Édition avril Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!"

Transcription

1 Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

2

3 éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore la Première entreprise de France du bâtiment avec 98 % des entreprises, 60 % des effectifs salariés et 63 % du chiffre d affaires du secteur. Patrick Liébus Président de la CAPEB Cependant, les entreprises artisanales ont dû faire face à un contexte économique plus compliqué ces deux dernières années. La dégradation de l activité devrait se poursuivre en 2014, néanmoins dans des proportions moindres qu en Cette année si le secteur a bénéficié d une TVA à 5,5 % pour les travaux de rénovation énergétique, il est pour autant en attente des mesures concrètes qui pourraient être prises suite aux travaux «Objectifs » concernant le logement. Il s'agit plus spécifiquement des questions de simplification des normes, de mise à disposition de terrains de qualité, de soutien à l accession et de mesures incitatives pour la rénovation des logements. De leur côté, les entreprises artisanales, acteurs essentiels de l économie locale, ont toujours su s adapter au fil du temps. Elles vont donc continuer à s organiser pour faire face aux évolutions de leurs marchés. Par conséquent, continuons de bien préparer l avenir en étant «Plus forts. Ensemble». Bonne lecture. L Artisanat du bâtiment toujours première entreprise de France! -1-

4 avertissement méthodologique Il existe une définition juridique de l artisanat loi n du 6 juillet 1996) : une entreprise artisanale est une entreprise inscrite au Répertoire des Métiers. Ainsi, toute entreprise de moins de 10 salariés, dont l activité relève du champ de l artisanat c est-à-dire faisant partie des activités NAF listées dans le décret n du 2 avril 1998), est censée y être inscrite. Quand elle dépasse ce seuil, elle bénéficie d un droit de suite qui lui permet de rester inscrite à une Chambre de Métiers. En général, les sources statistiques ne distinguent pas les entreprises selon qu elles sont ou non inscrites au Répertoire des Métiers. Ce qui nous conduit à définir un critère de taille afin de délimiter le champ d observation. Nous avons retenu le seuil de 20 salariés ; il correspond à celui des très petites entreprises TPE). Le tableau comparatif suivant montre que ce seuil permet d approcher la réalité de l artisanat du bâtiment même si un certain nombre d entreprises artisanales emploient plus de 20 salariés et si d autres ont moins de 20 salariés sans pour autant avoir le statut d entreprise artisanale. Tranches d effectifs Entreprises du bâtiment Entreprises artisanales Ensemble des entreprises Entreprises de 0 à 9 salariés *) Auto-entrepreneurs Entreprises de 10 à 19 salariés Entreprises de 0 à 19 salariés Entreprises 20 salariés et plus Nombre total d entreprises Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS *) Hors auto-entrepreneurs -2- CAPEB - chiffres clés 2014

5 sources Afin de réaliser les chiffres clés, la CAPEB utilise les données disponibles en s appuyant notamment sur le répertoire SIRENE pour le nombre d entreprises, le Régime Social des Indépendants pour les non-salariés, l ACOSS pour les salariés et les auto-entrepreneurs *). En effet, l Unedic ne fournissant plus de données d emploi salarié depuis le transfert du recouvrement des contributions et cotisations d Assurance chômage aux URSSAF, c est l ACOSS qui met à disposition ces données. En complément des données non-salariés, le RSI transmet le nombre d autoentrepreneurs ayant déclaré au moins une fois un chiffre d affaires au cours des 8 trimestres précédents. Néanmoins, la répartition des non-salariés en fonction de l effectif de l entreprise n est pas disponible à ce jour. L ACOSS transmet également le nombre d auto-entrepreneurs. Les dates du 31/12/2012 pour le RSI et du 31/12/2011 pour l ACOSS ainsi que le système de comptage des auto-entrepreneurs sont fonction des sources utilisées et ne permettent pas les comparaisons. La CAPEB a également recours aux données de l'ucf-ci BTP, notamment sur les caractéristiques des emplois par âge, par catégorie) et la place des femmes dans l'effectif salarié du bâtiment. En l absence de données officielles, il a été réalisé des estimations à partir des données existantes. Compte tenu du changement de source, il sera nécessaire de vérifier l origine des sources avant toute comparaison. * ) L auto-entrepreneur bénéficie du régime fiscal et social des micro-entreprises ainsi que d une franchise de TVA contrairement aux travailleurs indépendants «classiques»). ACOSS : Agence Centrale des Organismes de Sécurité Sociale CCCA-BTP : Comité de Concertation et de Coordination de l Apprentissage du Bâtiment et des Travaux Publics CGDD : Commissariat Général au Développement Durable Constructys : OPCA des salariés du BTP DARES : Direction de l Animation de la Recherche, des Études et des Statistiques EUROSTAT : production de statistiques européennes FAFCEA : Fonds d Assurance Formation des Chefs d Entreprises Artisanales INSEE : Institut National de la Statistique et des Études Économiques MEEDE : Ministère de l'écologie, du Développement durable et de l'énergie RSA : Répertoire SIRENE des entreprises Artisanales RSI : Régime Social des Indépendants SIRENE : Système d Identification du Répertoire des Entreprises et de leurs Établissements INSEE) SOeS : Service de l'observation et des Statistiques MEDDE) UCF-CI BTP : Union des Caisses de France - Congé Intempéries BTP -3-

6 sommaire Éditorial Avertissement méthodologique Changement de sources L artisanat : première entreprise de France du bâtiment 7 2. L artisanat du bâtiment dans son environnement Le secteur de la construction dans l Union européenne Les chiffres clés de l économie française L artisanat en France Les entreprises artisanales du bâtiment La répartition des entreprises du bâtiment par tailles La répartition des entreprises artisanales du bâtiment par statuts juridiques Les créations d entreprises L emploi La répartition des emplois salariés et non salariés) dans le bâtiment L évolution depuis 2008 des effectifs salariés du bâtiment Les caractéristiques des emplois Les conditions de travail Les femmes La formation La formation initiale La formation continue CAPEB - chiffres clés 2014

7 sommaire 6. Le chiffre d affaires et les marchés de l artisanat du bâtiment La répartition du CA du bâtiment par tailles d entreprise L évolution du CA du bâtiment par tailles d entreprise La clientèle des artisans du bâtiment La répartition du CA des artisans du bâtiment par types d ouvrage La répartition du CA des artisans du bâtiment par types de marché Le marché de la construction neuve Le marché de l entretien-amélioration Les métiers de l artisanat du bâtiment Vue d ensemble Maçonnerie Carrelage Charpente Menuiserie Agencement Couverture Plomberie Chauffage Peinture Vitrerie Revêtements Équipement Électrique et Électronique Serrurerie Métallerie Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation Métiers de la Pierre Les régions Les entreprises L emploi dans l artisanat du bâtiment L activité Les entreprises artisanales de travaux publics et de services d aménagement paysager Les entreprises L emploi

8

9 CAPEB - CHIFFRES CLÉS L ARTISANAT : PREMIÈRE ENTREPRISE DE FRANCE DU BÂTIMENT -7-

10 LES PETITES ENTREPRISES DU BÂTIMENT, C EST entreprises hors auto-entrepreneur) 98 % des entreprises du bâtiment ont moins de 20 salariés 2% 98% Sources : répertoire SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS Nombre d entreprises du bâtiment par tailles Entreprises de 0 salarié Dont auto-entrepreneurs Entreprises de 1 à 9 salariés Entreprises de 10 à 19 salariés Entreprises de moins de 20 salariés Entreprises de 20 à 49 salariés Entreprises de 50 à 99 salariés Entreprises de 100 à 499 salariés 562 Entreprises de 500 à 999 salariés 49 Entreprises de salariés et plus 34 Entreprises de plus de 20 salariés Total Source : répertoire SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS -8- CAPEB - chiffres clés 2014

11 ELLES EMPLOIENT salariés 60 % des effectifs salariés du bâtiment 40% 18% 42% Entreprises de 1 à 9 salariés Entreprises de 10 à 19 salariés Entreprises de 20 salariés et plus Source : ACOSS 2012 Le bâtiment compte salariés au total. ELLES FORMENT apprentis 81 % des apprentis du bâtiment 19% 81% Entreprises de 0 à 20 salariés Entreprises de plus de 20 salariés Source : Estimation CAPEB à partir des données CCCA-BTP, année scolaire 2012/ apprentis sont formés dans l'ensemble du bâtiment. l'artisanat : 1 re entreprise de france du bâtiment -9-

12 ELLES RÉALISENT 75 milliards d euros de chiffre d affaires 63 % du chiffre d'affaires du bâtiment 37% 63% Entreprises de 0 à 20 salariés Entreprises de plus de 20 salariés Source : estimation CAPEB pour l année 2013 à partir des données CAPEB / I+C et MEDDE en Mds euros constants 2007) Le chiffre d'affaires total du bâtiment est de 119,6 milliards d'euros CAPEB - chiffres clés 2014

