Modélisation d une chaîne de conversion éolienne de petite puissance

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Modélisation d une chaîne de conversion éolienne de petite puissance"

Transcription

1 Modélsaton d une chaîne de conerson éolenne de ette ussance O. GEGAUD, B. MULTON, H. BEN AHMED LÉS Antenne de Bretagne de l ENS de Cachan Camus de Ker Lann 37 BUZ ésumé Parallèlement au marché mortant de la génératon éolenne de forte ussance, se déeloent des systèmes de lus ette ussance (quelques W à quelques kw) surtout dédés aux stes solés []. Les chaînes de conerson d énerge sont alors très dfférentes de celles de grande ussance, elles sont souent fondées sur l utlsaton d un alternateur trhasé à amants ermanents débtant drectement, à traers un redresseur à dodes, dans un accumulateur électrochmque généralement basse tenson ( à 48 ) []. Dans cet artcle, nous roosons une modélsaton de cette chaîne de conerson, eu conentonnelle, en ue de l estmaton de la roducton d énerge. Mots clés aérogénérateur, synchrone, amants ermanents, redresseur, source contnue. I. INTODUCTION Le traal effectué s nscrt dans la modélsaton comlète d un système de roducton hotooltaïque et éolen de ussance rédute ( modules ASE our kw crête slcum olycrstalln et éolennes de 7 W chacune) coulé au réseau a un bus contnu et assocé à un dsostf de stockage électrochmque (48 kwh). L objectf fnal est de dsoser d une modélsaton à la fos suffsamment récse our rendre comte des transferts énergétques et suffsamment rade our ermettre une otmsaton du dmensonnement et/ou de la geston du système. Fg. : Système de roducton hotooltaïque et éolen. Aec ce système, nous ouons contrôler les transferts d énerges en nterenant sur le neau de la tenson tere. En effet la tere étant chargée à une tenson, s on mose au système une consgne de tenson tel que < (resectement > ) alors nous ferons un transfert d énerge du système ers le réseau (resectement du réseau ers le système). Dans cet artcle nous allons nous ntéresser lus artculèrement à la chaîne de conerson éolenne, en ue de l estmaton de la roducton d énerge. La chaîne de conerson éolenne est la suante : turbne alter nat eur tran sfo rm ateu r red resseu r accu mu lat eu rs Electrotechnque du Futur Nancy 4 noembre. 7 ent (m/s) P P ent turbne Ω P n MS 3~ fem = 8 d sta nce 8 m Fg. : Chaîne de conerson éolenne. P out m =.3 43 P 48 _ = nomnale Nous souhatons détermner la caractérstque ussance fourne à la tere, P, en foncton de la tesse du ent,. La ussance mécanque récuérée ar la turbne éolenne eut s écrre : 3 Pturbne= C ρ π () Où C =coeffcent aérodynamque de ussance, 3 ρ =.3Kg / m, masse olumque de l ar, =. m, rayon de la turbne, =tesse du ent. Le coeffcent de ussance déend de la tesse du ent et de la tesse de rotaton. C est généralement donné comme une foncton de λ, le raort de la tesse érhérque de la turbne ramenée à la tesse du ent. Ω λ = () Ω est la tesse angulare de rotaton de la turbne. Nos éolennes sont de tye Stall (décrochage dynamque) aec une lmtaton de ussance obtenue ar la dére qu désaxe l éolenne du ent (déaton horzontale) our une tesse de ent suéreure à 9m/s. Actuellement nous ne connassons as la caractérstque C (λ) de nos éolennes. Ans l étude a être fate our une caractérstque tyque d une éolenne à 3 ales [3] our des tesses de ent nféreures à 9m/s. On eut alors détermner la caractérstque ussance en foncton de la tesse de rotaton, N, our un ent, donné.

2 Pturbne (Watt) Pturbne en foncton de N =6m/s =4m/s =8m/s =9m/s Fg. 3 : Pussance mécanque fourne ar la turbne en foncton de la tesse de rotaton our dfférente tesse du ent. En détermnant la caractérstque de la ussance en entrée du système (en aal de la turbne), P n en foncton de N us la caractérstque de la ussance fourne à la tere P en foncton de P n, on ourra alors asément détermner la ussance fourne à la tere en foncton de la tesse du ent, P = f ( ). Nous allons fare tros études dfférentes. La remère, l étude smlfée, sera une analyse smlfée de ce système en consdérant le transformateur arfat et les formes du courant snusoïdales. Pus, l étude aec transformateur arfat sera une smulaton de l ensemble sous smulnk, aec un transformateur arfat. Enfn, l étude aec transformateur réel nous ermettra d analyser l mact du transformateur sur cette chaîne ar la rse en comte de sa non lnéarté. Pour ces tros études la tere d accumulateurs électrochmques sera consdérée comme une source de tenson arfatement constante et le modèle utlsé our l alternateur ne tendra as comte des ertes magnétques car nous ne n aons as les moyens de les détermner. Les dfférents coulages à la temérature ambante, au taux d humdté de l ar et aux fluctuatons de drecton du ent n e sont as rs en comte. courants snusoïdaux, le courant dans une dode est en demalternances de snusoïde. La conducton smultanée des dodes due aux cheauchements des hases alque un court crcut entre hase d un sxème de érode. En dehors de cette zone la tenson comosée aut ou E L transformateur arfat U m=.343 Fg.4 : Chaîne de conerson électrque. redresseur accumulateurs I Nous allons étuder le comortement de l alternateur débtant sur une source de tenson constante afn de détermner sa caractérstque ussance tesse en entrée, P n = f (N) et en sorte, P = f (N ). Par hyothèse le courant est snusoïdal c est donc le fondamental de la tenson qu nterent dans le calcul de la ussance. L étude du système deent alors l étude d un alternateur trhasé débtant sur une source de tenson alternate de aleur effcace =. π Pour rasonner, on eut donc construre un dagramme de Fresnel monohasé (fgure b). u π π a) courant / tenson E=k.Ω π jl.i II. ETUDE SIMPLIFIEE Dans ce système la machne synchrone trhasée à amants débte drectement, à traers un redresseur à dodes en ont, dans une tere d accumulateurs électrochmques. Ce fonctonnement eut, à ror, être surrenant, car la génératrce souent consdérée comme une source de tenson débte à traers des sem conducteurs sur une autre source de tenson contnue, cela derat condure à des courants mulsonnels néfastes à une bonne conerson d énerge. Pratquement c est grâce à une nductance d ndut relatement éleée que les courants conserent des formes relatement snusoïdales et que le fonctonnement est énergétquement satsfasant. Nous consdérons, dans cette étude, que le transformateur est arfat. L hyothèse rncale de cette analyse smlfée est que les courants sont snusoïdaux, nous fasons également l hyothèse que les semconducteurs sont arfats. La fgure 4 montre le schéma équalent de la arte électrque de la chaîne de conerson dans le cadre de cette étude smlfée. La génératrce se comorte comme un générateur de Electrotechnque du Futur Nancy 4 noembre. 7 I b) dagramme de Fresnel Fg. : Formes d ondes et dagramme de Fresnel de l étude smlfée. On obtent alors, ar l étude du dagramme de Fresnel les caractérstques souhatées aramétrées en de la fgure 6. Pn (Watt ) Pn en foncton de N.I = 44 = 48 = N ( tr/mn) Fg.6 : Pussance en entrée de la chaîne de conerson électrque en

