FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie"

Transcription

1 FA2 : correction II/ Origine du flux thermique et transfert d énergie 1. Origine du flux thermique Une partie de la chaleur de la Terre est une relique de sa formation, il y a 4,55 milliards d'années. Pour donner naissance à la Terre, des poussières, des gaz, des roches flottant dans la banlieue du tout jeune soleil se sont assemblées par accrétion. Au centre, dans le noyau, une énergie considérable s'est accumulée dans la masse. Elle correspond à l'énergie potentielle issue de la condensation de la planète Pourtant, la chaleur dégagée par notre globe n'a pas pour principal responsable le refroidissement de son noyau, mais la désintégration des éléments radioactifs présents dans ses roches : uranium, thorium, potassium, etc. 90% de l'énergie dissipée provient en effet de ce mécanisme. La chaleur émise par la fission varie avec la composition chimique des roches : elle est environ trois fois plus élevée, par exemple, pour les granites que pour les basaltes. Elle varie aussi selon l'âge des roches, raison pour laquelle les gradients géothermiques sont plus élevés dans les plates-formes jeunes, comme en France et en Europe du Sud, que dans les socles anciens, comme en Scandinavie. De par son volume, le manteau constitue la plus grande source d'éléments radioactifs, bien que leur concentration y soit inférieure à celle de la croûte. La plus grande partie de la chaleur interne de la Terre (75 %) provient de la désintégration naturelle des isotopes radioactifs de certains éléments chimiques dont sont formées les roches. Du fait de leurs différences de composition, les roches des différentes enveloppes de la Terre ne contribuent pas de manière équivalente à la libération de chaleur par radioactivité. C est le manteau qui participe essentiellement à la production de cette chaleur. Comment la chaleur est-elle transférée vers la surface?

2 2. Transferts d énergie. a) Les modes de transfert d énergie dans un milieu (doc 3/4 page 245) Expériences : Conduction Convection Sonde 1 Sonde 2 L'énergie géothermique peut être transférée selon deux modes : -Par conduction, c est un transfert de chaleur de proche en proche sans mouvement de matière, comme on l'observe dans un fluide chauffé par son sommet. L efficacité de ce transfert dépend du gradient géothermique (différence de température) et de la conductivité thermique des roches. - Par convection, correspond à un transfert de chaleur impliquant des mouvements de matière, comme on peut l'observer dans un fluide chauffé par sa base. Les mouvements sont initiés par des différences de densité, contrôlés entre autres par la température. La matière chaude, moins dense que la matière froide, est animée de mouvements ascendants. En surface, elle s'étale latéralement et se refroidit. Devenue plus lourde, elle redescend et plonge en profondeur. Ces échanges de matière ont été identifiés par tomographie sismique (voir 1S) et ont mis en évidence des flux de matière circulaires formant des cellules de convection. La convection est donc un moyen très efficace pour véhiculer l'énergie thermique.

3 b) Transfert d énergie et dynamique interne du globe. - Le géotherme du globe (doc 1/2 page 246) : Au sein de la planète, le géotherme fait apparaître des gradients géothermiques différents en fonction de la profondeur Les phénomènes de convection et de conduction permettent de diffuser la chaleur interne vers l extérieur. - Dans la lithosphère, elle est transmise par conduction : cela se traduit par un fort gradient géothermique de 10 à 20 C par Km de descente. La température à la surface est de 15 C alors que celle à la base de la lithosphère est de 1300 C. - Dans le manteau, l énergie thermique est transmise par convection : Le gradient thermique du manteau est faible, avec en moyenne 1 C par Km de descente. On estime de manière encore peu précise la température du noyau à 5000 C. On note la nette augmentation au niveau de la couche de transition D, à la limite manteau/noyau. -

4 1 : Un apport de chaleur ( ici en provenance du noyau par conduction) fait qu un volume de matière profonde se trouve plus chaud, donc par dilatation, moins dense que son environnement. 2 : Ce volume remonte sous l effet de la poussée d Archimède. La remontée s effectue presque adiabatique sans échange de chaleur avec l environnement. En effet, la convection ne se met en place que dans des conditions où la conduction est peu efficace. La différence de température, donc de densité du volume de matière avec son environnement, s accentue. La remontée est ainsi de plus en plus efficace. 3/4 : Le volume de matière arrive dans une zone où la remontée par convection devient mécaniquement impossible (couche limite). (Lithosphère rigide) Il se déplace latéralement. Au cours de sa migration latérale (advection), il cède par conduction la chaleur emmagasinée. 5/6 : Devenu plus froid, donc plus dense que son environnement, le volume retombe par des mécanismes symétriques des précédents. Parvenu à la couche limite inférieure, il migre latéralement (couche D )et se réchauffe par conduction. c) Vers un modèle global : (Doc page 247)

