Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité?"

Transcription

1 Le stress oxydant provoqué par l'exercice : une fatalité?

2 L e métabolisme aérobie est un moyen très efficace de produire de l'énergie en oxydant la matière organique, mais l'utilisation d'oxygène entraîne la formation d'espèces oxygénées actives (EOA), qui sont des éléments très instables et réactifs vis-à-vis d'autres molécules de l'organisme. Ces EOA sont soit des radicaux libres (atomes, molécules ou fragments de molécules qui possèdent un électron non apparié, dit «électron célibataire»), soit des molécules non radicalaires, moins réactives, mais elles aussi susceptibles de réagir avec d'autres molécules. Une oxydation délétère Les EOA possèdent un pouvoir pro-oxydant vis-à-vis des éléments qui les entourent. Très instables, ils peuvent potentiellement réagir avec chaque constituant cellulaire et provoquer son oxydation. Cependant, leurs cibles privilégiées sont d'abord les lipides, notamment ceux qui constituent les membranes cellulaires, suivis des protéines et de l'adn et ARN. L'oxydation des lipides membranaires perturbe la fluidité et la résistance des membranes cellulaires et provoque la lyse des cellules («mort cellulaire»). L oxydation des protéines, comme les enzymes ou les protéines de transports, provoque leur inactivation et la perte de leur activité biologique. L oxydation du matériel génétique empêche la production de protéines ou entraîne la production de molécules inadéquates. Face à ce potentiel dévastateur des EOA, l'organisme a mis en place de nombreux systèmes de défense. Une lutte organisée L organisme possède divers systèmes de défenses contre les EOA qui soit empêchent la formation des EOA soit neutralisent rapidement les EOA après leur formation. Dans les tableaux 1, 2 et 3 sont présentés certains de ces éléments et leurs rôles dans la lutte contre les EOA. Malgré tout, les EOA sont utiles à l'organisme. À faible concentration, ils permettent la libération du calcium nécessaire à la contraction musculaire et assurent une fonction musculaire optimale. Il participe aux phénomènes immunitaires et inflammatoires, notamment en détruisant les bactéries phagocytées par certaines cellules immunitaires. Les EOA ne sont donc délétères pour l'organisme uniquement lorsqu'ils sont produits en grandes quantités. L'effort physique générateur de stress oxydant Le stress oxydant est un syndrome au cours duquel la production d'éléments pro-oxydants (EOA) surpasse les capacités de défense anti-oxydantes de l'organisme. Il en résulte un déséquilibre entre pro-oxydants et antioxydants à la faveur des pro-oxydants. Cette situation intervient lorsque les mécanises de défenses sont insuffisants (en raison de carences alimentaires par exemple), ou lors de production massive de EOA : c'est le cas lors d'inflammation, d'infection, d'exposition à des radiations, des UV, à un stress thermique ou émotionnel, mais aussi lors d'exercice.

3 En effet, pendant un effort physique, la consommation d'oxygène peut être trente fois supérieure à celle au Tableau 1 Enzymes anti-oxydantes majeures repos, ce qui, par conséquent, augmente la production d'eoa. De plus, lors d'un effort physique, le sang est temporairement chassé de certains organes qui manquent transitoirement d'oxygène, et qui sont ensuite reperfusés lorsque l'effort physique s'arrête. Ces phénomènes d'ischémie-reperfusion provoquent une production massive d'eoa. L'exercice Rôles produit donc un stress oxydant et ce d'autant plus que l'environnement est chaud et humide. L'organisme du cheval athlète fragilisé Certaines pathologies du cheval de sport et de courses ont été associées au stress oxydant. Même s'il n'est pas toujours évident de savoir si le stress oxydant est une cause ou une conséquence, il est cependant certain qu'il joue un rôle central dans les pathologies suivantes. Superoxyde dismutase (SOD) Convertit les radicaux superoxydés en H 2 O 2 Glutathion peroxydase (GPx) Catalase (CAD Tableau 2 Molécules anti-oxydantes de petite taille Glutathion Vitamine E Vitamine C Vitamine A et les caroténoïdes Coenzyme Q1O Tableau 3 Sélénium Cuivre Zinc Oligo-éléments Capte les lipides peroxydés Convertit le H en eau Intervient dans la régénération de la vitamine C Régénère le glutathion Convertit le H 2 O 2 en eau Rôles Protège les protéines contre les EOA Sert de substrat à la GPx Protège les lipides membranaires contre les EOA «Stabilise» les membranes cellulaires Premier rempart contre les EOA Protège divers substrats : protéines, acides gras, ADN Empêche l'oxydation.des acides gras polyinsaturés Protège les lipides contre les EOA Rôles Elément catalyseur pour la GPx Elément catalyseur pour la SOD Elément catalyseur pour la SOD RESPIRATOIRES Les EOA joueraient un rôle important dans des affections respiratoires comme les hémorragies pulmonaires à l'effort, l'emphysème pulmonaire («pousse» ou obstruction récurrentes des voies respiratoires profondes) et l'inflammation des voies respiratoires profondes. Les EOA causent des lésions oxydatives sur tout type de cellules, mais certaines sont plus sensibles, notamment les cellules alvéolaires, les cellules de l'épithélium cilié des bronches et les cellules de la paroi des capillaires pulmonaires. Les EOA cau-

