BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES. Quelques statistiques"

Transcription

1 BILAN DES ACTIVITÉS DE LA CONCERTATION Enfance-Famille 1 er AVRIL 2015 AU 31 MARS 2016 ET PERSPECTIVES LES RENCONTRES Quelques statistiques Le nombre de rencontres tenues Participation moyenne aux rencontres 6 rencontres de Concertation Enfance-Famille 2 rencontres Réussite éducative, qualification et emploi (REQE) 7 formations / colloques / conférences destinés aux intervenantes 8 fêtes de quartier familiales 2 événements destinés aux intervenantes (lancement, réseautage, etc.) 4 événements destinés aux familles (lancement, Magasins-Partages, etc.) Moyenne de 15 participantes L appréciation des rencontres Les aspects des rencontres les plus appréciés : éléments festifs, traditions, réseautage, échanges, ressourcement. Le grand nombre des rencontres permet une meilleure collaboration entre partenaires et une plus grande efficacité, mais génère aussi de l essoufflement. La mobilisation des partenaires et le partage d informations lors des rencontres favorisent le déploiement et la réalisation d actions malgré l absence de financement (ex. Transition 1). Les comités de travail et objectif général poursuivi par chaque comité Nombre de comités de travail 11 Comité de suivi Jouer c est grandir 3 rencontres Orienter et suivre le projet collectif Jouer c est grandir Comité de suivi Relevailles 3 rencontres Orienter et suivre le projet collectif Relevailles Comité de suivi SQF 2015 (comprend également des sous-comités de travail) Approx. 9 rencontres incluant les sous-comités Organiser la fête de quartier Comité Aménagement de parcs 10 rencontres Orienter et soutenir la chargée de projet embauchée pour le déploiement du plan d action en aménagement de parcs Vivre Saint-Michel en santé 1

2 Comité Parcs intérieurs 4 rencontres Orienter et soutenir l agent facilitateur embauché pour le déploiement du projet Parc intérieur Comités sectoriels Transition 1 5 rencontres Développer une collaboration École-Communauté et un plan d action collectif pour favoriser un passage harmonieux vers le préscolaire Comité de suivi Bonjour Familles 5 rencontres Orienter et suivre le projet collectif Bonjour Familles et organiser la journée de ressourcement EF de novembre 2015 Comité Offre de service en périnatalité 7 rencontres Développer les outils promotionnels de l offre de service en périnatalité Comité ad hoc évaluation 4 rencontres Réaliser le plan d évaluation EF, accompagné par une évaluatrice externe Comité de coordination 9 rencontres Proposer des orientations et animer la Concertation Comités Fête hivernale 7 rencontres Organiser deux fêtes hivernales (secteur Est et Ouest) LES FAITS SAILLANTS DE L ANNEE BILAN Les principales réalisations au cours de l année La grande mobilisation des partenaires du réseau Enfance-Famille et les liens de collaboration entre eux qui ont favorisé la réalisation de nombreux bons coups : o La Semaine québécoise des familles de 2015, un bel exemple d implication des partenaires! o Le déploiement d un plan d action collectif en Transition 1 (passage vers l école) impliquant des écoles primaires, des milieux de garde, le CIUSSS et des organismes communautaires, sans soutien financier. o Le travail de tous les partenaires impliqués dans l offre de service en périnatalité du quartier pour développer une vision commune et créer des outils promotionnels adaptés au profil des familles de St-Michel et utiles aux acteurs du quartier. Vivre Saint-Michel en santé 2

3 o Le développement plus soutenu de la stratégie du Kiosque-ressources ambulant qui favorise la mutualisation des ressources, le travail d équipe et l interconnaissance entre les partenaires. o La priorisation faite par plusieurs organisations du quartier de soutenir davantage le développement des habiletés sociales chez les 4-5 ans : plusieurs intervenantes du milieu communautaire ont suivi ensemble la formation Vers le Pacifique 4-5 ans et ont implanté en cours d année, chacune dans leur organisme, des activités pour outiller les enfants et soutenir les parents dans leurs interventions à domicile. - L offre de service et les opportunités de participation pour les familles se sont encore développées, notamment par : o La mise en place de deux points de service Parc intérieur dans le quartier pour faire bouger parents et tout-petits la fin de semaine pendant la période hivernale o Le maintien des fêtes hivernales dans les secteurs Est ET Ouest pour offrir aux familles des opportunités de sortir l hiver et d être actives o La mise en place d un comité de parents citoyens pour l organisation et l animation du Gala des Nouveau-nés, édition 2015 o L offre d un événement Parent-conteur à la bibliothèque St-Michel pour promouvoir l éveil à la lecture et à l écriture auprès des familles du quartier. Une formation Communauté de pratique Parent-Conteur a également été offerte et des parents y ont participé en compagnie de responsables en service de garde et d intervenantes de la bibliothèque et des organismes communautaires. 2. Contribution au niveau des stratégies transversales 2.1. La stratégie de PARTICIPATION CITOYENNE vise la capacité collective d agir. a) Utilisation des ressources par les citoyens Toutes les actions. b) Mise en place de mécanismes pour donner une voix aux citoyens Ex. Démarche d évaluation du plan Enfance-Famille : administration d un sondage et réalisation de focus-groups et d entrevues individuelles auprès de familles du quartier St- Michel. c) Implication des citoyens (engagement dans la conception et la réalisation des actions) Ex. Gala des Nouveau-nés organisé par un comité de parents citoyens 2.2. Dans la dernière année, est-ce que votre concertation a mis en œuvre une ou plusieurs stratégies visant la DIVERSITE? (plus d une réponse possible) Oui Non Si oui, quelle situation représente votre concertation? a) Diversité socio-économique b) Diversité socio-culturelle Ex. Gala des Nouveau-nés organisé par un comité de parents citoyens : place donnée aux différentes cultures (présentation de rituels de naissance de différentes communautés culturelles, chant de bonne fête en différentes langues) c) Diversité selon les groupes d âge Vivre Saint-Michel en santé 3