5 Tomographique au niveau d un point chaud. Panache mantellique profond. Ainsi, l activité thermique de la Terre s inscrit dans le processus de tectonique des plaques. Les conséquences de cette activité interne se manifestent en surface par : - La production de lithosphère au niveau des remontées de matière dans les zones d accrétion océanique (dorsales), au niveau des points chauds (remontées de manteau profond) - La disparition de plaques lithosphériques couplées aux zones de subduction «froides» - Le couplage entre le mouvement des plaques et les mouvements de convection du manteau sous-jacent. La chaleur terrestre se dissipe très progressivement grâce aux mécanismes de convection et de conduction. Elle est basée sur la désintégration d atomes radioactifs dont l activité perdurera encore plusieurs centaines de millions d années (renouvelable à l échelle humaine).

6 BILAN : Notre planète est constituée de quatre couches internes concentriques: Au centre, le noyau solide, situé à Km en dessous de la surface, abrite des températures qui s élèvent jusqu à C Autour du noyau solide, le noyau liquide avoisine les C et se situe à km sous nos pieds Le manteau constitue la troisième couche, à km sous le sol, a une température de C La croûte terrestre constitue la couche extérieure à C et se situe à km de profondeur Pour simplifier, la Terre peut être considérée comme une sphère dans laquelle existe une convection à deux étages : - Une convection très lente à l'état solide pour le manteau, - Une convection très rapide à l'état liquide dans le noyau externe. NB : la couche D représente une zone instable à la limite Noyau / manteau qui serait à l origine des panaches mantelliques à l origine des points chauds (Hors programme) Matériel froid issu des zones de subduction Panache mantellique La géothermie permet de valoriser cet exceptionnel gisement de chaleur renouvelable

Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE

Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE Thème 2A : Géothermie et propriété thermique de la Terre Chapitre 5 : LA GÉOTHERMIE Sur Terre, deux sources d énergies peuvent être considérées comme inépuisables à l échelle humaine : l énergie solaire

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre! PLAN 1 Le gradient et le flux géothermiques internes de la Terre A) Mesurer et calculer le gradient et le flux géothermiques mesurer le gradient de la croûte

Plus en détail

TP 9 : La Terre, une machine thermique

TP 9 : La Terre, une machine thermique TP 9 : La Terre, une machine thermique La Terre est le siège d une énorme production de chaleur interne qui se manifeste à sa surface sous diverses formes :. Problème : Quelle est l origine de cette chaleur

Plus en détail

Chapitre 15 : La Terre : une machine thermique

Chapitre 15 : La Terre : une machine thermique Chapitre 15 : La Terre : une machine thermique L'énergie solaire, d'origine externe au globe terrestre, participe au réchauffement de la planète. Les éruptions volcaniques, les geysers et les sources thermales

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1 Sv et Sb (Durée 2 h) 1/3 PARTIE 1 : MAITRISE DES CONNAISSANCES : sur la feuille réponse (3/3) QCM (3,5 points) : Cochez la proposition exacte pour chaque question 1

Plus en détail

DIFFÉRENCE ENTRE STRATOCUMULUS ET CUMULUS

DIFFÉRENCE ENTRE STRATOCUMULUS ET CUMULUS DIFFÉRENCE ENTRE STRATOCUMULUS ET CUMULUS I- Convection La convection libre s installe dès que de l air chaud se retrouve en dessous de l air froid. L air chaud moins dense que l air froid a tendance à

Plus en détail

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile.

C. Sciences de la Terre. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. C. LEXIQUE Atome : constituant fondamental de la matière. Asthénosphère* : Couche du manteau supérieur en dessous de la lithosphère se comportant de manière ductile. Basalte* : Roche magmatique microlithique

Plus en détail

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire.

1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. Référentiel Connaissances exigibles géologie 1S 1 La structure interne et la composition chimique de la Terre sont le résultat de son histoire. 1 1La structure du globe peut être modélisée par l'étude

Plus en détail

V - Dynamique du manteau

V - Dynamique du manteau V - Dynamique du manteau 1) Flux de chaleur 2) Bilan thermique 3) Géotherme 4) Convection thermique C.Grigné - UE Terre Profonde 192 Convection thermique : Transfert de chaleur par transport de matière

Plus en détail

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons

Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons Atomes Ils constituent la base de la matière. Les atomes sont composés de protons, de neutrons et d électrons. Leur taille est de l ordre d un dixième de milliardième de mètre. Calcaire Roche sédimentaire

Plus en détail

Exploiter des documents et des connaissances afin de comprendre les causes de l implantation d une centrale géothermique.

