PMSI et Système d Information en Epidémiologie. Dr V Gilleron SIM - CHU de Bordeaux

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PMSI et Système d Information en Epidémiologie. Dr V Gilleron SIM - CHU de Bordeaux"

Transcription

1 PMSI et Système d Information en Epidémiologie Dr V Gilleron SIM - CHU de Bordeaux

2 Place du recueil d information médicale dans le SIH

3 Système d information Organisation qui comprend moyens humains et matériels, méthodes se rapporte au traitement des différentes formes d informations qu elle rencontre sert donc à recueillir, traiter et restituer l information Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

4 Le Système d Information Hospitalier Inséré dans l hôpital, en perpétuelle évolution doit selon des règles prédéfinies acquérir des données, les évaluer, les traiter (informatique, organisationnels), les distribuer dans un but spécifique : la prise en charge d un patient Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

5 Nature de l information médicale Information médicale codée Descriptive CCAM et CIM10 (hospitalisation : PMSI) CCAM (activité externe) Non descriptive NGAP (activité externe et hospitalisation) Information médicale «non codée» Dossier Médical Informatisé Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

6 Le PMSI Repose sur un recueil d'informations exhaustif standardisé avec une description de l'activité basée sur le séjour hospitalier comportant des caractéristiques du patient et du séjour Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

7 Nomenclatures Informations codées sur la base de référentiels le codage des Diagnostics avec la CIM10 (Classification Internationale des Maladies 10ème révision ) le codage des actes avec la CCAM (Classification Commune des Actes Médicaux), premier volet de la CCAPS Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

8 Recueil de l information médicale RUM RUM RUM Données patient, séjour Diagnostic principal Diagnostics associés Actes RSS/ RSA GHM GHS = Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

9 Classement séjours (moins de deux jours) Séance? But thérapeutique, itératif CM 24 Séjours de moins de deux jours CM 28 Séances GHM GHM GHM GHM GHM GHM GHM Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

10 Classement des séjours (deux jours et plus) CM25 Maladies liées au VIH CM 26 Polytraumatismes CM27 Transplantations d organe Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

11 Classement des séjours (deux jours et plus) Nature du Diagnostic principal? Code CIM 10 CMD 1 à 23 Acte classant? Code CCAM GHM médicaux GHM chirurgicaux Classement selon le DP +/- Diagnostic Associé (CMA / CMAS) +/- Age (années ou en jours ) +/- Mode de sortie +/- Poids (nouveaux-nés) +/- IGS 2 Classement selon l acte Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

12 Exigences de la T2A Qualité du recueil Exhaustivité du recueil Réactivité plus grande dans la perspective d un envoi «au fil de l eau» Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

13 Analyse du recueil d information médicale Points méthodologiques

14 Support des analyses DONNEES RECUEILLIES (médicales) DONNEES TRAITEES (médico-économiques) Sociodémographiques Diagnostics Actes Molécules onéreuses DMI GHM / GHS CMD Valorisation groupage Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

15 Niveaux d analyse Niveau d envoi des données ETABLIS SEMENT PÔLE SERVICE Base du recueil d information médicale UNITE MEDICALE Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

16 Deux axes d analyse Médicale Données non traitées Diagnostics, actes Médico-économique Données traitées GHM, GHS Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

17 Utilisation médicale des données hospitalières Organisation des soins Aide à la décision Surveillance Evaluation

18 Organisation des soins (1) SROS et SIOS Calcul des OQOS et contractualisation Différentes activités concernées Traitement du cancer (diagnostics) Traitement de l IRC (GHM, actes) Cardiologie interventionnelle (actes) etc Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

19 Organisation des soins (2) Contractualisation interne Entre pôles Flux de patients en interne Profil de prise en charge, bonnes pratiques Avec la direction Objectifs d activité (contrat de pôle) Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

20 Organisation des soins (3) HAD Evaluation du partenariat possible Définition d une population pouvant relever d hospitalisation à domicile Profil patients Profil prises en charge Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

21 Aide à la décision (1) Cancérologie des CHU Analyse descriptive des séjours L appareil anatomo-clinique et l organe Le mode de prise en charge Le type de séjour : Médical, chirurgical Avec chimiothérapie, radiothérapie Soins Palliatifs Analyse descriptive des patients Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

22 Aide à la décision (2) Réanimation Analyse lourdeur des patients (IGS2, nombre de patients intubés et ventilés par jour ) Caractère poly-viscéral de la défaillance Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

23 Surveillance (1) Canicule 2003 Analyse journalière de l évolution des hospitalisations et des passages aux urgences au CHU de Bordeaux au cours de la canicule de l été 2003 Impact de la canicule sur le type de pathologies prises en charge Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

24 Surveillance (2) PSAS(1) Programme de Surveillance Air et Santé Est ce que la pollution constitue toujours un facteur de risque pour la santé de la population? évaluer son impact et suivre son évolution contexte réglementaire loi sur l Air (30/12/96) stipule «l Etat assure la surveillance de la qualité de l air et de ses effets sur la santé» Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

25 Surveillance (2) PSAS(2) S appuyer sur des systèmes de recueil de données existant Identifier des variations à court terme de l occurrence d un événement de santé dans le temps et relier ces variations à des indicateurs de pollution Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

26 Evaluation Réseau PERINAT aquitain Evaluation du fonctionnement du réseau Prises en charge des grossesses pathologiques Transfert de nouveaux-nés Âge au moment du transfert Poids selon les maternités Description prise en charge mère - enfant Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

27 Avant la T2A Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

28 Avec la T2A Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

29 Conclusion Amélioration de la qualité Retour d information Utilisation des données Perspectives Apport en épidémiologie Dr V. Gilleron - Ecole d'été Corte

Tableaux de bord cancérologie

Tableaux de bord cancérologie Tableaux de bord cancérologie Mai 2015 Contexte, intérêt et objectifs de l application L objectif de cette application est de fournir un ensemble de tableaux de bord sur l activité liée au cancer dans

