Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs. Une filière de valorisation de proximité"

Transcription

1 Syndicat Mixte d Etude et de Traitement des Ordures Ménagères du Haut Doubs Une filière de valorisation de proximité 1

2 Le SMETOM - Créé en collectivités adhérentes communes habitants - territoire rural : moyenne de 600 habitants par communes - territoire étendu : 110 km du nord au sud du territoire - compétences : - transfert et traitement des déchets ménagers et des sous produits de l incinération - valorisation du bois et des déchets verts - gestion du bas de quai des déchèteries (depuis 01/01/11) - tri des déchets recyclables (depuis 01/01/11) 2

3 Traitement des déchets verts Priorité au compostage individuel : mise à disposition à prix réduit de composteurs en bois. Le but étant de réduire la production de déchets à la source composteurs ont été vendus depuis développement du compostage de quartier Le compostage sur plate-forme : t en 2010 Utilisé pour une partie des déchets verts provenant de la communauté de communes du Larmont et pour les déchets verts de la communauté de communes du Val de Morteau déposés en benne. Le co-compostage : t en

4 Historique - printemps 2001 : démarrage du co-compostage sur le territoire de la CCPPV (épandage avant le semis des cultures) - juin 2003 à déc 2004 : expérimentation d utilisation du cocompostage sur prairie sur le secteur du Russey. Menée par la Chambre d agriculture et la FDCUMA, le SMETOM, GAEC Cerrutti. Essai avec 110 t de déchets verts : développement co-compostage sur le territoire du SMCOM : pratique étendue sur l ensemble du territoire (hors CCVM et CCL) : co-compostage sur la CCVM et la CCL 4

5 Le co-compostage Déchets verts Réception Contrôle Stockage Broyage Effluents d élevage Stockage Mélange sur la pâture Phase de fermentation (4 retournements) Maturation Epandage 5

6 Les déchets verts sont apportés sur 10 déchèteries + 3 plates formes de broyage des déchets verts (560 à 650 m²) Plate forme de broyage Les déchets verts sont déposés à la plate-forme Gardiennage du dépôt = qualité Aire de broyage en enrobé = propreté du site 6

7 7

8 Broyage des déchets verts dans une déchèterie Les branches doivent être défibrées et non coupées en pe<ts morceaux 8

9 Le broyat est transporté sur l'exploitation agricole : - Dépôt sur la parcelle - Dépôt sur la place à fumier Le sol doit être porteur Mise en andain au champ 9

10 10

11 Phase de fermentation Suivi de température régulier Durée moyenne de 4 mois Retournement par la CUMA des Nobles Pratiques Convention entre CUMA et SMETOM 4 retournements espacés de 3 semaines puis mise en matura<on 11

12 Analyse préalable aux frais du SMETOM : valeurs agronomiques, teneurs en métaux lourds Dose de 15 à 20 tonnes par hectare Epandage par l'agriculteur. 12

13 Nom de l'exploitant : Lieu de broyage :. Date de broyage :. Tonnage :... Lieu de dépôt de l andain : Date de dépôt du broyat :... Relevé de température Date Température Date de retournement Observation + signature d une conven<on entre l agriculteur et le SMETOM Date Observation Opéra<ons effectuées (bâchage, arrosage, ) :. Date de prélèvement de l échan<llon pour analyse :. Date d'épandage :... Lieu d épandage : commune + référence cadastrale de la parcelle 13

14 Qui fait quoi? Le SMETOM: Commande le broyage de déchets verts Relations avec les agriculteurs (ou technicien CC) et les prestataires Commande les retournements Réalise un suivi de la température (hygiénisation) et un prélèvement pour les analyses (ou techniciens CC) Suit le bon déroulement de la filière sur le terrain (fiche de suivie) (ou techniciens CC) L agriculteur: Signature d une convention entre l agriculteur et le SMETOM Réceptionner les déchets verts broyés sur une place à fumier ou sur une parcelle Réaliser le mélange avec le fumier dans la semaine suivant le dépôt : formation d un andain respectant la feuille d emplacement Épandre le co-compost qu une fois le processus terminé (6 mois minimum après dépôt) Un travail avec des partenaires du monde agricole : La Chambre d'agriculture du Doubs (conseils techniques et suivi, étude) : signature d une convention entre la chambre d agriculture et le SMETOM La CUMA départementale des Nobles pratiques (retournement des andains) : signature d une convention entre la CUMA et le SMETOM Le Comité Interprofessionnel du Gruyère de Comté (ou CIGC) sur la compatibilité avec la filière "Comté"

15 Pour la collectivité : traitement de proximité, partenariat local, Pour l agriculteur : épandage plus aisé pour l agriculteur : texture et sans odeur, compostage du fumier mou stable (pas de lessivage), concentré en éléments fertilisants (azote non disponible immédiatement : amendement), effet chaulage, sain (hygiénisation), transport, retournements et analyses pris en charge par le SMETOM 15

