Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes"

Transcription

1 Le Bâtiment à Energie Positive du Centre Hospitalier de NIORT 1 er Bâtiment de santé à Energie Positive en Poitou-Charentes

2 - Ce nouveau bâtiment est un hôpital de jour, composé de bureaux de consultations, d accueil de jour et de locaux de soins. - Le Centre hospitalier a profité de l opportunité de cette construction neuve pour réaliser un projet innovant par rapport à ses constructions traditionnelles existantes prouvant ainsi que d autres modes de constructions sont réalisables. - Ce bâtiment est implanté dans un quartier en réhabilitation, près du réseau de transport collectif. - Le personnel hospitalier (médecins et soignants) a été associé à ce projet.

3 La surface hors œuvre nette totale est de : 1605 m 2 La surface habitable totale de l opération : m 2 Présentation du bâtiment - Démarrage du chantier : février Livraison : octobre 2015

4 Les orientations environnementales du projet Des choix importants sont faits dès le lancement du projet : - Intégration des préoccupations environnementales dès la conception du projet - Démarche HQE en étudiant les 14 cibles - Choix de construction Bâtiment Basse Consommation et positif - Utilisation du bois en façade et pour les protections solaire - Choix de matériaux sains : linoléum, peintures sans COV, bois certifiés - Chaufferie à granulés bois - Ventilation double flux - Favoriser l éclairage naturel - Réduction de la consommation d énergie primaire - Réelle volonté d intégrer des panneaux solaires sur les toitures - Attention particulière à l acoustique pour le bien-être dans le bâtiment

5 Le projet vu par l ADEME Le projet a été désigné lauréat de l appel à projets régional PREBAT «bâtiment à très basse consommation d énergie» lancé par la Direction Régionale de l ADEME et la Région Poitou- Charentes. Il est le premier bâtiment à Energie Positive du secteur de la santé de la Région Poitou- Charentes. Il répond aux exigences : - Avoir une consommation inférieure à la réglementation BBC RT Etre à énergie positive. - Maîtriser les consommations énergétiques des locaux. - Une production d énergies renouvelables au moins équivalente à la consommation d énergie du site. - Limiter la quantité de déchets de chantier. - Prendre en compte l énergie grise des matériaux et équipements de construction. La performance énergétique du projet a été expertisée - Consommation totale : kwh divisée par la surface 1596 m2 = 33 kwh/m2 - kwh = Production locale : kwh - Energie grise : 2020 kwh/m²

6 Les outils de suivi : La mission de suivi du bâtiment : Ce bâtiment sera suivi pendant une période de deux ans suivant sa mise en service. Les objectifs de la mission de suivi, d'évaluation et d'analyse sont les suivants : - Situer les performances réelles des bâtiments par rapport aux performances prévisionnelles et par rapport à la réglementation en vigueur - Analyser et expliciter les différences entre ces performances - Etablir des propositions d'actions correctives sur les écarts constatés. - Optimiser l'exploitation des équipements. Le protocole d'instrumentation est : - 6 à 8 capteurs enregistrant la température et l'hygrométrie disposés à l'intérieur du bâtiment. - 3 capteurs pour connaître les températures de soufflage et de reprise, et calculer l'efficacité réelle de l'échangeur.- 1 station météo

7 Présentation technique des installations: Présentation technique des installations : - Le chauffage : un système de cascade de 2 chaudières à granulés de bois à haut rendement. - Le renouvellement d air et la ventilation: une centrale de traitement d air double flux haute efficacité rendement équipée d un échangeur rotatif. - Une GTB (Système de Gestion Technique du Bâtiment) qui assure les fonctions suivantes : - Régulation en cascade de deux chaudières bois, - Relevé et gestion analytique des compteurs d'énergie et volumétriques, - Commande des systèmes de ventilation, - Commande des éclairages extérieurs par programmes horaires, - Reprise des alarmes techniques. - Au niveau du suivi de consommation: - 24 compteurs d énergie sur les différentes installations de chauffage, de ventilation et d électricité. - Le téléchargement des données se fera via le superviseur de l'hôpital de Niort.

8 Des consommations électriques couvertes par la production photovoltaïque Réalisation d une centrale photovoltaïque de 228 m 2 de panneaux pour une production annuelle estimée de kwh compensant la consommation primaire du bâtiment. Un afficheur pédagogique, positionné dans le hall d entrée, indique les données de production photovoltaïque pour sensibiliser le personnel et les visiteurs.

