fr > Espace éducatif > Les fiches thématiques > Géodésie Systèmes de coordonnées La géodésie est la science de la forme et de la dimension de la Terre et de son champ de pesanteur. Pour se localiser

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Gérer les projections avec R. Nicolas Saby, Unité Infosol, Orléans

Gérer les projections avec R. Nicolas Saby, Unité Infosol, Orléans Gérer les projections avec R Nicolas Saby, Unité Infosol, Orléans 27 / 04 / 2016 2 Plan Rappels sur les projections? Mise en œuvre sous R Exercice avec les données WGS 84 ETRS89 Lambert 93 Mercedes Román

Plus en détail

Oreges GT du 21 novembre Romain MALACARNE Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin Saint-Cyr-en-Val Tél:

Oreges GT du 21 novembre Romain MALACARNE Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin Saint-Cyr-en-Val Tél: Oreges GT du 21 novembre 2013 Romain MALACARNE malacarne@ligair.fr Lig Air 260 avenue de la Pomme de Pin 45590 Saint-Cyr-en-Val Tél: 02-38-78-09-49 Cadre réglementaire : Arrêté du 24 août 2011 relatif

Plus en détail

Intégration d un progiciel SIG avec une suite de moteurs de modélisation de la pollution de l air Cas de Paris

Intégration d un progiciel SIG avec une suite de moteurs de modélisation de la pollution de l air Cas de Paris Intégration d un progiciel SIG avec une suite de moteurs de modélisation de la pollution de l air Cas de Paris Plan : 1) Modélisations et SIG 2) Les études qualité de l air à l AEU et rôle des SIG 3) Intégration

Plus en détail

Annexe 3 Méthodologie d inventaire pour les sources surfaciques et ponctuelles

Annexe 3 Méthodologie d inventaire pour les sources surfaciques et ponctuelles Annexe 3 Méthodologie d inventaire pour les sources surfaciques et ponctuelles 72 Les grandes sources ponctuelles Les données sources Les données sources utilisées pour la construction du cadastre d émission

Plus en détail

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2

4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 4.1 La combustion d énergie : première source d émission de CO2 Répartition par source des émissions de CO2 dans l UE en 2008 (4 089 Mt CO2 hors UTCF 1 ) Déchets 2 0,1 % Procédés industriels 3 7,1 % Solvants

Plus en détail

COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE. Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise

COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE. Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise Page 1 / 11 Comment lutter contre la pollution urbaine Raymond Joumard COMMISSION ÉCOLOGIE URBAINE Comment lutter contre la pollution urbaine Les sources et l historique de la pollution lyonnaise Fichier

Plus en détail

NOTIONS DE GÉODÉSIE. Source : Wikipedia OCTOBRE S. ZARAGOSI

NOTIONS DE GÉODÉSIE. Source : Wikipedia OCTOBRE S. ZARAGOSI La géodésie, science de la mesure des dimensions et de la forme de la terre Discipline pluridisciplinaire : - Astronomie - Géophysique - Océanographie - Première mesure du globe : Circonférence à l équateur

Plus en détail

N 3. Missions : Février 2013

N 3. Missions : Février 2013 Inventaire territorial des émissions de gaz à effet de serre en Aquitaine N 3 Février 2013 Année 2010 (version 2012) Les résultats présentés dans ce document sont issus de travaux réalisés par AIRAQ portant

Plus en détail

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée

Représentation numérique de l IGN Qualité de l IGN Métadonnée L INFORMATION GEOGRAPHIQUE NUMERIQUE CRTS, 18 21 janvier 2016 M.F. SMIEJ smiej@crts.gov.ma Introduction Définition de l IGN PLAN Dimension spatiale de l IGN : localisation Représentation numérique de l

Plus en détail

ALTIMÉTRIE HAUTE RÉSOLUTION

ALTIMÉTRIE HAUTE RÉSOLUTION ALTIMÉTRIE HAUTE RÉSOLUTION Atelier géothématique Inondation, aménagement, foresterie, transport,... : quels usages pour les données 3D? CEREMA DTSO Toulouse, 2 juillet 2014 ign.fr INTRODUCTION ATELIER

Plus en détail

--- DTM --- v1.3 (2011)

--- DTM --- v1.3 (2011) Page 1 of 10 --- DTM --- v1.3 (2011) SPECIFICATION DE PRODUIT Spécification de produit DTM V1.3 (2011) 1. APERÇU DTM Product Specification Page 2 of 10 1.1. Information sur l élaboration de la spécification

Plus en détail

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Un nouvel inventaire régional des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Atmo PACA présente les résultats du nouvel inventaire des émissions atmosphériques

Plus en détail

Comment peut-on effectuer un changement de système géodésique?