Exploiter des documents et des connaissances afin de comprendre les causes de l implantation d une centrale géothermique. Annexe 1 Exploiter des documents et des connaissances afin de comprendre les causes de l implantation d une centrale géothermique. Compétences : ( ) Cette activité propose trois exemples d implantation

Plus en détail

CHAPITRE 6 : DE LA DÉRIVE DES CONTINENTS À LA TECTONIQUE DES PLAQUES

CHAPITRE 6 : DE LA DÉRIVE DES CONTINENTS À LA TECTONIQUE DES PLAQUES CHAPITRE 6 : DE LA DÉRIVE DES CONTINENTS À LA TECTONIQUE DES PLAQUES L'HYPOTHÈSE DE L'EXPANSION OCÉANIQUE : ARGUMENT BATHYMÉTRIQUE L'HYPOTHÈSE DE L'EXPANSION OCÉANIQUE : ARGUMENT BATHYMÉTRIQUE L'HYPOTHÈSE

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 8 ENSEIGNEMENT DE SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Partie 6 : La géothermie et son utilisation.

Partie 6 : La géothermie et son utilisation. Partie 6 : La géothermie et son utilisation. La production d énergie est un défi pour l avenir. En effet la démographie explose et les humains ont besoin de plus en plus d énergie. L exploitation des énergies

Plus en détail

Annales du bac GEOTHERMIE

Annales du bac GEOTHERMIE Annales du bac GEOTHERMIE 2016 Amérique du Nord Partie 1 : 16 QCM (8 points) 14- On observe un flux géothermique : fort au niveau des dorsales, associé à une production de lithosphère continentale, faible

Plus en détail

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik).

Mesure de l importance d un séisme Utilisation de 2 échelles : Echelle de Richter Echelle de MSK (Medvedev, Sponheuer et Karnik). ACTIVITES DU GLOBE Volcanisme et seismes / plaques lithospheriques et leurs mouvements. Les Séismes THEME 1 : VOLCANISME ET SEISMES Définition : un séisme ou tremblement de terre correspond à une secousse

Plus en détail

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S

CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie. Lycée E. Delacroix Tale S CORRECTION du Pré-requis sur les notions de géologie Lycée E. Delacroix Tale S 1. LA STRUCTURE DU GLOBE TERRESTRE Croûte continentale (max 70 km d épaisseur) ductile rigide Manteau sup (péridotite surtout)

Plus en détail

CHAPITRE 15: LA TERRE : UNE MACHINE THERMIQUE

CHAPITRE 15: LA TERRE : UNE MACHINE THERMIQUE CHAPITRE 15: LA TERRE : UNE MACHINE THERMIQUE Introduction Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures à répondre

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le

Plus en détail

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes.

Séismes et volcans. Enregistrement des ondes sismique à l aide d un sismographe. Les tracés obtenus sont appelés sismogrammes. Séismes et volcans I- Les séismes Un séisme (ou tremblement de terre) correspond à une secousse ou une série de secousses plus ou moins violentes du sol. Il peut durer entre quelques secondes et quelques

Plus en détail

V. Structure interne de la Terre

V. Structure interne de la Terre Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Nature des Enveloppes Terrestres. 1 ère année

Plus en détail

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION

CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION CHAP 9 : CONVERGENCE LITHOSPHERIQUE ET SUBDUCTION Problématique : Que se passe-t-il en cas de convergence de 2 lithosphères? La convergence lithosphérique se caractérise par : - le rapprochement de repères

Plus en détail

STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE

STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 1. RELATION AVEC LA FORMATION DE LA TERRE 2. MODÈLES DE TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 1. RELATION

Plus en détail

1.-La structure interne de la Terre

1.-La structure interne de la Terre 1.-La structure interne de la Terre L'intérieur de la Terre est constitué d'une succession de couches de propriétés physiques différentes: au centre, le noyau, qui se divise en noyau interne solide et

Plus en détail

Convection thermique

Convection thermique Convection thermique I. Introduction Le transfert thermique s effectue spontanément dès qu il existe une différence de température entre deux points d un système ou de deux systèmes différents en absence

Plus en détail

La convergence lithosphérique et la subduction

La convergence lithosphérique et la subduction La convergence lithosphérique et la subduction L expansion de la lithosphère océanique à partir des dorsales s accompagne de sa destruction au niveau des zones de convergence des plaques lithosphériques.

Plus en détail

STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE

STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 1. RELATION AVEC LA FORMATION DE LA TERRE 2. MODÈLES DE TERRE 3. STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU MANTEAU. NOTIONS DE LITHOSPHÈRE ET DE CROÛTE STRUCTURE INTERNE DE LA TERRE 1. RELATION

Plus en détail

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan

Activité 1 : Les marqueurs de la subduction. Type de relief Subduction océan/continent Subduction océan/océan Partie : La convergence lithosphérique. Introduction à cette partie : Convergence lithosphérique : rapprochement de 2 plaques lithosphériques qui se traduit soit par une subduction soit par une collision

Plus en détail

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M.

