Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Transfusion sanguine en pédiatrie. Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux"

Transcription

1 Transfusion sanguine en pédiatrie Yann Hamonic Anesthésie pédiatrique CHU Bordeaux

2 Pourquoi? Quand? o Chirurgies à risque, Estimation des pertes, seuils transfusionnels, degré d urgence Combien? o Quantification des pertes, volumes transfusionnels en pédiatrie Quoi? o Qualification des CGR (phénotypé, compatibilisé etc) o Autres PSL

3 Pourquoi transfuser? Transport de l oxygène Maintien de la volémie Correction d anomalie de la coagulation

4 Composantes du transport en O2 TaO2 = Qc x CaO2 CaO2 = (Hb x 1,34 x SaO2) + (0,003 x PaO2)

5 Quelles différences physiologiques en pédiatrie?

6 Consommation d O2 et débit cardiaque

7 Délivrance de l O2 Délivrance O2 équivalente pour: - Nourisson de 3 mois à 9g/dl - Adulte à 11g/dl d Hb - Nouveau né à 16g/dl

8 Volémie

9 Quand transfuser? Décision sur un faisceau d arguments o Pertes sanguines estimées o Age de l enfant o Rapidité d installation de l anémie o Degré d hypovolémie o Persistance du saignement o Défaillance d organe associée (respiratoire, hémodynamique, cardiaque, hémostase ) o Devenir du patient

10

11 Seuils transfusionnels

12 Seuil transfusionnel, enfant de plus de 2 ans, anesthésie

13 Seuil transfusionnel, enfant plus de 2 ans, réanimation

14 Seuils transfusionnels NN > 32SA et 1500g et nourrisson

15 Seuil chez prématuré <32SA ou PN<1500g

16 Combien? Quantification des pertes Volumes transfusionnels en pédiatrie

17 Quantification des pertes AVANT chirurgie: o Calcul des pertes sanguines autorisées VST: volume sanguin total Hti: hématocrite initiale Htf: hématocrite finale Htm: hématocrite moyenne

18 Quantification des pertes Pendant l intervention o Volume aspiration chirurgien o «Impression du chirurgien» o Compresses (peser) Après l intervention o Pansement o Redons

19 Volume à transfuser Calcul simple et rapide: 3 ml/kg pour remonter de 1g/dl d hémoglobine Pour les nouveaux né et nourrissons

20 Volume à transfuser En plus complexe

21

22 Préparation à la transfusion AVANT 4 mois: 2 déterminations de groupe sanguin, Test de Coombs (TDA), Groupe et RAI maternelles (valable 4 mois) Pas de synthèse d anticorps chez le nouveau-né Présence d anticorps de la mère : les IgG antiérythrocytaires passent la barrière placentaire (TDA) Possible présence d anticorps irréguliers

23

24 Préparation à la transfusion APRES 4 mois 2 déterminations de groupe, phénotype Rhesus-Kel 1, RAI de moins de 3 jours Transfusion iso-groupe, iso-rhésus Extension possible de la RAI 21 jours

25 Contexte d urgence Absence de données: O Rh1 KEL -1 Femme de la naissance jusqu à la fin de la période procréatrice: O Rh -1, KEL -1 o Sauf si Rh 1 connu et phénotype Rh4 négatif ou inconnu Transfusion massive: la disponibilité des CGR prime sur la compatibilité sauf système ABO. o NB: il est recommandé d y associer Plasma et Plaquettes

26 Quelles qualifications et caractéristiques des CGR pour la transfusion

27

28 Transformations et qualifications des CGR

29 Phénotypé Rh-Kel1

30 Phénotypé

31 Compatibilisé Indiqué chez les patients ayant une RAI positive ou des antécédents de RAI positive. Durée de validité du test de compatibilité = durée de validité de la RAI Cas particulier: indiqué chez les patients drépanocytaires. Chez le nouveau-né et nourrisson: indiqué si alloimmunisation foeto-maternelle, compatibiliser le CGR avec le sérum de la mère (ou de l enfant si pas de sérum disponible).

32 Préparation pédiatrique Division d un CGR déleucocyté en plusieurs unités (minimum 50mL). Indiqué pour des transfusions de faible volume afin d éviter la perte d un CGR entier. Plusieurs receveurs possibles. Au delà de 100ml un CGR complet est habituellement délivré.

33 CMV négatif

34 CGR irradié Déficit immunitaire congénital cellulaire Transfusion massive chez le nouveau-né Onco-hématologie pédiatrique (greffe de MO) Transfusion intra-utérine, exsanguinotransfusion

35 Nouveau né

36 Déplasmatisation Réduction de la quantité de protéines plasmatiques Durée: 2 heures Perte de 10% de GR Possibilité de déplasmatisation pour les réactions anaphylactiques < grade 3 si transfusions répétées

37 Dans la majorité des cas En pédiatrie: CGR phénotypés chez la fille ou multi-transfusé Pas de CMV - Peu d indications de CGR irradiés (transfusion massive néonatologie ou onco-hématologie) Préparation pédiatrique si <10kg Et bien sûr vérification ultime au lit du malade

38 Qualité et âge des CGR

39 Durée de conservation des CGR Spécificité de la néonatologie o CGR < 42 jours: enfant >32SA, >1500g, stable, transfusion<20ml/kg o CGR<28 jours: <32SA, <1500g, stable, transfusion <20ml/kg o Si instable: CGR < 14 jours o CGR < 5 jours: NN instable, transfusion > 20ml/kg

40

41 Transfusion de plasma Indications enfant et néonatologie: o Similaires à l adulte pour CIVD, insuffisance hépatique, hémorragie massive o Dose: 10 à 20ml/kg Nouveau né: o déficits complexes rares; o CIVD et geste à risque hémorragique o < 29SA et facteurs < 20% même sans syndrome hémorragique

42

43 Non indications en pédiatrie

44 Transfusion de plaquettes Posologie en pédiatrie: 0,5x10 11 pour 5 à 7kg de poids, dans dépasser 15ml/kg Respecter la compatibilité ABO et RH1 Indications: o Périopératoire: si < 50G/L (surtout chir cardiaque et hépatique) o Neurochirurgie: objectif > 100G/L o Hémorragie massive NB: Rachi anesthésie peut être réalisés avec 50G/L Une péridurale avec > 80 G/L.

