Sylvie FRANCOIS OBJET : 2013 de la. la gestion. Destinataires. Tous services. Contact. Date de validité. Tél : Fax : A partir du 1 - AVENANT

Save this PDF as:
Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sylvie FRANCOIS OBJET : 2013 de la. la gestion. Destinataires. Tous services. Contact. Date de validité. Tél : Fax : E-mail : A partir du 1 - AVENANT"

Transcription

1 Direction des Ressources Humainess et des Relations Sociales Economie RH et ressources Destinataires Tous services Contact Correspondants RH Métiers Tél : Fax : Date de validité A partir du 1 er avril Mesures salariales 2013 REFERENCES : - ACCORD SALARIAL POUR L ANNEE 2013 ; - AVENANT DU 28 FEVRIER 2013 A LA CONVENTION COMMUNEE ; - NOTE DE SERVICE N 96 DU 3 JUINN 1993, 211 (REPRISE ART.12, A RECUEIL PX3, ARTICLE 1, DU GUIDE MEMENTO DES REGLES DE GESTION RH) ; - BRH 2007 RH 111 DECISION N DU 15 JUIN 2007 OBJET : La présente circulaire présentee l accord salarial et l avenant à la convention commune signés le 28 février 2013 par p La Poste et 4 organisations syndicales représentatives ; Elle précise également les mesures applicables aux fonctionnaires, ainsi que les modalités de misee en œuvre des diverses mesures dans la gestion 2013 de la rémunération des postiers. Sylvie FRANCOIS 1 / 20

2 Sommaire Page 1. ACCORD SALARIAL RELATIF AUX MESURES SALARIALES POUR L ANNEE ARTICLE 1 : INTROD ARTICLE 2 : CATEGO ARTICLE 3 : CATEGO DUCTION ORIE INGENIEURS ET CADRES SUPERIEURS ORIE AUTRES PERSONNELS ARTICLE 4 : GAINS ACCEDANT A LA CLASSE III GARANTIS A LA PROMOTION POUR LES SALARIES ARTICLE 5 : COMPLE EMENT POUR CHARGES DE D FAMILLE E REMBOURSABLES ARTICLE 6 : ENVELO OPPE SUPPLEMENTAIRE D AIDES PECUNIAIRES NON ARTICLE 7 : RESTAU ARTICLE 8 : PRIME ARTICLE 9 : EGALIT ARTICLE 10 : CLAUS ARTICLE 11 : COMM URATION EXCEPTIONNELLE TE SALARIALE SE DE REEXAMEN MISSION DE SUIVI ANNEXE A L ACCORD SALARIAL 2 EXCEPTIONNELLE ARTICLE : EXEM MPLE DE CALCUL DE LA PRIME CONVENTION COMMUNEE LA POSTE FRANCEE TELECOMM - AVENANT DU 28 FEVRIER ANNEXE AUTRES PERSONNELS ANNEXE INGENIEURS ET CADRES SUPERIEURS RELEVE D ENGAGEMENT - CONVENTION MESURES APPLICABLESS AUX FONCTIONNAIRES CADRES SUPERIEURS DU GROUPE A COMPLEMENT POSTE DES CLASSESS I, II ET IIII INDEMNITE MAHORAISE DE SUJETIONS POSTALES RESTAURATION / 20

3 3.5 ENVELOPPE SUPPLEMENTAIRE D AIDES PECUNIAIRES NON REMBOURSABLES ET ENVELOPPE EGALITE SALARIALE PRINCIPES DE MISE EN ŒUVRE DES MESURES SALARIALES MODALITES D AUGMENTATION DE LA REMUNERATION MISE EN ŒUVRE DES AUGMENTATIONS INDIVIDUELLES CLASSE LES GAINS GARANTIS A LA PROMOTION POURR LES SALARIES ACCEDANT A LA III CAS PARTICULIER DESS CADRES SALARIES ET CADRES C SUPERIEURS DU GROUPE A MIS A LA DISPOSITION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES PRIME EXCEPTIONNELLE ANNEXE 1 : LIMITES DE SECTEURS ANNEXE 2 : EX XEMPLE DE GARANTIE DE GAIN A LA PROMOTIONN POUR UNE PROMOTION INTERVENUE AVANT LE 28 FEVRI IER ANNEXE 3 : EX XEMPLES DE CALCUL DE LA PRIME EXCEPTIONNELLE 20 3 / 20

4 1. ACCORD SALARIAL RELATIF AUX MESURES SALARIALES POUR L ANNEEE 2013 Entre la Direction Générale de La Poste, représentée par Madame Sylvie FRANCOIS, Directrice des Ressources Humaines et e des Relations Sociales du Groupe, d une part, et les organisations syndicales représentatives signataires du présent accord d autre part, Il a été convenu et arrêté ce qui suit : 1.1 ARTICLE 1 : IN Le présent accord est établi conformément aux dispositions des articles L et suivants du Code du Travail. Il ne concerne pas : - les médecins de travail dont l échelle et les montants des rémunérations minimales applicables pendant la période du 1 er janvier j au 31 décembre 2013 sont établis en conformité avec la convention interentreprises de médecine du travail, - les cadres stratégiques qui font l objet de dispositions spécifiques dont les organisations syndicales sont informées. Il comporte 11 articles permettant de traiter les dispositions générales et spécifiques applicables à l ensemble des personnels concernés, selon les critères précisés ci-dessus. 1.2 ARTICLE 2 : CA NTRODUCTION ATEGORIE INGENIEURS ET CADRES SUPERIEURS Principes d augmentation de la part fixe Une enveloppe de 2,3 % en niveau du salaire moyen des Ingénieurs ett Cadres Supérieurs occupantt des fonctions de niveau Groupee A, sera consacrée au niveau national à l augmentation de laa rémunération fixe dee ces personnels. Chaque agent du groupe A, à l exception des salariés ne remplissant pas les exigences de leur poste (dontt l appréciation est «Insuffisantt»), percevra une 4 / 20

