Compatibility and replaceability analysis for timed web service protocols

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compatibility and replaceability analysis for timed web service protocols"

Transcription

1 Compatibility and replaceability analysis for timed web service protocols Boualem Benatallah 1 Fabio Casati 2 Julien Ponge 3,1 Farouk Toumani 3 1 Computer School of Engineering, The University of New South Wales, Sydney, Australia 2 Hewlett-Packard Laboratories, Palo Alto, California, USA 3 Laboratoire LIMOS, ISIMA, Clermont-Ferrand, France 21èmes journées Bases de Données Avancées Saint-Malo

2 Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 2 / 38

3 Introduction Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 3 / 38

4 Introduction Les web services aujourd hui Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 4 / 38

5 Introduction Les web services aujourd hui Web services? Les web services sont la nouvelle vague des applications web. Ce sont des applications modulaires, auto-contenues et auto-descriptives qui peuvent être publiées, localisées et invoquées depuis le web. Tutoriel IBM DeveloperWorks Evolution middlewares classiques (MOM / RPC). Emplois de standards : XML, SOAP, HTTP(S), SMTP,... Services-Oriented Computing, couplage faible. 5 / 38

6 Introduction Les web services aujourd hui Web services? Les web services sont la nouvelle vague des applications web. Ce sont des applications modulaires, auto-contenues et auto-descriptives qui peuvent être publiées, localisées et invoquées depuis le web. Tutoriel IBM DeveloperWorks Evolution middlewares classiques (MOM / RPC). Emplois de standards : XML, SOAP, HTTP(S), SMTP,... Services-Oriented Computing, couplage faible. 5 / 38

7 Introduction Les web services aujourd hui Scénario usuel Annuaire 1 3 Internet Web service 2 WSDL SI, WS, Apps,... 6 / 38

8 Introduction Les web services aujourd hui Pour le développeur... SOAP / WSDL très bien acceptés, UDDI... moins. Services riches (ex : Amazon) : beaucoup d opérations. Difficultés pour comprendre le service. Standards bas-niveau, opérations manuelles. 7 / 38

9 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 8 / 38

10 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau (Une) Pile des web services Haut-niveau Bas-niveau WSCI, WSCL, BPEL4WS,..., Découverte WSDL SOAP HTTP(S), SMTP, IIOP,... XML S é c u r i t é Q o S M a n a g e m e n t Business issues = Prolifération des standards (WS-*), orientés principalement implémentation. 9 / 38

11 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau (Une) Pile des web services Haut-niveau Bas-niveau WSCI, WSCL, BPEL4WS,..., Découverte WSDL SOAP HTTP(S), SMTP, IIOP,... XML S é c u r i t é Q o S M a n a g e m e n t Business issues = Prolifération des standards (WS-*), orientés principalement implémentation. 9 / 38

12 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau ServiceMozaic Conception, développement et gestion de services. Ensemble d outils orientés-modèles. J2EE + Eclipse. 10 / 38

13 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau ServiceMozaic 10 / 38

14 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau Business protocols Représenter l ensemble des conversations (comportement externe). Permettre des analyses via une algèbre. Automate déterministe : états phases durant l interaction client transitions messages échangés (in / out +/ ). Instances multiples et concurrentes. 11 / 38

15 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau Exemple Amazon AWS start cartrequestout keywordsearchrequest(+) shoppingcartresponse(-) searchin keywordsearchrequest(+) cartrequestin getshoppingcartrequest(+) keywordsearchresponse(-) modifyshoppingcartitemsrequest(+) removeshoppingcart ItemsRequest(+) searchout addshoppingcartitemsrequest(+) shopping removeshoppingcartitemsrequest(+) getshoppingcartrequest(+) modifyshoppingcart ItemsRequest(+) addshoppingcart ItemsRequest(+) 12 / 38

16 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau Identifier / modéliser des abstractions Compromis expressivité / complexité. Travaux précédents sur des portails e-commerce. Modèle de base simple et intuitif. Extensions pour les abstractions, ici le temps. 13 / 38

17 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau Intuition vis-à-vis du temps start cartrequestout keywordsearchrequest(+) shoppingcartresponse(-) searchin keywordsearchrequest(+) cartrequestin getshoppingcartrequest(+) keywordsearchresponse(-) modifyshoppingcartitemsrequest(+) removeshoppingcart ItemsRequest(+) searchout addshoppingcartitemsrequest(+) shopping removeshoppingcartitemsrequest(+) getshoppingcartrequest(+) modifyshoppingcart ItemsRequest(+) addshoppingcart ItemsRequest(+) 14 / 38

18 Introduction Vers des abstractions de plus haut-niveau Intuition vis-à-vis du temps start cartrequestout keywordsearchrequest(+) timeout, 10 minutes shoppingcartresponse(-) searchin keywordsearchrequest(+) cartrequestin getshoppingcartrequest(+) keywordsearchresponse(-) modifyshoppingcartitemsrequest(+) removeshoppingcart ItemsRequest(+) searchout addshoppingcartitemsrequest(+) shopping removeshoppingcartitemsrequest(+) getshoppingcartrequest(+) modifyshoppingcart ItemsRequest(+) addshoppingcart ItemsRequest(+) 14 / 38