45

46

47 Conclusion Recommandations récentes sur la transfusion de CGR Prise en compte d un faisceau d arguments avant la transfusion Prévoir la transfusion afin d apporter les PSL les plus adaptés Ne pas hésiter à demander avis aux spécialistes des EFS afin de préciser la demande

48 Merci de votre attention

Transfusion sanguine chez l enfant. Yann Hamonic

Transfusion sanguine chez l enfant. Yann Hamonic Transfusion sanguine chez l enfant Yann Hamonic Anesthésie réanimation pédiatrique CHU (Bordeaux) 1. Pourquoi transfuser? Les objectifs de la transfusion sont l amélioration du transport de l oxygène,

Plus en détail

Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois

Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois REHAL, Actualités et Perspectives, Xème journée 22 novembre 2012 Nouvelle procédure transfusionnelle Pédiatrique Délivrance de PSL à enfant de moins de 3 mois Dr Sophie PUJOL, Dr Isabelle ROGER Unité de

Plus en détail

Transfusion en néonatalogie

Transfusion en néonatalogie Transfusion en néonatalogie Dr Dominique MATHIEU-DAUDÉ Établissement Français du Sang Pyrénées-Méditerranée 1 Particularité du nouveau-né (< 3 mois) Groupage sanguin ABO Rh-D (provisoire). uniquement épreuve

Plus en détail

Les différents produits sanguins et leurs principales indications

Les différents produits sanguins et leurs principales indications Les différents produits sanguins et leurs principales indications Dr Frédéric JOYE Comité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance (CSTH) Produits Sanguins thérapeutiques Produits sanguins thérapeutiques

Plus en détail

Ce que je ne savais pas (ou mal) quand j étais à votre place et qu on apprend à l Hémovigilance

Ce que je ne savais pas (ou mal) quand j étais à votre place et qu on apprend à l Hémovigilance Ce que je ne savais pas (ou mal) quand j étais à votre place et qu on apprend à l Hémovigilance - Nouvelles ordonnances EFS 2014 - Transfusions de CGR : Recommandations novembre 2014 publiées en février

Plus en détail

TRANSFORMATIONS APPLICABLES AUX CGR

TRANSFORMATIONS APPLICABLES AUX CGR SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE ONNE PRATIQUE Transfusions de globules rouges homologues : produits indications, alternatives Produits et examens immuno-hématologiques Novembre 2014 TRANSFORMATIONS APPLICALES

Plus en détail

TRANSFUSION Indications aux Urgences. Dr Aurélie AVONDO Centre Régional Universitaire des Urgences CHU Dijon

TRANSFUSION Indications aux Urgences. Dr Aurélie AVONDO Centre Régional Universitaire des Urgences CHU Dijon TRANSFUSION Indications aux Urgences Dr Aurélie AVONDO --------------- Centre Régional Universitaire des Urgences --------------- CHU Dijon Aucun conflit d intérêt Objectifs Description des produits Règlementaire

Plus en détail

LA TRANSFUSION SANGUINE

LA TRANSFUSION SANGUINE LA TRANSFUSION SANGUINE Dr Adeline Canavelli IFSI PREFMS EFS Pyrénées-Méditerranée 06 Avril 2016 PLAN GÉNÉRAL Les groupes sanguins Les analyses effectuées au laboratoire Les produits sanguins labiles et

Plus en détail

TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL)

TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) TRANSFUSION Produits Sanguins Labiles (PSL) Rappels : Constituants du sang SANG ELEMENTS FIGURES SANG PLASMA EAU ALBUMINE IMMUNOGLOBULINES FACTEURS DE COAGULATION Prothrombine Proconvertine Facteur Stuart

Plus en détail

Particularités spécifiques à la transfusion de plaquettes à la période néonatale

Particularités spécifiques à la transfusion de plaquettes à la période néonatale SYNTHÈSE DE LA RECOMMANDATION DE BONNE PRATIQUE Transfusion de plaquettes : produits, indications Transfusion de plaquettes en néonatologie Octobre 2015 Particularités spécifiques à la transfusion de plaquettes

Plus en détail

SANG et TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang

SANG et TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang SANG et TRANSFUSION Produits Sanguins Labiles (PSL) Don du sang Les produits sanguins labiles Les concentrés de globules rouges (CGR) Les concentrés de plaquettes (CPA, CPS) Les plasmas frais congelés

Plus en détail

INDICATIONS DE LA TRANSFUSION SANGUINE

INDICATIONS DE LA TRANSFUSION SANGUINE INDICATIONS DE LA TRANSFUSION SANGUINE Atelier sur l utilisation rationnelle du sang Présentation: Dr Edgard LAFIA, PASTAM Plan de présentation Introduction Présentation des produits sanguins Indications

Plus en détail

Point sur les pratiques en immuno-hématologie

Point sur les pratiques en immuno-hématologie Point sur les pratiques en immuno-hématologie Claire Krausé Etablissement Français du Sang 5 ème journée de TRANSFUSION PRATIQUE SFVTT - Institut Mutualiste Montsouris - 06 Octobre 2011 Réglementaire et

