Protection des données relatives aux étudiants de l haute école

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Protection des données relatives aux étudiants de l haute école"

Transcription

1 Mise à jour : 22/01/2016 Protection des données relatives aux étudiants de l haute école APERÇU 1. Généralités La transmission de données à caractère personnel Les destinataires qui peuvent prouver qu ils ont le droit de traiter des données à caractère personnel Les destinataires qui ne peuvent pas prouver qu ils ont le droit de traiter des données à caractère personnel ou pour lesquels des doutes persistent quant à l existence de ce droit La reproduction d étudiants et la publication des photos Autres informations... 3 Annexe : Formulaire : Protection des données relatives aux étudiants BASE LÉGALE: Loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l égard des traitements de données à caractère personnel (loi sur la protection des données) 1. Généralités Les données à caractère personnel relatives aux étudiants sont traitées conformément aux dispositions de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l égard des traitements de données à caractère personnel. En application de cette loi, sont considérées comme des données à caractère personnel toutes les informations concernant une personne physique identifiée ou identifiable; est réputée identifiable une personne qui peut être identifiée, directement ou indirectement, notamment par référence à un numéro d identification ou à un ou plusieurs éléments spécifiques, propres à son identité physique, physiologique, psychique, économique, culturelle ou sociale. Les règles énoncées ci-après à propos de la transmission de données relatives aux étudiants ne s appliquent pas à la transmission de données anonymes relatives aux étudiants. De même, 1

2 les règles ne s appliquent pas si le traitement de données est effectué aux seules fins de journalisme ou d expression artistique ou littéraire (liberté de la presse et liberté artistique). 2. La transmission de données à caractère personnel Au sens de la législation sur la protection des données, il faut distinguer deux sortes de destinataires lors de la transmission de données relatives aux étudiants: 2.1. Les destinataires qui peuvent prouver qu ils ont le droit de traiter des données à caractère personnel Par «droit», l on entend entre autres une autorisation légale ou l exécution d une mission, qui est réalisée dans l intérêt public ou relevant de l exercice de l autorité publique. Parmi ces destinataires autorisés, qui sont soumis au secret professionnel, se trouvent entre autres le Ministère de la Communauté germanophone (y compris le service d aide à la jeunesse et le service d aide judiciaire à la jeunesse), les autorités judiciaires (y compris le Ministère Public) et les services de police. Dans ces cas, la direction de l haute école peut transmettre au destinataire des données à caractère personnel relatives aux étudiants sans consentement préalable de l étudiants. Même la transmission de données confidentielles, c.à.d. de toutes les données qui ne sont pas à considérer comme des pures coordonnées (par exemple les résultats scolaires, les absences ou le comportement de l étudiant), au Ministère ou à d autres destinataires, qui peuvent prouver qu ils ont le droit de traiter ces données, ne pose pas de problème au regard de la législation sur la protection des données. Avant que cette transmission n ait lieu, les étudiants doivent cependant en être informés. Ceci se fera sous forme d un formulaire (voir annexe) remis au début de l année scolaire, énumérant au moins de manière exhaustive les destinataires potentiels et signalant que des droits de renseignement et de rectification existent pour la personne concernée Les destinataires qui ne peuvent pas prouver qu ils ont le droit de traiter des données à caractère personnel ou pour lesquels des doutes persistent quant à l existence de ce droit La transmission de données à d autres institutions n ayant pas été citées au point 2.1. est soumise au consentement exprès et écrit des étudiants. Ce n est que lorsque le consentement a été donné que les données peuvent être transmises par exemple à d autres établissements scolaires, à des institutions paracommunautaires, à Kaleido et à d autres établissements sociaux, à des employeurs intéressés ou à des personnes proposant des stages etc. Dans ces cas, dans la mesure du possible, malgré le consentement, seules des pures coordonnées seront transmises. De plus, la transmission n aura lieu que s il existe un intérêt potentiel pour l étudiant et que la transmission peut lui être favorable. 2

3 Quant à la transmission à d autres tiers de données sensibles tels que les résultats scolaires, les absences ou le comportement, elle ne pourra se faire que sous l entière responsabilité de la direction. Il est cependant recommandé, même avec le consentement préalable et écrit de la personne concernée, d éviter autant que possible la transmission d autres données que les coordonnées. La demande de consentement se fait sous la forme d un formulaire (voir annexe), à l aide duquel les personnes concernées sont évidemment entièrement informées de la personne du destinataire, du droit dont il dispose, des données transmises et de la raison pour laquelle il nécessite ces données. Ici aussi, il est indiqué que des droits de renseignement et de rectification existent. De plus, lorsque les données sont transmises à des fins de direct marketing, il est signalé expressément que l on a le droit de s opposer à la transmission à tout moment et sans justification. En cas d emploi abusif de données, dû à la négligence concernant la transmission de données, la direction est susceptible de poursuites civiles et pénales. 3. La reproduction d étudiants et la publication des photos Il se peut qu un étudiant soit photographié lors d activités scolaires (par exemple pendant les cours, lors d excursions, lors de fêtes etc.) et que ces photos soient éventuellement publiées sur le site de l haute école ou dans des ouvrages imprimés. Pour cela, tout comme pour la transmission de données à caractère personnel à certains destinataires, il faut le consentement de l étudiant. Dans le cadre de la demande de consentement, il faut préciser que les photos ne servent qu à présenter les activités de l haute école et qu elles seront utilisées exclusivement à des fins d illustration et en aucun cas à des fins commerciales. De plus, la reproduction doit se faire sans citer de noms; dans le cas contraire, le consentement exprès est requis. Il faut également indiquer que des droits de renseignement et de rectification existent. 4. Autres informations Pour de plus amples informations concernant la législation sur la protection des données, veuillez consulter le site de la commission belge de la protection de la vie privée: 3