Exobiologie. Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. Exobiologie Sébastien Rodriguez Université Paris 7 / A.I.M. sebastien.rodriguez@cea.fr La vie sur Terre : un modèle à comprendre La Terre originelle Sommaire Formation des océans et de l atmosphère terrestre

Plus en détail

Chapitre 1 : La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre

Chapitre 1 : La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre 1 Chapitre 1 : La géothermie et les propriétés thermiques de la Terre Sur Terre, deux sources d énergies peuvent être considérées comme inépuisables à l échelle humaine : l énergie solaire et l énergie

Plus en détail

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat.

les satellites à défilement : il tournent à faible altitude (500 Km). Exemple : Sandsat, Spot et Seasat. La planétologie permet d avoir une idée de la constitution du système solaire, de son évolution et de la façon dont on peut l observer. On pourra ainsi retracer son histoire. L étude des planètes permet

Plus en détail

dans les tourbières à sphaignes envahies par des végétaux vasculaires.

dans les tourbières à sphaignes envahies par des végétaux vasculaires. Intéractions rhizosphèremicroorganismes et substrats carbonés dans les tourbières à sphaignes envahies par des végétaux vasculaires. Doctorant : Fabien Leroy Directeur de thèse : F. Laggoun Loïc Lacour

Plus en détail

VI. La tectonique des plaques

VI. La tectonique des plaques Dr CHABOU Moulley Charaf Université Ferhat Abbas, Sétif Département des Sciences de la Terre LMD -Sciences de la Terre et de l Univers- Géosciences - Module : Nature des Enveloppes Terrestres. 1 ère année

Plus en détail

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme

Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme T3 : Enjeux planétaires contemporains U1 : Géothermie et propriétés thermique de la Terre Ch5 : L énergie interne de la Terre et son exploitation par l Homme I. La géothermie Les hommes recherchent des

Plus en détail

EDUCATION.VULCANIA.COM

EDUCATION.VULCANIA.COM ACCRETION (ZONE D ) Frontière de plaques le long de laquelle se crée une nouvelle croûte océanique. Les plaques s écartent l une de l autre à partir d une zone d accrétion. BASALTE Roche volcanique de

Plus en détail

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE

CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE CHAPITRE 14 LA MACHINERIE THERMIQUE DE LA TERRE En proposant sa théorie de la mobilité horizontale des continents, Wegener s'était heurté au problème de la détermination des forces capables de déplacer

Plus en détail

la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme.

la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme. TP 4 la construction progressive du modèle de la tectonique des plaques : étude du relief sous-marin, du flux thermique et apport du paléomagnétisme. Problème : Comment l hypothèse de la mobilité des continents

Plus en détail

Les caractéristiques des zones de subduction

Les caractéristiques des zones de subduction CHAPITRE 4 LA CONVERGENCE LITHOSPHÉRIQUE 1 Les caractéristiques des zones de subduction La lithosphère est découpée en douze plaques. Les limites de ces plaques constituent les zones actives de la planète

Plus en détail

Dynamique interne de la Terre

Dynamique interne de la Terre Dynamique interne de la Terre Les couches terrestres J G H I Compartiments inférieurs? A, B et C F E D Compartiment médian? D, E et F Compartiment supérieur? G, H, I et J C B A Les couches terrestres Compartiments

Plus en détail

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord

Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord Corrigé du bac 2016 : SVT obligatoire Série S Amérique du Nord BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2016 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SÉRIE S Durée de l épreuve : 3h30 Coefficient : 6 ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE

Plus en détail

Evolution thermique des planètes

Evolution thermique des planètes Evolution thermique des planètes Point de départ: après différentiation noyau/manteau/croûte Plus d échange de matière entre le manteau et le noyau Suivant le style de convection, échange entre la croute

Plus en détail

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches

9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches 9. Le rôle de l eau dans la transformation des roches B. LES ACTIONS DE L EAU SUR LA CROÛTE OCÉANIQUE À chaque étape de l histoire de la croûte océanique, l eau est présente : - dès sa mise en place au

Plus en détail

Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon

Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon systématique qu au XVIe siècle. Le charbon, en particulier la

Plus en détail

deux types de croûtes

deux types de croûtes Introduction : Suess proposait l idée qu il y avait deux «éléments» à la surface du globe : les continents légers qui «flottaient» sur des matériaux plus denses constituant le plancher océanique. Il y

Plus en détail

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE

LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Préparation à l Agrégation Interne Samedi 16 octobre et mercredi 20 octobre 2010 LES MATERIAUX ET LA STRUCTURE DU GLOBE Les mots clés : Séismes, ondes sismiques, pression, température, croûte, manteau,

