COMPRÉHENSION ÉCRITE

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPRÉHENSION ÉCRITE"

Transcription

1 FICHE PÉDAGOGIQUE Précisions préalables : Pour cette séquence de travail sur le récit («savoir raconter»), le choix est fait de proposer une thématique qui sera suivie tout au long des activités. Cette thématique est complémentaire de celle qui était présente dans notre activité sur le dictionnaire. Après le gentleman cambrioleur Arsène Lupin, les apprenants vont apprendre à connaître un détective privé quelque peu anarchiste et amateur de belles femmes. Ainsi, on propose aux apprenants de découvrir des extraits de l incipit de Brouillard au pont de Tolbiac de Léo Malet et de son adaptation en bande dessinée par Tardi, dont le héros est Nestor Burma, personnage de fiction moins connu que Lupin mais tout aussi sympathique. Le choix de cette mise en situation vise : - à motiver les apprenants à lire un roman ou une BD en français, en leur donnant des tâches à réaliser permettant de lire de façon plus stratégique, - à motiver les apprenants à raconter des histoires et à prêter attention à la structuration de leur récit tout en s intéressant aux récits des autres membres de leur classe, - et à donner un côté ludique aux tâches et exercices. COMPRÉHENSION ÉCRITE - OBJECTIFS : compréhension globale puis détaillée de l incipit du roman reconstituer l enchaînement des événements dans un récit policier et reformuler le texte en termes plus oralisés. - MATERIEL/ SUPPORTS : extrait du roman, extrait de la bande dessinée et fiche apprenants. - PUBLIC : jeunes adultes de niveau B2, de préférence de jeunes étudiants. - DURÉE : 1 heure. A) Mise en route : Objectifs et déroulement : Ainsi, pour entrer dans l univers de ce nouveau personnage, l enseignant demande aux apprenants ce qu ils savent du célèbre détective privé ou ce qu ils imaginent de lui en se basant sur l image proposée. On présuppose que les apprenants seront capables d émettre des hypothèses et souligneront donc le caractère mystérieux de Burma. L enseignant peut également, au terme de ce remue-méninges, apporter des informations complémentaires aux apprenants. Cette activité se réalise à l oral en groupe entier et ne doit pas excéder la durée indiquée pour permettre de travailler le texte de façon efficace. Durée évaluée : maximum 10 minutes. 1

2 Nb : Dans l ensemble des activités qui vont suivre, toute compétence d expression écrite sera réduite au minimum car l objectif de la séquence est bien de travailler la compréhension écrite. De ce fait, des activités type choix multiples ou vrai faux seront privilégiées. B) Compréhension globale. Objectif : être capable de reconstituer la chronologie des événements dans un récit. Déroulement : Les apprenants sont invités à lire l incipit de «Brouillard au pont de Tolbiac» individuellement dans un premier temps. Il s agit de permettre à chacun de lire à son rythme et de se concentrer sur la logique et la signification du texte. Suite à cette lecture, cette activité propose de remettre en ordre les vignettes de la bande dessinée de Tardi qui couvre la même séquence narrative. Il s agit donc d effectuer un travail de compréhension globale du récit, aidé par le support visuel qui illustre parfaitement l ambiance du roman. Une fois le puzzle réalisé individuellement, on demande aux apprenants de confronter leurs réponses par groupes de 2. Cette étape permet de pratiquer oralement une activité de négociation, permet de réfléchir à la structure globale de la chronologie, et peut permettre aux apprenants qui n auraient pas réussi à réaliser seul cette activité d y parvenir en groupe. Durée : 10 minutes de lecture et de réflexion individuelle + 5 minutes de confrontation. NB : nous avons fait le choix de garder les phylactères et le texte sinon l activité aurait été trop complexe étant donné la ressemblance entre certaines vignettes. Il est évident que le texte aidera fortement les apprenants mais l objectif de cette activité étant bien une compréhension globale des événements et leur chronologie, il nous a semblé important de ne pas trop les égarer. C) Compréhension détaillée. Déroulement : Pour les activités C1 à C4, les apprenants retrouveront leur partenaire de l activité de compréhension globale. Ils réfléchiront ensemble aux activités proposées. La collaboration leur permettra de confronter leurs points de vue. À l issue de ces réflexions, l enseignant procédera à une mise en commun qui permettra de corriger les activités, d expliquer des éléments de vocabulaire gênant la compréhension et de faire un bilan sur l utilisation des temps du passé. Insister sur le fait que le passé simple est réservé principalement à dl écrit, s assurer que les apprenants comprennent bien qu à l oral, c est le passé composé qui le remplace. Ceci est important pour l activité suivante évidemment, où les apprenants pourront s inspirer de la construction du récit de Burma pour construire le leur mais sans utiliser exactement les mêmes temps verbaux. Durée : 20 minutes de préparation + 10 minutes de mise en commun. *** À la fin de la séance, l enseignant prendra 5 minutes pour expliquer les objectifs de la séance suivante et la tâche que chaque apprenant aura à préparer (cf. consigne ci-dessous). 2