16 En moyenne, 15 tonnes de compost apportent 10 unités d azote disponible en année 1 (entre 3 et 22)! 27 unités de phosphore disponible en année 1 (entre 10 et 50)! 76 unités de potasse (entre 11 et 240)! 500 unités de chaux disponible (entre 105 et 1230)! Sources : Isabelle Forgue Chambre d agriculture du Doubs 16

17 Valeur limite norme "Amendements organiques" Sources : Isabelle Forgue Chambre d agriculture du Doubs 17

18 Décomposition du prix / t Broyage : 15,9 Transport (10 km) : 5 4 retournements : 4 27 / tonne Analyses : 2 18

19 Conventions avec agriculteurs non renvoyées : obligation de signature pour avoir des déchets verts Broyage : broyat de trop grande taille (changement de broyeur + besoin de broyat de taille suffisante pour permettre l aération) Présence de plastique : information des habitants sur la filière ; contrôle par le gardien ; ramassage des plastiques lors de la prise de température Transport : camion (problème lorsque le terrain est mouillé) Retournement : emplacement des andains contre 1 haie andain trop haut ou trop large Suivi des températures et des retournements (fiche de suivi)

20 60 agriculteurs partenaires (39 ont pris des déchets verts en 2010) 10 kilomètres autour de chaque déchèterie ou plate-forme de broyage 25 broyages 59 andains de co-compost en 2010 Moyenne de 100 t de déchets verts par andain 296 retournements effectués par la CUMA Nécessité d avoir une très bonne qualité des apports et un suivi de chaque andain 20

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire

Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire Le COMPOSTAGE, un ATOUT pour les exploitations agricoles de la Loire PAILLE Microorganismes EFFLUENTS FUMIER AERATION Action de l humidité et de l air (O2) Un produit affiné et homogène, épandable en toutes

Plus en détail

LES AVANTAGES DU COMPOSTAGE

LES AVANTAGES DU COMPOSTAGE LES AVANTAGES DU COMPOSTAGE Valorisation des effluents d élevage et des déchets verts : En Bourgogne, le compostage des effluents d élevage est pratiqué par de nombreux agriculteurs, qui en retirent beaucoup

Plus en détail

Le co-compostage compostage des déchets verts en mélange aux effluents d élevage

Le co-compostage compostage des déchets verts en mélange aux effluents d élevage Le co-compostage compostage des déchets verts en mélange aux effluents d élevage SITUATION Christian MARTY GAEC des Belles Vaches Rignac 12 Rignac Valoriser au maximum les effluents d élevage 2 - Nom de

Plus en détail

Le co-compostage au champ des grignons d olive

Le co-compostage au champ des grignons d olive Le co-compostage au champ des grignons d olive Sébastien LE VERGE s.leverge@ctolivier.org tél.: 04 42 23 82 51 Le contexte Elimination des grignons : - besoins de surfaces d épandage suffisantes et accessibles

Plus en détail

un service de proximité un retour au sol logique

un service de proximité un retour au sol logique CO-COMPOSTAGE A LA FERME: un service de proximité un retour au sol logique 1 Présentation 1. Approche technique 2. Approche réglementaire 3. Approche économique 4. Exemples d opérations de co-compostage

Plus en détail

COMMENT VALORISER VOTRE FUMIER DE CHEVAL

COMMENT VALORISER VOTRE FUMIER DE CHEVAL COMMENT VALORISER VOTRE FUMIER DE CHEVAL Résumé -Le compostage et le lombricompostage sont des procédés permettant de valoriser le fumier en le transformant en fertilisant et en amendement -Le fumier doit

Plus en détail

ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER D OIE AVEC DU LISIER D OIE ET DE LA PAILLE HACHEE

ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER D OIE AVEC DU LISIER D OIE ET DE LA PAILLE HACHEE ESSAI DE CO-COMPOSTAGE EN EXPLOITATION AGRICOLE DE FUMIER D OIE AVEC DU LISIER D OIE ET DE LA PAILLE HACHEE L essai mené en exploitation sera réalisé sur base de paille afin de permettre l incorporation

Plus en détail

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB

LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB LE COMPOST DEFINITION DU COMPOSTAGE EN AB Le processus de compostage est une décomposition aérobie de matières organiques d origine végétale et/ou animale hors matières relevant des déchets animaux au

Plus en détail

Vers la réduction des déchets

Vers la réduction des déchets ADEME Vers la réduction des déchets Le compostage > Pourquoi composter dans les collèges? La mise en place du compostage dans les collèges est une expérience très intéressante du point de vue pédagogique.