3 tenson.mat.mat.mat A B C K A Iabc.mat I Pn.mat Pn P o u t. m a t Pout 3 foncton de la tesse de rotaton de l alternateur. La fgure 7 donne la ussance njectée dans la tere, l s agt de la ussance en entrée aec les ertes Joule en mons. P (Watt ) P en foncton de N = 44 = 48 = Fg.7 : Pussance en sorte de la chaîne de conerson électrque en foncton de la tesse de rotaton de l alternateur. On eut constater ar cette étude que lus la tenson tere,, est éleée lus la tesse N, tesse our laquelle la génératrce commence à fournr de la ussance, est éleée. En effet, our que la génératrce usse fournr de la ussance aux accumulateurs l faut que sa f.e.m., E, sot suéreure à la tenson. On obtent : Ω =. (3) k π La courbe de ussance tend ers une lmte asymtotque. En effet la ussance maxmale fourne ar la génératrce est : 3 Pmax = k (4) π L Où rerésente le nombre de ares de ôles de la machne. III. MODELISATION DETAILLEE ETUDE AEC TANSFOMATEU PAFAIT Dans cette arte nous aons smulé, sous Smulnk, l ensemble, aec un transformateur arfat, et donc en tenant comte des formes d ondes "réelles". La fgure 8 montre le synotque Matlab Smulnk réalsé. ermettre une conducton contnue a) smulaton b)mesure Fg.9 : Tenson entre hases et courant dans une hase (f=34hz, N=tr/mn, = 48, P = 77W ). a)smulaton (/d ; A/d ;ms/d) b) mesure (/d ;.A/d ;ms/d). La fgure, quant à elle, nous montre les résultats de smulaton our un autre ont de fonctonnement où la conducton est contnue et où le courant généré ar l alternateur est quassnusoïdal Fg. : Tenson entre hases et courant dans une hase f=83hz, N=6tr/mn, P=84W. La fgure donne la caractérstque P = f (N ) obtenue aec cette smulaton, comarée aec celle obtenue dans l étude smlfée ans que quelques onts mesurés. On eut remarquer qu aec l étude smlfée la tesse N est lus éleée qu aec la seconde étude. En effet le courant étant consdéré snusoïdal, our le modèle smlfé, on consdère également que la conducton est toujours contnue. Or, la conducton étant dscontnue our de fables ussances, on surestme la tenson dans le modèle smlfé et donc N. Cette même hyothèse nous fat alors également surestmer la ussance fourne quand la conducton est dscontnue. Pour des tesses de rotatons lus éleées les courants sont quassnusoïdaux, les deux modèles ne dffèrent alors que ar les ertes dans les sem conducteurs. Les releés exérmentaux nous ermettent de alder les résultats obtenus théorquement. 9 P en foncton de N. 8 7 Fg.8 :Synotque Matlab Smulnk Etude aec Transformateur arfat. La fgure 9 montre les résultats d une smulaton comarés aux mesures dans des condtons smlares. A ce ont de fonctonnement on eut constater que le courant n est as snusoïdal car l amltude des fem n est as suffsante our Electrotechnque du Futur Nancy 4 noembre. 7 P (Watt) Mesures Transfo arfat Smlfée

4 4 Fg. :Pussance fourne à la tere, comaraso n des études et mesures. I. IMPACT DU TANSFOMAT EU ETUDE AEC TANSFOMATEU EEL Dans la chaîne de conerson ntalement nstallée, un transformateur est ntercalé entre la machne assocée à ses câbles de transort et le ont redresseur. Ce transformateur est source de ertes (ertes fer, ertes Joule) à la fos en régme ermanent et lors de régmes transtores de magnétsaton. Lors de mesures, nous aons remarqué qu l y aat des courants rmares transtores dus aux rafales de ent et nous aons ensé qu l état ossble que ces courants mortants soent à l orgne de ertes Joule " sulémentares" corresondant à une déense énergétque sgnfcate. Pour comrendre et quantfer ces hénomènes, nous aons dû modélser le système en régme transtore. Le transformateur trhasé étant saturable et asymétrque (structure à 3 colonnes), nous aons déeloé une modélsaton sécfque (notons de mutuelle nductance nutlsables c) ans qu une rocédure d dentfcaton détallée ar [4] des aramètres du modèle réluctant cdessous. 3 a : tenson et courant d une hase b : courant /d, A/d, ms/d A/d, ms/d Fg.4 : Transtore de mse sous tenson : mesures (a) et smulaton (b). Pour quantfer les ertes dues aux régmes transtores, nous aons smulé des accélératons de l éolenne ce qu nous a erms de conclure que ces ertes ben qu exstantes sont largement néglgeables deant les ertes fer de notre transformateur. Nous aons u dans les artes récédentes, aec transformateur arfat, que, lorsque le système ne fournt as de ussance aux accumulateurs, la génératrce de l éolenne se retroue à de. Dans cette arte, c est le secondare du transformateur qu se retroue à de. On obtent, lorsque le système ne délre as de ussance aux accumulateurs, le schéma électrque de la fgure où T et L T rerésentent la résstance et l nductance cyclque de l alternateur, du câble et du rmare et secondare du transformateur. T LT E=K. Ω Lm fer Fg. :Modèle réluctant du transformateur. La fgure 3, montre le synotque Matlab Smulnk réalsé our la smulaton du transformateur. e e f 3 4 Constant f Imu Imu 3 I3mu I Flux I I Flux I I3 Flux3 I3 I I I3 u u u flux>e(flux) flux>(flux) flux3>e(flux3) Fg.3 : Schéma Matlab Smulnk du transformateur trhasé saturable à 3 colonnes. Nous aons réuss ar cette modélsaton à ben rerodure les hénomènes transtores du courant rmare du transformateur, la fgure 4 rerésente une mse sous tenson du transformateur, à de sous sa tenson nomnale. Flux Flux Flux3 e e Imu Imu I3mu Fg. : Schéma électrque équalent du système transformateur à de (ents fables ou secondare déconnecté). Ans our de fables tesses, lorsque le système ne fournt as de ussance aux accumulateurs, la ussance à fournr ar la turbne éolenne n est as nulle ce qu modfe fortement les condtons de ent our laquelle l éolenne démarre. Nous aons u obserer clarement ce hénomène sur notre ste d exérmentaton. Ce hénomène sera également ms en édence en smulaton lors du coulage aec la caractérstque aérodynamque de la turbne (or cha. fg. ). La fgure 6 nous ermet de comarer la ussance à fournr ar la génératrce au système our les tros études récédentes. P (Watt) P en foncton de N Transfo arfat Smlfée Fg.6 Pussance fourne ar le système en foncton de la tesse our les tros études. Electrotechnque du Futur Nancy 4 noembre. 7