3 PRODUCTION ORALE OBJECTIF GÉNÉRAL : à l issue de la séance, les apprenants seront capables de faire un récit structuré et d interroger les autres sur leurs récits afin d obtenir plus de détails. MATERIEL/ SUPPORTS : la fiche d activité pour guider un peu les apprenants dans leur préparation, les documents en annexes. PUBLIC : jeunes adultes de niveau B2, de préférence de jeunes étudiants. DURÉE : 1 heure. A) Consignes préalables et préparation. À l issue de la séance de compréhension écrite, l enseignant aura pris 5 minutes pour expliquer aux apprenants ce qu ils auront à préparer pour la séance suivante. Il leur aura remis la fiche recto-verso qui détaille leur travail afin que les consignes soient comprises et respectées. Ce travail demandant un peu de réflexion, on a choisi de le leur faire préparer chez eux de manière à ne pas perdre trop de temps en classe. Ils pourront relire l extrait de roman à tête reposée pour en analyser de nouveau la structure, s en inspirer tout en veillant à faire un récit beaucoup plus «oralisé» comme la consigne le précise. Il s agit ici de leur rappeler de préférer le passé composé au passé simple afin de produire un récit «naturel» à l oral. L enseignant leur précisera bien que leur préparation sera réexploitée à l oral et qu une absence de préparation entraînant une obligation d improvisation, il ne faudra pas qu ils oublient de manière à être capables de présenter une production orale de qualité et structurée. B) Organisation générale. Lors de cette séance, les apprenants seront répartis par groupes de quatre environ afin de raconter leurs histoires, de se poser des questions, d identifier les histoires inventées, et la classe ne reprendra sa configuration réunie que dans la dernière partie de la séance. Nous nous sommes basées sur un groupe de 16 personnes environ mais si l effectif de la classe est plus important, il suffit de rajouter un groupe, ce qui n augmentera pas trop le temps car la majeure partie de la séance se réalise en sous-groupes. Pendant toute la séance, l enseignant se contentera de «faire le chef d orchestre» et n interviendra que peu. Il gèrera le temps et l organisation, s effacera lorsque les apprenants parleront et n interviendra que si un groupe a des difficultés à gérer les tours de parole, ou à formuler des idées. 3

4 C) Mise en route de la séance. 1) Présentation de l activité. Déroulement : L enseignant s assure que tout le monde a préparé des idées pour raconter ses histoires. Il explique le fonctionnement de l activité (répartition en petits groupes puis travail en grand groupe) et en rappelle les objectifs. Durée : 3 minutes. 2) Répartition des groupes. Déroulement : L enseignant fait alors piocher de petits papiers (cf. annexes) aux apprenants qui doivent retrouver les personnes avec qui ils vont discuter. Des groupes de quatre personnes environ (selon le nombre d apprenants dans la classe) sont ainsi constitués, répartis grâce aux dessins de Tardi. Cela présente l avantage de les replonger dans l atmosphère graphique de la bande dessinée (et dans l ambiance mystérieuse de la séance précédente) mais aussi de répartir la classe en groupes de façon aléatoire. Durée : 2 minutes. D) Discussion par groupes de 4. Déroulement : Les apprenants se racontent leurs histoires, se posent des questions pour tester les capacités de leurs interlocuteurs à dire la vérité, se tendent éventuellement des pièges pour plaisanter, bref s amusent tout en parlant français et en tâchant de structurer au mieux leurs histoires. Chaque narrateur essaie de garder le secret jusqu à la discussion en groupe entier. Durée : 5 à 6 minutes par personne pour raconter ses deux histoires soit environ 20 à 25 minutes par groupe de 4 personnes, en simultané. E) Discussion en grand groupe. Déroulement : L enseignant «ressoude» la classe ensuite. Chaque apprenant est alors invité à résumer devant l ensemble de la classe, chaque histoire d un des membres de son groupe. Puis, ses deux «collègues» et lui désignent l histoire qu ils croient fausse. L auteur les détrompe ou non. Et on fait ainsi un tour de classe rapide qui permet à tous de profiter des histoires de chacun et de savoir qui a le mieux menti. Si le groupe est joueur, on peut même finir en votant pour le meilleur menteur ou la meilleure menteuse Durée : 30 minutes. 4

5 ANNEXES Petits papiers à découper pour le tirage au sort des groupes. Nestor Burma / Bélita / L homme mystérieux / Le commissaire Faroux : 5

Séance n 1 : Entrer dans l histoire

Séance n 1 : Entrer dans l histoire FICHE ENSEIGNANTS 1 1/2, CYCLE 3 Séance n 1 : Entrer dans l histoire Objectifs Être capable de trouver les principales caractéristiques d une BD Connaître le vocabulaire spécifique qui s y rapporte Comprendre

Plus en détail

SEANCE PRODUCTION D ECRIT. Classe de 6ème

SEANCE PRODUCTION D ECRIT. Classe de 6ème SEANCE PRODUCTION D ECRIT Classe de 6ème Les contes étiologiques 1. Remarques préalables Quels sont les avantages à mettre en place des activités autour du récit étiologique? Le choix de l étude du conte

Plus en détail

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES

S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES S APPROPRIER LE LANGAGE/ CONTRIBUER A L ECRITURE DE TEXTES Module Lire pour imaginer Au travers de l exploitation d un album ( la reine des bisous ) rendre les élèves capables d inventer une histoire (

Plus en détail

Des jeux possibles en littérature. - les personnages des albums sont numérisés dans différentes situations et présentés sous forme de cartes.