Plus en détail

Ecoulement du compost

Ecoulement du compost Ecoulement du compost Biomasse Normandie 19 quai de Juillet - 14000 CAEN Tél. : 02 31 34 24 88 - Fax : 02 31 52 24 91 http://www.biomasse-normandie.org Septembre 2006 1 Qualité et débouchés du compost

Plus en détail

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique

Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique Fertilité du sol et fertilisation en agriculture biologique CONTENU DE LA SESSION Présentation 16 mn Les matières organiques utilisables en bio en PACA, Gérard GAZEAU, CA84 Présentation 16 mn Intérêt des

Plus en détail

Compost de déchets verts / biodéchets

Compost de déchets verts / biodéchets Fiche N 11 du guide des produits organiques en LanguedocRoussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 Compost de déchets verts / biodéchets Résultats

Plus en détail

Opération de broyage des déchets verts

Opération de broyage des déchets verts Opération de broyage des déchets verts Index Objectifs de l étude... 1 Identité de la collectivité... 2 Caractéristiques de la gestion des déchets verts... 2 Présentation générale de l opération... 3 Spécificités

Plus en détail

Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu

Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu Présentation du projet de plateforme de réception et de valorisation des gravats et déchets végétaux sur l Ile d Yeu Réunion d information du 28 Juillet 2015 1 SOMMAIRE 1 - Organisation de la gestion des

Plus en détail

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin

LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES. Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin LE CONSEIL DÉPARTEMENTAL DU BAS-RHIN AU DE VOS VIES LES MATIÈRES ORGANIQUES Le gisement de Produits Résiduaires Organiques dans le Bas-Rhin Le terme Produits résiduaires organiques (PRO) désigne l ensemble

Plus en détail

Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives

Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives Plan régional de valorisation des déchets issus des chantiers de gestion de plantes invasives Stage de Dorine Vial de 4 mois au sein du Cen Centre, encadré par l animatrice du groupe de travail plantes

Plus en détail

Je dois bien gérer mes fumiers pour limiter la propagation des pathogènes :

Je dois bien gérer mes fumiers pour limiter la propagation des pathogènes : Fiche Technique n 7B bis - mise à jour 05/12/2016 Je gère mes fumiers de canards, du stockage à l épandage Je dois bien gérer mes fumiers pour limiter la propagation des pathogènes : L épandage de fumiers

Plus en détail

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles

Axe 3 : Préserver les ressources naturelles N de la mesure : 3.3.2 Axe 3 : Préserver les ressources naturelles Action 3.3 : Limiter et valoriser les déchets Pilote : Finalité 1 Réduire à la source la quantité de déchets et améliorer la valorisation

Plus en détail

Environnement, Recyclage et Collecte sélective

Environnement, Recyclage et Collecte sélective Environnement, Recyclage et Collecte sélective Syndicat mixte Intercommunal de Transport et de Traitement des Ordures Ménagères de l Aire Toulonnaise - Président : Jean-Guy di Giorgio - Créé en 1979-486

Plus en détail

GESTION DU FUMIER DE CHEVAL VALORISATION DE VOS FUMIERS

GESTION DU FUMIER DE CHEVAL VALORISATION DE VOS FUMIERS N 3 AOUT 2015 GESTION DU FUMIER DE CHEVAL VALORISATION DE VOS FUMIERS Aujourd hui, la question de la gestion du fumier de cheval reste floue pour une grande part des infrastructures équestres bien que

Plus en détail

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE

Panorama général des différents types de. traitements des déchets par Michel PIERRE Panorama général des différents types de traitements des déchets par Michel PIERRE 1 OMR 2 Panorama des traitements en Europe + 3 OMR Les traitements en France En décharge Incinérables Recyclables Fermentescibles

Plus en détail

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais

RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert. La collecte des biodéchets au Pays Voironnais RCC Aura 9/10 mars 2017 Ambert La collecte des biodéchets au Pays Voironnais Présentation du territoire Communauté d Agglomération du Pays Voironnais Auvergne Rhône-Alpes Isère Nombre d habitants 92 000

Plus en détail

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets. - Chiffres clés

Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets. - Chiffres clés Rapport annuel sur le prix et la qualité du service public d élimination des déchets - Chiffres clés 2014 - Présentation à la Commission Consultative des Services Publics Locaux Mercredi 17 juin 2015 SOMMAIRE

Plus en détail

SYTEVOM Un territoire en actions!

SYTEVOM Un territoire en actions! SYTEVOM Un territoire en actions! L engagement d un territoire français vers la réduction des déchets résiduels et la valorisation matière par Franck Tisserand, Président du SYTEVOM Sherbrooke, le 27 Octobre

Plus en détail

TERRALYS La valorisation de déchets alimentaires par compostage

TERRALYS La valorisation de déchets alimentaires par compostage TERRALYS La valorisation de déchets alimentaires par compostage ADEME et DRAAF Journée technique régionale Rhône-Alpes Réduction tri valorisation des déchets alimentaires Lyon 26 Juin 2012 Antoine Tricaud

Plus en détail

Paprec Trivalo Côte d Azur

Paprec Trivalo Côte d Azur Paprec Trivalo Côte d Azur Présentation du centre de tri de Cannes Présentation de Paprec Group Paprec Group, dont le siège historique est situé à La Courneuve (93), a été fondé en 1995 et est toujours

Plus en détail

Le compostage de fumier de cheval en élevage

Le compostage de fumier de cheval en élevage guide pratique Le compostage de fumier de cheval en élevage JM LEVEAU (Chambre d Agriculture de l Orne ) 2 Le compostage Le compostage Un compost est une transformation de produits végétaux et animaux