Plus en détail

OLIVIER COSTE - SMSV NOVEMBRE 2014 PMSI - T2A - SOMMEIL

OLIVIER COSTE - SMSV NOVEMBRE 2014 PMSI - T2A - SOMMEIL OLIVIER COSTE - SMSV NOVEMBRE 2014 PMSI - T2A - SOMMEIL PROGRAMME DE MÉDICALISATION DES SYSTÈMES D INFORMATION Depuis la loi du 31 juillet 1991 portant réforme hospitalière, les établissements de santé

Plus en détail

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les sources de données

Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les sources de données Outils méthodologiques et astuces pour la thèse de médecine Les sources de données Dr Emmanuel Chirpaz, DIM, CHU-FG Multiples et diverses >> finalité >> structure >> nature >>. Dans ce cadre, se présentent

Plus en détail

Valorisation du Codage des IAS dans le Cadre de la T2A

Valorisation du Codage des IAS dans le Cadre de la T2A Valorisation du Codage des IAS dans le Cadre de la T2A Collaboration CLIN / SIM N. Roattino, M-T. Jimeno, P-E. Fournier, L. Durif Présentation Congrès SF2H juin 2014 - Marseille Assistance Publique des

Plus en détail

PMSI MCO & Épidémiologie. J.O.S.E. Nantes, 8 septembre 2011 C. Dely, P. Bercelli DIM, CHBS Lorient

PMSI MCO & Épidémiologie. J.O.S.E. Nantes, 8 septembre 2011 C. Dely, P. Bercelli DIM, CHBS Lorient PMSI MCO & Épidémiologie J.O.S.E. Nantes, 8 septembre 2011 C. Dely, P. Bercelli DIM, CHBS Lorient Problématique : PMSI MCO et épidémiologie?[1] Utilisation à des fins épidémiologiques? Oui mais quelles

Plus en détail

PMSI et EPIDEMIOLOGIE. R. Salamon Corte Juillet 2007 R. Salamon - Corte

PMSI et EPIDEMIOLOGIE. R. Salamon Corte Juillet 2007 R. Salamon - Corte PMSI et EPIDEMIOLOGIE R. Salamon Corte 2007 RAPPEL - EPIDEMIOLOGIE Décrire - surveiller Facteurs associés (avant - après) Evaluation 2 INFORMATIONS LIEES au PATIENT Date de naissance en années ou en jours

Plus en détail

Prestations inter établissements (PIE) et Ré hospitalisations précoces. Dr Patricia Carey -Dr Philippe Cormier DIM CH Sud Gironde

Prestations inter établissements (PIE) et Ré hospitalisations précoces. Dr Patricia Carey -Dr Philippe Cormier DIM CH Sud Gironde Prestations inter établissements (PIE) et Ré hospitalisations précoces Prestations inter établissements (PIE) Pour quels champs et quelles activités? PIE : Définition Etablissement demandeur Etablissement

Plus en détail

Système d Information Hospitalier

Système d Information Hospitalier Système d Information Hospitalier 19 mai 2011 - Rennes Dr P. Bercelli DIM- CHBS Système d Information Système d information = ensemble des moyens matériels, logiciels, organisationnels et humains visant

Plus en détail

OPTIMISATION du CODAGE

OPTIMISATION du CODAGE OPTIMISATION du CODAGE Pourquoi s intéresser à la T2A? Ondine BARBIER-FREYCHET AFCOR - 09/01/10 Tarification À l Activité : tout est dit dans le nom! Mieux l activité est décrite, Mieux le séjour est tarifé.

Plus en détail

Format de RSA groupé en CCAM (218)

Format de RSA groupé en CCAM (218) GENRSA : Manuel d utilisation Janvier 2011 Format de RSA groupé en CCAM (218) Libellé Taille Début Fin Remarques Numéro FINESS 9 1 9 Numéro de version du format du RSA 3 10 12 218 N d'index du RSA 10 13

Plus en détail

LOGIGRAMME FLUX DE TRAVAIL ANNEE 2014 DEPARTEMENT D INFORMATION MEDICALE CENTRE HOSPITALIER DE SAINTONGE

LOGIGRAMME FLUX DE TRAVAIL ANNEE 2014 DEPARTEMENT D INFORMATION MEDICALE CENTRE HOSPITALIER DE SAINTONGE LOGIGRAMME FLUX DE TRAVAIL ANNEE 2014 DEPARTEMENT D INFORMATION MEDICALE CENTRE HOSPITALIER DE SAINTONGE Ce document est la propriété du D.I.M. du C.H. de Saintonge. Il ne peut être ni reproduit, ni modifié,

Plus en détail

PMSI MCO. Les nouveautés

PMSI MCO. Les nouveautés PMSI MCO Les nouveautés PMSI MCO Nouveautés applicables au 1 er janvier 2000 format de RUM 005 obligatoire gestion des «actes fantômes» FG 5.6 Nouveaux formats de RUM Amélioration de la description médicale

Plus en détail

Champs référentiel couvert 111/32/33/34/35/36 PMSI. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1

Champs référentiel couvert 111/32/33/34/35/36 PMSI. Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Champs référentiel couvert 111/32/33/34/35/36 PMSI Dr Marc CUGGIA Faculté de Médecine Université de Rennes 1 Plan Positionnement Définition Production du PMSI RUM RSS RSA GHM Fonctions de groupage Transmission

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ MINISTÈRE DES FAMILLES, DE L ENFANCE ET DES DROITS DES FEMMES SANTÉ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins Bureau de la synthèse organisationnelle et financière Direction

Plus en détail

12,2 millions de patients hospitalisés en France : Soit 187 pour habitants : 2 millions d enfants de 18 ans :

