La prévention tout au long du parcours de santé des personnes âgées : quelques illustrations à partir de la situation dans le canton de Vaud

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La prévention tout au long du parcours de santé des personnes âgées : quelques illustrations à partir de la situation dans le canton de Vaud"

Transcription

1 4 ème journée de mise en réseau VIA Berne, 10 novembre 2015 La prévention tout au long du parcours de santé des personnes âgées : quelques illustrations à partir de la situation dans le canton de Vaud Patrick Beetschen Service de la Santé publique

2 Vieillir en bonne santé! Politique cantonale Vieillissement et Santé

3 VISION Répondre aux besoins de santé de l ensemble de la population âgée. Evaluation des besoins Orientation adéquate Coordination prestations Information Accès facilité Promotion de la santé Interventions préventives DEPENDANTS VULNERABLES ROBUSTES Coordonner, garantir la continuité des soins Anticiper les risques de déclin fonctionnel Maintenir en bonne santé 3

4 De la promotion de la santé au soins de longue durée : un continuum PREVENTION PRIMAIRE PREVENTION SECONDAIRE PREVENTION TERTIAIRE promotion prévention protection soins / accompagnement SANTE EXPOSITION AUX RISQUES STADE PRECLINIQUE INVALIDITES TEMPORAIRES INVALIDITES CHRONIQUES Adapté de D.Lafortune, M.Kiely, Santé mentale au Québec,

5 Situation dans le canton de Vaud : quelques illustrations PREVENTION PRIMAIRE PREVENTION SECONDAIRE PREVENTION TERTIAIRE promotion prévention protection soins / accompagnement SANTE EXPOSITION AUX RISQUES STADE PRECLINIQUE INVALIDITES TEMPORAIRES INVALIDITES CHRONIQUES 5

6 1- Favoriser l activité physique chez les personnes sédentaires OBJECTIFS (Re)donner le goût du mouvement aux seniors sédentaires. Favoriser leur intégration au sein d une activité physique structurée et régulière proposée dans la région, conforme aux bonnes pratiques de promotion de la santé chez les personnes âgées. «Tout plus est un mieux!» 6

7 1- Favoriser l activité physique chez les personnes sédentaires 2. rencontres actives ACTION 1. journées découvertes 1 conférence 1 repas «Fourchette Verte» 1 atelier pour expérimenter des activités de la région Animation par un moniteur formé en sport des adultes «Coaching» individualisé Force, équilibre, souplesse, endurance: 1 séance en salle 1 séance à l extérieur en collaboration avec les clubs de sport régionaux 1 séance à domicile par semaine (sur la base d un carnet d exercices) 3. un suivi pendant 6 mois + bilan final 7

8 2- Limiter la polypharmacie «Somnifères? Pas forcément nécessaires!» 8

9 2- Limiter la polypharmacie OBJECTIF Diminuer l utilisation chronique de somnifères chez les personnes âgées 1. Sensibiliser la population âgée aux effets délétères induits par la consommation chronique de somnifères 2. Informer et former les professionnel-le-s de la santé aux risques encourus par les personnes âgées lorsqu elles consomment des somnifères 3. Diminuer la prescription de somnifères chez les personnes âgées 9

10 2- Limiter la polypharmacie ACTIONS Lancer une campagne d information et de sensibilisation de la population vaudoise âgée de 65 + Aborder la thématique des somnifères dans les cercles de qualité «médecins-pharmaciens» Sensibiliser et former les professionnel-le-s à cette problématique 10

11 3- «Vaccins à jour?» OBJECTIF Augmenter la protection vaccinale ACTIONS Bilan vaccinal par le pharmacien Conseils et orientation Inscription sur le carnet électronique de vaccination 11

12 4- Des outils préventifs au cabinet médical OBJECTIF proposer aux médecins et leurs patients du matériel et des outils destinés à favoriser des mesures efficaces et efficientes de prévention des maladies et de promotion de la santé au cabinet médical ACTION projet en cours de montage lien avec les outils du Dossier Patient Electronique (DEP) 12

13 5- Anticiper et limiter le déclin fonctionnel des personnes âgées : usage du RAI dans les soins à domicile OBJECTIF Identifier précocement le déclin fonctionnel ACTION En cours Disposer d un processus de travail partagé et mettre en œuvre des outils de détection validé (contact assessment / screener) 13

14 Situation dans le canton de Vaud : quelques illustrations PREVENTION PRIMAIRE PREVENTION SECONDAIRE PREVENTION TERTIAIRE promotion prévention protection soins / accompagnement SANTE EXPOSITION AUX RISQUES STADE PRECLINIQUE INVALIDITES TEMPORAIRES INVALIDITES CHRONIQUES 14

15 Merci pour votre attention! 15

Plan d actions :

Plan d actions : Plan d actions 2013-2014 : AXE 1 «PRÉVENIR POUR VIEILLIR EN SANTÉ» PAS DE RETRAITE POUR MA SANTÉ + Promouvoir sur l ensemble du canton l activité de mouvement et l alimentation favorables à la santé des

Plus en détail

Politique cantonale Vieillissement et Santé

Politique cantonale Vieillissement et Santé Politique cantonale Campagne de sensibilisation à la consommation de somnifères chez les personnes âgées -1- Une politique cantonale Plan 1. Introduction et constats 2. Méthode de travail 3. Plan d actions