5 augmentation de sa rémunération fixe qui pourra aller de 0,2% % à 6,7% selon les modalités définies ci-dessous. Ces augmentations prendrontt effet au personnel présent à la date d effet. 1 er avril Elles s appliquent au En application de l accord du 16 mars 1999 relatif à la mise en œuvre de la bonification d ancienneté pour les agents contractuels relevantt de la Convention Commune La Poste - Francee Télécom exerçant dans les ZUS, il sera tenu compte, dans la détermination des augmentationss salarialess individuelles des ingénieurs et cadres supérieurs exerçant dans les zones urbaines sensibles au sens du décret n du 26 décembre 1996, de d l ancienneté de la présence éventuellee dans ces quartiers des salariéss concernés Modalités d augmentations de la rémunération fixe des Ingénieurs et Cadres Supérieurs sous conventionn commune L augmentation de la l part fixee de la rémunération attribuée aux Ingénieurs et Cadres Supérieurs est fixée en fonction de l appréciation globale résultant de l entretienn annuel «les 4 temps du management» d une part, et du niveau de salaire de chaque agent d autree part. L appréciation globale résultant de l entretien annuel «les 4 temps du management» engagé en 2013 au titre de 2012 aboutira a à l augmentation qui sera accordée au 1 err avril S agissant du niveau de salaire, les trois repère de rattachement. secteurs sont s propres à chaque emploi En fonction du salaire de l intéressé et de son appréciation,, les pourcentages appliqués seront déterminés conformément au tableau t ci-après. Ils seront appliqués au salaire réel de l intéressé. AUGMENTATIONS GENERALES ET INDIVIDUI UELLES DES ICS I, DES ICS II ET DES ICS IIIA NON-STRAN ATEGIQUES Appréciation Référent dans sa fonction Rôle tenu Marge de progrès Insuffisant Secteur 1 2,3% à 6,7% 1,8% à 4,8% 0,5% à 2,0% 0% Secteur 2 1,8% à 4,8% 1,3% à 3,8% 0,4% à 1,6% 0% Secteur 3 1,3% à 3,9% 0,8% à 2,8% 0,2% à 1,1% 0% Il est rappelé que chaque manager doit communiqu uer à son collaborateur cadre supérieur son Emploi Repère de rattachement, la fourchettee de rémunération associée et son positionnementt à l intérieur de cette dernière. 5 / 20

6 1.2.3 Mesure en faveur dess cadres supérieurs du Groupee A en situation de distorsion fonctionnelle Les cadres supérieurs du Groupe A positionnés sur une fonction inférieure à leur classification après avoir tenu des fonctions de groupe A se verront garantir le maintien de la part variable à la moyenne atteintee sur les 3 dernières années avant le passage d une fonction de groupe A vers une fonction de niveau inférieur, et ce, pendant une durée d un an. Cette garantie est reconduite une année supplémentairee si la distorsion fonctionnelle n a pu être résolue dans le délai d un an en raison de l absence de proposition de poste. Si au-delà de cette période et malgré une ou plusieurs propositions, la distorsion perdure, une dégressivité de 50% sera opérée sur l année suivant la période de maintien à 100%. La Poste réaffirme son engagement de résoudre ces c situations et de proposer aux personnes des solutions d'orientation correspondant à leurr niveau. Les enveloppes de part variable seront abondées en conséquence et les managers devront indiquer dans la notification individuelle le montant correspondant au maintien du variable antérieur. Cette mesure s applique pour la première fois distorsion fonctionnelle connues au 31/12/2012 moment de l attribution de la part variable. à toutes les situations de et toujours en vigueur au 1.3 ARTICLE 3 : CA ATEGORIE AUTRES PERSONNELS Salaires de base des agents des niveaux I.2 à II.33 Au 1 er avril 2013, les salariés relevant des niveauxx I.2 à II.33 bénéficient d une augmentation de la valeur du point de coefficient dee 0,8%. La valeur du point de coefficient est au 1 err avril de 47,16. Au 1 er septembre 2013, les salariés relevant des niveaux n I.2 2 à II.3 bénéficient d une augmentation de la valeur du point de coefficient de 0,8%. La valeur du point de coefficient est au 1 er septembre 2013 de 47, Salaires de base des agents des niveaux III.1 à III.3 Augmentations générales Les personnels relevant des niveaux III-1 à III-3 dans le régime de la convention commune bénéficient au 1 er avril 2013 d une augmentation générale de 0,6%. 6 / 20

7 Cette augmentation générale s applique au personnel présent à la date d effet. Augmentations individuelles Ces personnels peuvent bénéficier d augmentations individuelles globales, en supplément des augmentations générales, dans lee cadre d une enveloppe de 1,4% au niveau national du salaire moyen des personnels concernés. En fonction de l appréciation des intéressés, les pourcentagess appliqués seront déterminés conformément au tableau ci-après. Ces pourcentages s appliquent sur les salaires réels des intéressés. L appréciation globale résultant de l entretien annuel d appréciation engagé en 2013 au titre de 2012 aboutira à l augmentation qui sera accordée au 1 er avril E B A D SECTEUR BAS 1,4% à 5% 1% à 3% 0% à 1,0% 0% SECTEUR MEDIAN 1,,2% à 3 % 0,6% à 1,8% 0% à 0,8% 0% SECTEUR HAUT 0,8% à 1,9% 0,4% à 1,4% 0% à 0,6% 0% Les augmentations individuelles prendront effett au 1 er s appliquent au personnel présent à la date d effet. avril Elles Aucun salarié (y compris les personnels appréciés A ou D) nee pourra percevoir un salaire brut annuel inférieur au salaire garanti en e correspondant à son ancienneté tel que défini par l'article 7 de la convention commune Seuils de recrutement du Complément Poste des agents des niveaux I.2 1 à III. 3 Comme prévu dans l accord salarial du 10 juillet 2001, les Compléments Poste des agents contractuels sous contrats à durée indéterminée (CDI ou CDII) des niveaux I.2 à II.1 comportent t une partie payée mensuellem ment et une partie payée semestriellement (complément bi-annuel). Les droits sont réglés chaque mois pour la partie mensuellee et en septembre pour la partie bi annuelle au titre de l activité du premier p semestre de l année, puis en février de l année suivante pour la partie bi annuelle au titre de l activité du second semestre de l année. 1 Il est rappelé qu en application dee l accord salarial 2004, tous les agents de niveau I.1 sont intégrés sur le niveau de contrat I.22 même s ils continuent d occuper d des fonctions de niveau I.1 au 1 er juillet 2005 et perçoiventt donc à compter du 1 er juillet j 2005 le complément Poste I.2. 7 / 20

8 Les valeurs annuelles des compléments juillet 2013 : seront les suivantes à compter du 1 er Niveau I-2 I-3 II-1 II-2 II-3 III-1 III-2 III-3 Valeur Annuellee au 1 err juillet Mensuel 77,,66 84,,50 90,,66 165,83 176,17 187,08 198,67 211,00 Bi-annuel 363,02 363,02 363,02 Pour les salariés sous contrat à durée déterminée, la valeur mensuelle du complément Poste est le douzième de la valeur annuelle Prime ULTRA - MARINEE La prime ultra - marine est portée à 265,22 bruts par moiss pour un salarié à temps plein, à compter du 1 er avril La prime ultra - marine est portée à 267,34 bruts par mois pour un salarié à temps plein, à compter du 1 er septembre Indemnité Mahoraise de Sujétions Postales Cette indemnité est portée : au 1 er avril 2013 : 181,44 bruts par mois pour un salarié temps plein, au 1 er septembre 2013 : 182,89 bruts parr mois pour un salarié temps plein. 1.4 ARTICLE 4 : GA A LA CLASSE III AINS GARANTIS A LA PROMOTION POUR P LES SALARIES ACCEDANT Pour les salariés accédant au niveau III-1 par la promotion, le gain minimum est porté à 100 brut mensuel, soit 1200 annuel pour les promotions effectives à compter de la date de signature de l accord. Pour les promotions effectives à compter de la datee de signature de l accord des salariés I-2 à II-2 vers la classe III, le montant du gain minimum est porté à 2400 annuel brut. 8 / 20