12,2 millions de patients hospitalisés en France : Soit 187 pour habitants : 2 millions d enfants de 18 ans : 12,2 millions de patients hospitalisés en France : nombre de patients distincts ayant été hospitalisés dans au moins un des 4 champs du PMSI (hors activité externe publique et privée) Soit 187 pour 1 000

Plus en détail

Erreurs et autres séjours inclassables 90

Erreurs et autres séjours inclassables 90 Erreurs et autres séjours inclassables 90 Erreurs et autres séjours inclassables 90-2 CATEGORIE MAJEURE n 90 Erreurs et autres séjours inclassables Cette présentation comporte la liste des groupes par

Plus en détail

II.3.1. Sources d'informations médicalisées

II.3.1. Sources d'informations médicalisées II.3.1. Sources d'informations médicalisées La délibération n 491 du 11 août 1994 relative aux statistiques sanitaires nécessaires à une meilleure connaissance de la santé de la population de Nouvelle-Calédonie,

Plus en détail

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés

Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés MICRO 6 Gestion de l information Hospitalière et Médicale pour les Établissements publics et privés, une saisie ergonomique des données PMSI : Centralisée au SIM, Décentralisée dans les Services, Contrôle

Plus en détail

Catalogue elearning PMSI A retourner à T2A Conseil par fax au 09 72 34 90 57 ou par courrier au 11 rue Léopold ROBERT 75014 PARIS SOMMAIRE

Catalogue elearning PMSI A retourner à T2A Conseil par fax au 09 72 34 90 57 ou par courrier au 11 rue Léopold ROBERT 75014 PARIS SOMMAIRE SOMMAIRE PMSI SSR 20 modules Pages 2 à 3 PMSI MCO 22modules Pages 4 à 5 PMSI HAD 6 modules PMSI PSY 2 modules Consultation Externes (ACE) 1 module Page 1 DEP1 r les dépendances SSR au PMSI en 2015 DEP2

Plus en détail

VALORISATION DE L ACTIVITÉ PAR LE PMSI EN HÔPITAL DE JOUR S.S.R.

VALORISATION DE L ACTIVITÉ PAR LE PMSI EN HÔPITAL DE JOUR S.S.R. VALORISATION DE L ACTIVITÉ PAR LE PMSI EN HÔPITAL DE JOUR S.S.R. DR MARTINE ETHEVE A.P.H.J.P.A. STRASBOURG 3 ET 4 juin 2010 Les unités d hospitalisation de jour de l 2 ABRAPA Ouverture en 1982 et 1992

Plus en détail

Expérimentation du codage centralisé délocalisé

Expérimentation du codage centralisé délocalisé Expérimentation du codage centralisé délocalisé Journée des DIM d Alsace 26 novembre 2009 1 Le postulat L amélioration de la qualité du codage peut améliorer les recettes T2A au centre hospitalier de Mulhouse

Plus en détail

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR

Plan Cancer. Circulaire d organisation des soins en cancérologie. Place du réseau ONCOLOR Plan Cancer Circulaire d organisation des soins en cancérologie Place du réseau ONCOLOR Les principes d une d prise en charge de qualité! Un accès rapide au diagnostic! L information du patient et son

Plus en détail

Modélisation, essais cliniques, exploitation des bases de données et recours à la littérature : mise en perspective et limites en contexte hospitalier

Modélisation, essais cliniques, exploitation des bases de données et recours à la littérature : mise en perspective et limites en contexte hospitalier Insérer ici le logo de votre institution Modélisation, essais cliniques, exploitation des bases de données et recours à la littérature : mise en perspective et limites en contexte hospitalier Pr Laurent

Plus en détail

MODIFICATIONS DE FORMATS COMMUNS AUX SECTEURS EX-DG et EX-OQN

MODIFICATIONS DE FORMATS COMMUNS AUX SECTEURS EX-DG et EX-OQN MODIFICATIONS DE FORMATS COMMUNS AUX SECTEURS EX-DG et EX-OQN RUM non groupé Libellé Taille Début Fin Obligatoire[1] Type[2] Cadrage/Remplissage[3] Remarques Numéro FINESS 9 1 9 O A NA/NA Version du format

Plus en détail

COMMENT VALORISER EN PMSI?

COMMENT VALORISER EN PMSI? HYGIENE ET MPR COMMENT VALORISER EN PMSI? - Cas cliniques 27 Novembre 2015 Fatiha SEFSOUF, Médecin DIM, CRRF St Gobain 02410 INTRODUCTION La T2A La Valorisation du codage médical Le dossier médical! 2

Plus en détail

La note de méthode présente les données en entrée de l outil à l échelon régional, ainsi que la méthode de valorisation.

La note de méthode présente les données en entrée de l outil à l échelon régional, ainsi que la méthode de valorisation. MINISTERE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTE SECRETARIAT D ÉTAT A LA SANTÉ Direction générale de l offre de soins Bureau Evaluation, modèles et méthodes (R5) DGOS-R5@sante.gouv.fr Cécile Béhaghle Marion

Plus en détail

«Optimisation du codage des troubles de l état nutritionnel»

«Optimisation du codage des troubles de l état nutritionnel» «Optimisation du codage des troubles de l état nutritionnel» INTERCLAN 2016 D R B A R R É V I N C E N T S O P H I E E S T R A N 2 8 O C T O B R E 2 0 1 6 CAS n 1 Jocelyne 62 ans Hospitalisation pour chimiothérapie

Plus en détail

Michel Reynaud et François Paille. Travail réalisé avec la société HEVA et le support des Laboratoires Lundbeck

Michel Reynaud et François Paille. Travail réalisé avec la société HEVA et le support des Laboratoires Lundbeck Michel Reynaud et François Paille Travail réalisé avec la société HEVA et le support des Laboratoires Lundbeck Le codage de l alcool CIM 10 Libellé F10* Troubles mentaux et du comportement liés à l u>lisa>on