Plus en détail

Travail en réseau et intégration des soins

Travail en réseau et intégration des soins Congrès international Les enjeux du vieillissement en Suisse Lausanne, 3 décembre 2015 Travail en réseau et intégration des soins Patrick Beetschen Service de la Santé publique Plan de l exposé 1. Quel

Plus en détail

Département de la santé, des affaires sociales et de la culture. Promotion de la santé des séniors PRESSE

Département de la santé, des affaires sociales et de la culture. Promotion de la santé des séniors PRESSE Département de la santé, des affaires sociales et de la culture Promotion de la santé des séniors 2017-2020 20 02 2017 PRESSE Présidence du Conseil d'etat Chancellerie - IVS Präsidium des Staatsrates

Plus en détail

Guichet intégr. gré. Journée e BRIO 4 septembre 14. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale

Guichet intégr. gré. Journée e BRIO 4 septembre 14. Vieillissement et Santé -1- Une politique cantonale Guichet intégr gré Journée e BRIO 4 septembre 14-1- Une politique cantonale Principes directeurs et valeurs de la politique V&S Répondre aux besoins de l ensemble de la population âgée. DEPENDANTS VULNERABLES

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC)

CAHIER DES CHARGES. Service de la santé publique (SSP) No du poste selon décision d'organisation : communautaire (ISC) DEPARTEMENT DE LA FORMATION, DE LA JEUNESSE ET DE LA CULTURE Service de l enseignement spécialisé et de l appui à la formation (SESAF) Unité de promotion de la santé et de prévention en milieu scolaire

Plus en détail

ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE. Pierre GORCY ARS BFC

ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE. Pierre GORCY ARS BFC ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE Pierre GORCY ARS BFC Une approche globale de la santé Santé publique : - promotion de la santé & prévention - santé-environnement - veille, crise et alerte sanitaire

Plus en détail

Plan régional sport santé bien être. Dr Jacques PRUVOST Médecin conseiller DRJSCS - PACA

Plan régional sport santé bien être. Dr Jacques PRUVOST Médecin conseiller DRJSCS - PACA Plan régional sport santé bien être Dr Jacques PRUVOST Médecin conseiller DRJSCS - PACA Modalités de gouvernance Comité stratégique : ARS et DRJSCS Comité de pilotage (COPIL) : ARS /DRJSCS associées au

Plus en détail

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi»

EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» EHPAD HORS LES MURS «Fil A Soi» Une maison de retraite à domicile Une FILière gériatrique pour l Accompagnement A domicile, car il est plus agréable de vivre chez SOI. Coordination des différents acteurs

Plus en détail

de mise en œuvre Vieillissement et Santé -20- Une politique cantonale

de mise en œuvre Vieillissement et Santé -20- Une politique cantonale Stratégie de mise en œuvre -20- Une politique cantonale Stratégie de mise en œuvre Analyse des 109 mesures proposées : 62 mesures nouvelles (58%) => stratégie d innovation et d accompagnement du changement

Plus en détail

Via Bonnes pratiques de promotion de la santé des personnes âgées

Via Bonnes pratiques de promotion de la santé des personnes âgées Via Bonnes pratiques de promotion de la santé des personnes âgées Andy Biedermann Centre de coordination Via Source iconographique: Ute-Gräske/pixelio.de dans: Bewegungsförderung 60+. LIGA. Praxis 6, Düss

Plus en détail

L UFSBD EN QUELQUES MOTS

L UFSBD EN QUELQUES MOTS L EN QUELQUES MOTS FRANÇAISE SANTÉ L FRANÇAISE SANTÉ, CENTRE COLLABORATEUR OMS L est l organisme de la profession dentaire pour la prévention et la promotion de la santé bucco-dentaire. Créée et pilotée

Plus en détail

de Santé du Bessin ville / hôpital

de Santé du Bessin ville / hôpital Réseau de Santé du Bessin Réseau de Santé du Bessin et coopération ville / hôpital Dr Thierry Gandon Cafés Réseaux URML I.d.F 20.05.2008 France Normandie Caen Bayeux - 14 Bayeux Caen Le Bessin 100.000

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. - Contribuer à créer un environnement favorable aux apprentissages et à l enseignement au sein de l ESSC. ESSC

CAHIER DES CHARGES. - Contribuer à créer un environnement favorable aux apprentissages et à l enseignement au sein de l ESSC. ESSC ESSC CAHIER DES CHARGES 1. Identification du poste Institution : Ecole de soins et santé communautaire Dénomination du poste : Infirmier-ère scolaire en santé communautaire (ISC) 2. Positionnement hiérarchique

Plus en détail

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF

Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Groupement Hospitalier de Territoire de la Haute-Saône FORUM FHF Jeudi 6 octobre 2016 1 Un Groupe Hospitalier préconstitutif du GHT 8 sites géographiques (1233 lits et places) 3 sites sanitaires (546 lits

Plus en détail

Rapport sur la politique publique cantonale en faveur des personnes âgées en perte d'autonomie

Rapport sur la politique publique cantonale en faveur des personnes âgées en perte d'autonomie Rapport sur la politique publique cantonale en faveur des personnes âgées en perte d'autonomie Monsieur Pierre-François Unger Président du Conseil d Etat 1 er colloque du réseau de soins 9 novembre 2012