Plus en détail

HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015

HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015 LORRAINE-CHAMPAGNE HEMOVIGILANCE Laboratoire d Immuno-Hématologie Délivrance de PSL 2015 Dr Christine André-Botté 13 octobre 2015 ES LBM EFS Groupe sanguin et RAI pour transfuser suivre une grossesse (pour

Plus en détail

TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL)

TRANSFUSION. Produits Sanguins Labiles (PSL) TRANSFUSION Produits Sanguins Labiles (PSL) Rappels : Constituants du sang SANG ELEMENTS FIGURES SANG PLASMA EAU ALBUMINE IMMUNOGLOBULINES FACTEURS DE COAGULATION Prothrombine Proconvertine Facteur Stuart

Plus en détail

Cas Clinique n 1. DU Cas Concret. Cas 1- Description. Cas 1 - Description. Cas 1- Description. Cas 1 - Questions.

Cas Clinique n 1. DU Cas Concret. Cas 1- Description. Cas 1 - Description. Cas 1- Description. Cas 1 - Questions. DU Cas Concret Cas Clinique n 1 Dr Anne Mercadier EFS Ile de France 1 2 Cas 1 - Description Patient sexe féminin né en 1949 Antécédents : 3 grossesses, sans antécédent transfusionnel connu. Hospitalisée

Plus en détail

05/05/2017. efs.sante.fr. efs.sante.fr

05/05/2017. efs.sante.fr. efs.sante.fr 1 Produits Sanguins Labiles ou PSL Aphérèse Plaquettes Leucocytes Plasma Médicaments Dérivés du Sang ou MDS Albumine Immunoglobulines Facteur coagulation PLASMA SD 2 3 4 https://www.has-sante.fr/portail/upload/docs/application/pdf/2015-02/transfusion_de_globules_rouges_homologues_-

Plus en détail

Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat

Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat Bonnes pratiques d usage des produits dérivés du sang au cours du syndrome hémorragique : En péri-partum immédiat Spécificités de l'hémostase en péri-partum immédiat Caractéristiques de l'hémorragie du

Plus en détail

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine R E H A L Réseau Experts Hémovigilance Aquitaine-Limousin Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine QUESTIONNAIRE B Réponses Version du 04/04/2008 Qualité de la personne qui remplit

Plus en détail

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine

Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine R E H A L Réseau Experts Hémovigilance Aquitaine-Limousin Evaluation des connaissances et pratiques en transfusion sanguine QUESTIONNAIRE B Version du 04/04/2008 Qualité de la personne qui remplit le questionnaire

Plus en détail

Sommaire. efs.sante.fr

Sommaire. efs.sante.fr Sommaire efs.sante.fr Texte actuel figurant sur la FD Difficulté de lecture des codes à barres Concaténés Programmation du logiciel, des douchettes, Qualité d impression Une région ou plusieurs? efs.sante.fr

Plus en détail

Immuno-hématologie complexe. Conduite transfusionnelle

Immuno-hématologie complexe. Conduite transfusionnelle Immuno-hématologie complexe Conduite transfusionnelle Mme A.S. née le 01/01/76, 7 ème mois de grossesse Bilan immuno-hématologique : RAI POSITIVE Sujet déjà connu au CNRGS pour son phénotype/génotype EXCEPTIONNEL

Plus en détail

Transfusion de la me re, du fœtus et de l enfant en situation d incompatibilite foeto-maternelle. Le point de vue de l EFS

Transfusion de la me re, du fœtus et de l enfant en situation d incompatibilite foeto-maternelle. Le point de vue de l EFS Transfusion de la me re, du fœtus et de l enfant en situation d incompatibilite foeto-maternelle. Le point de vue de l EFS Dr Ve ronique Piroux, biologiste Etablissement Franc ais du Sang ALCA Site de

Plus en détail

Unité d onco-hématologie pédiatrique IT version 1- page 1/6

Unité d onco-hématologie pédiatrique IT version 1- page 1/6 Unité d onco-hématologie pédiatrique IT 3.3.2.12 version 1- page 1/6 HEMATOLOGIE CLINIQUE Prise en charge de la thrombocytopénie et des saignements chez le patient greffé. Codification du document : IT

Plus en détail

Les transfusions en Onco Hématologie Pédiatrique

Les transfusions en Onco Hématologie Pédiatrique Les transfusions en Onco Hématologie Pédiatrique Hélène MARIE Puéricultrice Onco Hématologie Pédiatrique CHU Caen Normandie 1 Effets de la chimiothérapie Baisse importante - Des globules blancs - Des globules

Plus en détail

Etablissement Français du Sang (EFS) créé le 1er janvier 2000

Etablissement Français du Sang (EFS) créé le 1er janvier 2000 Etablissement Français du Sang (EFS) créé le 1er janvier 2000 (loi du 1er juillet 1998) Opérateur unique de la transfusion sanguine 18 établissements régionaux r (14 en métropole m et 4 dans les DOM) :

Plus en détail

LES PSL. Dr. Anne MERCADIER Site de la Pitié-Salpétrière 2015 Dr Anne Mercadier EFS Ile-de- France Site Pitié-Salpétrière

LES PSL. Dr. Anne MERCADIER Site de la Pitié-Salpétrière 2015 Dr Anne Mercadier EFS Ile-de- France Site Pitié-Salpétrière LES PSL Dr. Anne MERCADIER Site de la Pitié-Salpétrière 2015 Dr Anne Mercadier EFS Ile-de- France Site Pitié-Salpétrière 1 EFS Opérateur unique de la transfusion sanguine 18 établissements régionaux (14