13 CAPEB - CHIFFRES CLÉS L ARTISANAT DU BÂTIMENT DANS SON ENVIRONNEMENT -11-

14 2-1 LE SECTEUR DE LA CONSTRUCTION DANS L UNION EUROPÉENNE Les entreprises employant moins de 20 salariés représentent près de 97 % des entreprises du secteur de la construction de l Union européenne. Répartition du CA du secteur de la construction par tailles d entreprise Taille des entreprises Moins de 10 salariés 10 à 19 salariés 20 à 49 salariés 50 salariés et plus % du nombre d entreprises 92 % 5 % 2 % 1 % 100 % % du chiffre d affaires 35 % 12 % 14 % 39 % 100 % Total Eurostat, EBC publications, publication, % des entreprises de construction de moins de 10 salariés réalisent 35 % du CA de la construction de l Union européenne Part des principaux pays dans la construction production) La France réalise 15 % de la production de la construction dans l Union européenne 6% 8% 12% 13% 15% 25% 21% Autres pays de l'ue Allemagne France Italie Royaume-Uni Espagne Nouveaux entrants Source : Euroconstruct, novembre CAPEB - chiffres clés 2014

15 2-2 LES CHIFFRES CLÉS DE L ÉCONOMIE FRANÇAISE Production en milliards d'euros) Produit intérieur brut 2012 prix courants) Population et emploi en milliers, données provisoires) Population 2012, France hors Mayotte) Population active : salariés 2012, France métropolitaine) non salariés 2012, France métropolitaine) chômeurs 3 e trimestre 2013, France métropolitaine) Taux de chômage 3 e trimestre 2013, France métropolitaine) 9,8 % Entreprises Nombre d entreprises 1 er janvier 2012) dont) Industrie Construction Commerce Services dont) Entreprises sans salarié Entreprises de 1 à 9 salariés Entreprises de 10 à 49 salariés dont) Entreprises artisanales Source : INSEE 2-3 L ARTISANAT EN FRANCE 39 % des entreprises artisanales sont dans le secteur de la construction 21% 16% 24% 39% Construction Services Commerce de gros et de détail, transports, hébergement et restauration Industrie manufacturière, industries extractives et autres Source : répertoire SIRENE au 1 er janvier 2012, activités marchandes hors agriculture L artisanat du bâtiment dans son environnement -13-

16

17 CAPEB - CHIFFRES CLÉS LES ENTREPRISES -15-

18 3-1 LA RÉPARTITION DES ENTREPRISES DU BÂTIMENT PAR TAILLES Tranches d effectif Nombre d entreprises Répartition Entreprises de 0 salarié ,7 % Dont auto-entrepreneurs ,6 % Entreprises de 1 à 9 salariés ,0 % Entreprises de 10 à 19 salariés ,4 % Entreprises de moins de 20 salariés ,1 % Entreprises de 20 salariés et plus ,9 % Total % Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB/ACOSS entreprises de moins de 20 salariés hors auto-entrepreneur) 3-2 LA RÉPARTITION DES ENTREPRISES ARTISANALES DU BÂTIMENT PAR STATUTS JURIDIQUES 51 % des entreprises artisanales du bâtiment sont des entreprises individuelles -16- CAPEB - chiffres clés 2014

19 Personnes morales Personnes physiques * ) Maçonnerie Carrelage 59 % 41 % Couverture Plomberie Chauffage 52 % 48 % Charpente Menuiserie Agencement 47 % 53 % Serrurerie Métallerie 58 % 42 % Équipement Électrique et Électronique 47 % 53 % Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation 44 % 56 % Peinture Vitrerie Revêtements 38 % 62 % Total Bâtiment 49 % 51 % Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 * ) Entreprises individuelles, y compris auto-entrepreneurs 3-3 LES CRÉATIONS D ENTREPRISES Répartition des créations d entreprises artisanales du bâtiment par activités en 2012 Créations Poids dans le total de créations Maçonnerie Carrelage % Couverture Plomberie Chauffage % Équipement Électrique et Électronique % Charpente Menuiserie Agencement % Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation % Peinture Vitrerie Revêtements % Serrurerie Métallerie % Total % Source : SIRENE % des créations d'entreprises en 2012 ont concerné le secteur de la Maçonnerie Carrelage Les entreprises artisanales du bâtiment -17-

20 Répartition des créations d entreprises artisanales du bâtiment par statuts juridiques en ,6 % des entreprises artisanales du bâtiment créées en 2012 l'ont été sous forme de société 29,6% Personnes physiques * ) 70,4% Personnes morales société) Source : SIRENE * ) Entreprises individuelles, y compris auto-entreprises Répartition des créations d entreprises artisanales du bâtiment par régions en 2012 Région Poids dans le total des créations Région Poids dans le total des créations Alsace 2,2 % Ile-de-France 18,1 % Aquitaine 6,3 % Languedoc-Roussillon 6,6 % Auvergne 1,9 % Limousin 1,0 % Basse-Normandie 1,6 % Lorraine 3,3 % Bourgogne 1,7 % Midi-Pyrénées 5,2 % Bretagne 3,3 % Nord-Pas-de-Calais 4,2 % Centre 3,1 % PACA 13,3 % Champagne-Ardenne 1,5 % Pays de la Loire 3,9 % Corse 1,1 % Picardie 2,2 % DOM COM 2,7 % Poitou-Charentes 2,4 % Franche-Comté 1,4 % Rhône-Alpes 11,0 % Haute-Normandie 2,0 % Total 100 % Source : SIRENE ,3 % des créations d entreprises dans le bâtiment en 2012 ont concerné la région Aquitaine -18- CAPEB - chiffres clés 2014

21 CAPEB - CHIFFRES CLÉS L'EMPLOI -19-

22 4-1 LA RÉPARTITION DES EMPLOIS DANS LE BÂTIMENT Répartition de l effectif salarié par tailles d entreprise Tranches d effectif Effectif salarié Répartition Entreprises de 1 à 9 salariés % Entreprises de 10 à 19 salariés % Entreprises de moins de 20 salariés % Entreprises de 20 salariés et plus % Total Bâtiment % Source : ACOSS 2012 les entreprises du bâtiment de moins de 20 salariés emploient salariés 60 % de l ensemble des salariés du bâtiment Répartition de l effectif non salarié par statuts Tranches d effectif Effectif non salarié Répartition Non salariés * ) hors auto-entrepreneur % Auto-entrepreneurs ** ) % Total des non salariés * ) % Source : RSI au 31/12/2012 * ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer du chiffre d affaires pour être comptabilisé. Les non-salariés sont des entrepreneurs individuels, artisans ou commerçants, ou profession libérale, etc y compris auto-entrepreneurs, conjoints collaborateurs, ) CAPEB - chiffres clés 2014

23 4-2 L ÉVOLUTION DEPUIS 2008 DES EFFECTIFS SALARIÉS DU BÂTIMENT PAR TAILLES D ENTREPRISE Entre 2008 et 2012, les entreprises du bâtiment de moins de 20 salariés ont perdu près de emplois Moins de 20 salariés Plus de 20 salariés Source : ACOSS 2012 l'emploi -21-

24 4-3 LES CARACTÉRISTIQUES DES EMPLOIS Répartition des effectifs du bâtiment par catégories 10 % des effectifs du bâtiment sont des ingénieurs et assimilés cadres BAT. A : ouvriers d exécution positions 1 et 2 27% 10% 24% 16% 23% ETAM : employés, techniciens et agents de maîtrise BAT. B : ouvriers professionnels et compagnons professionnels position 1 BAT. C : compagnons professionnels position 2 et maîtres ouvriers ou chefs d équipe positions 1 et 2 IAC : ingénieurs et assimilés cadres Source : UCF-CI BTP, données mars 2012 Répartition des salariés des entreprises du bâtiment par âges > 60 ans 1% ans 16% ans ans 24% 25% ans 27% < 21 ans 7% UCF-CI BTP % des salariés du bâtiment ont entre 51 et 60 ans -22- CAPEB - chiffres clés 2014