19 Introduction Compatibilité, remplaçabilité Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 15 / 38

20 Introduction Compatibilité, remplaçabilité Compatibilité P1 s0 a(+) s1 b(+) s2 P2 s0' a(-) s1' b(-) s2' 2 services peuvent converser 16 / 38

21 Introduction Compatibilité, remplaçabilité Remplaçabilité P1 s0 a(+) s1 b(+) s2 c(+) s2' P2 s0' a(+) s1' b(+) s3' 1 service peut en remplacer un autre 17 / 38

22 Introduction Compatibilité, remplaçabilité Approche pour l analyse Classes de compatibilité. Caractérisation à l aide d opérateurs de protocoles. Algorithmes ad-hoc pour les opérateurs. 18 / 38

23 Timed business protocols Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 19 / 38

24 Timed business protocols Présentation Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 20 / 38

25 Timed business protocols Présentation Extension du modèle de base s0 a(+) P Introduction de transitions implicites. Modélisation intervalles de validité / expirations. s1 i1: 60s s3 b(+) b(+) c(+) s2 s4 21 / 38

26 Timed business protocols Présentation Formalisation Web services business protocol P = (S, s 0, F, M, R) Timed web services business protocol : M = M e M i Pour R(s, s, m), m M i, définition de T ime(s, m) t Q / 38

27 Timed business protocols Présentation Formalisation Web services business protocol P = (S, s 0, F, M, R) Timed web services business protocol : M = M e M i Pour R(s, s, m), m M i, définition de T ime(s, m) t Q / 38

28 Timed business protocols Présentation Formalisation cont. Protocoles déterministes. Au plus 1 transition implicite par état. Pas de deadlocks. Hypothèses : transitions instantanées temps relatif / entrée dans un état s états atteignables pas de circuits implicites. 23 / 38

29 Timed business protocols Présentation Exemple : mauvais protocole s0 a(+) i2: 35s s1 i1: 60s s3 b(+) i3: 70s c(+) s2 s4 s5 24 / 38

30 Timed business protocols Présentation Sémantique 2 types de contraintes : conversations Linear time a(+) b( ) c(+) temporelles traces temporisées (a(+), 0) (b( ), 3) (c(+), 20) On s intéresse aux traces observables. 25 / 38

31 Timed business protocols Présentation Sémantique 2 types de contraintes : conversations Linear time a(+) b( ) c(+) temporelles traces temporisées (a(+), 0) (b( ), 3) (c(+), 20) On s intéresse aux traces observables. 25 / 38

32 Timed business protocols Analyse Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 26 / 38

33 Timed business protocols Analyse Classes de compatibilité et remplaçabilité Compatibilité : totale et partielle. Remplaçabilité : équivalence, partielle et subsomption par rapport à un protocole client par rapport à un rôle d interaction originalité : flexibilité. 27 / 38

34 Timed business protocols Analyse Classes de compatibilité et remplaçabilité Compatibilité : totale et partielle. Remplaçabilité : équivalence, partielle et subsomption par rapport à un protocole client par rapport à un rôle d interaction originalité : flexibilité. 27 / 38

35 Timed business protocols Analyse Difficulté P1 start x(+) s0 b(-) s2 P 1 et P 2 sont compatibles! s3 c(+) a(+) s1 i: 540min s4 Transitions implicitement disponibles. P2 start x(-) s0' a(-) b(+) s3' i1: 240min s4' s2' i2: 300min s1' b(+) c(-) s5' i3: 240min b(+) s6' s8' s7' s 0, s 0 : (P 1 ) (P 2 ) 8 < : 8 < : a : [0min, 540min] b : [0min, 540min] c : [0min, 540min] a : [0min, 240min] b : [0min, 780min] c : [240min, 540min] 28 / 38

36 Timed business protocols Analyse Opérateurs Timed compatible composition : TC Timed intersection : TI Timed difference : TD Projection : [P 1 TC P 2 ] P1 29 / 38

37 Timed business protocols Analyse Exemple : différence temporisée P 1 i: 3min s0 a(-) s1 b(+) s2 c(+) s3 s4 P 2 s0 a(-) s1 b(+) s2 c(+) s3 P 3 s0 a(-) s1 b(+) s2 i: 3min s2 c(+) P 3 = P 2 TD P 1 s4 30 / 38

38 Timed business protocols Analyse Caractérisation Caractérisation des classes de compatibilité et remplaçabilité par les opérateurs. Ex : T Repl PC (P 1, P 2 ) P C TC (P 2 TD P 1 ) = 31 / 38

39 Timed business protocols Algorithmes Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 32 / 38

40 Timed business protocols Algorithmes Résultats Algorithmes polynomiaux pour les opérateurs. Algorithme de fermeture de transitions implicite. Time-state space : disponibilités temporelles d une transition depuis un état. 33 / 38

41 Timed business protocols Algorithmes Expliciter par fermeture s0 a(+) P Depuis s 1 : s1 b(+) i1: 60s b(+) s3 c(+) b : ([0, + [, s 1 ) c : ([60, + [, s 1 ) s2 s4 34 / 38