Plus en détail

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS

GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Faculté de Médecine d Alger Direction de la Pédagogie Formation Médicale Continue SOINS DE SUPPORT EN ONCOLOGIE GROUPES SANGUINS ET TRANSFUSIONS Pr M. Ramaoun Service d hématologie / CTS CHU Béni Méssous

Plus en détail

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS)

Transfusion recommandations. Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Transfusion recommandations Journée régionale du réseau POHO Brest 03/12/2015 Dr. Claudie LEOSTIC ( EFS) Détermination groupe sanguin ABO Principe du groupage repose sur 2 épreuves : Globulaire qui détermine

Plus en détail

Les différents produits sanguins labiles PSL. Dr SLIMANE Mohamed IH/Distribution EFS Dijon

Les différents produits sanguins labiles PSL. Dr SLIMANE Mohamed IH/Distribution EFS Dijon Les différents produits sanguins labiles PSL Dr SLIMANE Mohamed IH/Distribution EFS Dijon Les Produits Sanguins Labiles L étiquetage * Les différents PSL * Les qualifications * Les transformations * Numéro

Plus en détail

Immuno-hématologie : Groupes sanguins

Immuno-hématologie : Groupes sanguins Fiche 1 Immuno-hématologie : Groupes sanguins Connaître les groupes sanguins Connaître et maîtriser les techniques de groupages sanguins et de recherche des anticorps antiérythrocytaires Notions d immunologie

Plus en détail

Les produits sanguins labiles homologues et leur alternatives

Les produits sanguins labiles homologues et leur alternatives Les produits sanguins labiles homologues et leur alternatives Dr Anne FRANCOIS : Responsable processus Distribuer/Délivrer EFS Ile de France Responsable du site HEGP Paris XV Les PSL Un PSL doit est autorisé,

Plus en détail

TRANSFUSION EN HEMATOLOGIE ET ONCOLOGIE CHEZ L ADULTE

TRANSFUSION EN HEMATOLOGIE ET ONCOLOGIE CHEZ L ADULTE ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG TRANSFUSION DE CGR TRANSFUSION EN HEMATOLOGIE ET ONCOLOGIE CHEZ L ADULTE Dr Anne-Lise MARACHET DIU Cancérologie/Hématologie EFS IDF- Site Pitié-Salpêtrière du sujet âgé 10/05/12

Plus en détail

Fiche technique des incidents graves (IG) Nature de l incident ayant motivé la déclaration Thésaurus n 87

Fiche technique des incidents graves (IG) Nature de l incident ayant motivé la déclaration Thésaurus n 87 Fiche technique des incidents graves (IG) Nature de l incident ayant motivé la déclaration Thésaurus n 87 Anomalie à l ETS - 1 Un seul choix est possible identification donneur prélèvement sang total prélèvement

Plus en détail

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis

Allogreffes de CSH et transfusion. Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Allogreffes de CSH et transfusion Dr AC Leprêtre EFS Saint Louis Recommandations HAS novembre 2014 PSL irradiés: à partir de 7 jours avant un prélèvement de cellules souches hématopoïétiques. Si greffe:

Plus en détail

Evaluation des connaissances transfusionnelles médicales dans un établissement de santé

Evaluation des connaissances transfusionnelles médicales dans un établissement de santé Evaluation des connaissances transfusionnelles médicales dans un établissement de santé Environ 5500 produits sanguins labiles (PSL) transfusés pour près de 1500 patients/an, déjà plusieurs évaluations

Plus en détail

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance

SANG et TRANSFUSION. Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance SANG et TRANSFUSION Objectifs : savoir se repérer à partir de notions simples Introduire la notion d hémovigilance Plan du cours Les groupes sanguins érythrocytaires Les examens immunohématologiques TRANSFUSION

Plus en détail

Acte transfusionnel. Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011

Acte transfusionnel. Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011 Acte transfusionnel Dr G.Woimant EFS IdF Site Saint Vincent de Paul Cours IFSI Ste Anne Module Transfusion fév 2011 Textes réglementaires Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS n 03/582 du 15 décembre 2003 relative

Plus en détail

Peut-on transfuser un seul CGR? (chez l adulte)

Peut-on transfuser un seul CGR? (chez l adulte) Peut-on transfuser un seul CGR? (chez l adulte) Jeudi 20 mars 2008 Dr Jean VIAL Hémovigilance - HEH 1 Caractéristiques des CGR CGR déleucocyté issu de sang total unité adulte (Arrêté du 29 avril 2003 fixant

Plus en détail

Les produits sanguins labiles. Etablissement Français du Sang CentreAtlantique

Les produits sanguins labiles. Etablissement Français du Sang CentreAtlantique Les produits sanguins labiles Etablissement Français du Sang CentreAtlantique ORDONNANCE DE PRODUITS SANGUINS LABILES CENTRE HOSPITALIER XXX Numéro d ordonnance : PRESCRIPTEUR Service (UF) :...... Nom

Plus en détail

Organisation de la transfusion en urgence au bloc opératoire

Organisation de la transfusion en urgence au bloc opératoire Session Anesthésie Transfusion Sébastien Adamczyk Pôle d anesthésie-réanimation Hôpital Huriez CHRU LILLE Organisation de la transfusion en urgence au bloc opératoire Diapositive 1 Journées Lilloises d

Plus en détail

La gestion de la délivrance en urgence vitale par l EFS Bourgogne Franche-Comté

La gestion de la délivrance en urgence vitale par l EFS Bourgogne Franche-Comté La gestion de la délivrance en urgence vitale par l EFS Bourgogne Franche-Comté Laurent Bardiaux Site de Besançon 1 LB 26/04/05 ❶ Rappels réglementaires ❷ Place de l urgence transfusionnelle dans l activité