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE

PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE PLAN LOCAL D URBANISME DE VENERQUE ORIGINAL ARTELIA EAU ET ENVIRONNEMENT SITE DE PAU Hélioparc 2 Avenue Pierre Angot 64053 PAU CEDEX 9 Tel. : +33 (0)5 59 84 23 50 Fax : +33 (0)5 59 84 30 24 COMMUNE DE

Plus en détail

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez

SIVOM du Pays des Maures et du Golfe de Saint-Tropez Le SIVOM est un EPCI (Etablissement Public de Coopération Intercommunale) à vocation multiple. L une de ses missions est le traitement des végétaux par compostage. Collecter dans les déchèteries du secteur,

Plus en détail

Guide pratique du compostage

Guide pratique du compostage Afin d améliorer votre compost et de répondre à toutes vos questions, votre commune vous propose l aide de «relais compostage» Pour obtenir les coordonnées de votre relais, contactez votre mairie. SIREDOM

Plus en détail

Le compost. Vincent Günther Office d arboriculture et cultures maraîchères

Le compost. Vincent Günther Office d arboriculture et cultures maraîchères Le compost Vincent Günther Office d arboriculture et cultures maraîchères Les bactéries et autres microorganismes vont transformer la matière organique en minéraux Le sol un milieu vivant Les jardiniers

Plus en détail

Fiche technique La valorisation des biodéchets

Fiche technique La valorisation des biodéchets Fiche technique La valorisation des biodéchets Définition Les biodéchets sont composés de déchets alimentaires (produits par les ménages, les restaurants, les traiteurs ou les magasins de vente au détail

Plus en détail

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales

Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales Fabrication de fertilisants à partir de déjections animales En Région Bretagne Principaux modes d obtention / caractéristiques produits Présentation d Association IF2O créée en 2004. fédère les entreprises

Plus en détail

Une solution simple, naturelle et économique pour réduire nos déchets

Une solution simple, naturelle et économique pour réduire nos déchets DÉCHETS - LES FICHES PRATIQUES Réduire au jardin LE COMPOSTAGE Une solution simple, naturelle et économique pour réduire nos déchets -30% de déchets organiques Le compostage est l une des solutions les

Plus en détail

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE

BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE ANNÉE 1 2015 BILAN TERRITOIRE ZÉRO DÉCHET ZÉRO GASPILLAGE -4 KG D ORDURES MÉNAGÈRES PAR HABITANT de 194 à 190 kg/hab/an LA MISE EN ŒUVRE DE LA COLLECTE INCITATIVE (2015-2016) Changement fondamental dans

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PROJET DE PLU arrêté le 21/01/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. :

Plus en détail

Compostage Guide Pratique

Compostage Guide Pratique Compostage Guide Pratique LES 5 RÈGLES D OR OÙ INSTALLER MON COMPOSTEUR QUE METTRE DANS MON COMPOSTEUR QUELQUES CONSEILS UTILES PROBLÈMES ET SOLUTIONS SALANQUE MEDITERRANEE COMMUNAUTE DE COMMUNES steur

Plus en détail

Compost-infos n UNE ANNEE IMPORTANTE POUR LA CHARTE REGIONALE POUR LA QUALITE DES COMPOSTS! Edito. Compost-infos n11 septembre

Compost-infos n UNE ANNEE IMPORTANTE POUR LA CHARTE REGIONALE POUR LA QUALITE DES COMPOSTS! Edito. Compost-infos n11 septembre Compost-infos n Edito 007 UNE ANNEE IMPORTANTE POUR LA CHARTE REGIONALE POUR LA QUALITE DES COMPOSTS! Compostage : une filière d actualité qui débute sa mutation. La création d une association porteuse

Plus en détail

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc

Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Fiche Technique Issue de centrifugation du lisier de porc Engrais organique NP issu de lisier de porc NFU 42 001* 1 Mode d obtention : Ce produit est issu directement de la centrifugation du lisier de

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME DEPARTEMENT DE SEINE-ET-MARNE (77) COMMUNE DE TRILPORT PLAN LOCAL D URBANISME 5.5 Elimination des Déchets Mairie VISA PLU Approuvé le 14/12/2016 5 Rue du général-de-gaulle 77470 Trilport Tél. : 01 60 09

Plus en détail

Projet compostage. Lotissement les Vachères

Projet compostage. Lotissement les Vachères Projet compostage Lotissement les Vachères Sommaire -La Communauté d agglomération Loire Forez et les déchets -L Association pour la Sauvegarde de l Environnement et de la Nature (ASSEN) -Le fonctionnement

Plus en détail

Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement?

Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement? Quelle réglementation concerne votre élevage : Règlement Sanitaire Départemental ou Installations Classées pour la Protection de l'environnement? Cette fiche vous permet de : Fiche 3-1 1 ère étape : Situer

Plus en détail

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel

Idex Environnement. Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL Directeur Opérationnel UN PROJET DE COMETHANISATION DE BOUES DE STEP AVEC DES DECHETS VERTS Usine de méthanisation d Amiens St ation d épuration d Ambonne Journée ATEE Club Biogaz du 28 mars 2007 Intervention de M Yan CHARBONNEL

Plus en détail

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier

Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM La réduction et le tri des déchets Réflexions pour l application sur l Eco-quartier Présentation du SIETREM COMPETENCES La collecte : Conteneurs, déchets résiduels, Emballages-journaux

Plus en détail

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés

Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année Service des Déchets Ménagers et Assimilés Rapport Annuel sur le Prix et la Qualité du Service (RPQS) Année 2015 Service des Déchets Ménagers et Assimilés 06/06/2016 1 Sommaire Table des matières 1. Présentation de l EPCI... 3 2. Organisation du

Plus en détail

Il s agit d un syndicat mixte de traitement+ gestion des déchetteries, la partie collecte étant assurée par les EPCI membres.

Il s agit d un syndicat mixte de traitement+ gestion des déchetteries, la partie collecte étant assurée par les EPCI membres. Journée du 7 février 2012 / Intervention du SMED 06 Le Syndicat Mixte d Elimination des Déchets a été créé au 01/01/2006, il regroupait alors 70 communes du haut et moyen pays réunies en 7 EPCI (communautés

Plus en détail

Plateforme de valorisation de déchets non dangereux

Plateforme de valorisation de déchets non dangereux Plateforme de valorisation de déchets non dangereux Commune de Bélesta Lauragais (31) Dossier de demande d autorisation (Articles R.512-2 à R.512-10 du Code de l Environnement) Référence : 94847 Septembre

Plus en détail

XIX èmes Rencontres Professionnelles

XIX èmes Rencontres Professionnelles XIX èmes Rencontres Professionnelles Guy Meinrad Chargé d études port. : 06 815 843 66 email : etude1@agrivalor.eu -La nouvelle déclinaison de l application de la directive nitrates en France- 1, rte de

Plus en détail

DESTINATION DES BOUES

DESTINATION DES BOUES DESTINATION DES BOUES Filières d élimination des boues d assainissement Fiche technique 6 septembre 2014 1 Présentation des filières d élimination des boues Après une phase de traitement des boues, celles-ci

Plus en détail

Le processus du compostage. Comment ça marche?

Le processus du compostage. Comment ça marche? Le processus du compostage. Comment ça marche? Le cycle de la matière dans la nature L exemple des feuilles mortes à l automne. Années après années, des milliers de feuilles tombent des arbres. Pourtant,

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION Actualisation et extension des périmètres d épandage des sous-produits

DEMANDE D AUTORISATION Actualisation et extension des périmètres d épandage des sous-produits DEMANDE D AUTORISATION Actualisation et extension des périmètres d épandage des sous-produits SCA TISSUE France Papeterie de Hondouville (27) RESUME GENERAL SCA Tissue France Route de Louviers F-27400

Plus en détail

Entretien de la fertilité des sols

Entretien de la fertilité des sols Page : 1/ 5 Présenté aux Rencontres Vigne Vin Vente de la Chambre d Agriculture de la Gironde. Bien que le brûlage des sarments au bout des rangs fasse partie intégrante des usages traditionnellement associés

Plus en détail

accompagner nos clients pour accroître la valorisation de leurs déchets MAI 2017

accompagner nos clients pour accroître la valorisation de leurs déchets MAI 2017 accompagner nos clients pour accroître la valorisation de leurs déchets MAI 2017 notre objectif aux côtés de nos clients Les accompagner pour accroître la valorisation de leurs déchets VALORISATION MATIÈRES

Plus en détail

UNE GESTION GLOBALE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS AUTOUR D UNE UNITÉ DE TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE

UNE GESTION GLOBALE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS AUTOUR D UNE UNITÉ DE TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE UNE GESTION GLOBALE DES DÉCHETS MÉNAGERS ET ASSIMILÉS AUTOUR D UNE UNITÉ DE TRAITEMENT MÉCANO-BIOLOGIQUE PRÉSENTATION GÉNÉRALE Population : 92 000 habitants Collecte en porte à porte (conteneurs individuels)

Plus en détail

Pourquoi et comment composter le fumier?

Pourquoi et comment composter le fumier? Pourquoietcommentcomposterlefumier? Qu estcequelecompostage? C est la décomposition biologique de la par des micro-organismes naturellement présents dans le fumier en une matière relativement stable, sous

Plus en détail

Projet VALOCANE au Cameroun : Valorisation agronomique des déchets et sous-produits organiques de sucrerie

Projet VALOCANE au Cameroun : Valorisation agronomique des déchets et sous-produits organiques de sucrerie 20ème Rencontre de l AFCAS 15 décembre 2014 Projet VALOCANE au Cameroun : Valorisation agronomique des déchets et sous-produits organiques de sucrerie T. VIREMOUNEIX SOMDIAA/SOSUCAM P.-M. Terrier FINIS