42 Timed business protocols Algorithmes Expliciter par fermeture s0 a(+) P Depuis s 1 : s1 b(+) i1: 60s b(+) s3 c(+) b : ([0, + [, s 1 ) c : ([60, + [, s 1 ) s2 s4 34 / 38

43 Conclusion et perspectives Agenda 1 Introduction Les web services aujourd hui Vers des abstractions de plus haut-niveau Compatibilité, remplaçabilité 2 Timed business protocols Présentation Analyse Algorithmes 3 Conclusion et perspectives 35 / 38

44 Conclusion et perspectives Contribution Modèle temporisé pour le comportement externe de services. Analyse flexible de compatibilité et remplaçabilité. Opérateurs génériques + algorithmes. 36 / 38

45 Conclusion et perspectives Perspectives Limite : contraintes par rapport au dernier message. Lien avec les timed automata. Intégration dans ServiceMozaic. 37 / 38

46 Merci pour votre attention.

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

Sémantique formelle et synthèse de client pour services Web

Sémantique formelle et synthèse de client pour services Web Sémantique formelle et synthèse de client pour services Web Séminaire «Services Web» 24 Janvier 2006 sylvain.rampacek@univ-reims.fr CReSTIC LAMSADE Plan Introduction Services Web Description de la plate-forme

Plus en détail

Modélisation et vérification d'un ou plusieurs services web.

Modélisation et vérification d'un ou plusieurs services web. Modélisation et vérification d'un ou plusieurs services web. RGE, à Besançon 19 octobre 2006 sylvain.rampacek@univ-reims.fr Laboratoire CReSTIC Équipe SysCom Plan 1. Introduction 2. Formalisation et Modélisation

Plus en détail

Architectures web pour la gestion de données

Architectures web pour la gestion de données Architectures web pour la gestion de données Dan VODISLAV Université de Cergy-Pontoise Plan Le Web Intégration de données Architectures distribuées Page 2 Le Web Internet = réseau physique d'ordinateurs

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes

L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes L intégration d applications unifiée par les Services Web et XML Réconcilier J2EE.NET EIS et mainframes Page 1 Un système d information: vue de 10.000 mètres A C Système de communication AtoA (EAI) ou

Plus en détail

Cours No 10 - Conclusion et perspectives

Cours No 10 - Conclusion et perspectives B. Amann - Cours No 10 - Conclusion et perspectives 1 Slide 1 Cours No 10 - Conclusion et perspectives Gestion de contenus Web La gestion de contenus Web est possible grâce à des technologies complémentaires

Plus en détail

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art

Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Les nouvelles architectures des SI : Etat de l Art Objectif Mesurer concrètement les apports des nouvelles applications SI. Être capable d'évaluer l'accroissement de la complexité des applications. Prendre

Plus en détail

L architecture orientée services

L architecture orientée services 1 Introduction La première difficulté à laquelle on se heurte lorsqu on aborde le vaste sujet des technologies de services Web est d ordre terminologique. Un exemple, désormais bien connu, du désordre

Plus en détail

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26

Services Web. Fabrice Rossi. http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine. Services Web p.1/26 Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web p.1/26 Plan du cours 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/

Plus en détail

Services Web. Plan du cours

Services Web. Plan du cours Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine Services Web p.1/26 Plan du cours 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/

Plus en détail

Plan du cours. Services Web. Un service web? Plan de l introduction. 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI

Plan du cours. Services Web. Un service web? Plan de l introduction. 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Plan du cours Services Web Fabrice Rossi http://apiacoa.org/contact.html. Université Paris-IX Dauphine 1. Introduction 2. SOAP 3. WSDL 4. UDDI Site du cours : http://apiacoa.org/teaching/webservices/ Services

Plus en détail

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform

Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform IBM Software Group Développement logiciel pour l Architecture Orientée Services avec IBM Rational Software Development Platform Thierry Bourrier, Techical Consultant thierry.bourrier@fr.ibm.com L Architecture

Plus en détail

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion

Sommaire. Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion ebxml Sommaire Introduction La technologie ebxml EDI conventionnels versus ebxml Web Services et ebxml Acteurs de l ebxml Conclusion Introduction Pourquoi L EDI EDI : échange de données informatisé Remplacer

Plus en détail

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui

Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui Formation PARTIE 1 : ARCHITECTURE APPLICATIVE DUREE : 5 h Objectif : Passer de l analyse métier et fonctionnelle à la définition des applications qui automatisent les fonctions Définir une architecture

Plus en détail

Messagerie asynchrone et Services Web

Messagerie asynchrone et Services Web Article Messagerie asynchrone et Services Web 1 / 10 Messagerie asynchrone et Services Web SOAP, WSDL SONT DES STANDARDS EMERGEANT DES SERVICES WEB, LES IMPLEMENTATIONS DE CEUX-CI SONT ENCORE EN COURS

Plus en détail

Architectures et Web

Architectures et Web Architectures et Web Niveaux d'abstraction d'une application En règle générale, une application est découpée en 3 niveaux d'abstraction : La couche présentation ou IHM (Interface Homme/Machine) gère les