25 4-4 LES CONDITIONS DE TRAVAIL Proportion des salariés au SMIC dans les entreprises de moins de 10 salariés du bâtiment Année % de salariés % % Source : DARES 20 % des salariés étaient au SMIC au 1 er janvier 2013 Proportion des salariés en CDD dans les entreprises de moins de 10 salariés de la construction en %) Année Construction 14,6 16,2 15,3 16, ,9 13,4 15,5 Source : DARES, Enquête ACEMO Petites entreprises 15,5 % des salariés étaient en CDD en 2012 Salaires mensuels moyens nets par secteurs d activité salariés à temps complet) Secteur d activité Salaire mensuel moyen net Activités financières et d assurance Information et communication Fabrication de matériels de transport Industries extractives, énergie, eau, gestion des déchets et dépollution Fabrication d équipements électriques, électroniques, informatiques, fabrication de machines Fabrication d autres produits industriels Activités immobilières Transports et entreposage Activités scientifiques et techniques, services administratifs et de soutien Construction Commerce et réparation Fabrication de denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac Éducation, santé humaine, action sociale Hébergement et restauration Source : INSEE, DADS Salaire mensuel moyen net en 2011 dans les entreprises de construction l'emploi -23-

26 Salaires dans la construction selon la catégorie socioprofessionnelle Catégorie socioprofessionnelle Salaire annuel net Cadres * ) Professions intermédiaires Employés Ouvriers Ensemble * ) Y compris chefs d entreprise salariés Source : INSEE, DADS Salaire annuel net ouvrier en 2010 dans les entreprises de construction Évolution du salaire mensuel de base de l ensemble des salariés de la construction indice base 100 au 4 e trimestre 2008) Ensemble des secteurs non agricoles Construction Source : DARES-INSEE au 31/12 de chaque année Depuis 1998, le salaire mensuel de base a augmenté de : 46 % dans les entreprises de la construction 38 % dans l'ensemble des secteurs -24- CAPEB - chiffres clés 2014

27 4-5 LES FEMMES Évolution de l effectif féminin salarié entre 2001 et 2012 Années Femmes Évolution ,9 % ,2 % ,1 % ,1 % ,5 % ,6 % ,3 % ,4 % ,6 % ,6 % ,1 % Source : UCF-CI BTP ,1 % d'augmentation entre 2001 et 2012 Part de l effectif féminin salarié entre 2001 et 2012 Années Part des Femmes ,7 % ,1 % ,3 % ,4 % ,6 % ,7 % ,9 % ,1 % ,4 % ,7 % ,8 % ,0 % Source : UCF-CI BTP % des salariés du bâtiment sont des femmes en 2012 l'emploi -25-

28 Répartition de l effectif salarié féminin par catégories ETAM : employés, techniciens et agents de maîtrise IAC : ingénieurs et assimilés cadres 59% BAT. A : ouvriers d exécution positions 1 et 2 1% 5% 14% 21% BAT. B : ouvriers professionnels et compagnons professionnels position 1 BAT. C : compagnons professionnels position 2 et maîtres ouvriers ou chefs d équipe positions 1 et 2 Source : UCF-CI BTP, données % des effectifs salariés féminins du bâtiment sont des Ingénieurs et Assimilés Cadres -26- CAPEB - chiffres clés 2014

29 CAPEB - CHIFFRES CLÉS LA FORMATION -27-

30 5-1 LA FORMATION INITIALE Filières de formation du BTP en 2012/2013 Niveaux Diplômes Voie scolaire Total 5 CAP 72 % 28 % MC * ) 92 % 8 % BAC PRO 14 % 86 % BP 100 % 0 % BT ** ) 22 % 77 % BTn *** ) 0 % 100 % MC * ) 64 % 36 % BTS 32 % 68 % Total 49 % 51 % * ) Mention complémentaire ** ) Brevet de technicien - *** ) Bac technologique Sources : CCCA-BTP / Éducation Nationale inscrits en CAP au sein de la filière formation BTP 72 % par la voie de l apprentissage Le brevet d études professionnelles BEP) est rénové depuis la rentrée Il est devenu une étape dans le cursus du baccalauréat professionnel en 3 ans. Répartition des effectifs en formation par groupes de métiers pour l année 2012/2013 Groupes métiers Apprentissage Apprentissage Voie scolaire Total Carrelage 79 % 21 % Charpente 51 % 49 % Chauffage 38 % 62 % Couverture 88 % 12 % Électricité 53 % 47 % Maçonnerie 66 % 34 % Menuiserie 43 % 57 % Métallerie 39 % 61 % Peinture Vitrerie Revêtements 59 % 41 % Plâtrerie 85 % 15 % Plomberie 77 % 23 % Travaux Publics 82 % 18 % Conduite et mécanique 41 % 59 % Études, encadrement 12 % 88 % Total 49 % 51 % Sources : CCCA-BTP /Éducation Nationale élèves préparaient un diplôme de Maçonnerie 66 % par voie d apprentissage -28- CAPEB - chiffres clés 2014

31 Répartition des effectifs en formation par groupes de métiers pour l année 2012/2013 Régions la formation -29- Apprentissage Voie scolaire Total Alsace 49 % 51 % Aquitaine 49 % 51 % Auvergne 65 % 35 % Basse-Normandie 51 % 49 % Bourgogne 56 % 44 % Bretagne 47 % 53 % Centre 59 % 41 % Champagne-Ardenne 52 % 48 % Corse 79 % 21 % 780 Franche-Comté 50 % 50 % Haute-Normandie 59 % 41 % Ile-de-France 40 % 60 % Languedoc-Roussillon 46 % 54 % Limousin 35 % 65 % Lorraine 53 % 47 % Midi-Pyrénées 51 % 49 % Nord-Pas-de-Calais 29 % 71 % PACA 53 % 47 % Pays de la Loire 65 % 35 % Picardie 50 % 50 % Poitou-Charentes 64 % 36 % Rhône-Alpes 54 % 46 % DOM COM 21 % 79 % Total 49 % 51 % Sources : CCCA-BTP /Éducation Nationale élèves préparaient un diplôme du BTP en Auvergne 65 % par voie d apprentissage

32 Répartition des apprentis du bâtiment selon la taille des entreprises pour l année 2012/2013 Tranches d effectif Effectif salarié Répartition Entreprises sans salarié % 1 à 2 salariés % 3 à 5 salariés % 6 à 9 salariés % 10 à 19 salariés % 0 à 19 salariés % 20 à 49 salariés % 50 salariés et plus % Total % Source : estimation CAPEB à partir des données CCCA-BTP apprentis du bâtiment dont 81 % dans les entreprises de moins de 20 salariés -30- CAPEB - chiffres clés 2014

33 5.2 LA FORMATION CONTINUE Formations des salariés en 2013 * ) 87 % des salariés ayant suivi une formation en 2013 l ont effectuée au titre du plan de formation Nombre Répartition Au titre du plan de formation % Au titre des contrats d insertion en alternance % Ensemble % Source : Constructys Depuis le 1 er janvier 2012, Constructys - OPCA de la Construction a pris le relais du FAF.SAB et du Groupe «OPCA Bâtiment - OPCA Travaux Publics - GFC-BTP AREF-BTP». Le changement de dispositif empêche donc les comparaisons avec les années précédentes. Non salariés artisans et conjoints collaborateurs) ayant suivi une formation continue Source : FAFCEA la formation -31-

34

35 CAPEB - CHIFFRES CLÉS LE CHIFFRE D'AFFAIRES ET LES MARCHÉS -33-

36 6-1 LA RÉPARTITION DU CA DU BÂTIMENT PAR TAILLES D ENTREPRISE 37% 63% Entreprises de 0 à 20 salariés Entreprises de plus de 20 salariés Source : estimation CAPEB pour l année 2013 à partir des données MEDDE 63 % du CA du bâtiment sont réalisés par les entreprises de 0 à 19 salariés 6.2 L ÉVOLUTION DU CA DU BÂTIMENT PAR TAILLES D ENTREPRISE ,1 121,6 119, ,7 76, Entreprises de 0 à 20 salariés CA total Sources : estimation CAPEB à partir des données CAPEB / I+C et MEDDE en Mds euros constants 2007) -34- CAPEB - chiffres clés 2014

37 6-3 LA CLIENTÈLE DES ARTISANS DU BÂTIMENT Répartition du chiffre d affaires des entreprises de moins de 20 salariés par types de client 34% 13% 53% Particuliers Entreprises privées Secteur public Source : estimation CAPEB à partir des données INSEE 53 % de l activité des entreprises de moins de 20 salariés sont réalisés auprès des particuliers Répartition du chiffre d affaires des entreprises du bâtiment par tailles et types de client en millions d euros) Entreprises de 0 à 10 salariés Entreprises de 11 à 19 salariés Entreprises de moins de 20 salariés Entreprises de 20 salariés et plus Particuliers Part Secteur public Part Entreprises privées Part % % % % % % % % % % % % Total Bâtiment % % % Source : estimation CAPEB à partir des données CAPEB / I+C / INSEE 82 % de l activité générée par les particuliers sont confiés aux entreprises de moins de 20 salariés le chiffre d'affaires et les marchés -35-