4 2.3. Dans la dernière année, est-ce que votre concertation a mis en œuvre une ou plusieurs stratégies visant la COMMUNICATION? (plus d une réponse possible) Oui Non Si oui, quelle situation représente votre concertation? Dans la dernière année, notre concertation a mis en œuvre des stratégies de communication et de diffusion d information qui visent : a) Les citoyens Le travail de tous les partenaires impliqués dans l offre de service en périnatalité du quartier pour développer une vision commune et créer des outils promotionnels adaptés au profil des familles de St-Michel et utiles aux acteurs du quartier. 3 outils ont été créés, intitulés En route avec bébé 0 à 6 mois. Les outils visent à mieux faire connaître l offre de service aux citoyens pour qu ils participent davantage, mais servent également d aide-mémoire pour les intervenants pour qu ils réfèrent davantage vers les services. b) Les partenaires et acteurs des organismes/organisations Idem à a) Les citoyens. 3. À quelle(s) priorité(s) du PIQ votre concertation contribue-t-elle le plus? (maximum de 3 priorités, autres que votre priorité ; merci de décrire brièvement ces contributions) Priorités REQE SPORTS ET LOISIRS Contributions Les projets suivants ont pour objectif de maximiser le plein potentiel du développement de l enfant, de soutenir le parent dans son rôle de premier éducateur et de favoriser des transitions harmonieuses dans les différentes étapes de vie de l enfant : Relevailles Jouer c est grandir! Transition 1 (Démarche É-F-C) Bedondaine Passeport-Parent Je porte bébé Réseau des jeunes parents Accompagnement des familles vers une insertion sociale Activités de psychomotricité dans les ateliers de stimulation en dyade (Jouer c est grandir! et Viens jouer dans ma cabane) Parc intérieur (motricité globale des tout-petits) Aménagement de parcs et boîtes Emprunte et Joue : déploiement de stratégies pour favoriser l utilisation des parcs extérieurs par les familles. 4. Principaux obstacles, défis rencontrés dans l avancement de vos travaux La prise en compte des préoccupations de la Concertation Enfance-Famille dans le cadre de la démarche en lien avec le Projet d impact collectif. Sur-concertation (multitude de comités de suivi) ce qui a un impact sur la participation des acteurs du milieu. Arrimer les pratiques et avoir une majorité de partenaires qui y adhèrent et qui participent. Vivre Saint-Michel en santé 4

5 Rejoindre les familles isolées là où elles sont, celles qui sont en dehors du réseau communautaire, celles qui ne comprennent pas le français, rejoindre les pères. Défi de mobilisation des parents (nombreux appels téléphoniques, courriels, etc.), beaucoup de temps doit y être consacré. Changements structurels qui ont des impacts sur les mécanismes de partenariat et de référencement. PERSPECTIVES Les principaux projets ou défis auxquels les partenaires entendent s attaquer au cours de l année Déploiement du plan d action qui comprend 16 actions soutenues financièrement par Avenir d Enfants Québec en forme et le SIPPE (Service intégré en périnatalité et petite enfance). Poursuite des travaux amorcés sur la pérennité des actions du plan Enfance-Famille. Poursuite de la réalisation du plan d évaluation Enfance-Famille. Organisation d un rendez-vous avec les partenaires du quartier dans le cadre d une assemblée pour échanger sur les données issues de la démarche d évaluation et sur les modifications que cela peut apporter dans la pratique-terrain. Réflexion sur la place donnée aux parents au sein de la Concertation Enfance-Famille et organisation d un événement réunissant les parents et les intervenantes de St-Michel. APPRECIATIONS ET REMERCIEMENTS Bravo aux membres du comité de coordination pour tout le travail réalisé en cours d année : vos travaux et réflexions ont alimenté les partenaires de la Concertation! Chapeau à tous les partenaires Enfance-Famille qui se sont impliqués dans une variété impressionnante de comités, rencontres, événements dans un souci sans cesse renouvelé d améliorer la qualité de vie des familles de Saint-Michel, et ce malgré un difficile contexte d austérité, de coupures de financement et de transformation des organisations! Date du bilan : Mercredi, le 4 mai 2016 Vivre Saint-Michel en santé 5

Plan d action. de la politique familiale

Plan d action. de la politique familiale Plan d action 2005 2007 de la politique familiale La Politique familiale de la Ville de Québec tend à faire de Québec un milieu de vie qui soutient activement les familles, facilite leur organisation

Plus en détail

Présentation des résultats de l EQDEM -2012

Présentation des résultats de l EQDEM -2012 Présentation des résultats de l EQDEM -2012 2 J E A N - P I E R R E C O U R T E A U J A C Q U E S M A R L E A U E T S T É P H A N I E L E C L E R C 1 6 O C T O B R E 2 0 1 3 D i r e c t i o n d e s a n

Plus en détail

L ATI Giffard-Montmorency

L ATI Giffard-Montmorency Étude de cas #2 L ATI Atelier sur l impact collectif Mai 2014 Les conditions préalables à l impact collectif Le soutien de personnes influentes En 2005, à l'initiative du CLD de Beauport, un groupe de

Plus en détail

ASSEMBLÉE DE QUARTIER DU 17 NOVEMBRE 2015 ÉVALUATION DU PLAN DE QUARTIER. Bienvenue!