Des jeux possibles en littérature. - les personnages des albums sont numérisés dans différentes situations et présentés sous forme de cartes. JEUX Mémory COMPETENCES Celles des programmes de 2008 sont écrites en gras. Celles des nouveaux programmes sont écrites en bleue pour les PS, en rouge pour les, en vert pour les. La trame narrative : -

Plus en détail

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1

PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT COMPRENDRE ETAPE 1 PREVISION D ACTIVITES VISANT LA COMPREHENSION D UN RECIT Niveau : Titre : Résumé : COMPRENDRE ETAPE 1 APPROCHE LINEAIRE : présentation et lecture de l album Objectif : Anticiper en s appuyant sur la compréhension

Plus en détail

LIRE ECRIRE UNE BD LITTERATURE

LIRE ECRIRE UNE BD LITTERATURE CARTE D IDENTITE DE LA BANDE DESSINEE - Utilisation du texte et de l image - Chaque dessin constitue une vignette contenant des bulles renfermant les paroles ou pensées des personnages - Pour informer

Plus en détail

LANGUES VIVANTES. Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation : «Rédiger une quatrième de couverture» ÉVALUATION

LANGUES VIVANTES. Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation : «Rédiger une quatrième de couverture» ÉVALUATION ÉVALUATION Informer et accompagner les professionnels de l éducation CYCLES 2 3 4 LANGUES VIVANTES COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation : «Rédiger une quatrième

Plus en détail

Objectifs de la séance : - Fabriquer une représentation mentale pour comprendre une histoire et en mémoriser les informations essentielles.

Objectifs de la séance : - Fabriquer une représentation mentale pour comprendre une histoire et en mémoriser les informations essentielles. Objectif général de la séquence : SEANCE 1 : Fabriquer une représentation mentale. Objectifs de la séance : - Fabriquer une représentation mentale pour comprendre une histoire et en mémoriser les informations

Plus en détail

C est un acte de communication différé : quelqu un écrit, puis quelqu un lit. Lire permet d accéder à une culture.

C est un acte de communication différé : quelqu un écrit, puis quelqu un lit. Lire permet d accéder à une culture. C est un acte de communication différé : quelqu un écrit, puis quelqu un lit. Lire permet d accéder à une culture. Qu est-ce que lire? Lire = * déchiffrer (identifier les mots, mémoriser du vocabulaire.

Plus en détail

N 329. Titre du récit-énigme. Domaines d activités. Mots-clés. Compétences du socle. Objectifs ATELIER PEDAGOGIQUE

N 329. Titre du récit-énigme. Domaines d activités. Mots-clés. Compétences du socle. Objectifs ATELIER PEDAGOGIQUE Titre du récit-énigme Ilda et le roi gobelin par Cédric Asna Domaines d activités Rédaction Mots-clés Littérature, récit, roman policier, dialogue Compétences du socle - Rédiger un texte d une quinzaine

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

Lecture 1 Construire un film

Lecture 1 Construire un film Lecture 1 Construire un film - Dans un récit ou une description, s appuyer sur les mots de liaison qui marquent les relations spatiales et sur les compléments de lieu pour comprendre avec précision la

Plus en détail

Les principes didactiques de l outil :

Les principes didactiques de l outil : Synthèse des principes didactiques et pédagogiques du livre-outil Lector&Lectrix : apprendre à comprendre les textes narratifs Sylvie Cèbe et Roland Goigoux Définition : La didactique est une réflexion

Plus en détail

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection

EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités. Avant la projection EXPLOITATION PEDAGOGIQUE D UN FILM : Généralités 1 Avant la projection DES SITUATIONS DE RECEPTION Il est important de préparer les élèves à la projection : attitudes, règles de vie, les mettre en appétit

Plus en détail

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire

Séance n 2 : À la rencontre de l histoire FICHE ENSEIGNANTS 2 1/3, Cycle 1 Séance n 2 : Objectifs Découvrir la couverture du livre Décrire les images et établir des liens entre elles pour comprendre l histoire Compétences Raconter une histoire

Plus en détail

Aborder la Bande Dessinée dans nos classes

Aborder la Bande Dessinée dans nos classes Aborder la Bande Dessinée dans nos classes Compétences visées : Lire silencieusement un texte littéraire ou documentaire et le comprendre (reformuler, résumer, répondre à des questions sur ce texte). Repérer

Plus en détail

Dans le temps SE REPERER. Dans l espace

Dans le temps SE REPERER. Dans l espace Tableau de compétences en Histoire-Géographie pour le cycle 4 (5 eme, 4 eme, 3 eme ) Compétences mobilisées Mont Fuji Mont Rainier Mont Blanc Kilimandjaro Everest SE REPERER Dans le temps Dans l espace

Plus en détail

4 ème LV3 Espagnol Bilan pédagogique du collège Barrès à Verdun (55)

4 ème LV3 Espagnol Bilan pédagogique du collège Barrès à Verdun (55) Bilan intermédiaire sur l action Titre de l action : Option LV3 Espagnol dès le collège Collège Barrès 55100 Verdun 4 ème LV3 Espagnol Bilan pédagogique du collège Barrès à Verdun (55) 1 Ambiance globale

Plus en détail

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013

Raconter des histoires au cycle 3. Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Raconter des histoires au cycle 3 Leïla DAVID CPC généraliste IEN St Martin de Crau (13) Décembre 2013 Plan Instructions officielles Pratiques de classe Enjeux Didactique Activités Les instructions officielles

Plus en détail

CE2 et CM1 Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres).

CE2 et CM1 Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres). Titre du récit-énigme La Nuit au musée, de Pascal Prévot Domaines d activités Rédaction Mots-clés Littérature, récit, roman policier, dialogue Compétences du socle Rédiger un texte d une quinzaine de lignes

Plus en détail

CRÉATION DE CHANSONS À L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE.

CRÉATION DE CHANSONS À L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE. Gilles Bordonneau Musicien auteur, compositeur, arrangeur gilles@bordono.com CRÉATION DE CHANSONS À L ÉCOLE ÉLÉMENTAIRE. Des spectacles musicaux modernes, écrits avec les enfants Inventer et raconter des

Plus en détail

I. Cadre général. Exemple de situation de rédaction Niveau : CE2

I. Cadre général. Exemple de situation de rédaction Niveau : CE2 Exemple de situation de rédaction Niveau : CE2 La séance présentée a été conçue et mise en œuvre par Anne Foutry et Isabelle Losfeld dans la classe de CE2 de l école élémentaire Paul Claudel de la circonscription

Plus en détail

Travail en bibliothèque

Travail en bibliothèque Travail en bibliothèque Remarques préliminaires : 1. Durant ces recherches en bibliothèque, il s agira du point de vue du langage, surtout d expression (vouloir parler) plutôt que de structuration de la

Plus en détail

Education Par la Technologie.

