L EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC"

Transcription

1 L EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC

2 Remerciements : Je tiens, tout d abord, à remercier l Université de Barcelone et tous les Organisateurs et les Organisatrices de cette Conférence LINKING-MED-GULF de m avoir invitée au nom de notre association AFEM pour participer à donner mon exposé intitulé : L EMPLOYABILITE DES JEUNES AU MAROC ET DANS LA REGION NORD

3 1-Introduction : 3

4 L'emploi constitue la principale forme d insertion sociale, le plus sûr facteur d'amélioration des conditions de vie et de prévention contre les risques de pauvreté et de vulnérabilité et le révélateur le plus approprié pour évaluer le niveau de cohésion sociale dans un pays. 4

5 Il joue un rôle important dans la création de richesses et la répartition des revenus. Aussi, l'accès à l'emploi ressort de manière systématique dans les enquêtes auprès des ménages comme l'un des principaux besoins de la population et la première priorité d'un chef de ménage. 5

6 2-APERÇU SUR LA SITUATION DU MARCHÉ DE L EMPLOI AU MAROC Au cours de la dernière décennie, avec une création annuelle moyenne de 156 mille postes d'emplois, le volume de l'emploi au Maroc est passé de 8,845 millions en 2000 à 10,405 millions en Les bénéficiaires des nouvelles créations sont surtout : 6

7 Actifs : Item 1 Hommes : 118 mille emplois/an (75%) Item 2 Femmes : 38 mille emplois/an (25%) Adultes âgés : Item 1 Item 2 Item 3 de 40 à 59 ans (112 mille emplois/an), de 30 à 39 ans (46 mille emplois/an) ; les jeunes de 15 à 29 ans ont perdu/an 9 mille emplois 7

8 Secteurs: Services : 84 mille emplois créés/an entre 2000 et 2010) BTP : 48 mille et 63 mille /an depuis 2008) l'agriculture crée 13 mille emplois/an l'industrie (y compris l'artisanat) 10 mille emplois/an 8

9 Urbains: les villes : 1,08 millions de nouveaux emplois ) (69% du total des emplois créés) Campagnes : 480 mille (31%) L emploi global dans sa grande majorité est peu conforme aux normes de l emploi décent. C est ainsi que : 9

10 Globalement : 1 actif occupé sur 3 23,7% ont un diplôme de niveau moyen 10,8% ont un diplôme de niveau sup cette proportion passe de 12,4% dans l'agriculture 32,0% dans le BTP 44,2% dans l''industrie 55,7% dans les services 10

11 près de 2 salariés sur 3 travaillent dans l agriculture, BTP) où cette proportion dépasse 90% ; près de 8% du volume global de l'emploi est soit occasionnel soit saisonnier (76% des postes nouvellement créés) moins de 20% de la population active occupée bénéficie de la couverture médicale (32% en milieu urbain et 4,5% en milieu rural). 11

12 3 - Problématique de l employabilité des jeunes au Maroc

13 en % des chômeurs au Maroc sont des jeunes. le taux de chômage augmente avec le niveau d'éducation, ce qui confirme l'inadéquation des formations avec les besoins du monde du travail et la permanence d'une croissance peu génératrice d'emplois qualifiés. les emplois occupés sont souvent sousrémunérés, rarement contractualisés et très peu couverts par un régime de protection sociale A l'instar des autres pays du monde, la crise de l'emploi, et plus particulièrement l'emploi des jeunes, constitue un sujet d'une importance capitale et d'une sensibilité politique extrême.

14 4 - Solutions de l employabilité des jeunes au Maroc

15 La question de l emploi n est pas chose facile à régler. Elle nous incite à déployer de grands efforts pour lutter contre le chômage. Il n'existe pas de recette miracle à cette problématique, mais plusieurs pistes ont été annoncées et tentées par le ministre de tutelle. Trouver un débouché professionnel pour un jeune chercheur d emploi est un défi pour maintenir la cohésion sociale et la stabilité politique, résorber la crise de confiance dans le système éducatif...