Plus en détail

Réflexions en cours dans le canton de Vaud Les Régions de Santé et l articulation avec le domaine social

Réflexions en cours dans le canton de Vaud Les Régions de Santé et l articulation avec le domaine social Réflexions en cours dans le canton de Vaud Les Régions de Santé et l articulation avec le domaine social Colloque du réseau de soins Genève 10 novembre 2016 Patrick Beetschen Chargé de mission stratégique

Plus en détail

16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie

16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie 16 Février 2012 Marie Dominique Lussier Anap Aide à l autonomie et parcours de vie Le parcours des personnes âgées dans le système de santé: Enseignements tirés de travaux menés avec 3 Agences régionales

Plus en détail

Vieillissement de la population et réponse aux besoins en aide et soins des personnes âgées : les réflexions du canton de Vaud

Vieillissement de la population et réponse aux besoins en aide et soins des personnes âgées : les réflexions du canton de Vaud Vieillissement de la population et réponse aux besoins en aide et soins des personnes âgées : les réflexions du canton de Vaud Langzeitpflege wohin? Journée de réflexion 2 septembre 2016 Stéfanie MONOD,

Plus en détail

La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015

La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015 La santé de la population en Valais 5 e rapport, 2015 Esther Waeber-Kalbermatten, conseillère d Etat Dr Christian Ambord, médecin cantonal PD Dr Arnaud Chiolero, médecin-chef épidémiologue Conférence de

Plus en détail

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES.

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports. OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES. Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports OUVERTURE des JOURNÉES de la PRÉVENTION de l INPES (Institut National de Prévention et d Éducation pour la Santé) -Jeudi

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile

Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Le référentiel de bonnes pratiques professionnelles des services de soins infirmiers à domicile Renouveler l organisation des SSIAD et faire évoluer leurs pratiques : un des enjeux du maintien à domicile

Plus en détail

AU SERVICE DES USAGERS POUR LE MAINTIEN À DOMICILE. Solidarités locales avec les aînés, les proximités c est la Santé!

AU SERVICE DES USAGERS POUR LE MAINTIEN À DOMICILE. Solidarités locales avec les aînés, les proximités c est la Santé! 1 Autonom@Dom AU SERVICE DES USAGERS POUR LE MAINTIEN À DOMICILE lundi 14 décembre 1er Congrès-Rencontres Fil Bleu-PARIS 2015 Atelier Coopér Âge :. Solidarités locales avec les aînés, les proximités c

Plus en détail

La politique de santé à Genève face au vieillissement

La politique de santé à Genève face au vieillissement La politique de santé à Genève face au vieillissement Congrès "les défis du vieillissement" 3 décembre 2015 Adrien Bron, Directeur général de la santé 15.12.2015 - Page 1 Promouvoir les conditions et comportements

Plus en détail

Prévention des chutes à l EHPAD du Centre Hospitalier de Dunkerque

Prévention des chutes à l EHPAD du Centre Hospitalier de Dunkerque Prévention des chutes à l EHPAD du Centre Hospitalier de Dunkerque Service de médecine physique et de réadaptation Centre hospitalier de Dunkerque Cécile Thullier, Ergothérapeute Lors de son entrée à l

Plus en détail

Addiction et vieillissement. Prise en charge et questionnements actuels au Soleil Levant

Addiction et vieillissement. Prise en charge et questionnements actuels au Soleil Levant Addiction et vieillissement Prise en charge et questionnements actuels au Soleil Levant Pascal Dubrit Directeur Fondation du Levant Juan Lopez Médecin responsable Fondation du Levant Marina Hansford Responsable

Plus en détail

Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires

Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires Inspection générale des affaires sociales Articulation entre santé au travail et santé publique : une illustration au travers des maladies cardiovasculaires RAPPORT Établi par Anne-Carole BENSADON Philippe

Plus en détail

Les nouveaux rôles des infirmières cliniciennes et praticiennes dans le suivi des clientèles

Les nouveaux rôles des infirmières cliniciennes et praticiennes dans le suivi des clientèles Les nouveaux rôles des infirmières cliniciennes et praticiennes dans le suivi des clientèles Carole Mercier, inf., M.Sc. Directrice-conseil Direction des affaires externes et des statistiques sur l effectif,

Plus en détail

Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017

Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017 Dossier de presse Filieris, un groupe de santé ouvert à tous Janvier 2017 CONTENU Une couverture santé globale... 3 Filieris, un opérateur de santé issu d un régime de protection sociale... 4 L offre de

Plus en détail

Programme de prévention secondaire de la lombalgie

Programme de prévention secondaire de la lombalgie Programme de prévention secondaire de la lombalgie Laetitia Legrain, Attachée Fonds des maladies professionnelles Bruxelles, le 22 octobre 2007 Table des matières Présentation des missions du FMP Evolution

Plus en détail

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville

Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville Plan local de santé publique Martigues / Port-de-Bouc Plan validé suite au 6ème Comité de pilotage local de l Atelier Santé Ville 1 PREFECTURE DES BDR Participation au diagnostic et à l élaboration du

Plus en détail

Coûts indirects du diabète dans le canton de Vaud Journée mondiale du diabète et campagne de prévention 2013