5 Outre le fat que la ussance générée est affable, ce transformateur a our effet de fortement dégrader le rendement de la chaîne de conerson (fgure 7). rendement (%) rendement de la chaîne de conerson électrque P (Watt) Transfo arfat Smlfée Fg.7 : endement électrque de la chaîne de conerson électrque our les tros études.. SYSTEME COMPLET Pour l étude comlète de la chaîne éolenne, nous consdérons le système rerésenté à la fgure 8. tess e du e nt (m /s) Turbne W (rad/s) Chaîn e de cone rson électrque Batte res La fgure rerésente la ussance P fourne aux accumulateurs en foncton de la tesse du ent our luseurs tensons de tere. P (Watt) Pussance P en foncton de la tesse du ent Etude transfo arfat =44 =48 = (m/s) Fg. Pussance fourne ar le système en foncton de la tesse du ent our luseurs aleurs de la tenson de tere (étude transfo arfat). La fgure ermet de meux mettre en édence la sensblté à la tenson tere grâce à une normalsaton de la ussance ar raort à celle générée our = 48. Ans on eut or que our des tesses de ent nféreures à m/s, lus la tenson de tere est fable, lus la ussance récuérée ar le système est mortante et nersement our une tesse de ent lus mortante. Pussance normalsée en foncton de la tesse du ent P turbne P n Fg.8 : Chaîne de conerson éolenne. Nous connassons la caractérstque P turbne = f (N) our un ent donné. Nous connassons également les caractérstques P n = f ( N) et P = f (N ) de l ensemble de la chaîne de conerson électrque our une tenson tere donnée. Nous ouons alors détermner aec les deux remères caractérstques la ussance en entrée de la chaîne de conerson électrque our un ent donné (fgure 9) et donc la caractérstque P = f ( ) de la chaîne de conerson éolenne comlète. Pussance (Watt) Pturbne et Pn en foncton de N =6m/s =m/s =4m/s =7m/s P =4 =48 =8m/s =44 =9m/s Fg.9 : Pussance fourne ar la turbne et ussance en entrée de la chaîne de conerson électrque en foncton de la tesse de rotaton (étude transfo arfat) Electrotechnque du Futur Nancy 4 noembre. 7 P (Watt) =48 =44 =4 (m/s) Fg. Pussance normalsée fourne ar le système en foncton de la tesse du ent our luseurs aleurs de la tenson de tere (étude transfo arfat). Nous ouons comarer sur les fgures et 3 les résultats obtenus our le système comlet aec les dfférentes études. P (Watt) Transfo arfat Smlfée P en foncton de (m/s) Fg. Pussance fourne ar le système en foncton de la tesse du ent our les dfférentes études ( = 48 ).

6 6 P% (%) Pussance normalsée Smlfée Transfo arfat (m/s) Fg.3 : Pussance normalsée fourne ar le système en foncton de la tesse du ent our les dfférentes études ( = 48 ). On obsere à noueau que la résence du transformateur dégrade fortement les erformances de notre système. Cette dernère fgure nous ermet également de comarer les résultats obtenus, our le système comlet, aec l étude smlfée et celle aec transformateur arfat. On eut or que l étude smlfée condut à une erreur sur la ussance rodute ar le système our de fables tesses de ent et qu elle s aère très juste our des tesses de ent lus mortantes. L erreur commse ar l étude smlfée sera à ror eu énalsante, our les éaluatons énergétques globales mas cela déend ben sûr des dstrbutons de tesse du ent. Nous aons également tracé le rendement électrque et le rendement comlet η c = P Pent (turbne comrse) de la chaîne éolenne en foncton de la tesse du ent. Nous ouons remarquer que le rendement η c asse ar un maxmum et que ce maxmum se délace aec la tenson tere. rendement (%) rendement électrque et rendement comlet (m/s) =44 =48 =4 Fg.4 : endement électrque et rendement comlet en foncton de la tesse du ent our luseurs aleurs de tenson tere. I. CONCLUSION Ce traal a été effectué en ue de la modélsaton énergétque de la chaîne de conerson éolenne d un système de roducton hotooltaïque et éolen de fable ussance. Les exgences de la smulaton système nous mosent d aor un modèle à la fos suffsamment récs our rendre comte des transferts énergétques et suffsamment rade our ermettre une otmsaton du dmensonnement et/ou de la geston du système. L étude aec transformateur arfat et celle aec transformateur réel nous ont erms de or l effet néfaste du transformateur dans notre alcaton. Nous sommes mantenant conancus de la nécessté de le retrer sot en modfant les génératrces de nos éolennes our des alternateurs 48 au leu des actuels ou en nsérant un conertsseur contnu contnu entre le redresseur et les teres. Le transort en 48 dans les câbles accroîtrat ben sûr les ertes, mas nous aons calculé (en dehors de cet artcle) que cela ne remet as en cause la rentablté énergétque de cette soluton. Ans la modélsaton de la chaîne de conerson éolenne en ue de l otmsaton du système sera celle fate dans l étude smlfée, en y modfant toutefos, sot les caractérstques des génératrces s cellesc sont changées, sot la caractérstque du conertsseur contnu contnu. L étude smlfée nous a montré qu en consdérant le courant snusoïdal dans une hase nous obtenons un système smle à étuder (dagramme de Fresnel) qu nous donne des résultats tout à fat satsfasant et surtout consdérablement lus rade qu aec l étude à transformateur arfat. Pour un même calcul nous aons attendu rès de 6 mnutes aec l étude à transformateur arfat contre 6ms our l étude smlfée. En outre grâce à ce traal, nous aons u analyser le comortement du système selon la tesse du ent. Plus artculèrement, la t esse de démarrage et le rendement de la chaîne comlète de conerson éolenne ont été étudés. Ans nous aons u que, our une tesse de ent donnée, l exste une tenson tere our laquelle le rendement est maxmal. Nous deons comléter cette étude ar une étude du comortement dynamque afn d ensager une adataton de la tenson tere à la tesse du ent. C estàdre de réalser un conertsseur MPPT comme ceux exstants déjà our otmser la roducton d électrcté aec des anneaux hotooltaïques. II. BIBLIOGAPHIE [] W.D. KELLOGG et al., «Generaton Unt Szng and Cost Analyss for Stand Alone Wnd, Photooltac, and Hybrd Wnd/P Systems», IEEE Trans Energy Con., ol 3, n, march 998,.77. [] M. WEIMING et al., «Stablty of a Synchronous Generator th Dode Brdge ectfer and BackEMF Load», IEEE Trans on Energy Conerson, ol, n 4, dec, [3]Ste eb du constructeur esagnol d aérogénérateur MADE,.made.es [4] M. ELLEUCH, M. POLOUJADOFF, «A Contrbuton to the Modelng of Three Phase Transformers Usng eluctances», IEEE Trans. Mag, ol 3, N, march 996. [] E. HAU, «Wnd turbnes, Fundamentals, Technologes, Alcaton, Economcs». Edtons Srnger [6] A.M DE BOE et al., «A eak oer tracker for small nd trubnes n tery chargng alcatons», IEEE Trans Energy Con., ol 4, n 4, December 999, [7] B.S. BOWY,Z.M. SALAMEH, «Methedology for Otmally Szng the Combnaton of a Battery Bznk and P Array n a Wnd/P hybrd System», IEEE Trans Energy Con., ol, n, June 996, [8] F.GIAUD,Z.M. SALAMEH, «Steadystate Performance of a Grd Connected oofto Hybrd WndPhotooltac Poer System th Battery Storage», IEEE Trans Energy Con., ol 6, n, March,.7. [9]. CHEDID, S. AHMAN, «Unt Szng and Control of Hybrd WndSolar Poer Sytemes», IEEE Trans Energy Con., ol, n, March 997,.798. Electrotechnque du Futur Nancy 4 noembre. 7

