Poids économique. du tourisme. Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne. Dernière mise à jour : 17/07/2015

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Poids économique. du tourisme. Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne. Dernière mise à jour : 17/07/2015"

Transcription

1 Poids économique du tourisme Emplois et retombées économiques du tourisme en Bretagne Dernière mise à jour : 17/07/2015

2 LES 5 CHIFFRES À RETENIR EMPLOI, CONSOMMATION TOURISTIQUE, TAXE DE SÉJOUR Emplois touristiques emplois touristiques soit 4,8% de l emploi régional Consommation touristique 6,6 milliards d de retombées pour la Bretagne soit 8,1% du PIB régional Taxe de séjour 10,4 millions d collectés en Bretagne

3 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN BRETAGNE Quelques éléments de contexte La consommation touristique L emploi dans le tourisme Le montant de la taxe de séjour

4 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN BRETAGNE QUELQUES ÉLÉMENTS DE CONTEXTE

5 LE TOURISME, UNE ACTIVITÉ DE POIDS DANS L ÉCONOMIE Liaisons aériennes Low cost en 2000 et en 2006

6 LE TOURISME, UNE ACTIVITÉ DE POIDS DANS L ÉCONOMIE

7 LE TOURISME, UNE ACTIVITÉ DE POIDS DANS L ÉCONOMIE 5 bonnes raisons de favoriser l essor du tourisme : Capacité d entraînement sur une grande variété de secteurs d activités Puissant facteur d aménagement du territoire Créateur d emplois au niveau local Enjeu de bien-être social Vecteur de rayonnement international

8 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN BRETAGNE LA CONSOMMATION TOURISTIQUE

9 LA CONSOMMATION TOURISTIQUE INTÉRIEURE FRANÇAISE LE COMPTE SATELLITE DU TOURISME Le compte satellite du tourisme (CST) présente les données économiques sur le tourisme dans un cadre comptable. Il est produit au niveau national par la Direction Générale des Entreprises (DGE) du Ministère de l'économie, du redressement productif et du numérique. Il permet de mesurer le poids du tourisme dans l'économie. La consommation touristique intérieure (CTI) en constitue l'agrégat principal. Elle comptabilise les dépenses des visiteurs et regroupe : les dépenses liées aux activités caractéristiques du tourisme comme les services de transports non urbains, les restaurants et cafés et les hébergements touristiques marchands d'autres dépenses des visiteurs liées à la consommation de biens et services marchands comme la consommation de carburants, les achats d'aliments et de boissons et les achats d'autres biens de consommation (shopping, souvenirs, cadeaux ) la valorisation des nuitées passées dans les résidences secondaires. La régionalisation du CST consiste à calculer la répartition régionale de la CTI pour chaque poste de dépense, en valeur. Elle a été réalisée pour 2005 et La consommation touristique est affectée au lieu de consommation du bien ou du service. Il peut être différent du lieu de résidence (achat d'un titre de transport par un employeur) ou même du lieu de villégiature (achat d'un camping-car). Les sources utilisées pour la régionalisation du CST proviennent en grande partie de l'insee, notamment des enquêtes de fréquentation des hébergements touristiques et des données comptables des entreprises. Des données d'enquêtes auprès des visiteurs fournies par la DGE sont également utilisées : enquête sur le suivi de la demande touristique et enquête auprès des visiteurs étrangers, par exemple.

10 LA CONSOMMATION TOURISTIQUE INTÉRIEURE FRANÇAISE 7,2% DU PIB DU PAYS EN 2011 Montants des dépenses touristiques en France en millions d euros courants Évolution Répartition I. Dépenses en services caractéristiques % 61% 1. Hébergements touristiques marchands % 16% 2. Restaurants et cafés % 12% 3. Services de transport non urbain % 18% 4. Location de courte durée de matériel % 3% 5. Agences de voyages et voyagistes % 6% 6. Services culturels, sportifs et de loisirs % 6% II. Autres postes de dépenses (carburants, péages, alimentation, taxi ) % 29% III. Dépense touristique (III = I + II) % 90% IV. Hébergement touristique non marchand % 10% V. Consommation touristique (V = III + IV) * +17% 100% *Exemple de lecture : La consommation touristique intérieure française en 2011 sélève à 144,76 milliards d euros (141,24 milliards d euros pour la France métropolitaine et 3,52 milliards d euros pour les DOM)

11 STRUCTURE DE LA DÉPENSE TOURISTIQUE EN FRANCE EN 2011 Dépenses en services caractéristiques 67,4% Autres postes de dépenses 32,6% Dépenses en services caractéristiques Hébergements marchands 18,1% Restaurants et cafés 13,5% Services de transports non urbain 20,3% Location de courte durée de matériel 2,8% Agences de voyages et voyagistes 6,2% Services culturels, sportifs et de loisirs 6,5% Autres postes de dépenses Carburants 8,7% Péages 2,6% Aliments et boissons 6,6% Biens de consommation durables 4,2% Autres biens de consommation 6,7% Transport urbain et taxis 1,4% Autres services 2,3%

12 LA CONSOMMATION TOURISTIQUE INTÉRIEURE FRANÇAISE 6 ÈME PLACE POUR LA BRETAGNE EN 2011 REGIONS Consommation touristique intérieure (en millions d ) Poids dans la CTI Nationnale Poids dans le PIB Régional Île-de-France ,5% 6,5% Provence - Alpes - Côte d'azur ,8% 12,9% Rhône-Alpes ,2% 8,9% Languedoc-Roussillon ,7% 12,7% Aquitaine ,2% 8,3% Bretagne ,7% 8,1% Pays de la Loire ,3% 6,1% Midi-Pyrénées ,3% 7,7% Nord - Pas-de-Calais ,6% 3,7% Poitou-Charentes ,6% 8,2% Centre ,1% 4,4% Basse-Normandie ,1% 8,1% Bourgogne ,8% 6,1% Alsace ,8% 4,8% Corse ,8% 31,2% Auvergne ,7% 7,3% Lorraine ,5% 3,7% Picardie ,3% 4,1% Haute-Normandie ,2% 3,3% Franche-Comté ,1% 5,4% Champagne-Ardenne ,1% 4,0% Limousin ,9% 7,2% France métropolitaine % 7,2%

13 LA CONSOMMATION TOURISTIQUE INTÉRIEURE BRETONNE 8,1% DU PIB DE LA RÉGION EN 2011 Montants des dépenses touristiques en Bretagne en millions d euros courants Évolution Répartition I. Dépenses en services caractéristiques % 49% 1. Hébergements touristiques marchands % 14% 2. Restaurants et cafés % 14% 3. Services de transport non urbain % 12% 4. Location de courte durée de matériel % 2% 5. Service des voyagistes et agences de voyages % 3% 6. Services culturels, sportifs et de loisirs % 3% II. Autres postes de dépenses (carburants, péages, alimentation, taxi ) % 36% III. Dépense touristique (III = I + II) % 85% IV. Hébergement touristique non marchand % 15% V. Consommation touristique (V = III + IV) * +11% 100% *Exemple de lecture : La consommation touristique en Bretagne est passée de 5,9 milliards d en 2005 à 6,6 milliards d en 2011 soit 11% d augmentation.