ASSEMBLÉE DE QUARTIER DU 17 NOVEMBRE 2015 ÉVALUATION DU PLAN DE QUARTIER. Bienvenue! ASSEMBLÉE DE QUARTIER DU 17 NOVEMBRE 2015 ÉVALUATION DU PLAN DE QUARTIER Bienvenue! DÉROULEMENT DE LA RENCONTRE 1. Activité d accueil 2. Mot de bienvenue / objectifs de la rencontre 3. Nouvelles des membres

Plus en détail

École Sacré-Cœur Acton Vale Projet éducatif

École Sacré-Cœur Acton Vale Projet éducatif École Sacré-Cœur Acton Vale Projet éducatif 2010-2015 Table des matières Historique... 3 Analyse de la situation de l école Sacré-Coeur... 3 Connaissance du milieu... 4 Organisation de l école... 4 La

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts)

PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES. RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PLANIFICATION STRATÉGIQUE ACTIVITÉ SECTORIELLE LES JEUNES RAPPORT D ÉTAPE LES OCCASIONS À SAISIR (Atouts) PRÉPARÉ PAR SYLVAIN RAYMOND, RESPONSABLE DE L ATELIER PATRICIA LEMELIN, SECRÉTAIRE D ATELIER LE

Plus en détail

Synthèse de l évaluation. DESS en administration scolaire (3164)

Synthèse de l évaluation. DESS en administration scolaire (3164) Synthèse de l évaluation DESS en administration scolaire (3164) Synthèse de l évaluation périodique du DESS en administration scolaire (3164) Outil indispensable pour apprécier la qualité intrinsèque des

Plus en détail

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE

PLAN D ACTION STRATÉGIQUE PLAN D ACTION STRATÉGIQUE FORMATION COMPÉTENCE GRH EMPLOI MISSION Le Comité sectoriel agit sur le développement de la main-d œuvre et de l emploi dans les secteurs des portes et fenêtres, du meuble et

Plus en détail

Les SIPPE et le soutien aux

Les SIPPE et le soutien aux Les SIPPE et le soutien aux familles très s vulnérables : où en sommes-nous? Laurence Le Hénaff et Monique Rainville Équipe Adaptation familiale et sociale, secteur 0-5 ans Direction de santé publique

Plus en détail

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013

Comité développement social Haute-Côte-Nord. Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Comité développement social Haute-Côte-Nord Présentation Pour l activité printanière du RQDS Tadoussac, Mai 2013 Au menu Historique Le rôle du CLD Le développement social HCN Le processus Les comités et

Plus en détail

pour accélérer l accès à l emploi des Montréalaises et des Montréalais issus de l immigration Projets de la deuxième vague

pour accélérer l accès à l emploi des Montréalaises et des Montréalais issus de l immigration Projets de la deuxième vague pour accélérer l accès à l emploi des Montréalaises et des Montréalais issus de l immigration Projets de la deuxième vague printemps 2010 Projets de la deuxième vague printemps 2010 P r o j e t 1 S t a

Plus en détail

Appel d offre pour la prise en charge du programme. «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions

Appel d offre pour la prise en charge du programme. «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions Appel d offre pour la prise en charge du programme «À pied, à vélo, ville active» La date limite pour la réception des propositions est le vendredi 10 mai 2013 à 16h00 Objectif de cet appel d offre Par

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF

PROJET ÉDUCATIF COMMISSION SCOLAIRE DES DÉCOUVREURS PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Adopté par les membres du conseil d établissement le 26 novembre 2014 PRÉSENTATION DE NOTRE PROJET ÉDUCATIF Nous vous présentons avec enthousiasme

Plus en détail

POLITIQUE DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Ville d Edmundston

POLITIQUE DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE. Ville d Edmundston POLITIQUE DU SPORT ET DE L ACTIVITÉ PHYSIQUE Ville d Edmundston Mars 2007 460, rue McGill Montréal (Québec) H2Y 2H2 Téléphone :(514)278-3273 Télécopieur :(514)278-7224 Courriel : dbsf@dbsf.qc.ca page i

Plus en détail

Module 4. Les outils pour faciliter la mise en œuvre. L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté.

Module 4. Les outils pour faciliter la mise en œuvre. L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté. Module 4 Les outils pour faciliter la mise en œuvre L orthophonie communautaire et le continuum de services concerté. La structure de ce module 1. PORTRAIT COLLECTIF LOCAL Un outil à compléter pour tracer

Plus en détail

École Notre-Dame-de-la-Paix. Version adoptée le 12 mai Projet éducatif Page 1

École Notre-Dame-de-la-Paix. Version adoptée le 12 mai Projet éducatif Page 1 École Notre-Dame-de-la-Paix Version adoptée le 12 mai 2015 Page 1 Projet e ducatif Le projet éducatif de l école vise à offrir à tous les élèves un environnement éducatif stimulant et des conditions propices

Plus en détail

École Saint-Luc. Version adoptée le : Projet éducatif Page 1

École Saint-Luc. Version adoptée le : Projet éducatif Page 1 École Saint-Luc Version adoptée le : 2015-06-02 Page 1 Projet e ducatif Le projet éducatif de l école vise à offrir à tous les élèves un environnement éducatif stimulant et des conditions propices au développement

Plus en détail

Plan triennal Table 0-5 ans Centre-Sud. «Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin»

Plan triennal Table 0-5 ans Centre-Sud. «Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin» Plan triennal Table 0-5 ans Centre-Sud «Seul on va plus vite, ensemble on va plus loin» La Table de concertation 0-5 ans des Faubourgs un regroupement d organismes famille-petite enfance, organismes communautaires,

Plus en détail

Présentation. Table de développement social Centre-Sud. 3 octobre 2013

Présentation. Table de développement social Centre-Sud. 3 octobre 2013 Présentation Table de développement social Centre-Sud 3 octobre 2013 1 2 Les assises du mandat d Avenir d enfants Issues d une entente entre le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon

Plus en détail

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CULTURELLE DU QUÉBEC MÉMOIRE DÉPOSÉ À L ATTENTION DE

RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CULTURELLE DU QUÉBEC MÉMOIRE DÉPOSÉ À L ATTENTION DE RENOUVELLEMENT DE LA POLITIQUE CULTURELLE DU QUÉBEC MÉMOIRE DÉPOSÉ À L ATTENTION DE MONSIEUR LUC FORTIN MINISTRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS DU QUÉBEC DANS LE CADRE DE LA CONSULTATION PUBLIQUE

Plus en détail

COMITÉ INTERCULTUREL - PLAN D ACTION

COMITÉ INTERCULTUREL - PLAN D ACTION COMITÉ INTERCULTUREL - PLAN D ACTION 2015-2017 Mesures envisagées Responsables Échéancier Indices de mesure LES LEADERS DES COMMUNAUTÉS CULTURELLES Orientation : Communiquer avec les leaders des communautés

Plus en détail

Équipe locale : Personnel de l école Saint-Louis-de-Gonzague

Équipe locale : Personnel de l école Saint-Louis-de-Gonzague ÉCOLE SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE ÉCOLE SAINT-LOUIS-DE-GONZAGUE ANNÉE SCOLAIRE 2007-2012 PLAN DE RÉUSSITE EN LIEN AVEC LA PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2 mai 2008 ÉQUIPE DE RÉALISATION Équipe locale : France Côté

Plus en détail

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire

La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire La contribution de l approchel École en santé à la prévention des violences en milieu scolaire Présentation au Symposium «Contextes et violences à l él école: quand la recherche côtoie l intervention»

Plus en détail

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance

MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance MAXIMISER SON IMPACT : L ÉVOLUTION D UNE MISSION La Fondation des Canadiens pour l enfance ORGANISATION PHILANTHROPIQUE EN ENTREPRISE Historique du Club dans la communauté L engagement philanthropique

Plus en détail

Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue

Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue Le développement professionnel des directions d établissement : récit de l expérimentation d un programme de formation continue Faculté des sciences de l éducation Département d administration et fondements

Plus en détail

Conférence nationale sur le système éducatif haïtien 1

Conférence nationale sur le système éducatif haïtien 1 Conférence nationale sur le système éducatif haïtien 1 Konbit edikasyon '2012 Document préliminaire Version du 11 Juillet 2011 1 Cette conférence est initiée par le Groupe de réflexion et d action pour

Plus en détail

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ

MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ MUNICIPALITÉS ET FAMILLES, ENSEMBLE POUR DES ENFANTS EN SANTÉ en association avec le Défi Santé 5/30 Équilibre Martine Beaugrand, BAA, M.Sc. Consultante, ACTI-MENU Le projet Municipalités et familles,

Plus en détail

Toujours centrée sur le développement global de la personne, sa mission présente toutefois des réalités plurielles, où la formation

Toujours centrée sur le développement global de la personne, sa mission présente toutefois des réalités plurielles, où la formation «Une promesse d avenir Francophone, public, urbain et métissé, le Collège de Maisonneuve bat au rythme de la société québécoise depuis plus de 75 ans. Résolument moderne et ouvert sur le monde, il s inscrit

Plus en détail

Politique de développement durable

Politique de développement durable Politique de développement durable En 1983, l Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale sur l environnement et le développement durable dirigée par Madame Gro Harlem Brundtland,

Plus en détail

D-1 Politique de l adaptation scolaire

D-1 Politique de l adaptation scolaire C a h i e r d e s r è g l e m e n t s, p o l i t i q u e s, p r o c é d u r e s e t a u t r e s d i r e c t i v e s d e l a C o m m i s s i o n s c o l a i r e d e s H a u t s - C a n t o n s SECTION D

Plus en détail

INITIATIVES CONCERTÉES EN LECTURE

INITIATIVES CONCERTÉES EN LECTURE INITIATIVES CONCERTÉES EN LECTURE 2017-2018 2 9 r u e T u r g e o n S a i n t e - T h é r è s e, Q u é b e c J 7 E 3 H 2 T. 4 5 0. 4 3 4. 7 7 3 5 F. 4 5 0. 4 3 4. 9 7 0 6 Formulaire de demande Nom de la

Plus en détail

MÉMOIRE MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE VERS UNE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL

MÉMOIRE MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE VERS UNE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL MÉMOIRE MONTRÉAL PHYSIQUEMENT ACTIVE VERS UNE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL JANVIER 2017 PRÉSENTATION Ce mémoire est rédigé par Vincianne Falkner, coordonnatrice régionale, Montréal physiquement active,

Plus en détail

50 ans après le Rapport Parent

50 ans après le Rapport Parent 50 ans après le Rapport Parent Conférence d ouverture, journée thématique Nicole Boutin, 30 octobre 2013 Plan! Société et éducation! Défis actuels du système d éducation! De nouveaux enjeux?! Il y a 50

Plus en détail

Siège social Association des familles soutien des aînés de Saint- Hubert (AFSAS) 1688, rue Cartier Saint-Hubert (Québec) J4T 1Y6

Siège social Association des familles soutien des aînés de Saint- Hubert (AFSAS) 1688, rue Cartier Saint-Hubert (Québec) J4T 1Y6 Siège social Association des familles soutien des aînés de Saint- Hubert (AFSAS) 1688, rue Cartier Saint-Hubert (Québec) J4T 1Y6 Téléphone : 1 877 371.0717 Télécopieur : 450 465.2290 Messagerie : coordo.roman@videotron.ca

Plus en détail

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité

Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Le développement social local et le soutien aux familles : Le soutien aux jeunes parents et à la parentalité Atelier présenté aux Journées annuelles de santé publique Marthe Hamel Montréal 23 octobre 2006

Plus en détail

Journées, Semaines et activités spéciales. Tableau des interventions et activités proposées