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique:

SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12. Phénomènes d induction et conversion électromécanique: SPE PSI DEVOIR LIBRE N 9 pour le 04/01/12 Phénomènes d nducton et converson électromécanque: 1/ Inductance propre et nductance mutuelle. 11/ Défntons et proprétés : 11a/ Défnr l'nductance propre L d un

Plus en détail

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM

Université d El Oued Cours Circuits Electriques 3 LMD-EM ère parte : Electrocnétque Chaptre ntroducton L Electrocnétque est la parte de l Electrcté qu étude les courants électrques. - Courant électrque -- Défntons Défnton : un courant électrque est un mouvement

Plus en détail

Montage émetteur commun

Montage émetteur commun tour au menu ontage émetteur commun Polarsaton d un transstor. ôle de la polarsaton La polarsaton a pour rôle de placer le pont de fonctonnement du transstor dans une zone où ses caractérstques sont lnéares.

Plus en détail

Calculs des convertisseurs en l'electronique de Puissance

Calculs des convertisseurs en l'electronique de Puissance Calculs des conertsseurs en l'electronque de Pussance Projet : PROGRAMMAON ate : 14 arl Auteur : herry EQUEU. EQUEU 1, rue Jules Massenet 37 OURS el 47 5 93 64 herry EQUEU Jun [V37] Fcher : ESGN.OC Calculs

Plus en détail

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h.

1 Introduction. 2 Définitions des sources de tension et de courant : Cours. Date : A2 Analyser le système Conversion statique de l énergie. 2 h. A2 Analyser le système Converson statque de l énerge Date : Nom : Cours 2 h 1 Introducton Un ConVertsseur Statque d énerge (CVS) est un montage utlsant des nterrupteurs à semconducteurs permettant par

Plus en détail

Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque par la Logique Floue

Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque par la Logique Floue Commande MPPT et Contrôle d un Système Photovoltaïque ar la Logque Floue Z. Ayache, A. Bendaoud, H. Slman, B. Benazza, H. Mloud, A. Bentaallah 1 Laboratore IRECOM, Unversté Djlal Labès Sd Bel Abbès 22,

Plus en détail

Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion.

Statistiques. A) Vocabulaire. B) Caractéristiques de position et de dispersion. Statstques A) Vocabulare. Poulaton et ndvdu : La oulaton est l ensemble des ndvdus sur lequel vont orter les observatons. Caractère : Le caractère est la rorété étudée. Le caractère est qualtatf s l n

Plus en détail

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope

Travaux pratiques : GBF et oscilloscope Travaux pratques : et osclloscope S. Benlhajlahsen ésumé L objectf de ce TP est d apprendre à utlser, c est-à-dre à régler, deux des apparels les plus couramment utlsés : le et l osclloscope. I. Premère

Plus en détail

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007

C.P.G.E-TSI-SAFI Redressement non commandé 2006/2007 C.P.G.E-TSI-SAFI edressement non commandé 2006/2007 edressement non commandé Introducton : es réseaux et les récepteurs électrques absorbent de l énerge sous deux formes, en contnus ou en alternatfs. Pour

Plus en détail

Transistors a effet de champ

Transistors a effet de champ Transstors a effet de cham e transstor à effet de cham (Feld Effect Transstor) est un dsostf magné ar Schockley en 1958. e rnce en est le contrôle du courant dans un barreau semconducteur à l'ade de deux

Plus en détail

h h par la mesure de p et T et les Il suffit donc pour calculer w de déterminer méthodes classiques (GI, tables, diagrammes ).

h h par la mesure de p et T et les Il suffit donc pour calculer w de déterminer méthodes classiques (GI, tables, diagrammes ). 1 DEFINITIONS GENERALES DE L ENERGETIQUE FORMULAIRE ET BILAN THERMIQUE I DEFINITIONS GENERALES ET FORMULAIRE Dans ce aragrahe nous allons raeler les dverses notatons et défntons communes aux dfférents

Plus en détail

L'INDUCTION ON5WF (MNS)

L'INDUCTION ON5WF (MNS) 'IDUCTIO ème parte / O5WF (MS) Dans la ère parte de cet artcle, nous avons vu qu'un courant électrque donnat leu à un champ magnétque (expérence d'oersted). ous avons ensute vu comment Faraday, après avor

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique

République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique Réublque Algérenne Démocratque et Poulare Mnstère de l Ensegnement Suéreur et de la Recherche Scentfque Unversté Mouloud Mammer de Tz-Ouzou MEMOIRE DE MAGISTER En Automatque Oton : Automatque des Systèmes

Plus en détail

Dépollution des Réseaux Electriques Basse Tension utilisant un Filtre Actif Parallèle à deux niveaux contrôlé par l'algorithme P-Q

Dépollution des Réseaux Electriques Basse Tension utilisant un Filtre Actif Parallèle à deux niveaux contrôlé par l'algorithme P-Q Volume 5, Number, 1 15 Déolluton des Réseaux Electrues asse Tenson utlsant un Fltre ctf Parallèle à deux neaux contrôlé ar l'lgorthme PQ. MORSLI,. TLEMÇNI, M.S. OUHERIT et N. OULD HERHLI Résumé et artcle

Plus en détail

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes :

LES POMPES. Devant la grande diversité de situations possibles, on trouve un grand nombre de machines que l on peut classer en deux grands groupes : Ste: http://gene.ndustrel.aa.free.fr LES POMPES Les pompes sont des apparels permettant un transfert d énerge entre le flude et un dspostf mécanque convenable. Suvant les condtons d utlsaton, ces machnes

Plus en détail

Oscillations électriques libres

Oscillations électriques libres Oscllatons électrues lbres A Oscllatons lbres amortes 1/ Etude expérmentale a Expérence et observatons Après avor chargé le condensateur (poston 1) On bascule l nterrupteur sur la poston, on obtent l oscllogramme

Plus en détail

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite

SIMNUM : Simulation de systèmes auto-gravitants en orbite SIMNUM : Smulaton de systèmes auto-gravtants en orbte sujet proposé par Ncolas Kelbasewcz : ncolas.kelbasewcz@ensta-parstech.fr 14 janver 2014 1 Établssement du modèle 1.1 Approxmaton de champ lontan La

Plus en détail

Cours de Calcul numérique MATH 031

Cours de Calcul numérique MATH 031 Cours de Calcul numérque MATH 03 G. Bontemp, A. da Slva Soares, M. De Wulf Département d'informatque Boulevard du Tromphe - CP22 http://www.ulb.ac.be/d Valeurs propres en pratque. Localsaton. Méthode de

Plus en détail

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique

Chapitre IV : Inductance propre, inductance mutuelle. Energie électromagnétique Spécale PSI - Cours "Electromagnétsme" 1 Inducton électromagnétque Chaptre IV : Inductance propre, nductance mutuelle. Energe électromagnétque Objectfs: Coecents d nductance propre L et mutuelle M Blan