9 Séolis Prod est le concepteur, le réalisateur et l exploitant de l installation photovoltaïque. Séolis Prod loue la toiture de l immeuble. Séolis Prod est propriétaire de l installation de production photovoltaïque, la production est vendue dans sa totalité et injectée sur le réseau électrique du distributeur. La fourniture et la gestion du photovoltaïque est réalisée par une SAS d ENR locale : SEOLIS PROD Au total, 138 panneaux photovoltaïques sont posés, pour une surface totale équipée de 228 m 2. La Centrale se compose de 2 zones de panneaux photovoltaïques en toiture terrasse (zones 1 et 2 : respectivement 79 et 59 panneaux en système d intégration simplifiée) Production annuelle estimée : kwh

10 Merci de votre écoute

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY

( LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY LYCEE PROFESSIONNEL ERIC TABARLY Performances environnementales à l issue de 3 ans de fonctionnement Lycée certifié «NF Bâtiments tertiaires Démarche HQE» à la construction Version simplifiée Consommations

Plus en détail

L'énergie solaire thermique dans les opérations neuves chez un promoteur privé

L'énergie solaire thermique dans les opérations neuves chez un promoteur privé Eden Promotion / atmosphère L'énergie solaire thermique dans les opérations neuves chez un promoteur privé Florent Castets Ingénieur atmosphère Le groupe EDEN Recherche du meilleur rapport coût/performance

Plus en détail

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif

Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Construction Bois & Logement Social : du passif au positif J.-M. Gremmel 1 Construction Bois & Logement Social : du passif au positif Dynamik der Niedrigenergiegebäude Perspektiven für den Holzsektor Jean-Marc

Plus en détail

Colloque "Bâtiments BBC neufs ou rénovés,

Colloque Bâtiments BBC neufs ou rénovés, Colloque "Bâtiments BBC neufs ou rénovés, LES CONDITIONS DU DÉPLOIEMENT DE LA PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE, LES PREMIERS ENSEIGNEMENTS DES CAMPAGNES DE MESURES REHABILITATION THERMIQUE DE 8 LOGEMENTS 288 RUE

Plus en détail

PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012. Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012

PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012. Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012 PERFORMANCE THERMIQUE DES ENVELOPPES ÉTUDES DE CAS EN RT2012 Vincent BRAIRE Etats généraux du bois, Angers le 11 Octobre 2012 SOMMAIRE Les contours de la RT2012 Garantie de résultat VILLAVENIR + Atlantique

Plus en détail

RÉSEAU D ÉCHANGES TECHNIQUES LA GEOTHERMIE JEUDI 20 FÉVRIER 2014

RÉSEAU D ÉCHANGES TECHNIQUES LA GEOTHERMIE JEUDI 20 FÉVRIER 2014 RÉSEAU D ÉCHANGES TECHNIQUES LA GEOTHERMIE JEUDI 20 FÉVRIER 2014 Réhabilitation de la CAC Choix de la Géothermie Présentation du projet et du bâtiment réhabilitation en site occupé du bâtiment de 2 000

Plus en détail

Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT. Un engagement durable

Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT. Un engagement durable Pour un habitat durable et solidaire GRANDLYON HABITAT Un engagement durable Sommaire Des expérimentations Re-Start Une volonté Des objectifs Des moyens Une méthode Des opérations de construction Des interventions

Plus en détail

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex?

Quelle est la différence entre la méthode TH-C-E et TH-C-E ex? Glossaire BBC-Effinergie Qu est-ce que la méthode TH-C-E? La méthode de calcul utilisée par les certificateurs du label BBC-Effinergie, est la méthode réglementaire française TH-C-E établie par le CSTB.

Plus en détail

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion

Sommaire. L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Explication des consommations Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE Sommaire L opération étudiée Visite de chantier Instrumentation Analyse du confort Conclusion EXEMPLAIRES NOVEMBRE 2 L opération étudiée Situation géographique 3857 Le cheylas Isère

Plus en détail

BÂTIMENTS PUBLICS ET DES

BÂTIMENTS PUBLICS ET DES L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS PUBLICS ET DES LOGEMENTS PRIVÉS Jeudi 16 juin 2016 L'EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS PUBLICS 2 L'efficacité énergétique des bâtiments publics Reconstruction

Plus en détail

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES

MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES CONSEIL GENERAL DE LA CHARENTE DIRECTION DE L AMENAGEMENT ET DE L EDUCATION SERVICE DES BATIMENTS MAISON DEPARTEMENTALE DES SOLIDARITES ANTENNE DE SOYAUX MAITRISE D ŒUVRE: ARCHITECTE: BUREAUX D ETUDES:

Plus en détail

Développement durable. Gestion durable de l hôpital

Développement durable. Gestion durable de l hôpital Développement durable Gestion durable de l hôpital Gestion - Durable Action de gérer - Administrer pour son propre compte ou le compte d un autre - Gouverner Pour l hôpital : - Assurer la pérénité de son

Plus en détail

«Bâtiments basse consommation d énergie Effinergie» en Languedoc-Roussillon. - Retour d expérience

«Bâtiments basse consommation d énergie Effinergie» en Languedoc-Roussillon. - Retour d expérience Rencontres énergivie Atelier retours d expériences «Bâtiments basse consommation d énergie Effinergie» en Languedoc-Roussillon - Retour d expérience 2007-2008 OBJECTIF : EXPERIMENTER LE LABEL BATIMENT

Plus en détail

Maison à énergie positive et. chauffage électrique. Jacques Ortolas

Maison à énergie positive et. chauffage électrique. Jacques Ortolas Maison à énergie positive et chauffage électrique Jacques Ortolas 2013 Aujourd hui une maison à énergie positive peut utiliser l'électricité pour couvrir ses besoins de confort. En application de la loi