4 Formulaire : Protection des données relatives aux étudiants de l haute école Mise à jour : 22/01/2016 Les données à caractère personnel relatives aux étudiants sont traitées conformément aux dispositions de la loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vie privée à l égard des traitements de données à caractère personnel. Pour de plus amples informations sur la protection des données, veuillez consulter le site de la commission belge de la protection de la vie privée: 1. La transmission de données à caractère personnel relatives aux étudiants à des destinataires autorisés La direction de (nom de l établissement), (adresse de l établissement) vous informe du fait qu elle est autorisée à transmettre des données à caractère personnel relatives à ses étudiants à des institutions, qui ont le droit de traiter les données. Par autorisation l on entend entre autres une autorisation légale ou l exécution d une mission, qui est réalisée dans l intérêt public ou relevant de l exercice de l autorité publique. Parmi ces destinataires autorisés, qui sont soumis au secret professionnel, se trouvent entre autres le Ministère de la Communauté germanophone (y compris le service de l aide à la jeunesse et le service de l aide judiciaire à la jeunesse), les autorités judiciaires (y compris le Ministère Public) et les services de police. Les données relatives aux étudiants ayant été transmises peuvent être consultées à tout moment. De plus, vous avez le droit de faire corriger des données particulières. 2. La transmission de données à caractère personnel relatives aux étudiants à d autres destinataires La transmission de données à d autres institutions n ayant pas été citées au point 1 est soumise au consentement exprès et écrit de l étudiant. Lorsque le consentement a été donné, seules les coordonnées des étudiants seront transmises. Cette transmission n a lieu que s il existe un intérêt potentiel pour l étudiant et que la transmission lui est favorable. Le cas échéant, les données peuvent être transmises aux destinataires suivants: 1. autres établissements scolaires (par exemple: brochure informative d écoles supérieures ou d universités) ; 2. institutions paracommunautaires de la Communauté germanophone (Office de l emploi de la Communauté germanophone; Office pour les personnes handicapées; Institut pour la formation et la formation continue dans les classes moyennes et les P.M.E.) ; 3. le Centre pour le développement sain des enfants et jeunes (Kaleido) et autres institutions sociales ; 4. employeurs intéressés ou personnes proposant un stage ; 5. institutions chargées de l exécution et de l évaluation de tests nationaux ou internationaux (DELF, PISA etc.)

5 Vous pouvez retirer votre consentement à tout moment et sans justification. Les données relatives aux étudiants ayant été transmises peuvent être consultées à tout moment. De plus, vous avez le droit de faire corriger des données particulières. Oui, je suis d accord avec la transmission. Non, je ne désire pas que les coordonnées soient transmises. 3. Consentement à la reproduction et à la publication (Nom de l établissement scolaire), représenté par (nom du directeur), respecte les droits de la personnalité de ses étudiants, en particulier le droit à l image. Il se peut qu un étudiant soit photographié lors d activités scolaires (par exemple pendant les cours, lors d excursions, lors de fêtes etc.) et que ces photos soient éventuellement publiées sur le site de l haute école ou dans des ouvrages imprimés. Pour cela, il faut le consentement de l étudiant. Les photos ne servent qu à présenter les activités de l haute école. Elles sont exclusivement utilisées à des fins d illustration et en aucun cas à des fins commerciales. La reproduction se fait sans citer de noms; dans le cas contraire, le consentement exprès est requis. L étudiant peut retirer son consentement à tout moment et sans justification. Les reproductions concernées peuvent être consultées à tout moment. Les photos sont toujours traitées avec le plus grand soin. Oui, je suis d accord avec la reproduction et l éventuelle publication. Non, je ne suis pas d accord avec la reproduction et l éventuelle publication. Nom de l étudiant:... Année/Classe:... J affirme avoir lu le texte ci-dessus, en avoir pris connaissance et l avoir rempli consciencieusement. / / Date Signature de l étudiant 2

Protection des données relatives aux élèves

Protection des données relatives aux élèves Protection des données relatives aux élèves Mise à jour : 30/08/2017 APERÇU 1. Généralités... 1 2. La transmission de données à caractère personnel... 2 2.1. Les destinataires qui peuvent prouver qu ils

Plus en détail

CNIL et Recherche Biomédicale

CNIL et Recherche Biomédicale C2i Métiers de la santé Information en Santé : Juridique CNIL et Recherche Biomédicale Philippe BERTRAND bertrand@med.univ-tours.fr Université François Rabelais, TOURS janvier 2007 CNIL, Recherche Biomédicale

Plus en détail

Partie 1 Identification. Partie 2 Déclaration. Section I Déclaration. Contrats publics DÉCLARATION Entité de niveau 2. Nom de l entité de niveau 2

Partie 1 Identification. Partie 2 Déclaration. Section I Déclaration. Contrats publics DÉCLARATION Entité de niveau 2. Nom de l entité de niveau 2 Partie 1 Identification Nom de l entité de niveau 2 Nom de la demanderesse N de client à l AMF Partie 2 Déclaration Section I Déclaration Veuillez répondre aux questions suivantes : 1. Au cours des cinq

Plus en détail

CHARTE DE DIFFUSION DES THESES ET MEMOIRES

CHARTE DE DIFFUSION DES THESES ET MEMOIRES CHARTE DE DIFFUSION DES THESES ET MEMOIRES DE LILLE 2 TABLE DES MATIERES Préambule... 1 I. Cadre législatif et réglementaire... 2 II. Définitions... 2 III. Modalités du dépôt... 2 IV. Modalités de diffusion...

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du service «erecrutement»

Conditions générales d utilisation du service «erecrutement» Conditions générales d utilisation du service «erecrutement» Toute personne faisant usage des informations, documents et services proposés par ce système est réputée avoir pris connaissance et accepté

Plus en détail

FORMULAIRE D INFORMATION AU PATIENT. Le docteur Nom et prénom... Adresse Téléphone.