Plus en détail

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU Le canddat est nvté à formuler toute hypothèse cohérente qu lu semblerat nécessare pour pouvor répondre aux questons posées. Page 1 sur 21 1. PRESENTATION

Plus en détail

Remboursement d un emprunt par annuités constantes

Remboursement d un emprunt par annuités constantes Sére STG Journées de formaton Janver 2006 Remboursement d un emprunt par annutés constantes Le prncpe Utlsaton du tableur Un emprunteur s adresse à un prêteur pour obtenr une somme d argent (la dette)

Plus en détail

Exercices d Électrocinétique

Exercices d Électrocinétique ercces d Électrocnétque Intensté et densté de courant -1.1 Vtesse des porteurs de charges : On dssout une masse m = 20g de chlorure de sodum NaCl dans un bac électrolytque de longueur l = 20cm et de secton

Plus en détail

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension

1 Réponse d un circuit RC série à un échelon de tension Lycée Naval, Sup. Sgnaux Physques.. Crcut lnéare du premer ordre Crcut lnéare du premer ordre 1 éponse d un crcut C sére à un échelon de tenson On s ntéresse à la réponse d une assocaton sére {conducteur

Plus en détail

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés

Electricité II : Régimes sinusoïdaux et transitoires AC and transient circuit analysis Fascicule d'exercices de Travaux Dirigés Electrcté II : égmes snusoïdaux et transtores and transent crcut analyss Fasccule d'exercces de Travaux Drgés 5 cours / Séances de TD / 5 séances de TP égmes snusoïdaux Nombre de séances de TD prévues

Plus en détail

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (!

Courant alternatif. Dr F. Raemy La tension alternative et le courant alternatif ont la représentation mathématique : U t. cos (! Courant alternatf Dr F. Raemy La tenson alternatve et le courant alternatf ont la représentaton mathématque : U t = U 0 cos (! t + " U ) ; I ( t) = I 0 cos (! t + " I ) Une résstance dans un crcut à courant

Plus en détail

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L.

À partir de la demi-période comprise entre les points C et D de la figure 2, mesurer u L, de la bobine. calculer et en déduire la valeur de L. se 2004 ÉTUD XPÉIMNTL D'UN BOBIN (6 ponts) 1.5. On néglge dans la sute le terme fasant ntervenr r dans l'expresson de u L ans que les arronds des crêtes de l'ntensté. 1 - Détermnaton expérmentale de l'nductance

Plus en détail

Conception de la commande d une micro turbine à gaz dans un micro réseau isolé en utilisant la Représentation Multi-Niveaux

Conception de la commande d une micro turbine à gaz dans un micro réseau isolé en utilisant la Représentation Multi-Niveaux Conceton de la commande d une mcro turbne à gaz dans un mcro réseau solé en utlsant la Rerésentaton Mult-Nveaux P. LI, B. FRANÇOIS Euroean Journal of Electrcal Engneerng Vol. 12, No 5-6,. 639-668, setember

Plus en détail

Electronique TD1 Corrigé

Electronique TD1 Corrigé nersté du Mane - Faculté des Scences! etour D électronque lectronque D1 Corrgé Pour un sgnal (t) quelconque : 1 $ (t) # MOY! (t) dt 1 FF! (t) dt (t) MX MOY mpltude crête à - crête mpltude Mn Pérode t emarque

Plus en détail

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier)

Chaque élément de la population étudiée est : une unité statistique ou un individu (élève, pièce fabriquée, trajet journalier) htt://maths-scences.fr STATISTIQUES I) Le vocabulare utlsé en statstques ) Caractère d une oulaton Les outls et les méthodes des études statstques s alquent à des ensembles d éléments nommés oulatons (exemle

Plus en détail

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices

Chap. 7 : Le dipôle RL Exercices Termnale S Physque Chaptre 7 : e dpôle Page 1 sur 8 xercce n 3 p170 1. a. unté d nductance est le henry de symbole H. b. e nom de cette unté provent du physcen amércan Joseph Henry : http://fr.wkpeda.org/wk/joseph_henry

Plus en détail

SYSTEMES ASSERVIS LINEAIRES

SYSTEMES ASSERVIS LINEAIRES I. Systèmes lnéares, contnus et nvarants. Défnton d un système lnéare Un système dynamque est Lnéare s la relaton entre les grandeurs hysques d entrée et de sorte est un système d équatons dfférentelles

Plus en détail

Figure 43. Des relevés effectués sur cette diode branchée en direct sont donnés dans le tableau ci-dessus :

Figure 43. Des relevés effectués sur cette diode branchée en direct sont donnés dans le tableau ci-dessus : 1. Une dode est utlsée dans le montage c-dessous : 3,3 générateur + 2,5 =4,5 V V Fgure 43 Des relevés effectués sur cette dode branchée en drect sont donnés dans le tableau c-dessus : v (V) 0 0,6 0,7 0,8

Plus en détail

Pédaler en danseuse P2 P1

Pédaler en danseuse P2 P1 Pédaler en danseuse Pédaler en danseuse consiste à ne as s asseoir sur la selle et à se dresser sur les édales. Le mouvement de édalage s écarte alors notablement du édalage assis. Notre roos est d analyser

Plus en détail

ia D v L Ua id E Equations du circuit : V = E + L.di/dt Ua = v + vk Ia = i - id

ia D v L Ua id E Equations du circuit : V = E + L.di/dt Ua = v + vk Ia = i - id Hacheurs Les hacheurs sont des conertsseurs d énerge qu font transter l énerge électrque d une source contnue ers une autre source contnue. Nombreuses sont les applcatons pour la commande des machnes à

Plus en détail

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage

Fiche n 7 : Vérification du débit et de la vitesse par la méthode de traçage Fche n 7 : Vérfcaton du débt et de la vtesse par la méthode de traçage 1. PRINCIPE La méthode de traçage permet de calculer le débt d un écoulement ndépendamment des mesurages de hauteur et de vtesse.

Plus en détail

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM.

- Equilibre simultané IS/LM : Pour déterminer le couple d équilibre général, il convient de résoudre l équation IS = LM. Exercce n 1 Cet exercce propose de détermner l équlbre IS/LM sur la base d une économe dépourvue de présence étatque. Pour ce fare l convent, dans un premer temps de détermner la relaton (IS) marquant

Plus en détail

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010.