16 Il est vrai que l'annonce du Gouvernement à créer nouveaux postes budgétaires va diminuer la tension liée à cette problématique, mais il n'en demeure pas moins qu'il s'agit de trouver une politique intégrée d'emplois au Maroc, surtout dans la catégorie des jeunes, les plus touchés. Mettre en place une politique des grands chantiers dans le cadre de la régionalisation avancée. Cela permettrait de créer un équilibre entre les régions et d éviter la concentration de l emploi dans l axe Rabat-Casablanca.

17 les problématiques liées au chômage des jeunes diplômés et l adéquation de la formation aux besoins et aux offres du marché du travail en pleine évolution nécessitent une professionnalisation et une spécialisation avec l émergence de nouveaux métiers, pour répondre aux attentes des plans sectoriels en cours d exécution ou programmés.

18 Le ministère de l emploi a prévu un premier dispositif visant à améliorer " l Insertion AU Projet IDMAJ " en cours, qui permet aux jeunes diplômés de développer leurs compétences professionnelles à travers une première expérience et à permettre aux entreprises d enrichir leurs ressources humaines pour améliorer leur compétitivité et ce, à travers la prise en charge par l Etat de 12 mois de couverture sociale (CNSS), en cours ou à l issue de la période de stage de 24 mois.

19 Le deuxième dispositif vise à mettre en place un "Contrat d Intégration Professionnelle" (CIP) pour faciliter l accès à un premier travail aux demandeurs d emploi ayant de grandes difficultés d insertion et à permettre aux entreprises de répondre à leurs besoins en compétences via une formation des diplômés durant une période de stage allant de 6 à 9 mois. La contribution financière de l Etat au titre de ce dispositif est octroyée sous forme d une indemnité de formation-intégration versée à l entreprise en cas de signature d un CDI.

20 Selon les études prévisionnelles, ces deux nouveaux dispositifs permettront d intégrer chercheurs d emploi durant la période s étalant du 4ème trimestre 2011 jusqu à 2016, moyennant une enveloppe budgétaire étatique de plus de 2 milliards de dirhams. L ANAPEC Agence Nationale Pour l Emploi et les Compétences y participe vivement pour trouver des solutions à l insertions des jeunes en mettant en pratique des stratégies, des méthodes et des moyens selon les Directives du Ministère de tutelle par exemple :

21 l ANAPEC et quelques chiffres: Un portefeuille clients constitué de plus de entreprises fidélisées; nouveaux inscrits par an; insertions par an; 74 agences couvrant l ensemble du territoire national; 500 conseillers en emploi expérimentés. Population cible : Bacheliers, Diplômés de la FP et de l'enseignement supérieur. Avantages: Exonérations IGR, CNSS, à hauteur de dhs (600euros)/ 3 ans

22 l Insertion l axe Tanger-Tétouan Réalisations Nationale : Insertions En En En En En A fin Août Assurer l adéquation formation Emploi Inciter et encourager les Institutions de formation à dispenser une formation basée sur l approche par compétence en vue de satisfaire les besoins des employeurs en compétences recherchées

23 5 - Participation de l AFEM à l employabilité des jeunes au Maroc

24 Casa Pionnières: Le premier incubateur au féminin au Maroc dans la région du MENA REPROFILAGE Employabilité des jeunes filles diplômées et égalité des sexes sur le marché du travail Evaluation du stage/emploi par les candidates o Adéquation/stage profil : 86% o Satisfaction/au poste proposé: 86% Evaluation de la formation par les candidates Module WorkPlace Success: 91% Module Négociation/vente: 83% Module Bureautique: 91/%

25 CONCLUSION L'employabilité CONCLUSION des jeunes diplômés au Maroc est une opération difficile et complexe, comme presque dans tous les PAYS du Monde Elle nécessite : 1- La participation effective de l'etat, Des professionnels, des Associations, des ONG, des Institutions de Formation, etc.. 2- L'exploitation de tous les moyens financiers, matériels et humains 3- Des stratégies d'insertion et d'intégration encourageant les professionnels, les intéressés, et les Institutions de formation telles que celles expérimentées par l'anapec au Maroc(Formation insertion, intégration IDMAJ). 4- Création de l'emploi par l'etat 5- Encouragement du secteur privé à développer des projets d'investissements pouvant créer des emplois MERCI DE VOTRE ATTENTION

PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE EUROPEENNE POUR LA JEUNESSE

PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE EUROPEENNE POUR LA JEUNESSE P R E M I E R M I N I S T R E PLAN NATIONAL DE MISE EN ŒUVRE DE LA GARANTIE EUROPEENNE POUR LA JEUNESSE REPONSE DES AUTORITES FRANCAISES 20 DECEMBRE 2013 SOMMAIRE Introduction 1. Quel est l état des lieux

Plus en détail

résumé un développement riche en emplois

résumé un développement riche en emplois ne pas publier avant 00:01 Gmt le mardi 27 mai 2014 résumé un développement riche en emplois Rapport sur le Travail dans le Monde 2014 Un développement riche en emplois Résumé ORGANISATION INTERNATIONALE

Plus en détail

PROJET de PROGRAMME OPÉRATIONNEL POUR LA MISE EN ŒUVRE DE L IEJ. Version 1.0 28 janvier 2014

PROJET de PROGRAMME OPÉRATIONNEL POUR LA MISE EN ŒUVRE DE L IEJ. Version 1.0 28 janvier 2014 PROJET de PROGRAMME OPÉRATIONNEL POUR LA MISE EN ŒUVRE DE L IEJ Version 1.0 28 janvier 2014 1 SECTION 1. STRATÉGIE DE CONTRIBUTION DU PROGRAMME OPÉRATIONNEL À LA STRATÉGIE DE L UNION EUROPÉENNE EN FAVEUR

Plus en détail

Le communiqué de Bruges sur la coopération européenne renforcée en matière d enseignement et de formation professionnels pour la période 2011-2020

Le communiqué de Bruges sur la coopération européenne renforcée en matière d enseignement et de formation professionnels pour la période 2011-2020 Le communiqué de Bruges sur la coopération européenne renforcée en matière d enseignement et de formation professionnels pour la période 2011-2020 Communiqué des ministres européens de l enseignement et

Plus en détail

Stratégie d intervention à l intention des travailleuses et des travailleurs de 45 ans et plus. Pour que toutes et tous profitent du plein emploi

Stratégie d intervention à l intention des travailleuses et des travailleurs de 45 ans et plus. Pour que toutes et tous profitent du plein emploi Stratégie d intervention à l intention des travailleuses et des travailleurs de 45 ans et plus Pour que toutes et tous profitent du plein emploi MOT DE LA MINISTRE Si le vieillissement de la main-d œuvre

Plus en détail

La formation professionnelle et technique au Québec

La formation professionnelle et technique au Québec Version 2010 La formation professionnelle et technique au Québec Un aperçu Gouvernement du Québec Ministère de l'éducation, du Loisir et du Sport, 2010 ISBN ISBN ISSN ISSN 978-2-550-59660-8 (imprimé) 978-2-550-59661-5

Plus en détail

Avis. Présenté à La Commission des partenaires du marché du travail et à Emploi-Québec

Avis. Présenté à La Commission des partenaires du marché du travail et à Emploi-Québec Avis Présenté à La Commission des partenaires du marché du travail et à Emploi-Québec FAVORISER LA PARTICIPATION DES PERSONNES DE 45 ANS ET PLUS ANALYSE ET PROPOSITIONS DU COMITÉ CONSULTATIF 45 + Septembre

Plus en détail

La crise de l emploi des jeunes: Appel à l action

La crise de l emploi des jeunes: Appel à l action La crise de l emploi des jeunes: Appel à l action Résolution et conclusions de la 101 e session de la Conférence internationale du Travail, Genève, 2012 Bureau international du Travail Genève ISBN 978-92-2-226492-6

Plus en détail

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS

COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 27.2.2013 COM(2013) 92 final COMMUNICATION DE LA COMMISSION AU PARLEMENT EUROPÉEN, AU CONSEIL, AU COMITÉ ÉCONOMIQUE ET SOCIAL EUROPÉEN ET AU COMITÉ DES RÉGIONS UNE VIE