FORMULAIRE D INFORMATION AU PATIENT. Le docteur Nom et prénom... Adresse Téléphone. Page 1 sur 5 FORMULAIRE D INFORMATION AU PATIENT Lisez attentivement cette notice et posez toutes les questions qui vous sembleront utiles. Vous pourrez alors décider si vous voulez participer à cette

Plus en détail

REGLEMENT COMPLET DU CALENDRIER DE L AVENT NUMERIQUE - NIEDERBRONN-LES-BAINS

REGLEMENT COMPLET DU CALENDRIER DE L AVENT NUMERIQUE - NIEDERBRONN-LES-BAINS REGLEMENT COMPLET DU CALENDRIER DE L AVENT NUMERIQUE - NIEDERBRONN-LES-BAINS Article 1 : Organisateur A l occasion des fêtes de fin d année, l Office de Tourisme de Niederbronn-les- Bains, association

Plus en détail

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE CIL CORRESPONDANT INFORMATIQUE ET LIBERTES (LOGO)

REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE CIL CORRESPONDANT INFORMATIQUE ET LIBERTES (LOGO) REGLEMENT D USAGE DE LA MARQUE COLLECTIVE CIL CORRESPONDANT INFORMATIQUE ET LIBERTES (LOGO) Version du 1 er février 2014 Page 1 / 9 Préambule Depuis la loi du 6 août 2004 modifiant la loi «informatique

Plus en détail

Circulaire n 4: transmission de dénonciations aux fins de poursuites adressées à l étranger en l absence de compétence juridictionnelle

Circulaire n 4: transmission de dénonciations aux fins de poursuites adressées à l étranger en l absence de compétence juridictionnelle Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice OFJ Domaine de direction Entraide judiciaire internationale KUS. OFJ, Bundesrain 20, 3003 Berne, Suisse Courrier A Aux autorités

Plus en détail

I. LA CRÉATION DE FICHIERS AUTOMATISÉS La notion de fichiers automatisés 2 - La demande d avis à la CNIL

I. LA CRÉATION DE FICHIERS AUTOMATISÉS La notion de fichiers automatisés 2 - La demande d avis à la CNIL F I C H E 2 1 CRÉATION ET GESTION DE FICHIERS I. LA CRÉATION DE FICHIERS AUTOMATISÉS 180 1 - La notion de fichiers automatisés 2 - La demande d avis à la CNIL II. LE CONTENU ET GESTION DES FICHIERS 181

Plus en détail

Déclaration relative à la politique en matière de vie privée d Infrax

Déclaration relative à la politique en matière de vie privée d Infrax Déclaration relative à la politique en matière de vie privée d Infrax 1 Que fait Infrax? Infrax SCRL, dont le siège social est sis à la Rue Royale 55, boîte 15, à 1000 Bruxelles, est une filiale des sociétés

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA JUSTICE Arrêté du 19 novembre 2013 relatif à la présentation des demandes d inscription et de réinscription aux tableaux des experts prévues

Plus en détail

Règlement EUROCONTROL relatif à la protection des données à caractère personnel

Règlement EUROCONTROL relatif à la protection des données à caractère personnel Règlement EUROCONTROL relatif à la protection des données à caractère personnel Vu l'article 13.3 (d) des Statuts de l Agence, Afin d assurer le respect des principes relatifs à la protection des données

Plus en détail

PROJET D ACTE RÉGLEMENTAIRE

PROJET D ACTE RÉGLEMENTAIRE PROJET D ACTE RÉGLEMENTAIRE Sur décision du bureau du Conseil d administration relative à l informatisation de l université de Rennes1, Vu la loi n 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l informatique, aux

Plus en détail

Conditions générales de vente de Biomed AG. (version 2016; remplace toutes les éditions antérieures)

Conditions générales de vente de Biomed AG. (version 2016; remplace toutes les éditions antérieures) Conditions générales de vente de Biomed AG (version 2016; remplace toutes les éditions antérieures) 1. Champ d application 1.1. Généralités Ces conditions générales (ci-après «CG») règlent la relation

Plus en détail

CONTRAT DE DIFFUSION PAR VOIE ELECTRONIQUE D UNE THESE SOUTENUE A L UNIVERSITE DE BORDEAUX

CONTRAT DE DIFFUSION PAR VOIE ELECTRONIQUE D UNE THESE SOUTENUE A L UNIVERSITE DE BORDEAUX CONTRAT DE DIFFUSION PAR VOIE ELECTRONIQUE D UNE THESE SOUTENUE A L UNIVERSITE DE BORDEAUX Vu l arrêté du 7 août 2006 relatif aux modalités de dépôt, de signalement, de reproduction, de diffusion et de

Plus en détail

A REMPLIR PAR L ETUDIANT

A REMPLIR PAR L ETUDIANT FORMULAIRE D ENREGISTREMENT DE THESE UTILISER LES MAJUSCULES D IMPRIMERIE UNIVERSITE : ETABLISEMENT EN COTUTELLE : AUTEUR CIVILITE : HOMME FEMME NOM D USAGE : NOM PATRONYMIQUE : NOM MARITAL : PRENOM(S)

Plus en détail

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ;

Vu la Convention de Sauvegarde des Droits de l Homme et des Libertés Fondamentales du Conseil de l Europe ; DELIBERATION N 2013-119 DU 21 OCTOBRE 2013 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT

Plus en détail

(Paragraphe 8 (2.2) ou 8 (2.3) de la Loi de 1992 sur le code du bâtiment et article de la division C du code du bâtiment)

(Paragraphe 8 (2.2) ou 8 (2.3) de la Loi de 1992 sur le code du bâtiment et article de la division C du code du bâtiment) DATE : DEMANDE D AUDIENCE DEVANT LA COMMISSION DU CODE DU BÂTIMENT pour le règlement des différends liés aux délais prescrits pour le traitement des demandes de permis (Paragraphe 8 (2.2) ou 8 (2.3) de

Plus en détail

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT ASSURANCE EXPORT ASSURANCE CHANGE EXPORT DEMANDE D ASSURANCE 1 - EXPORTATEUR Raison sociale / Nom : N SIRET (14 chiffres) : Adresse (siège social) : Personne chargée de suivre le dossier : M. / Mme Tél.