Comment peut-on effectuer un changement de système géodésique? Comment peut-on effectuer un changement de système géodésique? Processus de changement de système On entend par changement de système géodésique la transformation qui permet d'exprimer les coordonnées

Plus en détail

RGF93 Démarches engagées au MEEDDAT et au MAP

RGF93 Démarches engagées au MEEDDAT et au MAP RGF93 Démarches engagées au MEEDDAT et au MAP Gilles Troispoux CERTU Pôle géomatique du MEEDDAT Rappel du contexte Projet commun MEEDDAT (écologie et équipement) MAP Volonté d avancer ensemble Mutualiser

Plus en détail

LE RGF 93 Qu est ce que c est?

LE RGF 93 Qu est ce que c est? LE RGF 93 Qu est ce que c est? Sommaire Introduction Rappels Le RGF 93 Projections NGF-IGN 69 Bilan Passage NTF RGF 93 Applications 2 Introduction Le système actuel : la NTF Le nouveau système : le RGF

Plus en détail

SECTEUR DE L ENERGIE

SECTEUR DE L ENERGIE SECTEUR DE L ENERGIE Dans le secteur de l Énergie, les émissions de gaz à effet de serre résultent de la prospection et l exploitation des sources d énergie primaire, de la conversion des sources d énergie

Plus en détail

Compte tenu des faibles rotations utilisées en géodésie, les formules pour passer du système A au système B sont les suivantes :

Compte tenu des faibles rotations utilisées en géodésie, les formules pour passer du système A au système B sont les suivantes : On entend par changement de système géodésique la transformation qui permet d'exprimer les coordonnées cartésiennes, géographique ou planes d'un point dans un autre système géodésique. Il peut être détaillé

Plus en détail

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE Résultats - année 2008 Février 2012 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France - Année de référence 2008 - Quelques éléments synthétiques Ce document présente

Plus en détail

La qualité de l air en Ile de France. Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France

La qualité de l air en Ile de France. Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France La qualité de l air en Ile de France Volet transports 20 juin 2014 Julien ASSOUN, DRIEE Ile de France 1 Qu est-ce que la pollution atmosphérique? C est la pollution de l air que nous respirons NO NO 2

Plus en détail

Descriptif de contenu de produit externe. Surfaces BATHYELLI ZH/ell. Zéro Hydrographique référencé à l'ellipsoïde GRS80 du RGF93

Descriptif de contenu de produit externe. Surfaces BATHYELLI ZH/ell. Zéro Hydrographique référencé à l'ellipsoïde GRS80 du RGF93 Surfaces BATHYELLI ZH/ell Zéro Hydrographique référencé à l'ellipsoïde GRS80 du RGF93 Descriptif de contenu de produit externe Juillet 2014 Version 1.1 Table des matières 1 - Objet du document 3 2 - Description

Plus en détail

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 )

Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) La combustion d énergie : première source d émission de GES 4.1 Répartition par source des émissions de GES dans l UE en 2010 (4 721 Mt CO2éq. hors UTCF 1 ) Déchets 2 (3,0) Procédés industriels 3 (3,0)

Plus en détail

La surveillance de la qualité de l'air à Rennes. Magali CORRON Directrice

La surveillance de la qualité de l'air à Rennes. Magali CORRON Directrice La surveillance de la qualité de l'air à Rennes Magali CORRON Directrice Eléments introductifs Eléments introductifs Les différents émetteurs dans l environnement aérien Des voies de contamination multiples......en