14 LA CONSOMMATION TOURISTIQUE INTÉRIEURE BRETONNE Consommation (M ) Répartition (%) Evolution ( ) I Dépenses en services caractéristiques % +12% 1. Hébergements touristiques marchands % +11% Hôtels 327 5% +17% Campings (1) 177 3% +26% Gîtes ruraux et autres locations saisonnières 376 6% -3% Autres hébergements marchands (2) 61 1% +36% 2. Restaurants et cafés % +5% 3. Services de transport non urbain % +15% Transport par avion 245 4% +16% Transport par train (3) 259 4% +12% Transport par autocar 105 2% +4% Transport fluvial et maritime 190 3% +24% 4. Location de courte durée de matériel 143 2% +29% Location de véhicules de tourisme 78 1% +46% Location d'articles de sports et loisirs 65 1% +13% 5. Services des voyagistes et agences de voyages 201 3% +25% 6. Services culturels, sportifs et de loisirs 223 3% +15% Musées, spectacles et autres activités culturelles 47 1% +16% Parcs d'attraction et autres services récréatifs 49 1% -7% Casinos 126 2% +28% II Autres postes de dépenses % +7% Carburants 547 8% +22% Péages 0 0% Aliments et boissons (4) 545 8% +3% Biens de consommation durables spécifiques (5) 549 8% +21% Autres biens de consommation (6) 512 8% -12% Taxis et autres services de transport urbain 56 1% +21% Autres services (7) 162 2% +8% (1) Y compris campings municipaux. (2) Résidences de tourisme et résidences hôtelières, villages de vacances, auberges de jeunesse, etc. (3) Hors transilien. (4) Hors restaurants et cafés. (5) Camping-cars, bateaux de plaisance, articles de voyage et de maroquinerie et certains types de matériels de sport utilisés spécifiquement sur les lieux de vacances. (6) Shopping en produits locaux, souvenirs, cadeaux, etc. (7) Réparations autos, soins corporels, etc. (8) Résidences secondaires de vacances (valeur locative imputée). III Dépense touristique (III = I + II) % +10% IV Hébergement touristique non marchand (8) % +15% V Consommation touristique (V = III + IV) % +11%

15 STRUCTURE DE LA DÉPENSE TOURISTIQUE EN BRETAGNE EN 2011 Dépenses en services caractéristiques 57,7% Autres postes de dépenses 42,3% Dépenses en services caractéristiques Hébergements marchands 16,8% Restaurants et cafés 16,5% Services de transports non urbain 14,2% Location de courte durée de matériel 2,6% Agences de voyages et voyagistes 3,6% Services culturels, sportifs et de loisirs 4,0% Autres postes de dépenses Carburants 9,8% Péages - Aliments et boissons 9,7% Biens de consommation durables 9,8% Autres biens de consommation 9,1% Transport urbain et taxis 1,0% Autres services 2,9%

16 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN BRETAGNE L EMPLOI DANS LE TOURISME

17 L EMPLOI DANS LE TOURISME UNE MESURE COMPLEXE Méthode d estimations des emplois dans le tourisme Le tourisme, de loisirs ou d affaire, génère de l activité dans un certain nombre de secteurs économiques, notamment dans les services. Certains y sont totalement dédiés, comme l hôtellerie, et d autres y sont partiellement dédiés, pouvant répondre à la fois aux besoins de la population résidente et à ceux des touristes, selon des proportions variables. C est le cas par exemple de la restauration, des parcs de loisirs ou des commerces. L estimation de l emploi lié au tourisme repose ainsi sur le repérage des secteurs d activités concernés par le tourisme et leur classement selon leur degré de touristicité : dans les activités 100 % touristiques, tout l emploi est considéré comme emploi touristique dans les activités partiellement touristiques, l emploi touristique est estimé en retranchant à l emploi total un emploi théorique lié aux résidents. Pour certaines activités, comme le transport de voyageurs ou les agences de voyages, il n est pas possible de localiser précisément les touristes qui en bénéficient. Ces emplois sont issus d activités touristiques mais ne sont pas générés par la dépense touristique locale. Dans sa nouvelle méthode d estimation des emplois dans le tourisme, l INSEE les a répartis dans chaque région, en fonction de la localisation des établissements auxquels ils sont rattachés. Mais ils sont exclus des analyses territoriales plus fines, qui ne concernent que les emplois locaux liés au tourisme, c est-à-dire ceux induits par la présence de touristes sur le territoire.

18 LES SYSTÈMES PRODUCTIFS Biens et Services touristiques Monnaie L EMPLOI DANS LE TOURISME UNE MESURE COMPLEXE Si la mesure des emplois touristiques directs est complexe, la mesure des emplois grâce auxquels sont produits les biens consommés dans la production touristique est encore plus complexe. LES TOURISTES Dans cette nouvelle méthodologie seuls les emplois directs sont estimés FABRICATION DE BIENS ET SERVICES TOURISTIQUES «Emplois directs» Les emplois touristiques d un restaurant FABRICATION DE BIENS ET SERVICES POUR LES ENTREPRISES «Emplois induits en aval» Les emplois liés aux consommations permises par les revenus des emplois du tourisme directs et induits en amont «Emplois induits en amont» Les emplois liés aux productions agricoles et agroalimentaires pour alimenter la restauration