Plus en détail

NOS AMBITIONS _ 1 proposer une offre de services réaliste et personnalisée aux demandeurs d emploi _ 1

NOS AMBITIONS _ 1 proposer une offre de services réaliste et personnalisée aux demandeurs d emploi _ 1 NOS AMBITIONS _ 1 proposer une offre de services réaliste et personnalisée aux demandeurs d emploi _ 1 ÉDITO Pôle emploi 2015, le pari de la confiance Vous avez entre les mains notre nouvelle feuille de

Plus en détail

PASCAL BRINDEAU DEPUTE DE LOIR-ET-CHER

PASCAL BRINDEAU DEPUTE DE LOIR-ET-CHER LA GESTION DES ÂGES DE LA VIE DANS LA FONCTION PUBLIQUE : POUR UNE ADMINISTRATION MODERNE ET EFFICACE Rapport au Premier ministre PASCAL BRINDEAU DEPUTE DE LOIR-ET-CHER Janviierr 2012 1 SOMMAIRE I. ETAT

Plus en détail

LE DROIT AU DEVELOPPEMENT AU MAROC

LE DROIT AU DEVELOPPEMENT AU MAROC CONSEIL CONSULTATIF DES DROITS DE L HOMME PROGRAMME DES NATIONS UNIES POUR LE DEVELOPPEMENT LE DROIT AU DEVELOPPEMENT AU MAROC Entre Pacte International relatif aux Droits Economiques, Sociaux et Culturels

Plus en détail

Rapport sur l Economie Sociale et Solidaire

Rapport sur l Economie Sociale et Solidaire Rapport sur l Economie Sociale et Solidaire «L Economie Sociale et Solidaire, entreprendre autrement pour la croissance et l emploi» Francis Vercamer Député du Nord Parlementaire en mission Avril 2010

Plus en détail

Davantage d opportunités d emploi pour plus de personnes

Davantage d opportunités d emploi pour plus de personnes Davantage d opportunités d emploi pour plus de personnes Renforcer la contribution des agences d emploi pour rendre plus efficace le marché du travail Ce rapport est basé sur une étude commandée par Davantage

Plus en détail

> Les métiers en 2015

> Les métiers en 2015 > Les métiers en 2015 Rapport du groupe «Prospective des métiers et qualifications» Olivier CHARDON Direction de l'animation et de la recherche des études et des statistiques Marc-Antoine ESTRADE Centre

Plus en détail

Projet de loi relatif au dialogue social et à l'emploi

Projet de loi relatif au dialogue social et à l'emploi Dossier de presse Projet de loi relatif au dialogue social et à l'emploi 22 avril 2015 Contact Presse : cab-ted-presse@cab.travail.gouv.fr 01 49 55 31 02 www.travail-emploi.gouv.fr Sommaire La loi relative

Plus en détail

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS À L EMPLOI CONSTATS ET PERSPECTIVES. Rapport 2013 - Synthèse

MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS À L EMPLOI CONSTATS ET PERSPECTIVES. Rapport 2013 - Synthèse MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS À L EMPLOI CONSTATS ET PERSPECTIVES Rapport 2013 - Synthèse MOBILITÉ, INSERTION ET ACCÈS À L EMPLOI CONSTATS ET PERSPECTIVES Rapport 2013 - Synthèse Cette étude a été réalisée

Plus en détail

Rapport. La précarité dans la fonction. publique territoriale

Rapport. La précarité dans la fonction. publique territoriale Rapport La précarité dans la fonction publique territoriale Séance plénière du 16 mars 2011 Rapporteurs : les co-présidents du Groupe de travail Françoise Descamps-Crosnier, représentante des employeurs

Plus en détail

TOUS MOBILISÉS POUR VAINCRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE

TOUS MOBILISÉS POUR VAINCRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE TOUS MOBILISÉS POUR VAINCRE LE DÉCROCHAGE SCOLAIRE Dossier de présentation Vendredi 21 novembre 2014 PREMIER MINISTRE MINISTÈRE DE L ÉDUCATION NATIONALE, DE L ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR ET DE LA RECHERCHE