Plus en détail

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS

MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Atelier MAXI GOÛTER - MINI DÉCHETS Aide Tom à choisir son goûter mini-déchets! Pour chaque catégorie d aliments ou d objets se rapportant au goûter, coche celui qui produit le moins de déchets (emballages

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Ateliers de concertation sur les scénarios de valorisation et d élimination

Plus en détail

Si on. commençait. par le. compostage

Si on. commençait. par le. compostage Et Si on commençait par le compostage Développement durable Economie Circulaire Qu est ce que le Développement durable SOCIAL Equitable ECONOMIE DURABLE Vivable Viable ENVIRONNEMENT Qu est ce que L économie

Plus en détail

Les petits inconvénients que l on peut rencontrer Effets constatés Causes Conseils et Solutions Emanation d odeur GUIDE DU d œuf pourri

Les petits inconvénients que l on peut rencontrer Effets constatés Causes Conseils et Solutions Emanation d odeur GUIDE DU d œuf pourri GUIDE DU COMPOSTAGE LE COMPOSTAGE INDIVIDUEL Qu appelle-t-on compost et compostage? w Le compostage est une décomposition des matières organiques par les microorganismes du sol en présence d oxygène et

Plus en détail

FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA

FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA 1 FILIERE COMPOST ASPECTS TECHNIQUES ET ECONOMIQUES L EXPERIENCE DU CREPA DANS LES VILLES SECONDAIRES DU BURKINA PLAN DE L EXPOSE 1- Le CREPA et le Compostage 2- Les expériences menées 3- Mesures d accompagnement

Plus en détail

Solu%ons techniques pour un compostage de proximité

Solu%ons techniques pour un compostage de proximité Solu%ons techniques pour un compostage de proximité Projet composteur urbain Paris 2 e Quar%er Vivienne Gaillon Etude réalisée par quaarolibri.com Mai 2009 Crèche Ecole Halte garderie Culture en bac Ecole

Plus en détail

CENTRE DE VALORISATION DES DECHETS CITE SOLEIL QUARTIER DROUILLARD ATHLETIQUE D'HAITI CEFREPADE

CENTRE DE VALORISATION DES DECHETS CITE SOLEIL QUARTIER DROUILLARD ATHLETIQUE D'HAITI CEFREPADE CENTRE DE VALORISATION DES DECHETS CITE SOLEIL QUARTIER DROUILLARD ATHLETIQUE D'HAITI CEFREPADE Le quartier Drouillard charactéristiques Le projet : Fondements - objectifs Les activités : collecte tri

Plus en détail

Tonnage global de déchets traités en 2014 dans les installations de Rhône-Alpes

Tonnage global de déchets traités en 2014 dans les installations de Rhône-Alpes ENQUÊTE 2015 DONNÉES 2014 Traitement des déchets ménagers et assimilés en Rhône-Alpes Les données ci-dessous sont issues de l'enquête ITOM (Installation de Traitement des Ordures Ménagères) réalisée en

Plus en détail

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe

Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe L eau, la source de notre métier Schéma départemental de gestion et de valorisation des sous-produits d épuration de la Guadeloupe Présentation de l étude Mai 2O15 1 1 Les objectifs de cette étude L objectif

Plus en détail

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse

Le recyclage agricole des boues urbaines. sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Le recyclage agricole des boues urbaines sur le bassin Rhône-Méditerranée-Corse Sur le bassin RMC, le traitement des eaux usées urbaines génère environ 250.000 tonnes de matières sèches de boues par an

Plus en détail

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S.

Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères. Salon de l Herbe 02/06/2016 S. Présentation du GUIDE REGIONAL AUVERGNE Fertilisation des prairies et cultures fourragères Salon de l Herbe 02/06/2016 S. VIOLLEAU / CA 63 Raisonner la fertilisation des prairies et cultures fourragères

Plus en détail

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés

Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Conférence sur la gestion de l état organique des sols cultivés Claire BODELE SATEGE Nord - Pas de Calais Types de produits utilisés et distribués en région Nord-Pas de Calais et comportement agronomique

Plus en détail

Programme local de Prévention des Déchets / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF

Programme local de Prévention des Déchets / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF Programme local de Prévention des Déchets 2010 2014 / Action 8 PROJET SITE DE COMPOSTAGE COLLECTIF Initiative sur le plan économique, écologique et humain, le compostage collectif se développe un peu partout

Plus en détail

ROLE DE L EXPLOITANT D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE

ROLE DE L EXPLOITANT D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE ROLE DE L EXPLOITANT L D UNE PLATE-FORME DE COMPOSTAGE 18 octobre 2011 Site : CHIMIREC-MALO MALO Intervenant : Karine COTTIN Exigence de exploitant Produire du compost conforme à la norme NFU 44-095 Exigences

Plus en détail

Compost de déchets verts

Compost de déchets verts Fiche N 4 du guide des produits organiques en Languedoc-Roussillon. Version actualisée le 05/11/2011 Utilisable en AB conformément au règlement CE 889/2008 Compost de déchets verts Résultats issus d 1