19 REGIONS L EMPLOI DANS LE TOURISME POIDS DU TOURISME DANS LES RÉGIONS Emploi touristique lié au tourisme local Emploi touristique non lié au tourisme local Emploi touristique total Part de l emploi lié au tourisme local dans l'emploi total (1) Part de l emploi touristique total dans l'emploi total (1) Île-de-France ,3% 6,5% Rhône-Alpes ,6% 5,7% Provence-Alpes-Côte d'azur ,2% 7,6% Aquitaine ,5% 5,5% Languedoc-Roussillon ,5% 6,5% Bretagne ,9% 4,8% Pays de la Loire ,9% 3,8% Midi-Pyrénées ,5% 4,6% Nord-Pas-de-Calais ,2% 3,1% Alsace ,5% 4,7% Centre ,6% 3,5% Poitou-Charentes ,8% 4,5% Basse-Normandie ,4% 5,1% Lorraine ,7% 3,8% Bourgogne ,3% 4,8% Auvergne ,6% 4,6% Picardie ,7% 3,9% Haute-Normandie ,2% 3,2% Champagne-Ardenne ,5% 3,7% Corse ,6% 12,9% Franche-Comté ,6% 3,3% Limousin ,0% 4,3% France métropolitaine ,9% 5,3% 1. Hors agriculture, fonction publique d État et particuliers employeurs

20 L EMPLOI LIÉ À LA PRÉSENCE DE TOURISTES EMPLOIS LIÉS À LA PRÉSENCE DE TOURISTES EN BRETAGNE Bretagne : 6 ème position emplois liés au tourisme 3,9% de l emploi régional 1 er : Ile de France emplois liés au tourisme 4,3% de l emploi régional Nombre d emplois touristiques 2 ème : Rhône-Alpes emplois liés au tourisme 4,6% de l emploi régioanal 3 ème : PACA emplois liés au tourisme 6,2% de l emploi régional 4 ème : Aquitaine emplois liés au tourisme 4,5% de l emploi régional 5 ème : Languedoc Roussillon emplois liés au tourisme 5,5% de l emploi régional

21 L EMPLOI DANS LE TOURISME EN BRETAGNE emplois touristiques en moyenne en Bretagne en 2011 Emplois liés à la présence de touristes Emplois liés aux activités touristiques Emplois liés au tourisme local exercés dans des activités non touristiques (supermarché, boulangerie, presse, etc.) Emplois liés au tourisme local exercés dans des activités touristiques (hébergement, restauration, loisirs, etc.) Emplois non liés au tourisme local exercés dans des activités touristiques (transport, agence de voyage, etc.)

22 L EMPLOI LIÉ À LA PRÉSENCE DE TOURISTES Territoires POIDS DU TOURISME DANS LES TERRITOIRES Emplois liés au tourisme (moyenne annuelle) Minimum (en janvier) Maximum (en janvier) Ratio de saisonnalité Poids du tourisme dans l emploi total Répartition des emplois liés au tourisme Destinations touristiques de Bretagne ,2 4,2 % 100 % 1. Bretagne Sud-Golfe du Morbihan ,6 5,5 % 19 % 2. Saint Malo-Baie du Mont Saint-Michel ,1 7,6 % 16 % 3. Rennes et les Portes de Bretagne ,5 2,4 % 15 % 4. Bretagne Loire Océan ,7 5,4 % 13 % 5. Quimper-Cornouaille ,6 4,7 % 10 % 6. Brest Terres océanes ,1 3,6 % 9 % 7. Côte de Granit Rose-Baie de Morlaix ,4 4,8 % 8 % 8. Baie de St-Brieuc-Paimpol-Les Caps ,3 3,4 % 6 % 9. Coeur de Bretagne-Kalon Breizh ,9 2,5 % 3 % 10. Brocéliande ,8 2,3 % 2 % Bretagne administrative ,2 3,9 % 100 % 22. Côtes d Armor ,5 3,7 % 16 % 29. Finistère ,2 4,2 % 28 % 35. Ille-et-Vilaine ,7 3,4 % 30 % 56. Morbihan ,4 4,6 % 26 %

23 L EMPLOI LIÉ À LA PRÉSENCE DE TOURISTES EMPLOIS DANS LES DESTINATIONS TOURISTIQUES DE BRETAGNE

24 L EMPLOI LIÉ À LA PRÉSENCE DE TOURISTES 61% DES EMPLOIS DANS L HÉBERGEMENT ET LA RESTAURATION Secteurs d activités Emplois liés au tourisme (moyenne annuelle) Minimum (en janvier) Maximum (en janvier) Ratio de saisonnalité Poids du tourisme dans l emploi total Répartition des emplois liés au tourisme Restauration et cafés ,9 38 % 32 % Hébergement ,9 100 % 29 % Activités sportives et de loisirs ,0 29% 7 % Commerces de détail non alimentaire ,4 6 % 7 % Patrimoine et Culture ,7 37 % 6 % Grandes surfaces ,8 8 % 6 % Artisanat ,6 9 % 2 % Commerces de détail alimentaires ,4 10 % 2 % Activités de bien-être ,5 9 % 2 % Offices de tourisme ,4 100 % 2 % Autres activités ,7 10 % 5 %

25 L EMPLOI LIÉ À LA PRÉSENCE DE TOURISTES DE EMPLOIS EN JANVIER À EN AOÛT Emplois Ratio de saisonnalité X 2, ,5% ,6% Nuitées ,8% ,9% ,2% ,6% ,9% ,2% ,2% ,8% ,6% ,4% janvier février mars avril mai juin juillet août septembre octobre novembre décembre 0 Emplois salariés liés au tourisme Nuitées touristiques

26 LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN BRETAGNE LE PRODUIT DE LA TAXE DE SÉJOUR

27 LE PRODUIT DE LA TAXE DE SÉJOUR MONTANTS PERÇUS PAR RÉGION REGIONS Produit taxe de séjour communale (en millions ) Produit taxe de séjour Grp à Fisc. Propr. (en millions ) Produit taxe de séjour totale (en millions d ) Répartition par région Île-de-France 54,6 7,9 62,5 26,6% Provence - Alpes - Côte d'azur 33,0 2,4 35,4 15,1% Rhône-Alpes 20,3 10,8 31,2 13,3% Languedoc-Roussillon 14,9 2,3 17,2 7,3% Aquitaine 12,3 3,5 15,7 6,7% Bretagne 6,0 4,4 10,4 4,4% Pays de la Loire 5,6 2,8 8,4 3,6% Midi-Pyrénées 4,9 2,3 7,2 3,1% Poitou-Charentes 5,0 0,7 5,7 2,4% Alsace 1,0 4,5 5,5 2,3% Nord - Pas-de-Calais 4,2 0,6 4,8 2,0% Corse 4,0 0,7 4,8 2,0% Basse-Normandie 3,0 1,3 4,3 1,8% Bourgogne 1,2 2,6 3,8 1,6% Centre 1,4 2,2 3,6 1,5% Lorraine 1,8 1,5 3,3 1,4% Auvergne 1,1 2,0 3,1 1,3% Picardie 1,3 1,1 2,4 1,0% Haute-Normandie 0,3 1,5 1,8 0,8% Franche Comté 0,8 0,8 1,6 0,7% Champagne-Ardenne 1,0 0,5 1,5 0,6% Limousin 0,4 0,5 0,9 0,4% France métropolitaine 178,1 56,9 235,1 100%