Plus en détail

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement

L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Comment améliorer la performance énergétique chez vous? en LIMOUSIN L Espace INFO ÉNERGIE de Limousin Nature Environnement Emilie RABETEAU Anthony BROC Jean Jaques RABACHE Conseiller INFO ÉNERGIE Qu est

Plus en détail

Le bâtiment à énergie positive. Objectifs à atteindre et points clefs pour y parvenir

Le bâtiment à énergie positive. Objectifs à atteindre et points clefs pour y parvenir Le bâtiment à énergie positive en filière volailles de chair Objectifs à atteindre et points clefs pour y parvenir Gérard AMAND 1, Dylan CHEVALIER 2, Christian NICOLAS 3, Paul PONCHANT 1 1 ITAVI Ploufragan

Plus en détail

Vers des bâtiments à énergie positive

Vers des bâtiments à énergie positive Bâtiment intelligent : comment atteindre la meilleure performance énergétique? 20 et 21 mars à la FIEEC, Paris Vers des bâtiments à énergie positive JR MILLET responsable de la Division Energie Date Energie

Plus en détail

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt

Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Certification NF Bâtiment Tertiaire en Exploitation Démarche HQE Présentation de la démarche ILEO 27/33 quai Le Gallo Boulogne Billancourt Paris, le 19 Avril 2013 Introduction Ce document a pour but de

Plus en détail

développement durable urbanisme architecture références en images

développement durable urbanisme architecture références en images urbanisme développement durable laurent debrix architecte dplg 7, rue des Templiers 51100 Reims T 03 26 36 53 45 M 06 08 98 30 38 b c d e. d e b r i x @ w a n a d o o. f r anne reychman architecte dplg

Plus en détail

Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive

Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive Les besoins énergétiques des bâtiments à basse consommation et à énergie positive Jean-Christophe VISIER, directeur Energie Santé Environnement, CSTB 26 juin 2009Date Energie Santé Environnement PAGE 1

Plus en détail

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique

TELECHARGEMENT. Les différents labels de performance énergétique TELECHARGEMENT Les différents labels de performance énergétique SOMMAIRE PREAMBULE...3 HPE 2005...3 THPE 2005...3 HPE ENR 2005...3 THPE ENR 2005...4 BBC 2005...4 LESORGANISMES CERTIFICATEURS...6 DEPASSEMENT

Plus en détail

Rénovation Passive d'un Immeuble des années 1970

Rénovation Passive d'un Immeuble des années 1970 Rénovation Passive d'un Immeuble des années 1970 Relevées de mesures et retour d expériences Vincent COLIATTI Bet TERRANERGIE Contexte Raon L'Etape 88 Vosges Construction 1974 - qualification FPA Composition

Plus en détail

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE

Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Performance énergétique des bâtiments neufs et labels HPE Olivier Servant Direction Générale de l Urbanisme, de l Habitat et de la Construction Chef de projet Réglementation Thermique Performance énergétique

Plus en détail

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive

Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Le nouveau bâtiment de Cugnaux : certifié HQE, Basse Consommation et à Énergie Positive Dénomination sociale : Total Infrastructures Gaz France Adresse Postale siège social : 49, avenue Dufau - BP 522-64010

Plus en détail

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS

COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS COLLOQUE PROFESSIONNEL ECOBAT PARIS ECOBAT - MARS 2010 1 ECOBAT Retour d experiences sur le label BBC-Effinergie Catherine BONDUAU Assises de l'énergie - Janvier 2010 2 Le niveau d exigence à atteindre

Plus en détail

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015

Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Réhabilitation durable d une résidence sociale et d une résidence étudiante par la SIEMP 161 rue de la Convention 75015 Sommaire : Réhabilitation durable de la SIEMP - 161 rue de la Convention 15éme -

Plus en détail

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible!

Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Produire plus que ce que l on consomme et revendre son énergie c est possible! Maison TENDANCE 2020 28, rue des Papillons - 85300 CHALLANS (accès par le bd Schweitzer) maison La maison Tendance 2020, c

Plus en détail

Vers des bâtiments à énergie positive

Vers des bâtiments à énergie positive Vers des bâtiments à énergie positive JC Visier Head Energy Health Environment Jean-christophe.visier (at) cstb.fr Date Energie Santé Environnement PAGE 1 Le grenelle fixe le cap Loi grenelle 1: Article

Plus en détail

PASSIVHAUS, MINERGIE, BREEAM, LEED, HQE, BIODIVERCITY, WELL BUILDING STANDARD, COMMENT S Y RETROUVER DANS LES LABELS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX?

PASSIVHAUS, MINERGIE, BREEAM, LEED, HQE, BIODIVERCITY, WELL BUILDING STANDARD, COMMENT S Y RETROUVER DANS LES LABELS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX? PASSIVHAUS, MINERGIE, BREEAM, LEED, HQE, BIODIVERCITY, WELL BUILDING STANDARD, COMMENT S Y RETROUVER DANS LES LABELS ENERGETIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX? Jean Carassus FRICS Professeur Ecole des Ponts ParisTech

Plus en détail

L histoire du gaz de réseau : une transition historique

L histoire du gaz de réseau : une transition historique Volume L histoire du gaz de réseau : une transition historique Ressource Vecteur Usages Charbon H 2 + CO Eclairage Cuisson Gaz naturel CH 4 Chauffage, ECS, Industrie Organisation Ressource centralisée

Plus en détail

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE

Liste et caractéristiques des équipements et matériaux éligibles au CITE Liste et des équipements et matériaux éligibles au CITE À jour au 1 er janvier 2017 Le projet de loi de finances pour 2018 modifie l'éligibilité de certains équipements au CITE (sous réserve de son adoption).