Analyse Numérique - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen final, en Janvier 2010. Master 1ère année de Mathématques Analyse Numérque - Projet A rendre au plus tard le jour de l examen fnal, en Janver 2010. CMI, Unversté de Provence Année 2009-2010 Ce qu vous est demandé : Rédger les

Plus en détail

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE

POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE JL 2005-2006 2 PC HdB CHAPITRE 2 POTENTIEL CHIMIQUE D UN CONSTITUANT PHYSICO-CHIMIQUE Le otentel chmque d un consttuant hyscochmque est, comme nous l avons ndqué, la dérvée artelle de l enthale lbre ar

Plus en détail

REDRESSEMENT COMMANDÉ PONT MIXTE

REDRESSEMENT COMMANDÉ PONT MIXTE REDRESSEMENT COMMANDÉ PONT MIXTE A) THYRISTOR 1) Présentaton : C est un nterrupteur électronque commandé ( undrectonnel ) dont le symbole est représenté c-dessous : anode T cathode 2) Fonctonnement : Fermeture

Plus en détail

Gestion de l énergie dans les véhicules hybrides

Gestion de l énergie dans les véhicules hybrides Geston de l énerge dans les véhcules hybrdes Laboratore Transport et Envronnement Rochd TRIGUI, INRETS-LTE Réseau Natonal MEGEVH Journées lub EEA. Llle 11-12 mars 29 Plan Rappel des fonctons de l hybrdaton

Plus en détail

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE

SIMULATION D UN JET TURBULENT POUR LE REFROIDISSEMENT DES AUBES DE TURBINE 10 ème Sémnare Internatonal sur la Physque Energétque 10 th Internatonal Meetng on Energetcal Physcs SIMULAION D UN JE URBULEN POUR LE REFROIDISSEMEN DES AUBES DE URBINE Bounegta Bachr 1, Abdelarm Maamar

Plus en détail

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme

Cours de CEM. Lois physiques de l électricité et de l électromagnétisme Cours de CEM - Orgne des éléments parastes os physques de l électrcté et de l électromagnétsme es composants passfs possèdent des éléments parastes qu lmtent leurs utlsatons. Ils sont dus aux los physques

Plus en détail

Adaptive on-line learning and identification of harmonic currents with Adaline neural networks

Adaptive on-line learning and identification of harmonic currents with Adaline neural networks Aate on-lne learnng an entfcaton of harmonc currents wth Aalne neural networks Ngac Ky Nguyen, Patrce Wra, Djaffar Oul Abeslam, Damen Fleller, Jean Mercklé Laboratore MIPS, Unersté e Haute Alsace, 4 rue

Plus en détail

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique :

RAPPEL. F em = BlI. 4. La loi de la dynamique : si la vitesse v est constante, elle implique : RAEL Quatre lois déterminent le système électromécanique : 1. La loi de Faraday : si la vitesse du conducteur est v Il aaraît une f.é.m. E : E = Blv 2. La loi de Lalace : si le courant dans le conducteur

Plus en détail

Circuits linéaires du premier ordre

Circuits linéaires du premier ordre Électrcté - haptre 2 rcuts lnéares du premer ordre Introducton... 2 I Étude d un dpôle sére...3 1 omportements lmtes d un condensateur...3 2 harge d un condensateur : réponse d un dpôle à un échelon de

Plus en détail

Mesure avec une règle

Mesure avec une règle Mesure avec une règle par Matheu ROUAUD Professeur de Scences Physques en prépa, Dplômé en Physque Théorque. Lycée Alan-Fourner 8000 Bourges ecrre@ncerttudes.fr RÉSUMÉ La mesure d'une grandeur par un système

Plus en détail

Méthodologie version 1, juillet 2006

Méthodologie version 1, juillet 2006 Méthodologe verson, ullet 2006 Tendances Carbone résente chaque mos sx groues d ndcateurs :. Synthèse du mos 2. Clmat 3. Actvté économque. Energe 5. Envronnement nsttutonnel 6. Tableau de bord Ce document

Plus en détail

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS

CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CI 2 SLCI : ÉTUDE DU COMPORTEMENT DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS CHAPITRE 2 MODÉLISATION DES SYSTÈMES LINÉAIRES CONTINUS INVARIANTS TRANSFORMÉE DE LAPLACE TRAVAIL DIRIGÉ Robot Ericc Le robot

Plus en détail

Application de la méthode hybride RT/RS au problème d engagement des turbines "Unit Commitment"

Application de la méthode hybride RT/RS au problème d engagement des turbines Unit Commitment Applcaton de la méthode hybrde RT/RS au problème d engagement des turbnes "nt Commtment" R. D. OHAEDI S. ARIF A. HELLAL Laboratore d Analyse et de Commande des Systèmes d Énerge et Réseaux Électrques,

Plus en détail

Conversion électromécanique. Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMPLOI... 2 2 CONSTITUTION ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT...

Conversion électromécanique. Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMPLOI... 2 2 CONSTITUTION ET PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT... CI Machines électriques alternatives et leur contrôle Conversion électromécanique Machine Asynchrone 1 INTRODUCTION, DOMAINES D EMLOI... CONSTITUTION ET RINCIE DE FONCTIONNEMENT....1 VUE D ENSEMBLE ECLATEE

Plus en détail

TRANSFORMATEUR MONOPHASE

TRANSFORMATEUR MONOPHASE - ROLE ET NTERET. Rôle TRANSFORMATER MONOHASE n transformater est ne machne électrqe statqe permettant n changement de tenson alternatve avec n excellent rendement. l pet être tlsé en abasser de tenson

Plus en détail

Application des algorithmes évolutionnaires multicritères à la conception de véhicules électriques

Application des algorithmes évolutionnaires multicritères à la conception de véhicules électriques Chaptre 5 Applcaton des algorthmes évolutonnares multcrtères à la concepton de véhcules électrques Dans ce chaptre, nous entreprenons vértablement la concepton systémque par optmsaton de véhcules électrques

Plus en détail

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013

TP 7 Régimes transitoires et sinusoïdaux des circuits RC et RL 2013 TP 7 égmes transtores et snusoïdaux des crcuts C et L 2013 1-Préparaton Noms des étudants : 1-1 Charge d un condensateur Sot le montage c-contre : Le condensateur a été préalablement chargé avec un générateur

Plus en détail

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points)

EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 points) Polynése jun 2009 http://labolycee.org EXERCICE 1 : ÉTUDE EXPÉRIMENTALE DE DIPÔLES ÉLECTRIQUES (6 ponts) Les tros partes sont ndépendantes. 1. Dpôles «résstance et condensateur en sére» Pour étuder ce

Plus en détail

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu

EC 2 Étude des circuits linéaires en régime continu Étude des crcuts lnéares en régme contnu PS 2016 2017 Objet du chaptre : donner des outls pour détermner l état électrque d un crcut : potentels des dfférents nœuds par rapport à un nœud chos comme référence

Plus en détail

Contrôle des Transits de Puissance par l Utilisation d un UPFC Connecté à une Ligne de Transmission

Contrôle des Transits de Puissance par l Utilisation d un UPFC Connecté à une Ligne de Transmission March 5-6, 3, Ouargla, Algera Contrôle des Transts de Pussance par l Utlsaton d un UPFC Connecté à une gne de Transmsson M. Mezaache, K. Chkh, et C. Fetha Unversté de Batna Rue Chahd Mohamed El-Had Boukhlouf,

Plus en détail

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain.

Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amiens.fr/pedagogie/maths/new/ue2007/synthese_atelier_annette_alain. Pour ce problème, une analyse est proposée à l adresse : http://www.ac-amens.fr/pedagoge/maths/new/ue2007/synthese_ateler_annette_alan.pdf 1 La règle du jeu Un drecteur de casno se propose d nstaller le

Plus en détail

TP Programmation de protocoles de communication Basé sur un TP de M1- Master IST, Université Paris-Sud

TP Programmation de protocoles de communication Basé sur un TP de M1- Master IST, Université Paris-Sud IUT Bordeaux 1 2008-2009 Département Informatque ASR2-Réseaux TP Programmaton de protocoles de communcaton Basé sur un TP de M1- Master IST, Unversté Pars-Sud Ce TP a pour objectf d'nter à la programmaton

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS ONSEVAOIE NAIONAL DES AS E MEIES ELEONIQUE ANALOGIQUE PH / ELE 4 / DU GEII ere année ------------------------- ------------------------- Dder LE UYE / Perre POVEN Janer ABLE DES MAIEES APPELS D ELEOINEIQUE...5.