Plus en détail

DELIBERATION N DU 20 JANVIER 2016 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE D UN

DELIBERATION N DU 20 JANVIER 2016 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE D UN DELIBERATION N 2016-13 DU 20 JANVIER 2016 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE D UN TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT

Plus en détail

Commission Nationale de l Informatique et des Libertés FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION

Commission Nationale de l Informatique et des Libertés FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION Commission Nationale de l Informatique et des Libertés Quartier GBETO COTONOU Tél : 21 31 57 22 Fax : 21 31 57 12 www.cnilbenin.bj FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION PREALABLE A LA MISE EN OEUVRE DE

Plus en détail

Renseignements généraux

Renseignements généraux Demande pour faire venir au Québec les membres de la famille restés à l étranger Programme Délai prescrit d un an pour personnes réfugiées ou à protéger A-1520-FF (2014-11) Renseignements généraux Vous

Plus en détail

APERÇU CONVENTION NOTIFICATION DE LA HAYE

APERÇU CONVENTION NOTIFICATION DE LA HAYE APERÇU CONVENTION NOTIFICATION DE LA HAYE Convention de la Haye du 15 novembre 1965 relative à la signification et la notification à l étranger des actes judiciaires et extrajudiciaires en matière civile

Plus en détail

Règlement du Jeu «CAP OU PAS CAP (Jeu Borne)»

Règlement du Jeu «CAP OU PAS CAP (Jeu Borne)» Règlement du Jeu «CAP OU PAS CAP (Jeu Borne)» Du 17 Mai 2017 au 30 Mai 2017 1. ORGANISATION La société CHRONODRIVE, Société par actions simplifiée, au capital de 1 000 000,00 euros dont le siège social

Plus en détail

Règlement du Jeu «CAP OU PAS CAP DE RELEVER LES DEFIS»

Règlement du Jeu «CAP OU PAS CAP DE RELEVER LES DEFIS» Règlement du Jeu «CAP OU PAS CAP DE RELEVER LES DEFIS» Du 17 Mai 2017 au 27 Mai 2017 1. ORGANISATION La société CHRONODRIVE, Société par actions simplifiée, au capital de 1 000 000,00 euros dont le siège

Plus en détail

Service Médiation Règlement d ordre intérieur

Service Médiation Règlement d ordre intérieur Service Médiation Règlement d ordre intérieur 1. CADRE JURIDIQUE La fonction de médiation est créée sur la base de l article 11 de la loi du 22 août 2002 relative aux droits du patient, de l article 70

Plus en détail

DÉCISION 2005/876/JAI DU CONSEIL du 21 novembre 2005 relative à l échange d informations extraites du casier judiciaire

DÉCISION 2005/876/JAI DU CONSEIL du 21 novembre 2005 relative à l échange d informations extraites du casier judiciaire 9.12.2005 Journal officiel de l Union européenne L 322/33 (Actes adoptés en application du titre VI du traité sur l'union européenne) DÉCISION 2005/876/JAI DU CONSEIL du 21 novembre 2005 relative à l échange

Plus en détail

DEMANDE DE TRANSFERT DE DONNEES A L'ETRANGER

DEMANDE DE TRANSFERT DE DONNEES A L'ETRANGER DEMANDE DE TRANSFERT DE DONNEES A L'ETRANGER Loi N 09-08 promulguée par le Dahir N 1-09-15 du 22 Safar 1430 (18 Février 2009)- Art 43 et Art 44. I.IDENTIFICATION DU RESPONSABLE DE TRAITEMENT Personne Physique

Plus en détail

GARANTIE REHAUSSÉE FORMULAIRE DE DEMANDE GARANTIE REHAUSSÉE

GARANTIE REHAUSSÉE FORMULAIRE DE DEMANDE GARANTIE REHAUSSÉE GARANTIE REHAUSSÉE FORMULAIRE DE DEMANDE GARANTIE REHAUSSÉE 1. BANQUE PRÊTEUSE / REFINANCEUR (*) Raison sociale : Adresse : N Siret (14 chiffres) / N immatriculation / Identifiant fiscal : Statut juridique

Plus en détail

INSTITUT DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES CONSEILS FISCAUX

INSTITUT DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES CONSEILS FISCAUX INSTITUT DES EXPERTS-COMPTABLES ET DES CONSEILS FISCAUX DEMANDE D ACCÈS À L EXAMEN D APTITUDE SUR LA BASE D UNE EXPÉRIENCE D AU MOINS 7 ANS EN VUE DE L OBTENTION DE LA QUALITÉ D EXPERT- COMPTABLE ET/OU

Plus en détail

SITUATION FAMILIALE COORDONNÉES DE LA PERSONNE RÉFÉRENTE DU DEMANDEUR (enfant, parent, autre) à contacter en cas d urgence

SITUATION FAMILIALE COORDONNÉES DE LA PERSONNE RÉFÉRENTE DU DEMANDEUR (enfant, parent, autre) à contacter en cas d urgence DOSSIER DE DEMANDE Personne Agée (60 ans ou plus) Personne Handicapée (Titulaire de la carte d invalidité) Nom du demandeur :...Prénom :... Date de naissance :... Adresse actuelle :... Code postal :...Commune

Plus en détail

AIDE DEPARTEMENTALE TOURISTIQUE

AIDE DEPARTEMENTALE TOURISTIQUE AIDE DEPARTEMENTALE TOURISTIQUE FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION IDENTIFICATION DU DEMANDEUR : Particulier Association 1. Coordonnées du demandeur ou du responsable de l association: M, Mme, Mlle. Adresse

Plus en détail

ORDRE NATIONAL DES MEDECINS Conseil départemental de l'ordre des Médecins de la ville de Paris 105 boulevard Pereire PARIS

ORDRE NATIONAL DES MEDECINS Conseil départemental de l'ordre des Médecins de la ville de Paris 105 boulevard Pereire PARIS ORDRE NATIONAL DES MEDECINS Conseil départemental de l'ordre des Médecins de la ville de Paris 105 boulevard Pereire 75017 PARIS Photographie d identité DEMANDE D INSCRIPTION AU TABLEAU DE L ORDRE QUESTIONNAIRE

Plus en détail

[Signature] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales

[Signature] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales [Signature] [QR Code] Avant-projet Loi fédérale sur la révision totale de la loi sur la protection des données et sur la modification d autres lois fédérales du L Assemblée fédérale de la Confédération

Plus en détail

Décret n. relatif au service de recommandé électronique NOR : ECFI D

Décret n. relatif au service de recommandé électronique NOR : ECFI D RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l économie et des finances Décret n du relatif au service de recommandé électronique NOR : ECFI1708540D Publics concernés : professionnels et utilisateurs, prestataires