Plus en détail

Habitat Participatif, comment concevoir et habiter ensemble?

Habitat Participatif, comment concevoir et habiter ensemble? Habitat Participatif, comment concevoir et habiter ensemble? LE C.O.L ( Comite Ouvrier du Logement ) - Imed Robbana, Directeur général du Comité Ouvrier du Logement (COL) - Bruno Floquet, Président de

Plus en détail

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC

MPM / JT ALE St-Brieuc Appel à Projets Prébat BBC Appel à Projets Prébat BBC 2008-2014 Bilan chiffré : AAP Bâtiments Basse Consommation 277 projets reçus, 252 éligibles, 177 lauréats 113 projets tertiaires et 64 résidentiels 77 projets neufs, 100 réhabilitations

Plus en détail

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général

Réunion Conseil Régional île de France. Olivier Barry Directeur Général Olivier Barry Directeur Général 42 communes 6 500 logements 140 groupes Raréfaction des énergies Le contexte Gestion des ressources Prise de conscience politique à travers Le lancement du terme «facteur

Plus en détail

Rénover votre patrimoine

Rénover votre patrimoine Comment économiser l énergie dans ma commune? Exemples - Témoignages - Échanges Rénover votre patrimoine Intervenants Patrick MICHE, Chef de service équipements collectifs du SIDEC p.miche@sidec-jura.fr

Plus en détail

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE

COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE PASSIF, RÈGLEMENTATION THERMIQUE, BEPOS : COMPRENDRE LES NIVEAUX DE PERFORMANCE GUILLAUME MENET PASSIPHILE PAUL LIRET - DIAGOBAT Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable 13

Plus en détail

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges

Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Audit énergétique des bâtiments départementaux et collèges Principaux résultats AUEG - 2 juin 2015 LES BATIMENTS CONCERNEES Tous les bâtiments propriétés du Département Collèges Périmètre : 97 collèges

Plus en détail

Bouygues Immobilier donne le coup d envoi du projet Green Office à Meudon, premier immeuble de grande envergure à énergie positive

Bouygues Immobilier donne le coup d envoi du projet Green Office à Meudon, premier immeuble de grande envergure à énergie positive Bouygues Immobilier donne le coup d envoi du projet Green Office à Meudon, premier immeuble de grande envergure à énergie positive Boulogne-Billancourt, le 25 octobre 2007 Bouygues Immobilier, qui a remporté

Plus en détail

BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020.

BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020. BEPAS, BEPOS, LES SOLUTIONS SOLAIRES APPLICABLES DES AUJOURD HUI RÉPONDANT DORÉNAVANT AUX ENJEUX GRENELLE 2020. Les mercredi de l info, CD2E, le 18 Mai 2011 LE CONTEXTE. Synthèse de l évolution réglementaire

Plus en détail

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème

37-41 rue du Rocher Paris VIIIème ARCOBA INGENIERIE GENERALE Pôle Conseil et Environnement 37-41 rue du Rocher Paris VIIIème Démarche de certification environnementale 14/10/2011 Label BBC Effinergie rénovation Délivré par Certivéa Correspond

Plus en détail

Carbon Blanc Construction d un Collège Haute Qualité Environnementale

Carbon Blanc Construction d un Collège Haute Qualité Environnementale Introduction Lors de l élaboration du programme de construction du futur collège de Carbon Blanc fin 2003, la Direction des Collèges a enrichi celui-ci des orientations et des objectifs de développement

Plus en détail

Plateforme Formation et Evaluation. Bilan énergétique global

Plateforme Formation et Evaluation. Bilan énergétique global Plateforme Formation et Evaluation Bilan énergétique global 1 Contenu Objectif : concevoir une maison à énergie positive 1. Autres besoins 2. Consommation totale 3. Production d énergie renouvelable 2

Plus en détail

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE

REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE REHABILITATION DU GROUPE SCOLAIRE DU GREGOIRE Bâtiments GI - GII et GIV Juin 2010 Sommaire 1 Faisabilité énergétique juin 2006 Réhabilitation groupe scolaire du Grégoire IV Réhabilitation groupe scolaire

Plus en détail

Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource en eau et de la mobilité durable

Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource en eau et de la mobilité durable REGLEMENT DES AIDES DEPARTEMENTALES POLITIQUE DEVELOPPEMENT DURABLE DU CONSEIL DEPARTEMENTAL DE L ORNE Promotion des énergies renouvelables et des économies d énergies, de la préservation de la ressource

Plus en détail

Micro-cogénération et BEPOS retours d expériences. Sébastien RANDLE Chargé d affaire Club Performance Energétique

Micro-cogénération et BEPOS retours d expériences. Sébastien RANDLE Chargé d affaire Club Performance Energétique Micro-cogénération et BEPOS retours d expériences Sébastien RANDLE Chargé d affaire Club Performance Energétique Etamine 24 Ingénieurs associés 5 administratifs 1999 création d Etamine par Nicolas MOLLE,