Journées, Semaines et activités spéciales. Tableau des interventions et activités proposées Journées, Semaines et activités spéciales Tableau des interventions et activités proposées Date Entre le 1 er et le 7 septembre Octobre Journée de la rentrée Mois du cancer du sein 2 octobre Journée internationale

Plus en détail

Forum Tous pour eux La Voix des parents, faire place aux parents citoyens

Forum Tous pour eux La Voix des parents, faire place aux parents citoyens Forum Tous pour eux 2015 La Voix des parents, faire place aux parents citoyens 1 La Voix des parents, faire place aux parents citoyens Présentateurs : Geneviève Boileau, consultante en évaluation et développement

Plus en détail

PLAN D ACTION

PLAN D ACTION PLAN D ACTION 2016-2019 1 PARTIE 1 L aide et l accompagnement en défense des droits La promotion, la sensibilisation et la formation L aide et l accompagnement en défense des droits Recentrer et privilégier

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER POUR L ANNÉE ACTIONS POUR CONTRIBUTION COLLECTIVE

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SOUTIEN FINANCIER POUR L ANNÉE ACTIONS POUR CONTRIBUTION COLLECTIVE APPEL À LA CONTRIBUTION AU PLAN D ACTION 0-17 ANS DÉPÔT : AVENIR D ENFANTS, MILIEUX DE VIE FAVORABLES JEUNESSE, QUÉBEC EN FORME ET SERVICES INTÉGRÉS PÉRINATALITÉ POUR LA PETITE ENFANCE FORMULAIRE DE DEMANDE

Plus en détail

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture

Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Le loisir culturel : outil de développement régional en culture Mémoire présenté au : Ministère de la Culture et des Communications Dans le cadre de la : Consultation pour le renouvellement de la Politique

Plus en détail

Équipe IPCDC 21 août 2012

Équipe IPCDC 21 août 2012 Extrait du Référentiel de compétences pour relever le défi de l exercice de la responsabilité populationnelle à l intention des CSSS et de leurs partenaires Équipe IPCDC 21 août 2012 Annexe II: Rôles-types

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE FONDATION LUCIE ET ANDRÉ CHAGNON

DESCRIPTION DE POSTE FONDATION LUCIE ET ANDRÉ CHAGNON DESCRIPTION DE POSTE FONDATION LUCIE ET ANDRÉ CHAGNON VICE-PRÉSIDENT PARTENARIATS, APPRENTISSAGES ET CHEF DES OPÉRATIONS 2017 Décarie Recherche de Cadres. Tous droits réservés LA FONDATION LUCIE ET ANDRÉ

Plus en détail

Pour des services éducatifs à l enfance de qualité et ancrés dans la communauté

Pour des services éducatifs à l enfance de qualité et ancrés dans la communauté M É M O I R E Pour des services éducatifs à l enfance de qualité et ancrés dans la communauté Mémoire déposé par Avenir d enfants dans le cadre des consultations particulières sur le projet de loi n 143

Plus en détail

Document de travail : objectifs, résultats attendus et moyens

Document de travail : objectifs, résultats attendus et moyens Document de travail : objectifs, résultats attendus et moyens 2016-2017 Enjeu : Maintenir, consolider et bonifier le rôle et le rayonnement du Cégep régional de Lanaudière au sein de son milieu. Orientation

Plus en détail

Mémoire. de la Fédération des commissions scolaires du Québec

Mémoire. de la Fédération des commissions scolaires du Québec Mémoire de la Fédération des commissions scolaires du Québec Présenté dans le cadre de la consultation de la Commission sur l éducation à la petite enfance Novembre 2016 Document : 7243 Fédération des

Plus en détail

Conseil québécois du théâtre - PLAN STRATÉGIQUE

Conseil québécois du théâtre - PLAN STRATÉGIQUE Conseil québécois du théâtre - PLAN STRATÉGIQUE 2012-2015 PROFIL MISSION La mission du Conseil québécois du théâtre (CQT) est de rassembler et de représenter le milieu théâtral professionnel du Québec.

Plus en détail

Texte Les orientations du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport pour une école adaptée à tous ses élèves

Texte Les orientations du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport pour une école adaptée à tous ses élèves ... EDU 1012 Difficultés d apprentissage, d adaptation et stratégies d intervention... Texte Les orientations du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport pour une école adaptée à tous ses élèves

Plus en détail

L évaluation d un programme

L évaluation d un programme L évaluation d un programme préscolaire en milieu minoritaire francophone : l exemple d une étude quasi-expérimentale pancanadienne avec méthodes mixtes. Louise Legault, SRSA et Gordon Lenjosek, RHDCC

Plus en détail

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE»

POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» POLITIQUE D INTÉGRATION DES ENFANTS À DÉFIS PARTICULIERS CENTRE DE LA PETITE ENFANCE «LE CPE LA DÉCOUVERTE DE L ENFANCE» Politique adoptée par le conseil d administration en juin 2007, révisé en septembre

Plus en détail

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE

saveur POLITIQUE ALIMENTAIRE saveur équilibre POLITIQUE ALIMENTAIRE Mot du maire La Ville de Rimouski a toujours été grandement préoccupée par la santé de ses citoyens et citoyennes. Depuis 2007, de nombreuses actions ont été entreprises,

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS 2014

RAPPORT D ACTIVITÉS 2014 RAPPORT D ACTIVITÉS 2014 5 3 0, R U E D E L A G E Q U E B E C, Q C G 3 G 1 J 2 418-316-2241 I N F O @ L D H S. C A H T T P : / / W W W. L D H S. C A RAPPORT D ACTIVITÉS RAPPORT D ACTIVITÉS P O U R L A

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES

POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES POLITIQUE N o 13-06-06-05 CAHIER DE GESTION POLITIQUE CULTURELLE DE LA COMMISSION SCOLAIRE DES TROIS-LACS SECTEUR JEUNES Responsabilité Entrée en vigueur Direction générale 2006-07-01 Service du secrétariat

Plus en détail

Les éléments sont présentés à titre d exemple et peuvent être adaptés en fonction du contexte local.