38 6-4 LA RÉPARTITION DU CA DES ARTISANS DU BÂTIMENT PAR TYPES D OUVRAGE Répartition du chiffre d affaires des entreprises de moins de 20 salariés par types d ouvrage 54 % du chiffre d affaires des entreprises de moins de 20 salariés sont réalisés sur le marché de la maison individuelle neuf et entretien-amélioration confondus) 1% 28% 17% 54% Maisons individuelles Bâtiments non résidentiels Immeubles de logements Ouvrages de TP Source : estimation CAPEB à partir des données INSEE -36- CAPEB - chiffres clés 2014

39 Répartition du chiffre d affaires des entreprises du bâtiment par tailles et types d ouvrage 84 % du marché de la maison individuelle neuf et entretien-amélioration) sont détenus par les entreprises de moins de 20 salariés MI Part Immeubles de logement Part Bât. non résidentiels Part Ouvrages de TP Entreprises de 1 à 10 salariés % % % % Entreprises de 11 à 19 salariés % % % 48 4 % Entreprises de moins de % % % % 20 salariés Entreprises de 20 salariés et plus % % % % Total Bâtiment % % % % Part Source : estimation CAPEB à partir des données CAPEB / I+C / INSEE 6.5 LA RÉPARTITION DU CA DES ARTISANS DU BÂTIMENT PAR TYPES DE MARCHÉ 55 % du chiffre d affaires des entreprises de moins de 20 salariés sont réalisés dans l'entretien-amélioration des bâtiments 45% 55% Entretien-amélioration Neuf Source : estimation CAPEB INSEE le chiffre d'affaires et les marchés -37-

40 Répartition du chiffre d affaires des entreprises du bâtiment par types de marché en millions d euros) Entretienamélioration Part Neuf Part Total Partage entretien/neuf Entreprises de 0 à 10 salariés % % % / 43 % Entreprises de 11 à 19 salariés % % % / 52 % Entreprises de moins de 20 salariés % % % / 45 % Entreprises de 20 salariés et plus % % % / 63 % Total Bâtiment % % % / 52 % Source : estimation CAPEB à partir des données CAPEB / I+C / INSEE En 2013, les entreprises de moins de 20 salariés réalisent 51 % du marché du neuf 68 % et du marché de l entretien-amélioration logement et non résidentiel confondus) Les entreprises de 0 à moins de 20 salariés réalisent 55 % de leur chiffre d affaires dans le marché de l entretien-amélioration et 45 % dans le neuf -38- CAPEB - chiffres clés 2014

41 6-6 LE MARCHÉ DE LA CONSTRUCTION NEUVE Logement nombre de logements) Déclarés commencés Janvier 2014 Variation Février 2013/ Janvier 2014 Logements ordinaires ,1 % individuels purs ,5 % individuels groupés ,3 % collectifs ,8 % Logements en résidence ,8 % Total ,4 % Non résidentiel milliers de m 2 ) Déclarés commencés Mai 2012 cumul sur 12 mois) Variation Juin 2011 à Mai 2012/ Juin 2010 à Mai 2011 Hébergement hôtelier 676,6 6,5 % Bureaux 3 459,5 3,1 % Commerce 3 409,9-2,2 % Artisanat 1 131,6-2,0 % Industrie 2 920,0 0,3 % Exploitation agricole ou forestière 6 425,8 3,3 % Entrepôt 3 510,5 13,8 % Service public ou d intérêt collectif 6 173,0 3,9 % Total ,9 3,4 % Source : CGDD, SOeS logements ont été mis en chantier entre février 2013 et janvier ,4 % par rapport à la même période un an auparavant le chiffre d'affaires et les marchés -39-

42 6-7 LE MARCHÉ DE L ENTRETIEN-AMÉLIORATION La répartition de l activité entretien-amélioration 68% 32% Entreprises de plus de 20 salariés Entreprises de 0 à 20 salariés Source : estimation CAPEB pour l année 2013 à partir des données MEDDE 68 % des travaux d entretienamélioration sont réalisés par les entreprises de moins de 20 salariés Évolution du chiffre d affaires en milliards d euros constants) en travaux d entretien-amélioration des logements , Source : estimation CAPEB à partir des données CAPEB / I+C et MEDDE -40- CAPEB - chiffres clés 2014

43 CAPEB - CHIFFRES CLÉS LES MÉTIERS -41-

44 7-1 VUE D ENSEMBLE Les entreprises artisanales Entreprises ** ) Répartition Auto-entrepreneurs Répartition Gros œuvre * ) % % Second œuvre % % Sources : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Codes APE 4120A, 4120B, 4399C et 4311Z ** ) Hors auto-entrepreneur 73 % du second œuvre sont réalisés par des entreprises hors auto-entrepreneur) artisanales au 1 er janvier 2011 Répartition des entreprises de moins de 20 salariés du bâtiment par activités 13% 13% 4% 6% 18% 25% 21% Maçonnerie Carrelage Peinture Vitrerie Revêtements Couverture Plomberie Chauffage Équipement Électrique et Électronique Charpente Menuiserie Agencement Métiers et Techniques du Plâtre et de l'isolation Serrurerie Métallerie Source : SIRENE au 1 er janvier % des entreprises de moins de 20 salariés du bâtiment sont des entreprises de Couverture Plomberie Chauffage -42- CAPEB - chiffres clés 2014

45 Chiffre d affaires des entreprises de moins de 20 salariés dans le bâtiment par activités en millions d euros) Artisanat Poids de l artisanat dans le bâtiment Maçonnerie Carrelage % Charpente Menuiserie Agencement % Peinture Vitrerie Revêtements % Couverture Plomberie Chauffage % Équipement Électrique et Électronique % Serrurerie Métallerie % Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation % Source : estimation CAPEB à partir des données CAPEB - INSEE 52 % du chiffre d affaires des entreprises de Maçonnerie Carrelage sont réalisés par des entreprises de moins de 20 salariés Répartition des activités des entreprises de moins de 20 salariés du bâtiment 11% 14% 5% 6% 15% 19% 30% Maçonnerie Carrelage Couverture Plomberie Chauffage Peinture Vitrerie Revêtements Charpente Menuiserie Agencement Équipement Électrique et Électronique Serrurerie Métallerie Métiers et Techniques du Plâtre et de l'isolation Source : estimation CAPEB à partir des données CAPEB - INSEE 30 % du chiffre d affaires des entreprises de moins de 20 salariés sont réalisés par des entreprises de Maçonnerie Carrelage les métiers de l artisanat du bâtiment -43-

46 7-2 MAÇONNERIE CARRELAGE Entreprises artisanales Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Hors auto-entrepreneur Non salariés des entreprises du bâtiment Entreprises * ) Répartition Auto-entrepreneurs Répartition Construction de maisons individuelles % % Construction d autres bâtiments % % Travaux de démolition % % Travaux de montage de structures métalliques % % Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment % % Maçonnerie Carrelage % % Non salariés * ) Répartition Auto-entrepreneurs ** ) Répartition Construction de maisons individuelles % % Construction d autres bâtiments % % Travaux de démolition % % Travaux de montage de structures métalliques % % Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment % % Maçonnerie Carrelage % % Source : RSI au 31/12/2012 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés Évolution des effectifs salariés des entreprises de Maçonnerie Carrelage de moins de 20 salariés Construction de maisons individuelles Construction d autres bâtiments Travaux de démolition Travaux de montage de structures métalliques Travaux de maçonnerie générale et gros œuvre de bâtiment Maçonnerie Carrelage Source : ACOSS CAPEB - chiffres clés 2014

47 Évolution des effectifs salariés des entreprises de moins de 20 salariés dans les entreprises de Maçonnerie Carrelage Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises de Maçonnerie Carrelage de moins de 20 salariés s'est contracté de 12 % entre 2008 et CHARPENTE MENUISERIE AGENCEMENT Entreprises artisanales Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Hors auto-entrepreneur Non salariés des entreprises du bâtiment les métiers de l artisanat du bâtiment -45- Entreprises * ) Répartition Auto-entrepreneurs Répartition Travaux de menuiserie bois et PVC % % Agencement des lieux de vente % % Travaux de charpente % % Charpente Menuiserie Agencement % % Non salariés * ) Répartition Auto-entrepreneurs ** ) Répartition Travaux de menuiserie bois et PVC % % Agencement des lieux de vente % % Travaux de charpente % % Charpente Menuiserie Agencement % % Source : RSI le 31/12/2012 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés

48 Évolution des effectifs salariés des entreprises de Charpente Menuiserie Agencement de moins de 20 salariés Travaux de menuiserie bois et PVC Agencement de lieux de vente Travaux de charpente Charpente Menuiserie Agencement Source : ACOSS 2012 Évolution des effectifs salariés dans les entreprises de Charpente Menuiserie Agencement de moins de 20 salariés Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises de Charpente Menuiserie Agencement de moins de 20 salariés a reculé de 5 % entre 2008 et CAPEB - chiffres clés 2014