Plus en détail

Ordonnance n du 13 octobre 1945 relative aux spectacles

Ordonnance n du 13 octobre 1945 relative aux spectacles Ordonnance n 45-2339 du 13 octobre 1945 relative aux spectacles Chapitre Ier : Définitions et principes. Article 1 (abrogé au 1 mai 2008) Modifié par Loi n 99-198 du 18 mars 1999 - art. 1 JORF 19 mars

Plus en détail

NOM / prénoms : De nationalité, domicilié(e) à, rue n exerçant la profession de depuis le. Célibataire / veuf (ve) / divorcé (e) de Né (e) à, le

NOM / prénoms : De nationalité, domicilié(e) à, rue n exerçant la profession de depuis le. Célibataire / veuf (ve) / divorcé (e) de Né (e) à, le Les mariages sont célébrés : Le samedi : de 10 h.00 à 12 h.00 (30 min par mariage) - du lundi au vendredi : sur demande écrite motivée auprès du secrétariat du Bourgmestre Tél. 081/810.122 Monsieur l Officier

Plus en détail

MRC DE MASKINONGÉ TRAVAUX DE NETTOYAGE OU D ENLÈVEMENT D OBSTRUCTIONS DANS UN COURS D EAU PROCÉDURE

MRC DE MASKINONGÉ TRAVAUX DE NETTOYAGE OU D ENLÈVEMENT D OBSTRUCTIONS DANS UN COURS D EAU PROCÉDURE MRC DE MASKINONGÉ TRAVAUX DE NETTOYAGE OU D ENLÈVEMENT D OBSTRUCTIONS DANS UN COURS D EAU PROCÉDURE À titre indicatif, les travaux de nettoyage visés par la présente procédure sont : Enlèvement de branches

Plus en détail

Conditions générales d utilisation de CEMA Page 1 / 5

Conditions générales d utilisation de CEMA Page 1 / 5 Conditions générales d utilisation de CEMA Article 1. Définitions Dans le cadre des présentes conditions générales, il faut entendre par : o ETNIC : Entreprise des Technologies Nouvelles de l Information

Plus en détail

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT

DEMANDE D ASSURANCE CHANGE CONTRAT ASSURANCE EXPORT ASSURANCE CHANGE EXPORT DEMANDE D ASSURANCE 1 - EXPORTATEUR Raison sociale / Nom : N SIRET (14 chiffres) : Adresse (siège social) : Personne chargée de suivre le dossier : M. / Mme Tél.

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION PRÉALABLE

DEMANDE D AUTORISATION PRÉALABLE DEMANDE D AUTORISATION PRÉALABLE Loi N 09-08 promulguée par le Dahir N 1-09-15 du 22 Safar 1430 (18 Février 2009)- Art 12. I. QUALIFICATION DE LA DEMANDE Veuillez cocher les cases qui s appliquent à votre

Plus en détail

GROUPE NÉRON 282, boul. Marcotte Roberval, Québec G8H 1Z2 DEMANDE D EMPLOI

GROUPE NÉRON 282, boul. Marcotte Roberval, Québec G8H 1Z2 DEMANDE D EMPLOI DEMANDE D EMPLOI Emploi postulé : Date approximative de disponibilité : RENSEIGNEMENTS PERSONNELS Nom Prénom Numéro d assurance sociale Adresse Municipalité Province Code postal Tél. résidence Tél. cellulaire

Plus en détail

Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice

Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice Institut national des hautes études de la sécurité et de la justice dossier de candidature Session régionale «Jeunes» Sécurité et Justice École nationale de protection judiciaire de la jeunesse Roubaix

Plus en détail

RÈGLEMENT 2 : ÉTUDE DES PLAINTES

RÈGLEMENT 2 : ÉTUDE DES PLAINTES RÈGLEMENT 2 : ÉTUDE DES PLAINTES ARTICLE 1 MISSION RÈGLEMENT NO 2 RÈGLEMENT SUR L ÉTUDE DES PLAINTES 1.1 Le présent règlement a pour objet d établir les règles de procédure à suivre dans le traitement

Plus en détail

Coordination officieuse

Coordination officieuse BALANCE DES PAIEMENTS Coordination officieuse [Loi du 28 février 2002 organisant l établissement de la balance des paiements, de la position extérieure globale et des statistiques du commerce international

Plus en détail

POUR UNE MEILLEURE VISIBILITE DES AVOCATS D ENFANTS

POUR UNE MEILLEURE VISIBILITE DES AVOCATS D ENFANTS RESOLUTION DU CONSEIL NATIONAL DES BARREAUX POUR UNE MEILLEURE VISIBILITE DES AVOCATS D ENFANTS Adoptée à l unanimité par l Assemblée générale du 7 juillet 2017 * * Le Conseil national des barreaux, représentant

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU "Coyote Systems 1 MILLION D UTILISATEURS" 1. ORGANISATION DU JEU

REGLEMENT DU JEU Coyote Systems 1 MILLION D UTILISATEURS 1. ORGANISATION DU JEU REGLEMENT DU JEU "Coyote Systems 1 MILLION D UTILISATEURS" 1. ORGANISATION DU JEU Le jeu-concours «Coyote Systems 1 million d utilisateurs» est un jeu-concours gratuit qui se déroule du jeudi 23 juin à

Plus en détail

Annexe V au règlement du Conseil Communal. Attribution de la Commission de recours

Annexe V au règlement du Conseil Communal. Attribution de la Commission de recours Annexe V au règlement du Conseil Communal Attribution de la Commission de recours Règlement communal sur les fichiers informatiques et la protection des données personnelles Article premier L utilisation

Plus en détail

SUBSIDIARITÉ. Vu l article 55bis de la loi du 31 décembre 1983 de réformes institutionnelles pour la Communauté germanophone ;

SUBSIDIARITÉ. Vu l article 55bis de la loi du 31 décembre 1983 de réformes institutionnelles pour la Communauté germanophone ; SUBSIDIARITÉ Accord de coopération entre l État fédéral, les Régions, les Communautés, la Commission communautaire française et la Commission communautaire commune relatif à l exercice des compétences

Plus en détail

Merci de bien vouloir remettre ces documents remplis aux enseignantes pour le jour de la rentrée jeudi 1 er septembre 2016