Education Par la Technologie. L ODOMÈTRE (2) Education Par la Technologie. 2 Outils d accompagnement du nouveau programme. «Mode d emploi». Afin d apporter une aide concrète à l exploitation du nouveau programme, des outils pédagogiques,

Plus en détail

La lecture. Cycle 2 Français. Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des

La lecture. Cycle 2 Français. Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des La lecture Dans les programmes 2008 Cycle 2 Français Lecture et écriture Au cours préparatoire, l apprentissage de la lecture passe par le décodage et l identification des mots et par l acquisition progressive

Plus en détail

Différenciation. Master 2

Différenciation. Master 2 Différenciation Master 2 Pourquoi en parler aujourd hui? «Le premier des moyens (pour la prise en charge des élèves en difficulté) est la différenciation pédagogique dans la classe pendant les 24 heures

Plus en détail

Présentation stage de mi-parcours. Charlotte Guiot, Université de Pune

Présentation stage de mi-parcours. Charlotte Guiot, Université de Pune Présentation stage de mi-parcours Charlotte Guiot, Université de Pune L organisation des cours Deux classes : master 1, cours de language skills advanced diploma Language skills La classe : master 1 niveau

Plus en détail

L EXPRESSION ÉCRITE ET ORALE

L EXPRESSION ÉCRITE ET ORALE L EXPRESSION ÉCRITE ET ORALE «l apprentissage de la maîtrise des langages au collège» «faire écrire les élèves» et «faire parler les élèves» Extraits des ressources Eduscol pour la classe de sixième Un

Plus en détail

Plan de l exposition. Salon de lecture : prendre le temps de lire une BD de Cosey, en écoutant une des musiques qu il suggère pour chaque album

Plan de l exposition. Salon de lecture : prendre le temps de lire une BD de Cosey, en écoutant une des musiques qu il suggère pour chaque album Dossier de présentation pour les enseignants L exposition en bref Cosey occupe une place à part dans le monde de la bande dessinée : un trait inimitable, une palette particulière, des personnages dotés

Plus en détail

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac

Un être social Un être «apprenant» Introduction. Animation pédagogique : Lysiane Forspagnac Les enjeux majeurs du Domaine «Devenir élève» Compte-rendu Animations Pédagogiques du 13 et 27 mai 2009 Enseignants des écoles maternelles de la circonscription Châlons Ouest Introduction «Devenir élève»

Plus en détail

Intégrer le Bachelor en Management international de l ESCEM

Intégrer le Bachelor en Management international de l ESCEM Intégrer le Bachelor en Management international de l ESCEM Un guide pratique pour bien se préparer et aborder sereinement les épreuves de sélection. Pour toute information complémentaire, contactez-nous

Plus en détail

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons

Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons Langage - compréhension du conte des 3 petits cochons - 1) Projet visant également la découverte de divers matériaux en découverte du monde (découverte tactile des 3 matériaux, de la notion de fragile

Plus en détail

Palier 1 - Compétence 3 «Les principaux éléments de mathématiques» Ecrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1000.

Palier 1 - Compétence 3 «Les principaux éléments de mathématiques» Ecrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1000. Le socle commun : Palier 1 - Compétence 3 «Les principaux éléments de mathématiques» Ecrire, nommer, comparer, ranger les nombres entiers naturels inférieurs à 1000. Les programmes : Compétences en fin

Plus en détail

MAÎTRISE DE LA LANGUE PRÉVENTION DE L ILLETTRISME Lire Dire Écrire dans toutes les disciplines au collège et au lycée

MAÎTRISE DE LA LANGUE PRÉVENTION DE L ILLETTRISME Lire Dire Écrire dans toutes les disciplines au collège et au lycée Lire Dire Écrire dans toutes les disciplines Objectifs : Développer des attitudes et des habitudes nécessaires à l acquisition de capacités et de savoirs, interpeller et susciter la curiosité, poser une

Plus en détail

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS

CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS CREER UN FILM A L AIDE DE L APPLICATION PUPPET PALS Les compétences en jeu dans le cadre du projet dans les différents domaines d activités : : Échanger, s exprimer - formuler, en se faisant comprendre,

Plus en détail

CE2 et CM1 Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres).

CE2 et CM1 Rédiger un court dialogue (formulation des questions et des ordres). Titre du récit-énigme L affaire Collie Masson, écrit par Pascal Prévot. Domaines d activités Rédaction. Mots-clés Littérature, récit, roman policier, dialogue. Compétences du socle Rédiger un texte d une

Plus en détail

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS

LANGUE ARABE CYCLE 1. Nom et prénom de l élève : S approprier le langage. Découvrir l écrit. Devenir élève PS MS GS Nom et prénom de l élève : LANGUE ARABE S approprier le langage 1 Comprendre un message, et agir ou répondre de façon pertinente. CYCLE 1 2 Nommer avec exactitude un objet, une personne, une action de

Plus en détail

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil

Luis Sepùlveda, Histoire d une mouette et du chat qui lui apprit à voler, 1996, Métailié/Seuil METHODOLOGIE Préparation d une séquence de littérature de jeunesse à partir d un roman Déterminer le genre littéraire choisi : roman (fantastique, policier, historique, d anticipation, autobiographique,