9 1.5 ARTICLE 5 : CO OMPLEMENTT POUR CHARGES DE FAMILLE En application de l avenant du 23 juin 2005, modifiant les articles 27, 37 et 83 et du relevé d engagement de la convention commune : - Les montants du complément pour charges de famille pourr un agent à temps complet sont portés, à compter du 1 er juillet 2013, à : par mois pour 2 enfants, 226,5 par mois pour 3 enfants, 159,5 par mois parr enfant au-delà du troisième. - Pour les agents à temps partiel, les montants de la partie fixe du er complément pour chargess de famille sont fixés, à compter du 1 juillet 2013, à : par mois pour 2 enfants, 48 par mois pour 3 enfants, 34 supplémentaires par mois au-delà duu troisième e enfant. Le total de la partie fixe et dee la partie proportionnelle à la durée d activité est plafonné dans la limite du taux temps complet ett de 80% du salaire brut de l agent. 1.6 ARTICLE 6 : EN REMBOURSABLES Une enveloppe de 400 K sera allouée à des mesures d aides financières urgentes à destination de familles monoparentales. Cette enveloppe viendra en complément du budget habituellement consacrée aux aides pécuniaires non remboursables du COGAS. Un bilan des aides attribuées sera présenté au niveau national par la Direction Nationales des Activités Sociales aux organisation ns syndicales signataires de l accord. 1.7 ARTICLE 7 : RE NVELOPPE SUPPLEMENTAIRE D AIDES PECUNIAIRES NON ESTAURATION Revalorisation du Titre Restaurant : Le Titre Restaurant sera porté, à compter du 1 er juillet 2013 à 6 pour les salariés rémunérés à un salairee annuel brut inférieur à 19669,50 (valeur 2012) et à 4,80 pour les salariés rémunérés au-dessus de ce seuil. La participation de La Poste reste fixée respectivement à 60% et 50% %. Le budget correspondant viendra abonder le budget du COGAS. 9 / 20

10 1.7.2 Revalorisation des Indemnités de Collation et RestaurationR n Leur montant est porté, à compter du 1 er juillet 2013, à ARTICLE 8 : PR Pour les salariés de classe I et II dont le gain de rémunérationn annuel en niveau serait inférieur à 400 brut annuel pour unn temps plein, une prime exceptionnelle sera versée sur la paie de septembre Le gain de rémunération s entend comme étant lee cumul des gains en niveau résultant du présentt accord, sur le Salaire Brut Annuel, le Complément Poste, le Complément Géographique, lee Complément pour charge c de famille, la PUM et l IMSP. La situation de chaque salarié au regard de ces éléments est celle au 31 mars La prime niveau et, un sera calculée par différence entre le gainn annuel dee rémunération en le montant de Lorsque le montant sera positiff mais inférieur à 5 montant de 5 sera versé. Le montant de 400 et le gain annuel de rémunération sont proratisés en fonction de la quotité du salarié au 31/ /03/2013 ( exemple : un salarié à 80% verra sa prime calculée sur montant de 400 * 80% = 320,000 ). Seuls les salariés présents au 31/03/2013 et toujours présents dans l effectif et rémunérés au mois de paiement (septembre 2013) sont concernés. Il ne sera pas tenu compte des changements de situation entre le 31/03/2013 et le mois de septembre ARTICLE 9 : EG RIME EXCEPTIONNELLE GALITE SALARIALE Une enveloppe de 200 K seraa consacrée à la mise en œuvre l égalité entre les hommes et les femmes sur le plan salarial. de mesures visant Cette enveloppe sera utiliséee sur propositions des d organisations syndicales signataires du présent accord ARTICLE 10 : : CLAUSE DEE REEXAMEN Les parties signataires conviennent de se revoir pour réexaminer les mesures du présent accord au regard de l évolution de l environnement économique. Cette réunion pourra se tenir dans le courant de l année 2013 et au plus tard au cours du mois de janvier 2014,, à l initiative de l une des partiess signataires. 10 / 20

11 1.11 ARTICLE 11 : : COMMISSION DE SUIVI Les parties signataires conviennent d examiner danss le cadre d une commission de suivi les conditions d application du présent accord. Cette commission de suivi sera réunie à l initiative de l une des parties signataires ANNEXE A L ACCORD SALARIAL 2013 : EXEMPLE DE D CALCUL DE LA PRIME EXCEPTIONNELLE ARTICLE 8 Un salarié I.2 à temps plein au 31/03/2013 à six anss d'ancienneté perçoitt au 31 mars une rémunération brute annuelle Salaire + Complément Poste de et bénéficie du complément géographique Zone 3 pour 528,24. La revalorisation en niveau annuel au titre du présent accord sera de 1,6% sur l'ensemble, soit 312,06 au titre du Salaire et du Complément Poste (compte tenu des arrondis) et 8,58 au titre du complément géographique, pour un total de 320,64. La Prime qu'il percevra sera donc égale à ,64 = 79,36. Si ce salarié est promu, changee de zone géographiqu ue ou bénéfice d'un gain de coefficient sur la grille entre le 31/03/2013 et le mois de septembre 2013, le montant de la prime restera identique. 11 / 20

12 2. CONVENTIONN COMMUNE LA POSTE FRANCE TELECOM - AVENANT DU 28 FEVRIERR 2013 La Convention Commune La Poste - France Télécom est modifiée comme suit : Article 1 : Les articles de laa convention commune concernant les minimums, les salaires garantis et le complément pour charges de famille sont modifiés comme suit : 2.1 ANNEXE AUTRES PERSONNELS Article 6 : minima conventionnels Le sixième alinéa est modifié comme suit : Au 1 er avril 2013, ces minima sont : III.1 III.2 III.3 Euros Article 7 : salaire garanti Au 1 er avril 2013, pour le niveau III.1, le salaire annuel de base garanti est fixé à : Au bout de 3 ans d' anciennetéé Au bout de 6 ans d' anciennetéé Au bout de 10 ans d' anciennetéé Au bout de 15 ans d' anciennetéé Au bout de 20 ans d' anciennetéé Au 1 er avril 2013, pour le niveau III.2, le salaire annuel de base garanti est fixé à : Au bout de 3 ans d' anciennetéé Au bout de 6 ans d' anciennetéé Au bout de 10 ans d'anciennetéé Au bout de 15 ans d'anciennetéé Au bout de 20 ans d'anciennetéé 12 / 20

13 Au 1 er avril 2013, pour le niveau III.3, le salaire annuel de base garanti est fixé à : Au bout de 3 ans d'ancienneté Au bout de 6 ans d'ancienneté Au bout de 10 ans d' anciennetéé Au bout de 15 ans d' anciennetéé Au bout de 20 ans d' anciennetéé 2.2 ANNEXE INGENIEURS ET CADRES SUPERIEURS Article 10 : minimums s conventionnels Le second alinéa est modifié comme suit : «Au 1 er avril 2013, ces minimaa sont fixés comme suit» : position I position II recrutement position II > 13 ans position II > 18 ans position III A Euros RELEVE D ENGAGEMENT - CONVENTION - Complément pour charges de famille Le complément pour charges de famille est attribué juillet 2013 aux taux suivants, pour un agent à temps complet à compterr du 1 er : par mois pour 2 enfants, 226,5 par mois pour 3 enfants, 159,5 par mois parr enfant au-delà du troisième. Les valeurs de la partie fixe du complément pour charges de famille visée à l article 83 de la présente Convention sont fixées dans le cadre de l accord salarial annuel. 13 / 20