4 sent donc directement des lésions au niveau des voies respiratoires profondes EN PRATIQUE Évaluer le stress oxydant (alvéoles, bronchioles et capillaires pulmonaires associés). Ajouté à cela, ils endommagent indirectement les poumons en encourageant l'infiltration leucocytaire et l'œdème pulmonaire. Ces lésions créent une inflammation, qui amplifie la production d'eoa au niveau pulmonaire. Il se crée donc un cercle vicieux, dans lequel on distingue mal si le stress oxydatif est la cause ou une conséquence de ces affections. Cette inflammation des voies respiratoire profondes cause une contre performance chez les chevaux de sport et de course, Afin de suivre l'évolution du stress oxydant au cours de la saison de compétition ou d'observer les effets d'une complémentation anti-oxydante, on peut avoir recours à des dosages sanguins. Comme il est difficile de doser les EOA, on mesure les molécules oxydées ou les systèmes de défense anti oxydante (voir tableau 4). Sur le terrain, le dosage de ces éléments ne peut se faire que par l'intermédiaire d'un laboratoire maîtrisant Tableau 4 et joue un rôle central dans la pathogénie de l'emphysème pulmonaire chez les chevaux de sport ou non. Dans le cas des hémorragies pulmonaires intervenant durant ou juste après un effort intense, une augmentation de la pression artérielle dans les vaisseaux pulmonaires entraîne la rupture des capillaires pulmonaires, déjà affaiblis par les lésions causées par les EOA. Or, cette hypertension pulmonaire serait en partie due aux EOA eux-mêmes, un grand nombre de techniques d'analyses et ayant une expérience dans le domaine antioxydant. Une attention particulière doit être prêtée au traitement des prélèvements : centrifugation immédiate, respect de la chaîne du froid (-4 à -80 C selon les analyses), analyse dans des délais adéquats. Aucun marqueur n'est suffisant à lui seul. Le dosage simultané de plusieurs marqueurs est en effet nécessaire pour éviter les erreurs de diagnostic. Évaluation de la protection anti-oxydante TAC: total antioxydant capacity Capacité de défense contre le stress oxydant TOS: total oxydant status Évaluation du potentiel oxydant du plasma Évalue le stress oxydant global du plasma CPx: glutathion peroxydase CSH: glutathion réduit SOD: superoxyde dismutase Vitamine E Augmente au cours de l'entraînement Diminue en cas de surentraînement Protège les protéines contre les EOA Diminue durant l'exercice et lors de pathologies Augmente au cours de l'entraînement Diminue durant un processus oxydatif Marqueur de la protection des lipides GSSG: glutathion oxydé Lipides peroxydés MDA: malonaldéhyde TSARS: thiobarbituric acide reactive species, F2 isoprostanes... Protéines oxydées, groupes thiol Marqueur précis d'un processus oxydatif Augmente durant l'exercice et lors de pathologies Reflète l'oxydation des lipides donc les dégâts membranaires Corrélé négativement à la vitamine E Faibles chez les chevaux performants Autres marqueurs de l'oxydation des lipides Marqueurs de l'oxydation des protéines Augmentent avec l'exercice et lors de pathologies Vitamine C Première ligne de défense contre les EOA 8-hydroxy-2-désoxyguanosine Marqueurs de l'oxydation de l'adn

5 qui empêcheraient l'action de facteurs vasodilatateurs (NO) et provoqueraient donc indirectement une vasoconstriction des vaisseaux pulmonaires. De plus, les EAO provoquent une diminution de la fluidité de la membrane des globules rouges. Une hémorragie pulmonaire s'en suit, et la présence de sang et donc de fer dans les poumons, provoque à son tour une production massive d'eoa. Le stress oxydatif se renforce, les lésions pulmonaires aussi, etc. Les chevaux qui saignent des poumons à l'effort sont contre performants. Ce problème est fréquent chez le cheval de courses. ARTICULAIRES Lors d'un exercice, les microtraumatismes articulaires répétés génèrent des radicaux libres par le phénomène d'ischémie-reperfusion. Il semble même que les EOA pourraient se former lors de simples compressions de l'articulation. Ainsi, la production d'eoa est nettement augmentée au niveau articulaire chez les chevaux en exercice intense. De même, lors d'un quelconque phénomène inflammatoire local, la production d'eoa augmente dans l'articulation concernée. Or les EOA dégradent la matrice cartilagineuse, à savoir le collagène, l'acide hyaluronique et les protéoglycanes. Ils participent donc à la mise en place de phénomènes arthrosiques dans l'articulation. C'est pourquoi, les chevaux soumis à un exercice intense ont davantage de risques d'avoir de l'arthrose, même très tôt dans leur carrière. MUSCULAIRES Une production massive d'eoa peut provoquer une lyse cellulaire importante au niveau des muscles squelettiques et entraîner une myosite. Ces affections apparaissent lors de la séance ou juste après, et provoquent une douleur intense. À bas bruit, ce phénomène peut juste revêtir l'aspect d'une faiblesse musculaire. NEUROLOGIQUES Le stress oxydant joue un rôle central dans certaines maladies du système nerveux, comme la maladie du motoneurone, la «grass sickness», et la myéloencéphalopathie dégénérative équine. Ces pathologies ne touchent pas uniquement le cheval au travail, mais surtout les chevaux n'ayant jamais accès à l'herbe et qui ne sont pas complémentés. Enfin, le stress oxydant provoque le vieillissement de l'organisme et une diminution de l'immunité. Il est donc primordial de mettre en place une véritable stratégie pour lutter contre le stress oxydant afin Bon à savoir Une surcharge pondérale est associée de manière proportionnelle à une augmentation de la consommation d'oxygène par l'organisme avec pour conséquence une augmentation de la production de EOA. Il ne s'agit pas d'avoir des chevaux maigres, mais de rechercher le poids idéal du cheval athlète afin d'éviter toute surcharge graisseuse et de ne pas accentuer le stress oxydant généré par l'exercice.