Plus en détail

Déterminer la projection inconnue d une couche pour ArcGis 10.X

Déterminer la projection inconnue d une couche pour ArcGis 10.X Déterminer la projection inconnue d une couche pour ArcGis 10.X Cas des couches de données sur le territoire métropolitain français. Cette méthode ne s applique qu aux systèmes courants de coordonnées

Plus en détail

Contenus Pédagogiques

Contenus Pédagogiques Commission Nationale des Activités Contenus Pédagogiques Unités de Formation CARTO ORIENTATION Niveau 1 et 2 page 1 / 6 décembre 2013 Référentiel de compétences NA1 : Carte : Je connais la définition d

Plus en détail

STATISTIQUES ENVIRONNEMENTALES AU CAP VERT

STATISTIQUES ENVIRONNEMENTALES AU CAP VERT STATISTIQUES ENVIRONNEMENTALES AU CAP VERT Dakar, de 28 Février au 4 Mars 2005 I. INTRODUCTION La prise en conscience des Etats en matière d environnement s est manifesté au fil des temps et a débouché

Plus en détail

Rapport de contrôle de France Raster v3 Marché ème mise à jour

Rapport de contrôle de France Raster v3 Marché ème mise à jour Rapport de contrôle de France Raster v3 Marché 109006-2 ème mise à jour Sommaire Sommaire... 2 2 Méthodologie du contrôle... 2 3 LES LIVRABLES... 2 4 1.1 DOCUMENTATION... 2 4 1.2 FORMATS INFORMATIQUES

Plus en détail

ou bien De la Terre à la carte

ou bien De la Terre à la carte COURS 3 LA PROJECTION CARTOGRAPHIQUE ou bien De la Terre à la carte 1 Une question fondamentale qui se pose: D un sphère À un plan La réponse: il faut utiliser un système de projection 2 On appelle système

Plus en détail

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu. Institut Géographique National. Révisé le : Octobre 2011

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu. Institut Géographique National.  Révisé le : Octobre 2011 BD ALTI Version 1 Descriptif de contenu Date du Document : Juillet 2011 Révisé le : Octobre 2011 Institut Géographique National 73 avenue de Paris 94165 Saint-Mandé Cedex www.ign.fr 1. GÉNÉRALITÉS... 3

Plus en détail

Faits marquants Géodésie et nivellement PVA RGE Ortho Topo Parcellaire Adresse Autres BD Fonds cartographiques. CNIG référentiels.

Faits marquants Géodésie et nivellement PVA RGE Ortho Topo Parcellaire Adresse Autres BD Fonds cartographiques. CNIG référentiels. Faits marquants 1/28 EQUIPEMENT GEOGRAPHIQUE ET CARTOGRAPHIQUE DU TERRITOIRE NATIONAL programmes 2006 et 2007 Faits marquants 2/28 21 départements ont été photographiés La deuxième édition de la composante

Plus en détail

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE

INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE INVENTAIRE DES ÉMISSIONS EN ILE-DE-FRANCE Résultats - année 2007 Avril 2010 Inventaire régional des émissions en Ile-de-France - Année de référence 2007 - Quelques éléments synthétiques Ce document présente

Plus en détail

Déterminer la projection inconnue d une couche pour QGis 2.X

Déterminer la projection inconnue d une couche pour QGis 2.X Déterminer la projection inconnue d une couche pour QGis 2.X Cas des couches de données sur le territoire métropolitain français. Cette méthode ne s applique qu aux systèmes courants de coordonnées utilisés

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DE LA SEINE-SAINT-DENIS Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DE SEINE-SAINT-DENIS DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif,

Plus en détail

esri France 127, Chemin Vert Limonest Edition Janvier 2013 tél : fax : Web COMMEDI

esri France 127, Chemin Vert Limonest Edition Janvier 2013 tél : fax : Web COMMEDI DESCRIPTION DU PRODUIT esri France 127, Chemin Vert 69760 Limonest Edition 1.2.3 Janvier 2013 tél : 04.78.33.95.40 fax : 04.78.33.95.41 Web : www.esrifrance.fr 1 1 PRESENTATION DU DOCUMENT... 3 1.1 CE