Plus en détail

Formation VEC-PdL Energies renouvelables et stockage d'énergie

Formation VEC-PdL Energies renouvelables et stockage d'énergie Formation VEC-PdL Energies renouvelables et stockage d'énergie Malgré les économies d'énergie, on a encore besoin d'énergie! ==> recourrir aux énergies renouvelables : facile? difficile? Des gisements

Plus en détail

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012

CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie. Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 CONCOURS 2012 Bâtiments Basse Consommation d Énergie Fabrice LAMOUREUX - Région Languedoc-Roussillon Réunion Club Énergies 34 du 9 février 2012 OBJECTIF : EXPERIMENTER LES LABELS BATIMENT BASSE CONSOMMATION

Plus en détail

Le CPE des Lycées d'alsace

Le CPE des Lycées d'alsace Le CPE des Lycées d'alsace Arnaud Dupuy Chef de Projet www.cofely-gdfsuez.fr COFELY, une entreprise du Groupe GDF SUEZ Groupe GDF SUEZ 197 000 personnes 74 Mds CA Branche GDF SUEZ Énergie Services 80 000

Plus en détail

La pompe à chaleur, du potentiel à Bruxelles!

La pompe à chaleur, du potentiel à Bruxelles! Séminaire Bâtiment Durable : La pompe à chaleur, du potentiel à Bruxelles! 4 mars 2016 Bruxelles Environnement Intégration, régulation et association des pompes à chaleur avec les autres énergies renouvelables

Plus en détail

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers

Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers LA MAISON DES VERGERS - DAMASSINE Bâtiment économe en énergie et lieu référent des actions de préservation des vergers Maître d ouvrage Communauté d Agglomération du Pays de Montbéliard Contact : emmanuel.rho@agglo-montbeliard.fr

Plus en détail

Spécialité Architecture et Construction

Spécialité Architecture et Construction Spécialité Architecture et Construction Objectifs du baccalauréat STI2D: Découvrir l ensemble des domaines technologiques : c est l enseignement transversal Approfondir un champ technologique particulier

Plus en détail

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC

Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Le groupe DOMIAL et le Grenelle de l Environnement à travers l exemple de 3 opérations : Construction de 30 logements locatifs PLUS BBC Réhabilitation de 72 logements locatifs THPE Construction de 18 logements

Plus en détail

les comités de résidence HQE

les comités de résidence HQE ÉMETTEUR : S. Rojon DATE : 28/05/2010 Une nouvelle forme de gouvernance : les comités de résidence HQE CERTIFIÉ ISO 9001 : 2000 POUR L ENSEMBLE DE SES ACTIVITÉS une nouvelle génération de logements sociaux

Plus en détail

EHPAD Vezin le Coquet Construction bois et performance énergétique

EHPAD Vezin le Coquet Construction bois et performance énergétique EHPAD Vezin le Coquet - 35 Construction bois et performance énergétique ZAC Les Champs Bleus Vezin-le-Coquet PROJET LAUREAT PREBAT- EFFINERGIE 2008 RENNES 10 Décembre 2009 Localisation Vues aériennes Vues

Plus en détail

Centre de Secours Principal d EPAGNY

Centre de Secours Principal d EPAGNY Centre de Secours Principal d EPAGNY Présentation du site Année de construction : début du chantier Nov. 1999 Année de livraison : Avril 2002 Nombre de bâtiments : 3 Surface chauffée : 9540 m_ - Volume

Plus en détail

LA TOUR ELITHIS «BÂTIMENT A ENERGIE POSITIVE»

LA TOUR ELITHIS «BÂTIMENT A ENERGIE POSITIVE» Séminaire 29 avril 2008 Enjeux Energétiques et Energie Positive dans les Bâtiments Tertiaires LA TOUR ELITHIS «BÂTIMENT A ENERGIE POSITIVE» Thierry BIEVRE La TOUR ELITHIS «BÂTIMENT A ENERGIE POSITIVE»

Plus en détail

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de

Marché des micro et mini-cogénération Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Journée micro / mini cogénération 2016 Régis Contreau, Chef de Produits @Regis_Contreau En route vers les bâtiments à énergie positive avec la RE 2020 GRDF, acteur de la transition énergétique, agit à

Plus en détail

2 Table des matières générale

2 Table des matières générale Extrait gratuit du guide pratique «Construction performante saine et durable» OUTILS PRATIQUES chap. 2 page 1 2 0 - Outils pratiques Chap. 1 - Comment est organisé cet ouvrage? Chap. 2-1 - La construction

Plus en détail

Crèche de Valcroze à Mende : Opération de PAC sur Sondes Géothermiques Verticales

Crèche de Valcroze à Mende : Opération de PAC sur Sondes Géothermiques Verticales Crèche de Valcroze à Mende : Opération de PAC sur Sondes Géothermiques Verticales C. de C. Cœur de Lozère Nathalie FRAISSE Architectes Hélène BROUILLET et Anne JARROUSSE BET INSE Matthieu GENIEZ Rencontres

Plus en détail

INTÉGRATION D UN MUR SOLAIRE OPPORTUNITÉS ET DÉFIS

INTÉGRATION D UN MUR SOLAIRE OPPORTUNITÉS ET DÉFIS OPPORTUNITÉS ET Daniel Da Silva, M.Sc.A., C.E.M Directeur gestion énergétique Guy Couillard, arch., M. Sc. Directeur de projets Se sont engagé à : Améliorer la performance énergétique de leurs bâtiments.