Plus en détail

DIFFÉRENTS TYPES DE CONCENTRÉS DE GLOBULES ROUGES UTILISABLES EN NÉONATOLOGIE

DIFFÉRENTS TYPES DE CONCENTRÉS DE GLOBULES ROUGES UTILISABLES EN NÉONATOLOGIE SYNTHÈSE DE LA REOMMANDATION DE ONNE PRATIQUE Transfusions de globules rouges homologues : produits indications, alternatives Néonatologie Novembre 2014 DIFFÉRENTS TYPES DE ONENTRÉS DE GLOULES ROUGES UTILISALES

Plus en détail

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 du 15 décembre 2003 relative à la réalisation de l acte transfusionnel

LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 du 15 décembre 2003 relative à la réalisation de l acte transfusionnel ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG Définition de la sécurité transfusionnelle Se donner les moyens d atteindre LA SECURITE TRANSFUSIONNELLE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 du 15 décembre 2003 relative

Plus en détail

Dossier ECN - Thérapeutique

Dossier ECN - Thérapeutique Auteurs : Florence Dumas et Alain Cariou Paris Descartes Principaux items testés: N 325. Transfusion sanguine et produits dérivés du sang : indications, complications. Hémovigilance Vous prenez en charge

Plus en détail

Introduction à la transfusion

Introduction à la transfusion Introduction à la transfusion 1 Que savez-vous de la transfusion? 1- Les produits 2- Les consignes de sécurité 3- Les responsabilités 2 Le plus important Le bon produit Ordonnance Réception du colis Au

Plus en détail

Anémie : tableau clinique

Anémie : tableau clinique Anémie Anémie : tableau clinique Symptômes et signes : Dyspnée Palpitations Malaises, asthénie, lenteur d idéation Hypotension orthostatique, tachycardie Pâleur complications : Insuffisance cardiaque,

Plus en détail

LES GROUPES SANGUINS

LES GROUPES SANGUINS I. Introduction A. Notions de groupes sanguins (GS) LES GROUPES SANGUINS Ensemble de caractères communs à un groupe d individus. Nota : Ici on étudie les globules rouges (GR), mais les groupes sanguins

Plus en détail

IMMUNISATIONS FOETO- MATERNELLES ERYTHROCYTAIRES

IMMUNISATIONS FOETO- MATERNELLES ERYTHROCYTAIRES Les ALLO- IMMUNISATIONS FOETO- MATERNELLES ERYTHROCYTAIRES 1- Suivi de la grossesse à risque 2- Immuno-prophylaxie anti-d Dr F. DUPRAZ 19 Avril 2007 8 Journée de Formation EFS Rhône-Alpes Lyon «Sécurité

Plus en détail

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Responsable scientifique et pédagogique - INTS Dr Nicole CATHERINE : Responsable du projet, médecin biologiste, responsable de dépôt Patricia AURY : Cadre

Plus en détail

Transfusions de Plaquettes. Pr Mauricette Michallet Service d Hématologie Centre Hospitalo-Universitaire Lyon Sud - France

Transfusions de Plaquettes. Pr Mauricette Michallet Service d Hématologie Centre Hospitalo-Universitaire Lyon Sud - France Transfusions de Plaquettes Pr Mauricette Michallet Service d Hématologie Centre Hospitalo-Universitaire Lyon Sud - France Grades des Recommandations Groupe de Travail Parution des Recommandations Transfusionnelles

Plus en détail

Législation de la transfusion sanguine

Législation de la transfusion sanguine Session Anesthésie Transfusion Législation de la transfusion sanguine Pascale Mizon Lille CHRU Diapositive 1 Actualités Réglementaires Diapositive 2 Nombreux textes réglementaires Constante évolution Loi

Plus en détail

Transfusion de plaquettes

Transfusion de plaquettes Transfusion de plaquettes Caractéristiques des produits Indications Surveillance Cas cliniques DIPLOME INTER-UNIVERSITAIRE DE THROMBOSE ET HEMOSTASE CLINIQUE (26/01/2015) Dr Michel RABA Etablissement de

Plus en détail

GESTION DES ANALYSES IMMUNO-HEMATOLOGIQUES EN OBSTETRIQUE. Dr Pascaline Bricca EFS Rhone-Alpes-Auvergne SFVTT 2016

GESTION DES ANALYSES IMMUNO-HEMATOLOGIQUES EN OBSTETRIQUE. Dr Pascaline Bricca EFS Rhone-Alpes-Auvergne SFVTT 2016 GESTION DES ANALYSES IMMUNO-HEMATOLOGIQUES EN OBSTETRIQUE Dr Pascaline Bricca EFS Rhone-Alpes-Auvergne SFVTT 2016 Déclaration de conflits d'intérêts Nom : Pascaline Bricca Je n'ai pas de conflit d'intérêt

Plus en détail

PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS

PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS Fiche d auto-contrôle N 1 : PRELEVEMENTS PRE-TRANSFUSIONNELS VERIFICATION IDENTITE RENSEIGNEMENTS PRIS SUR ANTECEDENTS TRANSFUSIONNELS (transfusion récente? injection de gamma-anti-d.) ETIQUETAGE DES TUBES

Plus en détail

Les groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l autre. On définit des «systèmes de groupe sanguins»

Plus en détail

Les groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l autre. On définit des «systèmes de groupe sanguins»

Plus en détail

TRAITEMENT SYMPTOMATIQUE DE LA CIVD OBSTETRICALE ( produits sanguins labiles et médicaments dérivés du sang )