14 3. MESURES APPLICABLES AUX FONCTIONNAIRES 3.1 CADRES SUPERIEURS DU GROUPE A Les dispositions relatives auxx augmentations prévues l article 2 de l accord salarial du 28 février 2013 (paragraphe 1.2 du présent texte) sont également applicables aux fonctionnaires cadres supérieurs du Groupe A. En outre, portée à la rémunération de base minimale d un agent intégrant le Groupe A est Euros, à compter du 1 er avril COMPLEMENT POSTE DES CLASSES I, II ET III A compter du 1 er juillet 2013,, le complément Poste d un fonctionnaire ne peut être inférieur au seuil de recrutement du complément Poste d un salarié de même niveau de grade, tel quee résultant de l application du paragraphe de la présente note. En conséquence, les compléments poste concernés seront automatiquement ajustés danss le SI de paie. Précisionss concernant les fonctionnaires qui, intégralement, perçoivent le complément bi-annuel : n étant pas mensualisés Il est rappelé que la somme versée en deux fois en févrierr et septembre de l année aux personnels fonctionnaires des niveaux I.1 I à II.2 ne constitue qu une modalité particulière de paiement d une fraction de leur complément Poste; elle fait donc partie intégrante de ce complément et est donc prise en compte lors de la détermination de la revalorisation dudit complément. La partie du complément Poste versée de façon bi-annuelle restee égale à 726,04. En conséquence, l intégralité de la revalorisation est bien entendu verséee avec la partie mensualisée de ce complément. 3.3 INDEMNITE MAHORAISE DE SUJETIONSS POSTALES Il est rappelé que les fonctionnaires en poste à Mayotte bénéficient également de l Indemnité Mahoraise de Sujétions Postales. Son montant est le même que celui versé aux salariés ett figure au paragraphe du présent texte. 3.4 RESTAURATION Les mesures relatives à la restauration (article 7 dee l accord salarial 2013 repris paragraphe 1.7 du présent texte) sont également transposables aux fonctionnaires. Les mesures relatives au titree restaurant feront l objet d une circulaire de la Direction Nationale des Activités Sociales. 14 / 20

15 La revalorisation de l indemnité de collation et de restaurationr n fait l objet d une publication au Bulletin des Ressources Humaines de La Poste. 3.5 ENVELOPPE SUPPLEMENTAIRE D AIDES PECUNIAIRES NON REMBOURSABLES ET ENVELOPPEE EGALITE SALARIALE L enveloppe allouée aux mesures d aides financières urgentess à destination des familles monoparentales et celle consacrée aux mesures visantt l égalité entre les hommes et les femmes (articles 6 et 9 de l accord salarial 2013 repris aux paragraphes 1.6 et 1.9 du présent texte) sontt aussi utilisables pour les fonctionnaires. 4. PRINCIPES DE MISE EN ŒUVRE DES MESURES SALARIALES MODALITES D AUGMENTATION DE LA REMUNERATION Rémunération de base des personnels duu groupe A L augmentation de la rémunération de base attribuée aux personnels du groupe A (fonctionnaires comme salariés) à effet du 1 er avril 2013 est fixée en fonction de l appréciation résultant dee l évaluation de la performancp ce (entretien «les quatre temps du managementt» tenu en 2013 au titre de 2012) d une part, et du niveau de la rémunération globale de chaque agent d autre part. L augmentation s applique à la rémunération de basee détenue au 31 mars S agissant du positionnement de cette rémunération, il est rappelé que secteurs sont propres à chaquee Emploi Repère de rattachement. les trois Il est rappelé que lors de l'entretien «les quatree temps du management», chaque manager doit communiquer à chacun de ses collaborateurs le positionnement dans la fourchette de rémunération de son Emploi Repère de rattachement, ainsi que les principes d'attribution dee la revalorisation annuelle Salaire Brutt Annuel des salariés de classe III L augmentation de la rémunération attribuée aux salariés de classe III à effet du 1 er avril 2013 est fixée en fonction de l appréciationn résultant de l évaluation de la performance (entretien d appréciation tenu en au titre de 2012) d une part, et du niveau de salaire dee chaque agent d autre part. Lors de l entretien d appréciation, les matrices d augmentation étant publiées (cf ), chaque managerr est en mesure d indiquer à chaque cadre, en fonction de son secteur de rémunération, les principes p d attribution de la revalorisation annuelle. 15 / 20

16 S agissant du niveau de salaire, les trois secteurs sont indiquéss en annexee 1. Par ailleurs, il est rappelé que, pour les personnels appréciés E, B ou A, l augmentation individuelle attribuée par le chef de service gestionnaire devra être telle que le salaire brut perçu par le cadre seraa supérieur ou égal au salaire garanti sur la période restant à courir jusqu au 31 mars Enfin, l augmentation générale et l augmentation individuelle s'appliquent au salaire annuel brut détenu par le cadre au 31 mars de d l année MISE EN ŒUVRE DES AUGMENTATIONS INDIVIDUEL LES Des notes de services publiées par les directions de métiers et le secrétariat général du siège préciseront les modalités de mise en œuvre des augmentations individuelles des cadres supérieurs (fonctionnaires et salariés) et des salariés cadres. 4.3 LES GAINS GARANTIS A LA PROMOTION POUR LES SALARIES ACCEDANT A LA CLASSE III Pour les nominations par promotion du niveau II-3 vers le niveau compter du 28 février 2013, lee gain garanti à la promotion est porté à brut annuel. III-1 à Pour les nominations par promotion des niveaux I-2 à II-2 vers le niveau III-1 ou des niveaux I-2 à II-3 vers les niveaux III-2 ou III-3, I à compter du 28 février 2013, le gain garanti à la promotion est porté à brut annuel. Les promotions intervenues entre le 9 février 2012 et le 277 février 2013, du niveau II-3 vers le niveau III-1 d une part et dess niveaux I-2 à II-2 vers le niveau III-1 ou des niveaux I-2 à II-3 vers les niveaux III-2 minimaa visés aux alinéas ou III-3 d autre part, seront réexaminées de telle sorte que les gains précédents leur soient calculés à compter de leur date dee promotion (voir exemple en annexe au présentt BRH). 4.4 CAS PARTICULIER DES CADRES SALARIES ET CADRESS SUPERIEURS DU GROUPE A MIS A LA DISPOSITION DES ORGANISATIONS PROFESSIONNELLES Ces agents n étant pas soumiss à appréciation annuelle, leur salaire de base au 31 mars 2013 doit être revalorisé au 1 er avrill 2013 de la moyenne des fourchettes de revalorisation pondérée des appréciations et correspondant à leur secteur d appartenance. 16 / 20