Plus en détail

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE

Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Partie 1 L'ACTIVITE INTERNE DU GLOBE Se questionner Qu'est-ce qui te permet de dire que la Terre est une planète active? Partie 1 Chapitre 3 STRUCTURE ET DYNAMIQUE DU GLOBE TERRESTRE Introduction : Les

Plus en détail

Lecture documentaire : les volcans

Lecture documentaire : les volcans Lecture documentaire : les volcans 1 1. Qu est-ce qu un volcan? Un volcan est un trou dans la terre, d où jaillit une roche liquide brûlante, le magma. L explosion d un volcan, ou éruption volcanique,

Plus en détail

Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction

Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction Le magmatisme (5) Principales caractéristiques du magmatisme associé au contexte de subduction A l échelle du globe, les secteurs en subduction se trouvent essentiellement sur le pourtour du Pacifique.

Plus en détail

Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice / Jean-Luc Berenguer

Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice / Jean-Luc Berenguer Préparation Agrégation Interne SVT Académie de Nice 19.10.2011 / Jean-Luc Berenguer Thématique : La mobilité horizontale de la lithosphère Type d épreuve sur dossier Au collège comme au lycée, le modèle

Plus en détail

TP 7: La géothermie et son utilisation

TP 7: La géothermie et son utilisation TP 7: La géothermie et son utilisation Les connaissances apportées par la géologie peuvent avoir des applications concrètes notamment en ce qui concerne la production d énergie par l homme. En quoi un

Plus en détail

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6

Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE. Chapitre 6 Thème 1B: LES CONTINENTS ET LEUR DYNAMIQUE Chapitre 6 En 1ère S, ce sont les caractéristiques de la lithosphère océanique qui ont été étudiées. En TS, ce sont les caractéristiques de la lithosphère continentale

Plus en détail

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre

Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Géothermie et propriétés thermiques de la Terre 1 Lac de la station thermale du Blue Lagoon en Islande (eau chauffée par l énergie géothermique) 2 - I - Gradient géothermique et flux géothermique 1) Des

Plus en détail

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur.

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. L Energie I- Le concept d énergie Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. Utilisation courante de l «énergie»

Plus en détail

Origine, dynamique et température de l'atmosphère

Origine, dynamique et température de l'atmosphère Origine, dynamique et température de l'atmosphère I) Origine de l'atmosphère de la Terre et de Mars I 1) Datation de l'atmosphère terrestre à l'aide de l'argon L'argon 36 est un isotope stable ne pouvant

Plus en détail

REVISIONS DE GEOLOGIE UTILISATION CONNAISSANCES

REVISIONS DE GEOLOGIE UTILISATION CONNAISSANCES Terminale S Accompagnement Personnalisé REVISIONS DE GEOLOGIE UTILISATION CONNAISSANCES QUESTION N 1 Une faille transformante : A) - est une limite divergente B) - est une limite convergente C) - est une

Plus en détail

Le rift de l'afrique de l'est

Le rift de l'afrique de l'est Un rift continental Les deux côtés d'un rift continental s'écartent lentement, entraînant de brusques affaissements à l'origine de séismes à foyers peu profonds. Le rift de l'afrique de l'est Une zone

Plus en détail

Proposer une démarche permettant de répondre au problème posé. Étape 2 : Mettre en œuvre un protocole de résolution (20min)

Proposer une démarche permettant de répondre au problème posé. Étape 2 : Mettre en œuvre un protocole de résolution (20min) TP 1 : étude de la géothermie des mines Gaspé au Québec Obligatoire THEME 2 Chapitre 2 Fiche sujet candidat La Terre émet à sa surface de l énergie thermique. L Homme utilise cette énergie, dite géothermique,

Plus en détail

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme?

Le volcanisme. Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme Le volcanisme Quelles sont les manifestations du volcanisme? Volcanisme effusif du Piton de la Fournaise Des laves s écoulent paisiblement Volcanisme explosif Volcanisme explosif Eruption du

Plus en détail

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE

T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE T5 CHAPITRE 11 GEOTHERMIE ET PROPRIETES THERMIQUES DE LA TERRE Source du Par (82 c) : la source la plus chaude d Europe continentale Premier plan : corps cellulaire d un neurone. 1,5 semaine Cours Approche

Plus en détail

Les premiers âges du Système Solaire. Francis Albarède Ecole Normale Supérieure de Lyon

Les premiers âges du Système Solaire. Francis Albarède Ecole Normale Supérieure de Lyon Les premiers âges du Système Solaire Francis Albarède Ecole Normale Supérieure de Lyon Et pourtant, ma chère, je n ai eu que sept jours pour faire tout ce travail! Une planète du Système Solaire interne:

Plus en détail

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE

LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE LES PRINCIPES DE LA THERMIQUE 1- Introduction : isolation d une maison Après avoir regardé la vidéo «bien isoler sa maison», répondre aux questions suivantes : Depuis 2011, qu impose la réglementation