Plus en détail

Agence technique de l'information sur l'hospitalisation

Agence technique de l'information sur l'hospitalisation Agence technique de l'information sur l'hospitalisation 1. CODER 2. RECUEILLIR 3. ANALYSER 4. RESTITUER 5. DIFFUSER coder, recueillir, analyser, restituer et diffuser l'information hospitalière PRÉSENTATION

Plus en détail

Patient Safety Indicators (PSI)

Patient Safety Indicators (PSI) Patient Safety Indicators (PSI) Elaboration et fréquence des PSI en France Jean-Marie JANUEL - Cyrille COLIN Pôle Information Médicale Evaluation Recherche (Pôle IMER) Hospices Civils de Lyon Avec la participation

Plus en détail

Analyse des recettes séjours : effets volume, tarif, durée des séjours,

Analyse des recettes séjours : effets volume, tarif, durée des séjours, Analyse des recettes séjours : effets volume, tarif, durée des séjours, Benoît Lesquerbault, CH Mulhouse 26/11/2010 Journée des DIM d'alsace 1 Pourquoi? Dialogue de gestion / Projet de pôle Les recettes

Plus en détail

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012

L HAD. Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 L HAD Dr Catherine Duchastelle Médecin coordonnateur HAD CH Jacques Lacarin, Vichy Antenne CH Thiers 03/03/2012 Définition Les structures d HAD permettent d assurer au domicile du malade, pour une période

Plus en détail

MINISTERE DU TRAVAIL ET DES AFFAIRES SOCIALES REPUBLIQUE FRANÇAISE DIRECTION DES HOPITAUX LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DES AFFAIRES SOCIALES

MINISTERE DU TRAVAIL ET DES AFFAIRES SOCIALES REPUBLIQUE FRANÇAISE DIRECTION DES HOPITAUX LE MINISTRE DU TRAVAIL ET DES AFFAIRES SOCIALES MINISTERE DU TRAVAIL ET DES AFFAIRES SOCIALES REPUBLIQUE FRANÇAISE PERSONNE CHARGEE DU DOSSIER Anne Carole BENSADON Tel (1) 40 56 47 60 Fax (1) 40 56 50 37 Paris Ie 4 NOV. 1996 DIRECTION DES HOPITAUX LE

Plus en détail

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination

Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Parcours de soins en cancérologie: les défis de la coordination Dr Mario Di Palma Département Ambulatoire JESS 2014, Saint- Etienne Les progrès en cancérologie Progrès techniques: > Nouveaux médicaments

Plus en détail

Surveillance des bactériémies et codage PMSI : ou comment valoriser financièrement l activité d un infectiologue au sein de son établissement

Surveillance des bactériémies et codage PMSI : ou comment valoriser financièrement l activité d un infectiologue au sein de son établissement Surveillance des bactériémies et codage PMSI : ou comment valoriser financièrement l activité d un infectiologue au sein de son établissement S. Nguyen, F. Dufossez, S. Dekeyser, D. Descamps CH BETHUNE

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de l offre de soins Sous-direction de la régulation de l offre de soins Bureau de la synthèse organisationnelle et financière Personnes

Plus en détail

8 ème congrès FHP-SSR Table ronde : Réforme du financement en SSR. Dr Joëlle Dubois - Dr Anne Buronfosse ATIH Marseille, 16 Mai 2013

8 ème congrès FHP-SSR Table ronde : Réforme du financement en SSR. Dr Joëlle Dubois - Dr Anne Buronfosse ATIH Marseille, 16 Mai 2013 8 ème congrès FHP-SSR Table ronde : Réforme du financement en SSR Dr Joëlle Dubois - Dr Anne Buronfosse ATIH Marseille, 16 Mai 2013 Réforme du financement en SSR Réforme du financement : rôle de l ATIH

Plus en détail

Hospitalisation pour surveillance Guide Méthodologique de production des informations relatives à l activité médicale et à sa facturation en MCOO

Hospitalisation pour surveillance Guide Méthodologique de production des informations relatives à l activité médicale et à sa facturation en MCOO Hospitalisation pour surveillance Guide Méthodologique de production des informations relatives à l activité médicale et à sa facturation en MCOO Périgueux 28 avril 2011 Contexte Patient atteint d une

Plus en détail

Notice technique : Valorisation de l activité 2013 par les tarifs 2013 et par les tarifs 2014

Notice technique : Valorisation de l activité 2013 par les tarifs 2013 et par les tarifs 2014 Nos références : Service : Financement des établissements de santé Pôle : Pôle Allocation de Ressources aux Etablissements de Santé Notice technique : Valorisation de l activité 2013 par les tarifs 2013

Plus en détail

COMITE NATIONAL DES REGISTRES

COMITE NATIONAL DES REGISTRES COMITE NATIONAL DES REGISTRES Expertise sur site d un registre Merci d envoyer cette expertise au plus tard le Date de l expertise : Nom de l expert : Recommandations aux experts Cette demande de qualification

Plus en détail

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE

CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE CENTRE HOSPITALIER UNIVERSITAIRE DE RENNES CHIRURGIE ORTHOPÉDIQUE, RÉPARATRICE ET TRAUMATOLOGIQUE UNITÉ DE TRAUMATOLOGIE LIVRET D ACCUEIL Madame, Monsieur, Ce livret contient des informations destinées

Plus en détail

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT

PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT PROJET MEDICAL DU TERRITOIRE THIERS AMBERT 2012-2016 Projet médical Ambert - Thiers Attachement des deux Commissions Médicales des deux établissements au besoin de santé publique sur ce territoire. Projet

Plus en détail

Evaluation de la circulation de l information, du codage PMSI et du dossier patient