28 Bretagne : 6 ème position 10,4 millions d perçus LE PRODUIT DE LA TAXE DE SÉJOUR 10,4 MILLIONS D EUROS PERÇUS EN BRETAGNE Taxe de séjour 4,4% du montant national 1 er : Ile de France 62,5 millions d perçus 26,6% du montant national 2 ème : PACA 35,4 millions d perçus 15,1% du montant national 3 ème : Rhône-Alpes 31,2 millions d perçus 13,3% du montant national 4 ème : Languedoc Roussillon 17,2 millions d perçus 7,3% du montant national 5 ème : Aquitaine 15,7 millions d perçus 6,7% du montant national

29 Le tourisme en Bretagne Poids économique du tourisme

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 21 Le poids économique du tourisme en France - 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles

Plus en détail

2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE

2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE Le poids économique du tourisme en France - 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles

Plus en détail

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE

LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 2 e partie LE POIDS ÉCONOMIQUE DU TOURISME EN FRANCE 21 Le poids économique du tourisme en France - 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles

Plus en détail

Le poids économique du tourisme en France

Le poids économique du tourisme en France Le poids économique du tourisme en France Le poids économique du tourisme en France 2 Avertissement Compte satellite du tourisme (CST) Le CST mobilise toutes les sources statistiques disponibles en matière

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE

RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 ASSOCIATION DE GESTION DU FINANCEMENT DE LA FORMATION DES CHEFS D ENTREPRISE RAPPORT D ACTIVITÉ 2009 à 2011 Les chiffres clés Nombre d'actions de formation financées 43 624 54 963 62 657 Progression par rapport à l'année 2009 26,0% 43,6% Nombre de stagiaires financés 37 805 43

Plus en détail

Rencontres professionnelles

Rencontres professionnelles Rencontres professionnelles Excursionnisme Tourisme Par excursion, on entend une sortie d une journée maximum pour un motif de loisirs, sont inclus : Les balades Les visites culturelles, sportives ou

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française.

Plus en détail

Les voyages des Français en Normandie

Les voyages des Français en Normandie Les voyages des Français en 2012 Les résultats de l enquête Suivi de la Demande Touristique, pour la 1 SOMMAIRE L essentiel p.3 L analyse détaillée p.4 La, 8 è destination régionale sur le marché domestique

Plus en détail

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions

Enquête BMO - Pôle emploi 2014 Secteur : Hébergement et restauration / Par Régions TOUS METIERS CONFONDUS HEBERGEMENT - RESTAURATION Nombre de projets : 225 934 Part de projets difficiles : 37.9 % Part de saisonniers : 61.6 % Alsace 3837 40.4 % 41.1 % Aquitaine 16463 38.5 % 64.2 % Auvergne

Plus en détail

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS

LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 77 Les déplacements touristiques des Français - 5 L enquête Suivi de la Demande Touristique (SDT) Ce chapitre rassemble les données sur l activité

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

à retenir km de côtes soit 42% du littoral français

à retenir km de côtes soit 42% du littoral français BERTHIER BERTHIER Emmanuel Emmanuel 2 700 km de côtes soit 42% du littoral français Modes d hébergement Modes d hébergement touristique Nombre Capacité en lits touristiques Résidences secondaires 235 644

Plus en détail

Les voyages des Français

Les voyages des Français ÉDITION 2016 Les voyages des Français EN NORMANDIE Traitement et réalisation - CRT D après les résultats de l enquête TNS-Sofrès - DGE ; Suivi de la Demande Touristique ; 2015 SOMMAIRE Méthodologie L

Plus en détail

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui?

Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Bref ducéreq n 347 juin 2016 Le supplément numérique Mobilités interrégionales de jeunes diplômés du supérieur : qui forme pour qui? Données complémentaires Mélanie Vignale > Données complémentaires anciennes

Plus en détail

l eunammer EIH RT E B

l eunammer EIH RT E B BERTHIER Emmanuel 2 700 km de côtes soit 42 du littoral français Modes d hébergement Modes d hébergement touristique Nombre Capacité en lits touristiques Résidences secondaires 231 770 1 158 850 Terrains

Plus en détail

Le compte satellite du tourisme Jacques Ho Ta Khanh Daniel Rulfi Sylvie Scherrer

Le compte satellite du tourisme Jacques Ho Ta Khanh Daniel Rulfi Sylvie Scherrer T O U R I S M E Le compte satellite du tourisme 2005-2010 Jacques Ho Ta Khanh Daniel Rulfi Sylvie Scherrer oc Les travaux de rénovation du compte satellite du tourisme ont été conduits par Jacques Ho Ta

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2012 (Sources : INSEE - DGCIS, enquête de fréquentation hôtellerie ; Gîtes de France, services de réservation départementaux) La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

Répertoire ( / /72)

Répertoire ( / /72) Commerce et Artisanat ; Direction du commerce intérieur ; Sousdirection de l'équipement commercial ; Bureau circuits de distribution, études, plan (1975-1976) - Bureau circuits de distribution (1977-1983)

Plus en détail

Suivi de la Demande Touristique

Suivi de la Demande Touristique Suivi de la Demande Touristique Année 2013 Synthèse Aquitaine 1 Sommaire 1 Le marché touristique Français 3 2 L Aquitaine : les principaux enseignements 4 3 Synthèse 4 Tableaux de résultats 1.Profil sociodémographique

Plus en détail

La clientèle française de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014

La clientèle française de la destination Paris Île-de-France. Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 La clientèle française de la destination Paris Île-de-France Résultats cumulés du 2 ème semestre 2013 et du 1 er semestre 2014 Indicateurs globaux 27 millions de touristes français à Paris Île-de-France

Plus en détail

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004

DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS EN 2004 LES SÉJOURS DES FRANÇAIS EN 2004 En 2004, trois Français sur quatre sont partis en voyage au moins une fois, toutes destinations (France et étranger) confondues.