Plus en détail

LE VOLNAY. ZAC Vallée des Vignes à Amiens. Journées de la Géothermie 7 février 2013

LE VOLNAY. ZAC Vallée des Vignes à Amiens. Journées de la Géothermie 7 février 2013 LE VOLNAY ZAC Vallée des Vignes à Amiens Journées de la Géothermie 7 février 2013 LES BESOINS - Construction des nouveaux locaux d EIFFAGE Construction et Immobilier PICARDIE à Amiens - Surface programme

Plus en détail

Energies renouvelables pour le patrimoine bâti des collectivités locales

Energies renouvelables pour le patrimoine bâti des collectivités locales Energies renouvelables pour le patrimoine bâti des collectivités locales PCET Communauté Urbaine Creusot - Montceau Montceau Les Mines 12 avril 2012 Energies renouvelables pour le patrimoine bâti des collectivités

Plus en détail

Labels de performances énergétiques

Labels de performances énergétiques Labels de performances énergétiques 12 mai 2009 Conférence : Construire et rénover : quel coût pour l énergie durable? Sylvain AVRIL - Aduhme Construire et rénover : quel coût pour l énergie durable? D

Plus en détail

Audition du groupe mixte CESR Conseil Régional Poitou-Charentes. Habitat et développement durable Contribution des organismes sociaux pour l habitat

Audition du groupe mixte CESR Conseil Régional Poitou-Charentes. Habitat et développement durable Contribution des organismes sociaux pour l habitat Audition du groupe mixte CESR Conseil Régional Poitou-Charentes Habitat et développement durable Contribution des organismes sociaux pour l habitat Habitat durable : un enjeu à préciser L habitat durable?

Plus en détail

Prés entation d E njeux et référentiel. Mars 2007

Prés entation d E njeux et référentiel. Mars 2007 Prés entation d E njeux et référentiel Mars 2007 Un double enjeu environnemental et énergétique Bouleversements climatiques // émissions de gaz à effet de serre Épuisement et coût des ressources pétrolières

Plus en détail

Référentiel «Haute Performance Energétique»

Référentiel «Haute Performance Energétique» 1 Référentiel «Haute Performance Energétique» (HPE 2005, HPE EnR 2005, THPE 2005, THPE EnR 2005, BBC Effinergie) Applicable aux opérations de construction faisant l objet des certifications NF Logement

Plus en détail

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010

Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 Candidature pour une étude de faisabilité gratuite: Energie Renouvelable 2010 NOTICE EXPLICATIVE Facilitateur énergies renouvelables - grands systèmes Contact : Philippe Delaisse Tél. 0800 85 775 fac.her@ibgebim.be

Plus en détail

Laëtitia Gouiffes Olivier Papin Jennifer Valencia Yves Priem Robin Chouleur / EN(JEU) COLLECTIF

Laëtitia Gouiffes Olivier Papin Jennifer Valencia Yves Priem Robin Chouleur / EN(JEU) COLLECTIF UN NOUVEAU SOUFFLE POUR LES BÂTIMENTS D HEBERGEMENT DE L E.N.T.E PROGRAMME DE REHABILITATION DE TROIS BÂTIMENTS D HEBERGEMENT AU SEIN DU CAMPUS DE L ENTE SUR LE SITE D AIX-LES-MILLES UN NOUVEAU SOUFFLE

Plus en détail

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation

CHAUFFER LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation SON EAU CHAUFFER ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie Profitez des aides de l Agglo en neuf et rénovation 1/ Répartition des consommations

Plus en détail

Rencontre du BTP sur la RT Rappels réglementaires. DREAL Occitanie. DDT de l Ariège. FOIX Préfecture 31 janvier 2017

Rencontre du BTP sur la RT Rappels réglementaires. DREAL Occitanie. DDT de l Ariège. FOIX Préfecture 31 janvier 2017 Rencontre du BTP sur la RT 2012 DREAL Occitanie DDT de l Ariège Rappels réglementaires Aurélie DEUDON Jean-Luc BERTOLA FOIX Préfecture 31 janvier 2017 Contexte et objectifs De la RT 2005 à la RT 2012 :

Plus en détail

Les piscines dans le grand bain de la HQE. Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 24/09/2014

Les piscines dans le grand bain de la HQE. Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 24/09/2014 Les rencontres territoriales des architectes et des maîtres d ouvrage 23 septembre 2014 - Montpellier Les piscines dans le grand bain de la HQE Eric Delhaye, DGST Communauté du Soissonnais Les Rencontres

Plus en détail

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres)

Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Programme d aménagement d une parcelle en zone résidentielle à faible densité (4 maisons individuelles et un hôtel de 11 chambres) Projet conduit selon la Démarche Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM)