Plus en détail

Construction, déconstruction et appropriation du stéréotype du renard

Construction, déconstruction et appropriation du stéréotype du renard Construction, déconstruction et appropriation du stéréotype du renard Séances Objectifs/ Compétences Dispositif / Déroulement Observations 1 Recueillir les représentations des élèves sur le renard dans

Plus en détail

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire

La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire La dictée à l adulte au cycle 2 : parler la langue de l écrit et se représenter l acte d écrire Définition, principe de la dictée à l adulte (D après Lire, écrire, tome 2 : produire des textes, A.M Chartier,

Plus en détail

Activités à partir de l album «la grosse faim de p tit bonhomme» pour les PS

Activités à partir de l album «la grosse faim de p tit bonhomme» pour les PS Activités à partir de l album «la grosse faim de p tit bonhomme» pour les Peinture des personnages de l album imagination, sensibilité, création Le regard et le geste Projet Peinture Séance peinture des

Plus en détail

Plan de séquence : Découvrir l écrit théâtral au travers d un album La Comédie des Ogres (Fred Bernard/ François Roca)

Plan de séquence : Découvrir l écrit théâtral au travers d un album La Comédie des Ogres (Fred Bernard/ François Roca) Discipline : Littérature Classe : cycle 3 Contenus de référence : - l écrit théâtral Compétences visées : - Plan de séquence : Découvrir l écrit théâtral au travers d un album La Comédie des Ogres (Fred

Plus en détail

LA LITTERATURE AU CYCLE 3 LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR

LA LITTERATURE AU CYCLE 3 LES DROITS IMPRESCRIPTIBLES DU LECTEUR LA LITTERATURE AU CYCLE 3 Lors du stage «littérature» qui s est déroulé les 15/16 janvier avec un premier groupe et les 26/27 janvier avec un second, nous avons réfléchi sur les questions : - que veut

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 1 PROJET TABLETTE 1.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un guide touristique numérique de la ville ou du quartier NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE tous 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /mois

Plus en détail

Présentation du document

Présentation du document Présentation du document Point(s) du programme : (rappel BO) Capacité(s) de la compétence 1 mobilisée(s) La maîtrise de la langue Utiliser ses connaissances sur la langue pour comprendre un texte : Comprendre

Plus en détail

LE CONTE TRADITIONNEL

LE CONTE TRADITIONNEL LE CONTE TRADITIONNEL MATÉRIEL : -Albums : Le loup est revenu, Geoffroy de Pennart, Ed. : L École des Loisirs Les trois petits cochons Le Petit Chaperon Rouge La Chèvre et ses 7 Chevreaux Pierre et le

Plus en détail

Raconter une histoire: Raconter une expérience :

Raconter une histoire: Raconter une expérience : Narrer Raconter une histoire: * une histoire déjà entendue ou lue * une histoire inventée * une histoire vécue Raconter une expérience : * une sortie, un voyage, une rencontre * la réalisation d un projet

Plus en détail

se construire une représentation de l acte de lire

se construire une représentation de l acte de lire Français Lecture et compréhension de l écrit ULIS se construire une représentation de l acte de lire Objectifs Compétences Se construire une représentation de l'acte de lire. Comprendre une lecture orale

Plus en détail

Héros et super-héros, de l Antiquité à nos jours

Héros et super-héros, de l Antiquité à nos jours Cycle : 4 Catégorie de ma ressource : EPI Thématique : Langues et cultures de l Antiquité Niveau(x) : 5 ème Disciplines : Langues et culture de l Antiquité Français Arts plastiques Titre de la ressource

Plus en détail

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3

CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE. PROJET Tablettes 3 PROJET TABLETTE 3.0 CIRCONSCRIPTION DE SARTROUVILLE Réaliser un journal NIVEAU NOMBRE DE CLASSES DATES FREQUENCE CP au CM2 15 Novembre 2016 à mai 2017 1 à 2 /période S exprimer Lire Ecrire Comprendre S

Plus en détail

ANNEXES C Fiches de préparations : Recherche à la BMS : Compétences recherchées :

ANNEXES C Fiches de préparations : Recherche à la BMS : Compétences recherchées : ANNEXES C Fiches de préparations : première séance (découverte du conte des origines), deuxième et troisième séance (écrire un conte des origines), quatrième séance (raconter un conte des origines) 3 documents.

Plus en détail

KAMISHIBAÏ OU THÉÂTRE D IMAGES. Dire, lire, écrire, créer à partir d un théâtre d images Utilisation et mise en projet

KAMISHIBAÏ OU THÉÂTRE D IMAGES. Dire, lire, écrire, créer à partir d un théâtre d images Utilisation et mise en projet KAMISHIBAÏ OU THÉÂTRE D IMAGES Dire, lire, écrire, créer à partir d un théâtre d images Utilisation et mise en projet Isabelle MICHEL Oct 2015 Programme théâtral du jour Accueil Définition/Historique Utilisation

Plus en détail

Une nuit au musée. 1. La découverte de l album Une nuit au musée 2. Détails à la loupe 3. Images, ombres et silhouettes

Une nuit au musée. 1. La découverte de l album Une nuit au musée 2. Détails à la loupe 3. Images, ombres et silhouettes FICHE ENSEIGNANT [Cycle 1] ique ur ge. fr A 63299 Gallimard Jeunesse 5, rue Sébastien-Bottin, 75007 Paris 20 Une nuit au musée Une nuit au musée Lampe magique avec des transparents Les animaux dans la

Plus en détail

APPRENDRE UNE LECON. L élève sera amené à prendre conscience de sa manière d apprendre des leçons et à choisir des stratégies afin de l améliorer.