Plus en détail

L emploi salarié dans le tourisme en Morbihan. L emploi salarié dans le tourisme en Morbihan 1

L emploi salarié dans le tourisme en Morbihan. L emploi salarié dans le tourisme en Morbihan 1 L emploi salarié dans le tourisme en Morbihan 1 L emploi salarié dans le tourisme en Morbihan 1 Sommaire Quelques indicateurs économiques du tourisme en Morbihan Le Morbihan fait parti des départements

Plus en détail

TOURISME CHIFFRES Clés

TOURISME CHIFFRES Clés TOURISME CHIFFRES Clés 2011 www.acteurs-tourismebretagne.com GÉNÉRALITÉS 2 700 km de côtes soit 42% du littoral français > Modes d hébergement Modes d hébergement touristique Nombre Capacité en lits touristiques

Plus en détail

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5

EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 TABLE DES MATIERES EDITO... 3 INTRODUCTION... 5 I. Méthodologie... 13 I.1. Périmètre de l Observatoire... 13 I.2. Démarche de recensement... 14 I.3. La Base de données... 14 I.4. Règles retenues pour estimer

Plus en détail

LA FRÉQUENTATION DES HÉBERGEMENTS

LA FRÉQUENTATION DES HÉBERGEMENTS 4 e partie LA FRÉQUENTATION DES HÉBERGEMENTS 59 4 - La fréquentation des hébergements Définition Ce chapitre rassemble les données quantitatives sur la fréquentation des hôtels de tourisme (de chaînes

Plus en détail

Avril La Gironde, premier département aquitain en termes d emploi touristique

Avril La Gironde, premier département aquitain en termes d emploi touristique Avril 2015 La Gironde, premier département aquitain en termes d emploi touristique Sources Les données présentées ci-après sont issues de l étude réalisée en 2014 par l INSEE en partenariat avec le Comité

Plus en détail

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013

LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 LA CLIENTÈLE AMÉRICAINE EN 2013 (Sources : INSEE - DGE, Enquête de Fréquentation Hôtelière ; Gîtes de France, centrales départementales de réservation) P.1 La fréquentation américaine dans les hébergements

Plus en détail

Les séjours des franciliens à destination du Grand Est

Les séjours des franciliens à destination du Grand Est Les séjours des franciliens à destination du Grand Est Années 2004 à 2006 Grand Est Contact TNS Sofres Département Sésame, pôle Tourisme Béatrice Guilbert 01 40 92 44 00 beatrice.guilbert@tns-sofres.com

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE Note de conjoncture SOFRES-CRTA SOMMAIRE SYNTHESE....3 1. LE MARCHE TOURISTIQUE FRANÇAIS....5 2. PROFIL SOCIO-DEMOGRAPHIQUE DES TOURISTES VENUS DANS LA

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE 2014 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU QUATRIEME TRIMESTRE (avril 2015) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DU REDRESSEMENT PRODUCTIF ET DU NUMÉRIQUE MÉMENTO DU TOURISME. Édition 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES

MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DU REDRESSEMENT PRODUCTIF ET DU NUMÉRIQUE MÉMENTO DU TOURISME. Édition 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DU REDRESSEMENT PRODUCTIF ET DU NUMÉRIQUE MÉMENTO DU TOURISME Édition 2014 DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES Date de parution : décembre 2014 Directeur de la publication : Pascal

Plus en détail

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage

Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage Impact économique de l informatique, Empreinte de Microsoft, impact économique du piratage www.idc.com Une étude IDC réalisée pour le compte de Microsoft Copyright 2008 IDC. Reproduction is forbidden unless

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE

TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE Observatoire de suivi de l économie touristique TABLEAU DE BORD DE SUIVI DE L ÉCONOMIE TOURISTIQUE Évolution du parc des hébergements, nuitées et fréquentation 2015 Comité Départemental du Tourisme de

Plus en détail

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes)

DONNÉES DE CADRAGE : Données 2012 (39 ème en 2011, 40 ème en 2009) (idem années précédentes) L Observatoire Agence de Développement Touristique de la Drôme LE TOURISME DES FRANÇAIS Année 2015 3.1 Les visiteurs et les contacts ÉLÉMENTS MÉTHODOLOGIQUES : le suivi de la demande touristique (SDT)

Plus en détail

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées

Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Le bilan économique 2014 en Midi-Pyrénées Conférence de presse Bertrand BALLET Chef de la division Conjoncture Insee Midi-Pyrénées 29 mai 2015 Une e-publication réalisée en collaboration avec les principaux

Plus en détail

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013

SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE 2013 SITUATION CONJONCTURELLE DU MARCHE DU TRAVAIL DANS LES ZONES URBAINES SENSIBLES (ZUS) AU PREMIER TRIMESTRE (juillet ) Ce tableau de bord trimestriel présente des données sur : - le taux de chômage au sens

Plus en détail

La Lorraine touristique en quelques chiffres...

La Lorraine touristique en quelques chiffres... J4Crtl003_CC2003_135x95mm int 03/08/2004 14:55 Page 1 La Lorraine touristique en quelques chiffres... Une capacité d'accueil de 240 000 lits dont 74 000 lits en hébergements marchands parmi lesquels :

Plus en détail

5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS

5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS 5 e partie LES DÉPLACEMENTS TOURISTIQUES DES FRANÇAIS Les déplacements touristiques des Français - 5 L enquête Suivi de la Demande Touristique (SDT) Ce chapitre rassemble les données sur l activité touristique

Plus en détail

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP PERIGUEUX CEDEX

Observatoire de suivi de l économie touristique. Comité Départemental du Tourisme BP PERIGUEUX CEDEX Observatoire de suivi de l économie touristique Comité Départemental du Tourisme BP40032 24002 PERIGUEUX CEDEX SOMMAIRE Le tourisme en Dordogne, les principaux chiffres Le tourisme en Dordogne, parc et