6 de préserver l'organisme du cheval sportif et prolonger au maximum sa carrière sportive. Complémenter la ration en antioxydants Plusieurs études ont démontré qu'une complémentation en antioxydants permettait de réduire le stress oxydant général des chevaux au travail. Même si pour l'instant aucune étude n'a pu démontrer un impact direct sur les performances, Les erreurs à ne pas commettre la complémentation anti oxydante semble pouvoir augmenter la tolérance à l'exercice. De plus, elle pourrait retarder voir prévenir le surentraînement. Chez les chevaux en condition inflammatoire, comme c'est le cas des chevaux atteints d'affections pulmonaires, la complémentation anti oxydante permet clairement de réduire l'inflammation et d'améliorer leurs capacités sportives. Les principaux antioxydants présents dans les compléments sont les suivants : La vitamine E : de nature lipophile, elle s'incorpore dans les membranes cellulaires et protège les lipides et autres constituants membranaires. Elle possède un rôle clef dans la prévention On veillera à ne pas donner trop de fer, de cuivre, de sélénium ou de vitamine C dans la ration. En effet, ces éléments se comportent comme des pro-oxydants et augmentent donc le stress oxydant lorsqu'ils sont distribués en trop grande quantité. Le fer est souvent déjà excédentaire dans la ration de base et il est donc inutile voire déconseillé d'en rajouter. En revanche, le cuivre, le zinc et la vitamine C sont souvent déficients. Cependant, leurs apports doivent être raisonnés : par exemple, la quantité de cuivre apportée dans la ration compte autant que le rapport zinc/cuivre de la ration globale. De même, les apports en sélénium doivent être strictement contrôlés. La dose toxique est relativement faible chez le cheval, il est donc important de ne pas multiplier les apports en sélénium, car la dose mortelle pourrait vite être atteinte. des myosites et maladies dégénératives du système nerveux. Les céréales contiennent très peu de vitamine E. L'herbe en contient quelque peu. En revanche, la concentration en vitamine E dans le foin diminue rapidement durant les premières semaines de stockage. Cette vitamine est détruite par la chaleur, c'est pourquoi tous les granulés extrudés à chaud (comme c'est le cas de la majorité des granulés vendus dans le commerce) ne contiennent pratiquement pas de vitamine E. Il est donc souvent nécessaire de complémenter les chevaux athlètes avec une source de vitamine E de qualité. La vitamine C est un antioxydant de première ligne très important, notamment au niveau pulmonaire. La plupart des caroténoïdes comme le betacarotène, un précurseur de la vitamine A et la vitamine A elle-même, interagissent avec des radicaux libres et peuvent empêcher l'oxydation des acides gras polyinsaturés. La présence de sélénium est indispensable au bon fonctionnement de la glutathion peroxydase (GPx), en-

7 zyme anti oxydante majeure de l'organisme, qui a pour rôle de détoxifier les lipides peroxydés. De même, la présence de cuivre, zinc, manganèse est indispensable à une autre enzyme anti oxydante : la superoxyde dismutase (SOD). Les Omega 3 ne sont pas des antioxydants à proprement parler mais ont un effet bénéfique sur la fluidité membranaire des globules rouges et peuvent donc réduire les risques d'hémorragies pulmonaires à l'effort. L'utilisation des antioxydants est plus efficace lorsqu'on les associe les uns aux autres, car ils agissent de manière synergique. Raisonner l'entraînement L'adaptation à l'exercice par un entraînement adéquat permet d'augmenter la capacité sportive d'un athlète par, entre autres, une plus grande utilisation de l'oxygène. À cette augmentation correspond une augmentation de production d'eoa en situation d'exercice. Afin de maintenir une fonction optimale, l'organisme réagit en améliorant ses systèmes de défenses antioxydants. Ce phénomène d'adaptation permet donc à un cheval bien entraîné de posséder une défense anti-oxydante supérieure à un cheval peu entraîné : il sera donc mieux armé pour lutter contre le stress oxydatif et ses conséquences lors d'un exercice intense. Il est donc important qu'un cheval de course ou de sport ait un entraînement sérieux avant de participer à des réunions ou des compétitions. Lutter contre l'inflammation Étant donné que l'inflammation constitue le producteur principal d'eoa, on comprend aisément que les traitements anti-inflammatoires diminuent le stress oxydatif. Il peut donc être intéressant de mettre en place un traitement antiinflammatoire associé à un traitement antioxydant lors de phénomène inflammatoire avéré (synovite, myosite, affections respiratoires...). Ceci étant, les traitements inflammatoires doivent rester occasionnels et relativement courts, alors que la complémentation antioxydante doit être distribuée en continue. Le stress oxydant est donc un élément à prendre en compte chez le cheval de haut niveau. Étant donné les effets des EOA sur l'organisme, et donc possiblement sur les performances du cheval athlète, il est recommandé d'essayer de lutter contre le stress oxydatif généré par l'exercice. L'entraînement et la complémentation anti-oxydante constituent les deux principaux moyens de faire la différence. Avant de choisir un complément alimentaire, il est important de veiller à ce que la ration de base soit équilibrée. L'apport en fibres, l'apport énergétique, protéique et le rapport Calcium/Phosphore restent les éléments primordiaux. L'apport en vitamines et minéraux vient dans un second temps. Attendu que les antioxydants agissent de manière synergique, il est préférable de distribuer simultanément plusieurs éléments antioxydants. DR ANN-SOPHIE LEGLISE

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21

Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21 Table des matières Remerciements 13 Préface 15 Avant-propos 17 Chapitre I L oxygène à deux visages 21 Pourquoi et comment l oxygène est-il une source de vie? 21 Quel est le prix à payer pour vivre sur

Plus en détail

L ARGI+ Bouger avec Forever

L ARGI+ Bouger avec Forever L ARGI+ Bouger avec Forever Bouger avec le stimulant naturel ARGI+ L ARGI+ est un complément alimentaire unique pour les sportifs souhaitant donner un coup de pouce à leur corps pour atteindre des résultats

Plus en détail

Contexte de l étude. production d énergie. Une partie de cet oxygène peut être détourné de sa fonction énergétique et transformé en «oxydants».

Contexte de l étude. production d énergie. Une partie de cet oxygène peut être détourné de sa fonction énergétique et transformé en «oxydants». renforcé en complexe Protek Health comparé à un Contexte de l étude Origine du stress oxydant production d énergie. Une partie de cet oxygène peut être détourné de sa fonction énergétique et transformé

Plus en détail

FORMULA1 SPORT remplace idéalement un repas ou un encas à toute heure de la journée. AVANTAGES PRODUIT

FORMULA1 SPORT remplace idéalement un repas ou un encas à toute heure de la journée. AVANTAGES PRODUIT LE REPAS DES ATHLETES Gagnez en confiance. Optimisez votre alimentation pré-entrainement., équilibrée en glucides, protéines, vitamines et minéraux, vous apporte une base solide de nutriments essentiels

Plus en détail

LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis!

LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis! LA BANANE : effaçons l injustice et préparons Marseille Cassis! 1.Banane : idées reçues négatives mais fausses! 2. Banane : idées reçues positives et vraies! 3. La banane face aux autres fruits, ça apporte

Plus en détail

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress.

Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Présentation Hans Selye est un des premiers chercheurs à s'être intéressé au stress dès le Début du 20 ème siècle. Il a déterminé plusieurs états de stress. Eu stress (stress physiologique) Dy stress

Plus en détail

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF

INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL CHEZ LE SPORTIF Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.medecinedusport.fr Médecine du Sport Nutrition du Sportif INTERÊTS DU SUIVI NUTRITIONNEL

Plus en détail

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.

Au menu aujourd hui. Les éléments chimiques et l eau. http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2. La chimie de la vie Au menu aujourd hui Les éléments chimiques et l eau http://eau.tourdumonde.free.fr/image%20partie%20pedagogique/molecule%20etat%20de%20l'eau2.jpg Au menu aujourd hui Les éléments chimiques

Plus en détail

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire

1. L énergie de la contraction musculaire provient de l hydrolyse de l ATP 1.1. La contraction musculaire LA CHIMIE DE L EFFORT Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort Magnésium et effort musculaire A) Les différentes sources d énergie du muscle lors de l effort 1. L énergie de la contraction

Plus en détail

LES MICROLESIONS MUSCULAIRES

LES MICROLESIONS MUSCULAIRES LES MICROLESIONS MUSCULAIRES PHYSIOPATHOLOGIE DIAGNOSTIC PRISE EN CHARGE Docteur CASCUA Stéphane Hôpital national de Saint Maurice Les microlésions musculaires CONTRACTURES COURBATURES crampes «brûlures

Plus en détail

Foire aux questions. www.nutreine.fr

Foire aux questions. www.nutreine.fr Foire aux questions PHILOBIO est un programme de complémentation alimentaire biologique à base de farine de lin, de sarrasin et de fenouil, de fibres solubles d agave et de polyphénols de raisin et de

Plus en détail

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL

DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL NUTRITION ET CHUTES DEUX DEFINITIONS DE RAPPEL 1. Nutrition correcte, normale, bonne Une alimentation équilibrée et diversifiée qui arrive à subvenir aux besoins de la personne : quantitatifs et qualitatifs.

Plus en détail

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.

LES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES DÉFINITIONS ET CLASSIFICATION DES VITAMINES ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2. LES VITAMINES Unité 2 - volet 4 ATTENTES DU VOLET «VITAMINES» (2.4) Différencier les vitamines lipo-solubles et les vitamines hydro-solubres et expliquer comment leur solubrité affecte leur absorption,

Plus en détail

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1

Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Une alimentation adaptée pour un entraînement optimal 1 Les (sucres lents) sont essentiels à la résistance de l organisme pour un effort d endurance. Si vous manquez de réserves, vous vivrez le «mur du

Plus en détail

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT

BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT BESOINS ENERGETIQUES DE L'EFFORT Sommaire Introduction A. La molécule d ATP 1. L ATP comme source d énergie 2. Les besoins en ATP lors de l effort B. Les filières de resynthèse de l ATP 1. La filière anaérobie

Plus en détail

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE

BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE BP JEPS _ Activités Gymniques, Forme et Force TRANSFORMATION DE L ENERGIE CHIMIQUE EN ENERGIE MECANIQUE Sommaire. INTRODUCTION Page 3-7 FILIERE ANAEROBIE ALACTIQUE FILIERE ANAEROBIE LACTIQUE Page 8-15

Plus en détail

LE STRESS OXYDANT. L3 - Mention Entraînement Sportif 1

LE STRESS OXYDANT. L3 - Mention Entraînement Sportif 1 LE STRESS OXYDANT L3 - Mention Entraînement Sportif 1 Plan 1.Introduction 2.Origines du stress oxydant 3.Les espèces oxygénées activées 4.Conséquences du Stress oxydant 5.«Un paradoxe: l'utilité des radicaux

Plus en détail

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE

LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE LA LETTRE D INFORMATION DES CLIENTS HERBALIFE 42 SOMMAIRE L alimentation des sportifs Les chiffres clés Les besoins nutritionnels Comment adapter son alimentation? Les produits Herbalife A retenir Les

Plus en détail

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects théoriques (111b) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002

Les besoins nutritionnels du sportif : aspects théoriques (111b) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Les besoins nutritionnels du sportif : aspects théoriques (111b) Docteur Anne FAVRE-JUVIN, Madame Marie-Hélène GENAS Décembre 2002 Pré-Requis : Dans le corpus en pédiatrie : nutrition de l enfant. Dans

Plus en détail

Alimentation du Sportif et Produits Herbalife

Alimentation du Sportif et Produits Herbalife Alimentation du Sportif et Produits Herbalife Votre corps et votre alimentation Quel que soit le sport pratiqué, quelle que soit l intensité, quelle que soit la qualité de l équipement Votre corps reste

Plus en détail

Conseils pour une bonne pratique du badminton

Conseils pour une bonne pratique du badminton Conseils pour une bonne pratique du badminton Sommaire 1 L'échauffement... 2 1.1 Ce qu'il faut savoir sur l'échauffement... 2 1.2 Objectifs de l'échauffement... 3 1.3 Formes d'échauffement... 3 1.4 Exercices

Plus en détail

L'énergie et le sport

L'énergie et le sport L'énergie et le sport Par Alain Carpentier Laboratoire de Biologie Appliquée et Unité de Recherche en Neurophysiologie Institut Supérieur d'education Physique et de Kinésithérapie (ISEPK) La pratique sportive

Plus en détail

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004.

Dossier Enseignant «A Table» Cap Sciences 2004. Une bonne nutrition est un incontestable facteur de bonne santé. Dans la médecine traditionnelle chinoise, certains aliments bien utilisés servent de remèdes pour prévenir et traiter des maladies. Si la

Plus en détail

UNE NOUVELLE FAÇON D'AUGMENTER LE NIVEAU DE GLUTATHION DANS LE CORPS.