Plus en détail

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical

à l horizon 2010» micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical Journées matiques ADEME - PUCA «Prtiment b Equipements Energétiques du BâtimentB une d micro-pompe à chaleur à absorption-diffusion avec capteur géothermique vertical CSTB BUDERUS Optimisation Objectifs

Plus en détail

Indicateurs issus de l observatoire BBC réalisés sur 104 projets

Indicateurs issus de l observatoire BBC réalisés sur 104 projets Indicateurs issus de l observatoire BBC réalisés sur 104 projets 25 novembre 2010 Observatoire BBC Indicateurs page 1/18 1 Echantillonnage: Habitation Logement Individuel Habitation Logement collectif

Plus en détail

Politique Energie-Habitat

Politique Energie-Habitat Politique Energie-Habitat 2008 : Agenda 21 = politique engagée sur le développement durable 2008 : Thermographie aérienne + permanence «Espace Info Energie» 2009 : Construction d une maison éco-performante

Plus en détail

Présentation du suivi énergétique. 1 boulevard de Nancy Strasbourg Tel :

Présentation du suivi énergétique. 1 boulevard de Nancy Strasbourg Tel : Présentation du suivi énergétique solaresbauen SARL 1 boulevard de Nancy 67000 Strasbourg Tel : 03 88 30 97 74 www.solares-bauen.fr Moyens mis en œuvre : Architecture Moyens mis en œuvre : interface WEB

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ETUDES BASSE ENERGIE

CAHIER DES CHARGES ETUDES BASSE ENERGIE CAHIER DES CHARGES ETUDES BASSE ENERGIE Le second appel à projets Bâtiments économes en énergie de l ADEME et de la Région Alsace va permettre de continuer à favoriser l émergence de bâtiments économes

Plus en détail

CHAIRE PARISTECH VINCI VILLE DE NARBONNE PROJET DE QUARTIER DURABLE (2007) C. PATUREL. DRD VINCI CONSTRUCTION France Tél :

CHAIRE PARISTECH VINCI VILLE DE NARBONNE PROJET DE QUARTIER DURABLE (2007) C. PATUREL. DRD VINCI CONSTRUCTION France Tél : CHAIRE PARISTECH VINCI D ECO-CONCEPTION CONCEPTION DES IMMEUBLES BÂTIS VILLE DE NARBONNE ZAC DU THEATRE PROJET DE QUARTIER DURABLE (2007) C. PATUREL Responsable Corps d Etat Techniques DRD VINCI CONSTRUCTION

Plus en détail

Retour d'expérience ENERPOS

Retour d'expérience ENERPOS Séminaire EnviroBat Réunion «Le tertiaire sans clim» 29 Avril 2011, CAUE, Saint-Denis Retour d'expérience ENERPOS Saint-Pierre François GARDE, Thierry Faessel-Bohe 1 Le bâtiment à La Réunion 2 85 % de

Plus en détail

la rénovation énergétique de l habitat ancien :

la rénovation énergétique de l habitat ancien : la rénovation énergétique de l habitat ancien : 1. Quelques chiffres et quelques dates 2. Objectifs du Grenelle de l environnement 3. L approche globale et l évolution de la réglementation thermique du

Plus en détail

Immeuble : CHEVILLARDE 16. Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique)

Immeuble : CHEVILLARDE 16. Indice énergie SIA2031 (thermique + électrique) Immeuble : 0778 - CHEVILLARDE 16 Responsable gérance : Brolliet SA Novembre 2015 Synthèses ImmoLabel Résumé des étiquettes Valeurs de référence Surface énergétique(sre) 1244.69 Année de construction 1995

Plus en détail

Le développement territorial à l échelle du quartier. La sobriété énergétique à Morges Opportunités à saisir et outils à mobiliser

Le développement territorial à l échelle du quartier. La sobriété énergétique à Morges Opportunités à saisir et outils à mobiliser Le développement territorial à l échelle du quartier La sobriété énergétique à Morges Opportunités à saisir et outils à mobiliser 1 La sobriété énergétique à Morges Opportunités à saisir et outils à mobiliser

Plus en détail

Collège Saint-Guibert

Collège Saint-Guibert Collège Saint-Guibert Présentation technique du projet de construction basse énergie axée sur les aspects énergétiques BSolutions répond au concours lancé par le collège Saint-Guibert : Demande de s intégrer

Plus en détail

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015

Réussir son projet en solaire thermique collectif. Dijon 19/11/2015 Réussir son projet en solaire thermique collectif Dijon 19/11/2015 Retour d expérience : Rénovation BBC de 86 logements sociaux à Besançon Oscar Bardullas Responsable technique du patrimoine SAIEMB Logement

Plus en détail

RÉHABILITATION RÉSIDENCE SAINT MARTIN À VILLENAVE D ORNON

RÉHABILITATION RÉSIDENCE SAINT MARTIN À VILLENAVE D ORNON Située sur les avenues du Maréchal Juin et de la République, elle fait partie de la ZUS de SARCIGNAN. 2 Au niveau énergétique, la résidence est actuellement classée (Mode de chauffage, collectif gaz par

Plus en détail

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031

Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications. Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique des bâtiments Méthodes et applications Le cahier technique SIA 2031 Certificat énergétique Le contexte Le cahier SIA 2031: principes Méthodes Le certificat Applications et perspectives

Plus en détail

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie

CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON LE SOLEIL AVEC. Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie CHAUFFER SON EAU ET SA MAISON AVEC LE SOLEIL Devenez producteur d énergie renouvelable Baissez vos factures d énergie 1/ Répartition des consommations d énergie dans un habitat moyennement isolé (années

Plus en détail

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain!