Plus en détail

CONSTITUTION D UNE BASE DE DONNÉES DES PR SUR ROUTES DÉPARTEMENTALES POUR LA DSCR

CONSTITUTION D UNE BASE DE DONNÉES DES PR SUR ROUTES DÉPARTEMENTALES POUR LA DSCR CONSTITUTION D UNE BASE DE DONNÉES DES PR SUR ROUTES DÉPARTEMENTALES POUR LA DSCR JOURNÉE SIR 10/09/2013 AIX EN PROVENCE Didier Bouteloup, Perrine Rouffiac IGN/DTSI/SCEN/IGN Conseil Présentation Organisation

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012

BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES. Mars 2012 BILAN DES ÉMISSIONS POUR LE DÉPARTEMENT DES YVELINES Mars 2012 BILAN DES EMISSIONS POUR LE DEPARTEMENT DES YVELINES DONNEES DE BASE ANNEE 2008 Mars 2012 Bilan réalisé par : Airparif, association de surveillance

Plus en détail

Les référentiels géodésiques de Cassini au XXI ème siècle

Les référentiels géodésiques de Cassini au XXI ème siècle Les référentiels géodésiques de Cassini au XXI ème siècle Alain HARMEL IGN Service de géodésie et nivellement alain.harmel@ign.fr 1 ign.fr Les grandes étapes de la géodésie française 1669-1671 la méridienne

Plus en détail

LES CARTES. SCAN Express. Version 1.0. Descriptif de contenu. ign.fr

LES CARTES. SCAN Express. Version 1.0. Descriptif de contenu. ign.fr LES CARTES SCAN Express Version 1.0 Descriptif de contenu ign.fr Date du document : Septembre 2014 Révision : Mars 2017 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. PRÉSENTATION DU DOCUMENT... 3 1.1 Ce que contient ce document...

Plus en détail

l'imagerie satellitaire, composante indispensable des outils d'aménagement du territoire

l'imagerie satellitaire, composante indispensable des outils d'aménagement du territoire l'imagerie satellitaire, composante indispensable des outils d'aménagement du territoire Camille PINET IGN France International Conférence AFD «Les satellites, un outil au service du développement» Le

Plus en détail

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES Plan Climat Energie Territorial de Montpellier-Agglomération Bilan territorial énergétique et des émissions de GES 2007, 2020 Tendanciel et 2020 "Politique Energie-Climat" I CONTEXTE réalise un bilan territorial

Plus en détail

La carte électronique

La carte électronique Sur une carte numérisée on vient positionner la position obtenue par un système de navigation satellitaire. - on peut y relier le pilote automatique - on peut indiquer la route à suivre et les points tournants

Plus en détail

Apport de la géomatique à l analyse des risques Application aux départs de feux de forêts dans le Var

Apport de la géomatique à l analyse des risques Application aux départs de feux de forêts dans le Var Apport de la géomatique à l analyse des risques Application aux départs de feux de forêts dans le Var Marie-Laure Trémélo, Cnrs Umr5600 Environnement-Ville-Société Leca De Biaggi, Université Jean Moulin

Plus en détail

Genève, 18-22 juin 2007 ****** de serre en Guinée

Genève, 18-22 juin 2007 ****** de serre en Guinée XIIè COLLOQUE DU SIFEE Genève, 18-22 juin 2007 ****** Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire l des gaz à effet de serre en Guinée Dr Mamadou Lamarana Diallo, Département D Énergie, Centre de Recherche

Plus en détail

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu. Révision : Septembre Date du Document : Juillet 2011

BD ALTI. Version 1. Descriptif de contenu.  Révision : Septembre Date du Document : Juillet 2011 BD ALTI Version 1 Descriptif de contenu Date du Document : Juillet 2011 Révision : Septembre 2013 www.ign.fr SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 1. GÉNÉRALITÉS... 3 1.1 Ce que contient ce document... 3 1.2 Représentation

Plus en détail

Descriptif de contenu de produit externe. Surfaces BATHYELLI NM/ell, PBMA/ell, PHMA/ell