Plus en détail

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne

Installation & Guide de démarrage WL510 Adaptateur sans fil /Antenne Installaton & Gude de démarrage WL510 Adaptateur sans fl /Antenne Informaton mportante à propos du WL510 Adresse IP = 192.168.10.20 Nom d utlsateur = wl510 Mot de passe = wl510 QUICK START WL510-01- VR1.1

Plus en détail

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S

Chapitre 3 Analyse statistique de données Première S Chatre Analyse statstque de données Premère S Le vocabulare relatf au statstques La statstque est la scence qu consste à réunr des données chffrées, à les analyser, à les crtquer Une étude statstque se

Plus en détail

Modélisation et simulation du démarrage d un véhicule à boite de vitesses automatique avec les bond graphs

Modélisation et simulation du démarrage d un véhicule à boite de vitesses automatique avec les bond graphs Modélsaton et smulaton du démarrage d un véhcule à bote de vtesses automatque avec les bond graphs Dragos N. CRUCERU, Andre N. MACIAC, Valeran CROIORESCU, Génevève DAUPHIN ANGUY Laboratore d Automatque,

Plus en détail

Cours Corporate finance

Cours Corporate finance Cours Corporate fnance Eléments de théore du portefeulle Le edaf Franços Longn www.longn.fr lan Notons de rentablté Défnton odélsaton Eléments de théore du portefeulle ortefeulle Dversfcaton Le edaf Le

Plus en détail

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques

classification non supervisée : pas de classes prédéfinies Applications typiques Qu est ce que le clusterng? analyse de clusterng regroupement des obets en clusters un cluster : une collecton d obets smlares au sen d un même cluster dssmlares au obets appartenant à d autres clusters

Plus en détail

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques

Système solaire combiné Estimation des besoins énergétiques Revue des Energes Renouvelables ICRESD-07 Tlemcen (007) 109 114 Système solare combné Estmaton des besons énergétques R. Kharch 1, B. Benyoucef et M. Belhamel 1 1 Centre de Développement des Energes Renouvelables

Plus en détail

Corrélation et régression linéaire

Corrélation et régression linéaire Corrélaton et régresson lnéare 1. Concept de corrélaton. Analyse de régresson lnéare 3. Dfférences entre valeurs prédtes et observées d une varable 1. Concept de corrélaton L objectf est d analyser un

Plus en détail

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr

Contact SCD Nancy 1 : theses.sciences@scd.uhp-nancy.fr AVERTISSEMENT Ce document est le frut d'un long traval approuvé par le jury de soutenance et ms à dsposton de l'ensemble de la communauté unverstare élarge. Il est soums à la proprété ntellectuelle de

Plus en détail

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations

Contrats prévoyance des TNS : Clarifier les règles pour sécuriser les prestations Contrats prévoyance des TNS : Clarfer les règles pour sécurser les prestatons Résumé de notre proposton : A - Amélorer l nformaton des souscrpteurs B Prévor plus de souplesse dans l apprécaton des revenus

Plus en détail

Exercices de révision pour examen #1

Exercices de révision pour examen #1 Exercces de révson pour examen #1 Queston 1. Questons théorques. a) Nommez les courants qu exstent quand une dode est en équlbre. Courants de dffuson et de drft. b) Dessnez la structure physque réelle

Plus en détail

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF

LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régime») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF 1 LE RÉGIME DE RETRAITE DU PERSONNEL CANADIEN DE LA CANADA-VIE (le «régme») INFORMATION IMPORTANTE CONCERNANT LE RECOURS COLLECTIF AVIS AUX RETRAITÉS ET AUX PARTICIPANTS AVEC DROITS ACQUIS DIFFÉRÉS Expédteurs

Plus en détail

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période)

Mathématiques Financières : l essentiel Les 10 formules incontournables (Fin de période) A-PDF OFFICE TO PDF DEMO: Purchase from www.a-pdf.com to remove the watermark Mathématques Facères : l essetel Les formules cotourables (F de érode) htt://www.ecogesam.ac-a-marselle.fr/esed/gesto/mathf/mathf.html#e5aels

Plus en détail

Optimisation du conditionnement d'air des locaux de télécommunication par utilisation de produits à changement de phase

Optimisation du conditionnement d'air des locaux de télécommunication par utilisation de produits à changement de phase Optmsaton du condtonnement d'ar des locaux de télécommuncaton par utlsaton de produts à changement de phase Davd NÖRTERSHÄUSER, Stéphane LE MASSON France Telecom R&D, 2 Avenue Perre Marzn, 2 LANNION Résumé

Plus en détail

Feuille d'exercices : Puissance, transformateur & actionneur

Feuille d'exercices : Puissance, transformateur & actionneur Feulle d'exercces : Pussance, transformateur & actonneur P Coln 12 janver 2017 1 Pussance moyenne consommée par un dpôle On consdère le montage suvant fonctonnant en régme snusoïdal de pulsaton ω. La pussance

Plus en détail

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle

Miroirs sphériques Dioptres sphériques. 1 Miroirs sphériques. 1.1 Introduction : focaliser la lumière. 1.2 Miroir concaves faisceau parallèle Mrors spérques Doptres spérques Nous allons mantenant aborder des systèmes optques un peu plus complexes, couramment utlsés pour produre des mages. Nous allons commencer par étuder un mror spérque de façon

Plus en détail

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE

CHAPITRE 14 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE COMMANDE HAITRE 4 : RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE RAISONNEMENT DES SYSTÈMES DE OMMANDE... 2 INTRODUTION... 22 RAELS... 22 alcul de la valeur ntale de la répone à un échelon... 22 alcul du gan tatque... 22

Plus en détail

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i

Solution : 1. Soit y = α + βt, l équation de la droite considérée. Le problème de régression linéaire s écrit. i=1 2(α + βt i b i )t i Exercces avec corrgé succnct du chaptre 3 (Remarque : les références ne sont pas gérées dans ce document, par contre les quelques?? qu apparassent dans ce texte sont ben défns dans la verson écran complète

Plus en détail

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes

Synthèse de cours PanaMaths (Terminale S) Les nombres complexes Snthèse de cours PanaMaths (Termnale S) L ensemble des nombres complees Défntons n pose tel que = 1 { } L ensemble des nombres complees, noté, est l ensemble : z /(, ) = + Le réel est appelé «parte réelle

Plus en détail

Exercices Électrocinétique

Exercices Électrocinétique ercces Électrocnétque alculs de tensons et de courants -21 éseau à deu malles Détermner, pour le crcut c-contre, l ntensté qu 1 2 traverse la résstance 2 et la tenson u au bornes de la résstance 3 : 3

Plus en détail

écrans de sous-toiture

écrans de sous-toiture écrans de sous-toture Les règles de bonne pratque # défnton Un écran souple de sous-toture est une feulle déroulée sur la charpente, sur un solant thermque ou sur un support contnu ventlé, avant la mse

Plus en détail

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant

Champ magnétique. 1 Notions préliminaires. 1.1 Courant électrique et densité de courant 4 Champ magnétque 1 Notons prélmnares 1.1 Courant électrque et densté de courant Un courant électrque est défn par un déplacement de charges électrques élémentares (ex : les électrons de conducton dans

Plus en détail

Fonctions vectorielles, courbes.