APPRENDRE UNE LECON. L élève sera amené à prendre conscience de sa manière d apprendre des leçons et à choisir des stratégies afin de l améliorer. 1. Objectif du thème APPRENDRE UNE LECON L élève sera amené à prendre conscience de sa manière d apprendre des leçons et à choisir des stratégies afin de l améliorer. 2. Quelques fondements théoriques

Plus en détail

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures)

Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) Proposition de séquence (15 séances ; 15 heures) La Disparition de la langue française d Assia Djebar : une réflexion sur l histoire littéraire et culturelle du Maghreb francophone Préalable : nous avons

Plus en détail

Séquence 5 Le son [y]

Séquence 5 Le son [y] Rue de contes Les Trois Petits Cochons Séquence 5 Le son [y] Compétences : Avoir compris et retenu : Le système alphabétique de codage de l écrit Les correspondances régulières entre graphèmes et phonèmes

Plus en détail

Principes GÉnÉraux La maitrise de l oral implique un travail sur différents axes (vocabulaire, syntaxe, prosodie, posture, structuration du récit )

Principes GÉnÉraux La maitrise de l oral implique un travail sur différents axes (vocabulaire, syntaxe, prosodie, posture, structuration du récit ) Oral cycle 2 Principes GÉnÉraux La maitrise de l oral implique un travail sur différents axes (vocabulaire, syntaxe, prosodie, posture, structuration du récit ) MAIS aussi Avoir confiance en soi Maitriser

Plus en détail

Guide pour l enseignant(e) École maternelle

Guide pour l enseignant(e) École maternelle Guide pour l enseignant(e) École maternelle Découvrir le monde dans les programmes de l école maternelle À l école maternelle [L enfant] observe, il pose des questions et progresse dans la formulation

Plus en détail

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56

LANGAGE ORAL. Cycles 2/3. Patricia LE TALOUR- DDEC56 LANGAGE ORAL Cycles 2/3 Jeu d écoute* Volets fermés C est un exercice de perception de son corps et de concentration. Il prépare à la détente et à l écoute. - Debout, yeux fermés "rentrer chez soi" "fermer

Plus en détail

SEQUENCE PEDAGOGIQUE AUTOUR DU CHAT DANS LA LITTERATURE

SEQUENCE PEDAGOGIQUE AUTOUR DU CHAT DANS LA LITTERATURE SEQUENCE PEDAGOGIQUE AUTOUR DU CHAT DANS LA LITTERATURE Séance 1 Type Objectifs Support et activités et récitation Lire silencieusement un texte littéraire et le comprendre Dire sans erreur et de manière

Plus en détail

Canevas d animation d une situation-problème

Canevas d animation d une situation-problème Canevas d animation d une situation-problème PHASE DE COMPRÉHENSION Présentation du problème Les repères de temps proposés sont donnés à titre indicatif. Rappel des critères d évaluation de la compétence

Plus en détail

Séquence «Cinq minutes et des sablés» CP/CE1

Séquence «Cinq minutes et des sablés» CP/CE1 Henri Wallon A Tania RENAUD, Nathalie FERNANDEZ et Elodie TUILLIERE Séquence «Cinq minutes et des sablés» CP/CE1 Titre : Cinq minutes et des sablés Auteur : Stéphane Servant Illustrateur : Irène Bonacina

Plus en détail

Mes stratégies. Autoévaluation

Mes stratégies. Autoévaluation Cette section du dossier vous permettra de considérer une variété de stratégies qui pourraient vous aider dans votre apprentissage du français. De plus, ce sont des stratégies que vous pourriez enseigner

Plus en détail

Semaine maternelle Mercredi 14 mars 2012 Journée PES

Semaine maternelle Mercredi 14 mars 2012 Journée PES Académie de Versailles D.S.D.E.EN 78 Semaine maternelle Mercredi 14 mars 2012 Journée PES UN PROJET AUTOUR D'ALBUMS POUR APPRENDRE A PARLER......PARLER POUR CONSTRUIRE ET DONNER DU SENS AU PROJET Comment

Plus en détail

On a volé mon vélo. Résumé critique

On a volé mon vélo. Résumé critique On a volé mon vélo Eric Simard Mini Syros Résumé Kévin s'est encore fait volé son vélo. Pour se disculper, il commence à mentir. Mais jusqu'où aller dans ce mensonge sans risque de faire accuser un innocent.

Plus en détail

Préparer une fiche pédagogique, c est une chose que chacun de nous enseignants de français langue étrangère a l habitude de faire.

Préparer une fiche pédagogique, c est une chose que chacun de nous enseignants de français langue étrangère a l habitude de faire. Planifier un cours Préparer une fiche pédagogique, c est une chose que chacun de nous enseignants de français langue étrangère a l habitude de faire. Je voudrais cependant présenter dans cet article quelques

Plus en détail

Compte rendu de formation Les ateliers tournants

Compte rendu de formation Les ateliers tournants Compte rendu de formation Les ateliers tournants QUESTIONS PRATIQUES 2 QUESTIONS «MOINS» PRATIQUES 2 L EGALITE DANS LA CLASSE 3 APPRENDRE / ENSEIGNER 3 QU APPRENDRE EN ATELIERS TOURNANTS? 3 UNE COMPETENCE

Plus en détail

Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature

Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature Enseigner la compréhension en maternelle à partir des albums de littérature France Barbot CPC Evreux III 15 octobre 2014 Quel album choisir? Le contenu Des récits bien construits Des textes qui permettent