UNE NOUVELLE FAÇON D'AUGMENTER LE NIVEAU DE GLUTATHION DANS LE CORPS. UNE NOUVELLE FAÇON D'AUGMENTER LE NIVEAU DE GLUTATHION DANS LE CORPS. Les niveaux de glutathion dans le sang ont été identifiés comme un des plus importants indicateurs de santé. Malheureusement, le stress

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

L approche bioénergétique

L approche bioénergétique L approche bioénergétique Appréhender l homme par la bioénergétique est une manière de comprendre et d analyser ses performances motrices. Ce champs d étude resté l apanage des scientifiques entre les

Plus en détail

La surcompensation et le surentraînement

La surcompensation et le surentraînement La surcompensation et le surentraînement Définition de la surcompensation : Réaction de compensation à la fatigue due à un effort ciblé pour améliorer le potentiel futur d une charge musculaire et du volume

Plus en détail

LES OMÉGA-3 LE CONSTAT : NOTRE ALIMENTATION EST DEVENUE TRÈS CHARGÉE EN OMÉGA-6 ET TRÈS CARENCÉE EN OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION

LES OMÉGA-3 LE CONSTAT : NOTRE ALIMENTATION EST DEVENUE TRÈS CHARGÉE EN OMÉGA-6 ET TRÈS CARENCÉE EN OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION LES OMÉGA-3 LES OMÉGA-3 LA RÉALITÉ SUR NOTRE ALIMENTATION Notre mode d alimentation a beaucoup changé. Malgré que nous soyons très sensibilisés, notre alimentation occidentale contemporaine est désormais

Plus en détail

Chapitre II La régulation de la glycémie

Chapitre II La régulation de la glycémie Chapitre II La régulation de la glycémie Glycémie : concentration de glucose dans le sang valeur proche de 1g/L Hypoglycémie : perte de connaissance, troubles de la vue, voire coma. Hyperglycémie chronique

Plus en détail

Alimentation Les groupes d aliments

Alimentation Les groupes d aliments Alimentation Les groupes d aliments Au nombre de sept, les groupes d aliments permettent une classification simplifiée des aliments. Ce classement se fait par leurs teneurs en nutriments (protéines, lipides,

Plus en détail

Nutrition : de l apport énergétique àla nutrition fonctionnel. Denis Riché

Nutrition : de l apport énergétique àla nutrition fonctionnel. Denis Riché Nutrition : de l apport énergétique àla nutrition fonctionnel. Denis Riché 30 années de nutrition. Les développements de la fin du XXème siècle ont porté sur : Les moyens de saturer les réserves de glycogène

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

SOUTIEN NUTRITIONNEL DE L ATHLETE PENDANT 24 H.

SOUTIEN NUTRITIONNEL DE L ATHLETE PENDANT 24 H. SOUTIEN NUTRITIONNEL DE L ATHLETE PENDANT 24 H. Le Guide d utilisation complet rédigé par Christophe MICLO, Distributeur indépendant Herbalife et cycliste H24. ///////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Plus en détail

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2

Si active. Fragment ( si fragment ) Dans le cas de complexe, on écrit le complexe sous un seul nom. Ex : complexe des molécules 1, 4 et 2 : C 1,4,2 Le complément I_ Généralités A. Découverte Les anticorps ont été découverts en 1890. La fixation d'anticorps ne suffit pas à détruire l'antigène. Pfeiffer et Bordet ont démontré qu'un système complémentaire

Plus en détail

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans.

Le Test d effort. A partir d un certain âge il est conseillé de faire un test tous les 3 ou quatre ans. Le Test d effort L'épreuve du test d'effort est un examen effectué en général par un cardiologue ou un médecin du sport. Le test d'effort permet de mesurer le rythme cardiaque, la pression artérielle,

Plus en détail

Complejo Las Musas - Salta 271 - www.complejolasmusas.com.ar - info@complejolasmusas.com.ar

Complejo Las Musas - Salta 271 - www.complejolasmusas.com.ar - info@complejolasmusas.com.ar Curiosités de la SPA Douche écossaise La douche écossaise est d'utiliser l'eau comme agent thérapeutique, résultant d'une hydrothérapie. Le massage est causée par une combinaison d'un flux vertical de

Plus en détail

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire

Thérapie anti-âge. Revitalisation cellulaire Thérapie anti-âge Revitalisation cellulaire La qualité du fonctionnement de notre organisme diminue avec l âge, en particulier les systèmes physiologiques importants tels que : Le système immunitaire,

Plus en détail

L activité physique, facteur de prévention du vieillissement musculaire

L activité physique, facteur de prévention du vieillissement musculaire L activité physique, facteur de prévention du vieillissement musculaire Physiologiste au centre de recherche du Service de santé des armées de Grenoble Cet exposé vise à présenter l état des connaissances

Plus en détail

Veille sur les articulations de votre cheval!

Veille sur les articulations de votre cheval! Veille sur les articulations de votre cheval! Voici ce que Cosequin Equine Plus HA peut faire pour votre cheval! Produits vétérinaires COSEQUIN Equine Plus HA est une marque déposée de Nutramax Laboratories,

Plus en détail

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116

Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Dans ce chapitre : Anatomie cardiovasculaire 110 Le cœur 110 La circulation systémique 115 Les globules rouges 116 Physiologie du système cardiovasculaire 117 Le transport du dioxyde de carbone 117 La

Plus en détail

Les défenses de notre organisme

Les défenses de notre organisme Les défenses de notre organisme Intro : Si nos barrières naturelles ou nos moyens de prévention n'ont pas pu empêcher une contamination, notre corps dispose d'un «système» assurant la défense de notre

Plus en détail

NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance

NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance NOUVEAUTÉS de la gamme Inovance SEPTEMBRE 2013 Nutrition - Santé THYROVANCE - CA133 Complémentation alimentaire à base d iode, Q10, tyrosine, vitamines et minéraux La thyroïde participe aux fonctions vitales

Plus en détail

Bioénergétique de l exercice musculaire

Bioénergétique de l exercice musculaire Bioénergétique de l exercice musculaire 1 Afin de se maintenir en vie, une cellule doit continuellement "travailler". Donc, elle a besoin d'énergie (énergie = capacité à produire du travail). Travail mécanique

Plus en détail

Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle

Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle Mot de Dr. Ray Strand, spécialiste en Médecine nutritionnelle La plupart des gens ne comprennent pas vraiment le concept de médecine nutritionnelle et moins de personnes encore celui de la nutrition cellulaire.