Descriptif de contenu de produit externe. Surfaces BATHYELLI NM/ell, PBMA/ell, PHMA/ell Surfaces BATHYELLI NM/ell, PBMA/ell, PHMA/ell Niveau Moyen, niveau des Plus Basses Mers Astronomiques, niveau des Plus Hautes Mers Astronomiques référencés à l'ellipsoïde GRS80 du RGF93 Descriptif de contenu

Plus en détail

PLAN DE PROTECTION DE L'ATMOSPHERE. SUIVI DES EMISSIONS DE POLLUANTS DANS L'AIR EVOLUTION Résumé

PLAN DE PROTECTION DE L'ATMOSPHERE. SUIVI DES EMISSIONS DE POLLUANTS DANS L'AIR EVOLUTION Résumé PLAN DE PROTECTION DE L'ATMOSPHERE DE L'AGGLOMERATION DE MONTPELLIER SUIVI DES EMISSIONS DE POLLUANTS DANS L'AIR EVOLUTION 2004-2007 Résumé I CONTEXTE Le PPA de l'agglomération de Montpellier, qui regroupe

Plus en détail

Dynamique de l urbanisation sur la Côte bleue

Dynamique de l urbanisation sur la Côte bleue OHM Littoral méditerranéen - Séminaire annuel - Marseille, 30-31 mars 2015 Dynamique de l urbanisation sur la Côte bleue Suivi de l étalement urbain dans le projet VIPLI-Med Samuel ROBERT ESPACE (UMR 7300),

Plus en détail

III.2 A l'échelle de quartier

III.2 A l'échelle de quartier détermine largement l orientation et la géométrie du panache de pollution sous le vent du cœur dense de l agglomération. Ainsi, pour les mêmes conditions dispersives la répartition des niveaux de pollution

Plus en détail

DESCRIPTION DU POLE DFCI : L information géographique pour la défense de la Forêt Contre les Incendies

DESCRIPTION DU POLE DFCI : L information géographique pour la défense de la Forêt Contre les Incendies DESCRIPTION DU POLE DFCI : L information géographique pour la défense de la Forêt Contre les Incendies Le pôle DFCI se distingue des autres pôles métiers du CRIGE PACA car il a une de compétence zonale.

Plus en détail

SOMMAIRE DE L INVENTAIRE DES GES

SOMMAIRE DE L INVENTAIRE DES GES SOMMAIRE DE L INVENTAIRE DES GES Année de référence 2009 Dans le cadre du Programme Climat municipalités, lancé en avril 2009 par le Ministère du Développement Durable, de l Environnement et de la Lutte

Plus en détail

LA GÉODÉSIE DE LA TERRE À LA CARTE

LA GÉODÉSIE DE LA TERRE À LA CARTE CDRP 64 Patrice BELLANGER Version du 01/03/2015 LA GÉODÉSIE DE LA TERRE À LA CARTE Présentation de Patrice Bellanger du CDRP 64 www.cdrp64.com CDRP 64 Formation au GPS La géodésie - De la terre à la carte

Plus en détail

Progression géographie IO Janvier 2012

Progression géographie IO Janvier 2012 1) Les territoires français dans le monde Vocabulaire : globe, planisphère, nord, sud, est, ouest, continent, océan, équateur, pôle, hémisphère, tropique, méridien, latitude, longitude. Vocabulaire : ultramarin,

Plus en détail

Parten air. PPA aire urbaine de Montpellier Comité de suivi du PPA. 1 er juillet 2015

Parten air. PPA aire urbaine de Montpellier Comité de suivi du PPA. 1 er juillet 2015 Parten air PPA aire urbaine de Montpellier Comité de suivi du PPA 1 er juillet 2015 Surveillance qualité de l air dispositifs de mesure (permanent et temporaire), 3 «outils» complémentaires : modélisation

Plus en détail

Reconstitution de l historique de l occupation du sol dans le bassin minier

Reconstitution de l historique de l occupation du sol dans le bassin minier Reconstitution de l historique de l occupation du sol dans le bassin minier Expérimentation à partir de la cartographie IGN Samuel ROBERT, CNRS ECCOREV avec E. Charpentier et A. Falconnier (Master 1 SET)

Plus en détail

MP066: Physique des satellites et du positionnement. Cours 3 Des mesures à la carte