Les éléments sont présentés à titre d exemple et peuvent être adaptés en fonction du contexte local. ANNEXE-B- DF -B GUIDE DE RÉFÉFENCE POUR LA RÉDACTION DU PLAN D ACTION TRIENNAL Année financière 2012-2013 Le présent guide est un outil de référence pour la rédaction du plan d action triennal de la Table

Plus en détail

Table de concertation lavalloise pour l emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins

Table de concertation lavalloise pour l emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins Table de concertation lavalloise pour l emploi des femmes dans les métiers traditionnellement masculins Historique En 2005, le Conseil du statut de la femme, la Commission scolaire de Laval et Dimension

Plus en détail

- 1 - DESCRIPTION D EMPLOI. But du poste. Tâches et responsabilités

- 1 - DESCRIPTION D EMPLOI. But du poste. Tâches et responsabilités DESCRIPTION D EMPLOI Titre du poste : Département : Gestionnaire : Employés sous gestion : Agent de liaison Partenariats et Communications Directeur des Partenariats et des Communications (supervision)

Plus en détail

Plan stratégique du Cégep de Jonquière

Plan stratégique du Cégep de Jonquière Plan stratégique du Cégep de Jonquière 2010-2015 document synthèse Un cégep engagé dans son milieu LE CÉGEP EN BREF... Le Cégep de Jonquière, établissement d enseignement supérieur, offre 20 programmes

Plus en détail

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale

Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Responsabilité populationnelle au Québec : l impulsion nationale, le soutien régional, la mise en œuvre locale Martine Couture Présidente-directrice générale PLAN Définition de la responsabilité

Plus en détail

POUR UN AGIR INTÉGRÉ. COMPLICE Conseil d Orientation et de Mobilisation des Partenaires Locaux pour l Intervention des Communautés de l Énergie

POUR UN AGIR INTÉGRÉ. COMPLICE Conseil d Orientation et de Mobilisation des Partenaires Locaux pour l Intervention des Communautés de l Énergie POUR UN AGIR INTÉGRÉ COMPLICE Conseil d Orientation et de Mobilisation des Partenaires Locaux pour l Intervention des Communautés de l Énergie Présentation au colloque «Agir pour et avec l usager, ses

Plus en détail

PLAN D ACTION AVC-Aphasie Laval

PLAN D ACTION AVC-Aphasie Laval AVC-Aphasie Laval 1 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 1... 4 ORIENTATION 1 : LE RENFORCEMENT DE LA GOUVERNANCE... 4 ORIENTATION 2 : LE DÉPLOIEMENT D UNE OFFRE DE SERVICE S COHÉRENTE AVEC LES NOUVELLES

Plus en détail

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR

POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR POLITIQUE CULTURELLE LA CULTURE, UN MONDE, UNE FAÇON DE VIVRE ET DE GRANDIR 1- PRÉAMBULE La culture est un facteur important d intégration à la société. Dans cette période de grands changements où les

Plus en détail

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet»

Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» Orientations éducatives et programme d activités du Service de Garde «Le nid douillet» 2014-2019 Table des matières Nos orientations éducatives. P. 2 Le respect et l harmonie P. 3 L effort et la persévérance..

Plus en détail

Ministère du Tourisme

Ministère du Tourisme Ministère du Tourisme Symposium international sur le développement nordique Stratégie touristique québécoise au nord du 49 e parallèle - cultures et espaces à découvrir 25 février 2015 Éléments de la présentation

Plus en détail

Le programme Pestalozzi

Le programme Pestalozzi Le programme Pestalozzi Le programme de formation du Conseil de l Europe pour les professionnels de l éducation Développement professionnel Communauté de pratique Formation COMMUNAUTÉ DE PRATIQUE Le programme

Plus en détail

Présentation d Avenir d enfants dans le contexte du Québec

Présentation d Avenir d enfants dans le contexte du Québec Présentation d Avenir d enfants dans le contexte du Québec Réseau international sur le développement et la santé des jeunes enfants - Marie Curie International Exchange Program Par Lyse Brunet, directrice

Plus en détail

BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014

BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014 BILAN TOURNÉE SÉCURITÉ ALIMENTAIRE 2014 Marie-Josée Riel et Christine Giguère Direction de santé publique de l Estrie Automne 2014 CONTEXTE Préoccupations de la Direction générale de la Santé publique

Plus en détail

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école

Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Bilan de la mise en œuvre de la Politique-cadre pour une saine alimentation et un mode de vie physiquement actif Pour un virage santé à l école Thème 2 : Éducation, promotion et communication Thème 3 :

Plus en détail

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016

FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS. Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 FONDS DE DÉVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RAPPORT ANNUEL D ACTIVITÉS Période du 1 er janvier 2015 au 31 mars 2016 Adopté par le conseil de la MRC de Rivière-du-Loup le 20 octobre 2016 Mise en contexte En

Plus en détail

Avec papa c est différent!

Avec papa c est différent! Avec papa c est différent! Une façon novatrice d impliquer le père au cœur du développement de son enfant Daniel Pépin CLSC Ste Julie Guadalupe Puentes Neuman Université de Sherbrooke Journée régionale

Plus en détail

Quel soutien scolaire et communautaire offrir aux parents afin de favoriser la réussite de l entrée dans l écrit chez les enfants?