Plus en détail

St. Francis Herb Farm Téléconférence 8 avril 2014

St. Francis Herb Farm Téléconférence 8 avril 2014 St. Francis Herb Farm Téléconférence 8 avril 2014 St. Francis Herb Farm Une entreprise familiale canadienne au service de votre santé depuis 1988. Produits présentés : 1. Matrice minérale 2. Matrice Go

Plus en détail

les protéines et le fonctionnement des cellules

les protéines et le fonctionnement des cellules les protéines et le fonctionnement des cellules marcel.dellanoce@free.fr 1 / 9 marcel.dellanoce@free.fr les protéines et le fonctionnement des cellules 1 assurer la structure et l'organisation des tissus

Plus en détail

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères

n 18 de la micronutrition Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères n 18 Dossier : Les quatre secrets pour mieux protéger ses artères Édito Protéger ses artères : trop d information tue l information Stopper les graisses, faire baisser le cholestérol, perdre du poids,

Plus en détail

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08 SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN 1/8 CROQUETTE CHIEN SPORTIF Croquette chien sportif pour bien répondre aux chiens à activité soutenue. Equilibre aux besoins du chien de chasse ou sportif. Améliore

Plus en détail

LifePak + 9 fonctions en une formule

LifePak + 9 fonctions en une formule LifePak + 9 fonctions en une formule UN produit pour l'europe Discours simplifié pour le business en EMEA Formule optimisée Un programme nutritionnel de bien-être complet utilisant un mélange innovant

Plus en détail

ALIMENTATION DU CHEVAL ATHLETE

ALIMENTATION DU CHEVAL ATHLETE MERIAL ANGERS 2001 ALIMENTATION DU CHEVAL ATHLETE Philippe BENOIT Clinique Equine 78610 LES BREVIAIRES DU POULAIN AU CHEVAL ATHLETE Caractèristiques du cheval athlète. Sujets à des efforts variés. Court

Plus en détail

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique.

Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Bilan n 5 Le corps humain et santé : l exercice physique. Objectifs de cette partie du programme : - (TP n 21) découvrir les modifications physiologiques du système cardiorespiratoire lors d un effort.

Plus en détail

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain

SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain SAÉ LES BOISSONS ÉNERGISANTES, et les effets sur les systèmes du corps humain A) Les composants d une boisson énergisante populaire : Composition (par canette) : taurine (1000 mg), caféine (80 mg) sucre

Plus en détail

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation

Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Biologie 12 Examen de référence D Guide de notation Utilise le schéma ci-dessous pour répondre à la question 1. Organite 1 Organite 2 1. Identifie les organites 1 et 2 et compare leurs fonctions d au moins

Plus en détail

SERVIROC LE CATALOGUE LIQUIDE NUTRITIF. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08

SERVIROC LE CATALOGUE LIQUIDE NUTRITIF. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08 SERVIROC LE CATALOGUE LIQUIDE NUTRITIF 1/15 LIQUIDE ES VITAMINE RENFORTS Liquide es vitamine pour la résistance, les fonctions musculaires et nerveuses. Améliore la résistance des animaux en période difficile.

Plus en détail

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS

LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Faiza Mehaoui Joséphine Roose Seconde 205 LES CONSEQUENCES DU TABAC SUR LES SPORTIFS Dossier de SVT. M. Terracol Les conséquences du tabac sur les sportifs En France, le tabac fait plus de 60 000 morts

Plus en détail

LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS.

LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS. LE VIEILLISSEMENT CELLULAIRE. LE VIEILLISSEMENT DES ORGANES ET FONCTIONS. Philippe CAILLET Département de Médecine Interne et Gériatrie. Hôpital Albert Chenevier Créteil Le vieillissement.! Détérioration

Plus en détail

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE

6.1.- LA CIRCULATION PULMONAIRE 6.2.- LA CIRCULATION GENERALE Edwige TROHEL 1 SOMMAIRE 1.- DE QUOI EST COMPOSE LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE 2.- LE SYSTÈME CARDIO-VASCULAIRE EST SOLLICITE EN PLONGEE, POURQUOI? 3.-LE CŒUR 3.1.- DESCRIPTION et ROLE 3.2.- SON FONCTIONNEMENT

Plus en détail

Trisomie 21 et vieillissement Analyse des conséquences au niveau transcriptionnel et traductionnel de la surexpression des gènes SOD-1 et APP

Trisomie 21 et vieillissement Analyse des conséquences au niveau transcriptionnel et traductionnel de la surexpression des gènes SOD-1 et APP Trisomie 21 et vieillissement Analyse des conséquences au niveau transcriptionnel et traductionnel de la surexpression des gènes SOD-1 et APP INTRODUCTION La trisomie 21 Description clinique Trisomie 21

Plus en détail

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011

thera Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION JUIN 2011 JUIN 2011 thera N 2 L INFORMATION AU SERVICE DE LA NUTRITION Des solutions naturelles pour protéger votre peau tout l été thera Edito Chères clientes, chers clients, L été arrive Coups de soleil, vieillissement

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

Formules brutes. Propriétés et effets

Formules brutes. Propriétés et effets ATIVITÉ 2NDE TÈME : SPRT/MATÉRIAUX ET MLÉULES DANS LE SPRT GRUPES ARATÉRISTIQUES Dans le domaine du sport, de nombreuses molécules sont mise en jeu, que ce soit au niveau du corps humain, ou dans les matériaux

Plus en détail

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme

Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Partie II : Maintien de l intégrité de l organisme Chapitre I : Mécanismes de l'homéostasie Introduction : exemple de la régulation de la glycémie Chez un sujet en bonne santé, la glycémie est d environ

Plus en détail

- info EXPLORATION DU STATUT MARTIAL ÉVALUATION DU COMPARTIMENT CIRCULANT : Fer sérique

- info EXPLORATION DU STATUT MARTIAL ÉVALUATION DU COMPARTIMENT CIRCULANT : Fer sérique EXPLORATION DU STATUT MARTIAL - info NUMERO 5 2013 ÉVALUATION DU COMPARTIMENT CIRCULANT : Fer sérique Son dosage isolé est SANS INTÉRÊT, il ne se justifie que couplé à celui de la transferrine qui permet