Plus en détail

La fréquentation des hébergements

La fréquentation des hébergements La fréquentation des hébergements 4 La fréquentation des hébergements Définition Ce chapitre rassemble les données quantitatives sur la fréquentation des hôtels de tourisme (de chaînes et indépendants)

Plus en détail

La fréquentation dans les campings

La fréquentation dans les campings EN NORMANDIE ÉDITION 201 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE - Enquête de Fréquentation en Hôtellerie de plein air; 2015 E. Lorang La fréquentation dans les campings

Plus en détail

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total

Taux d occupation moyen de la saison d été (mois de mai à septembre) 20,0 1 étoile 2 étoiles 3 étoiles 4 étoiles total Direction du Tourisme Saison d été 2008 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Hôtellerie de plein air Résultats définitifs - Décembre 2008 Une bonne saison

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine :

L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : L hôtellerie de tourisme en France métropolitaine : l offre en 2004 Marie-Anne LE GARREC Direction du Tourisme Bureau des études, des statistiques et des comptes économiques Sommaire Introduction 3 L offre

Plus en détail

Enquête de clientèle ÉTÉ CDT Tarn OTSI Prestataires hébergeurs

Enquête de clientèle ÉTÉ CDT Tarn OTSI Prestataires hébergeurs Enquête de clientèle ÉTÉ 2016 CDT Tarn OTSI Prestataires hébergeurs Les modalités Nombre de questionnaires remplis par territoire Une bonne implication de la 3% part des offices de tourisme! 3% 4% 26%

Plus en détail

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Projet Label Destination pour Tous ADAPTER L OFFRE TOURISTIQUE AUX HANDICAPS Objectif de l étude Fournir aux acteurs touristiques

Plus en détail

Profil de la clientèle touristique de la montagne des Alpes-Maritimes Eté Manuel Harbreteau

Profil de la clientèle touristique de la montagne des Alpes-Maritimes Eté Manuel Harbreteau Profil de la clientèle touristique de la montagne des Alpes-Maritimes Eté 2009 Manuel Harbreteau Méthodologie Période : 1er juillet au 14 septembre 2009 Lieu : 5 vallées du département des Alpes-Maritimes

Plus en détail

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166

RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES. AGRESTE Chiffres et données - Agroalimentaire n 166 RÉSULTATS SECTORIELS DES EXPLOITATIONS FORESTIERES ET SCIERIES 232 RÉSULTATS SECTORIELS 02.20Z EXPLOITATIONS FORESTIERES 233 02.20Z - EXPLOITATIONS FORESTIERES UNITÉS : Montants : millions d euros Montants

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE BOURGOGNE Note de conjoncture Mars 2007 COMITE REGIONAL DU TOURISME DE BOURGOGNE Yann BELLET Contacts TNS Sofres Département Sésame Béatrice GUILBERT / Mireille BOULEAU

Plus en détail

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes

en euros par habitant en 2003 Recettes dont : fiscales Régions totales directes indirectes 1 - Recettes fiscales directes et indirectes (hors compensations de l'état) niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions propres directes (produit 3 taxes) indirectes

Plus en détail

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs

Remboursement d'une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les exploitants de transport public en commun de voyageurs Bulletin officiel des douanes Remboursement d une fraction de la TIPP sur le gazole utilisé par les véhicules routiers de 7, 5 tonnes et plus, destinés au transport de marchandises. Remboursement d'une

Plus en détail

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013

LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 LA CLIENTÈLE RUSSE EN 2013 (Sources : INSEE DGCIS, enquête de fréquentation hôtelière ; Centre des Monuments Nationaux ; Fondation Claude Monet) P.1 La fréquentation russe dans les hébergements marchands

Plus en détail

La capacité d accueil en hôtels et campings des communes littorales est estimée

La capacité d accueil en hôtels et campings des communes littorales est estimée ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Hébergement marchand en 212 et Evolution depuis 1999 dans les communes littorales métropolitaines A RETENIR Economie maritime et des territoires littoraux

Plus en détail

Enquête CET. Présentation

Enquête CET. Présentation Enquête CET Présentation Les décrets n 2008-454 et 2008-455 du 14 mai 2008 ont prévu la possibilité d'indemniser les jours épargnés au 31 décembre 2007 sur un CET. Le décre n 2008-456 du 14 mai 2008 a

Plus en détail

LE COMPTE SATELLITE DU TOURISME Synthèse de la publication de la DGCIS «Le compte satellite du tourisme »

LE COMPTE SATELLITE DU TOURISME Synthèse de la publication de la DGCIS «Le compte satellite du tourisme » LE COMPTE SATELLITE DU TOURISME 2005-2010 Synthèse de la publication de la DGCIS «Le compte satellite du tourisme 2005-2010» Pôle Observatoire CRT Bretagne LE TOURISME : UNE ACTIVITÉ DE POIDS DANS L ÉCONOMIE

Plus en détail

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE ANNEE 2005

SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE ANNEE 2005 SUIVI DE LA DEMANDE TOURISTIQUE AQUITAINE ANNEE 2005 Note de conjoncture SOFRES-CRTA 2 Suivi de la demande touristique 2005 SOFRES Direction du Tourisme - CRTA SOMMAIRE REMARQUE D'INTRODUCTION...4 SYNTHESE...5

Plus en détail

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère

Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère LES BILANS DE L OBSERVATOIRE EDITION 2015 Profil et caractéristiques des clientèles françaises en Isère Eté Isère Tourisme Palais du Parlement 4 place Saint André 38 000 Grenoble http://pro.isere-tourisme.com

Plus en détail

Jeunesse et sports ; Direction de la jeunesse ; Services rattachés au Directeur ; Bureau affaires communes ( )

Jeunesse et sports ; Direction de la jeunesse ; Services rattachés au Directeur ; Bureau affaires communes ( ) Jeunesse et sports ; Direction de la jeunesse ; Services rattachés au Directeur ; Bureau affaires communes (1980-1990) Répertoire (19920654/1-19920654/43) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

l arrivées, nuitées et recettes arrivées nuitées recettes

l arrivées, nuitées et recettes arrivées nuitées recettes Le tourisme international en France l arrivées, nuitées et recettes arrivées nuitées recettes total 76 millions 566,9 millions 34 milliards d euros Europe 88,8 % 84,3 % 70,6 % Amériques 6,1 % 8,5 % 15,7

Plus en détail

Équipements en région

Équipements en région Équipements en région C H I F F R E S C L É S 2 0 1 1 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination des politiques