49 7.4 COUVERTURE PLOMBERIE CHAUFFAGE Entreprises artisanales Couverture Plomberie Chauffage % % Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Hors auto-entrepreneur Non salariés des entreprises du bâtiment Non salariés * ) Répartition les métiers de l artisanat du bâtiment -47- Entreprises * ) Répartition Auto-entrepreneurs Répartition Travaux d installation d eau et de gaz en tous locaux % % Travaux d installation d équipements thermiques et de climatisation % % Travaux de couverture par éléments % % Travaux d étanchéification % % Auto-entrepreneurs ** ) Répartition Travaux d installation d eau et de gaz en tous locaux % % Travaux d installation d équipements thermiques et de climatisation % % Travaux de couverture par éléments % % Travaux d étanchéification % % Couverture Plomberie Chauffage % % Source : RSI au 31/12/2011 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés Évolution des effectifs salariés des entreprises de Couverture Plomberie Chauffage de moins de 20 salariés Travaux d installation d eau et de gaz en tous locaux Travaux d installation d équipements thermiques et de climatisation Travaux de couverture par éléments Travaux d'étanchéification Couverture Plomberie Chauffage Source : ACOSS 2012

50 Évolution des effectifs salariés dans les entreprises de Couverture Plomberie Chauffage de moins de 20 salariés Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises de Couverture Plomberie Chauffage de moins de 20 salariés a baissé de 5 % entre 2008 et PEINTURE VITRERIE REVÊTEMENTS Entreprises artisanales Non salariés des entreprises du bâtiment Non salariés * ) Répartition Entreprises * ) Répartition Auto-entrepreneurs Répartition Travaux de revêtement des sols et murs % % Travaux de peinture et vitrerie % % Autres travaux de finition % % Peinture Vitrerie Revêtements % % Sources : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Hors auto-entrepreneur Auto-entrepreneurs ** ) Répartition Travaux de revêtement des sols et murs % % Travaux de peinture et vitrerie % % Autres travaux de finition % % Peinture Vitrerie Revêtements % % Source : RSI au 31/12/2012 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés -48- CAPEB - chiffres clés 2014

51 Évolution des effectifs salariés des entreprises de moins de 20 salariés Travaux de revêtement des sols et murs Travaux de peinture et vitrerie Autres travaux de finition Peinture Vitrerie Revêtements Source : ACOSS 2012 Évolution des effectifs salariés dans les entreprises de Peinture Vitrerie Revêtements de moins de 20 salariés Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises de Peinture Vitrerie Revêtements de moins de 20 salariés a reculé de 11 % entre 2008 et ÉQUIPEMENT ÉLECTRIQUE ET ÉLECTRONIQUE Entreprises artisanales Travaux d installation électrique dans tous locaux Équipement Électrique et Électronique Entreprises * ) Répartition les métiers de l artisanat du bâtiment -49- Auto-entrepreneurs Répartition % % % % Sources : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Hors auto-entrepreneur

52 Non salariés des entreprises du bâtiment Travaux d installation électrique dans tous locaux Équipement Électrique et Électronique Non salariés * ) Répartition Auto-entrepreneurs ** ) Répartition % % % % Source : RSI 31/12/2012 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés Évolution des effectifs salariés des entreprises d Équipement Électrique et Électronique de moins de 20 salariés Travaux d installation électrique Équipement Électrique et Électronique Source : ACOSS 2012 Évolution des effectifs salariés dans les entreprises d Équipement Électrique et Électronique de moins de 20 salariés Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises de travaux d installation électrique de moins de 20 salariés s'est contracté de 6 % entre 2008 et CAPEB - chiffres clés 2014

53 7-7 SERRURERIE MÉTALLERIE Entreprises artisanales Sources : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Hors auto-entrepreneur Non salariés des entreprises du bâtiment les métiers de l artisanat du bâtiment -51- Entreprises * ) Répartition Auto-entrepreneurs Répartition Autres travaux d installation non compris ailleurs % % Travaux de menuiserie métallique et de serrurerie % % Serrurerie Métallerie % % Non salariés * ) Répartition Auto-entrepreneurs ** ) Répartition Autres travaux d installation non compris ailleurs % % Travaux de menuiserie métallique et de serrurerie % % Serrurerie Métallerie % % Source : RSI 31/12/2012 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés

54 Évolution des effectifs salariés des entreprises de moins de 20 salariés Autres travaux d installation non compris ailleurs Travaux de menuiserie métallique et de serrurerie Serrurerie Métallerie Source : ACOSS 2012 Évolution des effectifs salariés dans les entreprises de Serurerie Métallerie de moins de 20 salariés Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises de Serrurerie Métallerie de moins de 20 salariés a baissé de 4 % entre 2008 et MÉTIERS ET TECHNIQUES DU PLÂTRE ET DE L ISOLATION Entreprises artisanales Entreprises * ) Répartition Auto-entrepreneurs Répartition Travaux d isolation % % Travaux de plâtrerie % % Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation % % Sources : SIRENE au 1 er janvier 2012 et estimation CAPEB / ACOSS * ) Hors auto-entrepreneur -52- CAPEB - chiffres clés 2014

55 Non salariés des entreprises du bâtiment les métiers de l artisanat du bâtiment -53- Non salariés * ) Répartition Auto-entrepreneurs ** ) Répartition Travaux d isolation % % Travaux de plâtrerie % % Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation % % Source : RSI 31/12/2012 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés Évolution des effectifs salariés des entreprises de moins de 20 salariés Travaux d isolation Travaux de plâtrerie Métiers et Techniques du Plâtre et de l Isolation Source : ACOSS 2012 Évolution des effectifs salariés dans les entreprises du Plâtre et de l Isolation de moins de 20 salariés Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises du Plâtre et de l Isolation de moins de 20 salariés s est contracté de 2 % entre 2008 et 2012.

56 7-9 MÉTIERS DE LA PIERRE Entreprises artisanales Entreprises Répartition Extraction de pierres ornementales et de construction, de calcaire industriel, de gypse, de craie et d ardoise % Taille, façonnage et finissage de pierres % Services funéraires % Métiers de la Pierre % Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 Non salariés des entreprises du bâtiment Non salariés * ) Répartition Auto-entrepreneurs ** ) Répartition Extraction de pierres ornementales et de construction, de calcaire industriel, de % 12 1 % gypse, de craie et d ardoise Taille, façonnage et finissage de pierres % % Services funéraires % % Métiers de la Pierre % % Source : RSI 31/12/2012 * ) Hors auto-entrepreneur ** ) Les auto-entrepreneurs ont 8 trimestres pour déclarer leur chiffre d affaires sous peine d être radiés Effectifs salariés des entreprises de moins de 20 salariés Salariés Part des entreprises de moins de 20 salariés Extraction de pierres ornementales et de construction, de calcaire industriel, de gypse, de craie et d ardoise ,7 % Taille, façonnage et finissage de pierres ,9 % Services funéraires ,9% Métiers de la Pierre % Source : ACOSS CAPEB - chiffres clés 2014

57 Évolution des effectifs salariés des entreprises de moins de 20 salariés Extraction de pierres ornementales et de construction, de calcaire industriel, de gypse, de craie et d ardoise Taille, façonnage et finissage de pierres Services funéraires Métiers de la Pierre Source : ACOSS 2012 Évolution des effectifs salariés dans les entreprises des métiers de la Pierre de moins de 20 salariés Source : ACOSS 2012 Le nombre de salariés dans les entreprises de moins de 20 salariés des métiers de la Pierre a reculé de 3 % entre 2008 et les métiers de l artisanat du bâtiment -55-

58

59 CAPEB - CHIFFRES CLÉS LES RÉGIONS -57-

60 8.1 LES ENTREPRISES Région Nombre d entreprises artisanales du bâtiment Région Nombre d entreprises artisanales du bâtiment Alsace Languedoc-Roussillon Aquitaine Limousin Auvergne Lorraine Basse-Normandie Midi-Pyrénées Bourgogne Nord-Pas-de-Calais Bretagne PACA Centre Pays de la Loire Champagne-Ardenne Picardie Corse Poitou-Charentes Franche-Comté Rhône-Alpes Haute-Normandie DOM COM Ile-de-France Source : SIRENE au 1 er janvier L EMPLOI DANS L ARTISANAT DU BÂTIMENT Poids en termes d emploi) des entreprises de moins de 20 salariés dans le bâtiment par régions Région Effectif salarié des entreprises de - de 20 salariés Poids des entreprises de - de 20 salariés Région Effectif salarié des entreprises de - de 20 salariés Poids des entreprises de - de 20 salariés Alsace % Ile-de-France % Aquitaine % Languedoc-Roussillon % Auvergne % Limousin % Basse-Normandie % Lorraine % Bourgogne % Midi-Pyrénées % Bretagne % Nord-Pas-de-Calais % Centre % PACA % Champagne-Ardenne % Pays de la Loire % Corse % Picardie % Franche-Comté % Poitou-Charentes % Haute-Normandie % Rhône-Alpes % Source : ACOSS CAPEB - chiffres clés 2014