Plus en détail

EaSI. Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale. sociale

EaSI. Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale. sociale EaSI Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale L Europe sociale EaSI Le nouveau programme de l UE pour l emploi et la politique sociale Commission européenne Direction générale

Plus en détail

Pour une fonction publique audacieuse et Business friendly

Pour une fonction publique audacieuse et Business friendly Pour une fonction publique audacieuse et Business friendly Rapport Mars 2014 L Institut Montaigne est un laboratoire d idées think tank créé fin 2000 par Claude Bébéar et dirigé par Laurent Bigorgne. Il

Plus en détail

Plan Santé au travail

Plan Santé au travail Plan Santé au travail 2005-2009 Plan Santé au travail 2005-2009 Le plan santé au travail est issu d un travail collectif. Il a été élaboré, sous l autorité du Ministre délégué aux relations du travail,

Plus en détail

Décembre 2013. Kerzu 2013 PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE

Décembre 2013. Kerzu 2013 PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE Décembre 2013 Kerzu 2013 PRÉFET DE LA RÉGION BRETAGNE «Ce qui manque souvent aux sociétés humaines pour aller de l avant, c est la confiance en elles-mêmes» Per-Jakez Helias PACTE D AVENIR pour la BRETAGNE

Plus en détail

La contribution de l UE au vieillissement actif et à la solidarité intergénérationnelle

La contribution de l UE au vieillissement actif et à la solidarité intergénérationnelle La contribution de l UE au vieillissement actif et à la solidarité intergénérationnelle Financé par la Ni la Commission européenne ni aucune personne agissant au nom de la Commission ne sont responsables

Plus en détail

Liberté, égalité, citoyenneté : un Service Civique pour tous

Liberté, égalité, citoyenneté : un Service Civique pour tous Liberté, égalité, citoyenneté : un Service Civique pour tous Rapport sur l avenir du Service Civique, remis par Monsieur François CHEREQUE, Président de l Agence du Service Civique A Madame Najat VALLAUD-BELKACEM,

Plus en détail

Transition vers le marché du travail des jeunes femmes et hommes en Tunisie

Transition vers le marché du travail des jeunes femmes et hommes en Tunisie Série de publication No. 15 Transition vers le marché du travail des jeunes femmes et hommes en Tunisie Observatoire National de l Emploi et des Qualifications Juin 2014 Programme sur l emploi des jeunes

Plus en détail

Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux et de meilleure qualité en combinant fl exibilité et sécurité

Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux et de meilleure qualité en combinant fl exibilité et sécurité Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux et de meilleure qualité en combinant fl exibilité et sécurité Vers des principes communs de flexicurité: Des emplois plus nombreux

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 9 juin 2015. Pour plus d informations : www.gouvernement.fr

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 9 juin 2015. Pour plus d informations : www.gouvernement.fr PREMIER MINISTRE DOSSIER DE PRESSE Tout Pour l Emploi dans les TPE et les PME Mardi 9 juin 2015 Pour plus d informations : www.gouvernement.fr Tout Pour l Emploi dans les TPE et les PME Sommaire Éditorial.....................................................................5

Plus en détail

25 ANS DE POLITIQUES D'INSERTION DES JEUNES : QUEL BILAN?

25 ANS DE POLITIQUES D'INSERTION DES JEUNES : QUEL BILAN? RÉPUBLIQUE FRANÇAISE AVIS ET RAPPORTS DU CONSEIL ÉCONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL 25 ANS DE POLITIQUES D'INSERTION DES JEUNES : QUEL BILAN? 2008 Avis présenté par Mme Catherine Dumont Année 2008

Plus en détail

INVESTISSEMENT A FORT IMPACT CAS DU SENEGAL

INVESTISSEMENT A FORT IMPACT CAS DU SENEGAL INVESTISSEMENT A FORT IMPACT CAS DU SENEGAL DECEMBRE 2012 AVEC L APPUI DE LA FONDATION ROCKEFELLER Table des matières Liste des acronymes... 2 Résumé analytique... 4 1 Introduction... 10 1.1. Justification

Plus en détail