Evaluation de la circulation de l information, du codage PMSI et du dossier patient Evaluation de la circulation de l information, du codage PMSI et du dossier patient dans les établissements ex-hôpitaux locaux du Languedoc Roussillon Dr Jean-Michel Savarit* - Dr François Lebrun** - Dr

Plus en détail

Notice technique : Valorisation de l activité 2015 par les tarifs 2015 et par les tarifs 2016

Notice technique : Valorisation de l activité 2015 par les tarifs 2015 et par les tarifs 2016 Nos références : Service : Financement et Analyse Economique Pôle : Pôle Allocation de Ressources aux Etablissements de Santé Notice technique : Valorisation de l activité 2015 par les tarifs 2015 et par

Plus en détail

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi

Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Programme d Education thérapeutique du Patient atteint de cancer et recevant un traitement oral (Chimiothérapie ou thérapeutique Ciblée) PEPCCi Accompagnement : Ed Innov Santé Dr. GENET Dominique, Médecin

Plus en détail

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon

Un exemple de structuration en Recherche clinique : le modèle du CH La Roche-sur-Yon le 70 km du CHU Nantes 775 Lits MCO, Centre Hospitalier Départemental VENDEE 285 Praticiens, budget de 275 M consolidé 50 000 hospitalisations (complètes et partielles) 13 000 interventions chirurgicales

Plus en détail

Projets Emergents CNO

Projets Emergents CNO Projets Emergents CNO Incidence et facteurs de risque des complications de chambre implantable en cancérologie : bilan d une surveillance prospective Dr. Thomas Vermeulin (AS2R), CHU Rouen Contexte Evénements

Plus en détail

Environ 10,6 millions de personnes résidant en

Environ 10,6 millions de personnes résidant en L évolution des motifs de recours à l hospitalisation de court séjour entre 1993 et 2010 en France métropolitaine Environ 10,6 millions de personnes résidant en France métropolitaine, soit une personne

Plus en détail

Atelier E 10 présenté par le Dr Marie PECHARD

Atelier E 10 présenté par le Dr Marie PECHARD Atelier E 10 présenté par le Dr Marie PECHARD 1 Déclaration de conflits d intérêt réels ou potentiels Nom du conférencier: Dr Marie PECHARD Je n ai aucun conflit d intérêt réel ou potentiel en lien avec

Plus en détail

Tarification à l Activité (T2A)

Tarification à l Activité (T2A) 27 28 Novembre 2009 Scanner le haut de la page des assises Codage CCAM V11 Mode d emploi pour le Cardiologue Alain Dibie, Département de Pathologie Cardiaque, Institut Mutualiste Montsouris, Paris alain.dibie@imm.fr

Plus en détail

LE COUT DE LA PRECARITE. Lors des hospitalisations de court séjour des patients adultes

LE COUT DE LA PRECARITE. Lors des hospitalisations de court séjour des patients adultes LE COUT DE LA PRECARITE Lors des hospitalisations de court séjour des patients adultes INTRODUCTION Contexte général Confirmation de la mission sociale des hôpitaux loi du 31 juillet 1991 loi du 29 juillet

Plus en détail

Nouveautés 2015 liées à l information médicale Club des Médecins DIM FHP-MCO 2 avril 2015

Nouveautés 2015 liées à l information médicale Club des Médecins DIM FHP-MCO 2 avril 2015 Nouveautés 2015 liées à l information médicale Club des Médecins DIM FHP-MCO 2 avril 2015 1 PMSI: Les évolutions V11g 2 Evolutions V11g Révision des CMA Révision à méthodologie constante Effets mesurés

Plus en détail

La chirurgie pédiatrique et le système de santé

La chirurgie pédiatrique et le système de santé DESC de Chirurgie Pédiatrique Session de mars 2009 - PARIS La chirurgie pédiatrique et le système de santé Organisation Intégration Y Héloury Service de chirurgie pédiatrique Hôpital Mère - Enfant NANTES.

Plus en détail

2 CONTENU DES RÉSUMÉS DE SÉJOUR 12

2 CONTENU DES RÉSUMÉS DE SÉJOUR 12 2 CONTENU DES RÉSUMÉS DE SÉJOUR 12 2.1 LE RÉSUME D'UNITÉ MÉDICALE Le résumé d unité médicale (RUM) contient un nombre limité de rubriques qui doivent être renseignées. Les informations fournies sont de

Plus en détail

Soins Palliatifs - Valorisation - Pertinence des séjours. Amina Ettorchi Tardy Médecin DIM CH de Blaye

Soins Palliatifs - Valorisation - Pertinence des séjours. Amina Ettorchi Tardy Médecin DIM CH de Blaye Soins Palliatifs - Valorisation - Pertinence des séjours Amina Ettorchi Tardy Médecin DIM CH de Blaye CRIMA Périgueux 28 avril 2011 2 Plan Cadre réglementaire Tarification à l activité et soins palliatifs

Plus en détail

Evolution du Score moyen de dépendance physique entre l entrée et la sortie

Evolution du Score moyen de dépendance physique entre l entrée et la sortie Evolution du Score moyen de dépendance physique entre l entrée et la sortie Indicateur permettant de caractériser le niveau de dépendance physique des patients entrant en SSR, de fournir des éléments d

Plus en détail

Autorisation par la CNIL

Autorisation par la CNIL PMSI-HAD - Programme de Médicalisation des Systèmes d'information relatif à l' Hospitalisation A Domicile Responsable(s) : Agence Technique de l'information sur l'hospitalisation (ATIH) Date de modification

Plus en détail

Les objectifs quantifiés par thématiques

Les objectifs quantifiés par thématiques schéma région^rl ci'organisation sanitaire tllns la région C entre 2006 > 2011 Deux raisons principales peuvent être avancées: la Le SROS permet la poursuite de ce renforcement, proximité géographique