Coûts indirects du diabète dans le canton de Vaud Journée mondiale du diabète et campagne de prévention 2013 Coûts indirects du diabète dans le canton de Vaud Journée mondiale du diabète et campagne de prévention 2013 Conférence de presse du 13 novembre 2013 Intervenants Patrick Beetschen Chef de la division

Plus en détail

Une 7 ème révision AI pour soutenir la formation

Une 7 ème révision AI pour soutenir la formation Une 7 ème révision AI pour soutenir la formation Le Repuis, colloque Formons ensemble 3 novembre 2016 Jean-Philippe Ruegger, lic. psy. Directeur de l Office AI pour le canton de Vaud Développement continu

Plus en détail

LA PEDIATRIE EN FRANCE

LA PEDIATRIE EN FRANCE LA PEDIATRIE EN FRANCE Démographie (source CNOM) Année Total inscrit femmes hommes Différence de donnée 7,8 % Janvier 2009 6464 3898 2566 Part des pédiatres libéraux conventionnés en secteur 1DP et

Plus en détail

Modèle CII NE. Journées nationales CII , 30 octobre 2015 à La Chaux-de-Fonds. Service de l action sociale

Modèle CII NE. Journées nationales CII , 30 octobre 2015 à La Chaux-de-Fonds. Service de l action sociale Modèle CII NE Journées nationales CII 2015 29, 30 octobre 2015 à La Chaux-de-Fonds Service de l action sociale 29.10.2015 1 Contenu de la présentation Constats généraux Neuchâtel en quelques chiffres Structure

Plus en détail

1 CONTEXTE ET ENJEUX. Commission Européenne, 2009.

1 CONTEXTE ET ENJEUX. Commission Européenne, 2009. 1 CONTEXTE ET ENJEUX En 1946, le préambule de la Constitution de l Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a défini la santé comme «un état de complet bien-être physique, mental et social, qui ne consiste

Plus en détail

Le maître d'éducation physique: un acteur de santé dans l'école. pas nouveau!

Le maître d'éducation physique: un acteur de santé dans l'école. pas nouveau! Le maître d'éducation physique: un acteur de santé dans l'école Dr Olivier Duperrex Médecin responsable pour la santé scolaire du canton de Vaud 1 2 pas nouveau! 3 4 1 5 6 Un problème pourquoi? Stabilisation

Plus en détail

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA

LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE PAERPA LES PRESTATIONS DANS LE CADRE DE : le projet en quelques mots La CTA : Coordination Territoriale d Appui Les dispositifs supplémentaires Pilulier électronique Activité Physique Adaptée Interventions d

Plus en détail

Plateforme Sport Santé 42. «Parce que le corps mérite du sport» DOSSIER D INFORMATIONS

Plateforme Sport Santé 42. «Parce que le corps mérite du sport» DOSSIER D INFORMATIONS Plateforme Sport Santé 42 «Parce que le corps mérite du sport» DOSSIER D INFORMATIONS POURQUOI UNE PLATEFORME SPORT SANTE DANS LA LOIRE? PARCE QUE L ENJEU EST UN ENJEU DE SANTE PUBLIQUE Les effets bénéfiques

Plus en détail

ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES «BON POUR LE CORPS, BON POUR LE MORAL, BON POUR LA SANTÉ»

ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES «BON POUR LE CORPS, BON POUR LE MORAL, BON POUR LA SANTÉ» ACTIVITÉS PHYSIQUES ADAPTÉES «BON POUR LE CORPS, BON POUR LE MORAL, BON POUR LA SANTÉ» L ASSOCIATION créée en 2012 Son affiliation Affiliée à la F.F.E.P.G.V. Fédération Française Éducation Physique et

Plus en détail

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 09/01/15 Plan Qu est-ce que l'ars? le PRS? Politique régionale bretonne de déploiement des MAIA, Accompagnement

Plus en détail

PROGRAMME D INTÉGRATION CANTONAL (PIC)

PROGRAMME D INTÉGRATION CANTONAL (PIC) PROGRAMME D INTÉGRATION CANTONAL (PIC) 2014-2017 Préambule En tant que répondant en matière d intégration auprès de la Confédération, le Bureau cantonal pour l intégration des étrangers et la prévention

Plus en détail

Un premier groupe issu de cette commission, nommé groupe Nutrition Santé intégrait déjà la sportive.

Un premier groupe issu de cette commission, nommé groupe Nutrition Santé intégrait déjà la sportive. Plan Régional Sport Santé Bien-être en Basse-Normandie (PRSSBE) Introduction : La équilibr es priorités régionales par la Commission de Coordination des Politiques Publiques dans les domaines de la prévention,

Plus en détail

Promouvoir le projet de vie et l autonomie des personnes âgées à domicile en valorisant et s appuyant sur leur ancrage et leurs racines.