Plus en détail

Thème 1B : La tectonique des plaques : l histoire d un modèle

Thème 1B : La tectonique des plaques : l histoire d un modèle Thème 1B : La tectonique des plaques : l histoire d un modèle Chapitre 1 : Naissance et critiques d'une théorie, la dérive des continents 1. Naissance de l'idée : Wegener et la dérive des continents (1915)

Plus en détail

Activité 7 : Fusion partielle du manteau et formation de lithosphère océanique

Activité 7 : Fusion partielle du manteau et formation de lithosphère océanique Activité 7 : Fusion partielle du manteau et formation de lithosphère océanique Document 1 : Mouvement et lithosphère En fait, il a été démontré que le modèle : «la tectonique des plaques, l'expansion océanique,

Plus en détail

Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES

Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES Géographie 3 e année Lycée Mater Dei M. Perger LA TECTONIQUE DES PLAQUES I. Introduction 1. Analysons quelques articles des presse Séisme au Japon : le bilan s alourdit à 58 morts Publié le 20 avril 2016

Plus en détail

Les Laborantins. Découvre vite ton nouveau plan. Découvrons ensemble pourquoi la Terre «tremble»?

Les Laborantins. Découvre vite ton nouveau plan. Découvrons ensemble pourquoi la Terre «tremble»? Les Laborantins Découvre vite ton nouveau plan Découvrons ensemble pourquoi la Terre «tremble»? Sciences et vie de la Terre Tu es mon apprenti laborantin. Voici ta mission : Tu dois comprendre pourquoi

Plus en détail

Chapitre 1 Structure du globe terrestre

Chapitre 1 Structure du globe terrestre Chapitre 1 Structure du globe terrestre Plan 1.1 Caractéristiques globales 1.2 Modèle sismologique 1.3 Modèle minéralogique 1.4 Modèle dynamique : théorie des plaques Introduction Connaissance du globe

Plus en détail

Les intérêts et les limites de l utilisation des modèles en géologie (TP 1 ère TS)

Les intérêts et les limites de l utilisation des modèles en géologie (TP 1 ère TS) Les intérêts et les limites de l utilisation des modèles en géologie (TP 1 ère TS) Modélisation : Pourquoi modéliser? Comprendre, quantifier, prédire, extrapoler Les différentes démarches de modélisation

Plus en détail

Classe de 1ère S. Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère

Classe de 1ère S. Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques. Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère Chapitre 2 : De la dérive des continents à la tectonique des plaques Corrigé TP- Distinction entre lithosphère- asthénosphère Classe de 1ère S Dans les années 60, la dérive des continents a été déjà acceptée.

Plus en détail

CAPES CONCOURS INTERNE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

CAPES CONCOURS INTERNE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CAPES CONCOURS INTERNE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Thème/Titre : Arguments en faveur de la tectonique des plaques Niveau : Première S PLAN POSSIBLE Les arguments en faveur de la tectonique des plaques

Plus en détail

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL

GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL GÉOLOGIE : LE MINIMUM VITAL Première partie : La Terre, ses composants, son évolution II - Le fonctionnement global de la Terre Hubert Bril, Université de Limoges 1 AVERTISSEMENT Ceci est une introduction

Plus en détail

APPORT DES MODÈLES DANS L'ENSEIGNEMENT DE LA GÉOLOGIE EN 1 ERE S. 08/06/ Lycée Champollion - Lattes

APPORT DES MODÈLES DANS L'ENSEIGNEMENT DE LA GÉOLOGIE EN 1 ERE S. 08/06/ Lycée Champollion - Lattes APPORT DES MODÈLES DANS L'ENSEIGNEMENT DE LA GÉOLOGIE EN 1 ERE S THÈME 1 B L HISTOIRE D UN MODÈLE Les éléments des programmes anciens pouvant être réutilisés: La quasi-totalité des modèles suggérés dans

Plus en détail

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne.

Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre. I. Gradient et flux géothermique : conséquences d une dissipation d énergie interne. Géologie- L5 : Géothermie et propriétés thermiques de la Terre Introduction : L existence d un flux de chaleur d origine interne fait l objet de nombreuses manifestations en surface (sources d eaux chaudes,

Plus en détail

La Tectonique Archéenne. DEQUAIRE Tristan MASSON Olivier NATIVEL Thierry

La Tectonique Archéenne. DEQUAIRE Tristan MASSON Olivier NATIVEL Thierry La Tectonique Archéenne DEQUAIRE Tristan MASSON Olivier NATIVEL Thierry Introduction - Croûte continentale non recyclée dans le manteau (faible densité) - Témoins de croûte continentale âgée de 4Ga Enregistrement

Plus en détail

Plan du cours. I - Introduction. 1 ) ) La Terre dans l Universl 2 ) La Terre Active 3 ) Pression et Température

Plan du cours. I - Introduction. 1 ) ) La Terre dans l Universl 2 ) La Terre Active 3 ) Pression et Température Plan du cours I - Introduction 1 ) ) La Terre dans l Universl 2 ) La Terre Active 3 ) Pression et Température Chapitre 3 Pression, température et isostasie Pourquoi s intéresser à la pression et à la température?