61 8.3 L ACTIVITÉ Poids de l artisanat dans le bâtiment par régions en termes de chiffre d affaires) CA des entreprises de - de 20 salariés du bâtiment millions d euros) Poids des entreprises de - de 20 dans le CA Bâtiment CA des entreprises de - de 20 salariés du bâtiment millions d euros) Poids des entreprises de - de 20 dans le CA Bâtiment Alsace % Ile-de-France % Aquitaine % Languedoc-Roussillon % Auvergne % Limousin % Basse-Normandie % Lorraine % Bourgogne % Midi-Pyrénées % Bretagne % Nord-Pas-de-Calais % Centre % PACA % Champagne-Ardenne % Pays de la Loire % Corse % Picardie % Franche-Comté % Poitou-Charentes % Haute-Normandie % Rhône-Alpes % Source : estimation CAPEB INSEE Corse Languedoc-Roussillon Franche-Comté Bourgogne Auvergne Basse-Normandie PACA Picardie Midi-Pyrénées Limousin Aquitaine Poitou-Charentes Bretagne Rhône-Alpes Centre Alsace Pays de la Loire Champagne-Ardenne Lorraine Haute-Normandie Ile-de-France Nord-Pas-de-Calais 73 % 68 % 66 % 64 % 64 % 63 % 61 % 60 % 60 % 60 % 60 % 59 % 59 % 58 % 56 % 55 % 54 % 52 % 50 % 49 % 48 % 45 % Source : estimation CAPEB INSEE les régions -59-

62

63 CAPEB - CHIFFRES CLÉS LES ENTREPRISES ARTISANALES DE TRAVAUX PUBLICS ET DE SERVICES D'AMÉNAGEMENT PAYSAGER -61-

64 9-1 LES ENTREPRISES Entreprises artisanales de Travaux Publics entreprises artisanales font des Travaux Publics* au 1 er janvier 2012 Tranches d effectif Nombre d entreprises Répartition Entreprises de 0 à 9 salariés % Entreprises de 10 à 19 salariés % Entreprises de moins de 20 salariés % Entreprises de 20 salariés et plus % Total TP % Source : SIRENE au 1 er janvier 2012 Entreprises artisanales de Services d Aménagement Paysager Tranches d effectif Nombre d entreprises Répartition Entreprises de 0 à 9 salariés % Entreprises de 10 à 19 salariés % Entreprises de moins de 20 salariés % Entreprises de 20 salariés et plus % Total paysagistes % Source : SIRENE au 1 er janvier CAPEB - chiffres clés 2014

La construction et les TP en Indre et Loire

La construction et les TP en Indre et Loire Les Collections de l OE2T Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2013 La construction et les TP en Indre et Loire Chiffres Clés Sommaire 1 Etablissements par secteurs d activités et

Plus en détail

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) :

Nombre total d établissements au 1/1/14 (INSEE SIRENE) : 4 162. Etablissements employeurs privés au 31/12/14 (URSSAF) : 4 bis, rue Jules Favre BP 41028 37010 Tours Cedex 1 Tél : 02.47.47.20.45 Fax : 02.47.66.41.54 www.economie-touraine.com Collection : Touraine au Jardin des Chiffres Edition Août 2015 CONSTRUCTION ET TP

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes

Sommaire. Les femmes dans l économie régionale. L effectif féminin du Bâtiment et des Travaux Publics en Rhône-Alpes LES FEMMES DANS LE SECTEUR DU BATIMENT ET DES TRAVAUX PUBLICS Sommaire Les femmes dans l économie régionale L effectif féminin du Bâtiment et des en RhôneAlpes L effectif féminin du Bâtiment et des par

Plus en détail

Chiffres clés du BTP en Aquitaine

Chiffres clés du BTP en Aquitaine Collection «études» Mars 2015 Chiffres clés du BTP en Aquitaine La filière BTP présentée dans ce document est composée de l ensemble des entreprises des secteurs d activité indiqués dans le tableau ci

Plus en détail

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007

Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 58 Août 2009 Entreprises de construction : résultats de l EAE 2007 OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION Le chiffre d affaires net de sous-traitance

Plus en détail

Auto-entrepreneurs du BTP

Auto-entrepreneurs du BTP du BTP Situation en Midi-Pyrénées CRC MIDI PYRÉNÉES À la fin du mois de septembre 2010, la région Midi-Pyrénées comptait 4 957 auto-entrepreneurs dans le secteur du Bâtiment. Ce régime s adresse aux personnes

Plus en détail

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015

L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 8 décembre 2015 - N 15.043 L EMPLOI INTÉRIMAIRE EN OCTOBRE 2015 Fin octobre 2015, le nombre d intérimaires s établit à 640 600 en valeur corrigée des variations saisonnières (donnée provisoire). Il connaît

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS

LES AUTO-ENTREPRENEURS NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LES AUTO-ENTREPRENEURS Depuis l instauration du statut en 2009, le secteur de la propreté attire les auto-entrepreneurs. Ils sont plus de 23 000

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB 03/10/2014 FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT Direction des Affaires Economiques, Financières et Internationales Service des Etudes Economiques

Plus en détail

Édition avril Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2015 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2015 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial Patrick Liébus Président de la CAPEB L artisanat

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Septembre Artisanat du Bâtiment CHIFFRES CLÉS LES. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Septembre Artisanat du Bâtiment CHIFFRES CLÉS LES. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Septembre 2016 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2016 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Les chiffres clés «Édition 2016» ont pour objectif de rassembler

Plus en détail

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants.

L artisanat du BTP est un acteur économique français majeur mais demeure parmi les secteurs où les risques professionnels sont toujours importants. ARTISANAT DU BTP NOTE DE SYNTHESE 2011 N 1 Edition Janvier 2014 OBSERVATOIRE NATIONAL DES FORMATIONS A LA PREVENTION SOMMAIRE UN PREMIER ETAT DES LIEUX Retour sur l année 2011 LES DOMAINES DE FORMATION

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition 2014 La direction des Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François

Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le BTP sur l arrondissement de Vitryle-François Le poids de la construction sur le bassin vitryat Services 37% Répartition par secteur des salariés privés sur l arrondissement de Vitry-le-François en 2012

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS LES CHIFFRES CLÉS RÉGION NORD-PAS-DE-CALAIS ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN NORD-PAS-DE-CALAIS Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c

Plus en détail

Chiffres clés de l'artisanat. Édition 2013

Chiffres clés de l'artisanat. Édition 2013 Chiffres clés de l'artisanat Édition 2013 L entreprise artisanale Nombre d entreprises au 1 er janvier 2011 Nombre et répartition des entreprises sur Part dans le secteur marchand* Entreprises artisanales

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE

Secteur d activité. Construction. France, Picardie et Beauvaisis. Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE Secteur d activité Construction France, Picardie et Beauvaisis Sources : FFB, CAPEB, CMA, INSEE, URSSAF, CARMEE DEFINITION Le Bâtiment : qu est-ce que c est? - Il comprend la construction d'édifices très

Plus en détail

Bâtiment second œuvre

Bâtiment second œuvre Campagnes 2008-2009 et 2009-2010 Les ruptures d apprentissage du Bâtiment second œuvre 2 980 établissements employeurs 4 570 d apprentissage 4 250 apprentis Principales activités du secteur Travaux de

Plus en détail

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION

L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION L ACTIVITÉ DE LA CONSTRUCTION LA CONJONCTURE DU BÂTIMENT Activité en baisse en 2003, vive reprise fin 2003 et début 2004 Activité prévue Activité passée Enquête INSEE : l opinion des chefs d entreprise

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche

Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche I N T E R- S E C T E U R S P A P I E R S C A R T O N S Production Transformation Distribution Industrie du papier et du carton - PSB 2014 Portrait Statistique de Branche Observatoire Prospectif des Métiers

Plus en détail

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1

Version 06-01-2011. Edition Octobre 2009 1 Version 06-01-2011 Edition Octobre 2009 1 Tableau de bord prospectif emploi/formation Bâtiment Travaux Publics Rhône-Alpes 2 Données clés du tableau de bord BTP Situation actuelle Mise en perspective à