Merci de bien vouloir remettre ces documents remplis aux enseignantes pour le jour de la rentrée jeudi 1 er septembre 2016 Merci de bien vouloir remettre ces documents remplis aux enseignantes pour le jour de la rentrée jeudi 1 er septembre 2016 Académie de VERSAILLES / Services départementaux de l'éducation nationale DES

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE DOSSIER DE CANDIDATURE RECRUTEMENT DE PERSONNES APTES À ÊTRE NOMMÉES MEMBRES À LA COMMISSION QUÉBÉCOISE DES LIBÉRATIONS CONDITIONNELLES Formulaire d'inscription s'appuyant sur la Procédure de recrutement,

Plus en détail

La présente brochure est publiée par le Service public d éducation et d information juridiques du Nouveau-Brunswick (SPEIJ-NB), un organisme à but non lucratif qui vise à fournir des renseignements juridiques

Plus en détail

FORMULAIRE DE COMMANDE DE SOLUTION ALARMIS

FORMULAIRE DE COMMANDE DE SOLUTION ALARMIS A COMPLETER PAR LE CLIENT POST TELECOM Nom et prénom ou raison sociale : Numéro de téléphone POST Telecom : Numéro de compte POST Telecom : (inscrit sur l entête de votre facture/extrait de compte des

Plus en détail

CHARTE DE BON USAGE DE L'INFORMATIQUE ET DES RÉSEAUX À L UNIVERSITÉ ROBERT SCHUMAN

CHARTE DE BON USAGE DE L'INFORMATIQUE ET DES RÉSEAUX À L UNIVERSITÉ ROBERT SCHUMAN CHARTE DE BON USAGE DE L'INFORMATIQUE ET DES RÉSEAUX À L UNIVERSITÉ ROBERT SCHUMAN Les équipements informatiques de l Université Robert Schuman et des autres institutions partenaires à la gestion du réseau

Plus en détail

Demande d aide à l embauche d un salarié âge de moins de 26 ans en CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION

Demande d aide à l embauche d un salarié âge de moins de 26 ans en CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Demande d aide à l embauche d un salarié âge de moins de 26 ans en CONTRAT DE PROFESSIONNALISATION Feuillet à adresser à Pôle emploi services - TSA 20117-92891 NANTERRE CEDEX 9 Employeur Aide entreprise

Plus en détail

Contrat de compte joint

Contrat de compte joint Contrat de compte joint Le contrat de compte joint lie Swissquote Bank SA (ci après la «Banque»), le «titulaire de référence du compte» et les «titulaires supplémentaires du compte» pour le compte suivant

Plus en détail

Formulaire pour une demande de contribution de solidarité

Formulaire pour une demande de contribution de solidarité Schweizerische Eidgenossenschaft Confédération suisse Confederazione Svizzera Confederaziun svizra Département fédéral de justice et police DFJP Office fédéral de la justice OFJ Domaine de direction Droit

Plus en détail

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE VISANT À FACILITER LA DIVULGATION D ACTES RÉPRÉHENSIBLES (PO-31)

RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE VISANT À FACILITER LA DIVULGATION D ACTES RÉPRÉHENSIBLES (PO-31) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE VISANT À FACILITER LA DIVULGATION D ACTES RÉPRÉHENSIBLES (PO-31) RECUEIL DES RÈGLES DE GESTION POLITIQUE VISANT À FACILITER LA DIVULGATION D ACTES RÉPRÉHENSIBLES

Plus en détail

V2017 Nom Prénom. Renseignements concernant votre identité. Renseignements concernant votre demande d équivalence

V2017 Nom Prénom. Renseignements concernant votre identité. Renseignements concernant votre demande d équivalence NB : En vertu des dispositions de l article 8 du décret n 2007-196 du 13 février 2007, la commission procède à une comparaison des connaissances, compétences et aptitudes attestées par votre ou vos titres

Plus en détail

Les données à caractère personnel

Les données à caractère personnel Les données à caractère personnel Afin d éviter les dérives et encadrer l utilisation des données à caractère personnel, la loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES AGENCES DE VOYAGES & DE TOURISME CATEGORIE «B»

CAHIER DES CHARGES DES AGENCES DE VOYAGES & DE TOURISME CATEGORIE «B» CAHIER DES CHARGES DES AGENCES DE VOYAGES & DE TOURISME CATEGORIE «B» Arrêté du Ministre du Tourisme du 9 novembre 2006, portant approbation du cahier des charges relatif à l exercice de l activité d agence

Plus en détail

Conditions générales d utilisation des Bases de données des lois sur l assurance et des réassureurs

Conditions générales d utilisation des Bases de données des lois sur l assurance et des réassureurs Conditions générales d utilisation des Bases de données des lois sur l assurance et des réassureurs Version 2.2, en vigueur à compter du 16 juillet 2007 Veuillez lire les conditions générales d utilisation

Plus en détail

REGLEMENT RELATIF A LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE LORS DU TRAITEMENT DE DONNEES A CARACTERE PERSONNEL RELATIVES AUX PATIENTS

REGLEMENT RELATIF A LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE LORS DU TRAITEMENT DE DONNEES A CARACTERE PERSONNEL RELATIVES AUX PATIENTS REGLEMENT RELATIF A LA PROTECTION DE LA VIE PRIVEE LORS DU TRAITEMENT DE DONNEES A CARACTERE PERSONNEL RELATIVES AUX PATIENTS En application de : - la loi du 08/12/1992 relative à la protection de la vie

Plus en détail

Conditions générales pour services de traduction

Conditions générales pour services de traduction Conditions générales pour services de traduction 1. Champ d application 1.1 Les présentes Conditions générales (CG) définissent les modalités de contrat portant sur des services de traduction ou des services

Plus en détail

REGLEMENT DU JEU MY SAFAR FLYER PLANE DU 18 AVRIL AU 2 MAI 2016 ROYAL AIR MAROC

REGLEMENT DU JEU MY SAFAR FLYER PLANE DU 18 AVRIL AU 2 MAI 2016 ROYAL AIR MAROC REGLEMENT DU JEU MY SAFAR FLYER PLANE DU 18 AVRIL AU 2 MAI 2016 ROYAL AIR MAROC ARTICLE 1 ORGANISATION DU JEU Royal Air Maroc (ci-après la «Société Organisatrice») immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE

DOSSIER DE CANDIDATURE RECRUTEMENT DE PERSONNES APTES À ÊTRE NOMMÉES MEMBRES DU TRIBUNAL ADMINISTRATIF DU TRAVAIL Formulaire d inscription élaboré en fonction des dispositions du Règlement sur la procédure de recrutement et

Plus en détail

LICENCE DE REPRODUCTION

LICENCE DE REPRODUCTION LICENCE DE REPRODUCTION INTERVENUE ENTRE NOM LÉGAL COORDONNÉES ADRESSE VILLE PROVINCE CODE POSTAL TÉLÉPHONE COURRIEL Représenté au présent contrat par, dûment autorisé, ci-appelé INSTITUTION MUSÉALE ET

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE FACULTÉ DES SCIENCES DE L UMONS. Master à finalité didactique ou AESS en sciences Année académique.