Promouvoir le projet de vie et l autonomie des personnes âgées à domicile en valorisant et s appuyant sur leur ancrage et leurs racines. Promouvoir le projet de vie et l autonomie des personnes âgées à domicile en valorisant et s appuyant sur leur ancrage et leurs racines. Prof. Marie-Christine Closon (UCL) et Prof. J.P. Bayens (KUL) Maintien

Plus en détail

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie

Déploiement du plan Alzheimer en Haute-Normandie en Haute-Normandie Oissel - 21/09/2012 Contexte : plan Alzheimer 2008-2012 Trois axes prioritaires, 44 mesures portant sur : l amélioration de la qualité de vie des malades et des aidants, la recherche,

Plus en détail

Vers des soins intégrés : le modèle belge

Vers des soins intégrés : le modèle belge Vers des soins intégrés : le modèle belge Coopami, 7 novembre 2016 Mireille Goemans Sarah Panuccio Cellule interadministrative Soins intégrés 1 De quoi allons-nous parler? Soins aux malades chroniques

Plus en détail

Préservation de l autonomie. Bien vieillir en équilibre

Préservation de l autonomie. Bien vieillir en équilibre Cahier des charges Préservation de l autonomie Bien vieillir en équilibre Eléments de contexte : L Assurance Retraite accompagne les salariés tout au long de leur vie. L accompagnement personnalisé des

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA QUESTION DE LA DÉMENCE DANS NOTRE SOCIÉTÉ

ÉTUDE SUR LA QUESTION DE LA DÉMENCE DANS NOTRE SOCIÉTÉ ÉTUDE SUR LA QUESTION DE LA DÉMENCE DANS NOTRE SOCIÉTÉ Notes d allocution pour le Comité sénatorial permanent des affaires sociales, des sciences et de la technologie Par: Dr William E. Reichman, Président

Plus en détail

Plan Régional Sport Santé Bien-Être Midi-Pyrénées Comité de Pilotage du 11 juin Rapport conjoint DRJSCS / ARS

Plan Régional Sport Santé Bien-Être Midi-Pyrénées Comité de Pilotage du 11 juin Rapport conjoint DRJSCS / ARS Plan Régional Sport Santé Bien-Être Midi-Pyrénées Comité de Pilotage du 11 juin 014 Rapport conjoint DRJSCS / ARS 1. Rappel des axes du Plan Régional Sport Santé Bien-Être Midi-Pyrénées Axes du PRSSBE

Plus en détail

positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé

positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé Sevrage tabagique : positionnement du pharmacien et des autres professionnels de santé Pr Marie-Pierre SAUVANT-ROCHAT Clermont Université, Université d Auvergne, Faculté Pharmacie, Département Santé Publique

Plus en détail

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012

Sixième atelier. Référentiel des missions. MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Sixième atelier Référentiel des missions MAIA de l est du Loiret Octobre 2012 Porté par le Clic du Val d Or, Hôpital de Sully sur Loire, Agé-Clic et l Orpadam Clic Rappel sur les trois outils du guichet

Plus en détail

Travail partagé des coordinateurs de réseau

Travail partagé des coordinateurs de réseau RENCONTRE DES PHARMACIENS DE LA REGION CENTRE EN ONCOLOGIE 5 ème Edition Mardi 29 Janvier 2013 Travail partagé des coordinateurs de réseau Mme Nathalie BINOIT Infirmière coordinatrice du réseau Oncologie

Plus en détail

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes).

THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). THEME : SANTE MENTALE (incluant la souffrance psychique, la question des addictions et la santé des jeunes). PRIORITE PRS : réduire les inégalités de santé XX/XX/XX SANTE MENTALE La santé mentale est un

Plus en détail

RAPPORT DU MEDECIN FEDERAL

RAPPORT DU MEDECIN FEDERAL RAPPORT DU MEDECIN FEDERAL Médecine fédérale et commissions médicales Assemblée Générale du 6 novembre 2016 Rapport du Médecin Fédéral Sur-classements des benjamins. Jokers médicaux. SMR du Dr. V. Amiot

Plus en détail

Concept en Santé Publique et Médecine préventive. IFMT-Philaysak-SantéPubl

Concept en Santé Publique et Médecine préventive. IFMT-Philaysak-SantéPubl Concept en Santé Publique et Médecine préventive. IFMT-Philaysak-SantéPubl.2006 1 Éléments essentiels en santé publique. 1. Responsabilité collective. 2. Rôle primordial de l état : protection et promotion

Plus en détail

LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE

LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE LE SERVICE SOCIAL DE LA CRAM-SE Tel 36 46 Lignes directes des assistants sociaux communiquées après s un 1er contact Service Social de l Assurance l Maladie et de l Assurance l Vieillesse SERVICE SOCIAL

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1)

CAHIER DES CHARGES INFIRMIERE (1) 1. DEFINITION DE LA FONCTION Au service du Projet de Vie Institutionnel, la titulaire du poste : Exerce dans un cadre législatif et un contexte sanitaire connus (loi sur l exercice professionnel, droit

Plus en détail

Groupe B22. Transition entre Enseignement spécialisé et Structures pour adultes en situation de handicap

Groupe B22. Transition entre Enseignement spécialisé et Structures pour adultes en situation de handicap Commission de l enseignement spécialisé CIIP Journée de réflexion 2011 Groupe B22 Transition entre Enseignement spécialisé et Structures pour adultes en situation de handicap Lausanne, le 4 novembre 2011

Plus en détail

Demeurer chez-soi avec son proche en perte d'autonomie? Oui c'est possible, avec les bons outils.