Plus en détail

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard

par Philippe Poulard Web services 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard 0 Philippe.Poulard@sophia.inria.fr Philippe Poulard Sommaire Qu est-ce? Middleware XML Web Services in situ Couches de services Architecture des Web Services avec Java JAX-RPC JAXR JAXM Outils 1 Présentation

Plus en détail

Cadre formel pour la modélisation de la gestion des processus métier par une équipe médicale interdisciplinaire

Cadre formel pour la modélisation de la gestion des processus métier par une équipe médicale interdisciplinaire Cadre formel pour la modélisation de la gestion des processus métier par une équipe médicale interdisciplinaire Mounira Kezadri-Hamiaz 1, Daniela Rosu 1, Szymon Wilk 2, Craig Kuziemsky 1, Wojtek Michalowski

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Caractérisation des transitions temporisées dans les logs de conversation de services Web (version longue)

Caractérisation des transitions temporisées dans les logs de conversation de services Web (version longue) Caractérisation des transitions temporisées dans les logs de conversation de services Web (version longue) Didier Devaurs, Fabien De Marchi, Mohand-Saïd Hacid LIRIS, UMR 5205, CNRS / Université Claude

Plus en détail

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés

Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Approche dirigée par les modèles pour la spécification, la vérification formelle et la mise en œuvre des services Web composés Christophe Dumez Laboratoire Systèmes et Transports (SeT) Université de Technologie

Plus en détail

Plan : divers exemples

Plan : divers exemples INF347 Langages XML et technologies WEB exemples Sylvie Vignes, ENST École Nationale Supérieure des Télécommunications Département Informatique et Réseaux Plan : divers exemples! Rendre accessible une

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un Web Service?

Qu'est-ce qu'un Web Service? WEB SERVICES Qu'est-ce qu'un Web Service? Un Web Service est un composant implémenté dans n'importe quel langage, déployé sur n'importe quelle plate-forme et enveloppé dans une couche de standards dérivés

Plus en détail

Services Web pour le commerce électronique

Services Web pour le commerce électronique Commerce électronique, Université de technologie de Troyes, Avril 2007 Services Web pour le commerce électronique Aurélien Bénel Systèmes d'information, management des connaissances et communication Bureau

Plus en détail

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web

Programmation Web Avancée Introduction aux services Web 1/21 Programmation Web Avancée Thierry Hamon Bureau H202 - Institut Galilée Tél. : 33 1.48.38.35.53 Bureau 150 LIM&BIO EA 3969 Université Paris 13 - UFR Léonard de Vinci 74, rue Marcel Cachin, F-93017

Plus en détail

Composition de Services Web

Composition de Services Web Composition de Services Web Dr. Djamel Benmerzoug Email : djamel.benmerzoug@univ-constantine2.dz Maitre de Conférences A, Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 Abdelhamid Mehri 127

Plus en détail

Construction d Applications Réparties

Construction d Applications Réparties Construction d Applications Réparties Jean-Francois Roos LIFL - équipe GOAL USTL - bâtiment M3 Extension - bureau 204 Jean-Francois.Roos@lifl.fr Avril 1 Objectifs du cours Appréhender la conception d applications

Plus en détail

Présentation générale des Web Services

Présentation générale des Web Services Présentation générale des Web Services Vue Globale Type d'architecture reposant sur les standards de l'internet Alternative aux architectures classiques : Client/serveur n/tiers Orientée services permettant

Plus en détail

SDL: 20 ans de programmation basée modèle

SDL: 20 ans de programmation basée modèle SDL: 20 ans de programmation basée modèle Emmanuel Gaudin emmanuel.gaudin @ pragmadev.com Principes MDE, MDA et MDD: Approche orienté modèle PIM: Platform Independant Model PDM: Platform Definition Model

Plus en détail

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA

l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA l'esb JBI au coeur de l'initiative SOA Initiative SOA Gaël Blondelle CTO EBM WebSourcing Chairman Technology Council OW2 13 Juin 2007 Agenda Ptf de référence OW2 Initiative SOA PEtALS, l'esb d'ow2 2 Opportunité

Plus en détail

Thèse. Thèse de doctorat en Informatique. Présentée par : MOKHTARI KARIMA KHADIDJA. Option : Systèmes Distribués THEME

Thèse. Thèse de doctorat en Informatique. Présentée par : MOKHTARI KARIMA KHADIDJA. Option : Systèmes Distribués THEME Thèse Thèse de doctorat en Informatique Présentée par : MOKHTARI KARIMA KHADIDJA Option : Systèmes Distribués THEME ANALYSE DES PROPRIETES TEMPORELLES DE LA PRIVACITE DANS LES BUSINESS PROTOCOLES Encadré

Plus en détail

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises

Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Aide à la conception de Système d Information Collaboratif, support de l interopérabilité des entreprises Jihed Touzi, Frédérick Bénaben, Hervé Pingaud Thèse soutenue au Centre de Génie Industriel - 9

Plus en détail

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé

AVATAR. Un profil SysML temps réel outillé AVATAR Un profil SysML temps réel outillé Ludovic Apvrille, Pierre de Saqui-Sannes ludovic.apvrille@telecom-paristech.fr pdss@isae.fr SysML France, 6 décembre 2010 Agenda De TURTLE à AVATAR Le langage

Plus en détail

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean.