MP066: Physique des satellites et du positionnement. Cours 3 Des mesures à la carte MP066: Physique des satellites et du positionnement Cours 3 Des mesures à la carte Synchronisation dans les GNSS Les différents GNSS ont leur propre échelle de temps, qui est «calée» sur le Temps Atomique

Plus en détail

Analyse spatio-temporelle de l occupation du sol dans la vallée de la Loire

Analyse spatio-temporelle de l occupation du sol dans la vallée de la Loire Analyse spatio-temporelle de l occupation du sol dans la vallée de la Loire Jean Louis Yengué UMR CITERES 7324, Université de Tours Agnès Niclot Articque Plan Contexte Matériels et méthodes Résultats Discussion

Plus en détail

Cartographie des Zones à dominante humide du bassin Seine - Normandie au 1: ème

Cartographie des Zones à dominante humide du bassin Seine - Normandie au 1: ème Cartographie des Zones à dominante humide du bassin Seine - Normandie au 1:50.000 ème Métadonnées Origine: AESN - Agence de l'eau Seine-Normandie (France) Date de publication: mai 2006 Titre: Cartographie

Plus en détail

Les activités en Agrométéorologie à. Météo-France

Les activités en Agrométéorologie à. Météo-France Les activités en Agrométéorologie à Cliquez pour modifier le style du titre Météo-France Cliquez pour Grégoire modifier Pigeonle style des sous-titres du masque Franck Souverain, Mathieu Regimbeau, Magali

Plus en détail

AMPASEL. 2, rue Chanoine Ploton SAINT-ETIENNE. Tél : Fax :

AMPASEL. 2, rue Chanoine Ploton SAINT-ETIENNE. Tél : Fax : Plan régional de surveillance de la qualité de l'air 2008-2009 Surveillance dans la Loire en proximité industrielle à Roanne Port de roanne Usine Michelin Mars 2010 Moyen mobile AMPASEL 2, rue Chanoine

Plus en détail

Outils utilisés en France pour le diagnostic hydromorphologique des cours d eau Benoit Terrier. Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse, FRANCE

Outils utilisés en France pour le diagnostic hydromorphologique des cours d eau Benoit Terrier. Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse, FRANCE Outils utilisés en France pour le diagnostic hydromorphologique des cours d eau Benoit Terrier Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse, FRANCE Point sur l hydromorphologie sur le bassin Sur le bassin

Plus en détail

1. Les productions «forêt/bois» de l IGN

1. Les productions «forêt/bois» de l IGN ign.fr 1. Les productions «forêt/bois» de l IGN La mission forestière de l IGN Contribuer à la définition et l évaluation des politiques forestières Moyen : production d informations sur les forêts métropolitaines

Plus en détail

Bilan qualité de l air à Annecy

Bilan qualité de l air à Annecy 2 juin 2014 Bilan qualité de l air à Annecy RÉUNION PUBLIQUE Didier CHAPUIS Directeur territorial www.air-rhonealpes.fr Une mission de surveillance d information et d expertise Une structure de concertation

Plus en détail

Comment passer au RGF 93? L exemple de la Communauté Urbaine de Strasbourg

Comment passer au RGF 93? L exemple de la Communauté Urbaine de Strasbourg Comment passer au? L exemple de la Communauté Urbaine de Strasbourg Sommaire 2 Rappels Les premiers plans cadastre (120 ans) - Epoque allemande - Système Sausheim (projection Soldner-Cassini), propre à

Plus en détail

ETUDES PREALABLES A LA CREATION D'UNE ZAC MULTISITE. Ville de SAINT-GREGOIRE (35) REUNION PUBLIQUE / 02 juin 2017

ETUDES PREALABLES A LA CREATION D'UNE ZAC MULTISITE. Ville de SAINT-GREGOIRE (35) REUNION PUBLIQUE / 02 juin 2017 ETUDES PREALABLES A LA CREATION D'UNE ZAC MULTISITE Ville de SAINT-GREGOIRE (35) REUNION PUBLIQUE / 02 juin 2017 mandataire du groupement de maitrise d oeuvre RAPPEL DES POINTS VUS LE 03 MARS 2017 L approche