Plus en détail

L hospitalisation en médecine polyvalente:

L hospitalisation en médecine polyvalente: L hospitalisation en médecine polyvalente: quels résultats r pour quels coûts?... Réflexion et perspectives à l'issue d'un première approche sur 915 séjours s mono-unit unité >24 h. en 1996 L. Vivès*,

Plus en détail

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE

RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE RÉSEAU TERRITORIAL DES URGENCES DE LA GIRONDE Comment améliorer les tensions dans les structures d urgence Dr Bénédicte Le Bihan- Dr Michel Thicoipe Le réseau territorial des urgences de Gironde : un axe

Plus en détail

T2A et Infectiologie. S.Leotard 1, N.Polchi 2, M.Berchialla 2, D.Desse 2 1.Laboratoire - 2.DIM Centre Hospitalier de Grasse JNI 2011

T2A et Infectiologie. S.Leotard 1, N.Polchi 2, M.Berchialla 2, D.Desse 2 1.Laboratoire - 2.DIM Centre Hospitalier de Grasse JNI 2011 T2A et Infectiologie S.Leotard 1, N.Polchi 2, M.Berchialla 2, D.Desse 2 1.Laboratoire - 2.DIM Centre Hospitalier de Grasse JNI 2011 T2A Depuis 2005, les séjours des patients sont soumis à la T2A (10 %

Plus en détail

Codage de l Information Médicale PMSI mco

Codage de l Information Médicale PMSI mco Réf. 2350 10 jours Codage de l Information Médicale PMSI mco Certifiant Le technicien d information médicale joue un rôle clé au sein de l hôpital. C est à lui qu il revient de tracer l activité médicale

Plus en détail

Réanimation et Unité de Surveillance Continue (RUSC) Règlement Intérieur

Réanimation et Unité de Surveillance Continue (RUSC) Règlement Intérieur Centre Hospitalier Universitaire de Nîmes Groupe Hospitalo-Universitaire Caremeau Place du Professeur Robert Debré 30029 NIMES Cedex 9 Réanimation et Unité de Surveillance Continue (RUSC) Règlement Intérieur

Plus en détail

Note relative à la procédure de révision du SROS-PRS

Note relative à la procédure de révision du SROS-PRS Note relative à la procédure de révision du SROS-PRS Cette note rappelle de façon synthétique, le cadre et les principaux axes du projet de révision du SROS-PRS de l Ile-de-France tel qu il vient d être

Plus en détail

DU PMSI à la T2A. Les enjeux du codage. Présentation CME avril

DU PMSI à la T2A. Les enjeux du codage. Présentation CME avril DU PMSI à la T2A Les enjeux du codage 1 Les acquis au cours de cette CME Contractualiser un objectif d activité par hôpital Quantitatif : évolution du nombre de séjours en hospitalisation complète en ambulatoire

Plus en détail

ÆGLÉ. L intelligence modulair e. informatique médicale. pôle urgences. pôle stérilisation. p.m.s.i. pôle secrétariat & consultations.

ÆGLÉ. L intelligence modulair e. informatique médicale. pôle urgences. pôle stérilisation. p.m.s.i. pôle secrétariat & consultations. pôle urgences Organiser Gérer Planifier Contrôler pôle secrétariat & consultations pôle séjours p.m.s.i pôle stérilisation L intelligence modulair e ÆGLÉ informatique médicale pôle bloc pôle secrétariat

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DE LA PRISE EN CHARGE DIETETIQUE EN NUTRITION ENTERALE. Vendredi 16 mai

RECOMMANDATIONS DE LA PRISE EN CHARGE DIETETIQUE EN NUTRITION ENTERALE. Vendredi 16 mai RECOMMANDATIONS DE LA PRISE EN CHARGE DIETETIQUE EN NUTRITION ENTERALE Vendredi 16 mai 2003 1 RECOMMANDATIONS EN NUTRITION ENTERALE Le texte des recommandations a été élaboré par un groupe de travail à

Plus en détail

FORUM d EXERCICE PROFESSIONNEL. «Comment je code mon activité» Document de synthèse

FORUM d EXERCICE PROFESSIONNEL. «Comment je code mon activité» Document de synthèse FORUM d EXERCICE PROFESSIONNEL «Comment je code mon activité» Document de synthèse 102 ème Congrès Français d Urologie Vendredi 21 novembre 2008 Si l on a coutume de dire que «l argent est le nerf de la

Plus en détail

Evaluation des prescriptions de chimiothérapies anticancéreuses dans les dernières semaines de vie

Evaluation des prescriptions de chimiothérapies anticancéreuses dans les dernières semaines de vie Evaluation des prescriptions de chimiothérapies anticancéreuses dans les dernières semaines de vie S.Drouot, A.P Pouliquen, P.Faure, JL.Misset, I.Madelaine Rationnel Croissance des prescriptions lié à

Plus en détail

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive

Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Retour d expérience: Infirmière de coordination en cancérologie digestive Marie-Elodie Chicher Coordinatrice 3C GH Pitié Salpêtrière Charles Foix (Paris) 16 février 2016 Séminaire ANFH EHESP Infirmière

Plus en détail

ÉPIDÉMIOLOGIE DU CANCER DES HABITANTS DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE

ÉPIDÉMIOLOGIE DU CANCER DES HABITANTS DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE ÉPIDÉMIOLOGIE DU CANCER DES HABITANTS DE LA RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE PMSI 2007-2014 Certificats DC 1980-2013 S. Baron, A-I. Lecuyer (UREH) S. Robin, C. Linassier (OncoCentre) 1 Introduction Epidémiologie

Plus en détail

Le PMSI des amputés : quelles nouveautés?