Plus en détail

CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE

CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE CHAPITRE 2 : RÔLES DE L'ÉNERGIE SOLAIRE À L'ÉCHELLE PLANÉTAIRE LES VARIATIONS DE L'ÉNERGIE SOLAIRE REÇUE PAR LA TERRE Répartition de la température sur Terre LES VARIATIONS DE L'ÉNERGIE SOLAIRE REÇUE PAR

Plus en détail

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS

Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Chap. III : LA STRUCTURE INTERNE DU GLOBE ET LES MOUVEMENTS ASSOCIÉS Activité 1 (Situation d entrée) : comparer la carte des séismes et du volcanisme. 1) Comparer la répartition des séismes et des volcans.

Plus en détail

Magmatisme et géodynamique (1)

Magmatisme et géodynamique (1) Magmatisme et géodynamique (1) Les principales roches magmatiques Les séries magmatiques - silice, alcalins Magmatisme et géodynamique (2) Les éléments traces Dénomination des laves Magmatisme et géodynamique

Plus en détail

I. Géophysique interne

I. Géophysique interne Géophysique I. Géophysique interne I. Géophysique interne 1. Etude des ondes sismiques - Structure interne de la Terre Structure interne de la Terre Les ondes P et les ondes S Une onde est la propagation

Plus en détail

Chapitre 3 : les plaques.

Chapitre 3 : les plaques. Chapitre 3 : les plaques. Où se situent les plaques à la surface de la Terre? I/ Les plaques sont délimitées par des zones fortement sismiques et volcaniques. Carte représentant les plaques à la surface

Plus en détail

1 S TP 4.5 : FORMATION DE LA CROUTE OCEANIQUE A LA DORSALE

1 S TP 4.5 : FORMATION DE LA CROUTE OCEANIQUE A LA DORSALE 1 S TP 4.5 : FORMATION DE LA CROUTE OCEANIQUE A LA DORSALE OCEANIQUE La fusion partielle de l asthénosphère fournit un magma chaud qui remonte à la surface grâce à sa faible densité. Ce magma de composition

Plus en détail

L énergie interne U d un système macroscopique résulte de contributions microscopiques.

L énergie interne U d un système macroscopique résulte de contributions microscopiques. LES TRANSFERTS THERMIQUES Energie interne L énergie interne U d un système macroscopique résulte de contributions microscopiques. Les particules qui constituent le système sont en mouvement perpétuel :

Plus en détail

La tectonique des plaques

La tectonique des plaques La tectonique des plaques Document 1 : La répartition des séismes et des volcans dans le monde Les séismes et les volcans se situent généralement aux mêmes endroits. On peut remarquer qu ils forment des

Plus en détail

LE BROUILLARD - PROCESSUS DE FORMATION - LES DIFFERENTS TYPES DE BROUILLARD - LES STATISTIQUES

LE BROUILLARD - PROCESSUS DE FORMATION - LES DIFFERENTS TYPES DE BROUILLARD - LES STATISTIQUES LE BROUILLARD LE BROUILLARD - PROCESSUS DE FORMATION - LES DIFFERENTS TYPES DE BROUILLARD - LES STATISTIQUES LE BROUILLARD Définition: Suspension de gouttelettes d eau dans l atmosphère, qui réduit la

Plus en détail

THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante.

THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante. THÈME 1 : Atmosphère, hydrosphère, climats : du passé à l avenir. Chapitre 1 : De l atmosphère primitive à l atmosphère oxydante. Tableau planète tellurique atmosphère Peu après sa formation, la Terre

Plus en détail

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION DES CONNAISSANCES (8 PTS)

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION DES CONNAISSANCES (8 PTS) 1s_cntgeol_2010_03_31_corrigé.doc 1/5 CLASSE DE 1ère S - DURÉE 3H00 DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CALCULATRICES INTERDITES 1) RESTITUTION DES CONNAISSANCES (8 PTS) Le texte ci-dessous est extrait

Plus en détail

Géologie Propriétés thermiques de la Terre

Géologie Propriétés thermiques de la Terre Propriétés thermiques de la Terre Français p 1 Enceinte sécurisée convection conduction Version : 6111 Sommaire 1. Description... 1 2. Présentation de la maquette... 2 3. Notions / Éléments scientifiques...