Plus en détail

ARTHROSE, PROTOCOLE NATUREL

ARTHROSE, PROTOCOLE NATUREL ARTHROSE, PROTOCOLE NATUREL Qu est-ce que l arthrose? Dans les articulations normales, les processus de synthèse et de dégradation du cartilage sont en équilibre. En cas d arthrose, les processus de réparation

Plus en détail

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE

THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE THEME 2 : CORPS HUMAIN ET SANTE : L EXERCICE PHYSIQUE Introduction générale : L Homme, pour vivre, a besoin de se nourrir. La nutrition fait appel à différentes fonctions que sont l alimentation, la respiration

Plus en détail

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation

Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé. Atelier sur l alimentation Tout savoir pour courir avec plaisir pour votre santé Atelier sur l alimentation Alimentation & Marathon Demi-journée scientifique 3 mars 2012 Genève marathon Anne-Catherine Morend Diététicienne dipl.

Plus en détail

Physiologie du Muscle Strié Squelettique

Physiologie du Muscle Strié Squelettique Module Appareil Locomoteur DFGSM S4 Physiologie du Muscle Strié Squelettique «Notions de Physiologie Appliquée» Docteur Fabien PILLARD, MCU-PH Service d Exploration de la Fonction Respiratoire et de Médecine

Plus en détail

La digestion chimique

La digestion chimique SBI3U La digestion chimique Les aliments sont réduits mécaniquement en particules plus petites ils sont soumise à l action de substances chimiques et des enzymes les molécules complexes deviennent des

Plus en détail

Lutte contre la surcharge pondérale

Lutte contre la surcharge pondérale Lutte contre la surcharge pondérale I. Répartition des graisses corporelles Généralités Inégalités hommes/femmes Causes de l obésité II. Contrôle des la masse corporelle Réduire l apport énergétique alimentaire

Plus en détail

1-Modifications du taux des protéines de stress au cours d'activités physiques. C- Education pour la santé, entraînement, dopage, performance et APS

1-Modifications du taux des protéines de stress au cours d'activités physiques. C- Education pour la santé, entraînement, dopage, performance et APS 1-Modifications du taux des protéines de stress au cours d'activités physiques. C- Education pour la santé, entraînement, dopage, performance et APS 2- G. GUTIERREZ*, A. MIDOL**, K. BENDHAOU*, M. SERRAR*,

Plus en détail

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN

CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN CHAPITRE 1: ROLE DES ENZYMES DANS L'APPORT DU GLUCOSE SANGUIN Les enzymes sont une catégorie particulière de protéines qui interviennent dans la plupart des réaction chimique qui se déroulent à l'intérieur

Plus en détail

«La réponse définitive»

«La réponse définitive» LIFEBODYBUILDING.COM FORMATIONS en STRATEGIE NUTRITION et DEVELOPPEMENT PHYSIQUE De combien de grammes de protéines avons-nous réellement besoin au quotidien pour développer ou maintenir sa masse musculaire?

Plus en détail

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy

EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE. Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy EXPLORATION DE LA CELLULE ET MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE Gilles Bourbonnais / Cégep de Sainte-Foy Taille des cellules (104) Si une cellule animale avait la taille d'un immeuble de six logements 1 µm = 1/1000

Plus en détail

LA CICATRISATION. I - Reconstitution tissulaire. Cicatrisation primaire - Cicatrisation secondaire

LA CICATRISATION. I - Reconstitution tissulaire. Cicatrisation primaire - Cicatrisation secondaire LA CICATRISATION I - Reconstitution tissulaire La cicatrisation d'une plaie est un phénomène biologique naturel. Les tissus humains et animaux sont capables de réparer des lésions localisées par des processus

Plus en détail

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes

La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes La circulation sanguine assure la distribution du di-oxygène et des nutriments aux organes Nous avons vu que le sang est impliqué dans tous les échanges de l'organisme avec le milieu extérieur SL: Echanges

Plus en détail

Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires.

Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires. 1 Les graisses alimentaires, origine, catégories, rôle et conseils alimentaires. Le constat Avec les protides et les glucides, les graisses alimentaires, plus couramment appelées lipides, constituent les

Plus en détail

L alimentation du sportif

L alimentation du sportif L alimentation du sportif Tout comme pour les personnes les plus sédentaires, l'alimentation du sportif doit avant tout être équilibrée. Néanmoins pour répondre aux besoins de l'organisme soumis à rude

Plus en détail

DIAGNOSTIC DES MICRONUTRIMENTS

DIAGNOSTIC DES MICRONUTRIMENTS DIAGNOSTIC DES MICRONUTRIMENTS Dr Monika FUCHS VIENNE Autriche- ord@dr-m-fuchs.at Traduction: M. Amin GASMI Le diagnostic judicieux des micronutriments en médecine orthomoléculaire : - Minéraux - Oligoéléments

Plus en détail

Alimentation du sportif: apports en sels minéraux

Alimentation du sportif: apports en sels minéraux Alimentation du sportif: apports en sels minéraux 1 Sous l'effet d'un exercice physique prolongé, il existe essentiellement des pertes: par la sueur (Na+, K+, Mg, Fe++, Cu, Ca ) par l'urine (Zn, K+, Cr).

Plus en détail

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques

Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Pratique de l'aïkido et douleurs physiques Plan Généralités sur la douleur Les différents publics et leurs spécificités Prévention des douleurs et traumatismes La douleur Classification : 3 types de douleur

Plus en détail

ÉNERGIE. Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui limitent les performances!