Demeurer chez-soi avec son proche en perte d'autonomie? Oui c'est possible, avec les bons outils. Demeurer chez-soi avec son proche en perte d'autonomie? Oui c'est possible, avec les bons outils. La personne proche aidante: sa définition Toute personne de l entourage qui apporte un soutien significatif,

Plus en détail

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer

Quatre demandes priorisées par les malades : 1. Personnaliser le parcours de soins des personnes atteintes de cancer Un parcours de soins personnalisé et coordonné pendant et après un cancer Vision Inca = Vision plan cancer Oncomip - 2010 Nouvelles perspectives pendant et après le cancer Quatre demandes priorisées par

Plus en détail

La Promotion à la Santé à l École: Informer pour faciliter la prise en charge de l enfant drépanocytaire en milieu scolaire.

La Promotion à la Santé à l École: Informer pour faciliter la prise en charge de l enfant drépanocytaire en milieu scolaire. La Promotion à la Santé à l École: Informer pour faciliter la prise en charge de l enfant drépanocytaire en milieu scolaire. Réseau des hémoglobinopathies 21 février 2013 Dr MF Dresse et A del Giudice

Plus en détail

LE CONTINUUM AVC AU SERVICE DE LA POPULATION DU SAGUENAY-LAC-SAINT- JEAN. Colloque UQAC mai 2017

LE CONTINUUM AVC AU SERVICE DE LA POPULATION DU SAGUENAY-LAC-SAINT- JEAN. Colloque UQAC mai 2017 LE CONTINUUM AVC AU SERVICE DE LA POPULATION DU SAGUENAY-LAC-SAINT- JEAN Colloque UQAC mai 2017 But Faire connaître l histoire de la neurologie au Saguenay-Lac-St-Jean Faire connaître les orientations

Plus en détail

Le Plan Départemental Sport Santé Bien Être dans les Hautes-Alpes

Le Plan Départemental Sport Santé Bien Être dans les Hautes-Alpes PRÉFET DES HAUTES-ALPES Le Plan Départemental Sport Santé Bien Être dans les Hautes-Alpes DDCSPP 1 Un Plan National Instruction du 24 décembre 2012 Communication en conseil des Ministres du 10 octobre

Plus en détail

«Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015

«Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015 Le programme «Vieillir en bonne santé» 10 avril 2015 L Inpes en quelques mots L Institut national de prévention et d éducation pour la santé est un établissement public administratif sous tutelle du Ministère

Plus en détail

La maîtrise médicalisée des dépenses de santé et l accompagnement des professionnels de santé. ERSM PACA-Corse Public 1

La maîtrise médicalisée des dépenses de santé et l accompagnement des professionnels de santé. ERSM PACA-Corse Public 1 La maîtrise médicalisée des dépenses de santé et l accompagnement des professionnels de santé ERSM PACA-Corse Public 1 La Maîtrise Médicalisée des Dépenses de C est une politique globale qui s appuie sur

Plus en détail

Swiss Comprehensive Cancer Centers (SCCC) - un exemple concret de partenariat public-privé (PPP)

Swiss Comprehensive Cancer Centers (SCCC) - un exemple concret de partenariat public-privé (PPP) Swiss Comprehensive Cancer Centers (S) - un exemple concret de partenariat public-privé (PPP) 1. Pourquoi des partenariats public-privé dans le domaine de la santé? 2. Le projet «Swiss Comprehensive Cancer

Plus en détail

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique

ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique ARTICULATION Réseau Filière Gériatrique Expérience du Réseau VISage Une organisation intégrée dans le champ de la gériatrie Dr Anne-Marie AMMEUX- Mme Véronique CURT Genèse de l intégration sur le territoire

Plus en détail

Une stratégie et des outils multiples en réponse au contexte vaccinal de la région PACA

Une stratégie et des outils multiples en réponse au contexte vaccinal de la région PACA La vaccination : état des lieux et initiatives locales Une stratégie et des outils multiples en réponse au contexte vaccinal de la région PACA Lisbeth Fleur Responsable de la communication, CRES PACA Francis

Plus en détail

Les suivis systématiques de clientèles

Les suivis systématiques de clientèles Les suivis systématiques de clientèles Un apport aux projets cliniques, à la gestion des maladies chroniques et à la mise en œuvre des réseaux intégrés de services 1 Plan de la présentation Quelques constats

Plus en détail

Paola Santini. «L adhésion thérapeutique chez les patients gériatriques suivant un régime polypharmacologique. Une étude qualitative au Tessin.

Paola Santini. «L adhésion thérapeutique chez les patients gériatriques suivant un régime polypharmacologique. Une étude qualitative au Tessin. Paola Santini Master Public Management and Policy (PMP) Faculté des sciences économiques et Faculté des sciences de la communication Université de la Suisse italienne, Lugano Pôle suisse en administration

Plus en détail

PRADO, le service d accompagnement à domicile après hospitalisation. Objectif du service : fluidifier le parcours hôpital - ville. Autres PS libéraux

PRADO, le service d accompagnement à domicile après hospitalisation. Objectif du service : fluidifier le parcours hôpital - ville. Autres PS libéraux Parcours patient PRADO, le service d accompagnement à domicile après hospitalisation Objectif du service : fluidifier le parcours hôpital - ville Hospitalisation Retour au domicile Prestataires aide à

Plus en détail

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention»