JCE 16 Avril Lille. Enseignements et retours d'expérience des bâtiments basse énergie, pour mieux concevoir, construire et rénover demain! Journée du Confort et de l Eau Labels et certifications Jean Pascal Roche (Adret) Qu est ce qu un label? Les labels, dans le neuf, sont définis par l arrêté de mai 2007; ils sont liés à la RT 2005 et n

Plus en détail

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional

OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional OFFRE DE FORMATION BATIMENT ECO-CONSTRUCTION Financement Plan de formation, DIF, CIF, Période de professionnalisation, Conseil Régional Pour répondre aux besoins du marché et aux nouvelles normes réglementaires

Plus en détail

Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2016 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire

Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2016 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire Crédit d impôt pour la Transition Energétique 2016 Chauffage ou Eau Chaude Sanitaire EQUIPEMENTS DE CHAUFFAGE ET/OU DE PRODUCTION D EAU CHAUDE Chaudières à haute performance - Lorsque la puissance est

Plus en détail

Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E +

Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E + Analyse du label E+C- en maison individuelle Partie I : Résultats énergie E + TBC Innovations Robin Cartier, Stagiaire Génie Civil et Construction Durable Bérenger Favre, Responsable étude et projet de

Plus en détail

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement... P o m p e à c h a l e u r à a b s o r p t i o n g a z n a t u r e l Pour vos logements collectifs, un système de chauffage qui offre 160 % de rendement, 40 % d EnR, ça existe et ça protège notre environnement...

Plus en détail

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz

Constructeur d énergie verte. La production d énergie propre à partir de biomasse. Montage d un projet. biogaz La production d énergie propre à partir de biomasse Montage d un projet biogaz Constructeur d énergie verte Qui sommes nous? - Nos activités ETHADEV est une entreprise spécialisée en création, éveloppement

Plus en détail

PROJET E3D ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE

PROJET E3D ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE PROJET E3D ARCHITECTURE BIOCLIMATIQUE Date : 17/11/2016 Atelier Lavillenie Architectes Intervenant : Cédric Martin Architecte DPLG Au programme L architecture bioclimatique en réponse aux enjeux du développement

Plus en détail

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ

BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ BONUS DE CONSTRUCTIBILITÉ Des bâtiments exemplaires avec la brique 17 rue Letellier 75O15 Paris Email : fftb@fftb.org @_FFTB_ www.briques.org Quelle est la pertinence de la maçonnerie en briques terre

Plus en détail

LE MONET. Saint Denis

LE MONET. Saint Denis LE MONET Saint Denis GUIDE PRATIQUE CE GUIDE EST À VOTRE DISPOSITION POUR PRENDRE EN MAIN LES DIFFÉRENTS SYSTÈMES DU BATIMENT. CET IMMEUBLE DE BUREAUX EST CERTIFIÉ NF BATIMENT TERTIAIRE DÉMARCHE HQE. IL

Plus en détail

LES VERGERS : ÉCOQUARTIER ET INTÉGRATION DE RESSOURCES RENOUVELABLES LOCALES SÉMINAIRE UNIGE DU 19 OCTOBRE 2017

LES VERGERS : ÉCOQUARTIER ET INTÉGRATION DE RESSOURCES RENOUVELABLES LOCALES SÉMINAIRE UNIGE DU 19 OCTOBRE 2017 LES VERGERS : ÉCOQUARTIER ET INTÉGRATION DE RESSOURCES RENOUVELABLES LOCALES SÉMINAIRE UNIGE DU 19 OCTOBRE 2017 L ECOQUARTIER DES VERGERS 2 LES VERGERS 3 ENVIRONNEMENT IMMEDIAT LAC DES VERNES CERN ZIMEYSA

Plus en détail

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale

Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Sensibilisation à la Haute Qualité Environnementale Réunion d information à destination des maîtres d ouvrage Claire MENIGOZ - Chargée de mission QEB/Energie ASCOMADE Plan de l intervention 1. Eléments

Plus en détail

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF

RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF RETOUR D EXPÉRIENCE : ANALYSE DE CYCLE DE VIE D UN PROJET PASSIF TIMOTHÉE MARAIS GÉONOMIA Acteurs du Passif Collectif pour un bâtiment performant et confortable FORUM REGIONAL DES ACTEURS DU PASSIF Jeudi

Plus en détail

Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace Quels outils pour financer les objectifs «Grenelle» pour les bâtiments publics?

Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace Quels outils pour financer les objectifs «Grenelle» pour les bâtiments publics? Le Contrat de Performance Energétique de la Région Alsace Quels outils pour financer les objectifs «Grenelle» pour les bâtiments publics? RÉGION ALSACE Direction de la Construction Arnaud CLEMENS 2 LA

Plus en détail