Fonctions vectorielles, courbes. Fonctons vectorelles courbes Ca 5 : cours comlet Dérvablté des onctons de varable réelle à valeurs vectorelles Dénton : dérvablté en un ont d une oncton de varable réelle à valeurs vectorelles Dénton :

Plus en détail

Le montage et le raccordement d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens spécialisés.

Le montage et le raccordement d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens spécialisés. Réf. : 240PDPETW Instructons d utlsaton 1 Consgnes de sécurté Le montage et le raccordement d'apparellages électrques dovent être réservés à des électrcens spécalsés. Rsques de blessures, d'ncendes ou

Plus en détail

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation

Indicateurs de compétitivité- prix et de performances à l exportation Décembre 2009 Indcateurs de compéttvté- prx et de performances à Méthodologe Les ndcateurs présentés dans ce document vsent à mesurer en temps réel l évoluton des parts de marché des prncpaux exportateurs

Plus en détail

Chapitre 5. Menu de SUPPORT

Chapitre 5. Menu de SUPPORT 155 Chaptre 5. Menu de SUPPORT Ce que vous apprendrez dans ce chaptre Ce chaptre vous présentera des routnes supplémentares susceptbles de vous ader dans les analyses de données présentées dans le chaptre

Plus en détail

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire

Activité Intitulé de l'activité Volume horaire Informatons de l'unté d'ensegnement Implantaton Cursus de ECAM Insttut Supéreur Industrel Bacheler en Scences ndustrelles Electronque applquée B2150 Cycle 1 Bloc 2 Quadrmestre 2 Pondératon 4 Nombre de

Plus en détail

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines).

Chapitre II : Introduction Thermodynamique des machines de compression (compresseurs) et de détente (turbines). Chaptre II : Introducton hermodynamque des machnes de compresson (compresseurs) et de détente (turbnes). II. : Introducton. On s'ntéresse dans ce chaptre à l'ntroducton thermodynamque des compresseurs

Plus en détail

STATISTIQUE AVEC EXCEL

STATISTIQUE AVEC EXCEL STATISTIQUE AVEC EXCEL Excel offre d nnombrables possbltés de recuellr des données statstques, de les classer, de les analyser et de les représenter graphquement. Ce sont prncpalement les tros éléments

Plus en détail

Le théorème du viriel

Le théorème du viriel Le théorème du vrel On se propose de démontrer le théorème du vrel de deux manères dfférentes. La premère fat appel à deux "trcks" qu l faut vor. Cette preuve met en avant une quantté, notée S c, qu permet

Plus en détail

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus.

Université Pierre & Marie Curie (Paris 6) Licence de Mathématiques L3 UE LM364 Intégration 1 Année 2011 12. TD4. Tribus. Unversté Perre & Mare Cure (Pars 6) Lcence de Mathématques L3 UE LM364 Intégraton 1 Année 2011 12 TD4. Trbus. Échauffements Exercce 1. Sot X un ensemble. Donner des condtons sur X pour que les classes

Plus en détail

Exercices sur la géométrie plane

Exercices sur la géométrie plane Eercces sur la géoétre plane Sot un trangle équlatéral et M un pont ntéreur au trangle n note H, K, L les projetés orthogonau respectfs de M sur les tros côtés éontrer que la soe MH + MK + ML est constante

Plus en détail

Machines à courant continu

Machines à courant continu achnes à courant contnu Foncton d usage : La machne à courant contnu peut fonctonner en «moteur» ou en «génératrce» Le moteur à courant contnu est un convertsseur d énerge électrque en énerge mécanque

Plus en détail

Boucle à verrouillage de phase

Boucle à verrouillage de phase Chaitre 2 Boucle à verrouillage de hase Introduction La boucle à verrouillage de hase, que l on désignera ar la suite ar l acronyme anglais PLL (Phase Locked Loo), est un disositif largement utilisé dans

Plus en détail

Stabilité dynamique des systèmes électriques multimachines : modélisation, commande, observation et simulation

Stabilité dynamique des systèmes électriques multimachines : modélisation, commande, observation et simulation Stablté dynamque des systèmes électrques multmachnes : modélsaton, commande, observaton et smulaton Nesmat Abu-abak o cte ths verson: Nesmat Abu-abak. Stablté dynamque des systèmes électrques multmachnes

Plus en détail

-1-1. Consigne de tension A = 1 A = A = 0,476. Puis, on effectue la somme des tracés des gains en db et la somme des phases.

-1-1. Consigne de tension A = 1 A = A = 0,476. Puis, on effectue la somme des tracés des gains en db et la somme des phases. Exercce 5 ASSERVISSEMENT DE VITESSE CORRECTION AVEC UN P.I.D. -Détermner K 3 K = 3 t mn K = 5 t mn V 6 V - Détermner les transmttances G, T,et A, avec C(p) =, sachant que le gan en boucle ouverte est égal

Plus en détail

Master Recherche I.V.R.

Master Recherche I.V.R. Master Recherche I.V.R. Raort de stage Jun 24 Calbrage d un système d acquston mult-caméras. Par NOTARANGELO Salvatore Sous la tutelle de M. Edmond BOYER Jury : M. Augustn LUX M. Peter STURM Me. Sabne

Plus en détail

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix?

Note méthodologique. Traitements hebdomadaires Quiestlemoinscher.com. Quelle méthode de collecte de prix? Qui a collecté les prix? Note méthodologque Tratements hebdomadares Questlemonscher.com Quelle méthode de collecte de prx? Les éléments méthodologques ont été défns par le cabnet FaE onsel, socété d études et d analyses statstques

Plus en détail

Tableau croisé dynamique

Tableau croisé dynamique Tableau crosé dynamque Tableau crosé dynamque Excel 2010 Créer un tableau crosé dynamque Un tableau crosé dynamque permet de résumer, d analyser, d explorer et de présenter des données de synthèse. S la

Plus en détail

Ajustement affine par les moindres carrés

Ajustement affine par les moindres carrés 1. Nveau Termnales STG et ES Ajustement affne par les mondres carrés 2. Stuaton-problème proposée Introducton à la méthode des mondres carrés. 3. Support utlsé Tableur et calculatrce. 4. Contenu mathématque

Plus en détail

I. Fonctionnalités du tableur

I. Fonctionnalités du tableur Olver Coma Macro MRP pour Excel Decembre 1999 I. Fonctonnaltés du tableur I.1. Feulle «Nomenclature «Le tableur propose pluseurs optons à l ouverture du fcher. Cnq boutons apparassent à drote de la feulle

Plus en détail

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni

Introduction à l optique non-linéaire. Lionel Canioni STGE LSERS INTENSES Du 15 au 19 ma 006 COURS Introducton à l otque non-lnéare Lonel Canon CPMOH, Unverté Bordeaux 1 l.canon@cmoh.u-bordeaux1.fr Introducton otque non Lnéare Lonel Canon Formaton Laer Intene

Plus en détail