Plus en détail

Le compostage individuel des déchets

Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets Le compostage individuel des déchets La quantité de déchets que nous produisons ne cesse d augmenter : chaque habitant produit environ 1,2 kg de déchets ménagers par

Plus en détail

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation

d Urbanisme Révision générale du Plan Local Le Perray-en-Yvelines Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Révision générale du Plan Local d Urbanisme Le Perray-en-Yvelines 2013 Traitement des déchets ménagers Notice de présentation Traitement des déchets Page 2 La gestion des déchets La compétence de gestion

Plus en détail

Plateforme de compostage de Pau-Sers Résumé en quelques chiffres

Plateforme de compostage de Pau-Sers Résumé en quelques chiffres Optimiser ses pratiques pour s adapter à la conjoncture en production équine 3e journée du Réseau Économique de la Filière Équine - 02 avril 2013 La valorisation du fumier de cheval en questions l exemple

Plus en détail

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes!

Semaine du développement durable. Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Semaine du développement durable Stop aux dépôts sauvages aux abords des routes! Conférence 1 de presse 22 avril 2014 1 Sommaire I. Contexte de l opération II. Bilan 2014 III. Déchets dangereux : la sécurité

Plus en détail

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d

Principes de la réglementation sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d www.draaf.rhone-alpes.agriculture.gouv.fr alpes.agriculture.gouv.fr Principes de la réglementation r sanitaire applicable au compostage des déchets d alimentaires d origine d animale Journée technique

Plus en détail

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS

POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS POUR UN COMPOST DE QUALITE EN QUELQUES MOIS L activateur de compost JARDOR est un excellent moyen d obtenir rapidement un compost de qualité. Pourquoi et comment utiliser l activateur de compost JARDOR?

Plus en détail

Les 3 S groupe NAPE, présentent : Le recyclage des déchets

Les 3 S groupe NAPE, présentent : Le recyclage des déchets Les 3 S groupe NAPE, présentent : Le recyclage des déchets Le recyclage des déchets : sommaire 1. les logos du recyclage 2. les mauvais recycleurs 3. une idée pour réduire la facture des ordures ménagères

Plus en détail

Gestion des épandages de digestats. Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013

Gestion des épandages de digestats. Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013 Gestion des épandages de digestats Aspects techniques, économiques et environnementaux Vendredi 20 décembre 2013 Sommaire 1. La production de digestats 2. Traitement des digestats 3. Evolution des éléments

Plus en détail

1/5. Caractérisation des ordures ménagères

1/5. Caractérisation des ordures ménagères Mardi 4 juillet 2017 Caractérisation des ordures ménagères La caractérisation des ordures ménagères a pour objectif d identifier les différentes catégories de déchets les composant : déchets recyclables,

Plus en détail

DESTINATION DES BOUES

DESTINATION DES BOUES DESTINATION DES BOUES Filières d élimination des boues d assainissement Fiche technique 6 juillet 2013 1 Présentation des filières d élimination des boues Après une phase de traitement des boues, celles-ci

Plus en détail

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire? SYndicat mixte d étude pour le traitement des DÉchets MÉnagers et assimilés Résiduels du Stéphanois et du Montbrisonnais Quel avenir pour le traitement des déchets des ménages dans le sud de la Loire?

Plus en détail

Comment aborder un projet de compostage de déchets pour qu il soit durable?

Comment aborder un projet de compostage de déchets pour qu il soit durable? Pascale NAQUIN Docteur de l INSA de Lyon en Gestion et Traitement des Déchets Chef de projet équipe POLDEN de l INSA de Lyon Coordinatrice du CEFREPADE 1 Une volonté et un appui politiques Une approche

Plus en détail

Séminaire RMT Fertilisation et Environnement du 20 novembre 2012

Séminaire RMT Fertilisation et Environnement du 20 novembre 2012 Séminaire RMT Fertilisation et Environnement du 20 novembre 2012 Intervention de Séverine GOYPIERON UGPVB «Valoriser les effluents d élevages porcins sur les territoires : exemple de prise en compte des

Plus en détail

SMICTOM D ALSACE CENTRALE

SMICTOM D ALSACE CENTRALE SMICTOM D ALSACE CENTRALE Le 20 janvier 2012 NOTE TECHNIQUE Objet : Informations relatives à l organisation de la collecte et du traitement des ordures ménagères au sein du SMICTOM d Alsace Centrale. 1.-

Plus en détail

Présenté par: Calixte Mesmer NAHUM. Ingénieur des Services Techniques des TP Chef Service de la Propreté Urbaine à la Mairie de Cotonou

Présenté par: Calixte Mesmer NAHUM. Ingénieur des Services Techniques des TP Chef Service de la Propreté Urbaine à la Mairie de Cotonou REPUBLIQUE DU BENIN ORGANISATION ET FONCTIONNEMENT DE LA FILIERE DE GESTION DES DÉCHETS SOLIDES MÉNAGERS À COTONOU Présenté par: Calixte Mesmer NAHUM Ingénieur des Services Techniques des TP Chef Service