ÉNERGIE. Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui limitent les performances! Optimiser la récupération chez le cheval de compétition Susana Macieira, DMV Clinicienne Ambulatoire équin Tout travail, tout effort, produit des toxines La priorité doit être d'éliminer les déchets qui

Plus en détail

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 1: LES RÉSERVES D ÉNERGIE POUR PRATIQUER LE SPORT

PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 1: LES RÉSERVES D ÉNERGIE POUR PRATIQUER LE SPORT PROGRAMME NUTRITION 2014-2015 - DDO WATERPOLO Mireille Guibord, Diététiste RÉSUMÉ PRÉSENTATION 1: LES RÉSERVES D ÉNERGIE POUR PRATIQUER LE SPORT Cette présentation visait à comprendre les besoins énergétiques

Plus en détail

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment

Diabète et obésité. Un état qui progresse constamment Diabète et obésité Un état qui progresse constamment Dans nos sociétés industrielles, l obésité, naguère exceptionnelle, puis plus courante, suit une telle progression qu elle pourrait bien, à terme, constituer

Plus en détail

Christophe Hausswirth, PhD Habilité à Diriger les Recherches, INSEP, Service Recherche

Christophe Hausswirth, PhD Habilité à Diriger les Recherches, INSEP, Service Recherche Commission Médicale du 20 Nov.2010 La Cryothérapie du Corps Entier (CCE) : le point scientifique et pratique Christophe Hausswirth, PhD Habilité à Diriger les Recherches,, Service Recherche INTRODUCTION

Plus en détail

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial

Définition. remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial Arthrose Définition n Dégradation du cartilage associée à des remaniements de l os sous chondral, à la production d ostéophytes, et à des épisodes d inflammation du liquide synovial n Touche tous les éléments

Plus en détail

COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES ET ADDICTIONS

COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES ET ADDICTIONS COMPLÉMENTS ALIMENTAIRES ET ADDICTIONS FEDERATION FRANCAISE DE HANDBALL 1= COMPLEMENTS ALIMENTAIRES UN BENEFICE CONSEQUENT POUR LES FABRIQUANTS, UN BENEFICE NUL POUR LES PRATIQUANTS Courbe fabriquant Courbe

Plus en détail

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs,

Les étirements. Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Les étirements Introduction : Il existe différents types d étirements, exécutés avec des méthodes différentes : statiques, dynamiques, passifs, Le choix des méthodes doit être en liaison avec l objectif

Plus en détail

Thermorégulation et exercice physique

Thermorégulation et exercice physique Thermorégulation et exercice physique Généralités L activité physique en ambiance chaude ou froide augmente les charges pour l organisme Dans des conditions extrêmes, l organisme doit s adapter Mécanismes

Plus en détail

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE

BASES D UNE ALIMENTATION. Régine GAUL AOUIZERATE BASES D UNE ALIMENTATION EQUILIBREE Régine GAUL AOUIZERATE LA SANTE DEFINITION «La santé est un état de complet bien- être physique, mental et social et pas seulement l absence de maladie ou d infirmité»

Plus en détail

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII

Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII Sommaire PRÉFACE... XI REMERCIEMENTS... XII 1. FAIRE LE PLEIN DE CARBURANT POUR SE MUSCLER... 1 Avec quoi fabrique-t-on du muscle?... 2 D où le muscle tire-t-il son énergie?... 3 Règles de nutrition pour

Plus en détail

Les effets nocifs du bruit sur l'homme

Les effets nocifs du bruit sur l'homme La santé n'est pas seulement l'absence de maladie mais un état de complet bien être physique, mental et social (OMS) Le bruit est un ensemble confus de sons non désirés (Littré) ou un ensemble de sons

Plus en détail

L ENTRAINEMENT EN APNEE

L ENTRAINEMENT EN APNEE L ENTRAINEMENT EN APNEE par Frédéric Lemaître, docteur en physiologie du sport 1 ) effets de l entraînement a) durée de l apnée b) volumes pulmonaires c) chémosensibilité au CO2 d) bradycardie e) aspects

Plus en détail

LES FILIERES ENERGETIQUES

LES FILIERES ENERGETIQUES LES FILIERES ENERGETIQUES Institut Régional de Biologie et Médecine du Sport Dr Frédéric MATON www.irbms.com Médecine du Sport Acteur Biologie par de Passion l entraînement dans le Sport et la Santé 3

Plus en détail

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi

G' 0 = - 30,9 kj.mol -1. ATP + H 2 O ADP + Pi Énergie et métabolisme Les animaux trouvent la plupart de leur énergie dans l'oxydation des nutriments. La quantité d'oxygène absorbée peut permettre des mesures du métabolisme. Certains organismes peuvent

Plus en détail

Jean-Luc ROYER Kinésithérapie du Sport Novembre 2015

Jean-Luc ROYER Kinésithérapie du Sport Novembre 2015 DOPAGE - BLESSURES Jean-Luc ROYER Kinésithérapie du Sport Novembre 2015 Dopage Blessures Comment poser le débat? - Entamer la réflexion La blessure entraîne t-elle le dopage pour mieux retrouver, et au

Plus en détail

SOULAGEMENT DE L ARTHRITE

SOULAGEMENT DE L ARTHRITE Therall MC SOULAGEMENT DE L ARTHRITE Vivre avec l arthrite Un guide pour comprendre et gérer l arthrite Données sur l arthrite 4,5 millions de personnes sont actuellement atteintes d arthrite au Canada.

Plus en détail

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME

FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME FONDAMENTAUX DE L ENTRAINEMENT EN CYCLISME 1- POURQUOI S ENTRAINER? Physiologie de l effort Intensités et filières énergétiques Biomécanique La surcompensation Les limites de l effort 2- COMMENT S ENTRAINER?

Plus en détail

Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement. l Age. Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille

Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement. l Age. Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille Master Neurosciences 2 ème année Colloque : Vieillissement Dégénérescence Maculaire Liée à l Age Louis Hoffart Service d ophtalmologie Hopital de la Timone Marseille Louis.hoffart@mail.ap-hm.fr Macula

Plus en détail

PREVENTION DES BLESSURES CHEZ LE SPORTIF. Dr Frédéric MATON

PREVENTION DES BLESSURES CHEZ LE SPORTIF. Dr Frédéric MATON PREVENTION DES BLESSURES CHEZ LE SPORTIF Dr Frédéric MATON SUIVI MEDICAL SE CONNAÎTRE! MODE D ENTRAINEMENT EQUIPEMENT FACTEURS ENVIRONNEMENTAUX ETIREMENTS REGLES DIETETIQUES Visite d aptitude: Quel intérêt?

Plus en détail