Plus en détail

L c on o d n u d c u tio i n o C m o men e t n? les s ol o ide d s

L c on o d n u d c u tio i n o C m o men e t n? les s ol o ide d s Le transfert de la chaleur Les processus de transfert de la chaleur La chaleur est transmise d un objet chaud à un objet froid. Chapitre 6 Les processus de transfert de la chaleur Il y a trois processus

Plus en détail

Suggestions pédagogiques pluridisciplinaires en amont de. la journée du "Raid du Socle" Le volcanisme

Suggestions pédagogiques pluridisciplinaires en amont de. la journée du Raid du Socle Le volcanisme Suggestions pédagogiques pluridisciplinaires en amont de la journée du "Raid du Socle" Le volcanisme Préambule: il n'est pas nécessaire de traiter le domaine dans son intégralité. Objectif général : connaître

Plus en détail

C.M.E 41 Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois?

C.M.E 41 Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? C.M.E 41 Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? I) Pourquoi le métal semble-t-il plus froid que le bois? 1) Objet chaud, objet froid : nos sensations sont-elles fiables? A température ambiante,

Plus en détail

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION DES CONNAISSANCES (8 PTS)

DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 1) RESTITUTION DES CONNAISSANCES (8 PTS) 1s_cntsvt_2010_03_31_corrigé.doc 1/8 CLASSE DE 1ère S - DURÉE 3H00 DST DE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE CALCULATRICES INTERDITES 1) RESTITUTION DES CONNAISSANCES (8 PTS) Le texte ci-dessous est extrait

Plus en détail

Mathématiques Changement climatique. Séquence 1. Elévation du niveau de la mer

Mathématiques Changement climatique. Séquence 1. Elévation du niveau de la mer MPS Mathématiques Changement climatique Séquence 1. Elévation du niveau de la mer 1. Introduction Que savez-vous sur l augmentation du niveau des mers? Ce phénomène est-il nouveau? Pourquoi est-il particulièrement

Plus en détail

Les courants océaniques, régulateurs du climat

Les courants océaniques, régulateurs du climat Les courants océaniques, régulateurs du climat Mots-clefs : Mers, océans ; climat ; traceurs chimiques. RESOLUTION DE PROBLEME SCIENTIFIQUE LE MOTEUR DES COURANTS OCEANIQUES https://www.youtube.com/watch?v=momfqy4shw4

Plus en détail

Généralités sur la géothermie

Généralités sur la géothermie Généralités sur la géothermie Michel Meyer, responsable géothermie SIG Formation continue universitaire UniGE - GeoDH La géothermie > Géothermie, du grec gê, terre et thermos, chaud > Chaleur de la Terre

Plus en détail

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée

Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Bilan TP9 : La Terre est une planète habitée Activité 1 : La distance Soleil- planète. Protocole expérimental : placer une source lumineuse de plus en plus loin d'une sonde lumière (enregistrement grâce

Plus en détail

THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle

THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle THEME 1 B La tectonique des plaques : l histoire d un modèle CHAPITRE 2 DE LA DERIVE DES CONTINENTS A L EXPANSION OCEANIQUE I. DE NOUVELLES OBSERVATIONS AU NIVEAU DES OCEANS Page 96 document 1 Il a fallu

Plus en détail

I Mise en évidence du mouvement des plaques

I Mise en évidence du mouvement des plaques Chapitre 5 La tectonique des plaques = le mouvement des plaques Introduction : Quelles sont les conséquences de la mobilité des plaques? I Mise en évidence du mouvement des plaques Activité 1 : la construction

Plus en détail

La circulation générale et l expérience du bassin tournant

La circulation générale et l expérience du bassin tournant SCA 2625-Dynamique Partie D La circulation générale et l expérience du bassin tournant Dû au fait que la Terre est ronde, le rayonnement solaire reçu à la surface est inégal. Les régions équatoriales jouissent

Plus en détail

I) Le volcanisme des zones de subduction.

I) Le volcanisme des zones de subduction. Semaine 15 Chapitre 3 Le magmatisme en zone de subduction : une production de nouveaux matériaux continentaux p.188 à 207 Les zones de subduction sont le siège d'une importante activité magmatique qui

Plus en détail

La tectonique des plaques, modèle de la mécanique planétaire terrestre.

La tectonique des plaques, modèle de la mécanique planétaire terrestre. La tectonique des plaques, modèle de la mécanique planétaire terrestre. I- La distribution des reliefs au fond de l océan mondial. La cartographie complète des océans débute 1961 avec les travaux de Marie

Plus en détail

Thermique (2) Module «Géothermie 3A/M2 2016/2017

Thermique (2) Module «Géothermie 3A/M2 2016/2017 Thermique (2) Module «Géothermie 3A/M2 2016/2017 Plan Quelques éléments de thermo mécanique La dilatation thermique Les contraintes thermiques Loi Darcy, conductivité hydraulique, perméabilité, viscosité

Plus en détail