CONVENTION DE STAGE FACULTÉ DES SCIENCES DE L UMONS. Master à finalité didactique ou AESS en sciences Année académique. CONVENTION DE STAGE FACULTÉ DES SCIENCES DE L UMONS Master à finalité didactique ou AESS en sciences Année académique. Entre : L Université de Mons (UMONS), dont le siège est établi à 7000 Mons, 20 Place

Plus en détail

DELIBERATION N DU 4 JUILLET 2011

DELIBERATION N DU 4 JUILLET 2011 DELIBERATION N 2011-54 DU 4 JUILLET 2011 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE SUR LA DEMANDE PRESENTEE PAR LA COMPAGNIE DES AUTOBUS DE MONACO RELATIVE A LA MISE

Plus en détail

AC2 - Protection des sîtes naturels et urbains

AC2 - Protection des sîtes naturels et urbains 1 sur 6 AC2 - Protection des sîtes naturels et urbains I. GENERALITES Servitudes de protection des sites et monuments naturels. Réserves naturelles. Loi du 2 mai 1930 modifiée et complétée par l ordonnance

Plus en détail

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT

DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT DEMANDE DE PERMIS TEMPORAIRE D AGENT Soumettez votre demande, tous les documents requis (voir page suivante) et le paiement complet (par la poste ou en personne) à l adresse suivante : Bureau de la sécurité

Plus en détail

Informations légales 1. Présentation du site. 2. Conditions générales d utilisation du site et des services proposés.

Informations légales 1. Présentation du site. 2. Conditions générales d utilisation du site et des services proposés. Informations légales 1. Présentation du site. En vertu de l article 6 de la loi n 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site minelux.fr

Plus en détail

Règlement du travail de diplôme

Règlement du travail de diplôme Les termes du présent règlement désignant des personnes s'appliquent indifféremment aux femmes et aux hommes. Table des matières 1. But 3 2. Accès 3 3. Date et durée de l exécution 3 4. Travaux conjoints

Plus en détail

Le RGPD: Champ d application et définitions

Le RGPD: Champ d application et définitions Le RGPD: Champ d application et définitions Cécile de Terwangne Professeur à la faculté de Droit, Directrice de recherche au CRIDS Université de Namur Cheminement législatif 25 janvier 2012: proposition

Plus en détail

RÈGLEMENT CONCOURS COFFRE

RÈGLEMENT CONCOURS COFFRE RÈGLEMENT CONCOURS COFFRE ARTICLE 1 : SOCIÉTÉ ORGANISATRICE La société anonyme Maxi Toys, Rue Athéna n 5 à 7110 (BE) Houdeng-Goegnies, immatriculée à la Banque Carrefour sous le numéro 0421.676.024, dont

Plus en détail

INAMI Institut National d'assurance Maladie-Invalidité

INAMI Institut National d'assurance Maladie-Invalidité INAMI Institut National d'assurance Maladie-Invalidité SERVICE DES INDEMNITES Circulaire O.A. 2002/ Bruxelles, 47 bis/ DROIT AUX PAUSES D ALLAITEMENT. C.C.T. N 80 INSTAURANT UN DROIT AUX PAUSES D ALLAITEMENT.

Plus en détail

RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DES FINANCES DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES

RÉPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTÈRE DES FINANCES DIRECTION GÉNÉRALE DES DOUANES Arrêté du ministre des finances du 3 décembre 2001, fixant la forme de la demande écrite de suspension du dédouanement à l importation des produits comportant une marque de fabrique, de commerce et de

Plus en détail

Vu la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques, en particulier les articles 5 et 8;

Vu la loi du 8 août 1983 organisant un Registre national des personnes physiques, en particulier les articles 5 et 8; AVIS N 01 / 2004 du 26 février 2004. N. Réf. : 10 / A / 2004 / 001 OBJET : Projet d arrêté royal fixant les modalités de création, de tenue et de consultation du Registre central des déclarations relatives

Plus en détail

VIE PRIVEE ET DONNEES PERSONNELLES. L équilibre entre la protection de la vie privée et l utilisation des données à titre professionnel

VIE PRIVEE ET DONNEES PERSONNELLES. L équilibre entre la protection de la vie privée et l utilisation des données à titre professionnel VIE PRIVEE ET DONNEES PERSONNELLES L équilibre entre la protection de la vie privée et l utilisation des données à titre professionnel Introduction Développement technologique Données se rapportant à des

Plus en détail

Concours «Quel type de coureur êtes- vous?»