Le PMSI des amputés : quelles nouveautés? CENTRE DE LA TOUR DE GASSIES Le PMSI des amputés : quelles nouveautés? Dr Rémi Klotz Introduction PMSI : programme de médicalisation des systèmes d'information dispositif ayant pour but la réduction des

Plus en détail

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer

Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer Centre de Lutte contre le Cancer d'auvergne Clermont-Ferrand - France - Projet ULYSSE / INCa Expérimentation du parcours personnalisé des patients pendant et après le cancer CJP / Dr DURANDO, Dr BAHADOOR,

Plus en détail

Evaluation des dispositifs médicaux par la HAS / CNEDiMTS

Evaluation des dispositifs médicaux par la HAS / CNEDiMTS Évaluation clinique : le point de l HAS Evaluation des dispositifs médicaux par la HAS / CNEDiMTS Journées de perfectionnement en appareillage Bordeaux - 28/5/2015 Emmanuelle Fouteau, Service Evaluation

Plus en détail

Guide de lecture du référentiel

Guide de lecture du référentiel Agence Technique de l Information sur l Hospitalisation SIRET n 180 092 298 00033 code APE : 8411 Z 117, boulevard Marius Vivier Merle 69329 LYON CEDEX 03 Téléphone : 04 37 91 33 10 Télécopie : 04 37 91

Plus en détail

FILIERE ONCO-GERIATRIQUE Rôle majeur du SSR???

FILIERE ONCO-GERIATRIQUE Rôle majeur du SSR??? FILIERE ONCO-GERIATRIQUE Rôle majeur du SSR??? Dr Amblard-Manhès «Centre médical LES SAPINS» CEYRAT Soins de suite et de réadaptation, orientation cancérologie, POURQUOI FAIRE? Améliorer la qualité de

Plus en détail

PR OPC 13 Page 1 sur 6. Indice de révision 01 Procédure de Prise en charge en Post Partum Date d application : 31 juillet 2008

PR OPC 13 Page 1 sur 6. Indice de révision 01 Procédure de Prise en charge en Post Partum Date d application : 31 juillet 2008 PR OPC 13 Page 1 sur 6 Indice de révision 01 Procédure de Prise en charge en Post Partum Date d application : 31 juillet 2008 Objet de la procédure Décrire les étapes de la prise en charge d une patiente

Plus en détail

Construire une trajectoire de soins en psychiatrie à partir du RIM-P: perspectives et limites. Magali Coldefy, Irdes Claude Marescaux, CH le Vinatier

Construire une trajectoire de soins en psychiatrie à partir du RIM-P: perspectives et limites. Magali Coldefy, Irdes Claude Marescaux, CH le Vinatier Construire une trajectoire de soins en psychiatrie à partir du RIM-P: perspectives et limites Magali Coldefy, Irdes Claude Marescaux, CH le Vinatier Pourquoi s intéresser à la trajectoire en psychiatrie?

Plus en détail

Chapitre 3 : Une application du concept de «trajectoire patient» à la cancérologie pédiatrique

Chapitre 3 : Une application du concept de «trajectoire patient» à la cancérologie pédiatrique CHAPITRE 3 UNE APPLICATION Chapitre Section Chapitre 3 : Une application du concept de «trajectoire patient» à la cancérologie pédiatrique 1.2. Un panorama Section Chapitre 3 : Une application du concept

Plus en détail

Système d'information

Système d'information La formation Il est créé à l Université Jean MONNET Saint-Etienne et à l Université Claude Bernard Lyon I (Médecine) un diplôme inter-universitaire des SYSTEMES D INFORMATION EN SANTE à partir de l année

Plus en détail

Docteur Nicole ROATTINO Equipes Opérationnelles d Hygiène AP-HM

Docteur Nicole ROATTINO Equipes Opérationnelles d Hygiène AP-HM Docteur Nicole ROATTINO Equipes Opérationnelles d Hygiène AP-HM Au-delà de la surveillance réglementaire : Améliorer les modalités de participation à la surveillance du Réseau ISO Sud-Est. Restituer des

Plus en détail

GUIDE D AUDITABILITE des recettes T2A MCO

GUIDE D AUDITABILITE des recettes T2A MCO GUIDE D AUDITABILITE des recettes T2A MCO Novembre 2016 DIM et certification des comptes versant recettes Page 2 sur 26 Table des matières 1 Préambule : Objectifs de ce guide... 4 2 Principes généraux

Plus en détail

ANNEXE 5 SOINS PALLIATIFS CRITERES DE DECISION

ANNEXE 5 SOINS PALLIATIFS CRITERES DE DECISION ANNEXE 5 SOINS PALLIATIFS CRITERES DE DECISION 1 Critères de décision pour le contrôle du GHM 23Z02Z (soins ) correspondant aux GHS 7956 7957 7958 Exposé de la situation Les soins sont inscrits dans les

Plus en détail

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX

HAD 43. Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Service d hospitalisation à domicile Service du Centre Hospitalier Emile ROUX Autorisation ARH Auvergne (Agence Régionale de l Hospitalisation) 23/10/07 attribuée au Centre Hospitalier Partenariat: Centre

Plus en détail

Agence technique de l information sur l hospitalisation

Agence technique de l information sur l hospitalisation Agence technique de l information sur l hospitalisation GUIDE MÉTHODOLOGIQUE DE PRODUCTION DES INFORMATIONS RELATIVES À L ACTIVITÉ MÉDICALE ET À SA FACTURATION EN MÉDECINE, CHIRURGIE, OBSTÉTRIQUE ET ODONTOLOGIE

Plus en détail

La certification SIH des étudiants en Santé Cert IM ou Certification en Informatique Médicale

La certification SIH des étudiants en Santé Cert IM ou Certification en Informatique Médicale Description La certification SIH des étudiants en Santé Cert IM ou Certification en Informatique Médicale L UFR de Médecine et l'ufr de Pharmacie mettent en place un enseignement obligatoire dont l objectif