24/11/2011. Cours EJB/J2EE Copyright Michel Buffa. Plan du cours. EJB : les fondamentaux. Enterprise Java Bean. Enterprise Java Bean. Plan du cours 2 Introduction générale : fondamentaux : les fondamentaux Michel Buffa (buffa@unice.fr), UNSA 2002, modifié par Richard Grin (version 1.1, 21/11/11), avec emprunts aux supports de Maxime

Plus en détail

Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat)

Intégration d'applications à gros grain Unité d'intégration : le service (interface + contrat) Motivations Motivations Intégration d'applications à "gros grain" Unité d'intégration : le "service" (interface + contrat) Contraintes Applications conçues indépendamment, sans avoir prévu une intégration

Plus en détail

Journée Web & Cloud Computing 21 novembre 2012

Journée Web & Cloud Computing 21 novembre 2012 Journée Web & Cloud Computing 21 novembre 2012 Soutenu par l'arc6 «Technologies de l Information et de la Communication et Usages informatiques innovants» de la Région Rhône-Alpes Parisa Ghodous, Christophe

Plus en détail

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM)

Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) LA BOITE A OUTILS DE L ACHETEUR DE BPM Modèle de cahier des charges pour un appel d offres relatif à une solution de gestion des processus métier (BPM) La boîte à outils de l acheteur de solution BPM -

Plus en détail

Les serveurs d applications :une introduction

Les serveurs d applications :une introduction Les serveurs d applications : une introduction Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Octobre 2006 Plan de la présentation

Plus en détail

Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST)

Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST) Initiation à la sécurité des Web Services (SOAP vs REST) Sylvain MARET Principal Consultant / MARET Consulting OpenID Switzerland & OWASP Switzerland Application Security Forum - 2012 Western Switzerland

Plus en détail

TIP-I Télécommunications des informations de paiement par Internet

TIP-I Télécommunications des informations de paiement par Internet RÉGIE DE L ASSURANCE MALADIE DU QUÉBEC TIP-I Télécommunications des informations de paiement par Internet Plan de la présentation» Introduction» Présentation de la solution» Présentation de la documentation

Plus en détail

Remote Method Invocation en Java (RMI)

Remote Method Invocation en Java (RMI) Remote Method Invocation en Java (RMI) Modélisation et construction des applications réparties (Module M-4102C) J. Christian Attiogbé Fevrier 2015 J. Christian Attiogbé (Fevrier 2015) Remote Method Invocation

Plus en détail

Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription

Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription Vers l'orchestration de grilles de PC par les mécanismes de publicationsouscription Présentée par Leila Abidi Sous la direction de Mohamed Jemni & Christophe Cérin Plan Contexte Problématique Objectifs

Plus en détail

Conception d Applications Réparties

Conception d Applications Réparties Jean-François Roos LIFL - équipe GOAL- bâtiment M3 Extension - bureau 206 -Jean-Francois.Roos@lifl.fr 1 Objectifs du Cours Appréhender la conception d applications réparties motivations et concepts architectures

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 16 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 10 - Les Enterprise Java Beans ( aux serveurs ) Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques

Plus en détail

Turn Legacy Application into Integration Success Story

Turn Legacy Application into Integration Success Story Turn Legacy Application into Integration Success Story J-Ph. Humblet - SMART-IFRES Le SMART-IFRES IFRES : Institut de Formation et de Recherche en Enseignement Supérieur pourvoir au développement professionnel

Plus en détail

Remue-méninges. Services Web pour le commerce électronique. Un même service «à toutes les sauces» Un «service»? Qu est-ce que c est?

Remue-méninges. Services Web pour le commerce électronique. Un même service «à toutes les sauces» Un «service»? Qu est-ce que c est? Services Web pour le commerce électronique Aurélien Bénel Systèmes d'information, management des connaissances et communication Bureau T107, aurelien.benel@utt.fr Commerce électronique, Université de technologie

Plus en détail

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Architecture logicielle technologies de developpement en environnement

Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Architecture logicielle technologies de developpement en environnement Bases de données et environnements distribués Chapitre I : Architecture logicielle technologies de developpement en environnement distribué Éric Leclercq Département IEM / Laboratoire LE2i Septembre 2014

Plus en détail

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA?

Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Cloud et SOA La présence du Cloud révolutionne-t-elle l approche SOA? Jean-Marc Pierson pierson@irit.fr IRIT, Université de Toulouse Agenda! Le Cloud! Le SOA! Quelle différence!?! Cloud et SOA! Mise en

Plus en détail

Parcours Aigle, LMD4 Architecture et Ingénierie du logiciel et du web

Parcours Aigle, LMD4 Architecture et Ingénierie du logiciel et du web Parcours Aigle, LMD4 Architecture et Ingénierie du logiciel et du web Clémentine Nebut, Pierre Pompidor 9 avril 2015 Cette formation vise à former des cadres en informatique dans le domaine du développement

Plus en détail

Logiciel de support aux tutorats. Philippe Mabilleau ing.