TRAITEMENT SYMPTOMATIQUE DE LA CIVD OBSTETRICALE ( produits sanguins labiles et médicaments dérivés du sang ) TRAITEMENT SYMPTOMATIQUE DE LA CIVD OBSTETRICALE ( produits sanguins labiles et médicaments dérivés du sang ) VALERIE ALOPH DESC DE REANIMATION (juin 2007 ) BORDEAUX Modifications de l hémostase pendant

Plus en détail

Présentation Dr Olivier GLASS L ACTE TRANSFUSIONNEL CH EMILE BOREL SAINT AFFRIQUE JUIN 2012 DR O. GLASS

Présentation Dr Olivier GLASS L ACTE TRANSFUSIONNEL CH EMILE BOREL SAINT AFFRIQUE JUIN 2012 DR O. GLASS L ACTE TRANSFUSIONNEL CH EMILE BOREL SAINT AFFRIQUE JUIN 2012 DR O. GLASS 1 QUI? Les médecins Les IDE sur prescription médicale Les sages femmes sur prescription médicale 2 QUOI? 3 PRODUITS SANGUINS LABILES

Plus en détail

Hémorragie sévère du post-partum

Hémorragie sévère du post-partum XX e réunion régionale d hémovigilance 1 er décembre 2015 Hémorragie sévère du post-partum Dr A. Charton Service d Anesthésie Réanimation Hôpital de Hautepierre, CHU de Strasbourg Introduction Les hémorragies

Plus en détail

N SIRET : Code APE : 854 L ORDONNANCIER. Analyses Immuno-Hématologiques

N SIRET : Code APE : 854 L ORDONNANCIER. Analyses Immuno-Hématologiques ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - AQUITAINE - LIMOUSIN PLACE AMÉLIE RABA-LÉON - CS 21010-33075 BORDEAUX CEDEX TÉL. 05 56 90 83 83 - FAX 05 56 90 83 84 N SIRET : 428 822 852 00029 - Code APE : 854 L ORDONNANCIER

Plus en détail

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques

Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Groupes sanguins et Règles Immuno-hématologiques Enseignement Anesthésie-Réanimation Janvier 2015 Dr S.Pujol Les systèmes de groupes sanguins sont caractérisés par la présence : de molécules spécifiques

Plus en détail

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5

PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 PROCEDURE DE Page n 1 sur 5 CRÉATION REDACTION NOM FONCTION DATE Dr Monique Correspondante 2 avril 2005 MAIGNAN d Hémovigilance du CHU de Dr Marie-Pierre PUJOL Toulouse Correspondante d Hémovigilance du

Plus en détail

La transfusion : un acte infirmier à haut risque

La transfusion : un acte infirmier à haut risque La transfusion : un acte infirmier à haut risque Véronique DENEYS Transfusion veronique.deneys@uclouvain.be 2 La sécurité et l efficacité de la transfusion dépendent de deux facteurs clés : 1. Un approvisionnement

Plus en détail

Questions réponses sur la pratique transfusionnelle

Questions réponses sur la pratique transfusionnelle Questions réponses sur la pratique transfusionnelle 4 ème journée de transfusion pratique de la SFVTT Jeudi 15 Octobre 2009 Institut Montsouris CA de la SFVTT 1 GROUPAGE SANGUIN En urgence, puis-je prélever

Plus en détail

Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Rappels immunologiques. Les groupes sanguins

Les systèmes de groupes sanguins. Les systèmes de groupes sanguins. Rappels immunologiques. Les groupes sanguins Les groupes sanguins Rappels immunologiques Les systèmes de groupes sanguins Les systèmes de groupes sanguins Les molécules situées à la surface des cellules sanguines sont variables d un individu à l

Plus en détail

SECURITE TRA NSFUSION NELLE :

SECURITE TRA NSFUSION NELLE : SECURITE TRA NSFUSION NELLE : PLACE DE L'IMMU NO- HEMATOLOGIE ERYTHROCYTAIRE (IHE) I/ IHE et sécurité transfusionnelle La chaîne transfusionnelle Les différents produits sanguins labiles (PSL) et leurs

Plus en détail

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion

RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE. Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 1 RAPPELS L ACTE TRANSFUSIONNEL : DE LA RECEPTION A LA POSE Préparation à la validation. UE 4.4 S4 Promotion 2011-2014 2 MISE EN SITUATION Vous êtes IDE dans un service de soins intensifs de cardiologie.

Plus en détail

4 types de plasma thérapeutique homologue

4 types de plasma thérapeutique homologue 4 types de plasma thérapeutique homologue PFC traité par solvant-détergent PFC-SD (200 ml) PFC traité par amotosalen PFC-IA (200 à 300 ml) PFC sécurisé par quarantaine (> 60 jours) PFC-Se (200 à 850 ml)

Plus en détail

Les groupes sanguins

Les groupes sanguins TOUT SAVOIR SUR LE SANG Chaque année, plus de trois millions de dons de sang sont effectués en France, ils permettent de soigner un million de malades par an. Les produits sanguins sont utilisés pour répondre

Plus en détail

Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy. Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010

Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy. Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010 Etat des lieux sur le suivi immuno-hématologique de la femme enceinte EFS Lorraine Champagne site de Nancy Dr Christine André-Botté 9 décembre 2010 I - GENERALITES Le Groupe Sanguin et la Recherche d Anticorps

Plus en détail

SECURITE EN TRANSFUSION

SECURITE EN TRANSFUSION SECURITE EN TRANSFUSION = sécurité des produits, sécurité des pratiques transfusionnelles, hémovigilance (né de l'affaire du «sang contaminé). Transfusion : en 2005 = environ 2 580 000 poches. I/ Risques