17 4.5 PRIME EXCEPTIONNELLE Pour les salariés de classe I et II dont le gain de rémunérationn annuel en niveau serait inférieur à 400 brut annuel pour unn temps plein, une prime exceptionnelle sera versée sur la paie de septembre Le gain de rémunération s entend comme étant lee cumul des gains en niveau résultant de l accord salarial 2013, sur le Salaire Brut Annuel, le Complément Poste, le Complément Géographique, le Complément pour charge de famille, la PUM et l IMSP. Le montant de 400 et le gain annuel de rémunération sont proratisés en fonction de la quotité du salarié au 31/ /03/2013 ( exemple : un salarié à 80% verra sa prime calculée sur montant de 400 * 80% = 320,000 ). La situation de chaque salarié au regard de ces éléments estt celle au 31 mars Ainsi, les promotions, mobilités géographiques, changements de situation familiale ou de quotité d activité, les changements de coefficient etc intervenant postérieurement au 31 mars 2013 nee seront pas pris en compte dans le calcul de la prime. Seuls les salariés présents au 31/03/2013 et toujours présents dans l effectif et rémunérés au mois de paiement (septembre 2013) sont concernés. Cela signifie que les salariés en situation dee suspension de contrat non rémunérée à l une ou l autre des deux dates de référence seront écartés du calcul. La prime niveau et, un sera calculée par différence entre le gainn annuel dee rémunération en le montant de Lorsque le montant sera positiff mais inférieur à 5 montant de 5 sera versé. Des exemples figurent en annexe / 20

18 5. ANNEXE 1 : LIMITES DE SECTEURS Limites des secteurss pour la classe III L augmentation individuelle des cadres tient compte c d une part de la performance démontrée et d autre part du positionnement du salaire annuel brut détenu au 31 mars 2013 au sein des secteurs de rémunération. Les secteurs de rémunération applicables au 31 mars 2013 sont les suivants : En Secteur Bas Secteur Médiann Secteur Haut III-1 III-2 III-3 [ ] ] ] [ ] ] ] [ ] ] ] > > > Les secteurs de rémunération sont les suivants : applicables à la filièree SI à Pariss au 31 mars 2013 En Secteur Bas Secteur Médiann Secteur Haut III-2 III-3 [ ] ] ] [ ] ] ] > > Les secteurs de rémunération 2013 sont les suivants : applicables à la filièree SI en province au 31 mars En Secteur Bas Secteur Médiann Secteur Haut III-2 III-3 [ ] ] ] [ ] ] ] > > / 20

19 6. ANNEXE 2 : EXEMPLE DEE GARANTIE DE GAIN A LA PROMOTION POUR UNE PROMOTION INTERVENUE AVANT LE 28 FEVRIER 2013 Soit un salarié de niveau II-3 ayant 6 ans d ancienneté et promu en III-1 le 1 er juin Situation de rémunération avant promotion : - Salaire Brut Annuel : Complément Poste Annuel : Total : Situation de rémunération après promotion : - Salaire Brut Annuel : Complément Poste Annuel : Total : Gain à la promotion en 2012 : = En application du dernier alinéaa du paragraphe 4.3 du d présent texte, un montant de 120 brut annuel (différence entre et déjà pris en compte lors de la promotion) sera versé prorataa temporiss pour la période du 1 er juin 2012 au 31 mars 2013, soit 120 / 12 x 10 = 100 versés v en une seule fois. Enfin, le salaire brutt annuel duu cadre après revalorisation du abondé de er avril 2013 sera Un mode de calcul identique sera appliqué aux promotions dess niveaux I-2 à II-2 vers le niveau III-1 ou des niveaux I-2 à II-3 vers les niveaux III-2 ou III / 20

20 7. ANNEXE 3 : EXEMPLES DE CALCUL DE LA PRIME EXCEPTIONNELLE 7.1 : Exemple d un salarié à temps pleinn Au 31/03/2013, un salarié I-2 à 6 ans d'ancienneté, à temps plein gain cible 400 Salaire Complément Poste complément Géographique 3% Sous-Total situation au 30/3/ situation après Ecart Ecart en en accord % ,6% 1,6% 1,6% 1,6% Prime exceptionnelle : Exemple d un salarié à temps partiel Au 31/03/2013, un salarié I-2 à 9 ans d'ancienneté, à temps partiell 80%, avec 2 enfants à charge gain cible 320 situation au situation après Ecart Ecart en en 30/3/2013 accord % Salaire Complément Poste complément Géographique 3% Complément pourr charges de famille Sous-Total ,6% 1,6% 1,6% 1,9% 1,6% Prime exceptionnelle / 20

MESURES SALARIALES PRISES PAR LA POSTE

MESURES SALARIALES PRISES PAR LA POSTE PARTIE 4 MESURES SALARIALES PRISES PAR LA POSTE Mesures salariales 07.09 1 SOMMAIRE DE LA 4EME PARTIE SOMMAIRE DE LA 4EME PARTIE... 2 MESURES SALARIALES RELATIVES A L'ANNEE 2002 APPLICABLES AUX AGENTS

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Plafond de la sécurité sociale pour 2015

Plafond de la sécurité sociale pour 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction des Relations Sociales, des Règles RH et du Logement Social Règles RH Destinataires Diffusion narionale Tous services Contact Tél :

Plus en détail

Part variable payée en 2012 au titre de l'année 2011 : principes généraux

Part variable payée en 2012 au titre de l'année 2011 : principes généraux Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Economie RH et ressources Destinataires Tous services Contact Correspondants RH Métiers Tél : Fax : E-mail : Liste en fin de document Date de

Plus en détail

L accompagnement des mobilités vers le secteur de l Economie Sociale et Solidaire (ESS)

L accompagnement des mobilités vers le secteur de l Economie Sociale et Solidaire (ESS) Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction de l'emploi et de la Communication RH L accompagnement des mobilités vers le secteur de l Economie Sociale et Solidaire (ESS) OBJET

Plus en détail

ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE

ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE ACCORD RELATIF AU TEMPS DE DEPLACEMENT POUR FORMATION PROFESSIONNELLE ENTRE LES SOUSSIGNES : HSBC France, dont le siège social est situé 103, avenue des Champs Elysées, 75008 PARIS, représenté par Madame

Plus en détail

La fiche info12 a été remplacée par le CDG-INFO2011-8

La fiche info12 a été remplacée par le CDG-INFO2011-8 Réf. : FICHE-INFO12/CDE Date : le 17 mars 2009 MISE A JOUR DU 19 MAI 2011 Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 Suite à la parution du décret 2010-1357 du 09/11/2010

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N O

Plus en détail

Revalorisation annuelle de la rémunération des cadres salariés de l'enseigne La Poste pour 2010

Revalorisation annuelle de la rémunération des cadres salariés de l'enseigne La Poste pour 2010 Direction Générale de l'enseigne La Poste Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Contact Monique Maronne Tél : 01 55 44 09 66 Fax : 01 55 44 27 87 CP : T 219 E-mail : monique.maronne@laposte.f

Plus en détail

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima La progression des salaires des emplois autres qu artistiques prévue par la Convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles - CCNEAC - La progression des salaires, dans la convention

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014

PROJET DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 DISTRIBUTION CASINO FRANCE ACCORD COLLECTIF D ENTREPRISE SUR LES SALAIRES POUR 2014 Entre : D une part, La Direction de la Société Distribution Casino France, représentée par M. Yves DESJACQUES, Directeur

Plus en détail

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45

Avenant n 1 à la Convention d entreprise n 45 portant diverses mesures relatives au temps de travail, à la charge de travail et aux carrières des cadres Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M. Jacques TAVERNIER, Directeur

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2016

Le SMIC au 1 er janvier 2016 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.15 du 24/12/15 Le SMIC au 1 er janvier 2016 Publication du décret portant relèvement du SMIC et du minimum garanti I Le relèvement du SMIC

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

Prime de service et de rendement (P.S.R.)