Plus en détail

TOURISME CHIFFRES Clés

TOURISME CHIFFRES Clés TOURISME CHIFFRES Clés GLADU Ronan 2012 www.acteurs-tourismebretagne.com GÉNÉRALITÉS 2 700 km de côtes soit 42 du littoral français > Modes d hébergement Modes d hébergement touristique Nombre Capacité

Plus en détail

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie

La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie La nouvelle région Nord-Pas-de-Calais - Picardie Présentation Insee à l occasion de l assemblée générale de l Union Régionale pour l Habitat de Picardie à Fresnes-les-Montauban Patrick LE SCOUËZEC Chef

Plus en détail

chiffres clefs du tourisme édition 2004 direction du Tourisme

chiffres clefs du tourisme édition 2004 direction du Tourisme www.tourisme.gouv.fr chiffres clefs du tourisme édition 2004 direction du Tourisme Le poids économique du tourisme en France en 2003 l échanges extérieurs dépenses des touristes et excursionnistes étrangers

Plus en détail

LA FRÉQUENTATION DES HÉBERGEMENTS

LA FRÉQUENTATION DES HÉBERGEMENTS 4 e partie LA FRÉQUENTATION DES HÉBERGEMENTS 59 La fréquentation des hébergements - 4 Définition Ce chapitre rassemble les données disponibles sur la fréquentation des hébergements collectifs touristiques

Plus en détail

La mobilité des Français âgés de 25 à 35 ans : Un peu plus de vacances et plus souvent

La mobilité des Français âgés de 25 à 35 ans : Un peu plus de vacances et plus souvent Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective de l évaluation et des statistiques N 2005-1 La mobilité des Français âgés de 25 à 35 : Un peu plus de vacances et plus souvent Globalement,

Plus en détail

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014

L Urssaf, observatoire économique reconnu. Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 Le bilan annuel de l emploi salarié du secteur privé en 2014 1 L observatoire économique Grâce aux données issues des cotisants et de leur situation de paiement, le réseau des Urssaf produit et publie

Plus en détail

l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions

l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions l évolution de l insertion professionnelle des jeunes dans les régions Contrairement aux jeunes arrivés sur le marché du travail en 1998, qui avaient largement bénéficié d une embellie économique, ceux

Plus en détail

FREQUENTATION 2012 PLENEUF VAL ANDRE

FREQUENTATION 2012 PLENEUF VAL ANDRE FREQUENTATION 2012 PLENEUF VAL ANDRE Généralités Avril Mai juin : Un démarrage de saison difficile. Le calendrier des élections a limité les départs en weeks end. Une météo particulièrement pluvieuse 2

Plus en détail

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales

en euros par habitant Recettes fiscales directes : article 77 Recettes fiscales indirectes : article 75 Recettes dont : fiscales 1 - Recettes fiscales directes et indirectes, compensations de l'état comprises: niveau et évolution en millions d'euros Recettes fiscales dont : dont : Régions totales directes indirectes millions 2001/2000

Plus en détail

L OFFRE D HÉBERGEMENT

L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 41 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française

Plus en détail

Chiffres clés. du tourisme. Édition 2012

Chiffres clés. du tourisme. Édition 2012 Chiffres clés du tourisme Édition 2012 oc Le poids économique du tourisme en France La consommation touristique en France et son poids dans le PIB 2010 (p) Évolution 2010/2009 Consommation touristique

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 693 Novembre 215 La mobilité à longue distance des Français en 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES TRANSPORT En 214, la mobilité à longue distance des personnes

Plus en détail

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie

MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de , R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, Paris Garantie MeilleursAgents est une marque de Falguière Conseil SAS au capital de 131 826,27 503 068 306 R.C.S. Paris, 8 rue du Sentier, 75002 Paris Garantie Financière de 110 000 : AXA France IARD SA 26, rue Drouot

Plus en détail

chiffres clés du tourisme édition 2005 direction du Tourisme

chiffres clés du tourisme édition 2005 direction du Tourisme www.tourisme.gouv.fr chiffres clés du tourisme édition 2005 direction du Tourisme Le poids économique du tourisme en France en 2004 l échanges extérieurs dépenses des touristes et excursionnistes étrangers

Plus en détail

Tourisme. en Charente. Capacité d accueil. Par type d hébergement marchand (exprimé en lits touristiques)

Tourisme. en Charente. Capacité d accueil. Par type d hébergement marchand (exprimé en lits touristiques) Capacité d accueil Par type d hébergement marchand (exprimé en lits touristiques) Chambres d hôtes Autres hébergements Campings Campings : 39 lits Hôtels : 3 lits Meublés de tourisme : 3 9 lits Meublés

Plus en détail

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015

Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en Novembre 2015 Tableau de bord des emplois dans les entreprises du médicament en 2014 Novembre 2015 Le tableau de bord de la situation de l emploi en 2014 Les caractéristiques des salariés du secteur Ensemble des salariés

Plus en détail

EASY PANEL BOOK. pro.easypanel.fr

EASY PANEL BOOK. pro.easypanel.fr pro.easypanel.fr 09.50.92.29.61 Taille du panel total : 120 000 membres Sexe : Par tranche d âge (4 tranches) 18ans et + : hommes 30% 35-49ans 29% 50 et + 12% 18-24ans 2 femmes 70% 25-34ans 36% Par tranche

Plus en détail

FICHE MARCHE France 2015

FICHE MARCHE France 2015 2015 23, rue Mohammed Abdou, Palmier, Casablanca - Maroc - Tél. : +212 5 22 42 74 82 - Fax : +212 5 22 90 76 08 Email : contact@observatoiredutourisme.ma - Site : www.observatoiretourisme.ma FRANCE Données

Plus en détail

Infos rapides. Légère baisse du nombre des voyages à longue distance de plus d une journée mais augmentation du kilométrage parcouru

Infos rapides. Légère baisse du nombre des voyages à longue distance de plus d une journée mais augmentation du kilométrage parcouru TRANSPORT SES Infos rapides N 143 - Février 2002 Les voyages à longue distance des Français en 2000 Les Français de quinze ans et plus ont effectué, en 2000, 113 millions de voyages à plus de cent kilomètres