Concours «Quel type de coureur êtes- vous?» Concours «Quel type de coureur êtes- vous?» 1. ORGANISATEUR Le concours Quel type de coureur êtes- vous? est tenu et organisé par La Capitale assurances et gestion du patrimoine (ci- après «La Capitale»

Plus en détail

Charte pour le respect des droits d auteur

Charte pour le respect des droits d auteur Charte pour le respect des droits d auteur Document diffusé par l INSTN en mars 2015 Commissariat à l énergie atomique et aux énergies alternatives Institut national des sciences et techniques nucléaires

Plus en détail

(Actes dont la publication n est pas une condition de leur applicabilité) CONSEIL DIRECTIVE DU CONSEIL

(Actes dont la publication n est pas une condition de leur applicabilité) CONSEIL DIRECTIVE DU CONSEIL II (Actes dont la publication n est pas une condition de leur applicabilité) CONSEIL DIRECTIVE DU CONSEIL du 14 mai 1991 concernant la protection juridique des programmes d ordinateur (91/250/CEE) LE CONSEIL

Plus en détail

JORF n 0194 du 23 août Texte n 5

JORF n 0194 du 23 août Texte n 5 Le 23 août 2014 JORF n 0194 du 23 août 2014 Texte n 5 DECRET Décret n 2014-937 du 20 août 2014 portant publication du protocole additionnel à l accord conclu le 9 octobre 2007 entre le Gouvernement de

Plus en détail

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS

VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS APPEL DE PROJETS AUX ORGANISMES CULTURELS PROFESSIONNELS 2016 VOLET 2 MISE EN VALEUR DU PATRIMOINE PAR LES ARTS MISE EN CONTEXTE Cet appel de projets vise à soutenir des initiatives qui permettent de valoriser

Plus en détail

Demande d'habilitation judiciaire aux fins de représentation du conjoint Requête au juge des tutelles

Demande d'habilitation judiciaire aux fins de représentation du conjoint Requête au juge des tutelles Nous sommes là pour vous aider Demande d'habilitation judiciaire aux fins de représentation du conjoint Requête au juge des tutelles (Article 219 du code civil, articles 1286 et suivants du code de procédure

Plus en détail

Convention de Service Caf (T1, T2, T5, TD)

Convention de Service Caf (T1, T2, T5, TD) Département de l Isère A l attention de Mme Breysse Fabienne 7 rue Fantin Latour 38000 Grenoble Grenoble, le 4 mars 2016 Convention de Service Caf (T1, T2, T5, TD) N 1 Convention de service pour la consultation

Plus en détail

RCS PARIS Mentions légales. Société Editrice

RCS PARIS Mentions légales. Société Editrice 1. Mentions légales Société Editrice Société anonyme au capital de 1 726 344,75 euros 9-11, allée de l Arche, 92032 Paris La Défense Cedex RCS NANTERRE 408 168 003 Directeur de la publication Monsieur

Plus en détail

Demande de renouvellement d une autorisation de contracter/sous-contracter avec un organisme public

Demande de renouvellement d une autorisation de contracter/sous-contracter avec un organisme public Afin de vous aider à remplir ce formulaire, un Guide à l intention des entreprises est disponible sur le site Web de l Autorité, au www.lautorite.qc.ca, à la section «Autres mandats de l Autorité / Contrats

Plus en détail

LES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL

LES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL LES DONNÉES À CARACTERE PERSONNEL Afin d éviter les dérives et encadrer l utilisation des données à caractère personnel, la loi «Informatique et Libertés» du 6 janvier 1978 modifiée par la loi du 6 août

Plus en détail

1 Objectif de l étude: 2 Description de l étude: 3 Qu implique votre participation? 4 Participation : Annexe 1 A formulaire d information patient

1 Objectif de l étude: 2 Description de l étude: 3 Qu implique votre participation? 4 Participation : Annexe 1 A formulaire d information patient Annexe 1 A formulaire d information patient Etude Européenne sur la Transfusion péri-opératoire et l évolution postopératoire. Etude observationnelle, prospective, multicentrique internationale évaluant

Plus en détail

JURISCOPE - mars 1996

JURISCOPE - mars 1996 LA PROCEDURE D EXTRADITION EN ESPAGNE Textes de référence :! Article 13, al. 3 de la Constitution espagnole de 1978;! Articles 824 à 833 de la Loi de Procédure pénale (Articulos 824 a 833 de la Ley de

Plus en détail

FICHE INFORMATIVE. L ACCÈS AUX DONNÉES PERSONNELLES (Protection des données) Préambule

FICHE INFORMATIVE. L ACCÈS AUX DONNÉES PERSONNELLES (Protection des données) Préambule REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Préposé cantonal à la protection des données et à la transparence FICHE INFORMATIVE L ACCÈS AUX DONNÉES PERSONNELLES (Protection des données) Préambule Aux termes de la loi

Plus en détail

Loi fédérale sur le principe de la transparence dans l administration

Loi fédérale sur le principe de la transparence dans l administration Délai référendaire: 7 avril 2005 Loi fédérale sur le principe de la transparence dans l administration (Loi sur la transparence, LTrans) du 17 décembre 2004 L Assemblée fédérale de la Confédération suisse,

Plus en détail

FORMULAIRE DE COMMANDE DE SOLUTION ALARMIS

FORMULAIRE DE COMMANDE DE SOLUTION ALARMIS A COMPLETER PAR LE CLIENT POST TELECOM Numéro de compte POST Telecom : (inscrit sur l entête de votre facture/extrait de compte des Télécommunications) Nouveau client Société (veuillez joindre une copie

Plus en détail

Identification du candidat

Identification du candidat : : Identification du candidat Avertissement : l examen de votre expérience ne sera effectué qu à partir des seuls éléments décrits dans le présent dossier. Rappel : pour ce concours externe vous demandez

Plus en détail

Offre Opérateur Push SMS (OPS) Version V2.0 applicable au 15 décembre 2016

Offre Opérateur Push SMS (OPS) Version V2.0 applicable au 15 décembre 2016 Offre Opérateur Push SMS (OPS) Version V2.0 applicable au 15 décembre 2016 ANNEXE 1 Déontologie La présente annexe regroupe les règles que le Cocontractant s engage à respecter ou à faire respecter à l

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N

LETTRE CIRCULAIRE N PARIS, le 22/10/2001 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2001-115 OBJET : Situation des assistants parlementaires européens au regard de la Sécurité

Plus en détail

Convention de Service Caf (T2) N

Convention de Service Caf (T2) N ANNEXE 3 Mairie de Crêts en Belledonne A l attention de Mme Nadine CRISINEL Place de la Mairie St Pierre d Allevard 38830 CRETS EN BELLEDONNE Grenoble, le 17 novembre 2016 Convention de Service Caf (T2)

Plus en détail

Les principales lois concernées.

Les principales lois concernées. Mentions légales Présentation du site En vertu de l article 6 de la loi n 2004-575 du 21 juin 2004 pour la confiance dans l économie numérique, il est précisé aux utilisateurs du site http://velobureau.fr

Plus en détail