Prime de service et de rendement (P.S.R.) Prime de service et de rendement (P.S.R.) 85 Bd de la République 17076 La Rochelle cedex 9 Tel. 05.46.27.47.00 Fax. 05.46.27.47.08 Courriel. cdg17@cdg17.fr Mise à jour le 15 janvier 2014 Références : Décret

Plus en détail

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES

ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES ACCORD D'ENTREPRISE N 96 RELATIF A LA REMUNERATION DES CADRES PREAMBULE : Le présent accord a pour objectif de moderniser la politique de rémunération du personnel cadre, en mettant en valeur des principes

Plus en détail

Règlement relatif à la description, évaluation et classification des fonctions de l administration communale

Règlement relatif à la description, évaluation et classification des fonctions de l administration communale 29 août 2005 Règlement relatif à la description, évaluation et classification des fonctions de l administration communale LE CONSEIL GENERAL DE LA VILLE DE LA CHAUX-DE-FONDS vu la loi sur les communes

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040

LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 PARIS, le 15/02/2006 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2006-040 OBJET : Bonus exceptionnel d'un montant maximum de 1.000 euros L'article 17 de la loi

Plus en détail

Dispositif aménagé de fin d'activité pour les fonctionnaires (DAFA)

Dispositif aménagé de fin d'activité pour les fonctionnaires (DAFA) Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact Correspondants RH Métiers Tél : Fax : E-mail

Plus en détail

LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU AU 16/12/2009)

LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU AU 16/12/2009) Réf. : FICHE-INFO13/CDE Date : le 18 mars 2009 Personnes à contacter : Christine DEUDON et Sylvie TURPAIN : 03.59.56.88.48/58 LA PRIME DE SERVICE ET DE RENDEMENT (P.S.R.) (DISPOSITIONS APPLICABLES JUSQU

Plus en détail

S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet

S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet QUESTIONS SOCIALES Service "Documentation - Paies" Note d information 14-17 du 26 septembre 2014 S U R C O T I S A T I O N R E T R A I T E CNRACL Temps partiel / Temps non complet Date d effet : 1 er octobre

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

Accord salarial 2008

Accord salarial 2008 Accord salarial 2008 PRÉAMBULE En application de l article L. 2241-1 du Code du travail et de l article 42 de la convention collective de la Banque, les partenaires sociaux se sont rencontrés à trois reprises,

Plus en détail

Dispositions salariales pour 2010

Dispositions salariales pour 2010 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DES RELATIONS SOCIALES ECONOMIE RH ET RESSOURCES Destinataires Tous services Contact Correspondants RH métiers Tél : Fax : E-mail : Date de validité Du 01/01/2010 Dispositions

Plus en détail

ACCORD SALARIAL 2015

ACCORD SALARIAL 2015 ACCORD SALARIAL 2015 Entre, d'une part, La SOCIETE GENERALE représentée par Monsieur Édouard-Malo HENRY, Directeur des Ressources Humaines du Groupe, Et, d'autre part, les Organisations Syndicales représentatives,

Plus en détail

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Modalités et règles de valorisation des éléments financiers en DSN

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Modalités et règles de valorisation des éléments financiers en DSN DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Modalités et règles de valorisation des éléments financiers en DSN Page 1 Sommaire Préambule... 3 1 Cas de paie... 3 2 Eléments financiers à déclarer dans la DSN mensuelle

Plus en détail

AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999

AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999 AVENANT N 3 À L ACCORD SUR L AMÉNAGEMENT ET LA RÉDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL DU 29 JUIN 1999 ooo Après quatre ans d application de l Accord sur l Aménagement et la Réduction du Temps de Travail, les partenaires

Plus en détail

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA

Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Accord collectif de travail relatif au Compte Épargne - Temps des salariés de l AFPA Version consolidée 1/13 Préambule La création du Compte Epargne-Temps avait été prévue par l article 23 de l accord

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3161 Convention collective nationale IDCC : 2120. BANQUE ACCORD DU 5 FÉVRIER

Plus en détail

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

1. Principe et portée

1. Principe et portée Circulaire n 2014/04 du 06/11/2014 La surcote 1. Principe et portée 2. Conditions d ouverture du droit à surcote 3. Détermination du nombre de trimestres de surcote 4. Calcul du coefficient de surcote

Plus en détail

TPAS 2016 pour les personnels n'exerçant pas des fonctions comportant des facteurs de pénibilité

TPAS 2016 pour les personnels n'exerçant pas des fonctions comportant des facteurs de pénibilité DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES GROUPE Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Diffusion nationale Tous services Contact Correspondants Rh Branches Tél : Fax : E_mail: Date de validité

Plus en détail

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS 1. INTRODUCTION...2 2. CONGES PAYES...2 1. Période de Référence :...2 2. Disponibilité et prise des jours de congés :...2 3. Acquisition des droits

Plus en détail

AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988

AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988 AVENANT N 43 à la Convention Collective Nationale de la Restauration Rapide du 18 mars 1988 étendue par arrêté ministériel du 24 novembre 1988 RELATIF AUX MINIMA CONVENTIONNELS, A LA MISE EN PLACE D UNE

Plus en détail

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006

Avenant n 1 du. des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Avenant n 1 du à la convention collective nationale des ETAM de Travaux Publics du 12 juillet 2006 Entre : La Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP), La Fédération des Sociétés Coopératives et

Plus en détail

Le temps de travail et les aménagements possibles

Le temps de travail et les aménagements possibles Le temps de travail et les aménagements possibles La durée du travail est régie par des règles précises. Il s agit notamment des questions relatives aux heures supplémentaires, aux durées maximales de

Plus en détail

Convention d entreprise n 87. » du personnel de la société Autoroute du Sud de la France

Convention d entreprise n 87. » du personnel de la société Autoroute du Sud de la France Convention d entreprise n 87 relative au régime collectif et obligatoire de prévoyance «incapacitéinvalidité-décès» du personnel de la Entre la Société Autoroutes du Sud de la France, représentée par M.