Logiciel de support aux tutorats. Philippe Mabilleau ing. Logiciel de support aux tutorats Philippe Mabilleau ing. Contexte La réforme des programmes en Génie Électrique et Génie Informatique APPI = Apprentissage par Problèmes et par Projets en Ingénierie Inspiré

Plus en détail

Modèles de données pour l intermodalité des réseaux de transport de surface

Modèles de données pour l intermodalité des réseaux de transport de surface Modèles de données pour l intermodalité des réseaux de transport de surface Gérard SCEMAMA Olivier CARLES 19 janvier 2006 1 Contexte : Claire-SITI 2 Plan Travaux de modélisation des réseaux de transport

Plus en détail

Systèmes d'informations historique et mutations

Systèmes d'informations historique et mutations Systèmes d'informations historique et mutations Christophe Turbout SAIC-CERTIC Université de Caen Basse-Normandie Systèmes d'informations : Historique et mutations - Christophe Turbout SAIC-CERTIC UCBN

Plus en détail

EGC'2012 Fouille de Données Complexes

EGC'2012 Fouille de Données Complexes EGC'2012 Fouille de Données Complexes complexité liée aux données multiples et massives Kawthar Karkouda, Nouria Harbi, Jérôme Darmont Gérald Gavin Laboratoire Eric Université Lumière Lyon 2 nouria.harbi@univ-lyon2.fr

Plus en détail

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved.

J2EE : Services Web. Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique. 13 Juin 2002. 2002 Jahia Ltd. All rights reserved. J2EE : Services Web Stéphane Croisier, Directeur Serge Huber, Directeur Technique 13 Juin 2002 Aperçu Interopérabilité en XML/HTTP SOAP ebxml Outils d EAI JXTA Normes d interopérabilité XML SOAP/UDDI Inventé

Plus en détail

Algorithmique et modélisation

Algorithmique et modélisation Présentation du cours ALGO6 en L3 INFO Jean-Marc Vincent 1 1 Laboratoire LIG Équipe-Projet MESCAL Jean-Marc.Vincent@imag.fr 1 / 24 Organisation : équipe pédagogique TD 1 Nicolas Gast (LIG, Mescal) TD1

Plus en détail

Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205. 1ère Session NSY 205

Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205. 1ère Session NSY 205 Examen 1ère session 2014-2015 page 1 NSY 205 IPST-CNAM Intranet et Designs patterns NSY 205 Jeudi 5 Février 2015 Durée : 2 h 30 Enseignant : LAFORGUE Jacques 1. QCM (35 points) Mode d'emploi : 1ère Session

Plus en détail

Le système d information communicant

Le système d information communicant Le système d information communicant La mêlée - Journée Web 2.0 1 Présenté par Franck Silvestre, directeur de la société Fylab. http://www.fylab.fr Sommaire Fylab SOA Web 2.0 et SOA Fydji WS 2 2000 - Création

Plus en détail

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique

République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique République Algérienne Démocratique et Populaire Université Abou Bakr Belkaid Tlemcen Faculté des Sciences Département d Informatique Mémoire de fin d études pour l obtention du diplôme de Master en Informatique

Plus en détail

Les services Web et leur. sur les entreprises

Les services Web et leur. sur les entreprises Les services Web et leur impact sur les entreprises Michel Leblanc M.Sc. commerce électronique Associé inc. Objectifs de la présentation Définir le concept de Web Services. Identifier quelques-uns des

Plus en détail

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom

Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Master 2 MIAGE NTDP Nom : Le Prof! UE «Web Services et SOA», Prénom Epreuve écrite individuelle 8 Décembre 2008, durée 45 mns Aucun document autorisé => Finalement, autorisés et semble-t-il utiles!!...

Plus en détail

Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution

Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution EJB avancés Objectif : Etudier la configuration du contexte d exécution Sa mise en œuvre implicite Et explicite Transactions Sécurité Timer Récapitulatif Performances Les transactions Concept fondamental

Plus en détail

Applications Web. Web 2.0, web services, 18/01/2016. Plan du cours. Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax

Applications Web. Web 2.0, web services, 18/01/2016. Plan du cours. Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax Applications Web Web 2.0, web services, Hubert Segond Orange Labs Année 2015-16 Plan du cours Introduction Application Web Web/Web 2.0/Web 3.0 HTML 5 Web Services Ajax Syndication de contenu & outils de

Plus en détail

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing

Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Enseignant: Lamouchi Bassem Cours : Système à large échelle et Cloud Computing Chapitre 1 : Introduction Introduction générale Origine du cloud Concepts prédécésseurs «liés aux serveurs» Concepts prédécesseurs

Plus en détail

Les Services Web Version 1.3 UDDI

Les Services Web Version 1.3 UDDI Les Services Web Version 1.3 UDDI o Les principes UDDI o La recherche de services UDDI o La publication (c) Leuville Objects. Tous droits de traduction, d adaptation et de reproduction par tous procédés,

Plus en détail

Modèles et Systèmes pour Applications Emergentes (suite) Chapitre 6, Systèmes d Information accessibles via des services Web