Plus en détail

COORDONNÉES GÉOGRAPHIQUES Les coordonnées géographiques font partie d un système de «repères cartographiques» composés de trois (3) éléments; 1) la

COORDONNÉES GÉOGRAPHIQUES Les coordonnées géographiques font partie d un système de «repères cartographiques» composés de trois (3) éléments; 1) la COORDONNÉES GÉOGRAPHIQUES Les coordonnées géographiques font partie d un système de «repères cartographiques» composés de trois (3) éléments; 1) la latitude, 2) la longitude et 3) l'élévation par rapport

Plus en détail

CCAA EVALUATION DU MANUEL D AERODROME DE CLASSE C DSA.AGA.CHKL.886

CCAA EVALUATION DU MANUEL D AERODROME DE CLASSE C DSA.AGA.CHKL.886 EXPLOITANT : REFERENTIEL : PLATEFORME : Loi N 2013/010 du 24/07/2013 ; Arrêté N 1545/MINT ; Arrêté N 154/A/MINT ; Instruction 13 ; PANS AGA. VERIFIE PAR : PERIODE DE VERIFICATION : SIGNATURE : N QUESTION

Plus en détail

A FRANCE : INTRODUCTION PREMIÈRE PARTIE COMMENTAIRES TERRITOIRE ET ORGANISATION DE L ESPACE

A FRANCE : INTRODUCTION PREMIÈRE PARTIE COMMENTAIRES TERRITOIRE ET ORGANISATION DE L ESPACE L A FRANCE : TERRITOIRE ET ORGANISATION DE L ESPACE INTRODUCTION... 5 Tableau d utilisation des documents dans le cadre des programmes... 7 Carte de localisation des documents 1 à 29... 8 Présentation

Plus en détail

Modélisation du trafic motorisé sous TransCAD (Fribourg)

Modélisation du trafic motorisé sous TransCAD (Fribourg) Identification des données Modélisation du trafic motorisé sous TransCAD () Résumé État d'avancement Type de représentation spatiale Langue Jeu de caractère Trafic motorisé modélisé pour les années 2010

Plus en détail

Architecture informatique des systèmes GPS de navigation automobile SOME Yir Bê Hôré Médard

Architecture informatique des systèmes GPS de navigation automobile SOME Yir Bê Hôré Médard Projet personnel Géomati ique Architecture informatique des systèmes GPS de navigation automobile Période : févrierr 2011 SOME Yir Bê Hôré Médard Année 2010 2011 SOMMAIRE Liste des figures 3 Introduction

Plus en détail

GÉODÉSIE ET COORDONNÉES

GÉODÉSIE ET COORDONNÉES CDRP 64 Patrice BELLANGER Version du 06/04/2016 GÉODÉSIE ET COORDONNÉES La représentation du globe terrestre sur un plan en deux dimensions pour établir une carte exige deux opérations : la détermination

Plus en détail

La géomatique au service de la zone agricole

La géomatique au service de la zone agricole La géomatique au service de la zone agricole Karl Gingras Montréal Mars 2016 Qui sommes-nous? Organisme décisionnel et autonome constitué en 1978 Lois appliquées -Loi sur la protection du territoire et

Plus en détail

--- Top10map-381dpi --- V3.0 (2011) SPECIFICATION DE PRODUIT

--- Top10map-381dpi --- V3.0 (2011) SPECIFICATION DE PRODUIT --- Top10map-381dpi --- V3.0 (2011) SPECIFICATION DE PRODUIT Page 1 de 12 Spécification de produit Top10map- 381dpi V3.0 (2011) 1. APERÇU 1.1. Information sur l élaboration de la spécification du produit

Plus en détail

Transports et qualité de l air en Ile-de-France AIRPARIF. Villes mobilité et santé. Paris 31 mars 2010

Transports et qualité de l air en Ile-de-France AIRPARIF. Villes mobilité et santé. Paris 31 mars 2010 Transports et qualité de l air en Ile-de-France AIRPARIF Villes mobilité et santé Paris 31 mars 2010 La qualité de l air en Ile-de-France: deux facteurs Les émissions de polluants Densité des émissions,

Plus en détail

BILAN DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE DANS LES YVELINES POUR L ANNÉE 2010 ET HISTORIQUE 2000/2005.