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DE L AGRICULTURE, DE L AGROALIMENTAIRE ET DE LA FORÊT CONVENTIONS COLLECTIVES Accord départemental PROTECTION SOCIALE COMPLÉMENTAIRE FRAIS DE SANTÉ DES SALARIÉS NON CADRES DES EXPLOITATIONS AGRICOLES

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

AVENANT DU 23 MAI 2014

AVENANT DU 23 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTES Convention collective IDCC : 1564. INDUSTRIES DE LA MÉTALLURGIE (Saône-et-Loire) (3 octobre 1989) (Etendue par arrêté du 30

Plus en détail

ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire

ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire Fiche pratique ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire Boite à outils - Juridique Cette note a pour objet de présenter le contrat à durée indéterminée intérimaire. Pour rappel, l article 4 de

Plus en détail

Pégase 3 Déblocage de la participation et de l intéressement. Dernière révision le 18/01/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.

Pégase 3 Déblocage de la participation et de l intéressement. Dernière révision le 18/01/2006. http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas. Pégase 3 Déblocage de la participation et de l intéressement Dernière révision le 18/01/2006 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Prime exceptionnelle sur l intéressement 2004...3 Deux

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

Avenant N 2014-01 du 04.02.2014

Avenant N 2014-01 du 04.02.2014 Avenant N 2014-01 du 04.02.2014 1 Le licenciement L Avenant n 2014-01 du 04 février 2014 permet la consolidation du socle conventionnel. Il comprend : des dispositions reprises à l identique de la CCN51

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3364 Convention collective nationale IDCC : 2796. RÉGIME SOCIAL DES INDÉPENDANTS

Plus en détail

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants.

Propositions de BPCE Dans le cadre d un projet d accord, BPCE propose les points suivants. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel CAISSE D ÉPARGNE PROCÈS-VERBAL DE DÉSACCORD DU 22 FÉVRIER 2011 RELATIF À LA NÉGOCIATION ANNUELLE OBLIGATOIRE

Plus en détail

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation Info n 1331 03 Informations ASJ 07 03 Pôle Relations Sociales et Juridiques >> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective IDCC : 2511. SPORT

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective IDCC : 2511. SPORT MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3328 Convention collective IDCC : 2511. SPORT Journal officiel du 25 novembre 2006 Arrêté du 21 novembre

Plus en détail

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical?

Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Sommaire Synthèse Fiche détaillée Qui peut être désigné comme délégué syndical? Quelles sont les missions du délégué syndical? Quels sont les documents dont le délégué syndical est destinataire? Peut-il

Plus en détail

Accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein de CNP Assurances

Accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein de CNP Assurances Accord d entreprise sur l égalité professionnelle entre les hommes et les femmes au sein de CNP Assurances S appuyant sur les directives européennes, l ensemble des dispositifs législatifs et l accord

Plus en détail

Mesures salariales 2015

Mesures salariales 2015 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales Economie RH et ressources Destinataires Tous services Contact Correspondants RH Branches Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif national IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE

MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES. Accord collectif national IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord collectif national IDCC : 7501. CRÉDIT AGRICOLE ACCORD DU 9 JANVIER 2006 (1) MISE À LA RETRAITE DANS LES CAISSES RÉGIONALES DE CRÉDIT

Plus en détail

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties La loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail rénove les règles en matière de

Plus en détail

ACCORD DE SALAIRES DU 23 MARS 2012

ACCORD DE SALAIRES DU 23 MARS 2012 ACCORD DE SALAIRES DU 23 MARS 2012 MÉTALLURGIE ÉLECTRONIQUE Union des Industries et Métiers de la Métallurgie Méditerranée Ouest Le Triade Bât n 3 Millénaire II 215, rue Samuel Morse CS 19064 34965 Montpellier

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

Informations relatives à des éléments de rémunération du Directeur Général déterminés par le Conseil d Administration du 24 février 2015

Informations relatives à des éléments de rémunération du Directeur Général déterminés par le Conseil d Administration du 24 février 2015 24 février 2015 Informations relatives à des éléments de rémunération du Directeur Général déterminés par le Conseil d Administration du 24 février 2015 Après avis du Comité des Nominations, des Rémunérations

Plus en détail

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION

CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DES ENTREPRISES DE DESINFECTION, DESINSECTISATION, DERATISATION REGIME DE PREVOYANCE OBLIGATOIRE PERSONNEL CONCERNE Bénéficie des garanties, l ensemble du personnel ne relevant

Plus en détail

Avenant du 11 mars 2014

Avenant du 11 mars 2014 TAUX EFFECTIFS GARANTIS ANNUELS applicables à l'année civile 2014 et REMUNERATIONS MINIMALES HIERARCHIQUES applicables à compter du 1 er mars 2014 Avenant du 11 mars 2014 à la Convention Collective des

Plus en détail

Note d application Politique salariale de l Encadrement 2010/2011

Note d application Politique salariale de l Encadrement 2010/2011 Note d application Politique salariale de l Encadrement 2010/2011 Les négociations menées avec les organisations syndicales représentatives de AVENANCE Entreprises, ont porté sur les éléments fixes et

Plus en détail

Dispositions salariales pour 2011

Dispositions salariales pour 2011 DIRECTION DES RESSOURCES HUMAINES ET DES RELATIONS SOCIALES ECONOMIE RH ET RESSOURCES `çåí~åí `çêêéëéçåç~åíëoeã íáéêë q äw c~ñw bjã~áäw aéëíáå~í~áêéë qçìëëéêîáåéë a~íéçéî~äáçáí aìmnlmnlomn MNLMNLOMNN Dispositions

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel OFFICES PUBLICS DE L HABITAT ACCORD DU 12 JUILLET 2012 RELATIF À LA

Plus en détail

PROJET/ACCORD HARMONISATION DES REGLES SOCIALES ASSA ABLOY Côte Picarde

PROJET/ACCORD HARMONISATION DES REGLES SOCIALES ASSA ABLOY Côte Picarde PROJET/ACCORD HARMONISATION DES REGLES SOCIALES ASSA ABLOY Côte Picarde A la suite au 1 er juin 2009, de la fusion absorption par la société Fichet Serrurerie Bâtiment des sociétés Laperche, Abloy France

Plus en détail

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous :

ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ. Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales ci-dessous : AVENANT A L ACCORD RELATIF AU TELETRAVAIL A DOMICILE DU 22 JANVIER 2007 ENTRE : RENAULT s.a.s. Représentée par M. Gérard LECLERCQ Directeur Ressources Humaines Groupe ET : Les organisations syndicales

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES

HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES N 123 SOCIAL n 47 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le ISSN 1769-4000 HEURES SUPPLEMENTAIRES : NOUVELLES MESURES SOCIALES ET FISCALES L essentiel La loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Convention collective nationale IDCC : 3097. PRODUCTION CINÉMATOGRAPHIQUE (19 janvier 2012)

Plus en détail

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION?