Modèles et Systèmes pour Applications Emergentes (suite) Chapitre 6, Systèmes d Information accessibles via des services Web Modèles et Systèmes pour Applications Emergentes (suite) Chapitre 6, Systèmes d Information accessibles via des services Web Marie-Christine Fauvet UFR - IMA, Université Joseph Fourier, Grenoble November

Plus en détail

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction

Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Sécurité en ingénierie du Logiciel Le cadre des Web Services Partie 1 : Introduction Alexandre Dulaunoy adulau@foo.be Sécurité en ingénierie du Logiciel p.1/21 Agenda (partie 1) 1/2 Introduction Services

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 09 : CC : Cloud Computing Sommaire Introduction... 2 Définition... 2 Les différentes

Plus en détail

Model checking temporisé

Model checking temporisé Model checking temporisé Béatrice Bérard LAMSADE Université Paris-Dauphine & CNRS berard@lamsade.dauphine.fr ETR 07, 5 septembre 2007 1/44 Nécessité de vérifier des systèmes... 2/44 Nécessité de vérifier

Plus en détail

ORCHESTRATION A HAUT NIVEAU ET BPEL

ORCHESTRATION A HAUT NIVEAU ET BPEL UFR Informatique & Mathématiques Appliquées LSR - ADELE ECOLE DOCTORALE MATHEMATIQUES, SCIENCES ET TECHNOLOGIES DE L INFORMATION, INFORMATIQUE Master Mathématiques Informatique 2e année, Recherche Spécialité

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration Dr. Benmerzoug D. Département TLSI Faculté des NTIC Université Constantine 2 INTA - Master 2 - Recherche 66 Chapitre 2: Typologies & Techniques d intégration

Plus en détail

Gestion des immeubles

Gestion des immeubles RAPPORT DE CONCEPTION Gestion des immeubles BOUSSRHAN YOUSSEF & BENZITI WALID Email : Youssefboussrhan@gmail.com GSM : 0678510690, 0611347597 ISTA NTIC SYBA CRJJ GROUPE B Annexe : Figure 1: Diagramme de

Plus en détail

Business Process Execution Language

Business Process Execution Language Business Process Execution Language Rapport du projet de systèmes distribués d information Markus Lindström 6 mai 2009 Motivation personnelle Le sujet que j ai retenu et présenté dans le cadre du cours

Plus en détail

Routage AODV. Languignon - Mathe - Palancher - Pierdet - Robache. 20 décembre 2007. Une implémentation de la RFC3561

Routage AODV. Languignon - Mathe - Palancher - Pierdet - Robache. 20 décembre 2007. Une implémentation de la RFC3561 20 décembre 2007 Une implémentation de la RFC3561 Présentation du groupe - plan Présentation Cahier des charges 1 CDC 2 Archi 3 Algorithme 4 Mini Appli de base Implémentation dans AODV 5 Difficultées rencontrées

Plus en détail

Technologies distribuées

Technologies distribuées Technologies distribuées Java EE 5 Introduction! L entreprise et le Java EE Définition Les de type EJB Les de type services 1 2 Introduction! Compétences acquises " Compréhension " Interventions " Affranchir

Plus en détail

Programmation d applications distribuées

Programmation d applications distribuées Programmation d applications distribuées François Charoy Université Henri Poincaré 8 octobre 2007 Première partie I Développement d applications distribuées Objectifs du cours Comprendre ce qu est une

Plus en détail

SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer

SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer SOA Services Web Etendus SOAP : Communiquer Mickaël BARON 2010 (Rév. Janvier 2011) mailto:baron.mickael@gmail.com ou mailto:baron@ensma.fr Licence Creative Commons Contrat Paternité Partage des Conditions

Plus en détail

Les services web. Module 04 Les Services Web. Campus-Booster ID : 697. www.supinfo.com. Copyright SUPINFO. All rights reserved

Les services web. Module 04 Les Services Web. Campus-Booster ID : 697. www.supinfo.com. Copyright SUPINFO. All rights reserved Les services web Module 04 Les Services Web Campus-Booster ID : 697 www.supinfo.com Copyright SUPINFO. All rights reserved Les services web Objectifs de ce module En suivant ce module vous allez: Comprendre

Plus en détail

WSIG Intégration entre SMA et WS. Par Adouani Nabil & Loukil Brahim khalil

WSIG Intégration entre SMA et WS. Par Adouani Nabil & Loukil Brahim khalil WSIG Intégration entre SMA et WS Par Adouani Nabil & Loukil Brahim khalil Plan Introduction Définitions: Agent, agent mobile et Système Multi-Agents La plateforme JADE Services Web Intégration entre agents

Plus en détail

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic)

Exposé de M.C.O. Thème. La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) Exposé de M.C.O Thème La methode orientée objet OMT (Object Modeling Technic) 1 Plan du travail Introduction Le cycle de vie Formalismes de représentation UML Les outils d assistance OMT et UML Conclusion

Plus en détail

Le 09 et 10 Décembre 09

Le 09 et 10 Décembre 09 Séminaire de 2 jours Le 09 et 10 Décembre 09 Mettez les évolutions technologiques au service de vos objectifs métier 2 OXIA a pour mission de concevoir et mettre en œuvre les meilleures solutions technologiques

Plus en détail

Découverte de Services Web Sémantiques : une Approche basée sur le Contexte M. CHELBABI

Découverte de Services Web Sémantiques : une Approche basée sur le Contexte M. CHELBABI Découverte de Services Web Sémantiques : une Approche basée sur le Contexte M. CHELBABI 18 novembre 2006 Table des matières 1 Le Web Sémantique 9 1.1 Introduction................................ 9 1.2

Plus en détail

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web

*4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web *4D, quand c est la solution qui compte. 4D démocratise les services Web Table des matières I. INTRODUCTION page 3 II. VERS UNE DEFINITION DES SERVICES WEB 1. Qu est ce que c est? page 3 2. A quoi ça sert?