Congrès du domicile 09 et 10 avril «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Congrès du domicile 09 et 10 avril 2015 «Les services à domicile, acteurs de la prévention» Mérignac Mme BOUFFARD-BERTRAND Directrice Générale de Vie Santé Mérignac Mme Sandra BAYLE Infirmière coordinatrice

Plus en détail

Comparaison avec les activités dans le cadre du Dialogue PNS et les activités CDS-cantons

Comparaison avec les activités dans le cadre du Dialogue PNS et les activités CDS-cantons Secrétariat central 11.5 6.6.2013 / MK/PB Santé2020: les priorités de politique de santé du Conseil fédéral Comparaison avec les activités dans le cadre du Dialogue PNS et les activités -cantons Domaine

Plus en détail

Santé bucco-dentaire en EHPAD, bonnes pratiques à partager

Santé bucco-dentaire en EHPAD, bonnes pratiques à partager Santé bucco-dentaire en EHPAD, bonnes pratiques à partager Dr Jacques Wemaere, UFSBD Aquitaine Votre dentiste, complice de votre santé 1 L UFSBD en quelques mots Nos objectifs: La prévention, l éducation

Plus en détail

Nom du projet : Refonte des sites internet de l Association Vaudoise du Diabète (AVD) et du Programme cantonal Diabète (PcD).

Nom du projet : Refonte des sites internet de l Association Vaudoise du Diabète (AVD) et du Programme cantonal Diabète (PcD). CAHIER DES CHARGES Pour la refonte de deux sites internet Nom du projet : Refonte des sites internet de l Association Vaudoise du Diabète (AVD) et du Programme cantonal Diabète (PcD). Nom des mandataires

Plus en détail

La réadaptation oncologique ambulatoire en Romandie: un aperçu

La réadaptation oncologique ambulatoire en Romandie: un aperçu La réadaptation oncologique ambulatoire en Romandie: un aperçu Dr N Steiner Collet (Genève) 17 nov. 2014 La réadaptation oncologique ; une partie des soins de support Où en sommes-nous en Suisse latine?

Plus en détail

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers?

Coopération entre professionnels de santé. Vers de nouveaux métiers? Coopération entre professionnels de santé Vers de nouveaux métiers? Qu est-ce que la coopération entre les professionnels de santé? La loi n 2009-879 du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et

Plus en détail

Prévention des violences de couple

Prévention des violences de couple Prévention des violences de couple chez les jeunes: premiers résultats prometteurs du projet pilote vaudois Conférence de presse du 24 novembre 2014 Mme Jacqueline de Quattro, conseillère d Etat en charge

Plus en détail

REPERTOIRE SPORT SANTE POITOU-CHARENTES Structures sportives associatives CAHIER DES CHARGES

REPERTOIRE SPORT SANTE POITOU-CHARENTES Structures sportives associatives CAHIER DES CHARGES REPERTOIRE SPORT SANTE POITOU-CHARENTES Structures sportives associatives CAHIER DES CHARGES I Contexte Pour répondre de manière efficiente et collaborative à un développement des activités physiques dans

Plus en détail

Prestations de santé mentale à domicile

Prestations de santé mentale à domicile Prestations de santé mentale à domicile Présentation au 5 ème colloque annuel du réseau de soins 10 novembre 2016 F. Moine M. Bandler institution de maintien, d aide et de soins à domicile Ville de Vernier

Plus en détail

MODE OPERATOIRE DE LA VACCINATION

MODE OPERATOIRE DE LA VACCINATION MODE OPERATOIRE DE LA VACCINATION Seront détaillés successivement : 1. La population cible 2. Le consentement du patient 3. Les modalités d administration du vaccin 4. Les conditions de traçabilité de

Plus en détail

Principes de soins continus, sur mesure et délivrés de préférence en milieu de vie. Un premier appel à projets pour le 30/10/2010

Principes de soins continus, sur mesure et délivrés de préférence en milieu de vie. Un premier appel à projets pour le 30/10/2010 Projet «Fusion Liège» Projet pilote dans le cadre de la phase exploratoire de la réforme des soins de santé mentale en Belgique Vers de meilleurs soins en santé mentale par la réalisation de circuits et

Plus en détail

EVALUATION DE L IMPACT DE L ETP SUR LES PRATIQUES PROFESSIONNELLES

EVALUATION DE L IMPACT DE L ETP SUR LES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EVALUATION DE L IMPACT DE L ETP SUR LES PRATIQUES PROFESSIONNELLES EPSMAL mars à août 2016 Manon Laroze CONTEXTE ET PRÉSENTATION DE L ÉTUDE Historique 2008 : Un groupe de soignants y travaille de manière

Plus en détail

UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud

UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud Scolarité 3 ème Cycle Tél. : 0590 48 30 18 / 0590 48 30 25 Fax : 0590 48 30 28 UFR DES SCIENCES MEDICALES Faculté de Médecine Hyacinthe Bastaraud L étudiant COMMENT REMPLIR LA FICHE D INSCRIPTION À LA

Plus en détail

Le surendettement dans le canton de Fribourg Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil

Le surendettement dans le canton de Fribourg Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil Le surendettement dans le canton de Fribourg Rapport du Conseil d Etat au Grand Conseil sur le postulat 2083.10 Eric Collomb/Eric Menoud concernant la prévention de l endettement chez les jeunes Conférence