Plus en détail

Les chiffres clés 2017 du tourisme en VENDéE

Les chiffres clés 2017 du tourisme en VENDéE 2017 Les chiffres clés 2017 du tourisme en VENDéE Une offre diversifiée et de qualité 250 km de littoral 250 km de côtes protégées à 80 %, 140 km de plages de sable fin ; 267 communes dont 24 communes

Plus en détail

TABLEAU DE BORD 2013 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE

TABLEAU DE BORD 2013 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE TABLEAU DE BORD 2013 DU TOURISME CHIFFRES CLES DE LA DORDOGNE SOMMAIRE Le Tourisme en Dordogne, parc et évolution L hôtellerie de plein-air L hôtellerie classée Les sites et monuments Le Service Loisirs

Plus en détail

Professions culturelles et emploi

Professions culturelles et emploi Professions culturelles et emploi C H I F F R E S C L É S 2 0 1 1 S T A T I S T I Q U E S D E L A C U L T U R E Ministère de la Culture et de la Communication Secrétariat général Service de la coordination

Plus en détail

Région Île-de-France

Région Île-de-France Région Île-de-France Démographie Economie VAL-DE LOIRE Emploi Et demain? Val-de Loire DEP mars 2015 Que retenir de l évolution démographique? La population en régions Evolution entre 2007 et 2014 Source

Plus en détail

Répertoire ( / /85)

Répertoire ( / /85) Agriculture ; Direction générale de l'enseignement et de la recherche ; Service enseignement ; Sous-direction de l'enseignement technique ; Bureau examens, concours (1970-1984) Répertoire (19860147/1-19860147/85)

Plus en détail

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000»

Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 73 Octobre 2009 Population et tourisme dans les «communes Natura 2000» OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT Le réseau Natura 2000 concerne un quart

Plus en détail

La clientèle scandinave

La clientèle scandinave EN MANDIE ÉDITION 2015 Traitement et réalisation - CRT Normandie D après les données INSEE-DGE, Enquêtes de Fréquentation dans l Hôtellerie et l Hôtellerie de Plein Air, Gîtes de France en centrales de

Plus en détail

Tourisme. en Charente. Capacité d accueil. Par type d hébergement marchand (exprimé en lits touristiques)

Tourisme. en Charente. Capacité d accueil. Par type d hébergement marchand (exprimé en lits touristiques) CHIFFRES-CLÉS Capacité d accueil Par type d hébergement marchand (exprimé en lits touristiques) par type d hébergement au 3// > Hôtels > Meublés de tourisme Sans étoile étoile étoiles étoiles > Campings

Plus en détail

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq

Les Français et la biodiversité. Module Opinion de l'epiq Les Français et la biodiversité Module Opinion de l'epiq Sommaire 1. La préservation de la biodiversité : un combat important pour les Français 2. Une actualité connue et dont l impact est bien identifié

Plus en détail

Panel Book Siège social : 10, rue de la poste Roubaix Tél. : Fax. : Site web :

Panel Book Siège social : 10, rue de la poste Roubaix Tél. : Fax. : Site web : Panel Book 2011 Siège social : 10, rue de la poste 59100 Roubaix Tél. : 09.50.92.29.61 Fax. : 03.59.09.64.19 Site web : http://www.easypanel.fr/pro Taille du panel total : 120 000 membres Sexe / Gender

Plus en détail

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES

TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES TERRITOIRES DE SANTE ET CONFERENCES DE TERRITOIRES Régions Avis des C.R.S.A. Arrêtés définissant les Alsace Résumé de la réunion plénière de Arrêté du 07.10.10 Dossiers : la C.R.S.A. du 14.09.10 De nouveaux

Plus en détail

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2)

D A T A L A B. Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET Variation T/T-1 (1) Variation T-1/T-2 (2) D A Essentiel T A L A B Construction de logements Résultats à fin juin 2016 (France entière) JUILLET 2016 Le nombre de logements autorisés à la construction en données corrigées des variations saisonnières

Plus en détail

LE BURN-OUT ET LES DIRIGEANTS PANEL JOURNAL DES ENTREPRISES

LE BURN-OUT ET LES DIRIGEANTS PANEL JOURNAL DES ENTREPRISES LE BURN-OUT ET LES DIRIGEANTS PANEL JOURNAL DES ENTREPRISES Répondants 742 répondants entre le 6 janvier 2015 et le 20 janvier 2015. Sur ces 742 répondants, 697 sont dirigeants ou cadres-dirigeants. Sur

Plus en détail

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap

Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Bienvenue! Association Tourisme & Handicaps Label national Tourisme & Handicap Objectifs de l Association Tourisme & Handicaps 1. Sensibiliser les professionnels du tourisme à l accès aux vacances et aux

Plus en détail

Evaluation du poids économique du Tourisme en Pays de la Loire Synthèse

Evaluation du poids économique du Tourisme en Pays de la Loire Synthèse Evaluation du poids économique du Tourisme en Pays de la Loire Synthèse 11, rue Tronchet - 75008 Paris Tel : 01 40 06 00 22 www.protourisme.com Juillet 2014 Evaluation du poids économique du Tourisme en

Plus en détail

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004

Le tourisme cultuel : séjours par pèlerinage en 2004 Direction du Tourisme Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques N 2006-1 Le tourisme cultuel : 500 000 séjours par pèlerinage en 2004 En 2004 les touristes français

Plus en détail

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux

Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Méthodologie de classification des zones de mise en œuvre des mesures destinées à favoriser une meilleure répartition des orthophonistes libéraux Notice explicative La notice ci-après détermine la méthodologie

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT Arrêté du 21 mars 2017 indiquant certains montants et plafonds par mesure et par région de

Plus en détail

Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison

Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison NOTE Objet : Classement des départements et des ligues par taux de pénétration Saison 2015-2016 Secteur Licences, 19 janvier 2017 Liste de diffusion : Conseil d Administration, ligues, comités, siège,

Plus en détail

Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme ( )

Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme ( ) Santé ; Direction générale de la santé ; Sous-direction de la veille sanitaire ; Bureau eau, thermalisme (1981-1982) Répertoire (19840473/1-19840473/11) Archives nationales (France) Pierrefitte-sur-Seine

Plus en détail

Les NEET : qui sont-ils?

Les NEET : qui sont-ils? Les NEET : qui sont-ils? En France en 2013, près de 1,6 million de jeunes entre 15 et 29 ans sont des NEET. Cette fiche présente les caractéristiques (situation familiale, origine sociale, etc.) de ces

Plus en détail