Plus en détail

OBSERVATOIRE REGIONAL. AlloImmunisation FoetoMaternelle

OBSERVATOIRE REGIONAL. AlloImmunisation FoetoMaternelle LORRAINE-CHAMPAGNE OBSERVATOIRE REGIONAL AlloImmunisation FoetoMaternelle Dr Christine André-Botté Dr Jeanne Fresson Dr Alain Miton 13 mars 2015 ES LBM EFS Groupe sanguin et RAI pour transfuser suivre

Plus en détail

LES COMPLICATIONS DE LA TRANSFUSION ET HEMOVIGILANCE

LES COMPLICATIONS DE LA TRANSFUSION ET HEMOVIGILANCE LES COMPLICATIONS DE LA TRANSFUSION ET HEMOVIGILANCE I F P M 3ème année 18 janvier 2011 Docteur Silvana LEO-KODELI CHR d Orléans RAPPELS PSL types, conservation, indications, Notions d immuno-hématologie

Plus en détail

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS

TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS TRANSFUSION LES GROUPES SANGUINS RAPPEL SUR LE SANG COMPOSITION éléments figurés plasma FONCTIONS transport régulation protection SYSTEME IMMUNITAIRE ANTIGENES provoquent la formation d anticorps ANTICORPS

Plus en détail

Les groupes sanguins. Dr Fialon

Les groupes sanguins. Dr Fialon Les groupes sanguins Dr Fialon Notions d immuno-hématologie Les systèmes de groupes sanguins Les règles de prélèvements des examens immuno-hématologiques obligatoires en transfusion sanguine Objectif global

Plus en détail

les malades transfusés? 7. Quelles sont les conditions de validité d une carte de groupe sanguin?

les malades transfusés? 7. Quelles sont les conditions de validité d une carte de groupe sanguin? 1. Citer la fonction essentielle des globules rouges 2. Citer la fonction essentielle des plaquettes 3. Chez l homme, le taux d hémoglobine normal est situé entre g/dl et 4. Chez la femme, le taux d hémoglobine

Plus en détail

TRANSFUSION D URGENCE au SMUR

TRANSFUSION D URGENCE au SMUR TRANSFUSION D URGENCE au SMUR SAMU 06 1 INDICATIONS : EXCEPTIONNELLES (< 1% des interventions) Majorité sur SECONDAIRES. PRIMAIRES = EXTRÊME URGENCE SAMU 06 2 SECONDAIRES : Hémorragie Digestive Active.

Plus en détail

Exsanguino-transfusion en périnatalogie

Exsanguino-transfusion en périnatalogie Exsanguino-transfusion en périnatalogie T Rakza, Reims 2010 INTRODUCTION Anémie fœtale hypoxie chronique MIU 1967 : Transfusion intra péritonéale 1981 : Transfusion intra vasculaire par fœtoscopie 1986

Plus en détail

Anémie isovolémique en médecine d urgence

Anémie isovolémique en médecine d urgence Anémie isovolémique en médecine d urgence LE KHAC EMILIE INTRODUCTION Anémie (OMS) Définition 13 g/dl pour l homme 12 g/dl pour la femme L anémie aux urgences Découverte fréquente Liée directement ou indirectement

Plus en détail

Montbéliard Strasbourg

Montbéliard Strasbourg Vesoul Belfort Montbéliard Strasbourg Besançon Colmar Lons-le-Saunier Mulhouse Demande de produits sanguins labiles Travail interrégional Alsace - Franche-Comté DRASS - ES - EFS Version 1-2008 Ont participé

Plus en détail

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 12 Transfusion d un concentré de plaquettes sur un cathéter veineux central 1- principe de soin 2- Objectif Acte thérapeutique qui consiste

Plus en détail

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un site veineux central

Transfusion d un concentré de plaquettes sur un site veineux central Oncologie-Hématologie Pédiatrique CHRU de Caen Fiche technique 5 Transfusion d un concentré de plaquettes sur un site veineux central 1- principe de soin Acte thérapeutique qui consiste à administrer par

Plus en détail

Transfusion massive Aspects pratiques. Yves Ozier S. Anesthésie-Réanimation Hôpital Cochin, AP-HP Université Paris Descartes

Transfusion massive Aspects pratiques. Yves Ozier S. Anesthésie-Réanimation Hôpital Cochin, AP-HP Université Paris Descartes Transfusion massive Aspects pratiques Yves Ozier S. Anesthésie-Réanimation Hôpital Cochin, AP-HP Université Paris Descartes Transfusion massive Définitions conventionnelles 1 masse sanguine < 24 heures

Plus en détail

Evaluation des pratiques transfusionnelles en réanimation vasculaire et transplantation

Evaluation des pratiques transfusionnelles en réanimation vasculaire et transplantation Evaluation des pratiques transfusionnelles en réanimation vasculaire et transplantation A.Baret, AL.Botte, M.Kroll, V.Cerciat, S.Robert, C.Berthomé, Dr. A.Quinart, Dr.Neau-Cransac, Pr.Midy, Pr.Saric, Pr.Starzk

Plus en détail

TRANSFUSION DE GRANULOCYTES : PRODUITS, INDICATIONS RECOMMANDATIONS

TRANSFUSION DE GRANULOCYTES : PRODUITS, INDICATIONS RECOMMANDATIONS TRANSFUSION DE GRANULOCYTES : PRODUITS, INDICATIONS RECOMMANDATIONS Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé SOMMAIRE INTRODUCTION... 2 1. LES DIFFÉRENTES PRÉPARATIONS DISPONIBLES DE

Plus en détail

Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 N du 15 DEC 2003 relative à la réalisation r l acte transfusionnel

Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 N du 15 DEC 2003 relative à la réalisation r l acte transfusionnel ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG - ILE- DE- FRANCE Circulaire DGS/DHOS/AFSSAPS N 03/582 N de l acte Dr. Anne MERCADIER Site de la Pitié-Salpétrière 2013 Dr Anne Mercadier EFS Ile-de- France Site Pitié-Salpétrière

Plus en détail

Hémorragie de la délivrance. Melle le Dr N. TILLOUCHE

Hémorragie de la délivrance. Melle le Dr N. TILLOUCHE Hémorragie de la délivrance Melle le Dr N. TILLOUCHE Pourquoi? 1. Augmentation de fréquence des HPP notamment des formes les plus graves Nécessitant un geste chirurgical d hémostase ou une embolisation

Plus en détail

Anémie et transfusion

Anémie et transfusion Anémie et transfusion DU de prise en charge des Urgences Médico-Chirurgicales Université Paris Descartes Farhad HESHMATI, MD, PhD Cochin,19 Novembre 2012 Définition de l anémie Hb < normale pour l âge

Plus en détail

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD

Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Sous la coordination du Dr Jean-Jacques CABAUD Responsable scientifique et pédagogique - INTS Dr Nicole CATHERINE : Responsable du projet, médecin biologiste, responsable de dépôt Patricia AURY : Cadre

Plus en détail

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH

DECLARATION D INTERET DANS LE CADRE DE MISSIONS DE FORMATION REALISEES POUR L ACNBH Dr Marie DAUTEL Hématologie biologique Laboratoire du CH de Cholet ACNBH Agrément FMC N 100 168 41 ème Colloque National des Biologistes des Hôpitaux Toulouse, 24-28 septembre 2012 DECLARATION D INTERET

Plus en détail

CAS CLINIQUES. CAS CLINIQUE n 1 14/05/2012. Patiente née en 1970. Allogreffe de CSH prévue dans 3 semaines

CAS CLINIQUES. CAS CLINIQUE n 1 14/05/2012. Patiente née en 1970. Allogreffe de CSH prévue dans 3 semaines ÉTABLISSEMENT FRANÇAIS DU SANG CAS CLINIQUE n 1 Patiente née en 1970 CAS CLINIQUES Allogreffe de CSH prévue dans 3 semaines Prescription de 2 CGR et CP (Hb : 7,5 g/dl et plaquettes = 12 000/mm 3 ) sans

Plus en détail

Hématologie physiologique de la grossesse

Hématologie physiologique de la grossesse EC Santé de la femme Hématologie physiologique de la grossesse A. Renneville Mars 2017 Paramètres modifiés par la grossesse Modifications hormonales majeures à l origine de ces changements: - protègent

Plus en détail

Produits Sanguins Labiles Indications - Surveillance. Docteur Maryse Puntous, Unité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance, CHU de Bordeaux

Produits Sanguins Labiles Indications - Surveillance. Docteur Maryse Puntous, Unité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance, CHU de Bordeaux Produits Sanguins Labiles Indications - Surveillance Docteur Maryse Puntous, Unité de Sécurité Transfusionnelle et d Hémovigilance, CHU de Bordeaux LA PRESCRIPTION DE PSL Apporter au patient le produit

Plus en détail

TRANSFUSION SANGUINE BILAN PREOPERATOIRE. Pascal Augustin

TRANSFUSION SANGUINE BILAN PREOPERATOIRE. Pascal Augustin TRANSFUSION SANGUINE BILAN PREOPERATOIRE Pascal Augustin Valeurs cibles hb adulte MSF / OMS : < 7 g/dl => Transfusion Comorbidité, chirurgie lourde et < 8 g/dl CAS CLINIQUE Accident de la voie publique

Plus en détail

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING

SYSTEME ABO. Dr Marie-José STELLING SYSTEME ABO Dr Marie-José STELLING LES TESTS DE SEROLOGIE TRANSFUSIONNELLE Groupage ABO (test( érythrocytaire et test sérique) Typisation Rhésus Détection des anticorps irréguliers Spécificité des anticorps

Plus en détail

Date: Dr D. MAURIERE

Date: Dr D. MAURIERE Date: 13.10.2015 Dr D. MAURIERE Les complications de la transfusion ne sont pas uniquement liées à la qualité du produit lui-même, mais également - à sa diversité génétique ainsi que celle du receveur,

Plus en détail

LES BONNES PRATIQUES TRANSFUSIONNELLES

LES BONNES PRATIQUES TRANSFUSIONNELLES LES BONNES PRATIQUES TRANSFUSIONNELLES Particularités en Néonatologie et en Pédiatrie (Protocoles CHU Caen) Agnès Bazin Correspondant Hémovigilance - CHU Caen Tél 02 31 06 32 19 - Fax 02 31 06 49 69 -

Plus en détail

INFO PATIENTS. Tout savoir sur la transfusion sanguine

INFO PATIENTS. Tout savoir sur la transfusion sanguine Tout savoir sur la transfusion sanguine POUR MIEUX COMPRENDRE LA TRANSFUSION Il se peut que votre état de santé nécessite une transfusion de sang. La transfusion n est pas un geste anodin même si tout

Plus en détail

Retour d expérience de l hémovigilance sur l identitovigilance. Docteur Jean-Jacques CABAUD Coordination Régionale Hémovigilance

Retour d expérience de l hémovigilance sur l identitovigilance. Docteur Jean-Jacques CABAUD Coordination Régionale Hémovigilance Retour d expérience de l hémovigilance sur l identitovigilance Docteur Jean-Jacques CABAUD Coordination Régionale Hémovigilance La maîtrise de l identification l du patient est un facteur clé de la sécurité

Plus en détail