Plus en détail

Le Programme Alimentation Activités Nutrition Santé (PRAANS) Bilan. Réunion du CRALIM du 26 mai 2016 XX/XX/XX 1

Le Programme Alimentation Activités Nutrition Santé (PRAANS) Bilan. Réunion du CRALIM du 26 mai 2016 XX/XX/XX 1 Le Programme Alimentation Activités Nutrition Santé (PRAANS) 2013-2016 Bilan Réunion du CRALIM du 26 mai 2016 XX/XX/XX 1 2 PRAANS 2013-2016 Retour sur Convention cadre d engagement Dispositif contractuel

Plus en détail

Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine»

Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine» Programme partenarial «Manger mieux, bouger plus en Aquitaine» Alimentation, activité physique & Santé, qualité de vie Comité de pilotage du 27 janvier 2015 Le Un programme alimentation :«Manger et mieux,

Plus en détail

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT

ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ACCOMPAGNEMENT DU PATIENT ONCOGÉRIATRIQUE PAR LES RÉSEAUX GÉRONTOLOGIQUES DU DÉPARTEMENT DE LA VIENNE COORDINATION DE LA PRISE EN CHARGE EN ONCOGERIATRIE CNRC J-L PEFFERKORN - 2 octobre 2014 LES RESEAUX

Plus en détail

PROGRAMME REGIONAL NUTRITION SANTE

PROGRAMME REGIONAL NUTRITION SANTE Martinique Réunion CRALIM 23 mars 2016 -Préfecture Martinique- PROGRAMME REGIONAL NUTRITION SANTE 2015-17 ARS-Direction de l Animation Territoriale et de la Santé Publique 2 UNE POLITIQUE REGIONALE «NUTRITION»?

Plus en détail

Dépistage du cancer du sein: 10 ans dans le canton de Neuchâtel

Dépistage du cancer du sein: 10 ans dans le canton de Neuchâtel Dépistage du cancer du sein: 10 ans dans le canton de Neuchâtel Conférence de presse Intervenants: Laurent Kurth, conseiller d État, chef du Département des finances et de la santé du Canton de Neuchâtel

Plus en détail

Accès aux soins des migrants sans titre de séjour

Accès aux soins des migrants sans titre de séjour Accès aux soins des migrants sans titre de séjour 2011 Viviane Joakim NOUS SOIGNONS CEUX QUE LE MONDE OUBLIE PEU A PEU Médecins du Monde - CASO/COZO Garantir un accès aux soins effectif et de qualité aux

Plus en détail

REPERTOIRE SPORT SANTE POITOU-CHARENTES Structures sportives associatives CAHIER DES CHARGES

REPERTOIRE SPORT SANTE POITOU-CHARENTES Structures sportives associatives CAHIER DES CHARGES REPERTOIRE SPORT SANTE POITOU-CHARENTES Structures sportives associatives CAHIER DES CHARGES I Contexte Pour répondre de manière efficiente et collaborative à un développement des activités physiques dans

Plus en détail

Les SIPPE et le soutien aux

Les SIPPE et le soutien aux Les SIPPE et le soutien aux familles très s vulnérables : où en sommes-nous? Laurence Le Hénaff et Monique Rainville Équipe Adaptation familiale et sociale, secteur 0-5 ans Direction de santé publique

Plus en détail

La prévention des chutes chez les aînés vivant à domicile, des résultats lanaudois

La prévention des chutes chez les aînés vivant à domicile, des résultats lanaudois La prévention des chutes chez les aînés vivant à domicile, des résultats lanaudois Claude Bégin Bernard-Simon Leclerc Direction de santé publique et d évaluation Déjeuner-causerie Centre à Nous, Repentigny

Plus en détail

Moi(s) sans tabac. Fédération Nationale de la Mutualité Française. Géraldine MERRET Responsable Pôle Offre Prévention. 27 mai /00/20--

Moi(s) sans tabac. Fédération Nationale de la Mutualité Française. Géraldine MERRET Responsable Pôle Offre Prévention. 27 mai /00/20-- Moi(s) sans tabac Fédération Nationale de la Mutualité Française Géraldine MERRET Responsable Pôle Offre Prévention 27 mai 2016 00/00/20-- L activité de Prévention et de promotion de la santé de la Mutualité

Plus en détail

Plans Régionaux «Sport-Santé Bien-Etre» Bilan 2013

Plans Régionaux «Sport-Santé Bien-Etre» Bilan 2013 Plans Régionaux «Sport-Santé Bien-Etre» Bilan 2013 1 Présentation en conseil des Ministres en charge des sports et en charge de la santé, le 10 octobre 2012, d une communication relative à la pratique

Plus en détail

Éducation Thérapeutique en Cancérologie

Éducation Thérapeutique en Cancérologie Éducation Thérapeutique en Cancérologie I. ETP /Généralités 1 ) Définition 2 ) Législation 3 ) Différentes étapes en Education Thérapeutique 4 ) Modèle D Ivernois/Gagnayre 5 ) Spécificités de l ETP en

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO-

La psychiatrie de secteur et le parcours de soins. UE.2.6 Compétence R.E NOTO- le parcours de soins UE.2.6 Compétence Introduction C est quoi? Le territoire national est découpé en zones géographiques appelées «secteurs». Le secteur est l organisation à l intérieur d un bassin de

Plus en détail