Quel soutien scolaire et communautaire offrir aux parents afin de favoriser la réussite de l entrée dans l écrit chez les enfants? Quel soutien scolaire et communautaire offrir aux parents afin de favoriser la réussite de l entrée dans l écrit chez les enfants? Chercheur principal Guadalupe Puentes-Neuman, Université de Sherbrooke

Plus en détail

Plan d action pour la solidarité et l inclusion sociale du Granit

Plan d action pour la solidarité et l inclusion sociale du Granit 2012 Plan d action pour la solidarité et l inclusion sociale du Granit Cadre de référence 12/13/2012 Plan d action pour la solidarité et l inclusion sociale du Granit : cadre de référence ii Crédits Recherche

Plus en détail

INTRODUCTION ÉTAT DE LA SITUATION

INTRODUCTION ÉTAT DE LA SITUATION Mémoire de Loisir et Sport Lanaudière dans le cadre de la consultation du ministère de la Culture et des Communications sur le renouvellement de la politique culturelle Préparé par : Nathalie Wagner, présidente

Plus en détail

Formation en ligne sur l int ervent ion en contexte de diversité:

Formation en ligne sur l int ervent ion en contexte de diversité: Formation en ligne sur l int ervent ion en contexte de diversité: Expérience d une conception en partenariat Spyridoula Xenocost as, CIUSSS Cent r e-ouest-de-l île-de-mont réal Geneviève Gr égoi r e-labrecque,

Plus en détail

Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV

Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV Protocole d accueil de l élève allophone nouvellement inscrit à la CSMV A l intention des intervenants communautaires et scolaires des secteurs desservis par la CSMV 2012-2013 Commission scolaire Marie-Victorin

Plus en détail

Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution

Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution Politique de reconnaissance et de soutien aux organismes communautaires, culturels et de loisirs et de sports Politique adoptée par la résolution 2015-03- 118 du conseil municipal en date du 2 mars 2015

Plus en détail

[LES ATELIERS PARENTS-ENFANTS- PLAISIR (PEP)] Décembre 2012 COSMOSS TÉMISCOUATA. Sommaire de l évaluation des Ateliers Parents- Enfants-Plaisir (PEP)

[LES ATELIERS PARENTS-ENFANTS- PLAISIR (PEP)] Décembre 2012 COSMOSS TÉMISCOUATA. Sommaire de l évaluation des Ateliers Parents- Enfants-Plaisir (PEP) Décembre 2012 COSMOSS TÉMISCOUATA Sommaire de l évaluation des Ateliers Parents- Enfants-Plaisir (PEP) Suzie Berthelot, agente de coordination «Le présent document est une synthèse du rapport d évaluation

Plus en détail

des pratiques de qualité

des pratiques de qualité Des pour des pratiques de qualité Les services de garde éducatifs sont engagés dans l amélioration continue de la qualité des services qu ils offrent aux enfants et à leurs familles. Depuis 2 ans, 4 regroupements

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE année adopté au conseil d établissement du 30 mars 2015

PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE année adopté au conseil d établissement du 30 mars 2015 PLAN DE RÉUSSITE ET CONVENTION DE GESTION ET DE RÉUSSITE ÉDUCATIVE 2014-2019 année 2014-2015 adopté au conseil d établissement du 30 mars 2015 PORTRAIT DE L ÉCOLE Ma PAL, mes passions ma réussite L école

Plus en détail

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT

DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT ACTIONS PARTICULIÈRES D EMPLOI-QUÉBEC ET DE SES PARTENAIRES POUR MIEUX SOUTENIR L INTÉGRATION À L EMPLOI DES PERSONNES IMMIGRANTES ET POUR APPUYER LES ENTREPRISES QUI LES EMBAUCHENT Cette partie décrit

Plus en détail

Préscolaire- Maternelle

Préscolaire- Maternelle Services éducatifs Année scolaire 2014-2015 Ce qu est la maternelle Votre enfant entre à la maternelle cette année. Cette première étape du parcours scolaire qu on appelle l éducation préscolaire revêt

Plus en détail

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008

Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 C O N S E I L S U P É R I E U R D E L É D U C A T I O N Forum sur la démocratie et la gouvernance des commissions scolaires 20 et 21 février 2008 Présentation des positions du Conseil supérieur de l éducation

Plus en détail

LE LOISIR CULTUREL AU SERVICE DES CITOYENS DU QUÉBEC

LE LOISIR CULTUREL AU SERVICE DES CITOYENS DU QUÉBEC LE LOISIR CULTUREL AU SERVICE DES CITOYENS DU QUÉBEC Mémoire présenté par l Association des cinémas parallèles du Québec à madame Marie Malavoy ministre de l Éducation, du Loisir et du Sport dans le cadre

Plus en détail

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A.

Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Kino-Québec Le modèle québécois pour la promotion de l activité physique JASP 2006 Véronique Martin, M.A. Diane Boudreault, M.A. Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport Gouvernement du Québec 1

Plus en détail

Les saines habitudes de vie Orientations et stratégies

Les saines habitudes de vie Orientations et stratégies Les saines habitudes de vie Orientations et stratégies Une Ville où il fait bon vivre et où l environnement favorise les saines habitudes de vie. Beloeil: 21 682 habitants 2 nouveaux quartiers Régénération

Plus en détail

Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville

Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville MÉMOIRE DÉPOSÉ DANS LE CADRE DE L EXAMEN PUBLIC MONTRÉAL, PHYSIQUEMENT ACTIVE 05/12/2012 Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville A:2005 Victor-Doré #221, Montréal, Qc. H3M 1S4 T: 514 336-5554

Plus en détail

L Association des services de réhabilitation sociale du Québec. Des citoyens engagés pour le mieux-être de nos communautés

L Association des services de réhabilitation sociale du Québec. Des citoyens engagés pour le mieux-être de nos communautés L Association des services de réhabilitation sociale du Québec Des citoyens engagés pour le mieux-être de nos communautés Historique 1961: projet d une fédération provinciale 1962: création de l ASRSQ