Plus en détail

9ème Club des Médecins DIM FHP MCO 26 novembre 2015

9ème Club des Médecins DIM FHP MCO 26 novembre 2015 Trajectoires de soins des femmes atteintes d un cancer du sein : Etude à partir des données du PMSI et de la radiothérapie libérale (SNIIR-AM) C Le Bihan, P Bousquet 9ème Club des Médecins DIM FHP MCO

Plus en détail

Format de RSA groupé en CCAM (219)

Format de RSA groupé en CCAM (219) GENRSA : Manuel d utilisation Janvier 2012 Format de RSA groupé en CCAM (219) Libellé Taille Début Fin Remarques Numéro FINESS 9 1 9 Numéro de version du format du RSA 3 10 12 219 N d'index du RSA 10 13

Plus en détail

Méthodologie Dépassements d honoraires dans le secteur Ex-OQN

Méthodologie Dépassements d honoraires dans le secteur Ex-OQN Méthodologie Dépassements d honoraires dans le secteur Ex-OQN 1. Contexte L ATIH publie sur son site des informations concernant les dépassements d'honoraires dans les établissements de santé du secteur

Plus en détail

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor

#FASN LAB. La télémédecine dans le secteur médico-social. Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor #FASN LAB La télémédecine dans le secteur médico-social Modération : Dr Pierre Espinoza, Coordonnateur TELEHPAD, Mutualité des Côtes d'armor Anne-Alexandra Babu Evelyne Dufour-Fremin Chef de projet, GCS

Plus en détail

Format de RSA groupé en CCAM (220)

Format de RSA groupé en CCAM (220) GENRSA : Manuel d utilisation Février 0 Format de RSA groupé en CCAM (0) Libellé Taille Début Fin Remarques Numéro FINESS e-pmsi 9 9 Numéro de version du format du RSA 0 0 N d'index du RSA 0 Numéro de

Plus en détail

COORDINATION PLURIDISCIPLINAIRE DE LA PRISE EN CHARGE ONCO-PEDIATRIQUE EN AQUITAINE

COORDINATION PLURIDISCIPLINAIRE DE LA PRISE EN CHARGE ONCO-PEDIATRIQUE EN AQUITAINE COORDINATION PLURIDISCIPLINAIRE DE LA PRISE EN CHARGE ONCO-PEDIATRIQUE EN AQUITAINE Dr Anne Notz-Carrère, Réseau RESILIAENCE 16 ème journée annuelle du CCECQA 24.06.2016 Le réseau RESILIAENCE Branche pédiatrique

Plus en détail

Certification V2014. Le patient traceur. «Le patient au cœur de la méthode» 17/02/2015. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1

Certification V2014. Le patient traceur. «Le patient au cœur de la méthode» 17/02/2015. CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Certification V2014 Le patient traceur «Le patient au cœur de la» 17/02/2015 CHU_ Hôpitaux de Rouen - page 1 Enjeux Une nouvelle approche pour l'amélioration de la qualité des soins (qualité, sécurité,

Plus en détail

Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril d organisation sanitaire SROS III

Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril d organisation sanitaire SROS III Assemblée générale Réseau Lorraine Urgences 11 avril 2006 Schéma régional d organisation sanitaire SROS III Planification et SROS (suite) SROS III : 2006 2011 (SROS arrêté au plus tard le 31/03/06) Circulaire

Plus en détail

Etude de la morbidité hospitalière liée aux maladies alcooliques du foie à partir des données du PMSI

Etude de la morbidité hospitalière liée aux maladies alcooliques du foie à partir des données du PMSI Etude de la morbidité hospitalière liée aux maladies alcooliques du foie à partir des données du PMSI D. Jezewski-Serra, AE. Develay Institut de Veille Sanitaire IIIème Congrès ADELF-EMOIS, Dijon, 12 et

Plus en détail

Répertoire Opérationnel des Ressources. Ouverture Officielle 25 juin 2013

Répertoire Opérationnel des Ressources. Ouverture Officielle 25 juin 2013 Répertoire Opérationnel des Ressources Ouverture Officielle 25 juin 2013 Ordre du jour o Introduction o Déploiement o Retours d expérience o Usages o Perspectives o Echange avec la salle o Conclusion Retours

Plus en détail

T2A et système de financement du Service Public Hospitalier. Dr. Gabriel Nisand (Service de Santé Publique DIM) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

T2A et système de financement du Service Public Hospitalier. Dr. Gabriel Nisand (Service de Santé Publique DIM) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg T2A et système de financement du Service Public Hospitalier Dr. Gabriel Nisand (Service de Santé Publique DIM) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg T2A un progrès? Après 20 années de DGF Courroie de transmission

Plus en détail

Principaux concepts du processus de facturation-recouvrement. Octobre 2008

Principaux concepts du processus de facturation-recouvrement. Octobre 2008 Principaux concepts du processus de facturation-recouvrement Octobre 2008 Introduction L architecture métier a pour objectif de fournir une vue claire et partagée des processus métiers qui sont couverts

Plus en détail

Etude TsPSY : codage des tentatives de suicide en psychiatrie

Etude TsPSY : codage des tentatives de suicide en psychiatrie Etude TsPSY : codage des tentatives de suicide en psychiatrie Chloé Dumesnil Interne en santé publique 1 Pierre Parmentier Interne en psychiatrie Laurent Plancke Chargé d études 1 1 F2RSM 1 INTRODUCTION

Plus en détail

Malformations pulmonaires l expérience de Nantes

Malformations pulmonaires l expérience de Nantes Malformations pulmonaires l expérience de Nantes Ulrika de Pontbriand Praticien hospitalier, pneumo pédiatre Centre de Référence des Maladies Respiratoires Rares Trousseau Organisation de l équipe nantaise

Plus en détail