Plus en détail

THESE. Diapason : une approche formelle et centrée architecture pour la composition évolutive de services Web

THESE. Diapason : une approche formelle et centrée architecture pour la composition évolutive de services Web THESE présentée par Frédéric POURRAZ pour obtenir le diplôme de DOCTEUR DE L UNIVERSITE DE SAVOIE (Arrêté ministériel du 30 mars 1992) Spécialité : INFORMATIQUE Diapason : une approche formelle et centrée

Plus en détail

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009

Web Services. SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 Web Services SLenoir@ugap.fr 17/01/2009 1. Pourquoi les Web Services? 1.1. Historique des SI 1.2. Exigences actuelles 1.3. SOA 1.4. Mise en place de services 17/01/2008 Web Services 2 1.1. Historique des

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Le web dans l entreprise Sommaire Introduction... 1 Intranet... 1 Extranet...

Plus en détail

Analyse abstraite de missions sous PILOT

Analyse abstraite de missions sous PILOT Analyse abstraite de missions sous PILOT Damien Massé EA 3883, Université de Bretagne Occidentale, Brest damien.masse@univ-brest.fr Résumé Nous étudions la possibilité de réaliser un analyseur par interprétation

Plus en détail

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués

Architecture JEE. Objectifs attendus. Serveurs d applications JEE. Architectures JEE Normes JEE. Systèmes distribués Architecture JEE. Objectifs attendus Serveurs d applications JEE Systèmes distribués Architectures JEE Normes JEE couches logicielles, n-tiers framework JEE et design patterns 2007/02/28 Eric Hébert.eheb@yahoo.fr

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11346-3

Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11346-3 Groupe Eyrolles, 2004, ISBN : 2-212-11346-3 Table des matières Avant Propos................................................ 1 Pourquoi ce livre?........................................... 1 Structure de

Plus en détail

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation

Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Les Systèmes et Applications Réparties et leur Programmation Samia Bouzefrane Maître de Conférences Laboratoire CEDRIC Conservatoire National des Arts et Métiers 292 rue Saint Martin 75141 Paris Cédex

Plus en détail

Services Web Part 2. Plan : spécifications liées aux services Web, OSGI, ugaps

Services Web Part 2. Plan : spécifications liées aux services Web, OSGI, ugaps Services Web Part 2 Plan : spécifications liées aux services Web, OSGI, ugaps 1 Spécifications des Services Web : WS-* Les spécifications fournissent les abstractions & informations pour une communication

Plus en détail

Présentation du laboratoire Verimag Vérification et langages synchrones

Présentation du laboratoire Verimag Vérification et langages synchrones Présentation du laboratoire Verimag Vérification et langages synchrones Mathias Péron journée des doctorants de MSTII Le laboratoire Verimag domaine logiciels et systèmes temps réel critiques. tutelles

Plus en détail

Maîtrisez la modernisation de votre patrimoine applicatif

Maîtrisez la modernisation de votre patrimoine applicatif IBM Software Group Maîtrisez la modernisation de votre patrimoine applicatif Bienvenue! Sylvie Dubois Mardi 19 octobre 2004 Agenda 9 h 30 10 h 00 11 h 15 11 h 45 11 h 55 12 h 25 13 h 00 La modernisation

Plus en détail

Architecture SOA. Peter DAEHNE

Architecture SOA. Peter DAEHNE Architecture SOA Plan Introduction. Évolution des systèmes d information. Démarches d intégration. L approche SOA et ses objectifs. Les concepts. L infrastructure. Standards, normes et protocoles. Conclusion.

Plus en détail

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne

Architecture de déploiement d un système réparti. Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne Architecture de déploiement d un système réparti Kawtharany Mohamed Laboratoire d'informatique et Télécommunication ENST Bretagne I. Introduction Contexte du travail. Étude du déploiement. Modélisation

Plus en détail

Architecture des systèmes d information

Architecture des systèmes d information Architecture des systèmes d information Table des matières 1 La décennie 70 1 2 Le modèle relationnel (les années 80) 1 3 Enrichissement du relationnel (les années 80/90) 2 4 Système d informations (les

Plus en détail

Cloud computing Votre informatique à la demande

Cloud computing Votre informatique à la demande Cloud computing Votre informatique à la demande Thomas RULMONT Définition du Cloud Computing L'informatique dans le nuage (en anglais, cloud computing) est un concept ( ) faisant référence à l'utilisation

Plus en détail