Plus en détail

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE

Photographie Nationale de la Branche Plasturgie PREAMBULE Photographie Nationale de la Branche Plasturgie Année 2013 PREAMBULE L Observatoire National Paritaire Prospectif des Métiers, des Emplois et des Qualifications de la Plasturgie remercie OPCA DEFI, Organisme

Plus en détail

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013

Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2013 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2007-T4 2008-T1 2008-T2 2008-T3 2008-T4 2009-T1 2009-T2 2009-T3 2009-T4 2010-T1 2010-T2 2010-T3 2010-T4 2011-T1 2011-T2 2011-T3 2011-T4 2012-T1 2012-T2 2012-T3

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION ÎLE-DE-FRANCE ÉDITION 2014 ÉCONOMIE LA PROPRETÉ EN île-de-france Données économiques générales de la région > Les données de l ACOSS présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

Bâtiment et Travaux Publics

Bâtiment et Travaux Publics contrat d objectifs 6 ème édition Juillet 2012 Bâtiment et Travaux Publics Observation Prospective E m p l o i Qualification Formation CPREF BTP BOURGOGNE Commission Paritaire Régionale Emploi et Formation

Plus en détail

Les acteurs du bâtiment Les enjeux

Les acteurs du bâtiment Les enjeux Les acteurs du bâtiment Les enjeux Eric Hennion CETE de l'ouest 16/11/12 Centre d'études Techniques de l'équipement de l'ouest www.cete-ouest.developpement-durable.gouv.fr Sommaire Les principaux acteurs

Plus en détail

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente

Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Le poids du secteur HCR en France, et l impact visible de la baisse de la TVA sur son activité récente Plus de 270 000 établissements dans le secteur HCR en France en 2010 Nombre d'établissements 2003

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

Construction de logements

Construction de logements COMMISSARIAT GénéRAl au développement durable n 640 Mai 2015 Construction de logements Résultats à fin avril 2015 (France entière) OBSERVATION ET STATISTIQueS logement - CONSTRuCTION Rappel À compter des

Plus en détail

Note de synthèse 2012

Note de synthèse 2012 ARTISANAT DU BTP - EDITION N 2 NOVEMBRE 2014 Note de synthèse 2012 DANS CE NUMERO 2 ème publication de l Observatoire des formations à la prévention, cette notre présente les principaux chiffres clés de

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE LES CHIFFRES CLÉS RÉGION CORSE ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN CORSE Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire des

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

26ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 5 182 emplois en LR dont 80%

Plus en détail

BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002

BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002 Direction de la Technologie Sous-direction de l innovation et du développement technologique Bureau DTC2 BILAN NATIONAL DU CRÉDIT IMPÔT RECHERCHE AU TITRE DE L ANNÉE 2002 Affaire suivie par Maryline ROSA

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel,

LES APPRENTIS. Niveau V Préparation d un diplôme de second cycle court professionnel, 5 LES APPRENTIS 5 5.1 Les effectifs des centres de formation d apprentis : évolution 152 5.2 Les apprentis par région et académie 154 5.3 L'apprentissage dans le second cycle professionnel 156 5.4 Les

Plus en détail

Le Guide de l Auto-Entrepreneur

Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le Guide de l Auto-Entrepreneur Le statut d auto-entrepreneur en bref Créé en 2009, le statut d auto-entrepreneur permet la création d une entreprise simplifiée (régime social et fiscal, formalités, exonération

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 576 Novembre 2014 Le prix à bâtir OBSERVATION ET STATISTIQUES LOGEMENT - CONSTRUCTION En 2013, plus de neuf ménages sur dix ayant reçu l autorisation de

Plus en détail

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes.

L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F PRIVÉE. Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes. F11.11 I L'ÉHDOÉSRATIA Lrl'ISU F I 0 N PRIVÉE Etat des lieux chiffré de la formation et de la population en exercice des masseurskinésithérapeutes diplômés d Etat Note documentaire Direction des Ressources

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES

LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES LES CHIFFRES CLÉS RÉGION RHÔNE-ALPES ÉDITION 2012 ACTUALISÉE Économie LA PROPRETÉ EN RHÔNE-ALPES Données économiques générales de la région > Les données Pôle Emploi présentent des établissements, c est-à-dire

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS PICARD Chiffres clés du secteur ATLAS Les chiffres du secteur 2011 2010 2011 2010 (actifs au 31 décembre) 21 413 20 495 967 996 928 176 % du parc 16,5 16,4 16,6 16,5 salariés 34 990 36 234 1 874 209 1

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF. Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie TABLEAU DE BORD PROSPECTIF Emploi & Formation Bâtiment et Travaux Publics de Basse-Normandie Édition 2 Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et

Plus en détail

Observatoire de la MEF

Observatoire de la MEF 2013 Observatoire de la MEF Cité des métiers du Grand Beauvaisis 36, Avenue Salvador Allende Village Mykonos Bâtiment G 60000 Beauvais 03 60 56 60 60 www.mef-beauvaisis.fr SOMMAIRE 1/Définition du secteur

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière

SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME. Evolutions 2008-2014. OBSERVATOIRE A'rH. de l'information financière SEFAC 2015 - ZOOM SUR LA SANTE FINANCIERE DE 15 000 PME Evolutions 2008-2014 OBSERVATOIRE A'rH de l'information financière ATH publie, dans le cadre de son Observatoire de l information financière, une

Plus en détail

Les conséquences sur le tissu économique

Les conséquences sur le tissu économique Les conséquences sur le tissu économique Entreprises Entreprises L engouement pour les auto-entreprises se calme En Poitou-Charentes, 13 964 entreprises ont été créées en. Après une forte augmentation

Plus en détail

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009

«Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 «Photographie statistique» des entreprises parisiennes engagées dans le secteur de la construction en 2008 et 2009 Septembre 2009 Introduction Le Greffe du tribunal de commerce de Paris a réalisé à la

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

pour l économie du Languedoc-Roussillon

pour l économie du Languedoc-Roussillon LANGUEDOC ROUSSILLON pour l économie du Languedoc-Roussillon N 5 - Juin 2007 Les technologies de l information et de la communication L emploi salarié progresse fortement en Languedoc-Roussillon dans les

Plus en détail

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011

Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 Contrat de plan régional de développement des formations professionnelles mars 2011 S SECTORIELLES Les partenaires professionnels des contrats d objectifs bretons ont contribué à la préparation du CPRDF.

Plus en détail

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014

LE BAROMETRE TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 LE BAROMETRE DES EMPLOIS DE LA F AMILLE No 11 décembre 2014 TENDANCE AU 2 EME TRIMESTRE 2014 L activité de l emploi à domicile hors garde d enfants est en repli depuis le 1 er trimestre 2012 La dégradation

Plus en détail

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE MINISTERE DELEGUE A LA COHESION SOCIALE ET A LA PARITE V E I L L E S T A T I S T I Q U E service des droits des femmes et de l'égalité V E I L L E S T A T I S T I Q U E LES FEMMES ET LA CREATION D ENTREPRISE

Plus en détail

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier

maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier maçon Peintre couvreur électricien plombier chauffagiste menuisier serrurier-métallier L effectif salarié BTP au féminin Nombre de salariées recensées dans les entreprises de bâtiment et de travaux publics

Plus en détail

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction. La conjoncture de la filière Construction en France

GIE Réseau des CERC Cellules Economiques Régionales de la Construction. La conjoncture de la filière Construction en France La conjoncture de la filière Construction en France Conjoncture de la filière construction en France Les chiffres clés Quelques indicateurs clés sur une période d un an... Les tendances sur mois... 4 Les

Plus en détail

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION

PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION PROVENCE-ALPES-CÔTE-D AZUR UNE PRODUCTION CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE DE REGION SOMMAIRE TERRITOIRE... 3 ACTIVITES ECONOMIQUES... 4 EMPLOI... 5 ENSEIGNEMENT- FORMATION - APPRENTISSAGE... 6 INTERNATIONAL...

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant-propos L traduit, au niveau régional, la volonté de l Observatoire Prospectif des Métiers et des Qualifications (créé par les Commissions Paritaires Nationales de l Emploi conjointes du Bâtiment

Plus en détail

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012

12ème. *Source : Centre d Analyse Stratégique «Les secteurs de la nouvelle croissance : une projection à l horizon 2030», Rapport n 48, janvier 2012 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 2013 2013-T1 2013-T2 2013-T3 2013-T4 2014-T1 2014-T2 2014-T3 2014-T4 Fiche Synthèse Sectorielle juillet 2015 Activités juridiques, comptables,

Plus en détail

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre

TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre TABLEAU DE BORD ECONOMIQUE Nièvre AVRIL 215 Trimestriel N 1 LES PRINCIPAUX INDICATEURS ECONOMIQUES AU 4 ème TRIMESTRE 214 Mouvements d entreprises... 1 Emploi... 2 Chômage... 3 International... 4 Construction...