Plus en détail

Ouverture sur les nouveaux programmes

Ouverture sur les nouveaux programmes Ouverture sur les nouveaux programmes 1 - Une nouvelle écriture des programmes Des repères annuels de programmation Des démarches et contenus d enseignement Pas de capacités mentionnées dans chacune des

Plus en détail

UN PROJET D ÉCRITURE EN CYCLE 3

UN PROJET D ÉCRITURE EN CYCLE 3 UN PROJET D ÉCRITURE EN CYCLE 3 Un exemple d enseignement global du Français en lien avec les programmes 2008 à partir du journal scolaire de classe ou d école DANS VOS CLASSES Que faites-vous écrire en

Plus en détail

LECTURE PAR L ENSEIGNANT APPORTS DANS LE DOMAINE : DE LA MÉDIATION CULTURELLE DE LA COMPRÉHENSION FINE. Cycles 1 et 2

LECTURE PAR L ENSEIGNANT APPORTS DANS LE DOMAINE : DE LA MÉDIATION CULTURELLE DE LA COMPRÉHENSION FINE. Cycles 1 et 2 LECTURE PAR L ENSEIGNANT APPORTS DANS LE DOMAINE : DE LA MÉDIATION CULTURELLE DE LA COMPRÉHENSION FINE Cycles 1 et 2 A / La médiation culturelle quotidienne par l enseignant Cette activité est essentielle

Plus en détail

OBJECTIF GÉNÉRAL PROFIL DES ÉTUDIANTS

OBJECTIF GÉNÉRAL PROFIL DES ÉTUDIANTS Département de langues/français/nive IV/2013-2 UNIVERSIDAD MILITAR NUEVA GRANADA DÉPARTEMENT DE LANGUES PROGRAMME DE FRANÇAIS NIVEAU IV - DEUXIÈME SEMESTRE 2013 JUSTIFICATION Il y a plusieurs bonnes raisons

Plus en détail

Espace - Connaître son espace proche : le quartier Une expérimentation en CP

Espace - Connaître son espace proche : le quartier Une expérimentation en CP Espace - Connaître son espace proche : le quartier Une expérimentation en CP Présentation : Ecole élémentaire Ferdinand Buisson Classe de 25 CP Enseignante : Carine Ollivier CPC : Chantal Roudaut IEN Landerneau

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

ETAPES DE LA SEANCE ROLE DE L ENSEIGNANT ACTIVITE DE ELEVE REMEDIATION 1) Découverte de l activité Collectivement (5 min)

ETAPES DE LA SEANCE ROLE DE L ENSEIGNANT ACTIVITE DE ELEVE REMEDIATION 1) Découverte de l activité Collectivement (5 min) SEQUENCE : LE CORPS HUMAIN, MOUVEMENTS ET DEPLACEMENTS Objectif général : Amener les élèves à avoir des connaissances sur le corps humain. Domaine : Education scientifique Discipline : Sciences et technologie

Plus en détail

Séquence : Les outils du géographe

Séquence : Les outils du géographe Domaine : Culture humaniste géographie : Capacités propres à la géographie Durée totale : 8h Compétences du B.O : - Lire une carte : S orienter sur une carte, localiser des lieux les uns par rapport aux

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 4 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 4 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Bande Dessinée L objectif de ce projet consiste à élaborer un recueil de BD en français et néerlandais. Le projet est composé de 3 phases: 1. La définition du projet commun 2. L apprentissage de

Plus en détail

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club»

Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» LANGUES VIVANTES Informer et accompagner les professionnels de l éducation ÉVALUATION CYCLES 2 3 4 Fiche de synthèse «interlangue» Situation d évaluation «Ciné-club» COMPOSANTE(S) DU SOCLE COMMUN D1-2

Plus en détail

CALENDRIER DU STAGE. Dates 2014 Modules (15h) Ateliers (9h) Eté Du 30 juin au 04 juillet 1. Pratiques théâtrales A) Culture et civilisation

CALENDRIER DU STAGE. Dates 2014 Modules (15h) Ateliers (9h) Eté Du 30 juin au 04 juillet 1. Pratiques théâtrales A) Culture et civilisation CALENDRIER DU STAGE Modules 2014 Module 1 : Pratiques théâtrales dans la classe de FLE Module 2 : Stratégies d apprentissage et stratégies d enseignement de l'oral Module 3 : Multimédia (blog pédagogique)

Plus en détail

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe

Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe Écrire le scénario d'une vidéo 1jour1question avec sa classe LE PROJET Tout au long de sa scolarité, l élève reçoit une éducation aux médias et à l information. Au cycle 3, les enseignants peuvent s appuyer

Plus en détail

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008

L évaluation du langage oral à l école maternelle. Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 L évaluation du langage oral à l école maternelle Viviane BOUYSSE, inspectrice générale de l Education nationale La Réunion, 25 novembre 2008 Plan de l intervention 1. La juste place de l évaluation 1.1.

Plus en détail

Avant-propos. Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre. C est parti pour le CM1!

Avant-propos. Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre. C est parti pour le CM1! Avant-propos C est parti pour le CM1! Voici huit séquences de travail que tu pourras suivre pour bien te préparer à entrer au CM1. Le travail de français (orthographe, grammaire, conjugaison et vocabulaire)

Plus en détail

Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012

Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012 Littérature à l'école maternelle Nicole André/ CPC Brest Iroise 28/11/2012 Littérature à l'école maternelle 1. L entrée dans la culture avant l apprentissage de la lecture. 2. L organisation des apprentissages.