BILAN DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE DANS LES YVELINES POUR L ANNÉE 2010 ET HISTORIQUE 2000/2005. BILAN DES ÉMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHÉRIQUES ET DE GAZ À EFFET DE SERRE DANS LES YVELINES POUR L ANNÉE 2010 ET HISTORIQUE 2000/2005 Octobre 2013 BILAN DES EMISSIONS DE POLLUANTS ATMOSPHERIQUES ET DE

Plus en détail

Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA. éventuelle éventuelle éventuelle

Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA. éventuelle éventuelle éventuelle Qualité de l Air et Ports 19 mai 2017 Air PACA Photo Photo Photo éventuelle éventuelle éventuelle La qualité de l air à Marseille Les émissions à Marseille Les polluants: Oxydes d azote (NO x ), dioxyde

Plus en détail

Mise en place d une cartographie numérique des sols selon les spécifications GlobalSoilMap. L exemple du Languedoc Roussillon.

Mise en place d une cartographie numérique des sols selon les spécifications GlobalSoilMap. L exemple du Languedoc Roussillon. Mise en place d une cartographie numérique des sols selon les spécifications GlobalSoilMap. L exemple du Languedoc Roussillon. Kévin Vaysse 1,2, Clara Lévèque 1, Laurent Pigache 1 et Philippe Lagacherie

Plus en détail

Systèmes et cadres de référence

Systèmes et cadres de référence Centre de formation géomatique suisse Systèmes et cadres de référence Journée de formation CF-geo «Transformation, méthodes et outils pour le passage à MN95» Jérôme Ray Programme Définitions Système de

Plus en détail

CETMEF COMPIEGNE (60) INFLUENCE DE LA PRECISION DES DONNEES TOPOGRAPHIQUES ET BATHYMETRIQUES SUR LES CALCULS D'HYDRAULIQUE

CETMEF COMPIEGNE (60) INFLUENCE DE LA PRECISION DES DONNEES TOPOGRAPHIQUES ET BATHYMETRIQUES SUR LES CALCULS D'HYDRAULIQUE 2000/D.ENV/PS/JCJ/HC.096 E.mail : jean-claude.jouanneau@equipement.gouv.fr Affaire : 7485.0 CETMEF COMPIEGNE (60) INFLUENCE DE LA PRECISION DES DONNEES TOPOGRAPHIQUES ET BATHYMETRIQUES SUR LES CALCULS

Plus en détail

Contenus Pédagogiques

Contenus Pédagogiques Commission Nationale des Activités Contenus Pédagogiques Unités de Formation CARTO ORIENTATION Niveau 1 et 2 Référentiel CARTO 1 et CARTO 2 page 1 / 8 version Béta 7 janvier 2014 Référenciel de compétences

Plus en détail

Inventaire des émissions atmosphériques : polluants à effet sanitaire et gaz à effet de serre

Inventaire des émissions atmosphériques : polluants à effet sanitaire et gaz à effet de serre Inventaire des émissions atmosphériques : polluants à effet sanitaire et gaz à effet de serre Fiches méthodologiques Lig Air Surveillance de la qualité de l air en région Centre-Val de Loire 260 avenue

Plus en détail

Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône. Juin

Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône. Juin Juin 2005 Evolution des émissions atmosphériques en France et dans les Bouches-du-Rhône -1- Résumé Il s agit ici de mettre en regard l évolution des émissions de certains polluants inventoriés, au niveau

Plus en détail

trafic maritime et qualité de l air

trafic maritime et qualité de l air trafic maritime et qualité de l air influence du trafic maritime en agglomération portuaire contexte Suite à l émission télévisée Thalassa du 20 janvier dernier qui montrait un impact significatif des

Plus en détail

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique

Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue. PAU le 03 décembre Juillet 2011 Comité technique Plan Local d Urbanisme Intercommunal et trame verte et bleue PAU le 03 décembre 2014 1 1 2 Calendrier procédure d élaboration du PLUi Eté 2010 Printemps 2011 Fin 2011 Mars 2014 Novembre 2014 Janvier 2015

Plus en détail