Plus en détail

Professions de la photographie

Professions de la photographie DONNÉES 200 & REPÈRES TENDANCES Professions de la photographie 0267 SOMMAIRE DONNÉES ÉCONOMIQUES...................................... 4 Dénombrement des entreprises................................ 4 Dénombrement

Plus en détail

LES METIERS DU BTP. Construction de maisons individuelles Construction de bâtiments divers

LES METIERS DU BTP. Construction de maisons individuelles Construction de bâtiments divers LES METIERS DU BTP Gros œuvre: Réalisation de couvertures par éléments Travaux d'étanchéification Travaux de charpente Autres travaux spécialisés de construction Travaux de maçonnerie générale Levage,

Plus en détail

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie

Les indicateurs du Bâtiment et des Travaux Publics en Basse-Normandie Avant propos Pour s adapter aux évolutions techniques, réglementaires ou des marchés, le BTP a connu de nombreux changements ces dernières années. Certaines mutations sont structurelles, comme par exemple,

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques

publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques Dares Analyses decembre 2014 N 099 publication de la direction de l'animation de la recherche, des études et des statistiques L emploi dans les très fin 2013 Un tiers des TPE ont un seul salarié Les entreprises

Plus en détail

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales

Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction. GIE Réseau des CERC. Comparaisons inter-régionales Tableau de bord de conjoncture de la filière Construction Comparaisons inter-régionales Janvier 2015 Conjoncture de la filière Construction en France Quelques indicateurs clés sur une période d un an Logements

Plus en détail

Janvier 2013. Un point culminant en 2009

Janvier 2013. Un point culminant en 2009 Janvier 2013 Claude MALLEMANCHE Depuis janvier 2009, près de dix mille demandes d immatriculation d auto-entreprise ont été déposées en Limousin. Trois créateurs sur quatre déclarent qu ils n auraient

Plus en détail

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Etude de besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Année 2015 Table des matières A. Les besoins de recrutement des entreprises de la plasturgie...

Plus en détail

Base de données sociales

Base de données sociales Base de données sociales Observatoire des métiers, des qualifications et de l égalité professionnelle entre les femmes et les hommes dans la banque AFB et groupes mutualistes : > Effectifs de la profession

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 644 Juin 215 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Premier trimestre 215 OBSERVATION ET STATISTIQUES énergie Le parc éolien français atteint une puissance

Plus en détail

Portrait statistique des entreprises et des salariés

Portrait statistique des entreprises et des salariés Portrait statistique des entreprises et des salariés Branche professionnelle des entreprises du froid et connexes Comité Paritaire de Pilotage de l Observatoire 20 février 2013 Service Observatoires AGEFOS

Plus en détail

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion

Tableau de bord. Carif-Oref Réunion - Chiffres clés. emploi formation. Ile de La Réunion Carif-Oref Réunion - Chiffres clés Tableau de bord emploi formation Ile de La Réunion Edition 2014 Octobre 2014 SOMMAIRE Objectifs et méthodes... 2 Chiffres clés de l activité des entreprises du Bâtiment

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2013 Les cotisants, artisans, commerçants, reçoivent à partir du 17 décembre 2012 l échéancier de paiement de leurs cotisations et contributions

Plus en détail

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6.

DIRECCTE. Lot-et-Garonne. la conjoncture. 2ème TRİMESTRE 2015. Indicateurs conjoncturels : Politiques de l'emploi : A Q U I T A I N E. page 6. DIRECCTE A Q U I T A I N E 2ème TRİMESTRE 215 la conjoncture Lot-et-Garonne en DİRECTİON RÉGİONALE DES ENTREPRİSES, DE LA CONCURRENCE, DE LA CONSOMMATİON, DU TRAVAİL ET DE l EMPLOİ SERVİCE ÉTUDES, STATİSTİQUES,

Plus en détail

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486)

Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC 1486) Rapport de synthèse Secteur des Etudes et du Conseil Jeudi 18 septembre 2014 Etude sociodémographique de la Branche du numérique, de l ingénierie, du conseil, des études et des métiers de l événement (IDCC

Plus en détail

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR

Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION MDEGSR 2015 Fiche synthétique Commune du Tampon MAISON DE L EMPLOI DU GRAND SUD REUNION Présentation du portrait communal La fiche synthétique communale correspond à un état des lieux concernant l emploi et l

Plus en détail

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd

MSI ÉTUDE. Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : MSI Reports Ltd ÉTUDE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS EN FRANCE : PRINCIPAUX INDICATEURS Février 2010 Données et analyse brève mise-à-disposition de sa clientèle par : Reports Ltd 231 avenue Jean Jaurès 2 Hilliards Court 69007

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015

MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 20 février 2015 MEDEF Actu-Eco - n 194 Semaine du 16 au 2 février 215 SOMMAIRE FRANCE 1. Financement des ETI et des grandes entreprises en février 215 : situation de trésorerie d exploitation inchangée 2. Créations d

Plus en détail

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49

Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Bulletin trimestriel de conjoncture n 49 Mars 2010 4 ème trimestre 2010 Pour le deuxième trimestre consécutif, stabilisation du chiffre d affaires en entretien-rénovation de logements Au 4 ème trimestre

Plus en détail

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999

La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 La construction neuve de logements Bilan 1998 et prévisions pour 1999 En 1998, avec un chiffre d affaires proche de 109 milliards de francs, selon les estimations du ministère de l Équipement, des Transports

Plus en détail

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015

Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 CGDD / MEDDE / SOeS Chiffres et Statistiques NUMÉRO 667 Août 2015 Commercialisation des logements neufs - Résultats au deuxième trimestre 2015 Au deuxième trimestre 2015, 26 500 logements neufs ont été

Plus en détail

Territoire de Châlons-en-Champagne

Territoire de Châlons-en-Champagne Territoire de POPULATION, EMPLOI, RECRUTEMENT ELEMENTS PROSPECTIFS Ce travail a été initié par le Conseil Régional afin de préparer le PRDF (Plan Régional de Développement des Formations). Ce document,

Plus en détail

Portrait économique du secteur des activités immobilières

Portrait économique du secteur des activités immobilières Portrait économique du secteur des activités immobilières Branche professionnelle de l immobilier Service Observatoires AGEFOS PME 187, quai de Valmy 75010 PARIS agefos-pme.com Portrait économique de la

Plus en détail

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés

OBSERVATION PACA CRISE. Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009. Un secteur sensible. Faits marquants. Chiffres-clés 1 Panorama sectoriel : Commerce n 0 / 19 juin 2009 Faits marquants Un secteur sensible Le commerce occupe une place stratégique dans l économie régionale par le nombre de ses emplois. Il joue, en temps

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2012

DOSSIER DE PRESSE 2012 DOSSIER DE PRESSE 2012 Pour trouver et choisir l artisan qu il vous faut! www.artisan-facile.fr Contact presse : 1 Agence Valeur D image - Mary GRAMMONT m.grammont@valeurdimage.com 04 76 70 93 63-06 15

Plus en détail

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010

Activité économique. L activité globale du secteur. Les échanges commerciaux. La production d imprimés entre 2000 et 2010 Activité économique L activité globale du secteur L activité globale pour le secteur de l Imprimerie s élève en 2010 à environ 2,5 millions de tonnes produites, pour un chiffre d affaires que l on peut

Plus en détail

Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France

Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France NATIONAL - N 18 Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France Synthèse du «Bilan 2013 : défaillances et sauvegardes d entreprises en France» Altares, Février 2014 Objectifs o Eclairer

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013

RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 RAPPORT D ACTIVITÉ 2013 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 I. PRESENTATION DU FAFCEA... 3 II. L ACTIVITE EN 2013... 5 FORMATION... 6 1) LE BUDGET DU FAFCEA... 6 Les dépenses de formation par secteur en 2013... 8 A.

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE

I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE I. APPROCHE STATISTIQUE COMPARATIVE DES ACTIVITES PRODUCTIVES DES TIC EN AQUITAINE L analyse statistique qui suit a été réalisée par Séverine Penaud-Roux à partir des données brutes issues de la base CLAP

Plus en détail

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie

TABLEAU DE BORD PROSPECTIF EMPLOI FORMATION du Bâtiment et des Travaux Publics en Picardie CELLULE ÉCONOMIQUE RÉGIONALE DE PICARDIE Bâtiment Travaux Publics Matériaux de Construction COMITÉ de CONCERTATION et de COORDINATION de l APPRENTISSAGE dans le BATIMENT et les TRAVAUX PUBLICS TABLEAU

Plus en détail