Plus en détail

J accompagne mon enfant Guide à l intention du parent

J accompagne mon enfant Guide à l intention du parent J accompagne mon enfant Guide à l intention du parent École secondaire du Versant Concentration Cirque Contemporain 3 ème année 2014-2015 Nom de l enseignante : Marie-Hélène Dubé FRANÇAIS Récupération

Plus en détail

L Agent Jean T. 8 Le Castor à jamais

L Agent Jean T. 8 Le Castor à jamais L AGENT JEAN TOME 8 FICHE PÉDAGOGIQUE 1/8 RÉSUMÉ L Agent Jean T. 8 Le Castor à jamais Une terrible explosion a transformé l Agence en ruine. À son réveil, l Agent Jean trouvera très vite Henry, qui l aidera

Plus en détail

Séquence 1 Le son [ i]

Séquence 1 Le son [ i] Rue de contes Les Trois Petits Cochons Séquence 1 Le son [ i] Compétences : Avoir compris et retenu : Le système alphabétique de codage de l écrit Les correspondances régulières entre graphèmes et phonèmes

Plus en détail

L HISTOIRE DU BONBON ET LE CHAPEAU A SECRETS - GS

L HISTOIRE DU BONBON ET LE CHAPEAU A SECRETS - GS Séquence d apprentissage de la compréhension d albums en grande section Deux albums ayant un script de base commun : la plantation Histoire du bonbon d A. Vaugelade et Le chapeau à secrets de C. Ponti

Plus en détail

fiche d accompagnement pédagogique

fiche d accompagnement pédagogique fiche d accompagnement pédagogique Les compétences développées par la pratique des ateliers philosophiques en maternelle PS/MS/GS Fiche écrite par Jean-Charles Pettier, docteur en sciences de l éducation

Plus en détail

OBJECTIFS Cycle 2 Cycle 3 Atelier 1 : lecture à haute voix. Atelier 2 : lecture silencieuse. Atelier 3 : carnet de lecteur

OBJECTIFS Cycle 2 Cycle 3 Atelier 1 : lecture à haute voix. Atelier 2 : lecture silencieuse. Atelier 3 : carnet de lecteur OBJECTIFS Cycle 2 Cycle 3 Atelier 1 : à haute voix Atelier 2 : silencieuse Atelier 3 : carnet de lecteur Atelier 4 : cercle de Mémoriser des mots fréquents et irréguliers pour lire de plus en plus vite.

Plus en détail

Activités d interaction verbale

Activités d interaction verbale Activités d interaction verbale La conversation Description La conversation est un court échange spontané où l élève partage des idées et exprime ouvertement ses sentiments. La conversation peut se faire

Plus en détail

Français au CYP1-1 re année: exemple de planification avec Que d histoires!, EOLE et S exprimer en français. Les albums

Français au CYP1-1 re année: exemple de planification avec Que d histoires!, EOLE et S exprimer en français. Les albums Français au CYP1-1 re année: exemple de planification avec Que d histoires!, EOLE et S exprimer en français Les albums 1 re période De la rentrée d été à fin septembre Transition CIN-CYP1 Évaluation diagnostique

Plus en détail

Protocole d évaluation CP

Protocole d évaluation CP Protocole d évaluation CP I. Lecture : Dégager le thème d un paragraphe ou d un texte court : Dégager le thème d un paragraphe ou d un texte court. 1. Dans une histoire lue par le maître, l élève identifie

Plus en détail

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3

Chantier d écriture réflexive Esprit mathématique, es-tu là?» ESP Hainaut 2010/2011, module 3 Où habites-tu? Mettre en place des stratégies pour renforcer l esprit logique des enfants Type d outil : Activité d apprentissage visant le Savoir Etablir des Liens Logiques : Résoudre, raisonner et argumenter

Plus en détail

Les activités du quotidien et les loisirs

Les activités du quotidien et les loisirs GUIDE DU M AITRE Les activités du quotidien et les loisirs TABLE DES MATIÈRES Activité G1 - Présentation du vocabulaire des activités du quotidien Activité G2 - Présentation du vocabulaire des activités

Plus en détail

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2

Lire Piero de Baudoin en classe. Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Lire Piero de Baudoin en classe Proposition pédagogique pour une classe de CM2 Présentation de la BD Auteur : BAUDOIN Edmond Titre : Piero Editeur : Seuil coll. Roman graphique 128 p. 9 Difficulté de lecture

Plus en détail

DÉPARTEMENT DE LANGUE FRANÇAISE

DÉPARTEMENT DE LANGUE FRANÇAISE DÉPARTEMENT DE LANGUE FRANÇAISE LES COMPETENCES EN LANGUES Compréhension de l oral Expression orale Compréhension de l écrit / Etude de texte / analyse de texte Connaissance de la langue Expression écrite

Plus en détail

Séance n 2 : Découverte du début du livre

Séance n 2 : Découverte du début du livre FICHE ENSEIGNANTS 2 1/2 CYCLE 3 Séance n 2 : Découverte du début du livre Objectifs Être capable de trouver les principales caractéristiques d une BD. Prendre conscience de l importance de l image pour

Plus en détail

PROJET KAMISHIBAI CE2. Objectif : faire découvrir aux élèves un support autre que le livre pour un conte : le kamishibaï

PROJET KAMISHIBAI CE2. Objectif : faire découvrir aux élèves un support autre que le livre pour un conte : le kamishibaï PROJET KAMISHIBAI CE2 Séance 1 Objectif : faire découvrir aux élèves un support autre que le livre pour un conte : le kamishibaï Compétences : Ecouter et comprendre une histoire Dispositif : un kamishibaï

Plus en détail

S approprier le langage

S approprier le langage 4 ne réussit pas encore.» 3 L élève ne réussit pas, même avec une aide ponctuelle. Codage 1 peut réussir avec aide.» Ses réussites restent partielles ou irrégulières. Elles nécessitent une aide ponctuelle

Plus en détail