Plus en détail

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe

Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe Fiche synthétique RAPPORT ANNUEL 2013 SICTOM Loir et Sarthe 1- Faits marquants 2013 A- Prévention Programme local de prévention 5 ans : année 4 Distribution de 183 composteurs individuels supplémentaires

Plus en détail

Une installation de méthanisation pour un retour à la terre des bio-déchets

Une installation de méthanisation pour un retour à la terre des bio-déchets Une installation de méthanisation pour un retour à la terre des bio-déchets Historique Nous sommes six agriculteurs sensibles à la préservation de l environnement et nous nous engageons dans le développement

Plus en détail

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets

Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets Rapport annuel 2014 sur la qualité et le prix du service public d élimination des déchets La redevance incitative en 2014 Ø 1 er janvier 2014 : 3 ème facturation de la redevance incitative (partie fixe

Plus en détail

ESAT Ferme de Chosal, Denis LEBERT Page 1

ESAT Ferme de Chosal, Denis LEBERT Page 1 ESAT Ferme de Chosal 74350 COPPONEX N Siret 77565453600140 Naf 8503 Téléphone 04 50 44 12 82 Télécopie 04 50 44 08 52 Affaire suivie par Denis LEBERT (06.43.69.32.37) Mardi 6 juillet 2010 LUTTE CONTRE

Plus en détail

Réunion de la Commission consultative de suivi du PEDMA de l Orne. Réunion du 8 décembre 2011

Réunion de la Commission consultative de suivi du PEDMA de l Orne. Réunion du 8 décembre 2011 Réunion de la Commission consultative de suivi du PEDMA de l Orne Réunion du 8 décembre 2011 1 Réglementation : Directive cadre européenne sur les déchets du 19/11/2008 Prévention des déchets Recyclage

Plus en détail

Le compost. Matériels nécessaires. Opérations pré-compostage. Aménagement du site

Le compost. Matériels nécessaires. Opérations pré-compostage. Aménagement du site Le compostage Table des matières Le compost 3 Aménagement du site 3 Matériels nécessaires 3 Opérations pré-compostage 3 Les différentes étapes 3 Fermentation chaude 4 Maturation 5 Opérations post-compostage

Plus en détail

SERVICE DE BROYAGE DES VEGETAUX A DOMICILE RÈGLEMENT D UTILISATION

SERVICE DE BROYAGE DES VEGETAUX A DOMICILE RÈGLEMENT D UTILISATION Communauté de Communes Rurales des C RC CSA Coteaux du Savès et de l Aussonnelle Mieux ensemble Communauté de Communes Rurales des Coteaux du Savès et de l Aussonnelle - Service environnement - SERVICE

Plus en détail

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche "climagri"

Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin. Retour d'expérience sur la démarche climagri Plan Climat Energie Territorial du Parc naturel régional Périgord- Limousin Retour d'expérience sur la démarche "climagri" Parc naturel régional Périgord-Limousin : un projet territorial de développement

Plus en détail

APRES UNE ANNEE D EXPERIMENTION DES PLAQUETTES DE BOIS EN LITIERE AUX BOVINS (octobre 2012).

APRES UNE ANNEE D EXPERIMENTION DES PLAQUETTES DE BOIS EN LITIERE AUX BOVINS (octobre 2012). APRES UNE ANNEE D EXPERIMENTION DES PLAQUETTES DE BOIS EN LITIERE AUX BOVINS (octobre 2012). Durant L hiver 2011-2012, au Lycée Agricole de Montluçon-Larequille, nous avons expérimenté la litière de plaquettes

Plus en détail

Le compostage à la ferme Les conditions d efficacité économique et environnementale

Le compostage à la ferme Les conditions d efficacité économique et environnementale BLE - CIVAM Bio Euskal Herri 32 Rue de la Bidouze / Lapitz Hotza Karrika64120 Saint Palais / DonapaleuT.05.59.65.66.99 / ble-arrapitz@wanadoo.fr Le compostage à la ferme Les conditions d efficacité économique

Plus en détail

Règlement pour l accès au service de broyage des végétaux à domicile

Règlement pour l accès au service de broyage des végétaux à domicile Règlement pour l accès au service de broyage des végétaux à domicile Contexte Selon l'article 84 du Règlement Sanitaire Départemental, il est interdit de brûler à l'air libre les déchets ménagers et assimilés

Plus en détail

Pré-étude de faisabilité technico économique d une filière de gestion des déchets coquilliers

Pré-étude de faisabilité technico économique d une filière de gestion des déchets coquilliers Pré-étude de faisabilité technico économique d une filière de gestion des déchets coquilliers Réunion de concertation des acteurs du territoire de BS3V 9 Février 2016 Déroulement de la pré-étude 1. Objectifs

Plus en détail

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer

CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE-MARITIME. Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer CONSEIL GENERAL DE LA Dominique EHRENSPERGER Directeur du Développement Durable et de la Mer Rencontre Régionale "Prévention et gestion des déchets" Poitiers - Jeudi 1er décembre 2011 La Charente-Maritime

Plus en détail