Plus en détail

Les activités de plein air et le développement global des jeunes

Les activités de plein air et le développement global des jeunes Les activités de plein air et le développement global des jeunes Diane Boudreault Congrès de l Association des camps du Québec Victoriaville, mercredi 14 novembre 2012 Plan de la présentation Définitions

Plus en détail

Fiche Gestion et gouvernance des organismes communautaires

Fiche Gestion et gouvernance des organismes communautaires Innover pour continuer #InnoverPourContinuer Fiche Gestion et gouvernance des organismes communautaires Gérer La gouvernance Le concept de gestion réfère à l action et la manière de gérer, d administrer

Plus en détail

LES SAINES HABITUDES DE VIE (SHV)

LES SAINES HABITUDES DE VIE (SHV) LES SAINES HABITUDES DE VIE (SHV) UN AXE STRATÉGIQUE DE LA POLITIQUE FAMILIALE MUNICIPALE (PFM) PRÉSENTATION SUR L INTÉGRATION DE L AXE DES SHV DANS LES PFM 2011 CAMF. Tous droits réservés - PPT- PFM-SHV.

Plus en détail

Portrait des services et activités offerts aux tout-petits

Portrait des services et activités offerts aux tout-petits Portrait des services et activités offerts aux tout-petits Plan de présentation 1. Qui sont les organismes en contact avec les toutpetits? 2. Enfants rejoints et sphères travaillées Combien de 0-5 ans

Plus en détail

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen

Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme. Comité économique et social européen Contributions du CESE à la politique européenne du tourisme Comité économique et social européen Introduction à la notion de tourisme Selon la définition établie par l Organisation mondiale du tourisme,

Plus en détail

PLAN DE RÉUSSITE

PLAN DE RÉUSSITE PLAN DE RÉUSSITE 2015-2020 VALEURS Le Collège a profité du contexte d élaboration de sa planification stratégique pour actualiser ses valeurs institutionnelles23. Au terme d un large processus consultatif,

Plus en détail

Plateforme de la 5 mai 2017

Plateforme de la 5 mai 2017 Plateforme de la 5 mai 2017 HISTORIQUE Dans un contexte culturel de normalisation de la médicalisation de la grossesse et de l accouchement, des femmes ont souhaité se réapproprier leur expérience. Un

Plus en détail

Le projet éducatif et le plan de réussite de l école primaire des Quatre-Saisons

Le projet éducatif et le plan de réussite de l école primaire des Quatre-Saisons Le projet éducatif et le plan de réussite de l école primaire des Quatre-Saisons - 2010 2016 Le projet éducatif répond à la mission de l école québécoise, soit d instruire, de socialiser et de qualifier,

Plus en détail

École de langue française LA SPÉCIFICITÉ, LA VITALITÉ ET LA VALEUR AJOUTÉE DE L ÉCOLE DE LANGUE FRANÇAISE ÉNONCÉ DE PRINCIPES

École de langue française LA SPÉCIFICITÉ, LA VITALITÉ ET LA VALEUR AJOUTÉE DE L ÉCOLE DE LANGUE FRANÇAISE ÉNONCÉ DE PRINCIPES École de langue française LA SPÉCIFICITÉ, LA VITALITÉ ET LA VALEUR AJOUTÉE DE L ÉCOLE DE LANGUE FRANÇAISE ÉNONCÉ DE PRINCIPES février 2016 Table des matières AVANT-PROPOS... iii LA SPÉCIFICITÉ, LA VITALITÉ

Plus en détail

Modèle d organisation des services aux étudiantes et étudiants ayant un trouble d apprentissage, un trouble mental ou un trouble de déficit de l

Modèle d organisation des services aux étudiantes et étudiants ayant un trouble d apprentissage, un trouble mental ou un trouble de déficit de l Modèle d organisation des services aux étudiantes et étudiants ayant un trouble d apprentissage, un trouble mental ou un trouble de déficit de l attention avec ou sans hyperactivité Le présent document

Plus en détail

Plan stratégique du Cégep de Trois-Rivières

Plan stratégique du Cégep de Trois-Rivières RAPPORT D EVALUATION Plan stratégique 2016-2020 du Cégep de Trois-Rivières Décembre 2016 Introduction Le Plan stratégique 2016-2020 du Cégep de Trois-Rivières couvre les années 2016 à 2020. Il a été adopté

Plus en détail

POLITIQUE DE COMMUNICATION

POLITIQUE DE COMMUNICATION POLITIQUE DE COMMUNICATION DERNIÈRES MODIFICATIONS : Révisée le 31 mars 2016 Adoptée le 29 mars 2011 0 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE DE COMMUNICATION La présente politique de communication vise à établir

Plus en détail

Offre de service aux entreprises. Service aux entreprises Direction régionale d Emploi-Québec Bas-Saint-Laurent Octobre 2013

Offre de service aux entreprises. Service aux entreprises Direction régionale d Emploi-Québec Bas-Saint-Laurent Octobre 2013 Offre de service aux entreprises Service aux entreprises Direction régionale d Emploi-Québec Bas-Saint-Laurent Octobre 2013 La mission d Emploi-Québec Contribuer à développer l emploi et la main-d œuvre

Plus en détail

Développement des communautés et inégalités sociales

Développement des communautés et inégalités sociales Développement des communautés et inégalités sociales Un mariage inéluctable? L expérience de Présentation de Jean-François Roos organisateur communautaire CSSS-IUG de Sherbrooke dans le cadre des Journées

Plus en détail

C.A , 26 mars 2014

C.A , 26 mars 2014 POLITIQUE POLITIQUE D ÉDUCATION INTERCULTURELLE SERVICE ÉMETTEUR : Direction des Services aux étudiants ADOPTION : C.A. 411-5.2, 26 mars 2014 DATE : 26 mars 2014 SECTION : Politique NUMÉRO : P201 MODIFICATIONS

Plus en détail