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION? N-Nour VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF MARS 2011 Depuis le 1 er janvier 2011, les contributions d assurance chômage sont versées aux Urssaf (voir Infos d Experts janvier 2011). Certaines

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. incapacité-invalidité-décès applicable au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 01/01/2009 Régime de garanties

Plus en détail

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012. LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE NOTE D INFORMATION du 5 avril 2012 LES CONDITIONS DE RECRUTEMENT et LA GESTION DES AGENTS CONTRACTUELS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Loi n 2012-347 du 12 mars 2012 Textes de référence : - Loi

Plus en détail

PROTOCOLE D ACCORD. L'Union des Ports de France représentée par Monsieur..., d'une part,

PROTOCOLE D ACCORD. L'Union des Ports de France représentée par Monsieur..., d'une part, Décembre 2010 PROTOCOLE D ACCORD Dispositions applicables aux Officiers de port et Officiers de port adjoints, fonctionnaires bénéficiant du statut de la fonction publique de l'etat, en position de détachement

Plus en détail

OBJET : Poste. service actif. générations. Destinataires. RH et des Ressources. Tous services. Contact. Date de validitéé.

OBJET : Poste. service actif. générations. Destinataires. RH et des Ressources. Tous services. Contact. Date de validitéé. Direction des Ressources Humainess et des Relations Sociales Direction de l'économie RH et des Ressources Destinataires DIFFUSION NATIONALE Tous services Contact LEMAIRE François Tél : 01. 55.44.23.96.

Plus en détail

FILIÈRE MÉDICO-SOCIALE

FILIÈRE MÉDICO-SOCIALE CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE FILIÈRE MÉDICO-SOCIALE Espace Performance 3-35769 SAINT GRÉGOIRE Cedex - www.cdg35.fr - Téléphone 02 99 23 31 00 - Télécopie 02 99 23 38 00 - E-mail

Plus en détail

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté

La société Mediapost services, représentée par Monsieur Pierre Emmanuel LECLERCO, Directeur Général Adjoint, dûment mandaté ACCORD RELATIF A L HARMONISATION DES STATUTS DES SALARIES MEDIAPOST TRANSFERES AU SEIN DE MEDIAPOST SA DANS LE CADRE DU RAPPROCHEMENT DES 2 ENTREPRISES Entre les soussignés, Le syndicat C.F.T.C Le syndicat

Plus en détail

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 modifie le calcul de la réduction Fillon : - celle-ci est désormais annualiser. - les montants permettant

Plus en détail

Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales ACCORD DU 6 JUIN 2006. La Promotion à La Poste 1/16

Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales ACCORD DU 6 JUIN 2006. La Promotion à La Poste 1/16 Direction des Ressources Humaines et des Relations Sociales La Promotion à La Poste ACCORD DU 6 JUIN 2006 La Promotion à La Poste 1/16 Sommaire PREAMBULE...3 CHAPITRE 1: LES OBJECTIFS...3 CHAPITRE 2: LES

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT

HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT HEURES SUPPLEMENTAIRES : LE PAIEMENT L avenant n 2014-01 du 4 février 2014 contient des dispositions ayant pour objet de restaurer à l identique les dispositions conventionnelles dénoncées ultérieurement

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective départementale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTES Brochure n 3334 Convention collective départementale IDCC : 2579. MÉTALLURGIE (Loir-et-Cher) ACCORD DU 21 MARS 2014 RELATIF

Plus en détail

PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF CONVENTIONNEL AREVA NC SA

PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF CONVENTIONNEL AREVA NC SA Ce projet d accord vous concerne? Alors votre avis est primordial! PROJET D ACCORD RELATIF AU NOUVEAU DISPOSITIF AREVA NC SA TEMPS DE TRAVAIL, CONGES, REMUNERATION, DROIT SYNDICAL FO a réalisé un tableau

Plus en détail

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à

Toute modification de l accord de Participation doit faire l objet d un avenant à l accord initial conclu selon les mêmes modalités et d un dépôt à La Participation Dispositif d épargne collectif obligatoire dans les entreprises de 50 salariés qui consiste à distribuer une partie des bénéfices annuels. 1 Champ d application La participation est obligatoire

Plus en détail

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) :

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) : Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Entre les parents employeurs : (père) et (mère) (adresse) N PAJEMPLOI : Code NAF : 88.91 A Numéro de téléphone en cas d urgence : - Père

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE 8 mars 2011. Renouvellement des mandats de Henri Giscard d Estaing et Michel Wolfovski

COMMUNIQUE DE PRESSE 8 mars 2011. Renouvellement des mandats de Henri Giscard d Estaing et Michel Wolfovski COMMUNIQUE DE PRESSE 8 mars 2011 Renouvellement des mandats de Henri Giscard d Estaing et Michel Wolfovski Le conseil d administration réuni jeudi 3 mars 2011 à l issue de l Assemblée Générale annuelle

Plus en détail

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE

BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE ANNEXE III DISPOSITIONS SPÉCIFIQUES BOURSE INTRA-EUROPEENNE POUR L ÉVOLUTION DE CARRIÈRE MARIE CURIE III.1 Définitions Outre les définitions figurant à l article II.1, les définitions suivantes s appliquent

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3156 Convention collective nationale IDCC : 2149. ACTIVITÉS DU DÉCHET (7 e édition. Juillet 2002) ACCORD

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse Fiche de synthèse Accord national du 27 décembre 2004 sur la formation professionnelle. Le contrat de professionnalisation Titre 3, article 3-1 A quoi sert la professionnalisation? Destinée à remplacer

Plus en détail

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances

Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Ministère des affaires sociales et de la santé Ministère de l économie et des finances Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 Objet : travail à temps partiel dans la branche du sport Les partenaires sociaux de la branche du sport se sont mis d accord sur un aménagement conventionnel du droit

Plus en détail

Le Bulletin de salaire

Le Bulletin de salaire Le Bulletin de salaire Mentions obligatoires : Le bulletin de salaire doit mentionner les éléments suivants : - Les coordonnés du Syndicat de copropriétaires dont dépend le salarié - Le numéro de SIRET

Plus en détail

1. Calculer la déduction absence pour l employeur

1. Calculer la déduction absence pour l employeur 1. Calculer la déduction absence pour l employeur Lorsque le salarié est en maladie, et comme pour toute suspension du contrat de travail, vous aurez d abord pour tâche de «déduire» l absence en question

Plus en détail

Loi «déprécarisation» Titularisation dans le corps des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable (SACDD)

Loi «déprécarisation» Titularisation dans le corps des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable (SACDD) Loi «déprécarisation» SG/DRH/MGS3 18/02/2013 Titularisation dans le corps des secrétaires d'administration et de contrôle du développement durable (SACDD) 1er niveau de grade - SACDD de classe normale

Plus en détail

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C

LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C LA REFORME DES CARRIERES DES FONCTIONNAIRES DE CATEGORIE C Décrets n 2005-1344, n 2005-1345 et n 2005-1346 du 28 octobre 2005 I REGLES DE CLASSEMENT PRINCIPE : Jusqu' à présent, les fonctionnaires stagiaires

Plus en détail

circulaire du 30 novembre 2007

circulaire du 30 novembre 2007 1075 année service téléphone document 2007 drhrs/dds 01 55 44 27 31 RH 131 01 55 44 27 15 permanent circulaire du 30 novembre 2007 Compte Epargne Temps : monétisation exceptionnelle au titre de 2007 Références

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail